[Dossier] : Affaire JSK - APW Tizi Ouzou

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Dossier] : Affaire JSK - APW Tizi Ouzou

Message par rachid_as le Jeu 30 Déc - 11:40

Un autre dossier pour Hannachi !!!



Dernière édition par rachid_as le Lun 30 Avr - 14:37, édité 1 fois
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier] : Affaire JSK - APW Tizi Ouzou

Message par adsm le Jeu 30 Déc - 14:00

rachid_as a écrit:Un autre dossier pour Hannachi !!!


Il s'est désengagé deja des autres disciplines nagh ala?
avatar
adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 71
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier] : Affaire JSK - APW Tizi Ouzou

Message par rachid_as le Jeu 30 Déc - 14:01

adsm a écrit:
rachid_as a écrit:Un autre dossier pour Hannachi !!!


Il s'est désengagé deja des autres disciplines nagh ala?
Il l'avait déjà chanté cette chanson l'année passée, mais l'APC avait refusé de reprendre les sections lâchées.
Il revient à la charge avec une nouvelle excuse : suppression de la subvention de l'APW !
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier] : Affaire JSK - APW Tizi Ouzou

Message par adsm le Jeu 30 Déc - 14:05

rachid_as a écrit:
adsm a écrit:
rachid_as a écrit:Un autre dossier pour Hannachi !!!


Il s'est désengagé deja des autres disciplines nagh ala?
Il l'avait déjà chanté cette chanson l'année passée, mais l'APC avait refusé de reprendre les sections lâchées.
Il revient à la charge avec une nouvelle excuse : suppression de la subvention de l'APW !

En gros, la suppression de la subvention est une vraie aubaine pour Muhuc pour lacher définitivement les autres sections ! What a Face
avatar
adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 71
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier] : Affaire JSK - APW Tizi Ouzou

Message par rachid_as le Jeu 30 Déc - 14:08

adsm a écrit:
En gros, la suppression de la subvention est une vraie aubaine pour Muhuc pour lacher définitivement les autres sections ! What a Face

Exacte !
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier] : Affaire JSK - APW Tizi Ouzou

Message par adsm le Jeu 30 Déc - 14:12

rachid_as a écrit:
adsm a écrit:
En gros, la suppression de la subvention est une vraie aubaine pour Muhuc pour lacher définitivement les autres sections ! What a Face

Exacte !
Le mercenaire Suspect
avatar
adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 71
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier] : Affaire JSK - APW Tizi Ouzou

Message par rachid_as le Jeu 30 Déc - 14:15

Et il faut tout relier au projet du stade qui est à l'arrêt..... Wink
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier] : Affaire JSK - APW Tizi Ouzou

Message par adsm le Jeu 30 Déc - 14:24

rachid_as a écrit:Et il faut tout relier au projet du stade qui est à l'arrêt..... Wink
Tout est à l’arrêt à Tizi et en Kabylie, ce qui fait le nid de certains rapaces avides !
avatar
adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 71
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier] : Affaire JSK - APW Tizi Ouzou

Message par REBELLE18 le Ven 31 Déc - 19:34

mais pas pour les impôts .............
avatar
REBELLE18

Messages : 3071
Date d'inscription : 21/03/2010
Localisation : PARIS

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier] : Affaire JSK - APW Tizi Ouzou

Message par rachid_as le Dim 2 Jan - 10:53

La JSK dénonce et menace !

Après la suppression de la subvention de 1,5 milliards votée par l’APW

La dernière décision prise par l’APW de Tizi Ouzou, de supprimer la subvention annuelle de l’ordre de 1,5 milliard de centimes à la JSK dans le cadre du BP 2011, a suscité moult réactions, à commencer par la direction du club kabyle qui a menacé de se retirer des autres sections du club dans le cas où l’APW ne reviendrait pas sur sa décision.

Pour rappel, la décision de suppression de ladite subvention que la JSK recevait chaque année, à l’instar de l’ensemble des clubs de la wilaya , a été motivée par le fait qu’avec l’entrée en vigueur du professionnalisme dans le football algérien "la JSK est devenue une société commerciale de droit privé qui a ses propres sources de financement et ne peut donc prétendre à des subventions avec les deniers publics " , ont estimé des élus , intervenus en plénière pour argumenter le rejet de cette subvention, proposée par le DAL au titre du budget primitif de la wilaya pour 2011. Apres le refus d’attribuer la subvention à la JSK, les élus de l’APW ont décidé de réaffecter cette somme de 1, 5 milliards au profit des autres clubs sportifs amateurs de la wilaya. Une somme qui s’ajoutera au milliard de centimes habituellement attribué à ces clubs. Ces derniers se verront donc partager une cagnotte de 2, 5 milliards de centimes pour cette année. Pour sa part , la direction de la JSK n’a pas tardé pour réagir à cette décision , allant jusqu'à menacer de se retirer des autres sections avec leurs 150 athlètes que compte le CSA JSK car selon la direction kabyle, les arguments de l’APW ne tiennent pas la route, du moment que seule la section football de la JSK est concernée par la futur SPA et les autres sections, à l’image du hand ball, baskett-ball et athlétisme sont toujours sous la houlette du CSA JSK , donc non concernées par le passage au professionnalisme. Pour le vice-président de la JSK, Mustapha Ouaked qui s’est exprimé sur la question au lendemain, du vote de ladite décision par l’APW " seule la catégorie seniors de la section football est concernée par le statut de SPA et que uniquement cette catégorie est concernée pour le moment par le professionnalisme. Le reste des catégories de la section Football ainsi que les autres disciplines sportives gardent toujours le statut d’amateur et rien ne les empêchent de bénéficier d’une aide financière de l’Etat ou des autorités locales " estime le vice-président de la JSK qui n’a pas hésité à lancer un ultimatum en direction de l’APW afin de revoir sa décision, sinon ajoute-t-il, la direction du club sera obligée de se retirer de la gestion des autres sections rattachées au CSA JSK. Une décision qui ne sera malheureusement pas sans conséquences sur la vie du club et les 15O athlètes qui composent les autres sections qui seront ainsi privés de pratiquer leur sport favori.

Devant cette situation, plusieurs voix se sont élevées pour réclamer à l’APW de revoir sa décision ou du moins attribuer cette somme de 1,5 milliards directement aux différentes sections que compte le CSA JSK afin de ne pas compromettre la carrière des centaines de jeunes athlètes affiliés aux différentes sections du CSA JSK, dont le statut ne diffère pas de celui des centaines autres clubs sportifs amateurs de la wilaya dont la subvention de l’APW est toujours maintenue dans le BP 2011.

DDK (02/01/2010)

=============================================

DDK [" seule la catégorie seniors de la section football est concernée par le statut de SPA et que uniquement cette catégorie est concernée pour le moment par le professionnalisme. Le reste des catégories de la section Football ainsi que les autres disciplines sportives gardent toujours le statut d’amateur et rien ne les empêchent de bénéficier d’une aide financière de l’Etat ou des autorités locales "]

JSK.FR [seul la catégorie Sénior de la section Football est concerné par le statu de SPA et que uniquement cette catégorie est concerné pour le moment par le professionnalisme. Le reste des catégories de la section Football ainsi que les autres disciplines sportives gardent toujours le statu d’amateur et rien ne les empêchent de bénéficier d’une aide financière de l’état ou des autorités locales.]

avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier] : Affaire JSK - APW Tizi Ouzou

Message par amcum_ni le Dim 2 Jan - 18:07

Qui travaille pour qui?
avatar
amcum_ni

Messages : 4575
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : daki kan

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier] : Affaire JSK - APW Tizi Ouzou

Message par REBELLE18 le Lun 3 Jan - 6:04

POUR LE MOMENT IL N' Y A QUE L' APW DE TIZI QUI A PRIS CETTE MESURE ET IL N ' Y A QUE LES KABYLES QUI PAIENT LES IMPÖTS AU DERNIER CENTIMES . CONTRAIREMENT A D'AUTRES WILAYATES aucune mesure
avatar
REBELLE18

Messages : 3071
Date d'inscription : 21/03/2010
Localisation : PARIS

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier] : Affaire JSK - APW Tizi Ouzou

Message par rachid_as le Lun 3 Jan - 9:59

Mahfoud Bellabès (pdt APW Tizi Ouzou) «La JSK relève désormais du droit privé et donc n’ouvre plus droit aux subventions»
Le président de l’Assemblée populaire de la wilaya de Tizi Ouzou, Mahfoud Bellabès, est intervenu en direct vendredi dernier sur les ondes de la Chaîne II à propos de la dernière décision prise par l’assemblée qu’il préside au sujet de la suppression de la subvention allouée annuellement à la JSK qui est de l’ordre d’un milliard et demi de centimes. En effet, la JSK relève, explique l’orateur, depuis qu’elle est passée de club sportif amateur en société par actions, du droit privé et donc n’ouvre plus droit aux subventions allouées chaque année par l’APW. «Nous ne pouvons accorder de subventions à la JSK qui est désormais une société par actions. Si on ne procède pas ainsi, d’autres sociétés par actions réclameront elles aussi cette subvention, alors que la réglementation est très claire à ce sujet. Concernant les autres disciplines, à ma connaissance, elles portent toutes le sigle de la JSK qui est désormais une SPA», a affirmé le président de l’APW de Tizi Ouzou. Par ailleurs, nous avons appris d’une source proche de la direction kabyle que les dirigeants de la JSK ont saisi récemment par courrier l’APW, lui précisant clairement qu’hormis la section football qui figure dans la SPA, les autres disciplines ouvrent le droit de bénéficier de l’aide des collectivités locales.

Le buteur (03/01/2011)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier] : Affaire JSK - APW Tizi Ouzou

Message par REBELLE18 le Lun 10 Jan - 21:55

le buteur:

Le wali offre 1 milliard 300 aux Widadis

Le wali de Tlemcen vient de débloquer la somme d’un milliard trois cents, comme subvention pour la direction tlemcénienne afin de boucler au plus vite le volet recrutement, tout en payant les arriérés des joueurs. Ce qui va sûrement aider la bande à Amrani à finir la phase aller avec un moral au beau fixe.
.......................................................

A BON LECTEUR........


avatar
REBELLE18

Messages : 3071
Date d'inscription : 21/03/2010
Localisation : PARIS

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier] : Affaire JSK - APW Tizi Ouzou

Message par rachid_as le Mar 11 Jan - 8:52

je l'ai dit et toujours répété !
L'APW et le MJS voir le gouvernement se livrent une guerre sur le dos de la JSK et de la Kabylie.....
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier] : Affaire JSK - APW Tizi Ouzou

Message par rachid_as le Mar 11 Jan - 9:04

Subventions des clubs sportifs
Les autres sports otages du football



La suppression par l’Assemblée populaire de la wilaya (APW) de Tizi Ouzou de la subvention de 15 millions de DA émise par la direction de l'administration locale au profit du club de la Jeunesse sportive de Kabylie au motif que ce club est désormais constitué en SPA, une société commerciale de droit privé qui a ses propres fonds et qui n’ouvre donc pas droit à des subventions de l’état, pose un problème de taille.
Cette décision met surtout à nu le vide juridique né du lancement du professionnalisme dans le monde du football. Il convient d’abord de lever le voile sur une incompréhension et une mauvaise interprétation de la loi chez les élus de la wilaya de Tizi Ouzou qui confinent le statut du club de la JSK à la seule équipe de football. Or, la JSK est un club multidisciplinaire qui compte donc d’autres disciplines. Priver la JSK de cette subvention revient à décréter la mise à mort du handball, de la natation… à la JSK. Et c’est là où le vide juridique existe dans le sens où les pouvoirs publics se sont empressés de décréter le professionnalisme dans le monde du football sans tenir compte du fait que les clubs sont multidisciplinaires.

D’ailleurs, la plupart des présidents de club sont également présidents d’associations sportives. Ils ont en quelque sorte désormais une double casquette qui les met presque aujourd’hui en porte-à-faux avec la loi sur le sport. D’où la nécessité pour les pouvoirs publics aujourd’hui de lever cette équivoque pour permettre aux autres disciplines de continuer à bénéficier de l’aide de l’État et surtout faire en sorte que cette manne ne soit pas “détournée” pour les besoins du football comme semblent le craindre, en vérité, les élus de l’APW de Tizi Ouzou.
Il suffit, pour cela, de différencier le compte bancaire de l’association de celui de la SSPA afin de suivre par la suite la traçabilité de la subvention en attendant une loi claire qui “débusque” carrément la gestion de la SSPA de celle de l’association.
Pour rappel, un autre épineux problème est né du lancement du professionnalisme dans le football cette saison à savoir les dettes contractées par les clubs sportifs amateurs, lesquels, selon la FAF, ne peuvent pas être imputables aux sociétés par actions nouvellement créées. En effet, la Fédération algérienne de football avait adressé en début de saison une note aux présidents des clubs professionnels des Ligues 1 et 2 (également présidents d’associations) dans laquelle elle les informait que “les dettes contractées par les clubs sportifs amateurs ne peuvent pas être imputables aux sociétés par actions nouvellement créées”.

Autrement dit, l’argent engrangé avec l’arrivée de nouveaux actionnaires dans les clubs ne peut en aucun cas servir à effacer les dettes des clubs. Et par conséquent, poursuivait la missive de la FAF, les “clubs sportifs amateurs (CSA) sont tenus d’apurer leurs dettes”. Une décision qui n’avait pas manqué de provoquer le courroux des clubs dont la majorité sont pluridisciplinaires et croulent sous le poids des dettes et qui attendaient justement l’arrivée de ces bailleurs de fonds pour assainir la situation.

Pour les présidents de club, la SSPA doit assumer le passif et l’actif des clubs surtout que la nomenclature des dettes de tous les clubs algériens montre que 90% de ces dettes ont été contractées par la section football. Sinon, c’est la mise à mort annoncée des autres disciplines.

Liberté (11/01/2011)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier] : Affaire JSK - APW Tizi Ouzou

Message par rachid_as le Lun 31 Jan - 10:16

Devant l’absence de subventions, la direction sacrifie les autres disciplines
Ouaked : “À la JSK, il ne restera que le football !”



“Nous allons remettre les autres disciplines sportives, à savoir le handball, l’athlétisme et la boxe à la disposition de l’APW. Nous ne pouvons plus faire du social”, tel a été la déclaration de M. Mustapha Ouaked, bras droit du président Hannachi, à propos de la suppression de la subvention de l’État pour la JS Kabylie. Joint hier, le vice-président de la JSK est catégorique : “Nous ne pouvons plus continuer de la sorte. Étant donné que toutes les disciplines sportives de la JSK sont considérées par l’APW comme professionnels, nous avons décidé de mettre la clé sous le paillasson. À l’exception du football, les autres sections de la JSK sera remis à l’APC de Tizi Ouzou”, poursuit notre interlocuteur lequel révèle que l’équipe seniors de handball a dû, samedi dernier, déclarer forfait face au MCO comptant pour les 16es de finale de la Coupe d’Algérie. “Faute de moyens financiers”, indique Ouaked.

Déjà, la section handball était la plus touchée par cette situation puisque l’équipe de handball qui évolue en nationale une a vu tous ses joueurs partir et évolue avec les juniors depuis le début de la saison faute de ressources financières. Comment est-on arrivé à cette situation ?
Il faut savoir que depuis quelques mois, la balle ronde algérienne s’est lancée dans le professionnalisme avec comme principal objectif structurer une discipline “atteinte” par une gestion anarchique. Toujours est-il que l’intronisation du professionnalisme a provoqué des retombés néfastes sur les autres disciplines.

La Jeunesse sportive de la Kabylie l’a vérifié à ses dépens, elle qui s’est vu refuser la subvention annuelle (de l’ordre de 1,5 milliard de centimes). Le motif de ce refus avait été motivé par le fait qu’avec l’avènement du professionnalisme le club phare de la Kabylie s’est transformé en société commerciale de droit privé censé assurer ses propres moyens de financement et, de ce fait, elle n’ouvre pas droit à des subventions des pouvoirs publics.

Du coup, la somme de 1, 5 milliard devant rentrer dans les caisses de la CSA/JSK a été versée au profit des autres clubs sportifs amateurs de la wilaya. Et cette décision a été suivie par une vive contestation de la part de la direction de la formation des Genêts, à sa tête, le président Moh Chérif Hannachi. Ce dernier a menacé jusqu’à se retirer des autres sections avec plus de 150 athlètes que le CSA/JSK compte.

“Il est clair que nous ne pouvons pas croiser les bras devant une telle situation. C’est du n’importe quoi ! Je ne comprends pas ce qui a motivé l’APW à prendre une telle mesure”, a-t-il déclaré à la presse. Et d’ajouter : “La société par actions ne concerne que la section football. Donc, avec la suppression des subventions, c’est la mort des autres disciplines qui dépendent de la CSA. Et là aussi, la CSA ne dispose pas des ressources nécessaires pour la prise en charge des autres disciplines de la JSK”, précise le boss kabyle dont la direction avait multiplié les appels à l’APW en vue de revoir sa décision au risque de priver les centaines d’athlètes engagés dans le club kabyle de défendre les couleurs de la région, en vain.

Raison pour laquelle, la direction de la formation des Genêts n’avait pas d’autres choix que d’abandonner les autres sections, comme nous l’a d’ailleurs révélé le vice-président Mustapha Ouaked.

Et pourtant, la sonnette d’alarme a été bel et bien tirée depuis l’année dernière lorsque le président de la JSK Hannachi avait déjà déclaré la saison passée, qu’il mettait toutes les sections sportives – hormis la section football – à la disposition de l’APC de Tizi-Ouzou suite aux problèmes financiers qu’a connus le club.

Liberté (31/01/2011)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier] : Affaire JSK - APW Tizi Ouzou

Message par REBELLE18 le Dim 20 Fév - 6:45

l'USM EL-HARRACH RECEVRA 2 mds 600 millions comme subventions de l'etat .une bouffée d'oxygene dites-vous .
SANS COMMENTAIRES ........................
avatar
REBELLE18

Messages : 3071
Date d'inscription : 21/03/2010
Localisation : PARIS

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier] : Affaire JSK - APW Tizi Ouzou

Message par rachid_as le Dim 13 Mar - 11:39

Une subvention de 5,2 milliards pour l'Entente
Le deux poids, deux mesures des autorités


L'ESS vient de bénéficier d'une subvention de 5,2 milliards de centimes de la part des autorités locales (APC et APW), alors que d'autres clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 sont privés de ce privilège cette saison, en raison du passage au professionnalisme. La JS Kabylie, à titre d'exemple, n'a pu recevoir une subvention d'un milliard de centimes de la part de l'APW de Tizi Ouzou. Les responsables de cette instance s'y ont opposés en raison de la transformation du club en une société commerciale. Ainsi, les clubs professionnels ne sont pas traités sur un pied d'égalité par les autorités qui font dans le deux poids, deux mesures.

LE temps DZ (13/03/2011)
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier] : Affaire JSK - APW Tizi Ouzou

Message par adsm le Dim 13 Mar - 14:21

rachid_as a écrit:Une subvention de 5,2 milliards pour l'Entente
Le deux poids, deux mesures des autorités


L'ESS vient de bénéficier d'une subvention de 5,2 milliards de centimes de la part des autorités locales (APC et APW), alors que d'autres clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 sont privés de ce privilège cette saison, en raison du passage au professionnalisme. La JS Kabylie, à titre d'exemple, n'a pu recevoir une subvention d'un milliard de centimes de la part de l'APW de Tizi Ouzou. Les responsables de cette instance s'y ont opposés en raison de la transformation du club en une société commerciale. Ainsi, les clubs professionnels ne sont pas traités sur un pied d'égalité par les autorités qui font dans le deux poids, deux mesures.

LE temps DZ (13/03/2011)

Si le système en est ainsi, Muhuc en sera dans son droits de réclamer haut et fort les aides des autorités ............les autorités doivent se montrer juste envers tous les clubs.
Yaxi tribalisme macci professionnalisme ........ Evil or Very Mad
avatar
adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 71
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier] : Affaire JSK - APW Tizi Ouzou

Message par rachid_as le Mer 23 Mar - 15:03

Le favoritisme objet de la colère des présidents de club
L'ESS serait-il un club à part ?


Le monde du football algérien est en ébullition. Il faut dire que la saison en cours a vu la mise en place du professionnalisme et il est extrêmement ardu de faire changer de réflexes à des clubs gérés depuis de nombreuses années sur un mode amateur mais où l'argent circulait avec une facilité déconcertante sans contrôle efficient.

Le pire est que l'argent utilisé émanait de fonds publics et ceux qui avaient en charge de surveiller de près son utilisation ont presque failli à leur mission. Nul ne contestera le fait que durant les années 90, où le pays traversait une période dramatique sur fond de terrorisme, les clubs ont activé, usé d'argent public dans des opérations difficiles à prouver, puisque le paiement se faisait au comptant avec des liasses de billets de banque dans des sachets en plastique noir.

Aujourd'hui, tout ce monde-là est appelé à s'intégrer dans le moule du professionnalisme où il est question d'impôts, de transactions financières par le biais des banques, de fiches de paie et de sécurité sociale. Difficile de transvaser des adeptes de la culture de la gestion obscure dans le pot de la gestion cohérente et parfaitement transparente. Ces responsables-là sont, donc, appelés à suivre les règles et à s'y conformer sous peine d'être mis à la porte du système.

Les réticences des investisseurs
Ces dirigeants sont, pour la plupart, toujours à la tête de ces clubs. On conçoit que la pâte a du mal à prendre et à lever même si vous y mettez un maximum de levure. Ils ont accepté de se lancer dans l'aventure du professionnalisme avec tout ce que ce concept requiert comme savoir-faire en matière de management, alors qu'ils n'en ont pas les compétences. Si on n'admet pas un tel fait, on rendrait un très mauvais service au football algérien.

Du reste, il n'y a qu'à se demander pourquoi les investisseurs hésitent à entrer en scène. Ils ne veulent pas mettre leur argent dans une affaire où ils risquent de ne pas avoir la mainmise sur le club tant ces dirigeants s'accrochent à leur poste. D'où les difficultés de ces derniers à mener leur barque en ce moment, quand on sait que l'argent joue un rôle essentiel quand on se dit professionnel et que l'on vit de ce sport.

D'où également la pression qu'ils exercent sur le pouvoir politique pour que leurs clubs accèdent aux fameux 10 milliards de centimes que l'Etat a décidé d'octroyer à chacun d'eux à titre de prêt à taux d'intérêt infime. Pourtant, les responsables du sport du pays n'ont eu de cesse d'expliquer que cette somme ne pourra être investie que dans un créneau porteur, un créneau qui ira dans le sens du développement du club et non pas dans des opérations qui concernent la prise en charge des joueurs et le paiement de leurs salaires.

Or, quand on entend ces présidents de club, on a la nette impression qu'ils attendent ces 10 milliards comme un noyé le ferait pour une bouteille d'oxygène. Et s'ils sont dans une telle situation c'est qu'ils espèrent user de cet argent comme bon leur semble, surtout pour assurer leurs dettes vis-à-vis de leurs joueurs. Nous ne croyons pas un seul instant que tout ce beau monde-là cherche vraiment à rentabiliser cette somme par des actions concrètes qui vont dans l'amélioration du cadre de vie du club et de son développement. En l'absence d'investisseur il est bien obligé de se tourner vers l'Etat.

Sétif sort de l'ordinaire
Dans ce contexte-là, on est bien obligé d'admettre que ce dernier nous donne l'impression de faire dans le favoritisme. Au moment où les responsables de clubs se plaignent de ne pas voir la couleur de l'argent promis dans le cadre de l'aide au professionnalisme, on apprend que les autorités locales de la wilaya de Sétif ont décidé d'octroyer 5,2 milliards de centimes à l'ESS et de lui attribuer un terrain en pleine ville pour qu'il puisse y construire un hôtel.

Nous ne cherchons pas à critiquer cette démarche mais nous ne manquerons pas de nous interroger sur la manière dont on s'y prend pour mener à bien la politique footballistique du pays. Les autorités locales de Sétif n'ont certainement pas usé de leur propre argent pour satisfaire l'ESS. Les responsables de la wilaya de Sétif qu'ils soient de la wilaya ou de l'APC n'ont, sûrement, pas mis la main à leur propre poche pour donner de leur argent à l'équipe de leur région. En un mot comme en mille, il s'agit d'argent public, donc du contribuable.

Au nom de quelle logique un club comme l'ESS bénéficierait-il d'une telle générosité alors qu'un autre comme la JS Kabylie vient d'être privé du milliard de centimes qu'il recevait de la part de l'APW locale au titre de la subvention annuelle ? On indique que la JSK est devenue SPA et que par conséquent elle n'ouvre plus droit à cette subvention publique. Mais alors qu'est l'ESS sinon un club professionnel, une SPA comme l'est la JSK ?

L'Etat se doit d'être équitable. Dans un même secteur d'activité s'il donne à l'un, il doit donner à l'autre sinon il entraînerait la colère du second, une réaction parfaitement justifiée. Nous parlons de la JSK mais en fait ce qui s'est passé avec l'ESS a complètement perturbé la donne et mis les autres clubs professionnels dans une grande situation de frustration. Imaginez les gens de Saïda dont le club vit au jour le jour, un club pratiquement sans sponsor.

Que peuvent penser ces gens-là quand ils apprennent que le club de Sétif a obtenu une énorme manne financière de la part des autorités locales. Cela veut-il dire que celles de Saïda sont incompétentes ou radines ? Certainement pas. Il conviendra seulement de trouver les mots justes pour... justifier une telle pratique. Un challenge extrêmement difficile par les temps qui courent.

Le temps-DZ (23/03/2011)

==================================================================

5,2 milliard pour la prochaine compagne de Boutef cheers
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier] : Affaire JSK - APW Tizi Ouzou

Message par adsm le Mer 23 Mar - 19:56

rachid_as a écrit:Le favoritisme objet de la colère des présidents de club
L'ESS serait-il un club à part ?


Le monde du football algérien est en ébullition. Il faut dire que la saison en cours a vu la mise en place du professionnalisme et il est extrêmement ardu de faire changer de réflexes à des clubs gérés depuis de nombreuses années sur un mode amateur mais où l'argent circulait avec une facilité déconcertante sans contrôle efficient.

Le pire est que l'argent utilisé émanait de fonds publics et ceux qui avaient en charge de surveiller de près son utilisation ont presque failli à leur mission. Nul ne contestera le fait que durant les années 90, où le pays traversait une période dramatique sur fond de terrorisme, les clubs ont activé, usé d'argent public dans des opérations difficiles à prouver, puisque le paiement se faisait au comptant avec des liasses de billets de banque dans des sachets en plastique noir.

Aujourd'hui, tout ce monde-là est appelé à s'intégrer dans le moule du professionnalisme où il est question d'impôts, de transactions financières par le biais des banques, de fiches de paie et de sécurité sociale. Difficile de transvaser des adeptes de la culture de la gestion obscure dans le pot de la gestion cohérente et parfaitement transparente. Ces responsables-là sont, donc, appelés à suivre les règles et à s'y conformer sous peine d'être mis à la porte du système.

Les réticences des investisseurs
Ces dirigeants sont, pour la plupart, toujours à la tête de ces clubs. On conçoit que la pâte a du mal à prendre et à lever même si vous y mettez un maximum de levure. Ils ont accepté de se lancer dans l'aventure du professionnalisme avec tout ce que ce concept requiert comme savoir-faire en matière de management, alors qu'ils n'en ont pas les compétences. Si on n'admet pas un tel fait, on rendrait un très mauvais service au football algérien.

Du reste, il n'y a qu'à se demander pourquoi les investisseurs hésitent à entrer en scène. Ils ne veulent pas mettre leur argent dans une affaire où ils risquent de ne pas avoir la mainmise sur le club tant ces dirigeants s'accrochent à leur poste. D'où les difficultés de ces derniers à mener leur barque en ce moment, quand on sait que l'argent joue un rôle essentiel quand on se dit professionnel et que l'on vit de ce sport.

D'où également la pression qu'ils exercent sur le pouvoir politique pour que leurs clubs accèdent aux fameux 10 milliards de centimes que l'Etat a décidé d'octroyer à chacun d'eux à titre de prêt à taux d'intérêt infime. Pourtant, les responsables du sport du pays n'ont eu de cesse d'expliquer que cette somme ne pourra être investie que dans un créneau porteur, un créneau qui ira dans le sens du développement du club et non pas dans des opérations qui concernent la prise en charge des joueurs et le paiement de leurs salaires.

Or, quand on entend ces présidents de club, on a la nette impression qu'ils attendent ces 10 milliards comme un noyé le ferait pour une bouteille d'oxygène. Et s'ils sont dans une telle situation c'est qu'ils espèrent user de cet argent comme bon leur semble, surtout pour assurer leurs dettes vis-à-vis de leurs joueurs. Nous ne croyons pas un seul instant que tout ce beau monde-là cherche vraiment à rentabiliser cette somme par des actions concrètes qui vont dans l'amélioration du cadre de vie du club et de son développement. En l'absence d'investisseur il est bien obligé de se tourner vers l'Etat.

Sétif sort de l'ordinaire
Dans ce contexte-là, on est bien obligé d'admettre que ce dernier nous donne l'impression de faire dans le favoritisme. Au moment où les responsables de clubs se plaignent de ne pas voir la couleur de l'argent promis dans le cadre de l'aide au professionnalisme, on apprend que les autorités locales de la wilaya de Sétif ont décidé d'octroyer 5,2 milliards de centimes à l'ESS et de lui attribuer un terrain en pleine ville pour qu'il puisse y construire un hôtel.

Nous ne cherchons pas à critiquer cette démarche mais nous ne manquerons pas de nous interroger sur la manière dont on s'y prend pour mener à bien la politique footballistique du pays. Les autorités locales de Sétif n'ont certainement pas usé de leur propre argent pour satisfaire l'ESS. Les responsables de la wilaya de Sétif qu'ils soient de la wilaya ou de l'APC n'ont, sûrement, pas mis la main à leur propre poche pour donner de leur argent à l'équipe de leur région. En un mot comme en mille, il s'agit d'argent public, donc du contribuable.

Au nom de quelle logique un club comme l'ESS bénéficierait-il d'une telle générosité alors qu'un autre comme la JS Kabylie vient d'être privé du milliard de centimes qu'il recevait de la part de l'APW locale au titre de la subvention annuelle ? On indique que la JSK est devenue SPA et que par conséquent elle n'ouvre plus droit à cette subvention publique. Mais alors qu'est l'ESS sinon un club professionnel, une SPA comme l'est la JSK ?

L'Etat se doit d'être équitable. Dans un même secteur d'activité s'il donne à l'un, il doit donner à l'autre sinon il entraînerait la colère du second, une réaction parfaitement justifiée. Nous parlons de la JSK mais en fait ce qui s'est passé avec l'ESS a complètement perturbé la donne et mis les autres clubs professionnels dans une grande situation de frustration. Imaginez les gens de Saïda dont le club vit au jour le jour, un club pratiquement sans sponsor.

Que peuvent penser ces gens-là quand ils apprennent que le club de Sétif a obtenu une énorme manne financière de la part des autorités locales. Cela veut-il dire que celles de Saïda sont incompétentes ou radines ? Certainement pas. Il conviendra seulement de trouver les mots justes pour... justifier une telle pratique. Un challenge extrêmement difficile par les temps qui courent.

Le temps-DZ (23/03/2011)

==================================================================

5,2 milliard pour la prochaine compagne de Boutef cheers

Apparemment c'est le club de coeur de Voutef...................alors que notre Toztoza de berzidan de club ne cesse de dire que le nain a été le président d'honneur de la JSK.............hasha wi silen !
Plus la toztoza s'incline devant le nain et ses instances fantoches, mieux la JSK est cassée................
Mais bon..........comme tojors ............ulaygher atru thzemurth, afuss sghuress ............. s8
avatar
adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 71
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier] : Affaire JSK - APW Tizi Ouzou

Message par REBELLE18 le Ven 1 Avr - 11:55

liberté:

CRB

L’APC débloque 1,5 milliard

Le Chabab de Belouizdad, en butte à un sérieux problème financier, vient, selon une source digne de foi, de voir ses caisses renflouées par une conséquente subvention de l’ordre de 15 millions de dinars (1,5 milliard de centimes) débloquée récemment par l’APC de Belouizdad, qui sera une véritable bouffée d’oxygène pour le président Mahfoud Kerbadj qui nous a révélé, récemment, avoir déboursé près de 500 millions de centimes uniquement pour les déplacements des jeunes catégories. Par ailleurs, le patron du CRB, qui est aussi le président de l’association de clubs professionnels, se réunira aujourd’hui avec le bureau exécutif de l’ACP qui comprend Medouar et Messaoudène, pour faire le bilan de leurs activités, faire de nouvelles propositions liées aux lenteurs administratives dans l’application des mesures prises récemment par le MJS. Kerbadj avait déclaré à Liberté, en marge de l’AGO de la FAF tenue la semaine passée, que l’ACP compte entreprendre une action de boycott du championnat le 16 avril prochain.

avatar
REBELLE18

Messages : 3071
Date d'inscription : 21/03/2010
Localisation : PARIS

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier] : Affaire JSK - APW Tizi Ouzou

Message par REBELLE18 le Lun 11 Avr - 0:50

le wali de tizi campe sur ses positions : il veut pas aider la JSK s12
avatar
REBELLE18

Messages : 3071
Date d'inscription : 21/03/2010
Localisation : PARIS

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier] : Affaire JSK - APW Tizi Ouzou

Message par adsm le Lun 11 Avr - 13:26

REBELLE18 a écrit:le wali de tizi campe sur ses positions : il veut pas aider la JSK s12
Et Muhuc il peut pas demander l'aide directe de l'ex président d'honneur de la JSK ?
avatar
adsm

Messages : 19445
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 71
Localisation : Diguendin diguenda

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier] : Affaire JSK - APW Tizi Ouzou

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum