Le forum de JS-Kabylie.fr (Jeunesse Sportive de Kabylie)
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-40%
Le deal à ne pas rater :
Vélo d’appartement FYTTER – statique et ultra-pliable
150 € 249 €
Voir le deal

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Page 23 sur 32 Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24 ... 27 ... 32  Suivant

Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 17 Mar - 19:17

Dortmund - Klopp en zone de turbulences

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 2544092_full-lnd

Charismatique entraîneur du Borussia Dortmund, Jürgen Klopp connaît sa saison la plus difficile avec l'équipe de la Ruhr qui a touché le fond début février avant d'amorcer un redressement encore précaire.

Avec un précieux but inscrit à l'aller à Turin (2-1), le coach peut espérer mercredi face à la Juventus (19h45 GMT) une qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions, qui confirmerait le récent retour de flamme des jaune et noir. Début février, tout semblait pourtant perdu pour le bouillonnant Klopp. Le 4, Dortmund enregistrait sa quatrième défaite à domicile en championnat contre Augsbourg, pourtant réduit à dix.

Le lendemain, en conférence de presse, les questions fusent sur son départ éventuel d'un club dont il a pris les rênes en 2008. "J'exclus de démissionner", réplique Klopp. Son équipe est alors lanterne rouge et semble filer tout droit vers une relégation qu'elle n'a plus connue depuis 1972. Tout le football allemand se demande si l'entraîneur avec qui le Borussia Dortmund (BVB) a été champion en 2011 et 2012 et vice-champion les deux années suivantes, n'a pas tout simplement perdu sa vista et son talent. Le bilan de la phase aller de Bundesliga est le pire dans l'histoire du club: 10 défaites en 17 matches, 15 points, soit 30 de moins que le Bayern Munich, leader dont il s'était plu à contester l'hégémonie au cours des années précédentes.

Mais Klopp a tenu bon et aujourd'hui, certains, comme le magazine Stern, battent leur coulpe pour l'avoir accablé. "Désolé, Jürgen, je t'ai enterré trop tôt", a reconnu le chroniqueur sportif de l'hebdomadaire. Le journaliste déclare que si Klopp aurait depuis longtemps mérité d'être nommé pour l'Oscar du meilleur acteur par son jeu de scène très expressif le long de la touche, c'est dans la catégorie du meilleur réalisateur qu'il devrait concourir cette année car "il a produit jusqu'à maintenant le drame le plus palpitant de cette saison" de Bundesliga.

Derby victorieux

Depuis le match d'Augsbourg, un BVB revenu des tréfonds a en effet enchaîné quatre succès probants en championnat, alors qu'il n'avait plus été capable d'aligner deux victoires depuis le 13 septembre: 3-0 contre Fribourg, 4-2 face à Mayence, 3-2 à Stuttgart pour finir par un succès éclatant dans le derby de la Ruhr face au rival Schalke (3-0). Le club doit cette spirale positive au retour en forme de ses attaquants, notamment les internationaux gabonais Pierre-Emerick Aubameyang et allemand Marco Reus qui, très convoité, a finalement prolongé le 9 février son contrat avec le club de sa ville natale. A eux deux, ils ont inscrit neuf des treize derniers buts du club en Championnat.

Depuis le début de la phase retour, le Borussia présente de nouveau des statistiques plus conformes à son statut. De quoi pousser Klopp à remercier ses dirigeants d'avoir fait le dos rond pendant plusieurs semaines. "Aki Watzke (patron du club) et Michael Zorc (manager) ont clairement su prendre leurs responsabilités dans les moments difficiles", a-t-il salué dans le journal Bild, ajoutant: "C'est super de voir que la confiance, le calme et la patience ont des effets positifs".

Certes, mais le renouveau semble encore fragile. En Coupe d'Allemagne début mars, malgré la victoire (2-0), les hommes de Klopp se sont montrés fébriles face à Dresde, modeste club de 3e division. En Bundesliga, après l'embellie, ils viennent d'enchaîner deux matches nuls et vierges, face à Hambourg puis Cologne. Dortmund pointe aujourd'hui à la 10e place en Championnat, toujours plus près du premier relégable que des places européennes (7 points contre Cool.

In fine, le scénario n'est pas encore écrit pour Klopp et c'est justement sur la scène européenne que pourrait se produire le prochain rebondissement de cette saison. En se qualifiant mercredi face à la Juve, leader du Calcio, le coach des Borussen pourrait signer un chapître de plus vers un "happy end".

Fifa.com (17/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 17 Mar - 19:22

Juve, la tentation de la tradition

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 2566106_full-lnd

Forte de sa victoire à l'aller (2-1), la Juventus Turin pourrait être tentée de murer son but à Dortmund dans la grande tradition italienne plutôt que de se ruer à l'attaque, mercredi (19h45 GMT) en 8e de finale retour de Ligue des champions. Docteur ès tactique, Massimiliano Allegri devrait aligner le 3-5-2 des années Antonio Conte et tenter une sorte de "catenaccio" revisité.

Le jeu est risqué face à la vitesse des attaquants du Borussia, Pierre-Emerick Aubameyang et Marco Reus en tête. Les modernes, adeptes du jeu offensif du siècle de Pep Guardiola, voudraient que la "Vieille Dame" titille un peu la défense jaune et noire, inquiétante de faiblesse à l'aller où elle a pris deux buts sur deux accélérations.

Mais Allegri a plusieurs raisons de relire les classiques italiens.,Il a récupéré Andrea Barzagli, qui a disputé samedi son premier match après neuf mois à l'infirmerie, et peut reformer la défense de fer: le trio Barzagli, Leonardo Bonucci, Giorgio Chiellini, avec Gianluigi Buffon dans les buts. Ensemble ils ont joué 71 matchs sous le maillot "bianconero" pour 40 buts concédés, à peine un peu plus d'un tous les deux matches. Même si Barzagli revient d'une longue absence, Allegri mise sur les automatismes.

Pirlo forfait
Depuis le match contre l'Olympiakos Le Pirée (3-2), il a abandonné le 3-5-2 pour appliquer son 4-4-2, mais Allegri a ressorti trois fois le vieux système à trois centraux, et n'a encaissé qu'un but. Se contenter de défendre 90 minutes, son équipe sait faire, comme à la Fiorentina (0-0) ou à l'AS Rome (1-1).

Le technicien est d'autant plus tenté par cette option que la Juve a marqué sur deux contres à l'aller. Enfin, le forfait d'Andrea Pirlo réduit les milieux titulaires à trois: Arturo Vidal, Claudio Marchisio et Paul Pogba, avec Stephan Lichtsteiner et Patrice Evra sur les côtés dans un rôle d'arrières-milieux. La petit forme offensive du Borussia, qui reste sur deux 0-0 en championnat contre Hambourg et Cologne, incite encore plus Allegri à privilégier le "calcio" antique.

En effet Jürgen Klopp, qui se doute bien que son collègue défendra son avantage, aborde la rencontre sans grandes certitudes. Le Borussia est certes parvenu à sortir des profondeurs du classement de Bundesliga où il végétait depuis le début de la saison, mais les deux nuls vierges montrent que le malaise plane toujours du côté de la Ruhr. "Si le match d'aujourd'hui a été bon pour quelque chose, c'est qu'il a permis de voir ce qui n'allait pas", a commenté Klopp après la rencontre face à Cologne.

"Rolls Reus"
L'entraîneur du BVB, dixième en championnat, reste confiant car ses joueurs "peuvent le faire". "Nous avons déjà vu cette équipe produire des performances exceptionnelles", a-t-il dit, et "contre la Juventus, ce sera un tout autre match et nous pouvons faire beaucoup mieux".

Le Borussia devra mettre de la vitesse pour déstabiliser le probable futur champion d'Italie (14 points d'avance sur le deuxième) et compter sur la réussite de ses attaquants Aubameyang et "Rolls Reus" qui ont signé 9 des 13 derniers buts du club en championnat. En Ligue des champions, l'international allemand a marqué cinq fois lors des quatre dernières rencontres, dont le but de l'aller.

Le Borussia compte également sur son ex-"juventino" Ciro Immobile. S'il n'est pas parvenu à s'imposer en Bundesliga, l'attaquant italien devient un autre joueur les soirs de Ligue des champions (quatre buts lors des cinq matches de poule). Inspiré, Immobile pourrait faire basculer un grand classique du foot européen. Juve et Borussia se sont affrontés deux fois en finale, les Italiens ont remporté la Coupe de l'UEFA 1993, les Allemands la C1 1997. A qui la belle?

Fifa.com (17/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 17 Mar - 19:23

Barça - Iniesta : "Plus important que le clasico"

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 2566174_full-lnd

La réception de Manchester City mercredi en 8e retour de Ligue des champions est "peut-être plus importante" pour le FC Barcelone que le "clasico" de la Liga dimanche contre le Real Madrid, a estimé mardi le milieu barcelonais Andres Iniesta.

Même si le Barça, vainqueur 2-1 à l'aller à Manchester, aborde la seconde manche en position de force mercredi soir au Camp Nou (19h45 GMT), Iniesta a exhorté ses partenaires à ne pas se préoccuper trop tôt du choc du week-end prochain entre les deux géants du Championnat d'Espagne.

"Le match de demain (mercredi) est peut-être plus important. Quelle meilleure manière de préparer le match de dimanche que d'avoir gagné, avec de bonnes sensations et de nous être rapprochés de notre objectif en Ligue des champions?", s'est interrogé l'Espagnol en conférence de presse.

Qualifié pour la finale de la Coupe du Roi fin mai, actuel leader de Liga et en ballottage favorable pour atteindre les quarts de C1, le Barça semble monter en puissance avant cette semaine décisive, comme l'a souligné Iniesta. "Nous nous sentons bien et nous sommes en confiance pour affronter ces deux matches très importants", a déclaré celui qui est l'un des capitaines du Barça.

"Mais nous savons que nous allons nous mesurer à des adversaires très dangereux, demain (mercredi) comme dimanche. Contre Manchester, c'est une confrontation directe et nous avons un premier résultat en notre faveur, donc c'est un peu différent. Mais dimanche, nous savons que le clasico, indépendamment de la forme de chaque équipe, est pratiquement imprévisible. Je ne crois pas que le Real aille si mal", a-t-il conclu.

Fifa.com (17/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 17 Mar - 19:24

Barça tout confort, Man City au bord de la rupture

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 2529560_full-lnd

Vainqueur à l'aller en Angleterre (2-1), Barcelone a basculé depuis dans une douce euphorie printanière avant de recevoir mercredi en 8e de finale retour de la Ligue des champions une équipe de Manchester City au bord de la rupture.

A moins d'une raclée monumentale en Catalogne, aucune implosion ne devrait toutefois se produire chez les Citizens après une élimination européenne identique à celle de 2014. Si leur chute domestique devait se poursuivre, rien n'est en revanche exclu...

La sortie des Anglais, largement dominés à l'aller, apparaît en effet logique face à l'ogre espagnol, qui plus est regonflé par sa première prise de pouvoir en Liga depuis le 1er novembre, il y a dix jours grâce à sa victoire contre Eibar (2-0).

La saison du champion d'Angleterre a également basculé, mais malheureusement pour lui du mauvais côté, avec autant de défaites que de victoires en 2015 (5). Piégé samedi à Burnley (1-0), le dauphin craque de toute part après son troisième revers en quatre matches et la menace est désormais plus dans son dos que devant.

"Qui pensait qu'à dix le PSG pouvait éliminer Chelsea, rêve pourtant encore tout haut son meneur David Silva. Tout le monde s'attend à voir passer Barcelone mais on peut livrer un gros match. Si on joue comme en 2e période à l'aller, sans faire de fautes stupides et avec un peu de chance, on peut les mettre dehors".

Cologne et Metz...

De l'aller, alors que le Barça n'a perdu que deux matches sur 28 au Camp Nou contre des Anglais et aucun depuis six rencontres, on se souvient pourtant plus du doublé retentissant de Suarez et du penalty raté de Messi que du 6e but européen d'Agüero.

Quelques jours après une surprenante défaite au milieu de 16 victoires, les visiteurs de l'Etihad, désireux d'évacuer le plus vite possible leur élimination en quart contre l'Atlético en 2014, y avaient fait très forte impression.

Suarez, qui vient de frapper six fois en cinq sorties, et Messi, déjà 43 buts cette saison dont huit en C1, sont encore les meilleurs atouts pour décrocher le 8e quart d'affilée du Barça, nouveau record maison.

Ses deux dernières éliminations à ce stade ont toutefois des origines anglaises, contre Chelsea en 2005 et Liverpool en 2007. Le passé de Barcelone, 35 fois victorieux à l'aller en déplacement, fait également apparaître deux minuscules taches... qui remontent à la préhistoire puisque les exploits de Cologne et Metz au Camp Nou datent de 1981 et 1985. "Nous n'avons pas confiance, nous affrontons l'un des favoris, assure Luis Enrique. Ils ont le potentiel pour nous compliquer la tâche, je ne les trouve pas fatigués".

Déjà miraculé en poule, City n'a pourtant pas trop d'illusions à se faire. Après l'exclusion de Clichy à l'aller, la troisième d'affilée lors des confrontations, sa suspension pèse évidemment moins que le retour de Touré au milieu, mais la présence de l'Ivoirien ne garantit rien.

Clasico' en vue

Passé par Malaga, le Real et Villarreal, l'entraîneur Manuel Pellegrini a dominé Barcelone quatre fois seulement en 22 tentatives. Et son talisman Agüero bat de l'aile. Auteur de 23 buts, l'Argentin n'en a marqué que quatre en 11 matches depuis son mois d'absence au moment de Noël.

"Le point de départ, c'est qu'il est possible de gagner à Barcelone, a martelé le technicien chilien. Cela doit être dans notre mentalité, il faut attaquer. Je ne pense pas que mon job soit en danger". Son unique chance semble pourtant se réduire à miser sur une déconcentration adverse, alors que se profile le bouillant "clasico" face au Real, dimanche.

Samedi, les absences forcées chez les Catalans ont pu leur permettre de reposer leur bloc défensif. Pour pallier le nouveau forfait de Busquets, Mathieu est en balance avec Bartra pour occuper l'axe de la défense et Mascherano est attendu au milieu.

Fifa.com (17/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 17 Mar - 20:27

LIVE : 8ème de finale-Retour (2)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 17 Mars 2015
20h45 : Atlético de Madrid - Bayer Leverkusen (0-1)
20h45 : AS Monaco - FC Arsenal (3-1)

Mercredi 18 Mars 2015
20h45 : FC Barcelone - Manchester City (2-1)
20h45 : Borussia Dortmund - Juventus (1-2)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 17 Mar - 20:45

LIVE : 8ème de finale-Retour (2)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 17 Mars 2015
01' : Atlético de Madrid 0 - 0 Bayer Leverkusen (0-1)
01' : AS Monaco 0 - 0 FC Arsenal (3-1)


Mercredi 18 Mars 2015
20h45 : FC Barcelone - Manchester City (2-1)
20h45 : Borussia Dortmund - Juventus (1-2)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 17 Mar - 21:14

LIVE : 8ème de finale-Retour (2)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 17 Mars 2015
30' : Atlético de Madrid 1 - 0 Bayer Leverkusen (0-1) ...... Mario Suarez (27')
30' : AS Monaco 0 - 0 FC Arsenal (3-1)

Mercredi 18 Mars 2015
20h45 : FC Barcelone - Manchester City (2-1)
20h45 : Borussia Dortmund - Juventus (1-2)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 17 Mar - 21:22

LIVE : 8ème de finale-Retour (2)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 17 Mars 2015
40' : Atlético de Madrid 1 - 0 Bayer Leverkusen (0-1) ...... Mario Suarez (27')
40' : AS Monaco 0 - 1 FC Arsenal (3-1) ..................... Olivier Giroud (36')

Mercredi 18 Mars 2015
20h45 : FC Barcelone - Manchester City (2-1)
20h45 : Borussia Dortmund - Juventus (1-2)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 17 Mar - 21:34

LIVE : 8ème de finale-Retour (2)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 17 Mars 2015
MIT : Atlético de Madrid 1 - 0 Bayer Leverkusen (0-1) ...... Mario Suarez (27')
MIT : AS Monaco 0 - 1 FC Arsenal (3-1) ..................... Olivier Giroud (36')

Mercredi 18 Mars 2015
20h45 : FC Barcelone - Manchester City (2-1)
20h45 : Borussia Dortmund - Juventus (1-2)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 17 Mar - 21:50

LIVE : 8ème de finale-Retour (2)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 17 Mars 2015
46' : Atlético de Madrid 1 - 0 Bayer Leverkusen (0-1) ...... Mario Suarez (27')
46' : AS Monaco 0 - 1 FC Arsenal (3-1) ..................... Olivier Giroud (36')

Mercredi 18 Mars 2015
20h45 : FC Barcelone - Manchester City (2-1)
20h45 : Borussia Dortmund - Juventus (1-2)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 17 Mar - 22:23

LIVE : 8ème de finale-Retour (2)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 17 Mars 2015
80' : Atlético de Madrid 1 - 0 Bayer Leverkusen (0-1) ...... Mario Suarez (27')
80' : AS Monaco 0 - 2 FC Arsenal (3-1) ..................... Olivier Giroud (36'); Aaron Ramsey (79')

Mercredi 18 Mars 2015
20h45 : FC Barcelone - Manchester City (2-1)
20h45 : Borussia Dortmund - Juventus (1-2)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 17 Mar - 22:39

LIVE : 8ème de finale-Retour (2)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 17 Mars 2015
PRO : Atlético de Madrid 1 - 0 Bayer Leverkusen (0-1) ...... Mario Suarez (27')

FIN : AS Monaco 0 - 2 FC Arsenal (3-1) ..................... Olivier Giroud (36'); Aaron Ramsey (79')

Mercredi 18 Mars 2015
20h45 : FC Barcelone - Manchester City (2-1)
20h45 : Borussia Dortmund - Juventus (1-2)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 17 Mar - 22:44

LIVE : 8ème de finale-Retour (2)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 17 Mars 2015
FIN : AS Monaco 0 - 2 FC Arsenal (3-1) ..................... Olivier Giroud (36'); Aaron Ramsey (79')

91' : Atlético de Madrid 1 - 0 Bayer Leverkusen (0-1) ...... Mario Suarez (27')

Mercredi 18 Mars 2015
20h45 : FC Barcelone - Manchester City (2-1)
20h45 : Borussia Dortmund - Juventus (1-2)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mar 17 Mar - 23:30

LIVE : 8ème de finale-Retour (2)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 17 Mars 2015
FIN : AS Monaco 0 - 2 FC Arsenal (3-1) ..................... Olivier Giroud (36'); Aaron Ramsey (79')
TAB : Atlético de Madrid 1 (3) - 0 (2) Bayer Leverkusen (0-1) ...... Mario Suarez (27')

Mercredi 18 Mars 2015
20h45 : FC Barcelone - Manchester City (2-1)
20h45 : Borussia Dortmund - Juventus (1-2)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 18 Mar - 14:26

Giroud y était presque

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 2566353_full-lnd

Buteur et dangereux lors du 8e de finale retour de Ligue des Champions contre Monaco mardi (0-2), l'attaquant d'Arsenal Olivier Giroud s'est en partie racheté d'un match aller raté, mais n'a pu assurer la qualification de son équipe en quarts de finale.

Dès l'entame du match, il a fait savoir qu'il faudrait compter sur lui. Auteur d'une charge (5) sur le défenseur central monégasque, Aymen Abdennour, l'ancien Montpelliérain Olivier Giroud a pesé de tout son poids pour se mettre en mode 'mission rachat'.

Le match aller avait été un long calvaire pour lui. Auteur d'au moins quatre gros ratés, il s'était vu remplacé par Théo Walcott dès l'heure de jeu... avant d'être désigné principal responsable de la déroute des Gunners à l'Emirates Stadium (3-1).

Il a pourtant été maintenu par son entraîneur, Arsène Wenger pour le match retour. "Giroud est dans de meilleures conditions et s'est remis de sa déception", s'est justifié ce dernier. "Il a le niveau international. Il a le mental. Il faut faire confiance aux gens qui ont le niveau."

Confiance justifiée, a répondu l'international français de 28 ans, sur la pelouse du stade Louis-II. Car non content d'avoir inscrit le premier but d'Arsenal d'un missile sous la barre, après avoir bénéficié d'un contre favorable (36), il a fait peser un danger permanent dans la surface adverse.

Abdennour le rempart

Les Monégasques ne s'y sont d'ailleurs pas trompés: à l'échauffement, la charnière centrale, le jeune international espoir brésilien Wallace et le Tunisien Aymen Abdennour ont bien préparé leur jeu de tête.

A raison: dans la même minute (14), Abdennour puis Wallace étaient sollicités sur des centres consécutifs de Mesut Ozil, puis d'Hector Bellerin. Si le Tunisien repoussait bien le danger, Wallace laissait Giroud toucher le ballon de la tête, mais l'empêchait de cadrer.

Tous deux auteurs de prestations solides malgré la défaite monégasque, les deux centraux ont aussi eu beaucoup de travail dans les pieds, à l'image de Wallace empêchant le Français de se retourner (20), dégageant des centres menaçants (17, 28, 33), ou d'Abdennour, solide rempart en deux temps sur un centre pour Giroud puis une frappe à ras-de-terre de Danny Welbeck (38).

Et quand la défense centrale ne tenait plus, c'était Danijel Subasic qui s'interposait, à chaque fois à des moments importants.

Le gardien croate se trouvait sur la trajectoire du ballon dévié par Giroud à la réception d'un centre de Welbeck juste avant la pause pour éviter à son équipe de rentrer aux vestiaires avec deux buts de retard. Puis, à 2-0 et à sept minutes de la fin du temps additionnel, il détournait un ballon effleuré par le Français en corner (83). Giroud y était presque.

Fifa.com (17/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 18 Mar - 14:34

Monaco obtient son Graal

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 2566536_full-lnd

Malgré sa défaite logique contre Arsenal (0-2), Monaco s'est qualifié, mardi soir pour les quarts de finale de Ligue des champions, une première pour le club azuréen depuis son épopée de 2004 qui l'avait mené en finale.

Constamment dominé et mis sous pression par les hommes d'Arsène Wenger, Monaco a plié deux fois. Et malgré une véritable agonie en fin de match, l'ASM a pu conserver son avantage acquis à l'aller (3-1).

Monaco rejoint ainsi le Paris SG en quart de finale de plus la prestigieuse des coupes d'Europe. Depuis la saison 2009-2010, la France n'avait plus aligné autant de représentants à ce stade de la compétition avec Lyon et Bordeaux.

Contrairement à ce que l'on aurait pu penser, en début de rencontre, Monaco parvenait à tenir plus le ballon que son adversaire. Les hommes de Leonardo Jardim effectuaient un pressing très haut, duquel Dimitar Berbatov n'était pas exclu.

A la suite d'un bon débordement d'Anthony Martial, le Bulgare servait même Moutinho, qui ne cadrait pas (3).

Après une dizaine de minutes de pression, les Monégasques commençaient toutefois à abandonner la possession à leurs adversaires. Sur un centre d'Hector Bellerin, Olivier Giroud plaçait une tête de peu à côté (14).

Replié défensivement, Monaco semblait vouloir refuser le jeu. Et ne démontrait aucune volonté de se projeter vers l'avant. Une volée de Santi Cazorla était contrée par Layvin Kurzawa (19). Elle préfigurait un danger de plus en plus pressant sur les buts de Danijel Subasic.

Le duo Sanchez-Carzola commençait d'ailleurs à imposer son aisance technique sur le côté droit de l'attaque d'Arsenal. Puis, Danny Welbeck venait prendre le relais et se frotter à Kurzawa. Même si le rythme de la rencontre ne s'emballait que par à-coups, la charnière centrale Abdennour-Wallace donnait quelques signes de fatigue et de faiblesse.

D'ailleurs, Giroud allait logiquement ouvrir la marque en deux temps (0-1, 36). Sa première tentative, piquée après une passe de Welbeck, était sortie par Subasic venu boucher l'angle. Mais le ballon revenait sur la tête du Français, dont la reprise de volée faisait mouche. Au tiers de la rencontre, Arsenal avait déjà fait le tiers du travail à accomplir pour se qualifier.

Et, avant la pause, Monaco, qui continuait de déjouer en s'arque-boutant derrière, offrait encore aux Londoniens deux belles opportunités.

Subasic décisif
Abdennour, à terre, contrait d'une façon peu académique, une frappe de l'intenable Welbeck (37), qui, plus tard, servait idéalement Giroud. Mais l'avant-centre international français "topait" sa reprise, captée par Subasic (45+1).

Dès le début de la deuxième mi-temps, Arsenal reprenait sa domination. Une fois encore, les Monégasques se débarrassaient systématiquement d'un ballon qui n'était pas vraiment leur ami.

Un coup-franc d'Özil était bien détourné en corner par Subasic (53) initiait paradoxalement une bonne période monégasque. Martial, Berbatov, Moutinho et Dirar affolaient Martesacker et ses acolytes durant quelques minutes. Puis Yannick Ferreira Carrasco venait suppléer Martial pour poursuivre cette rébellion.

Cette période s'achevait sans occasion franche et même par une frappe d'Özil non cadrée (63), qui faisait passer un frisson chez les 17.500 personnes présentes au Stade Louis-II.

Silva remplaçait alors Berbatov. Monaco décidait de contrer et de s'en remettre à la vitesse de Ferreira Carrasco. C'était trop peu. Et c'est bien Arsenal qui poursuivait méthodiquement sa quête.

Après une frappe de Walcott, entré à la place de Welbeck, sur le poteau, Kurzawa, en grande difficulté toute la rencontre, relançait sur Ramsey, qui avait remplacé Coquelin. Le milieu anglais donnait deux buts d'avance à son équipe (0-2, 79).

Monaco était à l'agonie. Subasic effectuait un arrêt décisif sur une reprise de Giroud (83). La fin de rencontre était une attaque-défense. Mais soutenu par un stade acquis à sa cause, Monaco tenait sa qualification et son exploit.

Fifa.com (17/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 18 Mar - 14:38

L'Atlético qualifié aux tirs au but et au courage

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 2566544_full-lnd

L'Atletico Madrid, au courage, a arraché mardi sa qualification pour les quarts de la Ligue des champions en remontant son handicap du match aller puis en domptant le Bayer Leverkusen (1-0, 3 t.a.b. à 2) au bout d'une intenable séance de tirs au but.

Même battu fin février en Allemagne (1-0), même mis en difficulté mardi soir à domicile, même poussé dans ses retranchements, le club finaliste de l'édition 2014 a affiché une belle force morale pour s'extirper de ce huitième de finale retour aux airs de piège.

Un but de Mario Suarez (27e) et un mental d'acier dans l'exercice décisif ont mis en transe le stade Vicente-Calderon.

Tout le peuple "colchonero" espère désormais revivre les récents frissons européens, d'autant que l'"Atleti", champion d'Espagne, semble désormais bien loin de la tête de la Liga pour espérer conserver son titre national.

Mais que la délivrance fut longue à venir! Ce match a été crispant et les joueurs, tremblant de stress et sans doute aussi de froid, n'ont voulu prendre aucun risque en seconde période puis en prolongation.

Poussé par le bouillant stade Calderon en début de match, Mario Suarez avait auparavant remis les équipes à égalité sur l'ensemble des deux rencontres, avec une frappe à l'entrée de la surface détournée par un défenseur (27e).

L'Atletico aurait pu se mettre à l'abri plus tôt avec notamment un retour défensif impeccable de Wendell sur Mario Mandzukic qui filait au but (31e). Très vif, Antoine Griezmann a lui aussi pesé sur la défense allemande: son bon coup franc, repoussé par le mur, aurait mérité mieux (35e), de même que sa percée dans la surface (48). Le Français a d'ailleurs transformé son tir au but final avec aplomb.

Torres avait les tripes, pas Kiessling
Mais Leverkusen est toujours resté dangereux par ses contres rapides. Et l'arrière-garde madrilène, privée du défenseur Diego Godin et du milieu défensif Tiago, n'a pas semblé aussi hermétique que d'habitude, surtout qu'elle a rapidement perdu sur blessure son gardien Miguel Angel Moya, remplacé par Jan Oblak (20e), l'un des héros de la séance de penalty.

Plus les minutes défilaient, plus la tension s'est accentuée au Calderon. L'Atletico a eu des occasions très franches de se qualifier, notamment sur un bon centre de Griezmann expédié hors cadre par Arda Turan (69e), ou bien un tir du Français bloqué par la défense (79e).

Malgré l'entrée de Fernando Torres côté Atletico et de Stefan Kiessling côté Bayer, aucune des deux équipes n'a pu éviter la prolongation, où le niveau de jeu s'est rapidement délité devant l'enjeu. Chacun a abusé de grandes chandelles vers l'avant, même si Oblak a dû s'interposer devant Kiessling (95e) et Bernd Leno devant Raul Garcia (106e) puis Torres (116e).

Tirs au but, donc, un exercice où les deux équipes ont eu des ratés mais où Fernando Torres, l'enfant du club revenu cet hiver, a eu les tripes de transformer son tir avant l'échec final de Stefan Kiessling, qui a expédié le ballon au-dessus.

Et voilà Leverkusen qui s'arrête encore en huitième, comme en 2014, comme en 2012: à l'évidence, on ne se débarrasse pas si facilement de l'Atletico.

Fifa.com (17/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 18 Mar - 14:49

Wenger : "On a produit le match qu'il fallait"

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 2565932_full-lnd

L'entraîneur d'Arsenal Arsène Wenger voulait positiver après la victoire de son équipe (2-0) à Monaco, estimant que sa formation "a produit le match qu'il fallait", malgré son élimination en 8e de finale de Ligue des champions.

Arsenal a fait un bon match, mais pas assez pour se qualifier...

La performance a été assez satisfaisante. C'était une tâche difficile. A la mi-temps, on aurait pu mener plus. Mais au final, on paie le fait de ne pas avoir réussi à produire la performance voulue à l'aller. Monaco a joué à la maison mais a cadré zéro tir. Pourtant il se qualifie. C'est passé très près. Monaco a été hyper-réaliste sur les deux matches. Vu le nombre de tirs cadrés sur les deux matches, ils sont très bien payés. Mais je veux souligner le niveau d'énergie et d'implication de mon équipe. Malheureusement, on est déçu. On est sorti contre une équipe à laquelle on souhaite bonne route. Ils nous ont surpris au premier match, parce que, inconsciemment, on a été trop sûrs de nous.

La prestation de ce soir vous donne-t-elle plus de regret pour le match aller?
Le premier match a été sur-analysé. Si on regarde les chiffres, Monaco ne l'a pas dominé. Cette équipe nous a bien contrés. On n'a pas été assez prudent sur ce match-là. Après le premier but, on a été trop précipité et impatient. Ils sont qualifiés. Bravo! Nous, on est dans une spirale positive. On a produit le match qu'il fallait. Cette rencontre a été sur la même ligne que ce qu'on produit ces derniers temps.

Pourquoi cette victoire est-elle importante pour vous ?
C'est très important de ne pas lâcher la saison. On avait 98% de possibilité de sortir. Mais on s'est battu. On a fait le match qu'on voulait faire, même si certains joueurs, devant, ont raté quelques occasions. En deuxième mi-temps, il nous a manqué un peu de fraîcheur. Je suis très déçu d'être éliminé, bien sûr. Mais je vais retenir beaucoup de points positifs de ce match. Il n'y a pas de moral. C'est pas une fable, le foot. C'est une leçon de réalisme. Monaco a été extrêmement réaliste et un peu chanceux. Chaque année est différente. On jugera la saison actuelle à sa fin. Il faut surfer sur cette vague positive car on a gagné ce soir.

Fifa.com (17/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 18 Mar - 16:41

Jardim : "La qualification est méritée"

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 2534676_full-lnd

L'entraîneur de Monaco, le Portugais Leonardo Jardim, a jugé "méritée" la qualification de son équipe pour les quarts de finale de la Ligue des champions face à Arsenal.

Comment avez-vous vécu la fin de match de votre équipe, très en difficulté ?
Le match a été très intense, comme on s'y attendait. L'adversaire a su profiter de deux erreurs de notre part dans notre jeu de transition défensif pour marquer deux fois. Mais le plus important c'est de nous qualifier. Nous y sommes parvenus. Après le premier but, je n'ai pas voulu changer de joueur. Mais je savais qu'il allait falloir rafraîchir l'équipe pour résister en deuxième mi-temps.

La qualification vous semble-t-elle méritée ?
Pour moi, elle est méritée. Quand une équipe comme Monaco joue contre Arsenal et réussit à l'emporter 3-1 à l'extérieur, la qualification est justifiée. On a su en profiter à l'aller. C'est la première fois que je vais faire un quart de finale de Ligue des champions. Personne ne croyait en cela en début de compétition. Même en France ou à Monaco, on n'y croyait pas. Malgré toute la communication faite autour de ce 8e de finale, on a démontré qu'on été capable de se qualifier. Il faut valoriser mes joueurs. On est la seule équipe qualifiée pour laquelle cela n'était pas prévisible. C'est une grande récompense pour le travail effectué par les joueurs. Il faut leur rendre le respect. Le tirage au sort? Ce sera comme les 8e de finale. Toutes les équipes voudront tomber contre Monaco.

Vous n'avez pas serré la main d'Arsène Wenger. Y a-t-il un problème ?
Non. J'ai quitté le terrain car mon travail était terminé. A l'aller, l'entraîneur adverse ne m'a pas salué. Malgré ce que Monaco, et la communication du club, a fait pour valoriser cette rencontre contre Arsenal, je n'ai pas compris la situation. J'ai répondu de la même manière. Arsenal n'a pas été respectueux envers nous lors du premier match. Mais aujourd'hui, on fait la fête. On a aimé voir notre stade plein. J'espère qu'il va encore aider plus l'équipe quand elle en aura besoin. J'espère que les supporteurs seront là pour le prochain match.

Fifa.com (17/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 18 Mar - 16:52

Möller, deux clubs de coeur, un seul vainqueur

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 2566322_full-lnd

Dans les années 90, Andreas Möller a l'Allemand été l'un des meilleurs milieux de terrain du monde, enchaînant les titres : champion du monde, d'Europe, et d'Allemagne. Son tableau de chasse comporte également un titre en Ligue des champions de l'UEFA et une Coupe de l'UEFA.

Le 18 mars, lors de la rencontre de Ligue des champions entre le Borussia Dortmund et la Juventus, il aura sans doute bien du mal à choisir son camp puisque c'est avec ces deux clubs qu'il a connu ses plus grands succès. "Je m'intéresse bien sûr de très près à ce duel. Je suis avec attention le parcours des deux clubs. C'est un match très intéressant, mais c'est en tant qu'observateur neutre que j'y assisterai", assure Möller au micro de FIFA.com. "Les deux formations ont encore leurs chances. La Juve a pris un peu d'avance (2:1 à l'aller) et mène au score. Dortmund va donc devoir rattraper son retard." Selon Möller, le vainqueur de ce match pourrait alors prétendre au titre européen, même s'il estime que cette année, le Bayern Munich et le Real Madrid sont les grands favoris.

Une époque fantastique
Möller garde un excellent souvenir de ses années passées en Italie, car "les meilleurs joueurs du monde étaient alors en Italie", rappelle-t-il. "Tout a commencé à la fin des années 80 et la Coupe du Monde 1990 a confirmé cette tendance. L'ambiance dans les stades était géniale. Il y régnait une véritable euphorie, avant comme après la Coupe du Monde. Il y avait des matches passionnants toutes les semaines. Personnellement, jouer pour la Juve m'a énormément apporté. C'est un club historique. Porter les couleurs de cette équipe était source de fierté."

Aujourd'hui, le pays a beaucoup perdu de sa splendeur sur le plan du football. "Des équipes comme l'Inter Milan, l'AC Milan ou la Juventus ne brillent plus sur la scène européenne. La concurrence au sein du championnat italien est trop faible, les autres équipes sont loin d'avoir la qualité qui prévalait dans les années 90", juge l'acien milieu de terrain.

L'hégémonie de la Vieille Dame en Serie A est peut-être le seul vestige de cette époque révolue. L'équipe de Massimiliano Allegri fait actuellement la course en tête avec 14 points d'avance sur ses concurrents et devrait décrocher son quatrième titre d'affilée. La situation du Borussia Dortmund est totalement différente : après une première moitié de saison désastreuse et une escale tout en bas du tableau, les Borussen ont repris du poil de la bête et se sont refait une santé en Bundesliga.

Un vrai classique du football européen
C'est sous les couleurs de ces deux clubs que Möller a remporté ses plus grands succès nationaux et internationaux, parfois aux dépens de l'autre équipe. En 1993, en finale de la Coupe de l'UEFA, il s'est ainsi imposé avec la Juve face au Borussia (3:1/3:0), avant d'aider Dortmund à prendre sa revanche quatre ans plus tard, en finale de la Ligue des champions (3:1). Entre ces deux dates, les équipes se sont affrontées à quatre reprises. Bilan : deux victoires, un nul et une défaite pour la Juve.

"Les deux clubs se connaissent très bien. Ils se sont livrés des duels acharnés au cours des dernières années", se souvient avec plaisir l'ancien international allemand. "Dortmund contre la Juventus, cette affiche est devenue un vrai classique du football européen".

Fifa.com (18/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 18 Mar - 17:02

L'Atlético, quel mental !

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 2566513_full-lnd

On le disait en plein doute mais l'Atlético Madrid a la tête dure : au mental, le vice-champion d'Europe 2014 s'est qualifié mardi pour les quarts de finale de la Ligue des champions, où sa force de conviction pourrait bousculer à nouveau les pronostics.

. Un groupe qui "ne cède jamais"
Depuis l'arrivée de l'entraîneur Diego Simeone fin 2011, l'Atlético affiche des vertus de courage et d'abnégation qui lui ont valu une belle moisson de trophées: l'Europa League 2012, la Coupe du Roi 2013, le Championnat d'Espagne 2014... Mais au fil de ces conquêtes, on pouvait s'attendre à ce que les esprits s'usent et les efforts soient moins intenses. D'autant que l'Atleti a perdu à l'intersaison des guerriers comme Diego Costa, Filipe Luis ou Thibaut Courtois, tous trois partis à Chelsea.

Avant le huitième de finale remporté mardi contre le Bayer Leverkusen (0-1, 1-0, 3 t.a.b. à 2), on disait d'ailleurs les Colchoneros en ballottage défavorable en C1 et sur la pente descendante en Liga, où ils semblent décrochés dans la course au titre (4e). Pourtant, les hommes de Simeone restent une solide machine à faire déjouer l'adversaire, en particulier dans les matches à élimination directe. Et ils semblent avoir gardé un appétit intact en C1, malgré le crève-coeur de la finale perdue en mai dernier devant le voisin honni, le Real Madrid (4-1 a.p.).

"Je valorise énormément ce groupe, qui travaille très dur. Il ne cède jamais, il en veut toujours plus et on l'a encore vu ce soir", a résumé Simeone mardi. L'Argentin, véritable gourou pour ses joueurs, semble d'ailleurs désireux de prolonger son contrat à l'Atlético malgré l'intérêt supposé de grands clubs européens, ce qui en dit long sur l'esprit de corps qui anime ce groupe.

. Une équipe transcendée par son public
A domicile, difficile de bousculer l'Atlético: cette saison, seul Villarreal (1-0) en Liga et le FC Barcelone en Coupe du Roi (3-2) y sont parvenus. Mais en C1, le Vicente-Calderon est la chasse gardée des Matelassiers, qui n'y ont perdu aucun match sur les deux dernières saisons. Bouillant, bruyant, de mauvaise foi parfois, passionné toujours, le stade de l'Atlético reste un bastion difficile à prendre d'assaut.

Il faut entendre les supporteurs rugir de plaisir sur un tacle tranchant ou un dégagement rageur: le peuple rojiblanco n'apprécie rien autant que le dépassement de soi, ce qui inspire forcément les joueurs. "Les gens ont été extraordinaires", a commenté Simeone. "Peut-être que cette équipe ne joue pas bien mais elle laisse sa peau sur le terrain."

. Des seconds couteaux surmotivés
Diego Godin et Tiago suspendus, le capitaine Gabi laissé sur le banc, le gardien Miguel Angel Moya qui se blesse au bout de 20 minutes... L'Atlético a dû miser mardi sur ses remplaçants et ces derniers n'ont pas déçu. "Nous sommes une équipe, une équipe majuscule, et malgré les absences nous continuons à faire face", a résumé Mario Suarez, habitué du banc et buteur mardi soir.

Le cas du gardien Jan Oblak est emblématique: décrié pour un match raté contre l'Olympiakos en septembre (3-2), le Slovène est devenu l'un des héros de la qualification en quarts par son sang-froid dans la séance de tirs au but. Bref, l'Atlético dispose d'un groupe compact où chacun est prêt à entrer en jeu, sans états d'âme, et cette équipe "peut prétendre à tout" dans cette C1, selon l'entraîneur de Leverkusen Roger Schmidt. Soit le portrait robot d'un épouvantail avant le tirage au sort de vendredi. "Personne ne voudra nous affronter", s'est déjà réjoui Mario Suarez.

Fifa.com (18/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 18 Mar - 17:10

Monaco peut-il viser encore plus haut ?

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 2566350_full-lnd

Monaco, qui a rejoint Paris en quarts de finale de Ligue des champions, a affiché d'importantes limites dans le jeu lors du huitième de finale retour contre Arsenal mardi (0-2), mais reste ambitieux pour la suite.

. Et de deux pour la France
Si en début de saison la qualification du Paris SG pour les quarts de finale paraissait un objectif réaliste, pour ne pas dire un minimum, celle de Monaco fait figure de divine surprise pour la France et son indice UEFA.

L'intersaison, marquée par le changement de voilure du "projet" incarné par le président Dmitry Rybolovlev et les départs de Falcao, James, Abidal et Rivière, n'incitait pas à l'optimisme. Et alors que le club était en perdition en championnat, 19e après cinq journées et avant d'entamer sa campagne européenne, sa présence dans le Top 8 européen relevait de la science-fiction.

Quart de finaliste de la C1, deux ans seulement après avoir retrouvé l'élite française: la performance est effectivement de taille pour Monaco. Et considérée comme telle par son capitaine Jérémy Toulalan.

"Compte tenu de ce qui s'est passé en début de saison, et des départs qu'il y a eu cet été, c'est assez impressionnant ce qu'on arrive à faire", s'est félicité l'ancien international mardi soir.

Alors que ses rivaux portugais et russe ne sont plus représentés que par un club (Porto) ou seulement en Europa League (Zenit Saint-Pétersbourg et Dinamo Moscou), la France compte toujours ses deux représentants en C1, susceptibles de faire gonfler l'indice UEFA. Il faut remonter à la saison 2009-2010 pour trouver trace de deux clubs français en quarts de finale de la C1. Lyon et Bordeaux s'étaient alors affrontés, ce qui peut arriver aussi à Monaco et au PSG.

. Jardim, retour en grâce
L'entraîneur portugais Leonardo Jardim, sous le feu des critiques après son entame de saison ratée, a su faire sa révolution et il en est récompensé aujourd'hui. Partisan d'un football de possession et offensif, il a accepté de davantage subir pour construire un groupe très solide défensivement... et entamer la remontée.

Meilleure défense de la phase de poule de C1, Monaco s'est aussi repositionné en quatrième position en Ligue 1 à neuf journées de la fin, à quatre longueurs du troisième, Marseille, avec un match en retard.

Cette réussite permet d'ailleurs au vice-président de Monaco, pas toujours en odeur de sainteté en France en raison du régime fiscal avantageux de la Principauté, de se féliciter de "tout ce qu'apporte Monaco au football français".

"Deux équipes françaises en quarts de finale de Ligue des champions, c'est une belle réussite", a encore claironné Vadim Vasilyev. Les objectifs fixés par le club ne sont donc plus très loin, et l'entraîneur portugais a déjà presque réussi sa saison.

. Un jeu qui reste pauvre

En dépit du retour de blessure de plusieurs cadres, le jeu monégasque reste pour le moins minimaliste, même s'il y a du mieux en L1. Et mardi, Monaco n'a pas fait le poids lors de la manche retour contre Arsenal. L'ASM a refusé le jeu et "n'a rien fait d'autre que défendre", a analysé le capitaine des "Gunners" Per Mertesacker. A la décharge des Monégasques, ils avaient gagné le match aller 3-1 à l'Emirates Stadium... Et n'avaient pas vraiment besoin d'en faire plus.

Cette stratégie pourrait toutefois leur réserver un sort moins enviable en cas d'opposition encore plus relevée qu'Arsenal, comme le Bayern Munich ou le Real Madrid.

"On va essayer de faire le maximum en quarts, pour aller le plus loin possible, mais c'est clair que ça va être difficile", reconnaissait d'ailleurs l'international Espoir français, Anthony Martial, mercredi lors du décrassage à la Turbie.

Les Monégasques savent déjà qu'ils feront figure d'équipe à prendre lors du tirage au sort vendredi. Mais ce ne serait pas la première fois cette saison que Monaco fait mentir les pronostics.

Fifa.com (18/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 18 Mar - 20:27

LIVE : 8ème de finale-Retour (2)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mercredi 18 Mars 2015
20h45 : FC Barcelone - Manchester City (2-1)
20h45 : Borussia Dortmund - Juventus (1-2)


Mardi 17 Mars 2015
FIN : AS Monaco 0 - 2 FC Arsenal (3-1) ..................... Olivier Giroud (36'); Aaron Ramsey (79')
TAB : Atlético de Madrid 1 (3) - 0 (2) Bayer Leverkusen (0-1) ...... Mario Suarez (27')

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 18 Mar - 20:45

LIVE : 8ème de finale-Retour (2)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mercredi 18 Mars 2015
01' : FC Barcelone 0 - 0 Manchester City (2-1)
01' : Borussia Dortmund 0 - 0 Juventus (1-2)



Mardi 17 Mars 2015
FIN : AS Monaco 0 - 2 FC Arsenal (3-1) ..................... Olivier Giroud (36'); Aaron Ramsey (79')
TAB : Atlético de Madrid 1 (3) - 0 (2) Bayer Leverkusen (0-1) ...... Mario Suarez (27')

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par rachid_as le Mer 18 Mar - 20:49

LIVE : 8ème de finale-Retour (2)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mercredi 18 Mars 2015
05' : FC Barcelone 0 - 0 Manchester City (2-1)
05' : Borussia Dortmund 0 - 1 Juventus (1-2) .......... Carlos Tevez (2')


Mardi 17 Mars 2015
FIN : AS Monaco 0 - 2 FC Arsenal (3-1) ..................... Olivier Giroud (36'); Aaron Ramsey (79')
TAB : Atlético de Madrid 1 (3) - 0 (2) Bayer Leverkusen (0-1) ...... Mario Suarez (27')

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015] - Page 23 Empty Re: Ligue des champions de l'UEFA [2014/2015]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 23 sur 32 Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24 ... 27 ... 32  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum