Saison espagnole, 2014 - 2015

Page 10 sur 18 Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 14 ... 18  Suivant

Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 12 Jan - 16:27

Le Barça de Messi se révolte contre l'Atlético

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 2505007_FULL-LND

Avec un Lionel Messi déchaîné, le FC Barcelone s'est révolté devant l'Atletico Madrid (3-1) dimanche lors de la 18e journée du Championnat d'Espagne, apaisant la crise qui l'agite et signant peut-être son meilleur match de la saison pour revenir à portée du Real Madrid, leader.

Après les turbulences, les flamboyances! Neymar s'est jeté pour marquer (12), Luis Suarez a conclu un contre (35) et les arabesques de Messi ont été décisives sur les deux buts. Le quadruple Ballon d'Or a commis ensuite une faute synonyme de penalty, transformé par le Madrilène Mario Mandzukic (57), mais il s'est rattrapé en scellant le score (87).

Au classement, cette victoire spectaculaire fait un bien fou au Barça (2e, 41 pts), qui revient à une longueur du Real (42 pts, un match en moins) et laisse sur place l'Atletico (3e, 38 pts), méconnaissable au Camp Nou.

Paradoxalement, cette excellente performance des Catalans est intervenue après une semaine très agitée au sein du club. Et paradoxalement, c'est Messi, pourtant au centre de rumeurs de brouille avec l'entraîneur Luis Enrique, qui a été le joueur le plus en vue. Son entente avec Suarez et Neymar, de plus en plus évidente, risque d'ailleurs d'être la principale planche de salut du technicien asturien.

L'action du premier but a résumé l'impact de ce trident puisque chacun des trois attaquants a touché la balle: Messi a provoqué dans la surface et ridiculisé Diego Godin d'un grand pont avant de servir Suarez, dont le contrôle raté s'est transformé en passe décisive pour Neymar, buteur d'une glissade au second poteau (12).

Messi réconcilie le Barça
La domination catalane, son jeu très rapide vers l'avant et ses multiples occasions (22, 29, 42) appelaient un autre but. Et c'est Suarez qui s'est retrouvé à la conclusion dans la surface (35) après une belle percée de Messi, lequel avait néanmoins contrôlé le ballon avec le biceps en début d'action sans que cette faute ne soit signalée.

Antoine Griezmann, titulaire en attaque côté madrilène, s'est multiplié au pressing mais sans être dangereux. Quant au Croate Mario Mandzukic, il s'est surtout signalé par son duel très tendu avec Sergio Busquets. Difficile de reconnaître l'équipe intense et appliquée qui avait dompté mercredi le Real Madrid en Coupe du Roi (2-0).

Leur premier tir cadré, au final, a été le penalty provoqué par Messi pour une faute sur Gamez. Mandzukic a transformé en force et entretenu l'espoir (57). Mais le centre de Fernando Torres, traînant dans la surface, n'a pas trouvé preneur (80) et c'est Messi lui-même qui a clos le score à bout portant (87), soit son 16e but en Liga cette saison.

Un but au goût de réconciliation pour le camp catalan, après une semaine marquée par le limogeage du directeur sportif Andoni Zubizarreta, la démission de son adjoint, l'emblématique Carles Puyol, et l'annonce de la tenue en fin de saison d'élections anticipées à la présidence du club.

Au passage, Luis Enrique a sans doute gagné un sursis sur le banc catalan et cela, c'est en grande partie à Messi qu'il le doit.

Fifa.com (11/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 12 Jan - 16:28

Barça - Enrique : "Un match complet"

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 2504133_FULL-LND

L'entraîneur du FC Barcelone Luis Enrique a salué dimanche le "match complet" de ses joueurs, qui ont livré l'une de leurs meilleures performances cette saison pour dompter l'Atletico Madrid en Championnat d'Espagne (3-1), un succès au bon moment après une semaine de crise interne.

"Cela a été un match complet, contre un adversaire d'une difficulté maximale", a dit le technicien asturien en conférence de presse. "Nous avons montré ce soir une image très agréable pour tous les supporteurs. Nous avons été capables de battre un adversaire qui ne nous avait laissé aucune chance la saison dernière", avec aucune victoire en six confrontations, a-t-il rappelé.

Fragilisé cette semaine après une défaite contre la Real Sociedad (1-0) et des rumeurs de brouille avec Lionel Messi, Luis Enrique était sous pression la rencontre mais il a refusé tout triomphalisme après cette victoire.

"Les victoires sont la seule chose qui peut calmer cette vague (de critiques). Mais le jour où nous échouerons à nouveau, la tension reviendra, c'est inévitable", a-t-il prévenu.

"Nous avons trois points de plus et nous avons évité qu'un adversaire direct pour la Liga ne prenne trois points. Mais le championnat est très long et la phase aller n'est même pas terminée, donc il faudra profiter des occasions (...). Nous verrons en fin de saison si nous avons mérité de gagner des titres. Voilà ce qui sera le juge de ma période ici", a conclu le technicien.

Fifa.com (11/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 12 Jan - 16:44

Valence - Nuno prolonge

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 2505263_FULL-LND

Valence, actuellement 5e du Championnat d'Espagne, a annoncé lundi une prolongation de trois ans du contrat de son entraîneur portugais Nuno, désormais lié avec le club jusqu'en 2018.

"Le Valence CF a trouvé un accord avec l'entraîneur de l'équipe première Nuno Espirito Santo, pour étendre sa relation contractuelle jusqu'au 30 juin 2018", a fait savoir le club dans un communiqué.

Ex-entraîneur de Rio Ave au Portugal, Nuno (40 ans) était arrivé à Valence l'été dernier dans le sillage de la prise de contrôle du club par le magnat singapourien Peter Lim.

L'ancien gardien de but avait signé un contrat jusqu'à juin 2015, avec une année supplémentaire en option. Mais ses bons résultats sur le banc valencien, avec notamment des victoires contre le Real Madrid (2-1) ou l'Atletico Madrid (3-1) en Liga, lui ont valu cette extension de bail.

Fifa.com (12/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 12 Jan - 16:46

Coupe du Roi
Le Barça proche des quarts, le Real menacé


Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 2503918_FULL-LND

Le FC Barcelone, vainqueur d'Elche à l'aller (5-0), devrait facilement se qualifier jeudi lors des 8e de finale retour de Coupe du Roi, qui s'ouvrent mardi par un duel Espanyol-Valence, tandis que le Real Madrid, dompté par l'Atletico (2-0), devra réagir à domicile.

Le calme semble être revenu en Catalogne après une semaine de fortes turbulences internes : le Barça a retrouvé le sourire avec sa probante victoire contre l'Atletico (3-1) en Liga dimanche et avec les propos rassurants de la star Lionel Messi, qui a démenti à la fois ses supposées envies d'ailleurs et les rumeurs de brouille avec l'entraîneur Luis Enrique.

Avec un avantage de cinq buts acquis au match aller, les Barcelonais devraient faire tourner leur effectif à Elche jeudi (21h00 GMT) et viser les quarts la semaine suivante, où ils affronteront le club vainqueur du choc 100% madrilène entre le Real et l'Atletico. Les deux voisins se retrouvent jeudi (19h00 GMT) pour leur neuvième derby en l'espace d'un an et le Real va devoir renverser une tendance récente défavorable : aucune victoire dans ses quatre confrontations avec l'"Atleti" cette saison.

Surtout, les hommes de Carlo Ancelotti, qui ont repris des couleurs samedi contre l'Espanyol (3-0) en championnat, vont devoir effectuer une folle "remontada" (remontée) pour renverser leur adversaire. Mais le stade Santiago-Bernabeu a souvent vibré pour d'incroyables renversements de situation , alors...

Le programme

Mardi
Espanyol Barcelone - Valence; aller: 1-2
Levante - Malaga; aller: 0-2

Mercredi
Real Sociedad - Villarreal; aller: 0-1
Athletic Bilbao - Celta Vigo; aller: 4-2
Getafe - Almeria; aller: 1-1
Séville - Grenade; aller 2-1

Jeudi
Real Madrid - Atletico Madrid; aller 0-2
Elche - FC Barcelone; aller: 0-5

Fifa.com (12/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mer 14 Jan - 16:29

Coupe du Roi
Derby au goût de défi pour le Real


Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 2503942_FULL-LND

Le Real Madrid est au bord de l'élimination en Coupe du Roi avant de recevoir l'Atletico jeudi (19h00 GMT) en 8e de finale retour et le tenant du titre devra se dépasser pour effacer le lourd handicap concédé à l'aller (2-0).

La "remontada" est-elle possible? Galvanisé par le tout récent troisième Ballon d'Or de Cristiano Ronaldo, le club merengue veut croire en ses chances de qualification pour les quarts, où il serait opposé au FC Barcelone, dont la visite à Elche jeudi (21h00 GMT) s'annonce comme une formalité après une large victoire au match aller (5-0). A l'évidence, la tension sera forte à Madrid: le Real, champion du monde des clubs et champion d'Europe, défiera l'Atletico, champion d'Espagne, qu'il n'est pas parvenu à battre lors de leur quatre précédentes confrontations cette saison (un nul, trois défaites).

Mais la "Maison blanche" veut se raccrocher à son histoire, riche en remontées fantastiques, avec notamment l'"esprit de Juanito", fameux joueur merengue des années 1980, dont la rage de vaincre déplaçait les montagnes. "Quatre-vingt dix minutes au Bernabeu sont très longues", avait lancé un jour à ses adversaires le bouillant attaquant, tragiquement décédé en 1992 dans un accident de la route. D'ailleurs, c'est face à son voisin "rojiblanco" que le Real Madrid a réussi en 2014 l'un de ses plus incroyables retournements de situation: une égalisation dans le temps additionnel en finale de la Ligue des champions et une victoire arrachée en prolongation (4-1 a.p.).

Ronaldo pour fêter son Ballon d'Or
"On peut remonter notre retard en Coupe avec l'appui du public et en affichant beaucoup d'envie", a prévenu ce week-end le défenseur français du Real Raphaël Varane. "Les encouragements des supporteurs, leur faim de victoire nous motivent énormément." Le succès contre l'Espanyol Barcelone (3-0) samedi en Liga a remis le Real sur de bons rails après un début d'année 2015 raté (deux défaites). Et la star Cristiano Ronaldo, auréolée de son troisième Ballon d'Or, aura à coeur de briller au stade Santiago-Bernabeu: le Portugais reste sur un début de saison canon avec déjà 33 buts inscrits toutes compétitions confondues.

De son côté, l'Atletico était euphorique ces derniers jours après le retour au club de Fernando Torres et la victoire contre le Real Madrid la semaine dernière. Mais il est brusquement retombé sur terre: battu en Liga par le FC Barcelone (3-1), le club "colchonero" a sombré au Camp Nou, affichant une désorganisation défensive très inhabituelle. Les hommes de Diego Simeone semblent néanmoins tout à fait capables de se remobiliser en passant d'une compétition à l'autre. "Le Real va vouloir renverser la confrontation mais nous ne le permettrons pas. Je suis convaincu que nous allons nous qualifier", a assuré Juanfran, défenseur latéral de l'Atletico.

Ce match sera la neuvième confrontation entre les équipes en l'espace d'un an mais ce marathon de derbies n'est pas terminé: Madrid s'enthousiasmera à nouveau début février pour un dixième choc, programmé pour le week-end du 8 février au stade Vicente-Calderon. En attendant d'éventuelles retrouvailles en Ligue des champions si leur parcours et le tirage en décident ainsi...

Le programme

Mardi
Espanyol Barcelone - Valence; aller: 1-2
Levante - Malaga; aller: 0-2

Mercredi
Real Sociedad - Villarreal; aller: 0-1
Athletic Bilbao - Celta Vigo; aller: 4-2
Getafe - Almeria; aller: 1-1
Séville - Grenade; aller 2-1

Jeudi
Real Madrid - Atletico Madrid; aller 0-2
Elche - FC Barcelone; aller: 0-5

Fifa.com (14/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mer 14 Jan - 16:50

Barça - Enrique n'envisage pas un effectif sans Messi

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 2503876_FULL-LND

L'entraîneur du FC Barcelone Luis Enrique a déclaré mercredi que le club catalan n'envisageait pas l'avenir sans Lionel Messi, alors que les rumeurs de départ de la star argentine continuent de courir.

"Nous pensons tous que Messi sera à Barcelone ces prochaines années. C'est ce que tous les supporteurs veulent. Nous n'envisageons même pas un effectif sans Messi", a assuré l'entraîneur.

L'Argentin avait semblé couper court aux spéculations dimanche après la victoire du Barça sur l'Atletico Madrid (3-1) en Liga en déclarant qu'il n'avait jamais mis de conditions à sa présence à Barcelone. "Je n'ai jamais rien exigé pour rester car je n'ai jamais eu l'intention de partir", avait-il dit.

Mais sa petite phrase prononcée avant la remise du Ballon d'or lundi à Zurich - "Je ne sais pas où je serai l'année prochaine" - a relancé les discussions.

Luis Enrique a de nouveau démenti tout problème de relation avec Messi. "Le vestiaire est uni. Nous fuyons les polémiques et essayons d'avoir la meilleure ambiance possible. Je vois de l'unité dans tous les aspects", a-t-il assuré.

Barcelone jouera son prochain match en huitième de finale retour de la Coupe du roi jeudi, après avoir gagné l'aller 5 à 0.

Fifa.com (14/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 15 Jan - 18:32

Eibar veut bien finir la phase aller

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 2504768_FULL-LND

Eibar, surprenant promu, espère conclure en beauté la phase aller du Championnat d'Espagne lors de son déplacement à Cordoue vendredi (19h45) en ouverture de la 19e journée, laquelle peut permettre au Real Madrid d'être sacré "champion d'hiver" dimanche.

Le modeste club basque a beau découvrir l'élite cette saison, il est pour le moment le meilleur des trois clubs du Pays basque au classement avec sa 8e place (26 pts), devant la Real Sociedad (12e, 19 pts) et l'Athletic Bilbao (13e, 19 pts).

Eibar devra néanmoins se méfier vendredi de Cordoue, un autre promu: sous la direction de leur entraîneur Miroslav Djukic, nommé en octobre, les Andalous semblent enfin se réveiller après un début de saison catastrophique et, à l'instar de leurs adversaires basques, ils restent en 2015 sur deux succès consécutifs en Liga.

Le reste du week-end sera dominé par le duel à distance entre le Real Madrid et le FC Barcelone pour le titre honorifique de "champion d'hiver".

Le Real (1er, 42 pts) est assuré de finir la phase aller en tête du classement s'il l'emporte dimanche midi à Getafe (11h00) dans la banlieue madrilène.

Quant au Barça (2e, 41 pts), il doit pour être "champion d'hiver" faire le plein de points dimanche soir sur la pelouse du Deportivo La Corogne (18h00) et espérer deux faux-pas successifs du Real, contre Getafe ce week-end puis début février devant Séville en match en retard de la 16e journée.

Le programme

Vendredi
Cordoue - Eibar

Samedi
Real Sociedad - Rayo Vallecano
Valence - Almeria
Villarreal - Athletic Bilbao
Espanyol Barcelone - Celta Vigo

Dimanche
Getafe - Real Madrid
Atletico Madrid - Grenade
Deportivo La Corogne - FC Barcelone
Elche - Levante
Séville - Malaga

Fifa.com (15/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 16 Jan - 12:47

Le Real éliminé, Torres retrouvé

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 2507321_FULL-LND

L'Atletico Madrid s'est offert jeudi le scalp du Real Madrid grâce à un match nul (2-2) en huitième de finale retour de Coupe du Roi, avec un doublé de Fernando Torres synonyme d'élimination pour le tenant du titre, battu 2-0 à l'aller.

Au bout d'une cinquantaine de secondes seulement, le premier but de Torres depuis son retour en fanfare à l'"Atleti" début janvier a douché les espoirs du Real (1). Et "El Niño" a ensuite assommé le stade Santiago-Bernabeu, seulement 40 secondes après la pause (46), avec des passes décisives du Français Antoine Griezmann sur les deux buts.

Malgré les égalisations successives de Sergio Ramos (20) et Cristiano Ronaldo (55), l'Atletico a tenu bon et défiera en quarts le FC Barcelone dont la qualification n'a été qu'une formalité: tranquille succès 4-0 à Elche jeudi après une victoire 5-0 à l'aller.

Au passage, le défenseur français Jérémy Mathieu, auteur de l'ouverture du score (21) d'une splendide lucarne sur coup franc, a inscrit jeudi soir son tout premier but avec le Barça depuis son arrivée, l'été dernier.

En revanche, au stade Bernabeu, la neuvième confrontation entre Real et Atletico en l'espace d'un an a été bouillante. D'autant que le but précoce de Torres, sur un centre bien dosé de Griezmann, a ôté au Real toute possibilité de calcul.

Lancée à l'abordage, la "Maison blanche" a profité de la fébrilité du portier Jan Oblak, dont la sortie ratée a permis à Ramos, d'une tête sans opposition, d'égaliser (20). "Si, se puede" ("oui, c'est possible") scandait le stade Bernabeu, s'en remettant à son tout récent triple Ballon d'Or Cristiano Ronaldo. Le Portugais, ovationné avant le match pour la présentation de son nouveau trophée, a néanmoins buté sur la rugueuse défense "rojiblanca" (24, 29).

Torres décisif, Griezmann virtuose
C'est Torres, lancé par Griezmann, qui a redonné l'avantage aux "Colchoneros" en tout début de seconde période (46). Autant l'international espagnol avait été maladroit au match aller, autant il a été décisif jeudi. "Son arrivée est positive pour nous même si certains en doutaient", a commenté l'entraîneur Diego Simeone.

Certes, Ronaldo a finalement ramené le Real à hauteur, sur une tête décroisée (55), mais les hommes de Carlo Ancelotti n'ont jamais réussi à prendre l'avantage. La virtuosité de Griezmann, en tous cas, a souvent donné le tournis à la défense merengue. Jouant juste, difficile à arrêter, il a brillé, à l'inverse de son compatriote Karim Benzema, pris dans la nasse.

Bref, la "remontada", le fou renversement de situation attendu par le Bernabeu, n'a pas eu lieu, notamment en raison de problèmes de relance derrière. "Nous avons fait des erreurs que nous ne faisons pas habituellement, a reconnu l'entraîneur Carlo Ancelotti. Il va falloir analyser ce match et nos erreurs, car nous l'avons payé très cher".

Voilà désormais cinq matches cette saison que le Real ne bat pas son voisin (deux nuls, trois défaites), ce qui commence à faire désordre pour le club, désormais officiellement dépossédé de la Coupe du Roi conquise en mai dernier.

Mauvaise nouvelle pour le champion d'Europe et du monde: un nouveau derby, le dixième en un an, est programmé le 7 février au stade Vicente-Calderon, en Liga.

Fifa.com (15/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 16 Jan - 20:07

Real ou Barça, qui sera champion d'hiver ?

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 2504977_FULL-LND

Le Real Madrid, leader du Championnat d'Espagne, tient la corde pour boucler la phase aller comme "champion d'hiver" à l'occasion de la 19e journée ce week-end, un titre honorifique que seul pourrait lui contester le FC Barcelone.

. Le Real proche de virer en tête
Champion d'Europe et champion du monde des clubs, le Real a pris un coup sur la tête cette semaine avec son élimination par l'Atletico (2-0, 2-2) en Coupe du Roi, une compétition dont il était tenant du titre. Malgré tout, la "Maison blanche" peut se consoler en s'adjugeant le statut de "champion d'hiver" en cas de succès dimanche midi à Getafe, dans la banlieue de Madrid (11h00 GMT). Ce titre honorifique ne lui a pas si mal réussi ces dernières années: les dernières fois que le Real a terminé la phase aller en tête, il a remporté la Liga (2007-2008 et 2011-2012).

Reste qu'il faut se méfier de Getafe: même si les "Azulones" n'ont remporté aucun de leurs huit derniers matches en Liga, ils se sont qualifiés cette semaine pour les quarts de la Coupe du Roi, au contraire du Real. Et le match nul obtenu face au Barça (0-0) en décembre témoigne de l'abnégation de cette équipe.

Dimanche, le Real espère retrouver tout son allant offensif, dans le sillage du tout récent triple Ballon d'Or Cristiano Ronaldo, et surtout oublier les erreurs défensives qui ont coûté si cher contre l'Atletico. Un certitude, au moins: quand bien même le club merengue ne gagnerait pas, il aura une session de rattrapage le 4 février à domicile contre Séville en match en retard de la 16e journée de Liga.

. Le Barça veut rester dans la course
Après la probante victoire contre l'Atletico en Liga (3-1) et la tranquille qualification pour les quarts de la Coupe contre Elche (5-0, 4-0), la crise s'est un peu éloignée au FC Barcelone. Les propos de la star Lionel Messi, qui a soufflé le chaud et le froid sur son avenir en Catalogne, semblent aussi avoir été mis provisoirement de côté, du moins tant que le Barça enchaînera les victoires. "Nous pensons tous que Messi sera à Barcelone ces prochaines années", a assuré l'entraîneur Luis Enrique cette semaine.

Dimanche soir (18h00 GMT), les Catalans ont une belle occasion d'afficher leur "unité", selon les mots de leur technicien: le club blaugrana se déplace sur la pelouse du Deportivo La Corogne avec l'obligation de l'emporter pour rester dans la course. Deuxième de Liga (41 pts) à une longueur du Real (42 pts), le Barça doit gagner dimanche et espérer deux faux pas du Real contre Getafe puis Séville pour être sacré "champion d'hiver".

En Galice, le trident offensif "MSN" (Messi-Suarez-Neymar), décisif face à l'Atletico et laissé au repos contre Elche, devrait une nouvelle fois être la principale arme barcelonaise, si toutefois Neymar est remis d'un problème à une cheville. En 2015, les trois Sud-Américains ont déjà inscrit un total de sept buts, sans compter les passes décisives entre eux, signe d'une complicité croissante de bon augure pour le Barça.

. L'Atletico poursuit son marathon
Après une double confrontation remportée face au Real Madrid en Coupe du Roi (2-0, 2-2), entrecoupée d'une défaite en déplacement à Barcelone (3-1) en Liga, l'Atletico Madrid n'en a pas encore fini avec son marathon du mois de janvier. Les "Colchoneros" vont devoir encaisser la semaine prochaine et la suivante une nouvelle double confrontation à haute tension en Coupe du Roi, cette fois face au Barça en quarts de finale. Mais auparavant, il leur faudra dompter à domicile Grenade (20e), lanterne rouge et en grand manque de points.

Bonne nouvelle pour l'Atletico, l'attaquant Fernando Torres, auteur d'un doublé contre le Real, a vite retrouvé ses marques dans son club formateur après son retour en fanfare début janvier.

Le programme

Vendredi
Cordoue - Eibar

Samedi
Real Sociedad - Rayo Vallecano
Valence - Almeria
Villarreal - Athletic Bilbao
Espanyol Barcelone - Celta Vigo

Dimanche
Getafe - Real Madrid
Atletico Madrid - Grenade
Deportivo La Corogne - FC Barcelone
Elche - Levante
Séville - Malaga

Fifa.com (16/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 17 Jan - 0:08

Grenade limoge son entraîneur

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 2507652_FULL-LND

Grenade a limogé son entraîneur, Joaquin Caparros, a annoncé vendredi le club andalou, dernier du Championnat d'Espagne et éliminé mercredi en 8e de finale de la Coupe du Roi par Séville.

L'entraîneur de la réserve, Joseba Aguado, assurera l'intérim et conduira l'équipe face à l'Atletico Madrid dimanche (16h00 GMT) au stade Vicente Calderon pour la 19e journée de Championnat, a précisé la direction du club sur son site internet.

Caparros dirigeait l'équipe depuis le début de la saison, après avoir déjà entraîné notamment Villarreal, Séville, le Deportivo La Corogne, l'Athletic Bilbao, Levante et Majorque, ainsi que Neuchâtel Xamax, en Suisse.

Le favori des médias pour sa succession est Abel Resino, ancien gardien (1986-1996) puis entraîneur (2009) de l'Atletico Madrid, qui avait déjà sauvé Grenade de la descente en 2012.

Fifa.com (16/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 18 Jan - 20:30

Negredo envoie Valence sur le podium

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 2508029_full-lnd

Un but d'Alvaro Negredo en fin de partie a donné samedi une précieuse victoire à Valence 3 à 2 devant Almeria, synonyme de 3e place sur le podium en compagnie du duo infernal Real-Barça, qui joue ses matches de la 19e journée, dimanche.

Les Valanciens, qui ont ouvert le score par Dani Parejo dès la 11e minute après un rapide une-deux avec Antonio Barragan, ont dû livrer une haletante course-poursuite avec une équipe d'Almeria, certes seulement 17e mais qui se battait avec beaucoup de courage et d'abnégation. Les visiteurs ont ainsi égalisé deux minutes plus tard par Tomer Hemed, auteur d'un doublé.

Follement encouragés par leurs supporteurs, les hommes de Nuno Espirito Santo repartaient de l'avant et ont été récompensés par un but de Rodrigo (28e). Mais, une nouvelle fois, la joie des locaux n'a duré que cinq minutes, le temps pour Hemed de signer son doublé personnel (33e).

Et c'est finalement Negredo qui a donné la victoire aux siens en reprenant en force une passe de Jose Gaya (83e).

Avec 38 points, Valence, éliminé en Coupe du Roi par l'Espanyol, a provisoirement doublé l'Atletico Madrid, le champion en titre qui accueille Grenade dimanche (16h00 GMT), juste après le match du leader, le Real, qui, en cas de victoire à Getafe, s'emparera du titre honorifique de champion d'hiver.

Dans la première rencontre de samedi, David Moyes a enregistré sa première défaite depuis son arrivée à la tête de la Real Sociedad. Et ironie du sort, c'est Manucho, un ancien attaquant de Manchester United, l'équipe qu'il avait dirigée après le départ à la retraite de Sir Alex Ferguson, qui a donné la victoire au Rayo Vallecano 1 à 0.

De son côté, Villarreal a consolidé sa 6e place en battant l'Athletic Bilbao 2-0 et ne compte plus qu'un point de retard sur le FC Séville, 5e, qui accueille Malaga dimanche. L'Espanyol a arraché un succès important à la dernière minute devant Celta Vigo 1-0 (but de Caicedo, son 5e en Liga), lui permettant de grimper au 9e rang.

Le FC Barcelone, brillant en Coupe du Roi au contraire du Real éliminé par l'Atletico en 8e de finale, se rend à La Corogne dimanche pour y affronter le Deportivo.

Fifa.com (17/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 18 Jan - 20:57

Le Real garde la tête

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 2508312_full-lnd

Un doublé de Cristiano Ronaldo et un but de Gareth Bale ont permis au Real Madrid de s'imposer facilement dimanche (3-0) sur la pelouse de Getafe, lors de la 18e journée du championnat d'Espagne dont il boucle la première moitié en tête.

Le Real a quatre points d'avance sur le FC Barcelone, et un match en retard, mettant la pression sur les Catalans qui se déplacent chez le Deportivo La Corogne en début de soirée.

Le Real, qui s'était incliné en Coupe d'Espagne il y a trois jours conte l'Atletico Madrid, s'est bien relancé.

"La première moitié de la saison a été très bonne. On a débuté avec quelques problèmes, puis nous sommes bien revenus. Les joueurs ont montré qu'ils avaient à coeur de gagner cette compétition et je pense que l'on est bien positionné", a commenté l'entraîneur, l'Italien Carlo Ancelotti.

Une semaine après avoir remporté son troisième Ballon d'Or, Cristiano Ronaldo a célébré cette récompense de la meilleure des façons, en inscrivant un doublé.

Idéalement servi par Benzema
Le Portugais n'a toutefois trouvé le chemin des filets qu'après l'heure de jeu. Idéalement servi par son compère français Karim Benzema au terme d'une belle action collective (63e), il a posé les jalons d'un nouveau succès, le 15e en 18 matches de championnat cette saison.

Bale a doublé la mise quatre minutes plus tard, avant que Ronaldo n'inscrive son 28e but de la saison à la 79e minute, renforçant sa position en tête du classement des meilleurs buteurs de la Liga.

"C'est vrai, au début de la rencontre, nous n'avons pas joué avec beaucoup d'intensité", a concédé Ancelotti.

"Je pense que toute l'équipe a bien joué, mais la passe décisive de Karim (Benzema) nous a ouvert le jeu. C'était extraordinaire", a-t-il ajouté.

"J'ai tout de même apprécié la performance, parce que l'équipe a joué avec intelligence, et bien mieux en seconde période", a-t-il expliqué.

Ce n'est en effet qu'au bout d'une vingtaine de minutes que le Real s'est réellement mis en route et montré dangereux.

Isco a été le premier à échauffer le portier de Getafe, Jordi Codina, sur une frappe qu'il a bien repoussée.

Codina a continué de frustrer les joueurs du Real en début de seconde période, notamment devant le Colombien James Rodriguez et Benzema, avant d'être contraint de déposer les armes devant Ronaldo.

Iker Casillas a passé de son côté une rencontre relativement tranquille dans les buts du Real Madrid, jamais inquiété.

Fifa.com (18/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 19 Jan - 18:08

Le Real champion d'hiver, triplé pour Messi

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 2508503_full-lnd

Le Real Madrid, facile vainqueur de Getafe (3-0) grâce son quatuor magique Ronaldo-Bale-Benzema-Rodriguez, a remporté dimanche le titre honorifique de champion d'hiver de Liga, et le FC Barcelone et l'Atletico ont eux aussi gagné lors de la 19e journée.

Le Real compte un point d'avance sur le Barça, sans souci à La Corogne (4-0, triplé de Messi) et quatre sur l'Atletico, tenant du titre, avec un match en retard à jouer. Une belle manière d'oublier son élimination en 8e de finale de la Coupe du Roi dans la semaine par, justement, l'Atletico qui a, lui, battu Grenade (2-0).

"C'est vrai que nous n'avons pas joué avec beaucoup d'intensité en début de partie. Mais j'aime bien le jeu de mon équipe qui a joué avec intelligence et beaucoup mieux en seconde période", a analysé l'entraîneur madrilène Carlo Ancelotti.

Cristiano Ronaldo a pu, enfin, célébrer par une victoire son troisième Ballon d'Or alors que jeudi en Coupe, il n'avait pu qu'arracher le nul (2-2), synonyme d'élimination, après avoir paradé avec son trophée.

Idéalement servi par Benzema
Mais le Real et son quatuor "RBBR" ont buté pendant plus d'une heure devant la défense bien organisée de l'équipe de la banlieue madrilène. Et c'est CR7 qui a tout débloqué en ouvrant le score au terme d'une belle action collective, initiée par James Rodriguez. Idéalement servi par Karim Benzema, l'attaquant portugais a signé son 27e but de la saison en championnat en marquant de près, après un numéro du Français dans la surface (63).

Dès lors, tout est devenu plus facile et Gareth Bale a doublé la mise quatre minutes plus tard en reprenant aux six mètres un centre de Rodriguez. Le triple Ballon d'Or, passé tout près du doublé sur un coup franc rasant le montant (73), n'a pas raté l'occasion six minutes plus tard en propulsant un ballon déposé sur sa tête par Rodriguez.

"Je pense que toute l'équipe a bien joué, mais la passe décisive de Karim (Benzema) nous a ouvert le jeu. C'était extraordinaire", a souligné Ancelotti.

A La Corogne, les Barcelonais n'ont jamais été inquiétés et ont, semble-t-il, mis la crise interne derrière eux. Après la belle victoire sur l'Atletico (3-1) en Liga et la tranquille qualification en Coupe du Roi (5-0 ; 4-0 devant Elche), les voilà toujours dans la course au titre même si le grand rival madrilène pourrait creuser l'écart avec son match en retard face au FC Séville.

Grâce à trois nouveaux buts, Messi totalise 19 unités à son compteur et reste plus que jamais le seul prétendant au titre de "pichichi" avec Ronaldo.

"Messi a joué à un niveau extraordinairement élevé toute la saison. Il n'a jamais faibli et est de classe mondiale", a souligné l'entraîneur Luis Enrique comme pour démentir tout problème avec sa star.

Au Vicente-Calderon, l'Atletico, sur la lancée de sa qualification en quarts de finale de la Coupe du Roi, n'a pas eu à forcer son talent pour battre une équipe de Grenade à la dérive (dernière, changement d'entraîneur) grâce à Mandzukic (34) et Raul Garcia (88).

Dans les derniers matches du jour, le FC Séville a battu Malaga 2 à 0 (buts de Bacca, son 11e cette saison, et Suarez) et reste 4e à deux points de l'Atletico, Elche s'offrant un petit bol d'air devant Levante (1-0) pour quitter la zone rouge (16e).

Fifa.com (18/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 19 Jan - 18:37

Resino revient comme entraîneur à Grenade

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 2024748_full-lnd

Abel Resino est redevenu lundi l'entraîneur de Grenade, qu'il avait déjà sauvé de la descente en 2012, a annoncé lundi le dernier du Championnat d'Espagne, qui a limogé vendredi Joaquin Caparros.

Grenade et Resino ont conclu un accord "jusqu'à la fin de la saison", a précisé le club andalou, éliminé mercredi dernier en 8e de finale de la Coupe du Roi par Séville.

Resino était le favori des médias. Ancien gardien (1986-1996) puis entraîneur (2009) de l'Atlético Madrid, il a également dirigé Celta, Levante et Valladolid. Il sera présenté officiellement mardi.

Fifa.com (19/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 20 Jan - 17:14

Coupe du Roi
Barça-Atlético, quart sans répit


Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 2504973_full-lnd

Engagés dans un mois de janvier marathon, le FC Barcelone et l'Atlético Madrid doivent garder la cadence mercredi (21h00 GMT) au Camp Nou en quart de finale aller de la Coupe du Roi. Le risque pour les deux formations sera de laisser trop d'énergie dans cette double confrontation électrique. Pour les deux clubs, la coupe nationale représente une belle opportunité de viser un trophée cette saison, d'autant que le Real Madrid, tenant du titre éliminé par l'"Atleti" en 8e (2-0, 2-2), n'est plus en course.

Le choc de mercredi soir est le sixième match en 18 jours depuis le début de l'année pour le Barça et l'Atlético. Tandis que le Real veut croire que sa défaite en Coupe du Roi a été un mal pour un bien, avec un calendrier allégé, et "bon pour l'équipe" avant la reprise de la Ligue des champions mi-février, selon l'entraîneur Carlo Ancelotti. D'ailleurs, le secret espoir de la "Maison blanche" est que ses deux principaux poursuivants en Championnat d'Espagne s'épuisent mutuellement.

L'Atlético, évidemment, voit les choses très différemment: la qualification aux dépens du Real a accentué le sentiment d'euphorie qui entoure le club depuis le retour au bercail cet hiver de l'icône Fernando Torres, double buteur au stade Bernabeu la semaine dernière. "On m'a toujours enseigné que c'était mieux de se qualifier que d'être éliminé", a assuré l'entraîneur Diego Simeone. "Je ne sais pas entraîner d'une autre manière. Nous devons rivaliser dans toutes les compétitions."

Atletico solide, Messi en forme
Sous la direction de l'intraitable technicien argentin, les "Colchoneros" ont disputé près d'une vingtaine de duels en matches aller-retour toutes compétitions confondues et ils n'en ont perdu que trois depuis fin 2011, remportant l'Europa League 2012, la Coupe du Roi 2013 et la Supercoupe d'Espagne 2014.

La saison passée, il y avait eu deux confrontations de ce type entre Barça et Atlético : les Barcelonais avaient soulevé la Supercoupe d'Espagne 2013 (0-0, 1-1) en vertu d'un but marqué à l'extérieur, mais les Madrilènes s'étaient vengés en quart de Ligue des champions (1-1, 1-0) sur leur route jusqu'à la finale. En clair, les "Colchoneros" ne sont pas du genre à passer à côté lors de deux matches consécutifs et c'est ce qui fait leur force.

Tout relâchement semble donc interdit côté barcelonais, malgré la probante victoire obtenue face à l'Atlético le 11 janvier en championnat (3-1), mettant fin à une série de six matches sans succès du Barça contre ce même adversaire la saison passée.

Pour tenter de prendre l'ascendant, les hommes de Luis Enrique devront livrer un match plein mercredi et faire abstraction du lourd calendrier avant d'aller au stade Vicente-Calderon la semaine prochaine. "Ce sont de belles semaines à jouer, mais c'est une confrontation très intense, très dure et l'Atlético est un adversaire difficile", a prévenu le milieu blaugrana Andres Iniesta. "Il faut donner notre maximum et ne pas commettre d'erreurs."

Motif d'espoir pour le Barça, Lionel Messi semble en pleine forme : l'Argentin, déjà décisif face à l'Atlético, a signé un triplé ce week-end contre le Deportivo La Corogne (4-0) et son rendement retrouvé est le meilleur des baumes pour apaiser la crise interne qui a secoué le club au début du mois.

Le programme


Mercredi
Malaga - Athletic Bilbao
Villarreal - Getafe
FC Barcelone - Atlético Madrid

Jeudi
Espanyol Barcelone - Séville

Fifa.com (20/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 20 Jan - 17:18

Coupe du Roi
Barça - Xavi remis, Mathieu forfait


Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 2476842_full-lnd

Le milieu du FC Barcelone Xavi, remis de sa blessure à un mollet, devrait être disponible pour affronter l'Atlético Madrid en Coupe du Roi mercredi (22h00), a annoncé mardi l'entraîneur barcelonais Luis Enrique, qui sera en revanche toujours privé de Jérémy Mathieu.

"(Xavi) est à disposition, il a pu s'entraîner avec nous. Je pense que les médecins lui donneront le feu vert médical demain (mercredi), il se sent bien", a dit le technicien en conférence de presse.

Le meneur de jeu catalan souffrait d'une blessure musculaire au mollet gauche qui lui a valu de manquer les quatre derniers matches du Barça toutes compétitions confondues, dont la probante victoire il y a dix jours en Liga contre l'Atletico (3-1).

Quant au défenseur français Jérémy Mathieu, qui souffrait de douleurs au tendon d'Achille gauche, il avait rejoué en milieu de semaine dernière contre Elche en Coupe du Roi (4-0) et inscrit son premier but sous le maillot barcelonais. Mais il a apparemment rechuté et n'a pas pu s'entraîner mardi, "ce qui implique qu'il ne pourra pas jouer" mercredi, a dit Luis Enrique.

Pour le Barça comme pour l'Atlético, opposés en quart de finale aller mercredi soir, la Coupe du Roi représente une belle opportunité de viser un trophée majeur en fin de saison, d'autant que le Real Madrid, tenant du titre éliminé par l'"Atleti" en huitième (2-0, 2-2), n'est désormais plus en course.

Fifa.com (20/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 22 Jan - 17:14

Coupe du Roi
Le Barça impose sa loi à l'Atlético


Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 2509930_full-lnd

Un penalty en deux temps de Lionel Messi a permis au FC Barcelone de dompter l'Atlético Madrid (1-0) mercredi au Camp Nou en quart de finale aller de Coupe du Roi, offrant aux Catalans un précieux avantage avant le retour la semaine prochaine.

Ce petit but peut valoir de l'or: alors que l'Atlético avait jusque-là bien tenu le choc, la faute discutable de Juanfran sur Sergio Busquets a débouché sur un penalty et Messi, malgré la parade initiale du gardien Jan Oblak, a mis le ballon au fond (85).

Voilà l'Atlético contraint de remonter ce retard mercredi prochain au stade Vicente-Calderon, avec la circonstance aggravante de n'avoir pas marqué à l'extérieur à l'aller.

"Je pense que nous gardons des possibilités (de qualification), face à un adversaire qui joue bien", a estimé l'entraîneur madrilène Diego Simeone. "Le résultat laisse la confrontation ouverte. (...) Mais le second match sera tout aussi difficile."

A Barcelone, ses joueurs ont montré un visage séduisant, quelques heures seulement après l'arrivée au capital du club d'un puissant investisseur chinois, le milliardaire Wang Jianlin.

Car contrairement à sa visite en Liga il y a dix jours (défaite 3-1), l'Atletico était venu au Camp Nou pour jouer: positionnement très haut, duo Griezmann-Torres très mobile en attaque et danger permanent sur coups de pied arrêtés.

Et comme le Barça semble enfin décomplexé dans le sillage de son trio offensif Messi-Suarez-Neymar ("MSN"), le spectacle a été à la hauteur de cette affiche, aux airs de finale avant l'heure entre les deux principaux prétendants au trophée après l'élimination en huitièmes du Real Madrid, tenant du titre, devant l'Atlético (2-0, 2-2).

Enrique optimiste
Il y a eu une frappe enroulée de Neymar sortie par le gardien Jan Oblak (4), un tir du droit de Messi filant au-dessus (12) ou une reprise trop enlevée de Suarez, pourtant tout seul dans la surface (36). Côté Atlético, la défense a été solide et Antoine Griezmann (35) ou Fernando Torres (39) ont placé des banderilles qui auraient pu faire la différence.

Mais c'est Messi qui a brillé, confirmant son excellente passe en enchaînant les dribbles, les accélérations sur l'aile droite et les percées. Et l'Argentin, déjà auteur d'un triplé contre le Deportivo La Corogne ce week-end (4-0), a été récompensé en inscrivant le but décisif en fin de rencontre.

"Je suis très heureux du résultat, qui est juste", s'est réjoui l'entraîneur barcelonais Luis Enrique. "Cela nous permet de préparer le match retour de manière optimiste, en considérant que la clé sera d'aborder le match de la même manière et d'essayer de gagner au Calderon, voilà l'objectif."

Reste à savoir si cette rencontre très engagée et très physique ne nuira pas à terme aux deux rivaux, ce qui ferait les affaires du Real Madrid, trop heureux que ses deux principaux poursuivants en Championnat d'Espagne s'épuisent mutuellement.

En attendant de connaître le vainqueur de ce duel qui s'annonce électrique, Barça ou Atlético peuvent déjà s'attendre à défier en demi-finale Villarreal, qui a pris une option sur la qualification aux dépens de Getafe (1-0) un peu plus tôt mercredi.

Fifa.com (21/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 22 Jan - 17:16

Le Real s'offre Oedegaard, 16 ans

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 2445916_full-lnd

Au bout du feuilleton, le Real Madrid a emporté la mise: le jeune international norvégien Martin Oedegaard, convoité à seulement 16 ans par les principales écuries européennes, a choisi de rejoindre le club merengue, mettant un terme à plusieurs semaines de spéculations concernant son avenir.

Dans un court communiqué publié dans la nuit de mercredi à jeudi, la "Maison blanche" a confirmé l'opération, sans en divulguer les détails.

"Le Real Madrid et (le club norvégien de) Stroemsgodset sont parvenus à un accord concernant le transfert du joueur Martin Oedegaard", a fait savoir le Real. Après avoir passé la traditionnelle visite médicale, le joueur doit donner une conférence de presse jeudi à 13h30 (12h30 GMT), a ajouté le club.

Selon les médias espagnols, le montant du transfert du Norvégien tournerait autour de 4 M EUR, une somme remarquable pour un aussi jeune joueur. Il faut dire qu'Oedegaard compte déjà trois apparitions avec la sélection A de Norvège, avec laquelle il a débuté en août dernier à l'âge de 15 ans, battant des records de précocité.

Gaucher talentueux aux dribbles déroutants, Oedegaard a rapidement attisé les convoitises dans toute l'Europe. Selon la presse, une grosse trentaine de clubs auraient manifesté leur intérêt ces derniers mois, dont les plus grands: Real Madrid, FC Barcelone, Bayern Munich, Liverpool, Manchester United...

Du coup, on a vu le gaillard à la tignasse blonde faire la tournée de ses prétendants ces dernières semaines, se montrant à Munich, visitant les installations du Barça et s'entraînant même avec l'équipe première du Real il y a deux semaines. "Oedegaard a un grand avenir. Il est très jeune mais il a beaucoup de qualités", avait alors résumé Carlo Ancelotti, l'entraîneur merengue.

Le Real parie sur l'avenir
Intégré il y a un an en équipe première de Stroemsgodset, le club de sa ville natale, Drammen, le milieu est devenu le plus jeune joueur à évoluer puis à marquer en première division norvégienne. Une vingtaine de matches plus tard, il a accumulé cinq buts et sept passes décisives, au point d'être considéré comme le "talent du siècle" par le président du Bayern Karl-Heinz Rummenigge.

Au Real, Martin Oedegaard devrait néanmoins gravir progressivement les échelons en commençant a priori par évoluer au sein de la réserve du club, le Real Madrid Castilla, entraînée par le Français Zinedine Zidane, dont la présence et l'aura ne sont peut-être pas étrangères au choix du Norvégien.

L'arrivée de cette grande promesse du football européen confirme en tout cas la politique récente du Real Madrid, qui a misé sur la jeunesse ces dernières années pour s'assurer une future équipe très compétitive: le Français Raphaël Varane (21 ans), le Colombien James Rodriguez (23 ans), les Espagnols Isco (22 ans) et Dani Carvajal (23 ans)...

A ces talents déjà solidement installés en équipe première, il faut ajouter des joueurs plus jeunes mais déjà prometteurs, comme le Néerlandais Mink Peeters (16 ans), arrivé de l'Ajax Amsterdam, ou Marco Asensio (18 ans), pépite espagnole de Majorque, qui a été recruté par le Real au nez et à la barbe du Barça qui le convoitait aussi.

Fifa.com (21/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 22 Jan - 17:17

Oedegaard, une comète chez les Galactiques

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 2508890_full-lnd

Totalement inconnu il y a encore un an, le petit prodige norvégien Martin Oedegaard a déjà atteint le firmament, à 16 ans seulement, en rejoignant jeudi le prestigieux Real Madrid. Longtemps, si tant est qu'on puisse utiliser ce mot pour une carrière aussi courte, son coeur a balancé : outre le Real, le Bayern Munich, Arsenal et Liverpool ont été dans la course jusqu'au bout, à en croire la presse spécialisée.

C'est finalement sur le club madrilène et sa galerie de stars mondiales que le milieu offensif, sans doute le joueur le plus convoité du mercato d'hiver, a porté son choix. A priori, le talentueux gaucher devrait rejoindre les Ronaldo, Bale, Rodriguez, Kroos et autres Benzema en équipe première après un rodage avec la Castilla, l'équipe réserve du Real coachée par Zinédine Zidane.

Un rêve de môme devient réalité alors même qu'il n'est pas encore tout à fait sorti de sa puberté, ayant soufflé ses 16 bougies le 17 décembre dernier. Mais la vitesse ne fait pas peur à la comète Oedegaard, déjà sélectionnée trois fois en équipe nationale, soit plus que l'immense majorité des footballeurs professionnels en toute une vie.

Lorsqu'il intègre l'équipe première de Stroemsgodset, le club de sa ville natale de Drammen, en avril 2014, il devient à 15 ans le plus jeune joueur à évoluer en première division norvégienne. Un mois plus tard, il en devient aussi le plus jeune buteur. En 23 rencontres pour le club, il est l'auteur de cinq réalisations et sept passes décisives.

Ses prouesses sont vite remarquées : les vidéos qui montrent le dribbleur accompli donner le tournis aux adversaires font le buzz sur la toile et la presse sportive du pays scandinave en fait sa coqueluche.

'Talent du siècle'
Très vite, le blondinet est appelé en équipe nationale avec laquelle il bat de nouveaux records de précocité. Il devient le plus jeune international de l'histoire norvégienne en août, à seulement 15 ans et 253 jours, lors d'un match amical contre les Émirats arabes unis, puis le plus jeune joueur à disputer une rencontre de qualifications pour un Euro, en octobre face à la Bulgarie.

"Il s'est énormément développé en peu de temps. Il a fait tomber des barrières que ni lui ni personne, je crois, n'imaginait qu'il ferait tomber", dit de lui le patron de la sélection norvégienne Per-Mathias Hoegmo. "Sa façon de jouer, son talent, son aptitude à faire des choix et à réfléchir, tout cela est impressionnant".

Ses dons ne passent pas inaperçus non plus hors des frontières. Toutes les grandes équipes ou presque se mettent sur les rangs pour l'attirer. Un jour, on dit le Norvégien prêt à signer à l'Ajax Amsterdam, un autre, que le Bayern tient la corde. Son président, le légendaire Karl-Heinz Rummenigge, confie voir en Oedegaard le "talent du siècle".

Avant de trancher, l'adolescent et son père Hans Erik, lui-même un ancien pro, se sont donné le temps de faire la tournée des clubs pour visiter leurs installations et s'entretenir avec leurs dirigeants. Pas question pour le père protecteur de laisser le talent à peine éclos de son fils végéter dans la réserve d'une grande écurie, aussi prestigieuse soit-elle. Son exigence : que Martin puisse s'entraîner et jouer avec les meilleurs.

Selon la presse spécialisée, Zidane a joué un rôle déterminant pour convaincre le Scandinave de faire ses premières armes avec la Castilla, en troisième division, avant de rejoindre l'équipe première. Ses futurs coéquipiers l'attendent en tout cas avec intérêt. "Un bon joueur", estime Ronaldo au sujet d'Oedegaard. "Il a un bel avenir devant lui. On doit lui donner le temps d'apprendre, de prendre les meilleures décisions mais je vois un gros potentiel dans ce joueur".

Fifa.com (22/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 22 Jan - 23:12

Silva, de Cruzeiro, au Real Madrid

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 2510146_full-lnd

Le milieu de terrain brésilien Lucas Silva, 21 ans, s'est engagé avec le Real Madrid, a déclaré jeudi un dirigeant de Cruzeiro, son club actuel.

"Le transfert de Lucas Silva est conclu et l'annonce devrait intervenir plus tard dans la journée. C'est inévitable. Il arrive un moment où le joueur veut s'en aller et où une grosse proposition salariale arrive d'Europe", a déclaré Marcio Rodrigues, vice-président du club de Belo Horizonte, champion du Brésil, à la chaîne de télévision ESPN.

Silva, international des moins de 21 ans, a joué 91 matches pour Cruzeiro et marqué quatre buts.

Fifa.com (22/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 23 Jan - 16:07

Gare au trou noir pour les étoiles de Liga

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 2507318_full-lnd

Le Real Madrid, le FC Barcelone et l'Atletico Madrid, à la lutte dans les hautes sphères du Championnat d'Espagne, abordent des confrontations à leur portée samedi pour la 20e journée mais leurs stars doivent redoubler de prudence pour éviter toute éclipse malvenue.

. Le Real doit retrouver son brio
La Liga ayant franchi son solstice d'hiver le week-end dernier, le Real Madrid aborde le début de la phase retour ce week-end avec une petite avance sur ses concurrents.

Sans compter son match en retard à disputer le 4 février contre Séville, le leader merengue affiche un total de 45 points, soit une unité de plus que le Barça (2e, 44 pts) et quatre d'avance sur l'Atletico (3e, 41 pts).

Et le moral de la "Maison blanche" est au beau fixe du côté des transferts, puisque le club vient peut-être de s'offrir un futur "Galactique" avec l'arrivée du prodige norvégien Martin Odegaard (16 ans), que l'Europe s'arrachait. Le recrutement du milieu brésilien Lucas Silva, dévoilé par son club de Cruzeiro, devrait a priori suivre.

Il va néanmoins falloir que les hommes de Carlo Ancelotti retrouvent vite le jeu brillant qui leur a permis à l'automne d'enchaîner 22 succès consécutifs toutes compétitions confondues.

Les ratés de début 2015 ont laissé paraître un Real bien moins souverain, bousculé notamment à Getafe le week-end dernier avant qu'un exploit de Karim Benzema ne débloque la situation (3-0). "Petit à petit, nous retrouvons notre meilleur niveau", a toutefois assuré Ancelotti.

En déplacement à Cordoue (14e) samedi après-midi (16h00), la "Maison blanche" va devoir le prouver, face à un promu en plein renouveau: les Andalous restent sur trois victoires et deux nuls sur leurs six dernières sorties en Liga.

. Barça: la fusée Messi sur orbite ?
Depuis son séjour sur le banc contre la Real Sociedad (1-0), qui a précipité le Barça dans une crise interne, Lionel Messi n'en finit plus de marquer: six buts en quatre apparitions, dont un triplé dimanche dernier face au Deportivo La Corogne (4-0).

C'est comme si les rumeurs de brouille avec son entraîneur Luis Enrique avaient piqué au vif l'Argentin. Le quadruple Ballon d'Or semble progressivement revenir à son meilleur niveau, celui d'un dribbleur irrésistible à l'inlassable activité.

Replacé sur l'aile droite de l'attaque barcelonaise, Messi y crée des brèches qui profitent ensuite à ses deux compères offensifs, Neymar et Luis Suarez. Entre les trois stars sud-américaines, la complicité semble grandissante, même si le peu de buts de Suarez jusqu'à présent nourrit les interrogations.

Le déplacement à Elche (16e) samedi (18h00) est donc l'occasion pour l'Uruguayen de briller et pour Messi de poursuivre sa trajectoire ascendante.

Hasards du calendrier, le Barça a déjà affronté deux fois ce même adversaire en janvier, avec à la clé deux larges victoires en Coupe du Roi (5-0, 4-0). Mais dans le même temps, Elche a aussi gagné ses deux derniers matches de Liga, ce qui invite les Barcelonais à la prudence...

. L'Atletico en plein champ d'astéroïdes
Rude mois de janvier pour l'Atletico Madrid: après son double derby face au Real remporté en Coupe du Roi (2-0, 2-2), le club "colchonero" est confronté dans cette même compétition à un double choc contre Barcelone, avec une courte défaite à l'aller mercredi (1-0).

Avant le quart de finale retour mercredi prochain, les joueurs de Diego Simeone reçoivent samedi en Liga (20h00) le Rayo Vallecano (10e), peut-être l'équipe la plus imprévisible d'Espagne. Le club du quartier madrilène de Vallecas n'a pas concédé de match nul en Liga depuis le mois d'août! Le Rayo gagne ou perd, sans demi-mesure.

Bref, la trajectoire de l'"Atleti" est constellée d'astéroïdes, même si le choc prévu entre ses poursuivants directs Valence (5e) et Séville (4e) dimanche (21h00) peut lui permettre de prendre de l'avance dans la course au podium.

Le programme (en heures GMT)

Samedi
(15h00) Cordoue - Real Madrid
(17h00) Elche - FC Barcelone
(19h00) Atletico Madrid - Rayo Vallecano
(21h00) Real Sociedad - Eibar
Villarreal - Levante

Dimanche
(11h00) Deportivo La Corogne - Grenade
(16h00) Athletic Bilbao - Malaga
(18h00) Espanyol Barcelone - Almeria
(20h00) Valence - Séville

Lundi
(19h45) Getafe - Celta Vigo

Fifa.com (23/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 23 Jan - 16:09

Barça - Luis Enrique pas inquiet du rendement de Suarez

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 2504133_full-lnd

L'attaquant uruguayen Luis Suarez, auteur de seulement cinq petits buts depuis son arrivée cet été au FC Barcelone, va monter en puissance, a assuré vendredi son entraîneur Luis Enrique, qui a dit n'être pas "préoccupé" par son rendement.

L'avant-centre (27 ans) a été aligné à 16 reprises avec le Barça depuis la levée de sa longue suspension pour morsure, fin octobre 2014, et si sa complicité semble grandissante avec ses partenaires Lionel Messi et Neymar, elle peine encore à se concrétiser pour l'ex-meilleur buteur du Championnat d'Angleterre (31 buts la saison passée).

"Tous les joueurs ont des ratés à certains moments du match. Luis Suarez peut avoir de très bonnes statistiques et il les aura, j'en suis sûr", l'a défendu Luis Enrique vendredi, à la veille d'un déplacement à Elche samedi en Championnat d'Espagne.

"Dans la surface et en dehors, j'ai vu peu de joueurs se déplacer mieux que Luis Suarez. Pourquoi serai-je préoccupé?", s'est-il interrogé.

Mercredi, lors de la courte victoire contre l'Atletico Madrid en quart de finale aller de Coupe du Roi (1-0), Suarez a notamment expédié au-dessus une frappe alors qu'il était seul face au gardien. Le Camp Nou a néanmoins continué à l'encourager, se montrant compréhensif vis-à-vis de l'attaquant, arrivé cet été de Liverpool pour 81 M EUR.

"Ce sont des périodes que connaissent tous les attaquants, soudain on dirait que le but n'est plus si proche. Mais lui, il a des occasions à chaque match, il nous apporte beaucoup et nous sommes enchantés de son rendement", a poursuivi Luis Enrique

"Quand un joueur change de pays et d'équipe, il s'agit de s'adapter et il n'y a pas de formule magique. Il est parfaitement intégré dans le quotidien de l'équipe. Aucun aspect du jeu de Luis Suarez ne me préoccupe et je suis sûr qu'il va marquer des buts", a conclu le technicien.

Fifa.com (23/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 24 Jan - 11:34

Lucas Silva, de Cruzeiro, au Real Madrid

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 2510146_full-lnd

Le Brésilien Lucas Silva, prometteur milieu de 21 ans évoluant à Cruzeiro, a été officiellement transféré au Real Madrid, a confirmé samedi le club champion d'Europe, qui poursuit sa politique active de rajeunissement de son effectif.

Alors que l'entraîneur merengue Carlo Ancelotti avait assuré qu'aucune recrue n'était à attendre au mercato d'hiver, le Real vient en l'espace de quelques jours d'attirer le prodige norvégien Martin Odegaard (16 ans) puis Silva, international des moins de 21 ans avec le Brésil.

Dans un communiqué, le club madrilène explique que le joueur passera une visite médicale lundi et qu'il sera présenté le même jour à 13h00 au stade Santiago Bernabeu.

Le joueur s'est engagé jusqu'à 2020. Selon la presse madrilène, le montant de l'opération serait compris entre 13 et 14 millions d'euros.

Lucas Silva, double champion du Brésil avec Cruzeiro (2013, 2014), a disputé plus de 90 matches pour le club de Belo Horizonte et marqué quatre buts.

Les médias espagnols le décrivent comme un milieu défensif de caractère, solide physiquement (1,82 m, 80 kg), jouant simple et doté d'un bon jeu long.

Le Brésilien devrait permettre à Ancelotti de soulager un peu son métronome allemand Toni Kroos, très sollicité ces dernières semaines en raison de la blessure du Croate Luka Modric en novembre.

Le transfert de Silva ouvre par ailleurs une porte de sortie à l'Allemand Sami Khedira (27 ans), en fin de contrat en juin, et à l'Espagnol Asier Illarramendi (24 ans), arrivé à l'été 2013 en provenance de la Real Sociedad et qui joue peu.

Avec Lucas Silva et Odegaard, le Real Madrid confirme en tout cas sa politique récente visant à miser sur la jeunesse pour s'assurer une future équipe très compétitive: c'est ainsi que sont arrivés ces dernières années le Français Raphaël Varane (21 ans), le Colombien James Rodriguez (23 ans), les Espagnols Isco (22 ans) et Dani Carvajal (23 ans)...

A ces talents déjà solidement installés en équipe première, il faut ajouter des joueurs plus jeunes mais déjà prometteurs, comme le Néerlandais Mink Peeters (16 ans), arrivé de l'Ajax Amsterdam, ou Marco Asensio (18 ans), pépite espagnole de Majorque, recruté en décembre mais laissé en prêt à son club formateur.

Fifa.com (24/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 24 Jan - 17:01

Séville - Trémoulinas absent trois semaines

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 2462160_full-lnd

Le défenseur latéral de Séville Benoît Trémoulinas souffre d'inflammation à un genou et sera indisponible environ trois semaines, a fait savoir son club vendredi soir, un coup dur pour l'international français qui manquera plusieurs rendez-vous importants avec l'équipe andalouse.

"Le Français sera traité pour un processus inflammatoire au niveau de l'union tibia-péroné proximale (genou, NDLR). En outre, il présente un oedème sur la face antérieure latéral du tibia", a indiqué le club sévillan, actuel 4e de Liga.

Cette période d'indisponibilité privera notamment Trémoulinas du déplacement à Valence (5e de Liga), dimanche soir, du quart de finale retour de Coupe du Roi contre l'Espanyol Barcelone (défaite 3-1 à l'aller) jeudi prochain, ainsi que du match en retard de Championnat d'Espagne à disputer dans dix jours sur la pelouse du Real Madrid.

Malgré des prestations convaincantes dès son arrivée à Séville, cet été, Trémoulinas (29 ans, 2 sélections) a vu son automne assombri par les blessures, avec notamment une entorse d'un orteil qui lui a valu de renoncer à une convocation en équipe de France en novembre.

Fifa.com (24/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 24 Jan - 20:05

Le Real gagne, Ronaldo perd ses nerfs

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 2510982_full-lnd

Le Real Madrid, très nerveux à Cordoue, l'a emporté sur un penalty tardif de Gareth Bale (2-1) samedi pour la 20e journée du Championnat d'Espagne mais il a perdu au passage Cristiano Ronaldo, exclu pour une claire agression à l'encontre d'un adversaire.

Voilà le "champion d'hiver" bien refroidi: dans la lignée de son médiocre début d'année 2015, le club madrilène est passé tout près du faux-pas en Andalousie, concédant au modeste promu cordouan l'ouverture du score, via un penalty de Nabil Ghilas (3). Karim Benzema a ensuite égalisé (27) mais, faute d'idées, le Real a dû attendre le penalty de Bale à la dernière minute (89) pour l'emporter.

Et la "Maison blanche" risque d'être privée pour un ou plusieurs matches de son triple Ballon d'Or Cristiano Ronaldo, qui a montré un visage bien peu reluisant à Cordoue. Maladroit, bougon, le Portugais a fini par être exclu pour un carton rouge direct (83) pour un coup de pied adressé à un adversaire, symbole de l'impuissance merengue dans ce match.

Au classement, le Real (48 pts) reste hors de portée du Barça (44 pts), qui peut se maintenir à une longueur en cas de victoire en soirée à Elche (17h00 GMT). L'Atletico, troisième (41 pts), reçoit pour sa part le Rayo Vallecano (19h00 GMT).

Si ce résultat est un moindre mal pour le Real Madrid, les doutes s'accumulent autour de l'équipe de Carlo Ancelotti, qui a peut-être livré samedi sa pire prestation cette saison.

Il faut dire que la première période merengue a été très poussive, avec pour commencer un penalty concédé par Sergio Ramos pour une main dans la surface. L'Algérien Nabil Ghilas a transformé (3), soit son 6e but en Liga cette saison, et les Madrilènes se sont retrouvés à courir derrière le score.

Le Real à court d'idées
En outre, la magie d'Isco, absent sur blessure, a beaucoup manqué et le Real a semblé à court d'idées. Et en l'absence de Pepe, touché aux côtes, l'arrière-garde merengue s'est montrée dangereusement attentiste, Raphaël Varane étant le seul à maintenir un semblant d'ordre.

Seul à surnager côté merengue, le Français Karim Benzema a remis les siens sur le bon chemin en se jetant sur un corner pour inscrire son 9e but en championnat cette saison (27).

Mais ce sursaut de "Benz" n'a pas empêché les Cordouans de croire en leurs chances. Avec un peu plus d'application, le Portugais Bébé, qui n'avait pas laissé une trace impérissable à Manchester United, aurait pu doubler la mise (18, 21, 57). D'ailleurs, un lob du Roumain Florin a même rebondi sur la transversale madrilène (68).

C'est finalement Gareth Bale qui a décanté la situation: son coup franc a été détourné du bras par un adversaire et le Gallois a transformé ensuite le penalty de la victoire (89).

Mais le Real peut s'inquiéter pour la suite: en fonction de la suspension dont écopera sans doute Cristiano Ronaldo, le Portugais pourrait être suspendu ou non pour le derby contre l'Atletico Madrid début février, qui s'annonce déjà comme un tournant de la Liga.

Fifa.com (24/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison espagnole, 2014 - 2015 - Page 10 Empty Re: Saison espagnole, 2014 - 2015

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 18 Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 14 ... 18  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum