Le forum de JS-Kabylie.fr (Jeunesse Sportive de Kabylie)
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-20%
Le deal à ne pas rater :
Figurine Herbizarre N°76 – Collection Super Smash Bros.
11.99 14.99 €
Voir le deal

Saison espagnole, 2014 - 2015

Page 7 sur 18 Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 12 ... 18  Suivant

Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 13 Nov - 17:53

Khedira n'imagine pas quitter le Real Madrid

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 2474162_FULL-LND

Le champion du monde allemand Sami Khedira a rejeté catégoriquement les rumeurs de départ du Real Madrid cet hiver, dans une interview parue jeudi dans le bi-hebdomadaire spécialisé kicker.

"Le Real Madrid est une grand club qui me tient à coeur. Il n'y a pour moi aucune raison de dire que je veux ou dois partir", insiste le milieu défensif.

Il assure au passage qu'il n'était "en contact avec aucun club" cet été alors que la presse le donnait déjà partant.

"Je n'ai jamais considéré un départ et cela n'a pas changé", souligne celui qui a trouvé sa "seconde maison" à Madrid où l'attendent "de nombreux défis".

Khedira assure avoir pleinement récupéré du problème musculaire qui avait retardé son début de saison tant en club qu'avec la sélection nationale.

Il effectue son retour dans la Mannschaft pour le match contre Gibraltar, vendredi en qualification à l'Euro-2016, puis le match de prestige contre l'Espagne mardi à Vigo.

Le sélectionneur allemand Joachim Löw a affirmé jeudi que Khedira "devrait participer aux deux matches" car il "a besoin de jeu".

"Il aura peut-être un rôle plus offensif" contre Gibraltar", a même indiqué Löw.

Fifa.com (13/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 16 Nov - 16:41

Real - Zidane convoque son fils avec la réserve

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 2464043_FULL-LND

Zinédine Zidane, entraîneur de la réserve du Real Madrid, a choisi de convoquer son fils Enzo pour un match de championnat dimanche, une première pour le jeune milieu de terrain de 19 ans, a annoncé samedi le club madrilène.

Enzo Zidane, qui évolue cette saison avec le Real Madrid C, pourrait jouer ses premières minutes en match officiel avec le Real Madrid Castilla si son père en décide ainsi dimanche après-midi à domicile face à l'UB Conquense (15h00 GMT), club de Cuenca (centre de l'Espagne).

Cette convocation marque une progression logique pour l'aîné des quatre fils de Zinédine Zidane. Enzo a débuté au Real en catégorie Benjamins en 2004, époque où son père, icône du football français, évoluait sous le maillot merengue (2001-2006).

En 2011, Enzo Zidane avait déjà été invité par José Mourinho, alors sur le banc de l'équipe première du Real Madrid, à s'entraîner avec le groupe professionnel.

Le milieu offensif, qui a la double nationalité française et espagnole, a par ailleurs été convoqué avec la France chez les moins de 19 ans. Ses cadets Luca, 16 ans, Theo, 12 ans, et Elyaz, 8 ans, jouent également dans les équipes de jeunes du Real Madrid.

Après des débuts poussifs, le Real Madrid Castilla est invaincu depuis plus d'un mois sous les ordres de Zinédine Zidane, qui vit néanmoins une première expérience mouvementée en tant qu'entraîneur principal.

Fifa.com (15/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 17 Nov - 16:32

Real - Modric absent trois semaines

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 2444821_FULL-LND

Le milieu de terrain du Real Madrid Luka Modric devrait être absent des terrains trois semaines après s'être blessé aux adducteurs avec la Croatie lors d'un match contre l'Italie, a-t-on appris dimanche auprès de l'encadrement de l'équipe.

Modric est "touché aux adducteurs, il devrait être absent trois semaines", a dit à l'AFP l'attaché de presse de l'équipe de Croatie, dimanche à Milan après le match comptant pour les qualifications à l'Euro-2016.

Le N.10 de la Croatie est sortie à la 28e minute de jeu en se plaignant d'une douleur entre l'entre-jambe et la hanche droits. Il a été remplacé par Mateo Kovacic.

Modric va manquer le match du Real Madrid en Ligue des champions, le 26 novembre au FC Bâle.

Fifa.com (16/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 18 Nov - 18:53

Real - Modric absent trois mois

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 2476070_FULL-LND

Le milieu croate du Real Madrid Luka Modric sera indisponible pendant "environ trois mois" après s'être blessé en sélection ce week-end, a confirmé mardi la Fédération croate (HNS), ce qui lui vaudra notamment de manquer le Mondial des clubs prévu mi-décembre au Maroc.

"Luka Modric sera absent pendant environ trois mois après s'être blessé à une cuisse contre l'Italie" dimanche (1-1), a écrit la HNS sur son compte Twitter, confirmant des informations parues dans la presse espagnole.

Modric s'est blessé dimanche avec la Croatie contre l'Italie à Milan, dans un match des qualifications pour l'Euro-2016. Le N.10 croate était sorti à la 28e minute de jeu. L'attaché de presse de l'équipe de Croatie avait alors indiqué que "touché aux adducteurs, il devrait être absent trois semaines".

Le Real Madrid a néanmoins annoncé lundi qu'après des examens passés par Modric le même jour, ses services médicaux avaient diagnostiqué qu'un tendon de "son muscle fémoral gauche" avait été "arraché". Cette longue indisponibilité est un coup dur pour le club merengue, dont Modric est l'un des titulaires indiscutables au milieu de terrain.

En son absence, l'entraîneur Carlo Ancelotti va devoir soit relancer l'Allemand Sami Khedira ou le Basque Asier Illarramendi, peu utilisés ces derniers mois, soit reculer un milieu offensif aux côtés du métronome allemand Toni Kroos, comme Isco.

Avec une date de retour désormais estimée à février, Modric devrait manquer plusieurs rendez-vous importants pour le Real Madrid, comme le Mondial des clubs (10-20 décembre).

Le mois de janvier s'annonce également compliqué sans l'infatigable milieu croate, avec deux possibles doubles confrontations successives contre l'Atletico Madrid puis le FC Barcelone en Coupe du Roi si la logique est respectée dans cette compétition.

Fifa.com (18/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 20 Nov - 17:47

Bilbao vise plus haut, pièges en tête

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 2471488_FULL-LND

L'Athletic Bilbao, relégable début octobre, a depuis esquissé un redressement qu'il espère poursuivre contre l'Espanyol Barcelone vendredi (19h45 GMT) en ouverture de la 12e journée du Championnat d'Espagne, marquée ce week-end par plusieurs rencontres pièges pour les équipes de tête.

Bilbao avait été battu cinq fois sur les sept premières journées mais les Basques viennent d'enchaîner deux victoires et deux nuls, dont un 0-0 particulièrement mérité sur la difficile pelouse de Valence au début du mois.

Requinqués, les hommes d'Ernesto Valverde pourraient même en cas de victoire vendredi revenir dans la première partie du classement provisoire. Ce serait de bon augure pour eux avant d'aller défier mardi prochain le Shakhtar Donetsk pour continuer à croire à la troisième place de leur poule en Ligue des champions, qui pourrait leur permettre de sauver leur campagne européenne en étant reversés en Europa League.

Samedi, les trois autres équipes espagnoles évoluant en C1 cette saison seront également sur le pont et le programme s'annonce semé d'embûches pour le Real Madrid, leader, le FC Barcelone, son dauphin, et l'Atletico Madrid, champion d'Espagne en titre.

L'"Atleti" (4e) reçoit samedi après-midi Malaga (6e), équipe en forme du moment, qui reste sur cinq victoires consécutives (15h00 GMT) alors que les "Colchoneros" ont pour leur part chuté sur le terrain de la Real Sociedad (2-1) lors de la précédente journée.

Puis le Real Madrid, premier (27 pts) avec deux longueurs d'avance sur Barcelone (25 pts), se déplace à Eibar (17h00 GMT), promu décomplexé qui avait causé bien des frayeurs au Barça il y a quelques semaines.

Quant au club catalan, il a sans doute le plus gros morceau à digérer avec la réception de Séville (5e) samedi soir (19h00 GMT) au Camp Nou. A cette occasion, Lionel Messi (250 buts en Liga) aura une nouvelle occasion d'égaler voire de dépasser le record du mythique Telmo Zarra (251 buts), meilleur buteur de l'histoire du Championnat d'Espagne.

Le programme
Vendredi
Athletic Bilbao - Espanyol Barcelone

Samedi
Atlético de Madrid - Malaga
Eibar - Real Madrid
FC Barcelone - Séville
Deportivo La Corogne - Real Sociedad

Dimanche
Rayo Vallecano - Celta Vigo
Levante - Valence
Elche - Cordoue
Villarreal - Getafe

Lundi
Grenade - Almeria

Fifa.com (20/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 21 Nov - 15:16

Retour sur scène ardu pour les ténors

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 2174082_FULL-LND

Après l'entracte des matches internationaux, les ténors du Championnat d'Espagne remontent sur scène ce week-end pour la 12e journée, avec des affiches piégeuses pour le Real Madrid, leader, comme pour le FC Barcelone, son dauphin.

. Le grand écart du Real Madrid
Habitué aux enceintes les plus prestigieuses, le Real Madrid s'apprête à découvrir le modeste stade municipal d'Ipurua, à Eibar, où les tribunes ne comptent que 5.000 places et sont surplombées par des immeubles avec vue imprenable sur la pelouse.

Samedi après-midi (17h00 GMT), ce sont deux univers qui vont s'affronter entre le club de football le plus riche au monde (plus de 500 M EUR de revenus), et Eibar, au budget environ 30 fois inférieur.

Toutefois, il n'est pas dit que la "Maison blanche" aura la partie facile. "A Ipurua, nous pouvons faire mal à quiconque", a promis cette semaine Saul Berjon, milieu de terrain du petit club basque.

Le Real reste certes sur 13 succès d'affilée toutes compétitions confondues (52 buts inscrits, 8 encaissés) mais la blessure de Luka Modric (cuisse) avec la sélection croate prive l'équipe merengue d'un de ses piliers pour environ trois mois.

"C'est un coup très dur pour le club, parce que Luka jouait très bien ces derniers temps", a jugé l'Allemand Toni Kroos, avec qui Modric faisait la paire dans l'entrejeu merengue.

Heureusement pour les Madrilènes, d'autres sont en pleine forme, comme Kroos lui-même ou le petit meneur espagnol Isco, qui ont chacun marqué en sélection pendant la trêve.

. Barça-Séville, gare aux fausses notes
Le FC Barcelone a connu de sérieux ratés ces dernières semaines: même s'il est deuxième de Liga à seulement deux points du leader madrilène (27 contre 25), le club catalan a dilapidé l'avantage de six points qu'il possédait sur le Real au soir de la 4e journée.

Dans ce contexte, le nouvel entraîneur barcelonais Luis Enrique sait qu'il est quasiment contraint au sans-faute avant un effroyable enchaînement de matches ces prochains jours: réception de Séville, déplacement chez l'Apoel Nicosie en Ligue des champions, visite à Valence, derby contre l'Espanyol, avant le match contre le Paris SG au Camp Nou, annoncé comme une "finale" pour la première place du groupe F de la C1.

Pour survivre à ce parcours du combattant, les Catalans devront "retrouver le beau football qui (les) caractérise", selon les mots de Luis Enrique. Et avoir un peu plus de réussite, que ce soit Suarez, toujours en quête de son premier but barcelonais, ou Lionel Messi.

L'Argentin a fait courir un vent de panique en Catalogne cette semaine en expliquant dans une interview au quotidien argentin Olé qu'il souhaitait rester au Barça mais que "parfois, tout ne se passe pas comme on veut".

Pour effacer les sens cachés de cette phrase sibylline, Messi ferait bien de marquer samedi, ce qu'il n'a plus fait depuis trois journées. Contre Séville au Camp Nou (19h00 GMT), l'homme aux 250 buts en Liga aura une nouvelle opportunité d'égaler voire de dépasser le record du mythique Telmo Zarra (251 buts), actuel meilleur buteur de l'histoire du Championnat d'Espagne.

. Real Sociedad : Moyes à la baguette
Près de sept mois après avoir été limogé par Manchester United, David Moyes va diriger la Real Sociedad pour la première fois samedi soir (21h00 GMT) sur la pelouse du Deportivo La Corogne.

Le technicien écossais a été appelé au chevet du club de Saint-Sébastien, englué en bas de tableau malgré un sursaut début novembre contre l'Atletico Madrid (2-1). A son arrivée, il s'est présenté comme un entraîneur "dur" et a promis que ses joueurs montreraient de la "personnalité" sur le terrain.

"Nous avons confiance dans ses capacités et son expérience et nous sommes convaincus qu'il va nous aider à hausser notre niveau", a assuré le milieu de terrain Esteban Granero.

Premier verdict dès samedi pour la Real version Moyes.

Le programme

Vendredi
Athletic Bilbao - Espanyol Barcelone

Samedi
Atletico Madrid - Malaga
Eibar - Real Madrid
FC Barcelone - Séville
Deportivo La Corogne - Real Sociedad

Dimanche
Rayo Vallecano - Celta Vigo
Levante - Valence
Elche - Cordoue
Villarreal - Getafe

Lundi
Grenade - Almeria

Fifa.com (21/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 21 Nov - 20:15

Sanction annulée pour Zidane

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 2342426_FULL-LND

Zinedine Zidane peut continuer à entraîner la réserve du Real Madrid, a décidé vendredi le Tribunal administratif du sport (TAD) en annulant une suspension de trois mois décidée par la Fédération espagnole de football.

Fin octobre, la fédération espagnole (RFEF) avait provoqué un coup de tonnerre en sanctionnant Zidane d'une suspension de trois mois.

La RFEF, en première instance puis en appel, avait estimé que le Français ne disposait pas des diplômes requis pour entraîner le Real Madrid Castilla en Segunda B, la troisième division espagnole, et que son collègue Santiago Sanchez lui avait servi de prête-nom.

Saisi, le TAD, organe lié au ministère des Sports espagnol et chargé des litiges impliquant les fédérations sportives, avait néanmoins décidé de suspendre la sanction, en attendant de se prononcer sur le fond.

Cette décision avait permis à Zidane de poursuivre son activité sur le banc du Real Madrid Castilla.

"Le recours a été accepté. Cela annule la résolution de la commission d'appel de la RFEF", a affirmé à l'AFP un porte-parole de Conseil supérieur du sport.

Sans la décision rendue vendredi, Zidane aurait été contraint d'interrompre son travail, ce qui aurait donné une tournure très mitigée à sa première expérience comme entraîneur principal, quelques mois seulement après sa nomination.

Au lieu de quoi, le technicien de 42 ans pourra bel et bien continuer à être sur le banc de son équipe. Samedi, il avait permis à son fils Enzo de faire ses débuts en troisième division, en le convoquant pour la première fois avec le Castilla qui s'est imposé à domicile contre l'UB Conquense (2-1).

Fifa.com (21/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 23 Nov - 17:04

L'Atlético se replace, Griezmann se montre

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 2477710_FULL-LND

L'Atletico Madrid a dompté Malaga (3-1) dans un match achevé à dix contre dix samedi pour la 12e journée du Championnat d'Espagne, se replaçant sur le podium provisoire grâce notamment à des buts du Français Antoine Griezmann et de son "grand frère" portugais Tiago.

Après un faux-pas contre la Real Sociedad lors de la précédente journée (2-1), les champions d'Espagne (26 pts) ont repris leur marche en avant et pointent temporairement à une longueur derrière le Real Madrid, leader (27 pts) en déplacement à Eibar (17h00 GMT). Le FC Barcelone (25 pts) reçoit de son côté Séville en soirée (19h00 GMT).

Pour l'"Atleti", la victoire décrochée samedi esquisse deux certitudes: que les hommes de Diego Simeone sont décidément inarrêtables sur coups de pied arrêtés et qu'Antoine Griezmann est dans une forme ascendante après avoir connu une période d'adaptation compliquée.

Au stade Vicente-Calderon, l'Atletico a ouvert la marque avec sa spécialité maison, un corner au premier poteau botté par Koke et repris de la tête par Tiago Mendes (12).

Et le club "rojiblanco" a ensuite alourdi le score sur une belle action collective: Mario Mandzukic a lancé Arda Turan sur la droite et le Turc a bien servi aux six mètres Antoine Griezmann, auteur de son troisième but avec l'"Atleti" en Liga (42).

Le Français, déjà buteur avec les Bleus contre l'Albanie (1-1) pendant la trêve internationale, aurait même pu doubler la mise sur un tir à angle fermé (79) ou sans un excès d'altruisme (80). Titulaire, il a en tout cas confirmé sa montée en puissance après avoir été piqué au vif fin octobre par Simeone, qui souhaitait le voir devenir rapidement "un homme".

Et "Grizi" a été chaudement félicité à la pause par Tiago, qui semble avoir pris le Mâconnais sous son aile: le jeune Griezmann, fan de Lyon, allait voir les matches au stade Gerland lorsque le Portugais évoluait à l'OL.

Dans cette après-midi globalement positive, restent quelques points noirs pour l'Atletico: la sortie sur blessure de Mandzukic, apparemment victime d'un coup, l'expulsion évitable du capitaine Gabi pour un second carton jaune en toute fin de rencontre (88) et le but encaissé en milieu de seconde période sur une reprise de volée à bout portant de Roque Santa Cruz (64).

Privés en charnière centrale du Brésilien Joao Miranda, blessé, les Madrilènes ont alors tremblé en défense jusqu'à l'expulsion de Samuel pour un second carton jaune (73). Et il a fallu attendre la 84e minute pour que Diego Godin, à nouveau à la suite d'un coup de pied arrêté, ne mette l'Atletico à l'abri.

Fifa.com (22/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 23 Nov - 17:10

Messi au panthéon des buteurs

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 2477787_FULL-LND

"Grand Chelem" pour Lionel Messi: l'Argentin est entré au panthéon des buteurs avec un triplé samedi, dépassant le record de buts du mythique attaquant Telmo Zarra en Championnat d'Espagne, trois semaines après avoir rejoint Raul dans la légende de la Ligue des champions.

Ce mois de novembre gardera un goût d'éternité pour la star du FC Barcelone, puisqu'il lui a permis d'être consacré à la fois co-meilleur buteur de l'histoire de l'épreuve reine européenne, avec 71 buts, et désormais meilleur buteur de l'histoire du championnat espagnol, avec 253 buts.

Face à Séville samedi soir au Camp Nou (5-1), le quadruple Ballon d'Or a signé un splendide triplé pour la 12e journée de Liga. Il a d'abord expédié un coup franc magistral dans la lucarne à la 21e minute, puis il a marqué le quatrième but catalan en se jetant pour reprendre un centre de Neymar (72).

Et enfin, Messi a adressé une frappe rasante depuis l'entrée de la surface pour marquer le cinquième but du Barça, signer un "coup du chapeau" et entrer seul au panthéon des buteurs d'Espagne.

Au total, Messi a inscrit ses 253 buts en 289 matches de championnat, contre 251 en un peu plus de 270 rencontres pour le Basque Telmo Zarraonaindia, dit "Zarra", figure de l'Athletic Bilbao dans les années 1940-1950 et décédé en 2006.

C'est une page de l'histoire du football qui se tourne, même si une petite divergence persiste dans la presse espagnole au sujet de ces statistiques.

Ainsi, le quotidien madrilène Marca, contrairement à ses concurrents, crédite Messi d'un but de moins (252) et l'Athletic Bilbao, sur son site internet, fait état de 252 buts pour Zarra, bien que la majorité des médias espagnols en compte un de moins.

L'empreinte de Messi
Au-delà de ces querelles de chiffres, ce record est le symbole de l'empreinte laissée par Messi dans le football mondial, d'autant que l'Argentin n'a que 27 ans et peut espérer prendre le large vis-à-vis de Raul et de Zarra.

Cette double couronne permettra sans doute à "Leo" d'oublier un peu les déconvenues qui ont jalonné sa saison 2013-2014, entre blessures et défaite en finale du Mondial-2014 avec la sélection argentine.

Elle pourrait aussi apaiser les incompréhensions nées cette semaine de ses déclarations dans une interview au quotidien argentin Olé: "La Puce", tout en réaffirmant vouloir rester au Barça, a instillé le doute en ajoutant que "parfois, tout ne se passe pas comme on veut".

Acclamé au Camp Nou samedi, porté en triomphe par ses partenaires sur la pelouse, Messi a pu constater que sa cote d'amour était intacte dans son club formateur.

Mais au niveau mondial, le quadruple Ballon d'Or (de 2009 à 2012) a égalé ce record un jour trop tard, juste au lendemain de la clôture des votes pour le Ballon d'Or 2014.

Du coup, l'Argentin semble partir avec une longueur de retard sur le Portugais Cristiano Ronaldo, déjà deux fois distingué (2008, 2013): "CR7", qui a remporté au printemps la Ligue des champions avec le Real, empile les buts ces derniers mois et tous les records du monde ne suffiront peut-être pas à Messi pour renverser la situation.

Fifa.com (22/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 23 Nov - 17:22

Messi buteur record, Ronaldo éclipsé

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 2477825_FULL-LND

Lionel Messi, auteur d'un triplé avec le FC Barcelone contre Séville (5-1), est devenu samedi le meilleur buteur de l'histoire du Championnat d'Espagne (253 buts), éclipsant le doublé de son rival Cristiano Ronaldo lors de la victoire du Real Madrid à Eibar (4-0).

Ces deux-là se rendent coup pour coup: alors que les votes pour le Ballon d'Or 2014 sont clos depuis vendredi, Messi et Ronaldo ont rappelé à la planète pourquoi ils sont à nouveau candidats au prestigieux trophée.

A Eibar, le Portugais a signé un doublé (43, 83 sur penalty) et délivré une passe décisive à James Rodriguez (23), permettant au Real Madrid, leader, de conserver son rythme infernal en tête du classement avec un total de 30 points.

C'est deux de plus que le Barça (2e) et quatre de mieux que l'Atletico Madrid (3e), qui a battu Malaga (3-1) grâce à son efficacité sur coups de pied arrêtés et aux buts de Tiago (13), Antoine Griezmann (42) et Diego Godin (84).

Mais c'est à Barcelone que l'histoire s'est écrite samedi. Ronaldo avait inscrit deux buts en fin d'après-midi ? Messi en a mis trois !

Arès avoir égalé début novembre le record de buts en Ligue des champions de Raul (71 buts), Messi a cette fois dépassé le record de Telmo Zarra en Liga (251 buts), vieux de près de 60 ans, inscrivant ses 251e, 252e et 253e buts.

Messi porté en triomphe

Un coup franc magistral dans la lucarne pour ouvrir le score (21), une glissade sur un centre de Neymar (72) et une frappe rasante depuis l'entrée de la surface (78) ont fait de lui l'unique meilleur marqueur du Championnat d'Espagne.

Porté en triomphe par ses partenaires, l'Argentin a ensuite reçu l'ovation du Camp Nou avec la diffusion d'une vidéo d'hommage juste après le coup de sifflet final.

Voilà qui pourrait apaiser un peu les incompréhensions nées cette semaine des déclarations de l'attaquant dans une interview au quotidien argentin Olé: "La Puce", tout en réaffirmant vouloir rester au Barça, a instillé le doute en ajoutant que "parfois, tout ne se passe pas comme on veut".

Face à Séville, tout s'est pourtant passé comme dans un rêve pour le Barça.

Il n'y a eu qu'une petite frayeur lorsque Jordi Alba a égalisé contre son camp (47). Mais deux minutes plus tard, Neymar a remis Barcelone devant d'une tête parfaite sur un coup franc de Xavi (49) et Luis Suarez, toujours en quête de son premier but barcelonais, s'est à nouveau contenté d'une passe décisive en trouvant la tête de l'ancien Sévillan Ivan Rakitic (65).

Record également en vue pour le Real ?
Soirée parfaite pour Messi, donc, et pour le Barça, qui a retrouvé un jeu plus abouti au moment où le club catalan aborde un parcours du combattant ces prochaines semaines.

Dans ce contexte, la performance de Ronaldo et du Real à Eibar est presque passée au second plan: "CR7", auteur de ses 19e et 20e buts cette saison en Championnat d'Espagne, tient pourtant un rythme endiablé, à l'instar du Real.

Grâce aussi à un but de Karim Benzema (69), son septième cette saison en Liga, la "Maison blanche" l'a emporté largement face au promu basque, même si Eibar s'est bien battu.

Mais le Real d'Ancelotti semble inarrêtable: il vient d'enchaîner son 14e succès d'affilée toutes compétitions confondues.

Et s'il gagne à nouveau mercredi à Bâle en Ligue des champions, il égalera le record du club (15 victoires consécutives), codétenu par l'entraîneur Miguel Muñoz dans les années 1960 et José Mourinho en 2011.

Fifa.com (22/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 23 Nov - 17:27

Messi n'imaginait pas battre un jour Zarra

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 2477789_FULL-LND

Lionel Messi, qui a dépassé samedi le record de buts en Championnat d'Espagne du mythique Telmo Zarra, a déclaré qu'il "n'imaginait pas" y parvenir le jour où, en 2005, il a marqué pour la toute première fois en Liga avec le FC Barcelone.

Sur son compte Facebook, le quadruple Ballon d'Or a publié une vidéo de ce premier but, un joli lob inscrit le 1er mai 2005 contre Albacete au Camp Nou, accompagné d'un court message de remerciement.

"Quand j'ai marqué ce but, mon premier en Liga, je n'imaginais pas pouvoir battre le moindre record et encore moins celui du grand Telmo Zarra", a écrit l'Argentin (27 ans).

"Aujourd'hui, j'y suis parvenu grâce au soutien de très nombreuses personnes qui m'ont aidé pendant toutes ces années. Le record est pour eux tous, merci d'avoir été toujours avec moi. Il est aussi pour tous ceux qui m'ont soutenu et qui ne sont plus avec nous aujourd'hui. Je continue à penser beaucoup à eux. Merci à tous!"

Auteur d'un triplé contre Séville samedi au Camp Nou (5-1), Messi a signé ses 251e, 252e et 253e en Liga, dépassant la marque de Zarra (251 buts), veille de près de 60 ans, pour devenir le meilleur buteur de l'histoire de la Liga.

Fifa.com (22/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 23 Nov - 17:28

Messi et Zarra, duel de rois

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 2477825_FULL-LND

Grâce à son triplé face au Séville FC, Lionel Messi a battu un nouveau record, vieux de 59 ans. Ses 253 réalisations en championnat ont permis à l’Argentin de détrôner le mythique Telmo Zarra, meilleur buteur de l’histoire de la Liga espagnole depuis 1955 avec 251 unités à son actif.

"Mon père aurait apprécié que ce soit Messi qui batte son record. À la maison, on adore l’Athletic, mais je suis sûr que mon père aurait aimé Messi car j’ai l’impression que c’est une personne d’une grande noblesse sur et en dehors du terrain. Il a un comportement très louable", déclarait il y a quelques jours la fille du mythique buteur basque, Carmen Zarra, sur Radio Catalunya. "Ça ne nous met pas en colère, pour rien au monde. Les records sont faits pour être battus et celui-ci tient depuis près de 60 ans. Le moment est venu pour que quelqu’un le batte. J’aurais aimé que ce soit quelqu’un de l’Athletic, je ne vais pas dire le contraire."

De la télé en noir et blanc aux caméras très haute définition 4k… Les comparaisons sont rarement objectives, mais dans le cas de ces deux joueurs ayant évolué dans des époques aussi différentes, l’exercice est encore plus périlleux. FIFA.com a donc décidé de se concentrer sur certains aspects qui permettent de remettre en contexte le don particulier de ces deux monuments du football mondial. Nous vous invitons également à redécouvrir Zarra à travers le profil ci-contre. Des galeries photos des deux footballeurs sont également à votre disposition.

Carrière
Le légendaire attaquant de l’Athletic Club a mis 15 ans à établir son record. Il convient toutefois de rappeler qu’à son époque, les championnats se jouaient à 14 ou 16 clubs, contre 20 aujourd’hui. Le 16 octobre dernier, Messi a fêté les dix ans de ces débuts dans l’élite espagnole.

Efficacité
Pour se faire une meilleure idée, nous avons donc établi le ratio but/match des deux joueurs. Avec ses 251 unités en 277 rencontres, Zarra présente une moyenne de 0,9 réalisations par match. L’attaquant biscayen présente donc une meilleure efficacité que l’Argentin, dont le ratio est de 0,87 (253 buts en 289 matches).

Récompenses individuelles
La répartition de buts parle également en faveur de Telmo Zarra, qui a terminé Pichichi lors de six saisons. En outre, son record de 38 buts sur l’exercice 1950/51 (30 matches) a tenu pendant plus de 40 ans. En 1990, le Mexicain du Real Madrid Hugo Sánchez a égalé cette performance (35 matches). En 2011, Cristiano Ronaldo a fait mieux en élevant la barre à 41 unités (34 matches). Un an plus tard, Messi a porté son compteur à 50 ! (37 matches). L’Argentin a décroché trois titres de Pichichi.

Âge
Zarra a raccroché les crampons à 35 ans et la Pulga n’en a aujourd’hui que 27. Autant dire qu’il pourrait propulser le record jusqu’à des sommets inimaginables. Messi a fait ses débuts à 17 ans, contre deux de plus pour son prédécesseur.

Fidélité
En février, Messi avait déjà devancé Zarra en tant que meilleur buteur sous les couleurs d’un même club. Il comptait alors 335 réalisations à son actif pour le Barça, un total qu’il s’est chargé d’alimenter généreusement depuis lors. Les deux hommes ont été fidèles à leurs couleurs dans le championnat espagnol. Telmo n’a porté que la tunique rouge et blanche de l’Athletic en première division. De même, Messi n’a connu qu’un seul maillot : celui du FC Barcelone.

Fifa.com (23/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 24 Nov - 18:04

Valence laisse filer le derby et le podium

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 2478107_FULL-LND

Valence a perdu sa place sur le podium du Championnat d'Espagne dimanche pour la 12e journée en laissant échapper le derby valencien sur le terrain de Levante (2-1), ce qui relègue le club "blanquinegro" à six longueurs derrière le Real Madrid, leader.

Troisièmes du classement avant ce week-end, les hommes de l'entraîneur portugais Nuno ont progressivement perdu pied dans un match intense. Et ils ont concédé leur deuxième défaite de la saison malgré la première titularisation de l'attaquant international espagnol Alvaro Negredo, l'une des recrues phares de l'intersaison.

L'attaquant prêté par Manchester City (29 ans), aligné en pointe pour pallier l'absence sur blessure de Paco Alcacer, a pourtant été très actif: il aurait pu obtenir un penalty juste avant la pause, voire arracher l'égalisation en fin de match sur une tête à bout portant captée par le gardien (82).

Après l'ouverture du score de Levante sur un but de Victor Casadesus sur corner (58), Negredo a d'ailleurs cru avoir fait le plus dur lorsqu'il a décalé dans la surface Dani Parejo, qui a égalisé pour Valence (73).

Mais aussitôt, les "Granotas" ont repris les devants grâce à une frappe limpide en lucarne de José Luis Morales après un exploit personnel (74).

Valence, assommé, a alors poussé sans succès et concédé une défaite frustrante une semaine avant la réception du FC Barcelone à Mestalla pour la 13e journée de Liga.

Ce résultat laisse le trio de tête de la saison passée reprendre ses aises sur le podium.

Le Real Madrid, leader, compte 30 points, deux de plus que son dauphin, le FC Barcelone (28 pts), dont l'attaquant Lionel Messi est devenu samedi contre Séville (5-1) le meilleur buteur absolu de l'histoire du Championnat d'Espagne avec ses 251e, 252e et 253e buts.

L'Atletico Madrid, champion d'Espagne en titre, est troisième avec 26 points, devant Valence (24), Séville (23), Malaga (21) et le Celta Vigo (20), lequel a été battu dimanche à la mi-journée sur le terrain du Rayo Vallecano (1-0).

Fifa.com (23/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mer 26 Nov - 16:53

L'Europe s'habitue à l'impensable avec Messi

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 2479271_FULL-LND

"Il est téméraire de vouloir lui chercher des limites": la presse européenne s'extasie devant Lionel Messi (FC Barcelone), qui vient de pulvériser avec un triplé le record de buts en Ligue des champions de Raul (74 contre 71).

Évidemment, c'est l'Espagne, où évolue la "Puce" qui s'épanche le plus sur le sujet. Même la presse de Madrid, proche du Real, grand rival du Barça, est bien obligée de rendre hommage à l'Argentin.

"Leo Ier de la Ligue des champions", titre ainsi en pages intérieures le quotidien madrilène Marca, pourtant peu suspect de "Messidolâtrie". "Peut-être nous sommes-nous habitués à l'impensable. Messi n'a que 27 ans et même s'il y a des doutes sur sa capacité à rester très longtemps au plus haut niveau, il détient déjà le record du nombre de records battus. La concurrence avec Cristiano (Ronaldo) le stimule. Il est téméraire de vouloir lui chercher des limites. Vers l'infini et au-delà", écrit le journal sportif le plus lu d'Espagne.

Même ébahissement en Catalogne, évidemment, où le quotidien Sport parle d'un "extraterrestre" et Mundo Deportivo d'une "légende sans fin". "Toujours Messi, seulement Messi. Deux coups du chapeau en trois jours et deux records stratosphériques dans la poche. Mais pour "Leo", rien n'est impossible", fait valoir Mundo Deportivo. L'Argentin avait battu samedi le record de buts en Championnat d'Espagne (253 buts) d'un autre triplé, contre le FC Séville.

Plus céleste que terrestre
Quant au grand quotidien généraliste El Pais, il consacre une double page à l'attaquant et à la victoire du FC Barcelone sur la pelouse de l'Apoel Nicosie (4-0), sous l'accroche "Messi est infini". "Aucun classement ne résiste à "La Puce", plus céleste que terrestre, et qui en 91 matches européens a inscrit 74 buts", poursuit El Pais. "En 2014, il a inscrit 52 buts (la quatrième fois qu'il dépasse les cinquante buts sur une année), ce qui prouve à l'évidence que Messi est synonyme de but."

En Italie, la Gazzetta dello sport salue le "phénoménal Messi" en égrenant un chapelet de chiffres après "ces quatre jours qui ont bouleversé les statistiques du football". Le journal aux pages roses souligne que Messi a réalisé pour la première fois un triplé du pied droit, contre l'Apoel Nicosie, et rappelle la rivalité avec Cristiano Ronaldo "qui durera encore longtemps". Un autre record est "en fin de vie", celui des buts marqués toutes compétitions européennes confondues. Raul est à 77 (selon le décompte de l'UEFA), Messi à 75, Cristiano Ronaldo à 73 et l'Italien Pippo Inzaghi à 69. "Tant qu'on y est...", conclut résignée la Gazzetta.

Seul au sommet

En France, L'Equipe appelle en Une avec "Messi marque l'histoire". En Allemagne, le ton est moins à l'emphase. Avec la débâcle de Schalke contre Chelsea (0-5) et la première défaite entachée d'erreurs inhabituelles du Bayern Munich à Manchester contre City (2-3), la presse n'accorde qu'une place minimum au record de Messi.

"Quelle semaine", titre quand même Bild sur son site, au-dessus de la photo de Messi et l'expression de sa joie postée sur sa page Facebook. Mais le sujet ne fait l'objet que d'un petit encadré factuel dans l'édition papier du quotidien. Pour la titraille, c'est "Messi seul au sommet" pour le Süddeutsche Zeitung, "Avec 74 buts, Messi est le roi de la division royale" sur le site de l'hebdo Kicker alors que Die Welt souligne que la Puce "dépasse Raul et distance Ronaldo".

Fifa.com (26/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 27 Nov - 17:38

La Real guette l'effet Moyes, chocs au sommet

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 2474444_FULL-LND

La Real Sociedad espère connaître vendredi contre Elche (19h45 GMT) les premiers effets de la méthode David Moyes, son nouvel entraîneur, lors d'une 13e journée du Championnat d'Espagne qui réserve d'alléchants chocs en tête de classement pour le Real Madrid comme le FC Barcelone.

Après un nul initial à La Corogne (0-0) le week-end dernier, l'Ecossais a l'opportunité de lancer son opération redressement face à un autre mal-classé, Elche, pour ses premiers pas de technicien au stade Anoeta de Saint-Sébastien.

Le club basque, qui n'a gagné qu'un seul de ses dix derniers matches, est 16e du classement avec 10 points, soit autant qu'Elche, 19e, et l'éventuel perdant vendredi soir a toutes les chances de sombrer dans la zone de relégation.

"On m'a engagé pour progresser au classement. Nous devons sortir de cette situation", a asséné jeudi Moyes, éphémère manageur de Manchester United la saison passée et venu se relancer à la Real.

Ce week-end, deux affiches de haut de tableau mettront aux prises le Real Madrid, leader, face à Malaga (6e) samedi (19h00 GMT), puis Valence (4e) et le Barça (2e) dimanche soir (20h00 GMT).

Pour le Real, l'objectif sera tout autant de conserver le premier rang que de viser une place dans l'histoire: mercredi à Bâle en C1 (1-0), les joueurs de Carlo Ancelotti ont aligné une quinzième victoire consécutive toutes compétitions confondues, égalant le record du club co-détenu jusque-là par l'entraîneur Miguel Muñoz dans les années 1960 et José Mourinho en 2011. Et ils peuvent enchaîner un 16e succès inédit samedi s'ils domptent Malaga, une équipe invaincue à domicile cette saison.

Quant au Barça, il aborde lui aussi l'un des déplacements les plus difficiles de l'année sur la pelouse du stade Mestalla, où personne n'a réussi à battre Valence en 12 journées.

Défaite interdite pour les Barcelonais, qui semblent néanmoins avoir retrouvé toutes leurs sensations ces derniers jours grâce notamment à deux triplés consécutifs de Lionel Messi, avec à la clé pour l'Argentin deux records absolus de buts en Liga et en Ligue des champions.

Le programme (en heures GMT)

Vendredi
(19h45) Real Sociedad - Elche

Samedi
(15h00) Getafe - Athletic Bilbao
(17h00) Espanyol Barcelone - Levante
(19h00) Malaga - Real Madrid
(21h00) Celta Vigo - Eibar

Dimanche
(11h00) Atletico Madrid - Deportivo La Corogne
(16h00) Séville - Grenade
(18h00) Cordoue - Villarreal
(20h00) Valence - FC Barcelone

Lundi
(19h45) Almeria - Rayo Vallecano

Fifa.com (27/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 27 Nov - 17:45

Messi-Ronaldo, plus grand duel de tous les temps ?

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 2480190_FULL-LND

Lionel Messi contre Cristiano Ronaldo: ces deux attaquants qui tournent à un but par match croquent les records avec voracité et monopolisent le Ballon d'Or depuis six ans. Cela suffit-il pour faire de leur duel le plus relevé du football moderne?

. Une lutte de titans, après d'autres
La rivalité entre Messi et Ronaldo, doublée d'une stupéfiante course aux records, tient en haleine la planète football en ce début de XXIe siècle. Les chiffres ont de quoi donner le tournis. Avec 4 Ballons d'Or d'affilée, 74 buts inscrits en C1 et son bilan ahurissant en Liga (253 réalisations dont 50 sur une saison en 2011-12), "Leo" a d'ores et déjà frappé très fort à seulement 27 ans. Mais CR7 (29 ans) n'est pas en reste. Double Ballon d'Or et grand favori pour une 3e couronne, il n'est qu'à 3 petites longueurs de "la Pulga" sur le plan européen et avait lui aussi marqué les esprits la saison dernière avec 17 buts en Ligue des champions.

Difficile donc de trouver trace dans l'histoire d'un duel équivalent, avec deux joueurs au sommet de leur art ensemble, jouant au même poste et faisant exploser tous les compteurs.

Pelé et Maradona se disputent encore aujourd'hui le titre officieux de meilleur joueur de tous les temps mais le Brésilien, triple champion du monde, a achevé sa carrière (1977) quand l'Argentin débutait à peine la sienne (1976).

Dans les années 1950, c'est plutôt un trio qui domine: Di Stefano, Kopa et Puskas. Mais ils évoluaient tous au Real Madrid (C1 1956 à 1960).

Les années 1970 voient l'affrontement de Beckenbauer et Cruyff (5 Ballons d'Or à eux deux), traduction de l'hégémonie exercée par l'Allemagne (Mondial-1974) et le Bayern Munich (3 C1) face aux Pays-Bas (deux finales de Coupe du monde) et l'Ajax Amsterdam (3 C1). Or, l'un est défenseur, l'autre attaquant.

Au tournant du siècle émerge le duo Zidane-Ronaldo: à eux deux, ils cumulent deux Coupes du monde (1998, 2002), trois Ballons d'Or et six trophées du joueur Fifa de l'année (qui allait fusionner avec le Ballon d'Or en 2010). Mais ils sont devenus les meilleurs amis au Real Madrid, ce que ne seront jamais Cristiano et Messi...

. L'Espagne comme champ de bataille
En rejoignant Madrid en 2009, Ronaldo a initié une bataille frontale avec son adversaire de Barcelone. Leurs records et trophées individuels ont aiguisé la rivalité historique des deux clubs.

"Le duel Cristiano-Messi se prolonge bien au-delà du championnat espagnol, qui les confronte comme les fers de lance respectifs du Real et du Barça, avec tout ce que cela signifie, ce qui n'est pas rien: un long siècle de lutte", a écrit début novembre l'éditorialiste Alfredo Relaño, directeur du quotidien sportif As et membre du collège des journalistes élisant le Ballon d'Or 2014.

Du coup, dans un paysage footballistique aussi polarisé que la Liga, chacun se range derrière son champion: en novembre, le quotidien catalan Mundo Deportivo a consacré une dizaine de Unes à Messi; comme le journal madrilène Marca avec Ronaldo.

Les coéquipiers se rangent aussi derrière leur chef de file. D'où les sévères critiques à Madrid contre Xabi Alonso quand le néo-Bavarois a dit que l'Allemand Manuel Neuer méritait plus le Ballon d'Or que son ancien équipier au Real.

En somme, tout est motif à comparaison: les pochettes des jeux vidéo, le nombre d'abonnés sur les réseaux sociaux ou les revenus des deux joueurs, qui figurent dans le top 5 des sportifs les mieux payés en 2014 selon le magazine Forbes

. L'oeil des deux combattants
Marquer l'histoire, tel est l'objectif affiché par les deux joueurs, mais quand Ronaldo dit vouloir être "le meilleur de tous les temps", Messi insiste sur sa volonté de décrocher des titres collectifs.

Régulièrement interrogé au sujet de leur rivalité, chacun préfère botter en touche pour éviter toute tempête médiatique.

"Je l'ai dit plusieurs fois, je ne suis pas en concurrence avec Cristiano, je joue mon jeu, je fais mon travail", a expliqué Messi il y a quelques semaines. "Les trophées individuels sont ce qui m'importe le moins."

Même retenue pour Ronaldo: "Certaines personnes aiment les brunes, d'autres aiment les blondes. Je respecte tous ces avis", a dit le Portugais début novembre, même s'il a dû démentir ce mois-ci sur Facebook avoir tenu en privé des propos insultants à l'égard de Messi.

Alors, c'est qui le plus fort? "Quand j'arrêterai ma carrière, je regarderai les statistiques pour voir si je suis parmi les meilleurs, et j'y serai sûrement", a prophétisé Ronaldo. Messi aussi.

Fifa.com (27/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 27 Nov - 20:07

Barça - Vermaelen absent 4 à 5 mois

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 2479553_FULL-LND

Le défenseur Thomas Vermaelen, transféré au FC Barcelone cet été alors qu'il était blessé, va devoir être opéré d'une cuisse et sera indisponible "quatre à cinq mois" supplémentaires, a annoncé jeudi le club catalan, avec lequel le Belge n'a encore disputé aucun match officiel.

"Thomas Vermaelen subira une opération chirurgicale concernant sa blessure au muscle semi-tendineux de la jambe droite (...) mardi prochain en Finlande. Le temps estimé de récupération sera de quatre à cinq mois", écrit le Barça dans un communiqué.

Ce coup dur confirme le statut d'erreur de casting du défenseur international belge (29 ans, 48 sélection), transféré d'Arsenal à l'intersaison pour une somme estimée à 15 millions de livres (19 millions d'euros) par la presse.

Depuis son arrivée en Catalogne, Vermaelen n'a fait aucune apparition en équipe première, se contentant d'un match amical avec la réserve du club contre la sélection indonésienne des moins de 19 ans (6-0) mi-septembre, un match où il avait au passage marqué un but.

Mais ses continuelles rechutes ont sans doute convaincu le Barça d'en passer par une opération, ce qui prive le club d'un renfort de poids au poste de défenseur central, un poste qui a souvent posé problème à Barcelone ces dernières années.

A Arsenal, où il avait perdu sa place de titulaire en raison de problèmes de santé à répétition, Vermaelen avait déjà manqué pratiquement toute la saison 2010-2011.

Il a participé au Mondial au Brésil avec l'équipe nationale de Belgique, éliminée en quarts de finale par l'Argentine (1 à 0). Il n'avait pas pu jouer ce match en raison, déjà, d'une blessure subie lors de la victoire sur la Russie en phase de groupes (1-0).

Fifa.com (27/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 28 Nov - 17:50

Le Real pour un record, le Barça avec son recordman

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 2297409_FULL-LND

Le Real Madrid, leader du Championnat d'Espagne, a l'opportunité samedi à Malaga d'améliorer la meilleure série de victoires de l'histoire du club, tandis que le FC Barcelone va défier Valence dimanche pour la 13e journée, avec son buteur record Lionel Messi comme talisman.

. Le Real face à la 16e marche
Quinze succès consécutifs toutes compétitions confondues, voilà le meilleur enchaînement jamais réalisé par la "Maison blanche" au cours de sa fastueuse histoire. Trois entraîneurs ont réussi cette série record: Miguel Muñoz en 1960-1961, José Mourinho en 2011-2012 et désormais Carlo Ancelotti, qui les a égalés mercredi contre Bâle en Ligue des champions (1-0).

Du coup, l'Italien a l'opportunité de dépasser ses illustres prédécesseurs s'il gravit enfin cette 16e marche samedi, avec un déplacement à Malaga (6e), équipe invaincue à domicile cette saison (19h00 GMT).

"Tout ce qu'on peut faire pour entrer dans l'histoire de ce club fantastique est une bonne chose", a estimé mercredi le technicien merengue, déjà adulé à Madrid comme architecte de la "Decima", la 10e C1 du club remportée en mai dernier.

Invaincu depuis la mi-septembre (défaite 2-1 contre l'Atletico), le Real d'Ancelotti semble en tout cas inarrêtable: en 15 victoires, il a inscrit 57 buts et n'en a encaissé que huit.

Et Cristiano Ronaldo, au passage, peut améliorer encore ses ébouriffantes statistiques: le Portugais compte déjà 20 buts en 12 journées, un total inédit dans l'histoire de la Liga.

. Messi étrenne ses records à Valence
Deux triplés contre Séville (5-1) puis l'Apoel Nicosie (4-0) ont fait entrer Lionel Messi dans la légende cette semaine: le voilà détenteur du record absolu de buts en Liga (253) comme en Ligue des champions (74).

L'Argentin, dans une forme retrouvée, s'apprête donc à étrenner sa double couronne dimanche à Mestalla (20h00 GMT) et cela tombe bien pour le FC Barcelone, qui va devoir terrasser Valence (4e) dans son antre, ce que personne n'a encore réussi à faire cette saison.

Le risque pour le Barça serait de sombrer à nouveau après deux matches d'embellie au niveau du jeu pratiqué: le club blaugrana (28 pts) est deuxième de Liga à deux longueurs du Real (30 pts) et il n'a pas le droit à l'erreur pour rester à portée.

En outre, le programme catalan est un parcours du combattant: les Barcelonais vont affronter en l'espace de dix jours Valence, le modeste Huesca (D3) en Coupe du Roi, l'Espanyol pour le derby barcelonais et enfin le Paris SG le 10 décembre dans une "finale" pour la première place du groupe F de la C1.

"On va d'abord penser à notre rencontre de championnat contre Valence mais c'est sûr qu'on s'attend à un match difficile contre le PSG", a souligné mardi l'entraîneur Luis Enrique, qui pourra compter sur son trio d'attaque Messi-Suarez-Neymar ("MSN") pour faire la différence dans cette séquence charnière.

. Et si l'Atletico remettait ça ?
Avec un effectif très remanié cet été et plusieurs contre-performances initiales, l'Atlético Madrid semblait proche de rentrer dans le rang après le titre de champion conquis en mai. D'ailleurs, en début de saison, l'entraîneur Diego Simeone avait affirmé que les vrais concurrents de l'"Atleti" étaient Valence ou Séville, et pas le duo Barça-Real.

Sauf que les "Colchoneros", qui ont décroché mercredi leur qualification pour les huitièmes de la C1, ont parfaitement intégré leurs recrues, comme Mario Mandzukic ou Antoine Griezmann.

Et ils ont retrouvé peu à peu leurs vertus de l'an dernier: pressing, défense de fer et ultra-réalisme sur coups de pied arrêtés.

Résultat, voilà l'Atlético troisième du classement de Liga, à quatre points du Real et deux du Barça, et en embuscade avant ce week-end: le club "rojiblanco" reçoit le Deportivo La Corogne (18e) dimanche (11h00 GMT), avec une belle opportunité de grignoter son retard en cas de faux-pas d'un des deux grands.

Le programme

Vendredi
Real Sociedad - Elche

Samedi
Getafe - Athletic Bilbao
Espanyol Barcelone - Levante
Malaga - Real Madrid
Celta Vigo - Eibar

Dimanche
Atletico Madrid - Deportivo La Corogne
Séville - Grenade
Cordoue - Villarreal
Valence - FC Barcelone

Lundi
Almeria - Rayo Vallecano

Fifa.com (28/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 29 Nov - 11:49

Première victoire pour la Real de Moyes

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 2477881_FULL-LND

L'attaquant mexicain de la Real Sociedad Carlos Vela a réussi un triplé contre Elche (3-0) pour offrir sa première victoire à son nouvel entraîneur David Moyes, vendredi à Saint-Sébastien, lors de la 13e journée du Championnat d'Espagne.

L'ancien entraîneur d'Everton et de Manchester United, qui a pris les commandes de la Real Sociedad le 10 novembre à la suite du limogeage de Jagoba Arrasate, enregistre ainsi la troisième victoire seulement du club basque, depuis le début de la saison.

Le week-end passé, lors de sa première rencontre à la tête de l'équipe, ses joueurs avaient fait match nul à la Corogne sans parvenir à marquer (0-0).

Cette fois-ci Moyes n'a pas eu à attendre longtemps pour voir son équipe ouvrir le score, puisque Vela a mis le premier de ses trois buts, au bout de trois minutes avant de doubler la marque après une demi-heure de jeu.

Un troisième but au retour des vestiaires, a permis à l'ancien attaquant d'Arsenal de réaliser le coup du chapeau et d'offrir à la Real Sociedad (12e) sa troisième victoire seulement en Liga.

Fifa.com (28/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 30 Nov - 16:59

Le Réal écrit son histoire

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 2480909_FULL-LND

Le Real Madrid a amélioré son record de club en alignant une 16e victoire consécutive toutes compétitions confondues grâce à un succès samedi 2-1 à Malaga, qui lui permet de compter cinq points d'avance en tête de la Liga.

Karim Benzema a ouvert le score après 18 minutes sur un centre à ras de terre de Cristiano Ronaldo. Le Français a ensuite dû sortir à la 73e minute, touché à un genou.

Son coéquipier portugais est en revanche resté muet, la faute au gardien camerounais du club andalou, Carlos Kameni, auteur d'une impressionnante série d'arrêts. Le but de Gareth Bale à sept minutes de la fin a permis aux Madrilènes d'assurer leur succès, avant l'exclusion d'Isco quelques minutes plus tard et la réduction du score par Roque Santa Cruz dans le temps additionnel.

Mais la soirée n'a pas été si simple pour le Real, et notamment pour son gardien, souvent sollicité par les attaquants de Malaga.

Iker Casillas a eu de la chance au milieu de la première période, lorsque la volée glissante de Sergi Darder lui est passée entre les jambes avant de toucher l'extérieur du poteau. "San Iker" a eu de la chance aussi lorsque le coup franc lointain de Duda est venu s'écraser sur sa barre transversale juste avant la pause.

Il a fini par s'incliner après l'exclusion pour deux cartons jaunes d'Isco, un ancien de Malaga, quand Santa Cruz a repris le centre d'Arthur Boka, mais il ne restait plus de temps additionnel aux Andalous pour tenter d'égaliser.

L'équipe de Javi Gracia encaissait ainsi sa première défaite à domicile de la saison.

Fifa.com (29/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 30 Nov - 17:21

L'Atlético retrouve son tempo

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 2481034_FULL-LND

L'Atletico Madrid, champion en titre, a repris provisoirement la 2e place de la Liga à Barcelone en gagnant 2-0 contre le Deportivo La Corogne dimanche.

Les Colchoneros sont maintenant à 4 points du leader, le Real Madrid, et continuent sur leur bonne dynamique, après une qualification en 8es de finale de la Ligue des champions mercredi grâce à une large victoire contre l'Olympiakos (4-0).

Les hommes de Diego Simeone ont ouvert le score juste avant la mi-temps sur une tête de Saul Niguez, qui reprenait un coup franc de Koke.

Arda Turan a doublé la marque à la 55e d'un tir dévié, en reprenant un corner mal dégagé par la fébrile défense adverse. C'est une bonne semaine pour l'Atletico qui a ainsi enchaîné trois victoires devant son public.

De son côté, La Corogne n'a plus gagné depuis 5 journées et bascule dans la zone de relégation, 18e avec 10 points.

Fifa.com (30/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 1 Déc - 16:58

Le Barça sur le fil

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 2481265_FULL-LND

Le FC Barcelone, tombeur sur le fil de Valence (1-0) dimanche pour la 13e journée, conserve la deuxième place à deux points du Real Madrid et devant l'Atletico.

Bousculés tout au long de la rencontre, les Catalans ne doivent leur salut qu'à un but signé de l'international espagnol Sergio Busquets, au bout du temps additionnel (90+4). Avec cette victoire in extremis, Barcelone évite de se faire distancer par le Real Madrid, vainqueur (2-1) la veille à Malaga.

Les Valenciens ont eux connu leur premier revers de la saison à domicile et pointent au cinquième rang, avec 24 points. A Mestalla, le Barça a d'abord eu des difficultés à développer son jeu, obligeant son gardien Claudio Bravo à un premier arrêt précoce. Si les joueurs de Luis Enrique sont progressivement entrés dans le match, ni Luis Suarez, malgré plusieurs occasions, ni Neymar, souvent à la réception de longs ballons, ne sont parvenus à faire la différence.

Andre Gomes, à deux reprises avant la pause, et Rodrigo, en deuxième période, auraient pu donner l'avantage à Valence. Mais c'est finalement Busquets qui a débloqué la situation en toute fin de match, sur une reprise de volée, après que le gardien valencien a repoussé une tête de Neymar à bout pourtant, sur un centre de Messi.

But de Gameiro
L'Atletico avait remporté un succès précieux contre La Corogne un peu plus tôt. Les Colchoneros pointent désormais à quatre points de leur rival madrilène et maintiennent leur dynamique positive, après leur qualification en huitièmes de finale de la Ligue des champions mercredi.

Les hommes de Diego Simeone ont ouvert le score juste avant la mi-temps sur une tête de Saul Niguez, qui a repris un coup franc de Koke.

Arda Turan a doublé la marque à la 55e minute d'un tir dévié, en reprenant un corner mal dégagé par la fébrile défense adverse.

La Corogne, elle, n'a plus gagné depuis cinq journées et bascule dans la zone de relégation, au 18e rang, avec 10 points.

En fin d'après-midi, Séville a écrasé Grenade 5 à 1 avec un but du Français Kevin Gameiro et s'est installé à la quatrième place (26 pts), entre l'Atletico et Valence. Et Villarreal (6e) est allé s'imposer (2-0) chez la lanterne rouge, Cordoue.

Fifa.com (30/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 2 Déc - 17:13

Coupe du Roi
Le Real pour valider son ticket pour les huitièmes


Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 2463568_FULL-LND

Le Real Madrid, facile vainqueur Cornella (D3) 4 à 1, va valider mardi (19h00 GMT) son ticket pour les 8e de finale de la Coupe du Roi avant de s'envoler pour le Mondial des clubs au Maroc, mi-décembre.

Les Madrilènes, leaders du Championnat d'Espagne avec deux points d'avance sur le FC Barcelone, ne devraient rencontrer aucun problème lors de ce 16e de finale retour au Santiago Bernebeu.

Le Séville FC, qui aurait dû affronter le Real en Liga lors de la dernière journée avant la trêve de fin d'année, a lui aussi obtenu un calendrier aménagé en Coupe.

Le Barça disputera, lui, la première manche des 16e à Huesca, un club de 3e division.

Programme des 16e de finale

. Retour

Mardi
Real Madrid - Cornella (D3); aller 4-1

Mercredi
Séville FC - Sabadell (D2); aller 6-1

. Aller

Mardi
Deportivo Alaves (D2) - Espanyol Barcelone
Alcoyano (D3) - Athletic Bilbao
Valladolid (D2) - Elche
Las Palmas (D2) - Celta Vigo

Mercredi
Deportivo La Corogne - Malaga
L'Hospitalet (D3) - Atletico Madrid
Grenade - Cordoue
Huesca (D3) - FC Barcelone

Jeudi
Real Oviedo (D3) - Real Sociedad
Cadix (D3) - Villarreal
Rayo Vallecano - Valence

Vendredi
Getafe - Eibar
Albacete (D2) - Levante
Betis Séville (D2) - Almeria

Fifa.com (01/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 2 Déc - 17:43

Otamendi, pieds et poings liés

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 2487172_FULL-LND

Mâchoire carrée, nez droit et un peu aplati, tatouages abondants. À le voir, on serait pardonné de penser que Nicolás Otamendi est boxeur. Avec ses 81 kilos, on le verrait bien en catégorie poids lourds. Boxeur, il l'a été, mais il y a longtemps qu'il a raccroché les gants, qui sont restés dans sa maison en Argentine. "Mon cousin aimait beaucoup la boxe lui aussi. De temps en temps, on s'entraîne un peu. Ça fait du bien", explique Otamendi à FIFA.com.

Le corps à corps lui a appris la patience ; de l'esquive, il a conservé la rapidité de mouvement ; il a la puissance d'un puncheur. À ceci près qu'il ne fait plus valoir ces qualités sur le ring, mais sur le rectangle vert. "La boxe a toujours été un loisir pour moi. Je la pratiquais car ça me donnait un entraînement très complet, mais je n'ai jamais eu en tête de devenir boxeur professionnel."

De cette époque, il a gardé un physique imposant, un visage dur et une grande capacité de résistance. À 26 ans, Otamendi sait ce que s'est d'être envoyé au tapis. Mais il sait également comment se relever. Après avoir été omis de la liste des 23 Argentins pour Brésil 2014, il a été rappelé en équipe nationale et rayonne aujourd'hui dans la charnière centrale de Valence. "Je profite de chaque instant car quand les choses tournent bien, autant savourer, n'est-ce pas ?"

Des débuts spectaculaires
Sa carrière a commencé de façon fulgurante. À 21 ans, il est champion d'Argentine avec le Vélez Sarsfield et constitue la grande révélation de l'année dans son pays natal. Rapide, agile et dynamique, ce défenseur central attire l'attention des clubs européens. Diego Armando Maradona fait appel à lui en équipe d'Argentine pour disputer la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™. C'est à cette occasion qu'Otamendi est envoyé au tapis pour la première fois dans sa carrière de footballeur. En quarts de finale, l'Albiceleste s'incline 0:4 face à l'Allemagne. L'arrière central est pointé du doigt. "En tant que défenseur, c'est très douloureux quand on vous fait porter la responsabilité d'une défaite. La presse Argentine est très exigeante et comme j'étais l'un des nouveaux… Mais il faut savoir se relever", lâche-t-il.

L'Argentin se remet donc debout et signe à Porto, où il retrouve le chemin de la victoire. Sur les bords du Douro, il remporte trois championnats du Portugal et une UEFA Europa League. Le tout en quatre ans, après quoi il traverse la péninsule ibérique pour s'engager avec Valence. Dans la cité levantine, il est dans l'impossibilité de jouer car le club possède trop de joueurs extracommunautaires. En février 2014, il est prêté à l'Atlético Mineiro, au Brésil. "J'avais parfaitement conscience que pour avoir une chance d'être convoqué pour la Coupe du Monde, je devais jouer en club. Malheureusement, ça ne s'est pas passé comme ça." Nouvel uppercut, dont la douleur se fait manifestement encore sentir.

Nouvelle opportunité

Retenu par Alejandro Sabella dans la préliste de 30 joueurs pour la Coupe du Monde 2014, Otamendi fait partie des sept Argentins qui, finalement, ne prendront pas l'avion pour le Brésil. "Ça m'a fait très mal, car je m'étais énormément préparer pour ça. Malheureusement, les entraîneurs aussi ont leurs préférences. Certains joueurs leur plaisent, d'autres moins. Ce sont eux qui ont le dernier mot."

Pour autant, Otamendi ne jette pas l'éponge. Désormais titulaire à Valence, il tient les clés d'une charnière centrale très efficace. Les pensionnaires du Mestalla possèdent en effet la deuxième meilleure défense de la Liga, dont ils occupent la cinquième place. Les supporters des Ché comparent même l'Argentin à l'une des grandes idoles du club, son compatriote Roberto Ayala. "Je suis très heureux qu'ils commencent à me comparer à lui, car c'est un modèle pour moi."

Les prestations de haut vol d'Otamendi à Valence lui ont permis d'être rappelé au sein d'une équipe d'Argentine aujourd'hui dirigée par Gerardo Martino. "C'est une nouvelle opportunité. Il faut travailler au jour le jour et donner le maximum. Je fais partie de ceux qui croient que si l'on fait tout pour avoir sa chance, on finit par l'obtenir un jour ou l'autre." Il y aura encore des coups durs, comme l'entorse contractée il y a quelques jours face à Barcelone. Mais une fois encore, Otamendi se relèvera… et poursuivra le combat.

Fifa.com (02/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mer 3 Déc - 17:48

Barça - Vermaelen opéré et absent quatre mois

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 2479553_FULL-LND

Le défenseur belge du FC Barcelone Thomas Vermaelen, blessé à la cuisse droite, a été opéré avec succès, a annoncé mardi le club catalan, qui a estimé sa durée d'indisponibilité à "environ quatre mois", soit un peu moins qu'initialement redouté.

"Thomas Vermaelen a été opéré avec un résultat satisfaisant de sa blessure au muscle semi-tendineux de la jambe droite" par un spécialiste basé en Finlande, a fait savoir le Barça dans un communiqué. "Le temps estimé de convalescence sera d'environ quatre mois", a ajouté le club, qui avait évoqué dans un premier temps une absence de "quatre à cinq mois" dans un communiqué publié la semaine dernière.

L'international belge (29 ans, 48 sélection), arrivé d'Arsenal à l'intersaison, pourrait donc faire son retour sur les terrains aux alentours du mois d'avril. Cela lui permettrait d'espérer disputer enfin son tout premier match officiel avec Barcelone, ce qu'il n'a pas pu faire depuis son transfert cet été en raison de pépins physiques à répétition.

Samedi, l'entraîneur barcelonais Luis Enrique a assuré que le club catalan n'avait "a priori" pas l'intention de recruter pour pallier l'absence de Vermaelen.

Fifa.com (02/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 7 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 18 Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 12 ... 18  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum