Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Page 11 sur 21 Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 16 ... 21  Suivant

Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Sam 5 Avr - 13:25

GP de Bahreïn


Le virage 4 modifié
ESPN Staff
5 avril 2014



Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 24057

Le virage 4 du circuit de Sakhir a fait des dégâts vendredi, Kimi Raikkönen puis Pastor Maldonado ont été piégés et ont décollé sur le vibreur. À en croire Autosport, le design sera retouché pour le reste du week-end.

L'ancien pilote Lotus, aujourd'hui chez Ferrari, et son successeur vénézuélien avaient endommagé le fond plat de leurs monoplaces avec cette acrobatie aérienne. Ces deux incidents ont fait l'objet de discussions entre les pilotes et Charlie Whiting, directeur de course de la FIA, après les essais libres.

Raikkönen et Maldonado avaient dû rentrer dans les stands après leurs envols, avant de saluer le travail de leurs mécaniciens qui réparaient en quelques minutes.

© ESPN Sports Media Ltd.

siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Sam 5 Avr - 13:27

Schumacher


Les médecins jouent la prudence
ESPN Staff
5 avril 2014


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 23991

Le paddock a accueilli avec joie les nouvelles rassurantes venues de Sabine Kehm, l'agent de Michael Schumacher dans le coma depuis le 29 décembre mais qui commence à montrer ''des moments de conscience et d'éveil".

Le communiqué publié n'a pas voulu entrer plus profondément dans les détails par respect pour la famille. Les médecins interrogés par les médias français préfèrent donc rester calmes face à ces informations.

Dans les colonnes du journal L'Équipe, le Dr Alain Simon affirme que ce communiqué est ''difficile à interpréter. Cela pourrait dire qu'il répond quand on lui demande d'ouvrir puis de fermer les yeux. Cette phase pourrait s'étaler encore sur plusieurs mois mais cela reste un motif d'espoir."

« C'est un bon point, mais il faut rester extrêmement prudent", demande le Professeur Philippe Decq, neurochirurgien à l'hôpital Henri-Mondor (Créteil) sur BFM TV. "Des signes d'éveil, ça veut dire qu'on a probablement observé des mouvements des yeux. Il suit du regard, on retrouve un contact. Ce sont les premiers éléments qu'on observe après ce type de traumatisme crânien grave. C'est encourageant. On est content d'apprendre ça, mais il faut rester extrêmement prudent."

© ESPN Sports Media Ltd.
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Sam 5 Avr - 16:40

GP de Bahreïn - Libres 3


Mercedes poursuit son sans-faute
ESPN Staff
5 avril 2014


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 24019

La dernière séance d'essais libres n'est qu'une redite de vendredi à Bahreïn, Lewis Hamilton s'impose devant Nico Rosberg. Petit changement avant la qualification, Sergio Pérez se classe troisième et remplace Fernando Alonso, seulement 7e.

Les deux Mercedes devraient se battre pour la pole mais la troisième place sur la photo semble ouverte. Les Force India de Pérez et Nico Hülkenberg (8e) seront à la lutte avec les Williams de Valtteri Bottas (4e de la séance) et Felipe Massa (5e) et la McLaren de Jenson Button qui complète un top 6 entièrement intégré par des monoplaces à moteur Mercedes.

Vettel termine à l'envers

Alonso et Hülkenberg précèdent le premier bloc Renault, celui de Daniil Kvyat, neuvième dans sa Toro Rosso avec trois dixièmes sur Jean-Éric Vergne, 12e derrière Kimi Raikkönen et Kevin Magnussen.

Pour retrouver trace d'une Red Bull, il faut encore descendre. Daniel Ricciardo se classe 13e, Sebastian Vettel n'a pas eu le temps de chausser les gommes tendres, il est parti tout seul en tête-à-queue. L'Allemand termine à une anecdotique 21e place mais tout sauf rassurante.

Chez Lotus, les chronos restent moyens. Pastor Maldonado et Romain Grosjean ont même fini derrière la Caterham de Kamui Kobayashi (15e) et la Marussia de Jules Bianchi (16e). L'objectif pour Enstone sera-t-il seulement d'atteindre la Q2 ?

© ESPN Sports Media Ltd.
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Sam 5 Avr - 20:01

GP de Bahreïn - Qualif


Rosberg présent au meilleur moment
Yann Donat-Magnin
5 avril 2014


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 24075

Les Mercedes trusteront la première ligne dimanche à Sakhir, ce n'est pas une surprise. L'ordre pourrait en étonner plus d'un, Nico Rosberg a devancé Lewis Hamilton.

L'Allemand a relégué son équipier à près de trois dixièmes après le premier tour en Q3, le deuxième essai sera rapidement avorté pour Hamilton, qui a abandonné après un blocage de roues dans le virage 1. Ce sera donc Rosberg, le leader du championnat, en pole position pour la cinquième fois de sa carrière, le Britannique devra encore attendre pour dépasser le duo Jim Clark-Alain Prost (33) dans l'exercice.

Le troisième chrono a été signé par Daniel Ricciardo mais il ne partira que 13e, il était pénalisé de dix places depuis la Malaisie. Il s'élancera même derrière Sebastian Vettel, l'autre pilote Red Bull, pourtant éliminé en Q2 avec le 11e chrono.

Vettel encore éliminé en Q2

Ricciardo rétrogradé, Valtteri Bottas récupère la troisième place, il égalera dimanche sa meilleure position sur une grille. La première fois, c'était au Canada l'année passée. Sergio Pérez, 4e au départ, égale aussi son meilleur résultat, il avait déjà placé sa monoplace aussi haut, c'était à Spa en 2012. Ce duo précèdera Kimi Raikkönen et Jenson Button, qui se partageront la troisième ligne.

Felipe Massa et Kevin Magnussen se positionneront sur la quatrième, devant un Fernando Alonso, auteur seulement du dixième chrono en Q3, et un Vettel qui a échoué samedi en Q2 pour la deuxième fois (déjà !) de la saison, en trois courses. Jean-Éric Vergne a terminé 14e, juste derrière son équipier Daniil Kvyat. Romain Grosjean a sauvé le principal, il a participé à la Q2 mais de justesse, il a éliminé Pastor Maldonado pour neuf millièmes. En fond de grille, toujours les mêmes, Caterham et Marussia. Jules Bianchi a pris la 20e place derrière Kamui Kobayashi.

© ESPN Sports Media Ltd.



siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Sam 5 Avr - 20:03

Red Bull


Ricciardo, le meilleur des autres
ESPN Staff
5 avril 2014


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 24061

Troisième de la séance qualificative, Daniel Ricciardo va devoir reculer de 10 places sur la grille de départ après sa pénalité dans le Grand Prix de Malaisie. Pilote le plus rapide derrière les Mercedes, il avait tout de même le sourire.

"Je suis vraiment heureux de la performance que j'ai accomplie", a déclaré l'Australien. "Pour le moment, c'est la meilleure derrière les deux pilotes Mercedes qui sont à côté de moi (Ricciardo s'est exprimé en conférence de presse où les trois premiers de la qualification étaient réunis). Il reste encore beaucoup de terrain à rattraper, mais je suis content de la manière dont cette qualification s'est déroulée ce soir."

"Bonnes sensations"

"Ce fut difficile en raison de la chute des températures. Elle a été importante pour les séances qui se sont déroulées dans la soirée. Comme vous l'avez peut-être vu, dans la troisième séance d'essais libres, nous étions assez loin, mais nous avons réussi à nous rapprocher ce soir. Cela donne de bonnes sensations d'arriver à refaire ce retard."

"Pour la course, je ne suis malheureusement pas derrière ces deux pilotes (en raison de sa pénalité) alors il va y avoir du boulot à faire. Nous avons les personnes qu'il faut dans notre stand pour me permettre de remonter. Je ne sais pas exactement combien je vais faire d'arrêts pour changer de pneumatiques, ce sera deux ou trois. Je pense qu'il va y avoir la place pour essayer de remonter le plus possible."

© ESPN Sports Media Ltd.


siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Sam 5 Avr - 20:04

GP de Bahreïn - Red Bull


Vettel, peut mieux faire
ESPN Staff
5 avril 2014


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 24071

Sebastian Vettel a vécu une journée difficile samedi à Bahreïn. Tête-à-queue lors des libres 3, élimination dès la Q2, l'Allemand assume ses erreurs.

Auteur du 11e temps, il s'est classé très loin de son coéquipier Daniel Ricciardo en qualification. Mais il sera bien devant lui sur la grille au bénéfice d'une pénalité infligée à l'Australien en Malaisie. L'important est ailleurs pour Vettel, il n'a pas passé le cap de la Q2 pour la deuxième fois (après Melbourne) en trois séances disputées cette saison. Une statistique inhabituelle pour lui mais il n'arrive pas à extraire tout le potentiel de sa RB10.

"Mon dernier relais a été plus difficile, les pneus arrière se bloquaient. Mais je ne veux pas rejeter toute la faute sur cela, je ne suis pas là où je veux. j'aurais pu faire mieux avec cette voiture mais je n'y suis pas parvenu", a reconnu le quadruple champion du monde en titre.

La bonne nouvelle pour Vettel, il aura un train de pneus tendres supplémentaires. "Cela pourrait nous aider", espère-t-il.

© ESPN Sports Media Ltd.



siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 6 Avr - 11:48

   GP de Bahreïn 2014


Déclarations des pilotes - Qualifications
ESPNF1 Staff / D.B.
5 avril 2014


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 24051.3

Suite à la séance de qualification du Grand Prix de Bahreïn sur le circuit de Sakhir, les pilotes commentent leurs performances.
Un pilote Mercedes s'est à nouveau placé à l'avant de le grille de départ, mais cette fois il s'agit de Nico Rosberg. Son coéquipier Lewis Hamilton devait se contenter de la 2e place après avoir commis une erreur lors de son dernier tour lancé. Le duo Mercedes sera, comme on pouvait s'y attendre pour cette troisième course de la saison, à surveiller dimanche.

Daniel Ricciardo a signé le 3e meilleur temps mais sa Red Bull sera reculée de 10 places sur la grille, conséquence d'un arrêt désastreux en Malaisie où son équipe l'a libéré avant que sa roue avant gauche soit fixée. Valtteri Bottas (Williams) prendra sa place et Sergio Pérez (Force India) en profitera pour se placer sur la deuxième ligne de la grille. Des chances de podium ?
Situation problématique pour Fernando Alonso dont la Ferrari, en perte de puissance, n'a pu faire mieux que le 10e temps. Séance également compliquée pour Sebastian Vettel, éliminé pendant la Q2 suite à un problème d'embrayage sur sa Red Bull. Nico Hülkenberg aurait sûrement pu faire que le 12e temps, mais le pilote Force India admet avoir commis une erreur. Lotus travaille fort mais les pilotes devront néanmoins se battre au centre du peloton : Romain Grosjean est 16e, Pastor Maldonado 17e.

Tout indique que nous aurons de beaux combats groupés dimanche. Rappelons que les températures vont chuter demain soir lors de ce premier GP de Bahreïn sous les projecteurs, ce qui changera la donne au plan des pneumatiques et du comportement des monoplaces... Qui s'en sortira le mieux ? Le résumé des qualifications bahreïnies est ici ; la galerie d'images du samedi est ici.

Pole position - Nico Rosberg, Mercedes : "C'est fantastique d'être à nouveau en pole position ici à Bahreïn. J'aime beaucoup cette piste et j'ai remporté mon titre GP2 ici, donc elle me rappelle de très bons souvenirs. Notre week-end se déroule bien jusqu'à maintenant et je suis parvenu à améliorer mon rythme pendant les séances d'essais, alors j'espérais connaître de bonnes qualifications. Avec toutes ces nouvelles technologies ainsi que tous ces réglages pour la voiture, c'est devenu tellement difficile de tout réussir parfaitement, mais j'étais très à l'aise ce soir et j'ai pu réaliser d'excellents tours. J'ai hâte à la course car j'ai déjà réussi un bon relais sur une charge lourde de carburant, mais il va falloir faire attention à la dégradation des pneumatiques."

2e - Lewis Hamilton, Mercedes : "La 2e place, c'est un très bon résultat pour nous aujourd'hui. J'ai commis une erreur pendant mon dernier tour rapide, ce qui est dommage, mais c'est super pour l'équipe d'avoir ses deux voitures sur la première ligne. L'équipe a fait de l'excellent boulot ce week-end avec les simulations pour les réglages et nous avons effectué beaucoup d'essais de pré-saison ici, ce qui a aidé. La voiture se comporte bien jusqu'à maintenant, mais je me sentais beaucoup plus à l'aise pendant les essais que lors des qualifications. Je ne sais pas trop pourquoi c'est ainsi, mais nous allons regarder les données ce soir et voir si nous pouvons découvrir quelque chose avant la course. Félicitations à Nico (Rosberg), il a fait du très beau travail jusqu'à maintenant ce week-end et il a réalisé un tour très rapide. Je suis heureux que ce soit mon coéquipier en pole et non quelqu'un d'autre !"

*3e - Daniel Ricciardo, Red Bull : "C'était bien aujourd'hui, ce sera moins plaisant demain vu cette pénalité de recul de 10 places, mais je suis très heureux de mes qualifications. J'étais satisfait de mes performances lors de chaque période et sur les deux types de pneumatiques. Nous avons peut-être sauvé un train de pneus de plus que les autres, alors c'est bien. Je risque d'en avoir besoin demain pendant ma remontée du peloton et j'espère que ce train va m'aider. J'ai fait de mon mieux aujourd'hui, donc je suis content. Je pense que Seb (Vettel) et moi allons travailler fort demain ; nous voulons chacun faire une bonne course."

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 24053.2


4e - Valtteri Bottas, Williams : "Ce fut une bonne séance qualificative. Je pense que nous avons réussi à exploiter tout le potentiel de la voiture aujourd'hui, et vu la pénalité de Red Bull, nous serons à la 3e place sur la grille. Suite aux deux premières courses, cela fait du bien d'enfin voir tout le potentiel de la voiture s'exprimer le samedi. Nous n'avons pas beaucoup roulé ce week-end, donc il y a des choses que nous pourrions encore améliorer pour la course. Mais avec une bonne stratégie, et si nous profitons des opportunités qui se présentent, nous devrions obtenir un bon résultat."

5e - Sergio Pérez, Force India : "Ce fut une superbe séance qualificative et l'équipe a fait un boulot fantastique pour me donner une voiture aussi compétitive. Vu les problèmes vécus lors des deux premières courses, je sens qu'il s'agissait de notre première véritable opportunité pour démontrer le potentiel de la voiture. Je pense que nous aurions pu être encore plus près de l'avant, mais je n'arrivais pas à suffisamment réchauffer mes freins pendant mon dernier run en Q3, alors je n'ai pu améliorer mon chrono. Nous pensons déjà à demain et je dirais que notre objectif doit être de viser le podium. Nous sommes dans la meilleure position possible pour nous battre à l'avant et je vais en profiter au maximum. J'ai de très bons souvenirs de cette piste, mais je veux en créer d'encore meilleurs demain."

6e - Kimi Räikkönen, Ferrari : "Je suis raisonnablement satisfait de ces qualifications, car encore cet après-midi je n'étais pas entièrement à l'aise dans la voiture, mais la confiance que j'avais envers l'équipement à notre disposition a été récompensée par ce résultat. Nous nous améliorons dans tous les domaines : le moteur, la récolte de données, les systèmes électroniques. Et les nouveaux éléments installés sur la voiture me donnent de meilleures sensations en provenance de l'avant de la voiture. Bien sûr, nous ne sommes pas encore là où nous voulons être, mais je pense que nous sommes sur la bonne voie et notre personnel nous donnera toutes les possibilités de progresser. Il est difficile de dire comment la course va se dérouler. Lors des simulations effectuées hier, j'avais des difficultés sur la gomme medium tandis que l'équilibre était meilleur sur la tendre. Nous savons que nous ne pouvons battre Mercedes, mais le résultat d'aujourd'hui me rend plus confiant que lors des courses précédentes. Je vais faire de mon mieux pour ramener un bon résultat."

7e - Jenson Button, McLaren : "Bien que nous ne sommes pas qualifiés aussi bien que nous l'aurions aimé, comme équipe je dirais que nous avons accompli du boulot plus ou moins parfait jusqu'à maintenant ce week-end. C'était très serré en piste. Nous avons fait tout ce que nous pouvions et nous étions très près de la 4e place. Tout ce que vous pouvez faire, c'est tirer le maximum de la voiture, et c'est ce que nous avons fait ici aujourd'hui. Pour nous, l'objectif des quatre premières courses de l'année, à l'étranger, c'est de marquer des points lorsque c'est possible. Nous avons plutôt bien réussi cela lors des deux premières courses et nous devons continuer ainsi. Nous ne sommes pas les plus rapides, alors nous devons nous débrouiller avec ce que nous avons et avec qui nous sommes. Terminer sur le podium demain serait super, mais ce sera très difficile car les deux premières places sont déjà prises, du moins tant que les Mercedes demeurent fiables. Mais soyons positifs : nous avons des chances de nous battre et de gagner des places demain. Et la 3e place, ce n'est que trois places devant notre position de départ (6e suite à la pénalité de Ricciardo, ndlr)."

8e - Felipe Massa, Williams : "Ce ne fut très facile comme qualification. J'ai commis quelques erreurs pendant la Q3 car j'avais un peu de survirage, donc j'ai perdu du temps. J'aurais dû être beaucoup plus rapide. Je serai 7e sur la grille suite à la pénalité de Ricciardo, et ce sera une longue course, alors beaucoup de choses pourraient arriver. Nous semblons compétitifs et c'est plaisant. Nous serons dans le coup demain."
9e - Kevin Magnussen, McLaren : "Pour être honnête, je ne suis pas entièrement satisfait de mon résultat. Nous espérions que les températures plus fraîches nous donnent un avantage ainsi qu'un petit coup de main, mais les choses ne se sont pas passées ainsi. Cela dit, Jenson (Button) a fait du très beau travail et il a un peu mieux exploité la voiture que moi. Je pense qu'il a probablement fait le maximum possible aujourd'hui. Notre rythme de course pourrait être supérieur à celui des qualifications, donc nous devrions être un peu plus compétitifs demain si tout va bien. Nous devrions nous battre pour de bons points. Mais avant tout, je devrai réussir mon départ. Je ne veux pas d'un aileron endommagé dès le premier virage !"

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 24095.2


10e - Fernando Alonso, Ferrari : "Nous avons fait de notre mieux comme d'habitude, et maintenant nous devons attendre que la voiture revienne du Parc fermé pour comprendre pourquoi il y a eu une perte de puissance pendant la Q3. Lors des essais hivernaux ici, nous avions déjà constaté que ce circuit convient particulièrement bien aux voitures propulsées par Mercedes car les longues lignes droites leur permettent d'exploiter toute leur puissance. Mais au vu des essais libres et des deux premières périodes de la qualification, nous espérions être un peu plus haut dans la hiérarchie. Maintenant, il ne faut penser qu'à faire mieux demain, surtout lors du départ car nous serons du bon côté de la piste grâce à la pénalité de Ricciardo. Il faudra ensuite travailler sur la meilleure stratégie et choisir entre deux ou trois arrêts. Beaucoup de choses dépendront de la performance des pneus. Vu les températures plus basses, je pense que la gomme medium pourrait créer quelques surprises."

11e - Sebastian Vettel, Red Bull : "Nous n'étions pas assez rapides aujourd'hui. J'étais très heureux hier mais je pense que ma sortie de piste, lors des derniers essais libres, n'a pas aidé car la voiture a été un peu endommagée. Il est difficile d'évaluer quel impact cela a pu avoir car lorsque les qualifications débutent, tout ce que vous pouvez faire, c'est vous mettre au travail et faire de votre mieux. C'était très serré avec Kimi (Räikkönen) et il n'en manquait pas beaucoup pour accéder à la Q3, mais c'est ainsi. J'ai un train de pneus neuf pour demain et je pense que les choses vont se calmer pendant la course, donc nous pourrons garder un rythme un peu plus constant et attaquer en vue de marquer de bons points. Je crois que notre vitesse est bonne sur les longs relais, mais aussi sur les courts, comme Dan (Ricciardo) l'a démontré aujourd'hui. Ce sera difficile de dépasser certaines voitures demain, mais nous ferons de notre mieux."

12e - Nico Hülkenberg, Force India : "Mon tour en Q2 n'était pas le meilleur. J'ai commis une erreur dans le virage 11, je suis sorti large sur les vibreurs et cela a complètement ruiné mon tour. J'ai perdu quelques dixièmes et cela a fait la différence entre accéder à la Q3 et rater de peu. Je crois toujours qu'il y a de bonnes chances d'obtenir un bon résultat demain et je me sens optimiste. Nous avons démontré vendredi que notre rythme est bon sur les longs relais, et de plus, j'ai deux trains de pneus tendres neufs pour la course. Demain, les décisions stratégiques seront importantes pour ma progression. Et dans ces conditions plus fraîches qu'en Malaisie, cela devrait être moins dur sur les pneumatiques."

13e - Daniil Kvyat, Toro Rosso : "Je suis un peu déçu et également surpris de ne pas avoir été plus loin que la Q2, car si on regarde la façon dont le week-end s'est déroulé jusqu'à maintenant, nous étions suffisamment rapides pour rejoindre la Q3. Mais malheureusement, d'autres ont été plus rapides et nous ne sommes pas parvenus à faire mieux, alors cette séance qualificative n'a pas été très satisfaisante. Nous allons regarder cela ce soir et j'espère que nous pourrons mener une autre bonne course demain."

14e - Jean-Éric Vergne, Toro Rosso : "L'équipe a encore fait du très bon boulot pour me donner une voiture qui me convient mieux, j'avais un bon feeling pendant la Q2. Nous avons bien progressé depuis hier même si j'avais moins de puissance ; nous allons vérifier les causes de cela. Mais il faut demeurer positif car démarrer de la 14e place, ce n'est pas si mal, et tout est possible. Il faut juste continuer à travailler et rester focalisé."

15e - Esteban Gutiérrez, Sauber : "Je suis satisfait du résultat de ces qualifications car nous avons réussi à boucler quelques tours rapides. Je souhaite remercier mon équipe, elle a fait du beau boulot pour trouver le bon équilibre suite à mes retours. Il faut regarder vers l'avant et continuer à travailler fort car il nous manque beaucoup de rythme pour être là où nous souhaitons. Je suis dans une excellente équipe et nous travaillons tous très fort. Aujourd'hui, c'était le maximum que je pouvais tirer de la voiture. Les pneumatiques se comportement différemment dans ces températures plus basses. Je me sens positif pour la course, mais le Top 10 n'est pas atteignable avec notre rythme actuel. Cela dit, je suis sûr que nous pourrons marquer des points à l'avenir si nous continuons à travailler ainsi."
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 6 Avr - 11:49

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 24033.2

16e - Romain Grosjean, Lotus : "C'était serré pour rejoindre la Q2. Nous savions à l'avance que nous serions près de la limite, alors c'était super d'y accéder. Nous avons des difficultés en piste depuis le début du week-end, mais ce soir, la voiture semblait plus complète et plus facile à piloter. Bien sûr, la 16e place ce n'est pas merveilleux et nous n'en serons jamais satisfaits, mais je suis heureux de la façon dont l'équipe travaille et comment elle pousse dans la bonne direction. Nous devons tenter des choses et tenter de comprendre pourquoi nous sommes à ce niveau et pourquoi nous n'avons pas débloqué notre potentiel. J'espère que le rythme de course sera un peu mieux que celui des qualifications, et si c'est le cas, nous pourrons mener de bons combats."

17e - Pastor Maldonado, Lotus : "Nous ne sommes pas ici pour nous battre pour les 16e et 17e places, alors c'est un peu décevant de voir où nous en sommes actuellement lors des qualifications. Nous devons demeurer concentrés et pousser encore plus fort sur le développement de la voiture pour être en mesure de rattraper les équipes qui nous entourent. Il serait juste de dire que notre voiture est un peu lente et très difficile à piloter en ce moment. Toutefois, nous avons fait un grand pas en avant en termes de fiabilité. Il n'y a pas eu de problèmes à ce niveau ce week-end, ce qui est très positif, alors nous nous croisons les doigts pour demain. Notre rythme de course semble beaucoup plus compétitif que celui des qualifications. J'ai hâte à la course pour voir ce qu'il sera possible d'accomplir."

**18e - Adrian Sutil, Sauber : "Il n'y avait pas grand chose à accomplir aujourd'hui. Cependant, accéder à la Q2 aurait été possible. Malheureusement, nous sommes encore trop lents sur les lignes droites et personnellement, j'ai encore des problèmes car ma voiture est trop lourde. Je n'ai eu qu'un seul tour lancé car il y avait de la circulation lors de mon deuxième ; j'ai dû abandonner ma dernière tentative. Il faut se concentrer sur demain et nous devrons faire mieux pendant la course. Toutefois, il sera difficile de terminer dans les points. Nous travaillons sur la voiture et je pense que nous pourrons progresser sur la grille lorsque nous serons de retour en Europe. J'ai hâte à cela et je vais y investir tous mes efforts."

19e - Kamui Kobayashi, Caterham : "Mon premier run de qualification était bon et je ne pensais pas pouvoir faire mieux, alors je suis revenu au stand où j'ai attendu jusqu'à la fin de la séance avant de faire une autre tentative. J'ai vraiment tiré tout ce que je pouvais de la voiture et je n'étais qu'à quatre dixièmes de seconde de la Q2. Je pense que c'est assez représentatif de nos performances actuelles. C'est la première fois cette saison que nous sommes réellement en mesure d'exploiter les performances de la voiture au maximum, mais cela démontre aussi que nous devons clairement faire mieux. Nous avons vu en Malaisie que notre rythme de course est bon, mais il faudra réduire l'écart si nous voulons confronter des équipes comme Lotus et Sauber pendant les qualifications. C'est notre objectif. Je pense que nous sommes en meilleure posture ici que lors des deux premières manches, alors si nous arrivons à maintenir notre meilleur niveau de fiabilité, cela pourrait être une bonne course pour nous."

20e - Jules Bianchi, Marussia : "L'équilibre de la voiture était plutôt bon aujourd'hui. Nous avons perdu trois dixièmes sur la ligne droite, bien que je pensais cette lacune corrigée, et cela nous a ultimement coûté la chance d'être devant Kobayashi. C'est quelque chose que nous devons résoudre car nous devons revenir devant les Caterham. Cela dit, nous espérons regagner un peu de terrain demain même si cela s'annonce difficile."

21e - Marcus Ericsson, Caterham : "J'ai débuté la Q1 sur des gommes tendres, mais j'ai bloqué les roues lors de ma première tentative et cela m'a coûté beaucoup de temps. Il n'y avait plus rien à faire avec ce train de pneus, alors je suis rentré au stand. Je suis ressorti pour une autre tentative vers la fin de la séance. Ce dernier tour rapide a clairement été mon meilleur de tout le week-end, et même si je pensais pouvoir faire mieux, je suis satisfait du déroulement de mon samedi. Jusqu'à maintenant, la fiabilité est bien meilleure ce week-end. Grâce aux améliorations apportées à la voiture aujourd'hui, je peux maintenant me concentrer sur la réalisation d'une autre bonne course demain. J'apprends continuellement, et suite au kilométrage engrangé ici à Bahreïn, je veux que ce soit ma meilleure course à ce jour. Si je réussis cela, cela aura été un bon week-end."

22e - Max Chilton, Marussia : "Je suis un peu déçu suite à ces qualifications car je pensais que nous en avions fait assez pour nous rapprocher un peu plus de la Q2. Nous n'en sommes pas très loin lorsque tout se déroule bien, et si vous regardez les écarts dans leur ensemble, nous avons progressé. Nous n'avons pas accompli tout ce qui était possible aujourd'hui, mais cela dit, je pense que nous ferons mieux demain."

Notes
*Ricciardo : Pénalité de recul de 10 places sur la grille de départ, suite à l'arrêt dangereux exécuté par Red Bull en Malaisie.

**Sutil : Pénalité de recul de 5 places sur la grille de départ, pour avoir retardé Grosjean pendant la Q1. 2 points de pénalité sur sa super licence.

© ESPN Sports Media Ltd.

siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 6 Avr - 11:52

GP de Bahreïn


Sutil partira en dernière position
ESPN Staff
5 avril 2014


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 24085

Adrian Sutil s'est vu infliger par les commissaires d'une pénalité de cinq places sur la grille pour avoir gêné Romain Grosjean pendant la qualification. L'Allemand partira dernier.

Le pilote Sauber se trouvait devant Grosjean à la fin de Q1 mais le Français arrivait vite derrière car il était dans un tour lancé. Il avait dû passer en dehors de la piste, Sutil l'ayant contraint à le faire, ont estimé les commissaires. Cinq places pour Sutil qui avait signé le 18e chrono de la Q1, cela le fait redescendre à la dernière position sur la grille.

L'Allemand a, en plus, perdu deux points sur son permis après cette manœuvre jugée dangereuse mais qui n'avait pas perturbé Grosjean. "Cela semblait proche peut-être à la télévision mais cela ne l'était pas autant que cela", avait déclaré le pilote Lotus.

© ESPN Sports Media Ltd.


siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 6 Avr - 11:55

Mercedes


Modifier les règlements serait ''absurde''
ESPN Staff
5 avril 2014


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 22929.3

Organiser des réunions pour modifier les nouveaux règlements de la Formule 1, alors que la discipline n'a pas encore complété sa troisième course de la saison, voilà une approche "absurde" pour Toto Wolff, le patron de l'écurie Mercedes.

La catégorie reine a entamé une nouvelle ère technique cette année après avoir mis de côté l'ancien moteur V8 pour adopter un V6 turbo plus économe (et plus pertinent pour l'industrie automobile), mais dont la puissance totale est comparable grâce aux deux puissants systèmes de récupération d'énergie qui font partie du groupe propulseur. Toutefois, le débat continue sur la sonorité des nouveaux groupe propulseurs, moins impressionnante qu'auparavant. Pour certains, le son des V6 fera fuir les foules ; pour d'autres, le public va apprécier.

Mais il y a plus. Red Bull, par exemple, souhaiterait éliminer les restrictions sur le débit d'essence. Ferrari s'est montrée la plus volubile, son président Luca di Montezemolo comparant les pilotes de F1 à des "chauffeurs de taxi" car ils doivent gérer leur consommation pour rallier l'arrivée. Après deux courses, Ferrari a mené un sondage, sur son propre site, dont les résultats sont étonnants : 83% des répondants n'aimeraient pas la nouvelle F1.

Ces chiffres en main, di Montezemolo a demandé à rencontrer Bernie Ecclestone (président de Formula One Management) ainsi que Jean Todt (président de la Fédération internationale de l'automobile), pour discuter de la situation et voir quels changements pourraient être apportés aux règlements dès que possible. La réunion aura lieu dimanche, en marge du Grand Prix de Bahreïn. Selon la rumeur, réduire la distance des courses pour permettre aux pilotes de rouler continuellement à fond, ou encore augmenter la quantité d'essence à bord des monoplaces, feraient partie des propositions.

"Il n'y a pas de chauffeurs de taxi"

Pour Wolff, tout cela cache le véritable agenda des équipes exigeant une réforme rapide : changer les règles du jeu pour affaiblir la domination démontrée par Mercedes en ce début de saison.

"Je suis désolé s'ils n'ont pas réussi à faire un aussi bon travail que nous. Toute cette discussion est absurde", a déclaré l'Autrichien. "Les règlements sont ce qu'Ils sont, ils ont été adoptés il y a longtemps alors si vous voulez les changer, ce sera pour l'année prochaine (...) S'il y a un agenda, il ne faudrait pas se montrer méprisant envers l'ensemble de la discipline (pour y parvenir). Ils devraient plutôt reconnaître que Mercedes a fait un meilleur travail."

"Mais de quoi parlent-ils ? Nous sommes au sein d'une brillante révolution technique et on méprise la discipline", a dénoncé Wolff, se faisant l'écho de propos émis par d'autres patrons à la fin du mois dernier.

Quant aux performances, le dirigeant de Mercedes a tenu à rejeter certaines déclarations négatives portant sur la 'lenteur' des monoplaces cette année : "Nous sommes à huit dixièmes de seconde de la pole de l'an dernier (ici à Bahreïn), et ce avec une voiture ayant 25 % moins d'appuis, roulant sur des pneus plus durs, consommant 30 % moins d'essence mais plus puissante, avec plus de couple, et plus de vitesse sur les lignes droites."

"Je ne pense pas que quiconque a eu des problèmes de consommation (en Malaisie)", a dit Wolff. "Nous roulions à fond, toutes les voitures étaient à fond. Nous avons terminé la course avec de l'essence dans le réservoir. On ne se retient pas. Alors ce qui a été dit est faux. Il n'y a pas de mode économie, il n'y a pas de chauffeurs de taxi."

© ESPN Sports Media Ltd.




siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Lun 7 Avr - 13:07

GP de Bahreïn - Course


Hamilton-Rosberg, quelle soirée !
ESPN Staff
6 avril 2014


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 24111

Mercedes laisse toute liberté pour se battre en piste, Lewis Hamilton et Nico Rosberg en ont profité dimanche à Bahreïn. Les deux hommes nous ont offerts une magnifique passe d'armes qui a fini par tourner à l'avantage du Britannique.

Le début de course a été incroyable entre les deux, la fin aussi. Grâce ou à cause de la manœuvre honteuse de Pastor Maldonado. Hamilton avait creusé l'écart mais le Vénézuélien envoie Esteban Gutierrez en tonneau à la sortie des stands. La Voiture de Sécurité doit faire son apparition, permet à Rosberg de recoller, elle rentre à dix tours de l'arrivée. Dix tours de lutte intense entre les Mercedes. Mais une lutte correcte du début à la fin, l'accolade dans le parc fermé le prouve.

Podium pour Pérez et Force India

Sur la ligne, une seconde de marge pour le champion du monde 2008 qui signe sa deuxième victoire de rang et revient à onze longueurs de Rosberg, toujours leader du championnat. La troisième place sur le podium a été chère à gagner, elle revient à Sergio Pérez, dans sa Force India. L'écurie signe aujourd'hui son deuxième podium en F1 après celui réussi par Giancarlo Fisichella à Spa en 2009.

Daniel Ricciardo a bien remonté sur la fin mais il lui a manqué quatre dixièmes de seconde. Parti 13e, l'Australien a profité de la neutralisation pour reprendre des places, il a doublé Nico Hülkenberg (5e) et son coéquipier Sebastian Vettel dans les derniers tours. Le champion du monde en titre a connu des problèmes de DRS et de puissance moteur, il sauve les meubles avec une sixième place. Les deux Williams, de Felipe Massa et Valtteri Bottas, longtemps en lutte pour le podium, et les Ferrari de Fernando Alonso et Kimi Raikkönen complètent les points.

Le Français Romain Grosjean a encore terminé la course mais seulement à la 12e place, derrière Daniil Kvyat. Pastor Maldonado prend la 14e place, mais son cas n'est pas réglé. Une forte sanction lui pend au nez après avoir envoyé Gutierrez dans les airs. Jules Bianchi a terminé 16e et dernier au terme d'une course que les McLaren n'ont pas fini. Déception donc pour Jenson Button qui disputait son 250e Grand Prix.

© ESPN Sports Media Ltd.

siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Lun 7 Avr - 13:09

GP de Bahreïn


Maldonado sanctionné
ESPN Staff
6 avril 2014


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 24115

Pastor Maldonado a écopé de cinq places de pénalité sur la grille de départ du prochain Grand Prix, en Chine dans deux semaines. Plus trois points de perdus sur son permis.

Après la course du Vénézuélien de l'écurie Lotus, ces sanctions paraissent légères. Quand on se rappelle que Daniel Ricciardo a pris dix places de pénalité ce week-end après une erreur de son stand, et qu'on compare à la manœuvre de Maldonado qui a fait voler Esteban Gutierrez (Sauber) en sortant des stands. Le Mexicain s'en était sorti sans mal, un petit miracle.

Le pilote Lotus a aussi causé l'abandon précoce de Jean-Éric Vergne, le Français ne l'avait pas épargné une fois revenu dans le paddock.

© ESPN Sports Media Ltd.


siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Lun 7 Avr - 13:13

   Grand Prix de Bahreïn 2014


Déclarations des pilotes - Course
ESPNF1 Staff / D.B.
6 avril 2014


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 24121.3

Suite au Grand Prix de Bahreïn couru sur le circuit de Sakhir, troisième manche du championnat 2014, les pilotes commentent leurs performances.

Quel spectacle extraordinaire ! Une lutte serrée à l'avant, de nombreux combats entre coéquipiers, aucune consigne d'équipe, et de multiples attaques tout au long de l'épreuve. Que pourrions-nous demander de mieux ? Et surtout, quels arguments demeurent valides parmi les détracteurs du paddock qui souhaitent modifier les règlements ? Bien sûr, il reste à voir si les prochaines courses seront aussi magnifiques... mais c'est prometteur pour la suite des choses.

Des millions de spectateurs à travers le monde doivent remercier Mercedes de ne pas avoir imposé une consigne à Lewis Hamilton et Nico Rosberg. Ils se sont battus comme des lions pour cette victoire ; Hamilton a gagné, mais Rosberg le méritait tout autant. Un bel exemple qui a réjoui le public. Quant à Mercedes, l'équipe a concrétisé un autre doublé.

Force India a impressionné en plaçant ses deux voitures dans le Top 5, dont une sur le podium. Sergio Pérez, qui n'a pas grimpé sur le podium une seule fois avec McLaren l'an dernier, a participé aux festivités dès sa 3e course cette année. Pendant un certain temps, Nico Hülkenberg semblait bien placé pour être l'heureux élu.
Chez Red Bull, Daniel Ricciardo a démontré une nouvelle fois que Sebastian Vettel a un coéquipier menaçant à ses côtés. L'Australien a fait du beau travail et cette fois, il n'y a pas eu de problème technique ou autre pour gâcher son plaisir. Même situation dans le clan Williams, où Felipe Massa et Valtteri Bottas ont également mené une lutte serrée. En fait, les combats se sont avérés nombreux d'un bout à l'autre du peloton, pendant toute l'épreuve, et ce pour le plus grand plaisir des fans. Ce 900e Grand Prix dans l'Histoire de la Formule 1 est mémorable. Bravo !

Le résumé du Grand Prix de Bahreïn est ici ; la galerie d'images du dimanche est ici ; le classement actuel du championnat 2014 est ici.

Vainqueur - Lewis Hamilton, Mercedes : "Quelle journée incroyable. Ce fut une course vraiment très difficile ce soir et je suis absolument ravi d'avoir gagné. Cela faisait longtemps que je n'avais pas vécu une course pareille ! Mon week-end a bien débuté, mais mon rythme n'était pas super pendant les qualifications ni la course. Je savais que j'avais besoin d'un bon départ et le fait d'être passé devant dans le premier virage a été crucial pour ma course. Mais à partir de ce moment, ce fut toute une bataille. Nico (Rosberg) a piloté de manière fantastique, et en toute honnêteté il était plus rapide que moi, mais je suis parvenu à rester devant. Lorsque la Voiture de Sécurité est apparue, je savais que et Nico serait alors sur la gomme tendre et qu'il allait être rapide. Tenter de rester devant lui a été extrêmement difficile. J'étais tellement soulagé au moment de franchir la ligne d'arrivée. Lorsque vous vous battez contre votre coéquipier, la pression est très intense et nous savions tous les deux qu'il fallait ramener les voitures à la maison pour l'équipe et pour le championnat. C'est tout à l'honneur de l'équipe de nous avoir permis de nous battre, et j'espère que les fans ont adoré le spectacle que nous avons présenté ce soir. Je souhaite dire un grand merci à toute l'équipe, en particulier à mes ingénieurs pour toute l'information transmise pendant la course, et à tout le monde ici et à nos usines pour tout leur dur labeur. Un autre doublé, c'est tout simplement fantastique pour nous. Je suis également très fier d'avoir égalé Fangio grâce à ma 24e victoire en Grand Prix aujourd'hui. Il a été l'un des plus grands pilotes de tous les temps, alors c'est un véritable honneur."

2e - Nico Rosberg, Mercedes : "Ce fut un excellent combat ce soir contre Lewis (Hamilton). Une course comme celle-là, c'est exactement pour cela que je suis en Formule 1 ; j'adore courir comme nous l'avons fait aujourd'hui. Bien sûr, c'est très décevant d'avoir terminé à la 2e place. J'ai tout donné, mais cela n'a pas tout à fait réussi pour moi. Lewis a fait un excellent boulot pour défendre sa position. Lorsque je parvenais à passer devant, il arrivait souvent que je ne le voyais plus dans mes rétroviseurs. Notre stratégie était bonne, et le changement que nous y avons apporté, après mon premier arrêt, a été une décision prise par l'équipe et moi-même. Cette stratégie était légèrement plus lente mais elle me donnait la meilleure chance de rattraper Lewis à la fin, lorsque j'étais sur les gommes tendres. La différence entre la gomme medium et la tendre n'était pas aussi grande que prévu, et c'est pourquoi je n'ai pas tout à fait réussi à passer devant. Le plus positif, c'est que ce fut un grand jour pour la Formule 1. La course a été un spectacle fantastique et j'espère que cela prouvera que ceux qui critiquent nos nouvelles technologies ont tort. J'ai maintenant très hâte d'être en Chine et j'ai l'intention de grimper sur la plus haute marche là-bas."

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 24129.2


3e - Sergio Pérez, Force India : "Ce podium est un accomplissement incroyable en plus d'être un des plus spéciaux résultats de toute ma carrière. C'est un énorme boost de confiance, surtout après la très dure saison que j'ai vécu l'an dernier, et je ne m'étais jamais autant battu pour rejoindre le podium. Franchir la ligne d'arrivée, après d'aussi difficiles derniers tours, a été une excellente sensation. Je devais maintenir un rythme élevé car je savais que les Red Bull se rapprochaient. Nous avons réussi à rester devant jusqu'à la fin pour signer ce résultat très spécial, au terme de ce qui était seulement ma troisième course avec l'équipe. J'ai également mené un excellent combat contre mon coéquipier (Hülkenberg) pendant toute la durée de la course. Lorsqu'il est passé devant suite à mon premier arrêt, je me suis entièrement focalisé sur l'objectif de reprendre ma place. J'y suis parvenu pendant que nous nous battions contre les Williams ; ce fut le moment crucial."

4e - Daniel Ricciardo, Red Bull : "Ce fut une course incroyable et excitante. Je pense que le premier relais ressemblait un peu à une procession, mais à partir du deuxième relais, la course a vraiment commencé à surchauffer. Il y avait des combats devant moi, derrière moi, et c'était plaisant d'en faire partie. Nous étions près du podium aujourd'hui, à une demi-seconde je crois, ce qui démontre que j'ai fait tout ce que je pouvais. Le comportement de la voiture s'améliorait à mesure que la course se déroulait, et j'étais heureux de la manière dont je progressais dans le peloton, donc ce fut une bonne journée. C'était très amusant de me battre contre Sebastian (Vettel) ; c'était dur mais juste, et nous nous sommes laissés suffisamment d'espace. C'est ce que nous attendons l'un de l'autre et nous en avions préalablement discuté. Nous sommes des pilotes de course et nous battre en piste, c'est ce que nous aimons faire."

5e - Nico Hülkenberg, Force India : "C'est un grand jour pour l'équipe et je suis très heureux pour tout le monde. Mon combat contre Checo (Pérez) a été très propre et très juste. Il faut tout donner lorsque vous vous battez pour le podium, mais toujours en respectant les limites. Je me suis bien amusé. Dès que la Voiture de Sécurité a quitté la piste, j'ai dû me battre continuellement jusqu'à l'arrivée. J'étais derrière Checo et je sentais que j'étais un peu plus rapide que lui, mais je roulais dans ses turbulences et cela m'a compliqué la tâche vers la fin. J'ai retenu Ricciardo aussi longtemps que possible et je suis parvenu à rester devant Vettel. Ce résultat est un grand accomplissement pour l'équipe et nous avons à nouveau démontré que nous sommes compétitifs, alors j'espère que nous pourrons maintenir cet élan en Chine."

6e - Sebastian Vettel, Red Bull : "Ce fut une course très mouvementée aujourd'hui, surtout après le déploiement de la Voiture de Sécurité, mais c'est dommage de ne pas être parvenu à terminer plus haut dans la hiérarchie. Daniel (Ricciardo) a démontré qu'il était possible d'exploiter la voiture davantage aujourd'hui. Je n'arrivais pas tout à fait à en faire autant, alors je ne suis pas satisfait de ma journée. Pour une raison que j'ignore, nous semblions très lents sur les lignes droites et non seulement face aux Mercedes. L'ensemble Mercedes est meilleur, alors du travail nous attend. C'était assez clair avec Daniel aujourd'hui, nous avons bien travaillé ensemble comme équipe et nous avons mené une bonne course, mais bien sûr, j'aurais aimé un meilleur résultat."
7e - Felipe Massa, Williams : "Le départ a été fantastique, j'ai tout fait correctement, j'avais une bonne adhérence et tout s'est bien passé. Nous étions en bonne posture et nous nous battions, mais malheureusement, la dégradation des pneumatiques était pire que ce à quoi nous nous attendions. Le déploiement de la Voiture de Sécurité a compromis notre stratégie, sinon je pense que nous aurions été au niveau des Force India plutôt que derrière les Red Bull, donc c'est dommage. Mais pour le reste, ce fut une bonne course avec de bonnes batailles, et avoir nos deux voitures dans les points, c'est très positif."


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 24135.2


8e - Valtteri Bottas, Williams : "Notre stratégie de course a été compromise suite à un mauvais départ. Mes roues ont trop patiné et cela m'a coûté quelques places, ce qui est frustrant. Nous avions de plus grands problèmes avec les pneumatiques que prévu, mais la bonne nouvelle, c'est que nos deux voitures ont récolté de bons points. Cela dit, nous souhaitons toujours davantage, alors nous allons continuer à travailler fort et à préparer la prochaine course.
"
9e - Fernando Alonso, Ferrari : "Ce fut une course compliquée pour nous, même si nous savions à quoi nous attendre, car les longues lignes droites de cette piste mettent en valeur nos faiblesses. L'équipe a fait du super boulot pour corriger le problème que j'avais hier à la fin des qualifications. Mon départ et notre stratégie étaient parfaits. La Voiture de Sécurité nous a aidé pour regagner un peu de terrain et elle nous a également permis d'économiser du carburant, mais cela n'a pas suffi pour changer le résultat ; huit voitures ont fait un meilleur travail que nous. Même si nous avons fait tout ce que nous pouvions, nous ne pouvons être satisfaits de notre niveau de performance. Notre seul objectif maintenant doit être de travailler jour et nuit. La saison n'en est qu'à ses débuts et je pense que nous pouvons rebondir. Nous avons les ressources et le potentiel pour réussir, tout dépend de nous. Cette semaine sera très importante puisque nous serons de retour en piste mardi et mercredi pour effectuer des essais qui serviront à préparer les prochaines courses. Notre programme de développement est très agressif, et il doit l'être, car nos rivaux ne vont pas simplement s'asseoir et regarder autour d'eux."

10e - Kimi Räikkönen, Ferrari : "Je suis très déçu du résultat d'aujourd'hui car suite aux qualifications, je m'attendais à faire mieux. Je n'ai pas effectué un bon départ et j'ai immédiatement perdu quelques places. J'ai été frappé par Magnussen pendant le premier tour, heureusement sans que cela provoque des dommages, mais tenter de progresser dans le classement s'est avéré très difficile. Le manque d'appuis, ainsi que de vitesse sur les lignes droites, rendaient les dépassements compliqués. Nous savions que cette piste convenait moins bien aux caractéristiques de notre voiture, comparé aux circuits des deux premières courses, et que la Mercedes serait très rapide. Dans l'ensemble, le comportement de notre voiture s'est amélioré depuis les premières courses et cela me rend confiant pour les prochaines. Nous pouvons nous attendre à avoir beaucoup de travail à accomplir, et nous allons profiter au maximum des journées d'essais cette semaine pour faire mieux dès la prochaine course en Chine."

11e - Daniil Kvyat, Toro Rosso : "Malheureusement, la journée ne s'est pas déroulée aussi bien que j'aurais souhaité. Je n'étais pas satisfait de notre rythme et c'était frustrant de regarder les autres voitures me dépasser. Mon départ n'était pas très propre et j'ai perdu une place. J'ai tenté de pousser autant que possible pendant la course, mais cela n'a pas suffi pour marquer des points. Nous devrons analyser très attentivement ce qu'il s'est passé aujourd'hui et j'espère que nous reviendrons plus forts lors de la prochaine course, en Chine."

12e - Romain Grosjean, Lotus : "C'est plaisant de ne pas avoir eu de problèmes au cours de ce week-end, et nous avons pu rallier l'arrivée avec les deux voitures. Courir n'est pas facile, surtout lorsque vous prenez en compte la gestion du carburant et des systèmes de récupération d'énergie ; il y a certainement plus de travail mental à faire dans le cockpit. Nous étions très rapides à certains moments de la course, alors qu'à d'autres moments nous avions de gros problèmes avec l'adhérence à l'arrière. Heureusement, nous avons maintenant deux jours d'essais ici à Bahreïn, alors nous aurons l'opportunité de tester plusieurs réglages différents et tenter de faire en sorte que la voiture se comporte davantage comme nous le souhaitons."
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Lun 7 Avr - 13:14

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 24131.2

13e - Max Chilton, Marussia : "Hier, les qualifications ne se sont pas bien déroulées et je savais qu'aujourd'hui ce serait encore plus serré en course. Je n'ai pas pris un bon départ, mais au fil des tours je suis parvenu à bien gérer mes pneumatiques et j'ai connu une bonne course avec les Caterham. La Voiture de Sécurité nous a aidés car je pense que nous n'avions pas besoin d'économiser du carburant autant que les autres, une fois que j'ai repris le tour que j'avais perdu. Dans l'ensemble, c'est bien de quitter Bahreïn avec une 13e place et d'avoir terminé chacune des courses que j'ai disputées en F1 à ce jour ; cela fait 22 sur 22 maintenant ! Le plus important, c'est d'être parvenu à reprendre la 10e position dans le classement des constructeurs. Maintenant, allons en Chine !"

*14e - Pastor Maldonado, Lotus : "Comme prévu, notre rythme était bien meilleur pendant la course qu'il ne l'était pendant les qualifications. Nous avions adopté une stratégie très intéressante, j'étais sur deux arrêts, et tout se déroulait bien jusqu'au moment de l'incident. Nous devons regarder ce qui est arrivé car Esteban (Gutiérrez) ne semblait pas être sur sa trajectoire de course à l'approche du virage 1. Peut-être a-t-il raté son point de freinage, je ne le sais pas, mais à ce moment-là j'étais dans le virage et je n'avais nulle part où aller. C'est difficile à comprendre, et de plus je sortais des stands et j'étais sur des pneus encore frais. Je pense qu'il a été très malchanceux et c'est une bonne nouvelle qu'il se soit sorti lui-même de la voiture. En ce qui concerne l'équipe, c'est positif d'avoir nos deux voitures à l'arrivée car c'était très important. Maintenant nous devons tirer les leçons de cette course et continuer à travailler fort en prévision de Shanghai."

15e - Kamui Kobayashi, Caterham : "Mon rythme de course était bon pendant le premier relais, et la dégradation des pneumatiques était meilleure que prévue, alors nous avons respecté notre stratégie initiale. Je me suis arrêté pour la première fois lors du 15e tour pour chausser des gommes tendres. Je suis revenu en piste derrière Marcus (Ericsson) et Chilton, mais j'ai réussi à les dépasser. Je me suis ensuite attaqué à Maldonado, mais vu les performances actuelles de notre voiture, je n'ai pu le rattraper. J'étais sur une stratégie à deux arrêts et je suis rentré chausser les gommes mediums lors du 35e tour. Je me suis battu contre Gutiérrez mais je l'ai laissé s'éloigner car il était sur une stratégie différente de la mienne, il n'y avait aucune raison de ruiner mes pneus. C'est alors que la Voiture de Sécurité a été déployée, et je me suis retrouvé juste derrière Maldonado et Grosjean à la relance. Mais je devais conserver du carburant, alors je n'ai pu maintenir le rythme du peloton. Terminer à la 15e place, ce n'est pas merveilleux, mais nous ne pouvions faire davantage aujourd'hui. Nous arriverons en Chine avec quelques améliorations sur la voiture ; nous tenterons de progresser là-bas."

**16e - Jules Bianchi, Marussia : "Je suis vraiment déçu. Nous avons vécu une nouvelle course difficile, la troisième d'affilée. J'ai pris un bon départ et j'ai gagné trois places à la fin du premier tour. Mon premier relais était vraiment bon, j'étais en train de vivre une belle course avec Sutil. J'ai eu la possibilité de le dépasser, j'étais légèrement devant lui au virage 1, mais il est revenu sur moi et il m'est rentré dedans ; cela a crevé mon pneumatique arrière gauche. Je suis passé aux stands et après cela, la voiture ne s'est jamais comportée de la même manière qu'avant. Nous savons maintenant que le fond plat avait été endommagé. Cela nous a fait perdre de l'appui aérodynamique et c'est ce qui a rendu la voiture difficile à conduire pour le reste de la course."

***17e - Jenson Button, McLaren (embrayage, 56e tour) : "En termes de rythme, nous avons fait un pas en avant ce week-end. De plus, la dégradation était bonne et je pense que nous avons fait du très beau boulot en ce qui concerne notre compréhension des pneumatiques. Notre rythme était très bon sur les longs relais, surtout lors des derniers tours, donc je pense que nous aurions pu pousser très fort jusqu'à l'arrivée sur la gomme medium. Malheureusement, je n'ai pas eu cette opportunité. C'est dur pour toute l'équipe car tout le monde a très bien travaillé, mais aussi travaillé très dur. Nous étions bien placés pour une 5e place au minimum et un podium au mieux, et cela aurait été un résultat très positif pour nous tous. Pour résumer, il y avait beaucoup de bons combats en piste. Je ne me souviens même plus du nombre de voitures que j'ai dépassé aujourd'hui, mais il y en a eu beaucoup et je pense que c'est la même chose pour presque tout le monde. En fait, je me suis vraiment amusé. La Formule 1 a de nouveaux groupes propulseurs et de nouveaux règlements techniques cette année, mais il est très clair que le spectacle en piste est aussi bon qu'il a toujours été."

Abandons
Kevin Magnussen, McLaren (embrayage, 41e tour) : "Ce ne fut pas une très bonne course pour moi. Mon départ n'était pas idéal car j'ai perdu trois places, et ensuite nous n'avions tout simplement pas assez de rythme pour progresser. Nous nous attendions à ce que les conditions plus fraîches nous soient favorables, mais comme nous l'avons découvert, nous étions en fait un peu moins rapides ici qu'en Malaisie, pour une raison que j'ignore. Nous allons analyser cela très attentivement et je suis sûr que nous allons en tirer des leçons. En fait, nous sommes continuellement en apprentissage. C'est décevant de ne pas avoir marqué de points aujourd'hui. Un double abandon, ce n'est jamais plaisant pour une équipe, mais nous aborderons le Grand Prix de Chine avec l'objectif de faire mieux là-bas qu'ici à Bahreïn."

siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Lun 7 Avr - 13:16

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 24115.2

Esteban Gutiérrez, Sauber (accident, 40e tour) : "Le plus important, c'est que je vais bien. J'ai passé tous les examens à l'hôpital et tout est en ordre. En ce qui concerne l'accident, j'ai été complètement surpris par Pastor (Maldonado), qui m'a frappé alors qu'il quittait les stands. J'étais clairement devant lui. J'ai entamé le virage et tout à coup, j'étais frappé et renversé. Je n'aurais pas pu faire grand chose."

Marcus Ericsson, Caterham (fuite d'huile, 34e tour) : "Mon départ s'est bien passé et j'étais 17e à la fin du troisième tour. Je me suis battu contre Grosjean et ensuite j'ai attaqué Bianchi. L'équilibre de la voiture n'était pas très bon, Kamui (Kobayashi) avait un meilleur rythme que moi, et la dégradation de mes pneus n'était pas très bonne non plus, alors j'ai effectué mon premier arrêt lors du 11e tour en même temps que Chilton. Les gars ont fait un excellent boulot et je suis ressorti devant lui. Mais la voiture ne se comportait toujours pas très bien et je n'ai pu retenir la Marussia ni Kamui, qui était sur une stratégie différente de la mienne. J'ai continué à pousser, j'ai effectué mon deuxième arrêt et je suis à nouveau revenu en piste devant la Marussia. Malheureusement, je perdais de la puissance après quelques tours et on m'a demandé d'arrêter car j'avais une fuite d'huile. C'est décevant de ne pas avoir terminé la course, surtout que la voiture se comportait mieux à mesure qu'elle s'allégeait. Mais pour moi, cela fait partie du processus d'apprentissage et mon éducation progresse avec chaque tour de course. Nous avons maintenant deux journées d'essais ici à Bahreïn, et ensuite nous partirons pour la Chine où je découvrirai un autre circuit. Nous aurons de nouveaux éléments là-bas, alors nous chercherons à optimiser les réglages et à reprendre le combat à Shanghai."

Jean-Éric Vergne, Toro Rosso (19e tour) : "C'était un peu la folie dans le virage 8 suite au départ car j'étais entouré de voitures, mais alors que les autres s'en sortaient mal, j'ai pu m'en dégager proprement en passant par l'extérieur. Je me suis retrouvé au niveau d'une Lotus, et il s'est serré de plus en plus contre moi jusqu'au moment où il a réalisé que j'étais sur le point de le doubler de toute façon, et c'est alors qu'il a tout simplement fermé la porte. C'est pour cela que nos roues se sont touchées et que ma voiture était hors de contrôle. L'aileron arrière et le plancher ont été lourdement endommagés, j'ai perdu énormément d'appuis, et il n'était plus possible de continuer. J'espère que la malchance va nous laisser tranquilles pour les prochaines courses."

Adrian Sutil, Sauber (18e tour) : "Ma course a pris fin très tôt. Jules (Bianchi) a freiné trop tard et il a frappé ma voiture dans l'épingle. Je n'ai rien pu faire pour éviter cela et ma voiture a été endommagée. Il pilotait de manière agressive pendant toute la course et il m'avait déjà poussé à l'écart lors du départ. Par sa manœuvre, il a détruit ma course autant que la sienne. C'était inutile. Dans l'ensemble, ce week-end a été difficile pour nous. Cependant, je tenais à compléter la course pour engranger d'autres kilomètres et gagner de l'expérience dans la voiture. La prochaine course, en Chine, ne pourra être que meilleure."

Notes
*Maldonado : Pénalité de recul de 5 places sur la prochaine grille de départ, pour avoir provoqué une collision contre Gutiérrez. 3 points de pénalité pour même incident.

**Bianchi : Deux points de pénalité pour avoir provoqué une collision contre Sutil.

***Button : Abandon lors des derniers tours, mais néanmoins classé car plus de 90 % de la course complétée.

© ESPN Sports Media Ltd.

siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Lun 7 Avr - 13:17

GP de Bahreïn - Red Bull


Ricciardo, podium perdu d'un rien
ESPN Staff
6 avril 2014


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 24081

Daniel Ricciardo a réussi une belle remontée dimanche à Bahreïn, échouant sur le fil pour le podium derrière Sergio Pérez.

Treizième sur la grille, l'Australien a regagné place après place, il a notamment lutté contre son coéquipier Sebastian Vettel, sixième sur la ligne. Une lutte ''d'hommes mais correcte'' comme entre les deux pilotes Mercedes.

"C'était une course extraordinaire", a lancé Ricciardo qui marque ce week-end ses premiers points, en attendant l'issue de l'appel déposé par son écurie après sa disqualification en Australie. "À partir du deuxième relais, la course a commencé à monter en intensité, il y avait des bagarres partout, c'était sympa de participer à certaines. Nous sommes près du podium aujourd'hui, j'ai tout donné.

Vettel termine déçu

Sebastian Vettel termine sixième, il occupe la même place - inhabituelle pour lui - au championnat. L'Allemand a souffert pendant la course avec son DRS puis son moteur qui ne dégageait pas assez de puissance. "C'est dommage de n'avoir pas fini plus haut, Daniel a prouvé que la voiture valait mieux. Je ne suis pas satisfait de ma journée, nous étions un peu lents en ligne droite", a regretté le quadruple champion du monde en titre.

"La course a été très intéressante, divertissante. Les pilotes ont bien travaillé en équipe en début de course avant de se bagarrer à la fin, proprement et correctement", a commenté Christian Horner, le patron des Taureaux. "Daniel a réussi une grande performance, il aurait fini sur le podium avec un tour de plus. Sebastian a signalé un problème en ligne droite, il ne pouvait pas doubler. Nous marquons de gros points (20) aujourd'hui, nous avons maintenant deux jours d'essais pour essayer de réduire l'écart avec Mercedes."

Les essais privés organisés à Sakhir mardi et mercredi tombent très bien pour certains, dont Red Bull fait évidemment partie.

© ESPN Sports Media Ltd.



siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Mar 8 Avr - 13:04

McLaren


Dennis critique Vettel
ESPN Staff
7 avril 2014


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 23127.3

Ron Dennis, le PDG du McLaren Group, a ouvertement critiqué le quadruple champion Sebastian Vettel pour ses propos vulgaires au sujet des nouveaux moteurs V6 de la Formule 1.

Le pilote Red Bull a récemment affirmé que le son des nouveaux groupe propulseurs, comparé à celui des V8, était "de la m...". Cela lui a valu une petite discussion avec Jean Todt, le président de la FIA (Fédération internationale de l'automobile), qui n'a pas apprécié la manière dont l'Allemand a exprimé son opinion.

Mais pour Dennis, reconnu pour être très protocolaire dans tout ce qu'il fait, un pilote profitant d'une stature comme celle de Vettel doit respecter un certain standing. D'autant plus lorsque la critique formulée est inutile.

Vettel "un peu "secoué"

"Le fait d'être champion du monde exige d'avoir une approche digne dans toutes les circonstances", a-t-il commenté auprès de Sky Sports.

"Même si nous mettons de côté le langage utilisé, le sentiment était inapproprié. S'il était au volant d'une Mercedes, il serait extrêmement heureux. Il a vécu une période pendant laquelle il a été dominant, mais même s'il a été un peu secoué par Mercedes, cela ne lui donne pas le droit de manquer de respect envers les obligations qui sont siennes à titre de champion du monde."

"La plupart des plaintes que l'on entend en ce moment trouvent racine dans le manque de compétitivité", a ajouté Dennis, dont la propre équipe cherche toujours à réaliser une première victoire depuis 2012.

© ESPN Sports Media Ltd.
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Mar 8 Avr - 13:08

Grand Prix de Bahreïn 2014
/
Results


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 Captu124
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Mar 8 Avr - 13:11

Championnat du monde de Formule 1 2014
/
Championnat


Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 Captu125
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Mar 8 Avr - 13:12

Championnat Constructeurs

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 Captu126
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Ven 13 Mar - 15:40

Vettel, Honda, Alonso, Hamilton : pourquoi la saison 2015 va être passionnante

Quand deux stars changent d'équipes, quand Honda revient pousser McLaren et Mercedes booster Lotus, on peut se dire que la saison va être sensationnelle.

Le défi de Vettel

Sebastian Vettel est seulement le sixième champion du monde à rejoindre la Scuderia pour tenter de se couvrir un peu plus de gloire. Ça n'est pas gagné car si Juan Manuel Fangio (1956) et Michael Schumacher (2000-2004) ont réussi, Giuseppe Farina (1952-1954), Alain Prost (1990-1991) et Fernando Alonso (2010-2014) ont échoué. Une victoire pour lui serait déjà une sensation.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 1420644-30409662-1600-900

L'entrée de Ferrari dans une nouvelle ère

Ferrari a débarqué son emblématique président, Luca di Montezemolo, en poste depuis 1991, et nommé un nouveau directeur à la Scuderia - Maurizio Arrivebene. Des hommes motivés ont rejoint l'équipe technique de James Allison, dont la première monoplace a abandonné beaucoup de défauts de sa devancière. Le moteur est aussi meilleur. C'est sûr, Ferrari a de quoi faire mieux cette année.

La montée en puissance de McLaren avec Honda et Alonso

McLaren s'est séparé du moteur Mercedes après 20 ans d'association pour se remarier avec Honda. La firme nippone a l'avantage d'avoir pu scruter ses adversaires, analyser les (bons) choix de Mercedes et les insuffisances du Renault et du Ferrari. Avec un Fernando Alonso rétabli, McLaren a promis des progrès spectaculaires. On a hâte de voir ça !

Hamilton-Rosberg, saison 3

Après un round d'observation en 2013, Lewis Hamilton et Nico Rosberg (Mercedes) nous ont proposé un duel acharné en 2014. Le Britannique a l'occasion d'entrer dans l'histoire de la F1 en devenant triple champion du monde. Et Nico Rosberg va devoir se retrousser les manches pour faire jeu égal.

Ricciardo, nouveau boss chez Red Bull

Daniel Ricciardo a éclipsé Sebastian Vettel chez Red Bull en 2014 (3 victoires à 0) et on est impatient de voir jusqu'où il va conduire l'équipe dans son redressement. Pilote enjoué, disponible pour les medias et rapide, il est une véritable providence pour une F1 qui perd des fans dans le monde entier. Bref, il va encore faire un bien fou.

Bottas en orbite pour un top team

Le transfert de Valterri Bottas (Williams) va être le grand feuilleton de la saison. Où ira le meilleur Finlandais du plateau ? McLaren pour remplacer Button, Ferrari pour succéder à Räikkönen ? Une pole position ou une victoire boosterait son avenir.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 1434326-30683398-1600-900

Kvyat, premier Russe capable de gagner un Grand Prix

Entré dans le concert de la Formule 1 en 2014, la Russie peut maintenant rêver d'un vainqueur avec Daniil Kyvat. Son apprentissage express réussi chez Toro Rosso, le remplaçant de Sebastian Vettel peut définitivement ancrer la F1 dans ce marché fondamental pour l'industrie automobile.

Grosjean avec une bien meilleure Lotus

Romain Grosjean revit avec son moteur Mercedes ! Finies les pannes à répétition et les crises de nerfs. Lotus dispose de plus de moyens et le châssis est bien meilleur. De quoi espérer des Top 5 ou Top 6.

Le Mexique, un beau Grand Prix

Les nouveaux Grands Prix ne sont pas toujours intéressants. Mais avec le retour du Mexique (une première depuis 1992), on est sûr d'assister à un week-end spécial, le 1er novembre. Le tracé est beau et son altitude-record (2286m) fait perdre 22% de puissance aux moteurs ! Ce 18e Grand Prix est aussi bien placé pour couronner un champion du monde.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 1426737-30531538-1600-900

siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Ven 13 Mar - 15:44

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 1426716-30531118-1600-900

F1 2015 : les 10 nouveautés de la saison

Vettel chez Ferrari, Alonso chez McLaren avec Honda, le très (trop ?) jeune Verstappen chez Toro Rosso et le casque unique vont changer la F1 en 2015. Bien ou pas ? A vous de juger.

Vettel chez Ferrari, Alonso chez McLaren

Sebastian Vettel arrive chez Ferrari pour remplacer Fernando Alonso, parti chez McLaren. L'Allemand, champion avec Red Bull de 2010 à 2013, pense réussir là où l'Espagnol a échoué pendant cinq ans.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 1429495-30586762-1600-900

McLaren avec le moteur Honda, Lotus avec le Mercedes

McLaren craignait que Mercedes ne lui donne pas ses meilleurs moteurs et s'est tourné vers le V6 Honda. Lotus, très déçu du Renault en 2014, a récupéré le Mercedes de McLaren.

Verstappen, le péril jeune

Max Verstappen, à 17 ans et 166 jours, sera la grosse attraction dimanche. Le Néerlandais de Toro Rosso deviendra le plus jeune pilote à courir en Grands Prix. Trop précoce ? Beaucoup le pensent.

Sainz, champion comme papa

Il s'appelle Carlos Sainz comme son père, champion du monde des rallyes en 1990 et 1992. A 20 ans, il débute chez Toro Rosso, qui aligne la plus jeune paire de pilotes de tous les temps.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 1406041-30117522-1600-900

Hamilton préfère le n°44 au n°1

Lewis Hamilton a choisi de garder son fétiche numéro 44 sur sa Mercedes, plutôt que suivre la tradition du prestigieux du numéro 1 réservé au champion du monde en titre.

Un pilote ne peut plus changer de casque !

Les pilotes ont l'obligation de garder le design et les couleurs de leurs casques toute la saison. Parce que certains en changeaient tout le temps, et que beaucoup ne les reconnaissaient pas en piste.

Le Mexique sera le sommet du Mondial

Ambiance garantie dans le pays qui adore la F1 ! Avec une particularité : le circuit de Mexico est à 2286 mètres d'altitude, un record absolu pour la F1.

Les moteurs vont aussi faire un effort

En F1 aussi il faut faire des économies. Un pilote doit se contenter de 4 moteurs pour 20 GP, contre 5 en 2014. Ça fait quand même 31% de fiabilité exigée en plus.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 1425505-30506898-1600-900

Plus de sécurité depuis l'accident de Bianchi

Conséquence de l'accident de Jules Bianchi au Japon en 2014, un pilote appuiera sur un bouton de son volant dans une zone déclarée dangereuse et sa voiture réduira sa vitesse automatiquement. Un dispositif nommé "Voiture de sécurité virtuelle".
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Ven 13 Mar - 15:47

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 1434668-30690238-1600-900

Grand Prix d'Australie 2015, essais libres 1 : Mercedes a déjà sa petite seconde dans la poche

Nico Rosberg et Lewis Hamilton (Mercedes) ont tourné une seconde plus vite que la Williams de Valtteri Bottas, vendredi matin à Melbourne.

Entre 2014 et 2015, on ne voit déjà pas la différence : Mercedes a tourné autour de la concurrence avec ses W06, vendredi matin à Melbourne. Nico Rosberg, chronométré en 1'29"557 en pneus "medium", a devancé son coéquipier Lewis Hamilton de 0"029, et surtout collé 1"191 à Vallteri Bottas (Williams), en préambule au Grand Prix d'Australie.

Bien sûr, les battus diront que ces premiers essais libres n'ont rien de représentatifs, mais les faits sont là : même en roulant en version "course", Mercedes ne trouve personne à qui parler.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 B_8jHO5XIAAMgHH

Pour ce qui est des incidents, on peut signaler le tête-à-queue sans conséquences du héros local, Daniel Ricciardo (Red Bull), et un léger "gravillonage" de Sebastian Vettel (Ferrari). En revanche, seuls quinze pilotes ont bouclé un tour chronométré, la faute à des problèmes techniques chez Marussia, où Will Stevens et Roberto Merhi ne sont pas sortis, et Lotus, où Romain Grosjean a rejoint son box après cinq tours d'installation. La faute à des problèmes juridiques aussi : après avoir contracté trois titulaires (ndlr : et même possiblement quatre avec Adrian Sutil), Sauber n'a pas voulu se mettre en tort vis-à-vis de Giedo van der Garde, qui a obtenu devant un tribunal le droit de courir. Il lui reste à obtenir sa super licence mais apeurée, l'équipe suisse a quand même préféré laisser Felipe Nasr et Markus Ericsson à pied.

siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Ven 13 Mar - 15:50

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 1434876-30694398-1600-900

Red Bull fustige le moteur Renault qui a cassé après 50km sur la voiture de Ricciardo

Helmut Marko et Chris Horner (Red Bull) ont souligné vendredi à Melbourne que le Renault de 2015 est moins fiable et moins puissant que l'année dernière. Un exemplaire a notamment cassé après 50km sur la RB11 de Daniel Ricciardo.

Le responsable de la filière Red Bull, Helmut Marko, est connu pour sa franchise. Après un vendredi d'essais libres qui a vu Daniel Ricciardo (Red Bull) perdre son moteur thermique (ICE) et Max Verstappen (Toro Rosso) rencontrer des problèmes de batterie, l'Autrichien ne s'est pas fait prier pour critiquer Renault, motoriste des deux écuries.

"Nos conclusions sont accablantes", a-t-il déclaré à Auto Motor und Sport. "Après seulement 50 kilomètres, l'une de nos voitures a déjà souffert d'une panne moteur, ce qui est d'autant plus grave que le moteur thermique ne peut pas être réparé alors que nous ne pouvons qu'en utiliser quatre pour toute la saison."

"Et je ne vous parle pas de la souplesse de conduite, qui est même pire que lors des essais hivernaux, a ajouté Marko. Nous voulions constater des progrès en arrivant à Melbourne mais nous notons finalement que nous avons reculé !"

Et le directeur d'équipe de Red Bull, Christian Horner, de conclure : "Le moteur n'a pas gagné en puissance par rapport au dernier Grand Prix que nous avons disputé l'an passé. Renault nous avait pourtant promis 30 à 50 chevaux de plus…"

siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Ven 13 Mar - 15:52

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 1434727-30691418-1600-900

Grand Prix d'Australie, essais libres 2 : Nico Rosberg (Mercedes) reste devant Lewis Hamilton

Nico Rosberg (Mercedes) a de nouveau été un peu plus rapide que son coéquipier Lewis Hamilton lors des essais libres 2, vendredi à Melbourne.

Mercedes a mené sans encombres ses préparatifs au Grand Prix d'Australie en postant ses deux W06 en tête des essais libres 2, vendredi à Melbourne, avec Nico Rosberg 0"100 devant Lewis Hamilton sur un tour en "tendre" à mi-séance, avant d'enchainer des relais de course. Sans paraître forcer, le vainqueur de l'édition 2014 de l'épreuve a relégué Sebastian Vettel au troisième rang à 0"715, et l'autre pilote Ferrari, Kimi Räikkönen, au quatrième à 1"145. Dans le Top 3 le matin, Vallteri Bottas (Williams) a rétrogradé à la cinquième place.

Alors que peu d'incidents avaient émaillé les essais libres 1, de nombreux pilotes n'ont pu conduire une séance de travail normale. A commencer par Daniel Ricciardo, jamais sorti du garage Red Bull en raison d'un groupe propulseur Renault à changer, tout comme Felipe Massa, dont la Williams a été affectée par une fuite d'eau.

Chez McLaren, Kevin Magnussen a mal commencé sa pige en remplacement de Fernando Alonso, puisqu'il a tapé au virage 6 et cassé une suspension. Son collègue Jenson Button a poursuivi la mise au point de son châssis et constaté un déficit de puissance de son Honda.

Chez Lotus, Pastor Maldonado s'est plus bizarrement plaint de son Mercedes, alors que Sauber a enfin fait tourner ses titulaires préférés – Felipe Nasr et Marlus Ericsson – non sans s'inquiéter pour le Suédois d'un bris de suspension arrière au passage sur une bordure. Max Verstappen (Toro Ross) n'a pas boucler son programme, la faute à une batterie défectueuse.

Quinze pilotes avaient enregistré un chrono lors des essais libres 1, et un seul nom s'est rajouté à la liste vendredi après-midi. En effet, les Marussia de Will Stevens et Roberto Merhi sont restées en place sans que l'on sache si Manor, qui a repris les rênes de l'équipe, a réllement les moyens de participer au reste du week-end.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 B_9Z3XyXEAAQkwm

siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 11 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 21 Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 16 ... 21  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum