Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Page 6 sur 21 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Sam 13 Sep - 11:34

Le verdict de l’affaire Ebossé est tombé avant-hier
La JSK lourdement sanctionnée


La LFP a eu la main ferme à l’encontre de la JSK, dans l’affaire de la mort tragique de l’attaquant camerounais Albert Ebossé.

En effet, la commission de discipline de la Ligue de football professionnelle a annoncé, avant-hier, la « suspension du stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou jusqu'à la fin de saison 2014-2015, assortie de huis clos pour une période de six mois à compter du 26 Aout 2014 ». Statuant sur la rencontre JS Kabylie -USM Alger de la 2ème journée du championnat de Ligue 1, disputée le 23 août dernier et marquée par la mort du joueur Albert Ebossé atteint par un projectile lancé des tribunes, la commission de discipline a également prononcé une « interdiction de stade aux supporters de la JSK lorsque ce club joue en déplacement et ce jusqu'à la fin de la phase Aller de la Saison 2014-2015 ». La LFP a précisé que « le dossier reste ouvert jusqu'à conclusion des enquêtes en cours actuellement menées par les services concernés ». Un coup dur pour l’équipe Kabyle qui n’a pas encore, du moins jusqu’à hier, choisit le terrain ou elle sera domiciliée pour le restant de la saison. En effet, selon le programme de la 4 journée, durant laquelle la JSK recevra l’ASO Chlef, il n’es pas indiqué le lieu du déroulement de la dite rencontre. Une multitude de stade sont avancés pour accueillir le club le plus titré d’Algérie durant cette saison à l’image de celui de Kouba, Boumerdés, Bouira ou encore Blida. Mais officiellement, le club phare de la Kabylie n’a pas encore communiqué le stade où il recevra ses adversaires. Quoi qu’il en soit, la JSK sera orpheline cette saison, dans la mesure où elle sera privée de son stade fétiche et de son public lequel n’en revient pas d’ailleurs, suite à ces lourdes sanctions tombées avant-hier. Rial and co devront donc se surpasser s’ils veulent réaliser une belle saison, et pourquoi pas dédié un titre à leur défunt coéquipier Albert Ebossé qui sera enterré aujourd’hui au Cameroun. Un défit qui semble difficile à réaliser, mais pas du tout impossible, sachant que les jaune et vert sont animés d’une volonté de fer afin de le relever.

DDK (13/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Sam 13 Sep - 11:36

Décédé le 23 août dernier à Tizi-Ouzou
Ebossé inhumé aujourd’hui à Douala


Décédé tragiquement, le 23 août dernier, au stade du 1er novembre de Tizi-Ouzou, l’attaquant de la JSK, Albert Ebossé, dont la dépouille mortelle a été transférée au Cameroun trois jours plus tard, sera inhumé, aujourd’hui, à Douala, sa ville natale. Selon la presse locale,  la levée du corps a eu lieu hier à 13h à la morgue de l’hôpital militaire de Douala. Ensuite, il est prévu une grande veillée à 20h au domicile familial situé au quartier Ndogsimbi. Avant ce rendez-vous, les amis et la famille de l’ex-buteur de la JSK se sont retrouvés, avant-hier jeudi, au stade Cicam de Bassa-Douala pour un match organisé en la mémoire du disparu. Durant leurs deux dernières sorties dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2015, les Lions Indomptables, l’équipe nationale fanion, ont aussi rendu hommage à leur compatriote en arborant un brassard noir. C’est le cas également en Algérie où une minute de silence devra être observée, aujourd’hui, à travers l’ensemble des stades du pays à l’occasion de la reprise du championnat de Ligue 1.

DDK (13/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Sam 13 Sep - 11:40

Suite aux sanctions de la LFP
Les supporters crient à l’injustice !


C’est un coup dur pour la JSK mais surtout pour ses supporters qui ont reçu les sanctions tel un couperet eux qui se disent décidés à ne pas se taire devant ce qu’ils qualifient d’injustice.  « Honnêtement, de telles sanctions sont exagérées car la JSK n’est pas fautive. Priver le club de son stade pendant une année aura des répercussions négatives même sur les petites catégories qui ne trouveront pas où s’entraîner sans parler des matchs officiels. Et puis priver les supporters de soutenir leur équipe à l’extérieur est inadmissible. La mort d’Ebossé est un acte isolé et notre club ne mérite pas d’être sanctionné de cette manière. Le fait de perdre un joueur comme Ebossé est une grosse perte pour le club et je pense que la JSK est beaucoup plus victime que coupable dans cette affaire », nous a déclaré un supporter du quartier des Genêts. Cette déclaration est juste un exemple de dizaines d’autres. Les supporters kabyles se disent choqués par ces sanctions. Ils parlent même de tentative de casser leur club : « Je pense qu’on tente de profiter des circonstances pour casser notre club. Il est inadmissible que le club soit sanctionné de cette manière alors qu’il est victime dans cette affaire. Il y a des gens malintentionnés qui font tout pour saboter la JSK », a déclaré un autre supporter qui n’a pas marché ses mots pour exprimer sa colère. Sur un autre plan, les fans kabyles pensent déjà à la ligue africaine des champions. Ils se demandent comment leur club pourrait affronter cette compétition alors qu’il ne pourra pas jouer devant ses fans : « lorsque la JSK joue la ligue des champions, elle représente les couleurs de notre pays et pas seulement ceux de la JSK. Avec cette sévère sanction la ligue arrange les affaires de nos adversaires, alors que la CAF n’a infligé aucune sanction contre la JSK », se lamente un jeune supporter, étudiant. Ainsi donc, les supporters kabyles soutiennent leur équipe et souhaitent que la ligue revoie ses sanctions à la baisse. Ils souhaitent que leur club ne paye pas cash une erreur qu’il n’a pas commise. Pour eux, la JSK restera la fierté de l’Algérie et ils resteront très fidèles à leur club surtout dans les moments difficiles qu’il traverse.

Hannachi introduira un recours à la FAF
A l’instar des supporters kabyles, le président Hannachi était dans tous ses états dès qu’il a appris les sanctions infligées à son équipe. Il ne compte pas se taire sur cette affaire et se dit déterminé à tout faire pour que son club récupère ses droits. Le chairman kabyle compte faire un recours auprès de la FAF, juste après le match d’aujourd’hui face à l’USMBA. « Les sanctions prise à l’ encontre de mon équipe sont inadmissibles. Je lancerai un recours auprès de la FAF, juste après le match de l’USMBA. On veut casser la JSK et je ne suis pas prêt à me taire car la JSK est victime. Je frapperai à toute les portes pour que la JSK récupère ses droits », a promis le premier responsable du club phare de Kabylie. L’on attendra donc de savoir ce que décidera la FAF dans les prochaines journées.

DDK (13/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Sam 13 Sep - 11:47

Affaire Ebossé
JSK : les sanctions tombent


Trois semaines après la mort tragique de l’attaquant camerounais de la JS Kabylie, Ebossé Bodjongo, provoqué par des jets de pierres survenus à la fin du match JSK-USMA du 23 août 2014, les sanctions disciplinaires sont finalement tombées jeudi soir sur le site de la Ligue de football professionnel. Ces lourdes sanctions sont donc tombées tel un couperet à la surprise générale des dirigeants et des supporters kabyles qui n’arrivent pas à comprendre le pourquoi de cette “main de fer” qui a frappé de plein fouet la JSK jusqu’à hypothéquer sérieusement son avenir. Dans un communiqué rendu public jeudi soir, la commission de discipline de la LFP a donc confirmé “la suspension du stade du 1er-Novembre jusqu’à la fin de la saison 2014-2015 assortie du huis clos pour une période de six mois à compter du 26 août 2014” et “l’interdiction de stade aux supporters du club JSK lorsque ce club joue en déplacement, et ce, jusqu’à la fin de la phase aller de la saison 2014-2015”, tout en mentionnant dans le même communiqué que “le dossier reste ouvert jusqu’à conclusion des enquêtes en cours actuellement menées par les services concernés”.

S’il est vrai que la JSK s’attendait à des sanctions disciplinaires, somme toute, logiques, du fait qu’il y a eu quand même mort d’homme lors du match JSK-USMA, il n’en demeure pas moins que les dirigeants kabyles et leurs milliers de supporters ne comprennent pas la gravité de ces sanctions. Joint par téléphone, hier après-midi à Oran où il a accompagné son équipe en déplacement à Bel-Abbès, le président de la JSK, Mohand-Chérif Hannachi, était visiblement abattu. “Mais c’est scandaleux et inacceptable. La JSK s’attendait à tout sauf à une telle sentence qui est injuste et démesurée, dit-il. À défaut d’arrêter l’auteur du crime, c’est la JSK qui paye les pots cassés. L’enquête judiciaire n’est pas encore terminée et rien n’a été révélé et voilà qu’on s’empresse d’accabler la JSK. C’est un verdict très grave qui frappe notre club car ces sanctions sont subjectives et dépassent certainement le cadre sportif. Nous n’avons pas encore fait le deuil de notre joueur Ebossé, que des criminels de l’ombre ont lâchement assassiné, et voilà qu’on s’empresse de nous poignarder dans le dos alors que la famille Bodjongo tout comme la JSK sont les deux grandes victimes de cette tragédie qui n’a pourtant pas encore livré tous ses secrets”, dira encore Hannachi qui compte réunir demain son conseil d’administration pour introduire un dossier de recours auprès de la LFP.

Hannachi : “Ces sanctions sont subjectives et dépassent certainement le cadre sportif”
“Alors qu’on ne connaît encore ni l’origine ni l’identité du ou des auteurs de cette tragédie, voilà qu’on décide de tout mettre sur le dos de la JSK alors que les responsabilités d’un tel drame sont certainement ailleurs. Une chose est sûre, nous n’accepterons jamais que la JSK soit poussée à la guillotine alors que l’enquête judiciaire n’a rien révélé et n’a guère culpabilisé notre club. Maintenant, si on décide de radier la JSK du mouvement sportif national, qu’on nous le dise clairement et que chacun assume ses responsabilités. Nous avons été les premiers à avoir dénoncé cette tragédie qui nous a arraché un digne fils de la JSK et, aujourd’hui, nous refusons d’être considérés stupidement comme victime et coupable tout à la fois”, enchaînera Hannachi qui ne décolère pas.

Cela dit, toute la Kabylie était sous le choc après l’annonce des sanctions prononcées par la LFP. Dans toutes les localités de la région, ce verdict aura suscité, durant tout le week-end, de nombreux commentaires teintés d’indignation et d’amertume. De nombreux supporters kabyles ont déjà envahi les sites Internet et les réseaux sociaux en Algérie ou à l’étranger pour dénoncer ce qu’ils qualifient comme “une grave injustice” contre le club phare de Kabylie. “Tous les citoyens de Kabylie ont condamné unanimement cet acte ignoble et si un ou quelques  énergumènes ont lancé des projectiles à la fin du match JSK-USMA, pourquoi ne pas les démasquer et les punir sévèrement et pourquoi incriminer à la pelle tous les sportifs intègres de Kabylie qui ne se reconnaissent pas dans cet acte barbare et ne méritent certainement pas une telle sentence”, nous dira un vieux supporter rencontré hier au cercle de la JSK mitoyen au vieux stade Oukil-Ramdane de Tizi Ouzou. “C’est une décision absurde et scandaleuse que d’interdire désormais tous les stades algériens aux supporters de la JSK dès lors que notre club évolue à l’extérieur. Une telle ineptie relève de la pure injustice et de la grave discrimination à l’encontre des supporters kabyles qui refusent d’être considérés comme des vandales et des criminels dans leur totalité alors qu’il y a eu des incidents beaucoup plus graves dans d’autres stades d’Algérie où des joueurs et des arbitres ont été lynchés ou agressés à l’arme blanche sur les terrains de jeu et même dans les vestiaires sans pour autant qu’il y ait eu des sanctions aussi graves”, dira, de son côté, un jeune supporter accosté au niveau de l’université Mouloud-Mammeri. C’est dire que ces sanctions soulèvent, depuis jeudi soir, le courroux des supporters kabyles à un tel point que même le match de reprise de la JSK, prévu ce soir à Bel-Abbès, a été carrément relégué au second plan de l’actualité sportive.

Liberté (13/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Sam 13 Sep - 11:51

JSK : Stade fermé jusqu’à la fin de la saison


 La JS Kabylie devra faire l’impasse sur le stade de Tizi Ouzou jusqu’à la fin de la saison.

C’est ce qu’a décidé la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP), jeudi, qui a statué sur l’affaire du décès du joueur camerounais du club, Albert Ebossé. Pour rappel, ce dernier avait été mortellement touché par un projectile lancé par un supporter depuis les tribunes, au stade de Tizi Ouzou, le 23 août dernier, à l’issue du match JSK-USMA, comptant pour la seconde journée. Une rencontre remportée par les Usmistes sur le score de deux buts à un. La réalisation des Canaris avait été l’œuvre d’Ebossé, signant ainsi son dernier but.

En plus de la fermeture du stade pour toute la saison, la commission a décidé d’imposer le huis clos pour le club kabyle pour une durée de six mois à compter du 26 août, date du lendemain de la tenue de la réunion de la commission à ce sujet. En d’autres termes, quels que soient la ville ou le stade que choisira la JSK, ses matchs se joueront sans la présence de son public. Une mesure qui courra donc jusqu’au 26 février 2015. Les supporters du club ne pourront pas également suivre les matchs de leur équipe même lorsqu’elle évolue à l’extérieur jusqu’à la fin de la phase aller. «Interdiction de stade aux supporters du club JSK lorsque ce club joue en déplacement, et ce, jusqu’à la fin de la phase aller de la saison 2014-2015», indique la commission dans son communiqué.

En somme, des tribunes ne seront pas réservées aux fans des Canaris par leurs adversaires. En dernier lieu, la LFP rappelle que «le dossier reste ouvert jusqu’à la conclusion des enquêtes en cours actuellement menées par les services concernés». Ce qui voudrait dire qu’éventuellement les sanctions peuvent être aggravées si jamais une quelconque responsabilité du club était révélée. A noter, par ailleurs, que la LFP a publié, hier, le programme de la 4e journée du championnat de Ligue 1, prévue les 19 et 20 septembre. La JSK affrontera sur ses bases l’ASO Chlef. Le lieu de la rencontre n’a pas été indiqué. Ce qui veut dire que, jusqu’à avant-hier, le club n’a pas encore choisi le stade qui accueillera ses matchs jusqu’à la fin de la saison.

El-Watan (13/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Sam 13 Sep - 11:52

Carton rouge : La seconde mort d’Ebossé

Finalement, le championnat professionnel a repris ses droits sans qu’aucune mesure concrète soit prise pour lutter efficacement contre la violence dans les stades, et  ce, 20 jours seulement après la tragédie du stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou, qui a coûté la vie au Camerounais Albert Ebossé (JS Kabylie). Le championnat a donc observé une pause de trois semaines durant lesquelles le discours indigent, les professions de bonne foi, les promesses sans lendemain totalement détachées de la réalité et de la gravité de la situation ont prévalu. C’est avec ce type de «philosophie», basée sur le renoncement, la démission, le laxisme, la fuite en avant, le laisser-aller pour ne pas dire le déni, que les autorités comptent combattre ce mal qui ne cesse de provoquer des drames depuis des années et qui fera d’autres victimes dans les mois et années à venir.

Rien que pour cela, Albert Ebossé est mort pour rien. Faire reprendre le championnat sans avoir pris la moindre mesure à la hauteur du défi et à la gravité de la situation est une aberration. Les sanctions infligées à la JS Kabylie ne peuvent à elles seules constituer une réponse à la violence dans les stades. A priori, les autorités n’ont ni la volonté, ni la capacité, ni le désir d’affronter la bête immonde qui continuera de faucher des vies à l’occasion des rencontres de football.

Elles pensent qu’une campagne de sensibilisation suffira pour venir à bout de ce cancer qu’est la violence dans les stades.

L’avenir prouvera qu’elles se sont encore trompées dans leurs politique et stratégie. D’aucuns pensent que la solution réside dans le recours systématique à la matraque. Cette voie est dangereuse. Elle ne réglera pas le problème. Elle le retardera peut-être, mais elle ne le vaincra pas. La solution est ailleurs.

El-Watan (13/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Sam 13 Sep - 11:57

JSK : Les anciens parlent des sanctions…

Hadjaoui : «Cette décision est exagérée»
Interrogé sur les sanctions infligées à la JSK, l’ex-portier kabyle, Samir Hadjaoui, n’a pas été tendre envers les membres de la commission de discipline au niveau de la LNFP. Le Tlemcénien nous dira : «Je trouve que cette sanction est trop sévère, voire exagérée. Ce n’est pas normal qu’on sanctionne la JSK de cette manière pour un acte isolé d’un supporter. Je tiens à dire aussi que les supporters de la JSK ne sont pas des criminels. Ce qui s’est passé le 23 août dernier est inacceptable, mais ce n’est pas tout le monde qui doit payer pour un seul supporter.»

«Si un joueur algérien avait trouvé la mort, jamais on aurait sanctionné le club de cette manière»
«En tous les cas, je reste convaincu que si un joueur algérien avait trouvé la mort, jamais on aurait sanctionné le club de cette manière. On a puni sévèrement la JSK car c’est un joueur étranger qui a péri. Je suis triste pour Ebossé et d’autant plus triste pour notre football, car la violence existe dans tous les stades d’Algérie et pas seulement au 1er-Novembre de Tizi Ouzou.»

«Les vraies décisions, c’est après les événements de Saïda qu’on aurait dû les prendre»
«Les vraies décisions, c’est à Saïda qu’on aurait dû les prendre. Laïfaoui a failli trouver la mort et personne n’a bougé le petit doigt. Cela m’amène à dire que tout le monde est responsable de ce qui s’est passé le 23 août au 1er-Novembre et pas seulement la JSK.»

«Moi-même, j’ai été victime d’un jet de pierre à Annaba et rien n’a été fait»
«La violence a toujours existé dans nos stades. Moi-même, j’ai été victime d’un jet de pierre à l’oreille à Annaba. Au moment d’aller chercher le ballon, j’ai reçu une pierre. Moi aussi, j’aurais pu l’avoir au mauvais endroit et perdre la vie. A-t-on sanctionné à l’époque ? Absolument rien ! Alors ce n’est pas la peine de se voiler la face. Aujourd’hui, la JSK va tout porter sur son dos et c’est injuste à mes yeux !»
------------------------------------

M. Dob  :  «C’est triste que la JSK paie les pots cassés pour un acte isolé !»
Pour sa part, l’ex-buteur de la JSK, Mounir Dob, a estimé que cette décision est quelque peu sévère, même s’il déplore le décès d’un joueur étranger dans nos stades. Il nous dira à ce sujet : «On ne peut en aucun cas accepter ce qui s’est passé le 23 août dernier. La mort d’un joueur dans nos stades est vraiment scandaleuse. Mais à mes yeux, je dirais que la violence a toujours existé et pas seulement au 1er-Novembre de Tizi Ouzou. Les incidents, on les vit à chaque journée de championnat. Il aurait fallu que ça tombe cette fois-ci sur la JSK avec la mort d’Ebossé. C’est triste que le club paye les pots cassés pour un acte isolé. C’est probablement un adolescent qui a causé la mort d’Ebossé et voilà que toute une région est sanctionnée.»

«J’espère que la sanction sera allégée»
«Je ne suis pas en mesure de dire si la sanction est méritée ou pas. Toutefois, j’espère qu’elle sera allégée, car on ne peut pas punir un club pour un acte isolé. Il s’agit tout de même de l’un des plus grands clubs en Afrique et la JSK a beaucoup offert au football algérien. Il ne faut pas s’acharner sur celle.»

Benhamlat : «C’est une lourde sanction !»
«Je trouve que c’est un peu trop comme sanction. Cela va beaucoup freiner le club. Je sais que les responsables, à l’image de Hannachi, savent que ce sera difficile. Jouer à l’extérieur et sans le public compliquera la situation de la JSK en championnat. On a vécu un scénario similaire en 2001 et je ne vous cache pas que ça n’a vraiment pas été facile pour nous. En tous les cas, j’estime que les premiers perdants sont les supporters. Ils ont payé pour un acte isolé. C’est bien dommage ! J’espère seulement que les joueurs sauront se montrer solides pour faire face à cette situation et remonter la pente au plus vite.»

Drioueche : «Les supporters ne sont pas responsables de ce qui s’est passé»
«C’est un acte isolé. Celui qui a provoqué la mort d’Ebossé ne représente pas les supporters de la JSK. J’ai joué à la JSK et je suis bien placé pour dire que le public kabyle n’est pas un criminel. Maintenant, il est clair que ce sera difficile pour les joueurs d’évoluer à l’extérieur et sans le public, mais il ne faut pas baisser les bras. Le RCA a joué la saison passée tous ses matchs à l’extérieur et il a fini dans le haut du tableau. Les joueurs doivent avoir un objectif en tête et jouer à la mémoire de leur camarade. J’espère que tout rentrera dans l’ordre au plus vite.»

Le Buteur (13/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Sam 13 Sep - 11:58

JSK : a levée du corps de Ebossé a eu lieu hier

C’est aujourd’hui que le Camerounais Albert Ebossé sera enterré à Douala. Décédé le 23 août dernier après le match JSK-USMA, le défunt a été rapatrié quelques jours plus tard à Douala. Et c’est dans l’après-midi d’hier que la levée du corps a eu lieu de l’hôpital militaire de Douala. Ebossé sera enterré au cimetière de son village natal selon le rite camerounais.

Le Buteur (13/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Sam 13 Sep - 12:00

«Ne touchez pas à la JSK ! »

Les supporters de la JSK sont très en colère ! Une fois les sanctions tombées, les fans kabyles, et sur les réseaux sociaux, n’arrêtaient pas de parler de la hogra. Pour eux, la JSK n’a rien fait pour mériter de telles sanctions. Pis, ils n’ont pas accepté le fait que le stade soit fermé toute une saison et qu’ils soient privés de se déplacer avec leur équipe favorite à l’extérieur. Le président Hannachi ainsi que les dirigeants sont très déçus par ces décisions. Selon eux, la JSK qui a toujours représenté dignement l’Algérie ne mérite pas des sanctions aussi sévères.

Tous devant le stade à 10h !
D’après l’information que nous avons eue hier matin, les supporters de la JSK se sont donné rendez-vous ce matin à 10h, devant le stade du 1er-Novembre. Les amoureux du club vont organiser une marche pacifique dans laquelle ils crieront «Basta à la hogra !»

A la JSK, on ne parle que des sanctions tombées jeudi soir. Le président Hannachi, très furieux, compte introduire un recours auprès de la LNF pour que celle-ci revoie ses sanctions à la baisse. De leur côté, les supporters publient depuis jeudi soir sur tous les réseaux sociaux une seule phrase : «Ne touchez pas à la JSK !» Pour eux, le club kabyle n’a rien fait pour mériter ce sort. Cela dit, priver les fans de leur équipe pendant toute la phase aller est inacceptable.

Marche des supporters prévue ce matin
Une marche des supporters de la JSK est prévue ce matin à Tizi Ouzou. Les fans n'ont pas acceptès le fait que leur équipe soit sèvérement sanctionnée.

Le Buteur (13/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Sam 13 Sep - 12:03

La JSK interjettera appel ce dimanche

Jugeant que les sanctions prises par la commission de discipline de la LFP à l’encontre de la JSK sont très sévères, le président Hannachi compte interjeter un recours ce dimanche. Il espère que les sanctions seront allégées car, d’après lui, la JSK n’est pas responsable de ce qui s’est passée à la fin de la rencontre face à l’USMA. Pour une équipe qui ambitionne de jouer le titre, il lui sera difficile d’atteindre son objectif si elle évoluera hors de ses bases durant toute la saison. La mort tragique d’Albert Ebossé a choqué tout le monde, mais la JSK ne doit être punie sévèrement à cause de l’inconscience d’un ou de certains de ses fans. Les plus hautes autorités veulent endiguer le phénomène de violence qui gangrène nos stades, mais ces mesures prises par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel sont jugées inappropriées par les responsables des Canaris. Ils ont perdu le meilleur buteur du championnat et la CD de la LFP n’a pas été clémente avec leur club puisqu’en plus de la suspension du stade du 1er-Novembre jusqu’à la fin de la saison, la JSK évoluera à huis clos jusqu’au 26 février et elle sera privée de ses supporters durant toute la phase aller. Les responsables kabyles ont déboursé plus de 10 milliards de centimes à l’intersaison pour jouer le titre, mais à cause de ce qui s’est passé à la fin de la rencontre face à l’USMA, il leur sera difficile, voire impossible d’atteindre leur objectif.

Compétition (13/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par JumboJet le Sam 13 Sep - 12:20

rachid_as a écrit:
JumboJet a écrit:La deuxième mort d’Albert EBOSSE…

http://algerinouva.unblog.fr/2014/09/12/la-deuxieme-mort-dalbert-ebosse/

Ils ont attendu que leur EN joue ses matchs pour annoncer les sanctions, le complot est plus que jamais visible.

Encore une fois la ficelle est trop grosse et le procédé vraiment éculé. Malheureusement, l'incompétence et l'incurie continueront à sévir....
avatar
JumboJet

Messages : 82
Date d'inscription : 01/05/2014
Localisation : Alger

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Sam 13 Sep - 16:17

Albert Ebossé a été enterré au Cameroun
L’attaquant camerounais de la JS Kabylie, Albert Ebossé, a été enterré ce samedi 13 septembre, au cimetière de son village natal à Ndogsimbi. La levée du corps a eu lieu, hier, à l’hôpital militaire de Douala, selon le site Cameroon-info.

Albert Ebossé a été tué le 23 août dernier au stade de Tizi Ouzou par le jet d’un morceau d’ardoise tranchante venant des supporters de la JSK. Le drame a eu lieu à la fin du match qui opposait l’équipe kabyle à l’USM Alger.

Après ce drame, la JSK a été condamnée, vendredi 12 septembre, à ne plus jouer au stade du 1er novembre jusqu’à la fin de la saison. De plus, le club est privé de ses supporters partout où il jouera durant les 6 prochains mois.
Rédaction

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Dim 14 Sep - 14:06

Les supporters de la JSK crient à la hogra !

C’est un début de saison très difficile pour la Jeunesse Sportive de Kabylie laquelle misait sur un début en fanfare après le recrutement de qualité qui a été réalisé lors de la période des transferts. Malheureusement, tout est tombé à l’eau en l’espace de 90’ à l’occasion de la rencontre de la deuxième journée entre la JSK et l’USMA. Dernier match et dernier but pour Albert Ebossé lequel a été atteint par un projectile provoquant sa mort avant même d’arriver aux urgences. Alors la première sanction infligée au club a été de fermer le stade du 1er-Novembre pour quelques temps. Au moment où le président Hannachi et les supporters attendaient des sanctions légères vu que la JSK n’a rien avoir avec le décès d’Albert, la Ligue nationale de football a décidé de punir sévèrement le club qui a écopé de six mois à huis clos, jouer sans ses supporters même à l’extérieur durant toute la phase aller et la fermeture du stade du 1er-Novembre jusqu’à la fin de saison. Des sanctions qui n’ont pas été du goût des supporters kabyles lesquels crient à la hogra depuis quelques temps. Pour eux, la JSK n’a rien fait pour mériter de tel sort et la mort d’Ebossé n’est qu’un cas isolé qui ne représente nullement les vrais amoureux du club. Et pour exprimer leur mécontentement, les fans ont organisé un sit-in devant le stade du 1er-Novembre. Des banderoles et des pancartes ont été déployés tout en criant «Non à la hogra» de l’équipe qui a toujours représenté dignement l’Algérie.

Rendez-vous devant l’enceinte à 10h
Il était 9h et aucun supporteur de la JSK ne se trouvait devant le stade du 1er-Novembre. Pile à l’heure, les fans kabyles commençaient l’un après l’autre à arriver au point de rendez-vous. Ces derniers, avec des banderoles à la main, criaient : «Personne ne touche à la JSK !» Selon eux, il ne faut pas pénaliser le club avec des sanctions assez sévères.

Les ultras se sont rendus à Bel Abbes
L’une des décisions dont a écopé la JSK, c’est de jouer sans ses supporters même en déplacement. Malgré cette étonnante décision, les amoureux de la JSK, les ultras, se sont quand même rendus jusqu’à la ville de Bel Abbes pour soutenir leurs joueurs. Certes, ils n’ont pas été autorisés à accéder au stade. Malgré cela, ils ont insisté à souhaiter bon courage à leurs protégés.

Une autre marche grandiose est prévue pour mardi
Les supporters de la JSK présents hier devant le stade du 1er-Novembre s’attendaient à plus d’affluence. Malheureusement, les ultras qui devaient participer à cette marche pacifique se sont déplacés à Bel Abbes pour encourager les joueurs même s’ils étaient au courant qu’ils n’allaient pas être autorisés à accéder au stade. Ces derniers sont appelés à répondre présents mardi prochain à partir de 13h devant le stade du 1er-Novembre. Le moins que l’on puisse dire est que les fans ne sont pas prêts à se taire avant que les décideurs revoient les sanctions à la baisse.

«On n’oubliera jamais Ebossé !»
Les supporters de la JSK ne sont pas prêts à se taire ! Ces derniers qui se sont regroupés hier matin devant le stade du 1er-Novembre répétaient tous la même phrase : «On n’oubliera jamais Ebossé ! Il restera toujours vivant dans nos cœurs. Ce ne sont pas les vrais supporters de la JSK qui l’ont tué.»

«Personne ne pourra nuire à la JSK»
Poursuivant leurs déclarations, les supporters qui auraient été encore plus nombreux estiment que personne ne pourra nuire à la JSK même si les sanctions infligées sont trop sévères : «On ne s’attendait pas à de telles sanctions. C’est vraiment exagéré. Qu’est-ce qu’a fait la JSK pour mériter tout cela ? A ne rien comprendre !»

«Il n’est pas question de ne pas se déplacer avec l’équipe jusqu’à la fin de la phase aller»
Pour les amoureux de la JSK, il n’est pas question de rater toutes les rencontres de la phase aller comme l’a annoncé le site officiel de la Ligue nationale de football : «Il n’est pas question de ne pas se déplacer pendant toute la phase aller avec notre équipe. On n’est pas prêts à accepter cette décision car nous allons soutenir à fond notre équipe. Il est hors de question d’abandonner notre équipe dans les moments difficiles.»

Le Buteur (14/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Lun 15 Sep - 21:38

Sur notre site, Mort d’Albert Ebossé: Joseph Antoine Bell répond au ministre algérien de la Jeunesse et des sports

Pour lire l'article ==> http://www.js-kabylie.fr/index.php/informations/articles/3231-mort-d-albert-ebosse-joseph-antoine-bell-repond-au-ministre-algerien-de-la-jeunesse-et-des-sports


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Mar 16 Sep - 15:37

Pour dénoncer les sanctions de la LFP à l’encontre de leur club
Marche des supporters aujourd’hui à Tizi-Ouzou

Une marche sera organisée cet après-midi à 13h près du stade du 1er Novembre par les supporters de la JSK, pour dénoncer les sévères sanctions prises par la LFP contre le club phare de Kabylie.

Des affiches ont été placardées un peu par tout en Kabylie par les supporters des Canaris, appelant à une présence en masse pour assister à ce mouvement de protestation contre la LFP et la FAF également. Ainsi donc, les supporters, les anciens joueurs, les anciens dirigeants et tous les amoureux du club sont invités à participer à cette marche. Les fans de la JSK sont en colère et comptent dénoncer les sanctions jugées exagérées à l’encontre de leur club favori par les instances de notre football. Pour rappel, la commission de discipline a pris la décision de priver la JSK du stade du 1er Novembre pendant tout l’exercice en cours. En plus d’avoir pris la décision que la JSK jouera à huis clos pendant six mois en dehors de Tizi-Ouzou, la commission de discipline de la LFP a décidé aussi de priver les supporters kabyles d’assister aux matchs de leur équipe à l’extérieur. Cela a provoqué la colère des supporters de la JSK qui ont décidé de réagir. Pour eux, leur équipe est visée par les instances du football algérien, à savoir la LFP et la FAF. Sur les affiches appelant à cette marche, on peut lire : « Cette marche sera un message clair pour la FAF et la LFP pour leur dire qu’elles se trempent de cible » et aussi « Ne touchez pas à notre JSK ». Ainsi, les supporters de la JSK comptent tout faire pour que leur club récupère ses droits et que les sanctions prises seront allégées. Pour eux, les sanctions de la LFP sont trop lourdes et doivent être revues. Même la direction a réagi et le président Hannachi a déjà déposé son recours à la FAF. Toute la famille de la JSK est unie et le souhait de tout le monde c’est que les sanctions seront allégées. Pour  les dirigeants et les supporters kabyles, leur club est victime et n’est pas coupable dans la disparition tragique de l’attaquant Albert Ebossé, qui a perdu la vie le 23 Août dernier à l’issue de la rencontre de son équipe face à l’USMA. Touché d’un projectile venu des gradins,  le buteur kabyle a perdu l’âme dés son arrivé à l’hôpital Nedir Mohamed de Tizi-Ouzou. La LFP a considéré la JSK coupable en lui infligeant de lourdes sanctions, ce qui a fait réagir les fans qui ont décidé de marcher aujourd’hui pour dénoncer les sanctions de la commission de discipline de la LFP. Par ailleurs, les Jaune et Vert devaient reprendre le chemin des entraînements, hier après-midi, au stade du 1er Novembre. Après une journée de repos au lendemain du match face à l’USMBA, les kabyles entameront la préparation du prochain match face à l’ASO prévu pour le week-end prochain. Le coach Hugo Broos aura cinq jours devant lui pour préparer cet important rendez-vous. La nouvelle recrue, Jugurtha Hamroun, devait entamer la préparation avec sa nouvelle équipe hier après-midi. Le joueur en question sera qualifié par la ligue professionnelle du football au cours de la semaine en cours. Il pourrait jouer son premier match face à l’ASO ou face au NAHD qui sera l’adversaire de la JSK lors de la 5ème journée du championnat. Hamroun reste confiant pour réussir avec la JSK en déclarent précédemment que son objectif et d’aider la JSK et de rejoindre l’équipe nationale, après avoir joué avec l’équipe olympique

DDK (16/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Mar 16 Sep - 15:37

L’association « Football sans violence » dénonce les sanctions infligées à la JSK
« C’est une grosse maladresse de la FAF»


L’association  « football sans violence », présidée par l’ex-arbitre international Mohamed Sendid, n’est pas allée par trente-six chemins pour dénoncer  ce qu’elle qualifie de « grosse maladresse de la FAF » en réponse aux sanctions infligées à la JSK suite à la mort de l’attaquant camerounais Albert Ebossé. Dans une lettre ouverte destinée « à tous ceux qui se définissent comme responsables du football algérien », et intitulée « Les supporteurs de Tizi-Ouzou sanctionnés par la FAF », ladite association a tenu à remettre en question les dernières décisions de la LFP, et à travers elle la FAF, à l’encontre de la JSK et de ses supporters. « Encore une autre grosse maladresse commise par la FAF pour  soi-disant discipliner les supporteurs de la ville de Tizi-Ouzou, car  n’osant agir en qualité de justicier de l’organisation du football en Algérie. La fédération a été maintes fois clémente dans d’autres cas, aux limites de la catastrophe (envahissements de terrain, bagarres générales avec des armes blanches, agressions de joueurs etc.) jusqu’au tragique décès du joueur camerounais, pour lequel elle est pleinement responsable. Nous citerons seulement les homologations des stades », lit-on dans la déclaration de l’Association  Football sans violence transmise hier à la rédaction. « Tous les stades d’Algérie ont connu ces problèmes. S’il n’y avait pas eu les interventions  du service d’ordre, tous corps confondus, il y aurait eu des batailles rangées avec de lourds bilans. Ce sont toutes ces défaillances successives qui ont mené à la tragédie de Tizi-Ouzou. La sanction des supporteurs de Tizi-Ouzou, va-t-elle faire baisser violence ?  Ce ne sont assurément pas ces décisions expéditives qui vont régler le problème. Celles-ci ne peuvent être à leur tour que source de violence. C’est l’omniprésence de l’Etat qui fera respecter les lois de la République », ajoute l’association. « La FAF n’a-t-elle pas été destinataire d’une circulaire et d’un règlement sur la sécurité dans les stades ?  L’institution doit reconnaître ses erreurs  et se rendre à l’évidence que tous adeptes du football se posent toujours les mêmes questions : Quand, comment et pourquoi le football est-il devenu un marché informel ? », s’interroge l’association. « Nous demandons aux pouvoirs publics de ne pas laisser exécuter cette sanction maladroite contre des supporteurs qui n’ont pas cessé de dénoncer le crime odieux dont a été victime Ebossé. Des supporters qui n’ont cessé d’appeler à un « Football Sans  violence » », conclut la déclaration.

DDK (16/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Mar 16 Sep - 16:58

Sur notre site : Les supporters de la JSK ont marché à Tizi-Ouzou

Pour lire l'article ==> http://js-kabylie.fr/index.php/informations/articles/3233-les-supporters-de-la-jsk-ont-marche-a-tizi-ouzou


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Ven 19 Sep - 9:22

JSK : Hannachi auditionné hier par la FAF et les résultats du recours seront connus dans les prochaines heures

Les sanctions prononcées contre la JSK après la mort tragique de l’attaquant camerounais Ebossé continuent d’alimenter toute l’actualité sportive nationale. Quelques jours après le drame, la LFP a rendu publiques les sanctions contre la JSK tout en précisant que le dossier demeure ouvert jusqu’à la fin de l’enquête. La JSK est donc sommée de jouer à huis clos hors de Tizi et ses supporters sont interdits de déplacements avec l’équipe. Quant au lieu du drame, le stade du 1er-Novembre, la LFP l’a fermé pour toute la saison 2014-2015. A en croire des indiscrétions, le président de la JSK Mohand Cherif Hannachi a été hier auditionné par la commission relevant de la Fédération algérienne de football. Trois semaines après la mort tragique de l’attaquant camerounais Albert Ebossé, les instances sportives nationales, la LFP et la FAF, n’ont pas encore rendu le verdict concernant le recours déposé par la direction kabyle et à travers lequel elle leur a demandé de revoir les sanctions jugées sévères. Selon les mêmes informations, la suite qui sera réservée au recours tombera dans les prochaines heures.

Il a rappelé à la LFP que les sanctions sont exagérées
Selon les informations recueillies auprès d’un dirigeant qui a accompagné le président Hannachi à Alger, ce dernier a profité de sa présence au siège de la LFP pour rappeler à la commission de discipline que les sanctions prononcées sont trop exagérées et a demandé une seconde étude du dossier afin de ne pas pénaliser la JSK qui a perdu un joueur et qui est beaucoup plus victime que coupable. La fermeture du stade du 1er-Novembre et l’indisponibilité d’autres terrains pouvant servir de lieu de domiciliation pour la JSK dans les environs ont contraint les dirigeants à opter pour le stade du 20-Août de Bordj Bou Arréridj pour recevoir la formation de l’ASO ce samedi soir.

Il a fait appel au ministre des Sports…
Toujours à propos du dossier de la mort d’Ebossé et des sanctions qui ont été infligées à la JSK, le président kabyle Mohand Cherif Hannachi a rencontré le ministre des Sports Mohamed Tahmi avec lequel il s’est entretenu sur plusieurs points dont la situation difficile que traverse le club kabyle depuis le 23 août dernier. Hannachi a fait savoir au ministre que la direction du club refuse d’accepter les sanctions prononcées par la LFP et que les supporters continuent d’exprimer leur mécontentement par l’organisation de marches pacifiques à travers la ville de Tizi, tout en annonçant un sit-in pour les prochains jours devant le siège de la FAF à Dely Ibrahim.

…et a rencontré le ministre de la Santé à Tizi hier après-midi
En marge de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Tizi Ouzou, le ministre de la Santé et de la Réforme hospitalière, Boudiaf, a rencontré le président de la JSK Mohand Cherif Hannachi à Tizi hier après-midi. Les deux hommes ont évoqué bien évidemment l’actualité que traverse le club le plus titré du pays, notamment cette tragédie qui a frappé le football national avec la mort de l’attaquant Ebossé.

Le Buteur (19/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Ven 19 Sep - 9:35

JSK : Hannachi ne lâche rien

Depuis jeudi dernier, date de la publication des sanctions prises par les responsables de notre football, le premier responsable du club phare de Kabylie n’a pas cessé de déclarer haut et fort que son équipe a été lésée et que la FAF et la LFP sont en train de faire le maximum pour casser la JSK.

Hannachi avait même promis aux supporters du club de faire le maximum, de solliciter toutes les parties concernées et de ne pas se taire rien que pour alléger les sanctions et défendre les intérêts de son équipe sans faire le moindre calcul. Après avoir dénoncé les sanctions infligées à son équipe dans les médias et après avoir déposé un recours au niveau de la FAF, le numéro un des Jaune et Vert a passé la vitesse supérieure. Il ne veut pas lâcher cette histoire et il ne va pas se taire tant que le premier dirigeant de notre football n’a pas revu les sanctions à la baisse. La preuve, après avoir rencontré le wali de Tizi Ouzou mercredi dernier, Mohand Chérif Hannachi a été reçu hier matin par le ministre des Sports. La marche des supporters de mardi dernier a fait un grand bruit dans les hautes sphères du pays. M. Tahmi a reçu en audience le président kabyle qui n’a pas hésité à protester contre les sanctions qui ont frappé son club. Mieux encore, le président des Canaris a fait savoir au premier responsable des sports de notre pays qu’il ne va pas se taire et qu’il sera prêt à aller très loin dans cette affaire.

Lui et Idrès ont défendu le dossier de recours à la FAF
Après avoir quitté le siège du MJS, Hannachi a pris la route de Dély Ibrahim. Lui et Samy Idrés se sont déplacés au siège de la fédération pour suivre le dossier de recours surtout que le verdict devait tomber hier soir. Hannachi et son manager général ont défendu une nouvelle fois le dossier de recours qui a été déposé mardi dernier. Dans cette affaire, les hauts responsables kabyles sont prêts à aller très loin. Selon l’avis de plus d’un, la JSK est la plus grande victime dans cette histoire et non pas le coupable alors pourquoi sanctionner la victime ? Raouraoua doit donc prendre les démarches des dirigeants des Jaune et Vert en considération et les démarches des supporters au sérieux s’il ne veut pas entrer en guerre une nouvelle fois avec les Kabyles comme c’était le cas en 2010 lors de la fameuse affaire du match JSK-Al Ahly.

Compétition (19/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Sam 20 Sep - 17:23

CAF : La JSK aurait été suspendue pour deux ans
Selon le journaliste ivoirien Fernand Dédeh présent à Addis Abeba, où se déroule une réunion du bureau exécutif de la CAF, la JS Kabylie aurait été suspendue pour deux ans de toute compétition africaine après le décès du camerounais Albert Ebossé.

Par ailleurs la CAF aurait crée un prix du faire-play Albert Ebossé.

La JSK est qualifié pour la Ligue des Champions de la CAF 2015 mais si cette décision est confirmée, elle en sera exclue. Pour le moment, aucune information officielle n’a été communiquée sur le site de la CAF. Nous y reviendrons dès que possible avec plus de détails.
Rédaction

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Sam 20 Sep - 20:19

Le site de la LFP confirme la suspension de la JSK des compétitions africaines
Dans une dépêche, la LFP a confirmé via son site officiel la suspension de la JSK des compétitions africaines pour une période de deux ans.

« La Confédération Africaine de Football (CAF) a infligé une suspension de deux ans à la JS Kabylie. Le club algérien ne participera pas aux compétitions de la CAF les deux prochaines années. Cette décision a été prise suite aux événements qui ont entrainé le 23 février dernier à Tizi Ouzou la mort du joueur camerounais de la JSK lors de la rencontre USM Alger –JS Kabylie comptant pour la deuxième journée du championnat de Liguer 1. », écrit la LFP sur son site.
Rédaction

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Dim 21 Sep - 17:45

Suite à la mort tragique d’Albert Ebossé
La JSK sera-t-elle suspendue par la CAF ?


Une information faisant état d’une suspension de la JSK par la CAF suite à la mort d’Albert Ebossé a fait hier le tour des rédactions mais aussi de nombreux sites. C’est un journaliste Ivoirien, présent hier aux travaux du Comité exécutif de la CAF à Addis-Abeba, qui a balancé l’info sur son compte Twitter, selon laquelle la CAF aurait suspendu le club Kabyle pour deux saisons de toute compétition Africaine. Une information qui a fait le tour aux quatre coins de la Kabylie mais sans pour autant être confirmé ou infirmée par aucune source de la CAF encore moins du côté de la direction Kabyle. « Tant que ce n'est pas encore officiel et que le club n'a rien encore reçu je ne peux rien déclarer ! » a lancé hier aux journalistes  le président de la JSK, Moh Cherif Hannachi à l’issue du match de son équipe face à l’ASO au stade de Bordj Bou Arreridj.

DDK (21/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Dim 21 Sep - 17:51

Affaire ébossé : La CAF suspend la JSK pour 2 ans

Le comité exécutif de la Confédération africaine de football a décidé dans sa réunion, tenue hier à Addis-Abeba, de suspendre la JSK de toutes les compétitions africaines pour une durée ferme de deux années à compter de cette saison, en raison du décès du joueur camerounais Albert Ebossé survenu le 27 août sur la pelouse du stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, par un projectile lancé depuis les tribunes. Cette lourde sanction, qui était déjà dans l’air, est tombée tel un couperet au sein de la famille de la JSK qui s’interroge sur les réelles visées de cette sanction surtout lorsqu’on sait que la dramatique incident était survenu lors d’un match local (JSK-USMA) et non continental. Sur quel argument s’est appuyée la CAF pour déterminer les responsabilités de ce drame ? En principe, une juridiction siège sur la base des rapports des officiels, afin que la sanction soit conforme au barème disciplinaire, ce qui n’est pas le cas pour la JSK. Il y a anguille sous roche dans cette affaire qui n’a pas encore livré tous ses secrets. Y a-t-il une cabale contre le football algérien ? On est en droit de le penser, lorsqu’on sait que mercredi, cette même instance africaine a suspendu l’Entente de Sétif pour un match à huis clos comptant pour la demi-finale de la Ligue des champions contre le TP Mazembé au stade du 8-Mai-45 de Sétif. Il reste maintenant au président Mohand-Chérif Hannachi, d’introduire un recours auprès de la commission d’appel de la CAF pour recouvrer éventuellement ses droits.

Liberté (21/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Dim 21 Sep - 17:53

Décès d’Ebossé : La CAF suspend la JSK pour deux ans

 La JS Kabylie ne prendra pas part aux compétitions continentales pendant deux saisons.

Une sanction que lui a infligée la Confédération africaine de football (CAF) suite au décès du joueur camerounais du club, Albert Ebossé, le 23 août dernier, au stade de Tizi Ouzou à l’issue du match JSK-USMA comptant pour la seconde journée du championnat. L’attaquant avait été touché par un projectile lancé par un supporter, à la fin du match, depuis les tribunes. «La Confédération africaine de football (CAF) a infligé une suspension de deux ans à la JS Kabylie. Le club algérien ne participera pas aux compétitions de la CAF les deux prochaines années», a indiqué hier la Ligue de football professionnel (LFP).

Il faut rappeler que la commission de discipline de la LFP avait déjà prononcé des actions contre la JSK. Cette équipe ne pourra pas évoluer dans son stade jusqu’à la fin de la saison. Elle jouera en dehors de la wilaya de Tizi Ouzou. Cette interdiction est assortie d’un huis clos pendant six mois. Par ailleurs, ses supporters n’ont pas le droit d’assister aux matchs de leur club, à l’extérieur, jusqu’à la fin de la phase aller. Cette sanction de la CAF est venue compliquer encore les affaires de la JSK, dont les supporters, qui ont déjà organisé des manifestations plusieurs fois, vont certainement crier à l’injustice. Il faut rappeler que le président de la CAF, le Camerounais Issa Hayatou, avait réagi au lendemain du décès d’Ebossé en réclamant des sanctions «exemplaires».

La JSK devait prendre part cette saison à la Ligue des champions d’Afrique. Il est maintenant clair que la Confédération africaine a décidé de «sévir» en ce qui concerne le comportement de certains supporters des clubs algériens. Il est à rappeler que l’ESS a accueilli hier, le club congolais du TP Mazembe, pour le compte de la demi-finale aller de la Ligue des champions, à huis clos. Une sanction prononcée, il y a trois jours, suite à des incidents signalés lors de deux matchs, ESS-Ahly Benghazi (Libye) et ESS-ES Tunis, de la phase des poules. Le président du club avait déclaré que cette sanction est l’une des retombées du décès d’Ebossé.

Liberté (21/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Dim 21 Sep - 17:57

La JSK suspendue 2 ans par la CAF/ Hannachi : «La JSK a ses hommes qui la défendront»

Un peu moins d’un mois depuis le décès tragique de l’attaquant camerounais, Albert Ebossé, au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, à la fin du match JSK-USMA comptant pour la deuxième journée du championnat de Ligue 1 Mobilis, la CAF vient de prendre pour sa part une autre lourde sanction contre la JSK. Selon la première instance du football africain, le club kabyle est suspendu de toute participation à une compétition africaine pour deux ans. Cette sanction que le site officiel de la LFP a confirmée en début de soirée est tombée tel un couperet, hier, au milieu de la famille du club le plus titré du pays. En effet, moins de deux semaines après les lourdes sanctions qui ont été prises contre la JSK à l’échelle nationale, à savoir la fermeture du stade de Tizi pour toute la saison, assortie du huis clos pendant six mois et l’interdiction aux supporters de se déplacer pour encourager leur équipe dans les autres stades, voilà qu’une autre sanction vient saper le moral de toute l’équipe qui aura certainement du mal à traverser cette pénible épreuve. Pour rappel, la JSK est qualifiée à la Ligue des champions 2014-2015 à la faveur de son classement à la deuxième place lors de l’exercice précédent. A noter que lors de la dernière participation de la JSK à la Ligue des champions, le club a atteint le dernier carré et s’est fait éliminer par le club congolais du Tout Puissant Mazembe.

Les Kabyles sous le choc !
C’est hier, avant la fin de la rencontre JSK-ASO, qui s’est jouée à huis clos à Bordj Bou-Arréridj, que les Kabyles ont pris connaissance des premières mesures prises par la première instance du football africain. Les Kabyles, joueurs, dirigeants et supporters, qui ont été privés du déplacement et qui guettaient la moindre information concernant leur club, ont été choqués d’apprendre que la JSK ne pourra pas prendre part à la prestigieuse coupe du continent. C’est un autre coup dur pour le club kabyle et pour le football national. Les joueurs de la JSK ont tenu à exprimer à l’unanimité leur déception quant à cette décision, tandis que le président Mohand Cherif Hannachi a refusé, pour sa part, de commenter la sentence, préférant attendre la confirmation de la nouvelle.

La direction compte introduire un recours cette semaine
Selon les premières informations que nous avons pu recueillir auprès de quelques dirigeants de l’équipe, outrés par la nature de la sanction, la direction, à sa tête le président Hannachi, se réunira en session urgente en début de semaine pour préparer un recours à introduire auprès de la CAF. Selon notre source, la JSK, qui vient de perdre tragiquement un de ses meilleurs éléments, est doublement sanctionnée à l’échelle locale et continentale et souhaite bénéficier de circonstances atténuantes, sachant qu’elle n’est pas responsable de la mort d’Ebossé. 

Hannachi : «La JSK a ses hommes qui la défendront»
Le président de la JSK, Mohand-Cherif Hannachi, était certes choqué en apprenant la sanction infligée par la CAF à son équipe, mais a refusé de faire le moindre commentaire tant que cette instance n’a pas encore saisi officiellement la direction kabyle, en déclarant à ce propos : «Je ne peux encore commenter la décision, tant que je n’ai rien reçu d’officiel de la part de la CAF. Une chose est sûre, la JSK a ses hommes qui la défendront, nous n’allons pas nous taire, le club a été trop pénalisé dans cette affaire d’Ebossé. Nous avons perdu tragiquement un joueur et nous n’acceptons pas de payer pour des actes dont nous ne sommes pas responsables.»

Le Buteur (21/09/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 21 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum