[Entraineur] Jean-Guy WALLEMME

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Guy WALLEMME

Message par rachid_as le Sam 14 Mar - 10:14

JS Kabylie : Wallemme en sursis

L’élimination de la JSK, mardi dernier, à Sétif, en quart de finale de Coupe d’Algérie, semble sonner le glas pour le coach des Canaris, Jean-Guy Wallemme, qui devrait connaître le sort que lui réserve la direction, aujourd’hui, à l’issue du tête-à-tête que le technicien français devrait avoir avec son patron, Mohand Chérif Hannachi, qui semble décidé à se  passer de son entraîneur.

Loin de faire l’unanimité depuis sa prise de fonction à la barre technique des Canaris, l’hiver dernier, avec des résultats peu probants, Wallemme a compromis ses chances après l’élimination en Coupe, au moment où la JSK misait énormément sur l’épreuve populaire pour sauver sa saison, elle qui lutte pour le maintien en championnat. Hannachi lui n’a pas manqué de fustiger son coach après la défaite face à l’ESS, l’accusant même d’être le responsable de cette élimination aux portes du dernier carré, veut à tout prix «lâcher» Wallemme. Or, ce dernier veut de son côté aller au bout de sa mission. La question  sera traitée lors de cette réunion entre les deux hommes, prévue  aujourd’hui. Le technicien français est plus que jamais menacé de licenciement.

El-Watan (14/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Guy WALLEMME

Message par rachid_as le Sam 14 Mar - 10:21

JSK : Wallemme prêt à partir

Refusant de démissionner de son poste malgré les critiques acerbes dont il a fait l’objet de la part de son président après l’élimination en coupe d’Algérie, Jean-Guy Wallemme serait prêt à partir pour peu que la direction lui accorde la mensualité du mois de février.

Signataire d’un contrat jusqu’à la fin de la saison au 13 janvier dernier, le coach français n’a touché qu’une mensualité depuis sa venue à la JSK. La direction lui doit encore un salaire et d’après une source digne de foi, il serait prêt à rentrer chez lui à condition que le président Hannachi lui paye le mois durant lequel il a travaillé. Bien qu’il soit protégé par son contrat, Wallemme n’exigera aucune indemnité dans le cas où la direction décide de résilier son contrat. Il veut partir sans faire de bruit, car il n’est pas disposé à supporter la pression exercée sur lui par ses responsables. Contrairement aux promesses qui lui ont été faites par le président Hannachi à la signature de son contrat, l’entraîneur n’a trouvé aucun soutien de la part de sa direction.

Moins de 12 000 euros par mois
Le salaire de Jean-Guy Wallemme ne dépasserait pas les 12 000 euros par mois. Il a touché une mensualité dès les premiers jours de sa prise en main de l’équipe, mais la direction lui doit encore un salaire et quelques primes. Il est venu à la JSK pour un projet sportif, mais il s’est vite rendu compte qu’il lui était difficile d’accomplir sa mission. Il pensait qu’il ne serait pas limogé comme ses prédécesseurs, à savoir Hugo Broos et François Ciccolini, mais le temps ne lui pas donné raison puisque après quelques contre-performances, il a été critiqué par sa direction avant que le président Hannachi ne le descende en flammes après l’élimination en coupe d’Algérie.

Pour éviter ce qui s’était passé avec Broos et Ciccolini
Hannachi interdit à Wallemme de s’en prendre à la direction

Sévèrement critiqué par ses dirigeants après l’élimination en coupe d’Algérie, Jean-Guy Wallemme a refusé catégoriquement de leur répondre. Il a été malmené par son employeur, mais le coach français préfère observer le silence que de polémiquer avec lui. D’après une source proche de la direction, Wallemme s’est engagé lors de la signature de son contrat à ne tenir aucune déclaration incendiaire à l’encontre de la direction ou de ses joueurs. Pour éviter ce qui s’est passé avec l’entraîneur belge, lequel avait révélé à la fin de la rencontre face au NAHD que le président Hannachi avait essayé de lui imposer certains joueurs, les dirigeants ont fait signer un contrat à Wallemme dans lequel il est mentionné qu’il ne devra aucunement critiquer sa direction et les joueurs. Il faut dire que François Ciccolini avait irrité Hannachi en s’en prenant à Benlamri, Mekaoui et Meguehout sur Echourouk TV. Ainsi, pour ne pas revivre les mêmes histoires, le président Hannachi a introduit une clause dans le contrat de Wallemme pour qu’il ne critique ni ses dirigeants ni ses joueurs. Ce n’est donc pas étonnant que Wallemme, malmené par son président à la fin de la rencontre face à l’ESS, fasse comme si de rien n’était. Les supporters veulent avoir des explications sur l’élimination en coupe d’Algérie et ils veulent aussi savoir si les dirigeants lui avaient imposé certains joueurs dans le onze de départ. Il est clair qu’il ne dira rien tant qu’il n’a pas été démis de ses fonctions. Même en cas de limogeage, il risque de ne rien dire vu que son manager entretient de bons rapports avec le président Hannachi.

Wallemme sera fixé sur son sort aujourd’hui
L’entraîneur, Jean-Guy Wallemme, verra en principe aujourd’hui le président Hannachi pour s’expliquer sur ses choix lors de la dernière rencontre face à l’ESS. Il lui avait demandé au coup de sifflet final des explications concernant la non-titularisation d’Yesli, mais il compte mettre les points sur les i aujourd’hui avec lui. Il devait le rencontrer le lendemain de l’élimination en coupe d’Algérie, mais il a été contraint de reporter son entrevue avec lui en raison de son départ en France. Il ne regagnera la ville de Tizi Ouzou qu’aujourd’hui et d’après une source proche de la direction, il est très remonté contre son entraîneur qu’il tient comme l’unique responsable de la défaite face à l’ESS. Certains dirigeants affirment que le président Hannachi est décidé plus que jamais à limoger Wallemme, d’autres, en revanche, répliquent qu’il pourrait lui accorder un autre sursis. Bien que la JSK n’ait pas montré grand-chose lors de la rencontre face à l’ESS, le président Hannachi estime que l’élimination était due aux mauvais choix de son entraîneur à qui il avait reproché d’avoir laissé Yesli sur le banc et de ne pas avoir convoqué le jeune Ihadjadène.

Compétition (14/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Guy WALLEMME

Message par rachid_as le Dim 15 Mar - 13:43

JSK : Wallemme sous pression

Maintenant que son maintien est confirmé à la tête du staff technique, l’entraîneur en chef Jean-Guy Wallemme dispose d’une semaine pour préparer son équipe à la prochaine rencontre de championnat face à l’ASMO. Toutefois, le coach n’est pas dans une bonne posture à quelques jours de cette nouvelle sortie de son équipe. Wallemme sait qu’il est attendu au tournant. Aux yeux de nombreux observateurs, le technicien kabyle est en train de vivre une semaine similaire à celle qui a précédé le match retour face au NAHD. C’est devenu une habitude à la JSK, à chaque mauvais résultat, c’est l’entraîneur qui se trouve sur la sellette, puisque c’est la solution la plus facile aux yeux des dirigeants. Or, personne n’ose parler des problèmes de fond, entre autres le niveau moyen des joueurs recrutés cet été par la direction du club. Sans oublier aussi l’absence d’un buteur de marque qui parvient à concrétiser les actions offensives. En plus, la forme physique laisse à désirer, alors que le club dispose d’un préparateur physique permanent. Tous ces problèmes ont largement freiné l’équipe.

Il risque de partir au moindre clash avec Hannachi
Toutefois, il faudrait dire que le coach vivra les prochains jours sous pression. De nombreux observateurs estiment qu’un clash avec Hannachi pourrait se produire à tout moment. Il suffit d’une étincelle, Wallemme pourrait quitter sa fonction. D’après nos sources, au cas où le onze rentrant ne plaira pas au président, le conflit réapparaîtra à nouveau. Assurément que le boss s’immiscera de la composante de l’équipe qui affrontera l’ASMO. Au point où vont les choses, on n’est pas loin d’un scénario semblable à celui de Broos à la veille du match face au NAHD, au cas où Wallemme refuserait de se soumettre à la pression de la direction.

Des proches au président lui ont déconseillé de le limoger

Aux dernières nouvelles, des proches à Hannachi l’ont déconseillé de limoger l’entraîneur en chef, surtout pas cette semaine. Ainsi, on lui a conseillé de ne plus risquer d’opérer un autre changement au niveau du staff, car cela pourrait perturber plus les joueurs, qui ont besoin de sérénité. D’ailleurs, c’est ce qui l’a incité à lui accorder une dernière chance, histoire de voir le résultat du week-end prochain face à l’ASMO.

Le coach poursuit son travail sans brancher
Pour sa part, et même s’il est conscient de la pression qui pèse sur ses épaules, le premier responsable du staff technique semble ne rien entendre. En assurant la reprise des entraînements de vendredi dernier, le coach a travaillé comme d’habitude, en donnant l’impression d’être imperturbable aux yeux de ses joueurs, même si au fond, il est très affecté par tout ce qui a été dit à son sujet.

Le Buteur (15/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Guy WALLEMME

Message par rachid_as le Jeu 19 Mar - 13:47

JSK : Wallemme déposera sa démission en cas de défaite

C’est l’information qui semble se préciser dans l’entourage du club ! L’entraîneur en chef Jean-Guy Wallemme est plus que jamais décidé à jeter l’éponge. Sachant qu’il se trouve sur un siège éjectable depuis la dernière défaite face à l’Entente de Sétif pour le compte des quarts de finale de la Coupe d’Algérie, il a été perturbé cette semaine. Même s’il fait semblant de ne pas prêter attention à tout ce qui se dit dans l’entourage du club, un proche du technicien français nous a révélé le contraire. L’autre raison qui le prouve est le discours qu’à tenu le coach à ses joueurs lundi dernier. D’après nos sources, Wallemme a fait savoir à ses hommes qu’il déposerait sa démission dans le cas où la JSK enregistrerait un nouvel échec en championnat. En d’autres termes, la prochaine rencontre de championnat face à l’ASMO pourrait être le dernier match de Wallemme à la tête du staff technique. À présent, tout ce qui peut retenir le coach à la JSK est une victoire ce samedi. Il faudrait dire que ce scénario n’est pas une première cette saison, puisque Wallemme avait déjà menacé de partir la veille du match face au NAHD. Il avait même déclaré à la mi-temps qu’il allait partir dans le cas où l’équipe ne parviendrait pas à décrocher les 3 points de la victoire.

Tout ce qui s’est dit à son sujet l’a affecté
Il faudrait dire que Wallemme n’a pas trop apprécié tout ce qu’on a rapporté à son sujet ces derniers temps. Le coach était déstabilisé par les propos de Hannachi au lendemain de la défaite face à l’ESS. Pour rappel, le premier responsable avait déclaré clairement qu’il n’était pas satisfait de certains choix tactiques que Wallemme avait effectués lors de cette rencontre. Hannachi a aussi critiqué ouvertement la non-participation de Yesli ainsi que la non-convocation du jeune Ihadjadene. Des critiques qui n’ont pas fait plaisir à Wallemme.

Les joueurs décidés à lui offrir la victoire
Face à cette situation, les joueurs kabyles semblent décidés à réagir, non seulement pour sauver la tête de leur entraîneur mais aussi pour sortir la JSK de cette mauvaise passe. Le moins que l’on puisse dire est que les camarades de Azzedine Doukha veulent se montrer solidaires avec leur coach et les dirigeants. Sachant qu’ils sont les seuls maîtres à bord pour réapprendre à gagner, les joueurs se disent prêts à tout pour arracher les 3 points de la victoire ce samedi au stade Zabana.

Certains dirigeants refusent son départ
Il faut savoir que le probable départ de Wallemme de la tête du staff technique est loin de faire l’unanimité à la JSK. Certains estiment que le problème numéro 1 n’est pas Wallemme mais plutôt les joueurs. On estime que le groupe doit faire plus d’efforts pour essayer de sortir le club de cette crise. C’est la raison pour laquelle on essaye de les responsabiliser davantage. Toutefois, personne n’ose dire les quatre vérités à Hannachi de peur de se voir exclu du club. Personne ne veut contrarier le boss. Tout le monde caresse dans le sens du poil !

Le coach bénéficie d’un large soutien des supporters
Ayant ras-le-bol de la valse d’entraîneurs qu’a connu la JSK ces dernières années, les nombreux supporters kabyles soutiennent le coach la veille du match face à l’ASMO. On estime que si on doit faire des changements, c’est au niveau de la direction qu’on devra le faire et pas au sein du staff technique. Il faudra aussi revoir la politique du recrutement, puisque de nombreux éléments recrutés l’été dernier n’ont pas donné satisfaction. Il va falloir faire le ménage avant le mois de juin prochain.

Hannachi : «On ne songe pas à le limoger»
Décidément, le président Hannachi semble changer d’avis au sujet de son entraîneur. Pour preuve, le premier responsable de la SSPA/JSK tient un tout autre discours que celui du lendemain de la défaite face à l’ESS. Interrogé sur Wallemme, le président kabyle dira : «Il n’a jamais été question de le limoger. On se trouve dans une phase difficile et on tient à Wallemme. J’espère qu’il parviendra à sauver le club de la relégation. Il nous reste beaucoup de matchs et ce n’est pas le moment de faire des changements au sein du staff technique.»

«Il a toute ma confiance»
Avant d’ajouter dans la foulée : «Wallemme a toute la confiance du conseil d’administration, y compris moi. Nous devons rester solidaires dans l’espoir de réaliser de bons résultats au cours des semaines à venir. La saison est loin d’être terminée. On veillera à ce que les joueurs ne manquent absolument de rien. Qu’ils se concentrent uniquement sur leur travail sans trop se soucier des problèmes qu’ils peuvent rencontrer.»

«J’espère qu’on obtiendra un bon résultat ce samedi»
Pour ce qui est de la prochaine rencontre face à l’ASMO, le président kabyle a souhaité que ses joueurs réagissent et parviennent à décrocher les 3 points de la victoire afin de s’éloigner davantage de la zone rouge : «Il est clair que la prochaine rencontre de championnat est importante. Ce sera le cas de tous les autres matchs restants que ce soit à domicile ou à l’extérieur. Mais nous devons gérer match par match. J’espère qu’on parviendra à décrocher la victoire face à l’ASMO.»

Le Buteur (19/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Guy WALLEMME

Message par rachid_as le Jeu 19 Mar - 14:04

Wallemme : «Si je perds face à l’ASMO, je rentrerai chez moi»

Soumis à une terrible pression depuis l’élimination en coupe d’Algérie, Jean-Guy Wallemme, songe sérieusement à démissionner de son poste. Il aurait d’ailleurs fait savoir à certains de ses cadres qu’il rentrerait chez lui en France dans le cas où il n’enregistrera pas un bon résultat ce samedi face à l’USMA.

Critiqué sévèrement par son président après la défaite concédée face au champion d’Afrique pour le compte des ¼ de finale de la coupe d’Algérie, le coach français n’est pas du tout chaud pour poursuivre son aventure avec les Canaris. A la signature de son contrat son souhait était  de travailler à long terme, mais il a vite déchanté. Ce qui lui a fait mal est qu’il n’a trouvé aucun soutien de la part de son président, lequel ne cesse d’affirmer qu’il est en sursis. Le président de la JSK a le droit de demander des explications à son entraîneur puisque c’est lui qui le paye, mais a-t-il le droit de le malmener à chaque fois ? Bien qu’il soit affecté par toutes les critiques dont il a fait l’objet, Wallemme ne veut pas polémiquer avec son employeur. Toutefois, il prépare déjà ses valises, car il sait qu’il pourrait être remercié à tout moment.

Ce n’est pas donc par gaîté de cœur qu’il évoque son éventuel départ après le match face à l’ASMO. «Si on perd face à l’ASMO, je partirai», leur aurait-il dit.

«C’est difficile de supporter toute cette pression»
La situation qui prévaut actuellement à la JSK n’encourage pas Wallemme à honorer son contrat jusqu’au bout, c’est-à-dire, jusqu’à la fin de la saison. Il savait que la JSK est confrontée à une situation difficile cette saison suite à la mort d’Albert Ebossé, mais il ne s’attendait pas à ce qu’il soit traîné dans la boue par le président Hannachi qui, faut-il le rappeler, a consommé déjà deux entraîneurs, à savoir Hugo Broos et François Ciccolini. C’est vrai que les résultats ne plaident pas en sa faveur, mais est-il le seul responsable de ces mauvais résultats ?  Le président Hannachi à qu’il faut toujours un bouc émissaire pense évidemment oui. Wallemme qui fait de son mieux pour sortir l’équipe de la zone rouge commence à ressentir toute cette pression qui pèse sur lui. «C’est difficile de supporter tout cette pression», aurait confié à ses joueurs.

Muré dans le silence depuis le retour de l’équipe de Sétif, Wallemme semble regretter sa venue à la JSK. Il a quitté l’USMBA dans la discrétion la plus totale au mois de janvier dernier et il risque de faire de même avec la JSK.

Compétition (19/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Guy WALLEMME

Message par rachid_as le Lun 30 Mar - 13:45

JSK : Est-ce un aller sans retour pour Wallemme ?

L’entraîneur en chef de la JSK, Jean-Guy Wallemme, est rentré hier en France, au lendemain du revers subi par son équipe face au MCA (1-2). Selon des indiscrétions, il a été des plus affectés par la défaite à laquelle il ne s’attendait vraiment pas, lui qui a tout fait pour enchaîner avec une autre victoire pour grimper lui et son équipe en haut du classement. Selon des sources dignes de foi, Wallemme a subi une grosse pression ces dernières semaines, notamment après l’élimination de la JSK en Coupe d’Algérie à Sétif devant l’ESS et risque même de ne pas revenir à la barre technique des Canaris même si d’autres sources ont confié que la direction du club kabyle considère que Wallemme est juste parti pour se reposer auprès de sa famille et qu’il sera de retour dans les prochaines heures afin de poursuivre son aventure avec le club jusqu’à la fin de saison. Son déplacement en France pour rendre visite à sa famille était initialement prévu juste après l’élimination de la JSK en Coupe d’Algérie mais comme l’équipe n’avait pas assez de temps pour préparer ce match de l’ASMO et le refus catégorique exprimé par Hannachi d’accorder aux joueurs plus de deux jours de repos l’a contraint à rester à Tizi avec ses gars. Cette fois, Wallemme n’a pas résisté à la grosse pression après la défaite lors du dernier Clasico et du coup, il aurait pris la décision de rentrer chez lui pour mieux récupérer.

La direction le considère responsable de la défaite face au MCA

Toujours selon nos sources, la direction kabyle serait mécontente du rendement de tout le groupe contre le MCA et tient son entraîneur Wallemme comme responsable de cette contre-performance. On lui reproche, selon des indiscrétions, ses mauvais choix tactiques. Tout le monde se rappelle des critiques qu’il a essuyées après le match de coupe face à l’ESS et auxquelles il n’a pas trop accordé d’importance dans l’intérêt de préserver la sérénité du groupe.

Il a le soutien des supporters qui refusent son départ
Les multiples critiques inopportunes des responsables de la JSK auraient agacé et pesé lourdement sur Wallemme qui a d’ailleurs évité les médias après la défaite devant le Doyen par souci d’éviter de rentrer en conflit avec ses responsables dans un moment assez crucial que vit le club de la Kabylie à quelques journées seulement de la fin de la saison. Selon certains observateurs, Wallemme n’est pas coupable de la situation que vit la JSK en ce moment, bien au contraire, la majorité des supporters estiment que le Français fait de son mieux, lui qui a hérité d’une situation critique, de sauver les meubles.

Il ne devrait prendre aucune décision avant de rencontrer  ses dirigeants
La direction kabyle, informée par certaines personnes que Wallemme songerait à ne plus revenir à la barre technique de la JSK, aurait convoqué une réunion extraordinaire avec Wallemme. Elle lui demandera bien évidemment des explications sur la défaite face au MCA au moment où tout le monde croyait à un retour en force du club en championnat à six journées de la fin de saison.

Le Buteur (30/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Guy WALLEMME

Message par rachid_as le Mar 31 Mar - 10:25

JSK : Reprise des entraînements aujourd’hui sans Wallemme !

Après la défaite face au MCA, samedi dernier, les Canaris étaient autorisés à rentrer chez eux pour deux jours de repos. Ils avaient le moral à plat au coup de sifflet final et ne pouvaient expliquer un tel échec devant leurs supporters venus en grand nombre. L’entraîneur Wallemme était aussi sous le choc n’ayant trouvé aussi aucune explication à une telle défaite. Le staff technique a accordé aux joueurs deux jours de repos avant de reprendre les entraînements en prévision de la prochaine sortie en championnat face à l’ESS prévue dans deux semaines. Les Canaris auront donc quinze jours pour se remettre en question, retrouver leurs forces mentale et physique pour terminer la saison et sauver le club. La défaite face au MCA replonge une nouvelle fois le club kabyle dans le doute et contraint les joueurs à trouver au plus vite des solutions pour éviter le pire. La reprise des entraînements est prévue pour cet après-midi au stade de Tizi Ouzou. Selon des indiscrétions, Wallemme ne sera pas présent à la reprise lui qui s’est envolé en France dimanche matin. Il avait vraiment besoin de ce voyage chez lui en France pour pouvoir mieux récupérer mais surtout se rendre au chevet de sa mère malade, avons-nous appris de sources sûres avant de revenir terminer les six dernières rencontres qui restent pour la JSK d’ici à la fin de saison.

Labbane et Hamenad vont assurer la reprise
Le retour de Wallemme à Tizi est attendu en principe pour demain après-midi, avons-nous appris d’une source de la direction. La direction kabyle ne lui a pas accordé plus de deux jours en France en raison de la situation critique que vit le club après la défaite du MCA. En d’autres circonstances, Wallemme aurait pu prolonger son séjour surtout que le championnat observe une trêve de quinze jours. C’est donc le duo Labbane-Hamenad qui sera chargé d’assurer la reprise des entraînements aujourd’hui en attendant le retour de Wallemme.

La réunion direction-Wallemme est maintenue
Les responsables de la JSK affichent clairement leur mécontentement suite à la défaite subie samedi soir contre le Mouloudia d’Alger. Selon les échos, la direction serait remontée contre l’entraîneur en chef qui n’a pas bien géré ce clasico et ses choix sont une nouvelle fois remis en cause. Selon une source digne de foi, à son retour, Wallemme se réunira avec ses responsables et donnera ses explications àsa hiérarchie. Par ailleurs, un programme de travail de deux semaines sera arrêté par les membres du staff technique et qui sera présenté à la direction pour mettre les moyens qu’il faut pour une meilleure préparation avant la prochaine affiche JSK- ESS qu’abrite le stade du 8-Mai-45 dans deux semaines.

L’idée de démissionner après le MCA n’a pas effleuré son esprit
Concernant son avenir à la barre technique, on a également appris d’un proche collaborateur à Wallemme que ce dernier est parti en France pour un court séjour de détente de quarante-huit heures et qu’il n’a jamais songé à abandonner l’équipe, surtout pas dans ces moments de crise. Wallemme est, selon la même source, consciencieux et l’idée de rentrer en France et abandonner son groupe dans cet état n’a jamais effleuré son esprit.

Le Buteur (31/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Guy WALLEMME

Message par rachid_as le Mer 1 Avr - 11:48

Alors que la reprise initialement prévue hier a été reportée pour cet après-midi
La JSK renouvelle sa confiance à Wallemme



Trois jours après l’amère défaite concédée par la JSK samedi passé contre le Mouloudia d’Alger, les gorges sont encore serrées dans l’entourage du club kabyle qui avait tant investi dans ce “Classico” pour remonter davantage vers les hautes cimes du podium et surtout éviter les angoisses des profondeurs du classement, une situation dans laquelle les Canaris n’ont pas l’habitude de patauger. Le moral est encore à plat et les jambes lourdes, ce qui a conduit la direction du club à octroyer une journée de repos supplémentaire aux joueurs du fait que le prochain match de championnat prévu à Sétif contre l’ESS n’aura lieu que le 14 avril, autrement dit dans deux semaines. Partant de là, la reprise des entraînements initialement prévue pour hier a été finalement reportée pour cet après-midi à 16 h au stade du 1er-Novembre. Et si le sacré revers concédé face au rival mouloudéen a laissé bien des séquelles au sein du groupe et du staff technique, voilà que des rumeurs stupides sont encore colportées à propos d’un prétendu limogeage de l’entraîneur français Jean-Guy Wallemme.

Or, voilà que la direction de la JSK, par le biais du président Hannachi, vient de démentir toutes ces rumeurs  et de renouveler sa confiance au coach français. “Y en a marre, si à chaque défaite, on renvoie un entraîneur, on va à la dérive. Laissons l’entraîneur et son staff travailler en toute sérénité et serrons les coudes tous ensemble pour sauver le club en cette fin de saison”, dira le président Hannachi qui estime que son club saura assurer sa place en Ligue 1 et même prétendre à une place honorable en fin de championnat. C’est ainsi que Jean-Guy Wallemme a profité de ces trois jours de repos pour se rendre en France et recharger quelque peu auprès de sa famille et son retour de l’Hexagone est bel et bien prévu pour cet après-midi à Tizi-Ouzou.

Ceci dit, outre la déception engendrée par la défaite de samedi face au MCA, les dirigeants de la JSK ont bien du mal à faire face à toute la campagne de désinformation orchestrée, ici et là, à propos d’une prétendue combine de match arrangé contre le MCA. “C’est une honte pour tous ceux qui colportent de tels mensonges. Primo, la veille du match, nous avons payé deux mois d’arriérés de salaire à tous les joueurs tout en leur promettant une forte prime en cas de victoire face au Mouloudia. Secundo, la JSK est en mauvaise posture au classement. Tertio, la JSK n’a pas l’habitude de verser dans ce genre de combines”, dira Hannachi qui semble irrité par toutes ces accusations sans fondement. “Certains gens malintentionnés ont spéculé sur mes déclarations d’après-match où j’avais bien dit que la JSK avait raté complètement sa sortie face au MCA, tout cela pour regretter que nous avions mal joué et que nous avons perdu logiquement car nos joueurs n’ont pu rééditer leur très belle production de la semaine dernière à Oran face à l’ASMO”, dira de son côté l’entraîneur des gardiens de buts, Omar Hamened, qui, lui aussi, était visiblement outré par toutes les accusations qui ont suivi le résultat du match JSK-MCA (1-2).

L’autre déception que les dirigeants kabyles ont bien du mal à ruminer, depuis deux jours, réside dans cette étrange sélection de leur défenseur axial, Djamel Benlamri, qui a été emmené par le sélectionneur national Christian Gourcuff pour chauffer le banc durant les deux matchs amicaux disputés à Doha contre le Qatar puis le sultanat d’Oman. “On nous a privés de notre défenseur titulaire contre le MCA pour ne pas le faire jouer une seule minute sur les deux matchs disputés au Qatar. J’estime qu’il s’agit d’un pur sabotage, il ne faut pas se voiler la face”, dira encore le président Hannachi. Il est vrai que de nombreux observateurs ont trouvé à redire sur la composante de l’équipe nationale qui été alignée contre le Qatar et surtout contre l’équipe d’Oman, lors du second match, où il faut avouer que la formation omanaise était d’un niveau tout juste moyen d’où la possibilité de faire tourner au maximum l’effectif requis pour cette tournée purement amicale et lancer dans le bain quelques joueurs du cru tels que Benlamri et les deux autres gardiens de but, Asselah et Si Mohamed, qui ont été les seuls joueurs retenus pour ce périple à ne pas avoir eu la moindre minute de temps de jeu. À moins que, après la défaite amère concédée lors du premier match contre le Qatar (1-0), Gourcuff  avait hâte de sauver la mise contre Oman. Pourtant, les “Fennecs” menaient allégrement au score (4-0 !) à l’heure de jeu et il était tout à fait plausible de faire tourner l’équipe et éviter ainsi toutes les spéculations, non ?

Liberté (01/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Guy WALLEMME

Message par rachid_as le Jeu 2 Avr - 4:36

JSK : Wallemme rate la reprise

Contrairement à ce qui était prévu, l’entraîneur en chef de la JSK ne s’est pas présenté à l’entraînement d’hier. Le technicien français a raté la séance de reprise. Pour rappel, Wallemme devait regagner Alger dans la matinée de mercredi, mais cela n’a pas pu se faire en raison des retards causés par la grève à Air Algérie. Le coach est donc resté bloqué en France durant toute la journée d’hier. Et ce n’est qu’en début de soirée qu’il a pu prendre place dans l’avion de la compagnie nationale. Sachant qu’il ne sera pas présent à temps pour la séance de reprise, Wallemme a pris attache avec les responsables du club pour les en aviser. Ces derniers ont alors contacté les membres du staff pour leur transmettre la nouvelle.

Hamenad et le préparateur physique se chargent de l’entraînement
C’est donc tout naturellement Hamenad ainsi que le préparateur physique qui se sont chargés de la séance de reprise. Les joueurs ont été soumis à un travail physique intense en début de séance. On s’attend aussi à ce que la charge de travail soit de nouveau augmentée lors des prochaines jours, du moment que la JSK ne jouera pas son match de championnat jusqu’au 14 avril face à Sétif.

Wallemme devait arriver dans la soirée d’hier
C’est donc en fin de soirée que le technicien français devait arriver à Alger. Une source nous a confié que le chauffeur du club s’est rendu à l’aéroport Houari-Boumediène, en fin de soirée, pour le ramener. D’après nos sources, Wallemme devrait officiellement reprendre son travail aujourd’hui. Une longue réunion avec les joueurs devraient se tenir afin de tirer les choses au clair. Wallemme a aussi de fortes chances de rencontrer le président, dans le but de revenir sur la contre- performance face au MCA.

Le Buteur (02/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Guy WALLEMME

Message par rachid_as le Ven 3 Avr - 10:49

JSK : Wallemme est de service et met fin à la polémique !

Attendu mercredi après-midi pour reprendre sa mission à la barre technique et diriger la première séance de travail à Tizi, après la débâcle essuyée face au MCA la semaine écoulée, le coach français a été contraint de décaler son vol Paris-Alger, en raison des perturbations causées par le mouvement de grève d’Air-Algérie. Le retard du retour de Wallemme a ouvert la voie à la spéculation, surtout qu’il a été donné par certains médias partant après l’échec amer concédé au Clasico. Comme nous l’avons souligné dans notre édition de lundi dernier, Wallemme a bel et bien rassuré de son retour, arguant qu’il n’a jamais songé à lâcher l’équipe en ces moments de crise. Ainsi, l’ex-driver de l’USMBA est arrivé à la capitale des Genêts mercredi soir en provenance de Paris. Son retour a soulagé tout le monde, d’autant plus que l’équipe a besoin de reprendre rapidement son travail et préparer les six derniers matchs de la saison dont celui face à l’ESS prévu dans deux semaines. C’est hier matin que le Français a repris sa mission à la barre technique, mettant ainsi fin aux rumeurs et confirmant à la fois sa bonne foi d’aller au bout de sa mission qui consiste à sauver le club de la relégation.

Il est décidé à relever le défi
Encore une fois, Wallemme s’est entretenu hier, à son arrivée, avec les membres de son staff et il s’est dit étonné de lire ici et là des déclarations qui lui ont été attribuées le donnant démissionnaire après la défaite contre le MCA. Wallemme a confié à ses collaborateurs qu’il ne fuit jamais ses responsabilités et qu’il est décidé à relever le défi même s’il sait que la mission n’est pas aussi simple que peuvent le penser certains. La JSK a encore six matchs très difficiles à jouer face à des équipes, dont la plupart jouent pour le titre ou une place au podium, le MOB, l’ESS, le CRB et le RCA pour ne citer que ces clubs-là.

Et compte se réunir avec ses joueurs aujourd’hui
En reprenant les choses en main hier matin sur la pelouse du 1er-Novembre, le coach n’a pas jugé utile de provoquer une réunion avec ses joueurs qu’il a trouvés dans une situation psychologique très critique. Le moral est au plus bas et il est donc inopportun de s’adresser aux joueurs, notamment sur la dernière défaite qui continue de faire parler d’elle en Kabylie. Dès son arrivée au stade, Wallemme a salué les dirigeants présents et les membres de son staff avant de commencer directement son travail. Selon des indiscrétions, une réunion avec ses joueurs est prévue pour aujourd’hui et il devrait en principe se limiter juste à donner le programme de cette première semaine de travail.

«Je n’ai jamais songé à partir»
Le Français s’est entretenu avec ses adjoints avant le début de la séance d’hier, en leur confiant qu’il a été étonné de lire dans les journaux qu’il est donné partant après la défaite face au MCA : «J’ai été étonné de lire que je n’allais pas revenir poursuivre ma mission avec l’équipe. Cette idée n’a jamais effleuré mon esprit et me voilà de retour pour reprendre de service et je ne compte pas abandonner l’équipe qui a besoin de sérénité pour assurer son maintien. On doit tous tirer dans le même sens et faire preuve de solidarité pour concrétiser nos objectifs et finir la saison sans danger.»

Le Buteur (03/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Guy WALLEMME

Message par rachid_as le Sam 4 Avr - 11:28

JSK : Wallemme veut intégrer Karouf dans son staff

Comme nous l’avons déjà annoncé, le président Hannachi s’est réuni dans la soirée de jeudi avec son entraîneur Wallemme, et ce, après que ce dernier a regagné le pays. Les deux hommes ont parlé de tout, à savoir le résultat du Clasico de samedi dernier, de la prestation de certains joueurs mais aussi des joueurs absents à la reprise des entraînements. La même source nous a confié que plusieurs décisions ont été prises avant que Wallemme n’évoque un nouveau point avec Hannachi. En effet, cette source proche de la direction nous a confié que l’entraîneur de la JSK a demandé au président Hannachi de renforcer son staff technique pour ce qui reste des matchs de la saison. D’après la même source, Wallemme a demandé à intégrer l’actuel DTS du club, Mourad Karouf, dans son staff. Wallemme a jugé utile de faire appel à Karouf, puisqu’il a déjà eu l’occasion de travailler avec lui lorsqu’ils avaient pris en charge le dossier des jeunes, en l’occurrence les espoirs.

Les deux hommes travaillent en collaboration depuis des semaines
Il faut dire que Wallemme est quasiment en contact permanent avec Mourad Karouf, et ce, depuis des semaines. En effet, les deux hommes se rencontrent souvent pour évoquer le dossier des jeunes catégories. D’ailleurs, à chaque fois que Wallemme entraine les espoirs de la JSK, il prend attache avec Karouf, puisque ce dernier est le coordinateur des jeunes de la JSK. Et comme il l’a fait savoir aux dirigeants, Wallemme estime que Karouf a une parfaite connaissance des jeunes. Il a reconnu que le DTS effectue un bon travail depuis des mois au club, ce qui l’a en grande partie convaincu.

La direction n’y voit pas d’inconvénient
Aux dernières nouvelles, la direction du club ne voit aucun inconvénient à ce que Mourad Karouf intègre le nouveau staff technique de la JSK. On estime que l’actuel DTS des jeunes catégories a déjà fait ses preuves, que ce soit en jeunes ou en seniors, puisqu’il a déjà occupé le même poste par le passé. De plus, Karouf est signataire d’un contrat au club et ne sera en aucun cas dépaysé en intégrant le staff des seniors, un poste qu’il a déjà occupé au mois d’octobre dernier, quelques semaines seulement avant la venue de Ciccolini.

Le Buteur (04/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Guy WALLEMME

Message par rachid_as le Dim 5 Avr - 12:50

JSK : A quoi sert encore Wallemme ?

Les pouvoirs de Jean-Guy Wallemme se rétrécissent comme peau de chagrin au fur et à mesure que la fin de la saison approche.

Il a fait d’énormes concessions rien que pour ne pas se faire virer avant la fin du championnat. Un autre entraîneur à sa place aurait jeté l’éponge, mais lui est disposé à accepter toutes les décisions, ou plutôt tous les «ordres» de la direction. L’immixtion de cette dernière dans le volet technique n’est un secret pour personne et même si demain il dira qu’aucun dirigeant ne s’est immiscé dans son travail, il ne convaincra personne. La preuve, après l’élimination en coupe d’Algérie face l’ESS, il avait fait jouer le match d’après les deux joueurs (Yesli et Ihadjadène) que le président Hannachi lui avait reproché de ne pas les avoir alignés devant les champions d’Afrique. Les exemples sont encore nombreux, mais souhaitant terminer l’exercice avec les Canaris, il a accepté tous les compromis y compris celui de renforcer la barre technique. Le manager général Samy Idrès affirme que c’est lui qui a proposé Mourad Karouf pour l’assister dans les 6 matches restants, mais il faut être dupe pour croire à ça. Le renforcement de la barre technique lui a été imposé par la direction, mais pour des raisons qui arrangent tout le monde, les dirigeants veulent faire croire aux supporters que c’est Wallemme qui a demandé à ce que la barre technique soit renforcée par un enfant du club. Comment se fait-il que Wallemme décide à quelques semaines de la fin du championnat de solliciter les services d’un assistant, alors qu’il dispose déjà d’un adjoint en la personne de Driss Labane qui est préparateur physique en même temps ?

Le retour du DTS des jeunes Mourad Karouf à la barre technique sera une bonne chose, mais il faut reconnaître que si la direction lui a fait appel, cela prouve qu’elle n’est pas satisfaite du travail de Wallemme. D’ailleurs, le président Hannachi a déclaré dernièrement sur Radio Tizi Ouzou qu’il est obligé de préparer le match de l’ESS avec Wallemme et quelques jours après on annonce le retour de Karouf. Son départ en France pour rendre visite à sa mère malade a été pour beaucoup dans la décision de la direction de renforcer son staff. Il est prêt à partir pour peu que le président Hannachi le paye.

Compétition (05/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Guy WALLEMME

Message par rachid_as le Mar 7 Avr - 15:09

L’entraîneur Jean-Guy Wallemme se confie à “LIBERTÉ”
“Il faut sauver la JSK !”


Parfois critiqué par les uns (très souvent à tort !) mais apprécié et respecté par d’autres qui reconnaissent en lui le goût du travail et le sens du sérieux dans tout ce qu’il entreprend sur un terrain mais aussi dans la vie de tous les jours, Jean-Guy Wallemme, l’entraîneur français de la JS Kabylie, continue de trimer à Tizi Ouzou pour tenter de sauver le vaisseau kabyle en cette période de houle et de grosses turbulences. C’est qu’à 48 ans (il est né le 10 août 1967 à Maubeuge dans le nord de la France), Wallemme s’est quand même forgé un capital expérience dans le monde du football professionnel, lui qui a porté les couleurs de clubs bien connus tels que le Racing de Lens, son club de toujours, mais aussi l’AS Saint-Étienne, le FC Sochaux et le club anglais de Coventry en tant que joueur puis encore le FC Rouen, le RC Lens, l’AS Saint-Étienne, l’AJ Auxerre, voire l’équipe nationale du Gabon comme entraîneur. C’est dire que la pression, ça le connaît et il le prouve bien, en tout cas à la JSK, lui qui lutte de toutes ses forces et contre vents et marées pour tenter de remettre à flot le bateau kabyle qui a souvent dérivé en cette saison pas comme les autres. Toujours est-il qu’en dépit d’une certaine hostilité qui s’abat parfois sur ses épaules, le coach de la JSK a fait preuve de beaucoup d’amabilité et de disponibilité hier au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou où ses joueurs venaient de terminer l’entraînement de la matinée dans une ambiance mi-figue mi-raisin, tant il est vrai que cette maudite défaite contre le Mouloudia d’Alger leur est restée en travers de la gorge.
 
Liberté : Alors coach, l’ambiance est quelque peu détendue à l’entraînement. Est-ce à dire que la défaite amère contre le MCA est déjà oubliée ?
Jean-Guy Wallemme : La vie footballistique est ainsi faite ! Il fallait bien se remettre en question surtout après le non-match que nous avons fait contre le Mouloudia d’Alger. Pourtant, nous avons bien entamé notre match et nous avons ouvert le score comme prévu, mais malheureusement derrière nous nous sommes liquéfiés et nous avons commis de nombreuses fautes individuelles que nous n’avons jamais pu rattraper collectivement. C’est là le gros point noir du match. Cela dit il faut que nous nous remettions très vite au travail, mais malheureusement à la reprise le groupe n’était pas au complet car certains étaient visiblement déçus par cette défaite amère, d’autres avaient aussi peur d’une mauvaise réaction des supporters, ce qui est humain, mais il était quand même urgent et important de se ressaisir et de se remobiliser pour jouer cette dernière ligne droite faite de six gros matchs où il va falloir engranger le maximum de points pour sauver coûte que coûte le club, ce qui est notre objectif principal.
 
Vous pensez avoir déjà recollé les morceaux ?
Je pense que nous sommes en train de remonter progressivement la pente même s’il nous manque encore trois joueurs pour compléter le groupe. Nos deux internationaux Doukha et Benlamri qui sont rentrés du Qatar et viennent juste de réintégrer l’équipe, Ferrahi soigne encore une épaule douloureuse. Il y a aussi le cas de Meguehout qui était au chevet de sa mère malade et qui a fini par reprendre le chemin de l’entraînement depuis dimanche. Fort heureusement, il y a eu cette mini-trêve d’une quinzaine de jours qui nous a permis de souffler un peu et de remobiliser les troupes pour préparer sereinement ce match important prévu le 14 avril à Sétif. Pour remettre la locomotive en marche, nous allons disputer un match amical ce mardi à Bouira et après deux jours d’entraînement chez nous à Tizi Ouzou, nous avons prévu un stage bloqué de cinq jours à partir de vendredi dans cette même ville de Bouira pour affiner notre préparation et rallier directement, mardi prochain, la ville de Sétif pour tenter de négocier au mieux ce périlleux déplacement. Tout cela pour vous dire que nous avons besoin de tout le monde pour sortir la JSK de cette situation.
 
Mais il y a encore Mekkaoui qui n’a plus donné signe de vie depuis ce match perdu contre le Mouloudia...
Je crois que son cas dépend de la direction du club qui doit statuer sur cette affaire. Pour le moment, il n’a toujours pas donné signe de vie et personnellement, je ne sais pas ce qu’il a. Peut-être qu’il a été marqué par cette défaite ou par autre chose, mais il ne faut surtout pas oublier qu’il a été souvent positif même quand il avait des difficultés de santé où je lui avais demandé de s’accrocher et d’apporter un plus à l’équipe. Encore une fois, j’insiste sur le fait qu’il ne faut pas verser dans les sentiments et que la priorité des priorités est de sauver le club par tous les moyens.
 
Coach, dans ces moments difficiles, quel discours avez-vous tenu aux joueurs ?
C’est simple ! J’ai dit aux joueurs que cela ne sert à rien de se culpabiliser ou de regretter telle ou telle situation. Je leur ai dit aussi qu’aujourd’hui, nous sommes tous responsables d’une telle situation mais il faut bien se dire aussi que nous pouvons être responsables du redressement de la JSK et de son maintien parmi l’élite car nous sommes avant tout des acteurs et il ne sert à rien de palabrer ou de polémiquer. Une chose est sûre, nous ferons le bilan en fin de saison mais pour le moment, il faut que tout le monde s’investisse, qu’on joue 90 minutes, qu’on joue 10 minutes ou qu’on ne joue pas. L’essentiel est que chacun d’entre nous donne le meilleur de lui-même pour sauver cette noble institution qui a pour nom JSK.

Ce stage bloqué à Bouira est certainement une bonne chose pour fuir quelque peu la grosse pression du stade du 1er-Novembre et préparer sereinement ce déplacement à Sétif...
Mais non, du côté des supporters il n’y a aucun problème. La JSK est un grand club qui a la chance de compter sur des supporters merveilleux. Ils sont déjà venus au stade ces jours-ci  et nous avons discuté le plus normalement du monde de la situation du club.

C’est normal qu’ils soient exigeants parce qu’ils sont passionnés pour leur club et ils savent que la JSK est en difficulté, eux qui font partie intégrante de la grande famille du club kabyle. Mais au lieu de revenir à chaque fois sur l’histoire du club et son riche palmarès, il ne faut surtout pas oublier que la JSK a vécu cette année un parcours très compliqué.

Je me rappelle aussi qu’en 2011, la JSK n’a dû son salut qu’à la dernière journée du championnat et que la victoire en Coupe d’Algérie avait quelque peu caché la vérité. J’estime que cela ne sert à rien de vivre aujourd’hui de nostalgie. Certes, nous devons tirer des leçons des faiblesses du passé, mais nous devons aussi nous servir de nos forces actuelles et de gommer aussi nos faiblesses car nous en avons. Notre devise actuelle est de se sacrifier tous ensemble pour sauver le club.
 
Pour conclure, peut-on dire que Jean-Guy Wallemme vit dans la peau d’un entraîneur qui exerce son boulot en toute sérénité et confiance à la JSK ?
Dites-vous bien que j’ai une exigence par rapport à mon travail et ma conscience professionnelle. La pression est un terme qui ne fait pas partie de mon vocabulaire parce que dans la vie il y a bien des choses qui sont beaucoup plus importantes que le football même si c’est notre métier qui exige de nous concentrer au maximum sur ce que nous faisons au quotidien. Au risque de me répéter, l’essentiel n’est pas de savoir ce qu’a fait ou ce qu’a dit telle ou telle personne, notre mission sacrée et de nous serrer les coudes pour sauver la JSK, voilà tout !

Liberté (07/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Guy WALLEMME

Message par rachid_as le Mer 8 Avr - 12:42

Wallemme défend Mekkaoui : «Il ne faut pas oublier qu’il a aidé l’équipe quand elle était en difficulté»

A moins d’une semaine de la reprise de la compétition et ce choc ESS-JSK qui polarise d’ores et déjà l’actualité sportive, l’entraîneur en chef de la JSK s’est exprimé à l’issue de la dernière séance d’entraînement précédant le déplacement à Bouira. Wallemme est revenu sur plusieurs questions non sans parler même brièvement de la dernière défaite face au MCA et qui a fait mal au club le plus titré du pays. Avec un peu de recul, Wallemme regrette les trois points perdus lors du Clasico alors que son équipe avait bien entamé la rencontre en ouvrant le score. Ayant mal géré la suite du match, les Canaris ont concédé une défaite amère qui rend leur mission d’assurer le maintien compliquée. La trêve est venue au bon moment pour permettre aux Kabyles de corriger certaines lacunes et repartir du bon pied afin de réussir un bon coup lors des six prochaines journées qui seront extrêmement difficiles : «Si je reviens un peu en arrière, c'est-à-dire au match du MCA, je pense qu’on a raté une belle occasion de nous assurer une place sur le podium. Pourtant, nous avons ouvert le score malheureusement en défense, nous avons commis beaucoup de fautes individuelles. Actuellement, nous sommes en train d’essayer de remonter la pente car l’urgence est de sauver le club.»

«Avec le retour de tous les joueurs, ça s’améliorera»
A propos de l’absence de quelques joueurs lors de la première partie de la préparation, Wallemme a ajouté : «La reprise de l’entraînement s’est effectuée en l’absence de quelques éléments. Certains étaient visiblement déçus par la défaite face au MCA, alors que d’autres ont eu peur de la réaction des supporters. Nos deux internationaux Doukha et Benlamri ont réintégré le groupe, Ferrahi se soigne et il y a aussi le jeune Meguehout qui est resté pendant quelques jours au chevet de sa mère malade et qui, depuis dimanche soir, travaille en toute sérénité avec ses équipiers. Avec le retour de tous ces joueurs, la situation va s’améliorer et nous allons préparer dans de bonnes conditions cette sortie face à l’ESS prévue le 14 avril.»

«C’est la direction qui tranchera son cas»
Ne voulant pas s’immiscer dans les prérogatives de la direction qui vient de prendre la décision de renvoyer le latéral gauche Zinedine Mekkaoui de l’effectif, à six journées de la fin de saison, Wallemme a confié : «Le cas Mekkaoui est entre les mains de la direction qui est habilitée à statuer sur cette affaire. Pour l’instant, il n’a pas encore donné signe de vie. Sincèrement, j’ignore les raisons exactes de son absence prolongée.» Par ailleurs, Wallemme s’est montré le moins que l’on puisse dire souple envers son latéral gauche en déclarant : «L’absence de Mekkaoui à l’entraînement pourrait s’expliquer par le fait qu’il est toujours affecté par la défaite face au MCA. Ce que je veux dire aussi, c’est qu’il ne faut pas oublier qu’il a été aussi bon et positif pour son équipe dans les moments les plus difficiles, même quand il avait des problèmes de santé.»

«Nous avons prévu un stage bloqué pour préparer l’ESS»
Malgré les moments difficiles que traverse le club kabyle en cette fin de saison, l’entraîneur Wallemme se dit optimiste de voir les joueurs redresser la barre dès la reprise de la compétition, lui qui rassure que l’équipe se porte de mieux en mieux. Un stage de quatre jours est prévu à Bouira et qui durera jusqu’à lundi prochain : «Nous avons prévu un stage bloqué de cinq jours à Bouira pour peaufiner notre préparation, avant de rallier directement Sétif. Nous tenterons de négocier du mieux possible notre match.»

 «C’est normal que les supporters soient exigeants»
Arrivé en Kabylie l’hiver dernier, en succession du Corse Ciccolini, avec comme mission de terminer la saison en beauté, Wallemme savait que sa tâche était difficile, lui qui a hérité d’un club fragilisé, notamment après la mort tragique de l’attaquant Ebossé, s’ajoutent à cela les lourdes sanctions infligées par la LFP et la CAF. Wallemme, qui comprend l’inquiétude des supporters, dira à ce propos : «C’est tout à fait normal et légitime que les supporters de la JSK soient exigeants parce qu’ils sont très attachés à leur équipe. Ils font partie intégrante du club qui est en ce moment en difficulté. La JSK compte sur un public merveilleux qui a démontré qu’on peut compter sur lui pour tirer le club vers le haut et terminer la saison en haut du tableau.»

Le Buteur (08/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Guy WALLEMME

Message par rachid_as le Jeu 9 Avr - 12:06

Wallemme à ses joueurs : «Ne cédez pas à la panique»

L’entraîneur Jean-Guy Wallemme tente tant bien que mal de remobiliser sa troupe en prévision de la rencontre face à l’ESS.

De peur que la mésaventure vécue par ses joueurs mardi dernier à Bouira n’influe sur eux à quelques jours de la reprise du championnat, il s’est adressé hier à eux avant l’entame de la séance d’entraînement. Il est revenu sur ce qui s’est passé à la fin de la première mi-temps face au MB Bouira, tout en regrettant la blessure de son gardien Azzedine Doukha à la tête, il leur a demandé de tourner la page pour garder leur concentration sur le rendez-vous avec les champions d’Afrique en titre. «C’est regrettable ce qui s’est passé à Bouira, mais il ne faut pas céder à la panique. Je sais que vous êtes tous choqué par la réaction hostile d’une partie des supporters à Bouira, mais dans l’intérêt de l’équipe il faut oublier cette mésaventure», leur a-t-il recommandé.

«Il ne faut pas oublier qu’on a un match important face à l’ESS»

Traumatisés de voir leur gardien atteint d’une pierre à la fin de la première mi-temps face au MB Bouira, les joueurs se sont présentés à la séance d’hier avec un moral à plat. Et pour que ses poulains cessent de penser à la mésaventure de Bouira, le coach français leur a rappelé qu’ils ont un match important face à l’ESS. «Il ne faut pas oublier qu’on a un match important dans quelques jours face à l’ESS. C’est pour cela que je vous demande de garder votre concentration sur ce qui vous attend. Il faut donner le meilleur de vous-mêmes pour sortir l’équipe de la zone rouge», a ajouté Wallemme à ses joueurs.

«L’équipe est ciblée de partout à cause de nos résultats catastrophiques»
L’entraîneur Wallemme sait que les perturbateurs ont profité du parcours catastrophique enregistré par l’équipe pour nuire aux joueurs, aux membres du staff technique et aux dirigeants. «Il ne faut pas se voiler la face, notre parcours est en deçà des attentes de notre public. Si on avait enregistré de bons résultats, la situation serait autre que celle qui prévaut actuellement. On a encore des matches difficiles à disputer et pour sauver l’équipe du purgatoire, on doit travailler d’arrache-pied pour glaner le maximum de points possibles», leur a-t-il annoncé.

Sid-Ali Asli : «J’étais dans les tribunes, nos supporters n’ont rien à voir avec ce qui s’est passé»
Le président du comité de supporters, Sid-Ali Asli, croit dur comme fer que le projectile qui a touché le gardien Azzedine Doukha n’a pas été lancé par les supporters de la JSK. «Ce ne sont pas les supporters de la JSK ni les habitants de Bouira qui ont lancé des pierres à l’encontre de nos joueurs. J’étais dans les tribunes en compagnie des autres membres du comité de supporters et j’ai vu tout ce qui s’est passé. J’ai dit d’ailleurs au président Hannachi que les supporters de la JSK n’ont rien à voir dans ce qui s’est passé», a réaffirmé Sid-Ali Asli.

Compétition (09/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Guy WALLEMME

Message par rachid_as le Sam 11 Avr - 11:44

Wallemme veut partir

Le technicien français de la JSK, Jean-Guy Wallemme, ne semble plus se plaire chez les Canaris. Arrivé l’hiver dernier, il ne semble pas très chaud à l’idée de continuer l’aventure puisqu’il vient de lancer à nouveau à son président ‘’Si c’est moi le problème je m’en vais’’. Une fois ça passe, mais deux fois ça veut dire qu’il veut changer d’air.

La semaine dernière déjà, le coach de la JSK avait dit au président Hannachi que si c’était lui le problème il n’y avait aucun souci et qu’il était prêt à partir. Cette semaine, il a tenu les mêmes propos au président. Cela en dit long sur l’envie de Jean-Guy Wallemme de continuer son aventure au sein de la JSK. Il semblerait  que l’entraîneur n’a plus la même envie que lorsqu’il avait débarqué en janvier et ne fait que se plier à la volonté des dirigeants leur laissant même le soin de composer le onze qui joue. Tout porte à croire que Wallemme n’attend qu’à ce qu’on lui signifie de partir pour prendre ses bagages et s’en aller.

Il sait qu’il n’est pas à l’abri d’un limogeage
Dans sa tête, Jean-Guy Wallemme sait pertinemment qu’il peut partir à tout moment. Quelque peu lassé par la situation qu’il vit à la JSK, il veut en quelque sorte partir mais ne veut pas que ça vienne de lui. c’est d’ailleurs ce qui l’a incité à accepter qu’on décide pour lui et qu’on lui donne même les joueurs à mettre dans son onze et ceux qui ne doivent pas y être à l’image du cas d’Abdeldjelil qui a été éjecté de la liste des 18 lors du dernier match de championnat. Les cas disciplinaires aussi sont derrière l’envie de Wallemme de vouloir changer d’air. Il faut dire que depuis son arrivée, il en aura vu des écarts disciplinaires de la part des joueurs sans pour autant pouvoir les sanctionner puisque ces joueurs sont protégés par la direction, ce qui oblige le coach à fermer les yeux et accepter le comportement de quelques joueurs qui font un peu ce que bon leur semble. C’est pour toutes ces raisons que l’ancien Lensois ne dira pas non si on venait à lui signifier qu’il sera limogé.

Ses arriérés, l’autre raison
L’autre raison qui fait que Jean-Guy Wallemme accepterait sans faire de grimace un départ concerne le volet financier. En effet, n’ayant touché qu’un mois de salaire depuis son arrivée au mois de janvier, il compte un retard de 3 mois. Les primes de matches également n’ont pas été perçues par l’entraîneur qui attend toujours de toucher son dû. Une raison de plus qui fera que Wallemme ne regrettera en aucun cas son départ de la JSK.

Compétition (11/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Guy WALLEMME

Message par siberian84 le Dim 12 Avr - 13:37


Jsk : Wallemme à la bête blessée !»

«Un résultat positif nous est utile»



Le compte à rebours du match face à l’ESS a commencé. A quarante-huit heures du rendez-vous, la pression monte crescendo. Hier matin, les Canaris ont effectué une séance de travail avant de rentrer en regroupement de deux jours à l’hôtel les Deux Palmiers de Drâa Ben Kheda qui offre toutes les commodités pour une meilleure préparation psychologique. Le Français veut éloigner ses joueurs de la pression qui peut être exercée sur eux avant le déplacement de Sétif, d’où le choix porté sur ce lieu situé en dehors de la ville des Genêts. L’ambiance dégagée à l’entraînement d’hier laisse entendre que le groupe est serein et tout le monde ne parle que d’un bon résultat à Sétif, ce mardi, afin de s’éloigner de la zone rouge. L’adversaire des Jaune et Vert n’est autre que l’ESS qui vient de quitter la course pour la Coupe d’Algérie sur son propre jardin, éliminée par le MOB, prochain adversaire des Canaris aussi en championnat. Le coach n’a pas eu l’occasion de suivre le match, étant retenu par le travail à l’heure du match. Avec cette élimination, il va sans dire que le match de ce mardi face à la JSK sera très difficile. Le président Hamar a déclaré que son équipe jouera à fond ses cartes en championnat pour terminer au moins avec un titre. Le message est donc émis pour les camarades de Rial qui doivent faire attention et ne pas trop se fier à l’état psychologique des joueurs sétifiens. Ces derniers tenteront le tout pour se racheter devant leur public. Selon des indiscrétions, le coach kabyle a évoqué devant ses joueurs cette défaite de l’Entente, en leur faisant savoir qu’ils doivent rester vigilants face à une bête blessée et capable de renverser la vapeur chez elle : «L’ESS vient de quitter la Coupe d’Algérie, mais reste toutefois en course en championnat. Ce match sera extrêmement difficile et exigera de vous des efforts supplémentaires. Il faut vous méfier de la bête blessée.»

«Un résultat positif nous est utile»

C’est une obligation, la JSK n’a pas le droit de laisser filer d’autres points en cette fin de saison et ce pour ne pas voir sa situation s’aggraver. Avec ses 32 points, l’équipe n’a pas assuré son maintien. Le coach regrette beaucoup la défaite face au MCA qui aurait pu mettre le club dans une situation bien meilleure. En s’adressant à ses capés, le Français les invite à une réaction positive face à l’ESS : «Nous avons besoin de réagir suite à notre dernière défaite. On n’a pas le droit de rater d’autres points. J’attends beaucoup de vous face à l’ESS.»

«Le maintien passe par une victoire à Sétif»

A son arrivée à la JSK, le technicien a promis de redresser rapidement la situation, en annonçant même qu’il fera de son mieux pour terminer sur une place qui honore le standing du club. Malheureusement, et en vue de toutes les circonstances qu’il a traversées, la JSK se bat toujours pour assurer son maintien. Le driver et ses assistants feront tout pour sauver le navire et c’est le message qu’il a adressé aux joueurs pour les remobiliser : «La situation ne nous permet pas de céder d’autres points. Le club est menacé et c’est à nous tous de sauver les meubles. Le maintien passe par une victoire à Sétif. J’attends beaucoup de vous. Soyez responsables et solidaires sur le terrain, vous y arriverez.»

Le Buteur (11/04/2015)

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Guy WALLEMME

Message par siberian84 le Dim 12 Avr - 13:44

Il a visionné le match de l’ESS face au MOB

Wallemme décortique le jeu des Sétifiens

Au premier jour du regroupement à l’hôtel les Deux Palmiers, l’entraîneur Wallemme a procédé à une séance de visionnage de la dernière rencontre de l’ESS pour tenter de déceler les forces et les faiblesses de son adversaire. C’est la première fois qu’il décortique le jeu de son adversaire en compagnie de ses joueurs. Persuadé qu’un faux pas face au champion d’Afrique précipiterait son départ, l’entraîneur kabyle ne veut pas rater le prochain rendez-vous du championnat. Après avoir rappelé à ses joueurs que l’ESS est l’une des meilleures équipes du championnat, il a visionné le match de l’ESS face au MOB pour leur montrer les points forts et les points faibles de leur adversaire. Le choix du match de la rencontre de la coupe d’Algérie n’est fortuit puisque les Sétifiens avaient donné le meilleur d’eux-mêmes pour décrocher le billet qualificatif pour la finale et malgré leur supériorité numérique, ils n’ont pas pu battre l’équipe du MOB volontaire à souhait. C’est une manière pour lui de stimuler ses poulains à quelques jours de la reprise du championnat. Il leur a parlé des erreurs défensives des Sétifiens, mais de la force de leurs attaquants. Au moins trois des joueurs qui ont pris part à la rencontre face au MOB comptant pour les demi-finales de la coupe d’Algérie ne joueront pas ce mardi face à la JSK, mais Wallemme a indiqué à ses joueurs que l’ESS dispose d’un effectif très riche capable du meilleur comme du pire.

Revanche

Critiqué sévèrement après l’élimination en coupe d’Algérie face à l’ESS, le coach français veut prendre sa revanche sur les champions d’Afrique qui lui ont causé beaucoup d’ennuis avec son président. Il veut mettre à profit le mauvais passage que traverse l’ESS ces dernières semaines pour tenter de regagner la confiance de son employeur. Il aura tout à gagner s’il réussit un bon résultat ce mardi à Sétif, mais tout à perdre, en cas de défaite. Attendu au tournant par son président, Wallemme souhaite enregistrer les meilleurs résultats possibles en cette fin de saison afin de quitter la JSK par la grande porte. Sa priorité est de sortir l’équipe de la zone rouge en revenant avec un bon résultat de Sétif. Une défaite face à l’ESS enfoncera la JSK dans une crise qui pourrait avoir des répercussions négatives sur son avenir.

_______________________________________

Wallemme met en garde ses joueurs

«Attention, il ne reste à l’ESS que le championnat !»

Au lendemain de l’élimination de l’ESS en coupe d’Algérie, prochain adversaire de son équipe en championnat, Jean-Guy Wallemme a tenu une réunion avec ses joueurs à l’hôtel Les Deux Palmiers où ils sont en regroupement. Il leur a rappelé qu’ils auront affaire au champion d’Afrique et que, malgré son élimination en coupe d’Algérie, l’ESS reste un adversaire coriace. «C’est vrai que l’ESS traverse un passage à vide ces dernières semaines, comme en témoignent ses deux défaites consécutives à domicile, l’une en championnat et l’autre en coupe d’Algérie. Toutefois, il faut faire très attention, car il ne lui reste que le championnat. Les Sétifiens feront le maximum pour empocher les trois points afin de s’assoir sur le trône et, par voie de conséquence, se réconcilier avec leurs supporters», leur a déclaré Wallemme.

«Il faut se méfier de la bête blessée»

Malgré la méforme des Sétifiens qui collectionnent les contre-performances ces dernières semaines, le coach kabyle pense que les champions d’Afrique peuvent rebondir dès la prochaine journée de championnat. «Il faut se méfier de la bête blessée. Ne dites pas que le match sera une sinécure. Au contraire, les joueurs de l’ESS donneront le meilleur d’eux-mêmes pour mettre fin à leur série de mauvais résultats. Ils sont dans l’obligation de réagir après leur élimination en coupe d’Algérie, et c’est pour cela que je vous demande de garder votre concentration pour espérer revenir avec un bon résultat de notre déplacement à Sétif», leur a ajouté Wallemme. Il est utile de rappeler que l’ESS reste sur 3 défaites consécutives, deux en championnat et une en coupe d’Algérie.

«Notre mission est difficile mais pas impossible»

Tout en mettant en garde ses joueurs contre tout relâchement, Wallemme leur a fait savoir que l’ESS est prenable même chez elle. «L’ESS est un adversaire très difficile à manier, mais cela ne veut pas dire qu’elle est imbattable. Notre mission sera très difficile, car on affrontera une équipe condamnée à se ressaisir, mais elle n’est pas pour autant impossible. Si on garde notre concentration et qu’on évite les erreurs commises lors de notre rencontre de coupe d’Algérie face à l’ESS, on pourra aspirer à revenir avec un bon résultat de notre déplacement à Sétif. Nous aussi, on se retrouve dans la même situation puisqu’on est obligés de réagir positivement après notre défaite à domicile face au Mouloudia d’Alger.»

Compétition (12/04/2015)

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Guy WALLEMME

Message par melka le Mer 15 Avr - 1:27

Walleme vient d'être virer.

melka

Messages : 245
Date d'inscription : 13/01/2014
Localisation : Ouacifs

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Guy WALLEMME

Message par rachid_as le Mer 15 Avr - 12:51

JSK : Fin de mission pour Wallemme

D’après une source autorisée, Jean-Guy Wallemme n’est plus l’entraîneur de la JSK. La défaite concédée devant le champion d’Afrique a précipité son départ. Sur un siège éjectable depuis l’élimination de la coupe d’Algérie face au même adversaire, Wallemme n’a pu trouver des solutions malgré l’absence de plusieurs titulaires dans les rangs de l’ESS.

Cette contre-performance est celle de trop pour une équipe de la JSK qui dégringole à la 13e place à un point seulement du premier relégable. Son départ était prévisible. Engagé au mois de janvier dernier pour tirer l’équipe vers le haut, l’ex-entraîneur de l’USMBA s’est montré incapable d’assurer deux bons résultats de suite. Certes, il n’est pas l’unique responsable de ce fiasco, mais il a une grande responsabilité dans ce qui arrive à l’équipe.

Silencieux
Convaincu qu’il a grillé son dernier joker en s’inclinant par un but à zéro devant l’ESS, Wallemme n’a échangé aucun mot ni avec ses dirigeants ni avec ses joueurs à la fin de la rencontre. Il savait qu’il était devenu indésirable et pour éviter la foudre de ses responsables, il s’est muré dans le silence. Il est entré aux vestiaires pour récupérer son cabas avant de sortir pour se mettre à l’abri des regards de ses joueurs et de ses dirigeants.

La direction ne le retiendra pas
Si le président Hannachi avait privilégié la stabilité après l’élimination en coupe d’Algérie, ce n’est plus le cas maintenant. Il sait qu’avec Wallemme, la JSK ira tout droit en deuxième division et c’est pour cela qu’il ne fera rien pour le retenir. Le coach français ne leur a pas annoncé son départ au coup de sifflet final, mais les dirigeants nous ont confié que c’est le dernier match de Wallemme à la tête de la barre technique. «On ne le retiendra pas», a indiqué l’un d’eux. Les résultats ne plaident pas en sa faveur et son départ ne fera que du bien à l’équipe qui a perdu son football depuis sa venue.

Karouf et Hamenad pour terminer la saison
Sauf d’un revirement de dernière minute, c’est le DTS des jeunes Mourad Karouf et l’entraîneur des gardiens Omar Hamenad qui coacheront l’équipe jusqu’à la fin de la saison. Le renforcement de la barre technique par Karouf a été évoqué la semaine dernière, mais celui-ci a refusé le poste d’adjoint arguant qu’il a toutes les qualités requises pour être l’entraîneur en chef. Avec le départ de Wallemme, le président Hannachi le sollicitera pour s’occuper de l’équipe au moins jusqu’à la fin de la saison.  Ce n’est pas la première fois que le président de la JSK se rabat sur Karouf puisqu’à chaque fois que son équipe se retrouve dans la difficulté, il fait appel à lui.

Compétition (15/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Guy WALLEMME

Message par rachid_as le Mer 15 Avr - 23:38

Hannachi limoge Wallemme : «On a trop patienté avec lui»

Cela fait plusieurs semaines qu’on imaginait ce scénario, à savoir le limogeage de Wallemme de manière définitive de la barre technique de la JSK. A chaque match, le technicien français jouait sa tête à la JSK et une fois de plus, il s’est montré impuissant hier soir face à l’Entente de Sétif. La défaite de la JSK hier au stade du 8-Mai a explosé de nouveau la maison kabyle qui traverse une crise sans précédent. Et comme pour habitude, c’est l’entraîneur qui est le premier visé par les critiques, après la rencontre. Les dirigeants, en particulier Hannachi, estiment que les changements opérés furent une catastrophe pour l’équipe. Par la suite, certains ont critiqué le rendement médiocre des joueurs qui ont, une nouvelle fois, failli à leur mission. Néanmoins ce qui est certain, c’est que l’entraîneur Wallemme a dirigé hier soir sa dernière rencontre à la JSK. Le coach, qui ne supporte plus la pression qui pèse sur ses épaules, aurait craqué dans la soirée. C’est dire que la tension est extrême dans le camp de la JSK.

Il n’a parlé à personne à la fin de la rencontre

A la fin de la rencontre, Wallemme était- un homme triste. Pour preuve, il est allé prendre place dans le couloir menant au vestiaire sans parler à personne. Le coach s’est isolé seul pendant un bon moment, avant de prendre place dans le bus. C’est quasiment la première fois que le coach quitte directement le stade dans parler à ses joueurs à la fin de la rencontre. Cette scène n’a pas échappé à certains qui pensent que le coach risque de jeter l’éponge, après ce nouvel échec.

Il était absent à la conférence de presse

Et c’est aussi la première fois que le technicien français refuse de s’exprimer devant les médias. Invité à prendre place à la salle de conférence du stade du 8-Mai, Wallemme a refusé d’y aller, se refusant à toutes déclarations aux médias.

On parle d’une résiliation à l’amiable
Dans l’entourage du club, on affirme que Wallemme a bel et bien dirigé son dernier match à la JSK, hier soir à Sétif. Certains ont même évoqué une probable résiliation à l’amiable avec la direction du club dès aujourd’hui. Wallemme, qui pourrait rencontrer Hannachi dans les prochaines heures, crèvera l’abcès, avant de résilier son contrat. Désormais, il faudra attendre quelques jours pour connaître ceux qui composeront le nouveau staff.

-------------------------

Hannachi : «Wallemme ne poursuivra pas sa mission jusqu’au bout»
A la fin de la rencontre, le président Hannachi était très remonté contre l’entraîneur Wallemme, au point de déclarer à ses proches : «C’est le dernier match de Wallemme à la JSK. Il ne poursuivra plus sa mission à la tête du staff technique. Cette défaite nous fait très mal. Ce n’est pas normal de perdre de cette manière. Cela ne peut plus continuer comme ça.»

«On a trop patienté avec lui»

Avant d’ajouter dans la foulée : «On a trop patienté avec lui. On s’est dit qu’il parviendra à sauver la JSK de cette crise, mais visiblement, il n’y a rien de tout ça. On continue de perdre des points bêtement et on se trouve toujours dans une situation délicate. Maintenant, c’est moi qui vais prendre des décisions pour espérer redresser la barre au plus vite.»

«Je n’arrive toujours pas à comprendre ses choix»
Par la suite, Hannachi a évoqué les changements de Wallemme. Il dira ce qui suit : «Au moment où nous étions menés au score, je m’attendais à voir d’autres attaquants sur le terrain. Je ne comprends pas la sortie de Khodja. Ce n’est pas de cette manière qu’il devait procéder. Il nous était même impossible de gagner ce match avec une telle production sur le terrain et de tels changements.»

Le Buteur (15/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Guy WALLEMME

Message par rachid_as le Jeu 16 Avr - 12:33

Alors que le manager général Samy Idrès a déposé sa démission
Jean-Guy Wallemme, un autre fusible qui saute !



Le coach Jean Guy Wallemme devait résilier son contrat, hier soir, après la défaite de son équipe face à l’ESS, avant-hier soir, au stade du 8 Mai 1945 à Sétif. Le coach kabyle devait, d’ailleurs, rencontrer l’avocat du club, en l’occurrence Ali Ouali, pour la résiliation du contrat et la séparation, ainsi, à l’amiable avec les Canaris. Le président Hannachi n’a pas assisté à cette réunion vu qu’il a rallié la France dans l’après-midi d’hier pour régler quelques affaires personnelles. La séparation des services de Wallemme était attendue et ce n’est une surprise pour personne. En plus des résultats qui n’ont pas suivi depuis son arrivée, il a perdu le contrôle du groupe depuis plusieurs semaines. Wallemme a bénéficié d’un sursis à deux reprises, à savoir après l’élimination en coupe face à l’ESS, puis après la défaite face au MCA en championnat au stade du 1er novembre. Venu à la JSK le mois de Janvier passé, il a travaillé quelques mois avant de procéder à la résiliation de son contrat hier soir. Wallemme est le quatrième entraîneur qui quitte la JSK cette saison, après Ait Djoudi, remercié avant même le début de saison, Hugo Broos et François Ciccolini qui, eux aussi, ont travaillé quelques mois avant de claquer la porte. Ainsi, Wallemme devrait quitter la ville de Tizi-Ouzou dans les toutes prochaines heures. Dans l’entourage du club, on évoque le retour de Mourad Karouf dans le staff technique kabyle.  Sur un autre plan, le manager général, Samy Idrès, a pris la décision, hier matin, de démissionner de son poste. C’est ce qu’on a appris d’une source sûre. Touché dans son amour propre après les insultes des fans à l’issue du match des Canaris face à l’ESS, disputé avant-hier soir à Sétif, le manager général kabyle a pris la décision de déposer sa démission au président Hannachi. Reste à savoir maintenant s’il reviendra sur sa décision ou bien une autre personne sera nommée au poste du manager général, c’est ce qu’on saura dans les prochaines heures.

DDK (16/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Guy WALLEMME

Message par rachid_as le Jeu 16 Avr - 12:47

JS Kabylie : Départ inévitable de Wallemme

Les heures du Français Jean-Guy Wallemme à la barre technique de la JSK sont comptées et son départ devient inévitable après la défaite concédée, mardi soir à Sétif, face à l’ESS en match avancé de la 26e journée du championnat.

Sur la sellette depuis quelques semaines déjà, le technicien français avait comme mission de renouer avec les bons résultats après la défaite face au MCA, lors du clasico disputé il y a près de trois semaines.

Bien conscient qu’il n’avait plus droit à l’erreur et qu’il ne faisait plus l’unanimité au sein de la direction des Canaris, Wallemme, après cette seconde défaite de suite, aurait confié à ses proches collaborateurs la décision de quitter ses fonctions, considérant qu’il a failli à sa mission, avec une JSK qui dégringole à la 9e place et qui est surtout, plus que jamais menacée de relégation, en étant plus qu’à deux points de la zone des relégables. Une décision qui ferait d’ailleurs les affaires de la direction, à sa tête Mohand Cherif Hanachi.

Ce dernier, qui voulait la tête du technicien français depuis un bon moment, notamment depuis l’élimination en quart de finale de la Coupe face à cette même équipe de l’ESS, semble désormais décidé à se séparer de son technicien. La démission de Wallemme arrangera ses affaires car elle lui évitera un limogeage et ses retombées en termes d’indemnisation.

Au moment où nous mettons sous presse, Hannachi et son coach ne se sont toujours pas rencontrés. Wallemme ne donne plus signe de vie. Selon une source proche de la direction, le coach des Canaris ne répond même pas aux appels téléphoniques de son boss, confortant ainsi la position de Hannachi, qui ne veut plus de Wallemme à la barre technique, quitte à prononcer le limogeage du technicien si ce dernier ne pas présente pas sa démission, comme il l’a laissé entendre.

El-Watan (16/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Guy WALLEMME

Message par rachid_as le Jeu 16 Avr - 12:58

Wallemme se sent trahi par ses proches collaborateurs : Labane, le premier visé

Il semblerait que le mal soit bien plus profond à la JSK ! Au moment où Hannachi déclare que Wallemme ne remettra plus jamais les pieds au club, le coach quant à lui est d’ores et déjà décidé à jeter l’éponge. D’après la même source d’information, cela fait plusieurs semaines que Wallemme ne se sent plus à l’aise au sein de son équipe. Quelques mois seulement après avoir pris les commandes du staff technique, Wallemme a eu le sentiment que plusieurs choses lui ont échappé. Le premier sentiment qu’il a eu est de s’être senti trahi par ses plus proches collaborateurs. C’est ce que le coach a laissé entendre dans son entourage il y a moins d’une semaine. Wallemme a par la suite fait mine de rien dans l’espoir de sauver le club de la relégation. Mais apparemment, la défaite de mardi dernier face à l’ESS a précipité les choses. Le coach, qui n’est pas rentré dans le vestiaire à la fin de la rencontre, s’est senti à l’écart après cet énième échec. En plus d’être lâché par ses dirigeants, Wallemme a eu le sentiment d’être par la suite abandonné par certains joueurs et ses plus proches collaborateurs.

Labane, le premier visé
D’après la même source d’information, Wallemme a parlé il y a quelques jours d’un membre de son staff technique. Il a fait savoir à un de ses proches qu’il était déçu du comportement de son préparateur physique. Même si Wallemme n’est pas trop entré dans les détails, des proches du technicien français nous ont fait savoir que Labane voulait gagner la sympathie des joueurs sans trop se soucier de la discipline imposée par Wallemme. Au moment où le coach voulait plus de rigueur dans l’équipe, Labane, lui, donnait plus raison aux joueurs, ce qui n’a pas été du goût de l’entraîneur en chef.

Voici ce que le coach a déclaré à propos du préparateur physique
Dans ce même contexte, une source digne de foi nous a confié que Wallemme n’a pas été tendre en évoquant le nom du préparateur physique. Il dira ceci à son sujet : «Depuis la fameuse élimination en Coupe d’Algérie face à l’Entente de Sétif, je n’ai plus trop confiance en Labane. Je sens que la forme physique des joueurs a nettement régressé depuis des semaines et je commence à douter.» Une déclaration qui révèle tout le malaise qui existe entre les deux hommes.

Le Buteur (16/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Guy WALLEMME

Message par rachid_as le Jeu 16 Avr - 13:08

JSK/Wallemme : Son contrat sera résilié aujourd’hui

L’entraîneur Jean-Guy Wallemme sera démis officiellement de ses fonctions aujourd’hui. Les dirigeants l’ont appelé hier soir pour lui donner rendez-vous pour aujourd’hui afin de trouver un accord qui arrangera chacune des deux parties.

Le divorce entre lui et la direction kabyle est inévitable après l’énième défaite concédée devant l’ESS. Il était prévu que les responsables de la JSK le rencontrent dans la soirée d’hier, mais ils l’ont appelé à la dernière minute pour lui fixer rendez-vous pour aujourd’hui. Le président Hannachi a chargé l’avocat du club et le secrétaire Ali Ouali avant son départ hier après-midi en France pour trouver une solution à l’amiable avec Wallemme. Incapable de tirer l’équipe vers le haut, ce dernier serait disposé à résilier son contrat pour peu que la direction de la JSK lui paie ses deux mensualités.

Il exige seulement ses deux mensualités
Soumis à une terrible pression depuis l’élimination en coupe d’Algérie, Wallemme est prêt à rentrer chez lui à condition que la direction lui paie les deux mois qu’elle lui doit. Débutant sa mission avec les Canaris le 13 janvier dernier, Wallemme n’a touché qu’un salaire depuis sa prise en main de l’équipe. La direction lui doit encore deux mensualités ainsi que quelques primes. Bien que son contrat coure jusqu’à la fin du championnat, il ne compte pas demander la moindre indemnisation. Il souhaite seulement recevoir ses deux salaires et ses primes avant de signer la résiliation du contrat. Son salaire, d’après une source proche de la direction, ne dépasse pas les 160 millions par mois. Sachant qu’il lui est impossible de poursuivre son aventure avec la JSK surtout qu’il ne maîtrise plus son groupe, Wallemme est pressé de rentrer en France pour peu que la direction le paie. Il a vécu des moments très difficiles ces dernières semaines et au vu de la situation dans laquelle se trouve l’équipe, il sait qu’il ferait mieux de partir que de continuer à s’accrocher, alors que ses dirigeants sont contre lui.

Karouf et Hamenad assureront la reprise
Comme nous l’avons rapporté dans notre dernière édition, c’est le DTS des jeunes, Mourad Karouf, et l’entraîneur des gardiens, Omar Hamenad, qui assureront la reprise des entraînements. Sachant que Karouf ne dira jamais non à l’appel du cœur, les dirigeants n’ont pas attendu de l’informer de leur décision pour annoncer que c’est Karouf qui remplacera Wallemme. Ce n’est pas la première fois que le président Hannachi se rabat sur Karouf. A chaque fois que la JSK se retrouve sans entraîneur, il le sollicite pour tenter de redresser la barre.

Entraîneur
Jusqu’au moment où nous mettons sous presse, on ne sait pas encore si le président Hannachi engagera un entraîneur en remplacement de Wallemme ou bien il accordera sa confiance à Karouf jusqu’à la fin de saison. Il préfère patienter jusqu’à son retour de France pour prendre une décision définitive. Le nom d’Aït Djoudi lui a été proposé, mais il n’a pas encore tranché. Par ailleurs, les supporters demandent aux dirigeants de faire revenir Saïb, lequel avait offert à la JSK son dernier titre de champion d’Algérie. Ils pensent que Saïb a toutes les qualités requises pour sortir la JSK de la zone rouge.

Voilà pourquoi Wallemme a piqué une vive colère à Sétif
L’entraîneur Jean-Guy wallemme a piqué une vive colère à la fin de la rencontre face à l’ESS. D’après une source proche de la direction, il n’a pas apprécié que le président Hannachi l’interrompe en pleine discussion avec l’un de ses joueurs. C’est pour cela que dès qu’il est rentré aux vestiaires, il a pris son cabas pour sortir avant de s’isoler à l’extérieur. Faisant vraisemblablement des remarques à l’un de ses joueurs, Wallemme ne s’attendait pas à ce que son employeur lui demande d’arrêter de discuter avec son élément. «Arrête, ne parle pas avec lui», lui a-t-il dit. Vexé devant tous ses joueurs qui savaient déjà avant la rencontre face à l’ESS qu’il n’était pas libre dans ses choix, Wallemme s’est retiré sans faire la moindre déclaration à la presse.  

Compétition (16/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entraineur] Jean-Guy WALLEMME

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum