Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Page 5 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 13 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Sam 30 Aoû - 13:06

Abderahmane Ben Ouamer : «Ebossé est une icône à Douala, les gens l’aiment beaucoup»

Le milieu de terrain polyvalent Abderahmane Ben Ouamer est le produit du cru de la JSK. Après neuf années de formation et accédant en senior, le joueur est allé monnayer son talent en Afrique, plus exactement au Cameroun, oui le pays d’où est originaire l’attaquant Albert Ebossé, décédé samedi dernier au stade de Tizi Ouzou. Ben Ouamer a évolué une demi-saison avec le club Feutcheu FC, ouest du Cameroun, mais affirme qu’il se rend souvent à Douala la ville natale d’Ebossé : «Ebossé est très connu à Douala, les gens étaient très contents d’apprendre qu’il a rallié la JSK la saison dernière. Tout le monde là-bas a parlé de son transfert de Malaisie à la JSK. Franchement, c’est une grande perte, son décès nous a tous traumatisés.»

«Les Camerounais respectent beaucoup la JSK»
Et d’ajouter : «Les Camerounais ont beaucoup de respect pour la JSK, moi personnellement, je n’ai trouvé aucun problème d’adaptation. Malgré que ce ne soient pas les mêmes conditions, les gens sont sympathiques et font tout pour m’assurer le confort. J’ai beaucoup d’amis au Cameroun. Quand j’y suis parti et qu’ils ont vu que j’ai été formé à la JSK, on m’a fait signer un contrat directement. J’ai eu de nombreuses offres intéressantes après.»

«A 80 %, je resterai au Cameroun la saison prochaine»
Concernant son avenir dans le championnat camerounais, Abderahmane Ben Ouamer nous a révélé ceci : «Le championnat n’est pas encore terminé au Cameroun, si je suis revenu cet été au pays, c’est pour tenter une expérience avec un club algérien de manière à me rapprocher de ma famille. Finalement, je vous annonce qu’à 80 % je continuerai au Cameroun, j’attendrai la nouvelle saison pour m’engager avec un nouveau contrat. »

Le Buteur (30/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Dim 31 Aoû - 18:45

Afin de réclamer justice dans l’affaire Ebossé
Des supporters de la JSK ont marché hier à Tizi-Ouzou


Une centaine de supporters de la JSK ont battu le pavé, hier, dans la ville de Tizi-Ouzou, en guise de solidarité avec la famille du regretté Albert Ebossé, dit-on, victime d’une attaque de pierre jetée par les gradins à l’issu du match disputé entre les Jaune et Vert et l’USM Alger. Il convient de rappeler que cette marche a été annoncée par des jeunes férus de cette équipe sur le réseau social Facebook, il y a quelques jours. La procession humaine s’est ébranlée vers 11h, du stade du 1er Novembre pour rejoindre le siège de la centrale de la sûreté de wilaya, sise en face de la place de l’Olivier, là où une pose a été observée. Tout le long du parcours, les marcheurs ont exprimé leur sympathie pour la victime : « Ass-a azekka, Ebossé yella yella », « Imazighen », « Nous voulons que la justice soit faite »... Abordé, un jeune clame : « La JSK ne mérite pas la sanction » et de poursuivre : « Le club a perdu un de ses meilleurs éléments qui a donné exemple de sagesse et d’intelligence ». Lui emboîtant le pas, un autre jeune en colère dira : « Nous sommes solidaires avec la famille d’Ebossé et avec la JSK qui représente toute une région. Nous ne voulons pas entendre parler de la sanction du club. Voilà l’objectif de la marche ». Au cours du trajet, plusieurs jeunes ont rejoint la marche pour exprimer leur indignation et colère. « Pour une imbécilité d’une personne, les medias du monde ont condamné l’acte, le club, voire même la région de la Kabylie !  Nous sommes devenus la risée du monde », regrette un quadragénaire de la région de Maâtkas. Un autre ajoute dans le même : « celui ou ceux qui ont fait cet acte abdominale, certes, ne sont pas de vrais supporters. Sinon comment osent-t-ils tuer un joueur qui a procuré de la joie pour toute la région ? Il faut identifier l’auteur et le présenter devant la justice ! ». Arrivés à la place de l’Olive, où une pose a été observée, sous l’œil vigilant des services de sécurité, qui ont encadré la marche depuis son départ, les marcheurs ont décidé de continuer à sillonner toute la ville de Tizi-Ouzou, malgré le soleil plomb. Il est à noter qu’aucune incident n’a été enregistré et qu’en même temps, un rassemblement des mouvements pour l’autonomie des  Chaouis,  des M’Zab et de la Kabylie a été observé à la place de l’Olivier.

DDK (31/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Dim 31 Aoû - 18:47

Alors que sa dépouille mortelle se trouve depuis avant-hier au Cameroun
Ebossé sera enterré le 13 septembre !


La dépouille de l’attaquant de la JSK, Albert Ebossé, est depuis avant-hier à Douala, sa ville natale. Cependant, son enterrement n’aura lieu, finalement, que le 13 septembre prochain car, selon les traditions camerounaises, la dépouille mortelle doit être gardée pour quelques jours avant sa mise en terre. 

En effet, la dépouille d’Albert Ebossé, tué le 23 du mois en cours au terme du match qui avait opposé son équipe à l’USMA, est arrivée dans l’après-midi d’avant-hier, vendredi, à l'aéroport de Douala, dans le sud du Cameroun. Il y avait beaucoup d'émotion, a rapporté la radio d'Etat camerounaise. Accompagnés du frère de défunt, Alex, deux dirigeants de la JSK ont fait le déplacement au Cameroun. Il s’agit de Nassim Benabderrahmane et Mourad Ziat. Côte à côte, les drapeaux algérien et camerounais flottaient au vent, signe d’une amitié que « la barbarie dans le sport n’arrivera pas à stopper », écrit le site camerounais kouaci.com. C'est à 16h45 que le vol d'Air France, ayant à son bord la dépouille du joueur, foule le tarmac de l'aéroport international de Douala. Le cercueil a été accueilli au bas de la passerelle par le ministre des Sports camerounais et l’Ambassadeur d’Algérie au Cameroun, pour rendre un dernier hommage au défunt au nom de l’Etat algérien. Dans le hall de l’aéroport, une foule immense, constituée des membres inconsolables de sa famille, des curieux, des fans et autres admirateurs ainsi que les membres du syndicat national des footballeurs camerounais, pour rendre un dernier hommage au disparu. Un culte a été célébré pour que l’âme du disparu repose en paix, comme le veut la tradition locale. Le corps d’Albert Ebossé, porté par de jeunes camerounais dont deux étaient vêtus de maillots de la JSK, floqué du nom d’Ebossé, a été transféré par la suite à la morgue de l’hôpital militaire de Bonanjo, à Douala, où elle séjournera jusqu’au 13 septembre prochain, date de sa mise en terre.  

Reprise des entraînements demain à Alger

Par ailleurs, le club phare de Kabylie devrait reprendre le chemin des entraînements, demain, lundi, à Alger. Après quelques jours de repos forcé suite à la mort tragique d’Ebossé, les poulains de Broos se remettront au travail pour préparer la suite du parcours. L’équipe s’entraînera à Dar El Baïda et sera hébergée à l’hôtel Hilton. Les deux milieux de terrain Kamel Yesli et Ahmed Moulai ainsi que l’attaquant Abderrahim Kerrar sont attendus pour les prochaines heures. Ils se trouvent avec leurs familles à l’étranger en attendant de rejoindre leur club pour reprendre les entraînements. De sa part, le coach Hugo Broos n’a pas encore tranché définitivement s’il reviendra ou non. Tout sera clair sur son avenir dans les prochaines 48h. Le coach kabyle attend les décisions qui seront prises, aujourd’hui, lors du conseil inter ministériel concernant la violence dans les stades pour fixer sur son avenir.

DDK (31/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Dim 31 Aoû - 18:58

Tizi Ouzou : Les supporters de la JSK rendent hommage à Albert Ebossé

 Un rassemblement des supporters de la JSK a été organisé, hier, dans la ville de Tizi Ouzou, pour rendre hommage au joueur du club, Albert Ebossé, tué d’un jet de pierre la semaine dernière au stade du 1er Novembre, à l’issue du match ayant opposé le club du Djurdjura à l’USMA d’Alger.

La manifestation d’hier se veut, aussi, selon les inconditionnels du club kabyle, une manière de se démarquer et condamner la violence dans les stades. Ainsi, à 11 heures, des dizaines de jeunes arborant des étendards jaune et vert, couleurs de la JSK, se sont rassemblés devant l’entrée du stade du 1er Novembre. «Ebossé, tu resteras vivant dans nos cœurs !», pouvait-on lire sur une pancarte brandie par un jeune supporter, visiblement éprouvé par la disparition tragique de ce footballeur aimé des fans. «Nous voulons connaître toute la vérité et les circonstances ayant entraîné la mort d’Ebossé.

Nous tenons à dénoncer cet acte criminel», clame un représentant des supporters. «Nous ne nous tairons pas jusqu’à ce que toute la lumière soit faite sur les circonstances de son décès», tonne une supportrice des Jaune et Vert. Les manifestants ont observé une minute de silence à la mémoire de celui qui fut la coqueluche du club, avant d’entamer une marche en direction du centre-ville. «A travers cet acte ignoble, l’on a visé la JSK. C’est un club unificateur qui draine des millions de supporters. Que ceux qui veulent casser notre équipe sachent que nous allons la défendre de toutes nos forces.

Nous sommes contre la violence. Il n’y a pas de sécurité dans les stades d’Algérie, encore moins à Tizi Ouzou. Comment explique-t-on qu’on ne nous laisse pas entrer avec une bouteille d’eau, alors que nous sommes exposés des heures durant à la chaleur ? Tout cela est délibéré», nous indique sur place un membre du comité des supporters. «Ebossé et la JSK demeureront à jamais vivants !» Ce sont les quelques slogans entonnés par les supporters au cours de la marche qui s’est ébranlée du stade du 1er Novembre jusqu’à la place Matoub Lounès, où les manifestants se sont dispersés dans le calme.

El-Watan (31/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Dim 31 Aoû - 19:01

Les supporters ont marché hier à Tizi… : «Nous voulons que toute la lumière soit faite sur la mort d’Ebossé»

Comme prévu, les supporters de la JSK ont organisé hier matin un rassemblement devant le stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou en signe de recueillement à la mémoire d’Ebossé, décédé samedi dernier après le match face à l’USMA. Une semaine après le douloureux événement, la Kabylie n’arrive toujours pas à digérer la mort de l’un de ses meilleurs joueurs. Ils étaient des centaines de supporters à répondre à l’appel pour demander que toute la lumière soit faite sur la mort de l’attaquant camerounais, Albert Ebossé. Visiblement toujours sous le choc, les supporters ont appelé à la mobilisation et à l’union afin de rester toujours derrière le club qui, selon eux, est menacé et visé. Les supporters rencontrés sur les lieux nous diront à l’unanimité qu’ils n’accepteront aucune sanction qui mettra en danger leur club et qu’ils promettent de maintenir la mobilisation jusqu’à ce que toute la lumière soit faite.

Rassemblement devant le stade à 10h
C’est vers 10h que les premiers supporters ont commencé à rallier le stade de Tizi Ouzou. Outre les fans du chef-lieu, on a remarqué la présence de plusieurs membres des ultras venus de plusieurs localités de la Kabylie, Tizi, Boumerdès, Bouira et aussi d’Alger.

Une minute de silence en face du portail principal
Après quelques minutes devant le stade du 1er-Novembre 54 qui aura vécu samedi dernier une soirée cauchemardesque, les supporters ont observé une minute de silence à la mémoire de leur attaquant Ebossé. Ce fut très émouvant, plusieurs d’entre les fans avaient les larmes aux yeux, ne pouvant contenir leur déception et tristesse en ce début de saison. 

Marche jusqu’à la place Matoub dans le calme
Par la suite, les supporters ont décidé d’investir la rue en appelant à une marche tout au long des artères principales de la ville des Genêts. Les fans de la JSK ont marché jusqu’à la place Matoub sise devant l’ex-gare routière à la sortie ouest de la ville de Tizi.

Les jeunes se sont dispersés la mort dans l’âme
A l’arrivée des supporters devant la place Matoub-Lounès, plusieurs d’entre eux se sont exprimés sur la mort d’Ebossé en demandant que toute la lumière soit faite sur ce décès qui leur a fait beaucoup mal, avouant qu’ils ne pourront oublier un joueur qui depuis sont arrivée à la JSK, l’été dernier, n’a pas lésiné pour contribuer au retour du club kabyle tant à l’échelle locale que cette qualification en Ligue des champions à laquelle Ebossé était pour beaucoup. Vers midi, les supporters ont quitté les lieux dans le calme.

« Nous ne voulons pas que la JSK soit sanctionnée »
Un autre point sur lequel ont insisté les supporters de la JSK qui ont organisé le rassemblement devant l’enceinte du 1er-Novembre porte sur les sanctions que les instances du football envisagent de prononcer une fois l'enquête sur la mort d’Ebossé ait rendu ses conclusions. Pour les Kabyles, il est hors de question de penser à prendre des sanctions contre la JSK qui, selon eux, est beaucoup plus victime que coupable dans cette affaire : «Nous n’accepterons aucune sanction qui sera prononcée contre notre club. La JSK n’a aucune responsabilité dans la mort de l’attaquant Ebossé. Comment sanctionner la JSK alors qu’elle n’est pas responsable de l’organisation du match, le stade n’appartient pas au club et tout ce qui a trait à l’organisation échappe à la JSK et à ses responsables», ont affirmé les supporters kabyles.

« Ebossé a été toujours notre idole, nous ne l’oublierons jamais »
Au lendemain de l’arrivée d’Ebossé sur sa terre natale à Douala au Cameroun, les supporters sont toujours affectés : «Notre attaquant a été toujours une idole, nous l’avons vite adopté et nous l’avons aimé sincèrement du plus profond de nous. Nous le l’oublierons jamais, son image restera éternelle».

« On ramènera la coupe d’Afrique et nous la déposerons à son domicile à Douala »
Une autre révélation qui n’a pas manqué d’affecter un bon nombre de présents, hier, devant le stade c’est cette déclaration d’un quadragénaire, qui a lancé en pleurs : «La JSK ne mourra jamais, nous ferons tout pour remobiliser le moral des joueurs et nous les soutiendrons de toutes nos forces, nous devons aller chercher le titre continental cette saison et le déposer au domicile du défunt Ebossé, c’est le meilleur hommage qu’on puisse lui rendre à lui, sa famille et tout son pays».

Le Buteur (31/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Dim 31 Aoû - 19:03

JSK : L’enterrement aura lieu le 12 septembre !

La dépouille mortelle de l’attaquant camerounais Albert Ebossé est depuis vendredi soir arrivée dans sa ville natale, Douala, au Cameroun. La délégation est arrivée vers 18h en provenance de France où a été observée une escale de douze heures. Après une semaine exactement depuis cette mort cruelle qui a happé un joueur à la fleur de l’âge, les Camerounais sont toujours attristés par la perte d’un fleuron du football local. A l’arrivée de la délégation composée de hauts responsables algériens et de représentants de la JSK ainsi que des Camerounais, en l’occurrence le frère et le manager d'Ebossé, ainsi que des membres de l’ambassade du Cameroun à Alger, entre autres. Selon nos informations, l’enterrement de l’attaquant de la JSK aura lieu le 12 septembre prochain.

La délégation algérienne très bien accueillie à Douala
Beaucoup ont appréhendé le déplacement de la délégation algérienne, craignant, bien entendu, des réactions après la mort d’Ebossé. Finalement, les représentants de la JSK et les hauts responsables algériens qui ont accompagné le défunt jusqu’à son domicile à Douala ont été très bien accueillis par les officiels camerounais qui ont assuré aux Kabyles que malgré le décès tragique de leur enfant chéri, rien ne pourra nuire aux bonnes relations qui existent entre les deux pays, voire les deux peuples.

La mère d’Ebossé inconsolable
La mère d’Ebossé était inconsolable à l’arrivée de la dépouille de son fils à Douala. Selon les témoignages que nous avons recueillis auprès de Nassim Benabderahmane, représentant de la JSK, Mme Bodjongo s’est effondré en larmes en voyant le cercueil de son fils couvert des drapeaux algérien et camerounais.

Le ministre de la Jeunesse et des Sports du Cameroun,la Fécafoot présents
A l’arrivée de la délégation à Douala, plusieurs officiels camerounais ont assuré l’accueil, en l’occurrence le ministre de la Jeunesse et des Sports du Cameroun, représentant du gouvernement, et le président de la Fédération camerounaise de football. Les deux officiels se sont longuement entretenus avec leurs homologues algériens sur les circonstances du décès d’Ebossé et ont réitéré la demande de faire toute la lumière sur l’incident non sans renouveler leur totale confiance aux autorités algériennes.

Plus de 2000 personnes ont assisté à l’arrivée de la dépouille à Douala
La mort d’Ebossé a bouleversé les Camerounais qui voyaient en lui l’espoir de la sélection camerounaise en phase de reconstruction. Les performances du joueur avec son club la JSK n’ont pas laissé les responsables du Cameroun indifférents et pour la prochaine phase finale de la CAN 2015 au Maroc son nom était retenu parmi les joueurs qui vont participer aux éliminatoires. Ainsi, Ebossé est devenu très connu au Cameroun plus que lorsqu’il évoluait en championnat de Malaisie. Vendredi soir, plus de 2000 personnes se sont rassemblées à l’aéroport pour accueillir le défunt.

Des supporters sont venus revêtus du maillot de la JSK portant le numéro 9
Les amis d’Albert Ebossé au Cameroun sont aussi sous le choc et sont venus très nombreux à l’aéroport puis jusqu’à son domicile à Douala. Ils étaient des dizaines de supporters qui portaient le maillot de la JSK, celui que portait Ebossé depuis sa venue en Kabylie à l’été 2013. C’est pour dire toute l’estime qu’ont les Camerounais et surtout le respect qu’ils vouent à la JSK, le club très connu en Afrique notamment au Cameroun.

Large couverture médiatique de l’arrivée de la dépouille d’Ebossé à Douala
L’arrivée de la dépouille mortelle d’Albert Ebossé à Douala a été caractérisée par une présence en force des médias locaux et étrangers. La mort d’Ebossé fait depuis une semaine la une de tous les organes de presse tant en Algérie qu’au Cameroun. 

Benabderahmane et Ziad ont rencontré les membres de la famille Bodjongo
Les deux représentants de la JSK, qui ont fait le déplacement à Douala, en l’occurrence Benabderahmane et Ziad, ont rencontré les membres de la famille Bodjongo à qui ils ont présenté, au nom de toute la direction de la JSK et ses supporters, leurs sincères condoléances tout en les assurant du soutien du club à la famille du joueur.

Benabderrahmane (dirigeant, représentant de la JSK à Douala) : «La famille d’Ebossé est très affectée mais s’est montrée compréhensive»
«Les Camerounais nous ont réservé un accueil à la hauteur. À notre arrivée nous avons été reçus par le ministre des Sports, le corps diplomatique, la fédération camerounaise et les autorités locales de Douala. Franchement, nous avons été très touchés par la réaction de la famille de notre défunt joueur Ebossé. Nous avons rencontré ses parents et nous leur avons expliqué qu’Albert n’a jamais été considéré comme un joueur étranger, que tout le monde le considérait comme un enfant du club et que le peuple algérien est aujourd’hui très touché par sa perte. La famille d’Ebossé est très affectée mais elle s’est montrée compréhensive, sa mère a avoué que son fils lui a toujours parlé de la JSK et de son président Hannachi. Honnêtement, j’étais très ému...»
 
Adamou Garoua : (Ministre des Sports et de l’Education physique et sportive du Cameroun) : «On remercie le gouvernement d’Algérie pour les dispositions prises afin que les vérités de l’enquête soient connues»
Le ministre des Sports et de l’Education physique et sportive du Cameroun, a tenu dans en premier lieu, à réitérer ses condoléances à la famille d’Albert Ebossé avant de remercier le gouvernement algérien pour les dispositions prises afin que les vérités de l’enquête soient connues : «J’aimerais réitérer les condoléances du gouvernement et du mouvement sportif à la famille du disparu. Je suis allé ce matin dire ces mots de condoléances à la famille. Mais il faut dire que c’est tout le Cameroun qui est endeuillé. Nous sommes tous chagrinés. J’aimerais aussi réitérer, ici, les remerciements de notre pays au gouvernement d’Algérie, pour avoir pris toutes les décisions en relation avec notre ambassadeur à Alger, pour que le corps arrive au Cameroun ce jour. Et aussi pour les dispositions prises, afin que les vérités de l’enquête soient connues. Nous portons tous le deuil. Comme l’ont dit les pasteurs dans leur prêche, il faudrait que nous puissions respecter la volonté de Dieu.»

Milal Toufik : (Ambassadeur d’Algérie au Cameroun) : «Les rapports entre le Cameroun et l’Algérie continueront à être marqués par le sceau de l’amitié et  de la solidarité»
L’ambassadeur d’Algérie au Cameroun a été désigné par la haute autorité algérienne pour conduire la délégation composée de la Fédération sportive algérienne et la dépouille d’Albert Ebossé. L’ambassadeur, qui s’est exprimé sur le site Camefoot dira : «J’ai été désigné par la haute autorité algérienne, pour conduire une délégation composée de la Fédération sportive et footballistique algérienne, et pour conduire officiellement la dépouille de feu Albert Ebossé, joueur camerounais, que nous avons malheureusement perdu sur les terrains algériens. Nous le considérions un peu comme un Algérien car il avait conquis le cœur des Algériens aussi bien par son talent, son génie du football, que par ses qualités humaines. Croyez-moi, en tant qu’Algériens, grande a été notre peine. Et grande a été notre émotion à la suite de cette circonstance tragique. J’aimerais en cette circonstance réitérer les condoléances des autorités algériennes aux autorités camerounaises. Je les ai déjà exprimées au ministre. Je souhaite également réitérer notre compassion au peuple camerounais et à la grande famille du football. Ce que je pourrais dire à la famille du défunt, c’est que les rapports profonds entre le Cameroun et l’Algérie continueront, au-delà de ce regrettable incident, à être marquées par le sceau de l’amitié et de la solidarité, comme cela a toujours été le cas.»

Le Buteur (31/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Lun 1 Sep - 13:12

JSK : Une commission composée du ministère des Sports et de la direction de la Sûreté nationale s’est rendue au stade du 1er-Novembre

Une semaine après la mort tragique de l’attaquant camerounais de la JSK, Albert Ebossé, au stade du 1er-Novembre de Tizi, survenue à l’issue du match face à l’USMA, la Kabylie est toujours endeuillée. D’ailleurs une marche a été organisée samedi matin par les supporters kabyles pour condamner cet acte abominable. En Kabylie comme partout ailleurs en Algérie, les incidents qui ont entaché le Clasico sont toujours d’actualité. Ebossé a été atteint par un objet contendant et tranchant comme l’a annoncé le parquet général de Tizi Ouzou via un communiqué officiel rendu public, 48 heures après la mort du joueur. Pourtant, la direction kabyle avait saisi l’OPOW, avant le match, sur la présence de gravas sur les gradins. Nous avons appris d’une source digne de foi que l’affaire est actuellement entre les mains des plus hautes instances du pays, afin de faire toute la lumière sur ce décès tragique qui a porté un sale coup à notre football. Selon nos informations, les responsables du ministère des Sports et de la direction générale de la Sûreté nationale ont dépêché, la semaine dernière, une commission mixte au stade du 1er-Novembre, pour rédiger un rapport bien détaillé sur l’enceinte du premier novembre où a eu le drame. Notre source nous a fait savoir qu’après l’audition des deux parties, JSK et USMA, après le Clasico, et après avoir attendu que le président Hannachi ait révélé que la direction kabyle a déjà fait part de la présence de pierres dans les gradins, les plus hauts responsables du pays ont dépêché ladite commission pour vérification. Le déplacement de la commission d’inspection à Tizi, composée de cadres du ministère des Sports et d’officiers de la Sûreté nationale, entre dans le cadre de l’enquête qui se poursuit toujours concernant la mort d’Ebossé.

Le stade de Tizi toujours fermé
Sur ordre du procureur de la République, le stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou est toujours fermé. Comme les enquêteurs poursuivent leur travail, la structure ne sera rouverte, qu’une fois les résultats définitifs de l’enquête connus, nous a-t-on indiqué d’une source digne de foi.

Le Buteur (01/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par jskfan20 le Lun 1 Sep - 21:54

Je ne veux pas defendre Hannachi, mais  malheureusement des gens mal-intentiones, leur seul but est de evicter Hannachi et prendre sa place, ont ose de transmettre une fausse info a Antoine Belle, ancient gardien des buts du Cameroun, comme quoi des Loubards a Hannachi ont assassine EBOSSE dans les vestiaires. Alors qu'EBOSSE est tombe au vu et au su des services de security et des joueurs Benamar et Rial, a l'entree du tunnel.

Bon on accepte les versions du Jet de projectiles ou qu'il est tombe sur la barre du tunnel, mais pas au point qu'on dise il etait assassine par les loubards de Hannachi.

Antoine Bell montre qu'il n'a pas le niveau et qu'il n'est pas responsable de ce qu'il dit...


jskfan20

Messages : 49
Date d'inscription : 25/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Mar 2 Sep - 19:21

Il accuse Hannachi d’assassinat : Les délires de Joseph Antoine Bell

Invité d’une émission de télévision chez lui au Cameroun, l’ancien gardien de but des Lions Indomptables et de l’O Marseille, Joseph Antoine Bell a surpris tout son monde en accusant le président de la JSK, Moh Chérif Hannachi d’être derrière l’incident ayant provoqué la mort de l’attaquant camerounais Albert Ebossé après le match perdu contre l’USM Alger le 23 août dernier à Tizi Ouzou.

«Ebossé n’a pas été tué par un projectile, mais par un des loubards du président de son club» avait-il lancé. Une accusation très grave, jugée par de nombreux internautes comme étant un «pure délire» de la part de l’ancien lion indomptable. Une sortie, le moins que l’on puisse dire burlesque de la part d’une ancienne star du football continental et mondial. Bell a-t-il des preuves engageant la responsabilité du président de la JSK ? Des propos qui risquent de faire des remous dans les prochains jours. Allant jusqu’à voir la direction kabyle lancer un bras de fer ou bien intenter une action en justice contre l’ancien gardien des Lions sachant que ce genre de déclarations doivent absolument être appuyées par des preuves. Quoi qu’il en soit, Bell se doit de se raviser, car il n’a pas de leçon à donner à l’Algérie, un pays de football par excellence. Et surtout très respectueux des étrangers. La JSK avait déjà recruté des joueurs venus de l’Afrique subsaharienne qui y ont passé les meilleurs moments de leur carrière. La dernière sortie du défenseur malien Demba dans les colonnes de Compétition le confirment on ne peut plus clairement. Il avait même indiqué que la Kabylie est un «havre de paix» et que la JSK est un grand club qui ne mérite pas d’être terni de cette manière après la mort d’Ebossé. Que toute l’Algérie du football regrette amèrement.

Compétition (02/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par jskfan20 le Mar 2 Sep - 22:16

C'est les anti Hannachi qui lui ont tuyauter cet Intox...
Ils veulent la place de Hannachi, alors ils utilisent tous les moyens.

C'est de la mesquinerie.....

jskfan20

Messages : 49
Date d'inscription : 25/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Jeu 4 Sep - 10:29

Tayeb Louh, ministre de la Justice et garde des Sceaux : «Ce n’est pas seulement celui qui a jeté le projectile, tous les responsables qui n’ont pas pris les mesures de protection seront punis»

Dans une conférence de presse animée hier à la cour d’Alger, le ministre de la Justice et garde des Sceaux, Tayeb Louh, a évoqué l’affaire du décès de l’attaquant camerounais de la JSK, Albert Ebossé, le 23 août dernier, à la fin du Clasico JSK-USMA qui s’est joué au stade du 1er-Novembre de Tizi, suite à un jet de projectile. Le représentant du gouvernement a révélé avoir donné des instructions fermes au parquet pour suivre les enquêtes préliminaires, tout en expliquant que la justice est en train de faire son travail jusqu’à l’aboutissement de l’enquête. Concernant les mesures qui seront prises conformément à la loi, M. Louh dira à ce propos : «Dans la mort d’Ebossé, ce n’est pas uniquement celui qui a jeté le projectile qui sera puni, mais tous les responsables qui n’ont pas pris les mesures de protection seront poursuivis en justice.» A noter que le stade de Tizi est toujours fermé pour les besoins de l’enquête. Une commission conjointe du ministère des Sports et de la DGSN s’est déplacée sur les lieux, il y a quelques jours, pour dresser un rapport détaillé sur les conditions dans lesquelles s’est joué le Clasico et sur ce qui a entraîné la mort du buteur vedette des Canaris, Albert Bodjongo Ebossé.

Le Buteur (04/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Jeu 4 Sep - 10:58

Iboud : «Les propos de Bell sont indignes d’un international camerounais»

Miloud Iboud, l’ancien capitaine d’équipe de la JSK, a été outré par les accusations de Joseph Antoine Bell, l’ex-portier du Cameroun qu’il invite à avoir un peu de retenue.

Quel a été votre sentiment en apprenant le décès d’Ebossé ?
C’est une mort tragique qui nous a doublement touchés. D’une part, c’est arrivé en Algérie à un footballeur étranger, d’autre part il est mort avec le maillot de la JSK au stade du 1er-Novembre. C’est une première dans notre pays, je n’irai pas jusqu’à dire que j’aurais souhaité que cela se soit produit ailleurs mais, enfin, Tizi Ouzou, la JSK… Maintenant, il ne faut pas que les instances internationales ou nationales s’empressent de prendre des sanctions hâtives contre la JSK qui mérite un peu plus de respect et d’égards pour tout ce qu’elle a donné au football national et africain.

Que dites-vous des déclarations de Joseph Antoine Bell, l’ancien gardien de but du Cameroun, qui a affirme qu’Ebossé a été assassiné dans le tunnel et pas par une pierre ?
C’est excessif ! Ce n’est pas digne d’un grand joueur qui a été international camerounais. Je comprends que tous les Camerounais soient touchés dans leur chair mais pas au point de faire des déclarations aussi incendiaires. Citer des responsables de la JSK ou de l’Algérie en général est un peu hâtif. Bell aurait dû mesurer un peu ses propos.

Dans ses fabulations, Bell croit même avoir des preuves…
En tout cas, moi, je ne peux pas m’avancer, j’ai vu le match comme beaucoup d’autres à la télévision. A la limite, je me contenterai des rapports successifs du tribunal et du directeur de l’hôpital de Tizi Ouzou. C’est à la Justice ensuite de faire son travail.

Comment envisager la reprise après un épisode aussi douloureux ?
Ce sera difficile. Ce dont j’ai peur c’est qu’on reprenne la compétition, que tout le monde retrouve ses repères et qu’on oublie petit à petit Ebossé et tout ce qui a été déclaré à gauche et à droite. Il faut maintenant des sanctions fermes et des mesures concrètes qui peuvent mettre les joueurs à l’abri de ces énergumènes qui fréquentent les stades et qui ont sali notre image et notre football national.

Quitte aussi à sanctionner la JSK ?
Non ! On ne peut pas sanctionner la JSK, elle n’a rien à voir dans cette histoire. Le joueur a été touché par des supporters et rien ne dit qu’ils sont de la JSK. Vous savez, dans un stade il peut y avoir de tout, des fans qui peuvent venir d’un peu partout. La JSK ne doit pas payer à cause d’un, deux ou une centaines d’énergumènes. Il est vrai aussi que la sécurité dans les stades est à revoir. La violence existe dans tous les stades d’Algérie, elle est également dans la rue, nous la vivons quotidiennement dans les rues, sur les autoroutes… La JSK a représenté dignement l’Algérie, c’est le club le plus titré du pays, il faut la laisser continuer sa marche vers l’avant.

Compétition (04/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Ven 5 Sep - 12:59

Mort d'Ebossé: Hannachi rencontrera Raouraoua ce lundi

Le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, a prévu de rencontrer l’ensemble des présidents des Ligues 1 et 2 Mobilis, ce lundi, au siège de la Fédération, avons-nous appris d’une source sûre. Plusieurs points seront à l’ordre du jour de la réunion, notamment tout ce qui a trait à la nouvelle saison qui est à l’arrêt, suite au décès de l’attaquant camerounais de la JSK, Albert Ebossé. Selon une source digne de foi, le président de la FAF a prévu également de rencontrer en tête-à-tête le président de la JSK, Mohand Cherif Hannachi, à propos du drame survenu après le match contre l’USMA, à Tizi, le 23 août dernier et qui a coûté la vie à l’attaquant Ebossé. Jusqu’à présent, l’affaire est entre les mains de la justice qui a ouvert une enquête pour déterminer les raisons du décès du joueur, avant de prendre toutes les mesures qui s’imposent. On a appris que le président Raouraoua n’a pas manqué de rassurer Hannachi que la JSK n’encourt aucun risque sur le plan technique, notamment sa participation à la Ligue des champions de cette année. Des propos qui ont soulagé les Kabyles qui souhaitent voir la JSK éviter de lourdes sanctions. À noter que le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, sera présent à la réunion du conseil de l’exécutif de la CAF dont les travaux auront lieu en Éthiopie la semaine prochaine et usera de tout son poids pour défendre les intérêts de la JSK, représentant officiel de l’Algérie en Ligue des champions.

Le Buteur (05/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Sam 6 Sep - 13:55

Suspension du stade 1er-Novembre
La CD n’a encore tranché la question


Depuis le drame survenu à Tizi Ouzou et la mort d’Ebossé, le stade fétiche des Canaris est fermé.

Suspendu immédiatement après la tragédie à titre conservatoire pour les besoins de l’enquête, comme les investigations sont toujours en cours, le stade ne peut être rouvert du moins pour le moment. Dans ce sens, et dans l’attente des rapports d’enquête, le stade demeure fermé. Tous les responsables ont été auditionnés par les instances concernées et le dernier en date est le président Moh Chérif Hannachi. Maintenant, la Commission de discipline va devoir prendre les mesures qui s’imposent pour régler cette histoire. Cependant, jusqu’à présent, la CD n’a pas encore tranché la question, puisqu’elle attend toujours le complément d’enquête afin de se prononcer. Bien sûr, les plus sceptiques s’attendent à de lourdes sanctions contre le club phare de Kabylie suite au drame du 23 août dernier. Pour le moment, aucune décision n’a été prise concernant les sanctions à venir. Tout dépendra des rapports d’investigation qui sont menés et qui doivent déterminer ce qui s’est réellement passé. Donc, le terrain n’a pas encore été suspendu, il est seulement suspendu à titre conservatoire. Il n’y a pas de confirmation quant à la suspension du stade 1er-Novembre.

La sévérité de la sanction tributaire des résultats d’enquête
Avec les investigations qui se poursuivent toujours par les instances compétentes, et après audition de toutes les parties concernées, la Commission de discipline va attendre d’avoir en main toutes les données requises pour analyse avant de prendre une décision finale pour confirmer la suspension du stade du 1er-Novembre. D’ailleurs, la sévérité de la sanction sera tributaire des résultats qui découleront de l’enquête. Dans ce sens, on saura la durée exacte de la suspension du stade et surtout si la JSK sera autorisée à y recevoir ses adversaires pour la suite du parcours. Des possibilités existent. Outre la délocalisation de la JSK hors de ses bases tout en permettant à son public d’assister aux rencontres de championnat, il y a aussi le fait de rouvrir le stade, mais cette fois-ci, les Kabyles devront jouer à huis clos durant toute la période de ladite sanction.

Les dirigeants kabyles espèrent que les sanctions ne seront pas très lourdes et pourront permettre à la JSK de vite retrouver son enceinte fétiche. Ils ont présenté un dossier en béton pour plaider leur cause et se démarquer par rapport à tout ce qui s’est passé lors de la fameuse rencontre de championnat face à l’USMA.

Compétition (06/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Dim 7 Sep - 19:15

Sur notre site : L’attaquant Ebossé tué par une ardoise tranchante

Pour lire l'article ==> http://www.js-kabylie.fr/index.php/informations/articles/3209-l-attaquant-ebosse-tue-par-une-ardoise-tranchante


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Lun 8 Sep - 13:50

Sur notre site : Mahfoudh Kerbadj : « La JSK jouera hors Tizi-Ouzou et à huis-clos »

Pour lire l'article ==> http://www.js-kabylie.fr/index.php/informations/articles/3212-mahfoudh-kerbadj-la-jsk-jouera-hors-tizi-ouzou-et-a-huis-clos


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Lun 8 Sep - 17:28

JSK : Hommage grandiose à Ebossé chez Abane !

La mort tragique de l’attaquant camerounais Albert Ebossé n’a encore pas été digérée par les amoureux du club kabyle voire par les Algériens.  Depuis la fatidique soirée du 23 août dernier, date qui restera gravée dans la mémoire de tous les adeptes de la balle ronde en Algérie, la Kabylie est toujours sous le choc. Il ne se passe pas un jour sans que le buteur attitré de la JSK ne soit cité partout dans les fiefs des supporters kabyles. Après la marche organisée, il y a une semaine à Tizi, samedi dernier ce fut au tour du Croissant-Rouge algérien de la commune de Larbâa n’at Irathen de rendre à sa manière un vibrant hommage à l’enfant de Douala. L’événement qui se voulait également une occasion d’appeler, voire sensibiliser les jeunes sur la lutte contre la violence dans nos stades, a été caractérisé par la présence de plusieurs étudiants camerounais, guinéens, tchadiens et de plusieurs autres pays africains, venus eux aussi exprimer toute leur compassion suite au décès tragique d’Ebossé. Il y avait une foule nombreuse de supporters de la JSK à attendre les hôtes de la ville de Larbâa n’at Irathen accueillis par le slogan «Assa Azeka JSK tela tela !», un message adressé par les supporters à la LFP et aux autres instances sportives d’épargner la JSK des lourdes sanctions. Une marche silencieuse a sillonné les artères de la localité et une minute de silence a été observée devant la place de l’architecte du congrès de la Soummam, Abane Ramdane.  Dans l’après-midi, trois rencontres amicales ont été organisées au stade communal de Tizi Rached et qui ont opposé les jeunes de Larbâa aux étudiants venus de différents pays d’Afrique. Des amis d’Ebossé ont également fait savoir que la mort de l’enfant chéri de Douala ne doit pas remettre en cause les relations fraternelles qui lient les deux peuples.

----------------------------------------------------

Fodé Amadou, étudiant camerounais : «La mort d’Ebossé nous a traumatisés»
«Tout d’abord, je tiens à remercier les initiateurs de cette activité qui vise à rendre hommage à mon compatriote Ebossé. Je présente mes condoléances à sa famille au Cameroun et au peuple camerounais. Le triste accident de ce soir nous a pris un être cher et sa mort nous a bouleversés. Aussi, nous participons aujourd’hui à cet hommage pour contribuer à lutter contre la violence dans les stades. L’Algérie et le Cameroun sont deux pays amis, la mort d’Ebossé n’influera pas sur nos bonnes relations.»

Le Buteur (08/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Mar 9 Sep - 16:11

Théodore Njikam. Chargé d’affaires de l’ambassade du Cameroun en Ethiopie
«C’est pour Ebossé que j’ai assisté au match»



A la mi-temps du match Ethiopie-Algérie, on a été agréablement surpris de croiser le chemin d’une personnalité très connue, influente et très estimée à Addis-Abeba, précisément dans le milieu diplomatique et notamment de l’Union africaine (UA), particulière de par son statut, mais surtout de sa nationalité.

Il s’agit d’un Camerounais, Théodore Njikam, le chargé d’affaires de l’ambassade du Cameroun en Ethiopie, qui nous a été présenté par son homologue de l’ambassade d’Algérie à Addis-Abeba. Profitant de cette rencontre, nous avons pris le soin de présenter les condoléances d’El Watan et de toute la famille sportive algérienne à M. Njikam suite au décès tragique de son compatriote et attaquant de la JSK, Albert Ebossé.

Très touché par cette marque de compassion, d’autant plus que l’on a loué l’estime que les Algériens, et plus particulièrement les supporters de la JSK, avaient pour feu Ebossé, le chargé d’affaires avouera que sa présence au stade, pour suivre le match, était justement en signe de reconnaissance et d’amitié pour l’Algérie et les Algériens, tous émus et attristés par la mort du joueur.

«Vous savez, j’ai annulé un voyage important pour être présent, ici au stade. Soutenir l’Algérie et afficher la grande et bonne relation d’amitié et de fraternité qu’entretiennent les peuples algérien et camerounais, qui n’a jamais été altérée par le décès tragique et regrettable d’Albert Ebossé. L’Algérie nous a soutenus dans cette épreuve et j’ai tenu à manifester ma gratitude et celle du peuple camerounais», dira le diplomate.

«Ebossé était au mauvais endroit, au mauvais moment»
Revenant sur les circonstances de la mort d’Albert Ebossé et de la colère des Camerounais après ce tragique événement unique dans les annales du football, M. Njikam, tout en condamnant cet acte, a tenu à apaiser les esprits en insistant sur le fait que son gouvernement et le peuple camerounais sont conscients que le décès du joueur de la JSK était un accident.

«On est tristes et indignés après les incidents qui ont coûté la vie à notre compatriote. On sait qu’Ebossé était  très respecté et apprécié des Algériens et surtout par les fans de la JSK. C’est un accident. Il n’était pas visé par cette attaque. Malheureusement, il s’est retrouvé au mauvais endroit, au mauvais moment», nous explique le chargé d’affaires de l’ambassade du Cameroun en Ethiopie.

El-Watan (09/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Mer 10 Sep - 15:43

JSK : Le DJS de Tizi Ouzou attendu pour aujourd’hui chez M. Tahmi !

La mort de l’attaquant camerounais de la JSK, Albert Ebossé, le 23 août dernier,après le match JSK-USMA,a contraint les responsables du football à arrêter la compétition provisoirement, dans toutes les divisions, le temps de prendre les mesures qui s’imposent afin de mettre un terme à la violence dans les stades. La mort d’Ebossé aura été la goutte qui a fait déborder le vase tant nos stades n’ont jamais été à l’abri d’une telle catastrophe. L’insécurité, la mauvaise organisation des matchs à tous les niveaux a engendré malheureusement la mort d’un homme. L’unique dans les annales du football national. Pendant cette trêve forcée, même les rencontres amicales ne sont organisées qu’après l’accord de la LFP.Tous les clubs étaient forcés au repos y compris l’ESS qui prépare un rendez-vous important en Ligue des Champions. Depuis la tragédie qui a frappé le club kabyle, le stade du 1er-Novembre de Tizi a été fermé sur instruction du procureur de la République près la cour de Tizi pour les besoins de l’enquête. C’est la mobilisation au plus haut sommet de l’Etat depuis deux semaines pour arriver à endiguer ce phénomène qui a gangrené notre football. Par ailleurs, nous avons appris de sources sûres que le directeur de la jeunesse et des sports de Tizi, Abderrahmane Iltache, est convoqué pour aujourd’hui au siège du ministère des Sports. Notre source nous a confié que le responsable des sports au niveau de Tizi sera reçu par le ministre, M. Tahmi en personne,au sujet de tout ce qui s’est passé à Tizi le soir du 23 août dernier face à l’USMA et bien sûr la mort tragique de l’attaquant Ebossé qui reste une tâche noire dans l’histoire du football algérien. Beaucoup d’encre a coulé sur cette tragédie, notamment la présence de pierres dans le stade du 1er-Novembre entre autres et le ministre souhaite avoir plus d’éclaircissements de la part de son premier représentant direct au niveau local. Selon des sources crédibles, la direction kabyle n’a pas dressé un rapport accablant le DJS comme ça été rapporté par une certaine presse, mais il est attendu que le DJS de Tizi fasse son rapport au ministre.Pour rappel, quelques jours après la mort d’Ebossé, le ministère des Sports a dépêché une commission d’enquête afin de dresser un rapport détaillé sur l’état de l’enceinte sportive du 1er-Novembre de Tizi et essayer de faire toute la lumière sur les raisons qui ont causé la mort de l’attaquant Ebossé. Dans sa dernière sortie médiatique, le premier responsable du secteur des sports, M. Tahmi a confirmé la mort de l’attaquant Ebossé suite à un jet de projectile tranchant. Une ardoise a-t-il précisé, en attendant bien évidemment la fin de l’enquête diligentée par les services judiciaires compétents à Tizi.

La situation qui prévaut au stade 50 000 places est à l’ordre du jour aussi
Outre la mort de l’attaquant Ebossé, qui continue de faire couler beaucoup d’encre, que le ministre des sports a retenue dans le programme de son entrevue avec le DJS de Tizi, nous avons aussi appris que le dossier du stade 50 000 places sera également remis sur la table. Les travaux dans ledit chantier n’avancent pas avec la vitesse souhaitée par les responsables et l’entreprise FCC d’Espagne a demandé la résiliation du contrat. Depuis plusieurs semaines, le chantier fonctionne avec un effectif très réduit qui compromet malheureusement sa livraison dans les délais avancés par le ministre lors de sa dernière visite à Tizi Ouzou le mois de juillet dernier. Le retard dans la réalisation du stade 50000 met le ministre dans une situation inconfortable et du coup des mesures sont attendues. Pour rappel, les travaux du projet du stade 50000 places, qui ont commencé début 2010 pour un délai de 34 mois, sont très en retard,ce qui a ouvert la voie à beaucoup d’interrogations.

La LFP n’a toujours pas tranché le dossier JSK- USMA
S’agissant des sanctions attendues, la LFP laissé ouvert le dossier du match JSK- USMA pour le compte de la deuxième journée du championnat Mobilis. Jusqu’à l’heure actuelle c’est le flou total et les Kabyles sont très inquiets concernant la domiciliation de leurs matchs. Pour l’instant, personne ne connaît pour combien de temps le stade du 1er-Novembre sera fermé pour la compétition officielle et les Canaris ne savent pas non plus où recevoir leurs matchs dès la quatrième journée face à l’ASO.

Le Buteur (10/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Mer 10 Sep - 17:12

Une minute de silence à la mémoire de EBOSSE
La Ligue du Football Professionnel invite tous les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 à observer, ce week end à l’occasion de la troisième journée du championnat MOBILIS, une minute de silence à la mémoire du joueur de la JS Kabylie Albert EBOSSE décédé le 23 août dernier suite à un jet de projectile lors de la rencontre JSK - USMA comptant pour la deuxième journée .
Rédaction

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Jeu 11 Sep - 19:30

Sur notre site :Match JSK – USMA , la Commission de discipline annonce ses sanctions

Pour lire l'article ==> http://js-kabylie.fr/index.php/informations/articles/3220-match-jsk-usma-la-commission-de-discipline-annonce-ses-sanctions


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Ven 12 Sep - 18:21

La LFP «brise» la JSK

- Suspension du stade du 1er-Novembre jusqu'à la fin de saison assortie de six mois de huis clos - Interdiction de déplacement des supporters jusqu’à la fin de la phase aller - Le club retrouvera le 1er-Novembre le 26 février 2015 - Les supporters de retour à Bologhine pour USMA-JSK

Elles étaient attendues, elles sont désormais connues. Les sanctions à l’encontre de la JSK ont été prononcées hier par la CD de la LFP.

La Commission de discipline de la Ligue a frappé fort, surtout à la lecture des sanctions prononcées contre le club phare de Kabylie. En effet, les responsables de cette instance ne se sont pas montrés cléments avec la JSK puisque le stade du 1er-Novembre a été suspendu jusqu’à la fin de saison 2014-2015, suspension assortie de huis clos pour une période de 6 (six) mois a/c du 26 août 2014. Ce n’est pas tout puisque les Jaune et Verts sont également privés de leurs supporters durant toute la phase aller puisque la CD a décidé d’interdire le déplacement des fans au cours des matchs en déplacement, et ce, jusqu’à la fin de la phase aller. Cette décision s’applique aussi à partir du 26 août 2014. Ce qui veut dire que la JSK retrouvera son stade fétiche à partir du 26 février 2015. Une terrible sanction qui s’abat sur les Canaris comme un couperet puisqu’ils ne pourront pas rejouer dans leur enceinte fétiche jusqu’à la fin de saison. Un sérieux camouflet surtout que le président Hannachi annonçait encore il y a quelques jours que le stade de Tizi Ouzou ne serait pas lourdement sanctionné suite aux incidents ayant émaillé la rencontre entre la JSK et l’USMA qui a connu une fin tragique avec la mort d’Albert Ebossé. 

Ce qu’il reste à connaître maintenant est quelle enceinte va accueillir la JSK pour ses prochains matchs à domicile puisque, à présent, la messe est dite et il faudra absolument trouver un nouveau stade pour les matchs à domicile qui se joueront d’ailleurs hors Tizi Ouzou. Plusieurs pistes ont été citées, notamment Dar El-Beida et Azzazga. Cependant, selon une source digne de foi, la JSK n’a toujours pas formulé une demande officielle au niveau de la LFP pour demander à recevoir Chlef dans une enceinte précise. D’ailleurs, notre source indique que les responsables de la LFP attendront les dirigeants kabyles jusqu’à lundi avant de choisir eux-mêmes une enceinte.

Tous les chemins mènent vers Kouba puisque notre source affirme que l’enceinte de Benhaddad revient avec une grande insistance ces derniers temps surtout que le reste des stades n’est pas disponible, selon notre interlocuteur, qui assure que tout sera clair d’ici lundi, date à laquelle les dirigeants de la JSK sont attendus pour déposer leur demande.

Compétition (11/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par JumboJet le Ven 12 Sep - 21:47

La deuxième mort d’Albert EBOSSE…


Comme le laissait entendre le cafouillage et les tergiversations de l’instance dirigeante de notre fou(t)ball, les sanctions décidées dégagent des relents d’un vrai scandale et atteste d’un acharnement sans précédent contre le club le plus titré d’Algérie. La FAF par cette décision veut envoyer la JSK tout droit au purgatoire étant le seul club à y avoir échappé depuis son accession en 1969. Oui la JSK peut se targuer d’être le doyen des clubs de l’élite, un autre titre qui fait beaucoup d’envieux.

Par ces décisions, on tue pour la seconde fois EBOSSE, on perpétue l’anarchie dans la gestion de notre sport roi, et surtout on diffère sine die le traitement de choc à administrer. Enfin elles sonnent comme un sacré pied de nez à la campagne « contre la violence dans les stades ». Campagne  empreinte de beaucoup d’hypocrisie et relayée notamment par le service des sports de la chaine III.

Même le moment choisi pour annoncer ces sanctions sans précédent semble découler d’un calcul malsain où le sort de ce grand club était chevillé au sort du match Algérie-Mali. Le résultat positif et le comportement  exemplaire de notre galerie canalisée par une armée de policier ont donné les coudées franches à nos décideurs pour aggraver les sanctions et surtout les ramener uniquement au niveau du seul club.

Cette décision serait-elle cautionnée, voire prise de pair avec la tutelle qui gère notre sport. Serait-ce un ballon de sonde, histoire de jauger la température extérieure ! Gageons qu’il ne s’agirait pas de dissoudre les responsabilités dans ce drame qui couvrira de honte et pour longtemps le football algérien.

Alors messieurs les dirigeants, tout ce temps pour vous voir accoucher cette décision ignominieuse qui vous marquera à jamais de honte. Tout ce temps pour nous rabâcher votre hypocrisie légendaire et votre manque d’audace pour traiter les problèmes qui surviennent. Tout ce temps pour donner encore un chèque à blanc à tous les maffieux et autres affairistes pour s’échanger des semblants de joueurs aux pieds carrés à coups de milliards.

Tout ce temps n’a pas suffit à vous convaincre de l’urgence d’une réflexion saine qui associerait toutes les compétences reconnues.et ce en dépit du bilan désastreux de notre sport actuel et des succès en trompe l’œil de notre EN constitué majoritairement de beurs,

Il vous faudra combien de drames pour que vous daigniez enfin prendre les mesures qui paraissent adéquates pour préserver l’esprit olympique, l’aspect ludique et divertissant d’un match de football.

Alors soyez d’IRGAZEN, décrétez le Huis clos pour le championnat 2014-2015.

Au fait, où sont passés bon sang, les maîtres des lieux du stade TCHAKER, soit les fumigènes et les lasers verts. Ont-ils disparu par magie. C’est en tous cas, à méditer !

http://algerinouva.unblog.fr/2014/09/12/la-deuxieme-mort-dalbert-ebosse/
avatar
JumboJet

Messages : 82
Date d'inscription : 01/05/2014
Localisation : Alger

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Ven 12 Sep - 22:53

Sur notre site : La haine comme récompense

Pour lire l'article ==> http://js-kabylie.fr/index.php/informations/edito/3222-la-haine-comme-recompense


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Sam 13 Sep - 11:26

JumboJet a écrit:La deuxième mort d’Albert EBOSSE…

http://algerinouva.unblog.fr/2014/09/12/la-deuxieme-mort-dalbert-ebosse/

Ils ont attendu que leur EN joue ses matchs pour annoncer les sanctions, le complot est plus que jamais visible.

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 13 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum