Le forum de JS-Kabylie.fr (Jeunesse Sportive de Kabylie)
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-55%
Le deal à ne pas rater :
Remise de 50% sur le tractopelle de chantier à construire MECCANO
10 € 22 €
Voir le deal

Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Page 20 sur 40 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21 ... 30 ... 40  Suivant

Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 3) - Page 20 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Ven 5 Avr - 17:09

Ça se précise pour la Coupe arabe

Comme nous l’avons annoncé en exclusivité sur nos colonnes, la JSK devrait prendre part à la prochaine édition de la Coupe arabe. Une information qui se confirme de jour en jour dans l’entourage du club kabyle. En effet, après la publication de l’information, une source proche de la direction du club nous a confié qu’il y a moins de 48 heures, un haut responsable au niveau de la Ligue nationale de football professionnel a bel et bien confirmé l’information aux responsables kabyles. Toutefois, il va falloir attendre la fin de saison pour que la direction de la JSK le confirme officiellement par le biais de son président, Moh Cherif Hannachi.
------------------------

L’argent de Nedjma bientôt dans les caisses du club
Une source fiable nous a fait savoir que le partenaire de la JSK, Nedjma, va verser une première tranche au club, dans le cadre de la nouvelle saison. Une somme qui permettra au président de la JSK de couvrir les salaires des deux derniers mois des joueurs, ainsi que ceux du staff technique, y compris Nasser Sandjak. D’après la même source, l’argent devrait être versé avant la fin du mois en cours, comme ce fut le cas la saison dernière.

Le Buteur (05/04/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 3) - Page 20 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Sam 6 Avr - 15:11

A quoi est due l’absence d’Yarichène ?

Yazid Yarichène, le président de la section football de la JSK, n’a plus donné signe de vie depuis plusieurs semaines. Son absence prolongée a ouvert la voie à toutes les spéculations. Mais du côté de la direction, on observe toujours le silence comme si Yarichène n’a jamais fait partie du comité directeur. Pourtant, le président Hannachi a déclaré à l’intersaison qu’il doit rendre hommage à Yarichène qui a aidé dans les moments difficiles. Il le présentait même comme étant son bras droit. Mais quelques mois plus tard, aucun responsable n’ose évoquer le nom d’Yarichène, qui, faut-il le rappeler, a assuré le recrutement de l’intersaison et les deux stages effectués par l’équipe en Tunisie et au Maroc. Mais pour des raisons qu’on ignore, son absence prolongée n’inquiète pas la direction. Il aurait fait un don de 3 milliards de centimes au club à l’intersaison et cela sans souligner les autres milliards déboursés dans le recrutement et les stages de préparation. Il a toujours mis la main à la poche, ce qui lui a valu d’être épargné par les critiques de l’opposition la saison dernière. La JSK a besoin des dirigeants comme lui pour faire face à la situation actuelle. Il est revenu par amour au club, mais il paraît qu’il dérange. S’il n’avait pas décidé de prendre du recul, les joueurs n’auraient jamais réclamé leur argent. La direction lui doit près de 10 milliards de centimes, mais malgré ça, il n’a jamais critiqué une quelconque personne.

Compétition (06/04/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 3) - Page 20 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par Dégage Hannachi le Sam 6 Avr - 23:14

La coupe Arabe????????? Apres Echourouk, thura d la coupe izzukkar
Dégage Hannachi
Dégage Hannachi

Messages : 398
Date d'inscription : 09/02/2012
Localisation : Amérique du Nord

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 3) - Page 20 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Sam 6 Avr - 23:41

Dégage Hannachi a écrit:La coupe Arabe????????? Apres Echourouk, thura d la coupe izzukkar

On renait nos origines africaines pour celles des ikhraven

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 3) - Page 20 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par amcum_ni le Dim 7 Avr - 4:06

Chaque saison toutes les équipes veulent gagner la JSK. Tous les joueurs de ces équipes se donnent au max pour y parvenir. En même temps, il y a un pghesident hachakum, qui est impressionné par ces joueurs qui ont tout donné pour battre la JSK. Illusionné, il (pghézidon) les reukghutent a coup de milliards. (Ya din Uqavac!!!)
Des qu'ils arrivent, ils refont la même chose: battre la JSK. Le Pghézidon remet en cause le coach, un vrai kabyle, pour le parcours catastrophique du club kabyle.
Il croit vraiment que miss mu genur va défendre les couleurs de la JSK. (a taxana!!!)
Il faut qu'il dégage et qu'il le fasse tout de suite et qu'il prennent avec lui ses chèvres, ses verts, ses épineux, etc...
Faut il parvenir a la force pour mettre cet e**ulé a la porte? Autrement, on aura un même banner que celui des ifarmacen au stade du 1er Novembre.

amcum_ni
amcum_ni

Messages : 4575
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : daki kan

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 3) - Page 20 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par amcum_ni le Dim 7 Avr - 4:09

rachid_as a écrit:
Dégage Hannachi a écrit:La coupe Arabe????????? Apres Echourouk, thura d la coupe izzukkar

On renait nos origines africaines pour celles des ikhraven

...et on chantera
iha iha la coupe tuli d-asawen
iha iha s-idurar imazighen....
Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
amcum_ni
amcum_ni

Messages : 4575
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : daki kan

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 3) - Page 20 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Dim 7 Avr - 10:09

Bouchouk, Maïza, Boulaïnceur et Khelili : Les placardisés de la JSK

La formation kabyle a été très active durant le marché des transferts hivernal, en s’adjugeant les services de pas moins quatre éléments reconnus.

Chalali, Bouchouk, Maïza et Boulainceur ont tous rejoint l’équipe chère au président Hannachi. Ces éléments arrivaient plein d’ambitions et rêvaient de gloire avec les Jaune et Vert. Cependant, ils ne s’attendaient certainement pas à se retrouver en plein cauchemar, comme celui qu’ils vivent aujourd’hui. Mis à part Chalali qui est un titulaire indiscutable, le reste des renforts hivernaux patauge en eaux troubles et se retrouve la plupart du temps hors de la liste des 18. Il faut avouer aussi que l’entraîneur en chef Nasser Sandjak n’a pas l’air de compter sur les trois joueurs au point de les mettre carrément à l’écart en ne leur faisant confiance que très rarement. Retour sur le cas de ces trois «lofteurs».

Bouchouk, une valeur sûre
L’ancien international a tronqué sa tenue du CAB pour rejoindre la grande formation kabyle au mercato, il a été annoncé en grande pompe et tout le monde se frottait les mains de l’excellente affaire qu’avait réalisée le club en enrôlant le natif d’El-Eulma. Malheureusement pour lui, la belle histoire va tourner très court. En effet, après avoir contracté une blessure qui l’a tenu éloigné des terrains pour quelques semaines, le numéro 20 comptait profiter de la trêve pour revenir en force et retrouver par la même occasion une place de titulaire. Mais le coach ne semble pas convaincu par ses qualités et a décidé de l’écarter pour le match d’hier face au Mouloudia. Une grosse désillusion pour le joueur qui a plié bagage et qui est rentré chez lui.

Maïza paye son coup de gueule
Pour le défenseur central, Adel Maïza, ce dernier est venu renforcer la JSK pour pallier l’absence du duo Rial-Belkalem parti à la CAN. Très vite, il s’est imposé comme un titulaire et a pris part à quatre rencontres de championnat. Mieux, il a même réussi à inscrire deux buts. Un début des plus satisfaisants pour l’enfant d’Annaba qui verra son ascension stoppée net par le retour des internationaux. L’ancienne tour de contrôle de l’USMA a retrouvé une place sur le banc. N’étant que le troisième choix de Sandjak, il finira par craquer et pousser un grand coup de gueule qui lui coûtera une mise à l’écart. Revenu dans la liste des 18, il reste un remplaçant aux yeux de son coach qui lui préfère la paire d’internationaux.

Boulaïnceur et Khelili, des internationaux mis au frigo
On s’est intéressés aussi au cas de deux jeunes joueurs de la formation de Djurdjura. Il s’agit de l’attaquant Boulainceur et du défenseur Sofiane Khelili. Pour le premier nommé, il ne rentre que très rarement en cours de jeu et passe le plus clair de son temps sur le banc de touche. Ayant perdu sa place au sein de l’EN espoirs, le joueur traverse des moments difficiles. Quant à Khelili, il avait rejoint la JSK en provenance du NAHD avec l’espoir de s’imposer au sein de sa nouvelle équipe. Déjà, en recrutant Maïza, on a réduit ainsi ses chances de jouer et puis, le concerné n’est pas une priorité pour son entraîneur qui ne semble pas convaincu par ses qualités. En somme, plusieurs interrogations subsistent : pourquoi recruter des joueurs confirmés et ne pas les faire jouer ? Ces joueurs vont-ils supporter le fait de se retrouver sans compétition pour ce qui reste du championnat ? Wait and see.

Compétition (07/04/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 3) - Page 20 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Lun 8 Avr - 5:53

JSK : Ça sent la division au vestiaire et sur le terrain

A moins de cinq journées de la fin du championnat, les Kabyles peuvent dire bye-bye à une place sur le podium. Après plusieurs jours d’entraînements à Tizi Ouzou, les joueurs de la JSK ne pouvaient faire mieux que concéder une défaite humiliante contre le Mouloudia d’Alger. Un résultat qui restera gravé dans la mémoire des supporters, qui ont quitté le stade du 5-Juillet, dix minutes avant la fin de la rencontre. Sont-ils déçus ? Bien sûr que oui ! Vous savez pourquoi ? Tout simplement parce que leur équipe favorite n’a pas pu rivaliser avec le Mouloudia cette saison. Trois défaites en trois matchs, cette saison, c’est une première du genre. Croyez-vous que les joueurs de la JSK ne s’entendent pas parfaitement bien entre eux ? Malheureusement, c’est une vérité ! Ça sent la division dans le groupe depuis plusieurs jours. La preuve, face au Mouloudia, nous avons remarqué que les joueurs n’étaient pas solidaires entre eux, malgré la défaite. Pis, il y avait même des joueurs qui avaient l’air tranquille alors que leur équipe a été humiliée par le rival mouloudéen. Avec ce rythme, le club ne pourrait jamais atteindre ses objectifs.

Certains joueurs ne se donnent plus à fond
Avant de critiquer qui que ce soit, il faut d’abord revenir sur la prestation de chaque joueur. Si le Mouloudia a réussi à inscrire trois buts, c’est qu’il y avait bel et bien des fautes commises. Tout d’abord, il faut dire que la défense est passée à côté de la plaque. L’international Essaïd Belkalem, qui pourtant a toujours été à la hauteur, a vraiment raté son match, en commettant des erreurs que la JSK a payées cash. Toutefois, nous avons remarqué que plusieurs joueurs ne se donnent plus à fond sur le terrain, à l’image de Camara, qui devra désormais laisser son poste à un autre élément. Toutefois, l’attaquant Chalali, qui malgré ses trois buts inscrits jusqu’à présent, devrait redoubler d’efforts car face au Mouloudia, il n’a pratiquement rien fait pour aider ses coéquipiers.

Le courant ne passe plus entre l’entraîneur et les joueurs, la JSK paie les pots cassés
La JSK qui était par le passé un club qui donnait l’exemple en matière de discipline est devenue malheureusement le sujet de tous les médias. En effet, on n’arrête pas de rapporter des cas d’indiscipline au sein de l’équipe depuis l’entame de la saison. Après le cas Maïza et Belakhdar, la direction kabyle devrait traiter une autre affaire, celle de Khellili et Mekaoui, qui se sont accrochés en plein entraînement. Même l’attaquant Bouchouk, qui n’a pas été retenu pour le match du MCA, aurait mal apprécié la décision de son coach. Le moins que l’on puisse dire est que le courant ne passe désormais plus entre Sandjak et la majorité des joueurs. La relation entre les deux parties ne joue pas en faveur de la JSK, qui paie les pots cassés en championnat. Il est vrai qu’il n’est pas possible de satisfaire tout le monde, mais il faudra trouver une solution à cette situation car des éléments comme Bouaïcha, Belakhdar, Boulaïnceur, Bouchouk, Maïza et Sedkaoui méritent plus de considération.

Alors que le prochain match aura lieu le 20 avril face à l’USMBA
Encore 15 jours à gérer dans la douleur !

C’est un printemps des plus durs que traversent les Canaris du Djurdjura en cette fin de saison. Battus par le MCA dans la soirée d’avant-hier, les Canaris sont contraints une nouvelle fois de rester sans jouer pendant deux semaines en raison de la programmation des matches de demi-finale de la Coupe d’Algérie le week-end prochain. Après un mois de mars durant lequel les Canaris n’ont livré que deux confrontations, puis deux semaines pour préparer le MCA, voilà encore le club kabyle sommé de trouver les meilleures options à même de gérer cette période délicate avant le prochain match face à l’USMBA prévu le 20 avril. Sandjak n’a pas manqué de dénoncer la programmation qui, selon lui, a coupé la dynamique de son groupe et craint le pire. Une chose est certaine, c’est dans la douleur et sous une grosse pression que les Canaris vont préparer leur prochaine sortie à domicile. La relation tendue entre certains joueurs et l’entraîneur Sandjak, sans parler de l’administration dont le président n’est plus en bons termes avec son employé, risque de compromettre l’avenir de cette équipe.

Guillou partant en fin de saison ?
Depuis leur clash en janvier dernier à Boumerdès, les relations se dégradent de jour en jour entre le kiné de la JSK Rachid Abdeldjebar connu par le nom de Guillou et le président du club Moh Cherif Hannachi. Au point où certains proches du kinésithérapeute affirment que Guillou quittera officiellement le staff médical dès cet été. Après 18 ans passés au club, Guillou n’a jamais été aussi proche d’un départ de la JSK. Pour l’instant, le concerné refuse d’apporter le moindre commentaire quant à son probable départ, préférant attendre la fin de saison pour voir plus clair.

Le Buteur (08/04/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 3) - Page 20 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Mar 9 Avr - 11:05

JSK : Reprise sous haute tension

Les dernières quarante-huit heures qui ont succédé à la défaite de la JSK face au MCA auront été mouvementées. En effet, ce qui devait arriver il y a quelques semaines s’est produit dans la soirée d’avant-hier. L’entraîneur en chef des Canaris, Nasser Sandjak, a été limogé par les dirigeants kabyles. Après une série de négociations, qui ont porté essentiellement sur le volet financier, Sandjak a fini par accepter de rendre le tablier. Selon les révélations de plusieurs membres de la direction kabyle, c’est l’adjoint Arezki Amrouche qui est désigné par le président Hannachi pour assurer l’intérim sachant que le club kabyle ne fera appel à un nouvel entraîneur qu’à partir de l’été prochain. Ainsi, l’assistant de Sandjak depuis décembre dernier aura la charge d’assurer l’intérim pendant les cinq matches qui restent à jouer d’ici la fin de l’exercice. Par ailleurs, concernant la reprise des entraînements prévue pour aujourd’hui, il se pourrait qu’elle ait lieu dans un climat assez tendu. C’est évident dans la mesure où le départ de l’entraîneur en chef suscite déjà la grande polémique. En plus, entre ceux qui sont pour le départ de Sandjak, notamment les joueurs freinés dans leur élan, et ils sont nombreux, et ceux qui ont toujours joué avec Sandjak, la division n’est pas difficile à remarquer. L’entraîneur intérimaire Amrouche a donc une idée sur l’état du groupe qu’il aura à prendre en main et devra en tout cas gérer la transition sans pour autant aggraver déjà la situation.

Deux semaines pour gérer la transition et préparer l’USMBA
Si la reprise des entraînements risque bien de se dérouler dans un climat assez tendu, il est aussi utile de dire que l’entraîneur adjoint Amrouche sur lequel repose la responsabilité de gérer la transition, lui qui est désigné intérimaire, les deux prochaines semaines seront le moins que l’on puisse dire des plus délicates tant pour lui que pour le groupe qui aura à préparer un match de championnat face à l’USMBA, le 20 avril prochain. Durant toute cette période, Amrouche aura à remobiliser le groupe et à gérer du mieux qu’il pourra cette période difficile, mais surtout préparer le match de l’USMBA que la JSK doit impérativement gagner ne serait-ce que pour soigner un tant soit peu le classement de l’équipe pas du tout apprécié par un large public.

---------------

Il a été mis fin aux fonctions de Sandjak dimanche soir…
La valse des entraîneurs continue à la JSK à qui le tour ?

De retour à la barre technique de la JSK, le mois de novembre dernier, en succession à l’entraîneur italien Enrico Fabbro, l’ancien sélectionneur national Nasser Sandjak n’a finalement exercé que quatre mois avant d’être remercié par son club employeur. C’est officiel, Sandjak n’est plus l’entraîneur en chef des Canaris et ce, depuis la soirée d’avant-hier. Après des négociations qu’on dit très serrées entre lui et Yazid Yarichène, les deux parties sont parvenues à une séparation. Ce n’est point une surprise pour de nombreux observateurs, tant la relation qui lie Sandjak à ses responsables hiérarchiques est devenue de plus en plus envenimée. La dernière défaite face au MCA aura été la goutte qui a fait déborder le vase, et voilà que la JSK se retrouve une nouvelle fois sans entraîneur, alors qu’on annonce avec insistance que c’est l’adjoint Amrouche qui a été désigné pour assurer l’intérim, du moins pour continuer les 5 matches qui restent à jouer d’ici la fin de la saison. L’instabilité de la barre technique date depuis des décades. Cela fait plusieurs saisons que les supporters kabyles assistent, médusés, terrifiés, il faut bien le signaler, aux va-et-vient d’entraineurs toutes nationalités confondues sans pour autant que le club retrouve son image de marque. Pour les spécialistes, notamment ceux qui suivent le club kabyle de près, il est inconcevable qu’un club comme la JSK, qui a de tout temps servi d’exemple en matière de stabilité et de résultats, arrive à une telle situation. L’espace de quelques années, ils sont une vingtaine d’entraineurs voire plus qui se sont succédé à la barre technique sans pour autant que le club retrouve sa santé tant à l’échelle locale que continentale. Même l’entraîneur helvète, Alain Geiger, qui a réussi à qualifier la JSK au carré d’as de la plus prestigieuse coupe du continent, la Ligue des champions, n’a pas tardé à reprendre ses valises pour rentrer chez lui. Autant d’exemples à citer pour décrire tout le malais que vit la JSK depuis des années… Au suivant !

2010-2013, en 3 ans, 7 entraineurs consommés !
Il est peut-être inutile de remonter loin en matière de changement d’entraîneurs à la JSK, le nombre pourrait bien choquer. Ils sont très nombreux les techniciens qui ont exercé à la JSK, notamment durant les 20 dernières années, avant d’être remerciés avec toutes les conséquences qu’engendre l’instabilité. Depuis plusieurs années, la JSK n’a jamais terminé la saison avec le même entraîneur qui assure la préparation estivale. A titre de rappel seulement et si cela pourrait éventuellement éveiller les consciences des responsables, le club a consommé durant les trois dernières années pas moins de sept entraîneurs. Oui, sept en tout. Depuis l’année 2010, la JSK a vu défiler les Geiger, Belhout, Saïb, Ighil, Karouf, Fabbro et enfin Sandjak. Cette situation n’est sans doute pas sans causer de désagréments au club tant sur le plan financier dans la mesure où le club s’est vu contraint d’honorer les contrats signés, que sur le plan technique sachant que la JSK se limite uniquement à jouer les «seconds rôles».

L’incertitude se réinstalle chez les supporters
De nombreux observateurs ont dû remarquer que la JSK joue un match toutes les deux semaines. Une situation que n’a cessé de déplorer le désormais ex-entraîneur kabyle, Sandjak. Certes, la programmation a fait l’objet de critiques, or la réalité est là, le club kabyle réputé pour jouer sur tous les fronts se limite depuis trois saisons à jouer uniquement pour le championnat. Les Canaris ne sont plus concernés par la coupe d’Afrique, éliminés de la coupe d’Algérie et, en championnat, la JSK joue pour une place au milieu du tableau. Le fait d’être non concerné par les autres compétitions fait que le club reste plusieurs jours sans jouer le moindre match. A l’opposé, l’ESS, l’USMA et la JSMB, pour ne citer que ces trois clubs, sont engagés sur plusieurs fronts. Une situation déjà vécue et qui inquiète à plus d’un titre les supporters de la JSK qui rêvent, et c’est tout ce qu’il y a de légitime de leur part, de revoir un jour le passé glorieux du club de retour. Les fans de la JSK, lassés par de fausses promesses de chaque début de saison, sont pris dans le cercle de l’incertitude et assistent impuissamment à la descente aux enfers de leur club symbole.

Le Buteur (09/04/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 3) - Page 20 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Mar 9 Avr - 11:10

JSK : Sandjak quitte le navire, les remplaçants respirent

Le Mouloudia a déjà été derrière le limogeage de Nasser Sandjak. Vous vous demandez quand ? Ça remonte exactement à 2003, lors d’un MCA-JSK, qui s’est déroulé au stade Omar-Hamadi de Bologhine. La direction de la JSK, à cette époque, n’a pas trop tardé à mettre fin aux fonctions de l’ancien entraîneur de l’Equipe nationale, suite à une humiliante défaite (4-1). Dix ans plus tard, jour pour jour, l’histoire se répète ! Vingt-quatre heures après la défaite face au Mouloudia (3-1), la direction de la JSK a décidé, encore une fois, de limoger Nasser Sandjak pour diverses raisons. Ce dernier, qui a pris les commandes au mois de novembre dernier, en remplacement d’Enrico Fabbro, remercié pour insuffisance de résultats, a réussi à replacer l’équipe parmi les sept premiers, sachant qu’il a trouvé la JSK à la 11e place. Seulement, il faut dire aussi qu’avec lui, les joueurs n’avaient plus la tête à l’équipe. Mis à part les titulaires, Sandjak marginalisait tout le reste. La nouvelle est tombée, les remplaçants ont respiré ! Quelques heures après avoir su la nouvelle, ces derniers, qui avaient souffert pendant toute la phase retour, étaient tous, sans exception, heureux. Ils avaient compris qu’après son départ, ils auront tous, au moins, une chance de prouver leurs qualités. Autrement dit, les Bouaïcha, Bouchouk, Belakhdar, Maïza, Sedkaoui, Boulaïnceur pourraient désormais relancer la concurrence à quelques jours de la fin de la saison.

L’heure des changements a sonné
Avec Fabbro, la JSK jouait sans une équipe type. Après le stage du Maroc, l’Italien avait chamboulé tout le groupe avec ses changements étonnants. A son arrivée, Nasser Sandjak a trouvé un onze rentrant plus ou moins performant. Seulement, la plus grosse bêtise qu’il a commise, c’est qu’il a marginalisé tout le reste. Désormais, l’heure des changements a sonné. A en croire une source bien informée, Arezki Amrouche, qui a été choisi pour assurer l’intérim, devrait apporter plusieurs changements à partir de la prochaine journée, prévue le
20 avril, contre l’USMBA. Trouvez-vous logique qu’un gars comme Bouaïcha ne joue qu’occasionnellement alors qu’il renferme des qualités qui lui permettent de s’imposer ? Est-il logique qu’un international à l’image de Bouchouk ne soit même pas convoqué contre le Mouloudia ? Ces joueurs devraient obligatoirement avoir une chance de prouver car la JSK en a besoin.

Les cas Khellili, Mekaoui, Bouchouk et Belakhdar seront réglés
Le courant ne passait plus entre Nasser Sandjak et plusieurs éléments. La preuve, plusieurs cas d’indiscipline ont été enregistrés au cours de ces quatre derniers mois, à l’image de l’accrochage en plein entraînement entre Khellili et Mekaoui ainsi que les mises à l’écart de Maïza, Bouchouk et Belakhdar. Selon les échos qui nous sont parvenus, ces cas seront tous réglés au cours de cette semaine.

J. Meftah attend toujours sa chance
Marginalisé depuis l’entame de la saison, le jeune arrière droit, Jugurtha Meftah, qui fait partie de l’équipe senior depuis presque deux ans, n’a pas eu suffisamment de chance avec Sandjak, pour montrer ses qualités. Titularisé pour la première fois cette saison contre le WA Tlemcen, ce dernier espère profiter du départ de Sandjak pour se relancer et profiter des cinq prochaines rencontres pour gagner quelque temps de jeu.

---------------

Belakhdar : «J’espère pouvoir rejouer !»
De l’avis de tous, Fayçal Belakhdar est l’un des joueurs qui ont le plus souffert sous l’ère Nasser Sandjak. Sollicité hier matin, il a tenu à nous dire qu’après le limogeage de l’ex-entraîneur de la JSK, il espère avoir du temps de jeu qui lui permet de rester compétitif : «Je n’ai pas trop à commenter le limogeage de Sandjak. Ce que je peux dire, c’est que je n’ai pas eu de chance sous sa coupe. Désormais, j’espère pouvoir rejouer prochainement.»

Bouchouk : «La JSK passe avant tout »
L’autre élément qui ne rentrait pas dans le schéma de Sandjak n’est autre que l’attaquant Saïd Bouchouk. Recruté pour renforcer le compartiment offensif, l’ex-joueur du CAB qui a été titularisé contre l’USMH lors de la première journée de la phase retour ne jouait qu’occasionnellement depuis. Contacté par nos soins, l’international dira : «Personnellement, je n’ai pas été gâté depuis mon arrivée à la JSK. Je ne jouais pas régulièrement, mais l’intérêt de l’équipe passe avant tout. Nous allons essayer de gérer convenablement cette fin de saison avant de penser à la saison prochaine. La main dans la main pour replacer l’équipe en haut du tableau. Je suis persuadé que la saison prochaine sera meilleure.»

Bouaïcha : «Je demande qu’on me donne ma chance»
Meilleur buteur du MCEE la saison écoulée, Djamel Bouaïcha est devenu d’un jour à l’autre remplaçant. Auteur de deux réalisations jusqu’à présent, le meneur de jeu qui aurait aimé avoir plus de temps de jeu pour pouvoir démontrer ses qualités nous dira : «Comment voulez-vous que je sois à la hauteur alors que je ne joue que 15 minutes ou même pas ? Je n’ai rien à dire à propos du départ de Sandjak, mais je demande qu’on m’accorde une véritable chance pour pouvoir prouver à tout le monde que je ne suis pas fini.»

Le Buteur (09/04/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 3) - Page 20 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Mar 9 Avr - 11:43

Le président réunira les joueurs aujourd’hui

Rentré hier de Paris d’où il a limogé son entraîneur, le président Hannachi retrouvera son équipe après une absence de plusieurs semaines. Il sera accompagné par ses proches collaborateurs afin de s’adresser aux joueurs à l’occasion de la reprise des entraînements sous la houlette de Rezki Amrouche. Le renvoi de Sandjak a sans nul doute soulagé les joueurs mécontents à l’image de Belakhdar, Maïza, Bouchouk et Mekaoui. N’ayant assisté ni aux entraînements ni aux matches de son équipe depuis son retour de France où il a été hospitalisé pendant plusieurs jours après une mauvaise chute à son domicile, le président Hannachi tiendra sûrement un discours clair à ses joueurs pour leur annoncer que le cauchemar est fini et qu’ils doivent être solidaires entre eux pour que l’équipe termine en force la saison. Il mettra à profit cette réunion pour les mettre en garde contre tout écart disciplinaire. L’équipe a enregistré plusieurs écarts disciplinaires ces dernières semaines et les joueurs n’auront droit à aucune circonstance atténuante, s’ils ne respectent pas la discipline du groupe. Même si l’équipe a raté tous ses objectifs cette saison, le président Hannachi tentera de remobiliser son groupe en cette fin de championnat. Mais c’est déjà trop tard puisque même si l’équipe enchaîne 5 victoires lors des rencontres à venir, elle n’aura aucune chance pour terminer parmi le quatuor de tête.

Sandjak, le 45e entraîneur dévoré depuis 1992
Le président Hannachi a battu le record des entraîneurs consommés. Si la JSK n’a connu que 22 entraîneurs de 1946 à 1991, elle a dévoré 45 entraîneur de 1992 jusqu’à maintenant. Sous le règne du président Hannachi, la JSK consomme en moyenne deux entraîneurs par an. Et dire que le président de la JSK parle encore de la stabilité à la barre technique. Il doit s’inspirer de l’exemple d’Arsenal ou de Manchester United, deux clubs qui n’ont pas changé d’entraîneur depuis plusieurs années.

Yarichène veut Geiger
Alors que le président Hannachi insiste sur le retour de Karouf, son président de la section football Yazid Yarichène souhaite engager Alain Geiger. C’est ce qu’on a appris d’une source proche de la direction. Le coach suisse est en contact permanent avec certains responsables de la JSK, mais il n’a pas les faveurs du premier responsable du club. Il est au chômage et si les dirigeants lui font appel, il ne sera pas trop gourmand.

La rumeur du départ de Boukhari
Une folle rumeur a circulé hier faisant état de la démission de Boukhari. Nommé au poste de secrétaire, il y a quelques jours, le revenant Boukhari n’aurait pas apprécié qu’il soit parmi les derniers dirigeants à être informé du limogeage de Sandjak. Idem pour Ouaked, le coordinateur de la section football. Mais d’après une source proche de la direction, Boukhari et Ouaked sont toujours en poste.

Compétition (09/04/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 3) - Page 20 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Mer 10 Avr - 13:26

Reprise des entraînements hier matin
Après deux journées de repos accordées par le staff technique, les Jaune et Vert ont repris hier le chemin des entraînements. C’est le coach adjoint Rezki Amrouche qui a dirigé cette séance après le limogeage du premier responsable de la barre technique Nacer Sandjak suite à la défaite face au MCA samedi dernier.

Un match d’application au menu
L’entraîneur Rezki Amrouche a programmé un match d’application entre ses joueurs lors de la séance d’hier. Il a tout fait pour créer une bonne ambiance au sein du groupe qui a joué ce match d’application sous les yeux des rares supporters présents dans les gradins.

Benlamri souffre toujours de l’épaule
Le défenseur Djamel Benlamri était absent lors de cette séance de la reprise effectuée par son équipe hier matin en raison d’une blessure à l’épaule.

Mekaoui, Maïza, Maroci et Bouaïcha autorisés…
En plus de Benlamri, 4 autres joueurs ont manqué à l’appel hier. Il s’agit de Maïza, Maroci, Mekaoui et Bouaïcha. Ils sont autorisés à s’absenter et doivent reprendre lors de la séance d’aujourd’hui.

Camara en tenue de ville
Le milieu de terrain Madani Camara n’a pas pris part à la séance d’entraînement d’hier, il s’est présenté au stade en tenue de ville. Il sera présent lors de la séance d’aujourd’hui.

Amrouche a réuni les joueurs
Avant l’entame de la séance, le coach Amrouche s’est réuni avec ses joueurs. Après les avoir informés du limogeage de Sandjak, il leur a demandé de se donner à fond pour terminer la saison dans de bonnes conditions.

Belkhdar réintègre enfin le groupe
Le milieu de terrain Fayçal Belakhdar a repris enfin les entraînements avec le groupe. Il a bénéficié ainsi du limogeage de Nacer Sandjak vu que ce dernier a juré de ne plus le faire jouer après son geste lors du match face au MCA. Reste à savoir maintenant si Amrouche comptera sur ses services. C’est ce qu’on saura dans les tout prochains jours.

Compétition (10/04/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 3) - Page 20 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par Ryles le Mer 10 Avr - 15:55

Ce Amrouche est un rxxis du premier degré, Shocked Fukun irgazen, zat g-edrimen akisub asarwal agdizi s-defir

Surftiyi budent @righes
Ryles
Ryles

Messages : 1231
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 74
Localisation : Idurar Lqvayel

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 3) - Page 20 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Jeu 11 Avr - 10:43

Alors que Sandjak n’a pas encore touché son argent
Kherroubi épaulera Amrouche pour la suite de la saison


Le feuilleton du limogeage du coach Nacer Sandjak n’a pas encore connu sa fin. En effet l’ex coach des canaris attend toujours de percevoir son dû, en attendant ce qui qu’il fera en cas ou les dirigeants ne tiennent pas leur parole de le régulariser. Ou moment ou nous mettons sous presse Sandjak n’a reçu aucun sous de la part de ses dirigeants pour indisponibilité d’argent. Ayant déclaré qu’il continuera son travail en cas où il n’aura pas son argent lors de la conférence de presse qu’il a animé avant-hier, Sandjak ne s’est pas finalement présenté hier a Tizi Ouou. C’est l’entraineur adjoint Rezki Amrouche qui a assuré la séance d’hier cette fois ci avec un entraineur adjoint à savoir Abdelmounaim Kherroubi. Ce dernier qui est l’entraineur des juniors et qui aidera Amrouche pour les matchs restants du championnat. Pour la séance d’hier elle a été consacrée au volet technico tactique en plus d’un match d’application entre les joueurs. Coté effectif cette séance a vu l’absence de trois joueurs. Il s’agit de Camara blessé aux adducteurs , Benlamri qui souffre de l’épaule et Mekaoui pour des raisons inconnues.

Hannachi sur les traces d’un coach étranger
D’autre part le président Hannachi compte trouver un successeur à Sandjak dans les tous prochains jours. Selon les informations en notre possession le prochain entraineur sera un étranger. C’est ce qu’a confirmé Hannachi lors de son passage sur les ondes de la chaîne I de la radio nationale avant-hier soir « j’ai le CV de 4 entraineurs dont 3 français et du portugais Enrico Gomez qui a déjà drivé le MCO. on étudiera bien chacun d’entre eux avant de choisir l’un d’entre eux » a déclaré le chairman kabyle. Ainsi donc le feuilleton des entraineurs a la JSK continu en attendant de savoir qui sera le prochain patron de la barre technique. Si Hannachi ramènera un entraîneur avant la fin de la saison en cours il sera le 4 eme. Après l’Italien Enrico Fabbro, c’était au tour de Mourad Karouf de driver l’équipe avant que Sandjak le remplace. Ce qui est sur c’est que Sandjak ne sera pas le dernier qui payera les frais de la politique de la direction en dépit du bon travail qu’il a effectué , et le grand perdant bien évidement est la JSK qui souffre et qui se contente de jouer les second rôles .

DDK (11/04/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 3) - Page 20 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Jeu 11 Avr - 10:51

Proposé par certains membres du conseil
Hannachi refuse Geiger


Alors que la JSK vient à peine de limoger Nasser Sandjak de la tête du staff technique, la succession à ce poste est d’ores et déjà ouverte. Pour preuve, une source proche de la maison kabyle nous a confié que certains membres du conseil d’administration ont proposé des noms de techniciens étrangers. Mais celui qui revient souvent, c’est le technicien suisse, Alain Geiger. Et ce n’est pas la première fois que l’entraîneur en question est proposé par les membres du conseil, puisqu’il a failli revenir à nouveau au club l’été dernier, avant la nomination de Fabbro. Mais apparemment, le président kabyle, Moh-Cherif Hannachi, n’est toujours pas chaud pour Geiger. Certes, sous l’ère du Suisse, la JSK avait atteint les demi-finales de la Ligue des champions, mais ce que Hannachi n’arrive pas à oublier, c’est la manière avec laquelle Geiger a quitté la JSK. Après l’élimination face au TP Mazembe, le Suisse a commencé à étudier les offres qu’il venait de recevoir par le biais de son agent. La preuve, une semaine après avoir quitté le club, Geiger a atterri en Egypte pour diriger la formation d’Al Masry.

Ce sera un étranger à 100%
Même s’il faudra du temps à Hannachi pour choisir le futur entraîneur de la JSK, le boss est convaincu que ce sera à 100% un entraîneur étranger. Toutefois, on ignore s’il compte le nommer avant la fin de la Ligue 1, où seulement à quelques jours du début du stage estival. Certains proches au président kabyle lui ont conseillé de trancher dès maintenant la question, afin de donner le privilège au futur entraîneur de tracer le programme de la saison prochaine. Il aura l’opportunité de choisir les postes à renforcer. Il décidera aussi des noms des joueurs à libérer en fin de saison, même si le nombre ne dépassera pas le chiffre cinq.

Réunion d’urgence cette semaine entre les membres du CA
En plus de la question du futur entraîneur, la même source d’information nous a confié que le président Moh-Cherif Hannachi prévoit une réunion d’urgence dans les prochaines heures avec les membres du conseil d’administration, afin de débattre de plusieurs points, notamment la préparation de la prochaine saison. Hannachi évoquera aussi le stage d’intersaison qui aura lieu probablement à Paris. Affaire à suivre.

------------------

Mohammedi, futur préparateur physique ?
Dans le cadre de l’installation du staff technique qui assurera la préparation de l’équipe, l’été prochain, nous avons appris que le président Hannachi songe, à nouveau, à l’ex-préparateur physique, Boudjemaâ Mohammedi. Pour rappel, Mohammedi a été chargé de cet aspect en 2010 au sein du club kabyle. Même si le temps ne suffisait pas, vu que le club était engagé en Ligue des champions, Mohammedi a réalisé une meilleure préparation. Le physique des joueurs était quasiment le maillot fort des Kabyles lors de la phase de poules de ce tournoi. En plus, le gros travail qu’il a effectué en Equipe nationale A’ et à l’ES Sétif prouve que rien n’a été fait au hasard. Pleinement satisfait de son rendement, Hannachi songe à le reconduire au staff de la JSK.

Remache : «Il nous reste trois matchs à domicile, donc il faudra faire le plein»
Titulaire contre le Mouloudia, Belkacem Remache, qui a été remplacé vingt minutes avant la fin de la partie, n’a pas apprécié la décision de l’entraîneur, et a quitté le terrain en colère. Joint par nos soins hier, l’ex-Annabi ne savait pas trop quoi dire à propos du limogeage de Sandjak. Toutefois, il a tenu à nous dire qu’il faut faire le plein à domicile pour terminer la saison sur une bonne note : «Comme je l’ai déjà déclaré, face au Mouloudia je ne voulais pas quitter le terrain car j’avais envie d’apporter un plus à mon équipe pour revenir au score. A propos du départ de Sandjak, je n’ai rien à dire. Nous sommes des employés seulement, nous nous contentons de nous donner à fond aux entraînements, ni plus ni moins. Toutefois, je tiens à vous dire que nous devons nous montrer plus entreprenants lors de cette fin de saison. Nous avons encore trois matchs à livrer à domicile. Je pense qu’on n’a plus le droit à l’erreur. Pour finir sur une bonne note, il faudra battre l’USMBA, le CABBA et le MCEE. Nous avons encore presque dix jours devant nous pour bien nous préparer. On doit revenir en force.»

--------------------

Alors que Belkalem a été suspendu
Maïza épaulera Rial face à l’USMBA

Avec Nasser Sandjak, plusieurs joueurs de la JSK ont été marginalisés. Les Maïza, Belakhdar, Bouaïcha, Sedkaoui, Bouchouk, Mekaoui et Khellili ne rentraient pas dans les choix de l’entraîneur. Profitant de notre présence à l’hôtel Emir, nous lui avons demandé de nous expliquer ses choix. «Je ne pouvais aligner tous les joueurs du moment qu’on ne jouait qu’une fois toutes les trois semaines. Si le club jouait sur plusieurs fronts, j’aurais certainement accordé une chance à chaque joueur», dira-t-il. L’un des éléments qui a été vraiment soulagé après le limogeage de Sandjak n’est autre que Adel Maïza. Ce dernier qui espérait rejouer contre le Mouloudia d’Alger devrait se préparer pour la prochaine rencontre qui verra la JSK accueillir l’USMBA, au stade du 1er-Novembre. Arezki Amrouche qui sera privé des services de l’international Essaïd Belkalem, expulsé contre le MCA, n’hésitera pas à faire appel à l’ex-Usmiste, qui n’aura qu’à prouver, encore une fois, son talent.

----------------

Une séance de soins pour Camara
llSouffrant d’une tendinite, le milieu récupérateur, Madani Camara, n’a pas été autorisé à s’entraîneur avec ses coéquipiers. Il s’est contenté d’une séance de soins. Il devrait réintégrer le groupe dans les prochaines heures.

Maïza, Bouaïcha et Maroci ont repris
llTous les trois absents mardi, le défenseur Adel Maïza et les deux milieux de terrain, Tayeb Maroci et Djamel Bouaïcha, ont tous repris, ce matin, le chemin de l’entraînement. Alors que l’ex-joueur de la JSMB n’a jamais eu de problème avec le désormais ex-entraîneur de la JSK, les deux autres éléments ont respiré après son départ. Désormais, ils pourraient prétendre à des titularisations avant la fin de la saison.

Kherroubi a entamé sa mission
llQuelques heures après le limogeage de Nasser Sandjak, la direction de la JSK a placé directement Arezki Amrouche à la tête du staff technique. Ce dernier ne sera pas seul. En effet, et comme rapporté exclusivement par nos soins, l’ancien défenseur des Verts sera épaulé par Mounaïm Kherroubi. La preuve, ce dernier était présent hier, à la séance d’entraînement. Il exercera sa nouvelle mission jusqu’à la fin de la saison, soit jusqu’à la nomination d’un nouvel entraîneur. A en croire une source proche de la direction, Hannachi optera certainement pour un coach étranger.

Le Buteur (11/04/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 3) - Page 20 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Jeu 11 Avr - 11:16

JSK : Panique à la JSK

La situation qui prévaut actuellement à la JSK ne présage rien de bon.

En plus de la crise financière à laquelle le club fait face depuis la phase retour, l’ambiance qui règne au sein de l’équipe est morose. Le départ de Sandjak n’arrangera pas les choses. Le mal est plus profond. Jamais le club n’a été confronté à une telle situation. Même la saison dernière où les supporters réclamaient le départ de Hannachi, la situation était moins alarmante que celle de cette saison. La JSK est dans le flou total et son avenir s’assombrit d’une année à l’autre. Et ce qui inquiète davantage, c’est l’absence de stratégie de la part de la direction. Les responsables ne sont plus sur la même longueur d’onde. D’un côté, certains souhaitent engager un entraîneur avant la fin du championnat, de l’autre, d’autres veulent attendre la fin du championnat pour le faire. Le président Hannachi, par exemple, a pensé à faire revenir Karouf avant de faire machine arrière. Ce qui compte pour lui est d’avoir la main mise sur l’équipe.

Amrouche pas encore installé et aucun dirigeant à l’entraînement
Assurant l’intérim depuis mardi dernier, Rezki Amrouche n’a pas été encore installé officiellement par la direction. En principe, les dirigeants devaient se réunir avec les joueurs dès le premier jour de la reprise des entraînements pour leur expliquer la situation. Ils devaient leur dire qu’Amrouche a les pleins pouvoirs et c’est lui qui drivera l’équipe lors des matches restants. Mais ils ne l’ont pas fait. Au contraire, aucun dirigeant n’a assisté aux deux dernières séances d’entraînement. Ce n’est pas surprenant donc de constater que des joueurs n’ont toujours pas réintégré le groupe.

Les joueurs inquiets
Au lieu d’expliquer ses projets pour l’avenir, le président Hannachi s’est adonné à son jeu préféré, celui de minimiser de la valeur de son entraîneur. Lors de son intervention sur la Chaîne I mardi dernier, il a affirmé entre autres qu’il s’est trompé sur Sandjak. Il n’a pu rassurer les supporters qui s’interrogent sérieusement sur l’avenir de leur équipe. Même si certains dirigeants avouent qu’ils pensent déjà à la saison prochaine, mais rien ne le confirme. Les joueurs sont impatients de toucher leur argent et ils ne savent toujours pas quand est-ce qu’ils seront régularisés. Les dirigeants devront leur expliquer la situation au lieu de leur tenir à chaque fois des promesses sans lendemain. A quelques semaines de la fin du championnat, ils craignent pour leur dû, surtout qu’ils n’ont trouvé aucun interlocuteur valable en face d’eux.

Les supporters dans l’incertitude
La plupart des supporters ne comprennent plus ce qui se passe à la JSK. Ils suivent les événements et ils ont peur pour l’avenir de leur club. Ils n’ont plus confiance en leurs dirigeants, et ce qui les inquiète, c’est la situation alarmante dans laquelle se trouve le club. Ils ont déserté le stade depuis bien longtemps, mais ils continuent à supporter le club de leurs cœurs. Les dirigeants doivent être francs avec eux au lieu de leur demander pardon à chaque fois que le président Hannachi renvoie un entraîneur.

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

Entraînement hier matin
Les Jaune et Vert se sont entraînés hier matin au stade du 1er-Novembre sous la houlette du coach Rezki Amrouche. Il était accompagné par l’entraîneur des juniors Monaïm Kheroubi. Cette séance a été consacrée au volet technico-tactique.

Benlamri reprendra aujourd’hui
Souffrant d’une blessure à l’épaule, le défenseur Djamel Benlamri était absent hier après avoir raté la séance de la reprise. Il réintégrera le groupe aujourd’hui afin de préparer les prochains rendez-vous.

Camara souffre des adducteurs
Le milieu de terrain Madani Camara n’a pas pris part à la séance d’entraînement d’hier. Souffrant des adducteurs, il se soigne et réintégrera le groupe prochainement. Il sera opérationnel pour le prochain match, le 20 du mois en cours, face à l’USMBA.

Maroci, Bouaïcha et Maïza ont repris les entraînements
Autorisés à s’absenter lors de la séance d’entraînement d’avant-hier, Maroci, Bouaïcha et Maïza ont repris le chemin des entraînements hier matin. Ils ont pris part au match d’application organisé par le coach Rezki Amrouche.

Mekaoui toujours absent
L’arrière-gauche Zinedine Mekaoui n’a pas repris les entraînements. Il était absent même hier après avoir raté la séance de la reprise. On ne sait pas exactement les raisons, vu qu’il a raté déjà plusieurs séances de son équipe.

Une autre séance aujourd’hui
Les Canaris s’entraîneront encore aujourd’hui sous la houlette du coach Rezki Amrouche. Cette séance sera consacrée au volet technico-tactique.

Benlamri blessé, mais…
Victime d’une blessure à l’épaule lors de la rencontre précédente face au MCA, Djamel Benlamri n’a pas encore réintégré le groupe. Le hic est qu’il n’a même pas pris la peine d’appeler les membres des staffs technique et médical pour les informer de son absence. Dans tous les clubs lorsqu’un joueur contracte une blessure, c’est le staff médical qui le prend en charge pour suivre l’évolution de sa guérison.

Compétition (11/04/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 3) - Page 20 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Ven 12 Avr - 17:26

Le grand ménage dans le staff avant la fin de saison

Il semblerait que le limogeage de Nasser Sandjak ne soit pas le seul fait notable à la JSK. Une source très proche de la direction nous a confié que les membres du conseil d’administration s’activent ces jours-ci pour trancher dans la question du nouveau staff, qui prendra en charge l’équipe la saison prochaine. En plus d’un entraîneur étranger, la question du futur adjoint ainsi que de l’entraîneur des gardiens sera elle aussi débattue. A en croire la même source, un grand ménage risque d’avoir lieu avant même la fin de saison. Beaucoup pensent que le problème ne concernait pas uniquement Sandjak, puisque plusieurs de ses plus proches collaborateurs ont eux aussi échoué dans leur mission. Lorsque l’entraîneur en chef échoue, c’est un départ collectif qui s’impose. D’ailleurs, c’est ce qui s’est passé avec Fabbro. Son adjoint Karouf a quitté la barre technique quelques jours après le limogeage de l’Italien.

Pas de Amrouche et Souibès la saison prochaine
Suivant cette logique, il est fort probable que Amrouche soit remercié en fin de saison. Il ne sera pas le seul puisque même l’entraîneur des gardiens, Hamid Souibès, se trouve lui aussi sur un siège éjectable. D’ailleurs, ce dernier a été accusé à plusieurs reprises d’être responsable de la régression du niveau des gardiens de but, à commencer par Malik Asselah qui n’a plus été convoqué en sélection. Cette fois-ci, la direction ne fera aucun cadeau à l’ensemble des membres du staff. Seuls les plus compétents seront maintenus.

Il ne lui reste qu’une année de contrat
Camara transférable dès cet été

Apparemment, les responsables du club kabyle songent d’ores et déjà au recrutement pour la saison prochaine. Mais en parallèle, il semblerait que les dirigeants aient déjà tranché les noms des joueurs à libérer. En plus de ceux en fin de contrat, à l’image de Belkalem et Ziad, une source digne de foi nous a confié que le milieu de terrain Madani Camara sera mis sur le marché des transferts dès cet été. Sachant qu’il ne reste qu’une seule saison de contrat au joueur, les dirigeants veulent le transférer dans un autre club de Ligue 1. Pour le moment, le joueur n’a toujours pas été mis au courant de la nouvelle, mais ça ne risque pas de tarder. Pour cause, la même source nous a fait savoir qu’avant même la fin du championnat, le président Hannachi rencontrera ses joueurs afin de connaître leurs intentions pour la saison prochaine. Un joueur qui souhaite quitter la JSK ne sera pas retenu contre son gré, c’est ce qu’à confié le boss à ses proches.

Ziad lui aussi partant
A en croire la même source, le milieu récupérateur Hamza Ziad sera lui aussi partant. Sauf que le cas de ce dernier diffère de celui de Camara. En effet, Ziad est en fin de contrat avec le club kabyle. Même s’il a quelque peu joué sous l’ère Sandjak, tout porte à croire que Hamza Ziad changera d’air à la fin de la saison. Tout le monde se souvient de sa mise à pied en novembre dernier, après qu’il a enfreint le règlement intérieur. Depuis ce jour, les relations sont restées tendues entre lui et la direction, en particulier avec Moh Cherif Hannachi.

-------------------

Les joueurs toucheront l’argent de Nedjma avant le match de Bel Abbès
C’est désormais officiel, les joueurs kabyles seront régularisés avant le prochain match de championnat face à l’USMBA. En effet, nous avons appris que l’argent du sponsor officiel des Kabyles, en l’occurrence Nedjma, sera dans les caisses dans les prochains jours. Si tout se passe comme prévu, les camarades de Ali Rial toucheront leur dû avant le 20 avril prochain. Une manière pour la direction de motiver les joueurs, sachant que l’équipe accueillera deux fois à Tizi. Si la JSK parvient à réaliser deux succès de suite, cela mettra le club hors de danger. C’est la meilleure manière aussi d’espérer terminer la saison parmi les 5 premiers du championnat.

Trois salaires ainsi que le reste des primes
Concernant le montant exact qui sera versé aux joueurs, la même source nous a confié qu’il s’agit de trois mois de salaire ainsi que les primes de matchs. Pour rappel, les joueurs n’ont rien encaissé depuis le mois de janvier dernier, excepté les deux primes de matchs. Désormais, tout le monde sera mis sur un pied d’égalité. D’après la même source, le club versera pas moins de 1,7 milliard pour régulariser tout le monde, ce qui correspond à une somme assez importante.

--------------------

Le Buteur (12/04/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 3) - Page 20 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Ven 12 Avr - 17:42

JSK : Quelle fin de saison pour les Canaris !

Ce n’est un secret pour personne, la JSK est passée à côté carrément cette saison. En effet, à cinq journées de la fin de la saison, les carottes sont cuites et le club est dans le flou total.

Il a raté tous ses objectifs et les rencontres qui restent se joueront juste pour la forme pour les camarades de Remache qui sont déjà en vacances. Vu que l’équipe a assuré son maintien et que le podium est raté, la bande à Amrouche jouera pour la forme les prochaines confrontations. D’un autre côté, l’équipe se trouve sans entraîneur, après le limogeage de Nacer Sandjak, qui a fait pourtant du bon boulot. Cependant, le président Hannachi l’a récompensé à sa manière, comme il a l’habitude de le faire avec tous les entraîneurs, en mettant fin à ses fonctions. En plus du fait que le club est en vacances et se trouve sans entraîneur, il vit une grande crise financière. En effet Sandjak est parti avec un chèque de garantie et les joueurs attendent avec impatience de toucher leur dû. En résumé, cette fin de saison est catastrophique pour les Canaris, qui continuent à manger leur pain noir, en terminant la saison avant l’heure, après avoir joué le maintien durant deux saisons consécutives.

Hannachi continue à bricoler
Si la JSK est arrivée à cette situation, c’est tout simplement le résultat du bricolage du président Hannachi. En effet, refusant d’assumer ses responsabilités, il ne cesse de responsabiliser les gens comme il l’a fait également avec Sandjak. Ayant promis le titre pour la saison en cours, le chairman kabyle a échoué sur toute la ligne. Une chose est sûre, la JSK ne sortira jamais la tête de l’eau avec cette politique de ses dirigeants. Une politique qui a amené le club à la dérive et le fait de voir les joueurs fêter des victoires longuement devant des équipes que le club battait largement en est la meilleure preuve.

Les supporters inquiets
Cette situation inquiète énormément ses supporters, qui ne cessent de critiquer la politique des dirigeants qui a fait couler le club. La majorité des supporters réclament tout simplement le départ des dirigeants actuels tout en souhaitant que leur club favori retrouve son meilleur niveau et joue les coupes d’Afrique et ne se contente pas de jouer le maintien, comme c’est le cas ces dernières années.

Compétition (12/04/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 3) - Page 20 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Ven 12 Avr - 17:45

Les cas disciplinaires se suivent à la JSK
Chalali a failli s’accrocher avec Kheroubi


Apparemment, les joueurs kabyles se trouvent sous une pression terrible ces derniers temps. Sinon comment expliquer la grande colère de l’attaquant, Mohamed Chalali, lors du match d’application de son équipe. Tout a commencé lorsque l’entraîneur adjoint, Monaim Kheroubi a sifflé une position d’hors jeu contre Chalali. Ce dernier, mécontent de la décision de son entraîneur qui a arbitré, a commencé à dire des mots vulgaires qui n’étaient pas du goût de l’adjoint d’Amrouche. Ce dernier a appelé le joueur pour lui demander d’arrêter ses commentaires et d’accepter ses décisions. Heureusement que les choses se sont arrêtées là et le joueur en question a continué la partie sans ajouter un mot. Un comportement qui reflète l’état psychologique des joueurs qui vivent ces derniers temps une période très difficile après cette défaite face au MCA et le limogeage de l’entraîneur Nacer Sandjak.

Un grand travail attend Amrouche
Ainsi donc et avec le comportement inacceptable des joueurs comme cela a été le cas hier avec Chalali, le coach Rezki Amrouche doit prendre des mesures sévères afin que le club évite de nouveaux cas disciplinaires, ce qui n’arrange pas ses affaires.

La direction a sa responsabilité
Ayant traité les cas disciplinaires précédents sans prendre de sanctions sévères, notamment dans le cas de Belakhdar, la direction a ainsi sa responsabilité dans les cas disciplinaires qui arrivent à chaque fois. En d’autres termes, les dirigeants doivent veiller au bon fonctionnement du club, car enregistrer des cas disciplinaires ne fera que compliquer la situation du club. Ce dernier a connu plusieurs cas de discipline, contrairement aux années précédentes où la JSK était très connue pour sa discipline, ce qui lui avait permis de gagner plusieurs titres et de se faire un grand nom, même sur le plan continental.

Compétition (12/04/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 3) - Page 20 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Sam 13 Avr - 12:48

Enrico Gomez proposé

Comme tout le monde le sait, le président Moh Cherif Hannachi est sur les traces d’un entraîneur étranger. Et au moment où nous mettons sous presse, plusieurs CV sont déjà sur le bureau du boss kabyle dont celui du Portugais Enrico Gomez. Pour rappel, le technicien en question n’en est pas à sa première expérience en Algérie puisqu’il a déjà pris en main la formation oranaise du MCO. Et c’est un proche du club oranais qui aurait proposé le Portugais à Moh Cherif Hannachi. Pour l’instant, le boss kabyle veut prendre tout son temps avant de trancher.

Son salaire varierait entre 13 000 et 15 000 euros
D’après la même source d’information, la fourchette salariale de l’entraîneur portugais arrange bien la direction kabyle, puisqu’elle rentre dans la moyenne. En effet, Gomez coûterait entre 13 000 et 15 000 euros/mois. Un salaire que le club pourrait assurer sans le moindre souci.

Chalali et Souibes ont suivi MCA-ESS
Comment peut-on rater une aussi importante rencontre, alors qu’il s’agit d’une demi-finale entre deux ténors du football algérien, le Mouloudia d’Alger et l’Entente de Sétif ? En effet, nous avons remarqué la présence de l’attaquant de la JSK, Mohamed Chalali, dans la tribune du stade du 5-Juillet. Ce dernier, qui était accompagné de Souibes, a tenu à assister au match de son ancienne équipe, l’Entente de Sétif.

Boulaïncer victime d’un accident de la circulation
L’attaquant Rafik Boulaïncer a été victime, hier après-midi, d’un accident de la circulation à Yakouren. Le joueur, qui se dirigeait vers Béjaïa a dérapé en plein virage. Heureusement pour lui qu’il n’a rien eu de grave. Sollicité par nos soins, Rafik dira : «Je suis toujours sous le choc. Je ne sais pas comment ça m’est arrivé. Heureusement que je n’ai rien de grave.»

-----------

Benlamri et Rial absents hier matin
Le deux défenseurs, Benlamri et Rial, ne se sont pas présentés à l’entraînement d’hier matin. D’après les dirigeants, les deux joueurs y ont été autorisés. Pour rappel, et contrairement au capitaine Rial qui n’a raté que la séance d’hier, le latéral droit en est à sa seconde séance depuis la reprise de ce mardi.

Ils réintégreront le centre de Sidi Moussa aujourd’hui…
Convoqué par Korichi en sélection A’, Benlamri et Rial se présenteront dès aujourd’hui au centre de Sidi Moussa pour un stage de 3 jours. Ils ne sont pas les seuls puisque Belkalem et Chalali seront eux aussi présents.

… et seront de retour à Tizi ce mardi
Comme tout le monde le sait, le stage de la sélection prendra fin lundi prochain. C’est dire que les 4 sélectionnés de la JSK ne pourront réintégrer le groupe que mardi, voire mercredi prochain. Même s’ils sont des éléments indispensables dans l’effectif kabyle, le staff technique devra préparer le match face à l’USMBA en attendant leur retour. Pour rappel, seul Belkalem est forfait pour le match du week-end pour cause de suspension après son expulsion face au MCA.

Camara pourrait reprendre demain
Toujours aux soins, le milieu récupérateur Madani Camara n’a toujours pas repris avec ses partenaires. Renseignement pris, le joueur souffre toujours de douleurs aux adducteurs. Toutefois, sa blessure n’est pas trop grave. D’après le staff médical, l’Ivoirien pourrait reprendre du service dès demain, à l’occasion de la séance de reprise. Une décision qui soulagera le staff technique, qui veut récupérer le joueur en prévision du match du week-end face à l’USMBA.

Le Buteur (13/04/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 3) - Page 20 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Sam 13 Avr - 13:09

JSK : Sandjak parti, Hannachi assiste aux entraînements

Hier, le premier responsable du club kabyle était présent au stade 1er-Novembre. Hannachi a même suivi une bonne partie de la séance d’entraînement de l’équipe première.

C’était un événement pour les joueurs qui n’ont pas vu leur président assister aux séances d’entraînement depuis un bon moment, alors qu’il ne les ratait que rarement par le passé, quelle que soient les circonstances. Il a pris un grand recul ces derniers temps sur ce plan. Depuis le début de la phase retour, il n’a pas assisté à la moindre séance. Au départ, on a essayé d’expliquer cette absence par son état de santé, surtout après le chute accidentelle dans son domicile. Les raisons de l’absence de Hannachi aux entraînements étaient tout autres. En effet, il ne voulait pas assister aux entraînements afin de ne pas croiser Sandjak, le désormais ancien entraîneur des Canaris. Il ne pouvait même pas le voir travailler. «Cela fait trois mois que je n’ai pas vu le président», a déclaré Sandjak à quelques jours de son limogeage. Deux jours seulement après son départ, Hannachi s’est présenté au stade, il a suivi une bonne partie de la séance d’entraînement à partir du tunnel et il a discuté avec quelques membres de l’encadrement de l’équipe, à l’instar de docteur Djadjoua. A cinq journées donc de la fin du championnat, Hannachi a décidé de revenir au stade et de superviser les entraînements, comme ce fut le cas par le passé, c'est-à-dire avant la venue de Sandjak, devenu après quelques jours seulement, un véritable cauchemar pour lui. Il a poussé un grand ouf de soulagement après son limogeage.

Sur demande des dirigeants : Amrouche n’accordera qu’une seule journée de repos aux joueurs
Même si les joueurs de la JSK n’étaient pas concernés par les rencontres de la coupe d’Algérie de ce week-end, ils n’ont bénéficié que d’une seule journée de repos. Ils reprendront le chemin des entraînements demain. Ce sera ainsi à l’avenir. Ils ne bénéficieront donc plus de deux journées de repos au lendemain des rencontres. Ils avaient même l’habitude de prendre trois à quatre jours lors des dernières trêves que le championnat a observées. Bref, sur demande des dirigeants, Amrouche n’accordera qu’une seule journée quelles que soient les circonstances. Les responsables kabyles, qui ont critiqué publiquement leur ancien entraîneur sur ce plan, ont jugé utile de changer ces habitudes. Pour eux, les joueurs doivent travailler très dur en cette fin de saison, même si l’équipe a raté tous ses objectifs.

Amrouche rassure les joueurs : «Les meilleurs de la semaine joueront le week-end»
Après le départ de Nacer Sandjak, plusieurs joueurs ont poussé un grand ouf de soulagement. En plus des remplaçants qui ont souffert avec l’ancien entraîneur, d’autres joueurs, pourtant titulaires, ont salué le départ de Sandjak. Bref, les choses vont changer an sein de l’équipe type. Pour rappel, Sandjak avait un onze qui ne changeait qu’en cas de blessure ou suspension. Les autres joueurs sont devenus d’éternels remplaçants. Cependant, avec Amrouche, plusieurs joueurs espèrent bénéficier d’une chance en cette fin de saison. D’ailleurs, il n’a pas hésité à rassurer tous les joueurs sur ce plan. «Avec moi, les meilleurs de la semaine joueront le week-end. Je ne suis pas là pour avantager X ou Y comme je ne suis pas là pour marginaliser X ou Y. Je suis là pour travailler et défendre les intérêts de l’équipe. Celui qui veut jouer n’a qu’à travailler lors des entraînements. J’ai été joueur et je comprends bien ces choses. On doit travailler la main dans la main pour le seul intérêt de l’équipe.» Ces propos ont soulagé quelques joueurs qui attendent leur chance depuis le début de la saison.

Il n’adresse pas la parole à Ouaked et il tacle d’autres membres
Que veut Khouas ?

Alors qu’il était sur la sellette, voire sur le départ après ses divergences avec quelques membres influents du CA, surtout après son clash avec Hannachi, Khouas, le DG de la SSPA, est revenu en force ces derniers temps dans les affaires du club. C’est lui qui fait actuellement la pluie et le beau temps à la JSK. La preuve, c’est lui qui était chargé d’informer Sandjak de la décision de Hannachi de le limoger. Cependant, il a refusé cette mission. Par ailleurs, deux autres dirigeants, Boukhari et Ouaked, qui sont pourtant plus concernés par cette histoire de limogeage, n’étaient pas au courant. Après une petite enquête, on a trouvé que Khouas n’adresse pas la parole à Ouaked, alors que les deux hommes devaient avoir de bonnes relations vu leurs rapports de travail directs. Bref, Khouas est en train de tirer ces derniers jours sur d’autres membres de l’équipe pour des raisons que tout le monde ignore. On ne sait pas si ce Khouas est venu à la JSK pour régler des comptes ou il est en train de viser autre chose, car quelques mois seulement après son installation, il a réussi à faire parler de lui.

Longue discussion entre Hannachi et Amrouche
Profitant de sa présence hier au stade 1er-Novembre, Hannachi a longuement discuté avec l’entraîneur Amrouche. D’abord, le président a demandé des nouvelles du groupe et il n’a pas cessé de poser des questions concernant son état d’esprit et l’ambiance en son sein. Avant de partir, il a souhaité bon courage à son entraîneur sans oublier de lui demander de bien travailler et de bien gérer le groupe.

JSK-USMBA, vendredi prochain
Le match comptant pour la 26e journée de championnat entre la JSK et l’USMBA est programmée pour vendredi prochain. L’horaire n’a pas été arrêté d’une manière officielle, puisque les responsables kabyles ne veulent pas jouer à 15h en cette période de premières chaleurs.

Hamid Guezzi n’a pas oublié Hannachi et l’histoire d’argent
Hamid Guezzi, chauvin supporter des Canaris, a croisé un jour Hannachi à l’aéroport Houari Boumediene, alors qu’ils se préparaient à se rendre à Barcelone pour différentes raisons. Supporter et chauvin qu’il est, Hamid Guezzi n’a pas hésité à demander à Hannachi pourquoi la JSK n’arrive pas à jouer les premiers rôles en championnat ces derniers temps. «Donne- moi de l’argent et on jouera les premiers rôles», a répondu Hannachi, une réponse qui a choqué ce supporter et qui a tenu vraiment à raconter cette histoire, car, pour lui, un grand club comme la JSK n’a pas besoin de l’argent d’un supporter pour gagner le titre.

Compétition (13/04/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 3) - Page 20 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Dim 14 Avr - 9:10

En prévision de la fin de la saison et de la prochaine
Un règlement intérieur strict s’impose


Le moins que l’on puisse dire est que la discipline au sein de l’effectif kabyle, cette saison, a fait des siennes. Plusieurs cas ont été enregistrés depuis l’arrivée de Nacer Sandjak à la tête du staff technique. Tout a commencé par les remplaçants qui se sont sentis marginalisés, avant que les autres joueurs, qui n’ont pas été régularisés, montent au créneau. Mais les choses ne se sont pas arrêtées là, puisque le staff technique a dû faire face aux retards et absences à répétition aux entraînements. Aux yeux de nombreux observateurs, c’est à partir de là que le staff technique a perdu le contrôle du groupe, surtout que les mécontents ne se gênaient plus pour contester leur statut de remplaçant. Et dire que ce genre de problème était quasi inexistant par le passé à la JSK. Ceux qui sont scandalisés par ces cas d’indiscipline estiment que lorsqu’on porte le maillot de la JSK, on ne se permet pas de refuser de jouer un match ou d’afficher son mécontentement dès lors qu’on n’est pas convoqué. Désormais, seuls les responsables du club sont en mesure de remettre de l’ordre, en mettant en place un règlement strict dans les meilleurs délais, avant même la fin de la saison.

Benito Floro proposé
A la recherche d’un entraîneur en prévision de la saison prochaine, un manager marocain aurait proposé à Hannachi un entraîneur de la trempe de Lemerre. Il s’agit de Beniro Floro. Ce dernier, qui a pris en main le Widad de Casablanca en 2012, est principalement connu pour avoir entraîné le Real Madrid entre 1992-1994. Il est vrai que le président Hannachi a déclaré qu’il n’a pas encore entamé l’opération recherche un bon coach, mais le profil de Floro semble intéressant.

Le Buteur (14/04/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 3) - Page 20 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Dim 14 Avr - 9:31

Bénito Floro proposé à Hannachi

Certes, le premier responsable du club kabyle veut prendre tout son temps pour engager un nouvel entraîneur, mais, les agents de joueurs et les managers continuent de proposer leurs produits à Hannachi. Avant-hier, un manager marocain a pris attache avec le premier responsable des Canaris pour lui proposer un entraîneur espagnol qui exerce actuellement au Maroc. Ledit agent a pris attache directement avec Hannachi en l’appelant sur son portable pour lui dire qu’il a un grand entraîneur à lui proposer. Il s’agit de Bénito Floro qui entraîne le WAC cette saison mais qui sera libre l’été prochain. Cet entraîneur a travaillé par le passé dans de très grands clubs espagnols comme le Real Madrid, Majorque ou même valence. Hannachi ne pouvait rien dire à son interlocuteur sur ce sujet, lui qui veut d’abord réunir de l’argent afin de préparer la nouvelle saison, cependant, le manager marocain a insisté auprès de Hannachi sur cet entraîneur.

Lui et son préparateur physique pour 30 000 euros/ mois
D’ailleurs, le manager marocain a même abordé avec Hannachi le volet financier. L’entraîneur Floro Bénito et son préparateur physique pour 30 000 euros/ mois avait déclaré l’agent de joueurs à Hannachi qui n’a pas voulu entrer dans ce détail vu qu’il n’a pas encore pris une décision concernant l’engagement ou pas de cet entraîneur.

Hannachi a demandé un temps de réflexion
Avant de mettre fin à sa discussion avec le manager marocain, Hannachi a rassuré ce dernier en lui déclarant qu’il a pris cette proposition au sérieux et qu’il va bien étudier le CV de cet entraîneur avant de lui rendre une réponse dans les prochains jours.

Compétition (14/04/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 3) - Page 20 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Dim 14 Avr - 9:32

Règlements des joueurs, recrutement, nouvel entraîneur, stages de préparation…
Réunion décisive du CA cette semaine


Le premier responsable de la SSPA/JSK provoquera une réunion du CA cette semaine pour discuter de plusieurs sujets. Hannachi qui veut débuter la préparation de la nouvelle saison a jugé utile de se réunir avec les autres membres du CA afin d’aborder plusieurs points très importants à ses yeux. Comme tout le monde le sait, une crise financière secoue le club phare du Djurdjura et Hannachi veut trouver des solutions le plus tôt possible à cette crise. D’ailleurs, lors de cette réunion, tous les membres sont appelés à trouver des solutions afin de régler la situation financière des joueurs qui réclament publiquement leurs salaires et leurs primes de matchs. En plus de cette histoire des arriérés des joueurs, les membres du CA attaqueront le sujet du futur entraîneur et les choses seront plus claires concernant le nouveau coach des Canaris à l’issue de cette réunion. Même l’opération recrutement aura sa part lors de cette réunion et il se pourrait même qu’une commission de recrutement sera installée lors de cette réunion sans oublier bien sûr les stages de préparation de l’équipe lors de cet été.

Les membres du CA appelés à mettre la main à la poche
Recrutement, engagement d’un grand entraîneur… et tous les volets qui seront débattus lors de la réunion du CA dépendront de l’argent qui est le nerf de la guerre. Et comme la JSK traverse une crise financière, il sera très difficile pour les responsables kabyles d’engager un entraîneur comme Roger Lemerre ou de recruter les meilleurs joueurs de notre championnat. La seule chose qui permettra à la formation du Djurdjura de bien préparer sa nouvelle saison est l’intervention sur le plan financier des membres du CA. Ces derniers qui occupent des places prestigieuses au sein du CA doivent apporter un plus ou bien vaut mieux ne pas figurer dans le conseil. D’ailleurs, Hannachi n’hésitera pas à aborder ce sujet avec les autres membres lors de cette réunion.

Alors que Hannachi ne veut pas de lui : Yarichène insiste toujours sur Geiger
Alors que Hannachi n’a pas pris la moindre seconde pour réfléchir au sujet du retour d’Alain Geiger à la barre technique des Canaris, le président de section de la JSK insiste toujours sur le retour de l’entraîneur suisse qui a réalisé d’excellents résultats lors de son passage à la JSK. Yarichène qui est en contact permanant avec Geiger essaye de convaincre Hannachi concernant l’engagement de cet entraîneur. Le jeune président de section de la JSK garde même un grand espoir pour engager Geiger cet été, car, selon Yarichène, Alain Geiger est l’entraîneur idéal pour les Jaune et Vert.

Bouchouk, Belakhdar et Bouaïcha attendent un geste d’Amrouche
Le départ de Nacer Sandjak a soulagé plusieurs joueurs de la JSK qui ne jouaient pas avec l’ancien sélectionneur national et ex-entraîneur de Noisy-le-Sec. Parmi ces joueurs, Bouchouk, Bouaïcha et Belakhdar qui souhaitent avoir une chance avec Amrouche lors des cinq matchs restants du championnat. Pour Bouaïcha et Belakhdar, ils ont joué quelques rencontres comme titulaires avec Fabbro et ils ont démontré de très belles choses, mais, avec Sandjak, ces deux éléments étaient carrément marginalisés et ils ne bénéficiaient pas de la confiance de Sandjak qui a choisi son onze dès le départ. En plus des deux anciens joueurs du MCEE, Bouchouk qui a signé à la JSK l’hiver passé n’a joué qu’une seule rencontre comme titulaire avec Sandjak avant de passer pour un éternel remplaçant. Ces trois joueurs attendent un geste de la part d’Amrouche pour jouer les cinq derniers matchs de l’équipe en championnat ou bien quelques rencontres des matchs restants du championnat.

Même Mekkaoui et Maïza veulent retrouver leurs places dans le onze
En plus de ces trois joueurs qui souhaitent jouer les derniers matchs du championnat, Maïza et Mekkaoui veulent aussi retrouver leurs places de titulaires. Après avoir opté pour la JSK, Maïza a joué quatre matchs de suite comme titulaire et il a prouvé sa grande valeur avant de perdre sa place. Pour Mekkaoui qui était un titulaire indiscutable avec Fabbro veut profiter du départ de Sandjak pour terminer la saison comme titulaire.

Une bonne occasion aussi pour avoir une idée sur les libérés
Enfin, les responsables kabyles qui entament les préparatifs pour la saison prochaine ont besoin de voir tous leurs joueurs en cette fin de saison afin d’avoir une bonne idée sur chaque élément et beaucoup plus sur les joueurs à libérer et les joueurs qui doivent être maintenus dans l’effectif de la saison prochaine. Amrouche doit donc tourner son effectif en cette fin de saison.

Contrôle médical aujourd’hui pour Remache et Camara
Remache et Camara profiteront de la séance de la reprise d’aujourd’hui pour passer à l’infirmerie de club afin de passer un contrôle médical et d’avoir une bonne idée sur leur état de santé. Pour un rappel, Remache souffre d’une élongation à la cuisse alors que Madani Camara souffre des adducteurs. Les deux joueurs pourraient meme réintégrer le groupe aujourd’hui ou bien reprendre les entrainements en solo afin de commencer la préparation pour la rencontre de vendredi prochain devant l’USMBA.

Hadbi précise
Suite à l’article «Le site officiel de la JSK verse dans l’opposition» paru dans l’édition de jeudi dernier, l’ancien secrétaire général de la JSK, Ali Hadbi, a pris attache avec notre rédaction pour infirmer son implication dans la gestion de ce site web. Son nom a été cité par inadvertance par nos soins et nous nous excusons des torts qui lui ont été causés. A noter que ce site est alimenté par l’ancien informaticien du club, qui n’a toujours pas été payé par la direction du club. Depuis la démission de Hadbi de son poste, suite à un désaccord avec le président concernant sa rémunération, l’ex-secrétaire de la JSK se consacre exclusivement à son nouveau travail. Il n’a désormais rien à voir, ni de près ni de loin, avec le site en question. L’unique raison de son départ est seulement le non-respect des engagements par la direction du club. Il s’est entendu, en effet, avec les responsables du club sur un salaire bien précis, mais ces derniers n’ont pas tenu parole, ce qui l’a poussé à démissionner. Il faut dire que, lorsque Hadbi était en poste, on n’avait enregistré aucun écart disciplinaire au sein de l’équipe. Il trouvait toujours les mots justes pour réconcilier les joueurs entre eux et même avec l’entraîneur. Malheureusement, il n’a pas été rémunéré à la hauteur de ses compétences. Depuis son départ, les écarts disciplinaires se multiplient et personne ne semble en mesure de mettre le holà.

Compétition (14/04/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 3) - Page 20 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par rachid_as le Lun 15 Avr - 11:17

JSK : Recrutement d’un entraîneur étranger, décision cette semaine

Comme nous l’avons déjà annoncé, les membres du conseil d’administration sont sur le point de prendre une décision importante, celle de nommer le futur entraîneur de la JSK, et ce à 5 journées avant la fin de la Ligue 1. En gros, les responsables du club ont un mois pour trancher. Même si plusieurs CV sont déjà sur le bureau de Moh Cherif Hannachi, il est important de bien étudier toutes les pistes afin de ne pas commettre les erreurs produites par le passé. Sauf que la plus grande question qui reste posée est de savoir si la direction kabyle aura les moyens de couvrir le salaire d’un entraîneur de grande envergure. Nul doute que le dernier salaire des entraîneurs de renom ne descend pas en dessous de la barre des 30 000 euros par mois.

Hannachi veut le nommer avant la fin mai
D’après la même source d’information, Hannachi veut nommer le futur entraîneur dès maintenant à la tête du staff, et ce même s’il entamera officiellement ses fonctions en juin prochain. Aux yeux du boss, en procédant ainsi, cela permettra au futur coach d’observer l’équipe pour ce qui restera des matchs de championnat. Il aura bien évidemment un droit de regard pour tout ce qui concerne les libérés et les recrutés, même s’il y aura très peu de changements dans l’effectif.

On reparle de Patrice Neveu
Parmi les entraîneurs cités, on retrouve Patrice Neveu. Il faudra dire que le nom du technicien français revient à chaque fois que le club kabyle est à la recherche d’un entraîneur étranger. A la tête de la sélection mauritanienne depuis janvier 2012, le technicien français ne se sent plus à l’aise et veut tenter une nouvelle expérience en Algérie. La venue de Lemerre et Courbis a motivé financièrement les entraîneurs français à venir travailler en Ligue 1.

Le Buteur (15/04/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 41

https://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles de la presse nationale et internationale (Part 3) - Page 20 Empty Re: Articles de la presse nationale et internationale (Part 3)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 20 sur 40 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21 ... 30 ... 40  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum