KAMAL AOUIS

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

KAMAL AOUIS

Message par rachid_as le Ven 8 Jan - 18:50

L’ancien international de la JSK, Kamel Aouis, est décédé


L’ex international de la Jeunesse Sportive de Kabylie (JSK), Kamel Aouis, est décédé, vendredi 08 janvier, à Paris en France, a appris TSA auprès de proches de sa famille. Souffrant d’une pancréatite, Kamel Aouis était hospitalisé depuis septembre dernier à l’hôpital Beaujon de Clichy, en banlieue parisienne. Il s’apprêtait ce vendredi à embarquer pour rentrer en Algérie quant il a rendu l’âme à l’aéroport.

Kamel Aouis était âgé de 58 ans. Il a évolué de 1972 à 1985 au sein de la JSK et compte une quinzaine de sélections en équipe nationale. Il a été sept fois champion d’Algérie et a gagné une Coupe d’Afrique des clubs champions en 1981 et une super-Coupe Africaine en 1982 avec la JSK. Kamel Aouis a également été champion du Maghreb avec l’équipe nationale universitaire en 1975 et médaillé d’or des jeux africains de 1978 d’Alger.

TSA (08/02/2010)
==================

At yerhem rebbi, wa di sebber imawlanis....


Dernière édition par rachid_as le Lun 26 Avr - 13:36, édité 4 fois

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: KAMAL AOUIS

Message par idir321 le Ven 8 Jan - 18:57


idir321

Messages : 5698
Date d'inscription : 04/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: KAMAL AOUIS

Message par idir321 le Ven 8 Jan - 19:20

Rebbi athyerham meskine
adyefk rebbi sver i mawlanis

_________________
Connectez vous sur la Web TV de la JSK WebTV.JS-Kabylie.fr

idir321

Messages : 5698
Date d'inscription : 04/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: KAMAL AOUIS

Message par rachid_as le Ven 8 Jan - 19:21

On le croisera plus dans les rues de la nouvelle ville ....
À Dieu nous appartenons, à Dieu nous retournons.

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: KAMAL AOUIS

Message par Fennec le Ven 8 Jan - 19:40

Athyerham rebbi
À Dieu nous appartenons ;à Dieu nous retournons.

Fennec

Messages : 576
Date d'inscription : 31/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: KAMAL AOUIS

Message par adsm le Ven 8 Jan - 20:00

Que Dieu ait pitié de son ame
Reposes en paix Kamel!
Mes sinceres condoléances à sa famille

adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 70
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

Re: KAMAL AOUIS

Message par idir321 le Ven 8 Jan - 20:03


idir321

Messages : 5698
Date d'inscription : 04/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: KAMAL AOUIS

Message par adsm le Ven 8 Jan - 20:22



La tristesse gagne la JSK en cette soirée. la disparition de Mr Kamel Aouis nous a tous touché et abattu.
La JSK vient de perdre, l'un des meilleurs elements l'ayant servi et participé à sa grandeur et à son rayonnement, une etoile nous quitte, "Itri ger y'itran Iruh".
Nous garderons de Da Kamel des souvenirs inoubliables d'un grand joueur, d'un Grand Monsieur et d'une personne aux qualité indéniables, qui servira d'exemple à des milliers de jeunes.

adyefk rebbi sbar itwachoultiss
akyerhem rebbi @ Da Kamel.

adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 70
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

Re: KAMAL AOUIS

Message par rachid_as le Ven 8 Jan - 21:03

La faucheuse a eu raison de lui, hier, à l’aéroport d’Orly
Kamel Aouis nous quitte


L’ancien attaquant de charme de la JSK et de l’équipe nationale, Kamel Aouis, est décédé, hier, à Paris alors qu’il s’apprêtait à embarquer pour l’Algérie. Hospitalisé dans un hôpital parisien depuis des mois, l’ancien baroudeur a fini par passer à trépas, laissant derrière lui une veuve et trois enfants inconsolables. Très affligé par cette disparition, le collectif de la Dépêche de Kabylie s’associe à la douleur des siens et les prie de croire en sa sincère compassion.

DDK (09/01/2010)

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: KAMAL AOUIS

Message par amcum_ni le Ven 8 Jan - 21:54

Paix a son âme.
C'est triste, vraiment triste.
La vie ne fait pas de cadeaux!

amcum_ni

Messages : 4575
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : daki kan

Revenir en haut Aller en bas

Re: KAMAL AOUIS

Message par idir321 le Ven 8 Jan - 23:15


Une photo de Aouis athyerham Rebbi (avec la barbe) avec la JSK après la première coupe d'Algérie gagnée en 1977

idir321

Messages : 5698
Date d'inscription : 04/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: KAMAL AOUIS

Message par le fumeur le Ven 8 Jan - 23:57

Inna lilah wa inna ilayhi raji3oun
Athyerhem rebbi inchallah

le fumeur

Messages : 774
Date d'inscription : 07/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: KAMAL AOUIS

Message par rachid_as le Sam 9 Jan - 2:55

Le football algérien et la JSK en deuil
Kamel Aouis est décédé hier à Paris


Le football algérien et la JS Kabylie sont en deuil depuis hier à la suite du décès de l’ancien footballeur international Kamel Aouis, hier après-midi à Paris. Atteint d’une pancréatite aiguë, Aouis avait bénéficié, rappelons-le, d’une prise en charge de l’État et était hospitalisé depuis plus de deux mois à l’hôpital Beaujon à Paris, mais son état de santé s’était gravement détérioré depuis quelques jours et il devait même rentrer hier en fin d’après-midi au pays pour partager ses derniers jours en famille à Tizi Ouzou. Le destin a voulu qu’il rende l’âme à l’aéroport d’Orly à Paris alors qu’il se trouvait dans l’avion du retour en compagnie de sa famille et de ses proches, mais la mort l’a surpris juste avant le décollage. Malgré d’ultimes tentatives de réanimation, le regretté Aouis a dû rendre son dernier soupir juste avant le décollage. Âgé de cinquante-huit ans, ce digne fils d’El-Madania où il avait été formé à l’IRBM aura connu une carrière footballistique exceptionnelle puisqu’il remporta les premiers titres nationaux avec la JSK durant la décennie 70/80 puis la première Coupe d’Afrique des clubs champions avec la JET en 1981 face au Vita Club du Zaire tout en collectionnant plusieurs sélections en équipe nationale. L’ancien attaquant de la JSK était très estimé en Kabylie où il a entraîné plusieurs clubs tels que la JSK, l’ASTO, la JS Boukhalfa et la JS Azazga mais aussi très respecté à l’Eniem où il était cadre supérieur après avoir réussi de brillantes études à l’INH de Boumerdès. Ses anciens coéquipiers et compagnons de gloire et à leur tête Khalef et Hannachi que nous avons pu contacter hier soir étaient particulièrement affligés par la disparition de l’un des plus beaux fleurons de la JSK et du football algérien. La dépouille mortelle sera rapatriée en principe mardi ou mercredi.

Liberté (09/01/2010)

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: KAMAL AOUIS

Message par rachid_as le Sam 9 Jan - 2:58

Kamel Aouis n’est plus


Kamel Aouis (58 ans) est décédé hier à Paris des suites d’une longue maladie qui a fini par avoir raison de lui. Le décès de l’ancien joueur de la JSK est intervenu alors qu’il était dans l’avion qui devait le ramener sur Alger. Juste avant le décollage, Kamel a rendu l’âme. Les équipes médicales de l’aéroport parisien ont tenté de le ranimer, en vain. La dépouille a été transférée à la morgue d’un hôpital de la capitale française. Pour l’heure, on ne sait pas quand elle sera rapatriée en Algérie.

El-Watan (09/01/2010)

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: KAMAL AOUIS

Message par rachid_as le Sam 9 Jan - 3:09

Il est décédé hier : Adieu Aouis !


Hannachi : «Un grand monsieur nous quitte»
Saâdane : «Il était comme un frère»


Sa famille, ses proches ainsi que ses amis attendaient de revoir l’ex-international de la Jeunesse Sportive de Kabylie, Kamel Aouis, qui se trouvait en France depuis 3 longs mois pour se soigner. Mais voilà qu’il a rendu l’âme à l’aéroport d’Orly où il s’apprêtait à embarquer pour l’Algérie. Pour rappel, l’ancien joueur de la JSK se trouvait à l’hôpital Beaujon de Clichy (Paris). Souffrant d’une pancréatite, Aouis y était hospitalisé depuis septembre dernier, après avoir été hospitalisé à l’hôpital de Tizi Ouzou. Il faut dire que depuis qu’il était malade, ses amis, les actuels dirigeants de la JSK, à leur tête le président Hannachi, ainsi que les autres représentants d’autres clubs algériens se sont mobilisés pour que Kamel Aouis puissent bénéficier d’une prise en charge à l’étranger. Agé de 58 ans, le défunt Kamel Aouis a évolué de 1972 à 1985 au sein de la JSK et compte une quinzaine de sélections en Equipe nationale. Sept fois champion d’Algérie, il a gagné une Coupe d’Afrique des clubs champions en 1981 ainsi qu’une Super Coupe d’Afrique en 1982 avec la JSK. Il a été champion du Maghreb avec l’équipe nationale universitaire en 1975 et médaillé d’or aux Jeux africains de 1978 d’Alger. Le corps du défunt sera rapatrié une fois les formalités administratives d’usage accomplies en France.
Lyès Aouiche

Saâdane : «C’était un intellectuel et d’une éducation exemplaire»
Lorsqu’on a appris le décès de Kamel Aouis, Rabah Saâdane se trouvait à quelques mètres de nous et s’apprêtait à rejoindre sa chambre d’hôtel. En lui apprenant à notre tour cette grande perte, le sélectionneur national était tout retourné et l’émotion était visible sur son visage. «Je suis très peiné d’apprendre le décès de mon ami Kamel Aouis. C’est avec un immense regret que j’apprends cette triste nouvelle. J’étais allé le voir à Paris peu avant le match du Caire, parce que c’était un ami que j’estimais énormément. Il y avait une grande amitié entre nous», nous a-t-il confié les larmes aux yeux avant de poursuivre.

«J’étais allé le voir à Paris avant le match du Caire»
«Aouis était un intellectuel que j’appréciais aussi bien sur le terrain qu’en dehors. On s’était croisés à plusieurs reprises en tant que joueurs. Il était exemplaire aussi bien comme joueur ou dirigeant de la JSK. C’était un homme de grande éducation, très gentil et toujours souriant. Je l’estimais vraiment beaucoup. Franchement, ça me fait énormément de peine. C’est une grande perte pour nous tous. Allah yerrahmou wayouessaâ âlih. Je suis encore plus triste pour sa famille à laquelle j’adresse mes plus sincères condoléances», a ajouté Saâdane avec beaucoup d’émotion.
N. D.

Moh Cherif Hannachi : «La JSK a perdu un grand homme»
«La JSK vient de perdre un grand homme, c’est avec une immense tristesse que nous avons accueilli la nouvelle. C’est vraiment un coup dur ce qui vient de nous arriver. C’était un homme qui a servi et honoré la JSK pendant plusieurs années. Nous ne l’oublierons jamais, car la JSK se souviendra toujours de ses hommes.»
L. F.

Mouloud Iboud (ancien joueur de la JSK) : «C’est un choc»
«Sincèrement, je ne peux m’exprimer, je ne sais quoi dire. Nous venons de perdre un grand homme en la personne de notre cher ami ancien coéquipier à la JSK. Kamel Aouis était comme un frère pour moi, un homme de grande valeur qui a réussi à conquérir le cœur des Kabyles. Son passage à la JSK restera gravé dans nos mémoires. Il était l’un des rares joueurs à allier le sport et les études. Il nous a été sincèrement d’un grand apport à la JSK et on ne l’oubliera jamais.»

Mourad Rahmouni (JSK) : «C’est une énorme perte»
Même si je n’ai pas eu la chance d’évoluer à ses côtés, j’ai connu Kamel Aouis qui était l’une des figures emblématiques de la JSK et du football national. Je suis vraiment attristé. Il nous a quittés à la fleur de l’âge, au moment où il pouvait tant donner pour le sport. C’était une personne très estimée en Kabylie. Il a passé ses plus belles années avec nous et il nous manquera beaucoup. Puisse Dieu lui accorder Sa Sainte Miséricorde et assister sa famille en cette pénible épreuve. Nous l’oublierons jamais.»

Le Buteur (09/01/2010)

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: KAMAL AOUIS

Message par rachid_as le Sam 9 Jan - 3:19

JSK : Décès de l'ex international Kamel AOUIS

L’ex international de la Jeunesse Sportive de Kabylie (JSK), Kamel Aouis, est décédé ce vendredi matin à l'aéroport de Paris. Souffrant d’une pancréatite, Kamel Aouis était hospitalisé depuis septembre dernier à l’hôpital Beaujon de Clichy, en banlieue parisienne. Il s’apprêtait ce vendredi à embarquer pour rentrer en Algérie quant il a rendu l’âme à l’aéroport juste avant le décollage. Malgré les efforts de l'équipe médicale de l’aéroport parisien, ils n'ont pu le réanimmer. Pour rappel il avait été hospitalisé durant une semaine dans une clinique relevant du CHU Neddir Mohammed de Tizi Ouzou avant de venir se soigner en france.
Kamel AOUIS était aussi très concerné par les évènements du printemps noir et a soutenu le mouvement citoyen de Kabylie dans les moments difficiles.

Kamel Aouis était âgé de 58 ans. Il a évolué de 1972 à 1985 au sein de la JSK et compte une quinzaine de sélections en équipe nationale. Il a été sept fois champion d’Algérie et a gagné une Coupe d’Afrique des clubs champions en 1981 et une super-Coupe Africaine en 1982 avec la JSK. Kamel Aouis a également été champion du Maghreb avec l’équipe nationale universitaire en 1975 et médaillé d’or des jeux africains de 1978 d’Alger.

Biographie :
Né le : 18/05/1952 à Alger
Kamel Aouis a joué à la JSK de 1972 à 1985. Titulaire d'un diplôme d'état en techniques et équipements de filature, il exerce à l'ENIEM comme cadre supérieur. Kamel Aouis a joué quinze fois en équipe nationale et a participé aux jeux africains de 1978 à Alger.

palmarès:
. sept championnats d'algérie, dont un doublé coupe-championnat
· Une coupe d'afrique (1981)
· Une super-coupe d'afrique (1982)

équipe nationale :
· champion du Maghreb en 1975 avec l'EN universitaire
· médaille d'or aux jeux africains d'Alger en 1978
15 sélection en equipe nationale

La rédaction de Kabyle.com présente ses sincères condoléances à la famille de Monsieur Kamel AOUIS.

www.kabyle.com

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: KAMAL AOUIS

Message par idir321 le Sam 9 Jan - 13:32

http://www.zshare.net/audio/709831715a7db0d0/

témoignages des anciens joueurs de la JSK à la chaine 2

source : MontanaT sur DzFoot

idir321

Messages : 5698
Date d'inscription : 04/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: KAMAL AOUIS

Message par adsm le Sam 9 Jan - 19:56


Adieu Da Kamal !
Adieu l'artiste
Repose en paix

adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 70
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

Re: KAMAL AOUIS

Message par rachid_as le Dim 10 Jan - 1:01

La nouvelle du décès de Kamel Aouis est tombée telle un couperet


En apprenant la triste nouvelle du décès de l’ancien joueur de la JSK, Kamel Aouis, toute la délégation kabyle, à savoir les joueurs, les staffs technique et médical, aussi bien que les dirigeants ont visiblement accusé le coup, au point où certains d’entre eux pouvaient à peine parler. Parmi les plus affectés, on peut citer Karim Doudène, Mourad Karouf, Lamara Douicher et Koceïla Berchiche. Toutefois, ces derniers, malgré le choc, ont tenu à témoigner.

Doudène : «C’était un père pour moi»
«C’est avec une grande peine que j’ai appris la nouvelle du décès de Kamel Aouis. Je suis ému. Kamel était un père pour moi. Ses qualités humaines ont fait de lui quelqu’un de très respecté par tout le monde. En mon nom et au nom de la délégation de la JSK qui se trouve ici à Casablanca, je tiens à présenter mes sincères condoléances à la famille Aouis, tout en l’assurant, en cette pénible circonstance, de ma profonde sympathie. A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.»

Karouf : «Nous avons perdu un frère et un ami»
«Je ne trouve pas les mots. Je suis très triste, cette mauvaise nouvelle m’a scié les jambes. Kamel Aouis était plus qu’un ami, c’était un frère pour moi. C’était un homme au sens propre du terme. Que Dieu ait son âme. C’est tout ce que j’ai à dire».

Douicher : «C’était quelqu’un de gentil»
«Tout d’abord, je n’ai pas cru à l’information annonçant sa mort. Kamel Aouis a fait les beaux jours de la JSK. J’ai eu l’occasion de travailler avec lui alors qu’il était adjoint entraîneur de Coste. C’était quelqu’un de gentil. Que Dieu ait son âme. C’est une grande perte».

Berchiche : «Une grande perte pour le football algérien»
«En apprenant la triste nouvelle, je n’ai pas pu retenir mes larmes. Kamel Aouis décédé ? Difficile à croire, c’était un père pour moi. Lorsque j’étais joueur à Boukhalfa (équipe évoluant en Régionale 1), Aouis m’avait appris ce que c’était la discipline. C’est une grande perle pour tout le football algérien, pas seulement pour la JSK. Vous me donnez l’occasion ici de présenter, par le biais de votre journal, mes sincères condoléance à la famille Aouis».

Planète-Sport (09/01/2010)

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: KAMAL AOUIS

Message par rachid_as le Dim 10 Jan - 5:23

Kamal Aouis, un gentleman tire sa révérence


La terrible nouvelle est tombée vendredi après-midi. Kamal Aouis, l’ancien joueur de la JSK et de l’équipe nationale, souffrant depuis quelques mois, est décédé à l’aéroport d’Orly alors qu’il allait rejoindre sa famille après plusieurs semaines de soins intensifs dans un hôpital parisien où il était traité pour une pancréatite aiguë.

La nouvelle de sa maladie, il y a trois mois, avait déjà ému plus d’un à Tizi-Ouzou comme partout ailleurs ; alors, on imagine un peu ce que le décès de cet attachant monsieur a suscité comme émoi, notamment auprès de ceux qui l’ont connu, ses amis de la JSK, du milieu du football en général et ceux avec lesquels il exerçait, en tant que cadre à l’Eniem après la fin d’une carrière de joueur d’une richesse à faire pâlir d’envie les footballeurs d’aujourd’hui. Arrivé d’El-Madania, au début des années soixante-dix, feu Kamal Aouis est finalement resté dans le club de sa ville d’adoption une bonne vingtaine d’années avec, à la clé, une multitude de titres nationaux et continentaux assortis de plusieurs sélections chez les Verts. Le regretté a laissé l’image d’une personne d’une grande affabilité telle que jamais personne ne l’a évoqué en mal.

Le soir d'Algérie (10/01/2010)

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: KAMAL AOUIS

Message par idir321 le Dim 10 Jan - 14:08

Décès de Kamel Aouis, ex-international algérien

L'ancien international de l'équipe d'Algérie Kamel Aouis est décédé vendredi à Paris, a annoncé la Fédération algérienne de football (FAF).

Agé de 58 ans, l'ancien joueur de la Jeunesse Sportive de Kabylie (JSK) était atteint d'une grave maladie.

Il est décédé à Paris, où il était soigné depuis quatre mois, alors qu'il se trouvait à l'aéroport pour rentrer en Algérie.

Kamel Aouis comptait onze sélections dans l'équipe nationale selon la FAF et a défendu les couleurs de la JSK de 1972 à 1985, remportant notamment sept fois le championnat d'Algérie et gagnant en 1981 la Coupe d'Afrique des clubs champions.

FIFA.COM
Source : http://fr.fifa.com/worldfootball/news/newsid=1155090.html

idir321

Messages : 5698
Date d'inscription : 04/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: KAMAL AOUIS

Message par rachid_as le Lun 11 Jan - 1:16

La dépouille de l’ex-international de la JSK arrive ce mercredi
Kamel Aouis sera enterré à El-Madania


La dépouille de l’ex-international de la JS Kabylie, Kamel Aouis, arrivera finalement ce mercredi à 10h à l’aéroport Houari-Boumediene, et sera aussitôt transférée au domicile familial à El-Madania. L’enterrement est prévu le même jour au cimetière d’El-Madania. Il est à rappeler que le regretté Aouis, âgé de 58 ans, est décédé vendredi dernier à Paris à la suite d’une longue maladie. En Kabylie où il jouissait d’une grande estime populaire, sa disparition a été profondément ressentie par la population qui aurait bien voulu lui rendre un dernier hommage à Tizi Ouzou, une ville qui l’a vivement adopté depuis son arrivée à la JSK en 1972 et qu’il n’a jamais quittée jusqu’à son transfert médical en France.

Liberté (11/01/2010)

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: KAMAL AOUIS

Message par rachid_as le Mer 13 Jan - 11:07

Aouis sera inhumé aujourd’hui


Décédé à Paris vendredi dernier, Kamel Aouis sera inhumé aujourd’hui au cimetière de Garidi aux côtés des siens.

La dépouille du défunt sera rapatriée aujourd’hui vers 10h et sera acheminée au domicile familial à El Madania, où les siens se recueilleront à sa mémoire. Une foule immense est attendue au cimetière (ses amis, ses ex-équipiers de la JSK et de l’EN et ses fans). Tout le monde essayera de rendre un dernier et vibrant hommage à l’homme et au joueur qu’était Kamel Aouis. 

El-Watan (13/01/2010)

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: KAMAL AOUIS

Message par rachid_as le Mer 13 Jan - 11:16

JSK : Le regretté Aouis sera inhumé aujourd’hui à El Madania


C’est aujourd’hui qu’arrivera à l’aéroport international Houari- Boumediène la dépouille du défunt Kamel Aouis, ex-international de la JSK. Décédé des suites d’une longue maladie, il devait regagner le pays vendredi dernier, après plusieurs mois d’hospitalisation. Dieu a voulu qu’il rende l’âme quelques instants seulement avant son embarquement sur Alger. Il faut dire que c’est une immense perte pour le football national. Arrivé à la JSK à l’âge de 20 ans, Kamel Aouis a réussi à gagner sa place dans un effectif très riche au milieu d’une armada de joueurs talentueux. Il aura contribué à plusieurs consécrations de la JSK, que ce soit au niveau local ou continental.

Aouis, porte-bonheur des Kabyles
Le destin a voulu que Aouis décroche son premier titre dès sa première année sous les couleurs de la JSK (1972-1973). Son arrivée à la JSK, en compagnie des Larbès, Cerbah et Dali, a été un vrai porte-bonheur pour la JSK qui décroche le premier titre de champion d’Algérie de son histoire sous la houlette de l’entraîneur roumain, Popescu. La JSK avait un effectif très riche où brillaient des joueurs talentueux à l’image de Koufi, Kolli, Derridj, Hannachi, Anane, Menguelti, Karamani, Mahieddine Khalef...

Il s’impose et remporte un titre
La carrière de Aouis a été une totale réussite. Non pas parce que dès sa première année à la JSK, le club référence en Kabylie, il a réussi à décrocher son premier titre de champion, mais parce que il a réussi en parallèle à s’imposer sans complexe aucun au milieu d’une armada de joueurs talentueux. Lors de la saison 72-73, la JSK a terminé championne d’Algérie avec 69 points, suivie du NAHD 68 points et du MCA 67 points.

Il arrache le doublé et permet à Baïlèche d’inscrire 20 buts
Les performances de Aouis se sont poursuivies avec la JSK durant les années 70. Il contribue à toutes les consécrations remportées par son club. Il faut toutefois dire que le doublé Coupe/Championnat rarraché avec brio lors de la saison 76-77 restera son plus beau souvenir. Aouis a terminé la saison avec six buts en championnat et deux en Coupe d’Algérie. Il fut derrière plusieurs passes décisives qui avaient permis au barroudeur Mokrane Baïlèche de devenir le meilleur buteur kabyle avec 20 buts, suivi de Bachir Daoudi 11 buts et Aouis en troisième position avec six buts.

«Eker a mis umazigh», devant 70 000 spectateurs, un souvenir inoubliable
L’ex-international canari a été aussi pour beaucoup dans les consécrations de la JSK en Coupe d’Algérie. Il figure parmi les artisans de la consécration de 76-77 en Coupe d’Algérie, notamment lors des quarts de finale face à l’ASO et en demi-finale face au CRB, deux tours importants que la JSK passa avec brio avant de pouvoir, et pour la première fois dans l’histoire de la JSK, rencontrer le Président de la République, Houari Boumediène, devant plus de 70.000 spectateurs qui scandaient à vive voix le fameux refrain «Eker a mis umazigh», fils de Berbère lève-toi) !

Un jour, il avait malmené la défense chéliffienne
Les supporters de la JSK n’oublieront jamais les grands matches que nous sortait le regretté Aouis, en Coupe d’Algérie particulièrement. Le plus beau souvenir qu’auront sans doute gardé les Kabyles de cet homme est ce fameux match contre l’ASO en Coupe d’Algérie. Il a constitué un véritable poison pour la défense chélifienne, les tribunes du temple olympique ont longuement vibré. Il a été l’auteur de deux buts, puis Baïlèche corsa la marque en ajoutant un troisième. Une belle victoire qui qualifie la JSK en demi-finale face au CRB.

Il réussit à convaincre Mekhloufi qui le sélectionna en EN
Les belles prestations de Aouis à la JSK n’ont pas laissé indifférent l’ex-sélectionneur Rachid Mekhloufi qui le convoqua en sélection nationale en compagnie d’autres joueurs de la JSK, Rachid Baris et le portier Abderazak Harb, pour renforcer les rangs de l’EN qui devait se préparer à une importante compétition, les Jeux africains d’Alger en 1978. Il faut dire que cette convocation était amplement méritée. Titulaire au poste d’avant-centre, il avait évolué aux côtés de Bencheikh, Cerbah, Kouici, Draoui (que Dieu ait son âme), Belkedrouci…

Médaille d’or aux Jeux africains
Encore une fois et pour sa première convocation en sélection nationale, les Verts s’illustrent en décrochant la médaille d’or dans un stade du 5-Juillet plein à craquer. C’était fabuleux pour le jeune joueur de la JSK qu’il était. Pour rappel, la sélection nationale a battu le Nigeria par un but à zéro grâce à une réalisation signée Bencheikh.

Auteur d’un but d’anthologie face au Malawi
Il est évident que la médaille d’or décrochée par la sélection nationale lors des Jeux africains (1978) à Alger reste le plus beau souvenir de Aouis. Il y avait grandement contribué. Pour preuve, son but d’anthologie inscrit face, ironie du sort, aux Malawites, lors du troisième match. Suite à un corner botté par Safsafi en direction de Bencheikh. Ce dernier remet la balle à Aouis. Bien embusqué et sans attendre, il adressa un boulet de canon qui a secoué les filets des Malawites. L’Algérie l’avait emporté… par trois buts à zéro.

Du groupe de la JSK qui a arraché la Coupe d’Afrique au Zaïre
Après cette première consécration sous les couleurs nationales en 1978, Aouis contribua beaucoup à la première consécration de son club, la JSK. C’était la première fois que le club remportait un titre en compétition africaine, c’était au mois de décembre 1981 au Zaïre (RDC actuellement). Une performance acquise de haute facture qui restera gravée dans la mémoire de Aouis et ses partenaires qui n’ont pas perdu une seule rencontre dans cette compétition. Aouis participa à tous les matches aux côtés de Belahcène, Fergani, Bahbouh, Baris, Abdeslam, Adghigh… Khalef et Ziwotko lui faisaient entièrement confiance.

Homme du match face au Power du Zimbabwe
Le plus beau match qu’a disputé Kamel Aouis en Coupe d’Afrique reste celui joué à Tizi Ouzou, en 1981, face au Power Zimbabwe en quarts de finale. Non seulement il fut l’auteur du premier but de la tête, mais il constitua un véritable poison pour les défenseurs adverses qui avaient toutes les peines du monde à le museler. Il sema la panique, notamment sur les balles aériennes, il obligea ses vis-à-vis de s’occuper exclusivement de lui, ce qui permit à ses coéquipiers d’avoir des espaces, son équipier Belahcène ajoutera un second but.

Il récidive en finale
En finale de Coupe d’Afrique 1981, Aouis avait fourni, face au Vita Club du Zaire, un de ses plus beaux matches. La JSK avait, tel un rouleau compresseur, étrillé son adversaire (4-0). C’est Aouis qui a annoncé la couleur. D’une superbe tête, la balle ricoche sur la barre transversale puis revient en jeu. Bahbouh, à l’affût, ne se fit pas prier pour marquer le deuxième but. Au match retour à Kinshassa, la JSK l’emporte par la plus petite des marges (1-0). C’était suffisant.

Il s’illustre en Côte d’Ivoire en Supercoupe d’Afrique…
Les consécrations se suivent pour Aouis. Cette fois, c’est en terre ivoirienne que Kamel Aouis participe à la Super Coupe de 1982 remportée par la JSK aux tirs au but face à l’Union de Douala. La rencontre s’est achevée sur un score de parité (1-1). Le but des Kabyles a été l’œuvre d’Areski Meghrici. Aouis prendra part aussi à la Coupe de l’Amitié et de la Fraternité au Sénégal en 1980.

Même le champion du monde Kaltz a peiné devant lui
On ne peut évoquer le tournoi de Bercy à l’occasion duquel la JSK a affronté le FC Hambourg (Allemagne), un match que la presse française avait couvert en long et en large, allant jusqu’à le qualifier de match revanche de la rencontre Algérie-Allemagne de 1982. Les partenaires de Aouis ont relevé le défi en tenant la dragée haute aux Allemands (3-3), dans un match très disputé. Ils avaient en face d’eux des joueurs connus mondialement, comme Kaltz et Magat entre autres. Notre confrère El Moudjahid a mis en une une belle photo de Aouis qui chipait une balle aérienne à Kaltz.

Incorporé à la 82’, il porte le nombre de buts à 7
L’histoire retiendra que même à l’approche de la fin de sa carrière footballistique, Aouis avait constamment bénéficié de la confiance du duo Khalef et Ziwotko. Il a mainte fois procuré de la joie aux milliers de supporters qui se déplaçaient avec l’équipe, même lorsque cette dernière jouait à l’extérieur. Des souvenirs fabuleux foisonnent chez Aouis. Vers la fin de sa carrière, face à l’ES Guelma lors de la saison 83-84, Aouis a fait son entrée à la 82’ et aussitôt, la machine kabyle s’était relancée. Il réussira à inscrire deux autres buts portant son total à sept réalisations.

Un autre but non moins important
Un autre match référence pour Aouis, que le public retiendra sûrement, c’est celui qui a opposé la JSK à l’Entente de Sétif, au stade du 8-Mai-45 lors de la saison 82-83. Un match où Aouis s’est une nouvelle fois distingué. Ce fut un match très disputé de part et d’autre. C’est d’ailleurs dans les derniers instants de la partie que la JSK a pris le dessus grâce à un but signé Aouis. Le but fut l’achèvement d’un travail intelligent mené par le défenseur Larbès Salah qui fit une montée sur le flanc droit puis centra sur Aouis, ce dernier de la tête plaça le cuir en pleine lucarne des bois gardés par Cheniti qui n’avait vu que du feu.

En 1983, il mit fin au rêve des Tunisiens
Sur le plan arabe, Aouis avait aussi laissé son empreinte particulièrement devant des formations de renom, à l’image du club de l’Espérance de Tunis qui était tombé sur son propre stade devant son public au stade d’El Menzah en 1983, dans le cadre de la Coupe arabe (tour préliminaire). Aouis fut l’auteur du second but des Kabyles à la 79’ qui mit fin aux espoirs des Tunisiens qui tentaient de revenir à la marque. Ces derniers étaient menés à la marque sur un but signé Menad Djamel. Les Tunisiens réduirent la marque par Tarek Diab sur penalty (la JSK n’a pas joué la finale suite à la mauvaise programmation et le retrait du Maroc).
C’était un grand, il le restera toujours et l’Algérie se rappellera toujours de lui.
Aouis était un homme calme, très bien éduqué. Très réservé face aux journalistes, il était d’une simplicité exemplaire. Durant toute sa carrière, Aouis n’a jamais reçu de carton rouge. Toute la Kabylie le respectait beaucoup, même après avoir mis fin à sa carrière footballistique. Kamel, dont les parents habitent Alger, avait préféré s’installer avec sa petite famille à Tizi Ouzou. Une chose est certaine, la Kabylie ne l’oubliera jamais. Repose en paix cheikh Kamel.

Aouis avait souhaité voir la Coupe du monde 2010
Il ne sera pas des nôtres lorsque les Verts retrouveront, vingt-quatre ans après, la compétition mondiale, à l’occasion du déroulement de la Coupe du monde en Afrique du Sud. Lors de notre passage à son domicile à Tizi Ouzou, quelques jours avant son transfert en France pour poursuivre les soins dans un hôpital parisien, ce jour-là notre équipe nationale n’avait pas encore assuré à cent pour cent sa qualification au Mondial 2010. Invité à nous donner son point de vue sur les deux derniers matches qui restaient aux camarades de Bouguerra, Aouis avait dit en connaisseur : «Nous irons en Afrique du Sud. Je pense que cette équipe est capable de faire revivre au peuple algérien la belle épopée de 82», nous avait dit Aouis qui avait souhaité revenir en bonne santé et voir l’Algérie en Coupe du monde 2010.

Le Buteur (13/01/2010)

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: KAMAL AOUIS

Message par rachid_as le Mer 13 Jan - 23:50

Il a été inhumé hier au cimetière d’El-Madania
Émouvantes obsèques de Kamel Aouis


Le cimetière d’El-Madania s’est avéré trop exigu pour contenir la nombreuse foule venue assister aux obsèques de l’ex-footballeur international de la JS Kabylie, Kamel Aouis, décédé vendredi dernier à Paris à la suite d’une longue maladie. Une véritable marée humaine constituée d’anciens footballeurs de l’équipe nationale, toutes générations confondues, mais aussi d’anciens joueurs de la JSK et de plusieurs clubs d’Algérie. Par ailleurs, on a noté la présence de M. Azzedine Mihoubi, secrétaire d’État chargé de la Communication, Mohamed Mecherara, président de la LNF, et de nombreux dirigeants de club venus rendre un dernier hommage à ce sportif exemplaire qui laissera un souvenir impérissable dans les annales du football algérien. Âgé de 58 ans, Kamal Aouis a remporté plusieurs titres de champion d’Algérie et une Coupe d’Afrique des clubs champions avec la JSK et a évolué une quinzaine de fois en équipe nationale avec laquelle, il remporta la médaille d’or des Jeux africains d’Alger en 1978.

Liberté (14/01/2010)

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: KAMAL AOUIS

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:18


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum