Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Page 13 sur 21 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 17 ... 21  Suivant

Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Jeu 26 Mar - 13:46

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1442567-30848298-1600-900

Retour de Renault en tant que constructeur ? Carlos Ghosn n'aurait pas dit non

Le secteur automobile en France va bien mieux. Ce n'est pas Carlos Ghosn qui dira le contraire. Le grand patron de Renault-Nissan, qui a vu son salaire grimper de 270% en 2014, a fait recruter Bob Bell pour étudier la possibilité de faire redevenir Renault Sport un constructeur de F1 à part entière.

C'est un bruit qui court depuis un moment mais qui se confirme. Selon certaines indiscrétions, Carlos Ghosn, patron de Renault-Nissan, aurait donné son feu vert pour une étude concernant la présence de Renault en Formule 1, y compris en envisageant d'y revenir en tant que concurrent à part entière.

Dans ce contexte, Cyril Abiteboul (directeur général de Renault Sport F1) a recruté Bob Bell (ancien team principal du Renault F1 team et adjoint de Ross Brawn chez Mercedes GP) comme consultant pour une mission exploratoire auprès de Toro Rosso, Sauber et Force India.

Une hausse de salaire de 270 % en 2014

Le salaire que va percevoir le grand patron de l’Alliance Renault-Nissan pour l’année 2014 a été révélé ce mardi matin sur les ondes de la radio Europe 1. Carlos Ghosn va toucher la modique somme de 7,2 millions d’euros, contre 2,67 millions en 2013, soit une hausse de 270% en un an. Le groupe Renault avait annoncé en début d’année avoir vendu 2,71 millions de véhicules en 2014, un volume en progression de 3,2%.

Quant à Nissan, le constructeur automobile japonais a réalisé des ventes record l’an dernier, écoulant 5,31 millions de véhicules, une hausse de 4,1%. En ajoutant à cela les 439 100 ventes d’AvtoVaz (Lada), l’Alliance Renault-Nissan a vendu 8,46 millions d’unités en 2014, contre 8,1 millions l’année précédente (+2%). Cela lui a permis de conserver sa quatrième place au rang mondial parmi les constructeurs, derrière Toyota (10,23 millions), VW (10,14 millions) et General Motors (9,92 millions).
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Jeu 26 Mar - 13:47

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1425550-30507798-1600-900

Jenson Button : "Seul Honda peut battre Mercedes"

Mercedes épate tout le monde cette saison. Mais avec son moteur V6 turbo hybride, Honda ne compte pas se laisser marcher sur les pieds.

Pour Jenson Button, pas de doute possible : Honda est le seul motoriste qui sera capable de battre Mercedes à terme. Comme nous vous l’expliquions en début de semaine, le constructeur nippon a dû prendre des risques avec son V6 turbo hybride fin d’avoir de réelles chances de rivaliser avec le groupe propulseur Mercedes dans un futur qu’il espère relativement proche.

"Honda aurait probablement pu concevoir un meilleur moteur que ce que nous avons pour le moment, mais ce moteur n’aurait pas été en mesure de mettre à mal les propulseurs des autres motoristes dans le futur, alors que le moteur que nous avons actuellement le peut", a déclaré Button au Telegraph.

"Il est donc normal que nous rencontrions davantage de problèmes avec notre moteur étant donné que nous avons repoussé les limites. Le design du moteur est très agressif. C’est pourquoi nous avons des problèmes de surchauffe, qui nous ont obligés à rouler à bas régime en Australie, car le design est agressif."

"A de nombreux égards, mais je ne devrais probablement pas dire ça, notre moteur est probablement plus proche du Mercedes que des propulseurs des deux autres motoristes. Au niveau du design, de l’agressivité et du packaging. Mais cela va nous prendre du temps avant que nous soyons capables d’exploiter notre moteur au maximum de ses capacités."

"Si nous n’avions pas cet espoir, vous ne verriez pas l’équipe se dépenser autant. Ils ne sont pas juste ici car ils sont payés pour faire ce qu’ils font. Ils sont ici car ce sont des individus qui sont passionnés par la course automobile. Et ils attendent de voir ce que nous réserve le futur aussi impatiemment que moi", conclut le champion du monde 2009.
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Jeu 26 Mar - 13:48

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1434476-30686398-1600-900

Lewis Hamilton (Mercedes) : "Personne n’a jamais gagné un titre avec une Marussia"

Pour Lewis Hamilton, le moteur W06 Hybrid des Mercedes est une arme essentielle par rapport aux autres écuries qu'il aurait bien tort de bouder.

Lewis Hamilton ne veut prêter aucune attention aux personnes qui estiment que son équipier Nico Rosberg et lui vont remporter des victoires et un titre ‘faciles’ cette saison, vu le très net niveau de supériorité de la W06 Hybrid par rapport au reste du peloton.

Les pilotes Mercedes ont survolé le Grand Prix d’Australie il y a une dizaine de jours, collant plus d’une demi-minute à la Ferrari de Sebastian Vettel et reléguant la Red Bull de Daniel Ricciardo à un tour. "Un pilote n’a jamais remporté le championnat au volant d’une monoplace de Formule 1 qui n’était pas compétitive cette année-là, du moins à ce que je sache", déclare le champion du monde en titre.

"Il n’y a jamais eu quelqu’un qui a remporté le titre mondial avec une Marussia, ou bien ai-je tort ? Même Fangio avait de bonnes voitures à sa disposition en son temps. Cela fait donc partie du jeu. Pour gagner, vous devez aussi avoir le bon matériel."
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Jeu 26 Mar - 13:51

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1429280-30582462-1600-900

Grand Prix de Malaisie : Fernando Alonso (McLaren), déclaré apte par la FIA, va pouvoir recourir

Fernando Alonso disputera le Grand Prix de Malaisie avec McLaren. L’Espagnol a reçu le feu vert de l’équipe médicale de la FIA après avoir passé plusieurs examens ce jeudi au circuit de Sepang. Il n'avait pas pris part au Grand Prix d'Australie après avoir eu un accident le 22 février à Barcelone lors d'une séance d'essais d'avant-saison.

Fernando Alonso disputera le Grand Prix de Malaisie avec McLaren. Il a reçu le feu vert de l’équipe médicale de la FIA après avoir passé plusieurs examens ce jeudi matin au circuit de Sepang. L’Espagnol n’avait pas fait le déplacement en Australie, il y a une dizaine de jours, sur avis médical, suite à son accident survenu en essais au Circuit de Catalogne le mois dernier.

Le champion du monde de Formule 1 2005 et 2006 prendra part à son premier Grand Prix avec la MP4-30 ce week-end. La McLaren d'Alonso, dont l'accident n'a pas encore été expliqué, sera équipée d'un capteur supplémentaire en Malaisie, le double champion du monde espagnol s'étant plaint d'une direction "lourde" à Montmelo avant son accident.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 CA_9X8fU0AAOsNy

Valtteri Bottas (Williams) a également été déclaré apte par les médecins de la FIA ce jeudi. Il avait dû renoncer au Grand Prix d’Australie en raison de douleurs névralgiques au dos qui étaient apparues après la qualification.
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Jeu 26 Mar - 13:53

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1443651-30869978-1600-900

Fernando Alonso (McLaren) : "Je ne me suis pas réveillé à l'hôpital en me croyant en 1995"

Fernando Alonso (McLaren) a donné sa version de son accident, jeudi. C'est sa voiture qui a eu une défaillance et il ne s'est pas cru en 1995 à son réveil.

Fernando Alonso (McLaren) a fait face à la presse ce jeudi au circuit de Sepang pour la première fois depuis son accident survenu en essais au Circuit de Catalogne, le 22 février à Montmelo. L'Espagnol en a profité pour dire toute la vérité sur sa sortie de piste, qui n'a pas été causée par une bourrasque de vent comme l'avait suggéré McLaren, mais bel et bien par un problème survenu sur sa monoplace juste avant le crash !

"Il est clair qu'il y a eu un problème sur la voiture, mais les données ne le montrent pas, a-t-il déclaré en conférence de presse. Je ne sais pas si vous avez vu la vidéo, mais même un ouragan n'aurait pas pu déplacer la voiture à la vitesse à laquelle j'allais ! Nous avons rencontré un problème de direction dans le virage 3, elle s'est bloquée quand le volant était tourné vers la droite… Comme rien ne le montre dans les données, nous avons pris la décision d'ajouter de nouveaux capteurs."

"J'utilisais aussi des réglages de direction assistée différents de ceux de mon équipier en raison de mon style de conduite particulier. A présent, mes réglages sont identiques à ceux utilisés par Jenson [Button] et Kevin [Magnussen] en Australie cette année et pendant toute la saison dernière", a-t-il par ailleurs précisé.

Alonso a également répondu aux nombreuses rumeurs qui ont circulé après son accident. "Non, je ne me suis pas réveillé à l'hôpital en me croyant en 1995 et en parlant italien, a-t-il clarifié. J'ai perdu connaissance, mais pas juste après l'accident, j'étais parfaitement conscient à ce moment donné, j'avais simplement éteint la radio. J'ai perdu connaissance quand j'étais dans l'ambulance ou à la clinique du circuit à cause des sédatifs, et je me suis souvenu de tout le lendemain."

siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Ven 27 Mar - 12:51

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1443822-30873398-1600-900

F1 - GP de Malaisie : Alonso revient en GP mais n'a aucune chance de gagner… pour l'instant

Fernando Alonso (McLaren) ne sera pas capable de faire de miracle, ce week-end à Sepang. Car s'il sera en forme, sa McLaren-Honda le sera moins...

Alonso va-t-il retrouver la forme rapidement ?

Oui ! Il n'y a aucun doute là-dessus. Fernando Alonso a raté le premier Grand Prix, il n'a pas été atteint ni affaibli physiquement. Son forfait a juste reporté sa rentrée d'une course. Question préparation, "Nando" est sans doute l'un des plus pointus, on peut donc vraiment lui faire confiance pour rouler à bloc dès son premier tour, vendredi matin.

Comment être sûr que l'on peut affirmer ça ? Il suffit de se souvenir de la façon dont Michael Schumacher (Ferrari) était revenu à la compétition en 1999, au Grand Prix de... Malaisie. Une jambe fracturée à Silvertone, l'Allemand avait manqué six Grands Prix mais décidé de précipiter son retour pour aider son coéquipier Eddie Irvine, en lice pour le titre. Avec une brochure remplie de vis pour tenir son tibia et son péroné, il avait commencé par humilier le peloton en prenant la pole position avec 0"9 de marge sur Irvine et 1"1 sur David Coulthard et Mika Häkkinen, qualifies 3e et 4e sur McLaren. En course, "Schumi" avait fait le show, se promenant littéralement avant de laisser la victoire à Irvine à quatre tours de la fin...

Conclusion : il ne faut pas compter sur Alonso pour avoir la moindre faiblesse physique

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 CBBhRCfWwAELuxt

Quel résultat espérer ?

Un point – le premier de l'association McLaren-Honda reformé - serait déjà formidable. Lors du premier Grand Prix, en Australie, Jenson Button a roulé en 1'31"422 en première partie de qualification, et Lewis Hamilton (Mercedes) a signé sa pole en 1'26"327. Un écart de 5"095, autant dire un monde.... En course aussi, ça allait trop vite pour les McLaren : même aidé par une neutralisation, Button a fini à deux tours. L'explication est simple : le V6 Honda n'est pas du tout au point et il reste des mois de travaux avant d'en tirer quelque chose de vraiment bien.

Sepang va même poser un problème comme aucun autre endroit en raison de la chaleur ambiante. Installé à l'étroit dans le châssis de la McLaren, le moteur n'est pas très bien refroidi et va souffrir encore plus ce week-end. Sans surprise, Honda devrait comme à Melbourne brider son V6 pour qu'il ne surchauffe pas.

Conclusion : il ne faut pas attendre monts et merveilles de l'as d'Oviedo. "Ce Grand Prix sera comme une séance d'essais pour moi", a-t-il prévenu. "Il me reste beaucoup de choses à apprendre et je ne suis pas encore en confiance avec la voiture, car j'ai très peu tourné cet hiver durant les essais hivernaux."
Alonso, un boost pour McLaren-Honda et des objectifs à long terme

Fernando Alonso est attendu par McLaren et Honda comme celui qui doit apporter une expertise technique hors-norme afin de guider l'association vers le sommet. Après cinq ans chez Ferrari, l'Espagnol repart quasiment à zéro et l'accepte. On ne le verra pas sur un podium cette année, sauf circonstance exceptionnelle, mais au mieux en 2016. Quant à la victoire - sans parler de titre -, elle est un horizon encore plus lointain.

Conclusion : Alonso sait qu'il va essuyer les plâtres, et que ça va commencer à Sepang. "Je sais que cela va être très difficile cette année. C'est le moment le plus difficile de ma carrière", a-t-il dit jeudi. "Il est vrai que nous sommes trop loin derrière, nous allons essuyer des tas de critiques, et à juste titre, mais il faut voir ce projet sur le long terme."

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1425564-30508078-1600-900
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Ven 27 Mar - 12:54

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1443972-30876398-1600-900

Grand Prix de Malaisie : Entre Redbull et Renault, c'est ambiance guerre froide

Dans la lignée de Melbourne, le directeur général de Renault F1, Cyril Abiteboul, vient de suggérer l'état plus que conflictuel des relations avec Redbull.

A force de prendre des coups médiatiques, Renault donne le change. Sur son compte, Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport F1, le motoriste de Red Bull, a tweeté une 132e fois, juste avant la deuxième manche du Mondial. "Bagages pour la Malaisie. Course (round ?) 2." Un message qui serait anodin s'il n'était accompagné d'une photo de gants de boxe, et adressé de façon à peine subliminale aux dirigeants de l'écurie autrichienne... Sepang est le traditionnel rendez-vous le plus torride du Championnat du monde et promet de l'être plus que jamais ce weekend sous le toit de Red Bull.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 CA4ytYMXEAANyFJ

Après un nouvel hiver calamiteux, l'écurie et son partenaire motoriste de la victoire de 2009 à 2014 ont attaqué le Mondial 2015 en passant de l'association à la cohabitation, à Melbourne. Avec force reproches. Ils sont maintenant prêts à se livrer une guéguerre destructrice, pour ce "round 2" du Mondial...

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1443918-30875318-1600-900

Newey traité de "menteur" : le point de non-retour ?

A l'arrivée du Grand Prix d'Australie, le 15 mars, Red Bull s'était déchaîné contre Renault, accusé d'avoir menti sur les 30 chevaux supplémentaires promis dans la version 2015, et d'en rendre pas moins de 100 au Mercedes selon le directeur d'équipe, Chris Horner. En qualification, Daniel Ricciardo, pris à 318,8km/h au radar, s'était d'ailleurs retrouvé à plus de 10km/h en pointe de la Williams-Mercedes de Vallteri Bottas (329,0km/h), meilleure Vmax.

Question fiabilité, les griefs avaient été sans appel : Adrian Newey, directeur technique de RBR, avait rappelé les six "défaillances majeures" pendant les essais de pré-saison, sans parler de la casse très handicapante du V6 sur la RB11 de Daniel Ricciardo dès le premier jour du Grand Prix d'Australie. Un coup dur qui avait réduit à quatre à trois le quota - déjà contraignant - de blocs V6 pour le reste de la saison…

"En mesurant le couple délivré par le moteur durant les essais hivernaux, nous en sommes venus à la conclusion que le moteur délivrait exactement la même puissance que l'année passé", avait révélé Newey, pas spécialement connu pour ses sorties tapageuses. Et d'ajouter : "Je ne comprends pas comment ils ont fait pour merder à ce point (…) Non seulement nous ne sommes pas compétitifs, mais notre partenaire ne semble pas vouloir nous impliquer !" Piqué au vif, Cyril Abiteboul avait traité Adrian Newey de "menteur", mercredi.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1436275-30722394-1600-900
Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1436188-30720654-1600-900

Renault a un plan B en tête

Daniel Ricciardo, incapable de ranger la Sauber-Ferrari du débutant Felipe Nasr derrière lui, s'était signalé par sa consommation plus élevée que ses rivaux en course. Et avait aussi dénoncé un moteur inconduisible. Dans des mots plus choisis que le franc-tireur Helmut Marko, conseiller chez RBR.

"Nous savons que nous avons effectué de véritables progrès cet hiver mais il nous a été impossible de les montrer ici", avait plaidé Cyril Abiteboul.

Red Bull menaçant de quitter la Formule 1 ou plus sûrement de fabriquer son propre moteur, le directeur général de Renault Sport F1 s'est renseigné depuis auprès de Toro Rosso, Sauber et Force India dans l'optique d'un rachat. Un pas de plus vers un divorce presque inéluctable. Renault a précisé que détenir à nouveau une écurie en nom propre pourrait devenir un but "à long terme". Le vocabulaire employé entre les responsables de Red Bull et de Renault ne manquera pas d'indiquer, à Sepang et dans les semaines à venir, où en sont les actuels "partenaires".
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Ven 27 Mar - 12:55

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1444314-30883238-1600-900

Lewis Hamilton (Mercedes) rigole du manque de fair-play de Chris Horner et Red Bull

Lewis Hamilton a préféré prendre avec humour l'appel de Red Bull à créer des régles anti-Mercedes, mais le message est passé...

Il y a de quoi s’inquiéter dans le chef des amateurs de suspense (et pour les équipes cherchant tant bien que mal à refaire leur retard sur Mercedes) si l'on en croit les récentes déclarations de Lewis Hamilton. Le Champion du monde en titre a en effet confié hier à Sepang qu'étant donné le travail fourni par les hommes de Brackley, son team restera au sommet tant que l’équipe progressera à la même vitesse que toutes les autres. "Nous étions très compétitifs l’an dernier et parvenir à améliorer encore une voiture au sommet relève de l’exploit", souligne Hamilton, qui ne manque d’ailleurs jamais une occasion de jeter des fleurs à toutes les personnes travaillant d’arrache-pied pour lui fournir chaque week-end une Mercedes d’une autre dimension.

Pour le Britannique, tant pis pour la concurrence si elle, à commencer par Red Bull, se plaint de cette domination. Christian Horner, le team principal de l’écurie autrichienne, avait émis l’idée de trouver un moyen pour ralentir les Flèches d’argent dans le but de rendre les courses plus passionnantes à suivre. Une aberration d’en arriver à de telles requêtes, selon Hamilton. Le pilote anglais ne voit cette domination que comme le fruit d’un travail de longue haleine initié bien avant les adversaires : "J’ai trouvé cette remarque marrante, surtout après seulement une course, ironise le double Champion du monde. C’est une opinion intéressante venant de personnes ayant connu tant de succès." Et Lewis de rappeler que "pas une fois Mercedes n’a demandé à égaliser les choses" quand Red Bull dominait la discipline durant la période 2010-2013.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1444262-30882198-1600-900
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Ven 27 Mar - 12:57

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1444266-30882278-1600-900

Grand Prix de Malaisie, essais libres 2 : Lewis Hamilton (Mercedes) a peu tourné, mais vite

Lewis Hamilton (Mercedes) a encore été contrarié dans son programme d'essais lors des libres 2, vendredi à Sepang. Il a quand même fini avec le meilleur chrono.

Stoppé au bout de cinq tours par un ennui de moteur dans la séance d'essais libres 1 du Grand Prix de Malaisie, Lewis Hamilton (Mercedes) n'a couvert que 16 tours vendredi à Sepang dans la seconde session à cause de soucis de transmission de données, soit presque deux fois moins que Kimi Räikkönen (29), au volant de sa Ferrari.

Ça ne l'a pas empêché de réaliser le meilleur chrono, en 1'39"790, avec 0"373 de marge sur le Finlandais. Et d'afficher son peu de satisfaction quant aux réglages de sa W06. "Par chance, j'ai pu faire quelques tours à la fin, sur un run plus long. En termes de réglages, je n'ai pas eu le temps de faire des changements : j'y suis juste parti de ce que j'avais à la dernière course", a-t-il expliqué. Il a aussi tweeté : "Des réglages un peu loin de ce dont j'ai besoin. Mon tour n'était pas spectaculaire. Je peux faire des améliorations."

Un luxe quand on sait qu'il a devancé son coéquipier allemand, Nico Rosberg (3e) de 0"428. De l'esbrouffe de la part d'Hamilton, qui aurait tourné avec peu d'essence ? Rien n'est moins sûr. Les pilotes sont toujours attentifs à leur rythme de course le vendredi après-midi, à un horaire qui permet précisément de reproduire les conditions du Grand Prix.

Derrière ce trio, on trouve le Russe Daniil Kvyat à 0"556, un retard décent par rapport à ce qui avait été constaté au Grand Prix d'Australie, il y a deux semaines. Et puis Valtteri Bottas (Williams), forfait à Melbourne car tétanisé par un mal de dos, et qui a rassuré avec un 4e chrono, devant son coéquipier Felipe Massa.

Auteur d'un tête-à-queue qui l'a privé d'une rotation en pneus "medium", le plus tendre mis à disposition par Pirelli, Sebastian Vettel a établi un 7e temps en "dur", à 0"862, qu'il faut s'empresser de relativiser.

Max Verstappen (Toro Rosso), Marcus Ericsson (Sauber) et Daniel Ricciardo (Red Bull) ont refermé le Top 10.

Parmi les incidents à signaler dans cette séance, il y a eu la sortie de piste de Roberto Merhi après six tours, qui a nécessité une interruption pour évacuer sa Marussia. Toutefois, le 19e et dernière manche du Mondial temps réussi par son coéquipier, Will Stevens, suggère que l'écurie devrait être en mesure de satisfaire la règle des 107% en Q1, et donc de participer à la course.

Romain Grosjean (Lotus) s'est posté juste devant les deux machines oranges, victime d'une perte de puissance de son Mercedes après 7 tours.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 CBFqxwRWYAATfA3
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Sam 28 Mar - 13:51

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1444268-30882318-1600-900

Grand Prix de Malaisie : Nico Rosberg (Mercedes) est le mieux préparé pour la qualification

Nico Rosberg (Mercedes) a dominé le dernier entraînement à Sepang en devançant son coéquipier Lewis Hamilton de 0"184, samedi. En revanche, Ferrari ne jouera sans doute pas la pole position car Kimi Räikkönen s'est tenu à 0"555 et Sebastian Vettel à 0"676.

A Sepang, Nico Rosberg (Mercedes) garde une longueur d'avance sur Lewis Hamilton. Qui se tient, il faut le penser, dans les réglages que l'Allemand a eu le temps de travailler en détails vendredi sur le circuit de la deuxième manche du Mondial, au contraire du Britannique qui avait estimé son meilleur chrono en libres 2 pas vraiment significatif.

Samedi matin, sur une ambiance surchauffé (34°C dans l'air, 60°C en piste), Rosberg a réalisé en pneus "medium" le meilleur tour des essais libres 3 du Grand Prix de Malaisie en 1'39"690, soit 0"184 plus vite que le double champion du monde.

Sur relais longs, Kimi Räikkönen et Sebastian Vettel avaient suggéré que Ferrari pourraient faire peur à Mercedes. Ça reste à voir en rythme de course, car pour ce qui est du tour unique, les choses semblent claires avec un Finlandais refoulé à 0"555 et un Allemand à 0"676.

Quant à la troisième ligne, elle semble réservée aux Williams de Felipe Massa et Valtteri Bottas, rangées pour une fois dans cet ordre.

Daniel Ricciardo (Red Bull), Carlos Sainz, Max Verstappen (Toro Rosso) et Marcus Ericsson (Sauber) ont complété le 10, dans lequel ne figure pas Felipe Nasr (Sauber), 5e à Melbourne.

Autre surprise, les Lotus, 11e et 12e avec Romain Grosjean et Pastor Maldonado, ne sont pour l'heure pas éligible pour la Q3, tout comme Daniil Kvyat (Red Bull) , 13e.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 CBKpv2HUUAA10fg
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Sam 28 Mar - 13:57

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1444918-30895210-1600-900

Grand Prix de Malaisie : entre Redbull et Renault, les piques continuent

Rien ne peut apparemment plus remettre Redbull et Renault sur le chemin d'une entente cordiale. Comme l'ont montré leurs directeurs respectifs vendredi à Sepang.
Abiteboul assume ses critiques


La conférence de presse de la FIA réservée le vendredi aux directeurs d'équipe, managers et techniciens, avait prévu de placer Cyril Abiteboul (Renault) entre Christian Horner (Red Bull) et Franz Tost (Toro Rosso) à Sepang. Notre partenaire F1i, présent sur tous les Grands Prix, a pu constater que les trois hommes n'avaient rien à se dire ou presque…

Pierre van Vliet, le PDG de F1i Group, a ainsi questionné le Français qui dirige l'activité moteur du Losange : "Est-il vrai que votre hiérarchie chez Renault vous a demandé de répondre aux critiques de Red Bull ? Sinon, pourquoi être si agressif publiquement ?"

"D'évidence, je ne pense pas qu'il y avait beaucoup d'enthousiasme dans les bureaux lundi et je ne pense pas que ce soit une surprise, mais la première déception vient des performances du moteur sur l'ensemble du weekend", a exposé Cyril Abiteboul, qui n'a pas cache un certain malaise après un week-end australien calamiteux (Ricciardo 6e à un tour). Avant de reconnaître que sa déclaration suite aux plaintes du directeur technique de RBR – "Adrian Newey est un menteur" – était "quelque chose à mettre derrière soi, quelque chose qui est arrivé pendant le week-end." Et que "non", il n'avait pas dit ça suite à une instruction de l'entreprise…

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1443918-30875318-1600-900

Renault aimerait avoir son moteur "sous contrôle"

Viry-Châtillon n'a pas mis en piste une version 2015 compétitive et fiable de son V6 à Melbourne, et à entendre Cyril Abiteboul ça va prendre un certain temps. "La première des priorités est de faire fonctionner correctement le moteur", a-t-il confirmé. Il a ensuite parlé de l'objectif "d'avoir le moteur sous contrôle", ce qui en dit long sur l'effort de maîtrise à réaliser, notamment en matière de décharge de la puissance et de souplesse de conduite. Avant de penser à combler les 100 chevaux de retard sur le Mercedes.
Horner "déprimé" par les progrès invisibles du V6 Renault

De son côté Christain Horner l'a redit : "Nous avons fait un pas en arrière" à Melbourne, avant de confier à l'évocation des lignes droites de Sepang (2 fois 1800m) et de Shanghai (800m et 1200m), visitées dans deux semaines : "Vous êtes juste en train de me déprimer !" Puis de se montrer ironique envers son voisin : "Ça s'améliore, puisque Cyril nous le dit."

Du mieux en piste ? Prudence…

Mercedes avait collé plus de 30 secondes à la Ferrari de Vettel (3e) à Melbourne et les essais du vendredi restent pour la concurrence le plus sûr moyen d'espérer car les W06 tournent souvent avec beaucoup d'essence. En essais ibres 2, Daniil Kvyat (Red Bull) s'est approché à 0"556 du champion du monde, vendredi. Même si samedi montrera sans doute une autre réalité, Horner en a profité pour faire un peu de com : "Renault a étudié ses problèmes, a maintenant vraiment commencé à les comprendre et nous en avons même vu une avancée positive." Il faut préciser que le pilote russe a été gêné en fin de seconde session par un ennui de… moteur.

Racheter Toro Rosso ?

La question d'une prise de contrôle de l'écurie italienne par Renault a été posée à Cyril Abiteboul. Qui a précisé que ce serait peut-être à l'ordre du jour une fois le groupe propulseur opérationnel au niveau où l'espère Viry-Châtillon. "Si nous pouvons faire ça, nous pourrons alors revoir la situation d'un point de vue marketing et dans une perspective stratégique et voir s'il y a quelque chose de mieux à faire qu'actuellement, de plus de Formule 1 (passer fournisseur de moteurs à constructeur) à moins de Formule 1 (se retirer)."

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1444578-30888410-1600-900
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Sam 28 Mar - 13:59

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1343894-28871736-1600-900

Bernie Ecclestone demande à Sebastian Vettel de suivre l'exemple de Lewis Hamilton (Mercedes)

Bernie Ecclestone, le promoteur du Championnat du monde de Formule 1, juge que Lewis Hamilton vend le sport comme aucun pilote ne l'avait fait.

Bernie Ecclestone a une idée précise de la façon dont un champion du monde doit "vendre" son sport et estime que Lewis Hamilton a établi des standards jamais égalés.

"Comme pilote, il est absolument hors-norme, bon comme il ne l'a jamais été", a-t-il déclaré à BT Sport. "A part qu'il est doué, c'est un bon gars, il va dans la rue et fait la promotion de la F1. Il est 100% box office."

Le champion du monde en titre a effectivement l'habitude de se montrer lors de cérémonies comme les Grammy Awards à Los Angeles, ou courir la Fashion Week à Paris. Après le Grand Prix d'Australie, il avait aussi été remarqué en train de prendre une photo pour des touristes dans la rue. Autant de choses qui font la publicité de la Formule 1 en dehors des circuits.

"J'ai dit à Sebastian [Vettel] qu'il devrait faire la même chose", a ajouté le dirigeant britannique de 84 ans. "Il a été champion et payé pour ça, mais ces gars pensent que leur boulot consiste simplement à piloter une voiture de course. Ça va un peu plus loin. Tenez par exemple Jackie Stewart, qui fait encore un peu d'argent, et qui ne coure plus depuis plusieurs années. Mais ça marche car il fait attention à son image et fait toujours du bon boulot. Peut-être que ces gars pensent que lorsqu'ils arrêteront il en sera ainsi."
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Sam 28 Mar - 14:02

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1445118-30899210-1600-900

Grand Prix de Malaisie : Eliminé en Q2, Kimi Räikkönen (Ferrari) est sorti trop tard des stands

Eliminé en Q2, Kimi Raïkkönen (Ferrari) s'est fait piéger par la pluie qui s'est abattue à Sepang. Le résultat d'une erreur tactique selon lui.

Premier éliminé en Q2, Kimi Raïkkönen n’était pas très loquace, comme de coutume, quand il lui a été demandé de s’exprimer sur sa qualification. Alors qu'un orage violent s’abattait sur Sepang, le pilote Ferrari confiait regretter la stratégie de son équipe qui a, selon lui, compromis ses chances d’accéder à la Q3.

Parti trop tard, il a été contraint de rouler sur une piste humide dans la fin de son unique tour rapide. "Je ne pouvais pas y faire grand-chose, mais nous aurions dû sortir plus tôt", a-t-il regretté, dans son style si caractéristique, tout en rappelant que le set-up de la SF15-T n'est pas idéal ce week-end

"Je ne suis pas vraiment satisfait avec la voiture et je m’attendais à un meilleur résultat en qualifications, a conclu le Finlandais. Malheureusement, ce sont des choses qui arrivent."
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Sam 28 Mar - 14:03

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1445099-30898830-1600-900

Grand Prix de Malaisie - Vettel, qualifié 2e : "La Ferrari est bien sur le sec comme sous la pluie"

Sebastian Vettel (Ferrari) a créé une petite sensation en se qualifiant entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg (Mercedes), samedi à Sepang.

Il avait été déçu de sa 4e place sur la grille de départ au Grand Prix d'Australie, pour ses début avec Ferrari. Samedi, Sebastian Vettel a surperformé en s'intercalant entre les Mercedes de Lewis Hamilton et Nico Rosberg, lors de la qualification du Grand Prix de Malaisie, la 2ème manche du Mondial. Sur une piste mouillée qui avait piégé son coéquipier, Kimi Räikkönen en Q2, le quadruple champion du monde s'est approché à 0"074 du Britannique. Un petit exploit en soi.

"Notre voiture s'est bien comportée sur le sec comme sous la pluie. Nous sommes un peu plus près des Mercedes ici", s'est félicité Vettel, qui a empêché une première ligne grise pour la première fois en dix meetings et remis une "rossa" en première ligne pour la première fois depuis le Grand Prix de Malaisie 2013.
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Sam 28 Mar - 14:05

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1445079-30898430-1600-900

Grand Prix de Malaisie : Hamilton (Mercedes) en pole position devant Sebastian Vettel (Ferrari)

Lewis Hamilton (Mercedes) a conquis sa 40e pole position en carrière sur une piste mouillée, samedi à Sepang. Devant un surprenant Sebastian Vettel (Ferrari) et un Nico Rosberg (Mercedes) à court de solution.

La pluie a ceci de formidable d'imposer un lissage des performances des monoplaces et de donner la primauté au pilotage. Samedi à Sepang, elle a opéré un tri sélectif en renvoyant Kimi Räikkönen au garage Ferrari dès la fin de la Q2 du Grand Prix de Malaisie, et elle a mis en exergue les talents d'équilibristes de Lewis Hamilton (Mercedes), auteur de sa 40e pole position en carrière, et de Sebastian Vettel (Ferrari), brillant à 0"074. Un souffle.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 CBLcYVcWUAAMCUZ

Elle en a aussi visiblement trop demandé à Nico Rosberg (Mercedes), déjà pas à l'aise dans ces conditions pluvieuses au Grand Prix du Japon l'année dernière. Au moment où la tête de grille se jouait, l'Allemand a perdu ses moyens et son fair-play.

Le manque de fair-play de Rosberg

Voyant son coéquipier plus d'une seconde devant, il a appelé son équipe à la rescousse pour un conseil de pilotage, qu'elle lui a naturellement refusé puisque le coaching est interdit en Formule 1. Puis, invité à laisser passer Hamilton, dans un tour rapide, il s'est exécuté en restant soigneusement sur la trajectoire. Un comportement pas fair-play qui a ouvert pour cette saison la chronique de la petite rivalité sournoise. Pour finir, le vice-champion du monde a perdu sa deuxième place sur la grille de départ, ce qui a conclu une série de neuf premières lignes 100% Mercedes.

Enfin, Max Verstappen (Toro Rosso), plus jeune pilote de l'histoire de la Formule 1 à 17 ans, s'est qualifié sixième. Deux Grands Prix lui auront suffi pour égaler la meilleure place de grille de son père, Jos.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 CBLY8v0VEAAPSey
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Sam 28 Mar - 14:08

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1445137-30899590-1600-900

Grand Prix de Malaisie : Grosjean (Lotus) rétrogradé de deux places, Marussia au départ

Romain Grosjean (Lotus), qualifié 8e, a perdu deux places pour un écart en Q2, samedi. Par ailleurs, la FIA a autorisé Roberto Merhi et Will Stevens (Marussia) à courir.

Qualifié 8e samedi à Sepang, Romain Grosjean (Lotus) s'élancera finalement de la 10e position sur la grille de départ du Grand Prix de Malaisie, dimanche à 09h00. Le Français a en effet été sanctionné d'un recul de deux places pour avoir double la file de pilotes à la sortie des stands en Q2.

En conséquence, il s'élancera aussi derrière Valtteri Bottas (Williams) et Marcus Ericsson (Sauber).

Par ailleurs, Roberto Merhi (Marussia), classé 19e de la qualification, a été repêché après ne pas avoir tourné dans la limite des 107% de Lewis Hamilton (Mercedes), l'auteur du meilleur chrono, en Q1. Son coéquipier, Will Stevens, non participant, a également été autorisé à prendre le départ par les commissaires de la FIA. Dimanche, Marussia participera à son premier Grand Prix depuis l'épreuve en Russie, le 12 octobre 2014.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1445139-30899630-1600-900
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 29 Mar - 14:08

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1445333-30903510-1600-900

Fernando Alonso (McLaren), 18e en qualif à Sepang : "Pas pour longtemps en Q1"

Sorti dès la Q1 samedi à Sepang, Fernando Alonso (McLaren) a souligné les progrès de la voiture.

Même s'il est qualifié bon dernier (ndlr : les Marussia ne boxant pas dans la même catégorie), Fernando Alonso est resté philosophe à sa descente de voiture au terme de la première partie de la qualification du Grand Prix de Malaisie, dont la Q2 a été marquée par le déclenchement d'une violente averse orageuse.

Le champion espagnol, confiant dans la potentiel de la McLaren-Honda, a voulu positiver à l'occasion de son retour, après avoir manqué le Grand Prix d'ouverture à Melbourne en raison de son accident des essais hivernaux.

"Nous savions que nous allions encore souffrir en performance pure, a-t-il déclaré, mais nous nous rapprochons déjà et je ne pense pas que je donnerai longtemps des interviews à la fin de la Q1. Si nous améliorons la vitesse de l'auto au rythme de 1"5 à chaque Grand Prix, nous serons bientôt en pole !", a-t-il ajouté sur le ton de la plaisanterie.
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 29 Mar - 14:10

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1445304-30902930-1600-900

Grand Prix de Malaisie : Lewis Hamilton (Mercedes) en pole "avec ses tripes"

Lewis Hamilton (Mercedes) a connu une alerte sous la pluie en Q2, samedi à Sepang. Avant de faire la loi en Q3. Mais de peu.

Lewis Hamilton (Mercedes) a signé dans des conditions difficiles sa 40e pole position en carrière,samedi à Sepang. A l'issue d'une qualification à la fois stressante et excitante. Il a rencontré un souci au démarrage de son moteur au début de la Q2, qui l'a placé en mauvaise posture dans le traffic.

Passé en Q3 avec le 8e temps, il a ensuite fait la différence par rapport à son coéquipier Nico Rosberg. Et même finalement Sebastian Vettel (Ferrari), qui a approché son temps de 0"074.

"Quand on va en piste pour la première fois sur le mouillé, c'est un saut dans l'inconnu, et tout dépend de l'adaptation aux nouvelles conditions, car on ne sait pas encore où se situent les zones d'aquaplanage", a commenté le Britannique.

"Il faut le sentir avec ses tripes, et c'est un exercice dans lequel je n'ai jamais été trop mauvais. J'étais très content de mon premier tour. Je n'ai pas vraiment tout bien fait dans mon second et j'espérais que mon premier suffirait. Par chance, ce fut le cas !"

"J'adore ces conditions qui ressemblent plus à une loterie. J'ai failli me faire piéger en Q2, quand j'ai été bloqué par une Ferrari (Räikkönen) et une Sauber (Ericsson). C'est tellement facile de se faire piéger, mais ça rend les choses plus excitantes."

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1445301-30902870-1600-900

Les pneus, un "vrai défi"

"Ça va être une course difficile, elle sera disputée plus tôt que la qualification (départ à 09h00 dimanche), il fera plus chaud et ce sera aussi plus délicat avec les pneus", a ajouté le vainqueur de l'édition 2014.

"C'est toujours intéressant ici. La saison dernière, nous avions observé trois arrêts. C'est très difficile avec les pneus ici, en raison des hautes températures, en particulier quand c'est sec. Ça sera un vrai défi pour tout le monde, pour la voiture mais aussi avec les pneus et la stratégie."

"Je suis ravi de voir Ferrari aller mieux et être si proche de nous. C'est seulement la deuxième course et ça montre que nous allons nous battre avec quelqu'un d'autre", a-t-il conclu.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 CBGEbIbUcAAhC3m
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 29 Mar - 14:11

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1445639-30909630-1600-900

Fernando Alonso (McLaren) : "Mercedes confirme que j'ai fait le bon choix"

Fernando Alonso ne regrette pas d'avoir quitté Ferrari. Car "pour battre Mercedes, il faut faire quelque chose de différent". Ce que McLaren est en train de faire.

Fernando Alonso est convaincu qu'il a fait le bon choix en quittant Ferrari pour McLaren, en dépit d'avoir connu hier sa plus mauvaise séance qualificative depuis 2010. L'Espagnol, qui s'est qualifié 18ème à Sepang, explique que c'est l'actuelle domination de Mercedes qui a confirmé que sa décision de rejoindre Woking était la bonne.

Son ancien employeur, Ferrari, a pourtant réalisé de réels progrès par rapport à l'an dernier, Sebastian Vettel ayant échoué à 0"074 de la pole position de Lewis Hamilton (Mercedes).

"Quand j'ai vu Mercedes gagner avec une demi-minute d'avance en Australie, il était tout à fait clair dans ma tête que j'avais pris la bonne décision", a confié le double champion du monde. "Pour battre Mercedes, il faut faire quelque chose de différent. Il faut prendre des risques, car on se contente de les copier, on finira toujours derrière eux."

"Je suis au bon endroit. Cette équipe est si talentueuse, et c'est un challenge très excitant car nous allons le relever ensemble, et quand nous serons enfin dans les points et que nous commencerons à monter sur le podium, nous pourrons nous dire que ce fut une aventure très excitante pour en arriver là."

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1444604-30888930-1600-900
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 29 Mar - 14:13

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1445114-30899130-1600-900

Budget explosé : Ferrari a mis 100 millions d'euros de plus sur la table cette saison

La réduction des budgets en Formule 1 est une farce : la Scuderia Ferrari s'est donné 370 millions d'euros pour fonctionner cette année, contre 270 en 2014.

Ferrari a augmenté le budget alloué à son écurie de Formule 1 de façon spectaculaire. Dans le courant de l’année dernière, le président de Ferrari d'alors, Luca di Montezemolo, avait averti les actionnaires du célèbre constructeur italien qu’il était nécessaire de consentir à un "lourd investissement en F1". "Un effort économique exceptionnel est requis pour réduire l’écart sur la concurrence", leur avait-il déclaré.

Photos : cette journée de samedi à Sepang

Cet effort se chiffre ni plus ni moins qu’à 100 millions d’euros selon la Gazzetta dello Sport, qui révèle que le budget 2015 de la Scuderia est de 370 millions d’euros, contre 270 millions l’année d’avant.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1445646-30909770-1600-900
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 29 Mar - 14:14

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1445169-30900230-1600-900

Daniel Ricciardo (Red Bull), 4e sur la grille, a tiré son épingle du jeu

Daniel Ricciardo (Red Bull) espérait la pluie. Elle lui a permis de se qualifier 4e, samedi à Sepang.

Illuminant la zone des interviews par son sourire, Daniel Ricciardo (Red Bull) était ravi de sa quatrième place sur la grille au terme d'une séance qualificative rallongée par dame nature. Il n'a pas manqué de souligner les progrès réalisés par le duo des Red Bull-Renault en deux semaines depuis Melbourne.

"Notre position est clairement meilleure qu'en Australie", s'est réjouit l'Australien. "C'est vraiment super d'être sur la seconde ligne pour la première fois depuis un long moment (ndlr : Singapour en 2014), c'est le meilleur résultat que pouvions réaliser."

"Qui plus est, nous sommes devant les deux Williams dans des conditions délicates, a-t-il poursuivi, ce qui est sensiblement positif et prouve que nous sommes en progrès depuis Melbourne."

Ricciardo, qui avait confié sourire si la pluie s'invitait ce samedi, a prouvé se débrouiller de manière remarquable sur piste humide. Et une averse ne serait évidemment pas pour lui déplaire dimanche...

Son coéquipier russe Danii Kvyat le suit sur la grille, mais lui en concédant tout de même 0"4.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1445175-30900350-1600-900
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 29 Mar - 14:16

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1445261-30902070-1600-900

Felipe Massa et Valtteri Bottas qualifiés 7e et 8 : Williams ne marche pas encore sur l'eau

Williams s'est fait battre par Mercedes, Ferrari et même Red Bull, samedi à Sepang.

Williams rime avec déception ce samedi à Sepang. Felipe Massa et Valtteri Bottas s’élanceront respectivement septième et huitième du Grand Prix de Malaisie, en tenant compte de la pénalité de deux places infligée à Romain Grosjean (Lotus).

Déjà devancée à la régulière par les Ferrari, la FW37 n'est pas parvenue à tirer son épingle du jeu sur une piste humide en Q3 et, d'un coup, les difficultés que connaissait Williams sous la pluie l'an dernier sont réapparues.

Les deux pilotes de l’écurie de Sir Frank ne pouvaient donc qu’être déçus de leur prestation. Ils espèrent tous deux une course sur le sec. "Ce n'était pas la journée la plus facile, concède Massa. Sur le sec, nous pouvions être tous les deux dans le top 5, mais les soucis que nous avions la saison dernière quand il pleuvait sont en partie toujours là."

"Le temps devrait rester sec et nous espérons donc connaître une meilleure course", positive le Brésilien. "Je suis un peu déçu du déroulement de la journée, reconnaît de son côté Bottas. Je pensais avoir signé un bon tour et j'étais donc surpris de n'être qu’en neuvième position (ndlr : avant la pénalité de Grosjean)."

"Espérons qu'il ne pleuve pas mais il fera également très chaud et rien ne sera simple, surtout en partant au beau milieu du peloton", conclut le Finlandais, qui participera à son premier Grand Prix cette saison suite à son forfait en Australie.
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 29 Mar - 14:19

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1445710-30911050-1600-900

Grand Prix de Malaisie : En fin stratège, Sebastian Vettel (Ferrari) a terrassé les Mercedes

Sebastian Vettel a offert à Ferrari sa première victoire depuis presque deux ans, dimanche au Grand Prix de Malaisie, en battant Lewis Hamilton et Nico Rosberg (Mercedes) sur le terrain de la stratégie. Mais pas seulement : l'Allemand a montré que la SF15-T avait fait des progrès spectaculaires en rythme de course.

Sebastian Vettel avait été interdit par Ferrari d'assister à une réunion technique de Mercedes, qui sur proposition de Nico Rosberg à l'arrivée du Grand Prix d'Australie l'avait sympathiquement invité vendredi à Sepang, pour découvrir comment les Gris procédaient lors d'une réunion technique.

Le quadruple champion du monde allemand n'avait pas besoin de ces secrets. Dimanche, en Malaisie, il a fait parler son sens tactique et sa pointe de vitesse pour remettre une Ferrari au sommet d'un podium, pour la première fois depuis le 12 mai 2013, au Grand Prix d'Espagne. Et mettre en échec les Flèches d'argent d'une façon inattendue.

Ferrari a peut-être raté un doublé

Dans une chaleur suffocante (33°C dans l'air, 62°C sur la piste), le transfuge de Red Bull a réussi son tour de force en deux temps, pour sa deuxième course en rouge. Il a tout d'abord choisi de rester en piste lors de la neutralisation de début de course, puis il a fait durer plus longtemps ses pneus "medium" que ses adversaires à l'Etoile. Tout en maintenant un rythme nettement plus élevé.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 CBQL8ZZW8AAG-_Z

Lewis Hamilton a fini 2e à 8"5 et Nico Rosberg 3e à 12"3. Kimi Räikkönen, 4e à 53", a aussi demontré la forme éclatante de la "rossa" en effectuant une superbe remontée de la 18e place après un tour au ralenti en début d'épreuve, suite à une crevaison occasionnée par le débutant Felipe Nasr (Sauber).

Verstappen 7e merveille

Derrière ce quatuor, Williams a confirmé son statut de troisième équipe du plateau. Valtteri Bottas, forfait à Melbourne, a réglé son coéquipier Felipe Massa pour la 5e place dans le 55e des 56 tours.

Un exploit, enfin. Max Verstappen, 17 ans et 180 jours, est devenu le plus jeune pilote à marquer des points, ceux de la 7e place. Devant son coéquipier de Toro Rosso, également débutant, Carlos Sainz.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 CBQOT7KWEAArymp

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 CBQQwHbWsAAggqF
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 29 Mar - 14:21

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1445760-30912050-1600-900

Sebastian Vettel (Ferrari) : "Ce soir, je vais sans doute être saoul !"

En gagnant à Sepang, Sebastian Vettel (Ferrari) a fait un sacré coup. Sans trop se projeter, il va d'abord célébrer ça...

Après avoir offert à Ferrari un podium à Melbourne, Sebastian Vettel a tout fait le cadeau d'une victoire, dimanche au Grand Prix de Malaisie. La première pour l'écurie italienne depuis celle de Fernando Alonso le 12 mai 2013, au Grand Prix d'Espagne.

La première aussi depuis une éternité à l'échelle de l'impatience du quadruple champion du monde, que l'on n'avait pas vu à pareil fête depuis le Grand Prix du Brésil, le 24 novembre 2013.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 CBQW3ZZVAAIkJs-

"Ça fait longtemps que je n'ai pas été en haut sur le podium. Je suis sans voix", a-il déclaré sur le podium à Sepang. "Il y a eu de gros changements cet hiver, la manière dont l'équipe m'accueilli a été incroyable, les fans également. Je vis dans une super ambiance. C'est un résultat sensationnel, très positif pour nous tous. C'est un jour très spécial."

"C'est sûr que l'année dernière n'a pas été bonne pour moi", a-t-il poursuivi, au micro de l'ancien patron d'écurie, Eddie Jordan. "Je souffrais beaucoup avec la voiture. Celle de cette année semble très bien me correspondre. C'est un rêve qui devient réalité. Quand j'étais petit, je regardais Michael [Schumacher] piloter cette voiture. Et maintenant c'est moi qui l'ai."

Raisonnablement, il sait qu'il ne pourra pas refaire le coup chaque week-end, que Lewis Hamilton et Nico Rosberg (Mercedes) restent plus sûrement favoris pour le titre. Mais qu'il avance vers eux. "Toute l'équipe a été au top dans cette course. J'espère gagner le championnat, c'est pour ça que j'ai signé chez Ferrari", a-t-il rappelé.

"Je veux ramener le titre de champion du monde à Maranello. Mais il faut savourer cette journée. Il ne faut pas oublier que Mercedes reste très rapides, difficiles à battre. On doit continuer de travailler, leur mettre la pression". Et de conclure : "Nous allons fêter ça ce soir. Je vais sans doute être saoul !"
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par siberian84 le Dim 29 Mar - 14:23

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1445789-30912630-1600-900

Nico Rosberg (Mercedes), 3e : "On est prêt pour la bagarre, Ferrari !"

Au lendemain d'une qualification fébrile, Nico Rosberg (Mercedes) ne pouvait qu'accuser le coup en finissant à nouveau troisième après 56 tours à Sepang, derrière Sebastian Vettel (Ferrari) et son coéquipier, Lewis Hamilton, dimanche. Au moment des premières explications, sur le podium, le vice-champion du monde n'a pas caché son étonnement et sa déception.

"Quand je souhaitais que Ferrari se rapproche de nous, je ne pensais pas qu'ils iraient jusqu'au point de gagner", a admis l'Allemand, qui à Melbourne avait invité son compatriote ferrariste à venir voir une réunion technique de Mercedes, après la première journée d'essais en Malaisie, pour en prendre de la graine.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 CBQMHxUWcAElWAG

Forcément intéressé, Sebastian Vettel avait décliné sur ordre express de Ferrari. Le moins que l'on puisse dire, c'est que pour Nico Rosberg les Rouges n'ont plus besoin d'un coup de pouce. "On est prêt pour la bagarre, Ferrari ! C'est tout ce que je peux dire en tant qu'équipe", s'est-il exclamé.

Vettel a choisi de rester en piste lors de la neutralisation en débit de course. C'est ainsi que, sur deux arrêts, il a battu les Flèches d'argent, sur trois. "Je n'ai aucune idée de ce qui s'est passé, mais la stratégie était assez complexe. De ce point de vue, je dois féliciter Ferrari, qui a fait un excellent travail", a-t-il dit.

Mais il n'a pas oublié pas que son principal adversaire restait son voisin de stand. "Le duel continue avec Lewis et je vais tout faire pour le battre", a-t-il prévenu.

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 1445793-30912710-1600-900
siberian84
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 35
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Spécial Sebastian Vettel (Formule un) - Page 13 Empty Re: Spécial Sebastian Vettel (Formule un)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 13 sur 21 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 17 ... 21  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum