Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Page 8 sur 22 Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 15 ... 22  Suivant

Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 4) - Page 8 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Lun 13 Oct - 17:21

JSK : Pas de JSK en LDC

L’USMA et l’ESS en Ligue des champions, Le MCA et le MCEE en coupe de la CAF. Pour les supporters de la JSK qui espéraient toujours, leur club ne participer à aucune compétition continentale.

La Fédération algérienne de football a procédé à l’envoi de la liste des clubs algériens engagés dans les différentes compétitions internationales pour la nouvelle saison.

En effet, les responsables de la FAF ont envoyé une correspondance à la CAF qui comporte une liste des clubs algériens qui seront engagés dans les compétitions africaines que sont la Ligue des champions ainsi que la coupe de la CAF. Pour la plus prestigieuse des compétitions, on retrouve l’USMA en sa qualité de champion d’Algérie en titre et le finaliste de l’édition de cette année à savoir l’ESS. Pour la coupe de la CAF, on retrouve le doyen des clubs algériens en sa qualité de détenteur de la coupe d’Algérie et le MCEE classé 4e lors du dernier championnat. Si tout peut sembler normal, on ne peut pas ignorer le fait que la formation de l’Entente peut remporter le trophée face au club congolais du Vita Club. Si cette donne se confirme, l’Aigle noir sera donc assuré de participer à la nouvelle édition en sa qualité de détenteur du titre. La question qui se pose est la suivante : quelle équipe remplacera Sétif si elle remporte le trophée ?

C’est mort pour la JSK
Même si l’Entente remporte le trophée (ce qu’on lui souhaite d’ailleurs), le nom de l’équipe qui pourrait la remplacer n’a pas été donné. Aucune indication sur l’identité d’une quelconque formation n’a été donnée. Ce qui est sûr, ce ne sera pas la JSK puisque les Kabyles n’ont pas été graciés et ils ne seront donc pas parmi les prétendants à remplacer l’Entente en cas de titre pour les poulains de Madoui. Cette hypothèse a donc d’ores et déjà été écartée. Pour rappel, le club du Djurdjura a été sanctionné par la CAF avec une suspension de 2 ans de toute participation à une compétition continentale. Cette sanction fait suite au décès d’Albert Ebossé lors du match face à l’USMA le 23 août dernier.

Compétition (13/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 4) - Page 8 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mar 14 Oct - 19:54

JSK : Quelques supporters de la JSK se sont rendus au siège de la FAF hier

A peine la suspension de la JSK confirmée, les supporters kabyles, très déçus, n’ont pas manqué l’occasion de se rendre dans l’après-midi au siège de la FAF dans l’espoir de rencontrer le président Mohamed Raouraoua et lui demander d’intervenir auprès de la Confédération africaine de football pour blanchir la JSK qui, selon eux, ne mérite pas une telle sanction après tous les efforts fournis lors de la saison 2013/2014. Et comme ils l’ont souhaité, Raouraoua a tenu à s’entretenir avec représentants des supporters lesquels ont eu une légère discussion avec lui. L’homme fort de la FAF a expliqué aux inconditionnels kabyles qu’il n’a rien à avoir avec les sanctions infligées par la CAF et qu’il n’a en aucun moment saboté le club kabyle. Néanmoins, il leur a fait savoir qu’il n’a rien contre la JSK et qu’il fera de son mieux pour intervenir auprès de la CAF après le match des Verts face au Malawi ce mercredi.

Raouraoua promet de lever les suspensions de la JSK après le MCEE
Apparemment, la JSK ne tardera pas à retrouver le stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. Du moins, c’est ce que nous avons appris hier soir. En effet, le président de la FAF aurait promet aux fans kabyles que les sanctions infligées au club sur le niveau national seront levées après le match face au MCEE. Une décision qui soulage plus que jamais les fans lesquels attendaient ce moment depuis quelques temps.

«Ne vous inquiétez pas, les suspensions seront levées bientôt»
Selon une source bien informée, le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, qui s’apprêtait à se rendre à Blida pour assister à l’entraînement des Verts, a eu une discussion avec les supporters de la JSK lesquels se sont regroupés devant le siège de la FAF à Dely Brahim. Le premier responsable de la fédération aurait promet aux fans de lever les suspensions infligées au club très prochainement : «Tout d’abord, vous devez savoir que je n’ai rien à avoir avec les sanctions de la JSK. Seulement, vous devez savoir que les sanctions en Algérie seront levées après le match face au MCEE.»

«Hannachi est un ami, je ne sais pas pourquoi il s’est acharné contre moi»
En ce qui concerne les déclarations du président Hannachi lequel accuse le président de la fédération d’avoir été derrière les sanctions de la JSK, Raouraoua répond : «Sincèrement, Hannachi est un bon ami. D’ailleurs, je ne comprends toujours pas pourquoi il s’est acharné contre moi. Je pense que si les sanctions ont été confirmées, c’est parce qu’il est allé au siège de la CAF. Je crois qu’il ne devait pas partir.»

Djamel Menad de retour au pays
L’entraîneur Djamel Menad qui se trouvait aux lieux saints depuis quelques temps, est rentré ce matin au pays. Contacté par la direction de la JSK pour succéder au Belge, Hugo Broos, l’ancien coach du MCA, n’a toujours pas rendu une réponse définitive. D’ailleurs, le président Hannachi songerait à écarter cette piste et prendre attache avec un autre coach.

Les Kabyles de retour au pays
Les joueurs de la JSK sont de retour au pays. Après trois jours passés en Egypte, les coéquipiers de Benlameri qui se sont inclinés, en amical, devant le Zamalek  sont arrivés à Alger vers les coups de 18h40.

Le Buteur (14/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 4) - Page 8 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mar 14 Oct - 20:59

En plus de Benlamri, Rayeh et Mekkaoui
Khiat, Mazari et Hamroun, les autres satisfactions


Malgré l’absence de plusieurs éléments-cadres dimanche dernier, au stade Difaa El Djaoui du Caire, la formation du Djurdjura a réalisé une belle partie dans l’ensemble. N’était l’arbitrage maison, les Canaris auraient, dans le pire des cas, partagés la poire avec les gars du Zamalek. Pas moins de neuf joueurs n’ont pas fait le déplacement en Egypte, vendredi dernier, pour différentes raisons. La formation de la ville des Genêts a débuté cette partie amoindrie jusqu’au bout, surtout que Kerrar et Delhoum, qui revenaient de blessure, ont débuté le match sur le banc de touche. Cette partie était donc une bonne occasion pour les joueurs remplaçants de gagner un temps de jeu, mais aussi pour prouver leur valeur et marquer des points devant l’entraîneur. D’ailleurs, Mazari, Khiat et Hamroun ont réalisé une belle partie dans l’ensemble, en plus de Benlamri, Rayeh et Mekkaoui bien sûr, qui étaient les meilleurs joueurs sur le rectangle vert. Pour Mazari, il n’a pas joué la moindre seconde depuis le début du championnat. Malgré le manque de compétition, le portier des Jaune et Vert a réalisé une bonne partie, il a réussi plusieurs arrêts décisifs. De son côté, le jeune Khiat, a réalisé un sans-faute. Il était très brillant dans l’axe de la défense en s’occupant de son rôle de stoppeur comme il se doit. L’ancien joueur de l’US Chaouia prouve une nouvelle fois qu’il est une très bonne doublure pour Rial et Benlamri. De son côté, l’émigré Hamroun, qui n’a pas joué depuis plusieurs mois, n’a pas réalisé de grand-chose dimanche dernier, mais il a démontré quand même qu’il est un bon joueur et avec le temps, le travail et surtout la compétition, il pourra apporter un plus à la formation du Djurdjura. En l’absence des cadres, quelques éléments remplaçants ont réussi à tirer leur épingle du jeu, ce qui rassure quelque part les Kabyles.

Les joueurs jouent bien sur le gazon, de bon augure avant le MCEE
On a remarqué, dimanche soir, que les joueurs de la JSK n’ont pas trouvé beaucoup de difficultés pour faire circuler le cuir entre eux et réaliser quelques phases de jeu très intéressantes. Autrement dit, le gazon naturel n’a pas gêné les coéquipiers du capitaine Rial, au contraire, ces derniers ont bien joué sur le gazon, ce qui rassure quelque part les responsables de la formation de la ville des Genêts. Pour rappel, les Kabyles devaient rentrer hier soir et ils seront appelés de jouer un match de championnat samedi prochain à El-Eulma sur du gazon naturel. Le match de dimanche dernier était donc une bonne occasion pour les Jaune et Vert afin de préparer le rendez-vous du MCEE.

Compétition (14/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 4) - Page 8 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mar 14 Oct - 21:03

JSK : L’ambassadeur et le ministre égyptien des Sports ont promis à Hannachi de l’aider

Le président kabyle a vu le match de son équipe de dimanche dernier devant le Zamalek aux côtés de trois ministres et de l’ambassadeur algérien en Egypte.

En plus des ministres des Affaires étrangères tunisien et algérien venus pour assister à la rencontre amicale JSK- Zamalek, il y avait le ministre de la Jeunesse et des Sports égyptien qui était lui aussi dans le salon d’honneur du stade. Hannachi a profité de la présence de tout ce beau monde pour parler avec les hauts responsables de notre pays mais aussi avec le ministre égyptien sur les sanctions que la CAF a infligées au club le plus titré du pays. Comme il l’a déclaré lui-même dans ces mêmes colonnes, Hannachi a fait le déplacement au Caire pour rencontrer plusieurs personnes et défendre le dossier de son équipe. Il a trouvé d’ailleurs le soutient  des Egyptiens puisqu’en plus du président du Zamalek et des autres présidents des clubs égyptiens, le ministre de la Jeunesse et des Sports du pays des Pharaons a affiché son soutien d’abord au président kabyle avant de lui faire une promesse de l’aider à fond dans cette affaire. Meme l’ambassadeur d’Algérie en Egypte a rassuré Hannachi : «Je suis là, vous pouvez compter sur mon aide à tout moment», dira M. Larbaoui en direction de Hannachi. Les déclarations et beaucoup plus les engagements de ces deux diplomates ont réconforté quelque part le numéro un des Jaune et Vert qui est prêt à tout faire afin d’annuler cette sanction et de voir son équipe participer à la Ligue des Champions africaine.

Après l’appel du secrétaire qui lui a confirmé la sanction
Hannachi dans tous ses états

Le président Hannachi qui a fait le voyage en Egypte avec son équipe a profité de ce court séjour au Caire pour faire des démarches à la CAF. Dans un premier temps, le numéro un des Jaune et Vert a eu de très bons échos concernant le dossier JSK. D’ailleurs, Hannachi déclarait haut et fort depuis l’Egypte qu’il n’a trouvé aucune preuve au niveau de la Confédération africaine de football concernant cette sanction de deux ans qui a été infligée à la JSK par la haute instance du ballon rond africain après la mort d’Albert Ebossé le 23 août dernier. Néanmoins, hier matin, le président kabyle a reçu un coup de fil de la part de son secrétaire qui se trouvait au siège du club à Tizi Ouzou. Le secrétaire de la JSK a informé Hannachi que les responsables du football national ont envoyé un fax au bureau du club notifiant ainsi la sanction de la CAF. Le président kabyle n’a rien compris, il était dans tous ses états, lui qui n’arrive pas à expliquer tout cet acharnement sur la JSK.

Au moment où il se dirigeait à la CAF, Hannachi l’a appelé
Berkaïn a fait demi-tour

Me Berkaïn, le conseiller juridique de la JSK, s’est levé très tôt hier matin, lui qui se trouvait bien avec l’équipe au Caire. Berkaïn s’est dirigé au siège de la CAF dès les premières heures de la matinée afin de déposer une demande au niveau de la commission juridique de l’instance que gère le Camerounais Aïssa Hayatou. En cours de route, le dirigeant kabyle a reçu un coup de fil de la part de Hannachi, ce dernier a informé son interlocuteur que le secrétaire du club a reçu un fax le matin, où était notifiée la sanction de la CAF, les données ont donc changé et les responsables de la JSK vont se réunir dans les prochaines heures afin d’étudier cette affaire et de déposer un recours au niveau de la FIFA avant de saisir le TAS de Lausanne.

Le prix du fair-play a fait plaisir à Rayeh
Le jeune milieu de terrain des Canaris était très content dimanche passé à l’issue de la rencontre de son équipe devant le Zamalek. Rayeh a reçu le trophée du fair-play, un trophée amplement mérité, lui qui est connu pour son esprit sportif et sa bonne conduite sur et en dehors du terrain.

La plupart des joueurs ont visité le Caire  dimanche soir

Bénéficiant de quartier libre que les responsables kabyles ont accordé aux joueurs dimanche soir, la plupart des joueurs ont préféré quitter l’hôtel pour aller faire un tour au Caire.

Quelques éléments seulement ont visité les Pyramides hier matin

Pour ce qui concerne la visite aux pyramides, quelques joueurs seulement ont visité ces dernières. Les Mazari, Si Amar, Rayeh, Khiat et Hamroun étaient les seuls à visiter les pyramides, les autres joueurs ont préféré faire la grasse matinée.

Les responsables d’Air Algérie au Caire ont facilité les choses aux Kabyles
Hier à l’aéroport du Caire, les responsables d’Air Algérie, le chef d’escale Saïd Arar et le financier Nacer Djarou ont facilité la tâche aux Kabyles. Ces derniers ont beaucoup apprécié ce geste.

Le vol a connu un retard d’un quart d’heure seulement
Le vol d’Air Algérie qui était prévu à 15H30 a décollé avec un quart d’heure de retard seulement. Ce léger retard n’a pas perturbé les joueurs.

Le ministre Lamamra sur le même vol que les Kabyles
Le ministre des Affaires étrangères algérien qui se trouvait en Egypte dimanche dernier était de retour hier au pays. Ce dernier a pris le même vol que la délégation kabyle.

Compétition (14/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 4) - Page 8 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mer 15 Oct - 16:24

JS Kabylie : Il se dit prêt à négocier avec la direction des Canaris
Djamel Menad depuis hier à Alger


L’entraîneur Djamel Menad est arrivé finalement, hier matin, à Alger en provenance de l’Arabie Saoudite.

L’ex capitaine des Canaris était accompagné des membres de sa famille dont son frère Salim, qui était son adjoint au club El Wihda avec lequel Menad avait résilié, pour rappel, son contrat il y a presque trois semaines. Comme tout le monde le sait, l’entraîneur Djamel Menad est la priorité des dirigeants kabyles pour driver leur club pour la suite de la saison. Le président Hannachi a, d’ailleurs, attendu plusieurs journées pour que Menad rentre au pays et entamer enfin les négociations au sujet de la barre technique kabyle. En dépit qu’il a déclaré, avant-hier, que l’ultimatum fixé à Menad est terminé, le président Hannachi pourrait changer d’avis et le contacter dans les toutes prochaines heures, après qu’il a rejoint le pays. Questionné par des journalistes à l’aéroport sur la possibilité de prendre la JSK, Menad a affirmé qu’il est près à négocier. «Je suis prêt à négocier avec la JSK et Inchallah on trouvera un accord», a déclaré Menad à quelques supporters de la JSK présents à l’aéroport d’Alger. Ainsi donc, l’ex coach du MCA est prêt à négocier pour succéder à Hugo Broos qui a quitté le club phare de Kabylie à l’issue du match face au NAHD. Certainement, la déclaration de Menad, qui a affiché sa disposition à négocier, fera plaisir aux fans de la JSK qui sont unanimes à dire que Menad est l’entraîneur qu’il faut pour prendre leur équipe durant  la suite de la compétition. D’ailleurs, ils souhaitent qu’il trouve un accord avec les dirigeants et qu’il drive les équipiers de Mekaoui pour la suite de la saison. Ainsi, tout sera clair dans les toutes prochaines heures. Si un accord est trouvé, Menad serait le nouvel entraîneur des Jaune et Vert.  Par ailleurs, les Canaris ont repris le chemin des entraînements, hier après-midi, au stade du 1er novembre. Ils n’ont pas bénéficié du repos vu qu’ils sont rentrés de l’Égypte avant-hier soir. Les kabyles ont affronté le Zamalek en amical, dimanche passé, et continueront leur préparation à Tizi-Ouzou. L’entraîneur Mourad Karouf veut profiter des jours qui nous séparent du match du MCEE pour apporter les derniers réglages à son équipe. Il aura encore devant lui trois jours pour préparer son schéma tactique afin de contrer le MCEE et il annoncera la liste des 18 concernés par le match jeudi prochain. L’équipe kabyle ralliera la ville d’El Eulma, ce vendredi, où elle passera la nuit en prévision du match face au MCEE le lendemain. Les Canaris veulent gagner cette partie pour se racheter après la dernière défaite face à la JSS, disputée au stade du 20 Août 1955 à Alger.

Il a déjà entraîné la sélection camerounaise
Le Français Pierre Lechantre contacté

Selon une source proche de la direction kabyle on croit savoir que l’entraineur français Pierre Lechantre a été contacté par un dirigeant da la JSK pour prendre la barre technique des Jaune et Vert. Ce technicien qui a déjà drivé la sélection camerounaise et qui a travaillé aussi en Tunisie devrait négocier avec les dirigeants kabyles dans les toutes prochaines heures au moment ou Djamel Menad, pressenti également pour prendre les rênes de la barre technique se dit prêt à entamer les négociations avec les Canaris. Affaire à suivre.

DDK (15/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 4) - Page 8 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mer 15 Oct - 16:40

Il est enfin rentré au pays: Menad-JSK, ça a négocié hier soir

Après plusieurs jours d’attente, Djamel Menad a fini par trouver une place disponible, hier. C’est en début d’après-midi, que l’ex-entraineur du club saoudien d’El Wihda est arrivé à l’aéroport Houari-Boumediene en compagnie de son frère Salim qui a exercé avec lui à El Wihda. Pour rappel, Djamel Menad a été annoncé en grande pompe à la JSK depuis le départ de l’entraîneur belge Hugo Broos. Au lendemain de la séparation avec le Belge, le manager Samy Idrès a été chargé par le président Hannachi de contacter Menad et lui faire la proposition de venir prendre en main l’équipe. Menad qui était en pèlerinage aux Lieux Saints a déclaré qu’il allait entamer les négociations, une fois revenu au pays. Reste à savoir si la piste Menad sera relancée lorsqu’on sait que le président Hannachi a laissé entendre qu’il n’attendra pas beaucoup Menad et qu’il allait même prendre attache avec d’autres entraineurs. Une source digne de foi nous a même confié que l’entraîneur intérimaire Karouf pourrait être confirmé dans son poste et chargée de la gestion technique du groupe jusqu’à la fin de saison. 

Beaucoup de supporters kabyles l’ont accosté à l’aéroport
La venue de Menad hier était une surprise. Son retour a été annoncé pour vendredi prochain. Néanmoins, A son arrivée à Alger, il y avait bien évidemment beaucoup de supporters de la JSK présents pour d’autres raisons. Menad n’est pas passé inaperçu, beaucoup de fans du club kabyle l’ont accosté pour le féliciter d’abord pour son pèlerinage et lui ont exprimé leur joie de le voir rentrer au pays en bonne santé. Par la suite et comme son nom est annoncé avec insistance à la JSK, les supporters ont demandé à Menad s’il allait entrainer la JSK. Selon les échos qui nous sont parvenus, Menad n’a pas répondu à la question se contentant de dire aux supporters qu’il est ouvert aux propositions, que la JSK est sa seconde famille et que tout est lié au destin.

En plus de la JSK, le CRB, le MCA et l’USMA entrent en course
Depuis que Menad a confirmé son départ du club saoudien d’El Wihda, plusieurs clubs, pas uniquement la JSK, ont exprimé le souhait de prendre attache avec lui. Ce qui a le plus motivé les responsables des formations algériennes, notamment le CRB, le MCA et l’USMA dernièrement, à penser à Menad, c’est le fait que ce dernier ait déclaré officiellement qu’il n’écartait pas la possibilité de revenir exercer en Algérie après avoir purgé la sanction d’une année qui lui a été infligée par la FAF. A l’heure où nous mettons sous presse, Menad n’a répondu à aucune sollicitation.

Une rencontre avec les dirigeants de la JSK devait avoir lieu hier soir, mais il n’y a rien eu
Selon une source digne de foi, les responsables de la JSK devaient hier soir rencontrer Menad pour lui réitérer le vœu de la direction de le voir prendre en main l’équipe première. A son arrivée à Alger, Menad a fait savoir à ses proches qu’il est intéressé par la JSK et qu’il attendait toujours l’appel du premier responsable, Mohand Cherif Hannachi, pour pouvoir enclencher les négociations de manière officielle avant de prendre une quelconque décision. Finalement, aucune rencontre entre les deux parties n’a eu lieu. Affaire à suivre !

Le Buteur (15/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 4) - Page 8 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mer 15 Oct - 16:41

JSK : Pierre Lechantre contacté !

Dans la perspective de recruter un nouvel entraîneur, pour succéder au Belge Hugo Broos qui a démissionné de son poste, il y a un mois environ, et au moment où l’on parle de négociations entre la direction kabyle et Djamel Menad qui devaient avoir lieu hier dans la soirée, nous avons appris d’une source très crédible que la direction de la JSK a contacté l’entraîneur français, Pierre Lechantre. Ce dernier a déjà pris en main des équipes africaines, notamment le Club Africain, le Club Sfaxien, le Moghrèb de Fès et la sélection du Cameroun. Selon notre source, Lechantre est actuellement libre de tout engagement. Par ailleurs, nous avons appris que le président Hannachi a chargé le manager général du club, Samy Idrès, pour prendre attache avec Lechantre, si les négociations avec Menad n’aboutissent pas.

Des Egyptiens ont proposé Hossam Hassan à Hannachi
Toujours dans le même dossier du nouvel entraîneur, nous avons appris d’une autre source que lors de la présence du club kabyle au Caire pour affronter le Zamalek, des managers et responsables de clubs ont proposé  l’ex-international égyptien Hossam Hassan.

Le Buteur (15/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 4) - Page 8 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mer 15 Oct - 16:44

JSK : Le timing qui fait désordre

La FAF a notifié avant-hier à la JSK sa suspension de toutes les compétitions internationales décidée par la CAF. Une notification qui vient faire place nette au petit doute qui subsistait chez certains à la direction du club kabyle. La CAF a bel et bien pris la décision de sanctionner le club kabyle, on en a aujourd’hui le cœur net. Mais dans cette sanction, somme toute méritée au vu de la gravité des faits, cela sonne comme quelque chose qui fait désordre.

Les faits reprochés à la JSK, la mort d’Albert Ebossé par un objet tranchant lancé à partir des tribunes, remontent au 23 août dernier. La FAF et la LFP par le truchement de la commission de discipline ont tout de suite réagi en infligeant des sanctions au club kabyle. Celles-ci tombent le jeudi 11 septembre, nous les connaissons tous aujourd’hui, ça ne vaut pas la peine de les énumérer une fois de plus ici, elles concernent exclusivement le championnat national. Cependant, ce qui sonne comme fausse note dans cette histoire des sanctions de la CAF c’est son timing. Le comité exécutif de l’instance continentale s’était réuni les 19 et 20 septembre à Addis-Abeba en session ordinaire et avait pris la décision de sanctionner la JS Kabylie de toutes les compétitions continentales pour une durée de deux années. Quelques jours plus tard, une forte rumeur va faire état de cette sanction. Le club kabyle réagit et demande des explications, la FAF et la LFP se murent alors dans un silence assourdissant, laissant la parole aux officieux, alimentant la rumeur. La Confédération africaine de football notifie les sanctions de la JSK à la FAF mercredi dernier, le 8 octobre courant. La FAF, censée les remettre de suite au club intéressé, ne l’a fait que cinq jours plus tard. C’est justement là où il y a désordre. Pourquoi avoir attendu cinq jours pour informer officiellement le club kabyle de la sanction qui lui a été infligée par la CAF ? Il se murmure du côté de la fédération que la FAF avait préféré attendre le retour de la JSK du Caire où elle participait à un match-gala contre le Zamalek. Ceci aurait pu être une thèse plausible et une attitude correcte, si la JSK se trouvait déjà hors du pays au moment où la correspondance de la CAF était arrivée. Mais là, Hannachi et son équipe étaient à Tizi Ouzou mercredi et ils n’ont quitté le pays que le surlendemain, soit vendredi.

Pousser au pourrissement ?
La FAF avait tout le temps de prendre attache avec la direction de la JSK et l’informer de la notification de la Confédération africaine de football. Elle ne l’a pas fait. D’où les interrogations de certains qui voient en cette démarche de la fédération comme une volonté de pousser au pourrissement. Les tenants de cette thèse affirment que, bien sûr, la FAF comme tout le reste du pays, savait que le président de la JSK allait faire un tour au siège de la CAF pour demander des explications à ce sujet. Hannachi avait crié sur tous les toits qu’il allait au siège de la CAF pour y voir de plus près de quoi tout cela en retourne. Alors pourquoi ne pas l’avoir contacté pour l’informer de l’arrivée de la notification de la CAF ? Y avait-il une réelle volonté de la part de la fédération d’aviser à temps la JSK ? Dans sa démarche, tout indique le contraire. C’est au lendemain des attaques au vitriol du président Hannachi contre Raouraoua que la FAF a «daigné» sortir cette notification. Cela ressemble comme une contre-attaque de la part du président de la FAF aux critiques, quelque part, bancales du président Hannachi. Même si ce dernier sort l’affaire Dabo pour tirer à boulets rouges sur Raouraoua. Une affaire qu’il aurait bien pu régler tout seul sans attendre de personne quoi que ce soit. En tout cas, en matière de com’, la FAF a largement montré ses limites en la matière. Une meilleure gestion de ce dossier aurait épargné aux principaux protagonistes  de se donner en spectacle comme ils l’ont fait et au football algérien ces éternelles querelles de clochers.

Lazri : «Hannachi pourra toujours compter sur notre soutien»
L’ex-président du comité de supporters, Kader Lazri, tient à préciser que lui et tous les supporters qui ont tenu un rassemblement lundi dernier au siège de la FAF n’ont à aucun moment évoqué le départ de Hannachi. «On s’est déplacé au siège de la FAF afin de défendre les intérêts de la JSK. On n’a pas dit au président de la FAF que s’il annule les sanctions prises à l’encontre de la JSK, on évincera Hannachi de son poste. Notre club a besoin plus que jamais de sérénité. Le président Hannachi pourra compter toujours sur notre soutien. On n’a aucun problème avec lui», a-t-il déclaré.

Les supporters demandent le départ de certains dirigeants
Quelques supporters ont demandé avant-hier au président Hannachi de renvoyer certains dirigeants qui, à leurs yeux, n’apportent rien au club. Ils se sont déplacés à l’aéroport Houari Boumediène spécialement pour lui dire qu’il est temps de faire le ménage au sein de sa direction. Ces supporters ne comptent pas se taire tant que ces dirigeants continuent à faire la pluie et le beau temps à la JSK.

Compétition (15/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 4) - Page 8 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mer 15 Oct - 16:59

JSK : Pierre Lechantre, une piste sérieuse

L’entraîneur français Pierre Lechantre intéresse au plus haut point la direction kabyle. La preuve, les responsables de la JSK ont déjà pris attache avec son manager, lequel leur a promis de faire de son mieux pour convaincre Lechantre à succéder à Hugo Broos.

Bien que celui-ci soit hésitant, les dirigeants kabyles comptent sur son manager pour l’encourager à accepter leur offre. Pierre Lechantre, qui a roulé sa bosse un peu partout, répond parfaitement au profil que recherche le président Hannachi. Il est utile de rappeler qu’au début des années 2000, le président Hannachi le voulait déjà à la JSK. C’est dire que sa piste est très sérieuse, mais tout dépendra de ses exigences, car Lechantre que nous avons eu hier au téléphone a confié qu’il y a de gros soucis à la JSK actuellement. Philipe Troussier Vu que les dirigeants kabyles ne sont pas certains de trouver un accord avec Pierre Lechantre, ils ont pris leur disposition en songeant à des solutions de rechange en cas de son

refus. D’après une source digne de foi, l’ex-entraîneur de Sfax, Philipe Troussier, est dans les plans de Hannachi. Sans club depuis son limogeage de Sfax, Troussier pourrait être une alternative pour la direction de la JSK.

Lechantre : «Oui, la JSK m’a contacté»

L’entraîneur français, Pierre Lechantre, confirme ses contacts avec la JSK. Il devait faire le point hier soir avec son manager sur ses contacts avec le club kabyle. Tout en affirmant que la JSK est un grand club, il ajoute que la situation qu’elle traverse depuis le décès tragique d’Albert Ebossé est un grand problème.

On a appris que les responsables kabyles sont entrés en contact avec vous, confirmez-vous ces contacts ?
Effectivement, les responsables de la JSK ont pris attache avec mon manager. Je dois faire le point avec lui ce soir. (Entretien réalisé hier après-midi).

Etes-vous emballé à tenter une aventure dans le championnat algérien ?
Ecoutez, la JSK est un grand club en Afrique, mais depuis la mort d’Ebossé elle est confrontée à plusieurs soucis. Cela est un grand problème.

Qu’avez-vous répondu aux responsables kabyles ?
Vous savez, je ne veux pas dire davantage pour l’instant sur mes contacts avec la JSK. Les responsables de ce club sont en contacts avec mon manager et je ne ferai le point avec lui que ce soir.

Avez-vous déjà affronté l’équipe de la JSK en coupe d’Afrique ?
Bien sûr, j’ai joué contre la JSK lorsque j’entraînais le Club Africain. Comme je vous l’ai déjà dit, la JSK est un grand club, malheureusement avec tout ce qui s’est passé après la mort d’Ebossé, la JSK traverse une période difficile.

Compétition (15/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 4) - Page 8 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mer 15 Oct - 17:00

Menad rentre enfin

Bloqué en Arabie Saoudite pendant plusieurs jours, Djamel Menad a réussi finalement à rentrer au pays. Il a regagné Alger hier en fin de matinée en compagnie de son frère.

Son retour au pays constitue une véritable surprise puisqu’un responsable kabyle nous a confié dans la journée de lundi dernier que Menad ne pourra pas rentrer avant la fin de la semaine. Sachant que s’il révèle la date de son retour au pays, une nuée de journalistes et de photographes sera à son attente à l’aéroport Houari Boumediène, Menad a débarqué discrètement à Alger. Les dernières déclarations des responsables kabyles n’ont certainement pas été de son goût. Le président Hannachi lui a fixé un ultimatum qui a expiré dans la journée de lundi dernier. Aucun dirigeant ne l’a relancé hier, jusqu’au moment où nous mettons sous presse, aucun dirigeant n’a daigné contacter Menad. Pourtant dans l’après-midi d’hier, l’un d’eux nous a confié que le manager Samy Idrès prendra attache avec l’ex-canonnier de la JSK et de l’équipe nationale avant la soirée, mais ça n’a pas été le cas. D’après une source digne de foi, Menad n’a pas été relancé dans l’après-midi d’hier. Le président Hannachi a affirmé, il y a quelques jours de cela, que Menad est sa priorité, mais le fait qu’aucun responsable ne l’ait relancé le jour de son retour d’Arabie Saoudite, cela prouve que sa piste n’est pas privilégiée par la direction kabyle.

La rumeur Hossam Hassen
Le nom de l’ex-entraîneur de Zamalek, Hossam Hassen, a été évoqué dans l’entourage du club hier. Le fait que le président Hannachi ait rendu hommage aux Egyptiens ces derniers jours a fait croire à certains qu’il songerait à ramener Hossam Hassen qui a été limogé par les responsables de Zamalek.

Reprise hier après-midi

Afin de préparer le match face au MCEE comme il se doit, l’entraîneur intérimaire Mourad Karouf n’a accordé aucun jour de repos à ses joueurs. Ces derniers devaient en effet reprendre le chemin des entraînements hier après-midi.

Le retour de Menad fausse les calculs de la direction
Le retour surprise de Djamel Menad au pays a mis la direction kabyle dans une situation embarrassante. En contact déjà avec Pierre Lechantre, les responsables kabyles ne savent plus quoi faire après le retour inattendu de Menad. Réclamé par les supporters, ce dernier était la priorité du président Hannachi, mais comme celui a décidé d’écarter sa piste le jour même de son retour d’Egypte, il ne sait plus à quel saint se vouer. L’arrivée de l’ex-canonnier des Canaris et des Verts le jour même où les dirigeants attendaient la réponse de l’entraîneur français Pierre Lechantre est tombé comme un cheveu dans la soupe. Les calculs de la direction ont été totalement faussés. S’ils avaient déjà concrétisé avec un autre entraîneur, ils auraient déclaré aux supporters qu’ils avaient longtemps attendu Menad avant de finaliser avec un autre. Mais comme ils n’ont ramené aucun entraîneur jusqu’à hier, ils savent qu’il leur sera difficile d’expliquer aux supporters leur décision d’abandonner la piste de Menad. Même s’ils ne l’ont pas relancé dans l’après-midi d’hier, rien ne prouve qu’ils ont officiellement écarté sa piste surtout lorsqu’on sait qu’à la JSK, les choses changent d’une seconde à l’autre. Ce qui est valable la matinée ne l’est plus l’après-midi. Hannachi La question que se posent tous les supporters kabyles est de savoir si le président Hannachi prendra attache avec Menad ? Jusqu’au moment où nous mettons sous presse, rien n’est sûr. Certaines sources affirment que les chances de voir la piste de Menad relancée après son retour de l’Arabie Saoudite sont très minimes, voire inexistantes, alors que d’autres avancent qu’une rencontre le président de la JSK et lui pourrait avoir lieu aujourd’hui ou demain. C’est le flou total. On a l’impression que Menad fait déjà peur à certaines personnes, ce qui explique toute cette polémique autour de lui avant même qu’il négocie quoi que ce soit avec le président Hannachi. Ce qui est certain est qu’on sera fixé aujourd’hui ou demain au plus tard sur les intentions des uns et des autres.

Compétition (15/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 4) - Page 8 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Jeu 16 Oct - 19:03

JSK : La piste Menad s’éloigne !

Le dossier du nouvel entraîneur de la JSK est loin d’être réglé. Depuis le départ du coach belge, Hugo Broos, la direction kabyle a annoncé être en contact avec Djamel Menad qui se trouvait aux Lieux Saints. Cette  nouvelle aura le moins que l’on puisse dire réjoui des milliers de supporters qui trouvent en Menad l’homme de la situation. D’autres pistes, notamment de techniciens étrangers, ont été également annoncées, mais à la JSK, on a toujours privilégié celle  de Menad. Or, selon des indiscrétions, depuis que ce dernier est rentré au pays en provenance de l’Arabie Saoudite, il n’a reçu aucun autre contact de la part des responsables kabyles pour entamer les négociations, ce qui a ouvert la voie à la polémique. Le fait de n’avoir pas relancé Menad, ces dernières quarante-huit heures, explique que sa venue au club s’éloigne, pour ne pas dire plus. Entre-temps, d’autres clubs, intéressés par les services de cet ex-international, sont rentrés en course, selon une source crédible. Un dirigeant de l’USMA l’a contacté dans la journée d’hier pour lui demander de patienter jusqu’à dimanche, après le match de samedi, pour officialiser sa venue à Soustara.

On parle d’un driver étranger
Selon une source crédible, la direction du club est sur les traces d’un entraîneur étranger, et celui qui revient le plus ces dernières heures n’est autre que le Français Pierre Lechantre. D’autres managers ont également transmis à la direction des CV d’entraîneurs, mais jusqu’à l’heure, aucune décision n’a été prise dans ce sens. Selon la même source d’information, la question ne sera pas tranchée avant la semaine prochaine et pour ce match contre le MCEE, c’est Karouf qui continuera sa mission.

En cas d’échec de négociations, Karouf terminera seul aux commandes
La possibilité de voir l’entraîneur par intérim, Mourad Karouf, continuer la mission seule n’est pas à écarter. Selon des informations recueillies auprès d’un dirigeant influent, le président Hannachi songe sérieusement à donner carte blanche à Karouf pour diriger la barre technique cette saison. D’ailleurs, dans sa dernière intervention dans nos colonnes, le premier responsable du club a annoncé que Karouf pourrait bien réaliser à la JSK ce que réalise Madoui avec les Aigles Noirs. Donc, en cas d’échec de négociations avec un nouveau technicien, tout porte à croire que l’ex-international, Karouf, prendra pour la première fois l’équipe en tant qu’entraîneur en chef. La barre technique sera éventuellement renforcée notamment par un préparateur physique.

Le Buteur (16/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 4) - Page 8 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Jeu 16 Oct - 19:10

Kerbadj-Raouraoua : Tirs groupés contre la JSK

La LFP a pondu un communiqué hier soir dans lequel elle dit «répondre aux accusations de Hannachi». Sauf que ce dernier n’a jamais accusé la LFP, encore moins son président !

Toutes les attaques du président de la JSK étaient dirigées contre la personne de Mohamed Raouraoua, à qui il reproche d’être à l’origine des sanctions contre le club kabyle, de l’affaire Dabo et du blocage de la qualification de Jugurtha Hamroun. A aucun moment, la Ligue de football professionnel n’a été dans le collimateur de Hannachi, qui avait comme seule cible le président de la FAF. Pourquoi donc et comment l’instance dirigée par Mahfoud Kerbadj s’est-elle autorisée un tel acte ? Pourquoi la LFP prend part à une guerre qui n’est pas la sienne ? Et la question la plus importante qu’on se pose est : la Ligue de Kerbadj, contestée par tous les acteurs du football algérien, qui est censée gérer les compétitions, donc la domiciliation des rencontres, se permet-elle de s’occuper des dires d’un président de club, qui est, il faut le dire, tout à fait dans son rôle, au moment où le scandale de la domiciliation du match NAHD-CRB est sur toutes les lèvres ?

Site de la LFP, site officiel de la FAF
C’est la deuxième fois en un mois que la FAF, ou plutôt son président communique à travers le site de la Ligue. La première fois, ce fut le communiqué annonçant les sanctions continentales contre la JSK, Raouraoua avait ordonné à son chargé de la communication de rédiger un communiqué et de l’envoyer à la LFP pour le publier sur le site de cette dernière. Cette fois encore, la LFP, ou Kerbadj, a mis à la disposition de Raouraoua son site dans le but de tirer sur Hannachi et la JSK dans le but de les achever. C’est pour dire que la FAF a emprunté le site officiel de la LFP pour régler des comptes et traiter les salles affaires, et n’utilise le sien que pour les affaires «clean» qui ne risquent pas d’avoir des répercussions (on ne sait jamais) sur l’instance footballistique algérienne.  A la lumière de ce fait inédit, la question qu’on devrait tous se poser est la suivante : est-ce que le président de la FAF a «ordonné» à la LFP de publier ces communiqués ? Ou alors, et c’est encore plus grave, il s’agit là d’une union entre Kerbadj et Raouraoua, entre la FAF et la LFP contre Hannachi ou plus grave encore, contre la JSK ? C’est pour dire que ce n’est pas la guerre de la LFP, ce n’est pas non plus celle de la FAF ou de la JSK en tant que structures, mais il s’agit là d’un conflit entre deux personnes : Hannachi et Raouraoua, en l’occurrence. Impliquer l’une des trois structures serait utiliser rune institution algérienne, appartenant à tous pour des fins personnelles et ceci est intolérable.

La LFP répond à Hannachi
Les récentes déclarations de M. Hannachi, président de la JS Kabylie,  sont fausses et dénuées de tout fondement.

La Fédération et la Ligue de football professionnel ne gèrent pas les payements des joueurs de clubs étrangers.

Le règlement de l’affaire du joueur étranger Dabo relève de la seule responsabilité de la JSK qui aurait dû payer ce joueur depuis très longtemps, puisqu’elle a épuisé tous les recours concernant la décision de la FIFA.

A ce sujet et conformément à la décision de la commission de discipline de la FIFA, si le président de la JSK ne s’acquitte pas des sommes dues au joueur et aux amendes de la FIFA avant la fin du mois d’octobre 2014, la JSK se verra défalquer 6 points et risque plus tard la rétrogradation.

Par ailleurs, concernant le remplacement du joueur feu Ebossé, la JSK avait le droit de le remplacer immédiatement par un joueur local. Ayant choisi de recruter un joueur venant de l’étranger, même s’il est algérien, la qualification reste liée, conformément aux règlements relatifs à l’obtention d’un certificat international de transfert de la FIFA – CIT –, et que semble délibérément ignorer M. Hannachi.

Ce certificat est délivré, comme le savent tous les clubs, électroniquement par un système dénommé TMS, qui n’est ouvert que durant les deux périodes de signature (été-hiver).

Donc, la qualification du joueur proposé ne pourra se concrétiser qu’à l’ouverture de ce système international en décembre 2014.

Compétition (16/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 4) - Page 8 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Jeu 16 Oct - 19:11

Menad : «Je ne suis nullement intéressé à exercer pour le moment»

L’entraîneur Djamel Menad ne reprendra pas de sitôt le travail si on se fie aux confidences qu’il a faites à l’un de ses proches. Si lorsqu’il était à La Mecque, il n’avait pas fermé la porte des négociations avec les responsables kabyles, tout en précisant qu’il y a de fortes chances qu’il refuse l’offre de la JSK, à son retour à Alger, il écarte totalement de négocier avec les responsables de la JSK dans le cas où ils le sollicitent bien sûr.

Nos multiples tentatives de le joindre depuis son retour d’Arabie Saoudite ont été vaines, mais l’un de ses proches nous a confié dans la journée d’hier que Menad n’est nullement intéressé à exercer son métier pour le moment. Se sentant vraisemblablement froissé par les déclarations des responsables kabyles, lesquels n’ont pas cessé de démontrer qu’ils ne veulent pas de lui à la JSK, l’ex-canonnier des Canaris et de l’équipe nationale a décidé de s’offrir quelques mois de repos pour éviter toute polémique. «Je ne suis nullement intéressé à reprendre le travail pour le moment», a-t-il confié à l’un de ses proches. Il est clair qu’avec cette confidence, il ne négociera pour le moment ni avec les responsables de la JSK ni avec les responsables des autres clubs souhaitant l’engager.

«Aucun responsable de la JSK depuis mon retour à Alger»
Comme nous l’avons rapporté dans notre dernière édition, aucun responsable kabyle n’a daigné appeler Menad depuis son retour d’Arabie Saoudite. Le concerné l’a confirmé à l’un de ses proches en lui disant qu’aucun dirigeant de la JSK ne l’a contacté. «Lorsque j’étais en Arabie Saoudite, un proche du club m’avait contacté. Mon frère a été aussi contacté par un responsable de la JSK, mais depuis mon retour à Alger, je n’ai reçu aucun contact officiel. Je n’ai nullement l’intention de reprendre du service pour le moment», lui a-t-il ajouté.

La piste Menad déjà écartée
Selon une source proche de la direction, le président Hannachi ne négociera pas avec Djamel Menad. Avant même d’apprendre que ce dernier a décidé de s’offrir quelques mois de repos, le président de la JSK a écarté sa piste. Ainsi, comme il l’a déclaré à son retour du Caire où son équipe a joué une rencontre amicale face au Zamalek, le président Hannachi a commencé à explorer d’autres pistes. La preuve, le manager Samy Idrès, chargé de recruter un entraîneur en remplacement d’Hugo Broos qui a démissionné de son poste il y a une vingtaine de jours, a pris attache avec le manager de l’entraîneur français Pierre Lechantre. Les pourparlers avec ce dernier se poursuivent toujours et dans le cas où les contacts n’aboutissent pas, Samy Idrès se tournera vers d’autres pistes.

Entraîneur étranger

La piste la plus sérieuse pour le moment est celle de Pierre lechantre, mais si pour une raison ou une autre, les négociations n’aboutissent pas, les responsables kabyles explorent d’autres pistes. Le nom de l’ex-entraîneur de Sfax, Philipe Troussier, se trouve en deuxième position, mais d’après une source proche de la direction, le président Hannachi a pris les devants en étudiant les CV d’autres entraîneurs qu’il compte contacter dans le cas où les pistes de Pierre Lechantre et Philipe Troussier tombent à l’eau. Ce qui est certain est que le futur entraîneur de la JSK sera un étranger. C’est ce que nous avons appris hier d’une source proche de la direction. Les noms de Bouali et Benchikha ont été évoqués, mais notre source précise que le président Hannachi est décidé à engager un coach étranger.

L’entraîneur sera connu d’ici la semaine prochaine
Le successeur d’Hugo Broos sera nommé d’ici la semaine prochaine. C’est ce que nous avons appris d’une source proche de la direction. En contact avec le Français Pierre Lechantre, le président Hannachi fait de sa venue sa première priorité. Il aura en principe sa réponse définitive d’ici la semaine prochaine.

Karouf coachera l’équipe face au MCEE
Assurant l’intérim depuis la démission de l’entraîneur Hugo Broos, Mourad Karouf continuera à coacher l’équipe en compagnie de l’entraîneur des gardiens Omar Hamenad au moins jusqu’à la rencontre de ce week-end face au MCEE. Son souhait est de revenir avec un bon résultat d’El Eulma afin de prouver que la défaite concédée lors de la précédente journée face à la JS Saoura n’a été qu’un accident de parcours. A noter que l’équipe s’est entraînée hier matin et que Mekkaoui, absent à la séance de la reprise, a pris part à l’entraînement d’hier.

===================

Lechantre : «Les contacts se poursuivent toujours»
L’entraîneur Pierre Lechantre entretient toujours le suspense quant à la réponse qu’il réserve à l’offre de la direction de la JS Kabylie. Contacté dans l’après-midi d’hier, celui-ci n’a pas souhaité trop s’étaler sur ses contacts avec les responsables de la JSK. «Les contacts se poursuivent toujours. Comme je vous l’ai déjà déclaré dans la journée de mardi dernier, les responsables de la JSK sont en pourparlers avec mon agent. Je ne veux pas vous dire davantage pour le moment», a indiqué Pierre Lechantre. «Ma réponse définitive pour ce week-end ou la semaine prochaine», l’entraîneur Lechantre tranchera sur l’offre de la JSK au plus tard la semaine prochaine. «Jusqu’au moment où je vous parle, les contacts se poursuivent toujours avec mon manager. En principe, ma réponse sera prise ce week-end ou au plus tard la semaine prochaine.»

«Je suis habitué à la pression»
La démission forcée de Broos à l’issue de la cinquième journée du championnat ne pèsera pas dans la décision de Pierre Lechantre. «Je suis habitué à la pression. J’ai travaillé en Tunisie et je sais que dans les pays du Maghreb, les supporters sont exigeants. La JSK est un grand club, mais avec tout ce qui s’est passé depuis la mort d’Ebossé, la JSK a des soucis», soulignera le coach français.

«Hervé Gourdel a été tué en montagne»
L’assassinat du touriste français Hervé Gourdel, il y a quelques jours de cela, en Kabylie ne fait pas du tout peur à Pierre Lechantre. «Hervé Gourdel a été assassiné en pleine montagne. Autrement dit, je ne prendrai pas en considération ça. Tout sera clair ce week-end ou la semaine prochaine.»

===================

Hannachi-Menad, l’impossible collaboration
La piste de Djamel Menad a été enterrée avant même que les contacts officiels ne débutent. Si cela constitue une surprise pour certains, ce n’est pas le cas pour ceux qui connaissent le président Hannachi et Menad. La collaboration entre les deux hommes est difficile à envisager, voire impossible à se concrétiser sur le terrain. L’annonce par les responsables kabyles de Djamel Menad après la démission surprise de l’entraîneur belge Hugo Broos à la fin de la rencontre face au NAHD comptant pour la cinquième journée du championnat comme probable futur entraîneur de la JSK n’avait, pour but, que de calmer les supporters. Aucune démarche sérieuse n’a été entreprise pour tenter de convaincre l’ex-canonnier des Canaris et de l’équipe nationale pour succéder au coach belge. C’est vrai qu’il a été contacté lorsqu’il était à la Mecque par un proche du club et que son frère a été joint au téléphone par le manager Samy Idrès, mais à son retour à Alger, aucun responsable n’a daigné l’appeler. Le fait qu’il fût bloqué en Arabie Saoudite pendant plusieurs jours les a arrangés puisqu’ils ont décidé d’écarter sa piste la veille de son retour au pays. Il faut dire aussi que Menad n’était pas chaud dès le départ à entraîner la JSK. D’ailleurs, lorsqu’il était en Arabie Saoudite, il nous avait déclaré qu’il y a de fortes chances qu’il refuse l’offre de la JSK, en ajoutant qu’il tranchera à son retour au pays. C’est par respect aux supporters auprès desquels il bénéficie d’une grande estime qu’il a montré une certaine disposition à négocier avec les responsables kabyles.  Toutefois, au fond de lui-même, il sait qu’il lui sera difficile de collaborer avec le président Hannachi. La polémique qui a éclaté dès l’évocation de son nom dans l’entourage du club n’a fait que compliquer les choses. La cohabitation entre les deux hommes ne sera pas pour cette saison. Chacun se méfie de l’autre et ce n’est pas une surprise s’ils se séparent avant même qu’ils ne se rencontrent. L’échec des contacts les arrange tous les deux, car ni l’un ni l’autre ne sont disposés à faire la moindre concession concernant les prérogatives de chacun. Rappelons, il y a quelques années, l’entraîneur Djamel Menad avait négocié avec un responsable de la JSK, mais moins de 48 heures après sa rencontre avec celui-ci, il avait décliné la proposition de Hannachi en arguant qu’il ne pouvait pas dire oui, alors que le président de la JSK continuait à recruter sans se donner la peine de prendre son avis.

Compétition (16/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 4) - Page 8 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Ven 17 Oct - 16:57

La LFP n’a pas autorisé le NAHD à organiser le match du 20-Août
Pourquoi alors sanctionner la JSK ?


Les responsables de la Ligue professionnelle de football et même les hauts responsables de notre football ont perdu le nord ces derniers jours. Les affaires ne cessent de se répéter et à chaque fois les dirigeants du ballon rond dans notre pays passent à côté du sujet, provoquant ainsi la colère de plusieurs parties. Mercredi dernier, Mohammed Raouraoua n’a pas suivi le match Algérie-Malawi à partir de la tribune officielle. Ayant mal apprécié le geste des hauts responsables de la wilaya de Blida qui ont organisé eux-mêmes cette rencontre, le président de la FAF a suivi la partie aux côtés des supporters. Mieux encore, Raouraoua a saisi officiellement le wali de Constantine pour recevoir l’Ethiopie au stade Hamlaoui. On ne comprend rien ! Un président de la FAF qui engage un bras de fer avec les hautes instances du pays. Bref, ce n’est la première fois que cette affaire fait la une des journaux, mais ce que l’instance que gère Kerbadj a fait hier est très grave. On a refusé aux dirigeants des Sang et Or d’organiser  le match NAHD-CRB au 20 Août, alors que les règlements sont très clairs sur ce plan. Pour satisfaire le CRB, on a domicilié cette rencontre à Bologhine. Comme les clubs ne sont pas autorisés à organiser leurs matchs pourquoi alors a-t-on sanctionné la JSK ? A ce qu’on sache, ce n’est pas la formation du Djurdjura qui a organisé le match JSK-USMA pour sanctionner le club le plus titré du pays, n’est-ce pas M. Kerbadj ! Si par malheur une chose grave arrivait ce soir au stade Bologhine, on sanctionnerait qui ? Les responsables du NAHD ou ceux de CRB ou ceux de l’USMA… ? qu’on arrête alors de faire n’importe quoi et de jouer avec les lois.

Compétition (17/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 4) - Page 8 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Sam 18 Oct - 9:52

JSK-Les vérités de Menad : «Je ne fais pas dans le bricolage et le favoritisme»

Connu pour son franc-parler et ses principes, l’entraîneur Djamel Menad n’est pas prêt à travailler dans n’importe quelle condition. Même si sa venue à la JSK n’est plus d’actualité, puisque la direction kabyle a décidé d’abandonner sa piste avant même qu’elle n’entame les négociations avec lui, Menad avoue :

«Les supporters connaissent ma façon de travailler. Je ne suis pas sorti du piège d’Al Wihda pour en retomber dans un autre. J’ai enregistré 4 victoires et 2 nuls en 6 matches avec le club saoudien, mais mon comportement et ma façon de voir les choses ne leur ont peut-être pas plu. Moi, je ne crois qu’au travail.»

«Je ne veux que l’estime que j’ai auprès des supporters s’évapore» Même si la direction de la JSK décide de relancer sa piste, Menad déclinera son offre. Il ne veut polémiquer avec personne, mais il veut que l’image qu’ont de lui les supporters reste toujours la même. «Je ne veux pas que l’estime que j’ai auprès des supporters s’évapore. Je veux que cette image qu’ont la plupart des fans de moi reste toujours la même.»

«Je ne fais pas dans le bricolage et le favoritisme»
Respecté par ceux-là mêmes qui ne l’aiment pas, Menad n’est pas de ceux qui s’empressent à dire oui lorsque les dirigeants d’un club le sollicitent. «Je travaille toujours d’une manière professionnelle. J’impose une certaine rigueur, mais je suis quelqu’un de juste. Je ne crois qu’au travail. Je ne fais pas dans le bricolage ou le favoritisme.»

«Ma vision de voir les choses dérange»
Avant même qu’il ne rentre au pays, l’annonce de la venue de Menad à la JSK a suscité une certaine polémique. Tout en évitant de verser dans la polémique surtout après son pèlerinage à La Mecque, Menad déclare : «Ma vision de voir les choses dérange. Moi, je ne crois qu’aux vertus du travail. J’ai toujours été correct avec les joueurs et je n’ai jamais fait dans le favoritisme.» 

«Pour que la JSK retrouve le sommet, il est temps de voir les choses en face»
Sans chercher à polémiquer avec qui que ce soit, l’ex-canonnier des Canaris et de l’équipe nationale se dit peiné par ce qui se passe à la JSK. «La JSK est la vitrine de notre football. Lorsqu’elle était au sommet, notamment dans les années 80, le niveau de notre football était au sommet. Si on cherche maintenant à ce que la JSK retrouve les sommets, comme ce fut le cas durant les années 80, il est temps de voir les choses en face. Il suffit juste d’avoir une réelle volonté.»

«Je suis très touché par l’attitude des supporters»
L’entraîneur Menad a beaucoup de respect pour les supporters kabyles. Même s’il a quitté le club depuis plusieurs années, son aura auprès de ces fans n’a pas changé. Réclamé par la plupart d’entre eux, il affirme : «Je suis très touché par le soutien des supporters. Mais comme je vous l’ai déjà dit, je veux qu’ils gardent toujours la même image de moi. Je suis aussi peiné par ce qui se passe dans l’équipe.»

«Je suis né JSK»

Même s’il a quitté le club depuis plusieurs années, Menad reste toujours un supporter de la JSK. Il l’aime d’un amour sincère, et cela contrairement à certains qui disent qu’ils aiment la JSK, mais pour servir leurs propres affaires seulement. «Vous savez, je suis né JSK. Dans ma famille, on supporte tous la JSK à l’exception de mon frère aîné qui est un supporter du MCA. J’ai lutté et combattu pour la JSK, mais j’avoue que la JSK me l’a redonné.»  

«Seul Samy Idrès m’avait contacté»
Comme nous l’avons rapporté dans l’une de nos précédentes éditions, Menad n’a pas été relancé à son retour en Algérie. «Le seul qui m’avait contacté lorsque j’étais en Arabie Saoudite, c’était Samy Idrès, mais je lui avais dit que je suis à La Mecque.»

«Je ne vous avais fait aucun démenti»
L’entraîneur Djamel Menad auquel nous avons demandé, s’il avait réellement affirmé lorsqu’il était en Arabie Saoudite qu’il n’avait accordé aucune déclaration à notre journal, s’est montré surpris. «Je ne vous ai fait aucun démenti. J’avais juste dit que certains journalistes écrivaient n’importe quoi. Il y avait quelques-uns qui me faisaient dire des choses que je n’avais pas dites.»

«Je vais me faire opérer au genou»
L’ex-canonnier des Canaris et de l’équipe nationale ne reprendre du service de sitôt. Et pour cause, il subira prochainement une intervention au genou. «Je vais me faire opérer au genou et après on verra», a-t-il répondu à la question relative à son avenir.

Compétition (18/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 4) - Page 8 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Dim 19 Oct - 18:28

JSK : Un entraîneur en urgence

Malgré l’assurance qu’affiche le président Hannachi depuis le départ surprise d’Hugo Broos, l’équipe est reléguée à la 6e place. Evidemment, rien n’est perdu puisqu’elle n’est qu’à 3 points du leader.

Toutefois, elle inquiète d’un match à l’autre, car elle n’a rien démontré lors de ces deux dernières rencontres. Sur les 6 points mis en jeu, elle n’a récolté aucun, ce qui fait craindre le pire si elle ne se ressaisit pas à l’avenir.  N’ayant concédé qu’une seule défaite en cinq matches sous l’ère de Broos, la JSK est à sa deuxième défaite en autant de rencontres depuis le départ de l’entraîneur belge. Sans remettre en cause les compétences de Karouf qui a toujours répondu présent dans les moments difficiles, les supporters exigent du président Hannachi le recrutement d’un entraîneur dans les plus brefs délais. Ils ne veulent plus des promesses sans lendemain. Ils estiment que la situation devient inquiétante et ils ne comprennent toujours pas les raisons qui ont poussé le président de la JSK à pousser l’entraîneur belge à la sortie, alors que l’équipe était sur la bonne voie. Il a gagné tous ses matches à l’extérieur, malheureusement depuis son départ, c’est la dégringolade. Le président Hannachi, qui a voulu prendre tout son temps pour engager un entraîneur, va certainement faire le maximum pour recruter un entraîneur capable de mener l’équipe à bon port.  Karouf a fait de son mieux pour redresser la barre, mais pour les résultats ne plaident pas en sa faveur.

On parle de Geiger
Il a suffi que l’équipe concède sa deuxième défaite consécutive pour que les responsables kabyles parlent de la nécessite de recruter un entraîneur de renom. En effet, dès le coup de sifflet final, certains responsables présents hier à El Eulma ont évoqué le nom d’Alain Geiger en affirmant que c’est l’entraîneur qu’il faut pour la JSK. Le travail effectué par l’entraîneur suisse en 2010 pourrait pousser le président Hannachi à se rabattre sur lui. Il avait mené l’équipe aux demi-finales de la Champions League africaine qu’il avait perdu devant le Tout Puissant Mazembe, vainqueur de la compétition.

Geiger : «Je suis prêt à revenir»
Contacté dans la soirée d’hier, l’entraîneur suisse Alain Geiger affirme qu’il n’a reçu aucun contact de la part des responsables kabyles. «Jusqu’au moment où je vous parle, je n’ai pas été contacté par les responsables de la JSK. Ce n’est pas la première qu’on parle de moi dans l’entourage du club puisqu’à chaque fois que l’équipe traverse une situation difficile, on évoque mon nom. Je suis prêt à revenir, car je n’ai que des amis à la JSK. En plus, je connais bien le football algérien», a-t-il dit.

Yacine Amaouche : «Je n’ai rendu qu’une visite de courtoisie à Hannachi»
L’ex-attaquant de la JSK, Yacine Amaouche, a rendu visite au président Hannachi à l’hôtel El-Hidhab. Il s’est longuement entretenu avec le premier responsable des Canaris avant de souhaiter bonne chance aux équipiers de Rial. Interrogé sur sa présence à Sétif, l’enfant de Sidi-Aïch s’explique : «J’ai juste fait une visite de courtoisie à la délégation de la JSK. Comme l’équipe traverse une période très difficile, je suis là pour apporter mon soutien au président Hannachi. Je n’ai rien exigé en contrepartie. Je suis de passage à Sétif et je ne pouvais rentrer chez moi sans souhaiter bonne chance à l’équipe.»

Même s’il a quitté la JSK depuis plusieurs années, Amaouche  avoue que son cœur bat toujours pour la JSK. «J’ai laissé ma place propre à la JSK. Je supporte toujours ce club et j’ai dit au président Hannachi que si la JSK a besoin de nous, on est là», a ajouté Amaouche.

Serar rend visite à Hannachi
L’ancien président de l’ESS, Serar, s’est déplacé hier à l’hôtel El-Hidhab afin de rendre visite  au président Hannachi. Il s’est longuement entretenu avec lui sur les sanctions prises par la commission de discipline de la LFP et la CAF à l’encontre de la JSK. Il lui a promis de l’aider et pour prouver sa bonne foi, il a ramené avec lui un avocat.

Compétition (19/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 4) - Page 8 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Lun 20 Oct - 19:09

Il a eté contacté hier par un dirigeant de la JSK
Vers le retour d’Alain Geiger


L’entraîneur suisse Alain Geiger pourrait être le nouvel entraîneur des Jaune et Vert pour le reste de la saison. En effet, les responsables kabyles ont pris attache avec lui, hier, pour lui proposer le poste d’entraineur en chef de la JSK pour la suite de la compétition. Selon les informations en notre possession, l’entraîneur en question tranchera sur la question  de sa venue à la JSK dans les toutes prochaines heures. Geiger avait déjà exprimé, avant-hier, sa disponibilité à prendre l’équipe kabyle, avant qu’il ne soit contacté officiellement, hier, par des dirigeants de la JSK. Geiger a déjà drivé la JSK en 2010 et il a réalisé de bons résultats avec le club phare de Kabylie. L’équipe avait atteint le stade des ½ finales de la Champions League avant d’être éliminée par le TP Mazambé. Le président Hannachi veut engager Geiger pour qu’il succède à Hugo Broos qui a démissionné à l’issue du match face au NAHD.

DDK (20/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 4) - Page 8 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Lun 20 Oct - 19:24

Revirement de situation…
Hannachi à la recherche d’un «grand» entraîneur !



La défaite face au MCEE était la goutte qui a fait déborder le vase. A la fin de la rencontre, les observateurs et les supporters ont remis en cause le rendement très moyen des joueurs et le onze rentrant totalement inexpliqué. La JSK, qui faisait partie des meilleures équipes à l’extérieur cette saison avec zéro défaite, a chuté lourdement devant le MCEE. Devant cette situation d’urgence et après le communiqué de la FAF dans lequel le président Hannachi est traité de menteur, le premier responsable du club est intervenu, hier matin, sur les ondes de la radio Tizi Ouzou pour apporter quelques éclaircissements, avant d’évoquer le sujet du coach. Selon lui, l’équipe a besoin d’un «grand» technicien capable de redresser la barre rapidement. Du coup, les CV déposés sur son bureau seront étudiés dans les prochaines heures. Autrement dit, le futur coach sera connu bientôt. Il est utile de rappeler que les fans réclament toujours Djamel Menad. L’ancien coach du MCA n’a pas encore tranché quant à son avenir.

Quel avenir pour Karouf ?
Il y a quelques jours, le président avait déclaré que Mourad Karouf fera partie du nouveau staff de la JSK. Le driver, qui a pris les commandes après la démission d’Hugo Broos, a perdu les deux matchs qu’il a coachés face à la JSS et le MCEE. Et comme le boss songe à recruter un autre, après ces mauvais résultats, quel sera l’avenir de Karouf ? Ce dernier sera-t-il maintenu ? Le futur entraîneur acceptera-t-il de lui imposer un adjoint ? Affaire à suivre…

Hannachi contacte officiellement Geiger !
Décidément, le changement à la barre technique de la JSK est inévitable. Juste après la défaite concédée face au MCEE et le visage médiocre qu’a montré l’équipe, notamment en première mi-temps, le président Hannachi, visiblement déçu de la défaite, a pris le soin de contacter personnellement l’ex-entraîneur suisse, Alain Geiger, à qui il a exprimé l’urgence de venir prendre en main la barre technique. Alain Geiger, qui se trouve libre de tout engagement, n’a pas fermé la porte aux négociations. Mieux, l’entraîneur helvétique, dont le retour en Kabylie est en très bonne voie, a exprimé au président Hannachi qu’il est intéressé de revenir reprendre en main les destinées techniques de la JSK avec laquelle il a connu un franc succès, notamment sur le plan continental, en atteignant le carré d’as de la prestigieuse compétition africaine. Selon des indiscrétions, un membre de la direction a préparé, hier soir, une invitation à envoyer à l’entraîneur suisse afin de formuler, dans les prochaines heures, une demande de visa et rentrer le plus vite possible en Algérie. Une source bien informée nous a révélé que Geiger sera à Tizi avant la fin de la semaine. Après sept journées disputées, suite à la dernière défaite face au MCEE, la JSK se voit reléguée à la 6e position au classement avec 10 points.

Karouf sera sur le banc face à l’ASMO
Selon notre source d’information, l’entraîneur en chef par intérim, Mourad Karouf, qui a été rappelé par la direction, après la démission du Belge Broos, poursuivra sa mission à la barre technique, du moins pour cette semaine. Karouf assurera la reprise de l’entraînement aujourd’hui à partir de 16h 30 et c’est lui qui est toujours chargé de préparer le prochain match face à l’ASMO. D’ailleurs, il sera sur le banc samedi prochain. A moins d’un changement de dernière minute, l’entraîneur suisse arrivera à Tizi, avant le week-end, puis se déplacera avec la JSK en tant qu’observateur et ne devra prendre ses fonctions qu’à partir de la 9e journée du championnat, nous a précisé un dirigeant de la JSK.

Le Buteur (20/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 4) - Page 8 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Lun 20 Oct - 19:34

JSK : L’entraîneur sera connu d’ici demain

A l’issue de la rencontre de son équipe de samedi passé, le président Hannachi a bien compris que la nomination d’un entraîneur est plus qu’une urgence. Durant tout le trajet du retour, le numéro un des Jaune et Vert n’a pas cessé de parler avec son manager sur ce sujet.

Quelques minutes seulement après la fin de la rencontre de samedi, le premier responsable de la formation du Djurdjura a pris la décision d’engager un entraîneur étranger pour l’équipe première. Au départ, Hannachi hésitait un peu pour désigner un successeur à Hugo Broos, le président du club le plus titré du pays voulait beaucoup plus donner une chance à Mourad Karouf. Ce dernier a répondu toujours présent dans les moments difficiles, il assuré à maintes reprises la mission d’intérimaire et il a occupé plusieurs fois le poste d’entraîneur adjoint. Hannachi voulait donc donner une chance à Karouf, mais malheureusement pour lui, les résultats n’ont pas suivi. Sur les deux matchs qu’il a dirigés, la JSK a perdu deux fois. Afin de répondre favorablement à la demande et aux exigences des supporters qui n’ont pas hésité la moindre seconde après la défaite d’El-Eulma de réclamer la nomination d’un entraîneur de première zone, Hannachi est en contacts très avancés avec deux coachs étrangers. Selon une source crédible, le nouvel entraîneur de la JSK sera connu aujourd’hui ou au plus tard demain après midi.

Geiger tient la corde

Comme nous l’avions rapporté dans ces mêmes colonnes lors de notre édition d’hier, les responsables de la formation de la ville des Genêts font de la venue de Geiger leur grande priorité. Ce technicien suisse a fait ses preuves à la JSK, mais aussi à l’ESS, il fait l’unanimité en sein des dirigeants comme il est aussi réclamé par les supporters Jaune et Vert. «Peut-être  Geiger sera de retour à la JSK», avait déclaré Hannachi hier. Le président kabyle fera tout son possible pour convaincre Alain Geiger de revenir à la JSK.

Troussier, Lechantre toujours d’actualité, même si le président Hannachi a nié jeudi dernier avoir contacté Lechantre, on a appris d’une source proche de la direction que le coach Pierre Lechantre et Philippe Troussier sont toujours dans ses plans. Sa priorité est d’engager Geiger qui connaît bien le club, mais si pour une raison ou une autre, il n’y aura un terrain d’entente, il se rabattra sur  Lechantre ou Troussier…

La rumeur Velud
Même si l’entraîneur Hubert Velud est toujours en poste à l’USMA, son nom a été évoqué hier dans l’entourage de la JSK. Le manager de cet entraîneur est un ami au président Hannachi, ce qui a fait croire à certains proches du club kabyle que le président Hannachi pourrait prendre attache avec lui dans le cas où les dirigeants de l’USMA le limogent, s’il ne parvient bien sûr à faire revenir Geiger ou les autres entraîneurs avec lesquels il est en contact.

Compétition (20/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 4) - Page 8 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mar 21 Oct - 20:04

JSK : François Ciccolini pressenti à la barre technique

Même si les dirigeants kabyles ont compulsé, hier, durant toute la journée, trois ou quatre dossiers de candidature d’entraîneurs étrangers dont celui du Suisse Alain Geiger qui a déjà coaché la JSK, il y a trois années de cela, il semble bien que ce soit le Français François Ciccolini qui tient la corde et qui a certainement toutes les chances de devenir l’entraîneur de la JSK à compter d’aujourd’hui ou au plus tard demain mercredi. Il est vrai que les dirigeants kabyles ne veulent guère révéler pour le moment le nom du nouvel entraîneur des Canaris, mais il semble bien que l’ancien entraîneur du Sporting de Bastia et de l’Olympique d’Ajaccio est bien parti pour succéder au technicien belge, Hugo Broos, démissionnaire depuis près d’un mois.

Aux dernières nouvelles, même l’ancien international algérien, Antar Yahia, l’aurait vivement conseillé aux dirigeants de la JSK pour l’avoir eu comme entraîneur au club corse de Bastia. Né le 3 juin 1952 à Cozzano en Corse, François Ciccolini est un ancien attaquant qui a évolué dans plusieurs clubs corses, notamment Porto-Vecchio, Gazelec d’Ajaccio, le Sporting de Bastia et de l’Olympique d’Ajaccio, avant d’embrasser la carrière d’entraîneur à Bastia, Ajaccio puis à Neuchatel Xamax, tout en ayant exercé les fonctions de directeur de centre de formation à l’AS Monaco.

François Ciccolini avait même été conseillé aux dirigeants de la JSK, l’été dernier, mais ces derniers avaient déjà recruté le coach belge, Hugo Broos, qui n’a tenu que deux mois à la barre technique kabyle avant de jeter l’éponge. En tout cas, Ciccolini devait tout finaliser, hier soir, avec le président Hannachi, et Mourad Karouf gardera ses fonctions d’entraîneur-adjoint.

Toujours est-il que nous avons pu contacter hier soir François Ciccolini en France qui nous a confirmé ses contacts avancés avec la JSK. “Les négociations avancent bien. Je compte venir à Tizi Ouzou ce vendredi pour finaliser mon contrat”, a-t-il tenu à nous déclarer.

Liberté (21/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 4) - Page 8 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mar 21 Oct - 20:05

Conflit Hannachi - FAF : Revoilà la guéguerre

 Le torchon brûle (encore une fois) entre le président de la JSK, Mohand Cherif Hannachi, et la Fédération algérienne de football (FAF), notamment avec son président, Mohamed Raouraoua. Un nouveau conflit entre les «frères ennemis» qui ne cessent, depuis quelque temps, d’enclencher de nouvelles polémiques dans la sphère footballistique nationale en raison de leurs relations tumultueuses ces dernières années.

Ainsi, après l’épisode de la saison 2010-2011, voilà que les deux hommes font encore parler d’eux, offrant un spectacle désolant du football national, déjà malade. Il est vrai que le président de la JSK a multiplié les sorties médiatiques depuis quelques semaines, plus précisément depuis le décès tragique de l’attaquant camerounais Albert Ebossé et les déboires qui se sont enchaînés depuis ce jour fatidique (suspension de stade et huis clos, suspension de la CAF, non-qualification du jeune Hamroun, ainsi que l’affaire Dabo qui refait surface), allant jusqu’à accuser les instances dirigeantes du football national (FAF et LFP) d’enfoncer le club et d’être derrière cette «cabale».

Des accusations multiples et surtout récurrentes qui ont poussé la FAF, sur son site officiel, à dresser un long et étonnant réquisitoire à l’encontre de Hannachi, dans un communiqué publié dans la soirée de samedi dernier. Un réquisitoire qui n’a fait qu’envenimer la situation, au moment où Hannachi était convoqué pour hier, devant la Commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP). Une convocation à laquelle il ne s’est d’ailleurs pas présenté pour s’expliquer sur ses accusations.

Un communiqué qui, visiblement, n’avait pas lieu d’être du moment qu’aussi bien Hannachi (qui devait passer devant la commission de discipline de la LFP) que le président Raouraoua étaient tenu par l’obligation de réserve inhérente à leur rang. Pis encore, le communiqué de la Fédération en a choqué plus d’un dans la mesure où ses rédacteurs ne se sont pas limités à répondre à Hannachi sur les points de discorde, strictement d’ordre footballistique, outrepassant la décence en évoquant la Kabylie, la révolution, tout en divulguant la comptabilité du club JSK, en passant par des attaques à la limite d’ordre privé.

Une première dans les annales. La FAF semble avoir omis son statut d’instance suprême du football national, qui n’avait pas à se couvrir de ridicule pour répondre à Hannachi, qui n’est pas absous de tout reproche avec ses déclarations incendiaires à répétition. Le communiqué n’a fait que raviver la polémique entre les deux parties puisque Hannachi n’a pas hésité à répondre avec plus de virulence, accusant même le président de la FAF et les membres du bureau fédéral (BF) de «corruption», en déclarant que ces derniers «se servaient de l’argent de leur ancien sponsor Ooredoo», sans donner plus de détails mais en promettant de «tout révéler mercredi lors d’une conférence de presse». La polémique ne fait qu’enfler, donnant plus de discrédit aux deux parties en conflit qui s’adonnent à des attaques personnelles, voire même à un règlement de compte.

Le conflit au menu du BF
L’affaire Hannachi-FAF n’est pas près de connaître son épilogue et l’instance que dirige Raouraoua ne semble pas vouloir lâcher prise pour «faire payer» à Hannachi ses sorties médiatiques tapageuses. Ce conflit qui oppose le patron de la JSK à celui de la FAF sera au menu de la réunion statutaire du bureau fédéral de la FAF, prévue le 28 de ce mois. A ce propos, on croit savoir que plusieurs membres du BF, que Hannachi a accusés de s’être «servis» de l’argent du sponsor, projettent de porter l’affaire en justice. Une démarche qui ne fait toutefois pas  l’unanimité.

Certains membres, nous dit-on, ne veulent pas revivre l’épisode de 2010. Pour rappel, les membres du BF avaient décidé d’ester Hannachi en justice le 26 septembre 2010, avant de se désister en retirant la plainte le 1er mars 2011, après la médiation de réconciliation Hannachi-Raouraoua. A l’époque, le président de la JSK, avait accusé la FAF de puiser dans la quote-part qui revenait au club pour sa participation à la Ligue des champions, suivie de la sortie de Hannachi qui a déclarer que Raouraoua lui aurait demander de céder un match au Ahly du Caire. Une polémique qui avait  fait couler beaucoup d’encre avant que l’affaire ne soit «étouffée» avec l’abandon des poursuites judiciaires.

El-Watan (21/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 4) - Page 8 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mar 21 Oct - 20:07

JSK : François Ciccolini, le coach que Hannachi a contacté

Après les deux faux pas enregistrés respectivement face à la JSS (1-0) et au MCEE (3-2), le président de la JSK, Mohand Chérif Hannachi, qui avait pris la décision de garder Mourad Karouf jusqu’à la fin de la saison, a finalement changé d’avis. Alors qu’on parlait de l’entraîneur suisse Alain Geiger, le chairman kabyle, que nous avons contacté hier matin, nous a révélé que la piste Geiger a été officiellement abandonnée. Toutefois, il n’a pas manqué de nous faire savoir que la direction du club est en contact avec un entraîneur français qui devrait arriver en Algérie dans les prochaines heures, sans toutefois dévoiler son identité. Et comme nous voulions à tout prix connaître de qui il s’agit, nous avons creusé pratiquement toute la journée. EN fin de soirée, une source nous a révélé que le futur entraîneur de la JSK serait François Ciccolini. L’ancien joueur de Bastia aurait tout conclu avec le président de la JSK pour entamer sa mission très prochainement.

Il est attendu demain à Tizi

Selon le président de la JSK, François Ciccolini arrivera en Algérie demain mercredi pour signer son nouveau contrat. D’après nos sources, le technicien français devrait superviser les joueurs, à l’occasion de la prochaine journée qui verra la JSK affronter l’ASMO, avant de prendre officiellement les commandes de son nouveau club.

Biographie
François Ciccolini, né le 3 juin 1962, est un ancien footballeur, attaquant du SC Bastia et du GFCO Ajaccio dans les années 1980. En 1997, il devient entraîneur à Porto Vecchio où il reste 3 ans. En 1999, il parvient à hisser Porto-Vecchio en 16es  de finale de la Coupe de France. En 2000, il signe au SC Bastia à la préformation et a en charge l'équipe des 16 ans avec qui il gagne le championnat de France (2002). Les Bastiais sont alors sacrés champions de France devant Auxerre. Puis il devient responsable du centre de formation et de l'équipe de CFA (2002/2004) et les pros de 2004/2005. Il quitte ses fonctions, à 4 matchs du terme du championnat pour résultats insuffisants. Après 2 ans sans emploi, il en profite pour passer son DEPF 2006/2008. En 2008, il s'engage avec le RED STAR un peu trop rapidement en cours de saison. Il quitte le club pour l'AS Monaco où il reste 2 ans 2009/2010 entraineur des 19 ans finaliste du championnat de France. En 2010/2011, il gagna la Gambardella avec A S Monaco. Le 14 mai 2011, son équipe remporte la finale de la Coupe Gambardella aux dépens de l'AS Saint-Etienne 1-1 (4-3 tab). Ce succès permet à l'AS Monaco de remporter un troisième trophée dans cette catégorie, le premier depuis 39 ans. Il est nommé entraîneur principal du club suisse de Neuchâtel Xamax, en juin 2011. Il est remercié, après deux journées de championnat avec l'ensemble du staff, le 25 juillet 2011.

Le Buteur (21/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 4) - Page 8 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mar 21 Oct - 20:15

JSK : Pourquoi la piste Geiger a été écartée

Annoncé de retour à la fin de la rencontre face au MCEE, l’entraîneur Alain Geiger ne fait pas l’unanimité à la JSK. Même s’il a enregistré de bons résultats avec l’équipe en Champions League africaine en 2010, celui-ci ne jouit pas de l’estime des supporters.

Même les dirigeants ne sont pas très chauds pour l’engager. Ils ont certes évoqué son nom à la fin de la rencontre face au MCEE, mais ils n’ont rien fait pour le convaincre à revenir. Paniqués par la piètre prestation de l’équipe face à la formation d’El-Eulma, ils ont annoncé que Geiger sera le futur entraîneur de la JSK. Leur déclaration était destinée à calmer les supporters, mais il n’y a pas une réelle volonté de leur part pour le recruter. C’est vrai que le président Hannachi a déclaré dans la soirée de dimanche dernier que le retour de Geiger est possible, mais il ne s’est même pas donné la peine de l’appeler au téléphone pour lui proposer de revenir.

Conflit avec Hannachi

L’annonce du probable retour de Geiger à la JSK a surpris tout le monde. Traité de tous les noms d’oiseaux par le président Hannachi après la résiliation de son contrat, Geiger a étonné plus d’un en déclarant dernièrement qu’il était prêt à revenir. Le président Hannachi avait déclaré qu’il avait trahi la JSK en optant pour le club égyptien d’Al Masry avant de rajouter une couche l’an dernier en ajoutant que celui-ci a échoué en Arabie Saoudite et qu’il doit du respect pour la JSK. Bien qu’il lui soit proposé à plusieurs reprises, le président Hannachi s’était toujours opposé à son retour. C’est pour cela que le fait que le nom de celui-ci soit évoqué à la fin de la rencontre face au MCEE a surpris tout le monde.

Son manager
Même si le président Hannachi a déclaré sur Echourouk TV qu’il est en contact avec 3 entraîneurs dont Alain Geiger, on a appris d’une source proche de la direction que jusqu’à hier soir, le président de la JSK n’a eu aucun contact avec lui. Il a pris attache avec son manager pour lui dire qu’il songe à faire revenir Geiger.

Le groupe
Le président Hannachi, qui connaît Geiger mieux que quiconque, sait que celui-ci aura du mal à gérer le groupe. En 2010 déjà, le président de la JSK avait déclaré que le coach suisse ne maîtrisait pas le groupe. Et pour ne pas revenir à la case départ, il ne compte pas refaire les mêmes erreurs. Avec tout ce qui se passe actuellement, Hannachi sait que Geiger ne pourra pas instaurer la discipline au sein du groupe. 

Accusations
Sauf un revirement de dernière minute, Geiger ne reviendra pas à la JSK. Rien ne dit que son retour est possible dans la mesure où ses relations avec le président Hannachi se sont détériorées au point où les deux hommes se sont échangés des accusations par presse interposée la saison dernière.

Compétition (21/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 4) - Page 8 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Mar 21 Oct - 20:17

JSK : François Ciccolini, nouvel entraîneur

C’est officiel, François Ciccolini est le futur nouvel entraîneur de la JSK. L’accord entre le président Hannachi et lui a été trouvé dans la soirée d’hier. Il succédera ainsi à Hugo Broos, poussé à la sortie à la fin de mois de septembre dernière. Un responsable kabyle que nous avons eu d’ailleurs hier soir au téléphone nous a confirmé la venue imminente de Ciccolini à Tizi Ouzou.

Les contacts avec l’entraîneur Ciccolini remontent à dimanche dernier, mais comme le président Hannachi était aussi sur d’autres pistes, il a attendu près de 24 heures avant de porter son choix sur lui. A vrai dire, tous les chemins mènent vers ce coach corse dans la mesure où il est sans club et que ses exigences financières sont largement à la portée de la direction.

Antar Yahia

Le jour même où il a été proposé à la direction, c’est-à-dire, au lendemain de la rencontre face au MCEE perdue par 3 buts à 2 par la JSK, les responsables kabyles ont pris attache avec l’ex-international des Verts Antar Yahia pour avoir son avis sur Ciccolini. Il l’a eu comme entraîneur à Bastia en 2004 et l’ancien capitaine de la sélection algérienne n’a pas tari d’éloges sur le coach corse en disant à ses interlocuteurs qu’ils feront une belle affaire en l’engageant. Il leur a ajouté que Ciccolini ne badine pas avec la discipline. Et comme le président Hannachi recherche avant tout un entraîneur capable de maîtriser le groupe, il n’a pas hésité à opter pour lui. Le fait qu’un joueur comme Antar Yahia ait loué ses mérites, cela a fait pencher la balance en sa faveur.

10 000 euros
Selon une source proche de la direction, le salaire du nouvel entraîneur de la JSK ne dépassera pas les 10 000 euros par mois. Afin de relancer sa carrière, le Corse a fait d’énormes concessions pour trouver un accord avec le président Hannachi. En ces temps des vaches maigres, le volet financier a été déterminant dans le choix de la direction de la JSK. C’est pour cela que les négociations entre les deux parties n’ont pas duré longtemps.

Invitation
D’après toujours notre source, une invitation sera envoyée à Ciccolini pour lui permettre d’avoir son visa dans les plus brefs délais. Quelques responsables kabyles annoncent son arrivée à Tizi Ouzou pour la journée de jeudi, mais un autre dirigeant qui a requis l’anonymat nous a assuré que le nouvel entraîneur de la JSK ne ralliera pas notre pays avant vendredi. Il lui faudra au minimum 48 heures pour obtenir son visa d’entrée en Algérie.

Contrat
Ayant donné son accord au président Hannachi, l’entraîneur corse devra signer son contrat à son arrivée en Algérie. Il s’est mis d’accord sur tout avec le président de la JSK et la signature de son contrat ne sera qu’une simple formalité.

Passé
Le nom de Ciccolini a été évoqué dans l’entourage de la JSK au début des années 2000, mais il a fallu attendre une dizaine d’années pour que le président Hannachi décide de l’engager. Il aura du pain sur la planche puisqu’il devra non seulement remettre l’équipe sur les bons rails, mais mettre aussi fin à certaines mauvaises habitudes.

Il supervisera l’équipe face à l’ASMO
Selon une source autorisée, François Ciccolini est attendu à Alger pour la journée de ce vendredi. Il devrait même superviser l’équipe à l’occasion de la rencontre face à l’ASMO comptant pour la 8e journée du championnat. S’il rejoint Alger ce vendredi comme l’annoncent les responsables de la formation du Djurdjura, il devra prendre place dans la tribune officielle du stade 20-Août-1955 aux côtés du président Hannachi. Ce sera une occasion pour lui d’avoir une idée sur ses joueurs avant d’entamer officiellement sa mission avec les Canaris.

Les équipes qu’il a entraînées

En 1997 il devient entraîneur à Porto Vecchio où il reste 3 ans. En 1999, il parvient a hisser Porto-Vecchio en 1/16 de finale de la coupe de France.

En 2000 il signe au SC Bastia à la préformation, il a en charge l'équipe des 16 ans avec qui il gagne le championnat de France (2002). Les Bastiais sont alors sacrés champions de France devant Auxerre. Puis il devient responsable du centre de formation et de l'équipe de CFA (2002/2004) et les pros (2004/2005). Il quitte sa fonction à 4 matchs du terme du championnat pour résultats insuffisants.

Après 2 ans sans emploi, il en profite pour passer son DEPF (2006/2008).

En 2008 il s'engage avec le RED STAR un peu trop rapidement en cours de saison. Il quitte le club pour l'AS Monaco où il reste 2 ans (2009/2010) comme entraîneur des U 19 finalistes du championnat de France et au cours de la saison 2010/2011 il gagna la Gambardella avec l’AS Monaco.

Le 14 mai 2011, son équipe remporte la finale de la coupe Gambardella aux dépens de l'AS Saint-Etienne (1-1, 4 à 3 aux tab). Ce succès permet à l'AS Monaco de remporter un troisième trophée dans cette catégorie, le premier depuis 39 ans.

Il est nommé entraîneur principal du club suisse de Neuchâtel Xamax en juin 2011. Il est remercié après deux journées de championnat avec l'ensemble du staff le 25 juillet 2011.

Compétition (21/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 4) - Page 8 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par rachid_as le Jeu 23 Oct - 17:06

Dans un communiqué rendu public hier
La JSK répond à la FAF


La Jeunesse sportive de Kabylie a répondu, hier, au communiqué de la Fédération algérienne de football. Dans un long communiqué de six feuillets, la direction kabyle a tenu à apporter des éclaircissements par rapport à tout ce qui a été évoqué dans le communiqué de la FAF. “La veille du match, une conférence de presse s’est tenue au siège du club du Zamalek. Étaient présents lors de cette conférence de presse, outre les deux présidents des clubs, le vice-ministre égyptien de la Jeunesse et des Sports et aussi l’ambassadeur qui ont pris successivement la parole. Le président du Zamalek et le vice-ministre de la Jeunesse et des Sports ont souhaité la bienvenue à la JSK. Son Excellence l’ambassadeur a souhaité d’autres initiatives de ce genre pour raffermir davantage les liens de fraternité. Faut-il relever l’émotion ressentie par la délégation algérienne quand deux grands journalistes égyptiens ont tenu publiquement à présenter leurs excuses pour les torts causés aux Algériens, suite aux malheureux événements qui ont émaillé le match de football qui a opposé notre équipe nationale à son homologue égyptienne au Caire. Imprégné des règles élémentaires de bienséance, le président Hannachi a tenu à faire part de sa gratitude pour les propos empreints d’esprit de solidarité, tenus par les responsables du Zamalek”, lit-on dans le communiqué. “Le président de la JSK a regretté que son club n’ait pas été soutenu par la hiérarchie footballistique de son pays, qui s’est, au contraire, hâtée de prendre des sanctions à chaud et qui sont véritablement ubuesques. Sinon comment qualifier les sanctions infligées par la Ligue nationale de football à la JSK interdisant l’accès aux stades à ses supporters quand celle-ci est en déplacement. Est-ce à dire qu’à l’entrée du stade, il faille exhiber sa carte d’identité pour savoir s’il s’agit d’un supporter de la JSK ! Cela s’appelle tout simplement une discrimination entre citoyens d’un même pays.”

L’affaire Ebossé

La direction de la Jeunesse sportive de Kabylie, à travers son communiqué, a tenu à répondre à la FAF concernant l’affaire Ebossé, où il a été clairement mentionné que M. Hannachi ignorait volontairement les règlements qui consacrent la responsabilité d’un club dans l’organisation d’un match. “Dans ce cas d’espèce, peut-on reprocher aux dirigeants du club de ne pas prendre les précautions adéquates. La réponse est là : ‘Puisque le pourfendeur, qui a rédigé ce communiqué, semble être dans le secret des dieux.’ Il doit savoir qu’une réunion s’est tenue au siège de la wilaya de Tizi Ouzou quelques jours avant le

match JSK-USMA, où étaient présents tous les responsables locaux impliqués dans le bon déroulement du match. M. Hannachi était bien évidemment là, et il a reçu toutes les garanties par son interlocuteur. Peut-on se référer au procès-verbal de la réunion.” Le même détracteur n’hésite pas à se moquer de M. Hannachi, car s’agissant de la cause de la mort de feu Ebossé, il a parlé de crise cardiaque. Sur ce point encore, le CHU de Tizi Ouzou avait évoqué plutôt un arrêt cardiaque. Quant au procureur de la République près le tribunal de Tizi Ouzou, c’est bien après les déclarations de Hannachi qu’il a indiqué les véritables causes de la mort d’Ebossé.

En outre, la FAF, à travers son communiqué, a reproché à Hannachi d’avoir adressé une missive à la CAF et de reprocher aussi d’avoir envoyé un recours à cette même instance sous le couvert de la FAF. “Pour ladite missive, il a été bien signalé qu’il s’agit d’une ‘doléance’ suite à la disparition tragique de feu Ebossé. Par le mot ‘doléance’, l’on entend entre autres définitions, le fait de déplorer des malheurs personnels. Jamais au grand jamais, il n’a été donc adressé à la CAF un recours sous le couvert de la FAF. La meilleure preuve en est qu’à la date du 8 octobre 2014, la JSK ignorait complètement si la CAF avait pris à son encontre des sanctions, ce n’est qu’en date du 13 octobre que la FAF a notifié la décision portant sanctions de la JSK par la CAF”, lit-on encore dans le communiqué. En réponse au communiqué de la FAF accusant Hannachi d’avoir oublié de révéler que c’est la Fédération qui a payé le transfert de la dépouille du feu Albert Ebossé et les billets d’avion de toute la délégation kabyle qui s’est rendue au Cameroun, la JSK répond : “Faut-il rappeler que feu Ebossé est un joueur camerounais. Est-ce trop demander à la FAF de remplir dignement le rôle qui lui est assigné en sa qualité d’instance suprême du pays en matière de football ? Quant aux billets d’avion de ‘toute la délégation’, pourquoi omettre de préciser que cette délégation était composée de seulement  deux membres du club ?”

Enfin, concernant l’affaire Dabo, la JSK souligne avoir “transféré le 25 novembre 2013 à la Banque de développement local de Tizi Ouzou, la somme de 64 000 euros. Cet ordre de virement a été malheureusement rejeté par la Banque centrale pour des motifs strictement administratifs et réglementaires. C’est la raison pour laquelle la JSK a sollicité la FAF pour faciliter le transfert effectif de la somme sus-indiquée. À la lumière de tout ce qui précède, y a-t-il un seul motif pouvant suggérer que le président de la JSK a pu porter atteinte à l’honorabilité de la FAF ?”.

Liberté (23/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 4) - Page 8 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 4)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 22 Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 15 ... 22  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum