[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match)

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Aller en bas

Résultat du Match

[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 Vote_lcap100%[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 Vote_rcap 100% 
[ 6 ]
[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 Vote_lcap0%[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 6

[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 Empty Re: [CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match)

Message par rachid_as le Ven 2 Mai - 10:17

JSK : La Rial désillusion

Inconsolable après la finale perdue devant le Mouloudia d’Alger, le capitaine Ali Rial maudira, sans nul doute, l’après-midi d’hier.

Contrairement à ses habitudes où il a toujours montré l’exemple à ses partenaires, hier, il a causé la perte de son équipe en marquant contre son camp à la 4e minute avant de rater son penalty lors de la séance des tirs au but. Son ratage a été fatal pour son équipe, laquelle s’est inclinée par 5 buts à 4. C’est vrai qu’il n’est pas le premier à rater un penalty, mais la question que d’aucuns se posent est de savoir pourquoi il a été désigné à être le premier tireur de son équipe, alors que le joueur présentait une charge émotionnelle forte ? D’un côté, il a marqué contre son camp au début de la rencontre avant d’égaliser sur penalty qu’il a provoqué lui-même à une minute du coup de sifflet final. De l’autre, il s’est prosterné à la fin du temps réglementaire pour remercier Dieu d’être venu à son secours en inscrivant le but égalisateur. Il avait même versé des larmes, car il savait que si le match s’était terminé sur le score d’un but à zéro, il se serait tenu comme l’unique responsable de la défaite de son équipe. Lui, qui, depuis qu’il a rejoint la JSK, a toujours donné le meilleur de lui-même, aurait souhaité contribuer à la consécration de son équipe. Malheureusement pour lui, il s’est retrouvé sous les feux de la rampe dans un match suivi par des millions de téléspectateurs. Il s’est racheté, certes, en fin de match en inscrivant le but égalisateur à une minute de la fin du temps réglementaire, mais la poisse l’a poursuivi même lors de la séance des tirs au but puisqu’il a raté son penalty, alors que quelques minutes auparavant, il n’avait laissé aucune chance au gardien Djemili. Le fait marquant de cette finale, est que le capitaine des Jaune et Vert est l’acteur principal. Il aurait aimé, bien sûr, que ce soit dans le bon sens en contribuant à la consécration de son équipe. Il est le malheureux de la finale et il a sûrement besoin de réconfort et de soutien après ce qui s’est passé hier. Il a sauvé son équipe à plusieurs reprises cette saison, malheureusement, il a trébuché au moment où il ne fallait pas.

Compétition (02/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 Empty Re: [CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match)

Message par rachid_as le Ven 2 Mai - 10:18

Coupe d’Algérie : Le Mouloudia au 7 ciel

Il aura fallu attendre la séance des tirs au but pour connaître le vainqueur de la coupe d’Algérie. Le MCA vient d’accrocher une 7e couronne à son riche palmarès à l’issue d’une rencontre pleine de rebondissements et où Rial aura été un acteur important dans cette finale.

Après une excellente entame de match qui n’aura duré que 3 minutes, la JSK se retrouva dominée par une équipe du MCA bien mieux placée sur le terrain. Complètement désorganisés, les Kabyles, qui donnaient l’impression en début de match de faire circuler le ballon, commenceront à commettre des erreurs qu’ils ne tarderont pas à payer cash. Incapable de jouer sur ses points forts, l’équipe de la JSK se retrouva avec une défense fébrile et qui fonctionnait mal, ce qui a permis au milieu du Mouloudia de monter et de créer quelques occasions qu’ils concrétiseront dès la 4e minute. C’est sur un corner bien botté de Zeghdane que le malheureux Rial dévie de la tête le ballon dans les filets de son propre gardien qui ne pouvait que constater les dégâts. Perdant leur sang-froid, les hommes d’Aït Djoudi perdront de nombreux ballons au milieu et même dans leur moitié de terrain. Le placement des Mouloudéens empêchait les Jaune et Vert d’enchaîner trois passes se faisant subtiliser le ballon facilement. Confondant vitesse et précipitation, les Kabyles commettaient des erreurs qui profiteront aux Vert et Rouge qui gagneront en confiance. Menant au score, les gars de Bouali géreront leur match, se contentant de se placer convenablement sur le terrain pour attendre l’adversaire et procéder par des contres rapides sur les ailes, où Bouguèche et Yahia-Chérif auraient pu être plus dangereux s’ils étaient plus sollicités. Le réalisme aura permis aux Algérois de terminer la première période avec un avantage d’un petit but. Au retour des vestiaires, les Canaris rentreront sur le terrain avec un tout autre visage. L’entraîneur Aït Djoudi qui a procédé à un changement avait raison de faire sortir Maroci qui était totalement transparent durant le premier half. Le discours du coach kabyle a eu un écho positif sur les joueurs qui dès l’entame de la seconde période se sont littéralement installés dans le camp adverse. Le pressing haut de la JSK a obligé les joueurs mouloudéens à se replier dans leur zone. Durant toute la deuxième mi-temps, le MCA n’a pu se procurer de réelles actions dangereuses, pendant que de l’autre côté on pressait de plus en plus pour rater une multitude d’occasions. Après quelques ratages, c’est en toute fin de match que les Jaune et Vert parviendront à remettre les pendules à l’heure.  La main de Djaghbala dans la surface offrira à Rial l’occasion de se racheter du but qu’il a inscrit contre son camp. C’est à la 89’ que la JSK égalisera et libérera ses milliers de supporters qui ont vécu cette finale sur les nerfs. Physiquement, les camarades d’Ebossé étaient nettement meilleurs en fin de match et notamment durant les prolongations. Mais c’était sans compter sur la hargne, la bravoure et le courage des joueurs du MCA qui n’ont pas abdiqués et ont résisté aux assauts kabyles. A la 119’, ces derniers ont raté la balle du K.-O. lorsqu’Ebossé sert Mekkaoui qui était dans une bonne position mais l’arbitre a levé son drapeau pour un hors-jeu peu évident. Il aura fallu attendre les tirs au but pour voir les deux équipes se départager après 120 minutes de suspense. C’est Rial qui était un acteur décisif dans ce match qui ratera le premier tir qui rebondira sur le poteau, un penalty raté qui privera la JSK de sa 6e coupe, tout en offrant au MCA une 7e qu’ils auront arrachée au forceps.

Compétition (02/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 Empty Re: [CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match)

Message par rachid_as le Ven 2 Mai - 19:15

Je dirai que la JSK a raté un titre qui lui revenait de droit vu son parcours.

Il ne faut pas tirer que sur l'entraineur, il a commis des erreurs, très graves même à ce niveau de la compétition mais il faut avouer qu'il a amorcé une période de redressement à la JSK qui donnera ses fruits dans 2 ans au maximum. Ceci a permis aux supporters de revenir et à l'espoir de renaitre.

Ce redressement doit continuer sinon c'est l'échec recommencé qui nous attend les prochaines saisons.

Concernant l'effectif, je dirai qu’à part les trois dernières recrues et le capitaine chikour qui a déstabilisé l'équipe quelques jours avant la finale (je sais de quoi je parle), il faut garder tout le monde sauf ceux qui veulent partir et ramener au maximum trois joueurs, un par compartiment.

C'est la conclusion que je fais de cette saison.

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 Empty Re: [CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match)

Message par rachid_as le Ven 2 Mai - 19:47

[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 20140512

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 Empty Re: [CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match)

Message par Bofartato le Ven 2 Mai - 21:01

pour le plafonnage je savait que c'etait quelque chose d’énorme pour quel sois réalisable...notre football va encore patauger dans la médiocrité...mais voila qui va être encore plus dangereux pour la JSK il nous sera impossible de recruté de bon joueur dans le championnat algerien...et je répète encore notre salut ne sera que dans la formation et qui doit se faire sur le long terme...il faut deja trouver un grand club étranger pour coopéré et ensuite faire une prospection dans tout le pays des meilleur jeune qui serons sélectionner et entrainer sur une longue periode...(un peut comme le paradou) et au bout de 5 a 8 ans on aura une sacré équipe...
le MCA l'ESS et l'USMA vont tout prendre sans compté les moyen financier du MCO  du CSC etc...si on veux revenir a l'age d'or il nous faudra compté que sur notre formation et nos enfant..car les année a venir serons sombre pour la JSK si on continue sur cette politique...

@jesuiskabyle.....dsl mais je sais pas ou tu a vu que nous devions gagné 4-0 on a une équipe mediocre...faut dire ce qui et le MCA comme la JSK sont mediocre...et le MCA a les moyen financier de s'offrir une bonne équipe si ces dirrigent font les chose correctement...ce qui et nullement notre cas....

ensuite pour mazari..si le coach l'aurai mie titulaire et que nous aurions perdu..vous aurai tous raller a dire pk il a pas mie asselah tout simplement asselah était le gardien numero 1 il était meilleur et il l'a mie on a perdu c'est tout...

+1 rachid...il faut pas tout mettre sur le dos de ait djoudi...lorsqu'on voie le rendement de benlamri,rial,asselah etc...qui pourtant sont les meilleur du club on comprend vite que c'est a cause des joueur qui a eu la défaite ait djoudi aurai pu se tromper certes...mais il n'est pas responsable du rendement mediocre des cadre car toute l’équipe et responsable...
âpre faut pas oublier que la plupart de l'effectif du MCA a participer a la final l'an dernier il on une experience contrairement au notre mais faut surtout retenir que ait djoudi a fait remontez l’équipe et il a ramenez les supporter qui on tout simplement boycotté la JSK qui était dans un etat pitoyable....et lui il a su la remonté avec une équipe toute nouvelle et il a donner sa chance au jeune...c'est pas mal ce qu'il a fait la 2eme place reste a porté ainsi que la 3eme alors il faut continuer a soutenir notre équipe et pas la faire couler a 5 journée de la fin on fera les compte a la fin de la saison mais j'insiste ait djoudi doit resté et il faut recruté entre 3 a 5 joueur max et préparé une équipe homogène pour l'an prochain il faut gardez la stabilité toute en la renforçant et crée de la concurrence....
Bofartato
Bofartato

Messages : 1090
Date d'inscription : 19/02/2014
Age : 28
Localisation : Ouadhia

Revenir en haut Aller en bas

[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 Empty Re: [CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match)

Message par rachid_as le Ven 2 Mai - 22:23

[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 20140513

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 Empty Re: [CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match)

Message par Bofartato le Sam 3 Mai - 0:27

j'ai trop peur pour les année a venir Crying or Very sad  ....je sens que notre équipe va joué le maintien  Crying or Very sad 
Bofartato
Bofartato

Messages : 1090
Date d'inscription : 19/02/2014
Age : 28
Localisation : Ouadhia

Revenir en haut Aller en bas

[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 Empty Re: [CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match)

Message par rachid_as le Sam 3 Mai - 9:57

[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 20140514

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 Empty Re: [CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match)

Message par rachid_as le Sam 3 Mai - 9:57

Bofartato a écrit:j'ai trop peur pour les année a venir Crying or Very sad  ....je sens que notre équipe va joué le maintien  Crying or Very sad 

j'espère qu'on laissera ce staff continuer .....

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 Empty Re: [CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match)

Message par rachid_as le Sam 3 Mai - 10:00

Coupe d’Algérie : Le MCA s’adjuge son 7ème trophée
Les Canaris n’ont pas à rougir


Les Canaris, qui espéraient s’offrir une sixième couronne, jeudi dernier, devant le Mouloudia d’Alger, ne sont pas parvenus à concrétiser ce rêve qu’ils caressaient depuis leur performance devant le tenant du titre, l’USM Alger, qu’ils avaient éliminé aux seizièmes de finale.

Mais il faut dire que ce n’est pas faute d’avoir osé. Les Jaune et Vert ont réalisé un grand match et méritaient largement un meilleur sort, eux qui ont fait l’essentiel du jeu, notamment en seconde mi-temps et lors des prolongations. Durant la première période, les Canaris, menés au score dès la 4’ de jeu sur un but de Rial, inscrit contre sans camp, ont su garder le moral et rester dans le match, évitant d’encaisser un second but. Au retour des vestiaires, les hommes d’Ait Djoudi sont revenus en force, contraignant les Mouloudéens à se recroqueviller en défense, laissant des espaces aux attaquants Canaris qui ont failli, maintes fois, égaliser. Loin de se décourager devant autant de ratages, les coéquipiers d’Albert Ebossé, qui a constitué un véritable poison pour la défense Mouloudéenne, finiront, à force de persévérer, par être récompensés, à juste titre, par un but inscrit, sur penalty à la 88’ de jeu, par le capitaine Rial. Ce sera, d’ailleurs, sur ce score de parité que l’arbitre Bichari a sifflé la fin du temps réglementaires (1-1).  Lors des prolongations, la domination était toujours du côté des Canaris, plus entreprenants que leur vis avis qui refusait le jeu, se contentant de quelques contre-attaques. Mais la volonté et la détermination des Canaris n’ont pas suffit pour trouver la faille, puisque en dépit d’une multitude d’occasions qu’ils se sont créées, le score resta inchangé et les deux équipes ont été invitées à se départager aux tirs au but. Une épreuve fatidique qui a souri, finalement, au MC Alger, qui réussira ses cinq tirs, contre quatre seulement pour la JSK. Une sentence, injuste pour les Canaris qui ont été nettement meilleurs que les camarades de Hachoud. Les Raiah and co n’ont pas à rougir d’avoir raté de brandir le trophée, tant désiré par toute la Kabylie. La chance leur a tourné le dos et est allée du côté de l’équipe qui a le moins joué… le football  est ainsi fait !

Des fans déçus, mais fier de leur équipe
À l’issue de la finale de jeudi dernier face au MCA, une grosse déception se lisait sur le visage des supporters de la JSK, qui se sont déplacés en masse à Blida pour soutenir leur équipe, avec la forte conviction de revenir avec le trophée. Une frustration partagée par toute la Kabylie, qui a suivi le match en direct sur le petit écran, et qui été tenue en haleine durant les 120 minutes de jeu et lors de la série fatidique des tirs au but qui a souri au MCA. Mais au-delà de cette forte déception, provoquée par le sort injuste qui venait d’arriver à leur Canaris qui ont pourtant mieux joué, les amoureux des Jaune et Vert se voulaient fiers  d’avoir gagné une équipe. Un groupe qui a été à la hauteur des attentes et qui a montré de bonnes dispositions. Selon de nombreux fans accostés, les joueurs ont fait ce qu’il fallait,  mais la chance n’était pas de leur côté. « Notre équipe a mieux joué. Elle aurait même pu tuer le match en son temps réglementaire, mais la réussite n’était pas au rendez-vous. Lors des prolongations, le MCA a été étouffé et dépassé, mais encore une fois, les nombreuses occasions que la JSK s’est procurée n’ont pas été concrétisées. Aux tirs au but, c’était un coup de poker, et la bonne carte était du côté du MCA ». Aujourd’hui, il est vrai que nous avons perdu la coupe, mais nous avons gagné une équipe que nous allons continuer à soutenir et à encourager ». Nous dira Mohand, un fan des Canaris. Un avis partagé par d’autres observateurs de la balle ronde, qui n’ont pas tari d’éloges à l’égard des camarades d’Ebossé, qui méritaient de remporter la coupe, au vu du rendement produit sur le terrain. Hier, que ce soit dans la ville des genêts ou à travers tous les villages de Kabylie, les commentaires allaient  encore bon train, et chacun reconnaissait que la JSK avait fait ce qu’il fallait, jeudi dernier, mais que les Dieux des stades n’étaient pas avec elle. Les avis sont unanimes à dire que la Kabylie a, certes, perdu la coupe, mais elle a gagné une équipe qui fera parler d’elle dans un avenir très proche.

5 Milliards de centimes pour la JSK et le MCA
Les deux formations qui ont animé la finale de la coupe d'Algérie, jeudi dernier, à savoir la  JS Kabylie et le MC Alger, ont reçu des récompenses financières d’un montant de 50 millions de dinars. C’est  le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, qui a remis les deux chèques au nom du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, aux présidents de la JSK et du MCA, Mohand Chérif Hannachi et Boudjemaâ Boumella, avant le début de la rencontre. A signaler que les deux équipes qui ont animé la finale de la coupe d'Algérie militaire, le Commandement de la 2e Région militaire et le Commandement des Forces de défense aérienne du territoire (2-1) ont, elles aussi, bénéficié de récompenses financières.

DDK (03/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 Empty Re: [CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match)

Message par rachid_as le Sam 3 Mai - 10:09

Elle aurait pu faire la différence pendant les prolongations
La JSK a tourné le dos à Dame Coupe



Que de regrets, de frustration et d’amertume dans le camp kabyle après ce ratage monumental en finale de Coupe d’Algérie. De l’amertume et de la frustration parce les Canaris ont eu certainement le grand mérite de ne pas avoir cédé au découragement et à l’affolement après le but précoce du Mouloudia inscrit malencontreusement contre son propre camp par l’infortuné capitaine kabyle Ali Rial dès la 3’ de jeu. Et à défaut de se laisser abattre par ce triste coup du sort, les Canaris n’ont pas perdu la boussole et ont su trouver les ressources nécessaires pour revenir dans le match et bousculer durant la majeure parti du temps réglementaire la formation mouloudéenne qui, à notre humble avis, a joué quelque peu avec le feu en se retranchant carrément derrière pour laisser l’initiative et le libre choix à l’adversaire du jour qui n’en demandait pas tant. Et ce fut en toute logique que les camarades d’Ebossé ont fini par arracher une égalisation miraculeuse en fin de match (88’). L’histoire retiendra que c’est le vaillant capitaine Alli Rial qui s’est admirablement rattrapé de sa grosse bourde de début de match en fusillant littéralement l’infortuné gardien algérois Djemili et redonner de l’espoir au camp kabyle au moment même où Dame Coupe tendait bien les bras aux veinards Mouloudéens. Mais comme Dame Coupe a toujours fait valoir ses caprices, elle a fini par prolonger le suspense et a fait valoir, comme de coutume, ses hésitations et ses gâteries.

Et c’est là que se situent les regrets kabyles dans la mesure où les Vert et Jaune n’ont pas cru réellement en leurs chances du fait qu’ils auront dominé copieusement les débats durant presque toute la période de prolongations sans pouvoir tirer profit alors que les gars du Mouloudia étaient visiblement sonnés par l’égalisation et le retour en force de la JSK en fin de partie. C’est dire que les Canaris doivent certainement se mordre les doigts car ils auraient pu éviter aisément l’épreuve fatidique des tirs au but qui, comme on le sait, est un véritable jeu à la roulette russe  avec tout ce que cela comprend comme chance  — ou malchance, c’est selon. 

Et pour preuve, sur les cinq tirs réussis par les Mouloudéens, le gardien Asselah était parti du bon côté et avait même réussi à toucher le cuir, ce qui aurait pu tourner le cours des évènements.  Toujours est-il qu’en football, l’on ne peut pas refaire un match encore que la composition d’équipe de la JSK alignée par Azzedine Aït Djoudi a donné lieu à quelques réserves car Maroci et surtout le Libyen Zaâbia, qui manquaient terriblement de compétition, sont passés complètement à côté de leur sujet alors que le jeune Aiboud qui a donné entière satisfaction ces dernières semaines aurait pu apporter sa touche de balle et surtout sa fraîcheur juvénile comme l’a si bien fait son compère Raïah. Certes, cette coupe est restée en travers de la gorge même si ce n’est pas la fin du monde, mais la JSK a tout intérêt à continuer à investir dans sa riche pépinière car des talents naissants et des valeurs sûres comme Raïah, Aiboud, Ferguène, Amara, Ihadjadène, Loukab, Hemmar et autres Oukal doivent bénéficier d’un capital confiance car ils constituent certainement des investissements sûrs pour la JSK de demain

À la veille de la finale de la Coupe d’Algérie 2014
Joseph Ged a rendu visite aux joueurs de la JSK

À la veille de  la finale de la Coupe d’Algérie 2014, le directeur général de Ooredoo, M. Joseph Ged a effectué dans la soirée de mercredi 30 avril 2014, une visite de courtoisie et d’encouragement aux joueurs de la Jeunesse sportive de Kabylie (JSK). Lors de ses entretiens avec les joueurs et les staffs technique et administratif de la JSK à leur tête le président du club  Mohand-Chérif Hannachi, M. Ged a exprimé ses encouragements aux joueurs en réitérant le soutien indéfectible et sincère de Ooredoo à cette illustre équipe plusieurs fois championne d’Algérie.

La visite du directeur général du sponsor principal et officiel de l’équipe, a été grandement appréciée par les joueurs et l’encadrement de la JSK. Pour rappel, Ooredoo est le sponsor officiel de la JSK depuis 2010 et s’est engagé depuis à fournir les meilleurs moyens pour aider le club à réaliser ses objectifs. Ooredoo, premier partenaire du sport national, est également le sponsor principal et officiel de la Fédération algérienne de football (FAF), de l’équipe nationale, de la Coupe d’Algérie et de neuf (09) clubs de football professionnels. Le Département des Relations Publiques et Médias.

Liberté (03/05/2014)


Dernière édition par rachid_as le Sam 3 Mai - 10:16, édité 1 fois

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 Empty Re: [CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match)

Message par rachid_as le Sam 3 Mai - 10:10

Mohand-Chérif Hannachi : “Je refuse de parler d’échec !”

Le président de la JSK, Mohand-Chérif Hannachi, a estimé en fin de match que son équipe méritait de gagner cette Coupe d’Algérie. “Nous étions largement meilleurs que notre adversaire. Tout le monde a vu que nous avons bien joué, sauf que la chance ne fut pas de notre côté lors de la séance des tirs au but. Le Mouloudia a été plus chanceux, il a eu la coupe. Je leur dis mabrouk”, souligne-t-il. “Malheureusement en finale il y a toujours un vainqueur et un vaincu, et ce n’est pas le meilleur qui a gagné aujourdhui. La chance n’était pas de notre côté. Je suis fier de la prestation de mes joueurs, et cela prouve que l’équipe de la JSK méritait d’arriver en finale”, précise le boss kabyle. Toutefois, le doyen des présidents des clubs algériens n’a pas manqué l’occasion de faire endosser l’échec à l’arbitre de la rencontre, M. Bichari, qui a privé son équipe d’un penalty au cours du match. “Il y a un penalty que l’arbitre a refusé de siffler en notre faveur. Il faut juste revoir les séquences du match et vous verrez qu’il y avait bel et bien penalty. Il n’était pas dans le coup”, a martelé Hannachi.

Et d’ajouter : “L’arbitre n’a pas été à la hauteur ce soir, pour ne pas dire autre chose. Bichari nous a arbitrés deux fois cette saison, il était pourtant excellent, mais cette fois en finale il était out.” “Je suis plus que satisfait de mon équipe, nous avons bien joué, et j’ai eu la satisfaction des supporters de la JSK qui m’ont tous remercié de la prestation de leur équipe dans cette finale, je suis justement plus que touché par ce geste. Quand on vous remercie alors que vous n’avez pas remporté la Coupe, cela veut tout dire”, indique en outre Hannachi. Il a également rendu hommage aux fans de la JSK. “Je remercie infiniment nos supporters qui se sont déplacés ici à Blida pour nous soutenir, je suis plus que reconnaissant envers eux. Déjà qu’ils ont refusé notre aide pour leur acheter des tickets de stade, ils ont préféré les payer au lieu de les recevoir gratuitement. Ils étaient plus qu’exemplaires tout au long de la partie. Dommage, on voulait leur rendre la pareille en leur offrant cette coupe mais  ça n’a pas été le cas, je suis déçu pour eux”, dira le président.

La JSK est appelée à se pencher sur ce qui reste comme matches en championnat pour essayer de décrocher la deuxième place qualificative pour la Champions League africaine : “On est obligé de bien négocier la suite du championnat cette semaine et tenter de décrocher la seconde place.” En ce qui concerne l’avenir du coach Aït Djoudi, Hannachi est resté évasif : “L’avenir de l’entraîneur n’est pas d’actualité, vous profitez toujours de situations pareilles pour évoquer la question de l’entraîneur, il n’y pas eu d’échec pour remettre en cause l’avenir de l’entraîneur.?Le championnat n’est pas terminé.?On verra par la suite.”

Liberté (03/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 Empty Re: [CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match)

Message par rachid_as le Sam 3 Mai - 10:11

Tout en estimant que la JSK ne méritait pas de perdre cette coupe
Belloumi : “L’enjeu a finalement tué le jeu !”


Téléspectateur attentif de cette finale qu’il n’a “voulu rater sous aucun prétexte” et pour laquelle il a dû “renoncer à quelques-unes de (ses) obligations professionnelles pour pouvoir suivre la seconde mi-temps, les prolongations et la fatidique séance de tirs au but”, Lakhdar Belloumi estime que le choc entre la JS Kabylie et le MC Alger a “beaucoup plus valu par l’intensité des débats que par le spectacle proposé”. “Techniquement, nous n’avons pas assisté à une grande finale. Il y avait beaucoup de déchets techniques, trop de pertes de balle et un jeu décousu de part et d’autre. L’écrasante majorité des actions n’allaient pas au bout, les contres étaient interrompus, mal engagés ou maladroitement vendangés, tantôt pour un mauvais contrôle, tantôt pour un hors-jeu assez naïf.. En revanche, rien à redire côté intensité et engagement”, estimait, ainsi, dès la fin des débats jeudi en tout début de soirée, l’ancien meneur de jeu de l’EN pour lequel “l’enjeu a, en somme, tué le jeu”. “C’est toutefois compréhensible”, nuance cependant l’ex-gloire africaine des années 1980, pour lequel “en dépit des consignes des entraineurs, cela se passe dans la tête des joueurs. Et on n’y peut rien”. “Personne ne veut jouer une finale et la perdre. Personne ne veut trop ouvrir le jeu, favoriser l’offensive à outrance au risque de se découvrir derrière et de perdre ainsi un titre majeur qui a une saveur toute particulière. La Coupe, toute la ferveur populaire qu’il y a autour, l’engouement médiatique et la présence des hauts responsables de l’Etat, personne ne veut que ça se termine en larmes et en regrets. D’autant plus que les supporters pour qui c’est une fête se souviennent surtout de ceux qui ont soulevé le trophée, pas de ceux qui ont développé les plus belles phases de jeu”, soulignera, encore, un Lakhdar Belloumi qui avait du mal à prendre position pour l’un des deux adversaires mais qui reconnaissait, volontiers “une certaine supériorité de la JSK dans le jeu”. “Aucune des deux équipes ne méritaient de perdre. La JSK et le MCA sont deux grands clubs qui ont beaucoup donné au football national et qui ont honoré l’Algérie dans les compétitions internationales. On sentait, cependant, que la JS Kabylie était plus entreprenante en seconde période. Elle en voulait beaucoup plus. On sentait que ses joueurs avaient vraiment à cœur d’égaliser. Comme ils y ont cru jusqu’au bout, ils ont fini par forcer le destin dans les derniers instants de la rencontre. Ils ont réussi leur entreprise puisqu’ils ont gagné le droit de disputer les prolongations”, indiquera l’ancien mouloudéen, tout charmé par “la performance des deux gardiens de but, plus particulièrement celui du Doyen”. “J’avais un pressentiment que cette finale irait jusqu’aux tirs au but. Lors de cet exercice décisif, c’est le gardien du MCA Djemili qui a fait la différence d’entrée en détournant sur son montant droit le tir au but de Rial. Il a été déterminant pour la victoire finale mouloudéenne. Mais il n’a pas attendu les tirs au but pour se montrer décisif puisqu’il aura été l’élément le plus en vue de son équipe et, de loin, le plus rassurant. Du début à la fin, il a été sans reproche. Il mérite, donc, largement le titre d’homme du match”, estime, en guise de conclusion, l’inoubliable et indémodable ancien numéro 10 des Verts.

Liberté (03/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 Empty Re: [CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match)

Message par rachid_as le Sam 3 Mai - 10:12

Malgré la grosse déception enregistrée dans toutes les contrées de Kabylie
Les supporters ont défilé aux cris de “Maâlich ya Rial !”


Au coup de sifflet final de l’arbitre international Mohamed Bichari qui mettait fin aux dernières illusions kabyles, la déception était aisément perceptible chez les supporters kabyles à travers toutes les localités de Kabylie. Les milliers de supporters kabyles, qui n’avaient pas la chance de rallier le stade Mustapha-Tchaker de Blida pour diverses raisons, caressaient le rêve fou de voir le trophée revenir cette année encore en Kabylie, et ils se préparaient même à faire la fête en cas de victoire de la JSK face au MCA. Mais Dame Coupe en a décidé autrement, et la déception des fans kabyles était compréhensible, car c’est quand même frustrant d’échouer au stade final de l’épreuve. Mais si la JSK a perdu la coupe, elle aura certainement gagné en matière de fair-play, de sportivité et surtout d’humilité dans ces moments difficiles. Au centre-ville de Tizi Ouzou, de nombreux supporters avaient la mine défaite mais l’heure était à la dignité. “Nous avons perdu une coupe qui était largement à notre portée, mais c’est la loi de la coupe. Quoi qu’il en soit, nous resterons toujours fidèles à la JSK”, diront de nombreux supporters, qui estiment que la JSK a rivalisé largement avec le MCA et aurait pu prétendre aisément à la victoire finale. Mieux encore, on a eu droit à une grande première en Kabylie, puisque de nombreux supporters ont longuement défilé dans les principales artères de la ville des Genêts après la défaite pour exprimer leur fierté de “supporters amazighs” et surtout leur grande sympathie pour leur vaillant capitaine d’équipe, Ali Rial, considéré à juste tire comme étant “le héros malheureux” de cette 50e finale de Coupe d’Algérie, lui qui avait égalisé à la fin du temps réglementaire, après avoir marqué contre son camp au tout début de la partie, puis finalement malheureux dans l’épreuve des tirs au but.  “Maâlich ya Rial ! Maâlich ya Rial”, ont longuement scandé les inconditionnels kabyles à travers des cortèges de voitures bariolées de vert et de jaune, et agrémentés de concerts de klaxon durant toute la soirée, ce qui faisait réellement plaisir à voir. Il est vrai que les fans de la JSK avaient prêté serment d’honorer leur club dans tous les cas de figure, autrement dit dans la victoire et dans la défaite. Une telle attitude n’a fait qu’honorer comme il se doit l’image de marque du prestigieux club kabyle, car ses supporters auront finalement compris qu’une défaite aussi cruciale que celle d’hier n’est certainement pas la fin du monde. C’est cette leçon de sportivité et de fidélité que la JSK doit positiver au maximum, d’autant plus que tous les joueurs ont respecté à la lettre le cérémonial protocolaire de fin de match, car ils auront bien compris qu’en football, il y a toujours un vainqueur et un vaincu, et dans un cas comme dans l’autre, la terre continuera sûrement de tourner, n’est-ce pas ?

Liberté (03/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 Empty Re: [CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match)

Message par rachid_as le Sam 3 Mai - 10:26

Les supporters des deux clubs donnent l’exemple aux responsables

On avait très peur avant cette finale ! Oui, il faut le dire, les relations entre les deux clubs se sont beaucoup envenimées après les attaques de Moh-Chérif Hannachi à l’encontre du Mouloudia et la riposte de Boudjema Boumella. Les déclarations des deux présidents ont, en effet, créé une grosse tension entre les deux galeries. On craignait les débordements entre les supporters mouloudéens et ceux de la JSK. Finalement, c’est le contraire qui s’est produit. Mis à part les taquineries entre les deux galeries avant et pendant le match, il ne s’est rien passé de grave. Aujourd’hui, on peut même dire que nos jeunes sont matures et comprennent qu’il ne faut pas rentrer en conflit avec leurs homologues à cause d’une personne ou deux. Il faut dire que le véritable vainqueur de cette finale a été le fair-play exemplaire entre les deux galeries.

Beaucoup se sont déplacés ensemble à Tchaker
Avant le match, les deux galeries n’ont pas manqué l’occasion de donner l’exemple. En effet, nous avons aperçu beaucoup de supporters kabyles et mouloudéens faire le déplacement ensemble d’Alger vers Blida pour suivre la rencontre. Aux alentours du stade, les fans des deux clubs étaient côte à côte, alors que ni escarmouches, ni affrontements n’ont été notés.

Des Blidéens ont tenté de manipuler quelques Kabyles pour attaquer la tribune mouloudéenne, mais en vain
Au contraire, c’était quelques jeunes Blidéens, mal intentionnés, qui ont tenté de semer la zizanie, en manipulant des supporters de la JSK pour attaquer les tribunes sud où étaient installés les supporters du Mouloudia. Tout d’abord, il faut bien préciser qu’il ne s’agissait que d’une minorité de jeunes, issus des quartiers voisins du stade. Il y avait aussi des gens de Blida, qui étaient venus à Tchaker pour assister à cette fête et surtout donner une belle image de la ville des Roses. Mais deux heures avant le coup d’envoi du match, on avait assisté, derrière les gradins, à une véritable guerre de projectiles entre les supporters mouloudéens et blidéens. Ayant déjoué le plan de ces derniers, les Kabyles avaient décidé de se retirer et de ne pas rentrer en conflit avec les Mouloudéens. Cette bande de voyous, qui avait pris place dans les tribunes nord du stade avec les supporters kabyles, voulait régler ses comptes. Il aura fallu un bon moment pour que le calme revienne, suite à une intervention énergétique des forces anti-émeutes.  

À la sortie du stade, chacun applaudissait son adversaire
Le moment fort, c’était la fin du match ! Alors que les supporters mouloudéens sont restés plus longtemps dans les gadins pour jubiler, après cette septième consécration historique ; ceux de la JS Kabylie avaient quitté les gradins juste après le penalty réussi par Sabri Gherbi. Mais comme par hasard, les supporters des deux camps se sont rencontrés à la sortie et chacun avait son périmètre. Là, les fans mouloudéens n’ont pas cessé d’applaudir leurs homologues kabyles, et vice versa.

«Chnaoua w laârouche, khawa khawa»
C’était une ambiance de fraternité entre les supporters des deux clubs. Les Kabyles félicitaient les Mouloudéens par leur consécration en laçant : «Félicitations» et «Mabrouk alikoum». Quant aux Mouloudéens, ils ont répondu par des chants : «Chnaoua w Laârouche, khawa khawa.» Désormais, cette histoire d’hostilités entre les deux équipes est enterrée à jamais. On aimerait bien que les responsables des deux clubs ne commettent plus ce genre d’erreur, pour ne pas dire autre chose.

Le Buteur (03/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 Empty Re: [CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match)

Message par rachid_as le Sam 3 Mai - 10:32

JSK : La Kabylie sous le choc !

C’est la désillusion totale. La JSK a perdu jeudi soir son objectif principal de cette saison, à savoir la Coupe d’Algérie. Toute la Kabylie, Tizi plus précisément, était hier sous le choc. Les supporters n’arrivent pas encore à expliquer la défaite face à une équipe du MCA prenable et que le seul but a été offert gracieusement par le capitaine des Jaune et Vert. Alors que dans toute la Kabylie, les supporters ont préparé la fête, hier, on a constaté que la ville de Tizi et toutes les autres localités de la région ont sombré dans un climat de tristesse.

Les fans présents à Tchaker ont quitté le stade en larmes
Il y avait une énorme tristesse chez les nombreux supporters de la JSK, qui ont envahi la veille de la finale la ville des Roses pour soutenir leur équipe. A la fin de la série des tirs au but, ils ont quitté le stade en pleurs non sans applaudir les joueurs, un comportement qui en dit long sur leur sportivité. La grosse déception se lisait sur leurs visages, eux qui sont rentrés chez eux à des heures tardives de la nuit.

Les choix du coach les divisent
Chez les supporters kabyles, on n’arrivait toujours pas à expliquer les choix de l’entraîneur Aït Djoudi, qui a laissé sur le banc des jeunes joueurs talentueux et plus frais physiquement, pour opter sur des  éléments en manque de compétition et qui reviennent de blessure. Certes, le staff technique a essayé de justifier ses choix avant le match par leur expérience, mais les fans n’arrivaient pas à digérer ses arguments, tant certains remplaçants pouvaient faire la différence, sans qu’ils soient sollicités.

«Pourquoi a-t-on laissé Aïboud sur le banc ?»
La question qui revenait sur leurs lèvres, vingt-quatre heures après la défaite, c’est la non-participation du jeune et talentueux élément du milieu, l’international olympique Aïboud. Ce joueur, qui s’est préparé physiquement, techniquement et même mentalement pour prendre sa place, n’a pas eu cette chance, alors qu’il pouvait donner un plus à l’équipe.

La LDC, le seul objectif pour sauver la saison
Maintenant que Dame coupe a choisi une autre destination, les Canaris n’ont qu’un seul autre objectif en championnat, celui de terminer la saison à la deuxième place pour se qualifier à la Ligue des champions la saison prochaine. Néanmoins, pour de nombreux observateurs, cette mission n’est pas acquise, sachant que l’ESS, qui a surclassé la JSK depuis la précédente journée, est aussi bien partie pour arracher cette deuxième place, c’est dire que la concurrence sera des plus rudes, et à partir de la prochaine rencontre face au CABBA, l’erreur n’est pas permise pour les gars du Djurdjura.

L’oreille sera tendue cet après-midi à Béchar
Les Kabyles, qui espèrent terminer la saison à la deuxième place, vont tendre l’oreille, cet après-midi, vers le stade de Béchar qui abritera la rencontre JSS-ESS, comptant pour la 26e journée de la Ligue 1 Mobilis. Cette rencontre touche directement la JSK, qui attendra un faux pas de l’ESS pour préparer son match face au CABBA pour s’emparer, à nouveau, de la deuxième position. Un match nul ou une victoire des Aigles noirs compliquerait sérieusement la tâche des Canaris.

Le Buteur (03/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 Empty Re: [CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match)

Message par rachid_as le Sam 3 Mai - 10:37

Amrouche : «La JSK n’a pas osé !»

Rezki Amrouche a joué et entraîné la JS Kabylie. C’est au poste de défenseur central qu’il s’est distingué et, à ce titre surtout, il est le mieux indiqué pour analyser la prestation de Rial, héros malheureux de la finale, et refaire le match par la même occasion. Si l’ancien international du Club Africain n’accable pas Rial, il n’hésite pas à souligner que «la JSK n’a pas osé !»

La JSK, votre ancienne équipe, a perdu la finale de la coupe d’Algérie contre le MCA, comment jugez-vous sa prestation ?
Je ne serai sans doute pas le seul à relever que la JSK a dominé presque toute la rencontre. Mais, comme on dit, dominer n’est pas gagner. Le Mouloudia a abordé le match en ne perdant pas de l’esprit qu’une finale se joue souvent sur un détail. A mon avis, si la JSK a échoué, c’est parce qu’elle n’a pas osé. Peut-être parce que son équipe est composée en majorité de joueurs qui ont livré une finale pour la première fois de leur carrière. Dommage pour la JSK que j’aurais aimé voir sacrée. Mais bon, dans une finale, il y a toujours un vainqueur et un vaincu, il faut accepter la sentence.

Vous dites que la JSK n’a pas osé, pouvez-vous développer votre opinion ?
En tant que technicien, je suis d’avis à dire que la JSK avait les moyens de tuer le match durant les 90 minutes du temps réglementaire. Après avoir ouvert la marque, le MCA s’est cantonné derrière, se limitant à procéder par des contres. Cela tout le monde l’a constaté. À partir de là, on a clairement vu que la JSK a pris le match en main, elle pouvait donc faire la différence et tuer le match en 90 minutes, et ce, pour plusieurs raisons.

Lesquelles ?
C’est parce que la JSK avait une meilleure fraîcheur physique et que, de plus, elle avait la possession du ballon. Elle avait une bonne emprise sur la rencontre.

Finalement, si vous dites que la JSK n’a pas osé, doit-on comprendre que c’est parce qu’Aït Djoudi n’a pas mis assez d’attaquants ?
A mon avis, oui. Mekkaoui a été aligné devant, dans le couloir, mais il reste un défenseur, pour moi. Mekkaoui est bon quand il monte de derrière, mais il ne peut pas le faire quand il est dans le couloir. Cela étant dit, Aït Djoudi connaît mieux que moi son équipe, c’est lui qui a été avec elle toute la semaine avant la finale, il sait qui était en forme et qui ne l’était pas, il a donc ses raisons.

Vous vous rangez donc du côté de Hannachi qui a laissé entendre que les rentrées de Raiah et Aouedj ont été tardives ?
C’est le choix de l’entraîneur, c’est lui qui doit décider. Moi, je suis toujours contre le fait qu’un autre que le coach intervienne dans le domaine technique. Hannachi a dit ce qu’il a dit, mais le premier responsable technique c’est l’entraîneur. Et puis à quel moment aurait-il fallu intégrer ces deux joueurs ? D’entrée comme titulaires ? De mon point de vue, quand Raiah et Aouedj sont rentrés, ils avaient quand même assez de temps pour faire la différence. Ils avaient au minimum les deux prolongations pour le faire, cela sans compter leur temps de jeu en seconde période du temps réglementaire. Dans une équipe de football, on aligne onze joueurs et c’est l’entraîneur qui décide. Je crois qu’Aït Djoudi sait ce qu’il fait.

Alors, finalement, Hannachi s’est trompé dans son jugement ?
Je ne parle pas de Hannachi, je parle d’Aït Djoudi qui a fait un choix. Et s’il fallait injecter ces deux joueurs plus tôt, à la place de qui aurait-il fallu le faire ? Selon moi, il aurait été plus judicieux de ne pas titulariser Maroci. Cela faisait un moment qu’il ne jouait pas en raison de sa blessure, il aurait été plus opportun de le garder sur le banc et le lancer en seconde mi-temps.

Le match n’a pas été d’un grand niveau, quelqu’un a trouvé la formule pour la résumer : une finale à 3 Rial !
Oui, c’est vrai. Il ne s’agit pas cependant d’accabler Rial. Il ne faut oublier les nombreuses fois où il a fait gagner la JSK. Il a marqué contre son camp, l’erreur est humaine.

Etait-ce la faute de Rial ou, comme le disent certains, d’Asselah ?
J’ai évolué au poste de défenseur central et je sais de quoi il en retourne dans cette situation. Si Asselah a crié «laisse !», ce serait donc la faute de Rial. Si le gardien ne l’a pas fait, alors ce serait l’erreur du défenseur. Peut-être y a-t-il eu manque de communication entre les deux, en fin de compte ? Le but est survenu très tôt, la défense a manqué de concentration. On a surtout oublié qu’une finale se joue sur des détails.

Rial s’est rattrapé ensuite en égalisant sur un penalty contesté par les Mouloudéens…
Là, il n’y a pas de doute, le penalty y était, il y avait faute de main de Djeghbala. On l’a vu à la télévision. 

Malheureusement, Rial s’est loupé à la fin dans son tir au but. A-t-il bien fait de le tirer dans le même côté que pour son but égalisateur ?
Rial a fait son choix. Il est arrivé aux meilleurs joueurs du monde de se planter dans cet exercice. Rappelez-vous ce qui est arrivé à Franco Baresi, l’illustre défenseur central du Milan AC. Avec la sélection italienne, il a loupé son tir au but en finale de la Coupe du monde, en 1994, aux USA ! Voilà une preuve supplémentaire que ça arrive même aux plus grands.

Au bout du compte, la malédiction de la JSK en finale face au MCA se poursuit…
Voilà, après Oran et le stade Zabana, cette fois, c’est Blida et le stade Tchaker. Mais ce qui est le plus désolant, c’est que la JSK va terminer sa saison sans aucun titre, c’est dommage pour un aussi grand club. Cela fait maintenant plusieurs années que le club ne gagne pas de titre, ce n’est pas bon. Jadis, on remportait chaque saison un titre : le championnat, la coupe d’Algérie ou la coupe d’Afrique. Ce n’est plus le cas.

Que doit faire la JSK pour redorer son blason ?
Déjà, il faut la stabilité du staff technique. Il faut garder Aït Djoudi pour deux ou trois années consécutives, c’est ce qui faisait gagner les titres à la JSK d’antan. De mon temps, nous avons eu Harouni, Allah yerrahmou, durant deux saisons, ce fut pareil avec Saâdi. C’est de cette manière qu’on permet à un coach de connaître ses joueurs et d’en tirer le meilleur ensuite.

Faut-il renforcer le groupe avec de nouvelles recrues ?
La JSK a un bon effectif. Son équipe est solide en défense, le milieu de terrain est bon, en attaque il y a Ebossé mais également Messaâdia qui aurait été bien utile ce jeudi contre le MCA. L’an passé, il débloquait les situations, il a un excellent jeu de tête avec un excellent timing. Mais bon, ce qui manque vraiment à la JSK, c’est un meneur d’hommes au milieu, un peu comme l’étaient Kaci Saïd Mohamed et Chérif El-Ouazzani à l’époque.

Pourquoi de tels joueurs spécialement ?
La JSK joue bien au ballon, mais, quand elle est confrontée à des équipes agressives, elle perd de sa superbe. Un meneur d’hommes comme ces deux gars boosterait l’équipe et lui permettrait de se transcender contre des adversaires agressifs.

Comment ça se passe pour vous avec le NRB Réghaïa ?
Dieu merci, à merveille. A mon arrivée, l’équipe était au bas du classement de la Ligue nationale amateur. Les responsables du club ont été à mes côtés. Maintenant, à six journées de la fin, le club a assuré son maintien.

On pourrait alors vous voir à la JSK ?
A mon avis, non. Peut-être dans cinq, six, sept ans... Pour le moment, je suis très bien, je suis même aux anges !

===================

Bio express
Rezki Amrouche est un ancien défenseur international algérien né le 17 novembre 1970. C’est au NA Hussein Dey qu’il a été formé avant d’aller vite gonfler les rangs de la JS Kabylie. En optant pour la Club Africain, en Tunisie, il brille au point de faire rappeler Fodhil Megharia, son illustre devancier dans le même club et en sélection. Après un retour à la JSK, il rejoint le Stade Brestois pour deux saisons, avant de rentrer définitivement au pays. Il portera tour à tour les couleurs de l’USM Blida, de la JSM Béjaïa puis de l’OM Ruisseau où il achève sa carrière de footballeur avant de passer de l’autre côté de la barrière et revenir entraîner la JSK, en compagnie de Nasser Sandjak. Sa carrière de footballeur a été bien remplie, cependant. Avec la JSK, il a remporté le championnat d’Algérie, l’ex-coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe, la coupe de la CAF et la Ligue des champions arabe. Sous le maillot du Club Africain, il a brandi la coupe de Tunisie.

Il a manqué le but csc de Rial
Rezki Amrouche n’a pas assisté en direct au but marqué, dès la 4’, contre son camp par Rial. «J’étais au volant de ma voiture, quand je suis rentré à la maison, on jouait déjà la septième minute de la finale», relate l’ancien défenseur international de la JSK, avant de poursuivre : «J’ai été alors surpris de voir le score déjà en défaveur des Canaris. J’ai dû attendre quelques minutes pour voir la réalisation, à l’occasion d’un replay qui m’a montré que la JSK avait encaissé un but contre son camp.»

Le Buteur (03/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 Empty Re: [CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match)

Message par jskafon le Sam 3 Mai - 10:40

dur le réveil...
jskafon
jskafon

Messages : 91
Date d'inscription : 08/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 Empty Re: [CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match)

Message par Bofartato le Sam 3 Mai - 12:33

rachid_as a écrit:
Bofartato a écrit:j'ai trop peur pour les année a venir Crying or Very sad  ....je sens que notre équipe va joué le maintien  Crying or Very sad 

j'espère qu'on laissera ce staff continuer .....
le staff??? tout va dépendre de hanachi et ces choix stupide lui et omar ghrib tel que je lai connais il hésite pas une seconde a limoger des entraineur juste pour 3 défaite....sais gent la veulent que du résultat immédiat...il recrute il recrute des maçon âpre il disent au entraineur de gagné le championnat ou la coupe...il passe leur temps a jarté les entraineur au lieux de lancer un vrai projet sur le long terme avec UN bon entraineur et ensemble il recruterons les joueur qui faut etc..et qui laisse surtout le temps de s'adapté etc...faut une ligne tracer...aucun entraineur ne peut faire des miracle.....mais sa hanachi a encore rien compris

c'est bien de sa que j'ai peur mon cher rachid qui vire ait djoudi et qui va encore se mettre a chercher un entraineur il va perdre sont temps alors qui vos mieux gardez la stabilité et commencer a prospecté des maintenant pour recruté 3 a 4 voir 5 joueur de qualité dans l championnat algerien et africain on et pas obliger d'avoir des nom connue il faut recruté les joueur talentueux regardez l'ESS il on recruté des joueur inconnue..et il était champions chaque année...il on su crée une équipe homogène pourquoi pas nous?
Bofartato
Bofartato

Messages : 1090
Date d'inscription : 19/02/2014
Age : 28
Localisation : Ouadhia

Revenir en haut Aller en bas

[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 Empty Re: [CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match)

Message par rachid_as le Sam 3 Mai - 20:00

[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 20140515

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 Empty Re: [CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match)

Message par Bofartato le Sam 3 Mai - 21:57

mdrrr arête rachid :p je te jure tu me fait trop de la peine :p
Bofartato
Bofartato

Messages : 1090
Date d'inscription : 19/02/2014
Age : 28
Localisation : Ouadhia

Revenir en haut Aller en bas

[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 Empty Re: [CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match)

Message par rachid_as le Dim 4 Mai - 9:13

Bofartato a écrit:mdrrr arête rachid :p je te jure tu me fait trop de la peine :p

tu parles de quoi ?

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 Empty Re: [CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match)

Message par handis le Dim 4 Mai - 19:24

Evidemment l'erreur c' était l'incorporation de Maroci. Quoique c'est un très bon joueur, mais il n'est pas encore compétitif. Il a manque plusieurs matches avec ses coéquipier il lui faut du temps pour se fondre avec le group.

Je ne comprends pas aussi la sortie de Beziouen, il était présent dans toutes les offensives.

Bon je suis d'accord avec la mise de Aiboud sur le Banc, parceque Mekkaoui peut assumer le rôle de défenseur et attaquant au meme temps..mais la cle c'était RAIAH , on aurait du le faire rentrer des le départ au lieu de Maroci.

Ebosse, n'est pas vraiment un attaquant redoutable, je pense que la JSK doit chercher un vrai avant centre pour la saison prochaine….

L'equipe a Maintenir pour la saison prochaine:
Asselah
Remache
Bencherifa
Mekkaoui
Benlamri
Rial
Raiah
Aiboud
Ebosse (Mais on doit recruter un vrai avant center si on en trouve un)
Yesli (C'est Djamel Menad)
Aouadj (a condition qu'il soit sérieux)
Sedkaoui

le reste a preter

handis

Messages : 84
Date d'inscription : 04/05/2014
Localisation : Toronto

Revenir en haut Aller en bas

[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 Empty Re: [CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match)

Message par Bofartato le Dim 4 Mai - 19:47

rachid_as a écrit:
Bofartato a écrit:mdrrr arête rachid :p je te jure tu me fait trop de la peine :p

tu parles de quoi ?
lol ben ta façon de parlez ta tout tristounet :p miskineeee!!!!! ^^ c'est pour sa je dit que tu me fait trop de la peine on dirait tu dort pas a cause de cette défaite ^^

@handis: je suis pas d'accord avec toi pour ebossé qui et le meilleur attaquant du championnat actuelement....quel meilleur avant centre veux tu chercher??? l'USMA et l'ESS qui nous dépasse leur attaquant dépasse pas le notre donc je pense que le probleme se situe au milieux de terrain....il nous faut un milieu offensive de qualité...si on aurai eu des djabou tu verra que le probleme c'est pas ebossé qui marque pas mal de but mais la ligne offensive n'est pas au top et justement il nous faut recruté dans ce compartiment la

âpre la defense je la trouve pas top mais je pense qu'il faut donner une meilleur impulsion a l'attaque et pour sa il faudra avoir un puissant milieux de terrain je pense que avec messadia ebossé et zaabia ya de quoi faire en attaque...regardez le parcours de zaabia il et jeune et pourtant il était un très bon attaquant partout ou il et passer ebossé a prouver sont talent et sa puissance en attaque et messadia traverse des temps dure mais le peut ou il a était incorporé il a marqué

repellez vous de hamiti et boulemdais on sais séparé d’eux car on a dit qui sont nul et pourtant il font les beau jour du MCEE et du CSC et il sont parmi les meilleur buteur du championnat.....tout simplement le probleme réside dans notre milieux offensive qui gagne pas beaucoup les duel qui n'a pas une bonne cohésion et qui et moue c'est a dire qui joue pas fluide et technique.....voila qui fait que notre équipe et boff boff

donc pour moi il faudrait recruté 3 a 5 jouer max dont 2 a 3 milieux offensive
Bofartato
Bofartato

Messages : 1090
Date d'inscription : 19/02/2014
Age : 28
Localisation : Ouadhia

Revenir en haut Aller en bas

[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 Empty Re: [CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match)

Message par rachid_as le Dim 4 Mai - 20:51

handis a écrit:Evidemment l'erreur c' était l'incorporation de Maroci. Quoique c'est un très bon joueur, mais il n'est pas encore compétitif. Il a manque plusieurs matches avec ses coéquipier il lui faut du temps pour se fondre avec le group.

Je ne comprends pas aussi la sortie de Beziouen, il était présent dans toutes les offensives.

Bon je suis d'accord avec la mise de Aiboud sur le Banc, parceque Mekkaoui peut assumer le rôle de défenseur et attaquant au meme temps..mais la cle c'était RAIAH , on aurait du le faire rentrer des le départ au lieu de Maroci.

Ebosse, n'est pas vraiment un attaquant redoutable, je pense que la JSK doit chercher un vrai avant centre pour la saison prochaine….

L'equipe a Maintenir pour la saison prochaine:
Asselah
Remache
Bencherifa
Mekkaoui
Benlamri
Rial
Raiah
Aiboud
Ebosse (Mais on doit recruter un vrai avant center si on en trouve un)
Yesli (C'est Djamel Menad)
Aouadj (a condition qu'il soit sérieux)
Sedkaoui

le reste a preter

Bienvenu @Handis sur notre forum ! et merci de nous avoir joint

Je dirai que Rial et Asselah n'apportent plus comment à cette équipe de la JSK.
Rial commence à ce faire vieux alors qu'Asselah nous coute des points précieux avec son comportement de gamin.

Il est temps d'associer un jeun défenseur à Benlamri, je vois bien Hikem à ce poste. Comme gardien, il faut bien tester le jeune Amara aussi.

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

[CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match) - Page 9 Empty Re: [CA - Finale] JS.Kabylie 1 (4) - 1 (5) MC.Alger (Après match)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum