[L1, Journée 4] CR.Bélouizdad 1 - 1 JS.Kabylie (Après Match)

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Résultat du match

0% 0% 
[ 0 ]
33% 33% 
[ 1 ]
67% 67% 
[ 2 ]
 
Total des votes : 3

Re: [L1, Journée 4] CR.Bélouizdad 1 - 1 JS.Kabylie (Après Match)

Message par rachid_as le Dim 13 Sep - 18:30

Championnat de ligue 1 : CRB 1 - JSK 1
Les Kabyles ratent le coche dans les temps morts !


Dans un stade archicomble envahi par les deux galeries venues en masse assister à l’affiche de cette 4e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis, dans l’enceinte du 20-Août d’El-Anassers d’Alger, le CRB et la JSK, se sont séparés sur un match nul (1 à 1) arraché par le Chabab dans les ultimes moments de la rencontre dirigée par l’arbitre Abderrezak Arab de Annaba.

La rencontre démarre tambour battant pour les locaux qui n’ont pas attendu le quart d’heure d’observation d’usage pour se lancer à l’assaut des buts gardés par l’international Azzedine Doukha, par l’entremise de Derrag, Nekache et le Béninois Aoudou. Le Chabab, annonce la couleur dès la 6’ de jeu par Feham Bouazza qui lance en profondeur son coéquipier Nekache contré in extremis par Rial qui dégage en corner. Les supporters locaux s’emballent et croient que leur équipe est toute proche de l’ouverture du score, une autre offensive est menée sur le flanc droit par Nemdil qui centre en retrait, Berchiche bien placé dégage le danger (10’).

Alain Michel, demande alors à ses joueurs, d’accentuer davantage cette pression pour faire plier la défense kabyle. En vain. Car, de l’autre côté, l’autre Français, Dominique Bijotat, observe attentivement la stratégie tactique du Chabab pour déceler ses lacunes. À la 13’ de jeu, une action dangereuse est menée par Bouazza qui sert son coéquipier qui tire sur le poteau, la balle ricoche et revient dans les bras de Doukha qui relance très vite ses coéquipiers ; Salim Boumechra s’empare du cuir et ouvre au point de penalty, Diawra bien placé surgit et, d’une tête rageuse, met le cuir au fond des filets de l’infortuné Malik Asselah qui ne pouvait rien devant cette action (13’). Cette ouverture du score est accueillie avec stupéfaction par les supporters locaux qui ne s’attendaient guère à ce scénario catastrophe, en revanche, les Kabyles, galvanisés par ce but, tenaient à le préserver au moins jusqu’à la fin de la première période de jeu. Abattus par cette réalisation les Belouizdadis, ont tenté vainement de revenir à la marque, mais Rial et ses coéquipiers résistent avec brio aux multiples assauts, et ce, jusqu’au coup de sifflet de l’arbitre. Dès la reprise de la 2e mi-temps, on assiste au même scénario, d’un côté, le CRB qui attaque à outrance à la recherche de ce but égalisateur, de l’autre, la JSK qui défend bec et ongles son maigre avantage.

Après dix minutes, Alain Michel, incorpore, Bencherifa et Yahia-Cherif à la place de Gil N’gomo et Derrag pour insuffler une nouvelle dynamique à la ligne offensive. Il modifie son dispositif tactique pour déjouer le plan concocté par Bijotat mais peine perdue, les Kabyles ne lâchent pas le morceau. Le buteur maison, Bougueroua est alors incorporé à la 75’ de jeu à la place du Béninois Aoudou. Plus les minutes s’égrènent plus les Belouizdadis s’énervent et perdent la maîtrise du ballon au profit de leurs adversaires plus calmes. À la 77’ de jeu, Seddiki est expulsé par l’arbitre, et laisse ses coéquipiers à 10, Bijotat est obligé de réagir pour adapter sa tactique. Des actions sont menées par les attaquants du Chabab qui ont abusé de jeu aérien sans réellement inquiéter la défense kabyle.

Alors que la JSK s’acheminait droit vers sa première victoire de la saison, une action anodine est menée par le CRB, dans le camp kabyle ; un tir puissant dégagé dans la surface de réparation par Doukha, voit les défenseurs, trompés par ce tir, hésiter à dégager le cuir, ce dont profite Bencherifa pour égaliser à la 90’ de jeu au grand désarroi des Kabyles qui ont cru jusqu’au bout tenir la victoire. Notons que la JSK a inscrit hier son premier but de la saison après quatre journées.

Liberté (13/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L1, Journée 4] CR.Bélouizdad 1 - 1 JS.Kabylie (Après Match)

Message par rachid_as le Dim 13 Sep - 19:13

CRB 1 - JSK 1 : Bencherifa annule la fête kabyle !


Stade : du 20-Août de Belouizdad
Affluence : nombreuse
Arbitres : Arab, Bayoud, Boulefelfel
Avertissements : Bouaza (36’) CRB, Diawara (41’) JSK
Expulsion : Seddiki (73’, 75’) JSK
Buts : Bencherifa (90’+2’), Diawara (13’) JSK

JSK : Doukha, Ziti, Rial, Malo, Berchiche, Gagâa, Raïah, Seddiki, Boumechra (Medjkane 79’), Boulaouidat, Diawara (Hantat 79’)
Entraineur : Bijotat

CRB : Asselah, Aoudou (Bougueroua 75’), Derag (Yahia Cherif 56’), Nekache, Bouaza, Khelili, Cherfaoui, Niati, Draoui, Nemdil, Ngomo (Bencherifa 56’)
Entraineur : Alain Michel

Les Kabyles tenaient une précieuse victoire jusqu’aux ultimes instants de la rencontre, avant de concéder le but de l’égalisation signé Bencherifa. Condamnés à réagir après une série de mauvais résultats depuis l’entame de la saison, les capés de Bijotat étaient les premiers à ouvrir la marque suite à un joli travail collectif achevé par Diawara, l’attaquant burkinabé qui a débloqué enfin son compteur buts. Réduits à dix après l’expulsion de Seddiki pour cumul de cartons, les Canaris ont éprouvé les pires difficultés pour résister aux assauts des locaux, revenus avec de meilleures intentions en seconde période et c’est pendant le temps additionnel que les Kabyles ont encaissé le but assassin, synonyme d’égalisation.

Diawara débloque son compteur et enflamme la galerie
Les deux équipes n’ont pas attendu le round d’observation. La JSK ne s’est pas présentée au stade du 20-Août dans la peau de la victime, en allant occuper les espaces dans le camp adverse. Après quelques tentatives timides des locaux, l’attaquant Diawara s’offre l’action la plus dangereuse du début de match ouvrant ainsi le score après une belle reprise de la tête (13’), suite à un joli travail collectif mené du milieu de terrain. Sur l’action, Diawara a pris le dessus sur l’ex-axial de la JSK, Sofiane Khelili.

Raïah avait la possibilité de tuer le match
Revigorés par l’ouverture du score, les Canaris ont poursuivi leur pressing sur la défense du CRB. Le jeune milieu de terrain, Raïah, avait la possibilité de corser l’addition, son tir a mis à rude épreuve le portier, Asselah, qui dégage en corner. Cette action a véritablement donné des sueurs froides aux capés d’Alain Michel.

Forte pression sur la défense kabyle avant la pause
De leur côté, les camarades de Nekache, touchés dans leur amour-propre après l’ouverture du score par Diawara ont réagi en exerçant une forte pression sur la défense kabyle. Beaucoup d’occasions ont été offertes aux locaux que Nekache, Bouaza, Nemdil entre autres n’ont pu concrétiser. Le but inscrit par Derag à quelques minutes de la fin de la première mi-temps a été refusé par l’arbitre suite à une faute sur le capitaine, Rial.

A dix, les Kabyles cèdent devant le pressing des locaux
En revenant en seconde période avec l’avantage d’un but, les Kabyles ont donné l’impression d’être satisfaits dans la mesure où les coéquipiers de Rial ont joué carrément derrière pendant la majeure partie de la deuxième période laissant l’initiative aux locaux qui avaient à maintes reprises menacé le portier, Doukha. Le milieu de terrain, Bouaza, lance sur une passe en profondeur, Nekache, qui, d’une superbe frappe, met Doukha à rude épreuve. La balle est dégagée in extremis en corner. Quelques secondes plus tard, Draoui sert le rentrant, Yahia Cherif, qui trouva en face de lui un portier impérial (76’), suivi d’une autre action de Bougueroua qui a été encore une fois annihilée en corner par Doukha. Les Canaris ont dû résister à une forte pression avant de céder devant la rage des locaux de revenir dans le match et c’est Bencherifa, l’ex-joueur de la JSK, qui inscrit le but de l’égalisation, privant ainsi les Kabyles de faire la fête. Après quatre matchs de championnat, la JSK n’a toujours pas goûté à la victoire. Bilan : deux matchs nuls et deux défaites et le cauchemar continue…
 
Alain Michel : «On s’est évité une misère»
«Je suis déçu du résultat, parce qu’on avait l’occasion d’atteindre la barre des dix points. Ce qui aurait été magnifique, après quatre journées de championnat. Mais on s’est évité une misère. On revient au score dans les derniers instants du match, ce qui est tout de même mieux qu’une défaite. Ce match, on voulait le gagner, comme nos supporters qui sont venus en masse et qui nous ont soutenus durant toute la rencontre. D’ailleurs, c’est grâce à eux qu’on a pu revenir dans le match. Et si on continue dans cette ambiance, je pense qu’il y a moyen d’aller chercher quelque chose en fin de saison.»

Bencherifa : «J’aurais aimé que mon but soit celui de la victoire»
Bencherifa, le buteur du CRB dans ce match, a affiché une joie plutôt modérée au sortir de la rencontre. Interrogé au sujet du match et de son but salvateur, le gaucher belouizdadi a déclaré : «J’aurais aimé que mon but permette à mon équipe de gagner cette rencontre. Mais c’est un bon point de pris. Un nul est toujours mieux qu’une défaite. Certes, on voulait bien gagner ce match, notamment devant un stade du 20-Août plein à craquer, mais le but encaissé en début de match nous a déstabilisés. On a essayé de revenir dans le match le plus rapidement possible, ce qui nous a poussés à nous précipiter et à manquer d’adresse.»

Le Buteur (13/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L1, Journée 4] CR.Bélouizdad 1 - 1 JS.Kabylie (Après Match)

Message par rachid_as le Dim 13 Sep - 19:14

CRB 1 - JSK 1
Rial : «Un bon point de pris»


Après avoir mené au score pendant une bonne partie de la rencontre, vous encaissez le but égalisateur dans les dernières minutes. Un commentaire ?
Malheureusement pour nous. On voulait tellement gagner ce match pour nous libérer mais on s’est fait rejoindre en fin de match. Il ne faut pas oublier qu’on a joué contre le CRB. Une équipe très solide qui est en train de réaliser un bon départ en championnat. Par ailleurs, je pense qu’il y a une nette amélioration dans le jeu de l’équipe. Face au Chabab, on a produit un beau football et on s’est créé pas mal d’occasions. Ce qui une bonne chose pour la suite.

C’est tout de même un bon résultat pour vous, non ?
Oui. Même si on est passés à côté d’une victoire, je pense que c’est un bon point de pris. Il va nous permettre de retrouver un peu notre confiance surtout les attaquants après le but qu’on a marqué aujourd’hui. Je pense que ce match nous sera bénéfique pour la suite du championnat.

Sur le terrain, on a senti des joueurs très motivés. Quel en est le secret ?
Il n’y a aucun secret. Les joueurs ont conscience de la situation que traverse le club. On s’est réunis durant la semaine entre joueurs et on a parlé de notre situation. On se devait de réagir et on s’est promis de donner le meilleur de nous-mêmes afin de revenir à la maison avec un résultat positif et redonner le sourire à nos supporters.

Parlant de supporters, ils vous ont longuement applaudis face au CRB, contrairement à la rencontre de l’OMR…
L’incident du match de l’OMR fait partie du passé. Je n’ai rien à dire là-dessus. Pour ce qui est d’aujourd’hui, je pense que les vrais supporters de la JSK, les amoureux du club, qui étaient présents dans les gradins du 20-Août. Ils connaissent la vraie valeur de Rial et son dévouement pour le club.

Le Buteur (13/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L1, Journée 4] CR.Bélouizdad 1 - 1 JS.Kabylie (Après Match)

Message par rachid_as le Dim 13 Sep - 19:16

Bijotat : «Je condamne la naïveté de mes joueurs»

Visiblement déçu de s’être fait rejoindre au score, dans les derniers instants de la rencontre, après avoir mené pendant plus d’une heure, le technicien français de la JSK retient tout de même de bonnes choses de ce déplacement chez le Chabab de Belouizdad. Selon lui, une nette amélioration a été constatée sur le terrain pendant ce match. «Même si on avait une très bonne équipe du CRB en face qui n’était pas leader du championnat par hasard, mes joueurs se sont très bien comportés sur le terrain. Ils ont tenté de belles choses et ont tenu bon jusqu’aux derniers instants de la rencontre. Malheureusement, on passe à côté d’une belle victoire», a-t-il déclaré.

«Satisfait de ce premier but !»
Après trois matchs officiels sans marquer le moindre but, l’attaque kabyle s’est finalement réveillée et a inscrit son premier but par l’intermédiaire du Burkinabé Banou Diawara. Un but qui a fait beaucoup de bien au moral de l’équipe et à l’entraîneur kabyle, Dominique Bijotat, qui n’a pas manqué d’afficher toute sa satisfaction, suite à cette première réalisation. «Après une si longue période sans marquer le moindre but, l’attaque s’est enfin réveillée. Je suis satisfait du rendement de mes attaquants surtout et de cette première réalisation», a-t-il déclaré. Une nouvelle fois cette saison, les Canaris encaissent un but dans les derniers instants de la rencontre. Alors qu’ils se dirigeaient vers leur première victoire de la saison, les Kabyles se sont fait remonter au score à la dernière minute par le rentrant Bencherifa. Un but que le coach de la JSK a eu du mal à digérer. Ce dernier trouve que ses joueurs ont peut-être  été trop naïfs pour tenir le score jusqu’au bout. «Je condamne la naïveté de mes joueurs qui, après avoir mené au score pendant une bonne partie de la rencontre, se sont fait rejoindre dans les derniers instants du match. Avec un peu plus d’expérience et d’intelligence, on aurait pu revenir avec les trois points de la victoire», regrette-t-il.

«L’expulsion de Seddiki a laissé un vide au milieu»
Expulsé en fin de rencontre, le joueur de la JSK a laissé un grand vide au milieu du terrain. C’est ce qui a permis aux locaux de revenir au score dans les derniers instants de la rencontre. Interrogé au sujet de l’expulsion de son joueur, le technicien de la JSK a répondu : «Je n’ai pas trouvé d’explication à l’expulsion de Seddiki. Je pense qu’il n’a rien fait pour mériter ça. De plus, on a payé cash sa sortie. Seddiki a laissé un grand vide au milieu.»

«On n’a pas le même banc que celui du CRB»
Pour tenir le score jusqu’à la fin, Dominique Bijotat ne disposait pas de beaucoup de solutions sur le banc, surtout après la sortie de Seddiki. Alors qu’en face, le but égalisateur est venu par l’intermédiaire d’un remplaçant. Ce qui n’a pas échappé à Dominique Bijotat qui n’a pas manqué de rappeler les carences dont souffre son banc. «Je n’avais pas beaucoup de solutions pour effectuer quelques changements en fin de match. Il faut bien dire qu’on n’a pas le même banc que celui du CRB. Tous ceux qui sont rentrés ont apporté un plus», a-t-il déploré.

«Yesli n’a pas encore donné signe de vie»
Le premier responsable de la barre technique du CRB a abordé le cas Yesli qui est parti en France, après avoir été menacé de mort : «Jusqu’à présent, il n’y a rien de nouveau sur le cas Yesli. Il n’a pas donné signe de vie. Les dirigeants essayent toujours de le faire revenir sur sa décision.»

«Il faut retenir le positif»

Dominique Bijotat s’est exprimé sur le rendement de ses joueurs durant ce match. Même si certaines imperfections étaient toujours présentes dans le jeu des Canaris face au Belouizdadis, l’entraîneur de la JSK ne veut retenir que le positif de cette rencontre. «On a commis certaines erreurs durant ce match, mais ce qu’il faut retenir, ce sont les choses positives notamment le réveil des attaquants ou encore la motivation des joueurs durant cette rencontre», a-t-il souligné.

Le Buteur (13/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L1, Journée 4] CR.Bélouizdad 1 - 1 JS.Kabylie (Après Match)

Message par rachid_as le Dim 13 Sep - 19:22

CRB 1 - JSK 1 : Encore des regrets

Rejoints au score dans les arrêts de jeu, les Canaris ne doivent qu’à s’en prendre à eux-mêmes. Ils auraient pu repartir avec les trois points, s’ils n’avaient pas cafouillé à la fin du temps réglementaire.

Ils ont résisté à tous les assauts des locaux, mais ils ont cédé dans les arrêts de jeu sur une action anodine. Ils auraient pu repartir avec les trois points, s’ils avaient gardé leur concentration jusqu’au coup de sifflet final. Certes, le nul reste un bon résultat devant un adversaire invaincu en ce début de championnat mais, il faut le reconnaître, que les Canaris sont passés à côté d’un exploit. S’ils avaient fait preuve d’un peu plus de concentration dans les arrêts de jeu, ils auraient enregistré leur première victoire de la saison. Le stade du 20- Août-1955 ne réussissait pas aux Canaris ces dernières années puisque leur dernière victoire dans la Cousina remonte à la saison 2005, mais hier, ils auraient pu vaincre le signe indien. Personne ne misait sur eux avant le coup d’envoi, mais avec le but inscrit par Diawara avant la fin du premier quart d’heure, les supporters pensaient à la victoire surtout que leur équipe a tenu jusqu’à la fin du temps réglementaire.

Trop défensive
Si en première mi-temps les Canaris avaient inquiété à plusieurs reprises leurs adversaires, en deuxième mi-temps, ils se sont contentés de défendre pour préserver leur maigre avantage. L’entraîneur Dominique Bijotat a renforcé sa défense en jouant avec trois défenseurs dans l’axe après l’entrée de Medjkane à la place de Boumechra. Le fait de se cantonner en défense a permis aux Belouizdadis de multiplier leurs tentatives, ce qui leur a permis de revenir au score dans les arrêts de jeu. Si les Canaris avaient osé en deuxième mi-temps, ils auraient pu ajouter d’autres buts surtout que les Belouizdadis se sont découverts dans la dernière demi-heure de jeu. L’entraîneur Bijotat a fait le renforcement de sa défense par l’absence de joueurs capables de garder le ballon.

Infériorité numérique
L’expulsion de Seddiki dans les 20 dernières minutes a été fatale pour l’équipe. S’il n’avait pas écopé d’un deuxième carton synonyme d’expulsion, il aurait été d’un apport considérable pour ses équipiers. Il était au four et au moulin avant son expulsion, ce qui a créé un certain déséquilibre au milieu après sa sortie. Les Canaris ont évolué pendant moins de 20 minutes à 10, mais cela leur a coûté cher.

Diawara marque enfin
Muet depuis qu’il a rejoint la JSK au mois de juillet dernier, Banou Diawara a marqué hier son premier but sous le maillot des Jaune et Vert. Son inefficacité lors des matches de préparation et lors des trois premières journées du championnat lui a valu d’acerbes critiques au point où certains se sont doutés de ses qualités. Sacré meilleur buteur du championnat du Burkina Faso deux fois de suite, Diawara a éprouvé toutes les peines du monde avant de trouver enfin le chemin des filets. Il s’est montré à la hauteur de la confiance placée en lui qui l’a fait jouer d’entrée face au CRB et cela malgré son absence prolongée aux entraînements. Il a été autorisé à rentrer chez lui après le match face à l’USMA, mais faute de places sur les vols reliant Ouagadougou à Alger, il n’a réintégré le groupe que mardi après-midi. Le but qu’il a inscrit hier face au CRB va lui faire beaucoup de bien, surtout que certains ne s’attendaient pas à ce qu’il joue d’entrée.

Malo à gauche, Diawara d’entrée
Comme nous l’avons rapporté dans nos précédentes éditions, le défenseur Patrick Malo a été aligné au poste d’arrière gauche et son compatriote Banou Diawara a joué d’entrée face au CRB. Ne pouvant pas se passer des services de son meilleur attaquant surtout qu’il n’accuse aucun retard sur le plan physique par rapport aux autres attaquants, l’entraîneur Dominique Bijotat lui a accordé sa confiance face au CRB. Il a eu raison de le titulariser puisqu’il a marqué un joli but avant la fin du premier quart d’heure de jeu. Le coach français a pesé le pour et le contre avant d’arrêter son onze et comme il a constaté que Diawara affiche une meilleure forme par rapport aux autres, il l’a fait jouer d’entrée. Pour Malo, sa titularisation au poste d’arrière gauche était prévisible puisque Medjkane qui a joué à ce poste lors de la joute amicale face à l’OMR n’a pas su tirer son épingle du jeu. Il a été l’ombre de lui-même, ce qui a contraint l’entraîneur Bijotat à aligner le défenseur burkinabé à gauche. Son poste de prédilection est celui de défenseur central, mais avec la méforme de Medjkane, Malo continuera sûrement à jouer au poste d’arrière gauche au moins jusqu’à la fin de la phase aller.

Mazari non retenu dans la liste des 18
Les matches se suivent et se ressemblent pour Nabil Mazari. Ayant échappé de justesse à la purge, Mazari continue à s’entraîner avec le groupe sans être convoqué aux matches officiels. Il a été convoqué pour le premier match face au MOB, mais il a perdu sa place depuis au profit du jeune Messaoudi. Il avait ressenti quelques douleurs au niveau du dos la semaine dernière, ce qui a obligé le staff technique à se rabattre sur Messaoudi qui a montré de belles choses aux entraînements.

Boulaouidate titulaire
En dépit de son rendement peu convaincant lors de la rencontre précédente face à l’USMA, l’attaquant Boulaouidate a été titularisé face au CRB. Aligné comme deuxième attaquant, l’ex-pensionnaire de l’O Médéa a fourni beaucoup d’efforts lors des premières 45 minutes. Son association avec l’attaquant burkinabé Banou Diawara a été bénéfique puisque l’attaque kabyle a retrouvé son efficacité après une disette de plusieurs semaines. Avec la prestation de Boulaouidate devant le Chabab, il est clair que l’entraîneur Dominique Bijotat comptera sur lui à l’avenir.

Rahal toujours sur le banc
L’attaquant Fawzi Rahal n’a toujours pas la confiance de son entraîneur. Titulaire lors des deux premiers matches du championnat, l’ex-pensionnaire du MOB a été relégué sur le banc depuis l’arrivée de Dominique Bijotat. Incorporé en deuxième mi-temps face à l’USMA, Rahal n’a pas eu le rendement escompté. Il n’est pas satisfait de son statut de remplaçant, mais le staff technique n’a pas accédé aux caprices de son attaquant.

Le duo Berchiche-Rial reconduit dans l’axe
Comme prévu, l’entraîneur Dominique Bijotat a opté pour le duo Berchiche-Rial dans l’axe. Il comptait aligner Malo dans l’axe, mais il a fini par changer d’avis après la piètre prestation de Medjkane face à l’OMR. C’est ainsi qu’il a reconduit Malo au poste d’arrière gauche et le duo Rial-Berchiche dans l’axe. La défense des Jaune et Vert a bien tenu son rôle puisque malgré les multiples tentatives des Belouizdadis, elle n’a commis aucune erreur durant le match.

Hannachi et Azlef absents
Le président Hannachi et son bras droit Malik Azlef n’ont pas assisté à la rencontre face au CRB. Ils ont préféré suivre le match à la radio. Ils ne pouvaient pas supporter toute la pression qui pesait sur eux. Mais ils ont tenu à motiver les joueurs à l’hôtel Mouflon d’Or avant leur départ au stade. A noter qu’Yarichène, Azouaou, Benabderhmane et Zafour ont accompagné l’équipe au stade du 20-Août-1955.

Compétition (13/09/2015)


Dernière édition par rachid_as le Dim 13 Sep - 19:25, édité 1 fois

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L1, Journée 4] CR.Bélouizdad 1 - 1 JS.Kabylie (Après Match)

Message par rachid_as le Dim 13 Sep - 19:24

Rial : «On a raté la victoire, mais… »

Auteur d’une belle prestation face au CRB, le capitaine des Canaris regrette l’égalisation de Bencherifa dans les arrêts de jeu. Il affirme néanmoins que ce nul permettra à son équipe d’entrevoir l’avenir avec optimisme.

C’est rageant de se faire rejoindre au score dans les arrêts de jeu, n’est-ce pas ?
Oui, on a raté la victoire, mais il faut dire que vu tout ce qui s’est passé la semaine d’avant, ce nul est un bon résultat. On s’est fait rejoindre au score dans les arrêts de jeu, mais on doit positiver surtout qu’on a joué à l’extérieur.

Votre équipe a connu une semaine mouvementée, comment vous avez pu avoir une telle réaction ?
Le groupe était déterminé à mettre un terme à la série de mauvais résultats. On s’est beaucoup parlé entre nous et notre solidarité nous a permis d’avoir une bonne réaction face au CRB. On regrette les deux points perdus, mais on doit enchaîner avec un bon résultat pour remonter la pente.

Comment expliquez-vous l’égalisation des Belouizdadis dans les arrêts de jeu ?
On a manqué de concentration dans les ultimes minutes de la partie. On doit apprendre de nos erreurs.

Vous avez déclaré que les supporters qui s’en sont pris à vous face à l’OMR étaient manipulés, pourquoi se sont-ils acharnés contre vous ?
Vous savez, c’est ma sixième saison avec la JSK et je sais de quoi je parle. Les supporters qui m’avaient insulté face à l’OMR étaient manipulés et je sais même qui les a envoyés. Ils étaient venus au stade pour perturber le groupe à travers moi. Je crois que l’équipe a besoin de ses supporters, car avec tout ce qui se passe, on a besoin du soutien de notre public pour remonter la pente.

Compétition (13/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L1, Journée 4] CR.Bélouizdad 1 - 1 JS.Kabylie (Après Match)

Message par rachid_as le Dim 13 Sep - 19:31

CRB 1 - JSK 1 : Bencherifa sauve le Chabab

Le Chabab de Belouizdad n’est plus à la première place du classement général du championnat de Ligue 1 Mobilis. Les Rouge et Blanc se sont contentés hier d’un nul (inespéré) contre la JS Kabylie. Celle-ci aura raté une belle occasion de gagner son premier match de la saison.

La première période a été plutôt équilibrée entre deux équipes qui se connaissent parfaitement. Profitant de son ascendant psychologique à la faveur d’un début de saison positif devant des Canaris très mal en point, le Chabab a bien évidemment tenté de prendre d’entrée le taureau par les cornes. D’ailleurs, les locaux ouvrent les hostilités dès la première minute par l’entremise de l’excellent Nekkache, mais sa tête est passée à côté des buts de Doukha. A la 13e minute plus exactement, le CRB est passé tout près de l’ouverture du score quand d’une tête parfaitement ajustée par le Camerounais N’Gomo, la balle est allée heurter le poteau. Dans les gradins, l’ambiance s’anime, les supporters locaux commencent à y croire. C’était cependant sans compter sur le réalisme du Burkinabé Diawara qui donnera l’avantage au score à la JSK dans la minute suivante. Libéré de tout marquage, Diawara reprend victorieusement de la tête un joli retrait de Boumechra. Quelque peu secoués, voire désorientés par le but encaissé, les locaux ne sauront en aucun cas réagir. D’où la colère du staff technique qui ne cessait de donner des consignes pour redresser la situation. Pis, ce sont les visiteurs qui ont failli donner l’estocade sur un tir puissant de Raïah des 30 mètres, mettant à rude épreuve le portier Asselah. Les deux équipes se quittent sur ce petit avantage au score pour les Canaris. De retour des vestiaires, les supporters du Chabab s’attendaient à une réaction agressive de leurs joueurs. Grande fut cependant leur déception puisque les Algérois n’avaient pas pu (ou su) mettre en difficulté la défense de la JSK, bien menée par Rial et Malo. A l’heure du jeu, nous n’avons noté aucune action dangereuse du côté du CRB. Chose qui aura fait, faut-il le souligner, le bonheur des visiteurs qui géraient parfaitement leur maigre avantage au score. Alors qu’on se dirigeait vers une victoire certaine des Canaris, le Chabab, dans un dernier sursaut d’orgueil, remet les pendules à l’heure en profitant d’un flottement de la défense kabyle (90’+1). Un but qui a sauvé les Rouge et Blanc d’une défaite certaine.


Film du match
1’ Déviation d’Aoudou de la tête, Nekkache tente vainement sa chance d’une tête dangereuse.
3’  Coup franc de Boumechera, Khelili intervient laborieusement pour envoyer le cuir en corner.
13’ Corner Bouazza, Ngomo bien placé a failli ouvrir la marque de la tête, sa balle a été repoussée par le poteau.
14’ Centre de Boumechra sur Diawara, libéré de tout marquage, ouvre la marque d’une tête bien placée.
21’ Tir puissant de Raiah des 30 mètres, Asselah sauve difficilement sa cage.
44’ Un tir en retrait de Nekkache, Aoudou contrôle mal le cuir, alors qu’il se trouvait seul face à Doukha.
69’ Passe de Bouazza vers Nekkache qui élimine un défenseur et tire à côté.
76’ Tir de Yahia Cherif à raz de terre, Doukha sauve ses buts
77’ Tir de Yahia Cherif, Doukha sauve sur la ligne.
83’ Coup franc direct de Niati, mais sa balle est passée juste à côté du cadre.
90’+1 Coup franc de Bouazza, suivi par un cafouillage dans la défense kabyle, Bencherifa en profite pour battre Doukha d’un tir puissant.

U21 : CRB 1- JSK 0
Au match des moins de 21 ans qui s’est joué en ouverture de la rencontre des seniors, le Chabab de Belouizdad s’est imposé petitement face aux Canaris par 1 but à 0. Le duel n’a pas pu se hisser au niveau souhaité en raison du jeu très prudent adopté par les deux équipes tout au long de la partie.

Compétition (13/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L1, Journée 4] CR.Bélouizdad 1 - 1 JS.Kabylie (Après Match)

Message par rachid_as le Dim 13 Sep - 19:42

Bijotat : «On a été trop naïfs»

L’entraîneur Dominique Bijotat estime que son équipe a perdu deux points face au CRB. Il n’a pas voulu accabler ses défenseurs qui ont encore encaissé un but bête sur une action anodine, mais il affirme que ses joueurs se sont montrés naïfs dans les arrêts de jeu. «On a raté d’un cheveu la victoire.

Notre équipe a progressé par rapport au dernier match face à l’USMA, mais notre naïveté nous a coûté deux points. Il faut qu’on continue à travailler afin de se corriger. J’avoue qu’avant le match on était dans  un contexte délicat. On avait affaire à une équipe du CRB invaincue, alors que notre équipe avait connu une semaine mouvementée. Il y avait un grand challenge pour nous et on l’avait réussi jusqu’à la 94e minute avant de se faire rejoindre au score», a indiqué Bijotat.

«Le peuple kabyle doit être fier de son équipe»
Ne ratant aucune occasion pour demander aux supporters d’être derrière leur équipe, le coach français a profité du nul enregistré devant le CRB pour revenir à la charge. «Je lance un appel aux supporters pour revenir en masse pour soutenir leur équipe. Le peuple kabyle doit être fier de son équipe. C’est vrai qu’on a raté la victoire, mais on a bien réagi malgré tout ce qui s’est passé.»

«Raïah a fait un match plein»
Titularisé pour la première fois depuis l’entame de la saison, Malik Raïah a eu droit aux éloges  de son entraîneur. Il a été l’un des meilleurs joueurs sur le terrain et avec son rendement hier face au CRB, il est bien parti pour se frayer une place de titulaire sur l’échiquier des Canaris. «Il faut souligner la belle prestation de Raïah. Il a fait un match plein», a déclaré Bijotat au coup de sifflet final.

«Gagaâ n’est pas au top, mais…»
Aligné d’entrée face au CRB, le jeune Gagaâ a fait de son mieux pour s’acquitter de sa tâche. Malheureusement pour lui, il n’a pas profité de l’absence d’Yesli et Ferahi pour gagner la confiance de son entraîneur. «Gagaâ n’est pas au top de sa forme, mais il reste un bon joueur», a expliqué l’entraîneur des Jaune et Vert.

«Le premier carton de Seddiki est exagéré»

L’entraîneur kabyle pensait que son milieu de terrain ne méritait pas d’être expulsé face au CRB. «Le premier carton infligé à Seddiki est exagéré. Son expulsion a été pénible pour l’équipe, car on a été obligés d’évoluer à 10 pendant plus d’un quart d’heure», regrette-t-il. «On était obligés de défendre, car on n’a pas de joueurs qui savent garder le ballon.» A la question de savoir pourquoi il a opté pour un schéma ultra-défensif en deuxième mi-temps, Bijotat explique : «On s’est contentés de défendre en deuxième mi-temps, car on n’a pas de joueurs qui savent garder le ballon. Notre banc de touche n’est pas riche comme celui du CRB. Faute d’éléments qui savent faire le jeu,  on a tenté de préserver notre acquis.»

«Le point positif, c’est d’avoir marqué»
Malgré son mécontentement par rapport à l’égalisation du CRB dans les arrêts de jeu, Bijotat croit que le point ramené du 20-Août-1955 va faire beaucoup de bien à son équipe. «Le point positif de cette rencontre est d’avoir marqué un joli but, le premier depuis l’entame de la saison. C’est encore peu, mais c’est encourageant pour la suite. Il y a aussi le fait d’avoir accroché le CRB chez lui, même si on aurait pu repartir avec les trois points de la partie.»

«Si on gagne à Tizi Ouzou la pression va diminuer»
Reconnaissant que son équipe est soumise à une pression terrible en ce début de saison, l’entraîneur Bijotat pense qu’une victoire lors de la prochaine journée fera beaucoup de bien au groupe. «Aujourd’hui, on a raté d’un cheveu la victoire, mais si on gagne lors de la prochaine journée, je crois que la pression va diminuer. Il faut que les supporters soient derrière leur équipe.»

«Notre infériorité numérique explique la domination du CRB»
Le coach des Canaris explique la domination du CRB par l’infériorité numérique de son équipe. « A 10 contre 11, on était obligés de faire des changements. On a tenu moins le ballon au milieu et cette supériorité explique la domination des Belouizdadis et leur égalisation malheureuse», conclut Bijotat.

Compétition (13/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L1, Journée 4] CR.Bélouizdad 1 - 1 JS.Kabylie (Après Match)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:11


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum