Le forum de JS-Kabylie.fr (Jeunesse Sportive de Kabylie)
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -55%
Remise de 50% sur le tractopelle de chantier à ...
Voir le deal
10 €

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Page 18 sur 32 Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19 ... 25 ... 32  Suivant

Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 17 Fév - 21:34

Real - Ancelotti : "J'ai confiance en mon équipe"

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 2520198_full-lnd

Cristiano Ronaldo, bien physiquement dimanche en championnat, n'a plus "qu'à retrouver le chemin des filets", a estimé mardi l'entraineur du Real Madrid Carlo Ancelotti, à la veille du 8e aller de C1 sur la pelouse de Schalke.

Après deux matches de suspension, CR7 n'a pas marqué lors des deux dernières sorties en championnat, devant se contenter d'une passe décisive dimanche pour le but de Karim Benzema contre le Deportivo (2-0).


Comment se présente Cristiano Ronaldo, qui est dans une mauvaise passe?
Contre le Deportivo (2-0, dimanche), il a été meilleur, il a répondu présent dans l'intensité du jeu. Je crois qu'il est en constante progression. Il ne lui manque plus qu'à retrouver le chemin des filets et je pense qu'il aura une bonne occasion dès demain.

Comment est l'équipe en termes de motivation, dans une semaine importante?
La motivation est déjà très grande en championnat, car nous sommes leaders. Et quand vous êtes en tête, il n'y a pas meilleure motivation que de vouloir le rester. C'est la même chose en Ligue des champions, car nous sommes tenants du titre et nous voulons tout faire pour triompher encore une fois. On était venu ici l'an passé avec le rêve de triompher. On revient avec le même rêve. C'est difficile, presque impossible, mais il faut essayer. C'est une semaine très importante parce que, après la défaite (4-0) contre l'Atletico, il fallait vite réagir car sinon cela aurait pu avoir des conséquences sur le reste de la saison. On a gagné contre le Deportivo, on veut répéter demain contre Schalke puis contre Elche en fin de semaine.

Pepe est-il prêt pour ce match, et envisagez-vous un changement de système face à un Schalke défensif?
Pepe jouera. J'ai un doute entre Silva et Illaramendi, mais l'un des deux jouera. Schalke a changé son style de jeu par rapport à l'an passé. Il faudra voir s'ils jouent à trois ou quatre défenseurs. Pour nous, ce sera une question d'intensité offensive et défensive. C'est ce que nous recherchons: un match très intensif pour récupérer très rapidement le ballon en défense et trouver la profondeur en attaque. J'ai confiance en mon équipe.

Fifa.com (17/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 17 Fév - 21:47

LIVE : 8ème de finale (1)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 17 février 2015
46' : Paris SG 0 - 1 Chelsea FC .................. Branislav Ivanovic (36')
46' : Shakhtar Donetsk 0 - 0 Bayern Munich

Mercredi 18 février 2015
20h45 : Schalke 04 - Real Madrid
20h45 : FC Bâle - FC Porto

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 17 Fév - 21:57

LIVE : 8ème de finale (1)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 17 février 2015
55' : Paris SG 1 - 1 Chelsea FC .................. Edinson Cavani (55') - Branislav Ivanovic (36')
55' : Shakhtar Donetsk 0 - 0 Bayern Munich

Mercredi 18 février 2015
20h45 : Schalke 04 - Real Madrid
20h45 : FC Bâle - FC Porto

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 17 Fév - 22:36

LIVE : 8ème de finale (1)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 17 février 2015
FIN : Paris SG 1 - 1 Chelsea FC .................. Edinson Cavani (55') - Branislav Ivanovic (36')
FIN : Shakhtar Donetsk 0 - 0 Bayern Munich


Mercredi 18 février 2015
20h45 : Schalke 04 - Real Madrid
20h45 : FC Bâle - FC Porto

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 18 Fév - 19:04

Le Bayern, à dix, ramène un nul d'Ukraine

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 2525106_full-lnd

Le Bayern Munich, bien que réduit à dix après l'exclusion de Xabi Alonso (66), a fait match nul (0-0) face au Shakhtar Donetsk, mardi à Lviv, en 8e de finale aller de la Ligue des champions.

L'équipe de Pep Guardiola, où Franck Ribéry fêtait sa première titularisation de l'année, n'a pu concrétiser sa domination territoriale mais peut envisager avec sérénité le match retour le 11 mars dans son Allianz Arena.

Sans but, la rencontre a été marquée par 7 avertissements sanctionnant de rudes contacts, dont ceux de Xabi Alonso qui, pour son 100e match de ligue des champions, devait abandonner ses partenaires à la 66e minute.

C'est la 2e fois cette saison que le Bayern termine un match de C1 à dix après celui à Manchester City pour l'unique défaite (3-2) en phase de poules.

Si l'attaque bavaroise, auteur d'un feu d'artifice samedi contre Hambourg (8-0), n'a pas trouvé l'ouverture, la défense, avec le retour de Jerome Boateng après 2 matches de suspension en championnat, a tenu en respect Luiz Adriano, le Brésilien aux 9 buts en phase de poules.

Le Shakhtar en exil
Le Shakhtar de Mircea Lucescu était encore contraint à l'exil à Lviv, à plus d'un millier de kilomètres de sa base, en raison du conflit armé entre les forces séparatistes et Kiev.

Malgré la maitrise du ballon, le champion 2013 n'est pas parvenu à déstabiliser la défense d'une équipe ukrainienne dont c'était le premier match officiel depuis plus de deux mois en raison de l'hiver.

Trouvé par Arjen Robben, très à l'aise sur son flanc droit où il fait des malheurs en Bundesliga, Bastian Schweinsteiger, dont c'était le 100e match en compétitions européennes reprenait de volée du droit mais le ballon filait à gauche du cadre ukrainien (2).

Une demi-heure plus tard, profitant d'un contre, Ribéry servait Müller dans l'axe mais le champion du monde manquait sa reprise (31).

La tension était toujours palpable au retour des vestiaires, "Kaiser Franck" ayant du mal à contenir ses nerfs face au mauvais traitement infligé notamment par Douglas Costa, dont un coup de coude au visage (58).

Guardiola lançait Holger Badstuber dans la bataille à la place de Muller (69), trois minutes après l'expulsion de Xabi Alonso qui déjà averti à la 24e minute, plaçait un nouveau tacle illégal qui lui valait d'être renvoyé au vestiaires (66).

L'entrée de Robert Lewandowski, à la place de Mario Götze, ne parvenait pas à percer la défense ukrainienne qui semblait, tout comme le public, se satisfaire de tenir en échec le champion d'Europe 2013.

Fifa.com (17/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 18 Fév - 19:05

PSG - Cavani forte tête

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 2525151_full-lnd

En proie au doute ces dernières semaines, frustré par son jeu et sa maladresse devenue trop chronique, Edinson Cavani a répondu de la meilleure façon mardi en marquant le but égalisateur pour le Paris SG contre Chelsea (1-1), en 8e de finale aller de la Ligue des champions.

Jamais avare de ses efforts, qui le poussent un peu trop souvent à perdre sa lucidité dans le dernier geste, celui du buteur, le seul justement qui compte et pour lequel il a été acheté 64 millions d'euros à l'été 2013, l'Uruguayen a été payé au meilleur moment contre les Blues.

Dans ce match, plus que pour n'importe quel autre dans l'actuelle saison parisienne en attendant la seconde manche à Londres, il devait enfin montrer un premier vrai retour sur investissement et l'a superbement fait en marquant ce but qui maintient un petit espoir de qualification aux Parisiens.

Sa tête piquée, après un parfait timing au nez et à la barbe de la charnière anglaise Terry-Cahill qui avait fait si mal au PSG en première période, en étant à l'origine de l'ouverture du score but d'Ivanovic (36e), a été un modèle d'exécution (55e).

Ce but est surtout le sixième en sept matches de Ligue des champions cette saison, un bilan pour l'heure très satisfaisant et qui tranche avec la fausse impression d'un attaquant qui ne marque pas tant que ça, si on considère que 17 buts en 34 matches toutes compétitions confondues sont un rendement insuffisant.

Cavani dans ce qu'il propose de meilleur, probablement, avec ce jeu de tête toujours précis, toujours dangereux comme en avait déjà témoigné celle qui a obligé Courtois à une parade après un corner au premier poteau de Lavezzi (33e).

C'est encore de la tête qu'il a su être présent dans des phases défensives pour repousser quelques centres anglais (19e, 78e), démontrant qu'il est de ces joueurs qui ne savent pas s'économiser.

A quelques millimètres du doublé
Voir Cavani à ce niveau de performance dans un match si important prouve surtout les ressources mentales d'un attaquant qui apparaissait si mal dans son football que même Laurent Blanc, il y a dix jours, avait appelé son équipe, son staff et lui même à "l'aider" à retrouver sa confiance.

Une tactique vraisemblablement autrement plus payante que celle qui a consisté quelque jours plus tôt à sortir l'Uruguayen en plein match contre Rennes, les sifflets du Parc des Princes enfonçant le clou.

Cavani était alors au plus bas de ses contre-performances, avec une série de quatre matches sans but, sa plus mauvaise en un an et demi à Paris, qui trouvait son paroxysme contre Lyon avec deux grosses occasions manquées et non pardonnées, pas plus que sa mésentente persistante avec Ibrahimovic.

Mais l'Uruguayen, qui a su se relancer avec un but contre Caen samedi dernier en championnat, savait que ces retrouvailles avec Chelsea seraient propices à plus d'une revanche à prendre, entre autre celle du quart de finale retour de la précédente édition où il n'avait pas répondu présent (0-2) en l'absence de Zlatan.

L'envie était donc bien là, mais décuplée, le voyant plus souvent participer à la construction du jeu parisien, tenter des décalages même s'ils n'ont pas toujours été heureux comme celui vers Van der Wiel (14e), et même quelques dribbles osés face à l'entrejeu adverse (62e).

En fin de seconde période, il a été à quelques millimètres, après un double contact dans la surface en guise d'exploit personnel, d'un deuxième but qui aurait mis Paris sur de bien meilleures bases avant le match retour.

Mais Paris sait au moins désormais que Cavani sait répondre présent dans les grands rendez-vous. La seconde manche à Stamford Bridge en sera un.

Fifa.com (17/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 18 Fév - 19:06

Le PSG peut encore y croire

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 2525153_full-lnd

Le Paris SG a conservé ses chances de qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions, avec un match nul 1-1 contre Chelsea, assez mal payé au vu des nombreuses occasions obtenues par le club de la capitale.

Il y aurait donc de l'espoir à 1-1, alors qu'une victoire 3-1 n'avait pas suffi la saison dernière?

Oui, parce que Paris a vraiment bousculé le Chelsea de José Mourinho, mais l'idée première était de ne pas prendre de but et c'est raté.

Quand on disait avant le match qu'avec Chelsea le danger pouvait venir de partout, on ne pensait pas vraiment à ça: centre de la gauche du défenseur central Terry, remise en aile de pigeon de son collègue de charnière Cahill et but de la tête d'Ivanovic, latéral droit aux statistiques démentielles (28 buts et 21 passes décisives avec Chelsea).

Sur le coup, les défenseurs des Blues ont merveilleusement attaqué, mais ceux de Paris en revanche n'ont pas spécialement bien défendu, déstabilisés par ce deuxième ballon sur lequel les jaunes étaient en nombre dans la surface.

Les hommes de Mourinho marquaient là sur leur première occasion, et c'était sévère pour des Parisiens qui eux avaient déjà inquiété trois fois Courtois.

Dès la 11e minute, Matuidi puis Ibrahimovic butaient coup sur coup sur le grand Belge, à chaque fois de la tête. Et c'est encore de la tête que Cavani obligeait l'ancien gardien de l'Atletico Madrid à une belle parade à l'horizontale (34).

L'égalisation parisienne, méritée, a justement été signée par l'Uruguayen.

Le pari David Luiz

A la 55e minute, encerclé par cinq joueurs jaunes statiques et qui vont entendre parler du pays lors du debriefing de Mourinho, il reprenait d'une superbe tête piquée un très bon centre de Matuidi.

Il fallait bien ça pour tromper Courtois, finalement préféré à Cech et qui a été prépondérant dans le résultat ramené par les Londoniens.

Après une double occasion Ibrahimovic-Lavezzi (60), il claquait ainsi encore une tête de David Luiz (66), puis dans le temps additionnel mettait en échec Ibrahimovic.

Pour les Parisiens, le résultat est donc moyen, mais la manière est encourageante. Amoindris par des absences et méfiants face à une équipe renforcée par rapport à la saison dernière, ils ont tenu le choc et restent en vie.

Laurent Blanc avait pour l'occasion tenté le pari David Luiz au milieu, avec Marquinhos, finalement apte, en défense centrale.

A ce poste qu'il occupait régulièrement avec Chelsea, le Brésilien a plutôt convaincu, utile pour couper la relation Fabregas-Costa et précieux par son jeu long avisé. Mais il est un peu en retard sur le but d'Ivanovic.

De l'autre côté du terrain, Ibrahimovic a lui abandonné pour un soir son costume de grand organisateur pour s'installer franchement en pointe et livrer un duel de gaillards avec Terry et Cahill, qu'il a souvent dominés dans les airs, une référence.

Paris peut sans doute regretter une première période timide, où il a manqué d'un peu de folie et de justesse technique sur quelques coups.

Mais l'équipe de Laurent Blanc s'est aussi donné quelques idées pour le match retour du 11 mars. Même si Mourinho et Courtois ont le profil des parfaits briseurs de rêve, Paris peut encore y croire.

Fifa.com (17/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 18 Fév - 19:10

PSG - Blanc : "Mon grand regret c'est d'en prendre un"

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 2525162_full-lnd

L'entraîneur du Paris SG Laurent Blanc a évoqué mardi son "grand regret" d'avoir encaissé un but contre Chelsea (1-1), estimant que son équipe n'avait pas été payée d'un "bon, voire très bon" match, en 8e de finale aller de la C1.

Peut-on dire que vous n'avez pas été payé ?
Oui, on peut. Le score n'est pas à notre avantage, mais je suis très satisfait du match. Seul le but pris nous empêche de réaliser ce qu'on voulait faire. Mais il y a beaucoup de choses très positives. Simplement, le score, et c'est ce qui compte à la fin, nous est défavorable et le match retour sera très compliqué. Mon grand regret c'est d'en prendre un. Toute la semaine, on se demande comment bloquer Hazard, Diego Costa ou Willian et finalement c'est Terry qui centre, Cahill qui fait une aile de pigeon sans savoir où elle va et Ivanovic qui marque. C'est le charme du foot.

Par rapport au 3-1 de l'année dernière, vous savez au moins que vous êtes obligés d'attaquer...
Je veux bien, pourquoi pas. Mais j'aurais préféré gagner 3-1, je vous le garantis. On fait un meilleur match que l'année dernière. Chelsea a été quasi inexistant offensivement et on n'a presque rien concédé. C'est intéressant. L'idée première était d'être solide dans les duels, dans la gestion des contres et ça a été très bien réalisé ce soir. On est tombé aussi sur un grand gardien. Mais le match est bon, voire très bon. On a un peu de temps pour penser au match retour. Chelsea a un léger avantage et joue à domicile. Mais vu leur qualité de contres, il faudra encore être très solide parce que je sais qu'on peut marquer partout en Europe, même si on ne l'avait pas fait l'année dernière à Stamford Bridge.

Etes-vous satisfait du match de David Luiz au milieu ?

Oui. Il a amené de la rigueur, de l'agressivité, de l'impact. La préparation du match a été très compliquée avec des incertitudes autour de nombreux joueurs. On voulait s'imposer avec notre philosophie de jeu mais on voulait aussi casser les contres. Avec Cabaye et Motta forfaits, je n'avais pas beaucoup de solutions pour ça. On a aussi pu prendre cette décision parce qu'on a eu la bonne surprise que Marquinhos soit disponible.

Cavani a enfin marqué dans un grand match...

C'est un grand joueur. Il faut le démontrer match après match, saison après saison. Il a eu une petite crise de confiance. Il travaille beaucoup, il se remet en cause et ça a payé. Il a comme d'habitude été généreux et il a été efficace devant le but. Mais ce n'est pas une surprise que Cavani marque des buts. Il ne faut pas tout remettre en question quand il est un peu en perte de confiance.

Fifa.com (17/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 18 Fév - 19:11

Chelsea - Mourinho encense ses gardiens et défend Hazard

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 2525146_full-lnd

L'entraîneur de Chelsea José Mourinho a jugé mardi que ses deux gardiens de but, le titulaire Thibaut Courtois et le remplaçant Petr Cech, étaient "phénoménaux" et a aussi défendu Eden Hazard, victime de nombreuses fautes.

"Si le foot était un jeu qui se joue à neuf plus deux gardiens, personne n'aurait la moindre chance contre nous. Ils sont phénoménaux tous les deux", a répondu Mourinho à une question sur la performance de Courtois.

Son homologue parisien Laurent Blanc a lui aussi été élogieux. "Chelsea a la chance de posséder deux gardiens de très, très haut niveau. Courtois, malgré sa grande taille, est très rapide dans ses interventions notamment au sol. Ce soir encore il fait des arrêts réflexes à une vitesse incroyable", a dit Blanc.

Mourinho a par ailleurs répondu à une question sur les neuf fautes dont a été victime Hazard mardi.

"Je suis un peu surpris par la question. Vous en parlez un soir de Ligue des Champions mais on est déjà à plus de 20 matches en Premier League et ce n'est pas différent. Pourtant vous n'en parlez jamais", a-t-il dit.

"On l'a vu ce soir avec la faute de Verratti. Un autre joueur aurait plongé, se serait roulé au sol, aurait crié et réclamé un carton jaune. Mais ce gamin est pur et quand il tombe c'est pour une bonne raison", a-t-il ajouté.

"Tout le monde sait que c'est un super joueur et que l'adversaire doit le surveiller. Mais c'est aussi un problème en Angleterre. Donc pour le protéger il faut donner des avertissements et suivre les règles du foot, c'est aussi simple que ça", a-t-il conclu.

Fifa.com (17/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 18 Fév - 19:22

Chelsea - Un Courtois bien malpoli

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 2454145_full-prt

Le gardien de Chelsea Thibaut Courtois, titillé par José Mourinho avant le 8e de finale aller de Ligue des champions contre le Paris SG, s'est montré mardi un invité particulièrement malpoli, en repoussant quasiment toutes les occasions de son hôte (1-1).

"Si le foot était un jeu qui se joue à neuf plus deux gardiens, personne n'aurait la moindre chance contre nous", a réagi son entraîneur portugais, qui peut en effet compter sur deux fantastiques gardiens avec le titulaire Courtois et le remplaçant tchèque Petr Cech. "Ils sont phénoménaux tous les deux et Courtois l'a encore été, en faisant 2-3 arrêts décisifs", a ajouté Mourinho.

Dominés au Parc des Princes, les Blues s'en sont remis à leur immense portier belge (1,97 m) de 22 ans, dont la multiplication des parades place son équipe en situation avantageuse avant le match retour.

Celui-ci a notamment réalisé un double arrêt devant Blaise Matuidi et Zlatan Ibrahimovic à la 11e minute, puis un autre sur une tête d'Edinson Cavani à la 34e, avant de dégoutter le grand Suédois à deux reprises en seconde période (60, 90+2). Il n'a juste rien pu faire sur l'égalisation de l'Uruguayen à la reprise.

Le digne descendant de Michel Preud'homme et Jean-Marie Pfaff ayant refusé de s'incliner, son adversaire Laurent Blanc n'a pu éviter de le faire à sa place.

"Courtois, malgré sa grande taille, est très rapide dans ses interventions notamment au sol. Ce soir encore, il fait des arrêts réflexes à une vitesse incroyable", a regretté l'entraîneur parisien.

"Leur gardien a fait du super boulot, on ne peut pas lui retirer ça. C'est la classe mondiale, il l'a montré. On va voir comment on peut faire au retour pour le battre", a poursuivi Ibra, rarement aussi élogieux avec ses adversaires.

José Mourinho peut donc se frotter les mains, il a encore une fois réussi son coup.

Concurrence saine
Car Courtois, piqué au vif d'avoir été devancé par Cech lors du match précédent contre Everton (1-0) après un coup de moins bien contre Manchester City (1-1), a réagi avec classe et orgueil.

"Il vient de jouer des matches où il a dû rester très concentré. Dans ce cas, il peut y avoir de la fatigue physique, mais aussi nerveuse", avait minaudé le Portugais pour se justifier.

Discret après ses trois ans de prêt à l'Atletico Madrid avec lequel il a atteint la finale de la C1 au printemps, le portier réalise pourtant une très belle première saison à Londres. En janvier, il a quasiment à lui tout seul éliminé Liverpool en deux manches de la Coupe de la Ligue.

La concurrence avec Cech se passe bien et le Belge aux 27 sélections profite d'un environnement apaisé pour s'épanouir.

Malheureusement pour lui, le PSG a été victime d'un joueur en état de grâce, alors que son efficacité est un peu moins spectaculaire depuis le changement d'année. En six matches en 2015, il en a ainsi fini un seul match sans encaisser de but. Depuis janvier, il en a même déjà pris neuf, dont cinq contre Tottenham, même si sa responsabilité n'était pas engagée.

En 27 matches depuis son arrivée, il ne compte même "que" 11 "clean sheets", contre sept en 13 rencontres pour sa vieillissante et exemplaire doublure tchèque de 32 ans.

Il n'y a plus qu'à espérer pour le PSG que le 11 mars à Stamford Bridge l'ancien gardien de Genk, défenseur gauche à ses tout débuts, connaîtra un jour sans au match retour.

Fifa.com (18/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 18 Fév - 19:25

Le PSG sur l'air de la revanche et de l'orgueil

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 2525091_full-lnd

Le Paris SG est en situation défavorable après le match nul 1-1 concédé mardi face à Chelsea en 8e de finale aller de la Ligue des Champions, mais les choix de Laurent Blanc, la performance de Cavani et l'orgueil d'anciens blessés comme Ibrahimovic ou Marquinhos sont très encourageants.

. Les bons choix de Blanc
Le rappel de la confrontation de la saison dernière, où José Mourinho lui avait donné la leçon, les critiques après la cascade de blessures lors du match de championnat contre Caen samedi: Laurent Blanc était sous pression avant d'affronter Chelsea et son coach aux deux Ligues des Champions.

Mais l'ancien sélectionneur des "Bleus" a plutôt bien mené sa barque, avec un pari fort dans son 11 de départ, qui s'est avéré payant.

Avec le forfait de Motta, Blanc aurait en effet pu installer Verratti en N.6 et titulariser Rabiot. Mais il a choisi de bousculer ses schémas habituels en installant David Luiz au milieu de terrain et en associant Marquinhos à Thiago Silva en charnière.

"Il a amené de la rigueur, de l'agressivité, de l'impact", a dit Blanc à propos de l'ancien de Chelsea, qui n'avait encore jamais joué à ce poste sous le maillot parisien.

Défensivement dissuasif, le Brésilien a aussi été très utile par la qualité de son jeu long, une arme qui a gêné les "Blues". Et sa présence a permis de libérer Verratti et Matuidi, tous deux très bons mardi, notamment le Français, qui a peut-être réussi sa meilleure prestation de la saison.

. La revanche de Cavani
Régulièrement critiqué pour sa maladresse et son absence dans les grands matches, Edinson Cavani a lui aussi apporté une réponse éclatante.

Son but d'une superbe tête piquée permet au PSG d'y croire encore, et sa performance globale a été remarquable, avec deux autres grosses occasions et un travail de sape constant, qui a épuisé la défense londonienne.

"Il a comme d'habitude été généreux et il a été efficace devant le but. Mais ce n'est pas une surprise que Cavani marque des buts. Il ne faut pas tout remettre en question quand il est un peu en perte de confiance", a plaidé Blanc.

Son capitaine Thiago Silva lui aussi a soutenu "El Matador". "Moi aussi j'ai été critiqué et j'ai fait en sorte de répondre en étant performant. Pour Cavani c'est pareil, quand vous le critiquez il marque un but. Alors continuez à le critiquer et il marquera encore", a-t-il lancé.

Pour Cavani, la revanche est d'autant plus belle que le quart de finale retour de la saison dernière face à Chelsea lui restait forcément en travers de la gorge. Ce soir-là, il avait manqué deux immenses occasions qui auraient pu qualifier Paris. Le match retour, le 11 mars à Stamford Bridge, lui permettra peut-être d'exorciser définitivement ce souvenir.

. L'orgueil des blessés
Le choix de Blanc d'aligner David Luiz au milieu de terrain n'a été possible que parce que Marquinhos était finalement apte. Sorti samedi sur blessure, le jeune Brésilien a longtemps figuré parmi les absents probables pour ce match. Mais il a courageusement tenu sa place et a rendu une copie très propre.

A ses côtés, Thiago Silva a confirmé que sa montée en puissance se poursuivait et qu'il n'était plus très loin de son meilleur niveau. Il n'a laissé que des miettes au "dur" Diego Costa.

Enfin, Ibrahimovic a lui aussi paru sur la voie de la grande forme physique. Depuis quelques matches déjà, le Suédois semblait plus léger et moins pataud que dans les semaines qui ont suivi son retour après sa talagie.

Mardi, il a régné dans le domaine aérien lors d'un match qu'il a pour une fois disputé tel un avant-centre à l'ancienne. Mais il n'a pas marqué. Ibra marque trop peu dans les matches à élimination directe de Ligue des Champions. Le reproche est récurrent, mais il reste le match retour. Au moins.

Fifa.com (18/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 18 Fév - 20:44

LIVE : 8ème de finale (1)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mercredi 18 février 2015
20h45 : Schalke 04 - Real Madrid
20h45 : FC Bâle - FC Porto


Mardi 17 février 2015
FIN : Paris SG 1 - 1 Chelsea FC .................. Edinson Cavani (55') - Branislav Ivanovic (36')
FIN : Shakhtar Donetsk 0 - 0 Bayern Munich

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 18 Fév - 21:03

LIVE : 8ème de finale (1)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mercredi 18 février 2015
15' : Schalke 04 0 - 0 Real Madrid
15' : FC Bâle 1 - 0 FC Porto ..................... Derlis Gonzalez (11')



Mardi 17 février 2015
FIN : Paris SG 1 - 1 Chelsea FC .................. Edinson Cavani (55') - Branislav Ivanovic (36')
FIN : Shakhtar Donetsk 0 - 0 Bayern Munich

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 18 Fév - 21:14

LIVE : 8ème de finale (1)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mercredi 18 février 2015
30' : Schalke 04 0 - 1 Real Madrid ............... Cristiano Ronaldo (26')
30' : FC Bâle 1 - 0 FC Porto ..................... Derlis Gonzalez (11')


Mardi 17 février 2015
FIN : Paris SG 1 - 1 Chelsea FC .................. Edinson Cavani (55') - Branislav Ivanovic (36')
FIN : Shakhtar Donetsk 0 - 0 Bayern Munich

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 18 Fév - 21:35

LIVE : 8ème de finale (1)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mercredi 18 février 2015
MIT : Schalke 04 0 - 1 Real Madrid ............... Cristiano Ronaldo (26')
MIT : FC Bâle 1 - 0 FC Porto ..................... Derlis Gonzalez (11')


Mardi 17 février 2015
FIN : Paris SG 1 - 1 Chelsea FC .................. Edinson Cavani (55') - Branislav Ivanovic (36')
FIN : Shakhtar Donetsk 0 - 0 Bayern Munich

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 18 Fév - 21:56

LIVE : 8ème de finale (1)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mercredi 18 février 2015
50' : Schalke 04 0 - 1 Real Madrid ............... Cristiano Ronaldo (26')
50' : FC Bâle 1 - 0 FC Porto ..................... Derlis Gonzalez (11')


Mardi 17 février 2015
FIN : Paris SG 1 - 1 Chelsea FC .................. Edinson Cavani (55') - Branislav Ivanovic (36')
FIN : Shakhtar Donetsk 0 - 0 Bayern Munich

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 18 Fév - 22:24

LIVE : 8ème de finale (1)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mercredi 18 février 2015
80' : Schalke 04 0 - 2 Real Madrid ............... Cristiano Ronaldo (26'); Marcelo (79')
80' : FC Bâle 1 - 1 FC Porto ..................... Derlis Gonzalez (11') - Danilo (P. 79')


Mardi 17 février 2015
FIN : Paris SG 1 - 1 Chelsea FC .................. Edinson Cavani (55') - Branislav Ivanovic (36')
FIN : Shakhtar Donetsk 0 - 0 Bayern Munich

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 18 Fév - 22:40

LIVE : 8ème de finale (1)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mercredi 18 février 2015
FIN : Schalke 04 0 - 2 Real Madrid ............... Cristiano Ronaldo (26'); Marcelo (79')
FIN : FC Bâle 1 - 1 FC Porto ..................... Derlis Gonzalez (11') - Danilo (P. 79')



Mardi 17 février 2015
FIN : Paris SG 1 - 1 Chelsea FC .................. Edinson Cavani (55') - Branislav Ivanovic (36')
FIN : Shakhtar Donetsk 0 - 0 Bayern Munich

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Jeu 19 Fév - 15:11

Le Real tout en contrôle à Schalke

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 2525590_full-lnd

Cristiano Ronaldo a retrouvé le chemin du but pour guider le Real Madrid à la victoire sur Schalke 04 (2-0), sa 10e de rang en Ligue des champions, en 8e de finale aller, mercredi au Veltins Arena.

L'équipe de Carlo Ancelotti peut voir la vie en rose (comme sa tenue du soir) pour la seconde manche au Bernabeu le 10 mars, en quête d'une défense de titre encore jamais réalisée dans cette compétition.

"Je pense que mon équipe a bien joué. On n'a commencé sur un gros rythme mais on a controlé la partie et, même si on a failli concéder le nul, on s'est montré patient pour saisir les occasions", a déclaré le coach des Merengue.

Sans briller, le Real a maitrisé sa quatrième victoire en 28 voyages en terre allemande, face au 4e de Bundesliga, courageux mais manquant clairement d'expérience, qui pouvait se satisfaire d'avoir évité le naufrage (6-1) comme l'an dernier au même stade de la compétition.

Ronaldo était très attendu pour cette rencontre: parce qu'il traversait une crise personnelle et n'avait pas le rendement habituel de "CR7", sans but depuis 4 matches. Sifflé par le public local dès qu'il touchait le ballon ou était à terre, le triple ballon d'Or a répondu de la plus belle manière en ouvrant la marque en reprenant de la tête un centre de Carvajal (26).

Son 6e but depuis le début de la compétition, le 73e de sa carrière en C1 lui permettant de revenir à deux longueurs du record détenu par son "meilleur ennemi" argentin Lionel Messi, et à une longueur du record de buts en compétitions européennes de Raul, l'ancienne gloire madrilène passée également à Schalke 04.

Le Portugais a aussi fait parler la poudre d'un coup-franc de 25 m, sa frappe enroulée du droit étant détournée par une parade du gardien jeune gardien Timon Wellenreuther (25) pour ses débuts sur la grande scène européenne à l'age de 19 ans.

Casillas sauvé par la barre
Entre-temps, Schalke 04 avait perdu son artilleur Klaas Jan Huntelaar. Le Néerlandais, qui avait mis Casillas à contribution (25) sur une frappe croisée, a quitté ses partenaires en boitant (35), terme de son retour en jeu (suspendu en Bundesliga).

Le Real a aussi la chance qui sourit aux grands champions: Casillas était sauvé par sa barre transversale sur une frappe du jeune Felix Platte, le Japonais Uchida voyant sa reprise freinée par Marcelo (74). Sauveur, ce dernier était ensuite l'auteur du break cinq minutes plus tard: Ronaldo éliminait Uchida et décalait pour le Brésilien dont la superbe frappe du droit terminait sa course dans la lucarne gauche du portier allemand (79).

Avec cette deuxième victoire de rang, trois jours après celle contre le Deportivo, les Merengue s'éloignent de leur période grise marquée par le 4-0 encaissé face à l'Atletico et peuvent envisager plus sereinement leur déplacement à Elche pour défendre leur rang de leader.

Varane, qui retrouvait Pepe à ses côtés en charnière centrale, a fait un match sûr alors Karim Benzema n'a pas eu son rendement habituel jusqu'à son remplacement par Javier Hernandez (77), peut-être affaibli par un rhume comme l'évoquait le quotidien espagnol AS.

Fifa.com (18/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Jeu 19 Fév - 15:38

Le Real lancé, Porto bien parti

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 2525602_full-lnd

Les 8e de finale aller de la Ligue des champions disputés mercredi ont vu le Real Madrid s'ouvrir les portes de la qualification en s'imposant 2-0 sur la pelouse de Schalke 04, et le FC Porto, auteur du nul 1-1 à Bâle se placer en ballottage favorable.

Le Real a effectué un grand pas vers les quarts de finale en s'imposant 2-0 à Gelsenkirchen, avant de recevoir Schalke le 10 mars à Santiago Bernabeu au match retour.

S'ils n'ont pas été aussi irresistibles que l'an passé (victoire 6-1 à l'aller au même stade de la compétition), les Madrilènes ont pu compter sur le talent de Cristiano Ronaldo et de Marcelo, les buteurs du soir, pour à nouveau ruiner les espoirs de Schalke.

En ouvrant la marque de la tête (26e), le Ballon d'Or portugais a inscrit son 76e but dans une compétition européenne (73 en C1 à deux unités du record de Messi) et revient à un tout petit but du record toujours détenu par Raul toutes compétitions européennes de clubs confondues.

Dans l'autre 8e du soir, Bale a concédé le match nul au FC Porto sur sa pelouse en se faisant rejoindre dans les dernières minutes de jeu sur un penalty inscrit par Danilo (79) après une main malheureuse d'un défenseur suisse dans sa surface.

Tout reste ouvert pour la qualification, mais Porto qui n'a plus accédé aux quarts depuis 2009, part en ballottage favorable en recevant dans son stade du Dragon le match retour le 10 mars.

Les quatre derniers 8e de finale auront lieu mardi 24 et mercredi 25 de la semaine prochaine.

Huitièmes de finale aller

Déjà joués

Paris SG (FRA) - Chelsea (ENG) 1 - 0
Shakhtar Donetsk (UKR) - Bayern Munich (GER) 0 - 0
Schalke (GER) - Real Madrid (ESP) 0 - 2
Bâle (SUI) - Porto (POR) 1 - 1

A jouer
Mardi 24 février
Manchester City (ENG) - Barcelone (ESP)
Juventus Turin (ITA) - Borussia Dortmund (GER)

Mercredi 25 février

Bayer Leverkusen (GER) - Atletico Madrid (ESP)
Arsenal (ENG) - Monaco (FRA)

Fifa.com (18/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Jeu 19 Fév - 15:39

Porto ramène un nul au courage

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 2525607_full-lnd

A l'issue d'une rencontre qu'il a totalement dominée, le FC Porto, grâce à un pénalty de Danilo en seconde période, a ramené mercredi de Bâle un match nul (1-1) qui lui ouvre les portes des quarts de finale de la Ligue des champions.

Comme il y a trois ans, le champion de Suisse a longtemps cru pouvoir virer en tête à l'issue de ce premier acte des 8e de finale. Le 22 février 2012, les Bâlois avaient en effet créé la surprise en dominant le Bayern Munich (1-0) avant de s'écrouler au retour en Bavière (7-0).

Jusqu'à la 79e minute, le FCB, contre le cours du jeu, a mené au score, grâce à un but inscrit dès la 11e minute sur sa première incursion. Lancé par Fabian Frei depuis sa moitié de terrain, Derlis Gonzalez résistait au retour de Maicon et d'Alex Sandro pour tromper le gardien brésilien Fabiano d'un extérieur du droit le long du poteau (1-0, 11), un but qui ressemblait en tout point à celui inscrit par le Paraguayen contre les Bulgares de Ludogorets (4-0) en phase de poule.

International de seulement 20 ans, à Bâle depuis mai dernier, Gonzalez inscrivait là son 3e but en Ligue des champions et plaçait les Rhénans, soutenus par près de 35.000 supporteurs, en position idéale. Mais au cours de l'action, l'attaquant percutait le genou de Fabiano et un quart d'heure plus tard, devait céder sa place à Davide Calla.

Suisses acculés
Particulièrement prolifique en phase de poule (19 buts en 6 matches), Porto, sans imagination, butait inlassablement sur l'axe central de la solide défense Suisse. Brahimi, pas vraiment dans un grand soir et contrarié par un marquage serré, s'est hasardé ainsi à faire une passe involontaire à Zuffi à 30 mètres de ses buts mais sans conséquence (34). L'Algérien, auteur de cinq buts cette saison en Ligue des champions mais dont le match s'est résumé à un tir de 20 mètres sans danger pour Vaclik (40) cédait finalement sa place à Quaresma à l'heure de jeu.

Au retour des vestiaires, les Portugais croyaient bien avoir fait le plus dur: Casemiro reprenait de près une balle repoussée par Vaclik suite à un corner (48). Mais après consultation de ses assistants, l'arbitre anglais Mark Clattenburg refusait le but pour hors-jeu de deux joueurs portugais dont Martinez.

Acculé sur son but, Bâle semblait pouvoir s'en tirer, comme à la 64e minute quand Martinez se défaisait de Xhaka mais ratait son lob.

Mais pour une main de Samuel dans sa surface, l'arbitre sifflait un pénalty que Danilo transformait (1-1, 79), un but qui change tout avant le retour le 10 mars à l'Estadio do Dragao de Porto et place les Portugais en position idéale. Quant aux Suisses, il leur faudra désormais un exploit pour espérer atteindre les quarts de finale, pour la 2e fois de leur histoire, après la saison 1973/74.

Fifa.com (18/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 23 Fév - 14:58

Trois champions et cinq candidats

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 2296123_full-lnd

Trois anciens détenteurs du trophée suprême européen et cinq candidats ambitieux sont au programme de la deuxième partie des huitièmes de finale aller de la Ligue des champions de l'UEFA qui proposent des affiches particulièrement alléchantes.

Les yeux seront notamment tournés vers Manchester où les Citizens essaieront de prendre leur revanche de la saison dernière au même stade de la compétition (0:2, 2:1) face au FC Barcelone. L'Atlético de Madrid, finaliste malheureux en 2014, ira rendre visite au Bayer Leverkusen pour un match inédit. Il en sera de même pour Monaco, de retour en Ligue des champions après dix ans d'absence. Les Monégasques se testeront à Arsenal, abonné au rendez-vous des huitièmes de finale.

Enfin, le duel des anciens champions mettra aux prises la Juventus, irrésistible en Serie A mais à la recherche de son passé en Europe, et un Borussia Dortmund à la peine en Bundesliga mais irrésistible en Ligue des champions.

Le programme

Mardi 24 février
Manchester City - FC Barcelone
Juventus - Borussia Dortmund

Mercredi 25 février
Arsenal - AS Monaco
Bayer Leverkusen - Atlético de Madrid

L'affiche

Manchester City - FC Barcelone, City of Manchester Stadium, Manchester, 20h45

Anglais et Espagnols ont au moins un point commun : ils sont seconds de leur championnat respectif à la chasse derrière Chelsea et le Real Madrid respectivement. Mais s'il s'agit seulement de la deuxième apparition de City en huitième, le Barça signe sa 11ème participation consécutive. Les Catalans ne font pourtant pas preuve d'une grande sérénité cette année. La surprenante défaite à domicile face à Malaga (0:1) a mis un terme à une série de 11 victoires consécutives. Ce revers illustre la dépendance aux prestations de Lionel Messi. Quand l'Argentin est dans un jour sans, toute l'équipe doute. L’entraîneur des Citizens Manuel Pellegrini connaît aussi bien ce phénomène. City a néanmoins fait le plein de confiance en faisant passer un mauvais moment à la défense de Newcastle (5:0). Sa division offensive a montré qu'elle n'a rien à envier aux stars blaugrana. Sauf naturellement à Messi, s'il est dans un bon jour…

A voir
Juventus - Dortmund. Difficile à battre au Juventus Stadium, la Juve compte plus que jamais sur Andrea Pirlo, encore auteur d'un but spectaculaire contre l'Atalanta (2:1), pour faire la différence. La Vieille Dame mise beaucoup cette saison sur l'Europe pour redorer le blason d'un football italien en difficulté. Dortmund, pour sa part, retrouve des couleurs en Bundesliga et s'appuie sur son trio Ciro Immobile, Marco Reus et Pierre-Emerick Aubameyang pour inscrire au moins un but à l'extérieur.

Arsenal - AS Monaco. Les Gunners, qui récupèrent peu à peu leurs blessés, ont remporté dix de leurs 12 derniers matches et ont perdu seulement deux rencontres en 22 confrontations avec des clubs français. L'association Alexis Sanchez et Olivier Giroud fonctionne à plein régime avec à la baguette le duo Santi Cazorla et Mesut Özil. Invité presque surprise, Monaco s'appuie sur une défense de fer mais sera privé d'un joueur clé avec Jérémy Toulalan suspendu.

Bayer Leverkusen - Atlético de Madrid. Le Bayer a stoppé l'hémorragie en ramenant un nul d'Augsbourg après deux défaites, se maintenant ainsi à la sixième place en Bundesliga. Mais il sera privé de son défenseur turc Omer Toprak, suspendu. Un handicap certain face au duo d'attaquants des finalistes de l'an dernier, Mario Mandzukic - Antoine Griezmann qui affiche une grande complémentarité.

Le saviez-vous ?

* Le match entre la Juventus et le Borussia Dortmund est placé sous le signe de la revanche de la finale de la Ligue des champions du 28 mai 1997 où Dortmund s'était imposé 3:1, remportant ainsi sa première et seule Ligue des champions.

* Entraîneur d'Arsenal depuis 1996, Arsène Wenger retrouvera son ancien club de Monaco (1987-94) contre qui il disputera son 12ème huitième de finale de Ligue des champions consécutif.

* Le FC Barcelone possède le deuxième plus fort pourcentage de possession du ballon (62,6%) cette saison juste derrière le Bayern Munich (63,Cool.

Le joueur
En tête du classement des buteurs de la Premier League avec Diego Costa et 17 réalisations, l'Argentin Sergio Agüero est la principale arme offensive de Manchester City. D'autant plus qu'en dix confrontations avec Barcelone, à l'époque où il jouait avec l'Atlético de Madrid (2006 à 2011), l'attaquant a marqué cinq buts. Buteur régulier, il a inscrit en moyenne 15,7 buts par saison en championnat depuis son arrivée en Europe en 2006.

La stat

26, soit le nombre record de joueurs utilisés cette saison en Ligue des champions par Arsenal en phase de groupes soit deux de plus que son suivant Benfica qui ne s'est pas qualifié.

Entendu...
"Avant de raccrocher mes crampons je veux remporter une Ligue des champions avec la Juventus" - Andrea Pirlo, millieu de terrain de la Juventus

Fifa.com (23/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 23 Fév - 15:02

Wenger, Monaco et Arsenal, 25 ans de sa vie

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 2526805_full-lnd

Arsène Wenger revient à Monaco mercredi à la tête d'Arsenal pour un huitième de finale de Ligue des champions qui ne sera pas comme les autres: il est à Londres depuis 18 ans et a passé sept saisons en Principauté, soit 25 ans de sa vie dans ces deux clubs.

"Au tirage au sort, je me suis dit 'bizarre'", a commenté l'Alsacien sur beIN Sports dimanche. "Mais je me dis que ma vie s'est faite là, entre ces deux clubs." "La nostalgie du jeune homme que j'étais va se heurter à l'homme que je suis, mais c'est un match à enjeu énorme, le côté professionnel va l'emporter rapidement sur tout le reste", s'est-il empressé d'ajouter.

Entre le Wenger de Monaco (1987-1994) et celui d'Arsenal (depuis 1996), la juxtaposition des photos donne un décalage assez drôle: l'entraîneur sur le Rocher flotte dans des survêtements aux couleurs criardes ou dans des blazers trop grands, tandis que celui des "Gunners" en impose davantage en costume anthracite et cravate rouge.

Entre les deux époques, la chevelure est devenue moins abondante et a blanchi. Mais l'attitude est restée la même, comme cette façon décidée de croiser les bras en regardant au loin. Dans les deux formations, le technicien a façonné ou pratiqué des grands joueurs: Emmanuel Petit, George Weah, Lilian Thuram à Monaco, Patrick Vieira, Thierry Henry, Robin van Persie, Cesc Fabregas, Samir Nasri, Olivier Giroud ou Mesut Özil à Arsenal.

'Un avant et un après'
Et dans ces deux clubs, il a garni l'armoire à trophées: champion de France avec Monaco en 1988, vainqueur de la Coupe de France en 1991; trois fois champion d'Angleterre avec Arsenal, cinq Coupes d'Angleterre. "Il y a eu un avant et un après Wenger", à Monaco, estimait récemment dans Le Parisien Marcel Dib, qui fut un de ses joueurs sur le Rocher. C'est grâce à lui que le club s'est structuré. Il a apporté une exigence énorme dans le professionnalisme. Je pense notamment à la diététique. Aujourd'hui encore, il y a une trace invisible de Wenger à Monaco."

A Arsenal, il y a également des louanges. "C'est un faiseur de miracle qui a révolutionné le club", assure l'ex-vice président David Dein. "Il a changé la face du foot anglais", surenchérit même l'ancien joueur de Liverpool Jamie Carragher, devenu consultant. Après une parenthèse japonaise à Nagoya, le technicien débarqua pourtant à Arsenal en 1996 dans l'anonymat le plus complet. "Arsène qui ?" ("Arsène who ?"), avait d'ailleurs titré à l'époque l'Evening Standard. "On s'est demandé ce que ce Français qui portait des lunettes et ressemblait à un professeur pouvait bien connaître au football", a même reconnu depuis son ex-capitaine Tony Adams.

Il a fait d'Arsenal une marque
Quasiment deux décennies plus tard, l'Angleterre -- sauf son grand rival José Mourinho, entraîneur de Chelsea -- reconnaît des mérites à ce dandy austère de 65 ans.  Sceptique au début, la vieille garde des Gunners s'est rapidement laissée convaincre par son approche individualisée, son souci permanent des soins et de la récupération. Il restera dans les annales du foot anglais pour un premier doublé coupe-championnat dès sa deuxième saison en 1998 et surtout un troisième titre de champion en 2004 avec une invincibilité préservée toute la saison et étendue ensuite à 49 matches d'affilée.

Son autre grande qualité est d'avoir su manoeuvrer en douceur pour régénérer l'ancien "Boring Arsenal" ("l'ennuyeux Arsenal") et en faire une marque. Mais la finale de la Ligue des champions perdue en 2006 contre le Barça à la suite de l'exclusion rapide de Lehmann (2-1) est une douleur vive chez le discret technicien. Voilà pourquoi la C1 lui tient à coeur. Et que malgré le poids de l'émotion, il ne fera pas de sentiment mercredi.

Fifa.com (23/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 23 Fév - 19:09

City-Barça, bond en avant ou bis repetita ?

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 2296142_full-lnd

Manchester City rêve de concrétiser enfin ses progrès européens mardi en huitième aller de Ligue des champions face au FC Barcelone (20h45, 19h45 GMT), son bourreau l'an dernier au même stade, en espérant avancer cette fois vers une qualification inédite en quarts.

City, l'ambitieux apprenti
Ce n'est que la deuxième année que Manchester City atteint le top 16 européen mais son ambition est déjà immense: avec un effectif parmi les plus riches d'Europe, les "Citizens" se doivent d'intégrer rapidement le gotha continental où trône le Barça, quadruple vainqueur de la C1. Sauf que l'expérience ne s'achète pas forcément à coup de millions, comme City l'a appris l'an passé. A l'aller, un penalty concédé par Martin Demichelis, expulsion à la clé, a trop rapidement anéanti les chances des Mancuniens (2-0). Et au retour, la marche était trop haute au Camp Nou (2-1). "Il est important de ne pas reproduire les mêmes erreurs", a prévenu l'entraîneur de City Manuel Pellegrini, qui sait que la défense reste le gros point noir de son équipe.

Mardi soir, City espère toutefois surfer sur la confiance emmagasinée lors de la phase de poules à l'automne: le champion d'Angleterre avait mal commencé (aucune victoire en 4 matches) avant de finir en trombe contre le Bayern Munich (3-2) puis l'AS Rome (2-0). En Premier League, les dernières semaines ont esquissé une dynamique similaire: City a décroché du leader Chelsea en janvier mais deux cartons successifs contre Stoke (4-1) et Newcastle (5-0) ont ravivé l'espoir. Hélas pour les "Citizens", ils devront composer mardi avec une absence de taille, celle de l'ex-Barcelonais Yaya Touré, indispensable à la fluidité de l'entrejeu mais suspendu pour la réception de son ancien club.

Barça, l'habitué inconstant
Du côté du FC Barcelone, tous les voyants étaient au vert jusqu'à une défaite surprise contre Malaga (1-0) samedi en Liga. Les Catalans venaient pourtant d'enchaîner 11 victoires d'affilée avec un épatant trio offensif "MSN" (Messi-Suarez-Neymar). Accident ? Problème de fond ? La stérilité offensive du Barça ce week-end a en tout cas réveillé de vieux démons après plusieurs défaites dans des matches-clés, comme face au Paris SG en C1 (3-2) ou au Real Madrid dans le clasico de Liga (3-1). "Nous avons un défi spectaculaire (à Manchester) et nous allons essayer de redevenir l'équipe que nous étions jusque-là", a promis samedi l'entraîneur Luis Enrique.

Barcelone peut se raccrocher à son inégalable expérience européenne: huit fois présent en quarts de finale de C1 sur les dix dernières saisons. En outre, le retour attendu dans le onze titulaire de guerriers comme Javier Mascherano et Ivan Rakitic devrait faire le plus grand bien mardi. "Ce sera une double confrontation très difficile", a prévenu Lionel Messi la semaine dernière. "L'objectif (des joueurs de City) sera de passer parce que cela fait longtemps qu'ils attendent cela. Ce sera très équilibré et les détails vont compter."

Messi-Agüero, duel fratricide
Discret ce week-end, Messi reste néanmoins sur un début d'année stratosphérique: en douze rencontres en 2015, l'Argentin a inscrit 14 buts et délivré sept passes décisives. Autant dire que Manchester City aurait tort de ne pas se méfier du quadruple Ballon d'Or, qui avait marqué à l'aller et au retour l'an dernier. De plus, Messi n'a besoin que d'un petit but mardi pour égaler le record de buts en compétitions européennes de clubs, détenu par Raul Gonzalez (77 buts).

En face, son ami et compatriote Sergio Agüero a eu du mal à retrouver son efficacité après un mois de blessure. Mais il vient d'inscrire trois buts en deux matches et a rejoint Diego Costa en tête du classement des buteurs en Angleterre (17 buts). Reste à savoir si ce huitième de finale sourira à nouveau à la "Pulga" du Barça ou bien marquera l'avènement du "Kun" de City.

Fifa.com (23/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 23 Fév - 19:10

Dortmund - Reus-Aubameyang, les artistes de la renaissance

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 2150732_full-lnd

Marco Reus et Pierre-Emerick Aubameyang, artistes de la renaissance de Dortmund en Bundesliga, seront encore les fers de lance du BVB, mardi à Turin, pour la première manche du duel avec la Juve en 8e de finale aller de Ligue des champions.

Auteurs de 7 des 10 derniers buts du Borussia, les deux attaquants avouent une véritable entente sur et hors du terrain.

. Reus la Rolls

Oubliée 2014, ses blessures, ses opérations et les spéculations insistantes sur un départ de la Ruhr vers d'autres cieux ! Marco Reus a retrouvé toute sa superbe dans une équipe à laquelle il a juré fidélité jusqu'en 2019. "Quand je me sens libre, et c'est le cas au BVB, c'est là que je peux donner le meilleur de moi-même", expliquait lundi au magazine kicker le natif de Dortmund, un "choix du coeur" qui fut un soulagement pour le coach Klopp, accueilli par des applaudissements dans les vestiaires.

Libéré, ce joueur de 25 ans peut désormais refaire étalage de toute l'élégance de son jeu et la palette technique quasi-illimitée qui collent parfaitement à son surnom de "Rolls Reus".  Il va vite, à l'oeil pour la passe judicieuse et millimétrée et sait profiter du moindre écart défensif comme il l'a fait vendredi à Stuttgart (2-3) pour aller dribbler le portier souabe et inscrire son 3e but en autant de victoires de rang.

De quoi redonner confiance pour le retour en C1, même face au solide rideau défensif de la Juve, confortable leader du Calcio. "La Juve est très forte. Mais nous sommes assez fiers pour dire que l'on peut nous aussi mettre hors circuit un tel adversaire", assure le joueur à la mèche folle. Il rappelle au passage que durant la phase aller, Dortmund a "montré un tout autre visage en Ligue des champions qu'en championnat" en s'offrant notamment Arsenal...

. Aubameyang la F1
Comme le reste de l'équipe, l'ex-Stéphanois a passé un automne très triste, avec pour seuls rayons de soleil la réussite sur la grande scène européenne. De retour d'une CAN décevante avec le Gabon en janvier, son appel à jouer dans l'axe, lancé en novembre, a été finalement entendu par Jürgen Klopp, pas convaincu par les nouvelles recrues Ciro Immobile et Adrian Ramos.

La réponse ne s'est pas faite attendre: un doublé à Fribourg (0-3), un but contre Mayence (4-2) et encore un vendredi à Stuttgart (2-3). La F1 de la Bundesliga est lancée à plein régime, avec presque autant de réalisations que durant toute la phase aller (5)!

"J'ai le soutien du coach, je sens qu'il a confiance en moi. Je joue désormais à la pointe de l'attaque, j'ai la chance de recevoir de très bons ballons ce qui me facilite la tache", soulignait vendredi "PEA".

Parmi les offrandes, celle de Reus (contre Mayence) avec lequel le Lavallois de 25 ans avoue partager une relation "très bonne sur et hors du terrain". "Et lorsque vous êtes amis dans la vie ça a une influence positive dans le jeu. Nous sommes comme des frères", assure "Aubam" qui a rangé le masque de Spiderman pour fêter chaque but d'un salut militaire avec... "le commandant" Reus.

Fifa.com (23/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 18 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 18 sur 32 Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19 ... 25 ... 32  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum