Banou DIAWARA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Banou DIAWARA

Message par rachid_as le Ven 10 Juil - 21:31

Sur notre site : Banou Diawara signe pour deux ans à la JSK

Pour lire l'article ==> http://js-kabylie.fr/index.php/informations/articles/3815-banou-diawara-signe-pour-deux-ans-a-la-jsk


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banou DIAWARA

Message par rachid_as le Sam 11 Juil - 14:27

Banou Diawara : «Au Burkina, on connaît les Verts et la JSK»

Il a signé dans la matinée d’hier un contrat de deux ans et a rejoint ses nouveaux camarades à Hammam Bourguiba tard dans la soirée. Il était 1h30 du matin quand il a passé la frontière. Compétition était à son accueil pour recueillir ses premières impressions.

Vous êtes enfin un joueur de la JSK, votre sentiment ?
Je suis très content et fier de signer à la JSK. Après quelques jours de suspense, j’ai eu ce que je voulais, être un joueur de la JSK.

Pourquoi tant de suspense ?
Je dois vous dire que pour moi, c’était la JSK dès le départ. Ça s’est compliqué un moment, mais les choses ont fini par s’arranger. Aujourd’hui, je suis là, c’est le plus important.

Racontez-nous le voyage annulé…
J’ai fait plus de 380 km de ma ville natale à Ouaga. Ma valise était prête, mon billet, mon visa… mais mon père m’a demandé de ne pas effectuer ce voyage. J’ai beaucoup de respect pour lui, alors j’ai obéi.

Pourquoi votre père vous a-t-il demandé ça ?
On a une tradition au Burkina. On ne peut rien faire sans la bénédiction des parents. Les responsables de mon club ont fait pression sur mes parents pour m’empêcher de signer à la JSK. Ils avaient des offres intéressantes d’Europe et d’Asie. J’ai convaincu mes parents que la meilleure chose à faire était de venir à la JSK. Je ne veux pas brûler les étapes. La JSK d’abord, l’Europe après. Je suis jeune, j’ai tout mon temps.

Que connaissez-vous de la JSK ?
Au Burkina, la JSK, c’est un ogre en Afrique. C’est 7 coupes d’Afrique, beaucoup de championnats, un tremplin pour l’Europe.

Les supporters vous voient comme le remplaçant d’Ebossé…
(Il nous coupe). Je ne veux remplacer personne. Je suis là pour bosser et marquer des buts. Je ferai tout pour ne pas décevoir le président, le coach et les supporters.

L’Algérie a barré la route du Mondial au Burkina, un mot sur ce match…
Je n’étais pas en EN à cette époque là, mais j’étais le seul joueur local lors de la dernière CAN. Par contre, je vous dirai au Burkina Faso, on connaît les Verts et la JSK.

Compétition (11/07/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banou DIAWARA

Message par rachid_as le Dim 12 Juil - 18:13

Diawara : «Avant de signer à la JSK, il m’a fallu convaincre toute ma famille !»

Comme nous l’avons annoncé dans notre précédente édition, l’attaquant burkinabé Diawara est arrivé dans la soirée de vendredi dernier à Hammam Bourguiba, en compagnie des dirigeants. Cette opération est considérée comme une grande réussite pour le staff technique mais aussi pour les dirigeants. En s’attachant les services du buteur du Burkina Faso, c’est tout le monde qui affirme que la JSK vient de réaliser une grosse opération. Pour sa part, le joueur s’est livré au Buteur où il est revenu sur ce nouveau challenge mais aussi sur plusieurs sujets.

Toutes nos félicitations pour ce nouveau contrat et bienvenue à vous à la JSK…
Je vous remercie. En tous les cas, je suis très heureux d’être ici. L’accueil qui m’a été réservé m’a fait oublier la fatigue du long trajet. En tous les cas, je sais que la JSK sera ma seconde famille.

Avant de rallier la Tunisie, vous avez posé vos valises à Alger puis à Tizi Ouzou. Comment avez-vous trouvé ces deux villes ?
Personnellement, j’ai découvert une ambiance formidable en Algérie. Je ne m’y attendais vraiment pas, car avant de venir, on m’avait dit beaucoup de mauvaises choses de l’Algérie. Mais dès que j’ai posé les pieds à Alger puis Tizi Ouzou, j’ai découvert le contraire. J’ai trouvé des gens accueillants qui m’ont souhaité la bienvenue. Les dirigeants étaient aux petits soins. C’est le cas aussi à Hammam Bourguiba, car j’ai trouvé une véritable ambiance familiale.

Vous êtes arrivé mardi à Alger. Pourquoi avoir attendu 4 jours, avant de signer ?
Il est vrai que je suis arrivé mardi et je n’ai signé que vendredi. La raison est qu’il fallait que j’effectue tous les examens médicaux, c’est obligatoire avant de signer. Ajouter à cela un paramètre important.

Lequel ?
Le président de la JSK n’était pas en Algérie. Il se trouvait au Maroc. Je devais donc l’attendre, avant de signer. Une fois qu’il est arrivé, nous avons parlé de l’ensemble des modalités du contrat et nous avons fini par trouver un accord. Tous ces paramètres ont retardé quelque peu ma signature, d’autant plus que l’équipe se trouve en Tunisie. Mais bon, l’important est que je suis à la JSK aujourd’hui et c’est ce qui compte le plus à mes yeux.

Votre signature à la JSK intervient, après un long épisode et beaucoup de spéculation autour de votre venue. Qu’avez-vous à nous dire à ce sujet ?
Il ne s’est rien passé de grave. C’est une chose normale qui pouvait arriver à n’importe quel joueur. L’important est qu’aujourd’hui, je suis à la JSK, c’est ce qui compte le plus. Je vais désormais travailler pour m’imposer au sein de cette équipe.

Mais la polémique a été déclenchée le jour où vous avez fait machine arrière à l’aéroport de Ouagadougou. C’est l’occasion d’apporter des explications sur ce qui s’est passé, non ?
Effectivement, j’avais trouvé un accord avec la JSK et le club m’a envoyé une invitation officielle. J’ai récupéré mon visa pour l’Algérie et je me suis déplacé à l’aéroport. C’est à ce moment-là que mon père m’a appelé au téléphone pour me déconseiller de jouer à la JSK. Il m’a dit des mots qui m’ont vraiment touché. C’est la raison pour laquelle j’ai rebroussé chemin.

Sous entendez-vous par là que votre famille est contre votre venue à la JSK ?
En grande partie, oui. Ils ne voulaient pas que je signe à la JSK dans un premier temps, mais aujourd’hui, ils connaissent mon choix et c’est ce qui compte le plus à mes yeux.

Est-il vrai qu’ils ont eux peur pour vous, après avoir appris la disparition d’Albert Ebossé ?
C’est vrai. Je ne vais pas vous mentir en vous disant le contraire. Ma famille sait ce qui est arrivé à Ebossé et c’est normal que mon père ait peur pour moi. Ils savent que la JSK est un grand club, mais c’est à cause de l’insécurité. Je trouve que c’est légitime. Pour ma part, ce n’est pas à cause de la mort d’Ebossé que j’ai renoncé à venir, mais je l’ai fait pour mon père uniquement.

Comment avez-vous convaincu votre famille ?
Je ne vous cache pas que ça n’a pas été une chose facile pour moi. Il fallait convaincre tout le monde, et personne n’a pu oublier la mort d’Ebossé. C’est la raison pour laquelle j’ai dû patienter, avant d’avoir leur accord. L’important aujourd’hui est que je suis avec l’équipe et c’est à moi de prouver mes qualités.

Vous nous aviez déclaré que ce n’est pas à cause d’Ebossé que vous avez fait machine arrière la première fois, mais seulement par respect à votre père. Sous entendez-vous par là que vous n’êtes pas inquiet en venant à la JSK ?
Si je l’étais, je n’aurais pas signé dans ce club. A vrai dire, j’avais un contact sérieux d’un club de seconde division en Espagne. Mais je n’étais pas très chaud à l’idée de partir dans ce club, je veux jouer à la JSK.

Qu’est-ce qui vous a le plus motivé à signer à la JSK ?
Je ne vous cache pas que j’ai beaucoup de mal à expliquer pour quelle raison j’ai tant souhaité jouer à la JSK. C’est un club qui j’ai toujours porté dans mon cœur. J’ai expliqué aussi à ma famille que la disparition d’Ebossé faisait partie du destin.

Nous avons une question particulière à vous poser ; êtes-vous musulman ?
Oui, je suis musulman et fier de l’être. Je fais la prière et le Ramadhan. Je suis d’ailleurs très heureux de découvrir le Ramadhan en Algérie et ici à la JSK avec ma nouvelle équipe.

Que connaissiez-vous de la JSK, avant de venir ?
Je connais la JSK. Tout ce que je peux vous dire sur ce club, c’est que c’est un géant d’Afrique. J’ai longuement cherché sur internet et j’ai fait de belles découvertes sur la JSK et sa grandeur, que ce soit en Algérie ou en Afrique. Je me suis dit qu’il m’était impossible de rater une telle occasion. J’ai alors saisi ma chance.

Quels sont vos objectifs ?
Dans un premier temps, je vais faire en sorte de m’adapter rapidement. Je profite de cette occasion puisque je suis à Hammam Bourguiba. Je vais connaitre mes nouveaux partenaires et le staff technique. En second lieu, je tâcherai de m’imposer dans ce grand club, afin d’être à la hauteur des attentes de ma famille, des dirigeants et des supporters de la JSK.

Cela fait 13 jours que l’équipe se prépare à Hammam Bourguiba. Ne craigniez-vous pas d’accuser un certain retard dans la préparation ?
Ce ne sera pas un problème pour moi, car je me suis toujours entraîné au Burkina Faso. J’avais un programme et je n’ai jamais arrêté le footing. Je sais que je vais rapidement me mettre dans le bain de la préparation. Je sais aussi qu’il y aura un second stage de préparation, après le mois de Ramadhan. Je ne m’impatiente pas.

Les supporters de la JSK veulent connaître vos performances avec votre ancienne équipe. Combien de but avez-vous marqués au Burkina Faso ?
Comme vous le savez, j’étais un joueur du Racing, un club de première division du Burkina Faso. J’ai réalisé de grosses performances dans mon pays. J’ai remporté à deux reprises le titre de meilleur buteur du championnat. La saison passée, j’ai inscrit 22 buts. Mes qualités principales sont le jeu de tête et la force de pénétration. J’espère pouvoir rééditer cet exploit en Algérie avec la JSK.

Un dernier mot…
Je tiens à remercier les dirigeants pour leur accueil et j’espère être à la hauteur de leurs attentes.

Le Buteur (12/07/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banou DIAWARA

Message par rachid_as le Dim 12 Juil - 18:40

JSK : Diawara enflamme Hammam Bourguiba

Le moins qu’on puisse dire de l’arrivée de Banou Diawara à Hammam Bourguiba est qu’elle était très spéciale, un accueil royal a été réservé au meilleur buteur du championnat burkinabé.

Certes, le joueur est arrivé à 1h30, mais il a trouvé tous les membres du staff technique et le manager général de l’équipe à son attente, des flashes pleuvaient de partout. Le joueur a bien compris alors qu’il est dans un grand club. Quelques minutes seulement après son arrivée, le temps de remettre son passeport aux dirigeants kabyles et Doudane d’appeler le magasinier de l’équipe, le manager général des Canaris a ordonné au garde-matériel de donner à Diawara son lot d’équipement, les entraîneurs lui ont parlé dans le couloir avant de l’escorter jusqu’à sa chambre. Quelques minutes après, il rejoint le groupe au restaurant pour prendre le repas du s’hor avec le reste de la délégation. C’est à ce moment que les joueurs lui ont souhaité la bienvenue. Tellement l’international burkinabé a mis du suspense pour signer à la JSK et vu sa valeur et sa cote au Burkina Faso, son arrivée a enflammé tout simplement Hammam Bourguiba, puisque même les joueurs et les dirigeants du CSC commentaient hier cette arrivée.

Il est très sympa, il s’est libéré dès son arrivée
De son côté, le joueur riait avec tout le monde à son arrivée, il était très à l’aise, on n’a noté aucun signe de doute ou de complexe chez le néo-avant-centre des Jaune et Vert. La preuve, après avoir pris le repas du s’hor avec les joueurs, il a fait un petit tour au jardin de l’hôtel, il a croisé Doudane et les deux hommes sont restés un bon moment à parler, même avec les autres membres de la délégation «il est très cool», commentaient les membres de la délégation kabyle. Quelques minutes seulement après son arrivée, Banou Diawara a réussi à se libérer, de bon augure pour la suite…

Première séance d’entraînement hier après-midi
Le joueur qui est arrivé très fatigué à Hammam Bourguiba s’est bien reposé lors de la matinée d’hier, par ailleurs, Banou Diawara a été appelé d’effectuer sa première séance d’entraînement avec sa nouvelle équipe hier après-midi lors de la première séance d’entraînement que le staff technique des Jaune et Vert a programmée hier. Diawara a débuté la séance avec le groupe mais Karouf devait le soumettre par la suite à un programme spécifique afin qu’il puisse rattraper le retard qu’il accuse sur le plan physique par rapport aux autres joueurs de l’équipe.

Banou Diawara : «L’accueil était très chaleureux, j’ai beaucoup aimé»
Le néo-attaquant des Jaune et Vert a beaucoup apprécié la qualité de l’accueil, lui qui est arrivé à quelques minutes seulement du s’hor à l’hôtel El-Mouradi de Hammam Bourguiba. «Je suis arrivé très fatigué, c’était très tard, mais quand même j’ai trouvé tous les responsables du staff technique et les autres dirigeants à mon accueil. Ils m’ont facilité la tâche dès le départ et ils m’ont mis dans de bonnes conditions. Sincèrement, j’ai beaucoup aimé l’accueil que les dirigeants du club m’ont réservé», nous dira hier après-midi l’attaquant des Etalons.

«Mes points forts, un bon tireur des balles arrêtées et un bon jeu de tête»
Les responsables du club kabyle misent beaucoup sur Banou Diawara pour mener l’attaque kabyle à bon port la saison prochaine. Le joueur parle de ses qualités : «Je suis là pour bosser et marquer beaucoup de buts comme je vous l’ai déjà dit, maintenant, concernant mes qualités et en plus de mon bon placement sur le rectangle vert, je suis un bon tireur des coups francs et des balles arrêtées d’une manière générale. Depuis mon enfance, je travaillais beaucoup sur ce plan, je prolongeais toujours les séances d’entraînement pour travailler les coups francs, Dieu merci, j’ai marqué beaucoup de buts sur coups francs ces dernières années. Je joue bien aussi de la tête, j’ai marqué aussi de nombreux buts de la tête, il me suffira juste de recevoir de bons ballons pour les transformer en buts», expliquait Banou Diawara.

« Je veux juste m’adapter et vite à mon nouvel environnement»
Après une journée à Hammam Bourguiba, Diawara commençait à découvrir le groupe, son seul souci est de s’adapter à son nouvel environnement. «Je veux m’adapter le plus vite possible à mon nouvel environnement. Avec une bonne adaptation, les choses seront très faciles pour moi par la suite, je suis un joueur très sérieux et un gars très ouvert, je ne pense pas que je vais trouver des difficultés pour bien me fondre dans le groupe.»

«Je suis le type de joueur qui préfère parler sur le… terrain»
Pour conclure, Diawarra promet : «Je suis là pour marquer beaucoup de buts, pour apporter un grand plus à l’équipe et pour donner de la joie à chaque rencontre aux supporters kabyles. Toutefois, je ne suis pas le type de joueur qui parle tout le temps dans les journaux, moi je suis plutôt ce type de joueur qui aime parler sur les terrains, une chose est sûre, je serai à la hauteur placée en moi par les responsables du club.»

Compétition (12/07/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banou DIAWARA

Message par rachid_as le Lun 13 Juil - 14:56

JSK : Diawara s’est facilement intégré

L’attaquant Banou Diawara a directement rallié la Tunisie pour entamer la préparation avec sa nouvelle équipe. Comme le stage tire à sa fin, l’attaquant kabyle a décidé de prendre part à quelques jours du stage, pour pouvoir s’adapter avec sa nouvelle équipe et prendre part à un match amical pour démontrer ses qualités. Ayant suivi le joueur depuis son arrivée à Bourguiba, nous avons constaté qu’il n’a eu aucun problème d’adaptation. En effet, le Burkinabé s’est vite adapté à son nouvel environnement. D’ailleurs lors de sa première séance, il s’est distingué en inscrivant un joli but. Sacré meilleur buteur de son pays, Diawara souhaite prouver sa valeur dès les premiers jours et annoncer la couleur pour devenir le meilleur buteur du championnat d’Algérie.

Karouf le suivait partout
Le premier responsable à la barre technique, Mourad Karouf, et lors du match d’application, a beaucoup parlé avec son nouveau joueur. Il lui donnait des conseils à chaque occasion. Cela prouve qu’il compte beaucoup sur lui en attaque.

Il a disputé une partie de ping-pong
Le nouvel avant-centre de la JSK, le Burkinabé Diawara, s’est vite adapté avec ses nouveaux partenaires. A peine arrivé, il entretient déjà de bonnes relations avec la majorité des joueurs. D’ailleurs en fin de soirée, il dispute des parties de ping-pong.

«Je remercie les joueurs qui m’ont permis de vite m’adapter»
Approché samedi soir pour avoir ses impressions, Diawara dira : «Sincèrement, je me sens très à l’aise. J’ai comme l’impression que je suis ici depuis très longtemps. Les joueurs sont sympas et le staff aussi. J’espère que je saurai apporter le plus attendu de moi.»
Le Buteur (13/07/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banou DIAWARA

Message par rachid_as le Jeu 16 Juil - 16:11

JSK/Diawara : «Je commence à m’adapter à ma nouvelle équipe»

Le centre-avant des Jaune et Vert qu’on a accosté à la fin de l’opposition de mardi dernier estime que les choses se déroulent bien pour lui dans son nouveau club, lui qui veut réussir coûte que coûte son passage à la JSK.

Le stage de Hammam Bourguiba est arrivé à sa fin mardi dernier, quel commentaire faites-vous sur votre court séjour avec l’équipe en Tunisie ?
J’ai trouvé un bon groupe, les joueurs et les membres du staff technique m’ont bien accueilli, j’ai pris part à sept séances d’entraînement, j’ai bien aimé cette bonne ambiance qui régnait aux entraînements, l’équipe a bien terminé son stage d’une manière générale.

Vous n’avez pas trouvé de probleme d’adaptation…
Non, je n’ai pas rencontré de difficultés sur ce plan, néanmoins, j’ai besoin encore de quelques jours de plus pour bien m’adapter à mon nouveau club, je n’ai passé que trois jours avec l’équipe et en dehors de l’Algérie, avec le retour de l’équipe à Tizi et le début du championnat je vais me libérer complètement.

Surtout en marquant des buts…
(Rire). Pour les buts, je suis un attaquant, ma mission est donc très claire, je suis là pour bien mener l’attaque kabyle, je serai sans aucun doute à la hauteur de la confiance placée en moi par les responsables du club.

Lors des deux derniers jours de stage à Hammam Bourguiba vous avez démontré de très belles choses aux entraînements…
Ce n’est qu’un début, avec plus de temps, je vais récupérer tous mes moyens physiques, je vais exploser à la JSK, je suis animé d’une grande volonté pour réussir mon passage dans ce grand club du championnat algérien.

Compétition (16/07/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banou DIAWARA

Message par rachid_as le Jeu 23 Juil - 11:33

JSK : Diawara interdit d’entraînement

24h de stage et voilà que les ennuis commencent ! Pas plus tard qu’hier après-midi, un incident s’est produit au sein de la formation de la JSK, entre l’attaquant Banou Diawara et l’entraîneur Mourad Karouf. En effet, le Burkinabé a tout simplement été interdit d’entraînement, pour ne s’être pas présenté à temps à la réception pour prendre place dans le bus de l’équipe qui était sur le point de se diriger vers le stade d’entraînement. Pour rappel, les Kabyles s’entraînent à environ 15 minutes de route de leur lieu d’hébergement. Karouf avait demandé à ses joueurs d’être à l’heure, à 17h plus précisément, afin de prendre le bus. Et au moment où tous les joueurs étaient présents, Diawara se trouvait dans sa chambre d’hôtel. Du coup, le coach a demandé au chauffeur de démarrer. Quelques minutes plus tard, le manager général a fait savoir par téléphone au joueur qu’il était interdit d’entraînement pour ne pas avoir respecté l’heure du départ de la délégation.

Karouf dans tous ses états
Face à cette situation, l’entraîneur en chef, Mourad Karouf, était dans tous ses états. Le coach a aussi fait savoir au manager général que Diawara était interdit d’entraînement. Le coach n’a pas admis que son joueur ait fait du retard au moment où les joueurs étaient présents dans le bus. Un comportement inadmissible a lancé Karouf dans le bus. Et c’est dans la même soirée que Diawara devait rencontrer les dirigeants pour s’expliquer avec eux. Aux dernières nouvelles, le joueur sera sanctionné par la direction.

Le joueur a voulu se déplacer par taxi, mais…
Dès qu’il est descendu de sa chambre, le joueur a tenté de prendre attache avec ses partenaires pour parler au coach, en vain. Par la suite, Diawara a essayé de rejoindre le lieu d’entraînement par taxi, avant d’apprendre par le biais du manager général qu’il était sanctionné et qu’il lui était donc interdit de prendre part à l’entraînement.

Un avertissement pour les autres des joueurs
En écartant Diawara de cette manière, l’entraîneur Mourad Karouf a voulu lancer un message fort à l’ensemble des joueurs. Désormais, ce sont tous les joueurs qui doivent bien se comporter. Le coach ne badine pas avec la discipline et il l’a fait savoir à tout le monde.

Le Buteur (23/07/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banou DIAWARA

Message par rachid_as le Ven 24 Juil - 13:09

JSK : Diawara s’excuse et reprend le travail

Depuis son installation à la tête du staff technique, l’entraîneur Mourad Karouf a beaucoup insisté sur la discipline. D’ailleurs, dès l’arrivée de l’équipe en Tunisie, il a instauré un règlement intérieur que chaque joueur doit appliquer et respecter. Mardi soir, avant le départ vers le stade d’entraînement, le coach kabyle avait donné rendez-vous aux joueurs à la réception de l’hôtel pour partir tous ensemble. Mais l’un des joueurs n’a pas répondu présent et il a été vite sanctionné en le laissant à l’hôtel. Il s’agit de l’attaquant burkinabé, Banou Diawara. Même s’il a essayé de rejoindre ses coéquipiers par taxi, le centre avant kabyle est finalement resté dans sa chambre. Au lendemain, le joueur n’a pas trop tardé à demander des excuses aux membres du staff technique. Il leur a fait savoir qu’il regrettait d’être arrivé en retard et que cela ne se reproduira jamais. L’entraîneur Karouf, compréhensif, a autorisé son poulain à réintégrer le groupe pour préparer le match amical face à l’AS Marsa.

Message reçu 5/5
Certes, c’est Banou Diawara qui a été sanctionné, mais tous les joueurs ont bien appris la leçon. Ils savent tous qu’aucun écart disciplinaire ne sera toléré et que chaque joueur assumera ses responsabilités à l’avenir. Autrement dit, les coéquipiers de Rahal n’ont le choix que d’appliquer à la lettre le règlement intérieur et faire preuve de professionnalisme pour réussir ce deuxième stage de préparation.

«Je me suis excusé auprès du coach»
Le Burkinabé s’est exprimé au sujet de son retard et affirme avoir présenté ses excuses à son entraîneur : «Je me suis excusé auprès de l’entraîneur et je lui ai promis de ne plus refaire ça. Si je suis venu à la JSK, c’est pour progresser et décrocher un contrat. Je sais que les choses ne vont pas être faciles puisqu’il y aura une concurrence très rude. Je dois bien me préparer pour gagner ma place.»

Le Buteur (24/07/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banou DIAWARA

Message par rachid_as le Ven 24 Juil - 13:17

Karouf-Diawarra, tout est rentré dans l’ordre

Comme nous l’avions rapporté dans notre édition d’hier, l’attaquant international des Etalons ne s’est pas entraîné mercredi soir avec l’équipe. Diawarra a été laissé à l’hôtel. En effet, le joueur n’est pas descendu de sa chambre en même temps que ses coéquipiers.

Après cinq minutes d’attente, Karouf et Doudane ont demandé au chauffeur du bus de démarrer, laissant ainsi le joueur à l’hôtel. Mardi dernier, quelques minutes seulement après l’arrivée de l’équipe à Gammarth, l’entraîneur en chef des Canaris a provoqué une réunion avec les joueurs. Il n’a pas hésité à mettre les points sur les «I» avec ses capés, à fixer les horaires des repas et des entraînements, d’interdire la circulation dans les salons de la réception, d’interdire la piscine… quelque part, le coach des Canaris a mis des barrières à ses joueurs, des limites à ne pas franchir. Ceci dit, la première victime de l’entraîneur kabyle n’était autre que l’attaquant burkinabé, Banou Diawarra. Hélas, ce dernier avait cru que le départ de l’hôtel était fixé à 17h30 alors que les joueurs étaient dans le bus à 17h déjà. Cette affaire n’a pas perturbé la sérénité du groupe ni le joueur qui a rencontré son entraîneur hier et avant-hier soir. A la JSK, on a déjà tourné cette page, les joueurs s’entraînent dans de très bonnes conditions et avec un grand sérieux ; les membres du staff technique maîtrisent parfaitement la situation. Diawarra va servir d’exemple pour les autres joueurs qui sont plus que jamais avertis.

Karouf : «Diawarra ou un autre, je ne badine pas avec la discipline»
«Pour moi, il n’y a pas d’affaire Diawarra. Contrairement à Hammam Bourguiba où le terrain d’entraînement se trouve juste à côté de l’hôtel, ici à Gammarth, on est obligés de prendre le bus pour faire dix ou quinze minutes de route pour arriver au stade. Diawarra ne s’est pas présenté à 17h, heure de départ, on l’a attendu cinq minutes ; il ne s’est pas présenté, on a démarré. On pouvait aller le chercher dans sa chambre, mais on a bien expliqué les choses aux joueurs dès le premier jour ; j’ai bien tracé les limites, j’ai aussi fixé les horaires ; j’ai insisté sur la discipline, tout le monde était averti. Maintenant, Diawarra ou un autre, celui qui fautera payera sur le champ, je ne badine pas avec la discipline. J’ai parlé avec Banou, il m’a demandé des excuses, il ne l’a pas fait exprès ; on a déjà tourné cette page, on se concentre sur notre travail et sur le match de ce soir.»

Diawarra : «Je salue le professionnalisme de l’entraîneur»

L’attaquant burkinabé de la JSK revient sur cette histoire de sanction dont il a fait l’objet mercredi soir, comme il parle de son sérieux et de son comportement dans le groupe. Il promet de ne plus commettre des erreurs pareilles.

Pourquoi avez-vous raté la séance d’entraînement de mercredi soir ?
C’est clair, je n’ai pas pu rallier le lieu de l’entraînement. A ma sortie de la chambre, je n’ai trouvé personne à l’hôtel, le bus avait déjà démarré.

Et pourquoi vous n’êtes-vous pas présentés au parking de l’hôtel pour prendre place dans le bus en même moment que les autres joueurs ?
Depuis qu’on est arrivés à Gammarth, l’entraîneur affiche quotidiennement les horaires des entraînements au tableau d’affichage. Il a été mentionné noir sur blanc que l’entra$inement de mercredi soir débute à 17h30, et le départ de l’hôtel à 17h, je n’ai pas vu la note de départ, je croyais alors que c’est le départ qui a été fixé à 17h30, ni plus ni moins.

On comprend à travers vos dires que vous êtes un peu affecté par cette histoire, non ?
Je ne vous cache pas que je n’ai pas bien dormi mercredi, ce n’est pas de mes habitudes de causer ce genre de problèmes, je suis très, très sérieux, je suis un professionnel qui ne triche jamais.

Ce n’était qu’une erreur, alors…
Exactement, c’est une erreur de ma part. Je promets aux responsables de l’équipe, aux membres du staff technique et même aux supporters de ne plus commettre ce genre d’erreurs.

Avez-vous parlé à l’entraîneur ?

Oui, j’ai parlé avec l’entraîneur mercredi soir après le dîner, il m’a tout expliqué, il sait bien communiquer. D’ailleurs, je salue son professionnalisme, il était clair avec tous les joueurs et ce n’est pas seulement avec moi, celui qui faute, il payera cash.

Sinon, comment se déroule ce stage de préparation ?
Dans de très bonnes conditions, on travaille bien, on a trouvé tous les moyens de la récupération à notre disposition, on réalisera une excellente préparation ici à Tunis, c’est une certitude.

L’équipe sera appelée à jouer son premier match amical ce soir…
C’est très important de jouer des matchs amicaux lors de cette période de préparation. On va débuter la série des rencontres amicales ce soir ; le plus important à mes yeux sera le travail des automatismes et de la cohésion : pour les résultats, c’est en championnat qu’on doit carburer.

=======

Il était abattu mercredi soir
Banou Diawarra, qui a raté la séance d’entraînement de mercredi soir pour les raisons dont tout le monde est au courant, était très affecté au retour de l’équipe à l’hôtel. Quelques joueurs n’ont pas hésité à lui remonter le moral.

Il a longuement parlé avec Karouf après le dîner
Après le dîner, l’entraîneur en chef des Canaris s’est réuni avec son joueur, ils ont longuement discuté. Karouf a trouvé les mots justes pour expliquer sa méthode de travail à son attaquant et surtout pour lui expliquer qu’à la JSK on donne beaucoup d’importance à ce genre de détails.

Il s’est entraîné hier matin
Hier matin, lors de la séance d’entraînement, la première de la journée, Banou Diawarra s’est entraîné le plus normalement du monde avec le groupe. Karouf a passé l’éponge et le joueur a tourné la page…

Compétition (24/07/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banou DIAWARA

Message par rachid_as le Dim 26 Juil - 17:06

Diawara se défend  :
« C’est la chance qui m’a tourné le dos »


Lors de la rencontre amicale de  vendredi dernier, l’attaquant vedette des Jaune et Vert a raté deux buts tout fait. D’ailleurs, sur une belle action, le tir de l’attaquant international des Canaris a trouvé le poteau du gardien adverse, Diawara revient sur cette action : « J’étais bien placé dans la surface de réparation, j’ai bien tiré, j’ai même croisé mon tir afin de ne donner aucune chance au gardien adverse de capter le cuir mais c’est le poteau qui l’a sauvé d’un but tout fait, c’est un match amical, je vais essayer la prochaine fois à être très efficace, j’ai hâte de marquer, même en amical, pour un avant-centre, ce sont les buts qui comptent. Un attaquant peut réaliser un grand match mais s’il ne marque pas, c’est toujours … la catastrophe, bref, je ferai le maximum pour marquer lors de la prochaine rencontre. » Sur la défaite de son équipe, Banou explique : « On a joué un match amical, on ne doit pas courir derrière les résultats lors d’une rencontre amicale, le plus important est qu’on débute la saison en force. On a bien joué en seconde période vendredi dernier, on retient cette deuxième mi-temps alors, pour les choses qui n’ont pas bien fonctionné lors de ce match, l’entraîneur a tout noté, je pense qu’on va combler nos lacunes avant le retour de l’équipe au pays et avant la première journée du championnat. De mon côté, je vais travailler comme un fou lors de ce stage rien que pour être prêt et sur tous les plans pour le match contre le CSC, surtout que cette rencontre se déroulera à Tizi Ouzou et devant les supporters de l’équipe. »

Compétition (26/07/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banou DIAWARA

Message par rachid_as le Mer 29 Juil - 13:16

JSK : Longue discussion Karouf-Diawara

Avant de recruter un attaquant de pointe, la direction de la JSK a pris tout son temps avant de tomber sur «la perle rare». Alors qu’il a déjà annulé son voyage en Algérie à la demande de son père, lequel avait peur pour lui, Diawara a finalement pris la décision d’opter pour la JSK. Considéré comme étant l’un des meilleurs buteurs du Burkina Faso, Diawara n’a, jusqu’à présent, rien démontré. Lors des deux derniers matchs de préparation, le Burkinabé n’a pas réussi à ouvrir son compteur but. Cela a poussé l’entraîneur en chef, Mourad Karouf, à se réunir avec son centre avant pour essayer de savoir ce qui ne marche pas vraiment. Selon nos sources, il lui a donné plusieurs conseils afin de lui remonter le moral et lui faire savoir qu’il possède d’énormes qualités et qu’il n’a qu’à se concentrer pour faire la différence. Un face-à-face qui a fait énormément de plaisir au Burkinabé lequel aurait promis à son coach d’être meilleur à l’avenir.

On attend beaucoup de lui
Même avec la présence de Rahal, Boumechra et Boulaouidat, les espoirs reposent sur l’attaquant Banou Diawara. Pour preuve, ce dernier a participé à toutes les rencontres depuis son arrivée à la JSK. Ce qui explique que Mourad Karouf compte sur ce joueur, dont on dit beaucoup de bien. Pour le moment, il n’arrive toujours pas s’exprimer en attendant les prochaines rencontres.

Le Buteur (29/07/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banou DIAWARA

Message par rachid_as le Mer 5 Aoû - 16:30

Diawara répond à ses detracteurs: «RDV face au CSC»

L’attaquant international burkinabé de la JSK n’a pas marqué le moindre but lors de ce stage de Gammarth. Dans cet entretien, il revient d’une manière générale sur la préparation de son équipe, sur le début du championnat et sur le problème de l’attaque avant d’aborder le sujet des critiques acerbes dont il a fait l’objet ces derniers jours.

Ces derniers jours, vous avez fait l’objet de critiques acerbes, comment vivez vous cela ?
Je ne peux rien dire à ce sujet, et même si je le pouvais, je ne sais pas quoi dire. Je ne comprends pas pourquoi on me critique de cette manière au lendemain de chaque rencontre amicale. C’est de la méchanceté gratuite. On n’est en pleine préparation, je suis nouveau dans l’équipe et surtout, ce ne sont que de matchs de préparation !

Peut-être parce que vous être la recrue phare du club et que les supporters attendent beaucoup de vous?
Je ne sais pas…franchement… moi je voulais marquer à chaque fois, je fais tout pour, mais la chance m’a tourné le dos. Lors de la rencontre contre El- Marsa, je trouve que j’ai bien joué, par la suite, j’ai raté quelques occasions lors des matchs face respectivement à Al-Fateh et  l’OM, ça arrive à tout le monde, même aux meilleurs attaquants de la planète.

Et lors des deux derniers matchs…
Je n’ai pas beaucoup joué lors des deux derniers matchs, et puis, même les autres attaquants n’ont pas marqué !  comme l’a si bien expliqué le coach, c’est un problème d’efficacité et non d’animation offensive. L’équipe a créé plusieurs occasions lors de ces cinq rencontres amicales sans pouvoir en concrétiser quelques unes.

Les supporters s’inquiètent beaucoup…
Il ne faut pas. On a joué des matchs de préparation à Gammarth, le plus important était de jouer, d’emmagasiner du temps de jeu, d’avoir du rythme, de travailler la cohésion et les automatismes et de mesurer le degrés les avancements dans notre préparation. A mes yeux est le match contre le CSC qu’on doit gagner et non ces matchs de préparations. On jouera à domicile et devant nos supporters, les trois points de cette partie doivent rester alors à la maison.

Pour gagner cette rencontre vous serez appelés à marquer…
Je ferai le maximum pour être à la hauteur lors de cette rencontre. Je veux vraiment marquer lors de ce match, je dois répondre à mes détracteurs sur le terrain et en match officiel. Je leur donnerai rendez-vous le 14 ou le 15 à Tizi Ouzou. Vous verrez le vrai Diawara.

Sinon, comment s’est déroulée la préparation de l’équipe lors de ce stage de Gammarth ?
D’une manière générale, on a bien travaillé lors de ce stage, on a joué cinq matchs amicaux, c’est le plus important dans cette phase de préparation. On aura quelques jours encore devant nous avant le match de la première journée pour bien peaufiner cette préparation. On sera prêts pour le match devant le CSC. En résumé, on a réalisé une bonne préparation, c’est à nous maintenant de prouver notre bonne santé sur le terrain lors des matchs du début de saison.

=============

Il voulait rentrer à Ouagadougou hier et rallier Alger dimanche
Hier matin, Diawara a demandé au premier responsable de la barre technique des Jaune et Vert de lui permettre de rentrer chez lui au Burkina Faso pour régler quelques affaires personnelles avant de rentrer dimanche en Algérie.

Karouf a dit non
L’entraîneur en chef des Jaune et Vert a refusé la demande de son avant- centre sur le champ. Karouf a expliqué à son joueur que l’équipe doit préparer dans de bonnes conditions son match de la première journée du championnat, prévu pour le 15 de ce mois.

Il a eu la visite de quelques amis burkinabés hier
Diawara a bien profité du quartier libre d’hier après-midi pour rencontrer quelques amis à lui qui vivent en Tunisie. Ces derniers sont restés un bon moment avec leur compatriote à l’hôtel Carthage Thalasso. Même Malo était de la partie…

Il a longuement parlé avec son entraîneur avant le dîner
Avant le dîner d’hier, Banou Diawara est resté un bon moment avec Mourad Karouf. L’attaquant des Etalons a fait savoir à son entraîneur qu’il veut marquer à tout prix contre le CSC…

Compétition (05/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banou DIAWARA

Message par rachid_as le Ven 7 Aoû - 14:48

Terrible pression sur Diawara

L’attaquant Banou Diawara reste incontestablement le joueur le plus ciblé par les critiques en cette intersaison. Attendu comme le messie, celui-ci n’a marqué le moindre but lors des matches amicaux disputés en Tunisie. Son inefficacité fait craindre le pire aux dirigeants, lesquels misent énormément sur lui pour jouer les premiers rôles. Sacré deux fois de suite meilleur buteur du championnat du Burkina Faso, Diawara peine à faire parler de lui sous le maillot des Jaune et Vert. Jusqu’à maintenant, il s’est distingué beaucoup plus par ses ratages que par son efficacité. Le manager Karim Doudane et l’entraîneur Mourad Karouf n’ont pas cessé de discuter avec lui durant le séjour de l’équipe à Gammarth afin de l’aider à se libérer, mais en vain. Une pression terrible pèse déjà sur ses épaules avant même l’entame du championnat. S’il avait marqué lors des joutes amicales jouées en Tunisie, il ne se retrouverait pas dans la situation actuelle. Hésitant au départ pour venir signer à la JSK, Diawara avait fini par parapher un contrat de deux ans sur insistance de la direction, laquelle a fait le maximum pour enrôler le meilleur buteur du championnat du Burkina Faso. Il est recruté pour combler le vide laissé par le Camerounais Albert Ebossé, lequel avait perdu la vie au mois d’août dernier à la fin de la rencontre face à l’USMA comptant pour la deuxième journée du championnat. Malgré la pression qui pèse sur lui, il se montre imperturbable en disant qu’il sera à la hauteur de la confiance placée en lui.

Il rassure Hannachi et Azlef
Dès son retour à Tizi Ouzou, l’attaquant Diawara a eu une longue discussion avec Malik Azlef. Ce dernier, qui s’attendait à le voir faire parler la poudre lors de la série des matches amicaux joués en Tunisie, lui a demandé ce qui ne lui a pas permis de briller. Et pour toute réponse, Diawara lui a répondu qu’il sera à la hauteur des attentes placées en lui et qu’il marquera beaucoup de buts. Sûr de ses qualités, il promet au président Hannachi et à Azlef qu’il retrouvera son efficacité lors des matches de championnat. Il affiche une grande assurance et cela malgré la pression terrible qui pèse sur lui. Il a fait la promesse à ses dirigeants de marquer beaucoup de buts, mais s’il continue à jouer comme il l’a fait lors des matches amicaux, il aura vraiment du mal à apporter du punch à la ligne offensive de la JSK. La direction n’a pas lésiné sur les moyens pour le recruter, mais il semble qu’il est loin de son niveau. Meilleur buteur deux fois de suite dans son pays, il n’a réussi à inscrire aucun but lors des matches de préparation avec les Jaune et Vert.

Compétition (07/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banou DIAWARA

Message par rachid_as le Mar 11 Aoû - 18:46

Banou Diawara, élu meilleur joueur du championnat du Burkina Faso
Le nouvel attaquant de la JSK, le burkinabé Banou Diawara (23 ans), vient d’être élu meilleur joueur du championnat du Burkina Faso de 1ère Division pour la saison 2014/2015.

Meilleur buteur de la précédente saison avec 13 buts en championnat en 8 autres en coupe nationale, c’est une récompense à juste titre pour cet attaquant dont la JSK attend beaucoup cette saison. Le joueur doit faire honneur désormais  à son statut!
Rédaction

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banou DIAWARA

Message par rachid_as le Mar 25 Aoû - 15:36

JSK/ Diawara : «Marquer pour honorer la mémoire d’Ebossé »

Même si c’est la première fois qu’il joue dans le championnat algérien, Banou Diawara est conscient de l’enjeu du match JSK-USMA qui se jouera, ce vendredi, dans le cadre de la 3e journée de la Ligue 1 Mobilis.

Contacté par nos soins, hier, l’attaquant burkinabé de la JSK nous a affirmé qu’il lui tient à cœur d’ouvrir son compteur buts face à l’USMA pour se libérer mais également à la mémoire d’Albert Ebossé. Dans cette même interview, Banou Diawara exprime également sa grande envie de faire une grande saison au sein du club le plus titré d’Algérie.


Êtes-vous heureux dans votre nouvelle vie en Algérie ?
Oui je suis heureux de vivre ici en Algérie et de faire partie de la famille de la JSK. Les personnes qui entourent ce club m’ont mis dans d’excellentes conditions.

Comment trouvez-vous le niveau du championnat ?
Le niveau du championnat algérien est bon. J’ai remarqué que les joueurs ont un très bon comportement. Ce sont de vrais professionnels.

Vous sentez-vous bien à la JSK ?

Dans ce club, nous avons tout ce qu’il faut pour réussir. Au niveau du groupe, nous nous entendons bien et il y a toujours eu une excellente ambiance entre nous. J’ai remarqué également qu’on a toujours mis à notre disposition tous les moyens qu’il faut. Donc, avec tout ce que viens de citer, il n’y a pas de raison pour ne pas me sentir bien.

Nous ne sommes qu’à quelques jours seulement du grand match contre l’USMA. Qu’est-ce que vous connaissez sur ce genre de rencontres ?
Je sais que l’USMA est l’un des rivaux sportifs de la JSK. Je sais qu’il y a aussi le MCA qui fait partie de nos rivaux. Donc, face à ces adversaires, le public de la JSK s’attend toujours à de grandes rencontres et à des victoires bien sûr. En plus de cela, le match de l’USMA coïncidera avec l’anniversaire de la mort d’Ebossé. Ce match aura donc un goût très particulier.

Vous devez attendre ce match avec impatience, n’est-ce pas ?
Oui c’est le cas. Nous nous préparons à fond pour gagner ce match. Nous voulons le faire en hommage à Ebossé. Sincèrement, moi personnellement je tiens énormément à jouer ce match pour marquer et honorer la mémoire d’Ebossé. C’est quelque chose qui me tient à cœur et que j’espère pouvoir réaliser.

N’êtes-vous pas sous pression par le fait que vous n’avez pas encore gagné ?
Nous n’avons pas de pression. La preuve, nous avons fait un bon match contre le MOB contre qui on avait la possibilité de gagner. Nous travaillons à fond et cela se voit à travers nos efforts sur le terrain. Je suis convaincu que la 3e sera la bonne ; nous allons gagner contre l’USMA.

N’êtes-vous pas perturbé par le changement du staff technique ?

Moi personnellement je ne le suis pas. Un joueur professionnel est tenu à s’adapter face à ce genre de situation. Ce sont des choses qui arrivent dans tous les clubs puisque, généralement, lorsque ça ne marche pas bien c’est toujours le coach qui est la première cible. Il y aura certainement de nombreux changements avec l’arrivée du nouveau coach. La seule chose qu’on doit faire, en professionnels, est de nous adapter à sa méthode de travail qui sera toute nouvelle pour nous.

Vous, joueurs de la JSK, quel est l’objectif que vous vous êtes fixé pour cette saison ?
Nous ne nous sommes pas fixé un objectif bien précis. Nous visons les premières places c’est tout ce que je vais dire.

Vous concernant, les supporters s’attendent à ce que vous soyez le digne successeur d’Ebossé. Qu’en pensez-vous ?
Personnellement je ne pense pas ainsi. J’aime être moi-même. Je vais tout faire pour laisser mon empreinte à la JSK, l’empreinte de Banou Diawara. Donc, en ma qualité d’attaquant mais aussi d’avant-centre, je vais jouer à fond pour mon propre palmarès et bien sûr pour aider la JSK à être un des meilleurs clubs sur le plan national et international.

Quel est le nombre de buts que vous voulez marquer ?
Ça je veux le garder pour moi. Mais je promets aux supporters de donner le meilleur de moi-même à chaque fois que je joue. J’ai une grande envie de faire une belle première saison et de réussir avec la JSK.

Compétition (25/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banou DIAWARA

Message par rachid_as le Ven 28 Aoû - 10:12

Diawara : «Je ferai tout pour marquer mon premier but ce samedi»

L’attaquant burkinabé s’apprête à jouer son premier Clasico avec la JSK ce samedi soir, face à l’USMA. La préparation se déroule, selon le joueur, dans de bonnes conditions et ses équipiers sont prêts à relever le défi. N’ayant pas encore débloqué son compteur buts lors des deux premières journées du championnat, Diawara, que tous les supporters attendent ce samedi, rassure qu’il est en superbe forme et qu’il lui suffit juste de marquer son premier but pour se libérer. Diawara promet de faire tout son possible demain pour marquer et offrir une belle victoire au public.

A la veille de votre match face à l’USMA, comment trouvez-vous l’ambiance au sein de votre équipe ?
Je vous fais savoir qu’on est en train de préparer notre match dans la sérénité. Tout le monde se concentre sur son sujet et aux entraînements, et les joueurs se donnent à fond. J’estime que l’ambiance est bonne et c’est tout le monde qui veut donner le meilleur sur le terrain pour réaliser un bon résultat.

La JSK reste sur un match nul ramené de l’extérieur, cela a dû vous remonter le moral après l’échec concédé à domicile, quel est votre avis ?
Oui, le point arraché en déplacement est positif, même si tout le monde atteste qu’on aurait pu revenir avec la totalité des trois unités. C’est vrai qu’on a eu beaucoup d’occasions de but, mais on a encore une fois pêché devant les buts. Il ne faut pas s’inquiéter, on saura vite nous ressaisir.

Vous accueillerez une formation de l’USMA qui a le vent en poupe depuis quelques jours, comment se présente pour vous cette troisième confrontation de la saison ?
Ecoutez, je ne connais pas trop les clubs algériens, étant nouveau dans ce championnat, ce que je sais c’est que tout le monde qui parle de la rencontre tant elle est spécifique, qualifiée même de Clasico. Il faut bien la négocier, surtout qu’on aura l’avantage de jouer sur notre terrain et devant notre public. Après une défaite en début de championnat, l’heure est au rachat, donc il n’y a pas de raison de ne pas gagner.

L’attaque demeure le maillon faible de l’équipe, cela ne vous inquiète pas ?
Effectivement, tout le monde attend de nous une bonne réaction ce week-end, notamment les attaquants. Personnellement, je ne suis pas inquiet, je connais mes qualités et je ferai de mon mieux pour débloquer mon compteur bus dès le prochain match face à l’USMA. Mes équipiers aussi sont animés de la même volonté et ensemble on saura réussir un bon coup ce week-end. Pour vous dire, nous ne sommes pas inquiets, nous sommes en début de saison et les choses vont certainement aller mieux pour nous.

Une victoire ce samedi mettra la JSK sur orbite et vous ouvrira l’appétit pour la suite du parcours…
L’objectif fixé pour le match de ce samedi est la victoire. Je vous disais en début de l’entretien que nous aurons l’avantage de jouer chez nous et en présence de notre public qui viendra nous encourager. Donc la victoire sera le seul mot d’ordre.

Les supporters appellent à un déplacement en force ce samedi, quel est votre message ?
Depuis que je suis arrivé à Tizi Ouzou, j’ai pu relever l’engouement des supporters et leur attachement à la JSK. C’est vraiment encourageant et leur présence en force ce samedi ne fera que nous motiver davantage pour réaliser notre première victoire de la saison.

Mercredi soir, le nouvel entraîneur Bijotat a entamé ses missions, comment trouvez-vous sa méthode de travail ?
Notre coach s’est adressé aux joueurs pour leur expliquer qu’il a un sérieux projet à mettre en œuvre avec le club et qu’il attend beaucoup de nous pour le concrétiser. J’estime qu’on est là pour un seul objectif, celui de hisser en haut du tableau la JSK et réaliser le meilleur parcours possible. Les joueurs adhèrent à sa méthode de travail et je lui souhaite plein succès dans ses missions.

Le Buteur (28/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banou DIAWARA

Message par rachid_as le Dim 6 Sep - 20:00

JSK : Diawara bloqué au Burkina Faso

L’attaquant Banou Diawara se trouve toujours chez lui au Burkina Faso. Il devait réintégrer le groupe jeudi dernier, mais faute de place sur les vols reliant Ouagadougou à Paris ou à Casablanca il a été obligé de retarder encore une fois son retour.

Les dirigeants l’attendaient
pour hier, mais il les a appelés dans l’après-midi pour leur dire qu’il n’a pas trouvé de place disponible sur les vols à destination du Maroc ou de Paris. Son retard a mis les dirigeants dans tous leurs états. Il a déjà raté 4 séances d’entraînement et cela en plus de la joute amicale disputée hier face à l’OMR sur le terrain du 1er-Novembre-1954. Il avait promis à son entraîneur Dominique Bijotat de revenir au plus tard le lendemain de la reprise des entraînements (jeudi dernier, NDLR), mais 4 jours après la reprise il n’a toujours pas réintégré le groupe. Certes, il a été autorisé à rentrer chez lui, mais rien n’oblige la direction à le laisser partir vu qu’il n’est pas convoqué pour le match du Burkina Faso face au Bostwana qui devait se jouer hier.

Sanctions
L’attaquant burkinabé risque de payer cher son retard. L’entraîneur Dominique Bijotat n’a pas apprécié que son joueur ne réintègre pas le groupe comme convenu. Ses dirigeants voient aussi d’un mauvais œil son absence prolongée aux entraînements surtout que l’équipe enchaîne échec sur échec en ce début de saison. Il a eu l’autorisation pour rentrer chez lui, mais il risque une double sanction. Il sera probablement sanctionné sur le plan financier et sur le plan sportif. Bien que le coach français n’ait pas beaucoup de choix devant lui pour composer son attaque, il ne pourra pas compter sur un joueur qui a raté plusieurs séances d’entraînement.

Alerte
En apprenant que Diawara est bloqué chez lui au Burkina Faso, la direction est en état d’alerte. Les dirigeants ne savent plus quoi faire pour lui trouver une place sur l’un des vols à destination de Casablanca ou de Paris. Ils tentent tant bien que mal de régler ce problème, mais jusqu’à hier après-midi ils ignorent quand est-ce que leur attaquant ralliera la ville de Tizi Ouzou. Inefficace en ce début de saison, l’attaquant burkinabé n’a fait que compliquer son cas. Tout porte à croire qu’il sera relégué sur le banc lors de la prochaine journée face au CRB.

Compétition (06/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banou DIAWARA

Message par rachid_as le Ven 11 Sep - 16:59

JSK : Diawara veut chasser le signe indien face au CRB

Banou Diawara, avant-centre burkinabais de la JSK, n’a toujours pas marqué le moindre but depuis son arrivée au club cet été. Le joueur veut se rattraper cette semaine face au CRB et contribuer à la première victoire des Canaris en championnat en ce début de saison.

Depuis qu’il est rentré du Burkina Faso mardi dernier, Banou Diawara travaille à fond pour ne pas perdre sa place de titulaire. Il ne veut en aucun cas débuter le match de samedi contre le CRB sur le banc. Le joueur est très motivé avant cette rencontre pour débloquer son compteur buts et par ricochet aider la JSK à remporter sa première victoire. Selon nos informations, Diawara a confié à ses proches au sein du club qu’il craint de ne pas faire partie des plans de Bijotat, et ce, pour avoir raté plusieurs séances d’entraînement après le dernier match contre l’USMA.

Pour rappel, le joueur en question était en voyage au Burkina Faso, son pays natal, où il est resté plus d’une semaine sur autorisation de la direction de la JSK. Cela ne l’a pas empêché de continuer à travailler chez lui afin de garder sa fraîcheur physique et être capable d’affronter le CRB.

Diawara : « Ce match, nous voulons le gagner»
Contacté par nos soins hier après-midi, Banou Diawara a refusé de s’étaler sur la rencontre de samedi sous prétexte de vouloir bien se concentrer. Mais après avoir insisté pour avoir son point de vue sur cette importante rencontre, le joueur dira : « Dans le contexte actuel, nous devons faire preuve de beaucoup de calme et surtout éviter de se mettre sous pression. C’est ce que nous tentons de faire. Nous faisons de notre mieux pour que nous soyons au top le jour J. Ce match, nous voulons le gagner. » 

Compétition (11/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banou DIAWARA

Message par rachid_as le Sam 12 Sep - 17:51

JSK: Diawara jouera d’entrée face au Chabab !

La JSK se présentera ce soir face au CRB à l’occasion du match comptant pour la 4e journée avec un seul objectif : gagner. Les Canaris n’ont récolté qu’un tout petit point en trois matchs de championnat et leur mission aujourd’hui face au leader n’est pas aussi simple que peuvent le penser certains. Avec un moral à plat et un tas de facteurs qui ont empêché Bijotat de préparer ce match dans les conditions qu’il a souhaitées, les Kabyles auront fort à faire pour espérer revenir du stade du 20-Août avec un résultat probant. Le match d’aujourd’hui sera celui de la défense qui doit rester impériale devant les attaques des locaux, mais surtout des attaquants sommés de chasser le signe indien qui les poursuit depuis le stage estival. En évoquant les attaquants, le Burkinabè Diawara, autorisé à rentrer chez lui après le match face à l’USMA, a prolongé son absence et a raté une bonne partie de la préparation du match du CRB. Si auparavant la question se posait de savoir si Bijotat allait faire jouer Diawara d’entrée face au CRB, le coach a expliqué qu’il n’a prévu aucune sanction contre son joueur arguant qu’il n’a déjà pas de solution de rechange lorsqu’on sait que l’effectif est déjà amoindri par l’absence de Yesli et Ferrahi.

Le coach regrette l’absence de la concurrence en attaque
Il n’y a pas que Diawara qui a été absent pendant la trêve, l’ex-buteur du MOB Fawzi Rahal était également retenu en sélection militaire, Gagâa chez les olympiques et Doukha et Malo qui ont joué respectivement pour les couleurs de l'Algérie et du Burkina Faso. Ces absences ont beaucoup perturbé Bijotat le mettant dans l’embarras. D’ailleurs, l’entraîneur français n’a pas caché son regret de voir le compartiment offensif peu nanti entrainant l’absence de la concurrence.

Le Buteur (12/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banou DIAWARA

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum