Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Page 20 sur 32 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21 ... 26 ... 32  Suivant

Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 25 Fév - 21:33

LIVE : 8ème de finale (2)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mercredi 25 février 2015
MIT : Bayer Leverkusen 0 - 0 Atlético Madrid
MIT : Arsenal 0 - 1 AS Monaco .................... Geoffrey Kondogbia (38')


Mardi 24 février 2015
FIN : Manchister City 1 - 2 FC Barcelone .............. Sergio Aguero (69') - Luis Suarez (16', 30')
FIN : Juventus de Turin 2 - 1 Borussia Dortmund ....... Carlos Tevez (13'); Alvaro Morata (43') - Marco Reus (18')

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 25 Fév - 21:50

LIVE : 8ème de finale (2)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mercredi 25 février 2015
46' : Bayer Leverkusen 0 - 0 Atlético Madrid
46' : Arsenal 0 - 1 AS Monaco .................... Geoffrey Kondogbia (38')


Mardi 24 février 2015
FIN : Manchister City 1 - 2 FC Barcelone .............. Sergio Aguero (69') - Luis Suarez (16', 30')
FIN : Juventus de Turin 2 - 1 Borussia Dortmund ....... Carlos Tevez (13'); Alvaro Morata (43') - Marco Reus (18')

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 25 Fév - 21:56

LIVE : 8ème de finale (2)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mercredi 25 février 2015
55' : Bayer Leverkusen 0 - 0 Atlético Madrid
55' : Arsenal 0 - 2 AS Monaco .................... Geoffrey Kondogbia (38'); Dimitar Berbatov (53')


Mardi 24 février 2015
FIN : Manchister City 1 - 2 FC Barcelone .............. Sergio Aguero (69') - Luis Suarez (16', 30')
FIN : Juventus de Turin 2 - 1 Borussia Dortmund ....... Carlos Tevez (13'); Alvaro Morata (43') - Marco Reus (18')

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 25 Fév - 22:01

LIVE : 8ème de finale (2)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mercredi 25 février 2015
60' : Bayer Leverkusen 1 - 0 Atlético Madrid ..... Hakan Calhanoglu (57')
60' : Arsenal 0 - 2 AS Monaco .................... Geoffrey Kondogbia (38'); Dimitar Berbatov (53')


Mardi 24 février 2015
FIN : Manchister City 1 - 2 FC Barcelone .............. Sergio Aguero (69') - Luis Suarez (16', 30')
FIN : Juventus de Turin 2 - 1 Borussia Dortmund ....... Carlos Tevez (13'); Alvaro Morata (43') - Marco Reus (18')

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 25 Fév - 22:39

LIVE : 8ème de finale (2)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mercredi 25 février 2015
FIN : Bayer Leverkusen 1 - 0 Atlético Madrid ..... Hakan Calhanoglu (57')
FIN : Arsenal 1 - 3 AS Monaco .................... Yannick Ferreira-Carrasco (90') - Geoffrey Kondogbia (38'); Dimitar Berbatov (53'); Alex Oxlade-Chamberlain (90'+3)


Mardi 24 février 2015
FIN : Manchister City 1 - 2 FC Barcelone .............. Sergio Aguero (69') - Luis Suarez (16', 30')
FIN : Juventus de Turin 2 - 1 Borussia Dortmund ....... Carlos Tevez (13'); Alvaro Morata (43') - Marco Reus (18')

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Jeu 26 Fév - 13:12

Leverkusen s'offre l'Atlético

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 2533388_full-lnd

Leverkusen, grâce à un but de Hakan Calhanoglu, a créé la surprise en s'offrant chez lui l'Atletico Madrid (1-0), finaliste 2014, mercredi en 8e de finale aller de la Ligue des champions.

L'actuel 6e de la Bundesliga a mis sous éteignoir le 3e de la Liga, réduit à dix à partir de la 76e minute, maintenant l'espoir d'atteindre enfin des quarts de finale qui lui échappent depuis 2002. "Je pense que nous étions clairement la meilleure équipe et on mérite donc la victoire, a déclaré Calhanoglu. Si on joue aussi bien au match retour alors on a une bonne chance".

L'Atletico d'Antoine Griezmann, qui a manqué de soutien sur le front de l'attaque, devra se montrer moins brouillon et plus discipliné le 17 mars à Vicente Calderon pour décrocher un 7e quart de finale. "Ce résultat rend la tache plus difficle pour la seconde manche mais on a toujours notre chance", a commenté le capitaine espagnol Gabi.

Porté par son public de la Bay Arena, Leverkusen a pris l'ascendant dès le premier quart d'heure d'un premier acte disputé, avec une aggressivité parfois limite. Mis à l'ouvrage, le portier espagnol Miguel Moya a été sauvé par l'angle gauche de sa cage où venait s'écraser une frappe tendue de près de 30 m du défenseur central Emir Spahic (26).

L'Atlético perd Tiago

Le coach Diego Simeone a été contraint à deux changements prématurés: le latéral Guilherme Siqueira, visiblement touché, a laissé sa place à Jesus Gamez (38) puis Saul Niguez, qui n'avait pas récupéré d'un coup reçu plus tôt, la sienne à Raul Garcia.

A peine sur la pelouse, Gamez a été à l'origine d'une belle occasion des "Colchoneros": servi dans la surface, il a adressé un centre en cloche à Griezmann, mais le Français a été devancé par le poing du portier Bernd Leno (39). Leno a encore été à la parade à deux reprises avant le retour aux vestiaires (45+3).

Toujours à l'offensive, Leverkusen a trouvé la faille à la 57e minute: lancé par Bellarabi dans la surface, Calhanoglu contournait son défenseur avant de décocher une frappe puissante sous la barre (1-0). Peu après l'heure de jeu, Simeone a effectué son troisième et dernier changement en lançant Fernando Torres dans la bataille à la place d'Arda Turan.

Mais face à la pression allemande, ses hommes ont eu du mal à sortir de leur moitié de terrain, tandis qu'en face Leno se montrait très rassurant pour les siens dans ses interventions. Les Espagnols ont vécu une fin de match difficile, contraints à terminer le match à dix après l'expulsion de Tiago, frappé d'un 2e carton jaune pour un tacle dangereux sur Karim Bellarabi.

Fifa.com (25/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Jeu 26 Fév - 13:18

Monaco surprend Arsenal, Leverkusen tombe l'Atlético

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 2533389_full-lnd

L'AS Monaco a réussi une belle performance en allant l'emporter 3 à 1 à l'Emirates Stadium d'Arsenal, alors que la Bayer Leverkusen est resté maître chez lui face à l'Atletico Madrid (1-0), mercredi, en 8e de finale aller de Ligue des champions.

A Londres, les Monégasques ont joué un bien mauvais tour aux Gunners d'Arsène Wenger, favoris sur le papier, en marquant trois buts à l'extérieur. Après une nette domination des Londoniens lors du premier quart d'heure, les hommes de Leonardo Jardim se sont enhardis et ont été récompensés de leurs efforts. C'est d'abord Geoffrey Kondogbia qui a ouvert la marque, son tir des 25 m ayant été détourné par Per Mertesacker pour tromper le gardien Ospina (38e).

Ensuite, l'ASM a doublé la mise par Dimitar Berbatov (53e) après un mouvement collectif initié dans sa surface par Fabinho qui, après avoir éliminé cinq défenseurs, a servi Anthony Martial sur la ligne médiane, ce dernier donnant ensuite le ballon du 2-0 à Berbatov, à l'entrée de la surface londonienne.

Ironie du sort, cette action collective des Monégasques faisait suite à une action très chaude d'Arsenal, Olivier Giroud ratant une tête assez facile. L'attaquant français allait ensuite manquer un but tout fait, à moins de cinq mètres des buts de Subasic.

Alex Oxlade-Chamberlain pensait avoir sauvé l'honneur des Gunners à la dernière minute, mais Yannick Ferreira-Carrasco a ajouté un troisième but dans le temps additionnel (90+4), qui risque de peser lourd pour la rencontre retour au stade Louis II.

A Leverkusen, le Bayer a fait l'essentiel grâce à l'international turc Hakan Calhanoglu qui a marqué d'une belle frappe dans la lucarne après un petit numéro de Karim Bellarabi. L'Allemand a d'abord feinté un tir à la surface de réparation avant de servir Calhanoglu d'une talonnade (57e).

Le jeu s'est ensuite durci et l'arbitre a dû sortir plusieurs cartons jaunes dont un second pour le Madrilène Tiago, synonyme d'exclusion (77e). Une très mauvaise soirée pour les finalistes de la dernière édition.

Les 8e de finale entre ces quatre équipes aura lieu le 17 mars à Louis II pour Monaco-Arsenal et au stade Vicente Caldereon pour Atletico Madrid-Leverkusen.

Mardi, le FC Barcelone, à Manchester City, et la Juventus Turin, face à Dortmund, se sont imposés sur le même score de 2 à 1.

Les huitièmes de finale aller

Mardi
Manchester City (ENG) - Barcelone (ESP)
Juventus Turin (ITA) - Borussia Dortmund (GER)

Mercredi
Bayer Leverkusen (GER) - Atletico Madrid (ESP) 1-0
Arsenal (ENG) - Monaco (FRA) 1-3
Monaco: Kondogbia (38), Berbatov (53), Ferreira Carrasco (90+4)

Déjà joués
Paris SG (FRA) - Chelsea (ENG) 1-1
Shakhtar Donetsk (UKR) - Bayern Munich (GER) 0-0
Schalke (GER) - Real Madrid (ESP) 0-2
Bâle (SUI) - Porto (POR) 1-1

Fifa.com (25/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Jeu 26 Fév - 13:27

L'ASM réalise le coup parfait à Arsenal

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 2533457_full-lnd

Monaco a infligé une leçon de réalisme à Arsenal (3-1) mercredi en 8e de finale aller de la Ligue des champions et réalise un coup parfait en vue de la qualification.

L'ASM, dominé mais plus trop inquiété au bout de dix minutes de jeu avant de marquer sur les deux premiers tirs cadrés du match, a donc ruiné les retrouvailles d'Arsène Wenger avec son ancien club.

La réduction du score magnifique d'Oxlade-Chamberlain dans les arrêts de jeu ne sauve même pas l'honneur car Ferreira-Carasco a ensuite trouvé le moyen d'en remettre un autre (90+3). Les Londoniens restaient d'ailleurs sur une autre désillusion à domicile en C1 contre les jeunes pousses d'Anderlecht (3:3).

Si ses Gunners, en très mauvaise posture, se retrouvent éliminés en 8e pour la 5e fois d'affilée dans trois semaines, ils n'auront aucune excuse cette fois car le prestige du Petit Poucet français, absent du Top 8 européen depuis 2004, n'a rien à voir avec celui de Munich, Milan ou Barcelone, ses précédents bourreaux.
Ils risquent d'encore donner des arguments aux critiques qui pointent le manque d'ancrage locale et la politique de transferts de leur manager français.

Mais les Anglais, comme anesthésiés par leur bonne entame, ont ensuite été encore victime de leur propre suffisance, quand ils ne se cassaient pas les dents sur la science défensive de l'équipe de Jardim. Brillants et calmes en défense à l'image du combattant Abdennour, travailleurs et solidaires au milieu avec le harceleur Moutinho, les Monégasques n'ont finalement pas eu d'autre choix que de sortir de leur réserve et de revoir leurs ambitions à la hausse.

Méthodique, propre, ce Monaco-là, qui a profité en 2e période des espaces et des doutes adverses, a encore plus fait tourner la tête des Londoniens quand la pieuvre Kondgobia, pas attaquée, a vu son tir lointain déviée dans le but par Mertesacker (38). Le vieux Berbatov, qui avait jusque-là surtout joué vers l'arrière, a même doublé la marque à la reprise, au terme d'une contre-attaque d'école initiée par Fabinho et relayée par Martial (53). La Bulgare a visiblement encore des beaux restes. Ses compatriotes pourront se mordre les doigts d'avoir vu l'attaquant décliner la sélection pour laisser la place aux jeunes.

Situation idéale pour Monaco

Au passage, il s'agit cette saison du 1er but d'un attaquant monégasque en C1, et du 7e en tout.
C'en était alors de trop pour Wenger, qui a alors choisi de désavouer le très imprécis Giroud en le remplaçant par Walcott après son 4e énorme raté et le 1er arrêt de Subasic (25, 37, 46, 52).

Manque de chance, l'ailier anglais s'est empalé sur le gardien avant de contrer du dos le tir de son coéquipier Welbeck. Les Anglais ont en effet énormément souffert de la position reculée de Cazorla, expert des provocations balle au pied, et de la rechute d'Özil.

Alors qu'ils étaient en pleine confiance en raison d'une série de huit victoires en neuf matches qui les a ramenés sur le podium de Premier League, les Gunners, largement favoris au coup d'envoi, n'ont du coup jamais été aussi près d'une 1re élimination contre un club français.

Son plan de jeu minimaliste nullement affaibli par ses nombreux cadres absents, Monaco se retrouve lui dans une situation idéale et, après Manchester United ou Chelsea, il pourrait afficher un nouveau scalp anglais à son tableau de chasse.

Certes, l'équipe de Toulalan a parfois de la réussite, il n'en demeure pas moins qu'on n'encaisse pas deux buts en sept matches de C1 sans un certain talent, aussi défensif soit-il. Qui aurait parié sur une telle déconvenue anglaise face aux Français ? La victoire à l'Emirates en août en amical n'était donc finalement pas un accident.

Les deux matches à venir en trois jours contre le Paris SG, et l'opposition de style qui va en découler en championnat et Coupe de France, n'en sont que plus alléchants.

Fifa.com (25/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Jeu 26 Fév - 13:57

Le Prince Albert II s'excuse pour Wenger

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 2533327_full-lnd

Le Prince Albert II de Monaco, présent à Londres lors du succès 3-1 de Monaco devant Arsenal en 8e de finale aller de la Ligue des champions, s'est excusé d'avoir "gâché la soirée" d'Arsène Wenger, l'ex-entraîneur de l'ASM désormais sur le banc des Gunners.

"Cela fait un peu de peine pour (Arsène Wenger), on lui a gâché la soirée je crois! Mais je pense qu'il ne nous en veut pas", a déclaré tout sourire le Prince Albert II de Monaco, au micro de BeIn Sports, après la victoire de l'ASM sur la formation de son ancien entraîneur.

"Vu la physionomie du match, c'est amplement mérité!", s'est félicité le Prince tout en saluant Arsène Wenger, "un entraîneur de qualité qui a beaucoup marqué le club", et à qui "l'on doit beaucoup".

Avant de rejoindre le banc d'Arsenal, Arsène Wenger a fait ses gammes à Monaco pendant sept saisons (1987-1994), où il est devenu champion de France en 1988, et vainqueur de la Coupe de France en 1991.

Fifa.com (25/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 9 Mar - 16:30

Le FC Bâle peut rêver d'un exploit

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 2525540_full-lnd

Tenu en échec à l'aller (1-1) par le FC Porto sur sa pelouse, le FC Bâle, qui n'a atteint qu'une fois les quarts de finale de la Coupe des champions (en 1974), ne partent pas favoris mardi en huitièmes de finale retour de la C1, mais ont tout de même des raisons d'espérer en un exploit.

- Le plein de confiance

Bien que largement dominés à l'aller malgré l'ouverture du score (11e), les Bâlois ont montré toute leur pugnacité face à un adversaire qui a mis longtemps avant de parvenir à se défaire de la toile d'araignée tissée par l'entraîneur portugais Paulo Sousa pour égaliser sur penalty (79e). Depuis, Bâle a gagné en Championnat: 1-0 contre Vaduz et 3-0 samedi contre Thoune avec un doublé de l'international albanais Gashi. Avec 7 points d'avance sur les Young Boys, le FC Bâle est bien parti pour conserver son titre de champion de Suisse. En Coupe de Suisse, le club a aisément battu en quarts (6-1) le FC Münsingen (D3), en faisant tourner le groupe et permettre au grand espoir Breel Embolo d'inscrire un but. La victoire contre Thoune "va permettre à l'esprit d'aider le corps à récupérer", a expliqué Paulo Sousa. "Les joueurs ont réalisé un match fantastique, en montrant beaucoup d'intensité, de vélocité et en se créant de nombreuses occasions".

- Paulo souza, fin connaisseur du football portugais

Champion d'Europe avec deux clubs, en 1996 avec la Juventus Turin et en 1997 avec le Borussia Dortmund, Sousa connaît non seulement par coeur la Ligue des champions mais aussi et surtout le football de son pays. Le milieu formé à Benfica a rencontré en tant que joueur douze fois Porto: sept avec Benfica, quatre avec le Sporting Lisbonne et une avec le Panathinaïkos, pour six défaites, mais aussi deux victoires. "Mon équipe est revenue tout près de son meilleur niveau, a-t-il prévenu. Le coach pourra compter à Porto sur son l'attaquant, largement en tête du classement des meilleurs buteurs du championnat (16 buts), et en pointe sur l'international Suisse Marco Streller, qui voudrait frapper un dernier grand coup avant de raccrocher en fin de saison, à 34 ans.

- Faire mentir l'histoire

Les Suisses, qui n'avaient marqué que lors de trois des dix confrontations face à des équipes portugaises avant le 1-1 de l'aller, n'ont jamais éliminé de club portugais en coupes d'Europe. Le FC Porto n'a lui perdu qu'un de ses duels face à des équipes suisses (3-0 au Grasshopper Club au 2e tour retour de la Coupe UEFA 1980/81, 3-2 score cumulé). La tâche apparaît donc plus qu'ardue face au double champion d'Europe. Mais depuis son sacre en 2004 (face à Monaco), Porto a été éliminé cinq fois en huitièmes et n'est parvenu qu'une fois en quarts, en 2009 (éliminé par Manchester United). Les Bâlois, qui ne disputent les huitièmes de C1 que pour la 3e fois, ne veulent de leur côte pas revivre l'humiliation de 2012: vainqueurs à l'aller du Bayern (1-0) au St Jakob Park, ils avaient sombré (7-0) à Munich. Revanchard et prévenu, Bâle, qui a écarté Liverpool en phase de poule, espère donc revivre un quart de finale de la C1, ce qu'il n'a connu qu'une fois en 112 ans d'histoire: il y a plus de 40 ans, en 1974 face au Celtic Glasgow. Victorieux 3-2 à domicile à l'aller, les Helvètes avaient été éliminés sur une défaite 4-2 au retour.

Fifa.com (09/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 9 Mar - 16:33

Real - La méthode Ancelotti en question

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 2534196_full-lnd

L'entraîneur Carlo Ancelotti, adulé au Real Madrid en 2014, a bien mal débuté l'année 2015: son équipe n'est plus aussi éblouissante et ses méthodes commencent à être contestées avant la réception de Schalke 04 mardi en Ligue des champions (19h45 GMT).

. La "main de velours", très critiquée

Vainqueur en mai dernier de la "Decima", la très attendue dixième C1 du Real, Ancelotti est entré dans l'histoire de la "Maison blanche", avec également trois autres trophées en 2014: la Coupe du Roi, la Supercoupe d'Europe et le Mondial des clubs.

Mais le statut d'intouchable de l'Italien semble s'éroder peu à peu. Car en 2015, les résultats ne suivent plus: élimination en Coupe du Roi devant l'Atletico (2-0, 2-2), première place perdue le week-end dernier au profit du FC Barcelone en Championnat d'Espagne.

Applaudi pour avoir pacifié un vestiaire déchiré sous l'ère Jose Mourinho, "Carletto" est désormais critiqué pour sa gestion trop douce à moins de deux semaines du clasico Barça-Real (22 mars).

"Je me sens soutenu par le club depuis le premier jour", a rétorqué l'Italien. "Tous les ans depuis que je suis entraîneur, ce thème de la "main de fer" ressort quand il y a des problèmes. Mais cette "main de velours" m'a permis de gagner trois Ligue des champions", a rappelé l'ex-technicien de l'AC Milan, sacré avec le club italien en 2003 et 2007.

. Une attaque en panne
Après la défaite contre l'Athletic Bilbao samedi (1-0), Ancelotti a pointé du doigt certaines carences, comme une circulation du ballon trop lente. De fait, le déclin offensif interpelle: inarrêtable à l'automne (22 victoires consécutives), le trio d'attaque "BBC" marque le pas.

Le week-end dernier, Cristiano Ronaldo a laissé Lionel Messi le rattraper au sommet du classement des buteurs de Liga (30 buts) alors qu'il comptait dix longueurs d'avance à la trêve. Et l'agacement du Portugais samedi en dit long sur sa frustration.

Gareth Bale, pour sa part, n'a plus marqué depuis déjà huit matches. Pour ne rien arranger, le stade Bernabeu l'a récemment sifflé pour son égoïsme.

Quant à Karim Benzema, son efficacité a chuté avec cinq buts en quatorze rencontres en 2015. A sa décharge, le Real a abusé des centres ces derniers temps, une manière d'attaquer qui ne convient pas vraiment au Français.

. Le banc ne pèse pas

Ancelotti n'aime pas beaucoup les rotations et c'est en bâtissant une solide équipe-type qu'il a triomphé au Real.

Le revers de la médaille, c'est que sa profondeur de banc semble limitée. Cela s'est vu lorsque des titulaires tels que Luka Modric, Pepe, Sergio Ramos ou James Rodriguez se sont blessés: un remplaçant comme Asier Illarramendi peine à confirmer et la jeune charnière Raphaël Varane-Nacho a paru trop inexpérimentée.

En outre, certains incontournables commencent à tirer la langue: Toni Kroos a beaucoup donné depuis son sacre avec l'Allemagne au Mondial-2014 l'été dernier. Et l'épatant Isco, très performant ces dernières semaines, ne peut pas tout faire.

Enfin, les jokers offensifs n'apportent pas l'étincelle nécessaire pour débloquer certaines situations: Jesé n'a marqué qu'un seul but en 2015 et "Chicharito" Hernandez aucun.

Mardi contre Schalke 04 en huitième retour de la Ligue des champions (succès 2-0 à l'aller), Ancelotti pourrait enfin récupérer Modric et Ramos. Suffisant pour changer le visage du Real ?

Fifa.com (09/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 9 Mar - 16:35

PSG - Défense "do Brasil" pour le défi de Chelsea

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 2471373_full-lnd

Cent pour cent "auriverde": face à Chelsea mardi en Ligue des champions, le Paris SG s'appuiera sur son point fort de 2015, sa défense entièrement brésilienne, renforcée par le retour au sommet de Thiago Silva, l'éclosion de Marquinhos, la forme de David Luiz et la constance de Maxwell.

"Ordem e progresso", l'ordre et le progrès. La devise du Brésil, présente sur le drapeau vert, jaune et bleu, s'applique aussi au début d'année de l'arrière-garde parisienne.

L'ordre, c'est d'abord celui que Thiago Silva a remis dans son jeu après des mois de doutes et de douleurs, entre le naufrage de la Seleçao au Mondial l'été dernier et sa blessure à la cuisse en août.

En difficulté lors des premières semaines après son retour, l'ancien Milanais est monté en puissance en 2015, au point de redevenir depuis quelques matches "O Monstro", ce monstre défensif capable de tirer son équipe vers le très haut.

"Ça n'a pas été facile, il y a eu beaucoup de critiques. Ce n'est pas facile de retrouver la manière juste de jouer. Mais maintenant, je pense que je joue bien, je donne de la motivation au groupe, de la confiance aussi", a-t-il dit après le succès contre Toulouse il y a quinze jours.

A nouveau au-dessus du lot en Ligue 1, le capitaine brésilien est désormais attendu à l'étage au-dessus. Face à Chelsea, il a en outre une revanche à prendre. La saison dernière, il avait concédé un penalty à l'aller avant de décevoir à Stamford Bridge, où il avait beaucoup subi.

L'ordre, c'est aussi celui que fait régner Maxwell sur son flanc gauche. Modèle de constance et de régularité, le latéral a repoussé sans aucune difficulté la concurrence de Digne et devrait prochainement prolonger son contrat avec le PSG.

Lui aussi aura à coeur de briller face aux Blues. L'année dernière, c'est lui que Demba Ba avait devancé pour marquer le but du 2-0 à Londres, synonyme d'élimination pour Paris.

La série de Marquinhos

Le progrès, ou plutôt les progrès, ce sont David Luiz et Marquinhos, les autres Brésiliens de la défense, qui les symbolisent.

Le retour de blessure de Thiago Motta devrait renvoyer David Luiz en charnière centrale face à ses anciens partenaires. C'est un poste auquel son ex-entraîneur José Mourinho ne lui accordait qu'une confiance très relative.

Laurent Blanc, qui connaît bien la fonction, voit les choses différemment. "Il a la technique d'un N.6 ou d'un N.8 et l'habilité d'un joueur offensif devant le but. Il a une telle palette que cela peut lui jouer des tours. Mais des défenseurs centraux avec les qualités de David Luiz, il n'y en a pas beaucoup", juge l'entraîneur parisien.

Face à Chelsea, David Luiz arrive en pleine forme. Buteur lors des deux derniers matches contre Monaco et Lens, il semble avoir franchi un palier après une première partie de saison correcte sans plus.

Mais les plus gros progrès sont sans doute ceux de Marquinhos qui, à 20 ans, réussit une saison de premier plan.

Souvent remplaçant après le retour de Thiago Silva, il avait expliqué son statut d'alors par la présence dans l'effectif de David Luiz et Thiago Silva. "J'ai deux monstres devant moi", avait-il estimé. Il a trouvé la solution en se plaçant à côté d'eux, au poste de latéral droit, où il semble avoir pris le dessus sur Van der Wiel.

L'ancien de l'AS Rome fait figure de talisman avec une formidable série de 30 matches sans défaite cette saison. Interrogé en zone mixte sur cette statistique après la victoire contre Monaco, il avait souri, se contentant d'abord d'un timide "C'est bien, je ne savais pas".

Mais après quelques pas, il s'était retourné et avait demandé: "C'est qui le record ?". C'est George Weah, avec 33 matches en 1993-1994. Si Paris veut valider ses progrès sur la scène européenne, la série de Marquinhos ne doit pas s'interrompre à Londres.

Fifa.com (09/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 9 Mar - 16:39

Les gros bras en ballotage favorable

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 2525130_full-lnd

Les quatre premiers huitièmes de finale retour de la Ligue des champions de l'UEFA restent ouverts, même si trois anciens champions d'Europe, le FC Porto, le Bayern Munich et Chelsea, auront l'avantage de recevoir après avoir décroché un nul en déplacement au match aller.

Même le Real Madrid, tenant du titre, qui s'était imposé à Schalke 04 (2:0), n'est pas à l'abri d'une surprise en raison de la crise de confiance qu'il traverse depuis le début de l'année.

Sur le plan comptable, les statistiques sont pourtant largement favorables aux grosses écuries. Sur la base des résultats précédents enregistrés dans l'histoire de la compétition, Chelsea et Porto qui avaient ramené un nul (1:1) de Paris et de Bâle, ont 74,6 % de chances de passer le tour. Le Bayern auteur d'un nul vierge en Ukraine face au Shakhtar Donetsk aurait de son côté 66,3 % de chances de rejoindre les quarts de finale alors que les chances du Real sont calculées à hauteur de 97,3 %. Mais la glorieuse incertitude du sport a souvent déjoué les statistiques les plus fines.

Le programme

Mardi 10 mars
Real Madrid - Schalke 04 (aller 2:0)
FC Porto - FC Bâle (aller 1:1)

Mercredi 11 mars
Bayern Munich - Shakhtar Donetsk (aller 0:0)
Chelsea - Paris Saint-Germain (aller 1:1)

L'affiche

Chelsea - Paris Saint-Germain, Stamford Bridge, Londres, 20h45

Qualifié en remontant un handicap de deux buts la saison dernière contre le même adversaire, Chelsea peut se contenter cette année de laisser au PSG le soin de prendre des risques. Les Blues, solides leaders de la Premier League, visent un quatrième quart de finale en cinq ans et un septième lors des neuf dernières campagnes. Alors que José Mourinho et ses troupes se reposaient, les Parisiens faisaient le plein de confiance en se rassurant face à Lens (4:1). "Il nous faudra marquer à Chelsea. J'espère qu'on sera plus efficace et qu'on aura un ratio occasions créées-buts marqués plus élevé qu'aujourd'hui", souligne Laurent Blanc. L'entraîneur des champions de France pourra cette fois compter sur un effectif au complet avec le retour notamment de Thiago Motta. David Luiz, qui évoluait encore la saison dernière à Chelsea, devrait ainsi retrouver sa place dans l'axe de la défense, non sans avoir longuement briefé Blanc sur la manière dont Chelsea avait préparé le match retour l'an dernier.

A voir

* En principe, le Real Madrid a fait la différence au match aller. Mais, depuis qu'ils ont remporté la Coupe du Monde des Clubs la FIFA, les Merengues ont perdu leurs marques et viennent de laisser filer quatre points lors de leurs deux derniers matches de Liga. La Maison Blanche a même cédé la première place au FC Barcelone à 15 jours de leur choc au Nou Camp. Schalke de son côté, qui reste sur trois lourdes défaites contre le Real, pointe à la cinquième place de la Bundesliga après sa victoire sur Hoffenheim (3:1).

* Le Shakhtar Donetsk a réussi à faire douter le Bayern au match aller. Mais s'ils sont solides à la maison, les Ukrainiens sont cependant plus friables loin de leur base et n'ont pas réussi à marquer contre un club allemand lors de leurs quatre derniers déplacements.

Le joueur

Quand Cristiano Ronaldo joue un ton en-dessous, comme c'est le cas depuis le début de l'année, c'est tout le Real qui boite. Le FIFA Ballon d'Or 2014 a bien inscrit 30 buts en 22 rencontres de Liga mais cela ne suffit pas pour maintenir les siens à flot. Il entend cependant profiter de la visite de Schalke pour poursuivre son duel à distance avec Lionel Messi pour le titre honorifique de meilleur buteur de l'histoire des Coupes d'Europe. Le Portugais affectionne d'ailleurs les oppositions avec les clubs allemands contre lesquels il a marqué 12 buts en C1.

Le saviez-vous ?

* L'attaquant suédois du PSG, Zlatan Ibrahimovic n'a jamais marqué en sept matchs contre une équipe entraînée par José Mourinho. En revanche il avait inscrit 28 buts en 46 matches sous la direction de l'entraîneur portugais.

* Le Bayern Munich, l'Atlético de Madrid et l'AS Monaco sont, cette saison, les seuls clubs à ne pas avoir encaissé de but à domicile en Ligue des champions.

La stat
11,099 km, soit le total parcouru en moyenne par l'Uruguayen Edinson Cavani (PSG) lors des sept premières rencontres de Ligue des champions cette saison, soit un total de 77,697 km. Il a notamment couru 11,5 km de plus que Cristiano Ronaldo (66,199 km) et 20,500 km de plus que Lionel Messi.

Entendu...
"Au match aller, nous avons eu un peu trop peur par moment. Mais, je sais que nous pouvons mieux faire car nous avons une bonne marge de progression. Nous allons à Porto avec un plan et de l'espoir" - Paulo Sousa, entraîneur du FC Bâle

Fifa.com (09/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 9 Mar - 16:44

Real - Modric attendu contre Schalke, Ramos ménagé

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 2444832_full-lnd

Le milieu du Real Madrid Luka Modric devrait faire son retour à la compétition mardi en huitième de finale retour de Ligue des champions contre Schalke 04 (20h45), a annoncé lundi l'entraîneur Carlo Ancelotti, près de quatre mois après la blessure du Croate.

"Modric va débuter sur le banc, je vais lui donner 30 minutes de jeu en seconde période", a fait savoir le technicien italien en conférence de presse.

L'international croate de 29 ans (83 sélections) s'était blessé à la cuisse gauche lors d'un match avec son équipe nationale contre l'Italie mi-novembre.

Son retour est très attendu dans le camp merengue après une série de contre-performances: le Real a perdu ce week-end la tête de la Liga au profit du FC Barcelone et s'interroge beaucoup sur l'inefficacité de son jeu offensif. "La qualité la plus importante de Modric est la pénétration avec le ballon, qui déséquilibre souvent l'adversaire", a relevé Ancelotti.

Par ailleurs, l'Italien a indiqué que le défenseur central Sergio Ramos, remis d'une blessure aux ischio-jambiers de la cuisse gauche, serait ménagé contre Schalke mardi mais devrait reprendre dimanche en Liga à domicile contre Levante.

"C'est une très bonne nouvelle pour nous, ce sont des joueurs très importants qui peuvent nous aider dans la phase finale de la saison", a conclu Ancelotti.

Le Real Madrid, tenant de la Ligue des champions, semble bien parti pour se qualifier en quart de la C1 après sa victoire 2-0 en huitième de finale aller sur la pelouse de Schalke.

Fifa.com (09/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 9 Mar - 16:46

Le PSG avec Cabaye face à Chelsea

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 2458334_full-lnd

L'entraîneur du Paris SG Laurent Blanc a retenu lundi un groupe de 20 joueurs, parmi lesquels Yohan Cabaye, de retour de blessure, pour aller à Londres affronter Chelsea mercredi en 8e de finale retour de la Ligue des Champions.

Cabaye s'était blessé à la cuisse lors du match face à Caen le 22 février. Serge Aurier et Lucas sont donc les deux derniers absents côté parisien.

Pour le reste, l'effectif est au complet et le groupe retenu par Laurent Blanc est sans surprise.

Fifa.com (09/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Lun 9 Mar - 21:34

Chelsea - Hazard, un provocateur attendu au tournant

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 2553384_full-lnd

Le feu-follet Eden Hazard, passé maître dans l'art de provoquer des fautes, est attendu au tournant par le Paris SG avant le 8e de finale retour de Ligue des champions mercredi, une compétition dans laquelle le Belge de Chelsea reste pour l'instant discret.

Les Parisiens ont leur "Ibra", moins intenable en C1 qu'en L1, et les Londoniens ont leur N.10, qui attend encore une performance européenne retentissante. Jusque-là, son "chef d'oeuvre" à ce niveau n'en est pas vraiment un et il s'agit d'un simple penalty obtenu et converti il y a un an en quart de finale aller, déjà contre le PSG.

Mais même peu spectaculaire, ce but à l'extérieur s'était avéré vital car synonyme de qualification une semaine plus tard. Pour le reste, Hazard présente cette saison un bilan sans relief de deux buts en six matches de C1 grâce à un doublé contre Maribor.

L'ailier gauche, qui vient de prolonger jusqu'en 2020, est pourtant devenu Le Blue à "abattre" et les adversaires, en usant de méthodes rarement orthodoxes pour mettre au tapis le génial dribbleur, ne s'y trompent pas.

Hazard est ainsi le joueur qui provoque le plus de fautes au Angleterre. Avec les neuf commises par le PSG il y a trois semaines, il en était même fin février à 102 cette saison toutes compétitions confondues.

Intenable quand il est lancé, il affole en effet semaine après semaine les défenses de Premier League. Depuis son but de la tête mercredi contre West Ham, une nouveauté pour ce "gringalet" de 1,70 m, il en est désormais à dix réalisations et six passes décisives en 27 matches de championnat.

De gamin à pépite
S'il y a quatre penalties parmi ses 14 buts en tout depuis août, il en a également provoqué trois lui-même. Mais son total devrait pourtant être plus élevé pour son entraîneur José Mourinho.

"C'est un joueur qui élimine l'adversaire et sait remporter ses duels", a déclaré le Portugais après le match aller contre le PSG, en révélant qu'Hazard souhaitait maintenant porter des protège-tibias entourant complètement ses jambes. "C'est normal qu'il soit ciblé, qu'on essaie de le prendre à deux. Mais les fautes doivent être sanctionnées".

"Contre Paris, il y a trois fautes aussi dangereuses qu'inutiles. Certains sont spécialistes pour casser les contre-attaques en faisant de petites fautes très importantes. Eden ne cherche pas à provoquer l'exclusion de l'adversaire, il joue. Je suis fier de son honnêteté, c'est aux autorités de se débrouiller avec le reste", poursuivait-il.

Après avoir taxé Hazard de "gamin" en 2013, puis avoir regretté après l'élimination en demi-finale de C1 au printemps qu'il ne soit "pas prêt à se sacrifier à 100% pour l'équipe", Mourinho couve désormais sa pépite de toutes les attentions.

"C'est vrai que j'ai une relation spéciale avec l'entraîneur, a reconnu Hazard lors de sa prolongation. Il me laisse jouer, il n'est pas toujours sur mon dos. Si ça ne lui va pas, il le dit, il est direct. Il ne m'a pas changé, il m'a appris à devenir plus professionnel et meilleur".

"J'ai été habitué à prendre des coups. Plus j'en prends, plus je suis content. Moi, je veux faire mal, mais balle au pied. Avec l'âge, je vais peut-être devenir plus agressif, mais je n'espère pas", avait-il poursuivi en se souvenant de l'unique exclusion de sa carrière lorsqu'il avait agressé un jeune ramasseur de balle en janvier 2013, quelques mois après son arrivée.

Devenu cadre, Hazard serait également inspiré d'être plus constant. En 2014, il avait manqué de souffle au printemps et il n'avait marqué dans aucun des neuf derniers matches suivant celui au Parc des Princes. Privé de titre au printemps, Chelsea avait bien regretté ce passage à vide.

Fifa.com (09/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 10 Mar - 14:23

Bayern - Robben au sommet de son art

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 2529474_full-lnd

Epargné par les blessures, le Néerlandais Arjen Robben est à 31 ans au sommet de son art, meilleur buteur et deuxième passeur du Bayern Munich dont il sera encore une pièce maîtresse mercredi contre le Shakhtar Donetsk en 8e retour de la Ligue des champions.

En Allemagne, tous les experts sont unanimes: c'est le meilleur Robben de tous les temps ! "Il est le milieu offensif le plus dangereux de l'histoire de la Bundesliga", titrait le mois dernier le magazine Sport Bild, estimant que le Néerlandais "n'a jamais été aussi précieux" pour le géant bavarois auquel il est lié jusqu'en 2017.

"Après 30 ans, on a tendance à penser que c'est le début du déclin, mais j'ai le sentiment que je peux encore apprendre. Et Pep Guardiola m'a une fois encore rendu meilleur", expliquait récemment le N.10 bavarois. A part le crâne dégarni, il faut croire que le temps n'a pas d'emprise sur le natif de Bedum qui a appris à prendre soin de son corps pour éviter les blessures à répétition qui ont jalonné sa carrière, de Chelsea au Bayern en passant par le Real, lui valant le surnom de "joueur de cristal".

Dans la foulée d'un brillant Mondial en "Oranje", le trentenaire rayonne. Sa vitesse, sa capacité d'élimination par ses dribbles sur la pointe des pieds, son crochet-éclair pour repiquer au centre et ses frappes enroulées font plus que jamais des dégâts dans les défenses adverses.Le gaucher magique s'est même offert un but du pied droit mi-frévier contre Hambourg ! Et cela se traduit dans les statistiques: 17 buts, record personnel battu, lui permettent de briguer le rang de meilleur cannonier, agrémentés de 8 passes décisives, le tout en 20 matches joués. Avec un pic à Paderborn où il était impliqué sur 5 des 6 buts bavarois !

Oublié "Ego-Robben"

"Pour moi, ce n'est pas ce qui prime de rester au sommet de cette liste (de buteur). Ce que je veux avant tout c'est être une pièce importante de l'équipe", a répété le passeur-buteur du triomphe européen en 2013 à Wembley, rachat parfait du penalty manqué lors de la finale perdue un an plus tôt à Munich. Une humilité presque déconcertante pour un joueur longtemps critiqué pour son individualisme. Oublié "Ego-Robben". L'ailier a appris à se mettre au service du collectif, retrouvant ainsi pleinement la confiance de l'Allianz Arena et du vestiaire où son excès d'égoïsme lui avait valu, selon Bild, une altercation physique avec Franck Ribéry en avril 2012.

Le duo "Rib-Rob" a repris comme aux plus beaux jours. Tireur attitré, Thomas Müller lui fait même cadeau d'un penalty le mois dernier contre Hambourg (8-0) pour permettre au Néerlandais de passer en tête des artilleurs du championnat. Son entraîneur ne cesse de répéter qu'il "aime Arjen". Que lui le grand Pep Guardiola a "rarement vu durant sa carrière de joueur et d'entraîneur un joueur aussi professionnel" doté d'une "mentalité incroyable". A tel point que le Catalan n'a préservé son bijou néerlandais qu'à quatre reprises toutes compétitions confondues depuis le début de saison!

Prolifique sur la scène nationale, Robben doit encore améliorer ses stats européennes (2 buts 1 passes) s'il veut titiller les Ronaldo et Messi dans la course au Ballon d'Or. La seconde manche contre Donetsk à l'Allianz Arena sera mercredi une belle occasion...

Fifa.com (10/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 10 Mar - 19:06

Chelsea prêt pour repousser la menace PSG

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 2525091_full-lnd

Bousculé par le Paris SG à l'aller (1-1), Chelsea aborde cependant en position de force son 8e de finale retour de Ligue des champions mercredi, contre l'ambitieux représentant français qu'il a déjà éliminé en quart de finale il y a un an.

Alors que les Parisiens semblent moins armés qu'au printemps dernier, lorsqu'ils étaient arrivés confiants à Stamford Bridge pour en repartir frustrés par une élimination entérinée à la 87e minute (3-1 puis 0-2), les Londoniens sont eux en bien meilleure posture qu'à l'époque.D'abord parce qu'ils dominent maintenant confortablement la Premier League quand le PSG n'est que dauphin de son championnat. Ensuite parce que depuis le match aller, ils ont remporté la Coupe de la Ligue et ont pu se reposer ce week-end.

Même si Diego Costa attend encore son 1er but en C1 cette saison après en avoir inscrit huit la saison passée avec l'Atletico Madrid, les Blues, invaincus depuis 8 matches, se sont singulièrement renforcés avec les arrivées du meneur Fabregas et du précieux récupérateur Matic. Suspendu lors des deux derniers matches et incertain en raison d'une blessure à une cheville, le Serbe pourrait, en cas de forfait, être remplacé dans l'entre-jeu par le Français Zouma ou le Brésilien Ramires.

Voire les deux si José Mourinho, expert dans l'art de faire déjouer l'adversaire, estime plus utile de muscler le milieu pour conserver son maigre avantage de l'aller plutôt que d'achever l'adversaire. "On verra quelle est notre tactique, mais ce qui est sûr, c'est qu'on ne peut pas jouer derrière et attendre, estime pourtant le gardien Thibaut Courtois, qui a frustré les Parisiens par ses nombreux arrêts à l'aller. On doit miser sur nos forces et chercher à gagner. On a confiance mais Paris est taillé pour aller en finale."

Hazard au rendez-vous ?

Si le comportement de sa défense est parfois étrange, celle-ci n'a encaissé que 12 buts à domicile en 20 matches, alors qu'aucun représentant français ne s'est imposé à Stamford Bridge en six rencontres et que seul Monaco en 2004 a trompé sa vigilance (2-2). Mais Paris peut aussi s'inspirer de Bradford, modeste club de D3 qui a mis en lumière les absences des Blues (4-2), fin janvier.

A l'inverse, rien, pas même le retour en forme de Thiago Silva, n'indique que l'arrière-garde parisienne, battue huit fois en C1 cette saison, restera imperméable aux assauts d'Hazard. Mais avec la présence d'Ibrahimovic et grâce aux six buts européens de Cavani, Paris a sûrement plus d'arguments offensifs qu'il y a un an. D'autant plus qu'il possède en Pastore son homme en forme, capable de faire oublier l'absence de Lucas. Les Parisiens devront toutefois faire preuve de réalisme, ce qui n'est pas leur point fort du moment.

"Bien sûr qu'on y croit contre Chelsea, a assuré Laurent Blanc. On est en ballottage défavorable car ils ont marqué ce fameux but qui ne permet pas à Paris d'accéder aux demi-finales depuis deux ans. A nous de faire la même chose qu'eux. Si on est aussi efficace que Chelsea je suis preneur". Invaincu depuis 14 matches toutes compétitions confondues, Paris n'a remporté aucun de ses cinq matches en Angleterre. Il s'est aussi qualifié cinq fois sur onze après avoir concédé le nul chez lui à l'aller, quand les Blues ont été éliminés trois fois sur huit après un nul à l'extérieur.

Si un scénario identique leur a souri contre Galatasaray en 8e en 2014 (1-1 et 2-0), les Anglais doivent également se souvenir que l'Atletico Madrid est venu les punir chez eux en demi-finale (3-1) après un 0-0 à Calderon qu'ils pensaient suffisants.

Fifa.com (10/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 10 Mar - 19:07

Ribéry : "Ne pas prendre ce match à la légère"

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 2557053_full-lnd

"Ce n'est pas un match à prendre à la légère", a déclaré l'attaquant du Bayern Munich Franck Ribéry mardi, à la veille de la réception du Shakhtar Donetsk en 8e retour de Ligue des champions (0-0 à l'aller).

"Bien sûr que l'on a de bonnes chances car on joue à la maison. On est peut-être meilleur que le Shakhtar mais en Ligue des champions rien n'est facile", a souligné le milieu offensif du Bayern Munich. "Mais tout le monde sait que le Shaktar a d'excellents joueurs. Il ne faut pas prendre ce match à la légère, pas croire qu'on va gagner 3-0", a-t-il ajouté, insistant sur l'importance de "rester concentré" durant toute la rencontre.

Le Bayern va-t-il montrer un meilleur visage qu'à l'aller ? "C'était un match bizarre, on a très bien joué en première période et moins bien en seconde en étant longtemps à 10 contre 11, a rappelé le N.7 bavarois. Mais demain ce sera un tout autre match, on sera à la maison, on est tous en forme".

A la question de savoir si le coach lui avait demandé d'agir un peu plus calmement: "L'entraineur nous soutient toujours. Il sait trouver les mots et c'est très important", s'est contenté de répondre "Kaiser Franck".

Pep Guardiola a averti sa star française Franck Ribéry qu'il ne devait pas risquer une exclusion en perdant son sang-froid comme contre l'Eintracht Brunswick (2-0) la semaine dernière en Coupe d'Allemagne.

Fifa.com (10/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 10 Mar - 19:08

PSG, London Calling

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 2526318_full-lnd

Le Paris SG, en situation précaire après le nul 1-1 du match aller, devra réaliser un exploit mercredi à Londres (20h45) pour renverser le Chelsea de José Mourinho et atteindre à nouveau les quarts de finale de la Ligue des champions.

L'équation est simple à énoncer mais complexe à résoudre: Paris doit y croire en dépit de ce 1-1 alors que la saison dernière face au même adversaire, sa victoire 3-1 au Parc n'avait pas suffi, Chelsea l'emportant 2-0 au retour. C'était alors en quart de finale et une élimination mercredi à Stamford Bridge un étage plus bas serait une déception et un grand coup de frein aux ambitions des dirigeants parisiens, qui n'en sont pas très friands. Une qualification, à l'inverse, serait une vraie grande performance, la première du PSG de QSI sur la scène européenne, et une immense revanche pour les Parisiens et leur entraîneur Laurent Blanc face aux Blues et à Mourinho.

Le coach parisien est en situation de réaliser un historique triplé national (Ligue 1-Coupe de France-Coupe de la Ligue), mais c'est sans doute sur le gazon londonien que s'écrira une bonne partie de son bilan et de son avenir dans la capitale. Thiago Silva et ses partenaires peuvent-ils réussir mercredi leur coup de Trafalgar face à Chelsea, ce club miroir des ambitions parisiennes, parvenu à décrocher la C1 après dix ans d'investissements massifs et d'échecs répétés ?  C'est possible parce que Paris est en forme. Appuyé sur sa défense 100% auriverde, le PSG reste sur 14 matches sans défaite (10 victoires et 4 nuls) et a bien géré les blessures et un calendrier devenu démentiel en 2015.

L'effet Courtois
Le principal problème de l'équipe de la capitale actuellement, c'est l'efficacité. A l'aller, les Parisiens avaient eu énormément d'occasions, comme ils en ont chaque semaine contre Toulouse, Lens ou Nantes. La différence entre un match à trois ou quatre buts et un autre à un seul porte un nom: Thibaut Courtois. Le gardien belge des Blues avait été écoeurant au Parc mais sa performance avait montré que la défense de Chelsea avait des failles, notamment dans les airs où Ibrahimovic avait donné une leçon à Terry et Cahill.

Chelsea peut-il défendre aussi mal deux matches de suite ? Il reviendra en priorité à Ibrahimovic et Cavani d'aller le vérifier. Le Suédois est le moteur des succès parisiens, mais son efficacité à ces hauteurs reste suspecte. Quant à l'Uruguayen, très à l'aise cette saison en C1 (6 buts en 7 matches), son imprécision avait été fatale la saison dernière à Stamford Bridge et il voudra sans doute la faire oublier.

Côté Chelsea, tout est bien sûr plus simple. Le temps joue pour les Blues, et Mourinho aura sur la pelouse les joueurs pour contrer Paris (Hazard, Willian, Fabregas...) et ceux pour pourrir le match, Diego Costa en tête. Le "Special One" est aussi un spécialiste de la Ligue des champions, qu'il a remportée deux fois, et sait gérer ces matches sans filet. "Mais c'est pour vous qu'il est spécial, pas pour moi", a pourtant affirmé samedi David Luiz, le Parisien qui le connaît le mieux. Alors, il y a de l'espoir.

Fifa.com (10/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 10 Mar - 19:10

Ibrahimovic et Cavani attendus au tournant

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 2418297_full-lnd

Zlatan Ibrahimovic, pas assez décisif dans les grands matches de Ligue des champions, et Edinson Cavani, inoffensif à Chelsea la saison passée, ont plus d'une revanche à prendre avec Paris chez ces mêmes Blues, mercredi en 8e de finale retour.

Voilà le PSG à 90 minutes, voire plus, de réaliser ce qui serait son premier gros exploit européen sous l'ère qatarie, alors qu'il se trouve en ballottage défavorable après le 1-1 de l'aller. Et avec lui ses deux attaquants stars, pas vraiment à la hauteur des défis que constituèrent les quarts de finale contre Barcelone en 2013 et Chelsea en 2014, et qui auront à coeur de faire taire les critiques à leur endroit.

Pour Ibrahimovic, 33 ans, les années passent et les constats perdurent: il n'arrive pas totalement à se transcender dans les matches dits couperets. Ceux à élimination directe, précédés d'une pression supplémentaire, généralement face à des adversaires d'un autre calibre que ceux constituant son pain quotidien dans les championnats où il a toujours été sacré, que ce soit en Italie, en Espagne ou en France.

En 34 rencontres de ce type en Ligue des champions, "Zlatan" n'a marqué que sept fois. La dernière remonte à il y a un peu plus d'un an, lorsqu'il avait réussi le doublé à Leverkusen en 8e de finale aller de la précédente édition. En ajoutant son but égalisateur contre Barcelone, en quart de finale aller de l'édition 2012-2013, cela fait trois réalisations sous le seul maillot parisien en six matches-couperets. De quoi rendre optimiste Laurent Blanc, pour qui "les grands joueurs tirent les équipes vers le haut, surtout les buteurs. Et Zlatan en fait partie". De fait, l'entraîneur parisien sait aussi à quel point "Ibra", alors blessé, a manqué à son équipe l'an passé lors du quart de finale retour contre Chelsea (0-2).

6 buts en C1 pour Cavani
C'est lors de la confrontation aller que le Suédois s'était blessé à une cuisse. Il était alors au sommet de son art, explosant tous ses records individuels (41 buts en 46 matches toutes compétitions confondues, 10 en C1), et la frustration d'avoir été brutalement coupé dans son élan a été grande. Cette saison, Ibrahimovic, longtemps gêné par une talalgie, est moins saignant. Mais, débarrassé de cette blessure, il aborde ce 8e de finale retour chez les Londoniens avec un surplus de fraîcheur, après avoir été bon, mais pas décisif, dans le nul (1-1) du match aller.

Il y a trois semaines, c'est surtout Cavani qui a préservé les chances parisiennes en égalisant d'une superbe tête, ponctuant ainsi sa meilleure prestation à ce niveau pour sa deuxième saison avec Paris. Ce but si important est venu contrebalancer le constat selon lequel l'Uruguayen souffrirait d'un sérieux manque de réalisme dans le dernier geste. Acheté 64 millions d'euros au cours de l'été 2013, censé former avec Ibrahimovic un des duos les plus redoutables de la planète, Cavani devait être celui avec lequel Paris doit franchir des paliers et gagner les plus grands titres.

Mais, en l'absence de "Zlatan" justement, il est passé à côté de son quart de finale retour à Chelsea, et il a dû faire face à une pluie de critiques que son doublé contre Lyon, quelques jours plus tard en finale de la Coupe de la Ligue (2-1), a peiné à atténuer. Car cette saison, sa maladresse est devenue trop chronique pour l'épargner, alors qu'il en est à 18 buts et une pelletée d'occasions manquées en 38 matches toutes compétitions confondues. Sauf en Ligue des champions, où Cavani sait se montrer à la hauteur de l'évènement, comme en a attesté son but face à Chelsea à l'aller, son sixième en sept matches de C1. Un rythme à tenir, sous peine d'encore décevoir.

Fifa.com (10/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 10 Mar - 19:12

Chelsea - Cahill, Terry et Zouma, le ménage à trois

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 2497616_full-lnd

L'éclosion plus rapide que prévue de Kurt Zouma cette saison a chamboulé la hiérarchie défensive à Chelsea et le successeur programmé du capitaine John Terry fragilise déjà l'avenir de Gary Cahill.

L'arrière-garde des Blues connaît une saison paradoxale entre des statistiques au beau fixe (seulement 12 buts encaissés en 20 matches à domicile) et un visage pas toujours séduisant, avant le 8e de finale retour de Ligue des champions mercredi contre le Paris SG (aller: 1-1).

Au club depuis 1997, capitaine depuis ses 24 ans, Terry (34 ans) paraît intouchable et les critiques atterrissent sur Cahill, son compatriote de 29 ans. Ce qui a fini par faire les affaires du Français de 20 ans, acheté l'été dernier à Saint-Etienne pour environ 15 ME.

. Terry

L'idole a beau vieillir, être lente, bénéficier d'un emploi du temps et d'un temps de jeu aménagés, son image n'est nullement écornée à Stamford Bridge. Et il reste l'âme du vestiaire.

Pourtant, après des blessures et une polémique causée par ses propos racistes contre un adversaire, il revient de loin. La fin de sa traversée du désert de deux ans a coïncidé avec le retour de son mentor Jose Mourinho en 2013.

"Quand je suis revenu, personne n'a pu m'expliquer pourquoi il n'avait pas brillé lors des deux saisons précédentes, a récemment reconnu le Portugais. Ses souffrances physiques étaient une explication parmi d'autres. Petit à petit, il a retrouvé ses sensations et est revenu à un très bon niveau."

En fin de contrat en juillet, il s'apprête à parapher une énième prolongation.

"A son âge, personne ne sait combien de temps il peut encore jouer. A Chelsea, on donne un an de contrat aux joueurs à partir d'un moment pour les stimuler. Lui a accepté le défi, cela prouve qu'il a encore le feu", a-t-il poursuivi.

Buteur en finale de la Coupe de la Ligue (2-0), il a rappelé qu'il était toujours précieux malgré ses limites.

. Cahill
Londonien depuis 2008 après avoir connu des clubs de seconde zone, l'ex-défenseur de Bolton n'a jamais semblé aussi près de la sortie.

Quelques erreurs de marquage et fautes spectaculaires cet hiver, et des accusations de "plongeur" ont transformé le roc en souffre-douleur malgré ses 33 sélections internationales. Les quatre buts encaissés contre Bradford en Coupe marquent une cassure. Ecarté pour les gros matches ensuite, il a sauvé la face contre le PSG à l'aller, sans vraiment convaincre.

"Tous les joueurs sont critiqués à un moment ou un autre de leur carrière, souligne-t-il. Il faut avoir le cuir épais, surtout au plus haut niveau. J'analyse mes matches en permanence et je me concentre sur ce que je n'ai pas aussi bien fait que je l'espérais".

Il reste celui qui joue le plus des trois, mais probablement plus pour longtemps.

. Zouma
Sans forcer le passage, l'ex-Stéphanois s'est fait sa place et a déjà disputé 18 matches. Depuis six semaines, il semble même être devenu un premier choix, en défense ou même au milieu.

"C'est notre défenseur le plus rapide", l'a encensé Mourinho en le comparant à Marcel Desailly.

"Ses progrès vont encore s'accélérer quand il ira en équipe nationale. On l'a fait venir en raison de sa dimension physique mais tactiquement, ce n'était pas trop ça. En pré-saison, je l'ai vu faire des erreurs. J'ai pensé qu'il lui fallait du temps. Il est brillant, humble, travailleur et il rivalise maintenant avec Cahill", détaille son entraîneur.

"A 23-24 ans, il sera déjà un joueur d'une grande maturité, probablement avec des qualités de meneur d'hommes qui lui permettront de remplacer Terry", prédit-il encore.

Fifa.com (10/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 10 Mar - 20:48

LIVE : 8ème de finale-Retour (1)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 10 Mars 2015
01' : Real Madrid 0 - 0 Schalke 04 (2:0)
01' : FC Porto 0 - 0 FC Bâle (1:1)


Mercredi 11 Mars 2015
20h45 : Bayern Munich - Shakhtar Donetsk (0:0)
20h45 : Chelsea - Paris Saint-Germain (1:1)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 10 Mar - 21:01

LIVE : 8ème de finale-Retour (1)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 10 Mars 2015
15' : Real Madrid 0 - 0 Schalke 04 (2:0)
15' : FC Porto 1 - 0 FC Bâle (1:1) ............... Brahimi (14')

Mercredi 11 Mars 2015
20h45 : Bayern Munich - Shakhtar Donetsk (0:0)
20h45 : Chelsea - Paris Saint-Germain (1:1)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 10 Mar - 21:06

LIVE : 8ème de finale-Retour (1)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 10 Mars 2015
20' : Real Madrid 0 - 1 Schalke 04 (2:0) ......... Christian Fuchs (20')
20' : FC Porto 1 - 0 FC Bâle (1:1) ............... Brahimi (14')

Mercredi 11 Mars 2015
20h45 : Bayern Munich - Shakhtar Donetsk (0:0)
20h45 : Chelsea - Paris Saint-Germain (1:1)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 20 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 20 sur 32 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21 ... 26 ... 32  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum