[L1 - Journée 24] JS.Kabylie 1 - 1 CS.Constantine (Après Match)

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Aller en bas

Résultat du Match

25% 25% 
[ 2 ]
25% 25% 
[ 2 ]
50% 50% 
[ 4 ]
 
Total des votes : 8

Re: [L1 - Journée 24] JS.Kabylie 1 - 1 CS.Constantine (Après Match)

Message par rachid_as le Mer 20 Mar - 9:33

Ligue I, 24ème journée : JS Kabylie 1 – CS Constantine 1
Le podium s’éloigne pour la JSK


En concédant un nul (1-1), hier à domicile, devant le CS Constantine, pour le compte de la 24e journée de la Ligue I, la JSK voit désormais le podium s’éloigner.

En effet, avec ces deux points perdus, la JSK, qui visait la sixième place se retrouve toujours à la septième position avec 33 points, alors que le CSC, ravi de ce point ramené de Tizi-Ouzou, se hisse provisoirement à la quatrième place, en compagnie de l’USM Alger, avec 38 points. La JSK, qui restait sur une belle série de six matchs sans défaite, garde, certes, son invincibilité, mais le semi-échec concédé hier ne sera pas sans conséquences sur le moral des joueurs, qui voulaient offrir une victoire à leurs supporters avant d’aller défier le MC Alger lors de la prochaine journée au stade du 5 juillet. Hier, les supporters qui sont venus nombreux garnir les gradins du stade du 1er novembre, sont sortis déçus par le résultats, mais surtout par la prestation de leurs joueurs, notamment en seconde mi-temps. En effet, la JSK qui avait réussi à finir la première mi-temps à son avantage (1-0) grâce à un but inscrit par l’attaquant Mohamed Challali à la 25’, sur une passe lumineuse de son coéquipier Madani Camara, se sont vus rejoindre au score en début de seconde période. On jouait, en effet, la 58’ lorsque le défenseur du CSC, Boulahia, a réussi d’une reprise de la tête à tromper le gardien Kabyle, Malik Asselah. Il faut reconnaître aussi que la JSK, qui avait évolué, hier, amoindrie avec l’absence de l’attaquant Messâadia, blessé, n’a pas réussi à concrétiser les nombreuses occasions offensives créées en premier période, notamment par Challali qui se trouvait à plusieurs reprises en position de hors jeu. Voulant garder leur maigre avantage de la première mi-temps, les joueurs de la JSK ont opté pour des contre-attaques, mais sans grand danger devant le gardien du CSC Nateche. En face, l’équipe du CSC, qui voulait à tout prix éviter une autre défaite devant la JSK, après celle concédée à l’aller (2-1), a réussi à revenir au score un quart d’heure seulement après l’entame de la seconde mi-temps et aurait même pu réussir le hold-up parfait si l’ex attaquant de la JSK, Hadiouche, n’avait pas en face de lui un Asselah des grands jours (66’). Ce dernier, auteur d’un match plein la semaine dernière au stade du 20 août devant le CRB (1-1) en repoussant notamment un penalty de Slimani, a récidivé, hier, en sauvant son équipe d’un but tout fait, lorsqu’il repoussa le ballon de l’attaquant du CSC pour annihiler un but tout fait pour l’équipe visiteuse. Il faut dire aussi que l’absence de Bezzaz et Hemani, deux autres ex Canaris, coté CSC, a quelque peu influé sur le rendement de l’équipe à Roger Lemerre qui a réussi à engranger un précieux point, certainement bon pour le moral avant son match des quarts de finale, la semaine prochaine, contre le MCA au stade du 5 juillet.

Accrochage Benlamri - Hadiouche
Alors que le match JSK - CSC s’est déroulé dans un fair-play exemplaire, que ce soit sur le terrain ou dans les gradins, un accrochage, à la fin de la partie, entre le défenseur de la JSK Djamel Benlamri et l’attaquant du CSC Abdenour Hadiouche, a failli gâcher la fête. En effet, les deux joueurs qui se connaissaient pourtant parfaitement bien pour avoir évolué durant la phase aller sous le maillot kabyle, avant que Hadiouche ne décide de partir chez le CSC, se sont brusquement accrochés verbalement, juste au coup de sifflet final de l’arbitre. Les deux protagonistes ont failli en arriver aux mains, n’était-ce l’intervention énergique de leurs coéquipiers. Un geste condamnable que les direction des clubs des deux joueurs cités ne doivent pas laisser passer sous silence.

Nacer Sandjak, entraîneur de la JSK : «Je n’ai rien à reprocher à mes joueurs»
«Je suis très déçu par le résultat d’aujourd’hui, même si mon équipe a bien joué. J’avoue que je préfère gagner un match sans la manière que de bien jouer et perdre des points. Je ne reproche rien à mes joueurs qui ont tout essayé, mais à la fin nous avons perdu deux points. Je dois souligner que la programmation de la Ligue est vraiment incompréhensible. Je ne comprends pas. Comment se fait-il que l’on joue un match et qu’on reste sans compétition deux semaines de suite ? C’est anormal tout ça. Nous sommes en fin de saison, et dans un championnat qui se respecte c’est la période idéale pour enchaîner des matchs, mais en Algérie c’est le contraire qui se fait. Maintenant pour ce qui est de cette série de sept matchs sans défaite, j’avoue que je ne donne aucune importance à ces choses-là, car le plus important à mes yeux, ce sont les victoires. D’ailleurs je préfère perdre un match et en gagner ensuite trois que d’enchaîner une longue série de matchs nuls ».

Roger Lemerre, entraîneur du CSC : «C’est un résultat flatteur»
«Tout d’abord je suis ravi de ma première visite à Tizi-Ouzou, où j’ai découvert beaucoup de belles choses. En ce qui concerne le match, je suis, naturellement content du résultat, réalisé devant une bonne équipe de la JSK. Revenir avec un nul de chez la JSK est un résultat flatteur, car pour moi cette équipe est un vrai monument du football algérien et africain. Je lui souhaite d’ailleurs de retrouver au plus vite son meilleur niveau. Maintenant, pour ce qui est de mon équipe, j’estime que nous sommes sur la bonne voie, mais il faudra surtout persévérer et bien travailler afin de garder cette belle dynamique et finir la saison sur une bonne note ».

DDK (20/03/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L1 - Journée 24] JS.Kabylie 1 - 1 CS.Constantine (Après Match)

Message par rachid_as le Mer 20 Mar - 9:43

JSK 1 - CSC 1 : Les Kabyles méconnaissables en seconde période !

Stade : 1er-Novembre (Tizi Ouzou)
Affluence : moyenne
Arbitres : Ghorbal, Cherchar, Feradj
Avertissements : Chalali (26’), Boulaïncer (90’+4) (JSK) ; Belakhdar (33’), Hadiouche (79’) (CSC)
Buts : Chalali (26’) (JSK) ; Boulahia (58’) (CSC)

JSK
Asselah, Benlamri, Bencherifa, Belkalem, Rial, Camara, Ziad (Sedkaoui 72’), Chalali, Mokdad (Boulaïncer 85’), Remache, Bouaïcha (Bouchouk 66’)
Entraîneur : Sandjak

CSC
Nateche, Boulahia, Belakhdar, Griche, N’gomo, Djilali, Allague, Boucherit, Naït Yahia, Boulemdaïs (Tiaïba 71’), Hadiouche (Ferhat 82’)
Entraîneur : Lemerre.

Après trois victoires à domicile, les Kabyles ont été tenus en échec hier après-midi sur la pelouse du stade du 1er-Novembre face au CSC pour le compte de la 24e journée de Ligue 1, sur le score d’un but partout. Et contrairement aux quinze premières minutes de la seconde mi-temps, ce sont les Kabyles qui se sont imposés en début de match. Les hommes de Nasser Sandjak ont dominé le milieu du terrain, tout en exerçant un pressing haut sur l’adversaire. D’ailleurs, c’est Hamza Ziad qui s’est créé la première occasion dans ce match à la 16’, suite à un superbe coup franc qui a failli faire mouche. Quelques minutes plus tard, l’attaquant Mohamed Chalali des grands jours a tenté à son tour un superbe tir qui est passé à quelques centimètres des bois de Nateche. Avec ces deux premières grosses occasions, les Kabyles avaient signé leur entrée dans la partie. C’est d’ailleurs la chose qui leur a permis d’imposer le jeu, sous le regard de Sandjak.

26’, Chalali libère les Kabyles
On voyait bien que cette domination kabyle allait porter ses fruits. C’est ce qui s’est réellement produit à la 26’. Deux minutes seulement après sa première occasion dans ce match, l’attaquant, Mohamed Chalali, a trouvé le chemin des filets. Sur une passe en profondeur de Camara, l’attaquant kabyle a pris en pleine vitesse les défenseurs constantinois qui ont mal joué le hors-jeu. Chalali n’a eu qu’à terminer le travail en dribblant le portier Nateche avant de mettre le cuir au fond des filets. Il aura fallu attendre par la suite la 30’ pour assister à la première, occasion côté CSC, par l’intermédiaire de Boucherit. Le milieu récupérateur en question a lancé un canon en direction de Asselah, mais le portier kabyle était bien placé pour capter le cuir. Toutefois, les Constantinois ont essayé de revenir au score avant la pause par l’entremise de Hadiouche, à la 45’, mais il a raté sa demi volée à l’entrée de la surface.

58’, Boulahia relance le match
En seconde période, le match a perdu de son intensité lors dès les cinq premières minutes avant que les visiteurs prennent pour la première fois le match en main. En effet, après une frappe de Boucherit, à la 52’, Boulahia est parvenu à remettre les pendules à l’heure à la 58’, suite à un superbe tir à l’entrée de la surface. Une frappe du côté gauche qui n’a laissé aucune chance au portier Malik Asselah. Un but qui a motivé au plus au point les hommes de Roger Lemerre puisque, trois minutes plus tard, Boulemdaïs a raté à nouveau le cadre, après être parvenu à tirer entre les défenseurs kabyles.

65’, Asselah sauve les siens d’un but tout fait
La domination constantinoise s’est quasiment poursuivie durant plus de trente minutes depuis le retour des deux équipes sur le terrain en deuxième mi-temps. D’ailleurs, à la 65’, Hadiouche a failli donner l’avantage pour son équipe. Après avoir driblé deux défenseurs kabyles, l’ex-attaquant de la JSK, Asselah, a enchaîné par une frappe parfaitement bien cadrée. Il aurait fallu que Asselah étale toute sa classe pour sortir le ballon d’une claquette en corner. Par la suite, il y a eu très peu d’occasions lors des dix minutes, dont l’une signée Mokdad mais sans pour autant changer le score. Ce que l’on retient de ce match ? Une seconde période méconnaissable des hommes de Nasser Sandjak qui étaient loin du coup en matière d’efficacité devant le but. Désormais, Sandjak aura deux semaines pour remettre de l’ordre dans son équipe avant le prochain choc de la 25e journée face au MCA.

---------

Sandjak : «Ce sont les conséquences de la mauvaise programmation»
Dans sa déclaration d’après-match, Nasser Sandjak a déploré le déséquilibre dans la programmation. Ne jouer que deux matchs durant tout le mois de mars est difficile à gérer. Il dira à ce sujet : «Je dois dire que le manque de compétition nous a pénalisés. On se prépare une semaine seulement lors de la trêve hivernale et on se retrouve avec 2 matchs seulement au mois de mars. Ce sont les conséquences de la mauvaise programmation. C’est une période difficile à gérer.»

«Les Constantinois ont osé en 2e période»
Revenant sur le match, Sandjak dira : «Nous avons réussi à marquer le premier but, mais dommage, cela n’a pas suffi. Je dois dire que les Constantinois ont osé en 2e période. Nous avons encaissé un but dans la lucarne. Il est vrai que ce n’est pas la première fois que cela nous arrive. Dommage, car la victoire était possible. Nous sommes déçus aujourd’hui, mais la vie continue. On doit avancer.»

«Bien se préparer pour le MCA»
En dernier lieu, Sandjak dira : «Ma priorité est d’enchaîner les bons résultats. Maintenant, il va falloir continuer. Nous avons un match important à jouer dans 2 semaines face au MCA. Il faudra le préparer convenablement. On ne baissera pas les bras. Nous sommes en nette amélioration par rapport à la phase aller. C’est ce que je retiens de mes joueurs.»

----------

Chalali : «Mon but n’a aucune saveur»
«Je voulais à tout prix inscrire mon 3e but. Mais maintenant que c’est fait, je dois dire qu’il n’a aucune saveur. J’aurais aimé offrir la victoire à mon équipe, dommage ! Ce résultat me restera en travers de la gorge. On essayera de se ressaisir face au MCA.»

---------

Lemerre : «Je suis très content de devancer la JSK au classement»
«Nous avons affronté une équipe qui mérite le plus grand respect. C’est le club le plus titré d’Algérie. Je suis même très content de devancer ce grand club au classement. Mes joueurs ont fait le match qu’il fallait en revenant dans la partie en seconde période. Ce nul nous arrange. Maintenant, il va falloir rester sur cette dynamique, en prévision des 6 prochaines rencontres de championnat. Un grand merci au public constantinois qui nous a toujours soutenus. De même pour celui de la JSK, car, à aucun moment, je n’ai été insulté. C’est maintenant que je découvre la ferveur du public algérien.»

Les Constantinois ont fêté le nul avec leurs supporters
Amplement satisfaits du nul, les joueurs constantinois sont allés le fêter aux côtés des centaines de supporters qui ont fait le déplacement jusqu’à la ville de Tizi Ouzou. Un bel hommage aussi a été rendu aux deux victimes de la capitale de l’Est, Haroune et Brahim.

Les Espoirs kabyles s’imposent par un doublé
Les U21 de la JSK retrouvent le sourire. Les hommes de Boussaâd se sont imposés face au CSC sur le score de 2 buts à 0. Un doublé signé Kernouf à la 65’ et la 85’. En offrant le doublé à son équipe, le jeune buteur kabyle a démontré de grandes qualités. Une performance qui devrait l’encourager à percer davantage dans l’espoir d’intégrer un jour l’équipe première.

Des banderoles à la mémoire des deux enfants assassinés
Les supporters de la JSK n’ont pas oublié les deux victimes constantinoises, Brahim et Haroune, sauvagement assassinées il y a quelques jours. Deux banderoles, l’une en arabe et l’autre en français, ont été accrochées dans les tribunes du stade, présentant ainsi les condoléances aux familles des deux victimes.

Une minute de silence a été observée
Et avant le coup d’envoi de la partie, les joueurs, les officiels ainsi que les supporters des deux formations ont observé une minute de silence à la mémoire des deux enfants. Elle a été parfaitement respectée par l’ensemble de l’assistance.

Hemani évite Tizi
L’attaquant, Nabil Hemani, n’a pas fait le déplacement hier après-midi avec son équipe au stade du 1er-Novembre. Renseignement pris, l’ex-buteur de la JSK a tout simplement évité Tizi Ouzou, après les tensions qu’a connues le joueur avec le public de la JSK. Ainsi, il a fait l’impasse sur ce match pour éviter un éventuel clash avec le public. Professionnel dites-vous !

Accrochage Benlamri-Hadiouche à la fin du match
A la fin du match, Djamel Benlamri et Abdenour Hadiouche se sont accrochés verbalement dans le tunnel. Il aura fallu l’intervention des joueurs et du service d’ordre pour séparer les deux joueurs.

----------

Belkalem dès aujourd’hui en sélection
L’international kabyle, Essaïd Belkalem, ne profitera pas de la trêve comme ses partenaires après le match face au CSC. En effet, le défenseur axial de la sélection nationale devra rejoindre, dès aujourd’hui, l’EN à Alger pour entamé le stage bloqué entrant dans le cadre de la préparation du match contre le Bénin, le 26 de ce mois. Pour rappel, ce joueur s’est rendu, il y a quelques jours, au Qatar, à l’hôpital Aspitar. Selon les résultats des examens médicaux qu’il avait subis sur place, il semblerait que le joueur soit rétabli et pourra rendre d’énormes services à son club et à la sélection qui vise une qualification à la phase finale de la Coupe du monde 2014, au Brésil.

-----------

Gaouaoui, Hadiouche et Hemani ovationnés
Trois ex-Kabyles ont retrouvé l’ambiance du stade de Tizi Ouzou à l’occasion de cette 24e journée de Ligue1. Il s’agit du portier, Lounes Gaouaoui, ainsi que des deux attaquants, Nabil Hemani et Abdenour Hadiouche. Les trois joueurs en question ont bénéficié d’un accueil spécial, puisqu’ils ont été ovationnés par le public kabyle avant le coup d’envoi de la partie.

Les joueurs ont pris des photos avec un jeune supporter kabyle
Avant le coup d’envoi du match, les joueurs kabyles ont tenu à prendre des photos avec un enfant, hospitalisé au CHU Mustapha Pacha. Un moment que le fidèle supporter de la JSK attendait depuis un long moment. Maintenant que son vœu a été exaucé, il n’est pas près d’oublier l’après-midi d’hier passé au côté de ses idoles.

Maïza depuis hier à Annaba
Non convoqué pour cette 24e journée de Ligue 1 face au CSC, le défenseur central kabyle, Adel Maïza, n’a pas jugé utile de rester à Tizi. C’est dans la matinée d’hier que le joueur en question a pris le vol d’Alger en direction d’Annaba. Au même titre que ses partenaires, Maïza bénéficiera de 4 jours de repos.

4 jours de repos pour les joueurs
En prévision de la mini-trêve, le staff technique de la JSK a accordé 4 jours de repos à ses joueurs. L’occasion pour les camarades d’Ali Rial de prendre du recul après une semaine chargée. Ainsi, il est prévu que les Kabyles reprennent du service ce dimanche après-midi. Il est fort probable que la reprise s’effectue à Alger.

Et de 3 pour Chalali
Bien que blessé aux adducteurs, l’attaquant, Mohamed Chalali, a tenu sa promesse en trouvant le chemin des filets à la 26e minute de jeu. Ainsi, l’ex-international olympique reste sur une excellente note après avoir inscrit son 3e but de la saison sous les couleurs de la JSK.

Une banderole pour Chalali
Le buteur de la JSK, Mohamed Chalali, a eu un accueil spécial hier au stade de Tizi Ouzou. Une banderole a été accrochée en son honneur par les habitants de son village natal, Ighil Ouantar. Une banderole sur laquelle on pouvait lire : «Les habitants d’Ighil Ouantar soutiennent Chalali.»

Les Sanafirs pris à contre-pied
Tout comme les supporters kabyles, les Sanafirs n’ont pas été nombreux eux non plus dans les gradins du 1er-Novembre. Aux yeux de certains, les supporters constantinois ont été pris à contre-pied, car ils croyaient que le match allait être télévisé. Toutefois, les Sanafirs étaient environ une centaine à avoir suivi le match de leur équipe hier après-midi.

Les Kabyles moins nombreux que face à l’USMA
Contrairement au match de l’USMA, les supporters kabyles étaient beaucoup moins nombreux que lors du classico. Il faut dire que la principale raison est l’horaire de la rencontre qui n’arrange pas vraiment le public, surtout au milieu de la semaine.

Bouaïcha retrouve le onze
Avec le forfait de Messaâdia, c’est le milieu de terrain, Djamel Bouaïcha, qui a retrouvé sa place de titulaire. Un retour dans le onze qui a fait plaisir au joueur. La raison est que cela fait un moment que le joueur ne rentre presque plus dans les choix de Nasser Sandjak. Du coup, le match d’hier face aux Constantinois lui a permis de retrouver ses sensations.

Messaâdia laissé sur le banc
Finalement, l’attaquant Ahmed Messaâdia n’a pas été titularisé pour le match d’hier après-midi face au CSC. Ressentant toujours des douleurs au mollet, le staff technique, en collaboration avec le médecin et le kiné du club, a pris la décision de le laisser au repos. Une décision qui a bien évidement déçu le joueur, mais il était tout de même conscient que sa participation aurait pu compliquer la situation, d’autant plus qu’il était loin de pouvoir tenir les 90 minutes de jeu.

Hannachi toujours absent
Décidément, le président Moh Cherif Hannachi ne semble toujours pas décidé à retourner au 1er-Novembre. Pour preuve, depuis qu’il est tombé malade, le premier responsable de la SSPA/JSK ne se déplace au stade que pendant les jours de semaine. Il s’éclipse à chaque rencontre que son équipe joue à domicile. C’est le cas hier après-midi face au CSC. Des absences à répétition qui intriguent les observateurs, surtout lorsque l’on sait que Hannachi ne ratait presque aucun match de son équipe que ce soit à domicile ou à l’extérieur.

Le Buteur (20/03/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L1 - Journée 24] JS.Kabylie 1 - 1 CS.Constantine (Après Match)

Message par rachid_as le Mer 20 Mar - 9:51

Dans le même article :

Hemani évite Tizi

Gaouaoui, Hadiouche et Hemani ovationnés

El-Menteur dans ses prouesses

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L1 - Journée 24] JS.Kabylie 1 - 1 CS.Constantine (Après Match)

Message par idir321 le Mer 20 Mar - 9:59


_________________
Connectez vous sur la Web TV de la JSK WebTV.JS-Kabylie.fr
avatar
idir321

Messages : 5698
Date d'inscription : 04/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L1 - Journée 24] JS.Kabylie 1 - 1 CS.Constantine (Après Match)

Message par rachid_as le Mer 20 Mar - 11:37

JSK 1 – 1 CSC : Bye bye le podium

Suite au nul concédé devant le CSC, les Canaris ont perdu tout espoir de terminer la saison sur le podium.

S’ils avaient battu leur adversaire du jour, ils auraient pu préserver leurs chances de jouer une place qualificative pour une compétition continentale, et ce, malgré la difficulté de leur tâche. Mais avec le semi-échec concédé face aux Sanafir, ils n’auront pour ambition que d’assurer leur maintien avec une place honorable.

Entreprenants durant la première mi-temps, les Canaris ont flanché en deuxième période. Ils ont bien débuté la partie, mais ils n’ont pas su gérer la rencontre. Menant au score dès la 26e minute grâce à un but inscrit par Chalali, les Jaune et Vert auraient pu aggraver la marque avant la fin de la première mi-temps s’ils avaient gardé leur concentration. Face à un adversaire regroupé derrière, les poulains de Sandjak n’ont pas trop osé. Certes, ils ont créé quelques occasions, mais ils n’ont pas su les exploiter. Les ratages de la première mi-temps leur ont été fatals, puisque les visiteurs sont revenus en force en seconde période.

Les Sanafir meilleurs en deuxième mi-temps
Si en première période, les visiteurs se sont regroupés derrière dans l’espoir de préserver leur cage vierge, tout en optant pour des contres, en deuxième période, ils sont revenus avec la ferme intention de renverser la vapeur. Ainsi, après quelques ratages de Messaâdia et Hadiouche, Boulahia parvient à égaliser à la 58e minute d’un tir de l’extérieur de la surface de réparation. Ce but a donné des ailes aux Sanafir qui auraient pu ajouter un ou deux buts s’ils avaient fait preuve de concentration à l’approche des bois. Contrairement à la première mi-temps, les locaux n’ont pas été dangereux, ils ont tenté, certes, d’inscrire un deuxième, mais leur volonté n’a pas suffi. Bien organisés sur le terrain, les visiteurs n’ont laissé aucun espace à leurs adversaires. Après une série de 6 matches sans défaite, les Canaris concèdent leur deuxième contreperformance à domicile en cette phase retour. Depuis leur défaite face à l’USMH lors de la première journée de la seconde manche du championnat, ils ont réussi à gagner tous leurs matches à domicile. Mais avec ce nul concédé face au CSC qui occupe la 5e place au classement général, ils risquent de retourner à la case départ, d’autant que rien ne va entre les dirigeants et l’entraîneur Nacer Sandjak.

Fiche technique :
Stade du 1er-Novembre, terrain en bon état, temps printanier, affluence nombreuse, arbitrage de M. Ghorbal assisté par MM. Serradj et Charchar

Buts : Chalali (26’) – JSK
Boulahia (58’) – CSC

Averts : Chalali (26’) – JSK
Yahia (33’), Boulemdaïs (66’), Hadiouche (79’) - CSC

JSK : Asselah 3, Benlamri 3, Bencherifa 3, Belkalem 4, Rial 4, Ziad 3 (Sedkaoui 73’), Camara 3, Chalali 4, Mokdad 3 (Boulaïnceur 85’), Bouaïcha 3 (Bouchouk 66’), Remache 3
Ent. : Sandjak

CSC : Natèche 4, Boulahia 4, Belakhdar 3, Griche 3, Angomo 4, Yahia 3, Alleg 4 (Bahloul 90’), Boucherit 4, Naït Yahia 3, Boulemdaïs 3 (Tiaïba 71’), Hadiouche 3 (Ferhat 83’).
Ent. : Roger Lemerre



Film du match
17' Coup franc bien botté par Ziad, la défense adverse était obligée de dégager le cuir en corner pour éviter le danger.
24' Chalali bien servi par Ziad rate une occasion en or d’ouvrir le score en faveur de son équipe alors qu'il était seul devant le portier adverse.
26' Excellente passe en profondeur de Bouaïcha, Chalali se retrouve seul devant le portier du CSC et d'un tir croisé ouvre le score.
31' Boucherit, le milieu de terrain du CSC, tente sa chance d’un joli tir des 22 mètres, Asselah était bien placé pour capter le ballon.
53' Excellent travail individuel de Bencherifa qui fait un effort en parcourant quarante mètres avant de servir Chalali qui rate son tir.
58' Très joli tir de Boulahia des 20 mètres en pleine lucarne, Asselah est resté pantois.
61' Boucherit a bien servi Allag, ce dernier, d'un puissant tir a failli surprendre le portier kabyle.
65' Hadiouche dribble deux défenseurs kabyles à la fois avant de tirer, Asselah dégage le cuir en corner.
88' Centre de Benlamri sur le flanc droit de l'attaque kabyle, la tête de Chalali passe au-dessus de la transversale.

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

Lemerre : «Vu son palmarès, on était ravis d'affronter la JSK»
«D'abord, aujourd'hui, on était ravis d'affronter une équipe comme la JSK. Vu son palmarès, la JSK est une grande équipe sur le plan continental. D'ailleurs, le club kabyle est connu grâce à son histoire et son palmarès. J'ai été aussi content après le match des espoirs, car j'ai vu de très bonnes individualités. Pour le match des seniors, on a assisté à une très bonne rencontre entre deux bonnes équipes.»

«Je souhaite que la JSK retrouve son meilleur niveau sur le plan continental»
«Je profite aussi de cette occasion pour souhaiter à la JSK de retrouver son meilleur niveau sur le plan national mais aussi sur le plan continental. La JSK, par son histoire et son palmarès, sera appelée à revenir en force sur la scène continentale.»

«On a pris un bon point de Tizi Ouzou»
«Enfin, pour le match, on a réalisé un bon match. Mes joueurs n'ont pas baissé les bras après le but qu'ils ont encaissé, ils ont continué à croire en leurs chances et ont égalisé au bon moment. Vu le nom de l'adversaire, on a pris un bon point de notre déplacement à Tizi Ouzou. Cela prouve que le CSC est sur la bonne voie.»

Boulahia : «Je suis très content du résultat et de mon but»
«Je suis très content du but que j'ai marqué, mais beaucoup plus du résultat de mon équipe. On a bien joué et on n'a pas volé ce point du match nul. Certes, on a encaissé un but après 25 minutes de jeu, mais on a réussi à renverser la vapeur au bon moment. On doit continuer sur cette lancée afin de réaliser les objectifs du club.»

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

Sandjak : «Ma déception est grande»
L’entraîneur Nacer Sandjak n’est pas du tout satisfait du résultat final. Misant sur une victoire devant le CSC pour se relancer dans la course à la troisième place, il est redescendu de son nuage à la fin de la rencontre après le semi-échec concédé devant le CSC. D’ailleurs, le coach des Canaris que nous avons sollicité pour les impressions d’après-match n’a pas caché sa déception. «Je ne suis pas content de ce nul. Ma déception est grande, car notre objectif était de récolter les trois points de la partie. Malheureusement, le CSC nous a tenus en échec et désormais on n’aura pas d’autre alternative que de se racheter dans les matches à venir», a affirmé Sandjak

«Le but de Boulahia a porté un coup au moral des joueurs»
L’entraîneur des Canaris a reconnu à demi-mot que le nul enregistré par le CSC sur le terrain du 1er-Novembre n’a pas été usurpé. Les visiteurs ont réagi positivement en seconde période, ce qui leur a permis de revenir à la marque. L’entraîneur Sandjak a expliqué le fléchissement de son équipe en deuxième mi-temps par le but encaissé à la 58e minute. «Le but encaissé avant la fin du premier quart d’heure de la seconde période, nous a coupé les jambes. Ce but a porté un sérieux coup au moral des joueurs, lesquels ont essayé de revenir dans le match mais sans succès. On s’est créé des occasions, mais on n’a pas pu les concrétiser.»

«Je ne comprends rien à cette programmation»
L’entraîneur Sandjak n’a pas été tendre avec la Ligue de football professionnel. Il estime que la programmation de cette dernière est l’une des causes du semi-échec concédé face au CSC. Il s’est interrogé même sur le fait qu’au mois de janvier et février derniers, les équipes aient été soumises à un programme démentiel, alors qu’en ce mois de mars, elles jouent un match toutes les dizaines de jours. «Je ne comprends rien à cette programmation. Lors des deux derniers mois, on était soumis à un programme chargé et maintenant que les joueurs ont besoin de plus de matches pour garder leur forme, on nous oblige à jouer une rencontre toutes les dizaines de jours. Ces arrêts de championnat à répétition ne permettent pas aux joueurs de garder la même cadence», s’est plaint Sandjak.

«Je préfère perdre un match et en gagner 3 que d’enchaîner les nuls»
Bien que son équipe fut invaincue lors des 7 dernières journées, l’entraîneur Sandjak affichait une mauvaise mine au coup de sifflet final. Il sait que les deux points perdus face au CSC ont compromis les chances de son équipe de terminer sur le podium. «L’important n’est pas de rester invincible, mais de glaner le maximum de points. Je préfère perdre un match et en gagner 3 que d’enchaîner avec les nuls. Ce qui compte est de récolter le maximum de points, car au décompte final, chaque point vaudra son pesant d’or.»

«Ce qui nous reste maintenant à faire est de finir la saison à une place honorable»
L’entraîneur de la JSK sait mieux que quiconque que le nul concédé devant le CSC a ôté tout espoir pour lui et ses joueurs de terminer le championnat sur le podium. «Maintenant, on fera tout pour glaner le maximum de points afin d’améliorer notre classement. Le match face au MCA ne sera pas facile, mais on tentera de revenir avec un bon résultat de notre déplacement à Alger.»

Compétition (20/03/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L1 - Journée 24] JS.Kabylie 1 - 1 CS.Constantine (Après Match)

Message par rachid_as le Mer 20 Mar - 11:44

Un dirigeant accable Sandjak

«L’équipe n’était pas bonne, ni physiquement ni tactiquement»
Tous ceux qui ont suivi la rencontre face au CSC sont unanimes à dire que la JSK est passée totalement à côté de la plaque. Si en première mi-temps, les équipiers de Rial n’ont pas été très mauvais. En deuxième mi-temps, ils étaient décevants. La prestation de l’équipe laissait à désirer, mais de là à ce que les dirigeants se permettent de charger leur entraîneur au coup de sifflet final, ce n’est pas normal. Mais lorsqu’on sait que le président Hannachi n’adresse même pas la parole à Sandjak, il faut s’attendre à tout. Un proche du club qui a dit à un dirigeant que les joueurs n’étaient pas bien physiquement, celui-ci lui a ajouté que même tactiquement, il y avait des failles. Les propos de ce dirigeant dont on taira le nom confirment que rien ne va entre la direction et l’entraîneur en chef. C’est vrai que la prestation de l’équipe était décevante, mais vouloir profiter de ce semi-échec pour dénigrer Sandjak n’arrangera pas les affaires de l’équipe. Heureusement que les supporters le soutiennent toujours. Au lieu que les dirigeants fassent de leur mieux pour faciliter la tâche à leur coach, ils ne ratent aucune occasion pour remettre en cause son travail. Les jours de Sandjak sont comptés et personne n’est en mesure de dire s’il sera maintenu jusqu’à la fin du championnat. L’absence prolongée du président Hannachi a ouvert la voie à toutes les spéculations. Lui qui s’est rendu samedi dernier jusqu’à Aïn Témouchent pour suivre le match de l’équipe nationale des moins de 20 ans face au Bénin s’est distingué hier par son absence. Ce bras de fer entre la direction et l’entraîneur risque d’avoir des répercussions néfastes sur l’équipe.

Prise de bec entre Hadiouche et Benlamri
Le défenseur Djamel Benlamri et l’attaquant Abdenour Hadiouche ont eu un accrochage verbal au coup de sifflet final. Les deux joueurs ont failli arriver aux mains. Heureusement que les joueurs des deux équipes ont intervenu pour calmer les deux protagonistes. Les relations entre Benlamri et Hadiouche se sont détériorées au mois de janvier dernier après la décision de la direction de libérer Hadiouche à quelques jours de la clôture du marché des transferts. L’ancien pensionnaire du NAHD et du MCS a été le premier à ouvrir les hostilités. D’après certaines indiscrétions, il aurait lancé à l’adresse de Benlamri d’aller voir ses dirigeants pour leur rapporter ce que se disent les joueurs entre eux. L’ancien sociétaire du NAHD a mal pris la remarque. Le ton est monté entre les deux éléments. Si les autres joueurs n’avaient pas tenté de les calmer, ils auraient pu arriver aux mains.

Les espoirs ont joué avec Echourouk
C’est à ne rien à comprendre dans la gestion de la direction actuelle. Alors que les seniors ne jouent plus avec le sigle d’Echourouk depuis la rencontre face au CRB, les espoirs continuent à évoluer avec le sigle d’Echourouk. Les dirigeants, qui avaient décidé de ne plus jouer avec le sigle d’Echourouk après la décision des responsables de ce sponsor de ne plus allouer d’aide au club, auraient mieux fait de ne plus jouer avec son club ou bien continuer à le faire, en attendant que leur équipementier leur offre de nouveaux maillots où le sigle de ce sponsor ne figure pas.

Hadiouche insulté par les supporters
L’ancien attaquant des Canaris, Abdennour Hadiouche, a vécu un sale après-midi hier à Tizi Ouzou. En plus des insultes dont il a fait l’objet au cours de la rencontre, il a failli échanger des coups avec Benlamri. Hadiouche, qui a été contraint de quitter la JSK au dernier mercato hivernal suite à la décision de Hannachi qui n’a pris l’avis de son entraîneur, ne s’attendait pas à cette hostilité. Il a fait de son mieux pour prouver à ses anciens dirigeants qu’ils se sont trompés sur sa valeur. Il a fait un bon match, mais il a eu aussi droit à des insultes.

Hadiouche, Boulemdaïs et Gaouaoui retrouvent le 1er-Novembre
Pas moins de trois ex-Canaris ont retrouvé hier leur ancienne équipe et le stade 1er-Novembre de Tizi Ouzou. Hadiouche et Boulemdaïs étaient de retour à Tizi Ouzou pour la première fois après leur départ de la JSK alors que Gaouaoui a déjà joué contre son ancienne équipe au stade 1er-Novembre à plusieurs reprises.

Le public a marqué sa présence
Contrairement aux précédentes rencontres de la JSK au stade 1er- Novembre où les joueurs jouaient devant des gradins presque vides, hier, ils y avaient un bon nombre de supporters dans les tribunes. Les derniers bons résultats de l'équipe en championnat sont derrière ce retour.

Kaoua et Korichi présents au 1er-Novembre
Deux membres du staff technique des Verts étaient présents hier au stade 1er-Novembre. Kaoua et Korichi sont venus superviser les joueurs locaux afin de construire une bonne EN des A'.

Une minute de silence à la mémoire des enfants Haroun et Ibrahim
Avant le coup d'envoi de la partie d'hier, tous les présents au stade 1er-Novembre de Tizi Ouzou ont observé une minute de silence à la mémoire des deux enfants Ibrahim et Haroun, lâchement assassinés à Constantine. Les Kabyles se sont solidarisés avec les familles des victimes Les supporters kabyles n'ont pas hésité la moindre seconde à afficher leur soutien aux familles des victimes. Deux banderoles ont été accrochées au stade mentionnant un grand soutien aux familles de Haroun et Ibrahim.

Bouaïche à la place de Messaâdia, le seul changement dans le onze
Le staff technique des Jaune et Vert n'a fait qu'un seul changement sur l'équipe type. Après la blessure de Messaâdia, Sandjak était obligé de faire appel à Bouaïcha. Il n'a pas opéré de changements sur le onze de départ depuis le match d’Oran. Confiance renouvelée à Ziad Sandjak a jugé utile de titulariser Ziad aux côtés de Camara dans la récupération. En l'absence de Maroci, blessé, l'entraîneur des Canaris a préféré renouveler sa confiance à Ziad qui a joué titulaire contre l'USMA et le CRB que de faire appel au revenant Sedkaoui.

Fergane toujours avec les seniors
Afin de meubler le grand vide laissé par les joueurs seniors comme Maïza, Belakhdar, Khelili, Maroci ou même Mekkaoui, Sandjak a complété sa liste avec le jeune Fergane. Ce dernier est convoqué ces derniers temps régulièrement avec les seniors.

Compétition (20/03/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L1 - Journée 24] JS.Kabylie 1 - 1 CS.Constantine (Après Match)

Message par rachid_as le Mer 20 Mar - 12:08

Chalali : «J'aurais aimé gagner pour que ma joie soit totale»

Le centre-avant des Canaris a marqué hier son quatrième but sous le maillot jaune et vert. Toutefois, à l'issue de la rencontre, Chalali n'était pas content, vu le semi-échec de son équipe à domicile.

- Quel commentaire faites-vous de cette rencontre ?
- Comme je l’ai déclaré à la veille de la rencontre, on s'attendait à ce que notre mission soit difficile devant une bonne équipe de CSC, et c'est la réalité qu'on a vérifiée sur le terrain. On a bien débuté la partie, mais on a encaissé un but en seconde période qui nous a scié les jambes. On est très déçus de ce semi-échec.

- Surtout que vous aviez une bonne occasion pour récolter trois précieux points...
- Bon, maintenant on ne doit pas rester à pleurer ces deux points qu'on a perdus. Le plus important est qu'on soit sur une série de sept matchs sans défaite. On ne doit pas baisser les bras et on doit travailler pour terminer la saison en force.

- Un mot sur votre but...
- C'est mon quatrième but sous le maillot de la JSK. Néanmoins, j'aurais aimé gagner cette rencontre pour que ma joie soit totale. Maintenant, on doit bien profiter de la trêve pour préparer le match du MCA dans de très bonnes conditions et aller chercher un bon résultat au 5-Juillet.

Compétition (20/03/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L1 - Journée 24] JS.Kabylie 1 - 1 CS.Constantine (Après Match)

Message par rachid_as le Mer 20 Mar - 12:30

Ligue 1 professionnelle (24e journée) JSK 1 - CSC 1
Les Kabyles calent face aux Sanafir


C’est quand même ridicule qu’une Ligue nationale qui est censée gérer le football professionnel puisse programmer, de nos jours encore, un match de championnat un jour de semaine en cours d’après-midi où les amateurs de football sont censés être au travail ou à l’école. C’est dire, que cette belle affiche JS Kabylie-CS Constantine n’aura pas attiré la grande foule et aura suscité certainement une grosse frustration chez les supporters des deux clubs.
Toujours est-il que pour espérer continuer sur cette belle série de six matchs sans défaite, la JSK a aligné sont équipe-type alors qu’en face les Constantinois étaient privés des services de leur attaquant international, Yacine Bezzaz blessé mais comptaient toutefois sur l’apport considérable de deux ex-attaquants kabyles, Boulemdaïs et Hadiouche.

Dès le coup d’envoi, sifflé par l’arbitre Mustapha Ghorbal, ce sont les Constantinois qui affichent leur prétention offensive en se portant littéralement à l’assaut des buts kabyles, mais la première action notable est à l’actif de la JSK qui parvient à ouvrir le score par Chellali, mais le but est refusé par l’arbitre pour une position de hors jeu discutable (12’). Quelques minutes après, le même Chellali se retrouve seul dans les six yards mais il rate incroyablement le cadre (23’).

Trois minutes après, le même Chellali sera plus chanceux lorsqu’il bénéficiera d’une ouverture lumineuse du revenant Bouaïcha pour battre de très près l’excellent Natèche (26’).

Piqués dans leur amour-propre, les Constantinois repartent à l’attaque et Boucherit faillit niveler la marque mais son tir-canon et brillamment repoussé par Asselah. Bousculés par une bonne équipe constantinoise, les Canaris se retranchent quelque peu en défense pour préserver leur but d’avance jusqu’à la pause, et ce, malgré les coups de boutoir incessants des visiteurs.

Dès la reprise, le CSC reprend son ascendant et domine outrageusement la JSK mais curieusement ce sont les locaux qui ratèrent de bonnes occasions de doubler la mise, d’abord par Bencherifa dont le tir tendu est bien capté par Natèche (50’), puis par Chellali dont la reprise du plat du pied est repoussée par le même Natèche.

Malgré ces deux alertes, les visiteurs accélèrent la cadence et finiront par égaliser logiquement par Boulahia, auteur d’un tir enveloppé en pleine lucarne (58’). La JSK accuse le coup et Hadiouche aurait pu encore crucifier son ancienne équipe d’un tir foudroyant dévié magistralement par Asselah (65’). Finalement, malgré toutes les tentatives de part et d’autre le résultat devait rester inchangé jusqu’au coup de sifflet final.

La JSK aura perdu encore deux points à domicile mais il faut bien admettre que le précieux point arraché par les Constantinois était amplement mérité.

Liberté (20/03/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L1 - Journée 24] JS.Kabylie 1 - 1 CS.Constantine (Après Match)

Message par rachid_as le Mer 20 Mar - 12:33

JSK 1 - CSC 1 : les Canaris calent

Le premier fait à signaler dans cette rencontre JSK-CSC est bel et bien cette compassion des Kabyles pour les Constantinois après le drame des deux enfants assassinés qui avait secoué l’antique Cirta.

Pour ce qui du match, les Canaris ont multiplié les coups de bélier dans cette défense des Sanafir qui a fini par rompre à la 26’ sur cet essai de Chalali. Au retour des vestiaires, Boulahia réussit à niveler la marque d’un tir qui trouve la lucarne de la cage d’Asselah. Un nul mérité pour les visiteurs consacrant ainsi leur invincibilité de 9 matches. Les protégés de Sandjak, pour leur part, invincibles en 7 matchs, s’éloignent un peu plus du podium.

Fiche technique :
-Stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou
-Arbitres : Ghorbal, Charchar et Serradj
-Averts : Chalali et Boulaïncer (JSK). Belakhdar et Hadiouche (CSC)
-Buts : Chalali (26’) JSK. Boulahhia (59’) CSC
-JSK : Asselah, Benlamri, Bencherifa, Remache, Belkalem, Rial, Camara, Ziad (Sedkaoui 72’), Bouicha (Bouchouk 66’), Chalali, Mokdad (Boulaïncer 85’)
-Entr. : Sandjak
-CSC : Natèche, Boulahia, Belakhdar, Griche, Ngomo, Djilali, Allague, Boucherit, Naït-Yahia (Messaoudi 90’+3), Boulemdaïs (Tiaïba 71’), Hadiouche (Ferhat 82’)
-Entr. : Lemerre

El-Watan (20/03/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L1 - Journée 24] JS.Kabylie 1 - 1 CS.Constantine (Après Match)

Message par rachid_as le Mer 20 Mar - 13:51


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L1 - Journée 24] JS.Kabylie 1 - 1 CS.Constantine (Après Match)

Message par rachid_as le Mer 20 Mar - 18:56


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L1 - Journée 24] JS.Kabylie 1 - 1 CS.Constantine (Après Match)

Message par rachid_as le Mer 20 Mar - 18:57

JSK 1 - CSC 1 : Réactions d'après-match (site off)


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L1 - Journée 24] JS.Kabylie 1 - 1 CS.Constantine (Après Match)

Message par rachid_as le Jeu 21 Mar - 9:12

En perdant deux précieux points face au CSC
L’équipe a payé cash son inefficacité


Les Canaris ont perdus deux précieux points avant-hier, en faisant match nul face au CSC, un but partout. Un match que les Jaune et Vert pouvaient gagner avec un peu plus de concentration et d’efficacité devant les buts. En effet, les camarades de Chalali, se sont créé plusieurs occasions de scorer, notamment en première période. Toutefois, ils sont parvenu à exploiter une seule occasion, celle du but à la 26e minute de jeu. Autrement dit, la bande à Sandjak, aurait pu tuer le match s’il avait marqué d’autres buts. Des ratages qui ont donné confiance au CSC, qui est revenu en seconde période, en parvenant à égaliser et en ratant même le K.-O. sur plusieurs autres occasions. En dépit du travail, l’attaque constitue le point faible de l’équipe pour la saison en cours. Même si le comportement offensif s’est amélioré depuis la venue de Sandjak à la tête de la barre technique, toutefois, l’équipe n’arrive pas à marquer beaucoup de buts. En résumé, un grand travail attend les équipiers de Messaâdia, ces derniers doivent redoubler d’efforts pour être plus efficaces afin d’espérer terminer la saison en force, ce qui passe par marquer des buts lors des rencontres restantes du championnat.

Le milieu de terrain n’a pas marché en seconde période
L’autre compartiment qui n’a pas bien fonctionné face au CSC, c’est le milieu de terrain, surtout en seconde période. En effet, le milieu des Canaris, n’a pas pu gagner la bataille, ce qui a permis au CSC de dominer les débats. Autrement dit, le milieu du CSC était mieux organisé, ce qui a permis à l’équipe constantinoise de créer plusieurs occasions et de marquer un joli but également. En dépit des tentatives de Mokdad de servir ses camarades, cela n’a pas suffi et le match s’est soldé sur un nul. L’absence de Maroci s’est fait sentir, vu le grand rôle qu’il joue à chaque fois que ce soit dans la récupération ou bien dans la relance pour les attaquants. En résumé, la JSK a laissé l’initiative au CSC, ce qui lui a coûté tout simplement la perte de deux précieux points.

Sandjak veut profiter de la trêve
En tout cas, le coach Nacer Sandjak a tout mentionné lors de cette rencontre face au CSC. Il saisira certainement cet arrêt du championnat pour travailler davantage et apporter les réglages nécessaires à son équipe. En dépit de ce nul, l’équipe a réalisé sept rencontres sans défaite et a fournis de belles prestations et le staff technique fait tout pour récolter le maximum de points, ce qui permettra à l’équipe de terminer en beauté après les grands problèmes qu’elle a vécus en début de saison.

compétition (21/03/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L1 - Journée 24] JS.Kabylie 1 - 1 CS.Constantine (Après Match)

Message par rachid_as le Mar 26 Mar - 18:50

Affaire N°188 : Rencontre JSK – CSC du 19.03.2013
CHALALI Mohamed-984040001-JSK : Avertissement Comportement Anti Sportif
BOULANSEUR Rafik-192111001-JSK : Avertissement Anti Jeu
YAHIA Djilali-213041001-CSC : Avertissement Jeu Dangereux
HADIOUCHE Abdenour-482103002-CSC : Avertissement Anti Jeu

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [L1 - Journée 24] JS.Kabylie 1 - 1 CS.Constantine (Après Match)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum