Saison française, 2014 - 2015

Page 21 sur 40 Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22 ... 30 ... 40  Suivant

Aller en bas

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 Empty Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mar 4 Nov - 17:19

Bastia - Cruelle première pour Makelele

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 2470426_FULL-LND

Vice-champion du monde 2006 comme joueur, Claude Makelele a vécu des débuts cruels comme entraîneur à Bastia: il est premier technicien de L1 limogé cette saison, après seulement 12 journées.

Son départ était inéluctable. Il a été acté à l'issue d'une triste prestation et d'une défaite à Guingamp (1-0). Ce revers de la 12e journée a placé Bastia en avant-dernière position. Mais les ennuis de "Make" ont commencé dès la 2e journée et ce fameux coup de tête de Brandao sur le nez de Thiago Motta... Sans son attaquant vedette, suspendu, les dés étaient pipés pour l'ancien joueur de Chelsea et du Real Madrid.

Lui qui avait refusé une prolongation de contrat au Paris SG, et une revalorisation salariale conséquente pour rester le bras droit de Laurent Blanc, aura donc encaissé de plein fouet la dure réalité du quotidien d'un entraîneur.

L'ancien milieu du Celta Vigo est resté élégant dans sa sortie, parlant d'"aléas du métier d'entraîneur" qu'il "accepte". "A l'avenir, je ne ferai pas les mêmes erreurs", a-t-il seulement glissé, sans acrimonie.

En 12 journées, son groupe n'aura glané que dix points pour deux petites victoires dont une seule à domicile. Soit le plus mauvais rendement du SC Bastia en Ligue 1 depuis l'instauration de la victoire à trois points. Des statistiques qui contrastent fortement avec celle de son "pote" Willy Sagnol, autre petit nouveau en Ligue 1, cette année, qui comme lui était finaliste de la Coupe du monde 2006. Avec Bordeaux, l'ancien entraîneur des Espoirs trône en 4e position.

Mais peut-on comparer les Girondins et le club corse ? La réponse est bien évidemment non. D'un point de vue budgétaire, d'une part, et au niveau de l'environnement, d'autre part. Là où le néo-bordelais a connu une arrivée paisible, "Make" a lui dû reconstruire toute une équipe. Une quinzaine de départs pour autant d'arrivées. De quoi compliquer un peu plus des débuts au plus haut niveau.

Antonetti pour lui succéder ?
Il ne faut pas oublier non plus les dossiers extra-sportifs comme les incidents autour du premier match de la saison face l'OM ou la fameuse affaire du drapeau corse sorti à Nice. Beaucoup de raisons qui peuvent expliquer des débuts cauchemardesques.

Pointé du doigt par les supporteurs pour son manque d'implication dans la vie quotidienne du club, Makelele a ainsi souffert de la comparaison avec son prédécesseur, Frédéric Hantz. En quatre saisons, le Ruthénois a propulsé le club corse du national en Ligue 1. Mais Hantz était surtout un homme très engagé dans de nombreux dossiers évocateurs dans l'île (sacralisation du 5 mai, défense de la langue corse).

Pour sa première à la tête d'une équipe pro, le joueur formé à Nantes sort donc par la petite porte. Lui et son adjoint Didier Tholot quittent le SC Bastia et laissent, pour le moment, les rênes du club à Ghislain Printant, le directeur du centre de formation et Hervé Sekli, l'entraîneur des gardiens. Les deux hommes dirigeront d'ailleurs les prochaines séances jusqu'à l'arrivée du nouveau coach.

Le nouvel entraîneur devrait être connu dans les 72 heures. Si pour le moment aucun nom n'a réellement filtré, le président bastiais, Pierre-Marie Geronimi a annoncé "qu'il existait une short-list de trois hommes" sans en divulguer le contenu. Frédéric Antonetti, arrivé à la tête de Bastia en octobre 1994 après onze journées et qui avait sauvé miraculeusement la formation corse avant de passer six saisons sous le maillot frappé à la tête de Maure, semble tenir la corde.

Fifa.com (03/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 Empty Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mer 5 Nov - 17:20

Nice - Côte fracturée pour Bodmer

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 2463701_FULL-LND

Le défenseur central et capitaine niçois Mathieu Bodmer, sorti sur blessure samedi dès la mi-temps de Nice-Lyon (1-3), a une fracture à la septième côte, a annoncé mardi le club azuréen.

La durée de son indisponibilité n'est pas précisée par les responsables niçois qui évoquent des examens médicaux complémentaires.

Mathieu Bodmer avait été remplacé par Kévin Gomis à la mi-temps de Nice-Lyon, suite à un choc avec l'attaquant camerounais de l'OL Clinton Njie.

Déjà victime d'une blessure identique mais à la dixième côte lors de Nice-Toulouse, match inaugural de Ligue 1, il avait retrouvé cet été la compétition pour la rencontre Nice-Metz (1-0) comptant pour la 5e journée de championnat.

Bodmer est donc forfait samedi pour le déplacement à Evian-Thonon.

Fifa.com (04/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 Empty Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mer 5 Nov - 17:44

Givet quitte Evian-Thonon-Gaillard

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 1356407_FULL-LND

Le défenseur Gaël Givet d'Evian/Thonon, dernier de Ligue 1 de football, quitte le club haut-savoyard pour des raisons personnelles et à sa demande, a indiqué l'ETG mercredi matin.

Givet, 33 ans, arrivé dans les dernières heures du marché d'été des transferts 2014 en provenance d'Arles-Avignon (L2), n'a joué qu'un match avec l'ETG en Ligue 1, perdu contre Marseille 3-1 à Annecy.

Givet, qui a joué à Monaco (2000-2007), Marseille (2007-2009), Blackburn (1ère div. anglaise, 2009-2013) et Arles (L2, 2013-2014), compte 12 sélections en équipe de France.

Fifa.com (05/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 Empty Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mer 5 Nov - 17:52

Coupe de la Ligue
Lyon-Monaco, choc des huitièmes de finale


Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 2439323_FULL-LND

La rencontre entre Lyon et Monaco sera le choc des 8e de finale de la Coupe de la Ligue, dont le tirage au sort a eu lieu mercredi, alors que le Paris SG, tenant du titre, ira jouer à Ajaccio (L2).

Ces 8e de finale, programmées les mardi 16 et mercredi 17 décembre, voient l'entrée en lice des six clubs qualifiés pour les compétitions européennes: le Paris SG, Monaco, Lyon, Lille, Saint-Etienne et Guingamp. Les 10 autres participants sont issus des 16e de finale.

Finaliste la saison passée (battu 2-1 par le PSG), l'OL va donc débuter en Coupe de la Ligue face à un autre gros morceau, l'AS Monaco. Les deux équipes s'étaient affrontées lors de la 5e journée de L1 et les Lyonnais s'étaient imposés 2-1 grâce aux jeunes Fekir et Tolisso. Alors qu'il est déjà éliminé de l'Europa League, l'OL peut faire de cette Coupe de la Ligue un véritable objectif, alors que pour Monaco, qui se bat pour se qualifier pour les 8e de finale de la Ligue des champions, ce match au milieu du mois de décembre pourrait peser dans les jambes.

Le Paris SG, tenant du titre, se déplacera de son côté en Corse, pour y affronter l'AC Ajaccio, actuellement 12e de Ligue 2. Pour les Parisiens, ce 8e de finale interviendra au milieu d'une série de quatre matches en 10 jours, avec notamment trois déplacements consécutifs: à Barcelone en Ligue des Champions, Guingamp en Ligue 1 et donc Ajaccio en Coupe de la Ligue. La série se terminera juste avant la trêve avec la réception de Montpellier au Parc.

Parmi les autres rencontres programmées, on compte quatre autres affrontements entre équipes de Ligue 1, avec notamment l'indécis Lille-Bordeaux. Nordistes et Girondins se seront affrontés quinze jours plus tôt en championnat au stade Chaban-Delmas. Nantes recevra Metz alors que Lorient accueillera Saint-Etienne. Enfin, Bastia jouera à domicile face à Caen.

Outre Ajaccio, deux équipes de Ligue 2 sont encore en lice, Créteil et Arles-Avignon, toutes deux à la peine en championnat (respectivement 16e et 19e). Les Cristoliens joueront à Rennes, alors que les Provençaux recevront Guingamp.

Programme des 8e de finale de la Coupe de la Ligue, les mardi 16 et mercredi 17 décembre:

AC Ajaccio (L2) - Paris SG
Arles-Avignon (L2) - Guingamp
Lyon - Monaco
Rennes - Créteil (L2)
Lille - Bordeaux
Nantes - Metz
Lorient - Saint-Etienne
Bastia - Caen

Fifa.com (05/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 Empty Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 6 Nov - 18:12

Bastia - Antonetti prend le temps de la réflexion

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 2062872_FULL-LND

Annoncé comme le possible entraîneur du SC Bastia depuis le limogeage de Claude Makelele, Frédéric Antonetti n'a pas encore pris sa décision, a-t-il indiqué dans la nuit de mercredi à jeudi aux journalistes après une rencontre avec les responsables du club corse.

"Je dois prendre le temps de la réflexion", a-t-il glissé aux journalistes présents sur place.

"Il y a beaucoup de paramètres à prendre en compte et je connais trop bien le Sporting Club de Bastia. La situation n'est pas évidente et il s'agit de mon club de coeur mais je donnerai une réponse très rapide aux dirigeants", a-t-il expliqué après une longue rencontre avec la direction.

Après une entrevue avec le président bastiais Pierre-Marie Geronimi mardi, l'ancien entraîneur de Nice, Saint-Étienne et Rennes a rencontré mercredi soir les membres du conseil d'administration du SC Bastia, une réunion de plus de 4 h 30 min.

Frédéric Antonetti, arrivé à la tête de Bastia en octobre 1994 après onze journées, avait sauvé miraculeusement la formation corse avant de passer six saisons sous le maillot frappé de la tête de Maure.

En attendant, l'équipe du SC Bastia est dirigée par Ghislain Printant et Hervé Sekli, respectivement directeur du centre de formation et entraîneur des gardiens. Les deux hommes devraient d'ailleurs officier sur le banc corse, samedi pour la réception de Montpellier en Ligue 1.

Fifa.com (05/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 Empty Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 6 Nov - 18:27

OL - Pas de délai de reprise pour Gourcuff

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 2462234_FULL-LND

Le milieu offensif de Lyon Yoann Gourcuff, blessé vendredi lors d'un entraînement, est victime d'une "lésion au grand adducteur droit" a annoncé l'OL jeudi, sans préciser de délai de reprise.

Le club fait mention, dans un communiqué, d'un "protocole rigoureux" dans le but d'un retour du joueur "dans les meilleurs délais" et d'une date de reprise "fixée ultérieurement", "en fonction de l'évolution des soins".

C'est la 17e blessure de Yoann Gourcuff depuis qu'il est arrivé à Lyon en août 2010. Le Breton n'a jamais joué plus de sept matches consécutifs avec l'OL sans se blesser.

Cette saison, en soins tout l'été pour des blessures à une cheville et au dos, il a participé à sept rencontres de Ligue 1 dont trois comme titulaire, délivrant une passe décisive contre Lille (3-0) et inscrivant trois buts dont celui contre l'OM (1-0) après un doublé face à Montpellier (5-1).

Les délais de guérison et de reprise à la compétition pour ses différentes indisponibilités sont toujours très aléatoires, souvent bien plus longs que pour ses coéquipiers pour des lésions similaires, ce qui explique la prudence de l'OL dans son communiqué sur le sujet.

Fifa.com (06/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 Empty Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 6 Nov - 18:28

OM - Mandanda de retour au sommet

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 2445389_FULL-LND

Après une saison à oublier, terminée un soir de mai sur une blessure qui le privait de Coupe de Monde, Steve Mandanda, à 29 ans, dans le sillage d'un OM relancé par Marcelo Bielsa, est revenu à son meilleur niveau, se montrant de nouveau décisif.

Marseille-Lens, 2 novembre, 22h50: alors que l'OM, réduit à dix depuis la 76e minute, plie dangereusement, Mandanda, au bout du temps additionnel, sort une parade devant Touzghar qui permet à son club de conserver les trois points de la victoire (2-1) et de conforter sa place de leader, quatre points devant le PSG.

"En deuxième mi-temps, on prend ce rouge qui nous force à défendre jusqu'au bout, et Steve nous sauve deux points à la fin": l'hommage, une fois de plus, vient de son ami André-Pierre Gignac, l'homme dont il est le plus proche dans le vestiaire.

Malgré son brassard de capitaine, ses huit saisons au club et un titre de champion de France en 2010, qui lui valent un statut particulier, Mandanda ne manquait pas de susciter l'interrogation en fin de saison dernière.

Après une grave blessure aux cervicales, contre Guingamp, le 17 mai dernier lors de l'ultime journée de championnat, qui le privait du Mondial au Brésil, Mandanda qui rêvait d'ailleurs doit se résoudre à poursuivre sa carrière à Marseille.

Adepte de la remise en question mais à un poste où l'on a besoin de solides repères, le suppléant d'Hugo Lloris en équipe de France, doit aussi changer ses habitudes au centre d'entraînement Robert Louis-Dreyfus où l'entraîneur des gardiens Laurent Spinosi a dû laisser la place à Stéphane Cassard, dans le sillage de l'arrivée de Bielsa.

"Je prends plaisir à jouer dans cette équipe", expliquait récemment Mandanda. Bielsa "est venu avec une nouvelle méthode, un nouvel état d'esprit. Entre les deux saisons, le groupe n'a pas beaucoup évolué, la seule chose qui a changé c'est le coach, sans vouloir critiquer les précédents entraîneurs".

'Je n'ai pas envie de partir'
"Il y a un vrai projet avec l'ambition de bien jouer au sol sans balancer. De mes buts, je participe plus au jeu, en devant faire l'effort de toujours relancer dans les pieds de mes partenaires. C'est très gratifiant, qui plus est quand les résultats sont là".

Affuté, amaigri, le gardien formé au Havre qui conserve la confiance du sélectionneur, son ancien entraîneur à l'OM Didier Deschamps, lui donne raison en réussissant deux bons matches amicaux comme titulaire contre le Portugal (2-1) et l'Arménie (3-0), profitant de la blessure de Lloris.

Pour autant, Mandanda assure que "ce n'est pas parce que j'ai fait deux bons matches que la hiérarchie va changer".

Le successeur de Fabien Barthez au Vélodrome, qui sait trop bien que "dans le football tout peut arriver", savoure donc une saison qui voit l'OM caracoler en tête de la Ligue 1, et pourrait donc lui permettre de retrouver la saison prochaine la scène européenne.

Revenu à son meilleur niveau, Mandanda peut-il dès lors mettre de côté ses envies d'ailleurs, lui qu'une dernière expérience en Angleterre notamment, ne laisse pas indifférent ?

"Je ne partirai pas en janvier, je n'en ai pas envie", assure-t-il, tout en soulignant que "dans le football, on n'est pas à l'abri d'un transfert, de se retrouver remplaçant, d'être blessé...". "On ne sait jamais à l'avance mais je n'ai pas envie de partir".

Fifa.com (06/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 Empty Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 6 Nov - 18:31

Rennes-Lorient pour patienter avant le clasico

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 2324498_FULL-LND

Le match Rennes-Lorient donne le coup d'envoi vendredi de la 13e journée de Ligue 1 qui sera surtout marquée par le clasico entre le leader Marseille et son dauphin le Paris SG, dimanche au Parc des Princes.

Invaincus depuis 4 rencontres en championnat, les Rennais (11e) partiront largement favoris contre leurs voisins lorientais, aux abois après 7 défaites sur leurs 8 dernières sorties en L1 (18e).

Outre le choc tant attendu entre le PSG et l'OM, le week-end pourrait profiter aux Lyonnais, 3e à un point des Parisiens, qui reçoivent des Guingampais en très mauvaise posture (16e). Un faux-pas du double champion de France contre son vieux rival ferait grandement les affaires de l'OL.

Il faudra également guetter la prestation à Lens de Bordeaux (4e), en pleine tourmente après les propos polémiques de son entraîneur Willy Sagnol sur le "joueur typique africain".

Le programme

Vendredi
Rennes - Lorient

Samedi
Lens - Bordeaux
Bastia - Montpellier
Caen - Nantes
Evian-Thonon - Nice
Toulouse - Metz

Dimanche
Lyon - Guingamp
Reims - Lille
Saint-Etienne- Monaco
Paris SG - Marseille

Fifa.com (06/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 Empty Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 6 Nov - 18:33

PSG - Ibrahimovic sur le terrain d'entraînement

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 2295480_FULL-LND

L'attaquant vedette du Paris SG Zlatan Ibrahimovic, touché au talon depuis le 21 septembre, était présent jeudi sur le terrain du centre d'entraînement du double champion de France, à trois jours du "clasico" contre Marseille, a annoncé le club.

Le PSG a publié sur son compte Instagram une photo "d'Ibra" en train de courir sur l'une des pelouses du Camp des Loges avec la mention "Zlatan Ibrahimovic de retour sur le terrain".

Mercredi, l'entraîneur Laurent Blanc s'était montré optimiste sur l'état du Suédois, sans préciser s'il pourrait tenir sa place lors du choc face à l'OM.

"C'est une blessure très particulière, avec des éléments très positifs depuis quelques jours, une évolution très positive qui ne suffit pas à affirmer quoi que ce soit. On est en train de voir la lumière. Si l'évolution se confirme dans les prochains jours, tout est possible", a déclaré le coach parisien après la qualification du PSG pour les 8e de finale de la Ligue des champions face à l'Apoel Nicosie (1-0).

Fifa.com (06/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 Empty Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 7 Nov - 11:28

PSG - Ibrahimovic a retouché le ballon

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 2408569_FULL-LND

L'attaquant vedette du PSG Zlatan Ibrahimovic, touché au talon depuis le 21 septembre, était présent jeudi sur le terrain du centre d'entraînement du double champion de France et a retouché le ballon à trois jours du "clasico" contre Marseille, a annoncé le club.

Le PSG a d'abord publié jeudi matin sur son compte Instagram une photo d'"Ibra" en train de courir sur l'une des pelouses du Camp des Loges avec la mention "Zlatan Ibrahimovic de retour sur le terrain".

Le club a ensuite diffusé en fin d'après-midi une vidéo du joueur échangeant des passes avec un membre de l'encadrement avant de s'adonner à quelques frappes sur des mini-cages.

Ces images accréditent l'idée d'une amélioration de l'état d'Ibrahimovic et d'un possible retour dans le groupe parisien pour le grand choc face au leader de la Ligue 1.

"Ce genre de match, ça se gagne !", a même lancé Ibra au micro de PSG TV, la chaîne télé du club parisien jeudi. "J'ai disputé beaucoup de derbies dans ma carrière, aux Pays-Bas, en Italie, en Espagne... j'ai donc l'habitude de cette situation", a ajouté le colosse suédois.

Mercredi, l'entraîneur Laurent Blanc s'était montré optimiste sur l'état du Suédois, sans préciser s'il pourrait tenir sa place dimanche.

"C'est une blessure très particulière, avec des éléments très positifs depuis quelques jours, une évolution très positive qui ne suffit pas à affirmer quoi que ce soit. On est en train de voir la lumière. Si l'évolution se confirme dans les prochains jours, tout est possible", avait ainsi déclaré le coach parisien après la qualification du PSG pour les 8e de finale de la Ligue des champions face à l'Apoel Nicosie (1-0).

Fifa.com (06/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 Empty Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 7 Nov - 11:31

Bastia - Antonetti dit non

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 1983603_FULL-LND

L'entraîneur Frédéric Antonetti, sans club, a refusé l'offre de la direction du SC Bastia d'entraîner le club insulaire, a-t-on appris auprès du club bastiais.

En contact avec le club corse depuis le départ de Claude Makelele, lundi, l'ancien entraîneur de Nice, Saint-Etienne, Rennes et bien sûr du SC Bastia a refusé de rejoindre son ancien club comme il l'avait fait il y a déjà 20 ans.

A l'époque, il avait pris la suite de Leonce Lavagne après son limogeage. Frédéric Antonetti passera à l'époque quatre saisons à la tête de la formation bastiaise avant d'y revenir de 1999 à 2001. Sans club depuis la fin de saison 2012-2013, le bastiais d'origine collaborait depuis avec Canal +. Mercredi, il avait rencontré les dirigeants du SC Bastia au cours d'une réunion qui avait duré plus de 4h30.

Dix-neuvième de Ligue 1, les administrateurs du SCB lui avaient demandé de les rejoindre pour deux ans et demi et les aider à redresser la barre. La réponse a été finalement négative.

Dans un communiqué, le SC Bastia indique que "Frédéric Antonetti a décliné l'offre qui lui avait été faite", avant d'appeler "à la mobilisation générale des supporters pour samedi et la réception de Montpellier".

Un match pour lequel le duo d'intérimaire Ghislain Printant-Hervé Sekli officiera sur le banc.

Fifa.com (06/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 Empty Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 7 Nov - 11:32

Suspension pour Dja DjéDjé et Ntep

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 2462037_FULL-LND

Le défenseur de Marseille Brice Dja DjéDjé a écopé jeudi de deux matches de suspension, dont un ferme déjà purgé, et pourra donc disputer le clasico contre le Paris SG dimanche, pour son échauffourée avec l'attaquant de Rennes Paul-Georges Ntep, frappé de la même sanction.

La commission de discipline de la Ligue de football professionel (LFP) a donc décidé de ne pas alourdir outre mesure les exclusions des deux incriminés, qui ont déjà purgé leur match ferme depuis leur gros accrochage lors du 16e de finale de la Coupe de la Ligue remporté par les Rennais aux dépens des Marseillais (2-1)..

Toujours concernant ce match, le défenseur rennais Cheikh Mbengue a été convoqué le 27 novembre par la commission de visionnage pour son coup de coude présumé à l'endroit du Marseillais Romain Alessandrini lors de l'altercation collective qui a suivi l'accrochage entre Dja DjéDjé et Ntep.

Enfin, côté marseillais, le milieu Alaixys Romao, exclu le week-end passé contre Lens et automatiquement assuré de manquer le clasico, a écopé de deux matches ferme et sera aussi privé du suivant contre Bordeaux, le 23 novembre. Le défenseur Nicolas Nkoulou ne sera pas non plus de la réception des Bordelais, puisqu'il devra purger un match de suspension à la suite d'un troisième avertissement reçu dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle.

Les autres décisions
Deux matchs de suspension dont un avec sursis : Jonathan Mensah (Evian/Thonon), Ala Eddine Yahia (Caen)

Un match ferme : Nicolas Pallois (Bordeaux)

Un match ferme suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle (Ligue 1, Coupe de la Ligue, Coupe de France) ou par révocation du sursis. Sambou Yatabaré (Guingamp), Pape Souaré (Lille), Ismaël Diomandé (Saint-Etienne), Kian Hansen (Nantes), Eric Bauthéac (Nice), Lloyd Palun (Nice), Nabil Fekir (Lyon)

Fifa.com (06/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 Empty Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 7 Nov - 20:10

PSG - Ibrahimovic proche d'un retour pour le clasico

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 2429555_FULL-LND

L'attaquant vedette du PSG Zlatan Ibrahimovic a participé vendredi à son premier entraînement collectif depuis sa blessure au talon le 21 septembre, a annoncé le club, ce qui accrédite l'idée d'un retour pour le "clasico" de dimanche contre Marseille en championnat.

Le double champion de France a publié sur son site internet plusieurs photos d'"Ibra" lors d'une opposition avec ses coéquipiers avec la mention: "De bon augure avant le clasico".

La présence du Suédois dans une séance collective normale est le signe d'une amélioration sensible de son état physique et augmente encore un peu plus les chances de le voir à l'oeuvre au cours du grand choc face au leader marseillais.

Jeudi, Ibrahimovic avait pour la première fois recommencé à toucher le ballon en compagnie d'un préparateur physique et s'était épanché sur PSG TV au sujet du "clasico", évoquant à demi-mots sa motivation à l'idée d'effectuer son retour contre le rival marseillais.

"Ce genre de match, ça se gagne!, avait-il lancé. J'ai disputé beaucoup de derbies dans ma carrière, aux Pays-Bas, en Italie, en Espagne... J'ai donc l'habitude de cette situation".

Interrogé vendredi par l'AFP, son coéquipier brésilien Lucas s'est lui aussi montré assez optimiste au sujet d'une apparition d'Ibrahimovic dimanche.

"Je l'ai vu hier sur le terrain, il courait très bien. Il a dit ressentir encore un peu de douleur mais il allait très bien, il court normalement. J'espère qu'il sera prêt dimanche. Il nous manque parce que c'est un grand joueur", a-t-il expliqué.

Fifa.com (07/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 Empty Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 7 Nov - 20:16

PSG-OM : plus qu'un clasico, un sommet

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 2017475_FULL-LND

Tous les regards sont tournés vers le clasico Paris SG-Marseille, 71e du nom en championnat, dimanche au Parc des Princes, véritable sommet de la 13e journée du Championnat de France dont essaiera tout de même de profiter leur premier poursuivant Lyon.

. PSG-OM, duel passionné et passionnant
Voilà plusieurs saisons qu'un match entre les deux plus gros rivaux du Championnat n'avait opposé les deux premiers. L'excellent début de saison marseillais conjugué à celui bien plus piano du double tenant du titre parisien, assure toutefois aux Marseillais de conserver la première place même en cas de revers au Parc des Princes (4 points les séparent). Mais si ce scénario se réalisait, les hommes de Laurent Blanc reviendraient alors à une longueur au tiers du championnat. Face à cette dangereuse perspective de voir leur courbe baisser et croiser celle de Paris, Marseille sera évidemment mobilisé et mu (comme Paris) par cet orgueil qui interdit toute défaite face au rival honni. Marcelo Bielsa, devenu en trois mois une star de la 1re division et qui en a certes vu d'autres dans sa carrière, en Argentine, à la tête de l'Albiceleste ou même à Bilbao en Espagne, va découvrir l'atmosphère électrique d'un clasico à la française. Mais plus encore, c'est le possible retour sur les terrains d'Ibrahimovic, après sept semaines d'absence pour cause de blessure au talon, qui concentre toutes les attentions, autant chez les supporteurs parisiens que chez les amateurs de beau jeu. Avec ou sans Zlatan, qui voit Gignac le distancer en tête du classement des meilleurs buteurs (10 buts, comme le Lyonnais Lacazette, contre 5 au Suédois), le Paris SG jouera l'esprit libéré du poids de la Ligue des champions, avec déjà en poche son billet pour les 8e de finale. Laurent Blanc devra néanmoins composer sans Van Der Wiel et surtout Thiago Motta, suspendus, mais en face l'OM sera privé pour les mêmes raisons de Morel (blessé par ailleurs), Romao et Ayew. A tous les niveaux le suspense est total.

. A Lyon d'en profiter

Quel que soit le résultat du clasico, l'OL (à 1 point de Paris et 5 de l'OM) peut tirer ses marrons du feu s'il parvient à s'imposer à Gerland contre Guingamp. Une mission largement dans les cordes du 3e du Championnat face au 16e. L'En Avant est frappé de dichotomie depuis le début de saison, terriblement à la peine en championnat et séduisant en Europa League où il est bien parti pour atteindre les 16e de finale. Pour éviter que le club breton ne surfe pas sur sa victoire de jeudi contre le Dynamo Minsk (2-0) et celle face à Bastia (1-0) le week-end passé, Lyon pourra compter sur la forme internationale de Lacazette. A nouveau rappelé en équipe de France pour les prochains matches contre l'Albanie et la Suède, l'attaquant le plus efficace de la L1 actuellement, avec ses 10 buts et 4 passes décisives cumulées, sera l'atout lyonnais numéro un en l'absence de Gourcuff, encore blessé.

. Quid de Bordeaux après l'affaire Sagnol ?
Tout allait bien pour Bordeaux et Willy Sagnol en ce début d'exercice, les Girondins assis en haut du classement (4e) après les débuts réussis en club de l'ancien sélectionneur des Espoirs. Mais ses déclarations controversées cette semaine sur le "joueur typique africain", suivies d'explications pas tout à fait convaincantes, sont venues ternir le tableau. Quel impact aura sportivement cette affaire ? Les Girondins restent sur deux défaites à l'extérieur en championnat et se déplacent chez des Lensois mal classés (17e) et en quête d'un premier succès "à domicile" (Bollaert étant en travaux, ils reçoivent à Amiens) depuis la 4e journée. Si les enjeux respectifs ont de quoi monopoliser les esprits de chacun, c'est bien la poignée de main préalable au match qui sera observée entre Sagnol et Antoine Kombouaré. L'entraîneur kanak des Sang-et-Or qui s'est dit "humilié, blessé" par les propos de son homologue bordelais.

Programme de la 13e journée


Vendredi
Rennes - Lorient

Samedi
Lens - Bordeaux
Bastia - Montpellier
Caen - Nantes
Evian-Thonon - Nice
Toulouse - Metz

Dimanche
Lyon - Guingamp
Reims - Lille
Saint-Etienne - Monaco
Paris SG - Marseille

Fifa.com (07/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 Empty Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 7 Nov - 20:25

OM - Gignac au coeur de l'actu

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 2464080_FULL-LND

Meilleur buteur de Ligue 1 et passeur décisif à ses heures, capable de prises de bec tournant parfois au vinaigre avec ses partenaires, André-Pierre Gignac, aussi attachant que parfois énervant, fait l'actualité à lui seul à l'OM, qui aimerait bien le conserver.

De zéro à héros: voilà, rapidement résumée, la trajectoire d'un joueur un temps international, plombé par les blessures pendant deux ans, et qui depuis deux saisons revient dans la lumière, au point d'être rappelé chez les Bleus.

Transféré en grande pompe à l'OM à l'été 2010, auréolé de son titre de meilleur buteur de L1 avec Toulouse (24 buts), "Dédé" connaît une première saison moyenne (8 buts en 30 matches de championnat), avant d'entamer une traversée du désert, ponctuée d'un gros clash avec son entraîneur Didier Deschamps.

Elie Baup le relance lors de la saison 2012/2013, avant que le Martégal, à la pointe d'une escaouade transfigurée par le nouvel entraîneur Marcelo Bielsa, n'empile les buts.

Débarrassé de ses pépins physiques, en confiance et de nouveau chouchouté par le public, Gignac illumine ce début de saison et compte 10 buts après 12 journées de L1, autant que le Lyonnais Lacazette.

"Il est dans une très grande forme, confie Elie Baup, interrogé par l'AFP. Mais de là à dire qu'il fait sa meilleure saison... Il ne faut pas oublier la saison où il a terminé meilleur buteur de L1 avec Toulouse et ma première saison avec l'OM (2012-2013), où il inscrit 13 buts en championnat et 3 en Europa League

Taulier
Pour Baup, "ce qui est intéressant, c'est sa régularité, car il n'a plus d'entrave. Et cela se traduit par une place de meilleur buteur actuel et un retour en équipe de France".

Considéré comme un des "tauliers" de l'équipe marseillaise, au même titre que Steve Mandanda, Gignac, après cinq saisons au club, prend son rôle à coeur et n'hésite pas à remettre en place les plus jeunes.

L'incident survenu à Rennes il y a dix jours, où il avait dit ses quatre vérités à son partenaire Brice Dja Djédjé, avait eu des prolongements à la Commanderie: selon la presse, Gignac avait asséné un coup de poing au jeune défenseur.

Trois jours plus tard, après avoir fait passer quelques consignes bien senties à Thauvin, il le servait sur un plateau pour le but de la victoire face à Lens (2-1), avant de le féliciter chaudement. Chef de bande et individualiste par la nature de son poste, "Dédé" sait donc aussi toute la valeur du collectif.

Payé royalement (plus de 300.000 euros mensuels), Gignac, en fin de contrat en fin d'année, devra consentir un effort financier s'il souhaite poursuivre l'aventure marseillaise, et son président Vincent Labrune en doute.

"On aimerait le garder mais penser qu'il pourrait baisser ses émoluments pour rester chez nous me semble utopique", a-t-il récemment déclaré.

"Son agent a raison d'affirmer qu'avec ses performances actuelles, il a plus de chances d'avoir des propositions à la hausse. Mais il adore la ville et le club, on va donc discuter", a ajouté le président marseillais, qui sait aussi que retrouver un buteur de ce calibre ne sera pas aisé.

Fifa.com (07/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 Empty Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 7 Nov - 20:25

OM - Bielsa pense qu'Ibrahimovic va jouer

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 2445366_FULL-LND

L'entraîneur de Marseille, Marcelo Bielsa, a estimé vendredi que l'attaquant vedette du PSG Zlatan Ibrahimovic, qui revient de blessure, était "en condition de jouer", dimanche pour le sommet de la 13e journée de Ligue 1 entre la Paris SG et Marseille.

"Je ne crois pas que ce soit de l'intox de dire qu'il joue ou non. C'est la star de l'équipe adverse et pour ce que j'ai vu, il est en condition de jouer", a déclaré Bielsa en conférence de presse.

Ibrahimovic a participé vendredi à son premier entraînement collectif depuis sa blessure au talon le 21 septembre, a annoncé le PSG, ce qui accrédite l'idée d'un retour pour le "clasico" de dimanche contre Marseille en championnat.

"En fonction d'où sera Ibrahimovic, on va essayer qu'il y ait un de nos joueurs", a expliqué Bielsa, interrogé sur la meilleure façon de contrer la star du PSG. "Comme il bouge dans le centre, ce seront normalement nos défenseurs centraux qui vont l'affronter et comme il redescend aussi au milieu, il serait bon d'accompagner son action, car s'il redescend sans être marqué, il développe cette capacité à organiser les attaques de son équipe".

Pour le défenseur central Nicolas Nkoulou, "on ne fait pas forcément attention à lui. Paris a beaucoup de bons joueurs, le plus important c'est de bien se préparer (...) Il a des qualités énormes, il est difficile de les énumérer mais pour le bloquer, il faut défendre, tout simplement".

Fifa.com (07/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 Empty Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 7 Nov - 20:27

Bastia - Un duo d'intérimaires pour faire oublier Antonetti

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 2472253_FULL-LND

Makelele parti, Antonetti pas intéressé par un retour, le SC Bastia se présentera sans entraîneur attitré, samedi en championnat face à Montpellier, avec sur le banc un duo d'intérimaires, Ghislain Printant et Hervé Sekli, en attendant un successeur.

En pleine crise sportive, le SC Bastia pouvait espérer mieux pour préparer un match des plus importants dans la course au maintien.

19eme de Ligue 1, battu la semaine passée par la lanterne rouge et désormais sans entraîneur, le club corse est au plus mal. C'est dans ces conditions difficiles que le directeur du centre de formation, Ghislain Printant, et l'entraîneur des gardiens, Hervé Sekli, vont s'asseoir sur le banc, samedi soir. Deux hommes chargés de remettre sur les bons rails la formation bastiaise avant l'arrivée tant attendue du futur chef de gare. "Depuis lundi, nous avons surtout effectué de nombreux entretiens individuels avec les joueurs pour qu'ils lâchent ce qu'ils avaient sur le coeur", explique Printant.

"Nous ne sommes pas là pour révolutionner le jeu de l'équipe mais plutôt pour accompagner un groupe qui a beaucoup souffert et qui a besoin de retrouver de la confiance", ajoute-t-il.

Une confiance qui s'est un peu plus effilochée ces dernières heures avec le refus de Frédéric Antonetti de prendre les rênes du club. Lui, l'enfant du pays, a refusé de venir sauver un monument corse en péril. "J'ai pris le temps de la réflexion et j'ai longuement hésité car mon attachement au club, auquel je dois tout, reste entier", a-t-il indiqué dans un communiqué.

"Malheureusement, les conditions pour que je m'engage aujourd'hui avec Bastia ne sont pas réunies. Je crois surtout que ce n'est pas le bon moment pour un retour", a regretté l'ancien entraîneur de l'équipe, de 1994 à 1998 et de 1999 à 2001.

Dans le rouge
Privés, samedi, de leur meilleur buteur à domicile, Christopher Maboulou, touché à une cuisse, les Corses sont plus que jamais dans le rouge.

Pour Ghislain Printant ce match sera d'autant plus particulier qu'il a passé près de 20 ans à Montpellier, comme entraîneur des gardiens et entraîneur adjoint, d'abord aux côtés des Mézy, Jacquet, Gasset ou Bernardet, puis comme formateur de 2004 à 2010.

C'est lui qui a lancé la carrière de gardiens comme Vercoutre, Riou ou Jourdren. Jourdren qu'il retrouvera face à lui, samedi soir, tout comme El Kaoutari avec qui il gagna la Gambardella en 2009. C'était l'époque de l'éclosion des Cabella, Belhanda et Stambouli. "Oui je connais bien Montpellier et eux aussi ils me connaissent bien, avoue Printant. Mais mon seul souci c'est Bastia et les clins d'oeil du destin ne sont que littérature".

Motivé, il le sera, tout comme les Montpelliérains. Pour la première fois de la saison, Rolland Courbis pourra s'appuyer sur le même groupe que celui victorieux samedi face à Evian (2-0. Un plus, avant de se déplacer dans un environnement qui, au vu du contexte, sera forcément hostile.

"C'est un match très important pour Bastia, dont on connaît la situation, prévient-il. Il y a un mauvais classement et des obligations de redresser la tête. Ce n'est pas facile de jouer chaque match comme celui de la dernière chance. On a connu ça, on le sait. Si on fait trois ou quatre mauvais résultats, on le connaîtra à nouveau. Pour le moment, on fait le max pour laisser à distance quatre ou cinq équipes et pour regarder le podium du Top 13".

Après trois défaites consécutives toutes compétitions confondues, Montpellier a redressé la barre en battant Evian. Avec 17 points en 12 journées, les Héraultais comptent déjà autant de points que l'an passé à la trêve.

Actuellement 9e, ils pourraient lorgner bien plus haut en cas de victoire en Corse. Il s'agirait d'un beau cadeau pour Vitorino Hilton, qui jouera à Bastia son 300eme match en Ligue 1. Là où tout a commencé pour le Brésilien, le 7 février 2004, sous le maillot du SC Bastia.

Fifa.com (07/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 Empty Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 7 Nov - 20:30

Bielsa : "On valorise de façon exagérée le vainqueur du clasico"

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 2454938_FULL-LND

A la veille de son premier "clasico" dimanche contre le Paris SG, l'entraîneur argentin de Marseille Marcelo Bielsa, estime que l'on valorise "de façon exagérée" celui qui remportera ce sommet de la Ligue 1, une réaction cependant "logique car proportionnelle à la passion" qu'il engendre.

Comment avez-vous préparé cette rencontre, comme un match normal ?
Au niveau de la préparation, c'est pareil. Au niveau des points que cela peut rapporter, c'est pareil, mais concernant les répercussions que cela va avoir, ce n'est pas pareil. On valorise de manière exagérée celui qui triomphe et on condamne de manière exagérée le vaincu. Cette multiplication des répercussions est logique car elle est proportionnelle à la passion qu'engendre cette rencontre. La préparation est différente, mais la motivation arrive seule et de façon spontanée.

Cette affiche PSG/OM, vous la suiviez avant d'être entraîneur de l'OM ?
La réputation de ce match, ce classique, passe les frontières et les continents.

Quelles sont les principales forces de cette équipe de Paris ?
C'est une équipe forte avec des joueurs très connus, mais parler d'eux, ce serait répéter ce qu'on lit et ce qu'on entend de tous les côtés. Leur prestige est mérité et cela augmente le désir de jouer ce match. Pour nous, l'obstacle que représente le PSG, c'est une très bonne façon de nous stimuler car on les respecte mais on désire aussi les battre.

Le PSG comme l'OM a une tactique basée sur la possession de balle. Comment comptez-vous procéder ?
Le problème n'est pas tactique. La question est de savoir quels joueurs vont s'imposer face au groupe adverse. Les deux équipes comprennent qu'il est mieux pour elles d'avoir le ballon plutôt que ce soit l'adversaire, on ne va pas renoncer à essayer d'avoir le ballon plus que l'adversaire. Il faut le récupérer vite et le perdre le plus tard possible, c'est la seule réponse possible mais si cela ressemble à une simplification rapide. Car en général celui qui a le ballon génère du danger.

Votre philosophie est constamment d'entrer sur le terrain pour gagner, quoi qu'il arrive. N'est-ce pas parfois risqué ?
Oui, on va prendre les risques d'y aller pour gagner. Je n'ignore pas que le fait de prendre des risques dans le jeu quand ça ne marche pas engendre des reproches, et on dit alors que c'est une erreur de l'entraîneur.

La star de l'OM aujourd'hui en fait c'est... Marcelo Bielsa. Vous avez même votre photo sur des tee-shirts. Cela vous plaît-il ?
Ce n'est pas important que ça me donne de la joie ou non. Tous les êtres humains sont vaniteux, mais l'important c'est qui mérite la reconnaissance et notre travail à nous est d'arriver à faire que les éloges aillent aux joueurs et les reproches à l'entraîneur.

Fifa.com (07/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 Empty Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 7 Nov - 20:40

PSG - Lucas : "Cette action contre l'OM, j'y pense tous les jours"

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 2300552_FULL-LND

L'attaquant brésilien Lucas est désormais "plus à l'aise" au Paris SG, à deux jours du "clasico" contre Marseille, marqué la saison dernière par sa fameuse chevauchée, à laquelle il "pense tous les jours."

Quel bilan faites-vous du début de saison ?
Notre premier objectif est atteint avec la qualification en Ligue des Champions. On a maintenant trouvé notre style. Je pense qu'on est très fort et on peut aller très loin.

Et personnellement, comment vous sentez-vous?

Très bien. Je pense que maintenant je me suis parfaitement adapté, je suis mieux préparé que la saison dernière. Mon jeu est comme ça: toujours accélérer, faire mal à l'adversaire. C'est ce que je dois faire à chaque match. Le plus important pour moi c'est la confiance. Quand je l'ai, je peux faire ça. Je dois encore progresser parce que je suis jeune, et je le fais à chaque match. Mais je ne suis pas un buteur. Nos buteurs sont Ibra et Cavani. Si je joue bien, si je fais mal à l'adversaire, si je fais une passe décisive, si j'aide dans l'impact défensif et si on gagne, je suis content.

Sentez-vous une différence avec la période Ancelotti?
La première année est toujours plus difficile et maintenant je suis totalement adapté au club, à la ville. Il y a ici tout ce dont j'ai besoin. Avec Ancelotti, on jouait à quatre en attaque, avec Pastore et moi sur les côtés, Ibra et Lavezzi devant. Mais j'étais encore en phase d'adaptation. Aujourd'hui je suis plus à l'aise, je peux me déplacer devant, et ça se ressent.

Vous avez tiré les penalties contre Bordeaux, c'est une marque de confiance de l'entraîneur, non?
Oui. Je tire toujours des penalties après l'entraînement. Et Laurent a dit que si on avait un penalty, c'était à moi de tirer. J'étais prêt à le faire, mais c'est lui qui décide toujours avant les matches. C'est important pour moi d'avoir la confiance de l'entraîneur et du staff. La confiance, c'est presque tout dans le foot.

Ca vous pousse à faire des dribbles plus risqués?
Bien sûr! Quand je suis dans un bon moment, quand l'équipe gagne, c'est bien mieux pour tenter des dribbles. Si je suis chaud dans le match et que ça peut aider mon équipe, je vais sûrement dribbler.

Comment voyez-vous le clasico?

C'est un match différent, particulier. Pour nous c'est très important parce qu'on veut encore gagner le championnat. Et Marseille marche très bien actuellement. Mais je crois qu'on est capable de gagner encore la Ligue 1. Au Parc, on est très fort. L'ambiance est magnifique, les supporters vont être chauds. Il y a plus de motivation.

Le 2 mars contre Marseille, vous faites une percée...
Je pense tous les jours à cette action. Et après ce match, j'ai passé une semaine sans dormir. Je me disais 'Pourquoi ? Pourquoi je n'ai pas marqué?' Mais c'est le foot. Et encore une fois, c'est mon jeu. Je vais continuer comme ça. Et je marquerai la prochaine fois.

Comment est votre vie à Paris?
Très belle. Vivre ici est un rêve pour n'importe qui. C'est une des villes les plus belles du monde. Je suis heureux ici. Partout il y a de quoi admirer et prendre des photos. J'aime beaucoup me promener, au Trocadéro. J'y vais presque tous les jours pour regarder la Tour Eiffel. Je me promène aussi aux Champs-Elysées, faire les magasins. Je vais pas mal au restaurant, plutôt français que brésilien. Mais je suis aussi un gars tranquille, j'aime rester à la maison et regarder un film en mangeant du popcorn.

Retrouvez-vous des aspects du Brésil à Paris?
J'ai ma mère, qui vit avec moi et me fait des repas brésiliens, et des amis d'ici. Mes amis du Brésil, mon père et mon frère viennent souvent. Quand je vais à la Tour Eiffel, je rencontre toujours des Brésiliens, je discute avec eux, on prend des photos. J'aime ça, parce que les Brésiliens ont cette joie de vivre, toujours à sourire et plaisanter. Ca m'aide à reprendre le contact avec le Brésil.

Fifa.com (07/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 Empty Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 8 Nov - 10:09

Rennes enfonce Lorient

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 2472380_FULL-LND

Rennes a arraché une victoire précieuse dans les dernières minutes d'un derby breton très âpre mais peu spectaculaire face à Lorient (1-0), vendredi, en ouverture de la 13e journée de Ligue 1.

Grâce à cette victoire, les Rennais remontent provisoirement à la septième place et enchaîne un sixième match sans défaite toute compétition confondue. Les Lorientais restent quant à eux relégables, à la 18e place, malgré un match une nouvelle fois encourageant dans le contenu. Ils restent sur une bien triste série de huit défaites lors des neuf dernières journées de Ligue 1.

Un peu comme à Nantes, pour le premier de la série de trois derbies d'affilée de Rennes, le match a été disputé mais guère enlevé et aucune équipe ne s'est montrée très dangereuse. L'entraîneur Philippe Montanier avait décidé d'aligner son équipe-type depuis quelques semaines. Il est donc difficile d'expliquer la prestation médiocre livrée par Rennes, qui restait sur trois victoires à domicile, contre Lens (2-0), Lille (2-0) et Marseille (2-1).

Seule la charnière Sylvain Armand-Edson Mexer, toujours bien placée et sobre dans ses interventions, a évolué à son niveau.L'ailier gauche Paul-Georges Ntep ayant purgé contre Nantes, dimanche, la suspension infligée jeudi par la commission de discipline pour son carton rouge récolté contre Marseille en Coupe de la Ligue, était bien présent.

Fer de lance de l'attaque rennaise lors des derniers matches, il a livré cette fois une performance plus contrastée, étant à l'origine de presque toutes les actions de son équipe, tout en perdant beaucoup de ballons et en affichant une attitude parfois désinvolte dans le travail défensif.

Ntep au top

C'est toutefois lui qui adressait un bon centre instantané en direction d'Habib Habibou à la 18e minute, mais ce dernier, à neuf mètres du but, choisissait de tenter une reprise de l'extérieur du droit, plutôt que de l'intérieur ou même du pointu, et il dévissait sa frappe.

Ntep servait encore Abdoulaye Doucouré d'une talonnade intelligente (25), mais la frappe du milieu de terrain, déviée par le stoppeur lorientais Wesley Lautoa, était bloquée d'un très bon réflexe par Benjamin Lecomte. Et c'est aussi Ntep qui effectuait une percée décisive pour effectuer un centre repris victorieusement par Pedro Henrique à une minutes de la fin du temps réglementaire (1-0, 89).

De leur côté, les Lorientais ont joué crânement leur chance, un peu dans la lignée de leur 50 premières minutes contre le Paris SG samedi dernier. Toujours bien groupés et prêts à jaillir en contre, ils ont fait déjouer les Rennais, en réduisant au maximum les espaces dans leur moitié de terrain.

Bien emmenés par un Ayew très remuants, ils auraient pu ouvrir le score à l'heure de jeu grâce à Raphaël Guerreiro. Le tir à ras-de-terre du milieu de terrain, appelé pour la première fois en sélection nationale du Portugal jeudi, était cependant détourné du bout des gants par Benoît Costil, appelé, lui, par Didier Deschamps pour le match contre l'Albanie du 14 novembre, qui se déroulera, justement à Rennes.

Reste à savoir combien de temps l'entraîneur Sylvain Ripoll pourra se contenter des matches correctes de son équipe, si aucun point de vient récompenser ses hommes.

Fifa.com (07/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 Empty Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 8 Nov - 19:44

OM - Bielsa, taille patron

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 2463733_FULL-LND

Quand d'autres entraîneurs marseillais étaient assis sur une poudrière, Marcelo Bielsa s'assoit lui à chaque match sur une glacière, image savoureuse d'un Argentin assez froid mais au caractère de feu et qui a vite pris la mesure d'un club atypique au point de faire de l'ombre à son président.

"C'est le boss, il dirige le navire", témoigne Nicolas Nkoulou. "Tant mieux qu'il soit la star", ajoute le défenseur central qui à l'instar de ses partenaires, est revenu à son meilleur niveau depuis l'arrivée en juin de l'ex-sélectionneur de l'Argentine et du Chili.

Le contraste est saisissant: capable des pires colères, "El Loco" (le fou), ne se départit jamais en conférence de presse d'un ton monocorde et gomme toute trace d'excès.

D'une exigence redoutable envers ses collaborateurs comme pour lui-même et demandant les pleins pouvoirs, Bielsa réclame une implication de tous les instants et ne supporte ni l'à peu près, ni les promesses non tenues.

Début septembre, lors d'une conférence de presse impromptue, il s'en prend à la surprise générale à son président, Vincent Labrune, estimant que "le bilan du marché des transferts est négatif. Je crois que le président m'a fait des promesses qu'il savait qu'il n'allait pas tenir".

Véritable scud dans le jardin de Labrune, la saillie n'entraîne cependant aucune sanction présidentiel.

Capacité de travail phénoménale

"Je ne l'ai pas mal pris sur le fond, explique fin octobre dans la presse Vincent Labrune. J'ai simplement été surpris par la forme et par les conséquences médiatiques de cette sortie imprévue (...) J'aurais aimé qu'il me prévienne en amont. Mais au final, c'est un détail".

Le président marseillais, long à réagir dans cette histoire, avoue même qu'il "préfère quelqu'un d'un peu compliqué qui nous pousse vers le haut que quelqu'un de plus lisse qui nous tire vers le bas", louant son "souci du moindre détail et (s)a faculté de travail phénoménale".

Labrune n'hésitait pas les saisons dernières à appeler les journalistes à n'importe quelle heure pour vider son sac ou à s'éterniser sur le parking du Vélodrome pour refaire le match. Mais souvent retenu cette saison par des raisons familiales, au point de sécher l'inauguration du Vélodrome, l'ancien attaché de presse de France Télévision, se fait beaucoup plus rare et laisse, quand il le faut, son directeur général, Philippe Pérez, monter au créneau, comme lors du bras de fer avec la mairie sur le loyer du stade.

"De la sorte, il se protège lui-même, car il a pris beaucoup de coups, explique un bon connaisseur du club. Il protège par la même occasion l'actionnaire Margarita Louis-Dreyfus".

La veuve de Robert Louis-Dreyfus, toujours discrète par le passé, se fait également encore plus rare. Et quand elle s'exprime, par voie de communiqué sur le site du club, c'est pour "regretter le malentendu que pourrait avoir provoqué" une interview de son jeune fils Kyril.

Mme Louis-Dreyfus ne précisait pas la nature du "malentendu", qui pourrait avoir été provoqué par l'hommage appuyé de son fils à Vincent Labrune.

Labrune en retrait, c'est donc Bielsa qui attire tous les regards, "et aussi toutes les critiques en cas d'échec", selon un autre proche du club.

Mais à la veille du clasico contre le Paris SG, l'OM est un beau leader de Ligue 1, en route pour le titre si l'équipe peut tenir ce rythme, ou au minimum pour une qualification pour la Ligue des champions, quasi-obligatoire pour le club sur le plan financier. Bielsa, et surtout Labrune, auront alors réussi leur pari.

Fifa.com (08/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 Empty Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 8 Nov - 19:45

Thiago Silva-Nkoulou, au centre des défenses et des regards

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 2471373_FULL-LND

Le clasico PSG-OM est aussi un match à distance entre les deux références de la L1 au poste de défenseur central, le Parisien Thiago Silva, à peine remis de blessure et d'un Mondial terrible, et le Marseillais Nicolas Nkoulou, revenu cette saison à son meilleur niveau.

. Thiago Silva: le "Monstre" fait-il encore peur?
Le clasico tombe à point nommé pour Thiago Silva. Quatre mois après un Mondial désastreux, le défenseur et capitaine brésilien dispute le premier grand choc de sa saison, jusqu'ici tronquée par une blessure à la cuisse qui l'a éloigné des terrains durant plus de deux mois.

Depuis son retour, le 21 octobre à Nicosie en Ligue des champions, "O Monstro" (30 ans) retrouve petit à petit ses sensations. "Je me sens très bien, mais pas encore à 100% physiquement", a-t-il déclaré mardi à la veille d'affronter de nouveau l'Apoël Nicosie en C1 au Parc des Princes.

Sans être encore redevenu ce joueur souverain longtemps qualifié de "meilleur défenseur du monde", Silva monte donc tranquillement en puissance aux côtés de David Luiz avec qui il forme la charnière centrale la plus chère de l'histoire (plus de 90 millions d'euros). Les deux joueurs n'ont d'ailleurs toujours pas encaissé de but en trois associations cette saison, toutes compétitions confondues.

Est-ce à dire que ses déboires de la Coupe du monde sont désormais un lointain souvenir? Pas sûr. Cette image terrible le montrant isolé, prostré et en larmes avant la séance de tirs au but du huitièmes de finale contre le Chili lui collera éternellement à la peau.

"Ces scènes de pleurs ont choqué beaucoup de monde, a ainsi asséné Dunga en prenant les rênes de la Seleçao. Je sais qu'on va trouver ça sexiste, mais ça n'a pas de place dans le football. Même si je respecte tout le monde, j'estime que les hommes, ça ne pleure pas dans ces moments-là."

Résultat: le champion du monde 1994 a beau avoir rappelé Thiago Silva en équipe nationale pour affronter la Turquie et l'Autriche en amical, les 12 et 18 novembre, il ne compte pas lui redonner le brassard, confié entre-temps à Neymar. Un terrible désaveu.

. Nkoulou, le réveil du Lion
Nicolas Nkoulou, 24 ans, dispute sa quatrième saison à Marseille. Après un dernier exercice en demi-teinte, ponctué par une Coupe du monde ratée avec le Cameroun, le défenseur marseillais a retrouvé son meilleur niveau, que ce soit dans un système à trois ou à quatre derrière, où il assure le rôle de patron.

Est-ce l'effet Bielsa? "Certainement, il y est pour beaucoup", a assuré vendredi Nkoulou qui a même inscrit deux buts en douze matches de L1 cette saison, dont le dernier dimanche contre Lens. Une réalisation dédiée à son père décédé en juillet. "L'état de forme du groupe me permet de mieux m'exprimer", a-t-il expliqué sobrement.

Seul bémol, le Camerounais évolue depuis plusieurs matches avec un strapping sur le genou. "J'ai une gêne au genou. J'aurais aimé stopper mais je ne pense pas que ce soit le moment. Cela pourrait être une inflammation mais je ne suis pas médecin", a-t-il indiqué.

Quelle que soit la douleur, il devra serrer les dents pour un rendez-vous au sommet qui pourrait lui faire croiser la route de Zlatan Ibrahimovic, en passe d'effectuer son retour depuis sa blessure au talon le 21 septembre.

"On ne fait pas forcément attention à lui, Paris a beaucoup beaucoup de bons joueurs, a-t-il toutefois relativisé. Il faut défendre, tout simplement. Il a des qualités énormes, il est difficile de les énumérer, mais il faut défendre."

Et comment envisage-t-il ses retrouvailles avec la paire Silva-Luiz, croisée au Brésil au premier tour (4-1)? "Ce sont de très grands joueurs, ils font partie des meilleurs dans le monde, mais c'est le foot, on ne regarde pas qui on a en face, j'ai confiance dans notre attaque, j'espère qu'on marquera plus qu'un but."

Fifa.com (08/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 Empty Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 8 Nov - 19:47

Ça, c'est un vrai sommet

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 2291624_FULL-LND

Le leader du Championnat de France et son dauphin, le meilleur buteur, la charnière centrale du Brésil, un entraîneur fou et révéré et, en prime, le probable retour d'Ibrahimovic: tout est réuni pour faire du Paris SG-Marseille de dimanche (20h00 GMT) un mémorable sommet.

A la veille de cet incertain combat de la 13e journée, l'OM compte quand même un avantage sur son adversaire. Marseille arrivera en leader et repartira en leader.

Mais savoir si l'écart entre les deux rivaux se réduira à un point, passera à sept ou restera à quatre est le premier enjeu de ce vrai choc.

Voir Paris et son vieux rival olympien aborder un Clasico en position de N.1 et N.2 du classement n'est pas une première.

Ainsi il y a deux ans, lors de la 8e journée, le leader marseillais avait été tenu en échec au Vélodrome par le PSG lors d'un spectaculaire 2-2, Gignac et Ibrahimovic se fendant chacun d'un doublé.

Mais le match de dimanche prend un relief particulier car l'OM de cette année, transfiguré par Marcelo Bielsa, est un candidat au titre bien plus crédible qu'il y a deux ans.

Avec son début de saison canon - 28 points en 12 journées - l'OM est-il alors en situation de faire tomber le double champion en titre sur sa pelouse du Parc des Princes ?

Train de sénateur
"C'est difficile à dire car les deux équipes sont très en forme. Et le clasico reste un match tellement particulier", a répondu Elie Baup, l'ancien entraîneur de l'OM, interrogé vendredi par l'AFP.

"Là où on voit l'importance de ce duel, c'est que mercredi après leur victoire contre Nicosie, les Parisiens ont parlé tout de suite du clasico et à peine de leur qualification", a-t-il ajouté.

L'attaquant du PSG Lucas, lui aussi questionné vendredi par l'AFP, ne dit pas autre chose.

"C'est un match qui vaut trois points mais c'est vrai que c'est différent, à part. On veut tous gagner, il y a plus de motivation", a reconnu le Brésilien.

A l'heure d'établir les pronostics, la plupart des indicateurs sont tout de même en faveur des Parisiens, plus battus par l'OM depuis trois ans (six victoires et un nul).

Le club de la capitale se présentera invaincu dimanche et a sensiblement haussé le ton après un début de saison marqué par une litanie de matches nuls.

L'équipe de Laurent Blanc ne fait pas tout bien, joue parfois à un train de sénateur, oublie souvent d'occire pour de bon ses victimes et n'échappe pas toujours au soupçon d'une certaine suffisance.

Mais elle vient d'enchaîner cinq victoires, s'est qualifiée dès la quatrième journée de la C1 pour le printemps européen et a gagné en solidité depuis que Thiago Silva a rejoint son copain David Luiz dans l'axe de la défense.

L'intox Ibra
Surtout, Paris devrait retrouver son totem Ibrahimovic, colosse éloigné des terrains depuis sept semaines par un talon d'argile.

Toute la semaine, le club parisien a distillé sur internet ou dans la presse quelques indices sur le retour de plus en plus probable de la star. Un petit coup de pression ?

"Je ne crois pas que ce soit de l'intox. C'est la star de l'équipe adverse et pour ce que j'ai vu, il est en condition de jouer", a estimé Bielsa, qui en a vu d'autres.

Le technicien argentin a de toutes façons une ligne de conduite et il s'y tient. Même contre les plus gros des adversaires, il ne change rien, ce qui lui a d'ailleurs valu quelques sévères défaites avec l'Athletic Bilbao contre le Real Madrid ou Barcelone.

La méthode Bielsa est désormais connue: possession de balle, pressing tout terrain et une bonne dose de marquage individuel.

Mais son OM, qui a déjà semblé exsangue ces dernières semaines, pourra-t-il tenir le rythme face à des techniciens du calibre des Parisiens, qui eux aussi voudront avoir le contrôle du ballon ?

Beaucoup dépendra de Gignac, meilleur buteur de L1 avec 10 buts, mais qui n'a plus trouvé l'ouverture depuis deux matches et qui n'a jamais marqué au Parc.

Et il faudra composer avec les absences. Ayew, Romao et Morel vont manquer aux Marseillais, alors que côté parisien, Motta est suspendu et Verratti incertain. Cela ne devrait pas suffire à ternir l'éclat de ce match.

Fifa.com (08/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 Empty Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 8 Nov - 19:47

Lyon peut-il durer sur le podium ?

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 2469865_FULL-LND

En forme, dans le sillage d'Alexandre Lacazette actuellement irrésistible, et de nouveau ambitieux, Lyon (3e) compte bien rester sur le podium de la Ligue 1 d'ici la trêve hivernale, mais devra pour cela conserver son excellente dynamique, et ce dès dimanche (14h00) contre Guingamp.

Une victoire contre l'En Avant dimanche lors de la 13e journée aurait le don de mettre un peu de pression sur le Paris SG, qui reçoit Marseille plus tard dans la soirée. Un succès permettrait même à l'OL de ravir la place de 2e au PSG, si Paris ne remporte pas le clasico.

A défaut, l'OL, fort de sa série de 6 victoires et 2 nuls, pourrait aussi bien creuser l'écart avec Saint-Etienne (5e) qui reçoit Monaco (8e).

Après un été calamiteux conclu au 17e rang et une élimination prématurée en Europa League, l'OL a un match hebdomadaire à disputer depuis septembre.

A l'image de Monaco (2e), Lille (3e) ou Saint-Etienne (4e), la saison dernière, cela peut constituer un avantage, comme pourrait en témoigner Marseille, pour figurer aux premières places.

"Nous tirons nos résultats de l'actuelle mentalité du groupe et nous devons nous efforcer de conserver la dynamique affichée par le vestiaire avec des joueurs tous très impliqués et abordant les matches avec confiance", estime Hubert Fournier, qui a succédé à Rémi Garde en juin.

"Cela permet d'aborder les rencontres avec un état d'esprit conquérant à domicile, mais à Nice (3-1) nous avons été aussi plus entreprenants que ce que nous montrions à l'extérieur jusqu'à présent. Il faudra confirmer cela", note l'entraîneur semblant désormais bien installé après des débuts difficiles.

"J'étais plein d'énergie en août, mais il fallait faire front durant cette période avec cette espérance de progression car nous croyons beaucoup en ce groupe", sourit l'ancien défenseur du club, âgé de 47 ans.

Des doutes à évacuer

Après avoir déploré une dizaine de blessés en août, il peut disposer d'un groupe globalement reconstitué. Il peut aussi compter sur le meilleur buteur de L1, Alexandre Lacazette (10 buts, ex aequo avec le Marseillais André-Pierre Gignac). L'attaquant partage aussi la tête du classement des passeurs avec ses coéquipiers Clinton Njie et Jordan Ferri (4 passes) et le Parisien Marco Verratti.

"On a plein de solutions. Pour aller loin, nous avons besoin de toutes nos forces vives", souligne le technicien, qui a toutefois déploré la nouvelle blessure musculaire de Yoann Gourcuff pourtant revenu à un excellent niveau.

"Prendre les matches avec un peu de suffisance contre des équipes à notre portée, comme peut l'être Guingamp, c'est ce qui pourrait nous pénaliser", prévient Hubert Fournier.

"Il faut être exigeant au quotidien à l'entraînement. C'est le meilleur moyen de préparer ces rencontres et éviter un relâchement qui serait coupable", poursuit-il.

"Nous avons un calendrier difficile en novembre avec deux déplacements compliqués, celui à Bastia (...) et forcément le derby à Saint-Etienne qui est toujours disputé et engagé", note l'entraîneur.

"A la sortie de novembre nous saurons si nous avons eu les épaules suffisamment solides pour être encore sur le podium", conclut Fournier. La suite sera en effet beaucoup plus chargée. En décembre, les Lyonnais disputeront cinq rencontres en 17 jours.

Fifa.com (08/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 Empty Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 8 Nov - 19:50

PSG-OM - Le poids des absents

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 2379509_FULL-LND

Motta et Van der Wiel côté parisien, Ayew, Morel et Romao côté marseillais: PSG et OM abordent chacun le clasico de dimanche sans plusieurs titulaires, suspendus.

. Paris SG: le problème Motta
Le double champion de France sera délesté de deux titulaires, Thiago Motta et Grégory Van der Wiel, suspendus. Mais c'est surtout l'absence de l'international italien qui préoccupe le plus Laurent Blanc. L'entraîneur parisien dispose d'un effectif suffisamment étoffé pour bricoler un milieu compétitif mais il perd tout de même avec Motta son métronome et son régulateur. L'expérience mais aussi la roublardise de l'ancien joueur du FC Barcelone et de l'Inter Milan pourraient ainsi cruellement manquer au PSG. Sans Motta et avec un Yohan Cabaye en plein désarroi, Blanc devrait logiquement donner sa chance à un trio Verratti-Matuidi-Pastore. Il subsiste une légère interrogation au sujet de Verratti, touché à l'adducteur gauche et forfait mercredi en Ligue des champions, mais l'encadrement parisien ne nourrissait "pas d'inquiétude" à son égard et le jeune Italien, qui vient de fêter ses 22 ans, a surtout été ménagé contre l'Apoël Nicosie "par précaution".

La suspension de Van der Wiel, le N.1 au poste d'arrière droit, tracasse sans doute beaucoup moins le technicien parisien. L'Ivoirien Serge Aurier, chargé de le remplacer, n'a pas spécialement brillé depuis son arrivée dans la capitale cet été et a été assez peu utilisé (4 titularisations en L1) mais il aura justement l'opportunité de venir titiller le titulaire habituel. Quoi de mieux qu'une belle prestation face au rival marseillais pour lancer pour de bon sa carrière parisienne ?

. OM: toutes les lignes sont touchées

L'entraîneur marseillais Marcelo Bielsa, qui aligne habituellement le même onze de départ, doit composer sans trois titulaires habituels, tous suspendus: Jérémy Morel, Alayxis Romao et André Ayew.

Suspendu un match pour avoir reçu trois avertissements en moins de dix journées, Morel est également blessé au pied gauche (plaie) depuis la défaite à Lyon (1-0). Bielsa, qui l'a fait glisser cette saison du côté gauche à un poste de défenseur central, va le remplacer poste pour poste par Rod Fanni, associé à Nicolas Nkoulou. Souvent décrié les saisons passées, Morel s'est imposé cette saison. Bielsa ne tarit pas d'éloge notamment sur la qualité de son jeu de tête.

Suspendu après son exclusion dimanche dernier contre Lens (2-1), Romao est aligné alternativement en milieu défensif ou en défenseur, quand Bielsa opte pour une défense à trois. Il sera remplacé au milieu de terrain par le jeune Mario Lemina, loin d'offrir les mêmes garanties dans la récupération et le combat. L'ancien Lorientais sera néanmoins associé à Giannelli Imbula revenu tout près de son meilleur niveau.

Suspendu un match pour avoir reçu trois avertissements en moins de dix journées, Ayew, auteur de deux buts en 12 journées, sera remplacé par l'ex-Rennais Romain Alessandrini, titulaire en début de saison, mais devenu depuis un remplaçant de luxe, tant il se montre efficace à chacune de ses entrées en jeu.

Fifa.com (08/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Saison française, 2014 - 2015 - Page 21 Empty Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 21 sur 40 Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22 ... 30 ... 40  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum