Saison espagnole, 2015 - 2016

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Saison espagnole, 2015 - 2016

Message par rachid_as le Dim 16 Aoû - 15:39

Rude retour sur terre pour le Barça



Le champion d'Europe à terre! Le FC Barcelone a été balayé 4-0 vendredi à Bilbao en Supercoupe d'Espagne aller, au terme d'un match cauchemardesque qui devrait marquer les esprits et empêcher les Catalans, sauf improbable retournement, d'engranger un sextuplé de trophées en 2015.

Un lob splendide de près de 50 mètres signé Mikel San José (13e) et un triplé d'Aritz Aduriz (53e, 62e, 68e sur penalty) ont permis à l'Athletic de terrasser l'équipe barcelonaise, qui rêvait d'un nouveau titre après avoir raflé le triplé Liga-Coupe-Ligue des champions au printemps puis la Supercoupe d'Europe mardi.

L'opération reconquête lors du match retour lundi prochain au Camp Nou s'annonce déjà hypothétique pour un onze pourtant présenté comme le meilleur d'Europe ces derniers mois.

Impossible de reconnaître le Barça triomphant du printemps dans l'équipe fébrile et inefficace qui a perdu pied au Pays basque. Les Catalans ont au passage subi leur pire correction depuis la gifle reçue en demi-finale de la Ligue des champions 2013 contre le Bayern Munich (4-0, 3-0).

Erreurs défensives grossières, inefficacité offensive patente, manque de contrôle dans le jeu... Pour son deuxième match de la saison, tout est allé de travers pour Barcelone, déjà sévèrement bousculé mardi soir lors d'une Supercoupe d'Europe remportée au forceps contre Séville (5-4 a.p.).

Certes, le Barça a clairement manqué de fraîcheur après cette folle débauche d'énergie à Tbilissi en Géorgie... avec à la clé un éprouvant voyage retour.

Aduriz enfonce Barcelone
Mais les cinq changements opérés par l'entraîneur Luis Enrique au coup d'envoi ont apporté plus de désorganisation que de sang neuf, en particulier en défense où le pressing basque a considérablement gêné les sorties de balle catalanes.

Ainsi, sur un ballon anodin juste devant sa surface, Ter Stegen a raté son dégagement de la tête. Dans le rond central, Mikel San José a aussitôt expédié une demi-volée tendue de près de 50 mètres jusque dans la cage barcelonaise (13e) !

De quoi enflammer San Mames et étourdir le Barça, incapable d'adresser la moindre frappe pendant les 45 premières minutes jusqu'à un joli coup franc (45e+1) de Lionel Messi, lequel a été bien muselé tout au long du match.

Ses partenaires Suarez et Pedro n'ont pas été plus en réussite. L'Uruguayen s'est démené sans être récompensé et l'Espagnol aurait pu égaliser si sa frappe instantanée n'avait pas heurté la barre transversale (50e) au moment où le Barça semblait relever la tête.

Au lieu de quoi, l'Athletic a enfoncé le champion d'Europe 2015 avec un triplé d'Aduriz, à chaque fois entaché de lourdes erreurs défensives.

Sur un ballon bête perdu par Sergi Roberto, Sabin Merino a débordé et trouvé en retrait l'avant-centre basque, qui a marqué d'une tête placée (53e). Puis Aduriz a récidivé d'une demi-volée en pivot après un enchaînement de bourdes catalanes (62e), avant le coup de grâce sur un penalty évitable provoqué par Dani Alves (68e).

Même les entrées d'Andres Iniesta et d'Ivan Rakitic autour de l'heure de jeu n'ont pas rendu au Barça sa maîtrise habituelle, face à un Athletic courageux et solidaire.

Bref, voici les Basques tout proches de remporter leur premier trophée depuis 1984. Et voilà le Barça plongé dans les tréfonds du doute dès les premiers rendez-vous de cette nouvelle saison.

Fifa.com (14/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison espagnole, 2015 - 2016

Message par rachid_as le Dim 16 Aoû - 15:41

Luis Enrique "assume" la déroute du Barça



L'entraîneur du FC Barcelone Luis Enrique a déclaré "assum(er) la responsabilité" après la déroute subie vendredi soir contre l'Athletic Bilbao (4-0) en Supercoupe d'Espagne aller, tout en jugeant possible de renverser la situation lundi au Camp Nou lors du match retour.

A San Mames, le club champion d'Europe 2015 a sombré avec un onze de départ très remanié où le technicien barcelonais avait effectué cinq changements par rapport à la victoire au forceps mardi soir en Supercoupe d'Europe contre Séville (5-4 a.p.).

"Nous venions de jouer il y a tout juste trois jours. J'ai fait beaucoup de changements dans le onze de départ et j'en assume la responsabilité, comme toujours", a réagi Luis Enrique en conférence de presse. "J'ai estimé que je devais le faire pour protéger les joueurs, ce n'est pas un moment de la saison où il faut les surcharger."

L'entraîneur s'est dit inquiet pour la solidité défensive de son équipe, qui vient de concéder huit buts en deux matches: "Encaisser autant de buts me préoccupe, de même que le fait de voir des erreurs dans le jeu. Nous allons analyser tout ça et essayer de corriger les choses. le football est un jeu d'erreurs. Curieusement, nous sommes passés d'encaisser peu de buts à en encaisser facilement", a-t-il constaté.

Malgré les faibles chances de Barcelone de renverser la vapeur lundi au Camp Nou, Luis Enrique a dit croire à l'exploit. "Si une équipe peut y parvenir, c'est bien le Barça. Attendons lundi. Nous allons essayer avec toutes nos forces", a conclu le technicien.

Fifa.com (14/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison espagnole, 2015 - 2016

Message par rachid_as le Dim 16 Aoû - 16:38

Le Barça espère un miracle



Inscrire cinq buts pour un quintuplé de trophées: tel est l'improbable défi du FC Barcelone, balayé 4-0 à Bilbao vendredi en match aller de la Supercoupe d'Espagne et contraint à un exploit retentissant lundi pour la seconde manche au Camp Nou (22h00).

Après le triplé Liga-Coupe-Ligue des champions la saison dernière et la Supercoupe d'Europe remportée mardi contre Séville (5-4 a.p.), la double confrontation contre l'Athletic semblait presque une formalité pour un Barça triomphant. Et le sextuplé, six trophées sur six en 2015, semblait possible avant le Mondial des clubs en décembre.

Et puis patatras. La faute à un onze de départ trop remanié vendredi et à une défense très fragile: huit buts encaissés en deux matches, du jamais vu pour Barcelone depuis 2001!

"Prendre autant de buts me préoccupe, de même que le fait de voir des erreurs dans le jeu", a reconnu l'entraîneur Luis Enrique, victime de sa pire défaite depuis sa nomination l'an dernier.

Comment expliquer que la défense de son Barça, la meilleure du Championnat d'Espagne 2014-2015, se soit ainsi écroulée sur ses deux premiers matches officiels cette saison? D'abord en dilapidant un avantage de trois buts en 25 minutes contre Séville (de 4-1 à 4-4), puis en sombrant à Bilbao ?

"Nous allons analyser tout ça et essayer de corriger les choses. Le football est un jeu d'erreurs. Curieusement, nous nous sommes mis à encaisser beaucoup de buts, alors que jusque là nous en encaissions très peu", a constaté Luis Enrique. Derrière, après les difficultés du Français Jérémy Mathieu contre Séville, c'est toute l'arrière-garde catalane qui a été mise à mal face à Bilbao, à l'image du gardien allemand Marc-André ter Stegen, coupable d'un dégagement approximatif sur le premier but.

Croire en l'incroyable
La charnière centrale Vermaelen-Bartra, qui ne comptait qu'une seule titularisation ensemble en match officiel, a souffert face à Aritz Aduriz, auteur d'un triplé. Et les latéraux brésiliens Adriano et Dani Alves semblent impliqués sur les trois buts de l'attaquant basque.

Quant à l'inhabituel entrejeu Rafinha-Mascherano-Sergi Roberto, il a été outrageusement dominé, signe que la rotation des titulaires a ses limites au Barça, toujours privé de recrues jusqu'à janvier prochain.

Mais malgré la gifle reçue vendredi à San Mames, les Barcelonais veulent croire en l'incroyable. "Si une équipe peut y parvenir, c'est bien le Barça. Attendons lundi. Nous allons essayer avec toutes nos forces", a positivé Luis Enrique.

Au Camp Nou, il faudra bouger cette solide équipe de l'Athletic, toute proche de remporter son premier trophée officiel depuis 1984, soit une éternité pour un club aussi titré que Bilbao.

Certes, Neymar (oreillons) ne sera toujours pas là pour enflammer la rencontre. Mais les retours attendus de titulaires comme Gerard Piqué, Sergio Busquets, Ivan Rakitic et Andres Iniesta alimentent l'espoir d'une folle remontée.

Et puis il y a le facteur Lionel Messi: très en vue contre Séville avec un doublé, l'Argentin a été bien muselé vendredi à Bilbao. Mais dans un bon jour, qui dit que le quadruple Ballon d'Or n'est pas capable d'inscrire les quatre buts indispensables pour recoller au score et le cinquième nécessaire pour se qualifier ?

"Ne nous enterrez pas trop vite", a prévenu son compatriote Javier Mascherano. "Nous pouvons remonter et renverser cette situation."

Fifa.com (16/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison espagnole, 2015 - 2016

Message par rachid_as le Lun 17 Aoû - 20:00

Real - Ramos prolonge



Sergio Ramos va prolonger son contrat avec le Real Madrid jusqu'en 2020, a annoncé lundi le club madrilène, mettant un terme à des semaines de spéculations autour de l'avenir de l'emblématique défenseur, promu cette saison capitaine de l'équipe.

L'international espagnol, convoité par Manchester United alors que son précédent contrat prenait fin en 2017, "sera lié au club pour les cinq prochaines saisons", a annoncé le Real dans un communiqué publié sur son site internet. Arrivé à Madrid en 2005, à seulement 19 ans, Ramos est progressivement devenu une icône de la "Maison blanche" et de la sélection espagnole, au point de réclamer des émoluments à la hauteur de son statut de pilier du vestiaire. "Ce lundi 17 août à 13h30 (11h30 GMT), dans la tribune d'honneur du stade Santiago-Bernabeu, se tiendra la cérémonie de prolongation (du contrat) de Sergio Ramos", a ajouté le club merengue.

Cette signature scelle la fin d'un long feuilleton autour de Ramos, que les médias espagnols donnaient partant pour Manchester United sur fond de bisbilles avec le président madrilène Florentino Perez. Ce dernier sera d'ailleurs présent à la cérémonie.

Le défenseur né et formé au FC Séville n'a notamment pas apprécié le départ forcé de l'entraîneur italien Carlo Ancelotti, remplacé en fin de saison dernière par l'Espagnol Rafael Benitez. Le départ d'Iker Casillas, poussé vers la sortie à 34 ans et transféré cet été au FC Porto, a pu aussi alimenter les doutes de Ramos.

Mais le Real ne pouvait sans doute pas se permettre de laisser partir à quelques semaines d'intervalle son capitaine historique et celui qui est appelé à lui succéder. D'autant que Ramos reste l'un des rares joueurs espagnols de l'effectif "galactique" du Real, et surtout l'un des rares à être un indiscutable titulaire.

L'annonce de sa prolongation de contrat est donc une excellente nouvelle pour le Real, qui rêve toujours d'attirer cet été le gardien espagnol de Manchester United David de Gea et aura l'assurance que le club anglais ne puisse pas se servir du levier Ramos pour négocier.

Fifa.com (17/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison espagnole, 2015 - 2016

Message par rachid_as le Lun 17 Aoû - 20:07

Ciani, du Sporting, à l'Espanyol



Le défenseur français Mickaël Ciani, qui avait signé pour le Sporting Portugal en provenance de la Lazio de Rome il y a tout juste un mois, a finalement été transféré à l'Espanyol Barcelone, a annoncé lundi le club lisboète.

Le défenseur central de 31 ans, ancien des Girondins de Bordeaux qui évoluait à la Lazio depuis 2012, s'était engagé avec le Sporting pour deux ans en tant que joueur libre.

Mettant en avant "la difficile adaptation du joueur et de sa famille", le club portugais avait annoncé dimanche l'ouverture de négociations en vue de son transfert.

Fifa.com (17/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison espagnole, 2015 - 2016

Message par rachid_as le Mar 18 Aoû - 15:06

Barça dompté, Bilbao sacré



Le FC Barcelone a sonné la révolte sans succès (1-1) lundi contre l'Athletic Bilbao en match retour de la Supercoupe d'Espagne, laissant les Basques remporter leur premier trophée officiel depuis 1984, grâce à leur large succès à l'aller (4-0).

Il n'y a pas eu de miracle pour le Barça, qui a pourtant entretenu l'espoir sur un but de Lionel Messi avant la pause (44e). Mais l'expulsion de Gerard Piqué à la 56e minute pour contestation et le but égalisateur d'Aritz Aduriz (74e) ont eu raison des Catalans.

Pas de miracle, donc, et pas de sextuplé non plus pour le club blaugrana en 2015: vainqueur du triplé Liga-Coupe-Ligue des champions au printemps, puis de la Supercoupe d'Europe mardi dernier, Barcelone a manqué l'opportunité de rééditer son carton plein de trophées de 2009. Les hommes de Luis Enrique pourront néanmoins s'offrir un quintuplé s'ils remportent le Mondial des clubs en décembre.

Pour Bilbao, en revanche, ce sacre de début de saison a un goût d'éternité. Voilà trois décennies que les Basques attendaient de pouvoir sortir la "gabarra", cette barge où les "Lions de San Mames" fêtent habituellement leurs titres. Cette deuxième "Supercopa" intervient 31 ans après la première, conquise en vertu d'un doublé Liga-Coupe du Roi en 1984.

Au coup de sifflet final, la joie des Basques contrastait avec la frustration des Catalans, qui pourront trouver des motifs de consolation dans leur belle réaction par rapport au match aller, notamment défensivement.

Le Barça en bête blessée
D'entrée, l'attitude barcelonaise a été très différente: dès la 6e minute, Gerard Piqué a trouvé la transversale, donnant le ton aux Catalans. Et malgré le pressing tout-terrain des Basques, Luis Suarez et Pedro ont beaucoup bougé, Andres Iniesta a brillé et Messi, même serré de près, s'est démené à la direction du jeu.

En défense, le retour des habituels titulaires a fait du bien à Barcelone, notamment la présence rassurante du gardien chilien Claudio Bravo, préféré à l'Allemand Marc-André ter Stegen qui venait d'encaisser huit buts en deux rencontres.

C'est d'ailleurs un défenseur, Javier Mascherano, qui a permis au Barça d'ouvrir le score avec une belle percée plein axe. Luis Suarez a intelligemment a remisé de la poitrine pour Messi, qui a enchaîné contrôle du buste et frappe du gauche pour marquer le but de l'espoir (44e).

Mais si la révolte est venu d'un défenseur, le coup dur est aussi venu de l'arrière: sur un hors-jeu litigieux non signalé, Gerard Piqué a haussé le ton face à un arbitre assistant, récoltant un carton rouge direct (56e).

A 10 contre 11, le miracle semblait s'éloigner mais, paradoxalement, le Barça a été encore plus dangereux, tel une bête blessée: duel de Pedro perdu face au gardien (58e), reprise du genou de Ivan Rakitic après un centre splendide de Jérémy Mathieu (59e), frappe en pivot de Suarez (63e), percée mal conclue de l'Uruguayen (72e)...

Mais, à attaquer à outrance, le Barça s'est découvert et Aduriz en a profité pour marquer en deux temps le but du sacre (74e).

L'expulsion du Basque Kike Sola pour un mauvais tacle en fin de rencontre n'a rien changé (86e) et l'Athletic a pu regoûter enfin au goût du triomphe, une saveur presque oubliée.

Fifa.com (17/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison espagnole, 2015 - 2016

Message par rachid_as le Mar 18 Aoû - 16:55

Kovacic quitte l'Inter pour le Real



Le milieu croate de l'Inter Milan Mateo Kovacic va rejoindre le Real Madrid pour six saisons, a annoncé mardi le club espagnol, qui espère trouver avec ce joueur prometteur un relais pour son compatriote Luka Modric, rouage indispensable de l'entrejeu merengue.

Dans un mercato estival inhabituellement calme pour la "Maison blanche", l'arrivée de Kovacic correspond à la politique de rajeunissement de l'effectif merengue entamée ces derniers mois.

Selon les médias espagnols et italiens, le transfert de l'international croate (21 ans, 21 sélections) serait compris entre 30 et 35 millions d'euros.

"Le joueur sera présenté mercredi 19 août à 13h00 (11h00 GMT) dans la tribune d'honneur du stade Santiago-Bernabeu, après avoir subi la traditionnelle visite médicale", a déclaré le Real dans un communiqué publié sur son site internet.

Le Croate vient s'ajouter à un effectif déjà particulièrement fourni en milieux à caractère offensif (James Rodriguez, Isco, Luka Modric, Toni Kroos, Marco Asensio, Denis Cheryshev...). Tout le défi pour le nouvel entraîneur Rafael Benitez sera donc de parvenir à équilibrer son entrejeu, sachant que Modric, Kroos ou Isco ont chacun appris à évoluer un cran plus bas au Real et à muscler leur registre défensif.

Débuts en C1 face au... Real

"Kovacic se distingue par son maniement du ballon, ses dribbles et ses passes en profondeur. Ces caractéristiques lui permettent de jouer à la fois comme milieu offensif ou bien un peu plus reculé, une zone où son fort ratio de passes réussies est une garantie pour orienter le jeu", explique le Real Madrid sur son site internet, évoquant un joueur avec "un énorme potentiel de progression".

Dans cette optique, Kovacic devrait être un relais de choix pour l'incontournable Modric, âgé de 29 ans, dont les longues périodes de blessures la saison dernière ont coïncidé avec les phases de méforme du Real.

Né à Linz, en Autriche, Mateo Kovacic a débuté en 1re division à l'âge de 16 ans avec le Dinamo Zagreb, inscrivant un but dès sa première apparition.

Clin d'oeil du destin, le milieu a ensuite fait ses premiers pas en Ligue des champions lors de la réception du Real Madrid en septembre 2011, avant de signer à l'Inter Milan en janvier 2013 pour environ 15 millions d'euros.

Présent au Mondial-2014 au Brésil aux côtés de Modric, Kovacic a réalisé dans la foulée une saison pleine avec l'Inter, avec 44 matches et 8 buts toutes compétitions confondues.

Cette arrivée est le cinquième transfert du Real Madrid dans un été plutôt calme, après les recrutements du milieu offensif de Majorque Marco Asensio (4 M EUR), du latéral brésilien de Porto Danilo (31,5 M EUR) et de deux joueurs de l'Espanyol Barcelone, l'ailier Lucas Vazquez (1 M EUR) et le gardien Kiko Casilla (6 M EUR). Le Real a aussi enregistré les retours de prêt du Brésilien Casemiro (Porto) et du Russe Denis Cheryshev (Villarreal).

Fifa.com (18/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison espagnole, 2015 - 2016

Message par rachid_as le Mer 19 Aoû - 17:46

Bakambu, de Bursaspor, à Villarreal



L'attaquant franco-congolais Cédric Bakambu, qui évoluait depuis un an à Bursaspor en Turquie, a été transféré à Villarreal où il évoluera les cinq prochaines saisons, a annoncé mercredi le club espagnol.

Âgé de 24 ans, Bakambu vient renforcer l'attaque du "sous-marin jaune", très remaniée à l'intersaison avec notamment l'arrivée vendredi dernier de l'international espagnol Roberto Soldado en provenance de Tottenham.

La presse espagnole évoque une indemnité de transfert autour de sept millions d'euros pour Bakambu, formé à Sochaux (2010-2014) avant de rejoindre Bursaspor à l'été 2014. En Turquie, l'attaquant a inscrit 21 buts en une quarantaine de rencontres.

Cédric Bakambu vient renforcer une attaque qui, outre Soldado, a également enregistré en juin les arrivées des prometteurs attaquants Samuel Castillejo et Samuel Garcia, transférés de Malaga. Villarreal, qui a terminé sixième de Liga en mai dernier, est qualifié cette saison pour la phase de poules de l'Europa League.

Fifa.com (19/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison espagnole, 2015 - 2016

Message par rachid_as le Mer 19 Aoû - 17:47

Bifouma, de l'Espanyol, prêté à Grenade



L'attaquant français de l'Espanyol Barcelone Thiévy Bifouma a été prêté à Grenade pour une saison avec option d'achat, ont annoncé les deux clubs mercredi.

Le Franco-Congolais de 23 ans, international Espoirs avec les Bleuets (3 sélections), avait déjà été prêté la saison dernière à un autre club andalou, Almeria, où il a inscrit quatre buts en une trentaine d'apparitions.

Fifa.com (19/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison espagnole, 2015 - 2016

Message par rachid_as le Mer 19 Aoû - 17:52

Piqué suspendu quatre matches



Le défenseur du FC Barcelone Gerard Piqué a été suspendu mercredi pour quatre matches après son exclusion pour avoir insulté un arbitre assistant lundi lors de la défaite du Barça en Supercoupe d'Espagne, a annoncé la Fédération espagnole.

Cette sanction le privera des quatre premières journées du Championnat d'Espagne, dont l'entrée en lice du Barça dimanche à Bilbao.

L'international espagnol (28 ans) a reçu un carton rouge direct à la 55e minute du match retour contre l'Athletic Bilbao lundi soir au Camp Nou (4-0, 1-1), après avoir protesté avec beaucoup de virulence sur une question de hors-jeu.

D'après le compte-rendu de l'arbitre central, Piqué aurait prononcé des propos très injurieux envers l'arbitre de touche. Le joueur a contesté mardi cette version des faits, assurant n'avoir insulté personne et demandant pardon pour son accès de colère.

Cette sanction est un gros coup dur pour Barcelone, privé de l'un de ses habituels titulaires pour les quatre premières journées du Championnat d'Espagne qui débute vendredi. Sauf coup de théâtre en appel, Piqué manquera l'entrée en lice du Barça en Liga dimanche à Bilbao, la réception de Malaga le 29 août, le déplacement sur la pelouse de l'Atletico Madrid le 12 septembre et la réception de Levante le 20 septembre.

Fifa.com (19/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison espagnole, 2015 - 2016

Message par rachid_as le Jeu 20 Aoû - 16:03

Rien de nouveau sous le soleil de la Liga ?



On prend les mêmes et on recommence: le Championnat d'Espagne redémarre ce week-end avec pour inaltérables favoris le FC Barcelone, tenant du titre, et le Real Madrid, son dauphin, après un été inhabituellement tranquille en transferts qui a peu modifié l'équilibre des forces.

. Benitez, seul frisson du mercato
Une fois n'est pas coutume, le Barça et le Real ont surtout agité le marché dans la rubrique départs cet été: les adieux des icônes Xavi Hernandez (du Barça à Al-Sadd au Qatar) et Iker Casillas (du Real à Porto, Portugal) ont marqué la fin d'une époque en Espagne. Car dans la case arrivée, il n'y eu aucune folie à plus de 80 millions, contrairement à 2013 (Neymar, Bale) et 2014 (Luis Suarez, James Rodriguez).

Côté Barça, c'était attendu: le club vainqueur du triplé Liga-Coupe-Ligue des champions reste interdit de recrutement jusqu'à 2016. Seuls sont arrivés le milieu Arda Turan et le latéral Aleix Vidal, qui ne pourront pas jouer avant janvier. "J'ai hâte que le mercato se referme une bonne fois pour toute", a d'ailleurs lancé lundi l'entraîneur barcelonais Luis Enrique, agacé du feuilleton autour de Pedro, finalement transféré à Chelsea.

Au Real, en revanche, ce calme inhabituel s'explique par la nomination en juin de l'entraîneur espagnol Rafael Benitez. A son arrivée, le remplaçant de Carlo Ancelotti s'est dit ravi de son nouvel effectif, "le plus talentueux qu'(il ait) jamais eu". Pas de transferts "galactiques", donc, mais des retouches à la marge avec de jeunes pépites en devenir, comme le milieu croate Mateo Kovacic ou le défenseur brésilien Danilo, en attendant l'éventuelle arrivée du gardien de Manchester United David de Gea.

. Barça-Real, sempiternel duel
Sur les 10 dernières saisons, une seule Liga a échappé au duopole Barça-Real (l'Atlético de Madrid, champion en 2013-2014) et cette mainmise risque de continuer. Par rapport à 2014-2015, les rôles sont inversés. Au Real le statut de revanchard, au Barça celui de champion d'Europe en titre et d'équipe à abattre. "La Liga qui commence va être passionnante, avec la difficulté qu'il y a toujours à remporter ce titre, mais nous sommes optimistes" a lancé Luis Enrique. "Nous voulons continuer à être une équipe compétitive et une référence mondiale."

Derrière l'intenable trio d'attaque "MSN" (Messi-Suarez-Neymar), il faudra néanmoins résoudre les problèmes défensifs apparus lors des trois premiers matches officiels cette saison (9 buts encaissés). Tout l'inverse du Real: la défense a trouvé ses marques pendant la préparation mais le manque d'efficacité offensive interroge malgré la reconduction attendue de la "BBC" (Bale-Benzema-Cristiano Ronaldo). "Nous avons beaucoup de marge de progrès", a reconnu Benitez.

. Atlético, tout changer pour rester au top
Comme à chaque intersaison, l'Atlético de Madrid a monnayé à prix d'or ses meilleurs joueurs: Mario Mandzukic (Juventus), Joao Miranda (Inter Milan), Arda Turan (Barcelone)... Et comme à chaque intersaison, sont arrivées des recrues prometteuses pour poursuivre le projet de l'ambitieux entraîneur Diego Simeone: Jackson Martinez (Porto), Luciano Vietto (Villarreal), Yannick Ferreira Carrasco (Monaco)...

Bref, tout a changé pour que tout reste pareil. Les bases restent les mêmes, un bloc-équipe impressionnant, avec la confirmation attendue du Français Antoine Griezmann (22 buts en Liga l'an dernier). De quoi jouer à nouveau les trouble-fêtes, en Espagne comme en Europe, et rêver d'un nouveau sacre surprise après la conquête inattendue de la Liga 2013-2014.

. Rude course à l'Europe, comme toujours
Pour la première fois dans l'histoire de la Ligue des champions, l'Espagne pourrait compter cinq représentants en phase de poules si Valence élimine Monaco en barrage (3-1 à l'aller mercredi). Avec Séville, tenant de l'Europa League, et le trio Barça-Real-Atletico, cela fait un beau contingent d'ogres espagnols en C1.

Et cela promet aussi une belle bataille en Liga pour les places européennes: l'Athletic Bilbao, récent vainqueur de la Supercoupe d'Espagne contre le Barça (4-0, 1-1), Villarreal ou encore la Real Sociedad sont sur les rangs... Que du classique!

Fifa.com (20/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison espagnole, 2015 - 2016

Message par rachid_as le Jeu 20 Aoû - 16:04

Malaga-Séville pour débuter, le Barça pour se venger



Malaga et Séville ont l'honneur d'inaugurer vendredi (20h30 françaises) la saison 2015-2016 du Championnat d'Espagne, en attendant l'entrée en lice du champion en titre, le FC Barcelone, qui peut se venger dès dimanche de l'Athletic Bilbao, son bourreau en Supercoupe d'Espagne.

Au stade de la Rosaleda, c'est un choc 100% andalou qui se profile en lever de rideau de cette nouvelle saison, même si le Séville FC a pris pendant l'été un accent encore plus francophone avec les arrivées de joueurs comme Adil Rami, Gaël Kakuta ou Steven N'Zonzi. Samedi, l'Atletico Madrid commencera face au promu Las Palmas (20h30) et Valence, qui a battu Monaco mercredi (3-1) en barrage aller de la Ligue des champions, ira affronter le Rayo Vallecano (22h30) avant son match retour en Principauté mardi prochain.

Le Barça, vainqueur du Championnat d'Espagne au printemps dernier, et le Real Madrid, 2e, débuteront tous les deux dimanche. Pour les Catalans, le somptueux triplé réalisé au printemps (Liga-Coupe-C1) est déjà loin: la Supercoupe d'Europe remportée au forceps contre Séville (5-4 a.p.) et celle d'Espagne perdue contre Bilbao (4-0, 1-1) montrent que les hommes de Luis Enrique seront l'équipe à abattre cette saison. Avec neuf buts encaissés en trois matches officiels, le Barça va également devoir resserrer les rangs en défense dimanche (18h30) à San Mames malgré la suspension de quatre matches infligée à Gerard Piqué pour avoir insulté un arbitre.

En soirée, le Real Madrid lancera sa saison sur la pelouse d'un autre promu, le Sporting Gijon (20h30). L'entraîneur Rafael Benitez et ses joueurs devront résoudre au passage le problème d'efficacité offensive qui poursuit l'équipe merengue depuis le début de sa préparation estivale.

Le programme

Vendredi
Malaga - Séville

Samedi
Espanyol Barcelone - Getafe
Deportivo La Corogne - Real Sociedad
Atletico Madrid - Las Palmas
Rayo Vallecano - Valence

Dimanche
Athletic Bilbao - FC Barcelone
Sporting Gijon - Real Madrid
Levante - Celta Vigo
Betis Séville - Villarreal

Lundi
Grenade - Eibar

Fifa.com (20/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison espagnole, 2015 - 2016

Message par rachid_as le Ven 21 Aoû - 12:11

Asensio, du Real, à l'Espanyol



Le prometteur milieu offensif Marco Asensio, récemment transféré de Majorque (D2 espagnole) au Real Madrid, a été prêté pour une saison à l'Espanyol Barcelone, a annoncé jeudi le club catalan.

Marco Asensio, 19 ans, avait explosé la saison dernière en deuxième division espagnole au point de susciter l'intérêt du Real Madrid, qui l'a recruté pour six saisons l'hiver dernier avant de le laisser six mois en prêt à Majorque, son club formateur.

Né à Palma de Majorque, le petit gaucher (1,70 m) a été sacré champion d'Europe cet été avec l'équipe d'Espagne des moins de 19 ans.

Fifa.com (20/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison espagnole, 2015 - 2016

Message par rachid_as le Ven 21 Aoû - 12:59

Benitez s'attaque au chantier du Real



Après un printemps sans trophée, tout est à rebâtir au Real Madrid, où le nouvel entraîneur Rafael Benitez doit édifier une équipe séduisante et faire oublier son prédécesseur Carlo Ancelotti, vainqueur de la Ligue des champions dès sa première saison en 2014.

. Le projet: construire l'après-Ancelotti
Arrivé les larmes aux yeux dans son club de coeur début juin, Benitez a été vite contraint de sortir son mouchoir et de se retrousser les manches. Car l'ancien joueur (1974-1981) et entraîneur (1993-1995) du Real Madrid Castilla, la réserve du club, sait que son bilan sera comparé à l'aune de celui d'Ancelotti. En deux saisons à Madrid (2013-2015), l'Italien a gagné l'affection du public en remportant dès sa première année la tant attendue "Decima", la dixième C1 de l'histoire du club, ainsi qu'une Coupe du Roi. Et sa gestion tout en rondeur lui a valu le soutien affiché du vestiaire.

Benitez, lui, a été raisonnablement applaudi pour ses débuts au stade Bernabeu mardi en match amical contre Galatasaray (2-1) mais il sait que l'état de grâce ne durera pas. Seule issue: glaner des trophées et éclipser le FC Barcelone, auteur d'un somptueux triplé Liga-Coupe-Ligue des champions au printemps. "J'espère que nous gagnerons des titres et que l'équipe jouera bien", avait lancé Benitez (55 ans) lors de sa présentation, promettant "du travail, de l'implication". Il lui en faudra, car depuis ses deux titres de champion d'Espagne avec Valence (2002, 2004), aucune des quatre équipes qu'il a dirigées par la suite n'a remporté de championnat.

. Le jeu: mieux défendre, rester d'attaque
Si l'équipe d'Ancelotti a emballé l'Europe par son jeu offensif, avec notamment 22 victoires d'affilée (nouveau record espagnol) à l'automne 2014, l'arrière-garde montrait parfois des lacunes et l'équipe un grave manque d'équilibre. D'où l'ambition affichée par Benitez de mettre sur pied "un Real qui attaque aussi bien que ces dernières années et qui défende un petit peu mieux".

Au vu de la campagne de préparation des Madrilènes, le second objectif semble atteint... mais au détriment de l'animation offensive: Cristiano Ronaldo et Gareth Bale ont été maladroits contre Galatasaray et Karim Benzema, en phase de reprise, est incertain pour la première journée de Liga dimanche contre le Sporting Gijon (18h30 GMT). "Nous avons beaucoup de marge de progression", a reconnu Benitez, qui va devoir vite se débarrasser de son image d'entraîneur plutôt frileux.

. Les joueurs: entre diamants et pépites
Même si, contre toute attente, le Real n'a effectué aucun recrutement "galactique" cet été, Benitez dispose d'un effectif riche en stars confirmées et en jeunes pousses. Cela doit lui permettre de mieux faire tourner l'équipe que ne le faisait Ancelotti et de faire progresser les jeunes pépites, comme la recrue croate Mateo Kovacic, l'explosif attaquant Jesé ou encore les prometteurs Denis Cheryshev, Casemiro et Lucas Vazquez.

Mais l'entraîneur madrilène devra aussi couver les diamants de l'effectif. Si Benitez a déclaré dans le quotidien espagnol El Pais souhaiter que Benzema "dépasse la barre des 20-25 buts", c'est surtout avec Bale que le chantier s'annonce immense. Le Gallois, arrivé à Madrid en 2013 pour 91 M EUR, a revendiqué de jouer dans l'axe et non sur l'aile droite, où ses statistiques ne décollaient pas. Et Benitez semble s'attacher à le satisfaire, ce qui pourrait créer des tensions, notamment vis-à-vis de la star Cristiano Ronaldo. L'entraîneur a d'ailleurs eu la mauvaise idée de ne pas qualifier publiquement le Portugais de "meilleur joueur du monde", une habituelle figure imposée au Real, avant de devoir rétropédaler...

Enfin, de multiples choix doivent être faits: entre Isco et James Rodriguez dans l'entrejeu, entre Kiko Casilla et Keylor Navas dans la cage, entre Dani Carvajal et Danilo comme latéral droit, ou encore entre Pepe et Raphaël Varane en charnière centrale. Bref, le chantier ne fait que démarrer pour Benitez.

Fifa.com (21/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison espagnole, 2015 - 2016

Message par rachid_as le Sam 22 Aoû - 13:59

Malaga et Séville dos à dos en ouverture



Malaga et le Séville FC, réduit à dix, se sont neutralisés (0-0) vendredi en ouverture de la 1re journée du Championnat d'Espagne, en attendant l'entrée en lice dimanche du FC Barcelone, champion en titre, et du Real Madrid, son dauphin.

Pour les premiers frissons, il faudra attendre ce week-end: ce lever de rideau de la saison 2015-2016 de Liga a été intense, accroché et indécis, mais le déchet offensif des deux équipes ne leur a pas permis d'emballer la rencontre.

Avec quatre membres de sa "colonie" française dans le onze de départ, Séville a eu les plus belles occasions en première période, notamment par Kevin Gameiro. Mais l'avant-centre tricolore n'était pas en réussite: tir dans le petit filet extérieur (12e), reprise à bout portant expédiée à côté sur un centre venu de la gauche (16e) ou frappe du pied gauche au-dessus du cadre (18e)...

Et d'ailleurs, ce n'était pas la soirée des Français au stade de la Rosaleda. Pour son grand retour en Liga après son passage écourté à Valence (2011-2013), le défenseur Adil Rami a eu un but refusé pour hors-jeu sur un coup franc excentré (65e).

Quant à Steven Nzonzi, son tout premier match en Liga a tourné au cauchemar: averti inutilement pour avoir ralenti une remise en jeu, il a ensuite été expulsé pour un second carton jaune après avoir coupé une contre-attaque (69e).

L'ex-joueur de Stoke City a donc laissé ses partenaires à dix contre onze et ces derniers, pourtant dominateurs jusqu'à l'heure de jeu, n'ont pas réussi à faire mieux que ce match nul. D'ailleurs, Malaga aurait même pu l'emporter sur un but de Charles (88e), refusé pour hors-jeu.

La 1re journée de Liga de poursuit samedi avec notamment Atletico Madrid-Las Palmas (18h30 GMT) et Rayo Vallecano-Valence (20h30 GMT), avant les débuts du Barça et du Real dimanche, respectivement à Bilbao (16h30 GMT) et à Gijon (18h30 GMT).

Fifa.com (21/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison espagnole, 2015 - 2016

Message par rachid_as le Sam 22 Aoû - 14:15

Real - Benitez mise sur Benzema



Le nouvel entraîneur du Real Madrid Rafael Benitez a exclu samedi le recrutement d'un attaquant additionnel d'ici la fin du mercato d'été, disant compter sur le Français Karim Benzema, dont il espère qu'il dépassera la barre des 25 buts cette saison.

"Je suis convaincu que Benzema est un immense attaquant. C'est pour cela que je lui ai fixé la barre des 25 buts pour le motiver, pour qu'il le démontre", a expliqué le technicien madrilène en conférence de presse.

Depuis sa meilleure saison à Madrid en 2011-2012 (32 buts, dont 21 en Liga, son record), le Français est resté bloqué entre 20 et 24 buts toutes compétitions confondues (20 en 2012-2013, 24 en 2013-2014, 22 en 2014-2015).

Au passage, l'entraîneur du Real a assuré ne pas songer à faire venir un autre buteur.

"Nous avons (Cristiano) Ronaldo, nous avons Jesé, qui a été une bonne alternative pendant la pré-saison, nous avons (Borja) Mayoral qui vient de la réserve, et beaucoup d'autres joueurs offensifs. En ce moment, nous ne recherchons aucun N.9", a fait valoir Benitez.

En phase de reprise après une blessure, Karim Benzema s'est entraîné en marge du groupe samedi, ce qui laisse entendre qu'il ne sera pas disponible pour la 1re journée du Championnat d'Espagne 2015-2016 ce weekend.

Dauphin du FC Barcelone en Liga au printemps dernier, le Real Madrid entre en lice dimanche avec un déplacement à Gijon (18h30 GMT).

Fifa.com (22/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison espagnole, 2015 - 2016

Message par rachid_as le Dim 23 Aoû - 17:02

Barça - Le colosse a aussi des carences



Le FC Barcelone a pu sembler invincible après son colossal triplé Liga-Coupe-Ligue des champions au printemps. Mais l'ogre catalan aborde la défense de son titre de champion d'Espagne avec d'importantes lacunes avant d'aller à Bilbao dimanche (18h30) pour la 1re journée de Liga.

Un banc un peu léger
Avec le redoutable trio "MSN" (Messi-Suarez-Neymar), le Barça dispose sans doute de la meilleure ligne offensive d'Espagne, voire d'Europe. Mais quid lorsque l'un d'eux est blessé ?

Le transfert cette semaine de Pedro à Chelsea (pour 27 M EUR plus bonus) a mis en lumière le manque de profondeur du banc barcelonais, alors que le club est toujours privé de recrutement par la Fifa jusqu'à début 2016.

A Bilbao dimanche, le remplaçant de Neymar (reprise) devrait être le Brésilien Rafinha (22 ans), un joueur talentueux mais qui n'a pas le vécu de Pedro, champion du monde 2010 avec l'Espagne.

De même, le départ de l'emblématique meneur Xavi (35 ans) n'a pas pu être compensé dans l'immédiat: le Turc Arda Turan, arrivé de l'Atletico Madrid, ne pourra pas disputer son premier match avant janvier.

C'est ce manque de ressources qui a fait dire au quotidien madrilène Marca que le modèle de la formation catalane était à son "crépuscule" après les départs ces derniers mois de plusieurs pépites issues du centre barcelonais, "La Masia": Thiago Alcantara (Bayern Munich), Gerard Deulofeu (Everton), Adama Traoré (Aston Villa)...

L'entraîneur Luis Enrique, qui a dirigé la réserve du club (2008-2011), va donc devoir faire rapidement mûrir ses jeunes pousses, comme le milieu Sergi Roberto et les attaquants Munir et Sandro. "Quand il y a des jeunes du centre de formation qui ont un bon rendement, et qu'ils sont accompagnés par les meilleurs joueurs du monde venus d'ailleurs, le niveau de jeu devient imparable", a estimé vendredi le défenseur Marc Bartra, formé au club.

Une défense à resserrer

Meilleure défense de Liga la saison dernière (21 buts encaissés), Barcelone semble avoir oublié la recette pendant l'été: sur ses trois premiers matches officiels, le club catalan a encaissé neuf buts. Quatre contre Séville lors de la victoire en Supercoupe d'Europe (5-4 a.p.), cinq lors des deux matches de la Supercoupe d'Espagne perdue contre l'Athletic Bilbao (4-0, 1-1).

"Encaisser autant de buts me préoccupe, de même que le fait de voir des erreurs dans le jeu", a reconnu Luis Enrique. "Curieusement, nous sommes passés d'encaisser peu de buts à en encaisser facilement."

A Bilbao dimanche, le technicien sera en outre privé de Gerard Piqué, habituel titulaire en charnière centrale avec l'Argentin Javier Mascherano: le défenseur catalan est suspendu quatre matches pour avoir insulté un arbitre, une sanction qui s'ajoute à celle du Français Jérémy Mathieu, qui purge un match pour accumulation de cartons la saison dernière.

Certes, le latéral Jordi Alba (blessure musculaire) est de retour dans le groupe pour le déplacement à Bilbao, mais le Barça va devoir rapidement retrouver son hermétisme derrière.

Un statut à assumer

Champion d'Europe en titre, le Barça va devoir assumer son statut cet automne face à des adversaires surmotivés.

Toutefois, son jeu reste le même, sa puissance offensive aussi et, selon Luis Enrique, le colosse catalan reste favori à sa propre succession en Liga après avoir gagné six des dix derniers titres de champion.

Avec son trio offensif sud-américain et son solide entrejeu Iniesta-Busquets-Rakitic, Barcelone, au complet, affiche un onze de départ impressionnant.

"Nous voulons continuer à être une équipe compétitive et une référence mondiale", a prévenu Luis Enrique. "La Liga qui commence va être passionnante, avec la difficulté qu'il y a toujours à remporter ce titre, mais nous sommes optimistes", a-t-il conclu.

Fifa.com (22/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison espagnole, 2015 - 2016

Message par rachid_as le Dim 23 Aoû - 17:25

Griezmann déjà buteur, l'Atlético vainqueur



Un coup franc d'Antoine Griezmann a permis à l'Atletico Madrid d'écarter le promu Las Palmas (1-0) samedi pour la 1re journée du Championnat d'Espagne, tandis que Valence, avec une équipe bis, s'est contenté d'un nul (0-0) face au Rayo Vallecano.

Les attaquants semblent rouillés en Liga: après cinq matches de cette journée inaugurale, seuls deux buts ont été inscrits, un maigre ratio qui est loin de refléter la culture offensive espagnole.

Au stade Vicente-Calderon, l'unique but de Griezmann a suffi à l'Atletico pour s'imposer: l'attaquant français a adressé un coup franc légèrement dévié par le mur qui a pris le gardien à contre-pied (16e).

Très en vue, Griezmann paraît avoir repris cette nouvelle saison sur le même rythme que la précédente, où il avait terminé troisième meilleur buteur de Liga (22 buts) à égalité avec Neymar et derrière Cristiano Ronaldo et Lionel Messi.

L'Atletico doit néanmoins une fière chandelle à son gardien Jan Oblak, qui a évité l'égalisation des Canariens d'une parade spectaculaire en seconde période (72e), après avoir vu une tête de David Simon échouer sur sa transversale (58e).

Valence, remanié et maladroit

Grâce à cette courte victoire, le club "colchonero" se place d'entrée en tête de classement aux côtés de l'Espanyol Barcelone, vainqueur 1-0 de Getafe en fin d'après-midi.

En revanche, Valence a manqué l'opportunité de faire aussi bien: les Valenciens ont gâché trois grosses occasions en première période et ont souffert en seconde. Il est vrai que l'entraîneur portugais Nuno avait fait sept changements par rapport au onze de départ victorieux de Monaco mercredi en barrage aller de la Ligue des champions (3-1).

Santi Mina a ainsi buté sur le gardien du Rayo à deux reprises (12e, 19e) alors qu'il était en excellente position. Et Pablo Piatti a manqué inexplicablement le cadre alors qu'il avait bien devancé la sortie du portier (26e). Mais après la pause, c'est l'attaquant du Rayo Manucho qui a frôlé le cadre, son tir à bout portant ayant été dévié in extremis par le défenseur valencien Shkodran Mustafi (66e).

Même si Alvaro Negredo a eu une occasion en or en fin de match (90+1), ce résultat semble un moindre mal pour Valence, qui peut désormais se concentrer sur le défi de son barrage retour à Monaco mardi.

Il faut espérer que les buts commenceront à affluer dimanche avec les débuts dans cette Liga de Messi et Ronaldo: le FC Barcelone, champion en titre, affronte l'Athletic Bilbao à San Mames (16h30 GMT), tandis que le Real Madrid se déplace dimanche soir (18h30 GMT) sur la pelouse du Sporting Gijon, un autre promu.

Fifa.com (22/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison espagnole, 2015 - 2016

Message par rachid_as le Lun 24 Aoû - 16:00

Suarez sauve le Barça, le Real à l'arrêt



Une belle volée de Luis Suarez a évité un faux départ au FC Barcelone dimanche à Bilbao (1-0) pour la 1re journée du Championnat d'Espagne mais la pénurie de buts qui frappe la Liga a contaminé le Real Madrid, neutralisé à Gijon (0-0).

En Espagne, les défenseurs sont revenus de vacances en meilleure forme que les attaquants: lors des neuf premiers matches de cette journée inaugurale, seul huit petits buts ont été inscrits, un ratio très éloigné des habituels standards offensifs de la Liga.

Si le Barça, champion en titre, a réussi à s'imposer dans la douleur à Bilbao, malgré un penalty manqué de Lionel Messi et deux joueurs blessés, le Real s'est pour sa part heurté à la défense du courageux promu Gijon.

Au classement, Barcelone occupe la deuxième place avec l'Atlético Madrid et l'Espanyol Barcelone, victorieux samedi sur ce même score de 1-0, respectivement contre Las Palmas et Getafe. Le Celta Vigo, vainqueur de Levante (2-1), devance ce trio comme leader provisoire de la Liga, en attendant le duel Grenade-Eibar lundi (18h30 GMT) en clôture de la 1re journée.

Le Real, lui, accuse déjà deux points de retard sur le Barça et l'"Atleti", ce qui n'est pas la meilleure manière pour l'entraîneur Rafael Benitez de faire ses débuts en match officiel.

Mais son équipe, comme pendant la pré-saison, a manqué d'efficacité offensive, malgré plusieurs opportunités très nettes pour Cristiano Ronaldo (66e, 77e, 83e). A l'inverse, le Sporting Gijon aurait pu mener au score sur une tête de Tony Sanabria qui a trouvé la transversale et rebondi juste sur la ligne de but (36e).

Au terme de ce match intense au stade El Molinon, il reste la sensation qu'avec des grandes écuries encore en rodage estival et des adversaires décomplexés, toutes les surprises sont possibles. Ainsi le Betis Séville, autre promu, a-t-il réussi à arracher le nul devant un club aux ambitions européennes comme Villarreal (1-1).

Revanche pour le Barça
A Bilbao aussi, le Barça a été bousculé, dans un match au scénario très mal engagé. Si le club catalan a évité la sortie de route, il le doit à la volée limpide du pied gauche de Suarez sur un centre en demi-volée de Jordi Alba (54e).

Car auparavant, sur un penalty discutable obtenu par Suarez, Messi avait buté sur le gardien Gorka Iraizoz (31e). Soit le 14e penalty manqué en 63 tentatives avec le Barça pour le quadruple Ballon d'Or, dont quatre échecs la saison dernière, ce qui risque de relancer en Catalogne le débat sur le tireur N.1 de l'équipe.

Rien n'a été facile dimanche pour le Barça, privé en défense de Gerard Piqué et Jérémy Mathieu (suspendus), puis de Dani Alves et Sergio Busquets, tour à tour blessés. Ces deux coups durs ne vont pas arranger les affaires du club catalan, dont la profondeur d'effectif semblait déjà limitée sur fond d'interdiction de recrutement jusqu'à janvier 2016.

Face à cette hécatombe, l'entraîneur Luis Enrique a été contraint de lancer Sergi Roberto comme latéral droit. Le jeune milieu catalan (23 ans) a brillé à ce poste inhabituel, avec notamment une belle frappe sur la transversale (60e). Et il a été l'un des meilleurs sur la pelouse, au même titre que Luis Suarez. La volée instinctive de l'Uruguayen a remis le Barça dans le bon sens après un début de saison mitigé où les Catalans ont vu s'envoler leur rêve de sextuplé.

Cette victoire à Bilbao, qui marque un début de Liga réussi, est aussi une belle revanche pour Barcelone, qui avait sombré dans la "cathédrale" de San Mames en Supercoupe d'Espagne la semaine dernière (défaite 4-0 avant un nul 1-1 au retour). De quoi retrouver le sourire en Catalogne.

Fifa.com (23/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison espagnole, 2015 - 2016

Message par rachid_as le Lun 24 Aoû - 16:10

Valence - Ryan, un Aussie vers la grande Europe ?



Affronter Cristiano Ronaldo, Lionel Messi et consorts est un cauchemar de gardien mais Mathew Ryan en rêve: le nouveau portier australien de Valence fait ses premiers pas en Liga cette saison et peut découvrir la Ligue des champions en cas de qualification en barrage retour de l'épreuve-reine européenne mardi à Monaco (20h45).

Ryan, âgé de 23 ans, a fait le grand saut vers l'Europe en 2013 en arrivant à Bruges en provenance des Central Coast Mariners. De belles performances en Belgique et avec la sélection australienne, qu'il a guidée vers un premier sacre en Coupe d'Asie en janvier, ont commencé à le faire connaître sur le Vieux Continent. Valence a alors misé 7 millions d'euros sur lui cet été pour faire face à la longue blessure de son habituel gardien titulaire, Diego Alves.

Aussitôt, Ryan a été décisif: sa parade réflexe devant le Monégasque Bernardo Silva en première période du barrage aller de C1, mercredi dernier (victoire 3-1), a peut-être changé le cours de la confrontation. "N'importe quel jeune joueur arrivant dans une équipe désire faire ses preuves le plus vite possible", a expliqué Ryan dans un entretien à l'AFP. "Je pense que cet arrêt est une belle source de confiance pour me sentir important au sein de l'équipe. C'est toujours bien de sortir une parade comme celle-là, où on se surprend soi-même."

Elle a sans doute étonné aussi les Monégasques, qui se sont heurtés pendant 90 minutes à un gardien solide dans le jeu aérien (1,84 m, 82 kg) et doté de bons réflexes. Après avoir atteint les quarts de finale de l'Europa League la saison dernière avec Bruges, Ryan peut désormais voir plus haut. Il compte bien goûter cette saison à l'ivresse de la C1, tout en découvrant les exigences du Championnat d'Espagne... où il croisera Ronaldo et Messi.

'Le pied dans la porte'
"C'est ma première expérience dans l'un des championnats majeurs. Je ne m'attend pas à disputer des matches faciles dans un tel championnat", a-t-il reconnu. Il sait aussi que le retour de blessure du Brésilien Alves est attendu pour la fin de l'année mais cette perspective ne semble pas l'effrayer.

"Après Bruges, je voulais aller dans un club où il y a davantage de concurrence", a-t-il prévenu. "J'ai toujours voulu rejoindre les meilleurs championnats pour me lancer des défis. (...) Là, j'ai mis le pied dans la porte et j'espère ne pas donner à l'entraîneur (Nuno Espirito Santo) des raisons de me sortir de l'équipe."

Samedi, sa grande première dans le championnat espagnol s'est bien passée puisqu'il n'a pas concédé de buts face au Rayo Vallecano (0-0). Et à l'image du magnat singapourien Peter Lim, nouveau patron de Valence, Mathew Ryan nourrit de grandes ambitions pour cette saison. "Les propriétaires du club ont annoncé qu'ils voulaient remporter des titres dans les années à venir, et c'est ce pour quoi je joue au football. On joue pour gagner des matches, remporter des trophées et garder des souvenirs pour toute la vie", a résumé le jeune portier.

Reste pour lui à écrire une nouvelle page mémorable lors du barrage retour mardi au stade Louis-II. "Notre première grande ambition est de nous qualifier pour la Ligue des champions. Ce n'est pas encore fait mais nous avons pris un avantage", a conclu Mathew Ryan.

Fifa.com (24/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison espagnole, 2015 - 2016

Message par rachid_as le Lun 24 Aoû - 16:11

Real - Benzema de retour à l'entraînement



L'attaquant français Karim Benzema a fait son retour à l'entraînement du Real Madrid lundi, après trois semaines d'arrêt en raison d'une blessure à une cuisse, a annoncé le club madrilène.

Benzema a manqué une grande partie de la préparation de son équipe, mais il pourrait faire son retour dès samedi, pour la 2e journée du Championnat d'Espagne alors que le Real reçoit le Betis Séville.

Fifa.com (24/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison espagnole, 2015 - 2016

Message par rachid_as le Lun 24 Aoû - 16:12

Barça - Alves blessé à la cuisse



Le FC Barcelone a annoncé lundi que son arrière droit Dani Alves, sorti après 15 minutes de jeu dimanche face à Bilbao (1-0), souffre d'une blessure à l'adducteur droit, alors que Sergio Busquets, également blessé dimanche, n'a rien de grave.

"Les examens réalisés ont confirmé que le Brésilien souffre d'une lésion à l'adducteur droit", a annoncé le club sur son site, sans préciser la durée de l'absence du joueur âgé de 32 ans.

Selon la presse catalane, il pourrait être absent un mois, et manquer les matches de championnat contre Malaga, Levante et l'Atletico Madrid le 12 septembre.

Le milieu Sergio Busquets, également blessé lors de la rencontre dimanche à la cheville droite, n'a pas de "blessure sérieuse", a ajouté le club. Il pourra postuler pour une place dans l'équipe que le sélectionneur Vincente del Bosque dévoilera vendredi pour affronter la Slovaquie et la Macédoine pour les qualifications à l'Euro-2016.

Fifa.com (24/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison espagnole, 2015 - 2016

Message par rachid_as le Mar 25 Aoû - 15:45

Real - Benzema dément pour Arsenal



L'attaquant international français Karim Benzema a traité de "clowns" les journalistes des médias anglais qui laissent entendre qu'il allait quitter le Real Madrid pour rejoindre Arsenal en affirmant avec force que "c'est ici où se trouve ma maison".

"A tous ces clowns qui veulent faire croire des choses à mes supporteurs. C'est ici où se trouve ma maison!", a écrit l'international français sur son compte Twitter lundi à côté d'une photo sur laquelle on le voit dans les vestiaires du Real.

Benzema n'a pas disputé le premier match du Real en Championnat d'Espagne, dimanche soir sur le terrain du Sporting Gijon (0-0) en raison d'une blessure à une cuisse qui l'avait privé d'une grande partie de la préparation d'avant-saison de son équipe.

Il a repris l'entraînement lundi et pourrait effectuer son retour dès samedi pour la deuxième journée de Liga face au Betis Séville.

Fifa.com (24/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison espagnole, 2015 - 2016

Message par rachid_as le Mer 26 Aoû - 17:09

Illarramendi, du Real, retourne à la Real Sociedad



Le milieu espagnol Asier Illarramendi, qui n'a pas percé au Real Madrid, est retourné dans son club formateur, la Real Sociedad, où il a signé pour six ans, ont annoncé les deux clubs mercredi, deux ans après un transfert dispendieux dans le sens inverse.

Arrivé à Madrid pour 38,9 millions d'euros avec le statut de successeur désigné de Xabi Alonso, "Illarra" n'a pas réussi à s'imposer dans l'entrejeu du club merengue. Il a notamment sombré lors d'un quart de finale retour de Ligue des champions contre contre Dortmund (3-0, 0-2) au printemps 2014.

Son statut de remplaçant ne l'a pas empêché de garnir son palmarès d'une C1 et d'une Coupe du Roi cette année-là. Mais le recrutement cet été du Croate Mateo Kovacic et le retour de prêt du Brésilien Casemiro ont définitivement bouché son horizon à Madrid.

Selon les médias espagnols, le montant payé par la Real Sociedad pour récupérer le milieu défensif (25 ans) s'élèverait à environ 16 millions d'euros plus bonus, ce qui représente une moins-value importante pour le Real Madrid.

International espagnol dans les catégories de jeunes, Asier Illarramendi avait été sacré champion d'Europe Espoirs en 2013.

Fifa.com (26/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison espagnole, 2015 - 2016

Message par rachid_as le Jeu 27 Aoû - 16:28

Llorente, de la Juve, au FC Séville



L'attaquant international espagnol Fernando Llorente va quitter la Juventus Turin pour rejoindre le Séville FC, a annoncé mercredi le club andalou, où le champion du monde 2010 a l'opportunité de se relancer en vue de l'Euro-2016.

"Fernando Llorente arrive ce soir à Séville avec la permission de son club, la Juventus Turin, pour passer dans les prochaines heures une visite médicale avec le Séville FC", a fait savoir le club espagnol.

Selon la presse espagnole, Llorente aurait trouvé un accord à l'amiable avec la Juve pour arriver libre à Séville. En revanche, les médias italiens parlent d'un transfert pouvant s'élever à entre sept et dix millions d'euros.Sauf coup de théâtre, l'attaquant né à Pampelune (nord de l'Espagne) devrait donc renforcer le secteur offensif du club sévillan, qui a perdu à l'intersaison le Colombien Carlos Bacca, parti à l'AC Milan.

Arrivé libre à la Juve en 2013, Llorente a eu du mal à s'imposer au sein de la "Vieille Dame". Il a néanmoins remporté deux Championnats d'Italie consécutifs et participé en tant que remplaçant à la finale de Ligue des champions perdue en juin face au FC Barcelone (3-1).

Barré à Turin par son compatriote Alvaro Morata et par le Croate Mario Mandzukic, Llorente (30 ans) aura sans doute plus de temps de jeu à Séville, qui s'apprête à disputer la phase de poules de la Ligue des champions en tant que vainqueur de l'Europa League 2015.

Cet attaquant longiligne, formé à l'Athletic Bilbao, a notamment été finaliste de l'Europa League avec le club basque en 2012 (défaite 0-3 contre l'Atletico Madrid) avant de rejoindre Turin. Il compte 24 sélections avec l'équipe d'Espagne (7 buts) et a remporté le Mondial-2010 et l'Euro-2012 avec la "Roja".

Selon plusieurs médias internationaux, Llorente sera accompagné à Séville par l'international chilien Mauricio Isla, un milieu de terrain prêté par la Juve aux Queens Park Rangers la saison dernière.

Fifa.com (26/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison espagnole, 2015 - 2016

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:10


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum