Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Page 11 sur 32 Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 21 ... 32  Suivant

Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Jeu 6 Nov - 17:45

Le PSG qualifié, place au Clasico

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 2471376_FULL-LND

Le Paris SG, en panne d'efficacité, s'est qualifié mercredi pour les 8e de finale de la Ligue des Champions en battant petitement l'Apoel Nicosie (1-0), tout en préservant ses forces pour le Clasico de dimanche contre Marseille.

Les deux qualifiés du groupe F sont connus, le PSG et Barcelone, et tout est en place pour une finale pour la première place le 10 décembre au Camp Nou.

Face à un adversaire apparu beaucoup moins coriace mercredi qu'au match aller à Nicosie (victoire 1-0 également), les joueurs de la capitale ont cruellement manqué d'adresse devant le but, mais au moins ils n'ont pas trop poussé les moteurs avant le choc de la L1 dimanche contre le leader marseillais.

A l'aller, Nicosie avait tenu 87 minutes. En brisant cette fois la résistance chypriote après 57 secondes, Cavani a considérablement simplifié la vie des Parisiens, son but révélant les grandes insuffisances de l'Apoel à l'heure de faire le jeu.

L'Uruguayen n'est toujours pas particulièrement rayonnant dans le jeu, et il a été très maladroit, mais en bon "Matador", il marque: quatre buts lors de ses quatre derniers matches. A ce rythme, on n'oublie pas Ibrahimovic, mais on s'habitue.

Son but, le plus rapide de l'histoire du club de la capitale en C1, est venu d'un centre de la droite signé Van der Wiel. Le contrôle était bon, la frappe était sèche et le gardien chypriote Pardo n'était pas très net; Paris menait 1-0.

Mardi en conférence de presse, Blanc avait suggéré de "faire quelque chose d'un peu différent", proposant notamment de "marquer vite".

Torpeur au Parc
L'entraîneur parisien a donc été entendu mais il aurait sans doute aimé que ses joueurs enfoncent le clou au cours d'une première période archi-dominée dans un système oscillant entre 4-3-3 et 4-2-3-1 selon les envies de Pastore mais finie au tout petit trot.

La meilleure occasion est encore revenue à Cavani dont la belle tête plongeante sur un excellent centre de Lucas a fini sur le poteau de Pardo (18), Lavezzi et Pastore se gênant ensuite au moment de reprendre.

Deux frappes de Lucas (28, 32) et un contre mal conclu par Cavani (37) auraient aussi pu permettre aux Parisiens de doubler la mise.

L'ennui c'est que la deuxième période n'a pas amené plus d'efficacité, Cavani proposant une série de maladresses supplémentaires (47, 49, 56 et 80) alors que Lucas était le seul à sortir le Parc de la torpeur avec quelques dribbles de classe.

Avec son seul but d'avance, Paris n'a pas vraiment pu laisser son esprit vagabonder jusqu'à dimanche et au Clasico, mais les joueurs de Laurent Blanc ont tout de même géré sans grande frayeur, Nicosie ne parvenant pas à mettre un pied dans la surface de Sirigu.

L'adversaire devrait être autrement difficile à manoeuvrer dimanche et Paris devra forcément faire plus, avec ou sans Ibrahimovic, pour boucler au mieux cette semaine aux airs de tournant.

Car après le match à mi-temps de Lorient le week-end dernier, le PSG reste cette paradoxale équipe, invaincue, qualifiée pour le printemps européen en seulement quatre matches, mais pleine de défauts.

Fifa.com (05/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Jeu 6 Nov - 17:46

Cavani, entre but et rebut

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 2471396_FULL-LND

Dans l'ombre d'Ibrahimovic ? Pour son quatrième match d'affilée, Cavani a marqué, mercredi contre l'Apoel Nicosie (1-0), qualifiant le Paris SG pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, sans toutefois dissiper tous les doutes.

But

En toute fin de match à Nicosie, en tout début de rencontre à Paris: l'attaquant uruguayen qui avait délivré le PSG à Chypre à la 87e minute, a récidivé face au même adversaire en ouvrant la marque au bout de 57... secondes. Il valait mieux ne pas avoir raté son métro !

Car Cavani, lui, a pris le bon wagon, en première (minute). Sur un centre de Van der Wiel, il contrôlait au point de penalty et plaçait une demi-volée en pivot qui passait entre les jambes du malheureux gardien Pardo, peu inspiré sur le coup.

Et de quatre: depuis le 17 octobre, le "Matador" plombé par le doute est redevenu létal, avec un but lors de chacun de ses quatre derniers matches, contre Lens (3-1), Lorient samedi dernier (2-1) et donc les deux face à Nicosie, et ce malgré l'exclusion baroque récoltée face à Lens qui aurait pu briser sa dynamique.

Ces trois équipes ne sont pas non plus des foudres de guerre, certes ; n'empêche, il totalise désormais cette saison 8 buts en 16 matches, toutes compétitions confondues (dont 3 en 3 rencontres de C1).

Il a ainsi redressé la barre en attendant le clasico dominical contre Marseille, où la présence d'"Ibra", perturbé depuis plus d'un mois par une talalgie (douleur au talon), demeure hypothétique.

A son compteur de statistiques, "Edi" peut également ajouter le poteau qu'il a trouvé de la tête sur un beau centre de Lucas (18e), voire, dans la case esthético-altruiste, ce beau contrôle sur une cloche de Van der Wiel avant de décaler Lavezzi (25e). Mais pour le reste...

Rebut
... Pour le reste, Cavani a semblé toujours empêtré dans sa crise de confiance, celle qui l'avait amené à rester s'entraîner au club lors de la dernière trêve internationale en octobre, en accord avec le sélectionneur de l'Uruguay, Oscar Tabarez, afin de se remettre en forme, physiquement et psychologiquement.

Empêtré, car le buteur a de nouveau raté des gestes typiques d'attaquant et le cadre, bref, achoppé dans la finition et parfois dans le jeu, à l'image de cette remise bâclée pour Matuidi (15e) au milieu de terrain.

Manque de confiance ? Au bout d'une contre-attaque, il tergiverse et tente de crocheter le gardien qui à terre lui chipe le ballon (37e); il dévisse aussi deux reprises (47e, 56e) et enroule une frappe largement en dehors du cadre (49e).

Sa première reprise dévissée a soulevé des "Cavani! Cavani!" dans les tribunes du Parc des Princes. Les échecs suivants, rien. Sauf cette frappe, en bonne position, encore hors cadre (80e), qui a déclenché quelques sifflets et surtout une rumeur d'indignation...

Peut-être l'Uruguayen de 27 ans s'est-il laissé engluer par la torpeur générale de la seconde période, par ce fameux "ronron" du PSG. Ou était-il comme tétanisé à la perspective du retour de "Zlatan", sur le terrain et a fortiori dans l'axe ?

C'est le poste que Cavani revendique et occupe depuis plus d'un mois, en marquant, et de manière régulière récemment, sans toutefois arriver à se démarquer.

Fifa.com (05/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Jeu 6 Nov - 17:49

Barcelone se qualifie grâce à Messi

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 2471571_FULL-LND

Le FC Barcelone s'est qualifié pour les 8e de finale de la Ligue des champions s'imposant mercredi sur la pelouse de l'Ajax Amsterdam (0-2) grâce à un doublé de Lionel Messi qui a inscrit son 71e but en C1, égalant le record de l'Espagnol Raul.

L'Ajax devra se battre pour la troisième place pour espérer poursuivre en Europa League après l'hiver, comme l'an dernier.

Encore traumatisés par les récentes défaites concédées face au Real Madrid et au Celta Vigo en championnat d'Espagne, les Catalans sont apparus crispés en début de match, souvent débordés par la fougue de l'Ajax, comme sur des occasions de Lucas Andersen (16) et Davy Klaasen (26).

Il a fallu un but de Lionel Messi (36e) pour les libérer quelque peu. Au terme d'une phase confuse, profitant d'une sortie peu autoritaire de Casper Cilessen et d'un service de Marc Bartra, "La Puce" poussait de la tête le ballon dans le but déserté par Cillessen.

Curieusement, le Barça, privé de son défenseur français Jérémy Mathieu (blessé et remplacé par l'Espagnol Bartra), a donc fait davantage le gros dos que pris l'initiative en début de rencontre.

Suarez de retour à la maison
Les trois stars de l'attaque catalane avaient certes tissé quelques combinaisons intéressantes, mais le trident Suarez-Messi-Neymar n'avait pas vraiment inquiété Casper Cillessen jusqu'à ce but de Messi.

L'expulsion de Joël Veltman (70e, faute sur Messi) leur a facilité la tâche, l'inévitable Messi faisant 0-2 (76e) en inscrivant son 71e but en C1. Déchaîné, il a ensuite tenté de réussir le triplé, mais sans succès.

Cette victoire attendue aux Pays-Bas qualifie donc le Barça pour les 8e. Messi et les siens disputeront la première place du groupe au Paris Saint-Germain, vainqueur de l'Apoel Nicosie, mercredi lui aussi.

Mais ce succès à l'ArenA ne masque pas les difficultés rencontrées depuis quelques matches par la formation de Luis Enrique.

L'entraîneur espagnol n'a pas encore réussi à huiler sa mécanique offensive depuis le retour de suspension de Luis Suarez. L'Uruguayen disputait mercredi son troisième match de la saison seulement. Le premier sur la scène européenne, et un peu poussif.

Face à son ancienne équipe (il a marqué 111 buts en 159 matches pour l'Ajax entre 2007 et 2011), Suarez a souvent cherché sa meilleure place sur le terrain, voulant souvent quitter la position d'ailier droit où l'avait placé Luis Enrique. Mais ses combinaisons avec Messi ont été rares et souvent sanctionnées d'une perte de balle, tandis que Neymar, lui, était invisible.

En pointe en seconde période, à charge pour Messi d'occuper le flanc droit, Suarez s'est montré plus actif, mais a galvaudé une occasion à l'heure de jeu, butant sur le gardien Cillessen vers qui il fonçait seul à grandes enjambées.

L'Urugayen avait promis de ne pas célébrer son but s'il marquait face à ses anciennes couleurs. Il n'a pas eu à faire de la peine à ses ex-supporteurs, lui qui a récemment envisagé de porter à nouveau un jour le maillot de l'Ajax.

Fifa.com (05/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Jeu 6 Nov - 17:54

City tombe plus bas que terre

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 2471553_FULL-LND

Manchester City, battu de façon troublante à domicile par le CSKA Moscou (2-1), n'a désormais plus son avenir en mains après la 4e journée de la Ligue des champions.

Désormais 4e avec toujours deux points, les Anglais, devancés par les Moscovites qui en comptent le double avec la Roma, finiront en effet derrière les Russes si les deux équipes finissent en trombe. Sans parler du Bayern loin devant.

Mais alors que les Citizens recevront Munich avant de se déplacer à Rome, personne ne voit comment cette équipe qui n'a toujours pas remporté un match pourrait forcer son destin et éviter une 3e élimination en poules en quatre ans.

Alors que leur moral avait été regonflé par leur victoire dimanche contre United dans le derby (1-0) après deux défaites, les Anglais, encore très faibles derrière, ont pourtant été cueillis à froid par un adversaire réaliste qui s'est ingénié à exploiter les bévues de Clichy.

Une main involontaire du Français a ainsi débouché sur une tête de Doumbia sur coup franc (2), puis sa mauvaise relance a permis à l'Ivoirien son 10e but en 13 matches de C1 (34), dont la moitié contre les Citizens.

Pas même l'égalisation temporaire de Touré, fautif sur l'ouverture du score mais brillant sur coup-franc (Cool, n'a remis les pendules à l'heure dans l'équipe de Pellegrini.

Deux expulsions
Agüero, qui restait sur sept buts en quatre matches contre des Russes a à son tour déjoué, piégé par le show Akinfeyev dans le but moscovite.

Sentant le danger venir malgré sa domination territoriale, Pellegrini a tenté de rebattre les cartes mais c'est allé de mal-en-pis.

Déjà victime d'un nul frustrant à l'aller (2-2), City a semblé complètement tétanisé et en panne d'inspiration en 2e période. Peu à peu, cela a même laissé place à de la nervosité puisque City a fini à neuf après les exclusions évitables de Fernandinho (70) et Touré (81).

L'Ivoirien, visiblement à bout de nerfs, a même dérapé en repoussant violemment un adversaire qui lui barrait le passage.

Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas et les Mancuniens, déjà engagés dans une saison compliquée, auront sûrement du mal à se remettre de cette désillusion.

Grâce à cette 1re victoire historique lors de son 6e match en Angleterre, le CSKA est lui en revanche plus que jamais en course pour une qualification en 8e de finale.

Fifa.com (05/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Jeu 6 Nov - 17:59

Paris, Bayern, Barça et Porto au rendez-vous

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 2470366_FULL-LND

Le Paris SG, le Bayern Munich, le FC Barcelone et le FC Porto n'ont pas failli et se sont qualifiés pour les 8e de finale de la Ligue des champions, mercredi lors de la 4e journée de la phase de groupes, rejoignant le Real Madrid et le Borussia Dortmund.

GROUPE E
Manchester City (ENG) - CSKA Moscou (RUS) 1-2: le champion d'Angleterre est au bord de l'élimination après ce revers à domicile et se prépare à un nouveau fiasco européen comme en 2011-12 et 2012-13. Les Citizens pensaient avoir fait le plein de confiance en s'imposant dans le derby face à Manchester United (1-0) en championnat ce week-end. Mais un doublé un Doumbia a vraisemblablement ruiné leurs dernières chances.

Bayern Munich (GER) - AS Rome (ITA) 2-0: pas de soucis pour le Bayern, qui sera au rendez-vous du Top 16. Les Bavarois n'ont pas réédité leur festival du stade olympique (7-2) mais les buts de Franck Ribéry, qui fêtait seulement sa deuxième titularisation toutes compétitions confondues après sa blessure au genou, et de Mario Gotze suffisent à leur bonheur.

GROUPE F
Paris SG (FRA) - APOEL Nicosie (CYP) 1-0: Paris a fait le métier sans trop trembler et obtient son 3e billet d'affilée pour les 8e de finale. Le héros parisien se nomme Edinson Cavani, en net regain de forme avec son 4e but sur ses 4e dernières sorties, son 3e en Ligue des champions. Le double champion de France a largement dominé les débats et s'est créé un grand nombre d'occasions mais il a tout de même trop gâché. A méditer avant le choc tant attendu de dimanche face au leader de la Ligue 1 et éternel rival, Marseille.

Ajax Amsterdam (NED) - FC Barcelone (ESP) 0-2: le Barça peut bénir Lionel Messi. Le génial Argentin a non seulement propulsé les siens au prochain tour mais il est un peu plus entré dans l'histoire en égalant le record de buts de Raul en C1 (71). De quoi faire quelque peu oublier les deux dernières défaites de rang lors du "clasico" (3-1 chez le Real Madrid) et à domicile contre un mal classé, le Celta Vigo (1-0).

GROUPE G
Sporting Portugal (POR) - Schalke 04 (GER) 4-2: le Sporting a ouvert son compteur au bon moment et se relance totalement. Schalke, privé de ses deux meilleurs éléments offensifs, Draxler et Farfan, a tenté de résister mais il doit désormais sérieusement craindre la suite des événements.

K Maribor (SLO) - Chelsea (ENG) 1-1: les Blues de José Mourinho devront encore patienter. Avant de se rendre à Liverpool ce week-end en championnat, le leader de la Premier League a été loin de l'équipe dominatrice qui avait surclassé les Slovènes à l'aller (6-0). Mais ce n'est sans doute que partie remise pour Chelsea.

GROUPE H

Shakhtar Donetsk (UKR) - BATE Borisov (BLR) 5-0: après son ahurissant quintuplé au Belarus, le Brésilien Luiz Adriano, récemment appelé par Dunga en équipe nationale, a prouvé qu'il était dans la forme de sa vie, avec un triplé. Comme il y a deux semaines, le Shakhtar n'a fait qu'une bouchée de son adversaire et a un pied en 8e.

Athletic Bilbao (ESP) - FC Porto (POR) 2-0: les années passent, les stars s'en vont mais Porto est toujours là. Les Portugais n'ont pas fait de cadeau à des Basques en grande difficulté depuis le début de la saison, et seront encore le poil à gratter de cette C1.

Fifa.com (05/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Jeu 6 Nov - 18:01

Le Bayern qualifié en douceur

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 2471506_FULL-LND

Le Bayern Munich a tranquillement validé mercredi soir son billet pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions en battant l'AS Rome (2-0), pas tout à fait remise du carton encaissé à l'aller (7-1).

La Roma avait son honneur à défendre après la pire défaite de son histoire en compétition européenne mais sa vaillance ne lui a permis de faire jeu égal avec les Bavarois que pendant le premier quart d'heure.

Après ces premières minutes agressives, les Romains ont peu à peu reculé, pris dans la nasse d'un Bayern rapidement étouffant de supériorité physique.

L'entraîneur Rudi Garcia avait choisi d'abandonner son système en 4-4-3 pour une formation plus défensive en 4-4-2, sans Pjanic ni Gervinho, avec l'idée de procéder en contre pour éventuellement se procurer des occasions.

Il n'y en a quasiment pas eu et c'est le champion d'Allemagne, installé dans la moitié de terrain romaine qui allait se rapprocher petit à petit de la cage gardée par le gardien N.2 de la Roma, Lukasz Skorupski, pour créer le spectacle dans une Allianz Arena à guichets fermés.

Sous une petite bruine glacée, c'était d'abord Bernat qui se mettait en valeur à la 18e minute. Délaissé dans la surface, il décochait une bonne frappe, sauvée de justesse par Torosidis. Puis le capitaine et champion du monde Lahm armait un tir lointain, bien saisi par Skorupski (22e).

La domination était flagrante et le ballon trop souvent dans les pieds bavarois pour que le score reste vierge. A la 38e, Ribéry, titulaire pour la deuxième fois de la saison après sa longue blessure à un genou, récupérait un ballon de Boateng et lançait parfaitement Alaba, côté droit.

Sens unique
Après une course de 20 mètres, l'international autrichien remettait en retrait vers le Français qui ouvrait bien son pied droit et marquait, aidé par un poteau rentrant.

La seconde période se révélait tout autant à sens unique. La Roma, retranchée dans son camp, attendait les déferlantes bavaroises, sans vraiment être en mesure de réagir.

Bernat inquiétait d'abord Skorupski, dès le retour des vestiaires (48e), puis Alaba, déjà à son avantage en première période, voyait sa tête passer au-dessus (52e).

Le rythme baissait d'un cran mais le Bayern continuait à construire patiemment.

Sur une combinaison côté gauche, Lewandowski trouvait l'espace pour adresser une passe à son ancien coéquipier de Dortmund, Mario Götze, qui, d'une reprise rappelant son but victorieux en finale de Coupe du monde, doublait la mise pour le Bayern (64e).

En toute fin de match (84e), la Roma venait enfin rappeler qu'elle était capable de frapper au but: Nainggolan tentait sa chance de loin mais Neuer, solide, détournait en corner, confirmant l'impression de combat inégal qui avait dominé la soirée.

Fifa.com (05/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Jeu 6 Nov - 18:02

Le Sporting prend sa revanche sur Schalke

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 2471510_FULL-LND

Le Sporting Portugal a conservé ses espoirs de qualification pour les huitièmes de finale de Ligue des champions en s'imposant face à Schalke (4-2) mercredi à Lisbonne, quinze jours après sa défaite polémique en Allemagne (4-3).

Le club lisboète termine donc cette 4e journée au troisième rang du groupe G avec 4 points, soit une longueur de plus que les Slovènes de Maribor, qui ont obtenu un nouveau nul face à Chelsea (1-1) dans l'autre match de la soirée.

Schalke reste toutefois en bonne position pour atteindre les huitièmes de finale pour la troisième année consécutive puisqu'il conserve sa deuxième place (5 pts) derrière les Blues (8 pts), qui se déplaceront à Gelsenkirchen lors de la prochaine journée.

Cherchant sa première victoire cette saison en Ligue des champions, le Sporting prenait l'initiative mais permettait à des Allemands attentistes d'ouvrir le score grâce à un but contre son camp de l'Algérien Slimani sur coup franc (17e, 0-1).

Les Lions de Lisbonne ne tardaient pourtant pas à rétablir l'égalité par le défenseur français Naby Sarr, qui marquait de la tête au bout d'un coup franc tiré par le Brésilien Jefferson (26e, 1-1).

Le Sporting aurait pu aussitôt renverser la vapeur si le portier allemand Ralf Fährmann n'avait pas brillé en stoppant les frappes de William Carvalho (29e), Nani (37e) et Joao Mario (38e).

A l'autre bout du terrain, où le ballon n'arrivait que rarement, Meyer envoyait le cuir bien au-dessus de la transversale malgré un bon service de Huntelaar (36e).

Le Sporting parvenait donc logiquement à prendre l'avantage grâce une surprenante frappe croisée du gauche de Jefferson (52e, 2-1). Oublié au deuxième poteau après un bon travail sur la droite de Carrillo, Nani faisait le break (72e, 3-1).

Aogo réduisait l'écart (88e, 3-2) mais l'attaquant algérien Slimani avait le temps de se racheter et fixer le score final au bout d'un contre solitaire (90+1, 4-2).

Loin d'être qualifié, le Sporting tient au moins sa revanche après la défaite encaissée à l'aller sur un penalty de dernière minute qui avait fait basculé en faveur de Schalke une rencontre elle aussi riche en rebondissements.

Fifa.com (05/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Jeu 6 Nov - 18:04

Chelsea accroché par Maribor

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 2471552_FULL-LND

Brouillon dans la construction et peu réaliste devant le but, Chelsea a dû se contenter du match nul mercredi en Slovénie 1 à 1 (mi-temps 0-0) face à de vaillants joueurs de Maribor, dans une rencontre qui aurait pu lui échapper.

Après la promenade de santé de l'aller à Stamford Bridge, où les Blues avaient passé six buts (trois par mi-temps), rien ne laissait présager un tel scénario pour le match retour.

Le premier quart d'heure a été à l'avantage des coéquipiers de John Terry qui ont pris les Violets à la gorge. Mais ni Kurt Zouma, ni Didier Drogba n'ont trouvé la faille dans la défense slovène.

Pire, sur une erreur de relance londonienne, Agim Ibraimi était à deux doigts de marquer, mais c'était sans compter avec le retour de Terry.

Le jeu s'est progressivement rééquilibré au fil de la première période, avec des joueurs de Maribor de plus en plus confiants.

Hazard manque le break
Au retour des vestiaires, malgré l'entrée en jeu de Diego Costa à la place d'Andre Schürrle et d'Oscar pour Willian, inexistant en première mi-temps, c'est même Ibraimi, sur une superbe frappe enroulée, qui a ouvert le score à la 50e minute de jeu, ne laissant aucune chance à Petr Cech.

Signe d'un vent de panique chez les Londoniens, José Mourinho a été contraint d'effectuer son troisième et dernier changement dès la 56e minute. Et ses hommes sont passés tout près de la correctionnelle, mais le plat du pied de Luka Zahovic s'est envolé dans les nuages (60e).

Chelsea a toutefois accentué sa pression à partir de l'heure de jeu et, sur un coup de pied arrêté, Nemanja Matic a remis les deux équipes à égalité à la 73e minute.

Eden Hazard, à l'issue d'un mouvement avec Oscar, ou encore Diego Costa, ont eu la possibilité de remettre leur équipe devant, mais Jamsin Handanovic a réussi deux arrêts de grande classe.

Le gardien slovène est même devenu l'attraction de la soirée, repoussant un pénalty très mal tiré par Hazard, à la 86e minute. Après cette occasion en or, il ne restait plus rien sous les crampons des joueurs de Chelsea ou de Maribor.

Fifa.com (05/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Jeu 6 Nov - 18:06

PSG - Blanc : "L'essentiel est assuré"

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 2471442_FULL-LND

Laurent Blanc a estimé que "l'essentiel" était "assuré" à l'issue de la victoire mercredi du Paris SG contre l'Apoel Nicosie (1-0), avec la qualification pour les 8e de finale de la Ligue des champions à la clef.

Quelle est votre réaction ?
Paris aurait mérité de gagner plus largement, mais je le dis souvent, c'est difficile de marquer des buts. On aurait pu en marquer plus qu'un, mais il y a eu le gardien, un peu de maladresse de notre part, un peu de malchance. Toujours est-il que l'essentiel est assuré, il nous fallait les trois points pour éventuellement assurer notre qualification, parce qu'on ne savait pas le score à Amsterdam. C'est une très bonne chose de faite, maintenant essayons de confirmer nos ambitions dans ce groupe pour terminer à la première place, qui est un petit avantage, mais un avantage quand même.

Cavani a cadré un tir sur huit...
Mais son tir cadré est converti en but. Les buteurs le savent aussi: il y a des périodes avec de la réussite. Sur son but, c'est son occasion la moins facile: il est dos au but, contrôle en pivot et frappe, mais il arrive à marquer. Il arrivera toujours à marquer à mon sens. Il manque aussi de confiance et de spontanéité devant le but. C'est déjà bien qu'il en marque, et il en marquera davantage à l'avenir.

Avez-vous apprécié le jeu de Lucas ?
Comme tout le monde j'ai apprécié ses dribbles. Il a une faculté à éliminer l'adversaire assez déconcertante. A mon sens il ne l'utilise pas assez. Il est en train de franchir un palier dans sa prise de responsabilités. On et tous heureux pour lui mais on ne va pas le lâcher, il doit être plus efficace, notamment quand il a éliminé les adversaires, dans sa passe ou sa conclusion.

La maîtrise affichée est-elle de bon augure avant le clasico ?
On se procure pas mal d'occasions, malheureusement on n'en convertit qu'une, mais défensivement on a été solide. En Ligue des champions, certes marquer c'est important, mais être efficace défensivement est aussi une grande valeur dans cette compétition.

Préparez-vous le clasico dans des conditions idéales ?
Une préparation idéale pour un clasico dimanche en ayant joué mercredi un match de Ligue des champions, je n'en sais rien. Gagner c'est mieux qu'un nul ou perdre, les joueurs le disent, la victoire permet de mieux récupérer. Il faudra bien apprécier cette victoire à juste valeur, et bien se préparer. Marseille viendra avec des ambitions, c'est logique après son début de saison, mais nous aussi serons très ambitieux sur ce match là. Depuis le début de saison on a perdu des points, mais avoir disputé la Ligue des champions ne nous a pas permis de prendre autant de points qu'on le méritait. C'est un avantage pour Marseille de jouer uniquement le championnat, en terme de récupération et en terme de blessures.

Avez-vous un espoir qu'Ibrahimovic soit apte dimanche ?
Sincèrement, je ne peux pas répondre à la question. C'est une blessure très particulière, avec des éléments très positifs depuis quelques jours, une évolution très positive qui ne suffit pas à affirmer quoi que ce soit. On est en train de voir la lumière. On n'arrivait pas à se projeter sur sa date de reprise. Depuis trois, quatre jours on a des signes très positifs. Il a repris l'entraînement individuel et la course. Physiquement et au niveau cardio-vasculaire, il n'a pas tellement perdu parce qu'il a beaucoup travaillé. Si l'évolution se confirme dans les prochains jours, tout est possible.

Rabiot refait partie du groupe...
Il a resigné avec le PSG, un contrat de quatre ans. Il est rentré dans l'effectif et est mis à ma disposition. Ca fait un joueur supplémentaire, ce n'est pas une mauvaise chose, et c'est un garçon que j'apprécie beaucoup. Mais il a pris du retard, forcément, il manque de compétition. Il faudra combler ce vide par des bouts de match et dans les compétitions nationales comme la Coupe de la Ligue et la Coupe de France. Il était difficile de trouver une sortie agréable pour tout le monde, et finalement le club en a trouvé une.

Fifa.com (05/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Jeu 6 Nov - 18:22

Le Bayern joue fortissimo et sans fausse note

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 2471506_FULL-LND

Le Bayern Munich, qualifié mercredi pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions et assuré de terminer en tête de son groupe, a rendu jusqu'à présent une partition européenne sans la moindre fausse note, en mode fortissimo.

"Jamais une équipe allemande ne s'est assurée aussi tôt de la première place de son groupe en Ligue des champions", claironnait dès mercredi soir le site internet du club bavarois.

En seulement quatre prestations, l'orchestre bavarois a enchaîné avec maestria les premiers mouvements de sa symphonie continentale, s'affirmant comme l'un des grands favoris pour le titre qui se jouera le 6 juin 2015 à Berlin.

Le bilan chiffré est évocateur: dans un groupe considéré comme l'un des plus difficiles de la compétition avec Manchester City, l'AS Roma et le CSKA Moscou, les Bavarois ont marqué à 11 reprises pour un seul but encaissé, lors du carton infligé lors du match aller face à la Roma (7-1).

Mercredi, face à la Roma, deuxième de la Série A, le FC Bayern a modéré le tempo pendant à peine 15 minutes, avant de jouer solo le reste de la rencontre, avec 66% de possession de balle.

"Le Bayern est l'une des meilleures équipes du monde. Nous ne pouvons pas lutter pour la possession du ballon, ce n'est pas possible à Munich", constatait un brin désabusé Rudi Garcia, le coach des "Giallorossi".

Guardiola "pas encore" satisfait
"Le pressing du Bayern est très impressionnant, parfois on a le sentiment qu'ils ont un joueur de plus sur le terrain", a-t-il ajouté. L'AS Roma n'a été en mesure de se procurer qu'une seule véritable occasion, sur une frappe lointaine de Nainggolan à la... 84e minute.

Le Bayern joue fortissimo sur la scène européenne. Et à l'inverse de son rival Dortmund, brillant en C1 mais inexistant cette saison en Bundesliga (avant-dernier après cinq défaites consécutives), il soigne également son public national lors de chaque sortie en championnat.

Dix matches joués: 7 victoires, 3 nuls, 23 buts marqués, 3 encaissés. La petite musique bavaroise, avec ses 6 pré-sélectionnés pour le Ballon d'or (Neuer, Lahm, Schweinsteiger, Götze, Müller et Robben) a déjà, là aussi, tout l'air d'une marche triomphale.

Et pourtant le coach Pep Guardiola n'est pas satisfait. "Pas encore, disait-il avant le match de mercredi. Nous jouons plus avec le style que j'ai en tête. Mais nous n'avons pas encore atteint ce que je veux. C'est bien mais nous avons encore un long, long chemin à parcourir pour nous améliorer".

Du haut de ses 16 années d'expérience en Ligue des champions comme entraîneur, Guardiola sait bien aussi que ce n'est qu'à la fin du concert que l'on sait si l'on est un grand artiste.

"Notre équipe est très stable, les autres ont peu la possibilité de se créer des occasions, c'est quelque chose dont je suis fier mais il ne faut pas oublier que nous ne sommes qu'au début du mois de novembre".

Sans compter que la riche formation bavaroise compte quelques pupitres fragilisés: Bastian Schweinsteiger n'a toujours pas rejoué cette saison, Thiago n'en finit plus de soigner son genou droit, le vétéran Pizarro va être indisponible plusieurs semaines pour soigner une déchirure, et mercredi soir le polyvalent David Alaba a déclaré forfait au moins jusqu'à Noël, ligaments abîmés.

L'harmonie tient parfois à peu de chose...

Fifa.com (06/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Jeu 6 Nov - 18:40

C'est déjà le printemps au PSG

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 2471376_FULL-LND

Qualifié dès la quatrième journée pour les 8e de finale de la Ligue des Champions, invaincu en championnat comme en Europe, le Paris SG réussit un premier tiers de saison presque irréprochable sur le plan des résultats mais reste très perfectible dans le jeu.

. L'Europe en patron

Pour la troisième fois consécutive, Paris sera en 8e de finale de la Ligue des Champions. Pour la troisième fois aussi, le club de la capitale n'a pas eu besoin d'attendre la dernière journée pour prendre son billet. Qualifié après la 5e journée en 2012 et 2013, le PSG a cette fois réglé l'affaire dès le 4e match, avec au passage un succès de prestige face à Barcelone.

Eliminer l'Ajax et l'Apoel Nicosie n'est pas un immense exploit mais les difficultés récurrentes sur la scène européenne d'un club du calibre de Manchester City sont là pour rappeler la portée de ce que réussit le PSG depuis trois ans.

"Peu importe la journée où on se qualifie, il faut passer et c'est ce qu'on a fait. Le premier objectif est atteint et il y en a un autre qui est de finir premier. Il va falloir aller le chercher car la première place est importante", a expliqué Blaise Matuidi après la partie.

A deux matches de la fin de la phase de poules, le PSG compte un point d'avance sur le Barça. S'ils battent l'Ajax dans trois semaines, les Parisiens pourront se préparer à une finale pour la première place au Camp Nou le 10 décembre avec la certitude qu'un nul les laisserait devant.

. La Ligue 1 à renverser dimanche
Si l'OM est toujours devant avec quatre longueurs d'avance, c'est autant grâce à sa belle série de huit victoires d'affilée que parce que le PSG a lambiné en route, avec déjà six matches nuls en 12 matches.

Les courbes ne vont pas se croiser dimanche après le Clasico, mais un succès parisien ramènerait l'équipe de Laurent Blanc à un point des hommes de Bielsa et mettrait un sérieux coup aux ambitions olympiennes.

Cela viendrait aussi confirmer l'idée d'une nette montée en puissance de Thiago Silva et des siens, qui viennent d'enchaîner cinq victoires d'affilée.

La reconstitution du duo Thiago Silva-David Luiz est d'ailleurs l'un des éléments qui expliquent la progression parisienne. Sur les trois matches où cette charnière a été alignée, le PSG n'a pas encaissé le moindre but (deux fois 1-0 contre Nicosie, 3-0 contre Bordeaux.

. Progresser et récupérer Ibra
Même s'il est toujours invaincu, le PSG n'a que très rarement pleinement convaincu depuis le début du mois d'août.

Laurent Blanc l'a expliqué par la reprise tardive des internationaux, les blessures de joueurs majeurs (Thiago Silva, Lavezzi...) et surtout la longue absence de son meilleur joueur, Zlatan Ibrahimovic.

"On est en train de voir la lumière. On n'arrivait pas à se projeter sur sa date de reprise. Depuis trois, quatre jours on a des signes très positifs. Il a repris l'entraînement individuel et la course", a révélé le technicien parisien mercredi. Et le PSG a posté jeudi une photo d'Ibra de retour sur le terrain d'entraînement.

L'impact offensif du Suédois rendra évidemment Paris plus fort, même si Cavani soigne ses statistiques avec quatre buts lors de ses quatre derniers matches. Sa rage de gagner aussi, car le PSG a parfois manqué de caractère pour boucler définitivement des matches, comme on l'a encore vu mercredi contre Nicosie, qui aurait dû être battu plus nettement. Avec Ibra, Paris doit apprendre à se rendre à nouveau les choses faciles.

Fifa.com (06/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 24 Nov - 18:35

L'AS Rome favorite malgré tout

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 2441278_FULL-LND

Même humiliée par le Bayern Munich, l'AS Rome garde son destin en mains en Ligue des champions et peut se contenter d'un point au CSKA Moscou, mardi (17h00 GMT) pour la 5e journée.

Paradoxe. Malgré le 7-1 puis le 2-0 encaissé face au champion d'Allemagne, la Roma serait en 8e de finale avec deux 0-0, mardi et le 10 décembre contre Manchester City, à condition que Moscou n'aille pas gagner au Bayern. Cette prouesse dans le "groupe de la mort", après quatre ans d'absence en C1, reste possible grâce à l'excellent départ des hommes de Rudi Garcia, une raclée infligée au CSKA à l'aller (5-1) et le bon point pris à City (1-1). Mais la "Louve" est sortie toute trempée de la double confrontation contre l'ours bavarois. Elle y a perdu de la belle assurance qui lui permet de gagner ses matches en une période en Championnat d'Italie contre des adversaires résignés.

Mais Moscou ne sera résigné pour rien au monde. Après leur départ catastrophique, les champions de Russie sont toujours debout. Ils ont remonté deux buts à Manchester City à l'aller (2-2) avant de gagner en Angleterre au retour (2-1). L'historique club de l'Armée rouge peut donc lui aussi croire à la qualification. Il a un peu lâché prise ces derniers temps en Championnat de Russie, ne prenant qu'un point sur neuf, mais joue son va-tout en C1. Mais même en battant la Roma, les Moscovites ne seraient pas sûrs de se qualifier, à moins de renverser le score de l'aller ou de prendre un point à Munich, deux solutions ardues.

Doumbia contre Gervinho
Le CSKA risque d'être privé de son milieu suédois Pontus Wernbloom, blessé, mais compte sur l'attaquant ivoirien Seydou Doumbia, auteur de trois buts contre "City". Le duel d'"Eléphants" avec Gervinho, le dribbleur de la Roma, également auteur de trois buts en C1, est une des attractions du match. Les "Giallorossi" devront aussi faire face aux températures glaciales (-6° C annoncés à Moscou mardi soir). Le Bayern avait déjà jeté un froid sur Garcia et son groupe, qui ont pris pleine face la différence abyssale qui les séparait des meilleures formations d'Europe.

La Roma reste une belle équipe offensive, et a gardé le rythme des victoires en Serie A, où elle n'a que trois longueurs de retard sur le leader, la Juventus Turin. Mais elle a encore besoin de reprendre confiance en défense, et l'avalanche de blessures n'aide pas beaucoup Garcia. Au forfait longue durée de Castan, opéré du cerveau, s'ajoute les absences de Maicon, Vassilis Torosidis et Yapou Yanga-Mbiwa, blessé avec l'équipe de France alors qu'il était devenu un titulaire à la Roma.

L'entraîneur français est en outre aux prises avec la méforme persistante d'Ashley Cole, méconnaissable, encore dépassé dès la première minute de jeu sur l'ouverture du score de l'Atalanta, samedi (victoire 2-1 de la Roma). José Holebas devrait donc jouer au poste de latéral gauche, dans un Stade Lénine vide, à la suite des sanctions contre le club russe pour les violences des ses supporteurs à l'aller à Rome. Le CSKA a écopé en tout de quatre matches à huis clos, puisqu'il était sous la menace d'un sursis. Ses supporteurs ne pourront pas voir leur équipe avant une éventuelle demi-finale. Avant de rêver si loin, il faudrait déjà battre la Roma...

Fifa.com (24/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 24 Nov - 18:37

Places à prendre et fauteuils à garder

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 2441504_FULL-LND

La première partie de la cinquième et avant dernière journée de la phase de poules, le 25 novembre, s'annonce particulièrement serrée entre plusieurs prétendants aux dix dernières places vacantes pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions de l'UEFA. Six équipes sont déjà qualifiées : le Real Madrid, le FC Barcelone, le Paris Saint-Germain, le Borussia Dortmund, le Bayern Munich et le FC Porto.

Par ailleurs, à l'exception du Bayern qui survole son groupe, l'enjeu de la première place, qui permettra de disputer le huitième de finale retour à domicile, assurera le spectacle jusqu'à la dernière journée.

Programme du mardi 25 novembre
Groupe E
CSKA Moscou - AS Rome (18h00)
Manchester City - Bayern Munich

Groupe F
APOEL Nicosie - FC Barcelone
Paris Saint-Germain - Ajax Amsterdam

Groupe G

Schalke 04 - Chelsea
Sporting Portugal - Maribor

Groupe H
BATE Borisov - FC Porto (18h00)
Shakhtar Donetsk - Athletic Bilbao

L'affiche
Manchester City - Bayern Munich, Groupe E, City of Manchester Stadium

Battu par le CSKA (1:2), tenu en échec par la Roma (1:1), Manchester City est une nouvelle fois sur le fil du rasoir en C1, où il est obligé de battre le Bayern Munich pour avoir le droit d'espérer une qualification miraculeuse lors de la dernière journée, à Rome. En trois participations à la phase de groupes, les Mancuniens ont déjà échoué à deux reprises et ils n'ont pas gagné le moindre match européen à domicile depuis le 27 novembre 2013 face à Viktoria Plzen. En plus, Fernandinho et Yaya Touré, auteur du but de la victoire contre Swansea (2:1), seront suspendus. Déjà qualifié et assuré de la première place, le Bayern n'a rien à gagner ni à perdre dans ce match. Mais Pep Guardiola, dont l'équipe a signé son 16ème match consécutif sans défaite en Bundesliga contre Hoffenheim (4:0), n'a pas l'habitude de plaisanter avec l'honneur.

A voir
* Le CSKA Moscou et l'AS Rome jouent les trouble-fête dans le Groupe E, le classique "groupe de la mort" ou Manchester City risque d'être le dindon de la farce. Moscou et Rome totalisent le même nombre de points (4) et la même différence de buts (-4). Une victoire de la Louve, qui s'était imposée 5:1 au match aller, qualifierait les hommes de Rudi Garcia, à condition que City ne batte pas le Bayern. Les Italiens ont un autre avantage : ils ont déjà joué - et perdu - leurs deux matches contre l'ogre bavarois, qui attend Moscou lors de la dernière journée.

* Dans le Groupe G, les quatre clubs peuvent mathématiquement encore se qualifier. Il existe une multitude de possibilités de qualification, même si Chelsea, le seul invaincu, est le seul maître de son destin. Une victoire à Gelsenkirchen ou un nul sur un score supérieur à 1:1 l'enverrait directement en huitièmes.

* Le Shakhtar Donetsk est en position de force pour décrocher la deuxième place qualificative dans le Groupe H, un nul contre l'Athletic Bilbao, toujours à la recherche de sa première victoire, suffisant à son bonheur.

Le saviez-vous ?
* Le Real Madrid, le Borussia Dortmund et le Bayern Munich qui ont remporté leurs quatre premiers matches sont les seules équipes à pouvoir réaliser un sans-faute dans la phase de poules. Jusqu'à présent, seules cinq équipes ont réalisé le carton plein : AC Milan (1993), PSG (1995), Spartak Moscou (1996), Barcelone (2003) et Real Madrid (2012).

La stat
42 - Soit le total de buts du Suédois Zlatan Ibrahimovic qui occupe la neuvième place du classement des meilleurs buteurs en C1, à égalité avec l'Italien Alessandro del Piero. Mais il est directement sous la menace du Français Karim Benzema qui pointe à 41 buts. La performance du buteur du Real Madrid est d'autant plus remarquable qu'il a réussi ce total en seulement 67 matches avec deux clubs (Lyon et Real) alors que l'attaquant du PSG a évolué dans six clubs et disputé 112 rencontres pour un petit but de plus.

Ce jour-là...
Le 25 novembre 2009, le CSKA Moscou se relançait dans la course à la qualification en prenant le dessus sur Wolfsburg, Tomas Necid et Milos Krasic répondant à l'ouverture du score d'Edin Dzeko. Les Russes se qualifiaient finalement lors de la dernière journée en allant s'imposer en Turquie face à Besiktas (2:1) avant de s'incliner en huitième de finale contre l'Inter Milan, le futur vainqueur, (0:1, 0:1).

Le joueur
Buteur attitré du CSKA Moscou (80 buts en 121 rencontres) l'Ivoirien Seydou Doumbia, 26 ans, est  le grand atout offensif du champion de Russie où il évolue depuis 2010. Elu meilleur joueur de l'année en 2011, il a eu le mérite de revenir à son meilleur niveau après s'être fracturé un disque lombaire en août 2012. En Ligue des champions, il a inscrit 10 buts pour le CSKA Moscou et il est désormais le meilleur buteur d'un club russe en C1.

Entendu...
"Puisqu'on est ambitieux en Ligue des champions, essayons de terminer en tête de notre groupe. Voilà le nouvel objectif de Paris. En sachant que le FC Barcelone a le même" - Laurent Blanc, entraineur du Paris Saint-Germain

Fifa.com (24/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 24 Nov - 18:40

Quand Di Matteo retrouve Chelsea

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 2475364_FULL-LND

Moins de deux mois après son arrivée sur le banc de Schalke, Roberto Di Matteo retrouve mardi Chelsea lors de la 5e journée de la Ligue des champions, le club qu'il a conduit au triomphe en 2012 avant d'être limogé six mois plus tard.

L'entraîneur italien ne veut pas laisser la place aux sentiments qui pourraient altérer la préparation et hypothéquer les chances d'un club allemand qui lui a donné une nouvelle chance après sa traversée du désert. "Personnellement, je me concentre juste sur mon travail afin de guider Schalke au succès", a insisté Di Matteo après la victoire samedi sur Wolfsburg (3-2) permettant au club de la Ruhr de remonter au 7e rang national avant de jouer son avenir sur la scène européenne.

Schalke est 2e du groupe G à trois longueurs des "Blues" de José Mourinho mais avec seulement une longueur d'avance sur le Sporting Portugal, avec lequel le club de Gelsenkirchen a partagé les victoires, et deux sur Maribor, dans la quête du billet pour les huitièmes de finale. "C'est un groupe qui reste ouvert, où tout peut arriver, et on veut prendre au moins un point à la maison", a ajouté l'ex-joueur de Chelsea, qui se doit de faire au moins aussi bien que son prédécesseur Jens Keller. Ce dernier avait ramené le nul (1-1) de Londres, premier des 5 points glanés lors des 4 premières journées de C1.

La confiance du groupe a été renforcée en parvenant à stopper la série de huit succès consécutifs de Wolfsburg, actuel premier dauphin du Bayern Munich. "C'est toujours bon pour le moral. Il faut maintenant tenter d'en retirer tout le positif pour continuer de progresser", a souligné le quadragénaire au regard malicieux, particulièrement encouragé par l'effort défensif consenti par le collectif pour contenir les assauts de Wolfsburg.

Choupo-Moting en forme
Il est resté toutefois évasif sur la reconduction du 5-3-2 accompagné de bons de sortie offensives pour les latéraux comme Christian Fuchs, à l'origine du troisième but assurant le succès samedi. "La semaine écoulée on s'est entrainé avec cinq joueurs derrière et ça a bien fonctionné", a dit le technicien. "Mais cela dépend des joueurs disponibles et un peu de l'adversaire. Nos options sont limitées pour l'heure et c'est important de bien utiliser les joueurs en forme."

La forme, elle est indéniablement au rendez-vous pour l'attaquant camerounais Eric-Maxim Choupo-Moting, auteur samedi de son premier doublé sous ses nouvelles couleurs. Tout comme Schalke, Chelsea vient avec une victoire en poche, celle acquise contre West Bromwich (2-0) samedi, permettant aux Blues de consolider leur rang de leader invaincu en Championnat d'Angleterre.

Depuis Londres, Mourinho, l'homme aux deux sacres européens (Porto 2004 et Inter Milan 2010) a réfuté toute idée de réduire ce match à une opposition avec Di Matteo. Même si son rival italien a réussi avec Chelsea là où lui, le "Special One", avait échoué lors de son premier séjour à Stamford Bridge (2004 à 2007). "C'est Chelsea contre Schalke, pas moi contre Di Matteo. Si je jouais contre lui, il gagnerait car il joue mieux que moi", a ironisé "Mou", qui sait qu'une victoire à la Veltins Arena assurerait la place dans le top-16 européen.

Pour Di Matteo comme Mourinho, les retrouvailles qui comptent sont bien celles avec les huitièmes de finale.

Fifa.com (24/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 24 Nov - 18:41

Messi, des records mais quid du Ballon d'Or ?

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 2453001_FULL-LND

L'inoubliable mois de novembre de Lionel Messi peut-il tout changer ? l'Argentin, nouveau buteur record en Ligue des champions comme en Liga, a donné un dernier coup de reins en vue du Ballon d'Or 2014, ce qui rend son duel avec Cristiano Ronaldo plus indécis.

. Et maintenant, dépasser Raul

En l'espace de seulement trois semaines, Messi est entré dans la légende en Europe et en Espagne. Début novembre, l'attaquant vedette du FC Barcelone a égalé Raul, ex-star du Real Madrid, au sommet du classement des meilleurs buteurs de C1, avec 71 buts. Et samedi, le quadruple Ballon d'Or (27 ans) a inscrit un triplé contre Séville (5-1), égalant puis dépassant le record du mythique Telmo Zarra (251 buts) en Championnat d'Espagne, avec 253 buts.

Pour parfaire ce "Grand Chelem", Messi doit faire sauter un dernier verrou : dépasser pour de bon Raul, ce qu'il peut faire mardi soir sur la pelouse de l'Apoel Nicosie (19h45 GMT). Toutefois, méfiance pour l'Argentin car Ronaldo (70 buts) pourrait tenter de le rattraper mercredi à Bâle.

. Un trophée lui manque...

... et tout est compliqué. Car malgré ces records, Messi n'a remporté aucun titre majeur en 2014, contrairement à Ronaldo, vainqueur de la C1 et de la Coupe du Roi, ou à d'autres prétendants comme le gardien Manuel Neuer, sacré champion du monde avec l'Allemagne. Messi, finaliste au Brésil avec la sélection argentine (défaite 1-0 a.p.), sait qu'un sacre mondial aurait tout changé : "Si j'avais mis un but en finale, on aurait dit que mon Mondial était spectaculaire", a-t-il confié la semaine dernière au quotidien argentin Olé.

Certes, les trophées ne font pas tout: le Français Franck Ribéry, bardé de titres, est reparti bredouille l'an dernier, devancé par Ronaldo. Pour cette année, le scrutin est clos depuis vendredi, et Messi a donc dépassé Zarra un jour trop tard. Et si la dynamique de l'Argentin a été plutôt bonne dans l'emballage final, que dire de celle du Portugais, auteur de 20 buts en 12 journées de Liga cette saison ?

. La bataille de la communication
"Cristiano, Balon de Oro": au Real Madrid, le stade Bernabeu ne rate pas une occasion d'entonner ce chant. Mais côté barcelonais, Messi a dit pour sa part avoir été "critiqué" ces derniers mois. "Quand tu perds deux matches d'affilée, les critiques sortent de tous les côtés", a déploré l'Argentin dans les colonnes d'Olé, comme s'il regrettait que le Barça ne le défende pas plus. Au point qu'il a instillé le doute sur son avenir en répétant vouloir rester à Barcelone mais en ajoutant que "parfois, tout ne se passe pas comme on veut".

Porté en triomphe samedi au Camp Nou, salué par un titre "Messi, Balon de Oro" lundi en Une du quotidien Mundo Deportivo, Messi a pu constater que sa cote d'amour était intacte en Catalogne.

Fifa.com (24/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 24 Nov - 18:43

Monaco - Ferreira Carrasco : "On manque de réussite"

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 2471022_FULL-LND

"L'équipe manque d'efficacité et j'en manque, c'est certain": Le jeune attaquant belge de Monaco Yannick Ferreira Carrasco, 21 ans, ne fuit pas ses responsabilités avant un déplacement à Leverkusen mercredi, pour la 5e journée du groupe C de Ligue des champions.

Ce déplacement est-il un match à quitte ou double pour Monaco ?
Je ne pense pas. Pour la qualification, il sera important de battre, soit Leverkusen, soit le Zenit Saint-Petersbourg. Mais on se déplace en Allemagne pour gagner. A l'aller, on a eu un peu de chance. On avait su tenir et marquer. Depuis, cette équipe s'est rattrapée (Leverkusen domine le groupe avec 9 points, ndlr). Il sera compliqué de jouer là-bas, on le sait. Mais on donnera le maximum pour revenir avec trois points.

Votre rôle sera déterminant. Vous prenez de plus en plus d'importance à Monaco...
Je me sens bien, physiquement comme mentalement. Je donnerai tout. Même si on voit qu'on est en manque de réussite en ce moment.

Votre entraîneur, Leonardo Jardim, pointe un problème d'efficacité...
L'équipe manque d'efficacité et j'en manque, c'est certain. J'ai beaucoup d'occasions. Mais c'est aussi un question de réussite. Contre Caen, elle nous a fui, comme depuis le début de saison. Mais elle va tourner et on gagnera beaucoup de matches. Il ne faut pas se poser de questions. Il faut continuer à jouer comme ça. Mais il est vrai que, lorsqu'on ne parvient pas à marquer, on pousse parfois de façon trop désespérée. On est alors moins bien organisé et cela peut être dangereux.

Votre évolution personnelle est rapide. Comment la définiriez-vous ?
Lorsque je suis arrivé à Monaco, à 16 ans, sans famille dans un lieu à la mentalité différente, c'était très compliqué. Je me suis accroché, entouré de bons conseils. L'année suivante, cela allait bien. Je me souviens de mes débuts en L2 avec Claudio Ranieri. A ce moment-là, je jouais sans souci. Je ne pensais qu'à attaquer, à dribbler, à prendre du plaisir. Il m'a appris à évoluer sur le plan tactique. Il m'a bien formé. J'ai le sentiment que cela porte ses fruits. Mon volume de jeu est plus important. J'ai aussi pris de l'expérience depuis deux ans.

Votre prolongation contractuelle en début de saison vous a-t-elle libéré ?
Un joueur aime la stabilité. Lors de la phase de négociation, c'était compliqué. Une fois la signature acquise, j'étais content. Je me sentais stable. J'ai prolongé pour pouvoir avancer, progresser avec l'ASM. Pour le moment, le club et le coach me font confiance. J'essaie de montrer qu'ils ont raison.

Vous êtes-vous forgé une carapace ?
Non, je vis au jour le jour. J'aime rire, déconner, même avant un match. On fait notre passion. On a la chance de bien gagner notre vie pour faire ce que l'on aime, et d'être populaire. C'est chouette! Je ne vois pas pourquoi il faudrait avoir une carapace.

Avez-vous le sentiment d'avoir plus de poids sur les épaules ?
J'aime percuter et provoquer. J'essaie de trouver le décalage pour marquer, faire une passe décisive et "casser" la défense adverse. C'est mon style de jeu. Mais je ne me mets pas de poids sur les épaules.

Vous jouez en France depuis 16 ans, êtes d'origines espagnole et portugaise et de nationalité belge. Cela a-t-il été compliqué de choisir une sélection ?
En jeune, j'ai toujours joué en sélections belges. Je suis né en Belgique. Toute ma famille y vit. Des représentants portugais et espagnols m'ont effectivement approché. Mais je ne possède aucun de ces passeports et suis bien avec la Belgique. Mes blessures ont fait que je n'ai pas encore débuté avec les A (il était sélectionné mais blessé en novembre, ndlr). Mais j'espère continuer sur ma lancée et revenir en sélection en mars prochain.

Fifa.com (24/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 24 Nov - 18:45

PSG - Verratti et Cabaye absents

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 2460174_FULL-LND

Les milieux de terrain du Paris SG Marco Verratti et Yohan Cabaye seront absents mardi lors de la 5e journée de la Ligue des champions contre l'Ajax Amsterdam, a annoncé lundi leur entraîneur Laurent Blanc.

"Il y a quatre forfaits officiels: Douchez, Verratti qui est trop court même s'il a repris hier un entraînement spécifique, Cabaye qui doit passer des examens pour son mollet et Bahebeck, qui a un petit problème musculaire qui nécessite une dizaine de jours d'arrêt", a déclaré l'entraîneur parisien.

Le gardien Douchez et l'attaquant Bahebeck sont des remplaçants. Cabaye également, mais il aurait pu jouer en l'absence de Verratti, d'autant que Matuidi et Thiago Motta ne sont pas non plus à 100%.

Cabaye s'est blessé à un mollet contre Metz vendredi alors que Verratti souffre des adducteurs depuis une quinzaine de jours.

Pour le reste, "il y aussi des petits bobos et ça on verra à l'entraînement", a déclaré Blanc. Une dernière séance est en effet prévue ce lundi après-midi.

"Lucas sera certainement dans le groupe", a ajouté Blanc à propos de son attaquant brésilien, qui était absent à Metz.

Fifa.com (24/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 24 Nov - 18:46

Man City - Agüero et Jovetic aptes

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 2477650_FULL-LND

Les attaquants Sergio Agüero et Stevan Jovetic seront aptes pour la réception du Bayern Munich mardi en Ligue des champions, même s'ils ne se sont pas entraînés lundi, a annoncé le manager de Manchester City Manuel Pellegrini.

Agüero, meilleur buteur du club cette saison (14 buts), et Jovetic étaient bien sur le terrain quand Pellegrini s'est adressé à ses joueurs, mais ils n'ont pas participé à la séance qui a suivi, en raison de coups reçus samedi lors de la victoire contre Swansea (2-1) en Championnat d'Angleterre.

"Tous les deux, Agüero et Jovetic, sont dans le groupe. Ils n'ont aucun problème pour demain (mardi). Ils ne se sont pas entraînés normalement aujourd'hui (lundi) parce qu'ils avaient juste un petit truc après le dernier match, mais rien d'important", a déclaré l'entraîneur chilien en conférence de presse.

Manchester City, qui compte seulement deux points après quatre matches de C1, sera éliminé s'il échoue à battre le Bayern Munich, et que l'autre rencontre du groupe E, CSKA Moscou-AS Rome, ne se termine pas sur un résultat nul.

En revanche, les Anglais seront privés des milieux Yaya Touré et Fernandinho, suspendus, ainsi que du meneur de jeu David Silva (genou), de l'attaquant Edin Dzeko (mollet) et du défenseur Aleksandar Kolarov (mollet), blessés.

Fifa.com (24/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 24 Nov - 18:48

PSG - Battre l'Ajax pour une finale à Barcelone

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 2441504_FULL-LND

Déjà qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, le Paris SG s'efforcera mardi (19h45 GMT) de battre l'Ajax Amsterdam afin d'aborder en position de force une probable finale pour la première place du groupe F, le 10 décembre à Barcelone.

L'objectif prioritaire, la qualification, est atteint depuis le 5 novembre et une victoire (1-0) contre l'Apoel Nicosie, mais il en reste un et il n'est pas si secondaire que ça.

La saison dernière et la précédente, Paris avait en effet décroché la première place et en avait été récompensé par des huitièmes de finale contre Valence et le Bayer Leverkusen, de bonnes équipes mais très loin des terreurs qui guettent au tournant les deuxièmes de poule.

Après quatre journées, Paris compte une longueur d'avance sur Barcelone, qui devrait selon toute probabilité prendre trois points à Nicosie face à l'Apoel.

Les joueurs de Laurent Blanc savent donc ce qu'il leur reste à faire pour arriver le 10 décembre sur la pelouse du Camp Nou en position de leader auquel un match nul suffit : battre l'Ajax au Parc des Princes.

"On ne peut pas déjà penser au match du Barça. Pour jouer cette finale, entre guillemets, il faut déjà jouer l'Ajax et gagner", a prévenu lundi le gardien parisien Salvatore Sirigu.

"L'Ajax va tout donner, ils jouent une troisième place qui est importante pour eux. Vu le match aller et les difficultés qu'on a eues, nos esprits ne sont pas déjà au Barça mais bien au match de demain (mardi)", a-t-il ajouté.

Encore des absents

Ce n'est pas central, mais la rencontre de mardi pourrait effectivement servir aussi à faire oublier un match aller un peu bâclé (1-1 le 17 septembre), concédé à une époque où Paris semblait incapable de tenir un résultat.

"On n'avait sans doute pas autant de confiance. On a encore des progrès à faire mais je constate qu'on est toujours présent en championnat et en C1. Je pense et j'espère que dans nos moments forts on saura être plus tueur. A l'aller, on aurait dû le faire", a déclaré lundi Laurent Blanc à propos de cette première manche.

Vraiment pas épargné par les blessures, le club de la capitale comptera encore plusieurs absents au moment d'essayer de prolonger sa jolie série de sept victoires (cinq en championnat, deux en C1).

Verratti, Cabaye, Bahebeck et Douchez ont ainsi déclaré forfait, alors que Matuidi, Lucas, Thiago Motta et bien sûr Ibrahimovic présentent des états de forme incertains.

"Depuis le début de saison, on a beaucoup de difficulté à aligner la même équipe. C'est comme ça. Mais on est toujours présent. Espérons qu'en 2015 on repartira avec beaucoup moins de problèmes", a commenté Blanc.

La métamorphose de Pastore, convaincant à Metz vendredi en championnat dans un rôle de guerrier plutôt inattendu, et la remise à niveau progressive d'Ibrahimovic sont des atouts pour le technicien parisien.

D'autant que la défense de l'Ajax reste un vrai point faible, avec déjà 15 buts encaissés en championnat et sept en Ligue des champions. A l'aller, les Parisiens n'en avaient pas profité. Mais ils savent désormais que les buts inscrits mardi au Parc peuvent leur donner plus de confort dans 15 jours au Camp Nou.

Fifa.com (24/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 24 Nov - 18:50

Man City ou l'énergie du désespoir

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 2441579_FULL-LND

Manchester City reçoit mardi un Bayern de Munich déjà qualifié en 8e de finale de Ligue des champions avec pour seul arme l'énergie du désespoir, avec deux points à deux matches de la fin de la phase de groupes.

Le dernier du groupe E se raccroche tel un naufragé à une bouée à une statistique: deux clubs, dans l'histoire de l'épreuve, ont réussi à se qualifier avec zéro victoire en quatre matches.

"Une équipe ne pense jamais avoir laissé passer sa chance", tente de rassurer l'entraîneur Manuel Pellegrini, de plus en plus contesté. "On a fait des erreurs importantes, notamment contre le CSKA, mais d'autres ont déjà mal joué en poules avant de remporter la finale."

Le champion d'Angleterre, qui n'a gagné que deux de ses sept derniers matches toutes compétitions confondues, connaît en effet une saison compliquée. Menacé par une 3e élimination européenne prématurée en quatre ans, il est également 3e en Championnat d'Angleterre... à huit points déjà de Chelsea.

S'il perd face à l'ogre munichois, et si il y a un vainqueur dans l'autre match entre le CSKA Moscou et l'AS Rome, "City" sera éliminé de la C1.

Un nul entre Russes et Italiens maintiendrait un mince espoir. "On est chanceux parce que normalement avec deux points vous êtes déjà dehors", reconnaît le meneur Samir Nasri. "Il faut prendre cette chance et jouer en sachant que l'on a rien à perdre."

Comme si cela ne suffisait pas pour les "Citizens", ils sont engagés dans une véritable course à handicap puisque Silva semble trop juste, tandis que les titulaires Touré et Fernandinho sont suspendus au milieu. Cerise sur le gâteau alors que Dzeko est déjà forfait, les deux derniers attaquants valides sont incertains.

Bayern, 329 minutes sans but encaissé
Agüero, 11 buts en 11 matches, et Jovetic, buteur samedi contre Swansea (2-1), n'ont en effet pu s'entraîner depuis.

Dans le même temps, le leader du Championnat d'Allemagne a cartonné (4-0) contre Hoffenheim, portant à 18 matches sa série d'invincibilité depuis son revers contre Dortmund en Supercoupe le 13 août. Il n'a aussi plus pris de but depuis 329 minutes.

En C1, les Bavarois alignent quatre victoires cette saison et restent sur une défaite en 13 déplacements. Le dernier s'est soldé par un 7-1 passé à la Roma. Leurs cinq dernières visite en Angleterre ont aussi débouché sur quatre victoires, dont une à l'Etihad Stadium en octobre 2013 (3-1), et un nul.

Il y a un an, les Anglais, battus comme cette année à l'aller (3-1), avaient pourtant trouvé les ressources pour s'imposer au retour en Bavière (3-2) et ils pensent pouvoir reproduire l'exploit cette fois-ci chez eux.

"On doit avoir assez de personnalité pour agresser le Bayern d'entrée, bien presser pour récupérer le ballon le plus vite possible", analyse encore Pellegrini. "On doit les fatiguer, pour qu'ils manquent de fraîcheur en contre-attaque. Eux, ils ne jouent jamais faciles."

Mais le Bayern a aussi quatre joueurs à deux buts (Ribéry, Robben, Müller et Götze), quand Manchester n'en a qu'un (Agüero).

"Avec Lahm, Alaba, Martinez et Alcantara forfaits, on enregistre le retour de Schweinsteiger mais il ne s'entraîne avec nous que depuis une semaine", se réjouit Pep Guardiola. "Il n'est pas encore prêt pour jouer 90 minutes mais il va nous être d'une aide précieuse d'ici Noël."

Pendant que les uns disputeront un match décisif, les autres pourraient jouer eux une rencontre d'entraînement pour relancer blessés et habituels remplaçants.

Fifa.com (24/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 24 Nov - 18:51

PSG - Blanc : "J'ai un profond respect pour l'Ajax"

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 2477522_FULL-LND

"Avant de penser à Barcelone", "pensons bien à ce match", a demandé l'entraîneur du Paris SG Laurent Blanc à la veille d'affronter mardi l'Ajax Amsterdam pour la 5e journée de la Ligue des Champions, avant une possible finale du groupe F face au Barça.

Est-ce important d'arriver à Barcelone avec un point d'avance sur le Barça ?
Avant de penser à Barcelone, il y a un match à gagner mardi (contre l'Ajax). Pensons bien à ce match. C'est une équipe qui nous a posé des problèmes. Et contre Barcelone, le score est flatteur pour le Barça (2-0, ndlr) qui aurait pu être mené 2-0 ou 3-0. J'ai un profond respect pour cette équipe de l'Ajax, qui a de très bons jeunes joueurs. Ca sera sûrement très plaisant à jouer et à regarder mais ça sera dur à gagner. Pensons à ça avant de penser à Barcelone ou à être invaincu.

Vous avez encore de nombreux absents...
Depuis le début de saison on a beaucoup de difficulté à aligner la même équipe. C'est comme ça. Beaucoup de clubs ont beaucoup de blessés, notamment ceux qui ont des mondialistes. Quand il y a moins de valeur individuelle, ton collectif en souffre. Mais on est toujours présent.

Est-ce que vous vous dites que ça va s'arranger et que vous aurez tout le monde à disposition au bon moment ?
On peut se dire qu'on va finir fort. Le nul à l'Ajax aurait pu être une victoire. Pour vous c'était une très grande contre-performance alors que ce n'était pas un si mauvais résultat. Tu peux te dire que les choses sérieuses se passent en mars-avril mais encore faut-il y arriver. J'espère qu'on aura assez de qualité et de détermination pour finir premier de ce groupe.

Rétrospectivement, comment expliquez-vous vos difficultés au match aller ?
On n'avait sans doute pas autant de confiance. On a encore des progrès à faire mais je constate qu'on est toujours présent en L1 et en C1. Je pense et j'espère que dans nos moments forts on saura être plus tueur. A l'aller, on aurait dû le faire.

Comment expliquez-vous les performances actuelles de Pastore ?
C'est un garçon qui a énormément de qualités individuelles notamment techniques. Après il a eu de petits problèmes de confiance, son potentiel et son implication étaient moins visibles. Il a fait une bonne préparation, il a pris confiance, il a profité aussi de certaines absences. Le but à Metz, il va le chercher et il le finit. Il y a six mois il aurait peut-être laissé le ballon à Ibra. Là il y va. Qu'il continue comme ça tout en étant plus décisif parce que je pense qu'il peut marquer plus.

Que pensez-vous de l'Ajax et de sa politique de formation ?
L'Ajax a la formation dans son ADN. C'est un club qui n'a jamais changé sa philosophie de jeu et qui a toujours formé de très bons joueurs. C'est toujours le cas. Klaassen, Milik, El Ghazi...

Fifa.com (24/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 25 Nov - 17:18

Ajax - De Boer : "Je veux une vraie lutte"

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 2317827_FULL-LND

L'entraîneur de l'Ajax Amsterdam Frank De Boer a dit lundi espérer de ses joueurs qu'ils livrent "une vraie lutte" face au Paris SG mardi lors de la 5e journée de la Ligue des Champions.

"Nous comptons vendre notre peau très, très cher. On joue très bien au foot nous aussi et il ne faudra pas jouer avec la peur au ventre. Je ne veux pas voir ça mais une vraie lutte, pour décrocher le meilleur résultat possible", a dit De Boer en conférence de presse.

Avec deux points en quatre matches, dont un décroché à l'aller contre le PSG (1-1), l'Ajax est déjà éliminé de la Ligue des Champions mais peut encore espérer prendre la 3e place, qualificative pour la suite de l'Europa League.

"Nous avons eu quelques possibilités de faire mieux, notamment à domicile contre Barcelone ou le PSG. Mais pour faire un résultat contre ce genre d'équipes, il faut être dans un jour très fort et que eux soient dans un jour un peu moins fort", a-t-il dit.

"Demain, on vise tout de même un bon résultat, parce qu'on espère l'Europa League. On va donner tout ce que nous avons", a-t-il assuré.

Fifa.com (24/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 25 Nov - 17:19

PSG - Verratti, Motta, et Cabaye absents

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 2460174_FULL-LND

Le défenseur Thiago Silva et les milieux de terrain du Paris SG Marco Verratti, Thiago Motta et Yohan Cabaye seront absents mardi lors de la 5e journée de la Ligue des champions contre l'Ajax Amsterdam, a annoncé lundi le club de la capitale.

"Il y a quatre forfaits officiels: Douchez, Verratti qui est trop court même s'il a repris hier un entraînement spécifique, Cabaye qui doit passer des examens pour son mollet et Bahebeck, qui a un petit problème musculaire qui nécessite une dizaine de jours d'arrêt", a d'abord déclaré l'entraîneur parisien Laurent Blanc en conférence de presse.

Mais il a ensuite enregistré le forfait de Thiago Motta, qui ne figure pas dans le groupe annoncé pour le match de mardi et qui n'a pas participé lundi à la dernière séance d'entraînement.

D'abord annoncé présent, le défenseur et capitaine parisien Thiago Silva manquera finalement lui aussi la rencontre en raison "d'une contracture à la cuisse droite", a annoncé le club sur son site internet.

Le gardien Douchez et l'attaquant Bahebeck sont des remplaçants. Cabaye également, mais il aurait pu jouer en l'absence de Verratti et Motta, d'autant que Matuidi lui non plus n'est pas à 100%.

Le milieu parisien devrait donc être composé face à l'Ajax de Matuidi, Pastore et Rabiot. Chantôme est une autre option, moins probable.

Cabaye s'est blessé à un mollet contre Metz vendredi alors que Verratti souffre des adducteurs depuis une quinzaine de jours.

Lucas, qui était absent à Metz, figure en revanche dans le groupe.

Fifa.com (24/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 25 Nov - 17:22

Rosenberg rentre la tête haute à Malmö

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 2454415_FULL-LND

Les retours aux sources ne sont pas forcément des retours gagnants. En recevant l'offre de Malmö, Markus Rosenberg était conscient du danger qui le guettait. Henrik Larsson, son ancien partenaire en équipe nationale de Suède, avait confié n'avoir qu'un regret : être rentré top tôt au pays. "Je savais que je reviendrais un jour à Malmö, mais je ne pensais pas que ça se ferait si vite", admet pour sa part Rosenberg à FIFA.com. "Quoi qu'il en soit, j'ai pris ma décision et, aujourd'hui, je suis certain d'avoir fait le bon choix."

En effet, l'ancien attaquant de l'Ajax Amsterdam et du Werder Brême contribue à écrire l'une des plus belles pages de l'histoire de son club de toujours. Arrivé à Malmö à l'âge de cinq ans, Rosenberg a gagné sa place dans la légende des Blåe en l'espace de quelques semaines. Tout a commencé par un doublé contre le Red Bull Salzbourg, synonyme de qualification pour la phase de groupes de la Ligue des champions de l'UEFA. Dans la foulée, il a signé un nouveau doublé, offrant ainsi à son équipe son premier succès à ce stade de la compétition.

Quelques jours après la victoire (2:0) sur l'Olympiakos, Rosenberg s'est à nouveau illustré en marquant un but capital à la 86ème minute d'un match contre l'AIK, qui a propulsé Malmö vers un nouveau titre de champion de Suède. "C'était magique", se souvient-il. "Franchement, je n'aurais jamais imaginé que ça puisse si bien se passer. Nous étions peut-être favoris en championnat, mais personne n'aurait misé un centime sur nous en Ligue des champions. Nous n'avions plus goûté à cette compétition depuis longtemps et nous avons dû en passer par plusieurs tours de qualification contre des équipes plus réputées. Notre qualification n'en est que plus belle."

Beaucoup de joueurs de l'équipe n'ont jamais évolué à ce niveau, mais à deux journées de la fin, Malmö peut encore se qualifier. "C'est un exploit en soi et nous n'avons pas perdu espoir de créer à nouveau la surprise", annonce-t-il. "Contre l'Atletico de Madrid (défaite 2:0 à domicile), nous n'avons vraiment pas eu de chance. Nous étions les meilleurs, nous avons dominé la possession de balle et nous avons eu plus d'occasions. Si nous rééditons cette performance contre la Juventus, je suis sûr que nous allons gagner", estime-t-il à propos de la rencontre de ce 26 novembre.

Des meubles et une carrière derrière lui
Malmö doit l'emporter ou, au moins, éviter la défaite pour prolonger le suspense. Une fois de plus, les Suédois n'auront pas la faveur des pronostics. Mais depuis son retour en février dernier, Rosenberg apporte toute son expérience glanée sous les couleurs de l'Ajax et en cinq saisons au Werder Brême. "Mon passage en Allemagne reste mon meilleur souvenir", assure-t-il. "Nous avions une bonne équipe. Nous jouions régulièrement en Ligue des champions et nous étions très compétitifs en Bundesliga."

En revanche, l'Angleterre ne lui a pas vraiment réussi. À West Bromwich Albion, Rosenberg n'a jamais réussi à s'imposer comme titulaire à part entière. "J'ai passé pratiquement un an et demi sans jouer. Je n'avais aucune garantie concernant mon avenir et, à ce stade de ma carrière, j'avais besoin de changement", justifie celui qui, en quittant Birmingham, a fait don du contenu de sa maison à une association caritative locale. "Je me préparais à emporter tout un tas de meubles avec moi, quand je me suis rendu compte qu'il serait beaucoup plus simple d'en faire don à une œuvre de bienfaisance." 

En dehors de son mobilier, Rosenberg a par la même occasion laissé derrière lui sa carrière internationale. Compte tenu de sa forme éblouissante, les supporters suédois l'invitent aujourd'hui à revoir son jugement et augmenter son total de 33 sélections. "Je n'ai aucun regret à ce sujet", coupe-t-il. "C'était le bon moment pour moi. Ça m'a paru naturel. Pour être franc, je n'avais jamais vraiment réussi à m'imposer. Je passais toujours après Henrik Larsson, puis Zlatan Ibrahimovic est arrivé. Si je revenais, ce serait pour m'asseoir sur le banc. Ça ne m'intéresse pas. Il vaut mieux donner sa chance à un jeune et lui permettre d'accumuler de l'expérience en attendant le départ de Zlatan."

Fifa.com (25/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 25 Nov - 17:27

Un effet Coupe Davis pour Bâle ?

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 2470921_FULL-LND

Le FC Bâle reçoit mercredi le Real Madrid (20h45 locale, 19h45 GMT), déjà qualifié, avec l'espoir, avant un dernier déplacement à Liverpool, de déjouer de nouveau les pronostics et de s'extraire d'un groupe ardu, dans un pays en pleine euphorie avec la Coupe Davis.

Dans quel état d'esprit se présenteront les hommes de Carlo Ancelotti en Suisse ? Les Madrilènes, avec quatre victoires en autant de rencontres, sont déjà assurés d'aller en 8e de finale. Et leur écrasante victoire à l'aller contre Bâle (5-1) leur garantit presque à 100% de conserver leur première place de groupe. Mais le match ne sera pas dénué d'enjeu dans les rangs du club merengue: Cristiano Ronaldo est à un but du record de réalisations en Ligue des champions co-détenu par Raul et Lionel Messi (71) et aura forcément des envies de filets qui tremblent.

Le petit Poucet helvète espère grapiller au moins un point face à l'ogre madrilène pour ensuite aller se mesurer à Liverpool, pour ce qui pourrait constituer la petite finale du groupe pour le deuxième billet qualificatif.

Les Suisses ont déjà réussi pareil exploit en s'extirpant lors de la saison 2011/2012 d'un groupe où figuraient Manchester United et Benfica, les Anglais passant à la trappe.

Breel Donald Embolo, 17 ans et du talent

Le FC Bâle s'était ensuite lourdement cassé les dents en 8e de finale sur le futur finaliste, le Bayern Munich, s'inclinant 7-0 au match retour après l'avoir pourtant emporté (1-0) à l'aller au St-Jakob Park.

En 2003, le club quart de finaliste de la Coupe des clubs champions en 1974 (éliminé par le Celtic Glasgow), avait aussi créé la surprise en écartant déjà les Reds de Liverpool ainsi que le Spartak Moscou, juste devancé par le FC Valence.

Les Suisses avaient ensuite été éliminés à l'issue de la 2e phase de groupe, terminant 3e de leur groupe, à égalité de points avec le 2e, la Juventus.

Alors que le pays nage dans le bonheur après la victoire historique de ses tennismen dimanche en finale de la Coupe Davis contre la France, l'optimisme est de rigueur à Bâle. L'équipe reste sur cinq larges victoires d'affilée toutes compétitions confondues, dont une face aux Bulgares de Ludogorets (4-0) et la dernière dimanche en championnat face à Aarau (3-0).

L'homme en forme du moment se nomme Breel Donald Embolo. L'attaquant d'origine camerounaise de 17 ans (1,80 m; 75 kg) flambe littéralement. Auteur de quatre buts sur les cinq derniers matches, c'est lui avait ouvert le score contre Ludogorets le 4 novembre lors de la 4e journée de C1. Le grand espoir du football suisse a également trouvé l'ouverture en championnat contre Vaduz (4-0) et contre Aarau.

Embolo vient du reste de prolonger son contrat jusqu'à la fin 2017, tout comme son compère de l'attaque, le capitaine Marco Streller qui a lui prolongé d'un an jusqu'en juin 2016. Avant de prolonger le rêve en Ligue des champions ?

Fifa.com (25/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 11 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 32 Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 21 ... 32  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum