Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Page 18 sur 21 Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20, 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Ven 13 Fév - 10:27

JSK : La FAF souhaite-t-elle de nouvelles sanctions ?

La Fédération algérienne de football a publié sur son site hier la décision du TAS dans l’affaire opposant le club kabyle à la CAF. A la fin du communiqué, on peut lire :

«La Fédération algérienne de football prend bonne note de cette décision qui lève la sanction du club algérien et attend la suite officielle que réservera la Confédération africaine de football à cette affaire». Point final. Que signifie ce communiqué ? Quelle lecture peut-on en faire ? Il n’y en a pas mille. Une seule et unique peut expliquer la froideur glaciale de ce communiqué.  La FAF ne va pas aider la JSK. Elle ne compte même pas faire son travail… Pis encore, elle n’est pas soulagée de voir un club algérien innocenté dans une affaire devenue nationale depuis que Hayatou a décidé de venger son compatriote en condamnant la JSK sans même lui donner le droit de se défendre. Ce communiqué qui semble ne rien dire signifie beaucoup de choses. Il confirme à ceux qui doutent encore la haine viscérale que portent les gens de la FAF à la JSK. C’est tout simplement de l’antinationalisme. Traiter de la sorte un club algérien, le plus titré et le plus prestigieux qui a honoré les couleurs nationales, donné de la joie aux Algériens, pansé ses blessures et séché ses larmes au moment où le pays était en flammes et en sang, est une honte pour l’instance footballistique algérienne. L’histoire retiendra que la FAF, sous le règne du puissant Raouraoua, n’a pas défendu ce club algérien. Pis, elle l’a enfoncé, piétiné et bafouillé ses droits. La FAF a violé ce club, tourné le dos à toute une région et surtout trahi toute une nation en regardant sans rien faire Son Excellence Hayatou malmener la JSK. 

«La FAF attendra la suite officielle que réservera la CAF à cette affaire.»  Souhaite-t-elle de nouvelles sanctions ? Pourquoi elle ne fait pas  ce qu’elle devrait faire ? C’est-à-dire prendre les choses en main en contactant la JSK pour savoir si oui ou non elle souhaite jouer la Champions League pour ensuite faire le nécessaire et satisfaire la volonté du club kabyle ? Pourquoi attendre que Hayatou ou la CAF lui donne des instructions du moment que le verdict innocentant la JSK est là ? N’est-il pas de son devoir et de sa responsabilité, en sa qualité de première instance footballistique algérienne, de défendre les droits des clubs algériens ? Certaines indiscrétions parlent de l’intention de la CAF de porter l’affaire devant le Tribunal administratif en Suisse. Si cela s’avère vrai, sait-on à la FAF que la CAF compte répliquer ? Si oui, alors on est devant une conspiration qui vise à anéantir la JSK à la faire disparaitre. Aucun club algérien ne mérite ça, aucune fédération au monde ne peut comploter contre l’un de ses clubs. Parce que c’est de l’injustice, on dira  aujourd’hui, demain et jusqu’à ce que ce club algérien soit réhabilité : on est tous JSK.

Les fous de la JSK en ont marre : «Rendez-nous notre JSK !»
La première réaction de Hannachi à la suite du verdict du TAS était : «Il est temps que la FAF fasse de même !»  Cette phrase, bien que mal formulée, est pleine de sens. Le président de la JSK connaît la situation de son club. Il sait donc ce qui est bien et surtout ce qui est nuisible pour la JSK en ce moment. Il est vrai que le club entre dans l’histoire en étant la première structure algérienne - et peut-être même africaine - à avoir mis à genoux l’instance africaine et son président Issa Hayatou. Il est vrai aussi que cette victoire est bonne pour le moral et pourra donner suite à une réhabilitation totale de la JSK en Afrique. Néanmoins, le plus urgent et la priorité des priorités est que le club retrouve, et vite, son stade et ses supporters.

1er entraînement ouvert, première vraie réunion des fans
Les dommages causés au club cher à «Moh Cherif» par la sanction locale sont plus importants que les sanctions de la CAF. Que le TAS déboute la Confédération africaine de football dans cette affaire donne plus de crédit à la théorie du complot que beaucoup de supporters et même d’observateurs défendent corps et âme. Dans la précipitation, la CAF et la FAF ont sanctionné la JSK sans même donner la chance au club de se défendre. Ces deux instances n’ont même pas attendu la fin de l’enquête judiciaire pour juger la JSK coupable, ni d’ailleurs donné à «l’accusé» le temps voulu pour préparer sa défense. Ceci est une violation flagrante de l’une des règles fondamentales, si ce n’est pas la plus importante, dans le traitement de ce genre d’affaires. Un simple juriste ou étudiant en droit peut dire que la JSK a été lésée, malmenée et trahie de l’intérieur dans cette affaire. Ceci dit, comme l’a si «maladroitement» signifié Mohand Cherif Hannachi, la FAF doit suivre. « Les sanctions contre la JSK doivent être levées immédiatement ; faute de quoi, les choses peuvent pourrir davantage. Les supporters kabyles en ont marre. Ils veulent retrouver leur équipe, ils veulent qu’on leur rende leur JSK. »  Cette phrase, on l’a entendue avant-hier au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou. Hannachi, suite à la décision du TAS, s’est résout pour la première fois depuis la mort d’Ebossé à ouvrir la séance d’entraînement au public. Des centaines de fous de la JSK ont réclamé l’annulation immédiate et sans conditions du huis clos. Ils veulent s’organiser, ils sont prêts à aller jusqu’au bout. Les noms de trois hommes ont été sur toutes les lèvres. Mohamed Raouraoua, président de la FAF, Mahfoud Kerbadj, président de la Ligue professionnelle, et Hamid Haddadj, président de la commission de discipline sont tous les trois accusés par les fans de vouloir casser ce club. «Ils veulent nous saboter, c’est de la hogra caractérisée », ont-ils avancé. Quoi qu’il en soit, le verdict du TAS semble faire bouger les choses, puisque du côté de la FAF, on annonce d’ores et déjà «une remise de peine de la JSK» à l’occasion de la réunion du bureau fédéral qui se tiendra le 19 de ce mois.

5.000 francs suisses : La CAF doit payer les frais du dossier
Parce que Hayatou et son instance ont été déboutés dans l’affaire, le TAS a exigé de la CAF de payer les frais du dossier. Une somme de 5.000 francs suisses a été donc réclamée.

La JSK a déposé deux lettres à la FAF
Deux dirigeants de la JSK se sont déplacés hier au siège de la FAF pour déposer deux lettres au niveau de l’administration. La première était adressée au bureau fédéral qui se réunira le 19 de ce mois, la seconde pour l’assemblée général de la FAF qui devra tenir sa réunion annuelle le 31 de ce mois. la JSK demande dans les deux lettre la levée des sacntions locales.

Compétition (13/02/2015)


Dernière édition par rachid_as le Ven 13 Fév - 10:29, édité 1 fois

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Ven 13 Fév - 10:28

Le bureau fédéral l’annoncera le 19
JSK-CSC avec le public


Nous avons appris de source sûre que l’affaire de la JSK sera inscrite à l’ordre du jour et traitée par le bureau fédéral le 19 février prochain.

Selon nos informations, le bureau fédéral et son garant Mohamed Raouraoua vont décider d’une réduction de peine d’une semaine afin de permettre à la JSK de recevoir le CSC en Coupe d’Algérie devant son public. Le match est prévu le 20 ou le 21 février, soit à 24 heures ou 48 heures de la rencontre. L’annonce sera faite le même jour afin de permettre à la JSK de choisir son stade de manière à ce que ses supporters soient présents.

Le retour à Tizi-Ouzou n’est pas à l’ordre du jour
Notre source précise que la JSK devrait être informée à l’avance pour s’organiser et faire le bon choix quant au stade qu’elle va choisir pour abriter cette rencontre. Tout porte à croire que Mohand Cherif Hannachi opterait pour Béjaïa, une ville kabyle où le club phare de Djurdjura compte des milliers de supporters, bien que certains proches de la direction penchent pour un stade dans la capitale, le 20-Août ou El-Harrach, afin de permettre aux fans kabyles de la capitale et de Tizi-Ouzou de se déplacer en masse. Il est clair que cette décision, bien qu’en dessous des espérances de Mohand Cherif Hannachi, va permettre aux supporters du CSC de se déplacer eux aussi. Les Sanafir seront donc là aux côtés des Kabyles dans un match qui s’annonce palpitant.  Par ailleurs en ce qui concerne le retour de la JSK au stade de Tizi-Ouzou, on a appris que ce point ne sera pas débattu, du moins pas lors de cette réunion. Pour ce faire, un membre fédéral doit demander à ce que ce point soit inscrit à l’ordre du jour et soit voté par les membres de l’assemblée. 

Compétition (13/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Sam 14 Fév - 10:51

Dans un communiqué publié sur son site
La FAF « prend note » et « attend les décisions » de la CAF


La Fédération Algérienne de Football  (FAF) a fini par réagir, avant-hier jeudi, à la décision du Tribunal arbitral du sport (TAS) de lever les sanctions de la CAF contre la JS Kabylie. Dans un communiqué publié sur son site, l’instance de Raouraoua a indiqué prendre « bonne note » de la décision du TAS et attendre « les décisions » de la CAF sur cette affaire. « La Fédération Algérienne de Football prend bonne note de cette décision qui lève la sanction du club algérien et attend la suite officielle que réservera la Confédération Africaine de Football à cette affaire », a précisé la FAF. Cette dernière estime que cette affaire n’est pas réglée définitivement même après le verdict du TAS. « La sentence du TAS ne porte que sur des questions formelles et ne préjuge en aucun cas du fond de l’affaire. Cette sentence n’empêche donc pas les autorités compétentes de la CAF d’ouvrir une nouvelle procédure disciplinaire à l’encontre de la JSK », a précisé le communiqué. Pour la participation de la JSK à la Ligue des champions africaine, la FAF a signifié que le club kabyle n’a pas demandé à être réintégrée dans cette compétition. « La JSK n’ayant pas expressément demandé à être réintégrée dans la Ligue des Champions de la CAF, le TAS n’a pas été en mesure de prendre une décision sur ce point, décision qui serait d’ailleurs susceptible d’affecter des clubs tiers », a précisé le communiqué de la FAF.

DDK (14/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Sam 14 Fév - 10:52

Maître Nourredine Berkaïne, chargé des affaires juridiques du club kabyle
«La JSK doit être réintégrée en Ligue des champions»


Le chargé des affaires juridiques de la JSK, maître Nourredine Berkaïne, a animé avant-hier un point de presse au siège du club à Tizi-Ouzou. Après  que le TAS (tribunal arbitral du sport) de Lausanne a annoncé, mercredi dernier, la levée des sanctions de la CAF contre la JSK, l’avocat du club kabyle a organisé un point de presse pour apporter tous les détails concernant cette décision. Très content que son club ait eu gain de cause, maître Berkaïne a affirmé qu’a présent la JSK doit être réintégrée dans la compétition de la ligue des champions africaine « Le TAS nous a donné gain de cause et la JSK doit être réintégrée dans la compétition de la ligue des champions africaine. Le club a été classé deuxième la saison passée et c’est notre droit de jouer la ligue des champions cette saison. Les fans le veulent et l’espèrent et le club est prêt à prendre part à la plus prestigieuse compétition africaine », a déclaré le conférencier. Questionné sur le fait que la compétition de la ligue des champions débutera d’ici quelques heures, maître Berkaïne a expliqué : « La programmation des matchs de cette compétition est l’affaire de la CAF ». « Le jugement du TAS est définitif et exécutoire et le président de la CAF, Aissa Hayatou, ne pourra pas faire appel », c’est ce qu’a encore affirmé maître Berkaine. Il précisera : « C’est ce que nous a signifié le juge du TAS lors de l’audience du 29 janvier dernier ». Abordant les sanctions prises à l’encontre de la JSK sur le plan local, l’avocat du club kabyle a affirmé qu’elles doivent automatiquement être levées après la décision du tribunal de Lausanne. Il expliquera : « Après la décision du TAS de Lausanne de lever les sanctions de la CAF, les sanctions locales doivent automatiquement être levées. La CAF a suspendu la JSK sur la base d’un dossier envoyé par la FAF. Et selon le code disciplinaire, rien ne justifie les sanctions prises par la FAF à l’encontre de la JSK. Le TAS de Lausanne nous a donné gain de cause et nous demandons la levée des sanctions prises par les instances de notre football à l’encontre de la JSK », a ajouté Berkaïne. Abordant le sujet du TAS algérien qui s’est déclaré incompétent après avoir été saisi par les responsables kabyles, l’avocat du club kabyle a estimé : « Ayant été saisi au mois d’octobre dernier, le TAS algérien n’a pas statué sur les sanctions, en évoquant son incompétence, ce qui nous a surpris. Mais le TAS de Lausanne vient de remédier à la situation ».

DDK (14/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Sam 14 Fév - 10:58

Après la Levée de la sanction de la JSK par le TAS
Ce qui va se passer avec la CAF et la FAF


Dans une première réaction à la décision du TAS de Lausanne d’annuler la sanction de la CAF contre la JSK, la FAF a indiqué qu’elle prenait acte de la décision du TAS. “La Fédération algérienne de football prend bonne note de cette décision qui lève la sanction du club algérien et attend la suite officielle que réservera la Confédération africaine de football à cette affaire.” Autrement dit, la FAF attendra la décision de la CAF concernant la participation de la JSK à la présente Ligue des champions d’Afrique pour statuer sur son éventuel engagement dans cette compétition.

Or, à l’heure où nous mettons sous presse, la CAF n’a toujours pas réagi à la sentence du TAS, et ce, malgré l’exigence de la JSK d’intégrer immédiatement la Ligue des champions d’Afrique. Cependant, le communiqué de la FAF donne un aperçu sur ce qui va se passer dans cette affaire : “Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a rendu sa décision finale dans l’arbitrage entre le club de football Jeunesse sportive de Kabylie (JSK, Algérie) et la Confédération africaine de football (CAF). Le club algérien, après avoir été sanctionné par sa propre fédération suite aux incidents survenus lors du match opposant la JSK à l’USM Alger, le 23 août 2014 (à l’issue duquel le joueur de la JSK Albert Ebossé a perdu la vie), avait été interdit de participation aux compétitions interclubs de la CAF durant les saisons 2015 et 2016. Cette dernière décision avait été prise par le Comité exécutif de la CAF, le 8 octobre 2014, et avait été immédiatement attaquée par la JSK devant le TAS. Le TAS a constaté que la procédure disciplinaire menée par les instances de la CAF n’était pas conforme aux règles de la CAF, la décision attaquée ayant été prise sans que les représentants du club de la JSK aient été entendus ou même informés de la procédure en cours. L’appel de la JSK a dès lors été admis et la décision du Comité exécutif de la CAF annulée avec effet immédiat. La JSK n’ayant pas expressément demandé à être réintégrée dans la Ligue des champions de la CAF, le TAS n’a pas été en mesure de prendre une décision sur ce point, décision qui serait d’ailleurs susceptible d’affecter des clubs tiers”, note le communiqué. Et d’ajouter : “La sentence du TAS ne porte que sur des questions formelles et ne préjuge en aucun cas du fond de l’affaire. Cette sentence n’empêche donc pas les autorités compétentes de la CAF d’ouvrir une nouvelle procédure disciplinaire à l’encontre de la JSK, en respectant les principes fondamentaux de la procédure et, notamment, celui du droit d’être entendu. La sentence finale avec les motifs sera communiquée aux parties concernées et publiée sur le site Internet du TAS dans quelques semaines.”

Tout sera réglé d’ici le mois de mars
Ce qui laisse supposer que la CAF pourrait effectuer une nouvelle procédure disciplinaire contre la JSK en respectant cette fois-ci la forme (audition des représentants de la JSK).

De là à dire, donc, qu’aux yeux de la FAF, la JSK ne participera pas à l’actuelle édition de la Ligue des champions, il n’y a qu’un pas à franchir.

Tout reste donc lié à la suite qui sera donnée par la CAF à cette affaire, ceci sur le plan continental. Pour ce qui est de la sanction de la JSK au plan national, nous apprenons de source digne de foi que la levée du huis clos pourrait intervenir d’ici à quelques jours sachant que la sanction prend fin, de toutes les façons, le 26 février. Elle pourrait donc être avancée. En revanche, concernant la suspension du stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, on apprend également que la sanction sera levée à l’occasion de la prochaine assemblée générale de la FAF, prévue au mois de mars.

La JSK devrait introduire dans l’ordre du jour une demande de levée de sanction qui, évidemment, passera comme une lettre à la poste. Il faut savoir que statutairement, seule l’assemblée générale de la FAF est habilitée à lever la sanction du stade du 1er-Novembre, théâtre du meurtre du joueur Ebossé, dont les conclusions de l’enquête judiciaire ne sont curieusement toujours pas rendues publiques. C’est dire que si la JSK doit retrouver son public très bientôt, il faudra attendre le mois de mars pour revoir les Canaris fouler de nouveau le stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou.

Liberté (14/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Sam 14 Fév - 11:00

L’avocat de la JSK, Me Nordine Berkaine, a animé jeudi un point de presse
“Le TAS a confirmé que la JSK a été gravement lésée par la CAF”


Après le verdict rendu officiellement mercredi par le Tribunat arbitral du sport de Lausanne qui a définitivement tranché l’affaire qui oppose la JS Kabylie à la Confédération africaine de football en réhabilitant le club algérien par l’annulation de toutes les sanctions de la CAF contre la JSK avec effet immédiat, l’avocat de la JSK, Me Nordine Berkaine a animé, comme convenu, un point de presse avant-hier jeudi à 11h au siège de la JSK, sis au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou pour exprimer la satisfaction et le soulagement des responsables du club kabyle à l’annonce d’une telle décision des plus favorables au profit du club kabyle.

Tout en précisant qu’il agissait là en tant que dirigeant de la JSK chargé des affaires juridiques (certainement en raison de son statut actuel de député qui ne lui permet pas d’exercer en tant qu’avocat durant son mandat politique), Nordine Berkaine annoncera tout de go que “la JSK a été victime d’une grave injustice et, fort heureusement, le Tribunal arbitral du sport de Lausanne a rétabli notre club dans son droit le plus légitime de disputer la Ligue des champions africaine et a surtout prouvé que la JSK a été sanctionnée injustement par la CAF”. Dans un véritable réquisitoire contre le comité exécutif de la CAF mais aussi contre les instances du football algérien, Me Berkaine dira que “la JSK n’a aucune responsabilité dans la mort tragique du regretté Ebossé et doit être considérée comme une grande victime de cette terrible tragédie. Malheureusement, la commission de discipline de la LFP nous a sanctionnés sans aucun répit et notre demande de recours a été complètement rejetée par la Ligue de football professionnel. Pis encore, le TAS algérien que nous avions saisi s’est déclaré incompétent dans cette affaire alors qu’il avait toute la latitude de la traiter”.

Et au dirigeant de la JSK d’affirmer avec un gros sentiment de soulagement et de justice que “fort heureusement, le TAS de Lausanne a jugé ce dossier en toute objectivité et a conclu que la JSK a été lésée sur tous les plans par la Confédération africaine de football”, tout en clamant haut et fort que “la JSK doit être rétablie dans ses droits et exige des instances de la CAF d’autoriser désormais la JSK à retrouver légitimement sa place en Ligue des champions africaine”.

Dans le même ordre d’idées, l’avocat de la JSK ira jusqu’à exiger des instances footballistiques algériennes d’annuler, à leur tour, toutes les sanctions disciplinaires prononcées injustement contre son club, la JSK. “Avec la décision qui nous parvient de Lausanne, les instances du football algérien, en l’occurrence la FAF et la LFP doivent réhabiliter la JSK et mettre fin le plus logiquement du monde à toutes ces sanctions prononcées arbitrairement contre la JSK qui a été beaucoup plus victime que coupable dans la perte cruelle de son regretté joueur Ebossé. Ce sont des décisions antistatutaires et anticonstitutionnelles et les responsables du TAS de Lausanne se sont même demandé comment le dossier JSK a été transmis à la CAF”, tout cela pour insinuer certainement qu’il y aurait eu des complicités locales pour enfoncer la JSK auprès de la CAF.

Quoi qu’il en soit, la CAF tout comme la FAF semblent être dans de beaux draps pour leur jugement hâtif et injuste dans cette affaire et il va falloir s’attendre probablement à une certaine indulgence de ces autorités footballistiques à moins que l’on ne s’obstine dans un raisonnement suicidaire où c’est tout le football algérien et africain qui payera un lourd tribut surtout que les dossiers tunisiens et marocains n’ont pas fini de livrer tous leurs secrets.

Liberté (14/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Sam 14 Fév - 11:14

Conflit JSK/CAF : Les Canaris exigent de disputer la LDC

Réconfortée par la décision du Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne, la direction de la JSK compte bien mettre à exécution la sentence de l’instance juridique suprême du sport, en prenant part, dès cette saison, à l’édition 2015 de la Ligue des champions d’Afrique, dont elle a été privée en octobre dernier par la Confédération africaine de football, suite à une décision jugée «arbitraire» de la part du TAS de Lausanne.

Se basant sur le caractère exécutoire de la sentence du TAS, qui annule la décision du Comité exécutif de la CAF avec «effet immédiat», la direction de la JSK, par le biais de son chargé des affaires juridiques, Me Berkaïne, a exigé la réintégration de la formation kabyle dès l’édition en cours de la Ligue des champions africaine, dont le coup d’envoi du tour préliminaire a été donné ce week-end. Intervenant en marge d’une conférence de presse que la direction de la JSK a animée, jeudi matin au siège du club, sis au stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou, Me Berkaïne estime «que la décision du TAS est sans équivoque.

De ce fait, la JSK est dans son droit légitime de prendre part à la Ligue des champions du fait qu’elle a terminé 2e au classement de la saison écoulée», et d’enchaîner : «La direction de la JSK n’a pas à informer la CAF de son intention de disputer la Ligue des champions. On est qualifié de facto, et du moment que l’interdiction est levée, on est concerné par cette compétition», précise Me Berkaïne, mettant la balle désormais dans le camp de la CAF et même de la FAF. «C’est à la FAF d’entamer les procédures nécessaires pour notre réintégration et notre participation à cette Ligue des champions», conclut le représentant de la JSK.

La FAF et la CAF dans l’embarras

Insistant pour l’application, et dans l’immédiat, de la récente décision du TAS, la direction de la JSK met désormais la Fédération algérienne de football (FAF) et la CAF dans un sérieux embarras, au moment où la réaction des deux instances reste confuse. En effet, si la CAF n’a toujours pas réagi à cette sentence du TAS l’obligeant à annuler l’interdiction formulée à l’encontre de la JSK, la FAF s’est exprimée laconiquement, jeudi dernier, à travers un communiqué où elle a reproduit intégralement la sentence du TAS, en indiquant juste avoir «pris bonne note de cette décision… et attend la suite officielle que réservera la Confédération africaine de football à cette affaire».

Une réaction qui dénote l’embarras dans lequel se retrouvent la FAF, et de facto la CAF, avec cette exigence de la JSK de disputer l’actuelle édition de la Ligue des champions d’Afrique, au moment où le remplaçant des Canaris désigné par la FAF, à savoir le MCEE, entame l’aventure ce soir en accueillant les Ethiopiens du St Georges, contraignant ainsi la CAF à trouver une solution à cette nouvelle donne, JSK.

El-Watan (14/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par Dégage Hannachi le Sam 14 Fév - 19:55

rachid_as a écrit:Conflit JSK/CAF : Les Canaris exigent de disputer la LDC

Réconfortée par la décision du Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne, la direction de la JSK compte bien mettre à exécution la sentence de l’instance juridique suprême du sport, en prenant part, dès cette saison, à l’édition 2015 de la Ligue des champions d’Afrique, dont elle a été privée en octobre dernier par la Confédération africaine de football, suite à une décision jugée «arbitraire» de la part du TAS de Lausanne.

Se basant sur le caractère exécutoire de la sentence du TAS, qui annule la décision du Comité exécutif de la CAF avec «effet immédiat», la direction de la JSK, par le biais de son chargé des affaires juridiques, Me Berkaïne, a exigé la réintégration de la formation kabyle dès l’édition en cours de la Ligue des champions africaine, dont le coup d’envoi du tour préliminaire a été donné ce week-end. Intervenant en marge d’une conférence de presse que la direction de la JSK a animée, jeudi matin au siège du club, sis au stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou, Me Berkaïne estime «que la décision du TAS est sans équivoque.

De ce fait, la JSK est dans son droit légitime de prendre part à la Ligue des champions du fait qu’elle a terminé 2e au classement de la saison écoulée», et d’enchaîner : «La direction de la JSK n’a pas à informer la CAF de son intention de disputer la Ligue des champions. On est qualifié de facto, et du moment que l’interdiction est levée, on est concerné par cette compétition», précise Me Berkaïne, mettant la balle désormais dans le camp de la CAF et même de la FAF. «C’est à la FAF d’entamer les procédures nécessaires pour notre réintégration et notre participation à cette Ligue des champions», conclut le représentant de la JSK.

La FAF et la CAF dans l’embarras

Insistant pour l’application, et dans l’immédiat, de la récente décision du TAS, la direction de la JSK met désormais la Fédération algérienne de football (FAF) et la CAF dans un sérieux embarras, au moment où la réaction des deux instances reste confuse. En effet, si la CAF n’a toujours pas réagi à cette sentence du TAS l’obligeant à annuler l’interdiction formulée à l’encontre de la JSK, la FAF s’est exprimée laconiquement, jeudi dernier, à travers un communiqué où elle a reproduit intégralement la sentence du TAS, en indiquant juste avoir «pris bonne note de cette décision… et attend la suite officielle que réservera la Confédération africaine de football à cette affaire».

Une réaction qui dénote l’embarras dans lequel se retrouvent la FAF, et de facto la CAF, avec cette exigence de la JSK de disputer l’actuelle édition de la Ligue des champions d’Afrique, au moment où le remplaçant des Canaris désigné par la FAF, à savoir le MCEE, entame l’aventure ce soir en accueillant les Ethiopiens du St Georges, contraignant ainsi la CAF à trouver une solution à cette nouvelle donne, JSK.

El-Watan (14/02/2015)

Une chose est certaine maintenant: La FAF est du coté de la CAF dans ce dossier. On dirait que la nouvelle les a choquée, au lieu de les réjouir. On dirait qu'on vient du Burkina Faso!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
avatar
Dégage Hannachi

Messages : 398
Date d'inscription : 09/02/2012
Localisation : Amérique du Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par JumboJet le Sam 14 Fév - 20:58

pourquoi justement n'avoir pas mis en ligne le communiqué de l'UAF
cette association a clairement mis à nue le deal FAF-CAF.......
avatar
JumboJet

Messages : 82
Date d'inscription : 01/05/2014
Localisation : Alger

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par JumboJet le Sam 14 Fév - 21:01

Raouaraoua! parlons-en justement !
Le plus vil fait d'armes de cet ex-vendeur de ticket est de ne pas avoir aligné aucun joueur de l'ESS en CAN pourtant champion des clubs en titre du jamais vu.......
avatar
JumboJet

Messages : 82
Date d'inscription : 01/05/2014
Localisation : Alger

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Sam 14 Fév - 21:11

JumboJet a écrit:pourquoi justement n'avoir pas mis en ligne le communiqué de l'UAF
cette association a clairement mis à nue le deal FAF-CAF.......

J'ai lu ce communiqué et je n'ai pas voulu le publier.

La Raison : L'UAF défend la cause des Tunisiens et Marocains (majoritaire dans cette organisation) contre la CAF après que cette dernière les ait sanctionné.

Personnellement, je n'ai pas entendu cette UAF demandait à la CAF d'annuler les sanctions contre la JSK, c'est le contraire même. Il avait condamné la mort d'Ebossé et exigeant de la CAF de sanctionner les responsables, c'est à dire la JSK. Maintenant que le TAS a reglé le problème de la JSK, l'UAF veut surfer sur cette vague pour profiter des circonstances alors qu'elle n'a rien foutu pour la JSK.

Aujourd'hui, l'UAF mène une guerre contre Hayatou car il a tout simplement sanctionné le Maroc et la Tunisie, et contre Raouraoua car il a refusé de se mettre de leur côté ; il a ses propres raisons.

L'UAF doit laisser la JSK de côté, je dirais même laisser l'Algérie loin de leurs petits calculs. Leur cause n'est pas la nôtre.

La JSK cherche la paix maintenant.

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par JumboJet le Sam 14 Fév - 21:35

la lecture que j'en fais du communiqué est pourtant différente.
sans s’appesantir sur sa composante hostile à la CAF pour la circonstance (Tunisie, Maroc..), il semble que l'argumentaire développé tient la route..
les ambitions de hayatou pour modifier les statuts de la caf pour s'ouvrir les possibilités d'un autre mandat
les scandales et l'image désastreuse que renvoie le foot africain dans son ensemble y compris la dernière CAN
les deux poids deux mesures, concernant les événements de port-said en égypte qui ont précédé la mort tragique d'EBOSSE (74 morts) et les tous récents (22 morts) sans que la CAF ne bouge le petit doigt....
l'empiétement caractérisé de la CAF avec le sponsor de RAOU-RAOU plutôt RAY-RAY sur le domaine de la souveraineté nationale ............ un sous-entendu très grave
c'est vraiment à méditer, je pense
avatar
JumboJet

Messages : 82
Date d'inscription : 01/05/2014
Localisation : Alger

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Sam 14 Fév - 21:53

JumboJet a écrit:la lecture que j'en fais du communiqué est pourtant différente.
sans s’appesantir sur sa composante hostile à la CAF pour la circonstance (Tunisie, Maroc..), il semble que l'argumentaire développé tient la route..
les ambitions de hayatou pour modifier les statuts de la caf pour s'ouvrir les possibilités d'un autre mandat
les scandales et l'image désastreuse que renvoie le foot africain dans son ensemble y compris la dernière CAN
les deux poids deux mesures, concernant les événements de port-said en égypte qui ont précédé la mort tragique d'EBOSSE (74 morts) et les tous récents (22 morts) sans que la CAF ne bouge le petit doigt....
l'empiétement caractérisé de la CAF avec le sponsor de RAOU-RAOU plutôt RAY-RAY sur le domaine de la souveraineté nationale ............ un sous-entendu très grave
c'est vraiment à méditer, je pense

Si Hayatou veut modifier les status de la CAF pour s'offrir une présidence à vie, c'est aux fédérations nationales africaines de réagir et d'éviter celà et ceci n'est pas du ressort des joueurs !

Il est clair que l'affaire Ebossé a mis à nue la trahison de Raouraoua, pourquoi ? seul lui peut répondre. Maintenant et concernant les sanctions contre la JSK, Hayatou a agit comme Camerounais beaucoup plus que comme président de la CAF.

Pour les cas des Egyptiens, la CAF ne prendra pas le risque de sanctionner le pays qui accueil son siège au risque de se faire éjecter sans oublier la presse égyptienne qui se prendra un malin plaisir de déballer toutes les affaires où Hayatou serait impliqué.

En plus, d'abord c'est à la Fédération Egyptienne de sanctionner ses clubs avant que la CAF ne soit sollicitée pour élargir les sanctions.

Concernant la JSK, deux scénarios sont plausibles :
1 - Hayatou a agit - comme je l'ai dit - comme Camerounais et a voulu venger à sa manière son compatriote.
2 - La FAF / Raouraoua pouvaient demander de sanctionner aussi la JSK.

Les deux possibilités peuvent être aussi valides au même moment.

Je reviens à l'UAF, il n'a pas bougé le petit doigts lorsque la JSK a été sanctionné et a demandé de sanctionné la JSK. Pourquoi veut-il reprendre la victoire de la JSK contre la CAF à son compte ? c'est de la récupération pure et simple. Qu'il s'occupe de ses problèmes d'abord.

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Dim 15 Fév - 12:13

Affaire CAF-JSK : Les conséquences du pouvoir absolu

Après la sentence (exécutoire) prononcée par le Tribunal arbitral du sport (TAS), qui a annulé avec effet immédiat la sanction infligée à la JS Kabylie (suspension de 2 ans de toutes les compétitions interclubs) par la Confédération africaine de football (CAF), beaucoup s’interrogent pour savoir si la JSK va pouvoir participer à la Ligue des champions 2015 qui a débuté hier sur le continent.

Cette interrogation n’a même pas lieu d’être  dans la mesure où le TAS a annulé la décision de suspension du club algérien prononcée par la CAF. Cela entraîne automatiquement l’intégration de la JSK dans l’édition 2015.

Le club a introduit un recours pour annuler la décision prise par la CAF. Le TAS lui a donné raison après étude du dossier présenté. Cette réhabilitation inclut de facto la participation de la JSK à la Ligue des champions 2015.

Comment et sous quelle forme le faire n’est pas le problème de la JSK, mais de la CAF. C’est un droit consacré et qui confère à la JSK toute la légitimité de concourir à la faveur de son classement (2e) en championnat d’Algérie. Cette affaire est loin d’avoir livré tous ses secrets sur les circonstances qui ont entouré la suspension des Canaris. La décision du TAS a levé le voile sur les nombreuses violations du règlement, par la CAF, qui ont marqué cette affaire. D’abord, nul ne sait dans quelles circonstances la CAF s’est autosaisie du dossier dans la mesure où cette affaire (décès du footballeur camerounais Albert Ebossé) relève du domaine et des compétences exclusives des instances du football algérien (Ligue de football professionnel et Fédération algérienne de football). Sur ce premier point, une zone d’ombre plane.

La CAF s’est-elle autosaisie du dossier ou est-ce la Fédération algérienne de football qui l’a alertée sur le dramatique décès d’Ebossé ? Ensuite, pourquoi c’est le comité exécutif de la CAF qui a prononcé la sanction sans référer ou indiquer une seule fois le jury disciplinaire, organe indiqué et habilité à traiter les affaires disciplinaires ? Enfin, et le TAS l’a bien souligné, pourquoi la CAF (comité exécutif ou jury disciplinaire) n’a pas invité la JS Kabylie pour l’écouter dans cette affaire qui la concerne en premier et l’a condamnée dans un procès inique sans lui permettre (JSK) de s’expliquer et se défendre ? Rien que pour cela, la CAF doit présenter ses (plates) excuses à la JS Kabylie et s’engager publiquement à ne plus agir de manière aussi cavalière, sans observer la moindre retenue en matière de violation de ses propres règlements.

El-Watan (15/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Dim 15 Fév - 12:47

JSK : Hannachi fixe un ultimatum à la CAF

Après avoir eu gain de cause auprès du Tribunal arbitral sportif (TAS) de Lausanne, la direction de la JSK, qui a accueilli avec grand soulagement la nouvelle, a adressé un courrier officiel à la CAF réclamant ses droits. Comme tout le monde le sait, la JSK est sanctionnée par la première instance sportive du football africain pour deux ans, suite au décès de l’attaquant camerounais Albert Ebossé. Le chargé des affaires juridiques de la JSK, Noureddine Berkaïne, a déclaré dans son dernier point de presse que la direction du club exigera désormais la réintégration de la JSK en Ligue des champions, une compétition pour laquelle elle devait prendre part cette année. Or avec la sanction de la CAF, la FAF a désigné le MCEE pour remplacer le club de la Kabylie. À la fin du match JSK-NAHD, vendredi soir, au stade du 8-Mai-1945, le président Hannachi a clairement annoncé que la balle est désormais dans le camp de la CAF qui doit bien évidemment réagir à la décision du TAS. Ce qui conforte les Kabyles, c’est que la décision du TAS est exécutoire avec effet immédiat. En d’autres termes, l’annulation de la sanction est effective depuis l’annonce du verdict. Hannachi a rappelé que sa direction a transmis un courrier officiel jeudi, exigeant de la CAF qu’elle soit rétablie dans ses droits.

Pas de communiqué, silence radio de la CAF
Jusqu’à hier, la Confédération africaine de football ne s’est pas exprimée sur le verdict du TAS. Aucun communiqué officiel n’est parvenu de cette instance sportive citée comme fautive dans le traitement non conforme à la loi du dossier de la JSK. Le tribunal arbitral sportif international de Lausanne a donné gain de cause à la JSK avec annulation immédiate de la sanction. À la JSK, on attend toujours de voir la CAF exprimer sa position mais c’est toujours le silence radio de l’instance dirigée par Hayatou qui semble beaucoup plus préoccupé par les préparatifs de sa propre succession à la tête de la CAF que de gérer les épineux dossiers qu’il a sur son bureau.

La position des Kabyles : «Exiger des dédommagements et jouer la prochaine édition si…»
«La décision du TAS est venue confirmer que la JSK a été sanctionnée à tort», tels sont les propos tenus par le chargé des affaires juridiques du club kabyle qui a expliqué que désormais, la direction du club demandera à être rétablie dans ses droits fondamentaux, notamment celui d’avoir été privée de sa participation en Ligue des champions cette saison. Avec l’entame de la nouvelle édition et la participation du MCEE désigné par la FAF, les Kabyles exigent de la CAF des dédommagements moraux et financiers, mais surtout inscrire la JSK pour la participation à la LDC la saison prochaine quel que soit son classement final en championnat d’Algérie.

Le soutien de l’Union des footballeurs africains bien reçu par la JSK
Depuis l’annonce des sanctions des instances locales sportives et de la CAF, la JSK est laissée à son sort. Pas de soutien au niveau local, et comment pouvait-il en être autrement puisque c’est d’ici que le dossier étudié par la CAF a été transféré ? Le TAS de Lausanne l’a confirmé à la JSK dans son courrier, la CAF s’est fondée sur le dossier remis par les instances nationales sportives pour prendre la sanction. Les responsables de la JSK ont, à maintes reprises, exprimé leur déception d’être lâchés par la famille sportive nationale pourtant censée s’exprimer pour défendre l’un des symboles du football national et continental. Le soutien de l’Union des footballeurs africains, qui a rendu public un communiqué officiel, contribuera à atténuer les souffrances de la JSK, lésée dans ses droits fondamentaux.

Hannachi : «La balle est dans le camp de la CAF»
Le président Hannachi a confirmé que sa direction avait saisi la semaine dernière la CAF afin de connaître les suites réservées au verdict du TAS. «Juste après le verdict du TAS, nous avons rédigé un courrier adressé à la première instance du football africain, la CAF. Pour nous, les choses sont claires, les sanctions sont annulées et avec effet immédiat. C’est la justice qui est rendue à la JSK injustement sanctionnée. Pour nous, la JSK doit être rétablie dans ses droits et la balle est dans le camp de la CAF», a déclaré Hannachi qui a ajouté : «Avec le verdict du TAS, les sanctions locales doivent aussi être levées dans l’immédiat.»

Le Buteur (15/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Dim 15 Fév - 13:31

Après le verdict du TAS
Le comité d’urgence de la CAF sera-t-il convoqué ?


72 heures après le verdict du Tribunal arbitral du sport de Lausanne, la Confédération africaine de football n’a toujours pas réagi par rapport à l’annulation de la sanction qu’elle avait prise à l’encontre de la JSK. Le TAS a  précisé néanmoins dans le communiqué publié sur son site Internet que la direction kabyle n’a formulé aucune demande concernant sa réintégration en Champions League africaine, en ajoutant qu’il ne peut prendre une décision sur ce point surtout que celle-ci est susceptible d’affecter des clubs tiers.  Il souligne en outre que sa sentence ne porte que sur des questions formelles et ne préjuge en aucun la CAF. Il laisse même le choix à  cette dernière le soin d’engager une nouvelle procédure disciplinaire à l’encontre de la JSK, si elle le souhaite, à condition qu’elle respecte ses règlements notamment le droit d’être entendu.

Le flou
Depuis l’annonce par le TAS de l’annulation de la sanction de la CAF, les supputations vont bon train. Il est difficile, voire impossible de dire si la JSK participera à l’actuelle édition de la Ligue des champions africaine. Le président Hannachi lui-même ne le sait puisqu’il s’est contenté de dire à la fin de la rencontre face au NAHD que si son équipe n’est pas réintégrée, il veut avoir des garanties pour participer à la Ligue des champions la saison prochaine. C’est le flou total et le silence de la Confédération africaine de football n’a pas arrangé les choses. On ne sait même encore si le comité d’urgence de cette instance va se réunir pour trancher sur le cas de la JSK qui continue à faire couler beaucoup d’encre et de salive. Le comité exécutif de cette instance qui, faut-il le rappeler, a suspendu pour une durée de deux ans la JSK de toutes les compétitions continentales sans donner à ses responsables le droit de se défendre, ne se réunira qu’au mois d’avril prochain, mais le président de la CAF Issa Hayatou peut convoquer une réunion avec le comité d’urgence à tout moment.

Hayatou ce samedi à Blida
Le président de la Confédération africaine de football, Issa Hayatou, est attendu ce samedi à Blida afin d’assister à la rencontre de la Supercoupe d’Afrique qui opposera l’ESS au Ahly du Caire. Sa présence en Algérie ainsi que  celle d’autres membres du comité exécutif de la CAF seront probablement une occasion pour eux de s’exprimer sur l’affaire JSK. Même si la nouvelle édition de la Champions League a débuté ce week-end, la CAF pourrait réintégrer l’équipe kabyle en l’exemptant du premier tour. Mais rien n’est encore sûr pour le moment, car pour que la JSK soit autorisée à participer à la plus prestigieuse des compétitions africaines des clubs, le comité exécutif de la CAF doit se désavouer lui-même en procédant à la réintégration de la JSK après l’avoir suspendue pour une durée de deux ans sans même se donner la peine d’auditionner ses responsables.

Une décision exceptionnelle
Le Tribunal arbitral du sport de Lausanne a été clair dans le communiqué publié sur son site Internet en indiquant qu’il ne peut pas prendre une décision concernant la participation de la JSK en C1 africaine surtout que celle-ci est susceptible d’affecter des clubs tiers et que la direction kabyle n’a fait aucune demande dans ce sens. C’est donc à la Confédération africaine de football de trancher sur cette question. Mais en raison de tout ce qui a été dit sur le sujet et les désagréments qu’entraînera la réintégration de la JSK en Champions League africaine, il faudra une décision exceptionnelle de l’instance que dirige Issa Hayatou pour que les Canaris retrouvent la plus prestigieuse des compétitions africaines des clubs cette saison.

Compétition (15/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Dim 15 Fév - 13:32

Levée des sanctions prévue pour ce jeudi
La JSK retrouvera bientôt Tizi Ouzou et son public


Selon une source digne de foi, le Bureau Fédéral qui se réunira ce jeudi procédera sans nul doute à la levée de toutes les sanctions prises à l’encontre de la JSK par la Ligue de football professionnel et la FAF. Les membres du BF auraient d’ores et déjà été instruits pour évoquer le cas de la JSK qui a été contrainte d’évoluer hors de ses bases depuis la deuxième journée du championnat à la suite du décès tragique d’Albert Ebossé à la fin de la rencontre face à l’USMA, comptant pour la 2e journée du championnat de la Ligue 1 Mobilis. Malgré toutes les demandes formulées par la direction kabyle pour que la sanction soit allégée, le Bureau Fédéral est resté de marbre. Mais au moment où tout le monde parle du retour de la JSK à Tizi Ouzou à partir de la rencontre face au MCEE comptant pour la 22e journée du championnat, le Bureau Fédéral se penchera sur les sanctions infligées à la JSK lors de sa prochaine réunion prévue pour ce jeudi. Les membres du BF devront autoriser la JSK à jouer chez elle et devant son public dès la prochaine rencontre du championnat de Ligue 1 Mobilis.

Compétition (15/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par Bofartato le Dim 15 Fév - 13:52

oui il on pas intérêt a sanctionner l’Égypte..pourtant le probleme et encore plus grave qu'en Algérie..
je pense pluto que hayatou a sanctionner la JSK par vengeance , même si rawrawa et pas innocent..il voulais que cette affaire reste interne car sa sera pas uniquement pour sallire l'image de la JSK mais elle salira egalement celle de l'algerie et directement la sienne..
hayatou a vu la une occasion de piqué sont rival directe pour la présidence de la CAF...

on 2010.. les egyptien et hayatou on comploté pour faire sortir l'algerie et lui évité le mondial..normalement l’Égypte aurai du être éliminé d'office..

maintenant pour ceux qui veulent nous volé notre victoire..il serrait sage de ne pas rentré dedans , on a eux ce qu'il voulais il faut laisser les chien s’engueuler entre eux..d'une certaine manière on les a frappé tout les 2 , et les médiat.. et nous même devrons parlé de leur silence d'avant et de leur gueule ouverte maintenant pour essayer de s'approprier cette victoire..

la JSK devra être plus maline et essayer la levé de toute le sanction avec dommage et réparation .

je pense pas que nous pourrons joué le LDC vu que c'est trop tard...El eulma et deja parti ..par contre nous pourrons exiger que l'an prochain sa sera la JSK qui jouera la LDC même si on fini en L2.
avatar
Bofartato

Messages : 1090
Date d'inscription : 19/02/2014
Age : 26
Localisation : Ouadhia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par Dégage Hannachi le Dim 15 Fév - 16:43

Bofartato a écrit:oui il on pas intérêt a sanctionner l’Égypte..pourtant le probleme et encore plus grave qu'en Algérie..
je pense pluto que hayatou a sanctionner la JSK par vengeance , même si rawrawa et pas innocent..il voulais que cette affaire reste interne car sa sera pas uniquement pour sallire l'image de la JSK mais elle salira egalement celle de l'algerie et directement la sienne..
hayatou a vu la une occasion de piqué sont rival directe pour la présidence de la CAF...

on 2010.. les egyptien et hayatou on comploté pour faire sortir l'algerie et lui évité le mondial..normalement l’Égypte aurai du être éliminé d'office..

maintenant pour ceux qui veulent nous volé notre victoire..il serrait sage de ne pas rentré dedans , on a eux ce qu'il voulais il faut laisser les chien s’engueuler entre eux..d'une certaine manière on les a frappé tout les 2 , et les médiat.. et nous même devrons parlé de leur silence d'avant et de leur gueule ouverte maintenant pour essayer de s'approprier cette victoire..

la JSK devra être plus maline et essayer la levé de toute le sanction avec dommage et réparation .

je pense pas que nous pourrons joué le LDC vu que c'est trop tard...El eulma et deja parti ..par contre nous pourrons exiger que l'an prochain sa sera la JSK qui jouera la LDC même si on fini en L2.

Oui! La JSK doit demander le maximum.
avatar
Dégage Hannachi

Messages : 398
Date d'inscription : 09/02/2012
Localisation : Amérique du Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par Bofartato le Dim 15 Fév - 19:31

Dégage Hannachi a écrit:
Bofartato a écrit:oui il on pas intérêt a sanctionner l’Égypte..pourtant le probleme et encore plus grave qu'en Algérie..
je pense pluto que hayatou a sanctionner la JSK par vengeance , même si rawrawa et pas innocent..il voulais que cette affaire reste interne car sa sera pas uniquement pour sallire l'image de la JSK mais elle salira egalement celle de l'algerie et directement la sienne..
hayatou a vu la une occasion de piqué sont rival directe pour la présidence de la CAF...

on 2010.. les egyptien et hayatou on comploté pour faire sortir l'algerie et lui évité le mondial..normalement l’Égypte aurai du être éliminé d'office..

maintenant pour ceux qui veulent nous volé notre victoire..il serrait sage de ne pas rentré dedans , on a eux ce qu'il voulais il faut laisser les chien s’engueuler entre eux..d'une certaine manière on les a frappé tout les 2 , et les médiat.. et nous même devrons parlé de leur silence d'avant et de leur gueule ouverte maintenant pour essayer de s'approprier cette victoire..

la JSK devra être plus maline et essayer la levé de toute le sanction avec dommage et réparation .

je pense pas que nous pourrons joué le LDC vu que c'est trop tard...El eulma et deja parti ..par contre nous pourrons exiger que l'an prochain sa sera la JSK qui jouera la LDC même si on fini en L2.

Oui! La JSK doit demander le maximum.
oui il faut demandé , il vont pas nous callé alors que nous avons arracher dure cette place en LDC... mais par contre il faut pas rentré en conflit avec tout le monde..hanachi joue a un joue dangereux...on doit agir avec intelligence, on pourra ainsi obtenir toute la levé des sanction et peut être une place en LDC .
avatar
Bofartato

Messages : 1090
Date d'inscription : 19/02/2014
Age : 26
Localisation : Ouadhia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par Dégage Hannachi le Dim 15 Fév - 23:11

Bofartato a écrit:
Dégage Hannachi a écrit:
Bofartato a écrit:oui il on pas intérêt a sanctionner l’Égypte..pourtant le probleme et encore plus grave qu'en Algérie..
je pense pluto que hayatou a sanctionner la JSK par vengeance , même si rawrawa et pas innocent..il voulais que cette affaire reste interne car sa sera pas uniquement pour sallire l'image de la JSK mais elle salira egalement celle de l'algerie et directement la sienne..
hayatou a vu la une occasion de piqué sont rival directe pour la présidence de la CAF...

on 2010.. les egyptien et hayatou on comploté pour faire sortir l'algerie et lui évité le mondial..normalement l’Égypte aurai du être éliminé d'office..

maintenant pour ceux qui veulent nous volé notre victoire..il serrait sage de ne pas rentré dedans , on a eux ce qu'il voulais il faut laisser les chien s’engueuler entre eux..d'une certaine manière on les a frappé tout les 2 , et les médiat.. et nous même devrons parlé de leur silence d'avant et de leur gueule ouverte maintenant pour essayer de s'approprier cette victoire..

la JSK devra être plus maline et essayer la levé de toute le sanction avec dommage et réparation .

je pense pas que nous pourrons joué le LDC vu que c'est trop tard...El eulma et deja parti ..par contre nous pourrons exiger que l'an prochain sa sera la JSK qui jouera la LDC même si on fini en L2.

Oui! La JSK doit demander le maximum.
oui il faut demandé , il vont pas nous callé alors que nous avons arracher dure cette place en LDC... mais par contre il faut pas rentré en conflit avec tout le monde..hanachi joue a un joue dangereux...on doit agir avec intelligence, on pourra ainsi obtenir toute la levé des sanction et peut être une place en LDC .

Il faut avoir une bonne équipe d'avocats chevronnés. Un collectif quoi! Comme me le disait mon voisin Italien, dans la vie mon fils, il faut avoir un bon avocat et un bon comptable. Hannachi doit la fermer et laisser les spécialistes faire leur travail.
avatar
Dégage Hannachi

Messages : 398
Date d'inscription : 09/02/2012
Localisation : Amérique du Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Lun 16 Fév - 12:29

JS Kabylie : La fin du cauchemar ?

La JSK va bientôt rejouer dans son stade et en présence de ses supporters. La suspension que lui a infligée la Ligue de football professionnel au lendemain du décès de son joueur Albert Ebossé arrive à son terme.

Pour rappel, le 26 août dernier, la LFP avait prononcé la suspension du stade du 1er Novembre (Tizi Ouzou) pour une année, assortie d’un huis clos de 6 mois ainsi que l’obligation de jouer durant la même durée sans la présence de ses supporters. La seconde partie de la sanction arrive à son terme le 26 février. Selon des sources proches du dossier, les supporters de la JSK seront autorisés à assister aux matchs de leur équipe à partir de la prochaine journée.

C’est-à-dire avant le 26 février. La décision devrait être entérinée lors de la réunion du bureau fédéral prévue le 19 février. Restera alors la question du stade du 1er Novembre fermé pour un an à partir du 26 août 2014. Tout laisse penser que cette suspension sera aussi bientôt levée. Cela devrait se faire à partir du 5 mars prochain, date qui correspond à la tenue de l’assemblée générale de la Fédération algérienne de football (FAF).

Une source très au fait du dossier indique : «Ces derniers jours, une initiative a été menée dans le but de rapprocher les trois parties (FAF, LFP, JSK). A la JSK d’introduire un nouveau recours et à charge, ensuite, de la FAF de prononcer la levée définitive de toutes les sanctions qui frappent le club.

C’est en bonne voie.» Une fois la missive de la JSK sur la table, la FAF et la LFP se chargeront de la mise en œuvre de cette opération en recourant aux statuts de la FAF, chapitre «dispositions générales» (buts de la FAF) alinéa «e», qui stipule : «L’exercice du contrôle et du pouvoir disciplinaires sur l’ensemble de ses membres, notamment les ligues, les clubs de football qui lui sont affiliés et les organismes qu’elle crée ainsi que sur ses adhérents. Elle se prononce en dernière instance sur les recours formulés en matière de discipline.» Est-ce la fin du cauchemar pour la JSK ? Réponse le 5 mars prochain.

El-Watan (16/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Lun 16 Fév - 12:41

JSK-MCEE aura lieu à Tizi avec les supporters !

Depuis que le TAS de Lausanne a rendu son verdict annulant la sanction de la CAF, c’est le grand soulagement du côté de la JSK qui attend la réponse de la CAF en ce qui concerne sa participation à la LDC. A l’échelle locale, on considère aussi qu’il doit y avoir des répercussions directes et avec effet immédiat également. En d’autres termes, les sanctions locales doivent être levées avec effet immédiat. Or, ce n’est pas aussi simple que ça confie une source autorisée de la FAF. Si pour ce qui est du retour des supporters, on l’annonce de manière quasi officielle pour le prochain match de coupe, il n’en demeure pas moins que pour la réouverture du stade du 1er-Novembre, faut-il le rappeler, fermé pour une saison ferme, la JSK doit attendre encore pour voir cette revendication se concrétiser. Selon la même source d’information, le Bureau fédéral de la FAF qui tiendra une réunion jeudi prochain au siège de la FAF n’a pas prévu de soulever ce point qui, d’ailleurs, ne serait même pas de ses prérogatives de lever la sanction. Le stade du 1er-Novembre qui a vécu un drame coûtant la vie à l’attaquant camerounais Albert Ebossé, le 23 août dernier lors d’un match de football JSK-USMA, est fermé pour une année et pour l’instant, les instances judiciaires compétentes n’ont toujours pas rendu les résultats définitifs de l’enquête et seule l’assemblée générale de la FAF est, selon la même source, habilitée à se prononcer et prendre la décision de lever la sanction.

La direction kabyle doit saisir l’AG de la FAF pour la levée de la suspension
Dès lors que le Bureau fédéral de la FAF se déclare incompétent pour traiter un tel dossier de la levée de suspension pour le stade du 1er-Novembre, nous avons appris que l’AG est habilitée à le faire pour peu qu’elle soit saisie officiellement par la JSK par écrit lui demandant précisément l’étude du dossier et de procéder à la levée de la sanction d’une année infligée pour le stade. Ainsi, lors de la prochaine assemblée générale de la FAF programmée pour le 31 mars prochain et qui sera consacrée à la présentation des bilans moral et financier, la question sera soulevée et il y a de fortes chances qu’elle se concrétise. Tous les membres de l’AG ne seront pas contre d’autant plus qu’il s’agit d’un prestigieux club qui a beaucoup donné au football national.

Hannachi rassuré du retour à Tizi avec les supporters, juste après ce match de coupe face au CSC
Cependant, et selon des indiscrétions, le président de la JSK, Mohand Cherif Hannachi, aurait reçu des garanties de la part des hauts responsables du pays que les sanctions locales seront levées particulièrement celle de la fermeture du stade bien avant la tenue de l’AG de la FAF. Si pour le huis clos, la sanction arrive à terme en ce mois de février, pour le stade la sanction court jusqu’à la fin de saison, le président Hannachi a été rassuré que le prochain match de la JSK à domicile se jouera bel et bien à Tizi avec les supporters et ça sera le match qui opposera les Jaune et Vert face au MCEE programmé pour le 7 mars prochain.

Le BF annoncera le retour du public ce jeudi
En revanche, et pour ce qui est du retour des supporters dans les tribunes, c’est lors de la réunion du Bureau fédéral de la FAF, ce jeudi, que l’annonce sera faite de manière officielle. Ça va coïncider avec le match de Coupe d’Algérie (8es de finale) que disputera la formation du Djurdjura face au CSC.

Le Buteur (16/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Lun 16 Fév - 12:52

JSK : Hannachi veut rencontrer Hayatou

On ne peut parler de la venue à Alger du président de la CAF, Issa Hayatou, sans évoquer le dossier de la JSK, qui a fait l’actualité cette semaine. La venue du premier responsable du football africain coïncide exactement avec la décision du TAS de Lausanne qui a innocenté la JSK, suite à la sanction infligée par la CAF. Maintenant que cette équipe a été rétablie dans ses droits, elle attend désormais sa réintégration en Ligue des champions. D’après les proches de Hannachi, le président ne serait pas contre l’idée de rencontrer Hayatou ce week-end à Alger. Pour rappel, le président de la CAF va se déplacer pour assister à la prochaine finale de la Super-coupe de la CAF qui opposera Al Ahly d’Egypte (vainqueur de la Coupe de la CAF) à l’Entente de Sétif (vainqueur de la Ligue des champions). La même source nous a fait savoir que le boss kabyle souhaiterait même évoquer le sujet de la suspension de son équipe pour mieux comprendre les faits. Toutefois, pour que ce tête-à-tête ait lieu, le chairman doit être appuyé par les responsables de notre football. Beaucoup pensent que c’est la meilleure occasion de prendre attache avec Hayatou, histoire d’enterrer définitivement ce différend.

Quelques membres du bureau exécutif de la CAF seront présents
L’autre avantage pour les Kabyles est que le président de la CAF ne sera pas seul à Alger ce samedi. En effet, des membres du bureau exécutif de la CAF l’accompagneront. Autrement dit, c’est ces derniers qui avaient pris la décision de sanctionner l’équipe d’une participation africaine durant deux ans. Les dirigeants kabyles accepteraient de les rencontrer pour mettre certaines choses au clair, ne serait-ce que pour se renseigner plus sur les raisons de ces sanctions inattendues et sans la moindre audition par la commission de discipline de la CAF, au moment où le TAS vient d’innocenter le club.

L’occasion de trouver un consensus
Il faudrait dire que cette probable rencontre entre le président Hannachi et le président de la CAF ne fera que du bien à la JSK. Même si les plus hauts responsables du football africain viennent de sanctionner le club illégalement, discuter autour d’une table ne fera de mal à personne. C’est la raison pour laquelle Moh-Cherif Hannachi veut à tout prix prendre attache avec Hayatou dans l’espoir de trouver un consensus qui arrangerait les deux parties. La JSK qui vient d’adresser un courrier à la CAF pour demander son intégration à la Ligue des champions s’attend à une réponse favorable.

Les dirigeants du club ouverts au dialogue
«Nous allons aider la CAF à trouver une solution. Nous ne sommes pas obligés de le faire, mais nous allons tout de même trouver un arrangement avec eux pour l’intérêt de la JSK.» C’est ce qu’a déclaré le boss à la fin de la rencontre de vendredi dernier face au NAHD. Le premier responsable du club estime que la CAF doit désormais collaborer avec le club pour trouver un consensus. Quant aux dirigeants, ils restent ouverts au dialogue, pourvu que leur requête soit prise en considération par les plus hautes instances du football africain.

Le Buteur (16/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Lun 16 Fév - 20:33

Sur notre site, JSK-CSC, Ali Malek : "La levée du huis clos est du ressort du Bureau fédéral"

Pour lire l'article ==> http://www.js-kabylie.fr/index.php/informations/articles/3573-jsk-csc-ali-malek-la-levee-du-huis-clos-est-du-ressort-du-bureau-federal


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 18 sur 21 Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20, 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum