Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Page 8 sur 32 Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 20 ... 32  Suivant

Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 20 Oct - 18:31

AS Rome - Garcia : "Nous avons faim"

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 2453637_FULL-LND

"Nous avons faim", prévient l'entraîneur de l'AS Rome, Rudi Garcia, avant de recevoir le Bayern Munich mardi pour le choc au sommet du groupe E de la Ligue des champions.

Vous aviez commencé la C1 en parlant du plaisir de la jouer. Après votre bon départ, avez-vous plus de responsabilités désormais?
Pas du tout. Nous sommes outsiders, nous le savions. Nous avons disputé deux matches de bonne facture mais devons continuer. Le rôle de l'outsider nous va bien, continuons comme ça. Notre seul objectif est de faire mentir les pronostics, qui nous éliminaient dès le tirage au sort. Nous voulons déjà passer le premier tour. Mais demain, après le match, nous ne serons qu'à la moitié de ce mini-championnat. Le Bayern est le club le plus puissant économiquement du monde, il a de grands joueurs et gagne presque tout le temps, mais il n'a pas gagné d'avance. Tout peut arriver, c'est ce qui est beau dans le foot.

Devez-vous miser sur l'enthousiasme qui vous a réussi jusqu'alors contre Moscou et Manchester City?
Oui, c'est un des paramètres. Nous devons jouer notre jeu, prendre du plaisir sur le terrain, comme d'habitude, demain cela ne change rien. Mais il faut aussi être intelligent sur le terrain et voir comment vont les choses. Nous avons observé beaucoup de matches de notre adversaire, un détail peut faire la différence. Savoir s'adapter sur le terrain est aussi une force pour une équipe. Nous avons mis en place une stratégie, mais il faut aussi avoir un plan B.

L'attaque de la Roma est en forme, mais ne craignez-vous pas la défense du Bayern, qui n'a plus pris de but depuis le 30 août?
J'ai toujours dit depuis que je suis à la Roma que nous respections l'adversaire mais que nous n'avions jamais peur de personne. Demain nous aurons une grande équipe et de grands joueurs face à nous, mais nous aussi nous avons de grands joueurs, et nous avons faim, nous voulons faire un grand match, devant 70.000 tifosi. J'attends avec une grande joie de voir l'Olimpico plein.

Fifa.com (20/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 20 Oct - 18:37

Chelsea - Diego Costa forfait contre Maribor

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 2455381_FULL-LND

L'attaquant Diego Costa, revenu blessé de sélection selon l'entraîneur de Chelsea, est forfait pour la réception des Slovènes de Maribor en Ligue des champions mardi, a déploré lundi Jose Mourinho, amer.

"Il ne peut pas jouer demain, a commencé "Mou", qui ne sait visiblement pas quand il pourra récupérer l'international espagnol. On verra ce qui se passe le week-end prochain. Il souffre toujours de la même chose. Mais maintenant, c'est une vraie blessure, pas une demi-blessure. C'est aussi simple que ça, il ne peut pas s'entraîner".

Depuis des semaines, Mourinho déplore la blessure récurrente aux ischio-jambiers qui empêche Costa de jouer efficacement tous les trois jours.

Il reproche également au sélectionneur de l'Espagne de ne pas en avoir tenu compte en appelant le joueur, déjà forfait samedi contre Crystal Palace, et en l'alignant contre la Slovaquie et le Luxembourg.

"Il n'y a pas de règles, pas de loi protectrice. Tout dépend de la volonté des sélectionneurs ou de la mentalité de la sélection. En sélection, c'est à eux de prendre soin des joueurs, de s'occuper d'eux de façon individualisée, pas à nous", a-t-il poursuivi.

"Je ne suis pas le genre à inciter les joueurs à ne pas aller en sélection, à leur dire de faire semblant d'être blessé. Je les encourage au contraire, j'aime les voir partir. Ensuite, certains staffs médicaux nationaux veulent établir des relations avec les clubs et d'autres non. On ne peut rien y faire", a-t-il regretté.

Pour remplacer Costa, Mourinho, déjà privé de John Obi Mikel, Ramires et Andre Schürrle, n'a pas indiqué s'il titulariserait Didier Drogba ou Loïc Rémy, alors que le calendrier lui a réservé un déplacement délicat dimanche chez Manchester United.

Fifa.com (20/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 20 Oct - 18:52

Chelsea - Oscar sait aussi jouer des coudes

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 2444826_FULL-LND

Le frêle meneur brésilien Oscar, victime supposée cet été de l'arrivée à Chelsea de la paire Fabregas-Costa, a rappelé opportunément, avant le match de Ligue des champions mardi contre Maribor, qu'il savait lui aussi jouer des coudes.

En l'absence du rugueux buteur espagnol, qui sera encore indisponible mardi contre l'équipe slovène, le N.10 de 23 ans a en effet inscrit contre Crystal Palace un coup franc splendide.

Après neuf matches joués depuis août, voilà donc l'Auriverde pointé à trois buts et deux passes décisives.

Même s'il n'a encore signé aucun coup d'éclat en C1, un comble pour un joueur révélé à l'Europe lors d'un doublé retentissant inscrit à 20 ans en septembre 2012 contre la Juventus de Buffon, voilà des statistiques intéressantes pour un joueur régulièrement remplacé après la 70e minute. Soit parce qu'il plonge physiquement, soit parce qu'il est nerveux.

D'autant que rien ne laissait entendre qu'il jouerait autant cette saison, puisque son club lui a mis dans les pattes cet été une machine à passes (Fabregas) et un serial buteur (Costa), après un printemps très décevant.

En mai, son entraîneur Jose Mourinho n'avait d'ailleurs pas masqué son mécontentement et mis en partie sur le compte d'une méforme plus ou moins volontaire la fin des ambitions sportives de son équipe.

La cession au PSG du Brésilien avait même été publiquement envisagée.

"Il a été notre meilleur joueur d'août à décembre, avait commenté le Portugais, frustré. Ensuite, cela a été une succession de hauts et de bas et il est arrivé en méforme lors du sprint final. Il était blessé, ne pouvait s'entraîner, était incertain pour les matches. Je suppose qu'il sera par contre en pleine forme pour le Mondial".

Bien vu, car Oscar, 11 buts en 42 sélections, en avait encore inscrit deux buts pendant la Coupe du Monde, lors de laquelle il est devenu papa.

Après la victoire samedi contre le rival Londonien, le discours de l'entraîneur du leader anglais a changé du tout au tout.

'Un joueur fantastique'

"En ce moment, ce n'est pas qu'un numéro 10, apprécie "Mou". Il a évolué, mentalement, tactiquement, pour devenir un joueur fantastique. Ce n'est pas un meneur qui joue avec le ballon dans les pieds, mais un meneur qui regarde ce qui se passe derrière, sur les côtés. Un meneur qui analyse et voit où l'équipe a besoin de lui pour garder le contrôle du ballon et trouver son équilibre".

Une façon aussi de pointer du doigt des progrès dans des secteurs où ce dribbleur de génie comparé à Kaka est régulièrement attendu depuis ses débuts. Car le mental d'Oscar a longtemps été aussi léger que son poids.

Du coup, ce travailleur compense souvent son manque de puissance par une agressivité qu'il contrôle rarement en match, même s'il parvient plutôt bien à la masquer avec son visage juvénile.

"Est-ce que physiquement il peut aussi s'améliorer, s'est donc interrogé également Mourinho avant de donner à voix haute sa réponse. Bien sûr. Les gens oublient qu'il est toujours jeune".

Si dans les mois qui viennent le Brésilien se met également à finir les rencontres, ce sera peut-être le signe qu'il a également progressé dans ce registre-là.

Fifa.com (20/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 20 Oct - 18:58

Schalke - Di Matteo : "On doit prendre les 3 points"

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 2459256_FULL-LND

Schalke "doit prendre les trois points" mardi contre le Sporting Portugal, a déclaré lundi Roberto Di Matteo, le nouveau coach italien de Gelsenkirchen, à la veille de son retour dans une Ligue des champions dont il a brandi le trophée en 2012 avec Chelsea.

"On doit faire le jeu et prendre les trois points", a-t-il dit en conférence de presse, deux jours après ses débuts victorieux en Bundesliga samedi face au Hertha Berlin (2-0) sur le banc où il a succédé à Jens Keller.

"Le moral est très bon après la victoire, j'espère que l'on pourra en remettre une couche, ajouté le quadragénaire italien qui respecte un adversaire "bon techniquement et qui aime avoir le ballon".

"A nous de ne pas les laisser jouer", prévient-il.

"Cette victoire nous a redonné confiance. J'espère encore marquer beaucoup de buts", a déclaré pour sa part l'attaquant néerlandais Klaas-Jan Huntelaar, qui avait ouvert la marque contre le Hertha.

Di Matteo est resté discret sur une possible rotation. "Dans les semaines anglaises (enchaînement de matches), il faut savoir répartir les forces, mais ça dépend aussi de l'orientation tactique", a-t-il estimé.

Pour lui, l'idée est de "prendre le plus de points possible dans les deux rencontres avec le Sporting", où le club de Gelsenkirchen se rendra quinze jours plus tard pour la seconde confrontation du groupe G avec le vice-champion du Portugal.

Après avoir ramené un brillant nul (1-1) de Chelsea, Schalke a été tenu en échec sur son terrain par Maribor pour partager avec le club slovène la 2e place du groupe, à deux unités des "Blues" de Mourinho victorieux à Lisbonne.

Fifa.com (20/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 20 Oct - 18:59

Monaco - Subasic a gagné son pari

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 2440558_FULL-LND

Arrivé dans un club de Monaco au fond du championnat de France de 2e division lors du mercato de janvier 2012 avec pour objectif personnel de jouer l'Europe, le gardien croate Danijel Subasic, longtemps critiqué, a gagné son pari.

Si Monaco, qui reçoit le Benfica Lisbonne mercredi, a gardé ses cages vierges contre Leverkusen et à Saint-Pétersbourg en Ligue des champions, Subasic y est pour quelque chose. En presque trois ans, le Croate, désormais titulaire en sélection nationale, a, comme son club, franchi avec succès tous les obstacles, depuis les bas-fonds de la L2 (2e div.), où Monaco végétait.

"J'en suis très satisfait, dit-il. J'ai toujours eu cette ambition de jouer l'Europe avec Monaco. C'est le cas. Je veux rester ici longtemps, continuer à progresser avec ce club. Et jouer l'Europe chaque saison."

Pourtant, rien n'a été offert à celui qui s'était imposé à l'Hajduk Split avant de débarquer en Principauté. Au départ, ses dirigeants comptaient sur lui pour ramener le club dans l'élite. Mais, au niveau de sa direction, des doutes subsistaient quant à sa capacité à aider le club à s'installer au plus haut niveau. Régulièrement, le noms des meilleurs spécialistes mondiaux du poste ont d'ailleurs été associés à l'AS Monaco.

Ces interrogations s'opposaient cependant diamétralement à la confiance que le staff de Claudio Ranieri pouvait alors lui porter. André Amitrano, entraîneur spécifique des gardiens monégasques, témoigne: "A son arrivée, il venait avec un acquis solide. Mais sortait d'une opération d'un genou. Il avait du potentiel. Un potentiel sur lequel lui-même ne croyait pas. De l'extérieur, il n'avait jamais l'image d'un titulaire. Mais les entraîneurs qui sont passés lui ont tous fait confiance." Même lorsque l'Argentin Romero, futur finaliste du Mondial 2014, lui a été accolé la saison dernière. Même lorsque le Néerlandais Stekelenburg, finaliste du Mondial 2010, a débarqué cette saison.

Il a perdu 7 kilos
"La prochaine finale, c'est pour moi", en sourit d'ailleurs Subasic, qui apprécie toutefois cette concurrence. "Avant, chaque semaine, on annonçait quelqu'un de nouveau, se remémore-t-il. Mais ce n'est pas grave, je travaille beaucoup. J'ai bien joué en L2, bien joué la saison passée. Moi, je trace ma route. La pression existe toujours. Mais, c'est mieux lorsque tu allumes ton téléphone ou ton ordinateur et qu'il n'y a pas de nom annoncé pour te remplacer".

"En ce moment, c'est plus calme à ce niveau, c'est vrai, se réjouit le portier. Mais il y a des bons gardiens ici. J'ai aimé travaillé avec Romero. J'aime travailler avec Stekelenburg aujourd'hui. Ce sont des gardiens de top niveau. Chaque jour, dans nos séances, on s'oblige à s'améliorer."

En trois ans, Subasic s'est transformé. "Je pesais 90 kilos en arrivant, j'en ai perdu 7", souligne-t-il. En compagnie du préparateur physique Carlo Spignoli et d'Amitrano, il s'est forgé une carapace. "Dédé (Amitrano) me donne beaucoup de confiance", insiste Subasic. "Il a gagné en présence, en maturité mais aussi en force et en explosivité", précise Amitrano.

Son coéquipier Valère Germain, qui vante "sa force mentale", constate: "Il a pris en confiance, est devenu un leader de vestiaire où il a plus de place. On est un peu plus à l'écoute quand il parle (sourire)." Comme lorsque, après quelques matches de championnat, il annonce publiquement que le système défensif préconisé par Leonardo Jardim ne lui convient pas et qu'il souhaite voir ses défenseurs jouer plus bas.

Aujourd'hui, Subasic sait qu'il doit encore progresser dans de nombreux domaines, "comme les sorties aériennes, donc dans la concentration", dit-il. Mais, il est devenu efficace et enchaîne, en sélection ou en coupe d'Europe, les rencontres de haut niveau. Et surtout, il a enfin gagné sa légitimité.

Fifa.com (20/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 20 Oct - 19:00

Agüero court après les Ronaldo-Messi

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 2458489_FULL-LND

Après son retentissant quadruplé contre Tottenham, l'avant-centre argentin de Manchester City Sergio Agüero, peut-il se faire un nom en haut de l'affiche auprès des Ronaldo-Messi ? Début de réponse mardi à Moscou contre le CSKA en Ligue des champions.

Pour le Ballon d'Or, qui sera décerné le 12 janvier, il n'a rien à espérer. L'austère argentin, qui souffre d'un déficit d'image certain sur ses deux rivaux, était déjà bien placé il y a un an avec 25 buts lors de ses 23 premiers matches, mais n'avait finalement rien eu. La faute à des blessures récurrentes qui l'ont empêché de briller dans la durée et lui ont fait manquer près de trois mois de compétition la saison passée. Après avoir inscrit 26 buts fin janvier, il n'en avait ainsi plus marqué que deux sur la 2e partie de l'année. La faute à des ischio-jambiers et des mollets qui se rappelaient régulièrement à lui.

Mais revoilà donc l'ancien gendre de Maradona dans une forme resplendissante et auteur de 10 buts en dix matches cette année toutes compétitions confondues, avec un but inscrit toutes les 59 minutes en championnat. C'est moins que le Portugais (42 minutes), mais nettement mieux que son compatriote (103). Surtout, l'Albiceleste au gabarit modeste (1,73 m), a marqué lors des quatre derniers matches, inscrivant au passage sept buts. C'est assez pour qu'il s'imagine au début d'une série à condition de marquer maintenant un peu les esprits en C1. Avec 18 buts en 36 matches dans cette épreuve, c'est dans cette compétition qu'il accuse un déficit sur ses rivaux.

L'homme ne manque pas de fans. "Regarder Agüero, c'est comme écouter Mozart, a ainsi assuré Mauricio Pochettino, nullement contrarié par la claque infligée à ses Spurs (4-1). Attention, pas Beethoven car lui il était trop fou". "C'est l'un des 3-4 meilleurs buteur au monde, a poursuivi son entraîneur Manuel Pellegrini. Avec toutes ses blessures, la saison dernière a été compliquée mais là, il peut vraiment bien travailler. Quand il sera à 100%, il montrera tout ce qu'il a. Maintenant, c'est à lui de se battre pour décrocher le Ballon d'Or (un jour) car il en a les qualités".

"Faire partie de l'histoire de City"
Agé de 26 ans, l'Argentin est dans les conditions idéales pour accélérer encore un peu après être devenu ce week-end le Citizen le plus prolifique en championnat. Avec 61 réalisations, il devance en effet son coéquipier Carlos Tevez et ses 58 buts en 113 matches. Chez lui à City où il est arrivé en 2011 en provenance de l'Atletico Madrid contre une indemnité de 45 ME, "Kun" a prolongé cet été jusqu'en 2019. "Je suis content de faire partie de l'histoire de City, j'espère juste continuer comme ça", s'est-il contenté de déclarer, presque trop modestement après un quadruplé qui aurait même dû être un quintuplé s'il n'avait manqué un penalty.

De quoi justifier l'admiration teintée de mordant de son coéquipier Joe Hart. "Il fait partie de ses joueurs, je ne pense pas qu'il m'en voudra de le dire, que vous regardez parfois à l'entraînement en disant qu'il ne sert à rien, a ainsi avoué le gardien de City. C'est en lui, c'est comme ça. Mais vous savez aussi que le jour du match, c'est lui qui va marquer".

"C'est l'un de ceux qui a le meilleur sang-froid face au but. Il peut encore s'améliorer mais il est encore jeune. C'est aussi un joueur important du vestiaire, qui sait travailler et briller sur le terrain. On a de la chance de l'avoir", a-t-il quand même fini par reconnaître aussi.

Fifa.com (20/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 20 Oct - 19:01

Guardiola : "La Roma joue un beau football"

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 2458752_FULL-LND

L'entraîneur du Bayern Munich, Josep Guardiola, est "épaté" par Francesco Totti, capitaine de l'AS Rome à 38 ans, ex-partenaire et adversaire en Ligue des champions, mardi.

Guilleret et disert, "Pep" a également salué, dans un excellent italien, le travail de Rudi Garcia et de son "football agréable".


Qu'est-ce que cela vous fait de revenir en Italie?
C'est vraiment un pays extraordinaire, encore plus avec Matteo Renzi au pouvoir. Je viens souvent en Italie, un pays que j'aime à mourir. J'ai été très heureux à Brescia, j'ai joué moins longtemps à la Roma, ma tête était encore rapide mais mes jambes ne suivaient plus. J'ai aussi de grands souvenirs de "Carletto"Mazzone (son coach à Brescia), un entraîneur qui m'a beaucoup touché, qui m'a beaucoup appris sur le plan footballistique comme sur le plan humain. Je suis très heureux de revenir à Rome où le foot se vit vraiment passionnément.

Pensez-vous avoir une part dans la victoire de l'Allemagne en Coupe du monde?
Laisse tomber! Le mérite en revient seulement au sélectionneur national et à ses joueurs. Joachim Löw est très bon, cela fait dix ans qu'ils travaillent comme ça, moi je n'étais là que depuis sept, huit mois.

La Bundesliga n'est-elle pas devenue trop facile pour le Bayern?
Mais viens voir le Championnat d'Allemagne, tu vas voir comme c'est difficile, va jouer contre M'Gladbach, le Bayer Leverkusen, je t'invite. C'est le Bayern qui est très bon. Et nous ne sommes qu'en octobre, je ne vois pas là un retard irrémédiable pour nos concurrents. Nous sommes seulement contents parce qu'à cette époque de l'année nous jouons déjà mieux que l'an dernier. Les temps de passage sont les mêmes, mais le jeu a progressé. C'est pour cette raison que je suis entraîneur, parce que chaque jour on peut faire mieux que la veille. Ce qui me rend heureux est de voir mon équipe jouer de mieux en mieux.

Mais vous passez 6-0 au Werder Brême quand vous gagnez difficilement deux fois 1-0 en C1...
En Europe c'est toujours plus dur, plus exigeant, je le sais de ma toute petite expérience en Ligue des champions. Les entraîneurs et joueurs sont plus forts, plus athlétiques, se donnent plus, mais nous sommes prêts au défi. Demain (mardi) ce sera très difficile, nous ne jouons pas contre une petite équipe, elle aligne des grands joueurs comme Totti, De Rossi, Pjanic, Gervinho, Iturbe, une défense centrale très rapide...

Pouvez-vous faire un commentaire sur votre ex-coéquipier Francesco Totti?
Je suis épaté par sa volonté. Avec le compte en banque qui déborde, avec tout ce qu'il a gagné, plus son titre de "huitième roi de Rome", s'il continue à jouer à ce niveau c'est vraiment qu'il adore le foot. En plus Totti est parfait pour le style de jeu de Garcia, l'inspiration ne vient pas si tu n'as pas le ballon, et tout ce jeu basé sur les passes colle parfaitement à Totti. J'espère qu'il aura encore le courage de jouer longtemps, et je serai très, très content de le croiser, lui sur le terrain moi sur le banc.

Garcia a été très élogieux à votre égard, et vous, que pensez-vous de son jeu?
Il n'est pas facile pour un entraîneur d'aller à l'étranger imposer ses idées, et il l'a réussi avec panache. Son jeu part de derrière, la Juventus aussi part de derrière, ces deux équipes ont changé le football italien, c'est pour cela qu'elles se retrouvent au sommet. J'ai vu le match contre le Chievo (Vérone), la Roma joue un beau football, en tant que spectateur c'est très agréable. Vivement demain!

Fifa.com (20/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 21 Oct - 20:21

Blanc : "APOEL est à prendre avec sérieux"

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 2443158_FULL-LND

L'entraîneur du PSG Laurent Blanc a assuré prendre APOEL Nicosie "avec beaucoup de sérieux" et expliqué que Paris devra faire le jeu face à une équipe repliée et dangereuse en contre-attaque, mardi en Ligue des champions.

A quoi vous attendez-vous face à Apoel, qui a tout d'un match piège ?
C'est un club habitué aux joutes européennes, avec des joueurs qui sont déjà passés par le championnat de France comme Carlao (ndlr, six saisons à Sochaux) ou d'autres championnats européens. Lors de leurs deux matches de C1 cette saison, notamment à domicile contre l'Ajax (1-1), j'ai vu une équipe à prendre avec beaucoup de sérieux. Si nous ne sommes pas au meilleur de notre motivation, nous aurons d'énormes difficultés. Il nous faudra être aussi déterminés qu'à Amsterdam (1-1) et contre Barcelone (3-2).

Comment le PSG va-t-il aborder les débats ?
Nous allons essayer d'imposer notre jeu. En championnat (de Chypre), Apoel domine tellement qu'ils ont le monopole du ballon mais en Ligue des champions c'est l'inverse. C'est une équipe qui défend très bien, avec deux lignes rapprochées de quatre joueurs et ça ne les dérange pas de défendre bas. On peut s'attendre à avoir la possession du ballon. Ce sont des joueurs très disciplinés et très courageux, qui font un travail physique extraordinaire. Les 30% du temps où ils ont le ballon, ils arrivent à te mettre en difficulté et sont très dangereux en contre-attaque.

Que vous apporte le retour de blessure de Thiago Silva ?
C'est tout simplement un joueur de grande qualité et en plus c'est notre capitaine, il a donc une certaine importance vis à vis du groupe sur le terrain et en dehors. Il va nous apporter ses grandes qualités individuelles, car c'est un immense joueur, et de l'assurance, même si ce n'est jamais facile pour un joueur de revenir après deux mois d'absence. Plus il y a de grands joueurs dans une équipe, meilleure elle est. Il faut prendre le risque (de le faire jouer), nous avons un match très important, c'est de la Ligue des champions et il faut toujours gagner ces matches-là, il n'y en a que six, en championnat il y en a quelques-uns de plus. J'en saurai certainement beaucoup plus sur l'état physique des joueurs après l'entraînement (lundi) et je mettrai sur le terrain la meilleure équipe dont je pense pouvoir disposer.

Sentez-vous que votre groupe est plus réceptif avant un rendez-vous de Ligue des champions qu'un match de championnat ?
Mais ce n'est pas spécifique aux joueurs de football ! Même vous, les journalistes, vous êtes certainement plus motivés et plus professionnels quand vous faites une interview d'une personne très importante que pour une personne lambda. Quand j'ai dit que les joueurs étaient plus motivés en Ligue des champions, c'est parce que c'est un objectif majeur du club et qu'il a beaucoup de pression dans cette compétition. Cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas de motivation en championnat mais inconsciemment, il y a une meilleure concentration en C1. Il n'y a que ceux qui n'ont pas joué la Ligue des champions qui ne peuvent pas comprendre ça. Cette fameuse musique, quand tu l'entends, ça te procure quelque chose (sic)...

Fifa.com (20/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 21 Oct - 20:35

Trois grands noms sous tension

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 2294046_FULL-LND

La Juventus, Liverpool mais surtout Benfica, trois anciens vainqueurs de la Ligue des champions de l’UEFA, se retrouvent dans l'obligation de ne pas perdre lors de la deuxième partie de la troisième journée afin de ne pas trop hypothéquer leurs chances de qualification.

Le Groupe A, où les quatre équipes totalisent chacune trois points, est sans aucun doute le plus ouvert et le moindre faux pas à domicile peut être fatal.

Programme du mercredi 22 octobre
Groupe A
Atlético de Madrid - Malmö
Olympiakos - Juventus

Groupe B
Ludogorets - FC Bâle
Liverpool - Real Madrid

Groupe C
AS Monaco - Benfica
Bayer Leverkusen - Zénith Saint-Pétersbourg

Groupe D
Anderlecht - Arsenal
Galatasaray - Borussia Dortmund

L’affiche
Liverpool - Real Madrid, Anfield, Liverpool

Décevant mais vainqueur sur le fil des débutants bulgares de Ludogorets (2:1), puis battu sans panache à Bâle (0:1), Liverpool peut se racheter en offrant une victoire de prestige à son public face à l'armada du Real Madrid. Cela tombe bien car les Reds sont un peu la bête noire de la Maison Blanche. En trois confrontations, ils se sont toujours imposés (1:0, 1:0, 4:0), dont une fois en finale de la Coupe d’Europe des Clubs Champions en 1981. Par ailleurs, Liverpool a au moins marqué un but lors de ses 14 derniers matches de Ligue des champions à domicile. Le problème se situe plutôt au niveau de la défense, qui encaisse beaucoup de buts (12 en 8 rencontres de Premier League), ce qui risque d'être problématique face aux artilleurs madrilènes. En plus, le Real monte progressivement en puissance cette saison et pour son 100ème match à l'extérieur dans la compétition, il veut faire d'une pierre deux coups : prendre une option quasi définitive sur la qualification et s'assurer une 40ème victoire pour 25 nuls et 35 défaites.

À voir
* La Juventus, qui reste sur deux échecs en déplacement - à Galatasaray et à l’Atlético de Madrid -, devra aller s'imposer en Grèce sous peine de prendre le risque de connaitre la même mésaventure que la saison dernière.

* Benfica, dernier du Groupe C avec 0 point, jouera sa dernière carte à Monaco, qui n'a concédé que trois défaites en 22 matches de Ligue des champions à domicile (17 victoires, 2 nuls et 3 défaites).

* Le Borussia Dortmund, 14ème en Bundesliga mais solide leader du Groupe D avec deux victoires, aimerait assurer le plus rapidement possible sa qualification pour se consacrer à ses problèmes domestiques. Pour cela, il faut d'abord s'imposer à Galatasaray.

Le saviez-vous ?
* Arsène Wenger, le premier entraineur non britannique d'Arsenal, fêtera son 65ème anniversaire à Bruxelles après le match contre Anderlecht. Depuis son arrivée le 1er octobre 1996, les Gunners ont disputé 1 024 matches, remportant 583 victoires, pour 244 nuls et 197 défaites. Soit un pourcentage de réussite de 56,93%.

* Cristiano Ronaldo a marqué contre 26 adversaires différents en Ligue des champions. Seul l'Espagnol Raul a fait mieux en trouvant l'ouverture contre 33 équipes différentes.

Ce jour-là
Le 22 octobre 2008 au stade Vicente Calderon, l'Atlético de Madrid arrachait le nul à sept minutes de la fin sur un but de Simao après avoir été mené au score par Liverpool dès la 14ème, sur un but de Robbie Keane. Quinze jours plus tard à Anfield, le scénario était inversé. L'Atlético prenait l'avantage par Maxi Rodriguez et les Reds égalisaient à la cinquième minute du temps additionnel par l'incontournable Steven Gerrard.

La stat

14 - Comme le nombre d’années séparant les deux dernières victoires d'un club suédois en Ligue des champions, entre celle de Helsingborgs sur Rosenborg le 18 octobre 2000, et celle de Malmö sur l’Olympiakos (2:0) le 1er octobre dernier.

Le joueur
Depuis le retour de Markus Rosenberg, Malmö se sent pousser des ailes. A 32 ans, le capitaine n'a rien perdu de ses qualités de buteur comme le prouvent ses deux réalisations en deux matches de Ligue des champions. Le puissant attaquant, formé à Malmö,est parti en 2005 sillonner l'Europe du football, de l'Ajax à West Bromwich Albion, en passant par le Werder Brême et le Racing Santander, avant de revenir au nid cette saison.

Entendu…
"Attention à Malmö ! On les respecte beaucoup. Chez eux, ils jouent très bien et contre la Juve, ils étaient à 0:0 à la pause. C’est ça, la Ligue des champions. Si on ne fait pas attention, si on se dit "on est une grande équipe et on va gagner tous les matches", on va vite rentrer à la maison" - Arda Turan, milieu de terrain de l’Atlético de Madrid

Fifa.com (21/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 21 Oct - 20:36

L'Atlético inarrêtable sur phases arrêtées

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 2452970_FULL-LND

C'est l'arme fatale de l'Atletico Madrid: le champion d'Espagne a marqué sur coup de pied arrêté près de deux tiers de ses buts cette saison, une efficacité dont doit se méfier Malmö, prochain adversaire des "Colchoneros" mercredi en Ligue des champions (18h45 GMT).

. Le stratège Simeone
Depuis son arrivée sur le banc de l'Atletico fin 2011, l'entraîneur argentin Diego Simeone a imprimé sa patte: pressing intense, défense de fer, rapide projection en contre-attaque et opportunisme sur les phases arrêtées. Mais depuis le début de la saison, ce dernier trait semble prendre le dessus. Il faut dire que l'effectif a été très chamboulé à l'intersaison: le départ à Chelsea de Diego Costa, as des buts en contre, et l'arrivée de l'attaquant croate Mario Mandzukic, davantage un point d'ancrage et qui a besoin de mouvement autour de lui, ont modifié le logiciel offensif.

En attendant que le changement opère, l'Atletico s'en est opportunément remis aux coups de pied arrêtés: 12 de ses 19 buts cette saison ont été marqués de manière directe ou indirecte sur phases statiques, grâce aux combinaisons imaginées par le stratège Simeone. "Gagner sur des coups de pied arrêtés ne me préoccupe pas parce que cela fait partie du jeu", a-t-il commenté mi-septembre. "Pour arriver à ce type d'action, il faut attaquer et obtenir ces corners. L'équipe en profite parce qu'elle se crée ces possibilités", a-t-il fait valoir.

. Tireurs d'élite

L'Atletico dispose dans ses rangs de tireurs implacables, comme Koke et Gabi, capables de déposer le ballon là où la combinaison prévue le réclame. Koke, sur le podium des passeurs de Liga l'an dernier, a déjà accumulé sept passes décisives cette saison toutes compétitions confondues, la plupart sur les corners dont Simeone n'a pas hésité à lui confier la charge malgré son jeune âge, 22 ans.

Gabi, 31 ans, compte trois passes décisives sur la même période, notamment un centre parfait pour la tête du Portugais Tiago dimanche face à l'Espanyol Barcelone (2-0) sur un corner mal repoussé. Le secret de cette efficacité? "C'est beaucoup de travail, beaucoup d'entraînements, a souligné Tiago il y a quelques semaines. Nous avons de très bons joueurs de tête et des gens très bons pour mettre le ballon dans la surface (...) Je signerais pour gagner tous les matches sur coups de pied arrêtés".

. Fortes têtes
Avec les défenseurs Joao Miranda (1,86 m) et Diego Godin (1,86 m) ou les attaquants Raul Garcia (1,84 m), Mario Mandzukic (1,87 m) et Raul Jimenez (1,90 m), l'Atletico a l'envergure pour dominer le jeu aérien. Leur sens du timing, leur engagement sans retenue dans la surface adverse et leur connaissance des combinaisons font courir des frissons dans le public à chaque fois que l'Atletico obtient un corner ou un coup franc.

Mardi, les Suédois de Malmö devront éviter de concéder ce genre de situations. Car comme le laisse entendre une plaisanterie circulant en tribune de presse du stade Vicente-Calderon, "les corners obtenus par l'Atletico sont presque des penalties".

Fifa.com (21/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 21 Oct - 20:37

Atlético - Gabi touché à une cuisse

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 2442177_FULL-LND

Le milieu de terrain espagnol de l'Atletico Madrid Gabi Fernandez souffre d'une "contracture musculaire" à la cuisse gauche, a annoncé mardi le club, qui risque d'être privé de son capitaine pour la réception de Malmö mercredi en Ligue des champions (18h45 GMT).

"Gabi s'est soumis à une IRM qui a détecté une contracture musculaire sur la face postérieure de la cuisse gauche", a écrit le club champion d'Espagne et vice-champion d'Europe sur son compte Twitter.

Si elle est confirmée, la probable indisponibilité du joueur de 31 ans s'ajouterait à celles du milieu portugais Tiago et du défenseur argentin Cristian Ansaldi, tous deux touchés à la cuisse gauche.

L'Atletico, récent vainqueur de la Juventus Turin dans le groupe A de la Ligue des champions (1-0), doit confirmer son rebond contre Malmö pour effacer définitivement sa défaite initiale face à l'Olympiakos (3-2).

Fifa.com (21/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 21 Oct - 20:39

Talisca, nouvelle pépite du Benfica

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 2439352_FULL-LND

Comparé à son compatriote Rivaldo et déjà meilleur buteur du championnat portugais, le jeune brésilien Talisca a frappé les esprits dès son arrivée au Benfica, adversaire de Monaco mercredi en Ligue des champions, mais cherche encore ses marques sur la scène européenne.

L'attaquant de 20 ans, recruté cet été à son club formateur de Bahia pour 4 millions d'euros, s'est aussitôt imposé comme le principal artilleur du club lisboète, qui a perdu ses références offensives avec le départ du Paraguayen Oscar Cardozo et de l'international espagnol Rodrigo Moreno. Anderson Souza Conceiçao, surnommé "Talisca" en raison de sa silhouette longiligne, est même en tête du classement des meilleurs buteurs du Championnat du Portugal avec six réalisations après sept journées, dont un retentissant triplé à Setubal et un doublé à Estoril.

Ce gaucher natif de Feira de Santana (Etat de Bahia) n'est pourtant pas un homme de surface, mais un milieu offensif que son entraîneur Jorge Jesus fait normalement évoluer dans le rôle de deuxième attaquant. "Ce gamin m'a tout de suite fait penser à Rivaldo à cause de ses caractéristiques physiques et techniques", a assuré le technicien, vantant la capacité de Talisca à jouer en soutien d'un avant-centre, mais aussi en pointe, au poste de meneur de jeu ou même à celui d'ailier gauche.

Sans surprise, le N.30 des "Aigles" vient de faire ses débuts avec la sélection olympique brésilienne contre la Bolivie et les Etats-Unis. Son coéquipier Jonas, qui a représenté le Brésil à huit reprises, prédit également un avenir brillant au jeune Talisca qui a, selon lui, "tout pour briller avec la sélection principale". "Ses qualités sont très adaptées au football européen: il est grand, rapide et bon finisseur", a encore souligné l'ancien joueur de Valence.

Polémique avec Mourinho
Pourtant, à l'image de son club, qui a débuté sa campagne continentale avec deux défaites sans appel face au Zenit Saint-Pétersboug (2-0) et à Leverkusen (3-1), les premiers pas de Talisca en Ligue des champions ont été décevants. Titularisé à deux reprises, il n'a joué qu'une vingtaine de minutes en première journée, sacrifié après l'exclusion du gardien Artur, et a été remplacé à la mi-temps contre Leverkusen, quand Benfica perdait déjà 2-0. "En Ligue des champions nous n'avons pas droit à l'erreur et nous en avons commises", a reconnu le joueur aux origines modestes, qui veut garder les pieds sur terre tout en se disant "fou de bonheur" de vivre une ascension aussi fulgurante.

Talisca a d'ailleurs été à l'origine d'un échange cocasse entre Jorge Jesus et José Mourinho. L'entraîneur portugais de Chelsea a dit bien connaître le parcours du jeune Brésilien, dont il a fait l'éloge, mais son compatriote du Benfica a publiquement exprimé ses doutes et revendiqué pour lui la découverte de ce diamant brut. Aussi flatté que gêné par cette polémique, Talisca assure rester de marbre face à l'attention que lui portent désormais les grands clubs anglais tels que Chelsea, Liverpool ou Arsenal.

Pour l'instant, c'est le Benfica qui espère voir son talent exploser dès mercredi à Monaco, afin de sauver une saison européenne très mal engagée par le finaliste battu des deux dernières éditions de l'Europa League.

Fifa.com (21/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 21 Oct - 20:40

Real - Benzema et Varane à Liverpool

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 1900636_FULL-LND

Karim Benzema et Raphaël Varane, fiévreux ce week-end, font leur retour dans le groupe du Real Madrid pour le déplacement à Liverpool mercredi en Ligue des champions, a annoncé mardi le club merengue, qui sera en revanche privé de Gareth Bale et Sergio Ramos.

Présents dans le groupe de 20 joueurs retenus par l'entraîneur Carlo Ancelotti, les deux internationaux français devraient postuler à une place de titulaire, en particulier en l'absence de Bale en attaque et de Ramos en défense centrale.

Selon le communiqué médical diffusé lundi par le Real, le Gallois Gareth Bale souffre d'une blessure musculaire au niveau du bassin qui le rend très incertain en vue du clasico de la Liga contre le FC Barcelone samedi au stade Bernabeu.

Quant à l'Espagnol Sergio Ramos, touché à un mollet début octobre, il est dispensé du voyage à Liverpool pour tenter de récupérer de sa blessure d'ici à samedi, selon la presse espagnole.

Le Real Madrid, champion d'Europe en titre et leader du groupe B de la Ligue des champions avec deux victoires, se déplace mercredi soir à Anfield (18h45 GMT/20h45) pour tenter de confirmer sa bonne entame en C1, avant de recevoir ce week-end le Barça en Championnat d'Espagne.

Fifa.com (21/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 21 Oct - 20:41

Dortmund - Zorc : "Mettre les bouchées doubles"

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 2420556_FULL-LND

Toute l'équipe doit mettre "les bouchées doubles", a prévenu le manager de Dortmund Michael Zorc dans les colonnes de Bild, avant le match à Galatasaray, mercredi (20h45) en Ligue des champions, qui doit servir de tremplin pour la Bundesliga.

"Il faut marquer des points à Galatasaray et ensuite profiter de cet élan pour remporter le match hyper important à domicile contre Hanovre" samedi, insiste le manager d'un vice-champion d'Allemagne relégué à une piètre 14e place après 8 journées de championnat.

"Chaque joueur doit mettre clairement les bouchées doubles. Particulièrement en défense où nous devons rapidement gommer les fautes de concentration individuelles", a souligné Zorc, très critique envers les joueurs le revers à Cologne (2-1), le 5e de la saison.

L'ancien attaquant international avait concédé samedi que le Borussia vivait "une vraie crise" pour se retrouver "dans la situation la plus difficile depuis plusieurs années".

Le club de la Ruhr vit son plus mauvais départ en championnat depuis 27 ans, avec deux victoires pour 7 points et 13 unités de retard sur le Bayern Munich.

"On concède des buts faciles et même les meilleurs joueurs commettent des fautes capitales", avait-il souligné, regrettant "aucun changement" dans le jeu malgré les retours d'étoiles telles Marco Reus, Henrykh Mkhitaryan et Ilkay Gündogan.

Paradoxalement, l'équipe de Jürgen Klopp a fait le plein sur la scène européenne en dominant Arsenal (2-0) avant de s'imposer nettement (3-0) à Anderlecht.

En phase de poules de C1, le BVB n'a perdu qu'un seul de ses sept derniers matches à l'extérieur pour en remporter quatre alors que Galatasaray n'a pas remporté une seule de ses six dernières confrontations avec des clubs allemands.

Fifa.com (21/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 21 Oct - 20:41

A la Juve, le patron, c'est Pogba

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 2451962_FULL-LND

Les fées penchées sur son berceau le promettaient: Paul Pogba est en train d'atteindre la dimension des très grands joueurs et le Français, à la barre de la Juventus, débarque mercredi au port du Pirée contre l'Olympiakos, en Ligue des champions.

Pogba, 21 ans, est étincelant depuis un mois, en club comme en équipe de France. Mais pour grimper sur l'Olympe des footballeurs, il le sait, il faut briller aussi en C1, le juge suprême.

Pendant la blessure d'Andrea Pirlo en début de saison, le natif de Lagny-sur-Marne a déjà pris le gouvernail de la Juve et ne semble plus vouloir le lâcher, même après le retour du divin barbu.

Ce voyage en Grèce tombe donc à point pour le milieu de terrain qui n'a pas encore marqué en C1 en 16 rencontres, contre une seule fois en Europa League, la "petite soeur" de la Ligue des champions.

Son nouvel entraîneur, Massimiliano Allegri, s'"énerve beaucoup contre Pogba". "Il a un immense potentiel, et je crois qu'il ne l'exploite pas encore totalement", avait-il dit après une décoiffante passe décisive à Carlos Tevez contre l'AC Milan, un petit ballon en cloche lancé au milieu d'une meute de pitbulls accrochés à ses jambes.

Mais "techniquement il fait progresser l'équipe", reconnaît Allegri au sujet de son jeune prodige.

Le public du Juventus Stadium, lui, est amoureux de longue date, et chante souvent: "Pogba, c'est nous qui l'avons, c'est nous qui l'avons" ("Ce l'abbiamo noi, ce l'abbiamo noi, Paul Pogba ce l'abbiamo noi").

Le pouvoir chez les Bleus
Ils en profitent car il pourrait ne pas rester. Il n'a toujours pas renouvelé son contrat, qui court jusqu'en 2016. Les négociations se poursuivent, a déclaré lui-même le joueur à l'émission Téléfoot, mais ce talent pur sera encore une des cibles principales des grands clubs au prochain mercato. Et la Juve n'aura pas les moyens de le retenir en cas de pont d'or.

Devenu indispensable, "Paul le poulpe" a encore quelques marches à gravir vers les sommets. Contre Sassuolo samedi, il a éclaboussé le match de sa classe, mais sans pour autant faire gagner son équipe.

Il a réussi un but d'une frappe travaillée digne d'un avant-centre, son premier de la saison, et aurait pu en marquer deux autres, notamment au bout d'un slalom "maradonesque" sur toute la moitié de terrain adverse.

Le gigantesque Pelé lui-même avait conclu des actions de légende par un échec de justesse devant le but, ce grand pont contre le gardien de l'Uruguay: ou la frappe du milieu de terrain contre la Tchécoslovaquie, mais c'était en Coupe du monde, pas contre le Petit Poucet de la Serie A.

Pogba a cependant déjà toutes les qualités pour devenir un joueur immense, lui qui rêve d'être le meilleur, de soulever le Ballon d'or.

Il allie une puissance de tank à une imagination d'impressionniste, tout cela au son d'un Stradivarius. Désormais l'essentiel des ballons passent par lui, même avec le retour de Pirlo sur le terrain.

Le pouvoir, il l'a pris aussi en équipe de France, où il devient le leader de la jeune garde, avec le Madrilène Raphaël Varane, qui, lui, a déjà gagné la C1 avec le Real Madrid, la saison dernière.

Épatant contre la Serbie (1-1), le milieu de la Juve a renouvelé sa performance contre le Portugal (2-1), agrémentée d'un but.

"Il a tellement de fantaisie naturelle que tout lui vient facilement, avait dit le sélectionneur Didier Deschamps, les coups qu'il tente aujourd'hui dans deux, trois mois lui sembleront vieux, et il en inventera d'autres".

Fifa.com (21/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 21 Oct - 20:42

Dortmund - Sans Durm à Galatasaray

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 2452903_FULL-LND

Dortmund s'est envolé à Istanbul sans son latéral international Erik Durm, blessé à une hanche, pour le match contre Galatasaray mercredi en Ligue des champions.

Durm, 22 ans, n'a visiblement pas récupéré de la blessure contractée avant la défaite (2-1) samedi à Cologne. Il devrait encore une fois être remplacé par le champion du monde Kevin Grosskreutz.

Le recul en défense de Grosskreutz devrait permettre à Henrykh Mkhitaryan ou Pierre-Emerick Aubameyang de composer le milieu offensif du BVB avec Shinji Kagawa et Marco Reus.

Dortmund est en tête du groupe D avec aucun but encaissé après ses victoires sur Arsenal (2-0) et à Anderlecht (3-0) alors que Galatasaray ne compte que le point du nul (1-1) contre Anderlecht, ayant ensuite sombré à Arsenal (4-1).

Fifa.com (21/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 21 Oct - 20:42

Couperet pour Liverpool, test pour le Real

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 2459182_FULL-LND

Le duel épique entre Liverpool et le Real Madrid, mercredi, sent bon l'histoire de la Ligue des champions mais pourrait faire des dégâts chez des Reds qui ne décollent pas, voire chez les Merengues s'ils pensent trop ouvertement au "clasico" de dimanche.

Sur le papier, la courbe de forme inversée des deux équipes laisse peu de place au doute, entre des Espagnols portés par Ronaldo, 19 buts à lui seul en 12 matches toutes compétitions confondues, et des Anglais qui n'ont gagné que cinq fois et marqué seulement 17 buts en 11 rencontres, dont trois de leur meilleure gâchette, Sterling.

Mais la perspective du "clasico" contre Barcelone pourrait toutefois compliquer l'équation du match pour un Real souverain en C1 avec six points, mais déjà à quatre longueurs du leader de la Liga, le Barça.

Si le champion d'Europe se retrouve là en championnat, c'est que son départ a été poussif, avec deux revers lors des quatre premiers matches.

Mais depuis, l'équipe de Carlo Ancelotti, qui garde un souvenir amer de Liverpool depuis sa défaite rocambolesque en finale en 2005 avec l'AC Milan, monte en régime et elle vient d'inscrire 32 buts lors des sept victoires qui ont suivi.

"Nous sommes sur une bonne dynamique mais nous devons garder en tête que pour marquer tous ces buts, il faut toujours du combat et de la concentration, rappelle ainsi le débonnaire Italien. Tout le monde l'a compris et nous arrivons à ce moment de la saison en bonne condition physique et mentale".

Si dans le sillage de son duo Benzema-Ronaldo (Bale, blessé, sera absent mercredi) son attaque est irrésistible, sa défense, à l'image du gardien Iker Casillas, reste parfois hésitante, notamment sur coup de pied arrêté.

Mais le Real, en tête du groupe B, peut envisager de gérer la rencontre, un luxe que ne peut s'offrir son adversaire, qui compte seulement trois points après sa défaite à Bâle.

"Je ne doute pas de mes joueurs"

Bale, dont la blessure au bassin devrait l'éloigner toute la semaine, ne jouera donc pas, et Ramos non plus, préservé en raison d'un mollet douloureux, à la différence de CR7. Le Portugais n'est plus qu'à deux petits buts du record de Raul en C1 (69 contre 71) et peut compter sur le trio Benzema-Rodriguez-Isco pour le propulser au delà.

Derrière, l'autre Français, Varane, fiévreux lors de la démonstration contre Levante samedi (5-0), fait son retour dans le groupe.

En face, à défaut de pouvoir compter devant sur un Balotelli en souffrance avec un seul petit but inscrit et un Sturridge malheureusement encore forfait, les Reds misent surtout sur l'effet Anfield et la crainte qu'ils peuvent inspirer à leur adversaire. Ils l'ont battu lors de leurs trois confrontations, lors de la finale de C1 en 1981 et plus récemment en 8e en 2009.

"L'histoire d'Anfield résonne avec celle de la C1 et on a hâte, assure ainsi l'entraîneur nord-irlandais Brendan Rodgers, qui en appelle au passé légendaire du club pour forcer le destin. Les gros matches font toujours ressortir les grands compétiteurs et vu la force de leur état d'esprit, je ne doute pas de mes joueurs".

Ceux-ci viennent pourtant seulement d'enchaîner une deuxième victoire d'affilée pour la première fois cette saison, et encore grâce à deux buts contre son camp de QPR (3-2). En vue de la qualification, ils ont tout à redouter du double affrontement à venir, car s'ils ne prennent pas de point leur sort sera quasiment scellé.

"Ce match, c'est la récompense de notre saison dernière, mais on veut aussi le gagner. Il faudra toutefois être prudent car avec leur vitesse, ce sont les meilleurs contre-attaquants du monde", poursuit Rogers. Le coach des "Reds" n'oublie pas que ses hommes, s'ils n'ont perdu que deux de leurs douze derniers matches depuis 2002 contre des Espagnols, n'ont terminé que deux de leur vingt dernières rencontre sans encaisser de but.

Fifa.com (21/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 21 Oct - 20:43

Monaco veut marquer son territoire

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 2440742_FULL-LND

Monaco, qui reçoit Benfica mercredi lors de la 3e journée de la Ligue des champions, aura l'occasion, en cas de victoire, de prendre une belle option sur la qualification en 8e de finale.

"Gagner nous permettrait d'avoir de grandes chances de nous qualifier": les mots de Jérémy Toulalan, le milieu monégasque le plus expérimenté, ne pouvaient pas être plus clairs samedi soir au sortir de la victoire en championnat contre Evian TG (2-0).

Il sait que cette opposition avec Benfica, leader du championnat portugais et auteur d'un parcours domestique presque parfait (6 victoires, 1 nul), sera un tournant dans la compétition.

"Même si la Ligue des champions est une compétition très différente du championnat, la victoire contre Evian donne de la confiance, poursuit Toulalan. On est en train de faire quelque chose de pas mal au niveau européen. Et contre Benfica, on est dans l'obligation de faire un résultat."

Pour cela, Monaco devra marquer. Touché à une cheville lors du déplacement à Saint-Pétersbourg (0-0) et en soins depuis, l'attaquant bulgare Dimitar Berbatov revient. Il aura pour mission de dynamiser une attaque qui, même si elle peut désormais également compter sur le géant ivoirien Lacina Traoré, reste peu en verve depuis le début de la saison (10 buts en 10 matches de L1, 1 but en deux matches de C1).

Monaco devra aussi maîtriser le coeur du jeu. Dans cet optique, le retour de Geoffrey Kondogbia constituera un plus.

Avec 0 point au compteur (0-2 contre Saint-Pétersbourg, et 1-3 à Leverkusen), le Benfica a déjà épuisé ses jokers. La jeune équipe de Leonardo Jardim, co-leader avec 4 points aux côtés du Zenit, a donc la possibilité de frapper un grand coup.

"Benfica aura plus de pression"
"C'est vrai que Benfica aura plus de pression, convient l'entraîneur portugais de Monaco. Mais c'est une excellente équipe, qui n'a perdu seulement que trois titulaires de la formation finaliste de l'Europa League la saison dernière (défaite 0-0, 4 t.a.b. à 2 contre Séville, ndlr). Elle est en tête de son championnat et elle peut toujours se qualifier."

Son homologue Jorge Jesus jouera donc un véritable quitte ou double en Principauté.

Pour cela, il ne pourra toutefois ni compter sur le milieu offensif néerlandais Ola John, blessé à la cuisse en Coupe contre le Sporting Covilha (2e div.) samedi, ni sur le Brésilien Jonas, auteur d'un triplé samedi, mais dont le transfert trop tardif en provenance de Valence (1re div. espagnole) lui interdit de participer à la Ligue des champions.

Après le départ du Serbe Matic à Chelsea en janvier dernier, puis la blessure de son compatriote Fejsa en fin de saison dernière, Jesus a confié le poste de récupérateur tour à tour au Grec Samaris et à l'Italien Cristante, mais ses nouvelles recrues semblent encore en rodage.

Par ailleurs, son principal atout offensif, le prodige brésilien Anderson Talisca, a jusqu'ici été transparent en C1. Titularisé lors des deux premières journées, le meilleur buteur du championnat portugais n'a joué qu'une vingtaine de minutes face au Zenit (remplacé après l'exclusion du gardien Artur) et 45 minutes à Leverkusen.

Malgré tout, Benfica possède assez d'expérience et d'arguments pour renverser la situation face à de jeunes Monégasques qui ne rêvent que d'une chose: marquer leur territoire.

Fifa.com (21/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 21 Oct - 20:45

Liverpool - Rodgers encourage Balotelli

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 2459960_FULL-LND

L'entraîneur de Liverpool Brendan Rodgers a tenu à encourager son décevant avant-centre italien Mario Balotelli avant la réception du Real Madrid mercredi en Ligue des champions, assurant mardi que ce n'était "qu'une question de temps avant qu'il se mette à marquer".

"Il va bien mais c'est évident qu'il était déçu ce week-end", a reconnu le technicien nord-irlandais au sujet du buteur de 24 ans acheté cet été au Milan AC. "C'est un attaquant donc il veut marquer des buts".

Dimanche contre QPR (3-2), l'international est encore resté muet, s'offrant le luxe d'un raté incroyable face au but.

Près de deux mois et neuf matches après son arrivée, Balotelli n'a inscrit qu'un petit but, contre Ludogorets en C1.

"J'ai pointé du doigt avec lui qu'il se retrouvait déjà en position de manquer des occasions et que cela signifie qu'il se trouve au bon endroit. Donc je pense que ce n'est qu'une question de temps avant qu'il se mette à marquer", a-t-il ajouté.

"C'est un bon garçon, il travaille dur et il a déjà marqué dans de grands matches donc s'il est retenu je suis convaincu qu'il va s'en sortir mercredi soir. Il est concentré sur son objectif et aussi longtemps qu'il le sera, il peut atteindre son but", a conclu l'entraîneur des Reds.

Fifa.com (21/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 21 Oct - 20:46

Doumbia et le CSKA douchent City

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 2460002_FULL-LND

L'Ivoirien du CSKA Moscou, Seydou Doumbia, avec un but et un penalty obtenu, a été le cauchemar mardi de Manchester City, qui menait 2 à 0 avant de concéder un nul 2-2 qui compromet la suite de sa Ligue des champions.

La désillusion de City - sur pelouse synthétique, sous la neige et dans un stade toujours condamné au huis-clos - obscurcit l'horizon du champion d'Angleterre en titre. Après sa défaite contre le Bayern (1-0) et son nul contre la Roma (1-1), City n'a que deux points seulement en trois matches et peut craindre le pire pour la suite.

L'entraîneur des Citizens, Manuel Pellegrini, apparu tendu tout au long du match, a vu la victoire lui filer sous le nez en seconde mi-temps, alors qu'il menait 2 à 0, sous l'effet de la ruse et du métier de Doumbia.

L'Ivoirien a porté un terrible coup aux Mancuniens en obtenant un penalty concrétisé par Natcho (2-2; 86e).

Alors que les Mancuniens menaient 2 à 0, Doumbia, parti dans leurs dos, avait auparavant trompé la vigilance de Zabaleta et Kompany, sur un bon centre de Natcho pour réduire le score (2-1; 65e).

Le CSKA, sans génie mais volontaire, a donc piégé en beauté un Manchester City qui s'est reposé sur son avantage au score à la pause.

En fin de match, les Citizens se sont également trop appuyés sur Agüero, auteur d'un quadruplé en Premier League ce week-end et qui avait fait la différence en première période.

L'ancien gendre de Maradona s'était fait d'abord buteur sur une belle passe de Dzeko, idéalement servi par un David Silva qui avait éliminé quatre adversaires d'une ouverture somptueuse (1-0; 29e).

Puis l'Argentin s'était mué involontairement en passeur décisif avec un centre-tir qui a fait le bonheur de Milner (2-0; 38e).

Emmitouflé dans sa parka sur le banc, le coach des champions russes en titre, Leonid Slutski, en crachait de rage à ses pieds, dodelinant de dépit. Mais il a su trouver les mots à la mi-temps pour remotiver ses troupes.

Fifa.com (21/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 21 Oct - 20:47

Monaco - Moutinho : "Benfica joue gros sur ce match"

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 2460010_FULL-LND

Le milieu de terrain portugais de Monaco, Joao Moutinho, ancien de Porto et du Sporting Portugal, avoue ne pas éprouver de sentiment particulier au moment de recevoir Benfica qui, selon lui, "joue gros sur ce match" de Ligue des champions mercredi.

Le fait de rencontrer Benfica, une équipe portugaise, décuple-t-il votre motivation ?
La motivation vient d'abord du fait que l'on joue un match de Ligue des champions. Il est clair que je connais très bien cette équipe. J'ai souvent joué contre Benfica. Mais même si c'est une équipe portugaise, mes collègues et moi abordons tous les matches de Ligue des champions de la même façon. Et nous ferons tout pour gagner.

Avec les départs de Falcao et James Rodriguez, êtes-vous devenu un leader à Monaco ?
Non, je ne suis pas plus leader que la saison dernière. Je suis le même joueur. J'ai des responsabilités, comme la saison dernière, comme chacun des joueurs de l'équipe. J'essaie d'apporter au groupe le meilleur de moi-même sur le terrain et hors du terrain, afin de coller au mieux aux objectifs de l'équipe, afin de permettre à l'équipe de continuer à avoir de bons résultats. L'équipe est en train de s'améliorer. Nous voulons maintenir ce rythme. Et, dans le cas présent, gagner pour continuer à croire à la qualification. Continuer à gagner permettrait au groupe de garder la confiance.

L'an dernier, Monaco jouait avec James en N.10. Pensez-vous qu'il manque un joueur à ce poste cette saison ?
A titre personnel, je joue au poste que souhaite l'entraîneur. Je joue là où il pense que j'apporte le plus à l'équipe. Je suis habitué à jouer en N.8 ou en N.10. Cela ne me pose pas de problème. Comme je l'ai déjà dit, je fais de mon mieux pour aider.

Cette rencontre est-elle un tournant pour la qualification ?
Aujourd'hui, toutes les équipes peuvent encore se qualifier. Il est clair que Benfica, qui n'a pas encore marqué de point, joue gros sur ce match contre nous. Il nous faudra jouer notre jeu, faire notre match et tenter de l'emporter. Mais on sait que l'on va affronter un adversaire très compliqué, avec un jeu posé et qui viendra pour gagner.

En début de saison, vous avez été critiqué. Cela vous a-t-il touché ?
Chacun se fait sa propre opinion. Le journalistes font leur travail et s'ils considèrent que je ne fais pas bien le mien, c'est leur droit de le dire. Moi, je reste focalisé et concentré sur mon objectif d'aider l'équipe. Et notre équipe, comme moi, s'est améliorée depuis le début de la saison. J'espère que cela sera démontré sur la rencontre.

En cas de victoire, vous condamnez presque Benfica. Cela ne vous dérange-t-il pas de vous faire des millions d'ennemis ?
Je ne dirais pas que même en cas de victoire, nous condamnerions Benfica, même si ce serait alors très compliqué pour eux. Il faut rester concentré pour ramener la victoire. Quant aux millions d'ennemis... (Il sourit) J'ai déjà joué de nombreuses fois contre Benfica. Et je travaille pour Monaco.

Fifa.com (21/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 22 Oct - 18:11

Chelsea déroule contre Maribor

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 2460158_FULL-LND

Chelsea n'a nullement pâti de l'absence de son buteur Costa pour dérouler contre Maribor (6-0) mardi lors de la 3e journée de Ligue des champions, l'idole vieillissante Drogba inscrivant même son 1er but depuis son retour cet été.

Méthodiquement, les Blues, toujours invaincus cette saison, avancent vers les 8e de finale grâce à leur sept points contre deux pour leur malheureux adversaire du jour dans le groupe G.

Seul point noir pour Mourinho alors que Diego Costa est déjà blessé, la sortie sur blessure de l'avant-centre titulaire Rémy qui avait auparavant trouvé le moyen de débloquer trois minutes plus tôt la rencontre (13).

Le public de Stamford Bridge ne s'en plaindra pas lui, car cela lui a permis d'assister au premier but de son chouchou ivoirien, grâce à un penalty obtenu après une main de Mertelj dans la surface (23).

Le scenario idéal pour que les Londoniens puissent commencer à penser au choc qui les attend dimanche en championnat contre Manchester United à l'image des sorties rapides de Fabregas (60) puis Oscar (73).

"Mou" s'était même autorisé un regard vers cet affrontement avant même le coup d'envoi de ce 1er match contre un adversaire slovène en titularisant Cech et Zouma pour préserver Courtois et Cahill, ou Luis, pour lui donner du rythme puisque Azpilicueta sera suspendu contre MU.

Tranquillement, Terry, servi par l'inévitable Fabregas (31), Viler, poussé à la faute par Hazard (54 csc), puis le Belge, qui a fini par réaliser un doublé (77, 90) à force d'obstination, ont donc ajouté quatre autres réalisations pour soigner la différence de but.

Mais c'est aussi quand cela ronronne que les Blues sont en danger et une faute de Matic dans la surface a ainsi offert à Maribor l'occasion de sauver l'honneur.

En pleine réussite, l'intouchable leader de Premier League a toutefois eu le bonheur de voir la tentative de Ibraimi heurter l'extérieur du poteau de Cech (64).

Après s'être extrait de trois tours de qualification européens, les Slovènes, déjà engagés dans une saison à rallonge enchaînent donc, pour la 1re fois depuis août, une 2e défaite d'affilée après celle contre Celje.

Fifa.com (21/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 22 Oct - 18:12

Le Bayern corrige l'AS Rome

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 2460191_FULL-LND

Corrigée 7 à 1 par le Bayern Munich, l'AS Roma a pris en pleine face la porte d'entrée du club très privé des prétendants à la victoire finale en Ligue des champions, mardi lors de la 3e journée.

Sept d'un coup. Le même score infamant qu'Allemagne-Brésil, comme le Manchester United-Roma de 2012.

L'ogre bavarois est encore beaucoup trop fort pour la "Louve". La fantastique équipe des champions du monde allemands et de Josep Guardiola lui a montré l'étendue du chemin qui reste à parcourir. Avec le 6-0 au Werder Brême, elle a mis 13 buts en quatre jours...

Maigre consolation pour les "Giallorossi", le nul de Manchester City au CSKA Moscou (2-2) les laisse en bonne position, deuxièmes avec 2 points de mieux que les champions d'Angleterre. Avec trois victoires, le Bayern a déjà un pied en 8e de finale.

Au cours de cette leçon magistrale, Arjen Robben, auteur d'un doublé, a ridiculisé Ashley Cole, qui a pourtant gagné la C1 en 2012 avec Chelsea, et le technicien catalan a laissé à Rudi Garcia le rôle de l'élève.

Le bavarois est décidément indigeste pour l'entraîneur français: il avait encaissé un 6-1 avec Lille en 2012, avec déjà 5-0 à la mi-temps...

La fête a été gâchée pour un stade Olympique plein à craquer. Le virage Sud de la Roma a pourtant continué à chanter même à 5-0. Mais il a rapidement cessé de huer son ancien joueur, Mehdi Benatia: le défenseur marocain ne touchait tout simplement plus le ballon tant il ne circulait que dans un camp...

Ribéry buteur
Les Bavarois ont tout de suite pris l'ascendant grâce à leur jeu parfaitement dosé, du une-deux Arjen Robben-Thomas Müller conclu par l'intérieur du gauche du Néerlandais dans le petit filet opposé (9).

La Roma a immédiatement répondu par un une-deux plus inattendu entre Mapou Yanga-Mbiwa, à nouveau titulaire, et Gervinho, mais la frappe de l'Ivoirien a buté sur Manuel Neuer (10). Ce fut comme deux silex frottés, quand le Bayern disposait d'un lance-flammes.

Le Bayern a tué le match sur une nouvelle passe décisive du génial Müller, du talon cette fois, au nez et à la barbe de Yanga-Mbiwa, pour Mario Götze (23), le héros de la finale du dernier Mondial.

La flèche polonaise Robert Lewandowski a commencé à donner des airs d'Allemagne-Brésil au match en marquant le troisième de la tête, sur un centre de Juan Bernat (25).

Robben a encore mystifié le pauvre Cole pour signer dans son dos le 4-0, et Müller a signé le 5-0 sur penalty, pour une main de Kostas Manolas dans la surface.

A la reprise, la Roma a retrouvé un peu de dignité et frappé un poteau par Gervinho (54), qui a encore buté sur un Manuel Neuer chanceux (61), avant de marquer de la tête (66) son troisième but cette saison en C1.

Mais Franck Ribéry d'un lob subtil (78) et Xherdan Shaqiri (80), après une erreur du gardien Morgan De Sanctis, ont aggravé le score.

Ce match laisse penser que la Serie A devient décidément un trop petit jardin. Le Bayern a infligé à la Louve le genre de punition qu'elle distribue en Italie, à l'image du 3-0 passé au Chievo Vérone samedi en 30 minutes.

Le Chievo est un club de quartier, le Bayern une des places fortes du football mondial.

Fifa.com (21/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 22 Oct - 18:13

Paris gagne petit dans une soirée de folie

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 2460230_FULL-LND

Le Paris SG a gagné modestement chez l'Apoel Nicosie (1-0) dans une soirée de Ligue des champions marquée par les cartons du Bayern contre la Roma (7-1) et du Shakhtar contre Bate Borisov (7-0), ou encore de Chelsea contre Maribor (6-0).

Gr E - Le Bayern, cauchemar de Rudi Garcia
Le Bayern a donc détruit la Roma chez elle 7 à 1, avec un doublé de Robben. A la mi-temps les Bavarois de Pep Guardiola menaient déjà 5 à 0. Ca ne vous rappelle rien ? Si, bien sûr, quand le Bayern de Jupp Heynckes en avait passé cinq en une mi-temps au Lille de... Rudi Garcia, actuel entraîneur de Rome, le 7 novembre 2012. Le score final pour le Bayern il y a deux ans était de 6-1. Pire cette fois...

Le Bayern s'envole en tête de cette poule. Et la situation est inquiétante pour Manchester City, 3e avec 2 points. Car les Citizens, qui menaient 2 à 0 à la pause, se sont fait reprendre 2 à 2 par le CSKA Moscou sous la neige russe. Le héros des Russes est l'Ivoirien Doumbia qui a réduit le score et a obtenu un penalty converti par Natcho dans les dernières minutes.

Gr. F - Le Paris SG reste en tête
Le PSG n'a pas autant séduit que contre Barcelone (3-2) avec une victoire sur le plus petit des scores (1-0) sur la pelouse de Apoel Nicosie. Le but a été marqué par Edinson Cavani, décrié jusque là pour son manque de réussite. Autre évènement, Thiago Silva, enfin de retour après neuf semaines de convalescence, a joué pour la première fois en charnière centrale avec son compère de la Seleçao David Luiz. Avec ce succès, le PSG garde la tête de la poule devant Barcelone qui a facilement battu chez lui l'Ajax Amsterdam (3-1). Lionel Messi a marqué un seul but et revient à hauteur de Cristiano Ronaldo (69 buts chacun en C1 dans leur carrière) dans la course au record de Raul (71 buts en C1 dans sa carrière).

Gr. G - Chelsea s'amuse
Dans cette soirée où les buts ont plu sur l'Europe, le Chelsea de José Mourinho s'est bien amusé contre le faible Maribor, piétiné 6 à 0. Loïc Rémy a ouvert la marqué puis est sorti trois minutes après, s'étant blessé sur l'action. Mais son absence a été bien compensée, les vieux briscards, Didier Drogba et John Terry marquant une fois chacun notamment, tandis qu'Eden Hazard a marqué un doublé.

Dans l'autre match du groupe, Schalke et le Sporting se sont rendu coup pour coup jusqu'à la victoire du club allemand (4-3). Chelsea reste en tête du groupe.

Gr. H - Luiz Adriano explose Bate Borisov
Le Brésilien du Shakhtar Luiz Adriano a explosé pratiquement à lui tout seul Bate Borisov avec un quintuplé (7-0). Il rejoint dans l'histoire de la C1 Lionel Messi qui était le seul joueur jusqu'ici à avoir marqué cinq buts dans un match de C1.

C'est un match historique. Luiz Adriano, avec ses trois premiers buts en 12 minutes, signe le 3e triplé le plus rapide de l'histoire de la Ligue des champions. Et le Shakhtar devient le premier club de l'histoire de la C1 à inscrire 6 buts à son adversaire en une mi-temps. Mais le grand gagnant de la soirée dans cette poule c'est Porto, qui a battu -- seulement -- l'Athletic Bilbao 2 à 1 et demeure en tête du groupe.

Fifa.com (21/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 22 Oct - 18:13

Le Barça bat l'Ajax et prépare le clasico

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 2460081_FULL-LND

Le FC Barcelone s'est remis dans le sens de la marche mardi en Ligue des champions en écartant l'Ajax Amsterdam (3-1) grâce à l'intenable Lionel Messi, passeur, buteur et en pleine confiance à quatre jours du clasico de Liga contre le Real Madrid.

Après sa défaite sur la pelouse du Paris SG (3-2) lors de la précédente journée de C1, voilà le Barça relancé dans le groupe F: le club blaugrana s'est imposé sur des buts de Neymar (7), Messi (24) et Sandro (90+4) et la réduction du score d'Anwar El Ghazi (88) est restée anecdotique dans un match outrageusement dominé par Barcelone.

Au classement du groupe F, ce résultat permet aux Catalans (6 pts) de rester dans le sillage d'un PSG (7 pts) vainqueur chez l'Apoel Nicosie (1-0), et de préparer au mieux leur déplacement au stade Bernabeu samedi en Liga.

Au Camp Nou, Messi a montré qu'il était en grande forme. L'Argentin s'est régalé, offrant l'ouverture du score à Neymar en fixant la défense avant de lancer sur la gauche le Brésilien, qui a marqué d'un tir croisé à mi-hauteur (7).

Cette action était un beau résumé de la complicité croissante qu'affichent les deux stars et de leur répartition des rôles au Barça: Messi compte 9 passes décisives toutes compétitions confondues cette saison, dont cinq pour Neymar, actuel meilleur buteur du club catalan avec 10 buts en 10 matches.

Messi et Neymar marquent et sortent
Mais outre ses passes, Messi n'est pas en reste en terme de buts: sur une récupération haute du Barça, Iniesta a alerté le quadruple Ballon d'Or en profondeur et ce dernier a conclu l'action sans trembler, même si le gardien a ralenti la course du ballon (24).

Soit son neuvième but de la saison avec Barcelone toutes compétitions confondues, et surtout le 69e but en Ligue des champions de sa carrière, égalant le total de son rival Cristiano Ronaldo.

Messi aurait pu viser le record absolu de Raul (71 buts), meilleur buteur de l'histoire de la C1, mais ses tentatives (49, 51) n'ont pas payé et il a dû céder sa place après l'heure de jeu en vue du clasico du week-end.

L'Argentin se consolera avec la perspective de pouvoir devenir samedi le meilleur buteur absolu de la Liga, puisqu'il n'est plus qu'à un but du mythique attaquant basque Telmo Zarra (251 buts), qu'il pourrait égaler voire dépasser au Bernabeu.

Neymar aussi a été remplacé à l'heure de jeu pour préserver ses forces mais jamais l'Ajax n'a semblé vraiment en mesure de contester la mainmise catalane, d'autant qu'il a fallu attendre la 41e minute pour voir la première frappe néerlandaise.

Pour le reste, toutes les occasions franches ont été barcelonaises: Pedro a trouvé le poteau (29) et Iniesta, sur une magnifique percée plein axe, a vu son tir détourné in extremis par le gardien (39).

Seul motif d'inquiétude pour le Barça, l'état de forme du défenseur Gerard Piqué, qui aurait pu tromper son propre gardien sur un ballon dégagé du tibia (63).

A ce titre, la réduction du score par El Ghazi (88) a été une bonne piqûre de rappel pour Barcelone en vue de la grande échéance de samedi face au Real Madrid.

Fifa.com (21/10/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 8 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 32 Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 20 ... 32  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum