Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Page 31 sur 32 Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 12 Mai - 20:02

LIVE : Demi finale-Retour


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 12 Mai 2015
15' : Bayern Munich 1 - 1 FC Barcelone (aller:0-3) .... Mehdi Benatia (7') - Neymar (15')

Mercredi 13 Mai 2015
19h45 : Real Madrid - Juventus (aller:1-2)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 12 Mai - 20:15

LIVE : Demi finale-Retour


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 12 Mai 2015
30' : Bayern Munich 1 - 2 FC Barcelone (aller:0-3) .... Mehdi Benatia (7') - Neymar (15', 29')

Mercredi 13 Mai 2015
19h45 : Real Madrid - Juventus (aller:1-2)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 12 Mai - 20:33

LIVE : Demi finale-Retour


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 12 Mai 2015
MIT : Bayern Munich 1 - 2 FC Barcelone (aller:0-3) .... Mehdi Benatia (7') - Neymar (15', 29')

Mercredi 13 Mai 2015
19h45 : Real Madrid - Juventus (aller:1-2)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 12 Mai - 20:49

LIVE : Demi finale-Retour


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 12 Mai 2015
46' : Bayern Munich 1 - 2 FC Barcelone (aller:0-3) .... Mehdi Benatia (7') - Neymar (15', 29')

Mercredi 13 Mai 2015
19h45 : Real Madrid - Juventus (aller:1-2)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 12 Mai - 21:04

LIVE : Demi finale-Retour


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 12 Mai 2015
60' : Bayern Munich 2 - 2 FC Barcelone (aller:0-3) .... Mehdi Benatia (7'); Robert Lewandowski (59') - Neymar (15', 29')

Mercredi 13 Mai 2015
19h45 : Real Madrid - Juventus (aller:1-2)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 12 Mai - 21:21

LIVE : Demi finale-Retour


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 12 Mai 2015
75' : Bayern Munich 3 - 2 FC Barcelone (aller:0-3) .... Mehdi Benatia (7'); Robert Lewandowski (59'); Thomas Müller (74') - Neymar (15', 29')

Mercredi 13 Mai 2015
19h45 : Real Madrid - Juventus (aller:1-2)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 12 Mai - 21:40

LIVE : Demi finale-Retour


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 12 Mai 2015
FIN : Bayern Munich 3 - 2 FC Barcelone (aller:0-3) .... Mehdi Benatia (7'); Robert Lewandowski (59'); Thomas Müller (74') - Neymar (15', 29')

Mercredi 13 Mai 2015
19h45 : Real Madrid - Juventus (aller:1-2)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 13 Mai - 13:34

Juve - Allegri : "Pogba peut prouver sa valeur"



Le Français Paul Pogba, "très probable" titulaire mercredi face au Real Madrid, "va pouvoir prouver sa valeur" avec la Juventus Turin en demi-finale retour de Ligue des champions au stade Santiago-Bernabeu (18h45 GMT), a estimé son entraîneur Massimiliano Allegri.

Peut-on s'attendre à voir Paul Pogba titulaire mercredi après sa bonne reprise ce week-end contre Cagliari (1-1) ?
Il se sent bien et il est très probable qu'il joue dès la première minute. (...) Il peut être déterminant parce que (son retour) nous permet d'avoir un joueur en plus. C'est un joueur extraordinaire, très important. Demain (mercredi), il va pouvoir prouver sa valeur en jouant un match d'une grande maturité.

Le retour de blessure de l'attaquant du Real Karim Benzema change-t-il votre stratégie défensive par rapport au match aller (victoire 2-1 de la Juve) ?
Cela ne change en aucun cas notre manière de défendre. Je crois qu'il sera difficile que le match s'achève sur un score de 0-0. Je l'espère, c'est ce que j'aimerais même si nous devons souffrir, mais c'est très difficile parce que le Real Madrid a l'habitude de marquer des buts et nous aussi. Cela va être un match intéressant. Nous ne pouvons pas gérer le résultat du match aller parce qu'il est quasiment impossible de gérer face au Real. A domicile, c'est une équipe encore plus offensive. (...) Demain (mercredi), ce seront 90 longues et interminables minutes.

Comment préparer un tel sommet que la Juventus attendait depuis 12 ans ?
En terme de motivation, ce sont des matches qui se préparent tout seuls. Il faut les préparer avec une sérénité totale, cela aide à mieux jouer. Nous devons faire un excellent match techniquement lorsque nous serons en phase offensive et soumis à leur pression. Il faut être courageux, nous sommes à 90 minutes de la finale de Berlin et je ne vois pas pourquoi nous ne pourrions pas croire que nous allons y parvenir. C'est une grande opportunité pour nous.

A titre personnel, comment abordez-vous le sommet de mercredi ?
C'est une demi-finale de Ligue des champions et il va y avoir beaucoup de tension et de concentration. Mais quand on commence à entraîner, l'objectif ultime est de remporter une ou plusieurs Ligues des champions. Demain (mercredi), ce ne sera pas un match comme les autres, il faudra savoir rester tranquille. C'est un parcours que tous les entraîneurs rêvent de faire et je suis enchanté d'être là, sur le banc de la Juve, avec l'espoir d'un résultat qui nous permette d'aller à Berlin.

Fifa.com (12/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 13 Mai - 13:36

La finale pour le Barça, l'honneur pour le Bayern



Neymar a frappé deux fois pour permettre à Barcelone de valider son billet pour la finale de la Ligue des champions (5-3 score cumulé) en dépit d'une victoire pour l'honneur (3-2) du Bayern Munich mardi à l'Allianz Arena.

Porté par sa victoire à l'aller (3-0), le Barça a assuré en première période son billet pour Berlin (6 juin) et maintenu le rêve d'un triplé. "C'est une grande performance que d'atteindre la finale. Je dois féliciter mes joueurs. Toute l'équipe l'a mérité et il faut apprécier un tel moment", a déclaré Luis Enrique.

Quant à son trident Messi-Suarez-Neymar, à l'origine des deux buts: "Ils ont d'énormes qualités, tout le monde le sait, a expliqué le coach catalan. Ils s'entendent bien et les occasions qu'ils créent sont excellentes. C'est difficile pour l'adversaire de les contrôler".

Le miracle espéré par les Bavarois n'a pas eu lieu. Tout juste un gros espoir après l'ouverture du score par Benatia après sept minutes de jeu puis, plus léger, en seconde période face à un Barça passif.

Limité dans ses choix en raison des blessés (Ribéry, Robben, Alaba...), Guardiola avait fait confiance au même onze qu'à l'aller pour chercher l'exploit. Idem pour Enrique, afin de conserver l'avantage de la première manche et valider le billet pour la finale du 6 juin à Berlin.

Si Rakitic a eu la première occasion (5), c'est Benatia qui a fait chavirer le stade deux minutes plus tard: à la réception d'un corner tiré de la droite par Xabi Alonso, le défenseur marocain échappait à la surveillance de Busquets pour marquer d'une tête croisée et relancer les Bavarois!

Mais la joie du défenseur, pour son premier but en C1, et du Bayern fut de courte durée, le temps pour "MSN" d'entrer en action: Messi lançait Suarez au centre et l'Uruguayen venait fixer Neuer pour servir à Neymar l'égalisation (17).

Pire, le trident remettait ça peu avant la demi-heure de jeu, juste dans la foulée de deux tentatives bavaroises! Profitant d'une déviation de la tête de Messi, Suarez filait dans la surface munichoise pour trouver au second poteau son compère brésilien qui doublait la mise d'une demi-volée (1-2, 29).

A défaut de qualification, le Bayern se battait pour l'honneur. Mais il y avait en face Ter Stegen, le portier allemand des Catalans, qui sortait d'une claquette sur sa ligne une reprise de la tête de Schweinsteiger (40).

Le Barça se repose
Le handicap était devenu insurmontable. Et Luis Enrique pouvait reposer Suarez au retour du vestiaire, puis Rakitic (72) et enfin Iniesta (75), offrant ainsi à Xavi son 150e match européen, un record. La seconde période était plus virile avec des champions d'Allemagne décidés à préserver au moins l'invincibilité face aux Catalans plus attentistes, à l'image d'un Messi peu en vue.

Müller et Lewandowski se démenaient sur le front de l'attaque face à des Blaugrana relâchés. Ils étaient récompensés de leurs efforts, tous deux d'une frappe enroulée à l'entrée de la surface (59 et 74, 3-2). Grand bien leur fasse ont dû se dire les Espagnols dont la défense, avec Mascherano comme pivot, tenait le siège jusqu'au coup de sifflet libérateur.

Le Barça reste toujours sans succès en cinq visites à Munich mais Messi, même si son compteur est resté bloqué à 10 buts cette saison, a pris sa revanche sur l'humiliation de 2013 au même stade de la compétition (score cumulé 7-0).

Pour la deuxième année de suite, la route s'est arrêtée en demi-finale pour le Bayern de Guardiola qui devra se contenter cette fois du titre national.

Fifa.com (12/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 13 Mai - 19:42

LIVE : Demi finale-Retour


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mercredi 13 Mai 2015
19h45 : Real Madrid - Juventus (aller:1-2)


Mardi 12 Mai 2015
FIN : Bayern Munich 3 - 2 FC Barcelone (aller:0-3) .... Mehdi Benatia (7'); Robert Lewandowski (59'); Thomas Müller (74') - Neymar (15', 29')

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 13 Mai - 19:48

LIVE : Demi finale-Retour


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mercredi 13 Mai 2015
01' : Real Madrid 0 - 0 Juventus (aller:1-2)


Mardi 12 Mai 2015
FIN : Bayern Munich 3 - 2 FC Barcelone (aller:0-3) .... Mehdi Benatia (7'); Robert Lewandowski (59'); Thomas Müller (74') - Neymar (15', 29')

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 13 Mai - 20:10

LIVE : Demi finale-Retour


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mercredi 13 Mai 2015
25' : Real Madrid 1 - 0 Juventus (aller:1-2) ..... Cristiano Ronaldo (P. 23')


Mardi 12 Mai 2015
FIN : Bayern Munich 3 - 2 FC Barcelone (aller:0-3) .... Mehdi Benatia (7'); Robert Lewandowski (59'); Thomas Müller (74') - Neymar (15', 29')

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 13 Mai - 20:33

LIVE : Demi finale-Retour


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mercredi 13 Mai 2015
MIT : Real Madrid 1 - 0 Juventus (aller:1-2) ..... Cristiano Ronaldo (P. 23')


Mardi 12 Mai 2015
FIN : Bayern Munich 3 - 2 FC Barcelone (aller:0-3) .... Mehdi Benatia (7'); Robert Lewandowski (59'); Thomas Müller (74') - Neymar (15', 29')

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 13 Mai - 20:48

LIVE : Demi finale-Retour


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mercredi 13 Mai 2015
46' : Real Madrid 1 - 0 Juventus (aller:1-2) ..... Cristiano Ronaldo (P. 23')


Mardi 12 Mai 2015
FIN : Bayern Munich 3 - 2 FC Barcelone (aller:0-3) .... Mehdi Benatia (7'); Robert Lewandowski (59'); Thomas Müller (74') - Neymar (15', 29')

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 13 Mai - 21:03

LIVE : Demi finale-Retour


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mercredi 13 Mai 2015
60' : Real Madrid 1 - 1 Juventus (aller:1-2) ..... Cristiano Ronaldo (P. 23') - Álvaro Morata (57')


Mardi 12 Mai 2015
FIN : Bayern Munich 3 - 2 FC Barcelone (aller:0-3) .... Mehdi Benatia (7'); Robert Lewandowski (59'); Thomas Müller (74') - Neymar (15', 29')

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 13 Mai - 21:39

LIVE : Demi finale-Retour


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mercredi 13 Mai 2015
FIN : Real Madrid 1 - 1 Juventus (aller:1-2) ..... Cristiano Ronaldo (P. 23') - Álvaro Morata (57')


Mardi 12 Mai 2015
FIN : Bayern Munich 3 - 2 FC Barcelone (aller:0-3) .... Mehdi Benatia (7'); Robert Lewandowski (59'); Thomas Müller (74') - Neymar (15', 29')

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Jeu 14 Mai - 13:26

La Juve s'offre une finale contre le Barça



Douze ans après, la Juventus de Turin a "refait le coup" au Real Madrid en se qualifiant aux dépens du tenant du titre pour la finale de la Ligue des champions, où l'attend désormais un immense défi face au FC Barcelone, tombeur du Bayern Munich et grandissime favori.

Rendez-vous est donc pris le 6 juin à Berlin pour l'épilogue de cette édition, qui confirme d'abord la renaissance du Barça, où Messi, toujours aussi fort, compose avec Neymar et Luis Suarez le trio d'attaque le plus redoutable et prolifique au monde (114 buts cette saison).

Mais cette saison a donc aussi sonné le retour au tout premier plan de la Juve, dernier grand nom d'un championnat italien en déclin et auteur face au Real d'un très grand exploit.

Même si sa dernière demi-finale de C1, justement face au Real Madrid, avait tourné en sa faveur en 2003 (1-2, 3-1), déjà avec Gianluigi Buffon dans ses cages, la "Vieille Dame" n'était cette fois pas favorite face à la bande de Cristiano Ronaldo, qui ambitionnait de devenir la première équipe depuis l'AC Milan (1989, 1990) à conserver son trophée. Victorieuse à l'aller (2-1), elle a pourtant réussi à conserver son mince avantage avec un match nul 1-1 mercredi au stade Santiago Bernabeu.

Les Espagnols avaient pourtant ouvert le score (23e) sur un penalty signé Cristiano Ronaldo, accordé pour une petite faute de Chiellini sur James. Mais en deuxième période, Morata, formé au Real et déjà buteur à l'aller, égalisait sur une passe décisive de Pogba et remettait les Turinois devant (57e). La suite était tendue et équilibrée mais le Real n'a plus marqué et c'est le club italien qui va donc disputer sa 8e finale de Ligue des Champions (deux sacres 1985, 1996).

Cela se passera au stade Olympique de Berlin, qui n'offre que des bons souvenirs à ses deux magnifiques vétérans, Buffon et Andrea Pirlo, sacrés champions du monde avec l'Italie en 2006, en finale contre la France.

Immense difficulté
Mais avec le Barça, c'est une montagne qui lui fera face, sur laquelle viennent de se briser les ambitions de titre du Bayern Munich. Il n'y a en effet pas eu de miracle pour les Bavarois mardi à l'Allianz-Arena après le 3-0 concédé à l'aller, malgré une victoire 3-2 pour l'honneur.

Irrésistible au Camp Nou, où il avait un inscrit un doublé et donné une passe décisive à Neymar, Messi s'est cette fois contenté d'être à l'origine des deux buts du Brésilien, Suarez se chargeant des deux passes décisives. Une illustration encore éclatante du niveau de jeu actuellement stratosphérique du trio "MSN" qui a marqué 25 des 28 buts barcelonais dans cette édition de Ligue des champions, dix pour Messi, neuf pour Neymar, six pour Suarez.

Mais sans Robben et Ribéry, les Bavarois ont tout de même marqué trois buts à cette équipe, dont deux dans le jeu par Lewandowski et Müller. Une preuve s'il en est que le Barça n'est pas infaillible. "Le seul moyen pour le battre est de le priver de ballon", a estimé l'entraîneur du Bayern Pep Guardiola, qui a échoué à damer le pion à son ancienne équipe dont il a façonné les préceptes aujourd'hui savamment entretenus par Luis Enrique.

Mais cette tactique semble impossible à appliquer pour la Juventus et la difficulté sera immense pour les Italiens, même avec le retour de Paul Pogba, revenu à la compétition mercredi après six semaines d'arrêt.

Après son exploit face au Real, il en faudra à la Juve un autre, plus grand encore, pour perturber la marche en avant de ce Barça, qui vise un 5e sacre et qui n'a jamais perdu une finale de Ligue des champions (victoires en 2009 et 2011) avec Messi dans ses rangs.

Fifa.com (13/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Jeu 14 Mai - 13:31

Morata fait très mal au Real



Un but égalisateur d'Alvaro Morata, formé au Real Madrid, a terrassé le club champion d'Europe 2014 mercredi (1-1) en demi-finale retour de Ligue des champions et propulsé la Juventus Turin, victorieuse 2-1 à l'aller, vers une finale surprise face au FC Barcelone. C'est un crève-coeur pour Morata, qui jouait encore au Real la saison dernière. C'est une joie immense pour la Juve, de retour en finale de C1 pour la première fois depuis 12 ans grâce à ce retentissant exploit au stade Santiago-Bernabeu.

Ecarter le champion en titre, 10 fois sacré en C1, en dit long sur les qualités mentales de cette Juve opiniâtre et ultra-solide. D'autant que le Real a longtemps dominé les débats, porté par un penalty de Cristiano Ronaldo (23e), qui a rejoint au passage Lionel Messi comme meilleur buteur de l'histoire de la C1 (77 buts).

Mais l'arrière-garde du champion d'Italie a excellé et Morata, servi de la tête par Paul Pogba (57e), a marqué d'une demi-volée qui a crucifié ses anciens partenaires, qui rêvaient autant que lui de voir Berlin le 6 juin prochain. "J'ai marqué un but important mais je garde un sentiment doux-amer. Je veux remercier le public du Real parce qu'il s'est toujours bien comporté avec moi", a réagi l'attaquant espagnol, déjà buteur à l'aller, et qui n'a pas fêté son but mercredi au Bernabeu.

Douche froide pour le Real
Pour les Madrilènes, déjà écartés de la course au titre de champion d'Espagne samedi au profit du Barça, c'est la douche froide: pendant 35 minutes, ils se sont probablement vus affronter Barcelone dans ce qui aurait pu être la première finale-clasico de l'histoire de la C1. La "Maison blanche" avait ainsi parfaitement débuté la rencontre, dans une soirée inhabituellement chaude pour la saison et dans un stade Santiago-Bernabeu qui n'est jamais aussi bouillant qu'en Ligue des champions.

Karim Benzema, de retour de blessure, a été un poison constant par ses déplacements et ses tentatives, presque toutes dangereuses (6e, 29e, 30e, 40e). Et une percée dans la surface de James Rodriguez, accroché par le défenseur Giorgio Chiellini, a permis au Real d'ouvrir le score. Penalty logique, transformé par Ronaldo (23e), trop heureux d'égaler Messi au classement des buteurs de la C1 2014-2015 avec ce 10e but. Mais mis à part ce penalty, Cristiano Ronaldo n'a pas franchement pesé dans ce match.

Ancelotti espère rester en poste
Et Bale n'a pas redoré son image avec une frappe puissante captée par Buffon (20e), une reprise à côté (63e) et deux occasions brûlantes (71e, 72e) qu'il n'a pas transformées. Après le but de Morata et pendant toute la fin de rencontre, le Real s'est accroché à son étoile, au souvenir de la finale de Lisbonne (4-1 a.p. contre l'Atletico) il y a un an, où un but in extremis de Sergio Ramos avait sauvé le camp merengue. Mais cette fois, le miracle n'est pas venu, même si Iker Casillas a empêché par deux fois la Juve de prendre l'avantage au score en s'interposant devant Claudio Marchisio (70e) et Paul Pogba (88e), un peu dilettante mercredi soir mais décisif sur l'égalisation.

Bref, Pogba et les siens seront à Berlin début juin et la surprise est de taille. Le coup est rude en revanche pour l'entraîneur madrilène Carlo Ancelotti, dont le printemps n'a été récompensé d'aucun titre majeur, un an après le triomphe de Lisbonne. "J'aimerais rester ici mais je connais très bien le football et je sais que le club a le droit de changer d'entraîneur s'il n'est pas content", a philosophé Ancelotti, dont le contrat prenant fin en 2016 devrait être au coeur des débats à Madrid en cette fin de saison décevante.

Fifa.com (13/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Jeu 14 Mai - 13:33

Juventus, les grands clubs ne meurent jamais



La Juventus de Turin est revenue en finale de Ligue des champions, après douze ans de traversée du désert, le scandale du Calciopoli, la 2e division et une patiente politique de reconstruction. Un joueur a vécu toutes ces périodes successives, Gianluigi Buffon, "très fier de tout notre travail, des progrès de cette équipe".

Trait d'union entre les époques, le gardien et capitaine avait perdu la finale 2003 contre l'AC Milan (0-0, 3 tirs au but à 2), une absence à son somptueux palmarès qui pèse toujours. Il reverra Berlin, où il a remporté son plus beau trophée, la Coupe du monde 2006. Buffon était descendu en Serie B en 2006. Fidèle d'entre les fidèles, "Gigi", âgé de 37 ans, a vécu les sombres années, quand la Juve ne terminait que 7e et ratait les coupes d'Europe. Puis il a vu arriver des jours et des joueurs meilleurs, la fameuse défense BBC, Barzagli, Bonucci et Chiellini, et un entraîneur, Antonio Conte, qui allait ramener la "Vieille Dame" sur le trône d'Italie.

Surnommé "le marteau" pour sa capacité à enfoncer ses préceptes tactiques dans le crâne de ses joueurs à coups d'exercices cent fois répétés, Conte décroche trois "scudetti" d'affilée, battant en 2014 le record de points en Serie A: 102! L'amalgame prend entre anciens et jeunes joueurs, en témoigne le long câlin entre Buffon et Paul Pogba sur la pelouse de Santiago Bernabeu, la star de toujours et celle de demain. Autre patriarche guidant le phénix Juve, la légende Andrea Pirlo, 35 ans, applaudi à sa sortie par le stade madrilène, qui s'y connaît en beaux joueurs, a apporté sa touche de classe.

'Allegri, un grand entraîneur'

Le rôle du troisième grand ancien pourrait être tenu par Carlos Tevez, plus jeune que Buffon et Pirlo mais tout aussi expérimenté. A 31 ans, l'Argentin vit la meilleure saison de sa carrière. Ces trois-là encadrent des jeunes prometteurs, Paul Pogba, 22 ans, recruté pour rien à Manchester United, et Alvaro Morata, payé cher cet été alors qu'il faisait banquette au Real. Le jeune Espagnol (22 ans) a signé deux des buts qui éliminent son ancienne équipe.

Cette savante construction d'équipe met en valeur le travail des dirigeants, qui ont aussi patiemment redressé le budget et construit un stade, propriété du club. "Pour la gestion, la Juventus à dix ans d'avance en Italie et se trouve au niveau des plus grands clubs européens", juge ainsi Arrigo Sacchi, l'ex-entraîneur du grand AC Milan. La direction a également eu du nez pour remplacer l'idole Conte. Arrivé sous les sifflets, Massimiliano Allegri est entré plus profondément encore dans les coeurs "juventini". "Allegri a montré qu'il était un grand entraîneur, souligne le directeur sportif Beppe Marotta, aussi bien sur le terrain qu'en-dehors, pour ses qualités de gestion humaine."

Adoubé par l'accolade fair-play de sa victime, Carlo Ancelotti, Allegri rejoint la cohorte des techniciens italiens finalistes. Reste maintenant à gagner et améliorer le pauvre ratio du club en finale de C1, cinq défaites pour deux succès.

"Battre le Barça semble impossible, mais c'est une chose de l'affronter en deux matches, une autre de le jouer en un match sec", dit Allegri. "Ils ont des joueurs stratosphériques, mais nous sommes conscients de nos possibilités et nous devons jouer cette finale en étant convaincus de pouvoir ramener la Coupe". Car la Juve est en route pour le triplé, comme le Barça. Ainsi vont les grands clubs.

Fifa.com (14/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Jeu 14 Mai - 13:38

Le Real, nouvelle victime de la malédiction



Depuis 25 ans, la couronne change de tête: le Real Madrid, tombé mercredi devant la Juventus en demi-finale de Ligue des champions (2-1, 1-1), a succombé à son tour à la malédiction du vainqueur sortant et va devoir se remobiliser pour la saison prochaine.

. Cette fois, pas de miracle
Il faut sans doute un destin favorable pour parvenir, comme l'AC Milan en 1989 et 1990, à remporter deux fois d'affilée la C1, une performance qu'aucune équipe n'a égalée dans la version moderne de la compétition (depuis 1993). L'an dernier, le sacre du Real Madrid n'avait tenu qu'à un improbable retournement de situation: l'égalisation de Sergio Ramos dans le temps additionnel en finale contre l'Atletico Madrid (4-1 a.p.).

Pas de miracle en revanche mercredi au stade Santiago-Bernabeu, où le Real a trop gâché offensivement pour se qualifier. "Il a manqué très peu de choses, de petits détails, nous n'avons pas eu beaucoup de chance, contrairement à l'an dernier", a philosophé l'entraîneur merengue Carlo Ancelotti.

. Le Real devra muscler son banc
Cette saison, il y a eu deux versions du Real: celle avec le milieu Luka Modric, éblouissante à l'automne avec une série de 22 victoires d'affilée en compétition. Et celle sans le Croate, blessé de novembre à mars avant de rechuter mi-avril. Sans cet infatigable milieu tout-terrain, aucun des remplaçants poste pour poste n'a donné satisfaction, que ce soit le Basque Asier Illarramendi, pourtant recruté pour 39 M EUR en 2013, ou le Brésilien Lucas Silva, arrivé en janvier pour 13 à 14 M EUR.

Du coup, Ancelotti a été obligé d'improviser, soit en repositionnant le défenseur Sergio Ramos au milieu, soit en alignant ensemble trois meneurs de jeu, Toni Kroos, Isco et James Rodriguez, peu rompus aux tâches défensives. Un tel bricolage étonne de la part du club ayant le plus de revenus au monde (plus de 500 M EUR). Et il faudra sans doute des renforts à l'intersaison, sachant qu'une pépite comme le Français Paul Pogba pourrait faire un bien fou au jeu madrilène.

. Un public à reconquérir
Euphorique il y a un an après la "Decima", la 10e C1 de l'histoire du Real, l'exigeant public merengue a déchanté en 2015. Certes, la "Maison blanche" devrait achever la saison avec une Supercoupe d'Europe remportée en août et le Mondial des clubs conquis en décembre. Mais cela semble insuffisant dans un club qui visait ouvertement la Liga et la "Undecima" (11e C1). Certains joueurs ont d'ailleurs été pris en grippe par une partie du stade Bernabeu et il faudra voir si l'avenir merengue s'écrit avec eux. Le capitaine et gardien Iker Casillas (33 ans), pourtant décisif mercredi soir, est moins souverain qu'auparavant et souvent malmené par le public.

Mais c'est surtout le cas Gareth Bale qui interroge: le Gallois, recruté pour près de 100 M EUR en 2013, n'a pas eu la saison qu'on pouvait attendre de lui. Et son agent, qui a reproché aux joueurs du Real de ne pas assez lui passer le ballon, n'a pas amélioré l'image de joueur mal intégré que traîne Bale. Bref, l'été s'annonce agité dans les coulisses du Real Madrid, où les transferts "galactiques" servent souvent à compenser les déceptions sportives.

Fifa.com (14/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 1 Juin - 19:10

Luis Enrique-Allegri, les revanchards



Couverts de tomates pourries à un moment de la saison, Massimiliano Allegri (Juventus Turin) et Luis Enrique (FC Barcelone) goûtent une délicieuse revanche en finale de Ligue des champions, samedi (18h45 GMT), où le vainqueur reprendra du dessert.

- Allegri a chassé le fantôme de Conte
Arrivé à l'été 2014 sous les insultes des tifosi, inconsolables après le départ d'Antonio Conte, Allegri n'a pas desserré les dents. L'ex-entraîneur de l'AC Milan - circonstance aggravante - s'est mis au travail.

Fin politique, il s'est adapté, commençant avec le fameux système en 3-5-2 de son prédécesseur avant d'imposer, petit à petit, son 4-3-1-2, le système que l'on devrait voir le 6 juin.

Le départ de Conte "m'a inquiété, et pas qu'un peu, commente Patrice Evra, voulu cet été par Conte. J'ai vécu le changement peu positif Ferguson-Moyes" à Manchester United. Mais le départ canon de la Juve, six victoires sans prendre de but, a lissé peu à peu la situation.

Désormais, Conte ferait presque figure d'oiseau de mauvais augure, lui qui assurait qu'il vivrait certainement une finale de Ligue des champions, mais pas la Juve. "Impossible de manger à une table à 100 euros quand vous n'avez que 10 euros en poche", disait-il, phrase maintes fois tournée en dérision depuis.

Allegri goûte tout de même une petite revanche. "Personne ne nous voyait en finale, que nous avons méritée, que ce soit bien clair", dit-il. Mais il reste beau vainqueur. "Les comparaisons sont normales, mais ne m'intéressent pas, vraiment, dit-il. Seuls comptent les résultats. Les entraîneurs passent, les clubs restent", précisant que "Conte a fait un excellent travail et restera dans l'histoire de ce club".

Auteur du doublé Coupe-Championnat, avant de tenter le fameux triplé, Allegri a eu le talent de monter une équipe capable de jouer dans les deux systèmes, et de changer en cours de match.

Il a construit une Juve plus européenne, et rêve d'une grande carrière, par exemple à la Carlo Ancelotti, sa victime en demi-finale. Allegri a d'ailleurs commencé les leçons d'anglais.

Il a déjà l'humour "british" cher aux Toscans, lui qui soulignait après le Real que son équipe avait fait "un beau match, et sans barricade". Il faudra peut-être en dresser un petite pour arrêter Messi et goûter jusqu'au bout sa douce revanche.

- Luis Enrique a failli sauter
Début janvier, après une défaite à la Real Sociedad (1-0) avec Messi et Neymar sur le banc, Luis Enrique avait tout faux: trop large rotation d'effectif, style offensif trop direct éloigné du sacro-saint jeu de passes barcelonais et surtout mauvaise gestion des stars.

Le technicien asturien, 45 ans, n'est sans doute pas passé loin du limogeage au bout de seulement sept mois: oser se passer de Messi!

Au lendemain de ce match, l'Argentin s'était fait porter pâle à l'entraînement, déclenchant une violente crise interne.

Luis Enrique a alors assoupli sa gestion, montrant de vraies qualités de meneur d'hommes. "Le jour où je verrai que mes joueurs ne me suivent plus, j'arrête tout. Et cela ne s'est pas encore produit dans ma carrière d'entraîneur", assurait-il.

D'ailleurs, il fallait peut-être un premier semestre d'adaptation à son exigeante méthode de travail: juste après cette crise hivernale, le Barça s'est envolé vers le doublé Championnat d'Espagne-Coupe du Roi.

Ses tares sont devenus des qualités: son entêtement s'est mué en persévérance, son turn-over en atout pour le sprint final et son jeu direct en source d'épanouissement pour la vitesse du trio offensif "MSN" (Messi-Suarez-Neymar).

Avec ces atouts, battre la Juventus Turin et réussir un fabuleux triplé dès sa première saison, comme son ami Pep Guardiola en 2009, serait aussi une belle revanche sur l'Italie, où il n'avait pas réussi à s'imposer sur le banc de l'AS Rome (2011-2012).

"Je n'ai pas de détracteurs, et encore moins à Rome", ironise-t-il. Décidément, Luis Enrique semble se nourrir de l'adversité, comme lorsque cet ancien du Real Madrid passé à l'ennemi barcelonais se délectait des sifflets du stade Santiago-Bernabeu lors des clasicos.

Fifa.com (31/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 1 Juin - 19:20

Pogba : "Je joue juste mon football"



La jeune star de la Juventus Paul Pogba continuera de prendre des risques sur le terrain, car il "joue juste (son) football", mais il écoute les critiques, a-t-il dit lundi à Turin.

"Je dois rester concentré tout le match, parfois mon attitude laisse penser que je fais le show, mais je joue juste mon football", a dit Pogba lors de la journée médias de la Juve, quatre jours avant la finale de Ligue des champions contre le FC Barcelone, samedi à Berlin.

Son entraîneur Massimiliano Allegri lui avait reproché certains gestes superflus. "S'il ne cabotine pas un peu moins, il aura du mal à progresser encore", avait dit le technicien samedi après un nul à Vérone (2-2) pour la dernière journée du Championnat d'Italie.

"Je prends ça comme un conseil, a répondu Pogba. Je pense que si le coach le dit, c'est vrai, et cela m'ouvre les yeux."

"Je joue toujours mon football, des fois ça passe, des fois ça ne passe pas, il me faut juste plus de concentration, a-t-il ajouté, mais c'est moi, c'est ma personnalité, ce n'est pas du tout fait exprès."

Le milieu de terrain français n'a pas évoqué son possible transfert dans un autre grand club européen à l'intersaison. "Je laisse les gens parler à ma place, a-t-il dit, moi j'ai une énorme finale à jouer, je suis concentré là-dessus."

Fifa.com (01/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 1 Juin - 19:21

Messi : "La Juve est un adversaire compliqué"



La Juventus est pour le FC Barcelone un adversaire "très compliqué et très puissant", a mis en garde la star barcelonaise Lionel Messi à l'approche de la finale de Ligue des champions samedi (20h45) à Berlin.

"Nous savons que ce n'est pas facile mais nous avons l'opportunité d'être champions une nouvelle fois", a souligné Messi dans un entretien à l'UEFA diffusé lundi sur le site internet du Barça.

"Nous affrontons un adversaire très compliqué et très puissant. C'est un grand club. C'est une finale et tout peut arriver."

Buteur lors de ses deux précédentes finales de C1 avec le Barça, à chaque fois contre Manchester United (2-0 en 2009 et 3-1 en 2011), l'attaquant argentin (27 ans) juge ces deux buts particulièrement importants dans sa carrière.

"Ce sont deux buts très significatifs au vu de la nature du match et du moment où j'ai marqué: le premier (en 2009) nous permettait de plier le match et de pouvoir déjà quasiment soulever la coupe. Et le deuxième (en 2011) a permis de virer à 2-1 à un moment où le match était très équilibré. Cela explique la rage avec laquelle je l'ai fêté", a poursuivi Messi.

La Juventus Turin et le FC Barcelone, qui ont respectivement réalisé le doublé Coupe-Championnat en Italie et en Espagne au printemps, ont chacun l'opportunité de conclure cette saison sur un triplé retentissant samedi lors de la finale de Ligue des champions au stade Olympique de Berlin.

Fifa.com (01/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 2 Juin - 12:47

Ter Stegen, examen berlinois pour surdoué allemand



Prometteur gardien du FC Barcelone, l'Allemand Marc-André Ter Stegen (23 ans) va disputer sa première finale de Ligue des champions samedi à Berlin contre la Juventus Turin (20h45), un grand oral qui peut valider l'éclosion de ce surdoué des surfaces.

. Il a fait oublier Valdes
A son arrivée pour environ 12 millions d'euros l'été dernier, Ter Stegen avait un lourd défi à relever: prendre la suite du monument Victor Valdes, portier dont l'excellent jeu au pied a parfaitement épousé le style barcelonais pendant douze saisons (2002-2014).

Du coup, pour faire oublier "VV", l'entraîneur Luis Enrique a réparti les rôles: l'expérimenté Claudio Bravo (32 ans), ancien gardien de la Real Sociedad, a été titularisé en Liga, contribuant à la conquête du titre avec la meilleure défense d'Espagne (21 buts encaissés).

Quant à Ter Stegen, ex-pépite du Borussia Mönchengladbach, il a permis à Barcelone d'atteindre la finale de Coupe du Roi, remportée ce week-end contre l'Athletic Bilbao (3-1), et celle de C1, à disputer samedi.

Par sa sérénité et sa précision dans les relances, l'Allemand (1,89 m, 85 kg) s'est aisément coulé dans le style de jeu catalan.

"Il domine sa cage et il maîtrise le jeu au pied, résume Luis Enrique. Il a de la personnalité et sait résister aux situations de pression. Nous sommes très heureux de sa première saison, c'est un gardien jeune avec un grand avenir."

. Il a rivalisé avec Neuer

C'était l'un des duels de la demi-finale de C1 entre Barcelone et le Bayern Munich (3-0, 2-3): le Munichois Manuel Neuer, gardien champion du monde 2014 avec l'Allemagne, face à son jeune compatriote Ter Stegen (4 sélections), non retenu pour le Brésil.

Et même si Neuer a longtemps retardé le triomphe catalan à l'aller, on retiendra que Ter Stegen a été décisif par plusieurs parades spectaculaires lors du match retour à Munich.

De quoi faire grandir en Allemagne l'étoile du Barcelonais, sacré meilleur gardien de Bundesliga dès sa première saison en 2011-2012, à seulement 20 ans.

"C'est un excellent gardien, a d'ailleurs reconnu Neuer. Nous avons une bonne relation personnelle et tôt ou tard il reviendra en sélection", a-t-il prophétisé.

. Il se mesure à Buffon
A Berlin, un autre champion du monde se dresse sur la route de Ter Stegen: la légende Gianluigi Buffon (37 ans), sacré dans ce même stade Olympique au Mondial-2006.

"Je le suivais en Allemagne, il y a fait des grandes choses, a expliqué le portier italien de la Juventus. Il confirme cette année à Barcelone, il a de grandes qualités techniques et beaucoup de personnalité."

De fait, la pression ne fait pas peur à Ter Stegen: n'a-t-il pas arrêté un penalty tiré par Sergio Agüero en huitièmes de C1 en mars? N'avait-il pas stoppé un autre penalty tiré par Lionel Messi dès sa deuxième sélection avec la Mannschaft (3-1 pour l'Argentine en amical à l'été 2012)?

Messi lui-même ne tarit pas d'éloges sur l'Allemand: "Marc est un gardien impressionnant, a souligné l'Argentin. Il m'a surpris dès le premier jour. Il peut devenir le meilleur du monde dans quelques années."

Avant celà, il doit déjà réussir son examen samedi contre la Juventus.

Fifa.com (02/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 2 Juin - 18:16

Une fin de carrière rêvée pour Xavi



Achever son parcours au FC Barcelone par une finale de Ligue des champions contre la Juventus Turin samedi est "une fin de carrière rêvée", a estimé mardi l'expérimenté milieu barcelonais Xavi Hernandez, qui rejoindra ensuite le Qatar pour préparer sa reconversion.

"Que je sois sur le banc, en tribune ou sur le terrain, le temps que je passerai sur le terrain sera pour moi extraordinaire", a expliqué le Catalan, âgé de 35 ans. "C'est une fin de carrière rêvée et il faut en profiter."

L'ancien meneur de jeu de l'Espagne championne du monde (2010) et double championne d'Europe (2008, 2012) a annoncé il y a dix jours son départ pour le club qatari d'Al-Sadd, où il continuera à jouer tout en se formant pour devenir entraîneur ou directeur sportif.

Après 17 saisons professionnelles au sein de son club formateur, Xavi s'apprête donc à tirer sa révérence samedi à Berlin, où il peut décrocher sa quatrième Ligue des champions et s'en aller sur un fabuleux triplé Liga-Coupe-C1, comme en 2009.

"C'est le dernier match de ma carrière au Barça et je veux le gagner. Je veux soulever cette coupe et la savourer avec mes partenaires", a prévenu le milieu barcelonais.

"La saison est très bonne mais elle peut être excellente. C'est aussi le cas pour la Juve, qui a également réussi le doublé, nous arrivons donc dans les mêmes conditions mentales, au même niveau. Mais nous voulons réussir une saison historique, ce fameux triplé est tout proche."

Les équipiers de Xavi ont d'ailleurs émis le souhait d'offrir au maestro catalan une sortie digne de sa carrière.

"Ce serait parfait. Le voir soulever la Ligue des champions serait la cerise sur le gâteau pour lui, pour le Barça et pour toute l'équipe", a conclu son complice Andres Iniesta.

Fifa.com (02/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 31 sur 32 Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum