Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Page 7 sur 21 Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 14 ... 21  Suivant

Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Sam 23 Nov - 14:14



GP du Brésil - Libres 2


Rosberg s'affirme face aux Red Bull
ESPN Staff
22 novembre 2013


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 22021.3

Comme celle du matin, Nico Rosberg a dominé la deuxième séance libre vendredi après-midi au Brésil. Il a réussi à devancer les deux Red Bull de Sebastian Vettel et de Mark Webber dans les derniers instants.

Les pilotes ont moins tourné par manque de pneumatiques disponibles, Rosberg a d'ailleurs regretté cette situation devant les caméras de Canal Plus comme les Français Romain Grosjean, 10e, et Jean-Éric Vergne, excellent sixième et meilleur tricolore cet après-midi. Le pilote Toro Rosso aime la pluie, il l'a encore montré.

Et la pluie, elle est tombée en abondance pendant les 90 minutes de roulage, beaucoup de pilotes comme les Red Bull, Fernando Alonso, auteur du 11e temps, et Vergne ont patienté jusqu'à la dernière demi-heure pour s'élancer. La fin de séance a vu les pilotes tourner en intermédiaires mais cela n'a été possible grâce au trafic qui permettait à la trajectoire de s'assécher un peu. Au pied du podium, Heikki Kovalainen a réussi un bon quatrième chrono, devançant de justesse Lewis Hamilton, qui avait parfaitement récupéré sa Mercedes dans le virage 5 quelques minutes plus tôt.

Felipe Massa a longtemps figuré derrière Jules Bianchi, finalement 18e, le Brésilien a claqué sur le fil le septième temps de la séance, se plaçant devant Nico Hülkenberg, Daniel Ricciardo, Romain Grosjean et Fernando Alonso. En fond de classement, Giedo Van der Garde se classe derrière Bianchi mais devant Charles Pic, Max Chilton et Jenson Button, dernier avec six petits tours couverts seulement.

Les pneus prototype 2014 apportés pour vendredi n'ont pas été testés, faute à la météo. Cela aurait pu peut-être fait la semaine dernière à Austin pour s'éviter un quitte ou double climatique à Interlagos.

© ESPN Sports Media Ltd.


siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Sam 23 Nov - 14:16

GP du Brésil - Red Bull


Vettel veut plus de pneus pluie
ESPN Staff
22 novembre 2013


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 22023.3

Pour Sebastian Vettel, les restrictions encadrant l'allocation des pneumatiques pour la pluie devraient être révisées à la hausse, ce qui permettrait aux équipes de rouler davantage pendant les week-ends pluvieux.

Alors que la F1 entame son dernier week-end de la saison au Brésil, les première et deuxième séances d'essais libres se sont déroulées sous la pluie. Les voitures ont très peu roulé en après-midi, les équipes souhaitant préserver les pneus pluie pour le reste du week-end qui s'annonce également pluvieux.

Samedi et dimanche à l'esprit

Le règlement permet trois trains de pneus pluie et cinq trains de pneus intermédiaires par pilote, et ce pour la durée du week-end. Notons qu'un train d'intermédiaires doit être remis le vendredi soir. Vettel est d'avis que cela fait peu lorsque les trois journées en piste s'annoncent pluvieuses. Il aurait préféré rouler davantage vendredi pour travailler sur ses réglages, au lieu de patienter dans le garage Red Bull par souci d'économie.

"Ce serait une bonne chose d'avoir plus de pneumatiques (pluie), mais c'est la même situation pour tout le monde", a commenté le quadruple champion, auteur du deuxième meilleur chrono vendredi après-midi, même si cela ne signifie peut-être pas grand-chose vu les conditions. "C'est très difficile de rester en piste lorsqu'il y a trop d'eau, c'est vrai, mais je pense que le plus important pour tout le monde était de conserver des pneus pour le reste du week-end."

Vettel avait aussi une pensée pour les spectateurs qui se sont retrouvés devant une piste peu achalandée vendredi : "C'est dommage pour les gens dans les tribunes, mais malheureusement, il faut agir ainsi. Nous devons avoir suffisamment de pneus pour prendre les bonnes décisions samedi et dimanche."

© ESPN Sports Media Ltd.

siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Sam 23 Nov - 14:21

GP du Brésil - Red Bull


Webber prédit une qualif ''loterie''
ESPN Staff
22 novembre 2013


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 22045.3

Mark Webber se dirige vers une dernière séance de qualification en F1 sous forme de ''loterie'' si les conditions humides persistent à Interlagos.

Les prévisions météo annoncent de la pluie pour les trois jours de courses, elles se sont réalisées pour vendredi. Troisième des libres 2 derrière Nico Rosberg et Sebastian Vettel, le pilote australien prédit une grille de départ surprenante.

"Il pourrait y avoir du trafic en qualif, ce sera difficile d'avoir un tour clair", a déclaré le futur retraité de la Formule 1. "Cela ressemblera à une loterie. Nous avons déjà vu des grilles bouleversées ici par le passé, nous verrons bien ce qui arrivera demain."

Vendredi, Red Bull comme toutes les écuries a dû gérer les trains de pneus disponibles pour tout le week-end. Jusqu'à dimanche, chaque pilote dispose de trois trains full wets (pluie) et quatre trains d'intermédiaires.

"Aujourd'hui, nous avons cherché à comprendre les pneus, les intermédiaires comme les pluie. Nous avons bouclé quelques tours, c'était une journée productive pour samedi. Nous nous attendons à des conditions humides encore demain, nous partons de là. Les équipes ont peu roulé mais nous avons réussi à apprendre beaucoup de cette journée."

© ESPN Sports Media Ltd.

siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Sam 23 Nov - 15:18

Formule 1 - Grand Prix du Brésil
Grand Prix du Brésil 2013, essais libres 2 : Nico Rosberg (Mercedes) reste au top

22/11/2013

Comme en essais libres 1, Nico Rosberg (Mercedes) a fini en tête de la hiérarchie du second entraînement brésilien de vendredi, à Sao Paulo.


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 1138062-17906253-640-360

Nico Rosberg (Mercedes) était l'homme du jour, vendredi à Sao Paulo. Au volant de sa W04, il a établi, sur piste mouillée, le meilleur chrono des deux séances d'essais libres de la 19e et dernière manche du Mondial 2013. En tête du peloton le matin devant son coéquipier Lewis Hamilton, l'Allemand a récidivé l'après-midi en battant cette fois son compatriote Sebastian Vettel (Red Bull), qui reste sur huit victoires, un record absolu.

Le vainqueur des derniers Grands Prix de Monaco et de Grande-Bretagne a insisté pour jauger le grip en pneus "intermédiaires", probablement non sans arrières pensées : les essais libres 2 sont disputés à l'heure du Grand Prix du Brésil, dimanche, et il y a une possibilité de pluie. Il n'en fallait pas plus au Monégasque pour se préparer à battre le quadruple champion du monde, invincible dans des conditions normales de course. La preuve : une fois usé le set d' "intermédiaire" exceptionnellement alloué ce vendredi, "Nico" a entamé son quota de trois trains pour le reste du week-end.

Mark Webber (Red Bull), double vainqueur du Grand Prix du Brésil et retraité de la F1 dimanche soir, a réalisé le troisième chrono, devant Heikki Kovalainen (Lotus) et Lewis Hamilton (Mercedes). En attaquant trop, ce dernier, qui n'a jamais gagné à Interlagos mais y a été titré sous la pluie en 2008, a encore commis un magistral tête-à-queue.

Auteur du dixième temps, le Français Romain Grosjean (Lotus) a confié espérer courir sur le sec dimanche.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Eurosport_com
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Sam 23 Nov - 15:21

Rosberg, le plus "taré" sous la pluie

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Bresil_rosberg_reuters_w484

Publié le 22 novembre 2013 à 19h53
Mis à jour le 23 novembre 2013 à 11h31

Qualifié avec humour de "seul taré sur le circuit" par Ross Brawn, le team manager de Mercedes, Nico Rosberg a tenu ce statut avec brio sous la pluie d’Interlagos. L’Allemand s’est montré plus rapide que les pilotes Red Bull en signant le meilleur temps des deux premières séances d’essais libres au Brésil.

Nico Rosberg a marché sur l’eau ce vendredi à Interlagos. Sous la pluie, l’Allemand de Mercedes a signé le meilleur temps des deux premières séances d’essais libres du Grand Prix du Brésil, devançant son coéquipier Lewis Hamilton dans la matinée et son compatriote Sebastian Vettel au cours de l’après-midi. Tout en étant le plus rapide sur une piste détrempée, Rosberg s’est également distingué dans la voie des stands par sa décontraction au beau milieu de la deuxième session. Alors qu’il venait de se hisser au sommet de la feuille des temps à l’issue d’un seul tour chrono, le champion de GP2 2005 a délivré sans concession et avec humour ses impressions et son échange radio avec Ross Brawn, le team manager de l’écurie à l’Etoile.

"Comme notre nombre de pneus pluie est limité, je n’ai fait qu’un seul tour pour apprendre les conditions de piste sans trop les abîmer, a expliqué Rosberg au micro de Canal+Sport. J’ai quand même attaqué et puis j’ai demandé s’il y avait des pilotes derrière moi pour que je ne les gêne pas à la fin de mon tour. Ross Brawn m’a alors dit : ne t’inquiète pas, tu es le seul taré sur le circuit !" Malgré ce qualificatif plutôt flatteur pour un pilote, Nico Rosberg a été délogé de la place de leader provisoire par Sebastian Vettel à six minutes du terme de la deuxième séance lors du passage aux pneus intermédiaires.

Mettant un point d’honneur à préserver son invincibilité ce vendredi, le pilote Mercedes est alors revenu en piste pour reprendre la tête de la hiérarchie à une minute de la sortie du drapeau à damier en 1’27’’306. A l’issue de cette deuxième session, Rosberg s’est ménagé une avance de deux dixièmes sur les Red Bull de Sebastian Vettel et Mark Webber. Tout en étant relégué à plus de huit dixièmes du leader, Heikki Kovalainen a confirmé sa solidité sur un tour lancé en offrant à Lotus le quatrième temps de l’après-midi. A l’inverse, Romain Grosjean s’est contenté du 10e chrono à une seconde et demie des meilleurs. Pour autant, le champion de GP2 2011 n’a perdu sa bonne humeur en faisant référence aux conditions météo.

"C’est la fête à la grenouille !, a lâché un Grosjean tout sourire, au micro de Canal+Sport. C’est malheureux, mais c’est comme ça. On est désolé pour les fans, on aimerait rouler mais on ne peut pas pour préserver le nombre de pneus pluie. Pour être honnête, une course sur le sec serait mieux pour nous car la pluie n’est pas notre point fort." Malgré une première session compliquée par un problème de suspension (14e), Jean-Eric Vergne s’est également confié en faisant preuve d’humour. "J’ai eu des soucis ce matin, j’aurais peut-être été plus vite en marche arrière !, a avoué le Pontoisien au micro de Canal+Sport. Non je plaisante, on a réglé le problème et tout est rentré dans l’ordre." Pour preuve, Jean-Eric Vergne a achevé cette première journée pluvieuse à Interlagos avec un prometteur sixième temps à l’issue de la deuxième séance.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Logo
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Sam 23 Nov - 15:23

GP du Brésil - Libres 3


Webber devance les deux Lotus
ESPN Staff
23 novembre 2013



Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 22063.3

Mark Webber domine la dernière séance libre à Interlagos devant les deux Lotus de Romain Grosjean et Heikki Kovalainen. Perturbée par la pluie, cette heure de roulage ne donne aucune indication avant la qualification qui s'annonce spectaculaire.

Les pilotes n'ont pas beaucoup roulé samedi matin à Sao Paulo, certains n'ont même pas effectué un seul tour lancé. C'est le cas de Nico Rosberg, leader hier, Jenson Button, tenant du titre, et des représentants de la Scuderia Ferrari. En fond de classement, Sebastian Vettel figure derrière les Marussia et les Caterham. Aucun risque n'a été pris, les conditions étaient trop difficiles.

Les écuries devaient préparer la qualification dont nous n'avons aucune indication sur son déroulement. Et éviter d'endommager les monoplaces. Le pilote Sauber Esteban Gutierrez, 21 tours au compteur, a animé le début de séance, il était le seul avec un chrono dans la première demi-heure. Il se classe finalement septième derrière le Français Jean-Éric Vergne, en piste pendant les six ultimes minutes.

Avec l'amélioration relative de la piste, Lewis Hamilton (11e) osait passer les intermédiaires, rapidement imité par les pilotes Williams présents dans le top 10 au drapeau à damiers, comme les Force India et les Sauber. La hiérarchie est originale avant la qualification, elle ne devrait pas rester comme telle cet après-midi, mais il y aura des surprises...

© ESPN Sports Media Ltd.



siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Sam 23 Nov - 18:27

Formule 1 - Grand Prix du Brésil
GP du Brésil 2013, libres 3 : Mark Webber (Red Bull) devant Romain Grosjean (Lotus)

23/11/2013

Mark Webber (Red Bull) a dominé le dernier entraînement, encore pluvieux, samedi à Sao Paulo. Devant Romain Grosjean et Heikki Kovalainen (Lotus).


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 1138498-17911482-640-360

Mark Webber (Red Bull) a profité de ses pneus "intermédiaires" pour signer le meilleur chrono du dernier entraînement de sa carrière en Formule 1, samedi à Sao Paulo. Sorti dans les dernières minutes de l'ultime heure de répétition de la 19e manche de la saison, l'Australien a tourné en 1'27"891. Quelques instants plus tard, le Français Romain Grosjean (Lotus) et son coéquipier Heikki Kovalainen ont complété le Top 3, à respectivement 0"304 et 0"704.

Nico Rosberg (Mercedes), Fernando Alonso, Felipe Massa (Ferrari) et Jenson Button (McLaren) n'ont pas effectué de chronos afin de préserver leurs pneus pour la suite car la pluie devrait stationner au-dessus d'Interlagos en qualification et en course.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Eurosport_com

siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 24 Nov - 14:28



GP du Brésil - Red Bull


Vettel veut plus de pneus pluie
ESPN Staff
22 novembre 2013


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 22023.3

Pour Sebastian Vettel, les restrictions encadrant l'allocation des pneumatiques pour la pluie devraient être révisées à la hausse, ce qui permettrait aux équipes de rouler davantage pendant les week-ends pluvieux.

Alors que la F1 entame son dernier week-end de la saison au Brésil, les première et deuxième séances d'essais libres se sont déroulées sous la pluie. Les voitures ont très peu roulé en après-midi, les équipes souhaitant préserver les pneus pluie pour le reste du week-end qui s'annonce également pluvieux.

Samedi et dimanche à l'esprit

Le règlement permet trois trains de pneus pluie et cinq trains de pneus intermédiaires par pilote, et ce pour la durée du week-end. Notons qu'un train d'intermédiaires doit être remis le vendredi soir. Vettel est d'avis que cela fait peu lorsque les trois journées en piste s'annoncent pluvieuses. Il aurait préféré rouler davantage vendredi pour travailler sur ses réglages, au lieu de patienter dans le garage Red Bull par souci d'économie.

"Ce serait une bonne chose d'avoir plus de pneumatiques (pluie), mais c'est la même situation pour tout le monde", a commenté le quadruple champion, auteur du deuxième meilleur chrono vendredi après-midi, même si cela ne signifie peut-être pas grand-chose vu les conditions. "C'est très difficile de rester en piste lorsqu'il y a trop d'eau, c'est vrai, mais je pense que le plus important pour tout le monde était de conserver des pneus pour le reste du week-end."

Vettel avait aussi une pensée pour les spectateurs qui se sont retrouvés devant une piste peu achalandée vendredi : "C'est dommage pour les gens dans les tribunes, mais malheureusement, il faut agir ainsi. Nous devons avoir suffisamment de pneus pour prendre les bonnes décisions samedi et dimanche."

© ESPN Sports Media Ltd.



siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 24 Nov - 14:29

GP du Brésil - Red Bull


Webber prédit une qualif ''loterie''
ESPN Staff
22 novembre 2013


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 22045.3

Mark Webber se dirige vers une dernière séance de qualification en F1 sous forme de ''loterie'' si les conditions humides persistent à Interlagos.

Les prévisions météo annoncent de la pluie pour les trois jours de courses, elles se sont réalisées pour vendredi. Troisième des libres 2 derrière Nico Rosberg et Sebastian Vettel, le pilote australien prédit une grille de départ surprenante.

"Il pourrait y avoir du trafic en qualif, ce sera difficile d'avoir un tour clair", a déclaré le futur retraité de la Formule 1. "Cela ressemblera à une loterie. Nous avons déjà vu des grilles bouleversées ici par le passé, nous verrons bien ce qui arrivera demain."

Vendredi, Red Bull comme toutes les écuries a dû gérer les trains de pneus disponibles pour tout le week-end. Jusqu'à dimanche, chaque pilote dispose de trois trains full wets (pluie) et quatre trains d'intermédiaires.

"Aujourd'hui, nous avons cherché à comprendre les pneus, les intermédiaires comme les pluie. Nous avons bouclé quelques tours, c'était une journée productive pour samedi. Nous nous attendons à des conditions humides encore demain, nous partons de là. Les équipes ont peu roulé mais nous avons réussi à apprendre beaucoup de cette journée."

© ESPN Sports Media Ltd.

siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 24 Nov - 14:33

Pole


Vettel surpris par l'écart
ESPN Staff
23 novembre 2013


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 22071

Auteur de sa 9e pole position de la saison, la 45e de sa carrière, Sebastian Vettel s'est dit surpris de l'écart avec ses poursuivants, Nico Rosberg et Fernando Alonso.

Malgré les conditions potentiellement piégeuses et très changeantes, Vettel et resté maître de ses nerfs et de sa mécanique pour démontrer, comme il le fait depuis qu'il a remporté son titre au Grand Prix d'Inde, qu'il était loin d'être en vacances.

Une interruption bienvenue

"L'écart d'une seconde est une grosse reprise. J'étais très heureux après la troisième partie de la qualification. Il s'est passé beaucoup de temps pour nous avant de ressortir. Il y a eu beaucoup de pluie après la deuxième partie alors nous avons dû attendre. Il y avait trop d'eau sur la piste, les risques d'aquaplaning étaient trop élevés."

"Ensuite, nous avons pris la piste et j'ai été surpris que beaucoup d'eau ait disparu. Je suis sorti directement avec des intermédiaires et nous avons réussi un bon tour d'entrée. J'ai essayé à nouveau et je me suis rapproché de ce temps. Je suis content de mes deux tours. C'est génial dans ces conditions et tout s'est bien passé. Je suis très heureux."

© ESPN Sports Media Ltd.

siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 24 Nov - 14:34

   GP du Brésil - Qualif


Vettel plus fort que tout
ESPN Staff
23 novembre 2013



Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 22073.3

Sebastian Vettel résiste aux éléments, aux retards successifs pour décrocher la dernière pole position de la saison à Interlagos. Il rélègue loin tous ses adversaires, à commencer par Nico Rosberg et Fernando Alonso.

Le quadruple champion du monde a imité Romain Grosjean, seulement sixième au final, le premier à passer les intermédiaires en Q3, une ultime partie de la qualification repoussée de quarante minutes à cause de conditions trop extrêmes ou d'un excès de prudence de la FIA.

Le Français a manqué son pari, même s'il a signé la pole provisoire, Vettel l'a réussi et s'adjuge sa neuvième pole de la saison, la 45e de sa carrière. Il met six dixièmes à Nico Rosberg et à Fernando Alonso, de retour sur la photo post-qualif. Le pilote Ferrari n'avait plus pris la pose depuis le Bahreïn.

Deux Français en Q3

L'Australien Mark Webber partagera la deuxième ligne avec son ami Alonso, il sera en embuscade pour son 215e et dernier départ en Formule 1 avant sa nouvelle aventure en Endurance avec Porsche. Lewis Hamilton s'élancera cinquième aux côtés de Grosjean. Derrière ce duo, nous retrouverons les Toro Rosso de Daniel Ricciardo et Jean-Éric Vergne. Grosjean n'a pas été chercher la pole mais la France avait deux pilotes en Q3 pour la première fois de la saison.

Devant son public, et pour sa dernière avec Ferrari, Felipe Massa sera neuvième au départ, devant Nico Hülkenberg et Heikki Kovalainen. Les McLaren n'ont pas franchi le cap de la Q2, c'est pire encore pour Sergio Pérez qui a envoyé sa monoplace dans le mur après avoir perdu le contrôle sur les vibreurs détrempés. En fond de grille, pas de surprise, les Caterham et les Marussia trustent les deux dernières lignes avec Charles Pic le plus rapide des pilotes représentants les petites écuries à la lutte pour la dixième place des constructeurs.

© ESPN Sports Media Ltd.
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 24 Nov - 14:40

GP du Brésil 2013


Déclarations des pilotes - Qualifications
ESPNF1 Staff / D.B.
23 novembre 2013


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 22085.3
Vettel et Rosberg sur la première ligne de la dernière grille de 2013


Suite à la séance de qualification du Grand Prix du Brésil sur le circuit d'Interlagos, les pilotes commentent leurs performances.

La séance qualificative a été perturbée par la pluie, la période Q3 a été retardée car il y avait trop d'eau sur la piste, les pilotes sont passés des pneus pluie aux intermédiaires en quelques minutes, les conditions étaient changeantes, mais personne n'a pu battre Sebastian Vettel. S'il continue à pleuvoir demain, la pole position du pilote Red Bull sera cruciale en termes de visibilité.

Mais bien entendu, sous la pluie, et particulièrement à Interlagos, tout peut arriver. Nico Rosberg espère pleinement exploiter la compétitivité de sa Mercedes, tandis que Fernando Alonso, 3e sur la grille, se retrouve enfin à la position de départ que lui et Ferrari souhaitaient depuis longtemps. N'oublions pas Mark Webber, qui entend profiter de sa 4e place pour viser la victoire et terminer sa carrière chez Red Bull, et en F1, sur la plus belle des notes. Et si la dernière course de l'année devient une loterie, qui sait ?

Malgré la pluie et l'imprévisibilité des conditions de piste, seul Sergio Pérez a endommagé sa voiture contre un mur ; cet incident survenu pendant la Q2 a été le signal pour retarder le début de la Q3. Le résumé des qualifications brésiliennes est ici.

Pole position - Sebastian Vettel, Red Bull : "Ce fut une surprise de réaliser ce chrono aujourd'hui. J'étais satisfait après la Q3, même si beaucoup de temps s'est écoulé avant d'entamer cette période puisque c'était très pluvieux à la fin de la Q2. Il y avait trop d'eau sur la piste, et c'était dommage pour les gens qui patientaient dans les tribunes, mais si les risques d'aquaplaning sont trop grands, il vaut mieux attendre. Lorsque nous sommes retournés en piste, j'étais surpris de constater à quel point l'eau avait été évacuée. J'ai immédiatement chaussé des pneus intermédiaires et j'ai pu réaliser un très bon tour d'entrée de jeu. J'ai tenté de battre mon chrono et je n'ai pas réussi, mais j'y suis presque arrivé. J'étais très heureux d'entendre que j'avais la pole, j'ai même confondu l'espagnol et le portugais à la radio ! J'espère que nous aurons de bonnes chances demain. Nous avons peu roulé dans ces conditions lors des essais mais nous avons néanmoins réussi à régler la voiture comme nous le souhaitions, alors je suis très heureux."

2e - Nico Rosberg, Mercedes : "Ce fut une séance qualificative très exigeante, dans des conditions très difficiles, avec une longue pause avant la dernière période. Je suis vraiment heureux d'être 2e sur la grille de départ ; un grand merci à toute l'équipe pour leur travail car nous avons tout fait correctement aujourd'hui. Mon objectif était de rendre la vie difficile pour Sebastian (Vettel), mais j'étais surpris de voir à quel point l'écart était aussi grand dans ces conditions. Par rapport à lui, j'ai perdu du terrain dans le dernier secteur, ce qui était dû à un manque de puissance dans le SREC après avoir complété deux tours rapides consécutifs. Être sur la première ligne de la grille nous donne d'excellentes opportunités pour la course, mais le plus important sera de rester devant les Ferrari."

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 22099.2
Alonso aurait bien aimé rouler sous la pluie plus souvent cette saison

3e - Fernando Alonso, Ferrari : "Suite aux résultats des derniers Grands Prix, c'est vraiment une bonne nouvelle d'être de retour parmi le top 3. Malheureusement, je ne suis pas parvenu à compléter un tour parfait car j'ai quitté la piste dans le virage 4. J'ai alors perdu sept ou huit dixièmes, et aussi la 2e place je dirais, car je crois qu'elle était à notre portée aujourd'hui. Nous savons que notre voiture est plus compétitive sur piste mouillée, donc c'est dommage qu'il n'a plu qu'ici cette année. Mais il faut maintenant penser à demain et à rejoindre le podium, comme si nous nous battions pour le championnat du monde, car ce serait la meilleure façon de conclure la saison. Ici à Interlagos, les conditions météo ne sont jamais stables et nous l'avons encore constaté aujourd'hui, lorsque nous sommes passés d'une piste complètement détrempée à une piste presque sèche sur une période de dix minutes. C'est pourquoi je m'attends à une course très mouvementée pendant laquelle il faudra faire très attention et ne commettre aucune erreur. Il sera également nécessaire d'avoir une stratégie parfaite ainsi que la capacité de réagir très rapidement."

4e - Mark Webber, Red Bull : "Nous sommes où nous méritons d'être je dirais, car je ne me sentais pas si rapide que cela pendant les qualifications. La voiture semblait lente et j'avais des difficultés avec l'adhérence. C'était difficile pour nous tous, mais nous sommes sur la deuxième ligne et nous pouvons toujours faire quelque chose de bien en démarrant de cette position. Réussir un tour parfait devient compliqué dans de telles conditions, et je n'étais pas très à l'aise sur les pneus intermédiaires en Q1 et en Q2, mais c'est ainsi parfois. C'était difficile, il n'y a pas vraiment plus à dire, mais il aurait été facile de se retrouver beaucoup plus loin derrière dans ces conditions. Nous pouvons encore réussir quelque chose de bien, alors nous verrons demain."

5e - Lewis Hamilton, Mercedes : "Je suis un peu déçu de cette 5e place bien sûr, car la position de Nico (Rosberg) démontre qu'il y avait clairement le potentiel pour faire mieux aujourd'hui. Les séances pluvieuses n'ont pas été très généreuses envers moi cette année et, même si nous avons apporté quelques changements avant les qualifications, j'ai encore des difficultés à comprendre comment la voiture fonctionne dans ces conditions. La situation s'améliore mais il me reste encore énormément à apprendre. Tout reste à jouer pendant la course demain, alors j'espère mener un bon combat en piste et progresser dans la hiérarchie. Notre objectif est de terminer devant les Ferrari et si tout va bien, marquer suffisamment de points pour confirmer notre 2e place dans le championnat des constructeurs."

6e - Romain Grosjean, Lotus : "L'après-midi a été bien difficile. Lors de la dernière phase, c'était compliqué de définir quels pneus utiliser. Nous voulions jouer la pole, alors nous avons utilisé les intermédiaires. Mais à la fin, il y avait probablement un peu trop d'eau, ce qui a rendu les choses intéressantes. Pour finir, mon tour n'était pas assez bon, mais la voiture a été performante tout le week-end, donc nous sommes confiants pour la course, quel que soit le temps. Mon tour en Q2 était très bon et nous savons que nous avons un excellent réglage de base pour le sec, alors voyons comment cela va se passer."

7e - Daniel Ricciardo, Toro Rosso : "C'était difficile cet après-midi, mais nous avons montré que nous pouvons être présents sous la pluie depuis l'an dernier. C'est la meilleure qualification de l'équipe depuis longtemps, avec les deux voitures dans le top 8 ; j'en suis très heureux. Je ne pense pas qu'il y avait beaucoup d'écart entre JEV (Vergne) et moi aujourd'hui. Dimanche, le ciel écrira sûrement l'histoire, mais je serai très bien placé au départ avec cette 7e place. Je serai très motivé pour marquer des points lors de ma dernière course avec Toro Rosso, la dernière après deux belles saisons."

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 22091.2
Hamilton espérait être plus près de Rosberg

8e - Jean-Éric Vergne, Toro Rosso : "Je suis heureux pour moi et pour l'équipe, c'est un grand résultat d'avoir les deux voitures dans le top 8. Nous ne sommes pas aussi rapides que nous l'espérions, car nous avons l'habitude d'avoir une excellente voiture sur le mouillé, mais je souffre un peu plus dans ces conditions changeantes que nous avons depuis vendredi. Toutefois, même si ces qualifications n'étaient pas faciles, c'est encourageant de partir de la 8e place surtout après avoir accédé à la Q2 de justesse. Mon premier tour n'était pas bon, mais j'ai réussi à claquer un excellent tour pour franchir cette étape. Mon objectif pour demain sera évidemment de marquer des points, et tout est possible ici sous la pluie."

9e - Felipe Massa, Ferrari : "Cette séance qualificative a été rendue particulièrement compliquée par la météo changeante, car en quelques minutes, nous sommes passés d'une forte averse a plus rien du tout, et entre les deux nous avons vécu tout le reste ! Je ne suis pas satisfait de mon tour car croyez-moi, je m'attendais à quelque chose de mieux, mais j'ai perdu du temps dans les deuxième et troisième secteurs. Je faisais de l'aquaplaning et je perdais de l'adhérence sur certaines portions de la piste. Je suis déçu d'avoir perdu plusieurs places suite à cela car je visais une meilleure position sur la grille, mais tout ce que nous pouvons faire maintenant, c'est penser à mener une bonne course. On prédit de la pluie demain, mais il faut être prêt pour toutes les conditions car on ne sait jamais ici. De plus, nous n'avons pas complété un seul tour sur le sec. Il n'y a aucun doute, la course sera très excitante pour les pilotes et pour les fans. Toute l'énergie que ces derniers transmettent sera pour moi une motivation supplémentaire au cours d'une journée très spéciale."

10e - Nico Hülkenberg, Sauber : "Rejoindre la Q3 aujourd'hui était une réussite. Il pleut depuis le début du week-end et nous ne sommes pas aussi compétitifs que je le souhaiterais, vu nos problèmes avec l'équilibre de la voiture. Il était difficile de bien négocier chaque virage car la piste était très glissante. Au début de la saison nous étions plus compétitifs sur des pneus pluie, moins compétitifs sur les slicks, et maintenant il semble que ce soit le contraire. Je pense que la course sera très excitante demain ; il reste à voir ce que la météo nous réserve."

11e - Heikki Kovalainen, Lotus : "C'est une déception de ne pas entrer dans le top 10, mais je n'étais pas assez performant dans la deuxième phase. C'est aussi simple que cela. Les conditions n'étaient pas idéales, mais elles étaient les mêmes pour tout le monde. La voiture n'avait aucun problème, alors je ne peux pas me plaindre. Ma position de départ ne sera pas idéale, mais la voiture est performante et tout peut arriver dans le sport automobile, surtout à Interlagos. Donc nous allons étudier les endroits où nous pouvons améliorer quelque chose pour demain et nous essaierons de faire mieux en course."

12e - Paul di Resta, Force India : "Ces conditions pluvieuses font en sorte que ce week-end est très difficile jusqu'à maintenant. Je n'ai que très peu roulé pendant la dernière séance d'essais libres, alors nous avons été un peu obligés de conserver les réglages que nous avions prévu avant d'arriver ici. Mais cela devrait nous aider demain si les conditions s'améliorent et si nous roulons sur une piste sèche, car si le temps est sec, il y aura beaucoup de facteurs inconnus, surtout en ce qui concerne le fait de rouler avec des pneumatiques slicks sur une piste sur laquelle aucune gomme n'a encore été déposée ; donc il y a la possibilité de pouvoir profiter de cette situation. Et si le temps demeure pluvieux, nous devrions être en bonne position pour marquer des points car nos performances sous la pluie sont meilleures maintenant qu'elles ne l'étaient plus tôt cette année. Nous allons continuer à persévérer et si tout va bien, nous aurons le sourire après la course."

13e - Valtteri Bottas, Williams : "Jusqu'à maintenant, ce week-end pluvieux s'avère difficile car nous avons des problèmes à trouver les meilleurs réglages. Notre voiture préfère des conditions sèches, donc je pense que cette 13e place est représentative de notre situation d'aujourd'hui. Ce n'est pas si mauvais que cela comme position de départ, alors j'espère que nous serons en mesure de nous battre demain pour rejoindre le top 10 et marquer des points."



siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 24 Nov - 14:44

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 22093.2
Pérez a été le seul à endommager sa voiture, contre toute attente

14e - Sergio Pérez, McLaren : "C'est difficile de l'affirmer avec certitude, mais je pense que nous avons pris la bonne décision pendant les qualifications ; toutefois, la voiture ne répondait pas comme nous le voulions. Nous nous sommes peut-être trompés au niveau de la pression des pneumatiques, car je n'avais pas suffisamment de grip. Mon accident pendant la Q2 semblait plus grave qu'il ne l'était en réalité. Dès que j'ai perdu de contrôle de la voiture, j'ai franchi le gazon et frappé le mur, mais l'impact n'était pas sévère et la voiture n'est pas trop endommagée. C'est dommage que ce soit arrivé, mais je donnais tout à ce moment-là. Je savais qu'il s'agissait de ma dernière opportunité pour réaliser un bon chrono, mais la pluie s'intensifiait et j'étais à la limite au volant d'une voiture imparfaite. Autrement dit, j'ai fait de mon mieux. Si les conditions sont similaires demain, je pense que nous pourrons tout de même gagner quelques places. J'ai hâte à la course et j'espère terminer la saison sur une bonne note."

15e - Jenson Button, McLaren : "Je n'ai pratiquement pas roulé pendant la dernière période d'essais car nous voulions économiser des pneus, ce qui semblait être la bonne chose à faire à ce moment-là, mais peut-être que ce n'était pas le bon choix après tout. Nous n'avions pas encore roulé sur des pneus intermédiaires, alors nous n'étions pas préparés pour les problèmes rencontrés pendant les qualifications. Nous avions adopté une configuration à faibles appuis, ce qui n'a probablement pas aidé non plus. Cette configuration fonctionnait bien pour nous hier lorsque c'était moins pluvieux, mais cela a probablement causé des problèmes au niveau de la pression des pneus aujourd'hui. Nous étions néanmoins compétitifs pendant la Q1 puisque j'ai signé le 7e meilleur temps, mais je n'arrivais pas à faire monter la température des pneus lorsqu'il pleuvait plus fort pendant la Q2. J'espère que nous pourrons bien faire demain, même si la météo prévue pour dimanche annonce un peu moins de pluie. Et j'espère que nous pourrons faire une bonne course, sans passer trop de temps derrière la Voiture de Sécurité !"

16e - Adrian Sutil, Force India : "Ce fut une séance plutôt difficile. C'est au début de la Q1 que les conditions de piste étaient les meilleures, car ensuite les conditions étaient de moins en moins bonnes pour tout le monde. Il n'y a eu qu'une seule véritable opportunité pour réaliser un bon chrono pendant la Q2, et c'était au début. Je suis resté en piste pour voir si l'intensité de la pluie allait diminuer, mais c'est alors que Pérez a eu son accident et les drapeaux jaunes sont sortis, donc je suis retourné aux stands. Le manqué d'adhérence est notre plus gros problème, je n'avais pas toute la confiance nécessaire pour vraiment pousser. Je vais donc démarrer de la 16e place demain, mais la course sera longue et nous ne savons pas dans quel sens la météo va évoluer. Les courses au Brésil peuvent être très inhabituelles et imprévisibles, alors nous n'abandonnerons jamais et nous continuerons à faire le maximum jusqu'à la fin du dernier tour."

17e - Pastor Maldonado, Williams : "Ce fut une journée difficile. Depuis le début du week-end, nous avons beaucoup de difficultés pour faire monter la température des pneus arrière. Et dans des conditions comme celles d'aujourd'hui, nous n'avons pas été en mesure de tirer 100 % de la voiture pendant le premier tour lancé de la Q1, et c'est à ce moment-là que les meilleurs chronos ont été réalisés. Nous avons toujours espoir de terminer dans les points demain, alors nous allons bien nous préparer ce soir et faire de notre mieux pendant la course."

18e - Esteban Gutiérrez, Sauber : "La piste était sèche pendant mon premier tour, mais j'ai commis une erreur dans le dernier virage et je n'ai pas pu récupérer ce que j'avais gagné dans les deux premiers secteurs. La pluie est ensuite devenue beaucoup plus intense, alors tenter de faire mieux s'avérait difficile. C'est décevant. La voiture se comportait bien ; il y avait un peu de survirage, mais ce n'était pas très problématique. Démarrer de la 18e place demain sera tout un défi, mais il faut se débrouiller avec ce qu'on a."

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 22067.2
Il reste à voir si la pluie va perturber la course

19e - Charles Pic, Caterham : "La pluie tombait toujours au début des qualifications, mais pas suffisamment pour les pneus pluie, alors nous sommes sortis tôt avec le reste du peloton pour maximiser notre temps de piste sur les pneus intermédiaires. C'était très difficile en piste mais je suis heureux du résultat. Ce week-end, nous avons corrigé un problème d'équilibre qui nous affectait depuis trois courses, alors je suis satisfait du chrono que j'ai réalisé pendant la Q1. L'objectif principal était d'être devant nos plus proches rivaux et nous avons réussi, tout en conservant un train supplémentaire de pneumatiques intermédiaires, donc nous allons démarrer de la place que nous souhaitions pour une course qui pourrait être fascinante demain. S'il continue à pleuvoir comme ça, nous pourrions avoir la chance de récupérer la 10e place dans le championnat des constructeurs."

20e - Giedo van der Garde, Caterham : "J'ai immédiatement chaussé des pneus intermédiaires pendant la Q1, mais j'ai commis une erreur dans le deuxième secteur pendant mon meilleur tour et cela m'a coûté beaucoup de temps. L'équilibre de la voiture n'était pas superbe, mais je pense que le meilleur est à venir. Nous n'étions pas assez rapides pour rejoindre la Q2 aujourd'hui, toutefois c'est demain qui compte. Nous avons sauvé un train de pneus intermédiaires pour demain, alors nous sommes en bonne posture à ce niveau. Notre voiture se comporte bien sous la pluie, j'aime beaucoup cette météo, et nous savons tous ce que nous avons à faire. Nous avons déjà vécu cela sur ce circuit et dans ces circonstances, donc nous savons ce qui doit être accompli dimanche. Je suis excité pour la course ; je sais qu'il y aura beaucoup de tension, mais cela fait partie du jeu."

21e - Jules Bianchi, Marussia : "Ce fut une séance qualificative très difficile aujourd'hui. Il fallait faire le maximum le plus tôt possible car nous savions que la pluie allait s'intensifier, mais il s'est avéré que la meilleure fenêtre d'opportunité n'a été que le premier tour rapide. Par la suite, il pleuvait trop fort pour faire mieux et j'avais commis une grosse erreur à la fin de mon seul tour lancé, alors c'est décevant car j'étais alors très près de van der Garde. Il faut maintenant demeurer optimiste pour la course ; nous ferons tout ce qui est possible pour obtenir le meilleur résultat pour l'équipe."

22e - Max Chilton, Marussia : "C'était très difficile en piste aujourd'hui et il y a eu quelques moments inquiétants. Nous avons quitté les stands immédiatement car la pluie approchait ; ce fut vraiment une course folle sur un tour. J'étais satisfait de mes premier et dernier secteurs, même si j'ai vécu une grosse frayeur dans le virage 3. J'avais quelques problèmes avec l'équilibre mais cela devrait bien se passer demain, et c'est demain qui compte."

© ESPN Sports Media Ltd.

siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 24 Nov - 14:46

Red Bull


Dur quand même pour Horner
ESPN Staff
23 novembre 2013


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 22079

La pole position de Sebastian Vettel n'a pas été acquise dans la facilité, selon le patron de l'équipe Red Bull, Christian Horner.

"Avec une météo très changeante, les trois parties de la qualification ont été très difficiles. Il fallait ne pas traîner en chemin dans les deux premières parties pour arriver dans la troisième", a-t-il dit. "Cette dernière a commencé sur une piste détrempée. Une fois qu'ils sont sortis, les deux pilotes ont choisi les pneumatiques intermédiaires très tôt, ce qui leur a permis de faire trois tours chacun."

Hommage à Webber

"Sebastian a réussi un tour splendide pour commencer et celui-là lui a rapporté sa neuvième pole de la saison avec une marge impressionnante. Pour sa dernière qualification en Formule 1, Mark partira de la deuxième ligne sur la grille. Cela nous fait deux très bonnes positions sur la grille de départ pour cette dernière course de l'année."

"C'est incroyable de penser que Mark se prépare pour sa dernière sortie dans la discipline demain. Cela fait tellement d'années qu'il est avec nous, 214 courses, et 215 demain. C'est un compétiteur et il ne fait aucun doute demain qu'il va essayer d'atteindre les 10 victoires (il en compte 9)."

© ESPN Sports Media Ltd.

siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 24 Nov - 14:48

GP du Brésil - Red Bull


Webber ralenti par sa voiture
ESPN Staff
23 novembre 2013


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 22065

Mark Webber a conclu la dernière qualification de sa carrière en F1 avec un quatrième chrono, l'Australien espérait mieux mais sa voiture ne le lui a pas permis.

Pendant que son coéquipier Sebastian Vettel décrochait une nouvelle pole, Aussie Grit lui concédait plus d'une seconde. La météo lui a rendu les choses difficiles mais il n'est pas mécontent d'être avec les premiers au départ.

"Nous sommes où nous méritons d'être je dirais, car je ne me sentais pas si rapide que cela pendant les qualifications. La voiture semblait lente et j'avais des difficultés avec l'adhérence. C'était difficile pour nous tous, mais je n'étais pas très à l'aise sur les pneus intermédiaires en Q1 et en Q2."

"Nous sommes en deuxième ligne, nous pouvons toujours faire quelque chose de bien en démarrant de cette position. Réussir un tour parfait devient compliqué dans de telles conditions, c'était difficile, il n'y a pas vraiment plus à dire, mais il aurait été facile de se retrouver beaucoup plus loin derrière dans ces conditions ou d'avoir des problèmes comme l'a montré Sergio Pérez."

Le pilote de 37 ans s'apprêté à prendre son 215e et dernier départ en F1, il va tirer sa révérence après douze saisons dont sept chez Red Bull. Il commencera une nouvelle aventure dès la semaine prochaine, en Endurance avec Porsche. C'est la dernière de la saison, sa dernière tout court, Red Bull a déjà tout gagné mais lui ne va ''rien changer à ses habitudes, à sa préparation. Je vais faire comme si c'était la première épreuve de l'année."

© ESPN Sports Media Ltd.

siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 24 Nov - 14:50

Red Bull


Webber, une aventure s'achève
ESPN Staff
24 novembre 2013


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 22087.3

L'Australien Mark Webber termine dimanche sa carrière en Formule 1. Il a livré ses sentiments avant son ultime course au pinâcle du sport automobile dans une interview publiée sur le site de l'écurie Red Bull, la sienne depuis 2007.

Aussie Grit totalise douze saisons à ce niveau, il avait disputé sa course inaugurale à Melbourne en mars 2002 au volant d'une modeste Minardi (et terminé à la 5e place !). Il est ensuite passé par Jaguar et Williams avant de participer à la réussite de Red Bull. Neuf victoires, 41 podiums, 13 poles positions, voilà ses statistiques sur ses 214 premiers Grands Prix. Son nombre de poles ne bougera plus, il lui reste 71 tours à Interlagos pour améliorer son compteur de victoires ou de podiums. Quelques heures avant le départ, il s'exprime.

La F1, c'est fini - "C'est une décision difficile pour tout sportif. Cela fait partie de notre ADN mais un jour, vous vous rendez compte qu'il y a des choses que vous ne voulez plus faire. J'ai pensé à ce sport tous les jours pendant longtemps, ce n'est plus le cas. Si j'avais voulu, j'aurais continué mais je ne veux plus tester mes capacités à ce niveau. Je pense que j'ai encore un bon niveau mais je ne veux pas être là quand cela ne sera plus le cas."

"Un sacré voyage"

Décision en juin, mais c'est le Jour J - ''Je pense que ça va bien se passer dimanche mais ce ne sera pas facile. Plusieurs personnes m'ont donné des conseils pour aborder cette journée. Dans notre sport, il y a beaucoup d'adrénaline et elle disparaît quand vous arrêtez, alors je dois faire autre chose. J'ai obtenu d'excellents résultats en F1. Je ne pensais pas réussir aussi bien, j'en suis très fier. J'ai effectué un voyage extraordinaire. J'aurais été aussi heureux si j'étais resté à Queanbeyan (sa ville natale) car je n'aurais connu que ça, mais la F1, c'était un sacré voyage. Vous pouvez en retirer plus que des résultats."

215e et dernier départ - "C'est énorme. À ce niveau, le plus important c'est d'être flexible. On peut comparer cela à Roland Garros ou Wimbledon (deux Tournois du Grand Chelem en tennis), la surface ne change pas beaucoup mais la technique évolue sans arrêt. Un pilote doit toujours s'adapter sinon il est 'mort', il faut avoir plusieurs cordes à son arc pour survivre. Aujourd'hui, j'essaie de transmettre cela aux plus jeunes, comme Mitch Evans (champion GP3 en 2012 et 14e en GP2 cette année, ndlr)."

"J'ai ressenti beaucoup d'émotions dans ma carrière. J'ai toujours été sérieux dans mon travail car je ne pensais pas avoir assez de talent. Mais ensuite j'ai découvert qu'en bossant dur, les résultats pouvaient suivre. Grâce à cela, je suis resté alors que d'autres, qui travaillaient moins dur que moi, qui étaient plus doués naturellement, n'ont pas réussi aussi bien que moi. J'ai beaucoup appris sur moi-même pendant ma carrière, j'ai appris notamment qu'il fallait toujours garder la tête froide."

Des regrets avant de partir ? - "Peut-être vivre cette expérience plus tôt (il est arrivé en F1 à 25 ans et six mois, ndlr), mais vous ne pouvez pas toujours être prêt dans votre tête et dans votre corps. Il y a eu aussi des moments de doute, des mauvaises décisions, des erreurs, mais tout le monde en fait. Sans défi à relever, vous n'apprenez pas autant. En fait, certaines courses que j'ai gagnées sont celles qui m'ont appris le moins. On apprend mieux quand les choses ne se passent pas bien, car on veut savoir pourquoi."

© ESPN Sports Media Ltd.


siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 24 Nov - 14:54

Formule 1 - Grand Prix du Brésil
GP du Brésil 2013 : Sebastian Vettel (Red Bull) en pole position devant Nico Rosberg (Mercedes)


23/11/2013

La pluie n'y a rien changé : samedi à Sao Paulo, Sebastian Vettel (Red Bull) a signé sa neuvième position de la saison. Devant Nico Rosberg (Mercedes) et Fernando Alonso (Ferrari). Sixième temps pour Romain Grosjean (Lotus) et huitième chrono pour Jean-Eric Vergne (Toro Rosso).


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 1138711-17914038-640-360

Rien n'atteint Sebastian Vettel. Vainqueur des huit dernières courses, l'Allemand de Red Bull a marché - ou plutôt roulé - sur l'eau samedi pour conquérir sa 45e pole position personnelle, sa neuvième de la saison. Imperturbablement, il a attendu son heure. Jamais pointé en tête d'une session depuis vendredi matin à Interlagos, il a attendu la Q3 pour frapper, une fois de plus. Et de quelle façon ! En 1'26"479, il a battu son compatriote Nico Rosberg (Mercedes) de 0"623 et surclassé l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari) de 1"060.

Dans ce Championnat où il faut bien chercher pour trouver des résidus de suspense, Mark Webber (Red Bull) et Lewis Hamilton (Mercedes) partiront des quatrième et cinquième emplacements. L'Australien, qui effectuera son 215e et dernier départ en F1 avant de prendre le volant d'une Porsche typée 24 Heures du Mans lundi matin (c'est la rumeur), peut espérer ravir la troisième place finale du Championnat au Britannique. Pour cela, il devra inscrire sept points de plus que le champion du monde 2008.

Grosjean, on y a cru

Lors de cette Q3 retardée pour cause de piste impraticable, on a cru à la pole position de Romain Grosjean (Lotus). Le Français s'est finalement qualifié sixième après avoir été le premier à rentrer pour troquer ses pneus "pluie" contre des "intermédiaire". Sans même boucler un tour chrono. Cette réactivité lui a permis de s'emparer du meilleur chrono avec les gommes à flancs verts, avant une irrésistible salve d'améliorations. Un autre tricolore a participé à la Q3, Jean-Eric Vergne (Toro Rosso). Il s'est classé huitième.

En Q2, on avait assisté à la sortie sans gloire des McLaren de Sergio Pérez et Jenson Button. Elle fut même fracassante pour le Mexicain, qui a attaqué jusqu'à la faute, au-delà d'une bordure, pour taper.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Eurosport_com
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 24 Nov - 14:59

Formule 1 - Grand Prix du Brésil
Grand Prix du Brésil 2013 - Sebastian Vettel (Red Bull), en pole : "Une grosse surprise"


24/11/2013

Sebastian Vettel (Red Bull) partira en pole position ce soir à Sao Paulo, à sa grande surprise. Mais il juge que rien n'est fait pour la course.


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 1138706-17913978-640-360

Que vous inspire cette nouvelle pole position ?

Sebastian Vettel :
C'est une grosse surprise. Il pleuvait déjà beaucoup à la fin de la Q2, alors il a fallu attendre. Quand il y a trop d'eau sur la piste, le risque d'aquaplanage est trop grand. Mais quand je suis ressorti des stands, j'ai été surpris par l'état de la piste, beaucoup d'eau avait disparu. J'ai tout de suite mis les "intermédiaires" et j'ai pu faire un très bon tour, puis un autre pour essayer de battre ce chrono, et j'étais très content de mes deux tours, et surpris par les écarts, car on n'avait pas beaucoup pu rouler aux essais. Quand on m'a dit que j'avais fait la pole position, j'étais très heureux, et j'ai dit "Olé", "olé", alors que c'est de l'espagnol, pas du portugais. Alors peut-être que j'aurai une deuxième chance dimanche...

Quelles conditions de piste souhaitez-vous dimanche pour la course ?

S.V. :
Nous n'avons pas fait tellement de tours sur le mouillé, pour être honnête, car nous avons tous essayé de garder des pneus, autant que possible, surtout vendredi et ce matin. Dimanche, comme l'a déjà dit Nico [Rosberg], ça pourrait être du 50/50, mais en fait on ne sait pas, car tout est possible ici. L'an dernier, on a bien vu ici comme les choses changent vite. J'ai hâte de prendre le départ, surtout en pole position, et j'espère qu'on va pouvoir continuer dans cette voie en course, quelles que soient les conditions.

Si la piste est sèche, quel sera l'impact de ces deux jours d'essais la plupart du temps sur piste mouillée ?

S.V. :
Bon, d'abord nous aurons tous des pneus neufs, donc ça va aider, mais le problème c'est que la piste n'est pas très adhérente, car nous n'avons pas beaucoup roulé sur le sec ce week-end, ça va rendre les choses délicates. Et puis je pense que l'avantage sera pour celui qui aura le mieux deviné les meilleurs réglages, pour que sa voiture soit bonne tout le temps, pas seulement pendant un tour sur piste mouillée, et pour qu'il soit en mesure de bien préserver ses pneus. Ce sera une course longue, 70 tours, et on a déjà vu que ce n'est pas facile de faire durer les pneus, selon la stratégie qu'on a choisie. Mais ce sera pareil pour tout le monde.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Eurosport_com
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 24 Nov - 15:02

Vettel ne boit pas la tasse

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Reuters_vettel_bresil_w484

Publié le 23 novembre 2013 à 18h49
Mis à jour le 24 novembre 2013 à 13h30

A l’issue d’une séance de qualifications fortement perturbée par la pluie, Sebastian Vettel s’est adjugé la pole position du Grand Prix du Brésil en 1’26’’479, soit plus de six dixièmes de mieux que son premier poursuivant, Nico Rosberg. Dominateur en Q2, Romain Grosjean est crédité du sixième temps, Jean-Eric Vergne a brillé sur piste mouillée avec le huitième chrono alors que Sergio Pérez a envoyé sa McLaren dans le mur.

Sebastian Vettel a émergé du déluge brésilien ce samedi. Au prix d’un tour en 1’26’’479, le chef de file de l’écurie Red Bull a dominé une séance de qualifications disputée dans des conditions d’adhérence très précaires et interrompue pendant trois-quarts d’heure au terme de la Q2. Il s’agit de sa deuxième pole position à Interlagos après celle décrochée en 2011.

Sous la pluie, le quadruple champion du monde en titre s’est montré le plus rapide dans l’exercice du tour lancé avec une marge supérieure à six dixièmes de seconde sur son plus proche poursuivant, Nico Rosberg. Intouchable lors des essais libres du vendredi, l’Allemand de Mercedes a confirmé sa vélocité sur piste mouillée en 1’27’’102, un temps lui permettant d’être le seul à concéder moins d’une seconde au tour à son compatriote.

Pérez dans le mur

Sans jamais être en mesure de viser la pole, Fernando Alonso a tout de même réussi à hisser sa Ferrari sur la deuxième ligne en devançant d’un souffle la Red Bull de Mark Webber et la Mercedes de Lewis Hamilton. Après avoir dominé la Q2 en intermédiaires, Romain Grosjean n’a pas été en mesure de reproduire une performance de premier ordre dans la dernière partie des qualifications achevée avec le sixième chrono. A l’inverse, Jean-Eric Vergne a brillé en hissant sa Toro Rosso au huitième rang de la feuille des temps.

La fin de la Q2 a été le théâtre du gros crash de Sergio Pérez. Piégé par l’intensification de la pluie, le Mexicain est parti en glissade sur le vibreur situé à l’extérieur du virage n°5. Devenu passager d’une McLaren victime d’aquaplaning, il n’a pu éviter un contact contre le mur endommageant son aileron avant et tout le côté gauche de sa monoplace. S’en est suivi une interruption de 45 minutes consécutive aux trombes d’eau s’abattant sur Interlagos, un délai qui n’a fait que repousser l’évidente pole position de Sebastian Vettel, la 9e cette saison et la 45e de sa carrière.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Logo
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 24 Nov - 15:03

Qui peut stopper Vettel ?

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Reuters_vettel3_bresil_w484
Publié le 23 novembre 2013 à 22h27
Mis à jour le 24 novembre 2013 à 13h31

Fort de huit succès consécutifs, Sebastian Vettel a l’occasion de terminer la saison sur la plus haute marche du podium au Brésil. Le quadruple champion du monde s’élancera en pole position devant Nico Rosberg qui semble le plus à même à lui contester la victoire ce week-end. Avant de mettre un terme à sa carrière en F1, Mark Webber rêve de s’imposer une dernière fois à Interlagos comme Felipe Massa qui va disputer sa dernière course avec Ferrari devant son public.

Rosberg le mieux placé

A Interlagos, la première menace pour Sebastian Vettel pourrait bien venir de l’un de ses compatriotes. Depuis le début du week-end, Nico Rosberg est le pilote qui a le mieux résisté au rythme du quadruple champion du monde, placé en pole position et ambitionnant de porter sa série de victoires consécutives à neuf. Meilleur temps des séances d’essais libres du vendredi, l’Allemand de Mercedes a ainsi concédé six dixièmes au leader du championnat en qualifications quand le reste de la concurrence échouait à plus d’une seconde. Si la pluie est au rendez-vous en course, Rosberg semble en capacité d’inquiéter Vettel d’autant que le pilote placé sur le deuxième emplacement de la grille a souvent piégé le poleman ces dernières années sur le tracé brésilien. Réputé pour ses départs réussis, Fernando Alonso pourrait aussi avoir son mot à dire sur un tracé mouillé malgré une Ferrari perfectible. Mais aussi surprenant que cela puisse paraître, l’Espagnol ne s’est jamais imposé au Brésil en 11 tentatives ! En cas de succès, il remonterait sur la première marche du podium depuis son triomphe à Barcelone il y a plus de six mois.

Le bal des dernières

Le Grand Prix du Brésil constitue la dernière occasion pour Mark Webber de briller avant de quitter les paddocks. L’Australien connait le goût du succès à Interlagos puisqu’il s’y est déjà imposé à deux reprises en 2009 et 2011 en s’élançant à chaque fois depuis la deuxième position sur la grille. En partant quatrième dimanche, il ne semble pas en mesure de l’emporter étant donné que sa capacité à bien réagir à l’extinction des feux constitue son point faible. Egalement victorieux à deux reprises au Brésil, en 2006 et 2008, Felipe Massa rêve de s’offrir un nouveau succès devant son public, qui plus est à l’occasion de sa dernière course avec Ferrari. Néanmoins, cet objectif ne semble pas à la portée du Pauliste qui partira en neuvième position et qui n’a plus gagné depuis son succès à Interlagos il y a cinq ans. Remercié par McLaren, Sergio Pérez aura lui l’intention de faire oublier son crash des qualifications pour se mettre en évidence dans la quête d’un bon baquet en 2014 à l’instar de Pastor Maldonado qui s’apprête à quitter Williams ou Nico Hülkenberg qui devrait partir de l’écurie Sauber.

Les enjeux des deux championnats

Après le quatrième sacre de Sebastian Vettel en Inde, Fernando Alonso s’est assuré du titre honorifique de vice-champion du monde dimanche dernier à Austin. Du coup, la dernière place d’importance à attribuer au championnat des pilotes est celle de troisième. Avant le départ du Grand Prix du Brésil, elle est la propriété de Lewis Hamilton (5e sur la grille) qui compte six points de marge sur Mark Webber (4e), le seul à pouvoir lui subtiliser. Dans le cadre du championnat des constructeurs, le dernier enjeu de taille concerne le statut de dauphin de Red Bull. Mercedes semble bien parti pour atteindre cet objectif avec ses deux pilotes dans le Top 5 et un avantage de 15 points sur Ferrari, l’équivalent d’une troisième place. D’ailleurs, la Scuderia ne semble pas une réelle menace pour l’écurie à l’Etoile étant donné qu’elle n’a plus goûté au podium depuis cinq courses. Elle devra avant tout s’attacher à valider sa troisième place finale convoitée par Lotus qui pourrait s’appuyer sur un nouveau podium de Romain Grosjean pour effacer ses 18 unités de retard, l’équivalent d’une deuxième place.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Logo
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 24 Nov - 19:00

Lotus


Grosjean, un moteur fatigué
ESPN Staff
24 novembre 2013


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 22089

Romain Grosjean avait le sourire du "premier pilote en vacances", après avoir abandonné après quelques tours dans le Grand Prix du Brésil, dimanche, victime de son moteur Renault.

Cliquez ici pour lire la réaction de Romain Grosjean après son abandon prématuré dans cette course.

"On avait tous envie de partir en vacances et le moteur Renault aussi", a plaisanté Grosjean, qui ne cachait tout de même pas sa déception. "Ça fait bip (sic) de finir comme ça maintenant, on sait que ça peut arriver dans les sports mécaniques. C'est étonnant, on ne sait pas trop ce qui s'est passé."

Prolongation attendue

"Je pense que la voiture était bien sur le sec", a-t-il dit au micro de Canal Plus. On n'avait pas le bon rapport de septième et je me suis fait doubler par Hülkenberg. Mais je n'étais pas inquiet sur les longs relais. Cela aurait pu être pas mal."

"Ce sont des choses qui arrivent, c'est dommage car on avait une belle course à faire. Mais je crois qu'on peut être fiers de ce qu'on a fait cette année. Heureux. Six podiums et on avait la capacité d'en faire plus à Singapour ou à Barcelone et à d'autres endroits. Je pense que c'est plutôt positif pour l'an prochain."

"L'équipe est plutôt motivée. Il reste à savoir si je suis confirmé ici. Après on attaquera 2014 avec de nouvelles bases."

© ESPN Sports Media Ltd.

siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 24 Nov - 19:07

Vettel marche sur l’eau

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Vettel_w484
Publié le 24 novembre 2013 à 18h40
Mis à jour le 24 novembre 2013 à 19h02

Neuvième victoire consécutive pour Sebastian Vettel, vainqueur ce dimanche du Grand Prix du Brésil sous le fin crachin d’Interlagos ! L’Allemand remporte la dernière course de la saison et devance Mark Webber et Fernando Alonso. Le quadruple champion du monde conclut de manière implacable une année 2013 menée de main de maître.

Et un record de plus ! En remportant le Grand Prix du Brésil ce dimanche, Sebastian Vettel a égalé Michael Schumacher, auteur de 13 victoires dans la même saison en 2004 (avec nettement moins de Grand Prix au programme). Le pilote Red Bull aura écrasé une saison 2013 trop vite privée de tout suspense. Même Interlagos, son tracé piégeux et sa météo toujours imprévisible n’auront donc rien changé à la donne. En bon imperator, Vettel a fait sienne la maxime de Jules César: "Veni, Vidi, Vici". Nico Rosberg a bien tenté de le troubler en prenant un excellent départ pour se hisser en tête à la sortie des Esses de Senna. Mais cela n’a duré qu’un tour, le temps pour le champion du monde de le doubler dès le premier passage sur la ligne. Parti de la sixième place, Grosjean est à la lutte dans le peloton. Huitième, le Français ne voit pas le bout du quatrième tour, trahi par le moteur V8 de sa Lotus qui laisse échapper une épaisse fumée.

Pas de cinquième podium en six courses pour Grosjean qui voit son bloc Renault le priver de toute chance à l’occasion de la dernière sortie de ces V8 atmosphériques qui tiraient leur révérence ce week-end ! Vettel impose un rythme d’enfer, Alonso passe Rosberg pour prendre la deuxième place mais ne peut rien face au retour de Webber qui le dépasse au 13e tour. La valse des premiers arrêts ne change rien, le duo Red Bull prend les commandes du Grand Prix et les conserve durant toute la première partie de la course alors que le paddock scrute le ciel dans l’attente des gouttes de pluies attendues. Massa, en embuscade, voit ses espoirs s'envoler suite à une pénalité controversée pour cause de franchissement illicite de la ligne blanche à l’entrée de la voie des stands.

La frayeur de Red Bull

Il faut attendre le 47e tour pour voir un coup de théâtre. Bottas et Hamilton se percutent à l’entrée de la Curva de Sargento, le Britannique se décalant sur le côté pour bloquer le Finlandais. Le pilote Williams part en tête à queue et perd son pneu. Hamilton voit lui son pneu arrière droit, celui heurté par son adversaire, complètement exploser. Surprise, la direction de Red Bull décide de jouer la carte de la sécurité. Vettel rentre précipitamment pour changer de gomme, craignant une nouvelle défaillance des pneus Pirelli alors que quelques gouttes tombent dans le deuxième secteur. Mais l’écurie commet une grosse bévue puisque les gommes de l’Allemand ne sont pas prêtes ! La confusion règne, un vent de panique souffle chez les Autrichiens et Vettel perd de précieuses secondes tandis que Webber attend derrière lui. Alonso en profite pour se replacer dans le sillage de l’Australien mais ne peut le doubler.

La pluie ne vient pas, et Red Bull termine la saison en procession avec un doublé. Webber en profite pour dépasser Hamilton au classement des pilotes qu’il termine à la troisième place derrière Vettel et Alonso, troisième ce dimanche et qui monte sur son premier podium depuis le Grand Prix de Singapour fin septembre. Vettel pavoise et conclut parfaitement la saison 2013. Une année qu’il lui laissera de nombreux souvenirs, lui qui s’est dit sur le podium forcément "un peu triste" de la voir se terminer.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Logo
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 24 Nov - 19:49

Red Bull


Vettel ''triste que ça se termine''
ESPN Staff
24 novembre 2013


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 21893

Vainqueur de sa neuvième course d'affilée, la 13e de la saison, deux records égalés, Sebastian Vettel aurait bien continué jusqu'à Noël après être monté sur la plus haute marche du podium au Brésil.

"En fait, je suis assez triste que ça s'arrête là. Triste que la saison se termine", a déclaré le quadruple champion du monde. "La deuxième partie de la saison a été incroyable. Depuis la fin de la trêve estivale, nous avons tout gagné, je ne pouvais pas faire mieux."

Il égale Ascari

"Là, j'ai pris un mauvais départ (dépassé par Nico Rosberg) et j'ai pu me rattraper rapidement, à la fin du premier tour. On a réussi à retourner la situation. Ensuite, j'ai dû attendre un moment mes pneumatiques lors du deuxième arrêt. Les deux voitures sont entrées au stand au même moment, ce n'était pas les bons pneumatiques qui m'attendaient."

"Et puis, les derniers tours étaient très compliqués parce que la pluie a menacé et il y avait quelques gouttes qui tombaient. Mais je dois dire merci à l'équipe, merci à Renault, notre motoriste."

"Quant à Mark (Webber, son coéquipier qui quitte la F1 dimanche), c'était sa dernière course. Nous avons été longtemps coéquipiers. Nous n'avons pas eu la meilleure relation, mais ça se termine bien. Notre relation de travail a permis à l'équipe de réussir de grandes choses et de rencontrer le succès. Je lui souhaite le meilleur pour la suite. Je voudrais aussi remercier Tom (un membre de l'équipe) qui nous quitte aussi au sein de l'équipe."

Avec 13 victoires, Vettel égale le record de Michel Schumacher, établi en 2004. Avec neuf victoires d'affilée, il égale celui d'Alberto Ascari établi dans les années 1950. Et il aura une chance de le battre en Australie au mois de mars pour la première course de la saison 2014.

© ESPN Sports Media Ltd.


siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 24 Nov - 20:03

Red Bull


Webber, dernier podium
ESPN Staff
24 novembre 2013


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 22087

Mark Webber a tiré sa révérence, dimanche, après une 215e course en F1 que l'Australien a terminé sur le podium du Grand Prix du Brésil, à la deuxième place derrière Sebastian Vettel.

Pour fêter sa dernière apparition, Webber (9 victoires, 41 podiums) a ôté son casque et sa cagoule après avoir coupé la ligne d'arrivée et il a fait un tour d'honneur tête nue, acclamé par la foule de Sao Paulo.

Remerciements

Ensuite, pas d'émotion débordante pour celui qui a annoncé sa décision de rejoindre Porsche en Endurance il y a quelques mois déjà, mais des mots pesés et servis comme d'habitude dans le franc-parler qui l'a caractérisé pendant toute sa carrière.

"Ce fut une très belle façon de terminer ma carrière, une carrière dont j'ai apprécié tous les moments. Seb, Nico (Rosberg), Lewis (Hamilton), Fernando (Alonso), je me suis battu contre eux ces cinq ou six dernières années. J'avais besoin d'un peu de changement. J'ai vraiment apprécié les derniers tours."

"Je remercie l'équipe. Je devrais remercier tout le monde en Australie pour le soutien que j'ai eu. Il y a beaucoup de gens ont joué un grand rôle dans ma carrière. Je tiens à les remercier. Je suis maintenant pressé de relever le défi qui se présente avec moi au sein de l'écurie Porsche."

© ESPN Sports Media Ltd.


siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 24 Nov - 20:06

GP du Brésil


Au revoir Vettel, adieu Webber !
ESPN Staff
24 novembre 2013


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 22111.3

Sebastian Vettel a remporté le Grand Prix du Brésil, neuvième victoire de rang et treizième de la saison, il égale deux records d'un coup. Mark Webber termine deuxième pour sa dernière en F1 devant Fernando Alonso.

La pluie n'a pas du tout perturbé la course malgré quelques gouttes dans les derniers tours, Sebastian Vettel a manqué son départ, s'est fait une petite frayeur quand il est arrivé dans les stands pour son deuxième arrêt alors qu'il n'était pas attendu. Mais il triomphe à Interlagos, égalant le record de victoires consécutives d'Alberto Ascari et le record de victoires en une saison avec 13, comme Michael Schumacher en 2004. Il franchit la ligne devant le désormais retraité Mark Webber mais il lui a laissé parler en premier sur le podium après avoir été bien douché au champagne et applaudi par Christian Horner, tout le personnel de Red Bull et le public brésilien.

Grosjean rapidement hors-jeu

Fernando Alonso se classe troisième, Felipe Massa septième pour sa dernière chez Ferrari. Les pilotes de la Scuderia ont marqué plus de points que Nico Rosberg, en tête au premier virage et cinquième sur la ligne, et Lewis Hamilton, neuvième. L'écart était trop important chez les constructeurs, Mercedes conserve sa deuxième place pour six points. Lotus a perdu toute chance dès le troisième tour avec l'abandon de Romain Grosjean sur problème moteur.

Au pied du podium, Jenson Button offre à McLaren son meilleur résultat de la saison, Sergio Pérez réussit aussi une belle remontée depuis sa 19e place sur la grille. Le Mexicain prend la sixième place devant Felipe Massa, mais l'important était ailleurs pour le Brésilien. Devant son public et comme le vainqueur du jour, il s'est offert des donuts avant son retour dans la voie des stands, il portera une combinaison Williams la saison prochaine.

Marussia termine dixième

Massa avait les moyens de finir bien plus haut mais un drive-through l'en a empêché. Les commissaires ont jugé qu'il avait mis, alors à la lutte avec Hamilton les quatre roues sur les zébras situés avant l'entrée des stands, la sanction est arrivée vite malgré l'incompréhension du pilote. Hamilton l'a imité plus tard, jugé responsable d'un accrochage avec Valtteri Bottas contraint à l'abandon dans la foulée.

Neuvième sur la ligne entre Nico Hülkenberg et Daniel Ricciardo, il laisse échapper la troisième place du classement pilotes décrochée par Mark Webber. Jean-Éric effectue une dernière course dans le peloton, malgré une belle huitième place sur la grille. Quinzième, il termine tout de même le meilleur français, Grosjean et Charles Pic ont abandonné, Jules Bianchi prend la 17e place. Et la dixième place chez les constructeurs revient à Marussia.

Cette saison 2013 a été dominée par Sebastian Vettel et Red Bull, c'est l'heure des vacances pour la paddock avant une année 2014 marquée par de profonds changements. La hiérarchie en sera-t-elle bouleversée ? Réponse dès Melbourne en mars prochain.

© ESPN Sports Media Ltd.


siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 7 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 21 Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 14 ... 21  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum