La JSK, pour une sortie à la crise

Page 22 sur 44 Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23 ... 33 ... 44  Suivant

Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par rachid_as le Mar 3 Avr - 11:30

JSK Aziz Tahir (DJS de Tizi Ouzou) :
«On ne peut ni annuler ni valider une AG avant sa tenue»


Vu tout le bruit causé par l’AG que Hannachi a programmée pour demain après-midi, on a jugé utile de prendre attache avec le DJS de Tizi Ouzou.

Ce dernier qui a accepté volontairement de répondre à nos questions a d’abord tenu à préciser un détail de taille. «Nous on ne travaille pas au hasard, on respecte les lois de la République. Sur ce point, les choses sont claires comme l’eau de roche. On ne peut ni annuler ni valider une AG avant sa tenue. Sur quelle base va-t-on annuler une AG ?»

«S’il y a un recours, on interviendra»
Par la suite, le premier responsable de la jeunesse et des sports de la wilaya de Tizi Ouzou a expliqué un autre détail : «Nous, tout ce qu’on peut faire pour le moment est d’envoyer un représentant de la DJS, un observateur quoi. Maintenant, au lendemain de l’AG, s’il y a un recours, on interviendra. Mais pour le moment, on ne peut rien faire, une autre fois, on travaille selon les lois.»

«On a reçu une invitation de la JSK le 29 mars»
Sur ce qui concerne la date de l’AG et les délais de l’autorisation, Aziz Tahir avoue : «D’abord, la direction de la JSK n’est pas tenue de nous demander une autorisation pour tenir une AG. Et puis, on a reçu une invitation le 29 mars dernier et comme je vous l’ai déjà dit, on va envoyer un représentant qui assistera aux travaux de cette AG.»

«Pour la convocation des membres de l’AG, c’est une affaire interne»
Salah Yousfi et dans une déclaration faite à notre journal avant-hier a parlé d’un délai de 15 jours pour envoyer une convocation et avec un accusé de réception, Aziz Tahir nous dira : «Là, c’est une autre histoire, c’est une affaire du club, c’est interne, nous, on ne pourra rien faire pour le moment, c’est une question de réglementation.»

«Ce sont les règlements généraux de la DRAG qui arrêtent les membres de l’AG»
Enfin, pour cette histoire de la liste des membres de l’AG, le DJS de Tizi Ouzou conclut : «Il y a des statuts pour les membres de l’AG. Sur un plan technique, on pourra donner un avis, mais pour ce qui concerne les affaires administratives il faut revenir à la DRAG.»

L’opposition aujourd’hui à la DJS
Les membres de la commission de réflexion et de coordination, les anciens joueurs et les supporters comptent se déplacer ce matin et en masse au siège de la DJS afin d’empêcher les travaux de l’AG que Hannachi a programmée pour demain après-midi. Tout ce beau monde est contre la tenue de cette AG, d’ailleurs, Salah Yousfi n’a pas hésité à parler des règlements de l’AG.
De son côté, Mourad Yousfi est prêt à tout faire rien que pour empêcher cette AG. Reste maintenant à connaître la position des responsables de la DJS, surtout que l’opposition insiste sur l’illégalité de cette AG, comme elle va aussi dénoncer la complicité des anciens DJS avec Hannachi qui ont bafoué les lois selon eux, puisque toutes les AG du club étaient illégales.

Les membres de la commission de réflexion et de coordination empêcheront la tenue de l’AG
Selon les membres de la commission de réflexion et de coordination, plusieurs supporters et quelques anciens joueurs se déplaceront demain après-midi au siège du club rien que pour empêcher la tenue de cette AG. Hannachi tient à son AG et l’opposition ne parle que d’empêchement. Un premier face-à-face pourrait avoir lieu donc demain après-midi. D’ailleurs, les membres de la commission de réflexion et de coordination comptent avertir aujourd’hui les responsables de la DJS sur d’éventuels dérapages demain après-midi.

Compéttion (03/04/2012)
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par rachid_as le Mar 3 Avr - 11:32

JSK : Adane désavoue Hannachi
«Tu ne peux pas tenir l’AG sans les anciens joueurs»


S’exprimant très, très rarement dans la presse, l’ex-milieu des Canaris Rachid Adane, a décidé de briser le silence pour apporter son soutien aux anciens joueurs.

Tout en évitant la polémique avec le président Hannachi, Adane appelle au changement à la tête de la présidence de la JSK. «Il y a un échec et le changement est inévitable. Lorsque quelqu’un échoue dans sa mission, il doit automatiquement partir. Le président actuel a géré le club pendant plusieurs années, il a eu certes des titres, mais comme il y a eu des échecs ces dernières années, il faut un changement», estime l’ancien milieu de la JSK.

«Les anciens joueurs ont fait l’histoire de ce club, il faut qu’il les respecte»
Ecœuré par les attaques du président Hannachi à l’encontre des anciens joueurs avant que ces derniers ne ripostent à leur tour, Adane se dit solidaire avec tous les anciens joueurs qui ont porté le maillot de la JSK. «Personne ne peut effacer l’histoire. Les anciens joueurs ont marqué l’histoire de ce club et il faut qu’il les respecte. Il doit aussi les écouter, car ils ont leur mot à dire. On ne peut pas travestir l’histoire», a-t-il rappelé.
Surpris par la décision prise par le président Hannachi de tenir son assemblée ordinaire sans la participation des anciens joueurs et dirigeants qui ont marqué avec les lettres d’or l’histoire du club phare de la Kabylie, Adane pense que le président Hannachi n’a pas le droit de les exclure. «C’est absurde de tenir l’AG du club sans la participation des anciens joueurs et dirigeants. C’est eux qui ont fait l’histoire de ce club et aujourd’hui il les écarte comme s’ils ne sont concernés ni de loin ni de près par la vie de ce club», regrette-t-il.

«La JSK ne peut pas être gérée par une seule personne»
A l’instar de tous les anciens joueurs, Adane dénonce la gestion du président actuel. «Une personne ne peut pas gérer la JSK toute seule. C’est vraiment regrettable qu’au moment où on parle du professionnalisme, il continue de gérer le club tout seul», soulignera Adane avant d’ajouter que la JSK ne dispose d’aucun organigramme.


«Il est temps qu’il cède sa place pour qu’il donne la chance aux autres»
Ne voulant pas rentrer dans les détails, l’ex-pensionnaire des Jaune et Vert croit dur comme fer qu’il est temps que Hannachi parte. «Il a échoué dans sa mission et il doit laisser sa place aux autres. Il y a des gens qui sont intéressés de prendre le club et il doit leur donner leur chance.»

«La JSK d’avant avait une âme»
Ayant remporté plusieurs titres avec les Canaris, Adane ne se reconnait plus dans la JSK actuelle. «La JSK avait une âme. Il y avait une stabilité à tous les niveaux. Il y avait un respect entre tout le monde. Aussi, il y avait l’homogénéité dans le groupe. C’est ce qui avait fait la force de l’époque», a-t-il expliqué.

«En plus de l’absence de résultats, le jeu de l’équipe est décousu»
Reconnaissant que la JSK actuelle est totalement différente de celle des années d’avant, l’enfant de Tizi Rached avoue qu’en plus de l’absence des résultats, le jeu développé par l’équipe est décousu. «J’ai entendu dire que les joueurs qui habitent Alger font régulièrement la navette entre la capitale et Tizi Ouzou. On ne peut avoir un bon rendement sans une bonne préparation, sans récupération et sans une bonne hygiène de vie. Il faut faire des sacrifices pour espérer enregistrer de bons résultats.»

«C’est regrettable qu’un club comme la JSK ne forme plus de joueurs»
Ne comprenant pas comment un club comme la JSK recrute des dizaines de joueurs à chaque intersaison, Adane pense que la solution est que le club revienne à la formation. «Il faut donner les moyens aux jeunes. On ne peut pas former des joueurs sans offrir les moyens aux jeunes catégories. Avant, le club comptait sur ses propres enfants. Il y avait de la relève, or on constate que ces dernières années, on recrute 8 joueurs à chaque fois. C’est vraiment du gâchis. Je dois aussi souligner qu’on ne doit pas limoger un entraîneur après trois ou quatre contre-performances. Il faut travailler à moyen et à long termes.»

«On ne peut pas rester insensibles à la descente aux enfers de la JSK»
Ceux qui connaissent Rachid Adane savent que ce dernier n’aime pas du tout la polémique. S’il a décidé aujourd’hui de joindre sa voix à ceux appelant au changement, c’est qu’il a peur pour l’avenir de ce symbole de la Kabylie. «On ne peut pas rester insensibles à cette descente aux enfers. Le club est en danger et il faut le sauver. Je lance un appel à tous les supporters pour être derrière leur équipe. La JSK n’a que 31 points et elle est menacée plus que jamais par la relégation. C’est malheureux qu’un grand club comme la JSK habitué à jouer pour le titre se retrouve à jouer pour le maintien», a conclu Adane.

Qui est-il ?
Rachid Adane a porté le maillot de la JSK de 1983 à 1997 avant de rejoindre le MCEE puis l’IRB Hadjout. Il a remporté 12 titres avec les Canaris dont deux coupes d’Afrique. Installé en France depuis 2002, Adane a entraîné l’équipe de Romainville avant de travailler pour son propre compte.


Compéttion (03/04/2012)
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par adsm le Mar 3 Avr - 14:04

Et Un de plus ...... lol!
adsm
adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 73
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par amcum_ni le Mer 4 Avr - 0:46

Amek aken La dégAGE a eu lieu nnegh ala?
amcum_ni
amcum_ni

Messages : 4575
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : daki kan

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par idir321 le Mer 4 Avr - 8:29

amcum_ni a écrit:Amek aken La dégAGE a eu lieu nnegh ala?

assagui à 16h

_________________
Connectez vous sur la Web TV de la JSK WebTV.JS-Kabylie.fr
idir321
idir321

Messages : 5698
Date d'inscription : 04/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par idir321 le Mer 4 Avr - 8:46

rachid_as a écrit:La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 20120410

Compétition d'aujourd'hui a copier/coller intégralement cet article dans son édition d'aujourd'hui sans citer la source Shocked Shocked Shocked

_________________
Connectez vous sur la Web TV de la JSK WebTV.JS-Kabylie.fr
idir321
idir321

Messages : 5698
Date d'inscription : 04/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par rachid_as le Mer 4 Avr - 11:07

idir321 a écrit:
rachid_as a écrit:La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 20120410

Compétition d'aujourd'hui a copier/coller intégralement cet article dans son édition d'aujourd'hui sans citer la source Shocked Shocked Shocked

C'est des minables wellah...même pas une demande d'autorisation. J'ai appelé une personne chez compétition, il m'a dit que le journal avait demandé au journaliste de modifier l'article de notre site, mais il ne l'a pas fait !

rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par rachid_as le Mer 4 Avr - 11:11

JS Kabylie : Hannachi soumettra son bilan à l’assemblée qu’il prévoit cet après-midi à 16h
Des AG dites-vous !


Beaucoup d’encre a coulé depuis plusieurs années sur la composante de l’AG de la JSK qui s’effectue loin des normes requises et sans que quiconque n’y trouve à redire.

Un rituel qui se fait au vu et au su de tout le monde, y compris de ceux chargés de faire appliquer la réglementation. La plupart pour ne pas dire, la majorité des gens qui émargent sur les listes, n’ont rien à voir avec l’AG. On peut l’affirmer qu’il est aisé à tout un chacun, pour peu de s’y présenter, le jour de l’assemblée, de signer et de prendre part aux travaux, sans le moindre risque d’être inquiété. Bien au contraire, pour le staff dirigeant, l’essentiel est de gonfler le plus possible les listes avec un grand nombre de signataires et peu importe les noms de leurs auteurs. C’est une tradition, installée depuis des années au sein du club kabyle. Nombreuses sont les assemblées de la JSK, qui ont fonctionné de la sorte. C’est dire que jusque-là, l’assemblée générale du club le plus titré, est un fourre-tout qui bénéficie à l’équipe dirigeante en place. Celle-ci ayant toute latitude de passer les plus grosses couleuvres, sans le moindre risque d’être contredite, comme cette fameuse AGO expédiée en dix-sept minutes où il était question d’approuver un bilan dont les dépenses avoisinaient les 23 milliards de centimes. Un fait que nous avions d’ailleurs rapporté à l’époque dans notre quotidien. L’autre exemple frappant en matière de dépassements qui se font au niveau de la JSK, c’est cette AG élective relative au renouvellement du mandat olympique ; la commission de candidature n’avait reçu aucune demande, ce qui n’a pas empêche les «présents», qui devaient pourtant dans ce cas précis opter pour un autre délai de dépôt de candidatures (comme le stipule les textes), ou à la limite opter pour un directoire, ont désigné le président sortant, toujours en place à ce jour, en présence du représentant de la DJS, pour poursuivre sa mission pendant une année encore. Une décision anti réglementaire. Un dépassement pour lequel les responsables concernés n’ont pas branché. Pire encore, Hannachi qui a été désigné illégalement pour une année, a effectué finalement le mandat complet, à savoir quatre ans (2004-2008). C’est dire que tout ce qui a été fait jusqu'à maintenant est illégal. Cela étant rappelé, le fait d’être un ancien joueur ou dirigeant ou d’avoir activé par le passé au club ou d’être un ami du président n’ouvre pas droit à la qualité de membre de l’AG. Tous ceux qui n’ont pas activé durant la saison n’ont pas le droit à l’assemblée, et ce, quelle que soit leur qualité. L’assemblée générale ordinaire est convoquée pour l’approbation des bilans, par ceux qui ont pris part d’une manière ou d’une autre au fonctionnement et à la gestion du club dont les documents suivants font foi : liste nominative du comité directeur, licences, PV d’élection (représentants des athlètes et joueurs majeurs, adhérents et représentants du comité des supporters ou autres justificatifs). Il est donc illogique que quelqu’un qui n’a pas activé vienne adopter un travail, dont il n’est impliqué ni de près ni de loin. Mais aujourd’hui, devant le laisser-aller qui a prévalu en matière d’application des textes, lors de chacune des ces rencontres, assimilées à des fourre-tout, on ne voit pas comment vouloir priver ou empêcher un ancien joueur ou dirigeant d’assister aux assemblées, du moment où l’on permet à d’autres, qui n’ont rien à voir avec le club, d’assister et d’approuver, de surcroît, des décisions qui ne les concernent ni de prêt ni de loin.

DDK (04/04/2012)
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par rachid_as le Mer 4 Avr - 11:12

L’AG telle que prévue par la loi

Il faut savoir que la composante de l’assemblée générale est régie par des textes réglementaires qui sont clairs. A cet effet, l’article 15 du statut des clubs sportifs amateurs ne prête à aucune ambiguïté. Voici ce que stipule l’article en question.
L’Assemblée Générale comprend les membres suivants
- Les membres fondateurs
- les membres d’honneur
- les membres du bureau actuel du club
- les membres des bureaux des sections sportives spécialisées
- l’encadrement technique
- l’encadrement administratif chargé des tâches d'organisation
et de gestion
- l’encadrement médico-sportif
- les membres élus du comité des supporters
- les représentants élus des athlètes majeurs de chaque section
sportive
- le Directeur Méthodologique du club
- le Directeur Technique de section sportive
- les représentants des adhérents élus par leurs pairs dans la limite
de 1 pour 10.

DDK (04/04/2012)
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par rachid_as le Mer 4 Avr - 11:22

JSK : Hannachi défie Yousfi et confirme la tenue de son AG

Après une semaine de spéculations, l’assemblée générale aura bel et bien lieu cet après-midi. C’est finalement le président, Mohand Cherif Hannachi, qui a eu le dernier mot face à ses opposants qui estiment que l’AG est illégale. Pas plus tard qu’hier matin, les membres de la commission de réflexion ont pris la décision de ne pas rencontrer le DJS du fait que l’assemblée était maintenue. De nombreux observateurs estiment que Hannachi a réservé sa meilleure réponse à l’opposition après une semaine d’attaques sans fin. Pis encore, Yousfi, en compagnie de certains anciens joueurs, qui avaient prévu de se déplacer aujourd’hui au siège du club, n’auront pas le droit d’assister à ladite AG, leur nom ne figurant pas sur la liste depuis plus de 15 ans. Hannachi compte porter l’estocade cet après-midi en fermant la porte du bureau à ceux qui ont abandonné le club durant des années et qui prétendent aujourd’hui être membres de l’assemblée. De plus, Yousfi sait qu’en tant que membre exclu de l’assemblée, il ne pourra se porter candidat à la présidence du club, chose qui risque de chambouler son plan d’attaque.

Toutes les invitations ont été envoyées aux membres de l’assemblée
Et afin de faire les choses dans les règles, nous avons appris que chaque membre de l’assemblée a reçu son invitation il y a quelques jours. Sans pour autant avoir le nombre exact, on parle de 40 à 60 invitations envoyées. La direction a reçu par la même occasion autant de réponses favorables pour l’assemblée de cet après-midi. Un nombre important d’anciens joueurs et d’ex-dirigeants est donc attendu.

Bilan des 2 derniers mois de 2011 au menu
Lors de cette assemblée, plusieurs points seront débattus. Dans un premier temps, nous avons appris que Hannachi présentera le bilan des deux derniers mois de l’année écoulée, soit les mois de novembre et décembre. Une fois le bilan approuvé, le boss kabyle s’attaquera à d’autres points concernant la nouvelle année.

Le projet des Espagnols en débat
Parmi les points qui seront abordés avec les membres de l’assemblée, le premier responsable du CSA et de la SPA étalera le projet du nouveau partenariat avec les Espagnols. Pour rappel, la société espagnole qui se charge de la construction du nouveau stade envisage de construire un centre d’affaires pour le club, ainsi qu’une banque et plusieurs locaux et appartements. Le projet prendra plusieurs années. Toutefois, la présence du DG de la société en question cet après-midi n’est pas encore acquise, du moment qu’il n’a pas le droit d’assister à l’AG.

Evoquer l’avenir de la JSK
Face au mouvement d’opposition qui frappe le club depuis plusieurs semaines, le président Hannachi évoquera avec les membres de l’assemblée l’avenir de la JSK. D’après ses proches, Hannachi ne compte pas baisser les bras. Il estime que ses opposants ne se basent sur rien et que le temps était venu pour que les gens fassent la différence entre les amoureux du club et les opportunistes.

----------------------

Mourad Yousfi : « On tiendra notre sit-in, l’AGO ne doit pas avoir lieu »
Le président de la commission de réflexion, Mourad Yousfi, s’est, lui aussi, exprimé à propos de l’AGO que compte tenir aujourd’hui la JSK : «Elle est illégale du moment qu’elle n’est pas organisée conformément à la loi. Nous sommes dans un pays de lois et la réglementation ne doit pas être bafouée. Tout le monde sait que pour convoquer une assemblée générale, il faut saisir qui de droit au minimum quinze jours auparavant alors que ce n’est pas le cas. Nous, en tant qu’anciens dirigeants et les anciens joueurs aussi, dénonçons énergiquement la tenue de cette assemblée. Notre sit-in est maintenu pour mercredi devant le siège de la JSK, et au président Hannachi d’assumer ses responsabilités».

«Nous appelons les supporters à protester pacifiquement et dans le calme»
«Je tiens à préciser une chose très importante : la commission de réflexion est composées de gens sages, d’anciens dirigeants et d’anciens joueurs. Notre appel au sit-in s’inscrit dans le souci de refuser que la direction actuelle bafoue les lois de la République. Il est hors de question de tenir une assemblée à laquelle ne vont pas assister des figures emblématiques du club. Nous allons protester pacifiquement pour empêcher sa tenue dans le calme et sans violence.»

«Nous n’avons aucun problème personnel avec Hannachi, les supporters ne veulent plus de lui à la tête du club»
«Que tout le monde sache que nous n’avons aucun problème personnel avec le président Hannachi. Mais lorsqu’il s’agit de parler de la JSK, il est de notre devoir de dénoncer sa gestion. Moi, au même titre que les membres de la commission de réflexion, sommes désignés par des ex-dirigeants et ex-joueurs du club pour les représenter dans la commission. Nous ne sommes pas des assoiffés de pouvoir, nous sommes venus régler la situation. Le jour où la JSK sera remise sur les rails, chacun de nous retournera à ses occupations. Seulement, les supporters de la JSK ne veulent plus de lui à la tête du club. Voilà la situation actuelle.»

«Iboud et moi sommes deux anciens présidents élus, nous sommes légitimes»
«Je ne vois pas l’utilité de toute cette polémique autour de la commission de réflexion née suite à la crise que vit la JSK. Aussi, je veux ajouter que Miloud Iboud et moi sommes deux anciens présidents de la JSK élus et sommes légitimes et il est un devoir pour nous d’intervenir lorsque le club va mal.»

«Cela fait un mois que nous avons saisi le wali, aucune suite n’a été réservée à notre courrier»
«Quelques jours après la création de la commission de réflexion, nous avons saisi le wali. Nous lui avons adressé un courrier officiel dans lequel nous lui avons décrit la situation. Nous l’avons aussi sollicité pour qu’il intervienne, malheureusement nous n’avons, à ce jour, pas reçu de réponse.»

«Nous avons sollicité Hannachi pour étudier les solutions, il a carrément fermé les portes»
«Nous avons aussi pris attache avec le président Hannachi pour discuter avec lui et étudier dans le fond la situation dans laquelle est plongée la JSK. Malheureusement, ce dernier n’en fait qu’à sa tête, refusant de nous recevoir. Il a fermé les portes du dialogue, à lui d’en assumer toutes les conséquences !»

« Comment ose-t-il fermer les portes de l’AG devant Fergani, Iboud, Menad, Saïb, Kamel Abdeslam et les autres et inviter un Espagnol qui va construire un centre commercial ?»
Yousfi dira en guise de conclusion : «C’est malheureux que la liste de l’AG d’un aussi glorieux club comme la JSK soit réduite à une dizaine de personnes. Le président Hannachi a tout simplement fermé la porte de l’AG devant des figures emblématiques qui ont tant donné à la JSK, comme Ali Fergani, Miloud Iboud, Kamel Abdeslam et tous les autres anciens joueurs et dirigeants pour ouvrir la porte à un soi-disant industriel espagnol qu’on n’a à ce jour pas vu. Il l’invite parce qu’il va construire à Tizi un centre commercial comme si en Kabylie nous n’avions pas d’entreprises qualifiées pour le faire».

----------------------

Le sit-in est maintenu pour aujourd’hui à 14h
La commission de réflexion n’a pas rencontré le DJS hier

La réunion qui devait regrouper une délégation de la commission de réflexion et le DJS de Tizi, hier au siège de la direction, n’a pas eu lieu comme prévu. En effet, les membres de la commission de réflexion ayant appris que la DJS a donné son accord à la JSK pour tenir son AGO bien qu’ils l’estiment non conforme à la réglementation en vigueur en matière d’organisation des AG des associations sportives. Par ailleurs, les membres de la commission de réflexion n’ont pas compris pourquoi la DJS a donné son aval pour sa tenue, alors que les textes sont clairs dans ce sens, c'est-à-dire que les responsables de la JSK devaient saisir l’organe de contrôle, la DJS, au minimum quinze jours à l’avance et préparer des brochures à distribuer aux membres de l’AG dans le même temps pour qu’ils prennent connaissance des bilans à présenter pour pouvoir s’exprimer le jour de l’AG.

La réunion de préparation du sit-in a eu lieu à 17h
Par ailleurs, la commission de réflexion a tenu une réunion hier à 17h à Tizi Ouzou pour discuter justement des modalités d’organisation du sit-in. Au cours de la réunion, les membres de la commission ont appelé les anciens joueurs, les anciens dirigeants et tous les supporters à se présenter cet après-midi devant le siège du club pour contester dans le calme la tenue de l’AGO qui, selon eux, est illégale et non conforme à la réglementation.

Le Buteur (04/04/2012)
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par rachid_as le Mer 4 Avr - 11:31

Il l’a déclaré à ses proches Hannachi :
«Personne ne peut me destituer»


Le combat des anciens joueurs de la JSK et des supporters continue, ils n’ont qu’un seul objectif : destituer le président Hannachi dans les plus brefs délais. pour ce faire, ils ne ménagent aucune effort pour atteindre leur objectif.

En plus de la caravane qui pourrait reprendre son chemin prochainement, les anciens joueurs en étroite collaboration avec la commission de réflexion ainsi qu’un grand nombre de supporters actifs sont en train de s’organiser afin d’atteindre leur objectif à temps.

En parrallèle, le président Hannachi ne se soucie de rien, il continue sa gestion approximative du club et assiste bouche bée à la succession des écarts disciplinaires au sein de son équipe, cette dernière court d’ailleurs un réel risque de rétrogradation en Ligue 2, du jamais vu dans l’histoire du club.

Sa famille le met en garde
Face à la pression de la rue kabyle, qui réclame jour après jour son départ inconditionnel du club, Hannachi résiste comme il peut, il continue dans sa gestion et ne veut pas changer, pourtant les membres de sa famille ne cessent de le mettre en garde, ils savent ce qu’il risque s’il continue à s’entêter, mais lui il continue à ignorer tout le monde et répète sans cesse que tout ce beau monde «parle dans le vide».

Il prépare la saison prochaine, la rue va gronder
Cette attitude de Hannachi risque de compliquer la situation, il a promis dans un premier temps de quitter le club le 20 février, mais il n’a pas tenu parole, avant de retarder l’échéance jusqu’en fin de saison, et maintenant qu’il a réussi à s’accrocher deux mois de plus à son fauteuil il veut encore plus, ses propos vont sans doute irriter les Kabyles qui les verront comme un défi, le combat n’est pas encore terminé.

La commission de réflexion ne s’est pas présentée à la DJS pour contester l’AG de Hannachi «Pas la peine, ils sont complices»
Le président de la commission de réflexion, à savoir Mourad Yousfi, qui a tout fait pour annuler le déroulement de l’AG et qui comptait saisir la DJS pour réclamer son annulation, s’est rétracté à la dernière minute, il aurait constaté qu’il était en train de nager à contre-courant, vu que la direction de la jeunesse et des sports de la wilaya de Tizi Ouzou avait déjà choisi son camp. «On sait tous qu’une AG ne doit jamais avoir lieu sans l’autorisation de la DJS, c’est connu, mais chez nous à Tizi, apparemment, il y a une autre réglementation, on permet sans problème le déroulement de ces AG et parfois même elles sont pliées dans un délai record», nous a déclaré l’un des responsables de la commission de réflexion avant d’accabler la DJS : «On avait l’intention d’aller contester le déroulement de l’AG sur place, mais finalement on s’est rendu compte que ça ne valait pas la peine, la DJS a déjà choisi son camp, on savait tout ça quand elle a donné le feu vert pour le déroulement de cette assemblée, d’abord il y a ce délai de 15 jours qui n’a pas été respecté, en plus de plusieurs autres anomalies qui prouvent que cette DJS est complice.»

Salah Yousfi : «Cette même DJS a validé une AG de la JSK qui a duré 10 minutes !!!»
Ayant de grandes connaissances dans le domaine de la gestion, Salah Yousfi est souvent consulté ces derniers jours par la commission de réflexion, d’ailleurs c’est lui qui a diagnostiqué en premier la faille existante dans la procédure de l’AG que compte tenir aujourd’hui Hannachi.

Ce dernier a avisé la DJS de la tenue de l’AG le 29 mars, soit même pas une semaine avant la date du 4 avril arrêtée par Hannachi et son bureau, du jamais vu dans l’histoire des AG, dans la mesure où 15 jours doivent au minimum séparer la date où le club avise les services concernés de la DJS et le déroulement de cette AG. A cet effet, Salah Yousfi nous raconte une anecdote : «Vous savez, je suis président actuellement d’un petit club, l’USK, en l’occurrence, et on est appelés tout comme la JSK à tenir une AG, et figurez-vous qu’entre le moment où on avise la DJS et la date de la tenue de l’AG les 15 jours nous suffisent à peine pour préparer les différents bilans, le comptable doit aussi durant cette période préparer toutes la documentation nécessaire ainsi que les factures pour que tout soit réglo, et dire qu’à la JSK, 5 jours sont suffisants pour Hannachi pour tout préparer n’en déplaise aux règlements.» Et d’ajouter : «Cela m’amène à me rappeler d’une des dernières AG du club qui n’a duré que 10 minutes, vraiment c’est une honte pour la Kabylie et pour les noms qui ont défendu les couleurs de ce club.»
S. T.

Sit-in aujourd’hui à partir de 14h devant le stade
Afin de contester la gestion catastrophique de l’actuelle direction de la JSK et le déroulement de l’assemblée générale du club en l’absence des anciens joueurs et dans un climat électrique, un sit-in est programmé aujourd’hui devant le stade du 1er-Novembre.

C’est donc devant l’entrée du stade où le bureau du club devrait abriter les travaux de l’AG que des dizaines d’amoureux des Jaune et Vert devront se rassembler aujourd’hui à 14h, les anciens joueurs à l’image d’Iboud, Amara, Abdeslam et Tchipalo pour ne citer que ceux-là ont confirmé leur présence à ce nouveau sit-in de contestation, auquel plusieurs fans seront aussi au rendez-vous, il faut dire que la plupart des supporters kabyles sont contre le déroulement de cette assemblée qui n’est même pas légale, ils profiteront de cette occasion pour contester son déroulement mais aussi le départ immédiat de Hannachi.

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

Yousfi : «L’AG de ce mercredi est illégale» La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 540178

Joint par téléphone hier lors de l’émission ADDAL+ de Berbère TV, le président de la commission de réflexion et ancien président de la JSK, Mourad Yousfi, a tenu à répondre aux questions de l’animateur, notamment en ce qui concerne la tenue de l’AG du club aujourd’hui, à laquelle s’oppose la commission de réflexion.

M. Yousfi dira d’emblée que l’AG que prépare Hannachi reste illégale au vue de la loi, car sa composante reste vide et ne contient pas les anciens dirigeants et joueurs du club. «Premièrement, cette assemblée générale ordinaire, si on se réfère aux lois du pays, devrait être convoquée 15 jours avant sa tenue. Donc, elle est illégale. Je me demande comment la DJS a donné son accord pour la tenue de cette AGO. Ceci n’est qu’une ruse que le président actuelle de la JSK utilise encore une fois. S’il y avait réellement une volonté de sa part d’éclaircir les choses, il nous aurait reçus lorsque nous l’avions sollicité étant des anciens joueurs et des anciens dirigeants membres de la commission de réflexion. Nous sommes une commission de réflexion qui est ici pour régler les problèmes. Il m’a déjà appelé au téléphone et m’a demandé de me recevoir seul. De notre part, on a pris des initiatives et on a sollicité le Wali pour attirer son attention. La JSK est en danger, moi et Iboud, comme d’autres anciens présidents de la JSK, notre devoir est de dénoncer tous les dangers qu’encourt le club. Pour revenir à cette AG d’aujourd’hui, nous nous opposons à sa tenue. La loi ne lui permet pas de tenir cette AG dans ces conditions, il doit la convoquer 15 jours avant et les membres de l’AG doivent recevoir des convocations individuelles. Comment la DJS lui a-t-il accordé une autorisation pour tenir l’AG ?», a-t-il déclaré.

Le président de la commission de réflexion profitera alors de son passage et informera les téléspectateurs qu’une action de protestation sera tenue le jour même où l’AG est sensée le faire : «Nous avons lancé un appel à tous les anciens joueurs et anciens dirigeants et même à nos fidèles supporters pour s’opposer à la tenue de cette AG. Nous n’allons pas faire de guerre, mais on viendra pour protester. Maintenant, s’il veut toujours la tenir, qu’il l’assume».
Revenant sur l’actuelle crise, l’ancien président de la JSK clamera fort que le problème n’a jamais été d’ordre personnel entre lui et Hannachi ou entre un autre membre de la commission de réflexion et le président de la JSK, mais entre Hannachi et les supporters qui exigent son départ : «Cette crise dure depuis longtemps et s’est accentué depuis le limogeage de Meziane Ighil. Ensuite, le président a démissionné et a déclaré même que le 20 février sera son dernier jour à la tête du club. Aït Djoudi s’est porté candidat à la présidence du club et nous a invités à l’aider et proposer un programme. Aït Djoudi s’est désisté à la dernière minute pour des raisons qui ne nous concernent pas, et c’est à nous que revenait le devoir de continuer à chercher des solutions aux problèmes actuels. Personnellement, je n’ai aucun problème avec Hannachi. Le problème, c’est que les supporters ne vont plus au stade. Pourquoi les supporters ne vont plus au stade ? Nous sommes venus pour régler ces problèmes et lui il nous a fermé la porte. Les supporters nous appellent et nous sollicitent comme le montrent toutes ces caravanes qui sillonnent la Kabylie. S’il y a le feu à la JSK, qui en est à l’origine ? Hannachi a un problème avec les supporters. Si demain les supporters reviennent et remplissent le stade, et exigent que ce président reste, on va se retirer et les soutenir», a expliqué Yousfi.

L’intervention de Yousfi sur BRTV était aussi une occasion pour répondre à ceux qui sont en train de mettre en doute la légitimité des membres de la commission à prendre toute action contre le président Hannachi. Yousfi dira à ce sujet qu’il était ancien président du club ainsi que Iboud et rappellera à ses détracteurs que la commission est composée essentiellement d’anciens joueurs et d’anciens dirigeants ainsi que de fidèles supporters de la JSK : « Iboud et moi sommes deux anciens présidents de la JSK. Notre club connaît des problèmes graves et nous devons nous impliquer, alors comment certains disent que nous ne sommes pas légitimes. On ne cherche pas à gérer la JSK. Il y a une crise à la JSK, et on est venu pour dire qu’il y a le feu dans la demeure, mais ce président continue à refuser de nous recevoir. Si les supporters ne viennent plus au stade, c’est qu’ils ne veulent plus de ce président. Certes, il a beaucoup apporté à la JSK et j’ai beaucoup de respect pour lui, mais les supporters ne veulent plus de lui. Nous sommes là pour régler la crise. Maintenant que le président nous a fermé la porte au nez, qu’il assume. Nous, nous sommes pour le dialogue.»

A la fin de son intervention, M. Yousfi réitérera son appel aux supporters à fin de venir protester contre la tenue de cette AG : «Nous avons lancé un appel aux gens pour qu’ils viennent protester et dire que cette AG est illégale.»

Menace sur l’AG de la JSK
En raison de l’entêtement de Hannachi à organiser l’AG du club malgré les mises en garde des anciens joueurs et des supporters, tout porte à croire que celle-ci sera différente des années précédentes. D’ailleurs, les anti-Hannachi ont appelé à un sit-in à partir de 14h devant le portail principal du stade du 1er-Novembre. En plus de la présence des anciens joueurs, les supporters comptent prendre part à ce rassemblement pour protester contre la tenue de cette AG illégale. Dans le cas où il y aurait des dépassements, les membres de la commission de réflexion tiennent la DJS et la DRAG pour responsables de tout ce qui pourrait arriver. Toujours d’après eux, au lieu que ces deux instances veillent à l’application de la réglementation, elles donnent leur aval pour une assemblée non représentative. N’ayant plus d’autres voies pour faire entendre leurs voix, les anciens joueurs et les supporters n’ont, pour dénoncer l’illégalité de cette assemblée, que d’observer un sit-in devant le siège du club.

Hannachi compte sur les béni-oui-oui pour faire passer ses bilans
Sachant que les membres actuels de l’AG feront ce qu’il leur dira, le président Hannachi est certain que les bilans moral et financier seront adoptés à l’unanimité et cela malgré le parcours catastrophique de l’équipe. L’assistance sera composée de ses amis et des béni-oui-oui qui voteront toute honte bue les bilans de Hannachi. C’est pour cela qu’il a écarté tous ses opposants pour faire ce qu’il veut. D’après l’un de ses proches que nous avons eu hier au téléphone, Hannachi n’est pas du tout inquiet quant à l’adoption des bilans moral et financier. «Vous pensez que quelqu’un osera lui dire que tes bilans sont négatifs», nous a-t-il annoncé.

Certain de faire passer ses bilans, Hannachi pense que personne ne le fera partir. Toutefois, malgré la complicité de la DJS et de la DRAG, Hannachi ignore que ses jours à la tête de la JSK sont bel et bien comptés.

Compétition (04/04/2012)
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par idir321 le Mer 4 Avr - 15:56

sur facebook

- une grande mobilisation devant le siège du club avec la présence des membres de la commission, anciens joueurs, athlètes de différentes sections, et beaucoup de supporters
- un membre de la DJS s'est entretenu avec les membres
- une commission de 5 personnes: Mourad et Salah Youcefi, Abdeslem et 2 supporters sont a l'intérieurs du siège du club pour demander au membre de l'AG de l’annuler ou de les laisser participer
- quelques énergumènes tentent d'envenimer la situation en intimidant Iboud mais sans suites.

_________________
Connectez vous sur la Web TV de la JSK WebTV.JS-Kabylie.fr
idir321
idir321

Messages : 5698
Date d'inscription : 04/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par adsm le Mer 4 Avr - 15:58

rachid_as a écrit:
idir321 a écrit:
rachid_as a écrit:La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 20120410

Compétition d'aujourd'hui a copier/coller intégralement cet article dans son édition d'aujourd'hui sans citer la source Shocked Shocked Shocked

C'est des minables wellah...même pas une demande d'autorisation. J'ai appelé une personne chez compétition, il m'a dit que le journal avait demandé au journaliste de modifier l'article de notre site, mais il ne l'a pas fait !

Il font du remplissage !
C'est des pisses-copies qui respectent rien et n'ont aucune déontologie.....
adsm
adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 73
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par adsm le Mer 4 Avr - 15:59

idir321 a écrit:sur facebook

- une grande mobilisation devant le siège du club avec la présence des membres de la commission, anciens joueurs, athlètes de différentes sections, et beaucoup de supporters
- un membre de la DJS s'est entretenu avec les membres
- une commission de 5 personnes: Mourad et Salah Youcefi, Abdeslem et 2 supporters sont a l'intérieurs du siège du club pour demander au membre de l'AG de l’annuler ou de les laisser participer
- quelques énergumènes tentent d'envenimer la situation en intimidant Iboud mais sans suites.

Said amcic va déployer les moyens pour son copain serviteur cat
adsm
adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 73
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par idir321 le Mer 4 Avr - 16:05

toujours sur facebook

- la commission de cinq personne s viennes de sortir, hananchi a refuse de les recevoir et surtout leur participation
- hananchi fait son apparition,mais les gens l'ont pousser a rentrer dedans avec: hanachi Degage, hananchi barra

_________________
Connectez vous sur la Web TV de la JSK WebTV.JS-Kabylie.fr
idir321
idir321

Messages : 5698
Date d'inscription : 04/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par idir321 le Mer 4 Avr - 16:26

Selon notre correspondant sur place, il y aurait entre 300 et 400 personnes dans le sit-in. On distingue parmi les présents des anciens joueurs comme Iboud, Amara, Abdeslam, les deux Salhi, des anciens judokas, beaucoup de supporters de l'ancienne génération.

Les présents ont fait pression sur Hannachi pour recevoir une délégation de 5 personnes (les deux Youcefi, Abdeslam et deux supporters). Au départ Hannachi a refusé de les recevoir et après une pression de la part des présents, il a cédé et actuellement ils sont entrain de négocier l'annulation de l'AG. D'après certaines echos, on entend des cris à l’intérieure de la salle ce qui suppose des échanges pas tendres entre les deux parties.

Il est à signaler que des voyous envoyés certainement par Hannachi ont tenté de semer la zizanie dans le sit-in, mais vu leur nombre peu important, ils ont été vite mis à l'écart.

Les présents ont un seul mot d'ordre : ne pas quitter les lieux jusqu'à l'annulation de l'AG.

D'autres information viendront par la suite.

Rédaction : JS-Kabylie.fr

_________________
Connectez vous sur la Web TV de la JSK WebTV.JS-Kabylie.fr
idir321
idir321

Messages : 5698
Date d'inscription : 04/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par idir321 le Mer 4 Avr - 17:08

Hannachi aurait essayé de jouer le malin en déclarant l'annulation de l'AG. Mais juste le temps que les gens quittent les lieux. Juste après il a fait entrer les membres de l'AG pour tenir son AG. Actuelle, les 5 membres (Les Youcefi (2), Abdesslam et deux supporters) tentent à nouveau de rentrer à la salle. Les supporters se sont rassembler de nouveau devant le siège.

Affaire à suivre,

Rédaction JS-Kabylie.fr

_________________
Connectez vous sur la Web TV de la JSK WebTV.JS-Kabylie.fr
idir321
idir321

Messages : 5698
Date d'inscription : 04/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par adsm le Mer 4 Avr - 19:01

Attrapes moi si tu peux....... La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 540178
adsm
adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 73
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par adsm le Mer 4 Avr - 19:24

adsm a écrit:Attrapes moi si tu peux....... La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 540178
La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 Muh-ha10
adsm
adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 73
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par rachid_as le Jeu 5 Avr - 9:39

Un grand bravo aux supporters présents hier lors du set-in Cool
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par Ryles le Jeu 5 Avr - 9:43

rachid_as a écrit:Un grand bravo aux supporters présents hier lors du set-in Cool

Un grand bravo et bon courage. Afud ammegaz
Ryles
Ryles

Messages : 1231
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 73
Localisation : Idurar Lqvayel

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par rachid_as le Jeu 5 Avr - 9:59

L’AGO reportée sous la pression des supporters
Accrochage entre Hannachi et Abdeslam


Hannachi a cédé, hier, face à la pression et à la revendication des anciens joueurs, athlètes et supporters de la JSK, en décidant de reporter l’assemblée générale qu’il avait prévue pour hier à 16h.

Comme promis, les supporters de la JSK ont observé, hier, un sit-in devant le siège de la JSK pour empêcher la tenue de l’assemblée générale qu’ils ont qualifiée d’illégale. A 14 h, les contestataires, comme prévu, sont arrivés en grand nombre devant le stade, avant de prendre place devant l’entrée du siège du club. En plus du président et des membres de la commission de réflexion, plusieurs anciens joueurs et athlètes étaient présents au rassemblement, à l’image de Iboud, Kamel Abdeslam, Farid Ayache, Hocine Iratni, Abderazek Benidir, Saïd Lahcene, Idir Ali… Pendant ce temps, le président se trouvait au bureau et, devant la foule qui s’amassait de plus en plus nombreuse, une médiation a eu lieu entre les manifestants et le président. Ce dernier a annoncé la décision de reporter l’assemblée générale, mais il ne voulait recevoir que le président de la commission de réflexion, Mourad Yousfi, lequel a exigé la présence d’autres membres à ses cotés, à savoir un ancien joueur, un ancien athlètes, un représentant des supporters et un représentant des médias. Une demande que Hannachi a vivement refusée. Ce n’est que vers 16h que Hannachi a fini par accepter de recevoir cinq personnes. Outre Mourad Yousfi, il y avait Kamel Abdeslam, Farid Ayache, Saïd Lahcene et Rachid, un représentant des supporters. Une fois à l’intérieur, des échanges ont eu lieu entre les deux parties avant qu’une altercation verbale n’éclate entre Abdeslam et Hannachi.
Le président Hannachi n’a pas digéré les vérités que l’ancien milieu de terrain lui a asséné, lui signifiant que cette assemblée générale était illégale et qu’il fallait revenir à la liste de 1992, avant de lui balancer carrément que « le temps est venu pour lui de dégager ». L’échange entre les deux hommes est vite monté d’un cran, notamment par Abdeslam qui n’a pas apprécié l’accueil qui a été réservé à la délégation. Un mépris, selon l’ancien milieu de terrain, qui dénote de « l’arrogance de Hannachi », dira-t-il. Au final, les manifestants, qui criaient, haut et fort, « Hannachi Bara ! », ont eu le dernier mot, puisque le président de la JSK a fini par céder devant la forte pression en annulant l’assemblée générale prévue à 16h.

DDK (05/04/2012)
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par rachid_as le Jeu 5 Avr - 10:09

Hannachi : «J’ai décidé d’annuler l’AG pour éviter les affrontements entre supporters»

Comme annoncé par nos soins dans notre précédente édition, le président Hannachi allait tenir hier, au siège de la JSK, une assemblée générale afin de présenter les bilans des deux derniers mois de l’année dernière. Seulement, ladite AG a été annulée. Le président Hannachi nous informera que l’assemblée générale a été annulée et ce, pour éviter les affrontements entre les supporters qui, faut-il dire, étaient très remontés. Ainsi, il a tenu à déclarer que l’assemblée aura lieu ultérieurement : «Ayant constaté que les supporters étaient en colère, nous avons décidé d’annuler cette assemblée générale. Nous avons pris quelques décisions. Ainsi, je vous informe que l’AG a été reportée à une date ultérieure».

« Je me demande pourquoi certaines personnes voulaient annuler cette AG»
Le président Hannachi, qui a pris la décision de reporter l’assemblée générale à une date ultérieure, voulait savoir pourquoi certaines personnes tenaient à annuler cette assemblée, alors qu’il comptait y présenter le bilan des deux derniers mois de l’année dernière. A ce sujet, il ajoutera : «Je me demande pourquoi certaines personnes voulaient qu’on annule l’assemblée générale alors qu’il était prévu qu’on présente le bilan des deux derniers mois de l’année précédente.»

«La JSK n’a pas spolié Dabo»
Le chairman kabyle est revenu sur le cas Dabo, qui a déclaré en direct sur la chaîne satellitaire, Berbère Télévision, que la JSK lui doit de l’argent suite à son transfert au Havre, après une saison passée en Algérie. Le président ne voulait pas mettre fin à cette histoire sans éclaircir les choses en disant que la JSK n’a pas volé Dabo et que le club ne lui doit rien : «La JSK n’a pas volé Dabo dans son contrat. D’ailleurs, tout ce qu’il a déclaré est totalement faux. La JSK ne lui doit rien. Autrement dit, il a pris tout son argent.»
«Je défie quiconque de trouver une seule faille dans ma gestion»
Beaucoup de choses ont été dites ces derniers temps sur la gestion de Hannachi. Ce dernier s’est montré confiant, hier, il a tenu à déclarer : «Je défie quiconque, à propos de ma gestion qui a toujours été propre, d’y trouver une seule faille.»
---------------------------------------------

Kamel Abdeslam : « Il est hors de question de tenir une AG sans la présence des anciens joueurs»
Se trouvant sur les lieux hier après-midi, Kamel Abdeslam nous a déclaré qu’il était hors de question de tenir une AG sans la présence des anciens joueurs, qui ont beaucoup donné au club. Par ailleurs, il estime grave qu’un président insulte les anciens joueurs de la JSK. A ce sujet, il nous éclaire : «Tout d’abord, je tiens à vous dire qu’il est hors de question de tenir une assemblée générale sans la présence des anciens joueurs. Aussi, je trouve grave qu’un président insulte les anciens joueurs de la JSK. Sincèrement, nous n’allons pas nous taire. Nous allons continuer à protester jusqu’au retour de l’AG à la liste de 1992.»
---------------------------------------------

Salah Yousfi : «Légalement, il n’a aucun droit de tenir cette assemblée»
Selon l’un des membres de la commission de réflexion, Salah Yousfi en l’occurrence, le président Hannachi n’a pas le droit de tenir une assemblée générale : «Légalement, le président Hannachi ne doit pas tenir cette assemblée générale. Sinon pourquoi nous n’avons pas le droit d’y assister ?»
---------------------------------------------

Iboud : «Il est anormal qu’un ancien président du club n’ait pas le droit d’assister à cette AG»
Rencontré quelques instants avant l’heure prévue de l’assemblée générale, l’ancien défenseur de la JSK, Mouloud Iboud, nous dira trouver anormal qu’un ancien président de la JSK ne puisse pas assister à cette réunion : «Je suis venu protester contre la tenue de cette AG. Il est anormal que moi en tant qu’ancien président de la JSK, je n’aie pas le droit d’y assister.»

Le Buteur (05/04/2012)
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par rachid_as le Jeu 5 Avr - 10:12

JSK : Hannachi cède à la pression et annule l’AGO

Finalement, l’assemblée générale ordinaire qui devait avoir lieu hier après-midi au siège du club n’a pas eu lieu. Le premier responsable du club, Mohand Cherif Hannachi, a décidé de l’annuler 30 minutes seulement avant sa tenue. Les membres de la commission de réflexion - qui ont organisé un sit-in, ont, apparemment réussi, en présence de plus de 400 supporters - ont obtenu gain de cause. En effet, les opposants à Hannachi n’avaient demandé qu’une seule chose : l’annulation de l’AG. Yousfi estimait que cette assemblée est illégale du moment que plusieurs noms ont été rayés de la liste des membres. D’après les observateurs présents, la mission de convaincre Hannachi d’annuler l’édite AG n’a pas été facile. Il aurait fallu exercer une énorme pression sur les membres du bureau durant plus de 3 heures et un premier tête-à-tête Hannachi-Yousfi pour parvenir au but souhaité. Arrivés vers les coups de 14h au siège, les opposants à Hannachi n’étaient repartis que vers les coups de 17h, soit une fois que ce dernier a déclaré officiellement l’annulation de l’AG.

13h45, arrivée des premiers supporters
Comme prévu, les supporters de la JSK étaient présents par centaines hier au siège du club après l’appel des membres de la commission de réflexion afin de contester la programmation de l’AG ordinaire. C’est vers les coups de 13h45 que nous avons remarqué l’arrivée des premiers supporters sur les lieux. Ils étaient environ 300 supporters vers les coups de 14h30. Par la suite, le nombre n’a pas cessé d’augmenter durant l’après-midi, au point d’atteindre les 400 supporters vers 16h.

14h, apparition de Yousfi Mourad, Yousfi Salah et Amara Mourad
Quelques minutes après l’arrivée des premiers supporters, nous avons aperçu le président de la commission de réflexion, Mourad Yousfi, ainsi que certains de ses membres, en l’occurrence Salah Yousfi et Amara Mourad. C’est à partir de 14h que les anciens joueurs de la JSK ont commencé à venir un par un. Ils ont pris place à l’entrée du stade afin de rassembler tout le monde. Cette première étape a duré une quinzaine de minutes.

14h15, entrée devant le siège
Ce n’est qu’après avoir rassemblé un nombre important de personnes devant l’entrée du stade que les membres de la commission ont demandé aux supporters présents de prendre place devant le siège du club. Aussitôt, et en présence de quelques agents de police, Yousfi, les anciens joueurs ainsi que les centaines de supporters se sont dirigés vers le bureau de l’actuel président Mohand Cherif Hannachi. La tension était quelque peu tendue du moment que les supporters voulaient à tout prix parler au boss.

14h20, les membres de la commission de réflexion s’entretiennent avec les supporters
Constatant que la pression était montée d’un cran du côté des supporters, le président de la commission de réflexion ainsi que les membres présents se sont longuement entretenus avec la foule vers les coups de 14h20. Les anciens joueurs de la JSK ont demandé aux supporters de maîtriser leurs nerfs du moment qu’il n’y avait aucune raison de s’énerver. D’après les observateurs présents, les membres de la commission étaient dans l’obligation de maîtriser la foule afin d’éviter que la situation ne dégénère. Chose qui n’aurait pas plaidé en leur faveur.

14h30, Iboud et Iratni arrivent

Quelques minutes plus tard, soit vers les coups de 14h30, les membres de la commission de réflexion étaient au grand complet, ou presque. On a vu l’arrivée de l’ancien président de la JSK Miloud Iboud en compagnie de l’ancien joueur Iratni. Les deux hommes n’ont pas tardé à passer à l’action en demandant à rencontre le président Hannachi. Chose qui n’a pas été facile au début. A ce moment, le président de la JSK était dans son bureau en compagnie des membres du conseil d’administration pour parler de la tenue ou non de l’AG.

14h45, demande officielle pour l’annulation de l’AG
Ce n’est qu’une heure après le début du rassemblement devant le siège du club que les membres de la commission de réflexion ainsi que les supporters demandent officiellement l’annulation de l’assemblée générale ordinaire qui devait avoir lieu. Même si cette dernière a été fixée par le club durant plusieurs semaines et a reçu l’avale des responsables de la DJS, Mourad Yousfi a exigé le report. Et pour formuler leur demande, trois membres de la commission et trois supporteurs ont demandé à rencontrer Hannachi.

15h30, Mourad Yousfi demande à s’entretenir avec Hannachi
Voyant que la situation allait être de plus en plus compliquée, Mourad Yousfi a pris les choses en main en demandant à rencontrer le premier responsable du club vers15h30. La priorité du conseil et des supporters était de reporter l’AG dans un premier temps. Par la suite, les opposants à la direction actuelle demandent à ce que la liste des membres de l’AG soit revue, du moment qu’elle ne comporte aucun nom d’anciens joueurs et dirigeants du club des années 80 et 90, qui fait partie de l’opposition.

16h, Hannachi refuse, puis accepte de le rencontrer
Après un premier refus, le premier responsable du club a fini par accepter de rencontrer le président de la commission de réflexion. Yousfi n’est pas rentré seul puisqu’il était accompagné par les deux anciens joueurs Ayache Farid et Kamel Abdeslam ainsi qu’un porte- parole des supporters. Un représentant des médias était, lui aussi, présent pour transmettre au reste des confrères la décision de la direction. Il faudrait dire que c’est la première fois depuis le soulèvement du mouvement de protestation que Yousfi rencontre en tête à tête Hannachi. Le président de la commission de réflexion a demandé l’annulation de l’assemblée générale, qui, d’après lui, était illégale.

16h15, Abdeslam et Ayache se sont accrochés avec Hannachi
Il n’aurait pas fallu longtemps pour qu’un accrochage éclate entre les anciens joueurs et le président Hannachi. En effet, Abdeslam et Ayache se sont emportés avec Hannachi en l’accusant de les avoir toujours exclus de la liste de l’AG. Il aurait fallu l’intervention de plusieurs personnes pour calmer les deux personnes en question. Constatant qu’ils n’étaient pas en mesure de dialoguer, Yousfi a demandé à Abdeslam et Ayache de quitter le bureau. Le président de la commission de réflexion a poursuivi son tête à tête avec Hannachi durant une quinzaine de minutes.

16h30, l’AG officiellement annulée
Au cours de ce premier tête-à-tête, Hannachi a expliqué à son interlocuteur que la décision d’annuler l’assemblée générale était prise depuis 15h30. Il fallait par la suite officialiser les choses. Sachant qu’elle n’allait pas avoir lieu, Yousfi est ressorti du bureau. Il s’est aussitôt réuni avec les membres de sa commission en présence des supporters présents. Pour sa part, Hannachi a accordé un point de presse pour expliquer les raisons du report de l’AG.
--------------------------------

Yousfi : «L’AG n’aura pas lieu tant que la liste ne sera pas revue»
A sa sortie de son entrevue avec Hannachi, le président de la commission de réflexion s’est exprimé sur la non-tenue de l’assemblée générale. Il dira : «On s’est entretenus avec le président Hannachi qui nous a fait savoir que l’assemblée générale n’aura pas lieu. Je dirai que nous n’allons pas rester là. On demande maintenant à ce que la liste des membres de l’AG soit revue. Aucune assemblée n’aura lieu tant que les noms des anciens joueurs ne seront pas ajoutés.»

«En tant qu’ancien président, personne ne peut m’exclure de l’AG»

Avant d’ajouter : «L’AG ne pouvait avoir lieu pour la simple raison qu’elle est illégale. Les anciens joueurs de la JSK ont le droit d’y assister. L’AG doit être réglementaire pour qu’elle soit validée. J’affirme une nouvelle fois qu’on ne baissera pas les bras.» Avant d’enchaîner dans la foulée : «En tant qu’ancien président de la JSK, j’ai le droit d’assister à l’assemblée et personne ne peut m’exclure. C’est le cas pour Iboud et tous les anciens joueurs et dirigeants.»

«On tiendra une réunion ce samedi avec les supporters»
Par la suite, le président de la commission de réflexion a fait savoir qu’une réunion aura lieu ce samedi avec les membres de la commission en présence des supporters pour évoquer la seconde étape. Il explique : «Maintenant que cette assemblée générale n’a pas été tenue, on passera à la seconde étape, à savoir demander de revoir la liste de l’AG et inclure les anciens dirigeants de 1992. A ce sujet, on prévoit d’organiser une réunion ce samedi à Tizi Ouzou avec les membres de la commission de réflexion en présence des supporters. Plusieurs points seront débattus.»

Le Buteur (05/04/2012)
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par rachid_as le Jeu 5 Avr - 10:34

Il a finalement reporté son AG
Hannachi s’incline devant ses opposants



Contraint de reporter son AG à une date ultérieure, le président Mohand-Chérif Hannachi a confirmé encore une fois qu’il est aux abois. Affirmant haut et fort qu’il tiendrait son assemblée le 4 avril 2012 quoi qu’il arrive, Hannachi a finalement cédé à la pression des anciens joueurs et des supporters.

Le report de cette assemblée est un échec total pour lui. Continuant à réclamer pacifiquement son départ, les anciens joueurs et les supporters ont commencé à affluer au siège du club dès la fin de la matinée afin de l’empêcher de tenir son AG qu’ils qualifient d’illégale et d’antiréglementaire. Malgré la complicité de la DJS et de la DRAG, ses opposants ont fini par avoir le dernier mot. Afin de les intimider comme il le faisait par le passé, il a fait venir quelques personnes qui n’ont rien à voir avec la JSK, mais comme les contestataires étaient en grand nombre et qu’il y avait un dispositif sécuritaire important, les pro-Hannachi n’ont rien pu faire. Il y a eu certes quelques échanges verbaux, mais les opposants à Hannachi ont eu gain de cause.

Djezzar, Azouaou, Doudadah, Amar Haouchine, Nassim Benabderhmane, Boualem Tapi et le magasinier, les seuls membres présents à l’intérieur
Alors que le président Hannachi affirmait haut et fort que s’il voulait organiser son AG, le quorum était atteint, on a appris que 7 membres de l’AG étaient présents à l’intérieur du siège. Il s’agit de Djezzar, Azouaou, Doudah, Amar Haouchine, Boualem Tapi et le magasinier Samir Tahir. Certains d’entre eux n’ont rien à voir avec la JSK et les supporters se sont interrogés sur leur présence à l’AG du club. La plupart d’entre eux sont des intrus qui grâce à la complicité de la DJS et de la DRAG décident d’un grand club comme la JSK. Il faut dire aussi que certains membres de l’assemblée n’ont pu accéder au siège. Ils se sont fait tout petits devant les supporters qui ne savaient même pas que ce sont eux qui décident de l’avenir de la JSK. Slimane Kerrouche a été empêché de rejoindre le bureau de Hannachi avant qu’il ne soit autorisé à y pénétrer après l’annonce du report de l’assemblée.

Iboud, Amara, Abdeslam, Ayache, les deux Yousfi et Aït Idir lui ont dit : dégage !
En observant le sit-in devant le siège du club, les anciens joueurs à l’image d’Iboud, Amara, Abdeslam, Ayache ainsi que les deux Yousfi et Aït Idir ont signifié au président Hannachi que son ère est terminée. Abdeslam, Ayache, Mourad Yousfi et un représentant des supporters lui ont lancé à la face : «Dégage, on ne veut plus de toi. Tu as mené la JSK à la ruine et tu n’a pas d’autre choix que de partir. La Kabylie ne veut plus de toi.» Au lieu d’entendre raison, Hannachi s’accroche encore à son poste en affirmant qu’il ira jusqu’au bout de son mandat olympique. Son but est de détruire davantage ce symbole de la Kabylie.


«J’ai reporté l’AG pour éviter un bain de sang»
Bien que le quorum n’ait pas été atteint, Hannachi a affirmé le contraire. «J’ai annulé l’AG pour éviter un bain de sang. Le quorum était atteint, mais je n’ai pas voulu tenir mon AG. Ces gens-là n’aiment pas la JSK.»

Ce qui s’est dit dans le bureau de Hannachi
Farid Ayache, Mourad Yousfi, Kamel Abdeslam et un représentant des supporters se sont retrouvés face à face avec Hannachi. Plusieurs choses ont été dites au cours de ce duel. Ça a failli dégénérer.
L’ancien joueur de la JSK, Farid Ayache, est allé droit au but. «Ça fait 19 ans que t’es assis dans ce fauteuil. Aujourd’hui, tu dérapes dangereusement. Ta gestion va mener la JSK à la dérive. On veut que tu partes tout de suite, toute la Kabylie réclame ton départ», lui dira-t-il en face. Yousfi intervient pour ajouter : «Il faut absolument que tu quittes ton poste. Si t’avais une fierté, si t’as vraiment le nif des Kabyles tu serais parti depuis longtemps…» Le représentant des supporters intervient à son tour pour dire à Hannachi : «Au nom des amoureux de ce club, on te demande de partir. Rendez-nous notre JSK.» Au tour d’Abdeslam de demander à Hannachi de partir : «Annule l’assemblée et présente ta démission. Ça ne servirait à rien de résister…» Hannachi dira en premier à Abdeslam de sortir de son bureau. «Sors de mon bureau, tout de suite !», Kamel Abdeslam répond : «Ce n’est pas ton bureau, c’est le bureau de la JSK» Au représentant des supporters, Hannachi demande : «Tu représentes qui ? Quelle région ? Parle en ton nom, parce que la Kabylie est avec moi !» Et enfin à Yousfi, il propose : «Toi, tu peux rester et même prendre part à l’AG… tu peux voter et dire ce que tu veux…» Yousfi répondra avec beaucoup d’ironie : «Cette AG est illégale, je ne peux pas y prendre part. Ce qu’on veut, c’est ton départ, immédiat et sans conditions.»

Kerrouche humilié par les supporters
Slimane Kerrouche n’oubliera pas de sitôt ce qu’il a enduré hier au siège de la JSK. Boxé d’abord par Mourad Yousfi pour l’avoir gratuitement injurié afin de faire plaisir à Hannachi, Kerrouche a été pris à partie par les supporters à sa sortie du bureau. Non seulement ils l’ont insulté, mais ils lui ont aussi craché dessus avant que certains d’entre eux ne lui donnent des coups. Le spectacle n’était pas du tout beau à voir, mais ceux qui connaissent Kerrouche affirment qu’il reviendra à la prochaine assemblée comme si de rien n’était.

Djezzar, la marionnette de Hannachi
Au lieu de se faire tout petit, Ramdane Djezzar, toute honte bue, s’est attaqué gratuitement aux anciens joueurs qui ont donné plus que lui pour la JSK. Il a, certes, porté le maillot du club durant les années 1960, mais par rapport à Abdeslam, Iboud et Amara, il n’a même pas donné le dixième de ce que, eux, ont donné. Dès qu’ils sont entrés dans le bureau de Hannachi, il leur a lancé : «Que faites-vous là s’hab chkara.» Abdeslam lui a cloué le bec en lui rétorquant : «Toi, personne ne t’a sonné.» Pour ceux qui ne connaissent pas Djezzar, c’est une marionnette de Hannachi. Aujourd’hui, il est avec lui et demain contre lui. D’après les supporters, il très mal placé pour porter un jugement sur les anciens, connus pour leurs principes et leurs positions.

Karouf absent
L’absence de Mourad Karouf à l’assemblée a intrigué plus d’un. En sa qualité d’entraîneur de l’équipe seniors, il devait être présent à l’AG du club. Son absence ouvre la voie à toutes les spéculations.

Abdeslam : «Je lui ai dit : à la prochaine AG, tu dégageras»
«Je lui ai dit que tu dois annuler cette assemblée et que tu dois convoquer les anciens joueurs et dirigeants et qu’à la prochaine AG, tu vas dégager. Je lui ai ajouté que tu as conduit l’équipe à la dérive et que tu n’a pas un autre choix que de partir. Tu entends les gens qui réclament dehors ton départ et si tu as un peu de nif, tu te retires avant que ce ne soit trop tard. La caravane reprendra à partir de ce dimanche et il finira par dégager. Au départ, il a refusé de nous recevoir, mais il a fini par le faire. Le sort de la JSK sera décidé par ses enfants et les intrus n’auront plus leurs places dans ce club.»

Iboud : «La DRAG doit prendre acte de l’annulation de cette AG»
«Le fait que l’AG soit reportée n’est pas totalement une victoire, mais c’est un bon point. La composante de l’assemblée doit être revue et maintenant c’est à la DRAG de prendre acte. La DJS dit que c’est à la DRAG de réviser la liste. Elle doit intervenir, car tant que la liste n’est pas revue, on s’opposera à la tenue de l’AG. Les anciens joueurs et dirigeants doivent figurer dans la composante. On ne demande que le respect des règlements. L’avenir de la JSK doit être décidé par des gens crédibles.»

Yousfi : «Hannachi a été obligé d’annuler son AG»
«On lui a demandé de surseoir à sa décision de tenir son AG sans la participation des anciens joueurs et dirigeants. Il a été obligé de le faire. Je dois vous dire aussi que je déposerai aujourd’hui une plainte contre Kerrouche qui m’a injurié.»

Amara : «On l’a mis à genoux»
«On a dit que l’AG n’aura pas lieu et elle n’a pas eu lieu. On a mis Hannachi à genoux et il va dégager. Les supporters ne veulent plus de lui et ils n’ont pas cessé de l’insulter et de réclamer son départ.»

L’Assemblée Générale annulée ; Chronologie d’une journée qui marque la chute du régime Hannachi

Comme promis, la commission de réflexion présidée par Mourad Yousfi et portée par d’anciens joueurs de la JSK a réussi à empêcher la tenue de l’AG à laquelle Mohand-Cherif Hannachi tenait tant.
Pour ceux qui réclament son départ, c’est une grande victoire et un signe fort que sa chute approche. Hannachi et son clan, par contre, se sont rendu compte que, finalement, personne ne les soutient en dehors des membres de l’assemblée et les opportunistes qui rôdent autour du club.

11h : quelques pro-Hannachi tentent de gagner du terrain
Il était 11h quand les gens qui travaillent pour Hannachi et qui se disent supporters de la JSK ont commencé à agir. Ils ont commencé par accrocher des banderoles aux alentours du stade 1er-Novembre louant les mérites du président. «Vive Hannachi», «Hannachi=Victoires», «laissez la JSK tranquille»…étaient les slogans de ces affiches.

12h : les supporters de la JSK enlèvent les affiches
Vers le coup de midi, les supporters de la JSK, opposés à Hannachi, commençaient à investir les alentours du stade 1er-Novembre. La première chose qu’ils ont faite était d’enlever ces banderoles et chasser ceux qui étaient là pour veiller à ce qu’elles restent accrochées. Le nombre des opposants a vite atteint 500. Il ne restait aux pro-Hannachi qu’à quitter vite les lieux pour ne plus revenir. Ce fut la première bataille de la journée perdue par Moh-Chérif.

13h : plus de 500 opposants sur place
Une heure après, le nombre des supporters a dépassé les 500. Ils étaient venus de partout. Il est clair que les habitants des Genêts, des Cadets et des autres quartiers de Tizi Ouzou étaient les premiers sur place. Mais à partir de 13h, les villageois commençaient à arriver. Tazmalt, Akbou, Beni Douala, les Ouadias, Ath Ouacif, Larba Nath irathen, Alger, Boumerdès, Bordj Menaïel…tous étaient là pour empêcher la tenue de cette AG que Hannachi voulait tenir malgré les risques qu’elle pouvait engendrer.

14h : Hannachi s’enferme dans son bureau
Déterminés, certains supporters ont tenté d’entrer dans le bureau de Hannachi pour lui demander de partir. Hannachi a refusé de les recevoir et a demandé au service d’ordre de les empêcher de le faire de force. C’est le commissaire chargé de canaliser les supporters et d’empêcher que ça dégénère qui a fait le relais entre les deux parties. «Calmez-vous, restez si vous voulez, mais tout doit se faire dans le calme. Personne ne vous chassera», dira l’officier de police aux supporters.

14h15 : les membres de l’AG empêchés d’accéder au siège de la JSK
A ce moment bien précis, les membres de l’AG ou ceux qui allaient approuver tout ce que Hannachi allait leur présenter font leur apparition. C’était tous des vieux et très anciens joueurs de la JSK. Dès qu’ils les ont aperçus, les supporters s’en sont pris à eux, sans violence, pour leur demander de partir. Ils ont été empêchés de prendre part à l’AG. Deuxième bataille perdue de Hannachi.

14h30 : Hannachi faisait entrer les membres de l’AG en catimini
A ce moment de la journée, Mohand-Cherif Hannachi ne pensait pas un instant que son AG allait être annulée. Il y croyait même très fort. Face à cette situation, le président de la JSK a décidé de faire appel à sa ruse. Il faisait entrer les membres de l’AG par petits groupes. En catimini, il voulait atteindre le quorum pour pouvoir tenir son AG, seulement, les supporters, la commission de réflexion et les anciens joueurs étaient préparés à tout.

14h30 : Hannachi appelle Yousfi à négocier…
Dos au mur, Hannachi décide d’accepter de recevoir Mourad Yousfi. «Yousfi peut entrer, pas les autres.» C’est le message transmis par l’officier de police aux opposants restés pointés devant sa porte. Bien sûr, Yousfi refuse cette proposition et exige que les anciens joueurs ainsi qu’un représentant des supporters soient à ses côtés. En position de faiblesse, Hannachi n’avait pas d’autre choix que de dire oui à la doléance du président de la commission de réflexion.

… et tente de le piéger
Mais avant, Mohand-Chérif Hannachi, tout en refusant de recevoir et surtout de reconnaître ladite commission a essayé de piéger Yousfi. Il lui a demandé de prendre part à l’AG et l’informe même qu’il peut voter, approuver ou désapprouver les bilans, mais Yousfi refuse catégoriquement cette proposition et maintient l’envie et la volonté de tous de le voir quitter son poste de président de la JSK.

15h30 : Yousfi, Ayache, Abdeslam et un représentant des supporters dans le bureau de Hannachi
Yousfi a ainsi exigé la présence de 4 personnes pour négocier avec Hannachi. Farid Ayache, Kamel Abdeslam et un représentant des supporters se sont joints à lui. Dans le bureau de Mohand-Cherif Hannachi, il s’est dit beaucoup de choses. Plusieurs disputes ont éclaté entre Hannachi et les 4 opposants (lire le contenu ci-dessous). Le président a résisté comme il le pouvait. Sa diplomatie, sa ruse, son arrogance et ses menaces n’ont pas fait le poids devant la détermination de ces quatre personnes qui ne voulaient discuter de rien, sauf son départ immédiat et sans conditions. On signale que deux journalistes étaient présents comme témoins de ce qui s’est passé dans ce bureau.

16h : la tension monte, Hannachi panique
16h était l’heure officielle de cette AG. Mais comment la tenir dans des conditions pareilles ? Le service d’ordre a essayé de maintenir les 1 000 supporters loin du bureau de Hannachi, mais le nombre ne cessait d’augmenter. On pouvait entendre leurs voix qui scandaient «Hannachi dégage», de très loin. C’est à ce moment-là d’ailleurs que Hannachi a compris que son AG n’aura pas lieu. Il aurait tout essayé, tout tenté à la fin, c’est la rue qui a eu le dernier mot.

17h : Hannachi cède et annonce la victoire des opposants
Mohand-Chérif Hannachi ne savait plus à quel saint se vouer. Abandonné par les siens, il n’avait d’autre choix que d’annoncer l’annulation de l’AG, donc la victoire de l’opposition qui l’avait, quelques jours auparavant, averti, lui conseillant de renoncer à la tenue de cette AG. C’est une grande victoire pour Yousfi et les anciens joueurs de la JSK qui réclament depuis des mois le départ de Mohand-Chérif Hannachi.

Compétition (05/04/2012)
rachid_as
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 40

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La JSK, pour une sortie à la crise - Page 22 Empty Re: La JSK, pour une sortie à la crise

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 22 sur 44 Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23 ... 33 ... 44  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum