Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Page 3 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 12 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par nabiljsk le Lun 25 Aoû - 17:59



La pierre venait du virage des Ultras selon la vidéo (je crois)
avatar
nabiljsk

Messages : 157
Date d'inscription : 23/12/2012
Age : 18
Localisation : Ath Yenni

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par JumboJet le Lun 25 Aoû - 18:13

comment ne pas comprendre l'immense chagrin du frère d'Ebossé auquel je tiens à exprimer ma profonde et sincère solidarité dans cette dure épreuve. Qu'il sache que la kabylie entière partage la douleur de sa famille et de sa femme des suites de la perte brutale de ce jeune joueur au potentiel prometteur....
avatar
JumboJet

Messages : 82
Date d'inscription : 01/05/2014
Localisation : Alger

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par JumboJet le Lun 25 Aoû - 18:27

j'espère au moins que ce tragique accident qui a emporté ce lion indomptable camerounais puisse contribuer à rendre les gens moins bêtes c'est à dire moins racistes............ paix à son âme
avatar
JumboJet

Messages : 82
Date d'inscription : 01/05/2014
Localisation : Alger

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par JumboJet le Lun 25 Aoû - 18:35

j'espère également qu'il sonnera le glas du règne du président actuel et que les enfants de ce pays martyrisé se montreront moins lâches ......
avatar
JumboJet

Messages : 82
Date d'inscription : 01/05/2014
Localisation : Alger

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par JumboJet le Lun 25 Aoû - 19:06

j'arrive pas à croire que l'on puis aboutir à ce chaos. Le club - le seul selon- qui jusque là a toujours produit des valeurs universelles de fair play et a été ambassadeur de notre juste cause identitaire est aujourd'hui au centre d'un déchaînement médiatique sans précédent. je n'ai malheureusement que cette citation de Dostoïevski pour répartir de manière juste et parcimonieuse les hypothétiques responsabilités -morales seulement- de ce crime collectif: '' nous sommes tous responsables de tout et de tous devant tous et moi plus que tout le monde''

comme çà tout un chacun prendra pour son grade notamment les forces en retrait depuis la confiscation de ce club. sinon il faut s'avouer que depuis 2001, la sécurité des personnes à tizi est devenu un levier qu'on agite au grès des conjonctures pour s'en convaincre le seul premier flic de la wilaya à avoir ramené un semblant de sécurité, moussa belabas en l'occurrence, a été relevé .......
avatar
JumboJet

Messages : 82
Date d'inscription : 01/05/2014
Localisation : Alger

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Lun 25 Aoû - 21:28

Sur notre site : Blatter très ému par la mort d'Ebossé

Pour lire l'article ==> http://www.js-kabylie.fr/index.php/informations/articles/3184-blatter-tres-emu-par-la-mort-d-ebosse


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par Bofartato le Mar 26 Aoû - 11:43

a en juger sur la vidéo c'est un acte raciste....sa n'a pas était lancer dans le tat bien bien au passage d’ébossé , quelqun était au dessus et la lancer volontairement.....

peut importe ultra ou pas ultra le coupable doit être retrouver et tué , ya que la peine de mort qui peut calmer l'abrutisme totale de ce peuple et quand je dit abrutisme totale de ce peuple je parle bien sur du peuple algerien et y'en a pas un pour ratraper l'autre
avatar
Bofartato

Messages : 1090
Date d'inscription : 19/02/2014
Age : 26
Localisation : Ouadhia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par Bofartato le Mar 26 Aoû - 11:47

vraiment nous etion promis a un belle saison, avec un bon effectif ,un morale a block une bonne preparation , une LDC il y avais vraiment moyen de faire la saison la plus réussie depuis une décennie...et voila que des abruti gâche tout , il détruisent leur propre club a cause du racisme parcequ'il se croivent meilleur que les autre alors que ce sont que des minable arriéré
bravo au ultra ou a celui qui a fait sa....heuu pluto ceux vu qu'il ya eu une pluie de roquette -_-
avatar
Bofartato

Messages : 1090
Date d'inscription : 19/02/2014
Age : 26
Localisation : Ouadhia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par melka le Mar 26 Aoû - 13:53

La mort d'Ébossé doit servir de leçon à tout le monde en particulier aux supporters de la Jsk. Chacun doit prendre ses responsabilité. On soit être vigilent et solidaire avec le club plus que jamais dans ces moments difficiles.
avatar
melka

Messages : 245
Date d'inscription : 13/01/2014
Localisation : Ouacifs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Mar 26 Aoû - 16:13

Yenebouchila Lowe Jean de Dieu (manager d’Ebossé) : «Ebossé a vu les offres pleuvoir de partout, il est resté à la JSK car il s’est attaché à cette région d’Algérie»

Le manager de l’attaquant camerounais Albert Bodjongo Ebossé décédé samedi dernier est, comme tout le monde, affecté par cette disparition tragique d’un des fleurons du football camerounais, buteur attitré de la JSK.  Se trouvant en France, en attendant de rallier Alger en compagnie du frère aîné d’Ebossé, Lowe s’est dit consterné par le décès de son joueur en Algérie et nous fait savoir à travers l’entretien qu’il nous a accordé qu’il se rendra en Algérie avec son frère aîné pour exiger que toute la lumière soit faite sur ce drame.

La nouvelle du décès d’Albert Ebossé est tombée tel un couperet…
Exactement, je suis très touché par la mort d’Ebossé, après un match de football. Franchement, je n’arrive toujours pas à réaliser. C’est une triste nouvelle qui nous est parvenue. Je suis toujours sous le choc car jamais je n’aurais imaginé une telle fin pour le garçon qu’il était, ambitieux, plein de rêve comme tous les joueurs de son âge.

Comptez-vous rentrer en Algérie afin d’assister au rapatriement du corps vers son pays d’origine, le Cameroun ?
Oui, je compte venir dans les prochaines heures (entretien réalisé hier). Si pour moi ça ne pose aucun problème de visa, son frère aîné, par contre, attend toujours un signe de la direction kabyle pour se rendre au consulat d’Algérie à Nice pour l’obtention du visa. Nous allons venir en Algérie pour nous rendre sur les lieux du drame. Aussi, il y a des traditions au Cameroun que nous tenons à faire respecter. On espère que le président Hannachi nous facilitera la tâche pour les accomplir.

De quoi s’agit-il au juste ?
Je ne sais pas si c’est la même chose chez vous en Algérie, car chez nous au Cameroun, on a l’habitude de nous rendre sur les lieux du décès. On doit aussi récupérer nous-mêmes les effets personnels d’Ebossé pour les remettre aux membres de sa famille. Ainsi, ils comprendront qu’ils ne reverront plus leur fils et pourront faire le deuil. Une fois en Algérie, il y a aussi des procédures que nous voulons accomplir.

Lesquelles ?

Vous savez que nous sommes actuellement dans une confusion totale. Depuis samedi soir, en plus de la triste nouvelle d’avoir perdu un être cher, on ne sait pas comment cela est arrivé. Certains parlent d’un projectile qu’il aurait reçu mortellement, d’autres évoquent un problème cardiaque. Franchement, ça nous fait trop mal toute cette histoire. Nous demanderons une copie du rapport du médecin légiste. Par ailleurs, une fois à Tizi, nous déposerons plainte contre X.

Vous avez eu certainement des nouvelles de sa famille à Douala et ses proches aussi, comment vivent-ils ces moments pénibles ?
Je vous assure que c’est la consternation totale chez nous au Cameroun. Tout le peuple camerounais est en deuil, après avoir perdu un formidable garçon, un fleuron de notre football qui était sur le point de retrouver la sélection nationale. Je ne peux vous exprimer toute notre tristesse, seulement nous nous remettons à la volonté de Dieu tout en acceptant notre triste sort.

La FAF a déjà rendu publiques quelques décisions prises avec les dirigeants de la JSK concernant le versement d’une indemnité et de tous les salaires du joueur jusqu’à expiration de son contrat…
Oui, j’ai pris connaissance de cette décision. Tout d’abord, je tiens en mon nom personnel à remercier les responsables de la FAF pour ces mesures. Néanmoins, il faut savoir que ce n’est pas l’argent qui nous intéresse, la vie d’Ebossé n’a pas de prix et quoi que l’on donne, on ne le reverra plus sur les terrains de football, et c’est là tout notre malheur. Par contre, nous exigerons des autorités algériennes que toute la lumière soit faite sur ce décès et que des sanctions lourdes soient prises pour éviter d’autres morts sur les terrains de football. N’oubliez pas qu’Ebossé n’est pas le seul étranger qui évolue dans le championnat d’Algérie, il y a aussi ses compatriotes, M’bingui Samson du MCA et Nsombo de l’USMA qui sont en ce moment très affectés.

Quand avez-vous discuté avec Ebossé pour la dernière fois ?
Je suis venu à Alger le 9 août dernier, pour assister à la finale de la Supercoupe d’Algérie MCA-USMA. Comme je vous l’ai dit, deux Camerounais jouent pour les deux clubs de la capitale. J’ai eu au téléphone Ebossé qui m’a rassuré que tout allait bien et qu’il ne souffrait d’aucun problème de santé.

On vous laisse le soin de conclure…
Je termine par dire que celui ou ceux qui ont causé la mort d’Ebossé doivent être sévèrement punis. Que les  supporters de la JSK sachent qu’Ebossé a mouillé son maillot comme s’il était un Kabyle dans le sang et qu’il rêvait d’offrir au club un titre national ou continental.

Le Buteur (26/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Mar 26 Aoû - 16:22

Le procureur de Tizi Ouzou indique qu'Ebossé est mort suite à une hémorragie interne causée par un objet tranchant

Le parquet général de Tizi Ouzou vient de publier un communiqué à travers lequel le procureur de la République indique que les résultats préliminaires de l'autopsie effectuée par le médecin légiste révèlent que l'attaquant camerounais de la JSK,Albert Ebossé est décédé suite à un traumatisme causé par un objet contondant et tranchant ayant occasionné une hémorragie interne.

Le parquet général de Tizi confirme la mort d’Ebossé suite à un jet de projectile !

Ebossé n’est plus. Le buteur de la JSK a rendu l’âme, samedi dernier peu après 21 heures, après la fin du match JSK-USMA qui s’est joué au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. Touché mortellement à la tête, Ebossé a été évacué en urgence au CHU Nedir Mohamed de Tizi. Touts les tentatives de le réanimer ont été vaines. La nouvelle de son décès est tombée tel un couperet en Kabylie et dans toute l’Algérie ainsi qu’au Cameroun, son pays d’origine. Le lendemain de son transfert à la morgue, une vive polémique s’est déclenchée juste après concernant les raisons exactes de ce drame qui a coûté la vie au joueur international camerounais. Du coup, le parquet général de la wilaya de Tizi Ouzou a ordonné l’ouverture d’une enquête, afin d’en déterminer les causes. Dans la soirée même de la tragédie, il a été annoncé qu’Ebossé a été touché mortellement par un projectile lancé depuis les gradins, alors que des rumeurs avaient même circulé dans  Tout-Tizi affirmant que l’attaquant kabyle a été victime d’un arrêt cardiaque. Mais après les résultats préliminaires de l’autopsie effectuée par le médecin légiste, il a été bel et bien confirmé par le parquet général de Tizi, à travers un communiqué rendu public, que l’attaquant camerounais est mort suite à «un traumatisme crânien causé par un objet contondant et tranchant ayant provoqué une hémorragie interne».

Tous les enregistrements audiovisuels seront exploités pour identifier le mis en cause. Dans le même communiqué rendu public par la cour de Tizi Ouzou, le parquet général a ordonné l’ouverture d’une enquête et l’exploitation des enregistrements audiovisuels pour arrêter celui qui a provoqué la mort du meilleur joueur de la JSK, voire le meilleur attaquant de notre championnat.

Décès d’Ebossé : dossier ouvert jusqu’à l’aboutissement des différentes enquêtes
La Commission de discipline a auditionné les officiels de match, les officiels et les dirigeants des deux clubs, décidant également à l’issue de sa réunion de lundi de maintenir la mesure conservatoire prise par le Conseil d’administration de la LFP qui porte sur la suspension du stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou, assortie de huis clos, a indiqué, dans la soirée, la Ligue sur son site officiel.

La Commission de discipline, qui a consacré sa séance aux événements de samedi soir, "condamne avec fermeté les incidents regrettables ayant émaillé la fin de la rencontre" JSK-USMA, comptant pour la 2e journée du championnat d’Algérie de Ligue 1 et remportée par les visiteurs (2-1), ajoute-t-on de même source.

Le Conseil d’administration de la LFP avait décidé plus tôt dans la journée de suspendre toutes les rencontres officielles et amicales jusqu'à nouvel ordre suite au décès de l’attaquant camerounais de la JSK. (source APS)

Le Buteur (26/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Mar 26 Aoû - 16:24

Les joueurs de la JSK toujours sous le choc


Benlamri : «Celui qui a lancé la pierre ne représente pas les vrais supporters de la JSK»
Attristé par la mort tragique d’Albert Ebossé, le défenseur central, Djamel Benlamri, a été invité sur le plateau d’El Heddaf TV pour revenir avec des détails sur tout ce qui s’est passé lors de la rencontre JSK-USMA. D’après l’ancien joueur du NAHD, il n’existe pas un joueur qui joue pour perdre. Au contraire, ceux de la JSK ont tout fait pour gagner les trois points et faire plaisir à leurs fans. Malheureusement, certains pseudo-supporters n’ont pas trouvé d’autre moyen pour exprimer leur colère que de lancer des pierres et «tuer» un joueur étranger venu en Algérie pour gagner sa vie : «Je suis très triste. Tout d’abord, parce qu’il s’agit d’un joueur étranger qui s’est déplacé jusqu’en Algérie pour gagner sa vie et aider sa famille au Cameroun. Toutefois, je ne pense pas qu’il existe un joueur qui aime perdre. Au contraire, nous avons joué et fait de notre mieux. Malheureusement, la chance nous a tourné le dos. Mais cela ne signifie pas que les supporters ont le droit de nous attaquer. Vous savez, celui qui a lancé la pierre ne représente pas les vrais supporters de la JSK, car les amoureux de cette équipe nous ont applaudis après la défaite en finale de la Coupe d’Algérie contre le Mouloudia».

«Je ne sais pas comment je peux reprendre alors que l’image d’Albert est toujours entre mes yeux»
Le plus dur, c’est la reprise des entraînements. Pour Benlamri, ce sera difficile pour les joueurs de reprendre le travail sans leur coéquipier, Albert Ebossé : «Maintenant, je ne sais pas comment je vais reprendre les entraînements car l’image d’Albert est toujours entre mes yeux. Ce sera très difficile pour nous de l’oublier du moment qu’il s’entendait parfaitement bien avec tout le monde, notamment les nouvelles recrues.»

«Les supporters doivent comprendre que même les joueurs sont des êtres humains»
Avant de conclure, Djamel Benlamri a tenu à lancer un message à tous les supporters algériens : «Aujourd’hui, nous avons perdu un joueur étranger venu en Algérie pour gagner sa vie. Malheureusement, il est décédé. Donc, les supporters algériens doivent savoir que les joueurs sont des êtres humains aussi qui ont des familles et des proches. Donc, s’il vous plaît, soyez professionnels et supportez pacifiquement car on n’a pas besoin de violence. Basta !»

Rial : «En voyant Ebossé par terre, je lui ai demandé de vite se lever !»
Ali Rial a été le premier joueur à accéder au tunnel après le match face à l’USMA. De l’avis de tous, il aurait pu être, lui aussi, touché par un projectile. Rencontré hier matin, il dira à propos du décès d’Albert Ebossé : «J’étais le premier à rentrer dans le tunnel. Lorsque j’ai vu Ebossé par terre, je lui ai demandé vite de se lever car je ne savais pas que le coup était si violent. Quelques minutes après, nous avons appris qu’il a été touché et qu’il était dans un état critique avant d’apprendre sa mort. C’était un choc pour tout le monde. Il était un formidable type. Que Dieu ait son âme».

Benamara : «Comment puis-je reprendre alors qu’Albert était toujours à mes côtés dans le vestiaire ?»
Malgré le fait qu’il ait été recruté en début de saison, Youcef Benamara a été attristé par le décès de son équipier, Albert Ebossé. L’ex-joueur de l’USMA était furieux contre tout ce qui s’est passé à Tizi Ouzou, notamment la mort de l’attaquant camerounais. A ce sujet, il dira : «Basta ! C’est vraiment trop ! On ne peut plus jouer au football. Pourquoi lance-t-on des pierres et des cailloux ? Qu’est-ce qu’il a fait, Albert, pour mériter tout cela ? Si les supporters n’aiment pas notre jeu, ils n’ont qu’à rester chez eux et nous faire passer ce message pour qu’on s’améliore et leur faire plaisir. Arriver au point de lancer des pierres, c’est beaucoup là ! Personnellement, je ne sais pas comment je vais reprendre les entraînements. Aux vestiaires, Ebossé a toujours été à mes côtés. Maintenant, les joueurs vont tous avoir du mal à l’oublier et à ce concentrer sur le championnat. Ce qui s’est passé est vraiment regrettable et inacceptable !»

Le Buteur (26/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Mar 26 Aoû - 16:31

Décès Ebosse, Hannachi : «Ebossé a fait un arrêt cardiaque»

Dans une interview accordée à la chaîne Ennahar TV à sa sortie de l’ambassade du Cameroun à Alger, le président Hannachi s’est expliqué sur les circonstances de la mort d’Albert Ebossé. Il a évoqué pour la première fois l’arrêt cardiaque, tout en réfutant que le Camerounais ait été touché par un projectile.

«Ebossé a trop forcé ce jour-là sur le terrain. Il a beaucoup couru. Il n’a pas été touché par un projectile puisque, sur les images de la vidéo, on le voit entrer dans le tunnel menant aux vestiaires et c’est là qu’il a glissé, car il y avait des flaques d’eau. On lui a fait une autopsie qui a démontré qu’il est mort suite à un arrêt cardiaque. Le dossier est chez le procureur. L’enquête poursuit toujours son cours pour déterminer les causes de son décès», a-t-il indiqué.

«Je ne pense pas qu’il ait été touché par un projectile»  
Contrairement à tout ce qui a été dit auparavant, le président Hannachi réfute catégoriquement la thèse que l’attaquant camerounais ait été touché par un projectile ayant causé sa mort. « Je ne pense pas qu’il ait été touché par un projectile, car il était déjà entré dans le tunnel. C’est possible qu’il ait glissé, car comme je l’ai déjà dit, il y avait des flaques d’eau. Pour les pierres, on ne sait toujours pas d’où elles provenaient», a-t-il ajouté.    

«On ne sait pas d’où provenaient les pierres»
Quant aux pierres lancées à partir des gradins ce jour-là, le président Hannachi en ignore la provenance. «On ne sait toujours pas d’où elles provenaient. On se demande néanmoins si c’est une pierre qui a touché Ebossé. Je ne pense pas qu’il y a un responsable en Algérie qui assume ses responsabilités. Il y a une enquête qui est menée et j’espère qu’elle déterminera le responsable.»

«S’ils veulent arrêter le championnat, il n’y a aucun problème»
Suite à la mort tragique d’Albert Ebossé, le président Hannachi ne voit pas d’inconvénient à ce que les autorités arrêtent le championnat. Mais il refuse que la JSK écope de lourdes sanctions : «S’ils veulent arrêter le championnat, il n’y a aucun problème, mais on ne doit pas sanctionner uniquement la JSK, car il y a des énergumènes partout.»

«La JSK ne mérite pas d’être sanctionnée»
Malgré tout ce qui s’est passé, le président Hannachi pense que la JSK ne mérite pas d’être sanctionnée : «Il faut savoir que dans tous les stades algériens, les supporters frappent avec des pierres. Il y a des énergumènes partout. On n’a même pas une preuve qu’Ebossé a été touché par une pierre. La JSK ne mérite pas d’être sanctionnée. Le stade du 1er-Novembre est fermé à titre conservatoire en attendant les résultats de l’enquête.»

«Benouza est responsable de tout ce qui s’est passé»
Le président Hannachi n’est pas allé de main morte pour accuser l’arbitre Benouza d’être responsable de tout ce qui s’est passé lors de la rencontre ayant opposé son équipe à l’USMA. «C’est l’arbitre Benouza qui est le premier responsable de ce qui s’est passé. C’est lui qui a allumé le match. Il a non seulement refusé un penalty valable à mon équipe, mais il a aussi accordé un coup franc imaginaire à l’USMA qui a marqué le premier but. Il était partial et il était avec l’USMA dès le début de la rencontre. Même la commission d’arbitrage est responsable, car au lieu de suspendre pour un mois un arbitre qui fausse le résultat d’un match, elle devrait le radier à vie. Moi, je n’ai peur de personne, je dis toujours les 4 vérités.»

«La dépouille d’Ebossé sera transférée à Douala en présence de ses frères »
Concernant sa présence hier à l’ambassade du Cameroun à Alger, le président Hannachi explique : «C’est moi qui ai demandé à voir l’ambassadeur du Cameroun pour compléter les formalités du rapatriement de la dépouille à Douala. On a été bien reçu par Son Excellence l’ambassadeur. Ses frères arriveront ce mardi et on s’est entendus pour  rapatrier  la dépouille d’Ebossé ce jeudi vers Doaula, via Paris, à bord d’un avion de la compagnie Air France.»

«Deux responsables de la JSK et le capitaine Rial accompagneront la dépouille»
Pour présenter leurs condoléances à la famille d’Ebossé, deux responsables de la JSK ainsi que le capitaine Ali Rial accompagneront les frères de l’attaquant Camerounais jusqu’à Douala. «On accompagnera bien sûr la dépouille d’Ebossé afin d’assister à l’enterrement. On présentera aussi nos condoléances à sa famille. Que Dieu ait son âme.»

«On versera les salaires d’Ebossé à sa famille jusqu’à l’expiration de son contrat »
Le président Hananchi a révélé hier au cours de l’interview qu’il a accordée à la chaîne Ennahar que c’est lui qui a demandé au président de la FAF Mohamed Raouraoua et au président de la Ligue de football professionnel d’aider financièrement la famille de l’attaquant camerounais. «On est responsables et on assumes nos responsabilités. J’ai contacté son père, ses frères et l’ambassadeur du Cameroun à Alger pour leur dire que la direction kabyle assumera ses responsabilités. J’ai discuté avec le président de la FAF Raouaoura hier. La FAF et la Ligue de football professionnel octroieront un milliard de centimes à la famille d’Ebossé. Moi, je m’engage pour ma part à verser à sa famille les salaires d’Ebossé jusqu’à l’expiration de son contrat.»

Compétition (26/08/2014)


Dernière édition par rachid_as le Mar 26 Aoû - 16:34, édité 1 fois

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Mar 26 Aoû - 16:34

Décès Ebosse : L’Algérie dans le collimateur de la FIFA

Le décès du joueur camerounais, Albert Ebossé, samedi au stade de Tizi Ouzou est une véritable tragédie qui vient porter atteinte au football algérien.

Qu’on le veuille ou non, la mort d’un footballeur sur un terrain de football est toujours triste, mais quand l’inconscience des gens s’en mêle, il y a lieu de faire une halte pour s’interroger sur ces comportements ignobles et condamnables de certains de nos supporters qui viennent   extérioriser leur haine en commettant  des actes de violence. L’image du football algérien est ternie par cet acte ignoble et répréhensible. Déjà que notre football n’arrive pas à décoller et notre championnat médiocre et n’assure pas le spectacle, la violence vient encore frapper de plein fouet nos stades, devenus des cimetières. L’euphorie qui a suivi la dernière participation de notre EN au Mondial brésilien est freinée par la mort tragique d’Ebossé, un joueur étranger venu en Algérie gagner son pain, et qui, malheureusement, par la faute de personnes inconscientes, va retourner dans son pays dans un cercueil. L’image de notre football est ébranlée, les responsables de notre football doivent réagir en prenant les dispositions nécessaires et en mettant en place un dispositif adéquat pour que de tels actes ne se reproduisent plus sur nos stades. Avant-hier, il y a eu mort d’un footballeur, demain on ne sait pas ce qui va arriver sur un autre stade du sol algérien. Franchement, le danger nous guette et il est urgent de prendre des décisions fermes pour endiguer ce phénomène de violence qui est en train de prendre une ampleur considérable. Il faut situer les responsabilités tout d’abord, et puis prendre les sanctions nécessaires à l’encontre des fauteurs de trouble et des personnes qui se croient au-dessus des lois de la République. Déjà que le football algérien est dans le collimateur de la CAF et de la FIFA à la suite de jets de projectiles du public lors du match contre le Burkina Faso à Tchaker, et face à la Russie lors du Mondial brésilien, la tragédie du stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, place désormais l’Algérie dans la liste noire des pays à haut risque. Les supporters algériens devront changer de comportement s’ils veulent éviter une sanction sportive lourde à l’encontre de la  sélection algérienne. Après les sanctions financières dont la FAF a fait l’objet récemment à cause de l’attitude du public algérien, il est  impératif que les choses changent, sinon l’Algérie risque gros.

Compétition (26/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Mar 26 Aoû - 16:38

Décès Ebosse : Les témoignages d’Azouaou, Benabderrahmane et Rial

Auditionnés hier par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel sur la disparition tragique d’Ebossé, le coordinateur de la section football, Rachid Azouaou, le dirigeant Nassim Benabderrahmane et le capitaine Ali Rial ont tous écarté la thèse d’une mort provoquée par un jet de projectile.

Le premier à être entendu par la commission dirigée par Haddadj est Rachid Azouaou, lequel a tenu à charger l’arbitre Benouza pour avoir provoqué la colère du public kabyle. «L’arbitre a lésé notre équipe en fermant les yeux sur un penalty valable. Il aurait dû arrêter le match pour quelques minutes lorsque les supporters commençaient à lancer des projectiles sur le terrain pour calmer les esprits, mais lui a laissé jouer. Par exemple, lors de la rencontre Algérie-Roumanie, l’arbitre avait arrêté la partie pour quelques minutes jusqu’à ce que le calme revienne», regrette-t-il, avant de donner sa version sur la mort d’Ebossé avec lequel il entretenait de très bons rapports. «Il était entré dans le tunnel le plus normalement du monde. Personne ne peut dire avec exactitude la cause de sa mort», a déclaré le coordinateur de la section football aux membres de la commission de discipline. Pour sa part, le capitaine Ali Rial qui était le premier à aller vers Ebossé lorsqu’il était tombé, a apporté un témoignage capital. «J’étais devant Ebossé, puis j’ai entendu un cri, je me suis retourné et j’ai vu Ebossé à terre. Je suis allé vers lui, mais je n’ai pas vu de sang. Je pense qu’il est tombé sur la barre de la bâche», a-t-il expliqué aux membres de la commission de discipline.

Rial : «Je n’ai pas vu de sang lorsque Ebossé était tombé»
Les révélations faites hier par le capitaine Ali Rial pourraient aider à rétablir certains faits. En effet, dans une déclaration accordée hier à Echourouk TV, Rial a tenu à préciser qu’il n’a vu ni de pierre ni de sang lorsqu’Ebossé est tombé à terre. «Je marchais devant Ebossé et subitement j’ai entendu un cri, je me suis retourné vers lui et je l’ai vu à terre. Je suis allé vers lui, mais je n’ai pas vu de sang. Je crois qu’il est tombé sur la barre de la bâche qui se trouvait dans le tunnel», a confié le capitaine de la JSK.

Le père d’Ebossé à Hannachi : «Mon fils ne disait que du bien de vous»
Le président Hannachi a eu hier un entretien téléphonique avec le père d’Ebossé. Il a tenu à lui présenter ses condoléances avant de lui assurer que la JSK ne l’oubliera pas et qu’elle assumera toutes ses responsabilités. Malgré la disparition tragique de son fils à la fleur de l’âge, le père d’Ebossé a confié au président Hannachi que son fils ne disait que du bien de lui et de son club. Le président de la JSK qui est très affecté par la mort de son attaquant vedette, lui a déclaré à son tour qu’Ebossé est aimé de tout le monde, que ce soit les dirigeants, les membres du staff technique, les joueurs ou les supporters.

Compétition (26/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Mer 27 Aoû - 9:34

Gisèle Epoh (fiancée d’Ebossé) : «On a eu une petite fille qui vient de souffler sa première bougie»

C’est une période très difficile que traversent les Algériens, les Kabyles, la JSK et la famille Bodjongo. L’attaquant camerounais, Albert Ebossé, a perdu la vie samedi soir, au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou après avoir été touché par un projectile, comme il a été annoncé par les médias. Le décès d’Albert a choqué tout le monde, notamment ses coéquipiers, lesquels n’arrivent toujours pas à l’oublier. Pour preuve, aucun joueur n’est prêt à reprendre les entraînements ni à retourner au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. Pis encore, certains éléments, à l’image de Kerrar, Moulay et Yesli ont préféré rentrer chez eux car, pour eux, il n’y a plus de sécurité dans nos stades. C’est d’ailleurs le même cas pour l’entraîneur Hugo Broos lequel songe même à déposer sa démission et rentrer en Belgique. Hier, un reportage de moins de 10 minutes a circulé sur Internet. Une télévision camerounaise s’est rendue chez la famille Bodjongo laquelle a traversé une tragédie en perdant leur fils footballeur, Albert Ebossé Bodjongo. Ses parents, sa sœur et sa fiancée étaient tous en pleurs après avoir perdu l’un des membres de la famille après un accident en Algérie. Au moment où nous mettons sous presse, la dépouille d’Albert se trouve toujours en Algérie du moment que son frère n’a toujours pas eu son visa pour rentrer en Algérie. Le corps devrait être transféré au Cameroun ce jeudi. Du moins, c’est ce qu’a déclaré le président de la JSK, Mohand Chérif Hannachi.

Il y a huit ans, les parents ont perdu Bourgois Bodjongo
Il y a huit ans, la famille Bodjongo avait perdu le fils aîné, Bourgois Bodjongo, entraîneur de football. Ce dernier avait laissé un grand vide à ses proches et à ses parents. Le 23 août dernier, un autre coup dur frappe la famille, laquelle n’arrivent pas à tourner la page et oublier aussi facilement le meilleur buteur du championnat algérien qui a quitté son propre pays pour gagner sa vie et aider sa famille sur le plan financier.

Mme Bodjongo Marie (mère d’Ebossé) : «J’ai parlé à Albert à 15h»
Triste et malheureuse, la mère d’Albert Ebossé n’avait même pas les mots pour s’exprimer suite au décès de son fils. Marie Bodjongo s’est contentée juste de dire : «Mon fils m’a appelé à 15h et il m’a fait savoir qu’il allait jouer un match à 19h. Il était 23h 30 lorsqu’on a reçu un coup de fil annonçant son décès. Je n’arrive pas à croire qu’il nous a quittés.»

Ndedi Bea (sœur aînée d’Ebossé) : «Il était l’ami de tout le monde»
La sœur aînée d’Albert Ebossé, Ndedi Bea, estime que son frère avait des relations parfaites avec tout le monde et il n’a jamais eu de problème avec qui que ce soit : «Albert était l’ami de tout le monde. Il n’a jamais eu de problème avec qui que ce soit.»

Gisèle Epoh (fiancée d’Ebossé) : «Je garde de très bons souvenirs»
L’une des personnes affectées par la mort d’Albert Ebossé, est sa fiancée, Gisèle Epoh. La mère d’une petite fille d’un an dira : «Je garde de très bons souvenirs même si on a passé des moments difficiles. On a eu une petite fille qui a soufflé sa première bougie le 8 août dernier.»

Le Buteur (27/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Mer 27 Aoû - 9:37

Hikam : «La fille sur la photo avec Ebossé était ma nièce»

Pour ceux  qui ne le savent pas, l’ex-défenseur de la JSK, Hikam, était l’un des joueurs les plus proches du feu Ebossé. Portant actuellement les couleurs du MCA, Hikam nous parle du drame qui a endeuillé le football algérien, révélant aussi l’identité de la photo sur laquelle le défunt portait une fille, que tout le monde croyait qu’elle était de sa famille.

Vous êtes l’un des joueurs qui a connu Ebossé lorsque vous portiez le maillot de la JSK, comment avez-vous appris la nouvelle de sa disparition tragique ? 
J’étais chez moi lorsqu’on m’a appelé de Tizi Ouzou pour m’annoncer la triste nouvelle. J’étais vraiment sous le choc et c’était très difficile pour moi d’assimiler les choses car je venais de perdre un ami et qui était une personne agréable. Je sentais comme si le ciel m’était tombé sur la tête, car il est inadmissible qu’un joueur trouve la mort de cette façon horrible. On est croyants et il faut qu’on s’arme de courage en perdant un ami ou un proche, mais c’est vraiment choquant qu’une personne perde la vie de cette façon. Les supporters peuvent être mécontents suite à la défaite de leur équipe mais pas au point de balancer des pierres et tuer un innocent d’un projectile assassin, et dire qu’il était venu pour gagner son pain en Algérie.

 En votre qualité d’ancien joueur de la JSK, quelle était votre relation avec Ebossé ?
C’était un joueur sympa et qui avait de bonnes relations avec tout le monde et une bonne éducation, il jouissait de l’estime des joueurs et il aimait les gens et son métier. Personnellement, je l’invitais chez moi et une fois il a pris même la tamina de ma nièce. Et j’aimerais bien préciser que la fille qu’Ebossé tenait dans ses bras n’était autre que ma nièce.

Soyez plus explicite.

Ebossé n’était pas marié et il n’avait pas d’enfant, donc la fille sur la photo qui était diffusée à travers les réseaux sociaux n’était autre que ma nièce. Donc, tout ce qui s’est dit au sujet de la naissance dans sa famille la veille du match n’est qu’une rumeur.

Vous êtes un enfant de la ville de Tizi Ouzou, que pensez-vous de ce qui s’est produit ?
Une poignée d’énergumènes ne peut ternir l’image de toute une région, car les vrais supporters de la JSK ne peuvent en aucun cas être auteurs de tels actes, même s’ils leur arrivent d’être déçus ils manifestent leur mécontentement d’une autre manière mais jamais par de tels actes, car les supporters de la JSK sont des connaisseurs.

La violence a atteint son paroxysme au point où les joueurs sont menacés même aux entraînements suite à une contre-performance et vous avez sans aucun doute connu cette situation par le passé.
La violence s’est propagée même dans notre quotidien et non seulement sur les terrains. On demande aux responsables et aux autorités de prendre les mesures nécessaires car il ne faut plus que la violence endeuille l’Algérie. Sincèrement, il est inadmissible que la sécurité d’un joueur soit menacée le jour du match et même aux entraînements.

Quels sont les échos qui vous sont parvenus de la ville de Tizi Ouzou suite à ce drame ?
Je suis un enfant de la ville et j’ai beaucoup d’amis parmi les supporters, ils sont tout simplement choqués qu’Ebossé ait été tué car il y a eu mort d’homme et c’est un joueur qu’ils aimaient beaucoup. Je tiens à vous faire savoir que la Kabylie est indignée par ce qui s’est produit, je souhaite que genre d’incident ne se reproduise plus en Algérie  et que c’est la dernière fois qu’on verse des larmes. La violence doit être bannie de notre quotidien.

Le Buteur (27/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Mer 27 Aoû - 10:02

JSK : Le dossier de la mort Ebossé sera traité par la CAF les 13 et 14 septembre à Addis-Abeba

Le décès de l’attaquant Camerounais, Albert Bodjongo Ebossé, continue de défrayer la chronique tant en Algérie qu’à travers les quatre coins de la planète. Au Cameroun, pays d’où le joueur est originaire,  la mort brutale de l’enfant de Douala a endeuillé le pays  entier et c’est la consternation totale, comme l’ont indiqué les images diffusées par une chaine de télévision locale  qui ont fait le tour des réseaux sociaux. La première instance du football algérien la FAF a déjà rendu publiques les premières mesures prises en attendant le complément d’informations, le dossier étant toujours ouvert et l’enquête se poursuit. Par ailleurs, la première instance du football africain, la CAF, a prévu une réunion du bureau exécutif les 13 et 14 septembre prochain, à Addis-Abeba en Ethiopie. Lors de cette rencontre, il est question de traiter des questions de l’actualité de la balle ronde africaine. Plusieurs points sont inscrits à l’ordre du jour avons-nous appris d’une source digne de foi, notamment l’organisation de la prochaine CAN 2015 et les prochaines éditions à l’étude. le dossier de la mort brutale de l’attaquant Camerounais, Albert Ebossé, après le match JSK-USMA sera également traité. La première instance du football africain  étudiera le dossier en fonction des résultats de l’enquête qui d’ici là seront connus. De l’avis de certains observateurs, la JSK risque d’écoper également de sanctions de la part de la CAF. Certains évoquent même une menace sur la participation du club kabyle à la prochaine édition de la Champions League. L’attaquant camerounais, Ebossé, meilleur buteur de son club et du championnat national Ligue 1 Mobilis a rêvé de prendre part à cette prestigieuse compétition du continent africain et dans laquelle il voulait briller jusqu’à décrocher un contrat professionnel dans le vieux continent.

Le Buteur (27/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Mer 27 Aoû - 10:03

JSK : Le frère d’Ebossé arrive aujourd’hui à Tizi

Comme rapporté dans une de nos précédentes éditions, Alex Bojongo, le frère d’Ebossé, l’attaquant camerounais de la JSK décédé samedi soir, après un match de football opposant son club à l’USMA, pour le compte de la deuxième journée du championnat de Ligue 1 Mobilis, est attendu aujourd’hui à Tizi. Le soir même du décès de son frère, Alex a informé les responsables de la JSK de sa venue sur les lieux du drame pour des raisons qu’il a bien expliquées dans l’entretien qu’il nous a accordé. Comme il n’a pu se faire délivrer le visa que lundi soir, c’est ce matin qu’Alex Bojongo prendra le vol de 11h 30 à partir de Nice.

Ils se rendront directement sur les lieux du drame
A son arrivée à l’aéroport international Houari-Boumediène d’Alger, le frère d’Ebossé sera accueilli par les responsables de la JSK. Par la suite, il prendra la route de Tizi pour se rendre sur les lieux du drame. Alex nous a confié qu’il souhaitait se rendre au stade du 1er-Novembre de Tizi pour recueillir des informations concernant le décès de son frère. Juste après, il se rendra à l’appartement de son frère, pour récupérer tous ses effets personnels qu’il remettra aux membres de sa famille.

Retour à Alger le soir même
Le frère d’Ebossé, qui sera en principe accompagné à Tizi par des représentants de l’ambassade du Cameroun à Alger, fera le point avec les dirigeants de la JSK concernant toutes les démarches du rapatriement de la dépouille prévu demain à Douala. En principe, toute la paperasse est prête. Faut-il rappeler que le frère d’Ebossé regagnera Alger le soir même de son arrivée à Tizi.

Le rapatriement de la dépouille mortelle à Douala est prévu demain
C’est demain jeudi qu’aura lieu le rapatriement de la dépouille mortelle d’Albert Ebossé vers sa ville natale, Douala, où il reposera à jamais. Il est prévu que cela se fasse à bord d’un avion de la compagnie Air France. Une fois à Paris, le corps d’Ebossé sera conduit à  Douala à bord d’un appareil de la RAM. Selon les informations en notre possession, une petite délégation de la JSK accompagnera la dépouille mortelle pour assister à l’enterrement du joueur et présenter ses condoléances, au nom de la JSK de celui des supporters, à la famille du défunt.

Le Buteur (27/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Mer 27 Aoû - 10:31

La sanction ne sera pas élargie au plan continental
La JSK prendra part à la Ligue des champions africaine


La JSK participera bel et bien à la Ligue des champions africaine en 2015, selon une source digne de foi, la formation kabyle ne risque aucune sanction de la part de la Confédération africaine de football (CAF).

La sanction locale ne sera pas élargie à l’échelle continentale, les sanctions prononcées par les juridictions relevant de la Ligue de football professionnel (LFP) notamment la commission de discipline que préside Hamid Haddadj, qui s’est réunie ce lundi, seront purgées par le club de la JSK au plan exclusivement local, étant donné qu’il est responsable direct de la mort de son joueur Albert Ebossé, dans la mesure où c’est son club employeur. Donc, il n’y a aucun risque que les Canaris soient exclus par la CAF de la prestigieuse compétition africaine. Les incidents ayant entraîné la mort du joueur camerounais, par un jet de projectile lancé par un supporter depuis la tribune menant vers les vestiaires comme l’avait d’ailleurs confirmé le procureur général de Tizi Ouzou, ont eu lieu lors d’un match de championnat algérien et, du coup, la sanction sera locale, car si cet incident était survenu lors d’un match de Coupe d’Afrique, la CAF prendrait les mesures qui s’imposent et pourrait prononcer l’exclusion de la JSK pour une longue durée, conformément à son code disciplinaire. Voilà, pourquoi, la JSK ne risque aucune sanction de la part de la CAF, ni même de la Fifa. En outre, la commission de discipline de la LFP s’est réunie lundi et a consacré sa séance à ce dramatique événement, elle a auditionné les officiels du match, l’arbitre Mohamed Benouza, tenu pour principal responsable par Hannachi de ces tragiques événements, ainsi que le délégué du match, Nourredine Boulefaât. La commission a décidé du maintien de la mesure conservatoire, prise par le conseil d’administration de la Ligue de football professionnel qui porte sur la suspension du terrain de Tizi Ouzou assortie de huis clos. Elle maintient le dossier ouvert, jusqu'à l’aboutissement des différentes enquêtes. À la suite du décès tragique du joueur de la JS Kabylie, l’attaquant camerounais, Albert Ebossé Bodjongo, samedi soir, le ministre d’État, ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Tayeb Belaïz, a ordonné l’ouverture d’une enquête judiciaire sur les circonstances de cette mort. Dès l’annonce de cette tragique mort, le ministre de l’Intérieur, Tayeb Belaïz, a ordonné l’ouverture d’une enquête et l’arrestation immédiate des auteurs de ce crime pour les présenter devant la justice. Faut-il rappeler que l'attaquant camerounais de la JSK, Albert Ebossé, mort samedi, avait été élu meilleur buteur du championnat l’année dernière en marquant 17 buts, il s’était fixé comme objectif cette saison d’inscrire 25 réalisations avec les Canaris. Notons, par ailleurs, que la FAF et la LFP ont décidé d’octroyer une indemnité d’un montant de dix millions de dinars (100 000 dollars US) à la famille du défunt. En outre, il a été décidé d’un commun accord avec la JS Kabylie que tous les salaires du joueur décédé seront intégralement versés à sa famille jusqu’à expiration de son contrat avec la JSK en juin 2015.

Liberté (27/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Mer 27 Aoû - 10:32

Les condoléances du président de la Fifa à la FAF, à la famille Ebossé et à la JSK

Le président de la Fédération internationale de football association (Fifa), Joseph S. Blatter, a adressé une lettre de condoléances suite au décès du joueur de la JS Kabylie, Albert Ebossé. Dans son message de condoléances, M. Blatter a affirmé : “C’est avec consternation et une immense tristesse que j’ai appris la mort brutale de l’attaquant camerounais de la Jeunesse sportive de Kabylie (JSK), Albert Ebossé, dans la soirée du samedi 23 août, après avoir été touché par une pierre, à l’issue de la défaite à domicile de son équipe face à l’USM Alger au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou.”

Un acte honteux !
“Au nom de la Fifa et en mon nom propre, je vous adresse, ainsi qu’à la communauté du football algérien, mes condoléances les plus sincères. Il est intolérable qu’un spectateur provoque la mort d’un joueur. La violence tout comme le racisme n’ont pas de place dans le football. Plus que jamais, la Fifa se fait un devoir de tout mettre en œuvre pour éradiquer ces fléaux du football et de la société. Des sanctions exemplaires devront être prises. Je vous serais également obligé de bien vouloir transmettre à la famille d’Albert Ebossé, à son club, la JS Kabylie, ainsi qu’à ses proches toute la sympathie et le soutien de la grande famille du football international en ces moments particulièrement cruels.”

Liberté (27/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Mer 27 Aoû - 10:45

Broos : «Mon avenir est tributaire de ma famille et des mesures qui seront prises»

Depuis la disparation tragique d’Ebossé, on ne parle que de la démission de l’entraîneur Hugo Broos. Ce dernier que nous avons eu hier au téléphone avoue qu’il est encore hésitant quant à la poursuite de sa mission avec la JSK. Il explique qu’il attendra les mesures qui seront prises suite à la mort tragique d’Ebossé et qu’il consultera sa famille avant de trancher sur son avenir.

Les responsables de la JSK nous ont confié que vous avez refusé de poursuivre votre aventure avec l’équipe, qu’en est-il au juste ?
Je n’ai pas encore tranché sur mon avenir. La disparition tragique d’Albert Ebossé m’oblige à consulter ma famille avant de prendre une décision définitive. Je dois aussi attendre pour voir les mesures et les sanctions qui seront prises par la Ligue nationale de football et la FAF pour trancher sur mon sort en concertation avec ma famille.
Justement d’après les responsables de la JSK, votre famille s’inquiète

beaucoup pour vous et elle fait le maximum pour vous dissuader à continuer votre aventure avec les Canaris…
Ce n’est pas qu’elle me dissuade à rester, mais elle s’inquiète pour moi. Il y a eu mort d’homme et si les mesures qui s’imposent ne soient pas prises, il est impossible de travailler dans un climat de violence. Aujourd’hui, personne ne peut aller avec son fils au stade.

Les plus hautes autorités du pays sont déterminées non seulement à faire toute la lumière sur la mort d’Ebossé, mais aussi à éradiquer la violence de nos stades….
J’avoue que les sanctions qui ont été déjà prises, à savoir l’arrêt du championnat et la fermeture du stade vont déjà dans le bon sens, mais j’attends encore de voir les autres mesures qui seront prises par les autorités concernées.

Vous êtes toujours sous le choc après la mort d’Albert Ebossé…
Bien sûr, on ne lance pas des pierres contre les joueurs de son équipe après une défaite. Vous savez, déjà à Oran, j’ai été surpris par tout ce qui s’est passé là-bas. Le comble est qu’aucune sanction n’a été prise, alors qu’un drame aurait pu arriver à la fin du match. Il y a eu des agressions auparavant et dommage que cette fois-ci, il y a eu mort d’homme. Il faut absolument endiguer ce phénomène de violence.

Votre avenir dépendra des mesures qui seront prises et de la réaction de votre famille…
Oui, on ne peut pas travailler dans un climat de violence. La situation urge et il est temps de bannir la violence des stades.

On parle avec insistance de votre démission, est-il vrai que vous ne comptez pas revenir en Algérie ?
Je n’ai pas encore démissionné de mon poste. Mon avenir est tributaire de l’avis de ma famille et des mesures qui seront prises après la mort tragique d’Ebossé.

Il était prévu que vous rentreriez en Belgique aujourd’hui (entretien réalisé hier après-midi)
Non, je rentre aujourd’hui (mercredi) en Belgique.

Quand allez-vous revenir ?
Je ne sais pas. Comme je vous l’ai déjà dit, je concerterai ma famille et je verrai les sanctions qui vont être prises avant de tranche d’une manière définitive sur mon avenir.

Est-ce un aller sans retour ?

Je n’ai pas dit ça. Je n’ai rien décidé pour le moment.

La mort d’Ebossé vous a affecté, que pouvez-vous nous dire sur lui ?

Je suis choqué par sa disparition. C’est un grand joueur. Il a travaillé sous mes ordres pendant un mois et c’est un plaisir de l’avoir sous la main. Il est toujours à l’écoute. C’est un joueur très aimé par tout le monde… C’est quelqu’un qui aimait rire. Je suis très affecté par sa mort, car en plus en de ses qualités, c’est un joueur qui a beaucoup de valeurs humaines.

Compétition (27/08/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Mer 27 Aoû - 11:58

Sur notre site : Le message de js-kabylie.fr

Pour lire l'article ==> http://js-kabylie.fr/index.php/informations/edito/3188-le-message-de-js-kabylie-fr


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Mer 27 Aoû - 18:24

Sur notre site : Le frère d’Albert Ebossé dépose plainte contre X à Tizi-Ouzou

Pour lire l'article ==> http://js-kabylie.fr/index.php/informations/articles/3190-le-frere-d-albert-ebosse-depose-plainte-contre-x-a-tizi-ouzou


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par JumboJet le Mer 27 Aoû - 20:32

Pour la message du site beaucoup d'émotion, de compassion, de solidarité, de fraternité (nous sommes AFRICAINS) que la Kabylie entière éprouve et partage en ces moments tragiques.

En tous cas, moi j'arrive toujours pas réaliser que ce joueur pétri de qualités ne soit plus des nôtres car franchement lors d'une émission sport de canal-Algérie, j'avais l'intime conviction qu'il est certainement plus kabyle que beaucoup d'entre nous. Et c'est peut-être là où se situe toute mon incompréhension, car il ne peut qu'être aimé de ce qui en reste des  supporters encore fidèles à ce Club..............
avatar
JumboJet

Messages : 82
Date d'inscription : 01/05/2014
Localisation : Alger

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 12 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum