(12) Nabil Mazari

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: (12) Nabil Mazari

Message par rachid_as le Lun 24 Mar - 17:57

JSK : Mazari, une doublure de luxe !

Relégué sur le banc des remplaçants, après le retour de Malik Asselah qui souffrait d’une blessure contractée lors du premier stage de préparation à Hammam-Bourguiba, le gardien de but Nabil Mazari a toujours été disponible pour son équipe. En effet, le deuxième keeper de la JSK répond présent à chaque appel du staff technique pour remplacer Asselah. En effet, depuis la suspension de l’ancien Nahdiste pour quatre matchs fermes, Mazari s’illustre dans les cages, donnant entière assurance à ses coéquipiers. Après la belle prestation fournie contre l’ASO et l’Entente de Sétif, Mazari, qui n’était pourtant pas encore à 100% de ses moyens, a été crédité d’une prestation grandiose. En plus de ses arrêts décisifs, le portier kabyle a privé le Mouloudia de deux buts, en stoppant deux tirs de l’arrière droit Abderahmane Hachoud. Désormais, il sera difficile de reléguer Mazari sur le banc des remplaçants, même si Malik Asselah ne tardera pas à reprendre la compétition.

270 minutes sans encaisser le moindre but
Statistiquement, Nabil Mazari est invincible depuis 270’. Le portier kabyle a réussi à garder sa cage vierge lors des trois derniers matchs de son équipe, respectivement contre l’ASO (1-0), l’Entente (2-0) et le MCA (3-0). En trois rencontres, la défense kabyle n’a pris aucun but. Cela prouve tout le bien qu’on dit de Mazari, Rial, Benlamri, Remache et Bencherifa.

«J’ai assez d’expérience pour gérer ce genre de matches»
A la fin de la rencontre, nous nous sommes approchés du gardien kabyle pour qu’il nous livre ses impressions sur cette belle victoire et nous parle, par la même occasion, de ses performances, lui qui n’a encaissé aucun but lors des trois derniers matchs. Confiant, comme toujours, Mazari dira : «Après les deux victoires contre l’ASO et l’Entente, nous étions dans l’obligation de confirmer notre bonne santé contre le MCA. Hamdoulilah, nous n’avons pas déçu nos supporters, qui sont à remercier. En ce qui me concerne, j’ai assez d’expérience pour gérer un tel match. Je pense avoir fait mon devoir. J’espère rester sur cette lancée le plus longtemps possible.»

Le Buteur (24/03/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: (12) Nabil Mazari

Message par rachid_as le Dim 30 Mar - 17:57

Mazari : «Supporters, merci infiniment !»

Le gardien Nabil Mazari a un grand mérite dans les bons résultats enregistrés par son équipe ces dernières semaines.

Il a réussi une série de 9 matchs sans encaisser le moindre but, avant d’encaisser un but avant-hier face au CRB Aïn Fakroun. Pour ceux qui ne le savent pas, c’est lui qui a joué tous les matchs de la coupe, sauf celui disputé à Bologhine face à l’USMA. Très calme et  très sérieux, il a montré qu’il possède beaucoup de talent. Dans cet entretien, il nous parle de plusieurs points qui concernent son équipe et lui également. Il nous a parlé de ses belles prestations, de cette finale qui attend son équipe le 1er mai, mais aussi sur le retour du gardien Malik Asselah ainsi que sur d’autres points.


- Alors Nabil, vous voilà qualifier à la finale de la coupe d’Algérie, un mot sur cette qualification ?
- Nous sommes très heureux par cette qualification qu’on dédie à nos formidables supporters. Pour moi, c’est eux qui ont arraché cette qualification en poussant leur équipe dans les moments difficiles. Je leur tire chapeau et je les en remercie infiniment.

- Votre équipe a trouvé toutes les peines du monde avant de marquer le second but qui vous a permis de gagner...
- Les matchs de coupe sont tous difficiles, et Dieu merci, nos efforts ont été récompensés. On y a cru jusqu'à la dernière minute et on a eu le dernier mot à la fin. Je le répète une fois de plus, nos fans ont le grand mérite dans cette qualification en coupe.

- Au cours du jeu, vous avez eu un accrochage avec l’attaquant du CRB Aïn Fakroun qui a tenté de vous agresser, parlez-nous de cette action ?
- Honnêtement, le geste de l’attaquant d’Aïn Fakroun m’a vraiment surpris. Alors que la balle était dans mes bras et lui se trouvait à quelques mètres, il m’a surpris par son offensive. Il voulait m’agresser, ce que je n’ai pas accepté et j’ai réagi par la suite. Si c’était sur une action, je l’aurais accepté, car ça fait partie du jeu, mais s’attaquer à moi alors que l’action était morte, cela est inacceptable.

- Ne pensez-vous pas qu’il a tenté de provoquer votre expulsion, alors que votre équipe avait consommé tous ses changements ?
- Je pense que c’est la raison pour laquelle il a fait ce geste. Son geste est inacceptable, et je dirai tout simplement Allah yehdih. On doit être sportifs et accepter la défaite comme on accepte la victoire.

- Sur le plan personnel, vous avez fourni de très belles prestations et, d’ailleurs, vous avez joué 9 matches sans encaisser le moindre but entre les matchs du championnat et ceux de la coupe, avant le but face au CRB Aïn Fakroun, qu’avez-vous à nous dire sur ce point ?
- En toute modestie, je vous dirai que je n’ai fait que mon boulot. Je suis un type qui croit au travail et je ne lésine jamais sur les efforts pour servir mon équipe à chaque fois. Je continuerai à cravacher pour être toujours à la hauteur de la confiance placée en moi.

- Votre équipier Asselah retrouvera la compétition à partir du prochain match, un mot sur son retour ?
- Tout d’abord, je lui souhaite un bon retour. C’est un joueur de l’équipe et nous sommes contents pour son retour au sein du groupe.

- Vous avez joué tous les matchs de la coupe cette saison, mis à part celui face à l’USMA, vous espérez sûrement jouer la finale, n’est-ce pas ?
- Tout d’abord, on a des matchs à jouer en championnat avant la finale de la coupe. Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’on doit bien se préparer pour les prochains rendez-vous. Le plus en forme le jour J jouera la finale. Le plus important, c’est que l’équipe réalise de bons résultats en dépit de celui qui jouera, y compris en finale de la coupe d’Algérie.

- En plus de la coupe d’Algérie, vous prétendez sûrement terminer le championnat à la seconde place et participer ainsi la saison prochaine à la Champions League africaine ?
- Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’on fera tout pour glaner le maximum de points possible. Concernant la coupe, on doit bien la préparer, car notre seul souci est de gagner ce trophée. Incha Allah, avec le travail, on terminera la saison en beauté, et laissez-moi ajouter une chose.

- Allez-y…
- Je remercie infiniment nos supporters qui étaient formidables dans les différentes confrontations qu’on a jouées. Incha Allah, on gagnera cette coupe, car ils méritent tout le bonheur du monde. En tant que joueurs, nous sommes déterminés à tout faire pour leur procurer de la joie, car c’est grâce à eux que l’équipe a réussi un tel parcours.

Compétition (30/03/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: (12) Nabil Mazari

Message par rachid_as le Lun 14 Avr - 12:51

JSK : Aït Djoudi s’oppose au déplacement de Mazari en Espagne

Le portier de la JSK Nabil Mazari devrait effectuer dans les prochains jours un déplacement en Espagne afin de subir des soins à l’oreille. Toutefois et selon des sources de la direction kabyle, l’entraîneur en chef Aït Djoudi a rencontré le joueur à qui il a demandé de reporter son voyage jusqu’après la finale de la coupe face au MCA. Aït Djoudi, qui se réjouit du retour de Malik Asselah et de la forme qu’affiche Mazari et le jeune portier Amara qui progresse davantage, souhaite préparer la finale avec l’ensemble de ses joueurs et ne voudra en aucun cas se retrouver dans une situation difficile si par malheur un gardien venait à contracter une blessure à quelques jours de la finale. Selon nos informations, Mazari s’est montré compréhensif. Pour rappel, en l’absence d’Asselah qui a été sanctionné pour quatre matches ferme, Mazari a tenu convenablement son rôle contribuant pour beaucoup dans la qualification de la JSK en finale de la Coupe d’Algérie.

Le Buteur (14/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: (12) Nabil Mazari

Message par rachid_as le Jeu 17 Avr - 19:10

Mazari en Espagne après la finale

Comme nous l’avons rapporté dans l’une de nos précédentes éditions, le  gardien Nabil Mazari ne se rendra pas en Espagne avant la finale de la  coupe d’Algérie prévue le 1er mai à Blida. De peur que son portier numéro 1, Malik Asselah, ne contracte une blessure avant la rencontre  face au MCA, l’entraîneur Azzedine Aït Djoudi s’est opposé  catégoriquement à ce que Mazari aille en Espagne avant la finale. Mais il pourrait l’autoriser à s’y rendre après la finale de la coupe  d’Algérie, surtout que le match face au CABBA est reporté pour le 6 mai prochain. D’après une source proche de la direction, Mazari pourrait se rendre en Espagne le 3 ou le 4, avant de regagner le pays deux jours plus tard. Notre source ajoute qu’il se contentera  seulement de faire des examens approfondis pour être fixé sur son otite.

Compétition (17/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: (12) Nabil Mazari

Message par rachid_as le Jeu 22 Mai - 19:14

Mazari : «Bienvenu à Doukha»

Le portier Nabil Mazari n’est pas encore fixé sur son avenir. En fin de contrat avec les Canaris, il préfère terminer la saison avant de songer à sa prochaine destination. «Honnêtement, je ne songe même pas à mon avenir en ce moment. Je préfère terminer la saison. Une fois que nous aurons disputé notre dernier match, je penserai à autre chose», nous a déclaré Mazari hier après-midi. Voulant prendre son avis sur le recrutement du gardien Doukha, le gardien numéro deux des Canaris dira : «Doukha est le bienvenu. Je lui souhaite bonne chance et une grande réussite. Si les dirigeants l’ont recruté, c’est qu’ils attendent qu’il apporte un plus a l’équipe.»

Au sujet de l’autre gardien, Malik Asselah, Mazari dira : «Asselah est un bon ami. A lui aussi, je souhaite une grande réussite avec la JSK ou une autre formation.»

Pour le dernier match de la saison face au CSC prévu ce week-end, le gardien kabyle affirme qu’ils veulent le gagner pour terminer la saison sur une bonne note : «Nous sommes dans une bonne position pour terminer seconds au classement après la victoire de l’USMH face à l’ESS. On fera tout pour battre le CSC et terminer le championnat par une victoire. On veut offrir cette seconde place à nos supporters qui n’ont pas cessé de nous soutenir depuis le début de la saison en cours», a conclu Mazari.

Compétition (22/05/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: (12) Nabil Mazari

Message par rachid_as le Mar 17 Juin - 12:53

Il est le seul joueur qui n’a pas prolongé
Mazari : «J’attends un signe de Hannachi»


Le gardien, Nabil Mazari, n’a pas encore rempilé à la JSK en dépit du fait qu’il a réalisé une très bonne saison l’année passée. En effet, tous les autres joueurs ont prolongé, le dernier étant le capitaine Ali Rial, qui a signé un contrat de deux saisons depuis quelques jours seulement. Afin d’avoir plus de détails sur sa situation, nous avons joint Nabil hier après-midi. Avec sa franchise et sa gentillesse habituelle, il a répondu à toutes nos questions concernat son avenir avec la JSK. Voulant savoir si les dirigeants kabyles l’ont invité à renouveler son contrat, Mazari affirme que pour le moment aucun dirigeant n’a pris attache avec lui. «Au moment où je vous parle, aucun dirigeant ne m’a appelé pour m’inviter à renouveler mon contrat. J’attends toujours un signe du président pour discuter avec lui. Maintenant, si on me propose de rempiler, il n’y a aucun souci, je rempilerai le plus normalement du monde. Je patienterai encore et tout sera clair dans les toutes prochaines journées», nous a déclaré Nabil Mazari. Auteur de très belles prestations avec son équipe lors du précédent exercice, surtout en coupe d’Algérie où il a joué toutes les rencontres, mis a part la finale, plusieurs clubs voulaient l’engager, y compris le MCO. Sur ce point, Mazari confirme ces contacts. «J’ai reçu deux propositions que j’ai déclinées poliment car ce n’étaient pas des offres directes. Le contact le plus sérieux est venu du MCO. En effet, les dirigeants de ce club m’ont fixé rendez-vous pour négocier avec eux.

Toutefois, j’ai eu un empêchement qui ne m’a pas permis de me déplacer et j’ai annulé le rendez-vous. Finalement, ils ont ramené Nateche qui a signé», a ajouté Mazari. Questionné sur la situation qu’il traverse et l’a mis dans l’embarras, Mazari affirme qu’il n’est pas inquiet. «J’aurais souhaité que ma situation soit plus claire, toutefois je patiente encore et j’attends un signe des dirigeants. J’attendrai encore quelques jours et incha Allah tout sera clair pour que je prenne mes vacances avant de reprendre le travail», a expliqué Mazari. Voulant savoir si les dirigeants kabyles ne le retiendront pas dans l’effectif pour la saison prochaine, Mazari était très clair : «J’attends que les dirigeants m’appellent pour rempiler. Maintenant dans le cas où on n’a pas besoin de moi, je serai dans l’obligation d’opter pour un autre club. Je n’anticipe pas les choses et je prendrai la décision qu’il faut au moment qu’il faut.»

Compétition (17/06/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: (12) Nabil Mazari

Message par rachid_as le Sam 28 Juin - 9:14

JSK : Mazari décide d’arrêter sa carrière

Coup de théâtre à la JSK ! Au moment où les dirigeants préparent la reprise des entraînements pour le 1er juillet prochain, le second portier Nabil Mazari vient de lâcher une bombe. En effet, dans l’entretien qu’il nous a accordé hier, il a confié de raccrocher les crampons. Apparemment, il a bien réfléchi avant de décider de mettre fin à sa carrière professionnelle, après plusieurs années passées au club. Il faudrait dire que cette sortie a beaucoup surpris les dirigeants, lesquels ont du mal à trouver une explication valable. Au départ, certains pensaient que cela était dû à son avenir à la JSK, surtout qu’il n’avait pas signé de contrat pour la prochaine saison. D’autres plus indiscrets pensaient que cela est relatif à son état de santé. Pour cause, Mazari a eu quelques problèmes cette saison, ce qui risquerait de nuire à sa carrière. Finalement, ce joueur nous a fait savoir qu’aucune des deux hypothèses n’est vraie, mais cette décision est prise suite à une profonde réflexion, sans aucun lien avec son état de santé ni avec les dirigeants kabyles.

Pourtant, Hannachi lui a fait une belle offre
D’après nos sources, le président Hannachi l’a rencontré pour lui proposer de rempiler pour 2 saisons supplémentaires à la JSK. Néanmoins, le joueur semblait camper sur sa position de mettre fin à sa carrière. D’après la même source, les deux hommes se sont revus deux fois ce week-end, en vain. Mazari a remercié son président pour cette confiance en lui faisant savoir que sa décision était irrévocable.

Désormais, la JSK doit recruter un second gardien
Le retrait de keeper a mis les dirigeants dans l’embarras, car ils devraient recruter une doublure à Doukha. Ce n’est pas évident en ce moment, car la plupart des gardiens de but ont déjà renouvelé leur contrat, à l’image de Rafik Maâzouzi, Mourad Berrefane et les autres. Il sera de plus en plus difficile de trouver un successeur de qualité à Nabil Mazari.

«Le football, c’est terminé pour moi !»

Peut-on connaître davantage sur votre avenir à la JSK ?
J’ai rencontré le président Hannachi ce week-end, et on a eu une discussion franche. Je lui ai fait part de ma décision d’arrêter définitivement ma carrière professionnelle.

Sous entendez-vous par là que vous n’allez plus rejouer au football ?
Oui, c’est ce que  j’ai décidé. Le football, c’est fini pour moi !

Etes-vous certain d’avoir pris la bonne décision ?
C’est une décision murement réfléchie. Avant de trancher, j’ai discuté avec mes proches. C’est moi-même qui aie décidé de ne plus retourner sur les terrains. Il est venu le temps pour moi de passer à autre chose.

Peut-on connaître les raisons ?
Il n’y a pas de raison claire. J’ai seulement envie de tout arrêter, car je sens que c’est le moment de passer à autre chose. J’ai une longue carrière à mon actif. J’ai gagné des titres et je ne regrette absolument rien. Sauf que parfois, il faut savoir dire stop.

Ce revirement n’est-il pas lié à votre état de santé ?
Absolument pas. Cela n’a rien à avoir avec mon état de santé. Je me suis déplacé avant la fin de saison en Espagne et j’ai effectué les examens qu’il faut. De ce côté-là, je n’ai aucun souci. Je tiens à ce que les choses soient claires, afin de ne pas alimenter les rumeurs. J’ai décidé de mettre fin à ma carrière, et c’est tout !

Beaucoup affirment que Hannachi a refusé de prolonger votre contrat à la JSK. Est-ce vrai ?
Là aussi, je tiens à apporter certaines précisions. C’est complètement faux. La JSK voulait toujours me garder dans l’effectif. D’ailleurs, le président Hannachi m’a proposé un nouveau contrat, mais j’ai refusé. Je lui ai fait savoir que la décision d’arrêter ma carrière était prise depuis des semaines.

Quelle a été la réaction du président lorsque vous lui avez fait part de ce cas ?
Au début, il m’a demandé de réfléchir encore quelque temps et de ne pas précipiter les choses. On s’est rappelés le week-end et je lui ai fait savoir que je ne changerai pas d’avis. Il a accepté mon choix en toute sportivité. Je le remercie pour ça. Hannachi a toujours été comme un père pour moi et le respect était mutuel entre nous.

Ça devait être très dur pour vous de mettre un frein à votre carrière, n’est-ce pas ?
C’est vrai. J’ai passé toute ma carrière à la JSK. Ce club, c’est ma seconde famille. Je n’ai jamais porté les couleurs d’un autre club à part celui des Canaris. C’est à la fois une fierté et un honneur pour un Kabyle et enfant de la région.

Que pensent vos proches de cette décision ?
Ils m’ont demandé dans un premier temps de bien réfléchir à cela. Ils voulaient que je prenne la bonne décision pour ne rien regretter par la suite. Mais j’ai fini par camper sur ma position, car c’est ce qui me semble juste.

Que gardez-vous de votre longue carrière à la JSK ?
Comme je viens de vous le dire, la JSK c’est toute ma vie. J’ai connu de bons et de mauvais moments durant ma carrière. J’ai gagné des titres mais j’en ai aussi perdu. C’est ça le football. J’ai toujours donné le meilleur de moi-même sans tricher. Je garde donc tout ça en mémoire. Je n’oublierai jamais tout ce grand respect que me doivent les dirigeants et le président Hannachi. Je n’oublierai jamais aussi ce merveilleux public de la JSK avec lequel j’ai connu de grand moment. Nos supporters ont un grand amour pour leur équipe et c’est ce qui fait sa force.

Avez-vous songé à l’après carrière ?
Pas pour l’instant. Tout ce que je sais, c’est que je vais m’éloigner des terrains durant un bon bout de temps. J’ai besoin de prendre du recul avant de penser à autre chose. J’aurai le temps de réfléchir à l’après carrière.

Le Buteur (28/06/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: (12) Nabil Mazari

Message par rachid_as le Sam 28 Juin - 10:18


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: (12) Nabil Mazari

Message par rachid_as le Lun 30 Juin - 12:45

Mazari était hier au siège du club

Par ailleurs, on a appris que le portier Nabil Mazari s’est déplacé hier après-midi au siège du club. Des rumeurs ont vite circulé concernant une éventuelle signature de contrat. Toutefois, selon des indiscrétions, Mazari a demandé à rencontrer le président Hannachi.

Mazari : «La décision d’arrêter est mûrement réfléchie et irrévocable»
Contacté par nos soins dans l’après-midi d’hier, le portier Nabil Mazari, que nous avons interrogé concernant sa décision, nous dira ceci : «La décision d’arrêter le football, je l’ai prise après mûre réflexion. J’ai beaucoup réfléchi et je vous assure que c’est pour des personnelles que j’ain décidé d’arrêter. C’est fini, j’ai décidé de ne plus jouer et c’est une décision irrévocable. Je souhaite à mon club de cœur de réaliser une grande saison et de faire une brillante participation en Champions League.»

Le Buteur (30/06/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: (12) Nabil Mazari

Message par rachid_as le Mar 8 Juil - 15:47

Mazari revient sur sa décision d’arrêter le football

Après avoir annoncé qu’il mettait fin à sa carrière, le portier Nabil Mazari est revenu à de meilleurs sentiments en ce début de semaine. En effet, Mazari a pris la décision de revenir au club. Et c’est dans la journée de dimanche dernier que le portier kabyle s’est manifesté pour mettre au courant ses dirigeants de cette décision. D’après la même source d’information, Mazari, qui est en possession d’un visa pour la France, pourrait débarquer dans les prochains jours à Evian, dans le but de réintégrer le groupe. Du coup, le contrat du portier Benoufella sera résilié, puisque la JSK aura consommé le nombre de licences seniors autorisé.

Il a eu une discussion au téléphone avec Hannachi
C’est en début de semaine que Nabil Mazari a pris attache avec le président Hannachi pour l’aviser de sa décision. Il lui a signifié qu’il était prêt à revenir au club. Le président Hannachi n’y a vu aucun inconvénient. D’ailleurs le boss kabyle a chargé le secrétaire du club de réserver un billet d’avion à Mazari qui devra embarquer dans le prochain vol à destination de Genève.

«On m’a signifié que la JSK avait toujours besoin de mes services»
Le portier de la JSK, Nabil Mazari, que nous avons joint dans l’après-midi d’hier, nous a confirmé l’information de son retour au club, après avoir décidé de mettre fin à sa carrière. Sur insistance des dirigeants qui lui ont signifié que la JSK avait toujours besoin de ses services, Mazari, qui est le plus ancien des joueurs formant l’ossature de la nouvelle saison, a accepté de revenir. Il s’envolera, aujourd’hui, pour Evian afin de commencer sa préparation avec le groupe déjà à pied d’œuvre depuis samedi : «Oui, je vous confirme la nouvelle, je suis de retour à la JSK. On m’a signifié qu’on avait toujours besoin de mes services et croyez-moi que je ne peux pas tourner le dos à la JSK qui est une partie de ma vie et je continuerai à la servir. Je prendrai l'avion aujourd’hui pour Evian et c’est avec un immense plaisir que je vais rejoindre mes partenaires.»

«Je rattraperai mon retard et me préparer pour la nouvelle saison»
Le portier Mazari, très heureux de retrouver son équipe à Evian, se dit prêt à rattraper le retard qu’il accuse, sachant que le groupe a commencé mardi dernier : «Dès mon arrivée au centre de préparation où se trouve l’équipe depuis samedi, j’entamerai directement ma préparation avec le groupe. Je ferai tout pour rattraper le retard et me préparer convenablement pour la nouvelle saison. La JSK sera comme de coutume engagée sur plusieurs fronts, on tâchera de réaliser un parcours positif et gagner un titre au minimum.»

Le Buteur (08/07/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: (12) Nabil Mazari

Message par rachid_as le Mar 8 Juil - 16:44

Nabil Mazari, le retour
L’ex-gardien de but de la JSK, Nabil Mazari (30 ans), qui avait annoncé dans un premier temps (le 28 juin 2014) sa décision de prendre une retraite et de se retirer du football, aura pris la décision de revenir à la JSK. Le contact entre le joueur et la direction ne s’est jamais rompu. Le joueur rejoindra la JSK en France aujourd’hui ou demain pour prendre part au stage qu’effectue l’équipe à Evian près de la frontière suisse.

Cette décision était surtout motivé du côté de la direction par le fait que le gardien de but Nadir Benoufella, recruté après l’annonce du départ de Mazari, ne possède pas de passeport ce qu’il aura empêché de participer au stage. La direction de la JSK résiliera son contrat dans les prochains jours.
Rédaction

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: (12) Nabil Mazari

Message par rachid_as le Mar 15 Juil - 11:50


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: (12) Nabil Mazari

Message par rachid_as le Ven 28 Nov - 12:29

Mazari : «La sérénité a été retrouvée après la défaite du derby»

Le second portier kabyle Nabil Mazari s’est exprimé hier matin sur les ondes de la Chaîne II sur la rencontre de ce samedi face au CRB. Il a estimé que la sérénité a été retrouvée depuis la défaite de vendredi dernier face au MOB et que le doute ne s’est pas installé dans l’équipe. Il ajoute que la prochaine rencontre sera déterminante où le faux pas est interdit.

«On est déterminés à renouer avec les bons résultats»
Dans un premier temps, Nabil Mazari dira : «Il est vrai que la défaite de vendredi dernier face au MOB nous a fait mal car on ne s’attendait pas à cette contre-performance. Toutefois, je dirais que la sérénité a été retrouvée depuis. Nous avons repris goût à jouer au foot car nous sommes des professionnels. On doit penser à la prochaine rencontre dans l’espoir de réagir. Ainsi, le groupe ne passe pas par une période de doute. Bien au contraire, nous sommes déterminés à reprendre les choses en main et renouer avec les bons résultats.»

«Le retour des blessés est une aubaine»
Par la suite, le second portier de la JSK a évoqué le cas des joueurs blessés en estimant que leur retour fera du bien au groupe : «L’autre bonne nouvelle est le retour des joueurs blessés. C’est une aubaine pour le groupe. De cette manière, l’entraîneur a un large choix pour composer son onze. Dans ces moments difficiles, on a besoin de l’ensemble des joueurs.»

«Le huis clos est toujours pénalisant»
Quant aux conditions dans lesquelles se tiendra ce match, Mazari a regretté la présence du public, en concluant : «L’absence du public est toujours pénalisant, surtout lorsqu’il s’agit des grandes affiches, comme celle de samedi prochain. Pour notre part, nous sommes habitués à jouer dans des conditions similaires depuis l’entame de la phase aller du championnat.»

Le Buteur (28/11/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: (12) Nabil Mazari

Message par rachid_as le Mar 16 Déc - 16:24

JSK/ Mazari: «Ciccolini m’ignore complètement»

C’est un gardien abattu que nous avons interrogé dimanche en fin de soirée. Nabil Mazari ne va pas bien et il ne faut pas être un génie pour le savoir. Le concurrent direct d’Azzedine Doukha, très patient depuis l’entame de la saison, a décidé d’ouvrir son cœur au Buteur et dire les quatre vérités concernant sa relation «froide» avec l’entraîneur François Ciccolini. En 14 rencontres jouées jusqu’à présent, le Corse n’a à aucun moment compté sur son gardien numéro 2, lui qui, pourtant, a donné une chance à tout le monde, y compris les espoirs.

On aimerait revenir avec vous quelques mois en arrière, soit après le décès tragique d’Albert Ebossé. Comment avez-vous traversé cette période ?
Après cet accident, personne n’avait envie de travailler ni de s’entraîner. Nous avons perdu l’un de nos coéquipiers et ce n’était pas facile de reprendre dans de telles circonstances. Par la suite, nous avons essayé de reprendre en programmant un stage à Alger, lequel a été vraiment bénéfique pour nous. Il nous a permis de nous remobiliser et de reprendre le travail. Avec l’expérience de certains joueurs, à l’image de Rial et Delhoum, la JSK a commencé à retrouver son rythme. Pour preuve, nous avons réussi à battre l’USMBA chez elle avant de donner la réplique au NAHD.

Par la suite, il y a eu la suspension, le huis clos. Peut-on dire que cette décision vous a vraiment perturbés ?
Effectivement, on commençait à peine à retrouver nos repères et à réapprendre à gagner. Soudainement, les responsables du football algérien ont décidé de nous suspendre. Le huis clos nous a vraiment freinés, car il faut le dire, ce n’est pas facile de jouer dans un stade vide. Ce n’est pas du tout motivant, croyez-moi.

Il faut dire aussi que le départ de Broos a compliqué aussi la situation, n’est-ce pas ?
Je suis d’accord avec vous, le départ de Broos est survenu au mauvais moment, puisqu’on commençait doucement à retrouver nos repères. Personnellement, je ne peux rien dire sur ce sujet du moment que la direction savait ce qu’elle faisait en décidant de se séparer de lui.

Quelque temps plus tard, la direction décide de nommer François Ciccolini à la tête du staff technique…
Oui, l’entraîneur a réussi à provoquer le déclic en dirigeant son premier match face au MCA que nous avons gagné sur un score de quatre buts à deux. Cela n’a pas été suffisant, car c’était difficile pour nous de jouer à huis clos.

Après cette période très difficile, vous avez réussi à enchaîner avec deux victoires consécutives, respectivement face au RCA et le CRBDB. Un commentaire ?
C’est une excellente performance pour nous. On attendait ce moment depuis plusieurs semaines. Nous tâcherons maintenant à rester sur cette lancée et essayer d’enchaîner avec d’autres succès avant la fin de la phase aller. Trois matchs des plus difficiles nous attendent prochainement, on doit faire de notre mieux pour réussir notre pari et relever le défi.

La défense qui a toujours été le point fort de la JSK ne donne désormais plus de satisfaction avec notamment 19 buts encaissés jusqu’à présent. Ne pensez-vous pas que c’est un peu trop ?
Croyez-moi, cela fait déjà 11 ans que je suis en senior, nous n’avons jamais traversé une aussi dure période comme cette saison. La défense de la JSK a toujours été un exemple et cette saison est loin de l’être. Plusieurs paramètres sont derrière ces contre-performances. Il faut le dire, on joue sans âme et sans aucune motivation.

Certaines personnes estiment qu’un conflit existe entre les joueurs qui ne s’entendent pas très bien entre eux, est-ce vrai ?
Non, c’est faux et je suis responsable de ce que je dis ! Il n’y a aucun conflit entre les joueurs. Nous avons un groupe soudé et solidaire. On parle de Benlameri et Mekkaoui, alors qu’ils n’ont rien fait. Ils sont deux gars de bonne famille avec un caractère assez spécial. Ils sont récupérables et gérables.

Les supporters, à un certain moment, se sont rendus au stade pour insulter Benlameri. Que pouvez-vous dire là-dessus ?
Benlameri est sensible comme toute personne. Quand plusieurs personnes vous insultent, il faut s’attendre à une réaction négative de la part du joueur. Même lorsqu’il joue, il ne pourra pas se donner à fond puisque moralement est abattu. Depuis quelque temps, on joue la peur au ventre.

Revenons à vous. La phase aller touche à sa fin et vous n’avez pas encore joué la moindre minute. Y a-t-il un problème ?
En début de saison, Hugo Broos faisait jouer Doukha du moment qu’il s’agit d’un international qui dispute une place de titulaire en sélection. Du coup, lorsqu’il s’est renseigné sur les gardiens, il a appris que la JSK a recruté l’un des joueurs des Verts. Donc, c’était automatique pour lui de le faire jouer et je n’ai jamais été contre. Après quatre voire cinq journées, Doukha affichait une belle forme, il faut le dire. Après le départ de Broos, Ciccolini n’a pas pris la peine de modifier. Il a pris les mêmes pour continuer. Après 10 journées, je n’ai à aucun moment été sollicité pour jouer. Je ne pense pas que cela soit normal. Prenons l’exemple des jeunes, ils ont pratiquement eu au moins une chance de jouer quelques minutes, sauf moi.

Vous attendiez-vous à une participation contre le MOB lors du derby kabyle ?
Au début oui, puisque Doukha était en EN, par la suite, j’ai appris que je n’allais pas jouer. Après la rencontre et la défaite, je ne voulais pas trop parler et polémiquer car l’intérêt de la JSK passe avant tout. Aujourd’hui, je veux des explications, car je me demande pourquoi je ne joue pas.

Apparemment, le fait que vous n’ayez pas été titularisé face au CRB Dar El Beïda vous a encore abattu…
Tout à fait, si je ne joue pas contre le CRB Dar El Beïda, quand est-ce que je le ferai alors ? Je suis un joueurs professionnel, je motive mes coéquipiers, j’essaye de les aider mais un à certain moment je me dis et moi, qui peut m’aider ?

Avez-vous quelque chose à dire à votre entraîneur ?
Si aujourd’hui j’ai décidé d’ouvrir mon cœur au Buteur, c’est pour dire à l’entraîneur que je n’attends rien de lui et qu’il n’attendra rien en revanche de moi. Je vais continuer à m’entraîner et à me donner à fond sans plus. Lorsqu’il sera dans l’obligation de me faire jouer, je le ferai et je n’aurai aucun compte à lui rendre.

Vous voulez dire lorsque Doukha ira à la CAN c’est bien ça ?
Effectivement, Doukha sera retenu pour la CAN. Et comme je suis le numéro 2 de la JSK, je jouerai automatiquement quelques matchs. Ce jour-là, je n’aurai pas besoin de motivation de l’entraîneur, lequel m’a vraiment brisé. Je jouerai sans lui rendre des comptes et qu’il n’attende aucun miracle de ma part. Certes, je me donnerai à fond comme je l’ai toujours fait, mais rien de plus. Autrement dit, je n’accepterai aucun commentaire. Ce qui me fait vraiment mal, c’est le fait que l’entraîneur n’ait jamais pris le soin de me parler ni de me motiver. C’est vraiment blessant !

On vous laisse le soin de conclure…
Tout d’abord, je tiens à dire que je n’ai aucun problème avec Doukha qui est un très bon ami à moi. On travaille ensemble avec beaucoup de complicité. Je n’ai jamais mis des bâtons dans les roues à quelqu’un, car si c’était le cas,  aujourd’hui je serai en Equipe nationale.

Le Buteur (16/12/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: (12) Nabil Mazari

Message par rachid_as le Lun 5 Jan - 16:07

Mazari : «Beaucoup croyaient qu’on allait disparaître, la JSK est un symbole et sa flamme restera allumée à jamais !»

Le portier de la JSK, Nabil Mazari, sera chargé de garder les buts de son équipe dès l’entame de la phase retour et ce, pour la simple raison que Doukha est retenu en  sélection nationale pour la phase finale de la CAN-2015. Comme à ses habitudes, Mazari rassure qu’il est prêt à prendre sa place dans le onze kabyle et se dit optimiste de voir la JSK revenir encore plus haut dès la reprise de la compétition. Dans cet entretien, il nous fait la rétrospective d’une phase aller marquée par plusieurs événements, dont la mort tragique de l‘attaquant Ebossé, le changement d’entraîneurs entre autres, des crises qui n’ont pas  empêché les Canaris à se positionner en milieu du tableau, pas loin du leader en sus d’une qualification en huitième de finale de la Coupe d’Algérie…

La JSK est depuis une semaine au repos, après une longue phase aller, comment passez-vous vos vacances ?
Je vous assure qu’on profite au maximum de ces quelques jours de repos en famille, à quelques jours de la reprise des entraînements. La phase aller a été pour nous très longue et marquée par des événements multiples qui ont beaucoup influé sur nos résultats. Dieu merci, on a quand même résisté et le fait d’avoir terminé à la sixième place est pour moi un résultat positif.

Justement, quel bilan dressez-vous des résultats enregistrés jusque-là ?
Franchement, on a souhaité réalisé mieux que ça. Il n’est un secret pour personne qu’en début de saison, nous nous sommes fixés des objectifs très hauts, malheureusement et en raison de toutes les circonstances que nous avons traversées, on s’est contentés de la 6e place en championnat. Vous savez bien que la mort tragique de notre attaquant Albert Ebossé a bouleversé le club. Les lourdes sanctions infligées à la JSK ont eu un impact négatif sur nous, ce qui a fait que nos résultats n’étaient pas toujours positifs.

De l’avis de nombreux observateurs, la JSK a réalisé un bilan positif, compte tenu de tous les problèmes auxquels l’équipe a fait face, quel est votre commentaire ?
Oui, on aurait pu faire mieux si toutes les conditions étaient réunies. Malheureusement et comme je vous l’ai dit, le club a été secoué par plusieurs crises qui ont fait qu’on termine la phase aller à la 6e place avec un total de 21 points. Je peux vous dire que beaucoup de clubs qui n’ont pas connu ces moments vont nous envier cette position au classement général, sachant qu’ils n’ont pas vécu le même scénario que nous.

Il y a aussi cette qualification en huitième de finale de la coupe qui reste un résultat honorable…
En Coupe d’Algérie aussi, on a fait de notre mieux pour défendre notre statut de finaliste de la précédente édition. On a bien géré les deux premiers matchs, surtout celui face au MCEE, en déplacement. Pour vous dire, dans cette compétition, on n’a pas encore d’objectif bien précis et il est à mon avis trop tôt de le fixer, mais nous ferons de notre mieux pour aller le plus loin possible. On accordera la priorité au championnat pour récolter le maximum de points et revenir sur la plus haute marche du podium.

La crise aura été tellement difficile que tout le monde en Kabylie, comme partout ailleurs en Algérie, a retenu son souffle en ne voulant pas voir l’équipe sombrer dans le KO…
Je vous l’accorde. La crise qu’on a traversée n’a pas d’égal. Seulement, la JSK a bénéficié de la protection divine. On a su gérer ces pénibles moments et notre solidarité aura payé. Ils sont peut être nombreux ceux qui croyaient qu’on allait disparaître, la JSK est toujours là, debout, et sa flamme restera à tout jamais allumée.

La JSK prévoit d’effectuer un stage de préparation à Boumerdès. Selon les dirigeants, c’est une manière de bien préparer le groupe pour la phase retour, sachant que le club a formulé une demande de domicilier les matchs dans ce stade, quel est votre sentiment ?
C’est vrai que depuis plusieurs années, nous nous préparons à l’étranger, ce n’est pas propre seulement à la JSK, mais beaucoup d’autres clubs optent pour l’extérieur pour effectuer la préparation. Si la direction a changé d’avis cette fois pour un stage à Boumerdès, c’est parce qu’il y a des raisons bien logiques et personnellement, je ne trouve aucun inconvénient. Quant aux joueurs, on est tenus de travailler et de profiter au maximum de cette période pour revenir en force. L’essentiel, c’est qu’à Boumerdès on trouvera tous les moyens qu’il faut pour mener notre programme de préparation comme il se doit, car là-bas, les moyens de récupération existent.

Le retour des supporters dans les tribunes est pour bientôt, vous devriez sans doute les attendre avec impatience, n’est-ce pas ?
L’absence de nos supporters lors de la phase aller nous a handicapés. Sincèrement, jouer dans un stade vide n’est pas du tout motivant. Je vous ai expliqué que les sanctions nous ont été fatales durant cette première manche du championnat. Nous attendons avec impatience le retour de nos supporters, car c’est eux qui vont nous donner les forces nécessaires et supplémentaires  pour concrétiser nos objectifs.

On vous sent optimiste pour la phase retour…
Effectivement, je suis très optimiste. Nous avons deux semaines devant nous pour nous préparer pour la reprise. De nouveaux joueurs vont arriver cet hiver pour renforcer l’équipe et j’espère qu’ils apporteront un grand plus. On a les moyens de faire beaucoup mieux qu’à l’aller. Tous les joueurs vont se mobiliser pour réaliser un bon parcours.

En absence de Doukha retenu pour la phase finale de la CAN, le staff technique compte beaucoup sur vous. Donc, vous serez appelé à le remplacer, êtes vous prêt pour cette mission ?
Ce qu’il faut signaler, c’est que je n’ai pas attendu cette trêve pour me préparer à prendre ma place dans l’équipe. Je me prépare régulièrement depuis le début de saison et aux entraînements, j’ai toujours travaillé comme si j’allais être aligné le jour du match. Avec le départ de Azzedine en sélection nationale et à qui je souhaite la réussite ainsi qu’à toute notre sélection, moi je reste toujours à la disposition de mon équipe dès la reprise de la compétition. On a devant nous du temps pour nous préparer et sur le plan personnel, je suis prêt, il y a aucun doute là-dessus.

En aller, on aura également assisté à l’émergence des jeunes du cru, avec peu d’expérience, les espoirs ont fait preuve de beaucoup de talent, c’est quoi votre commentaire ?
Ça fait également la force de la JSK. Il faut savoir que le club renferme un réservoir non négligeable de jeunes qui ont beaucoup de qualités et qui ont les moyens de donner un plus à l’équipe première. Je suis content pour les jeunes, Aïboud, Ferguène, Ihadjadene et tous les autres éléments du cru qui se donnent à fond pour aider le club à redresser sa situation. Je suis convaincu comme tous les autres qu’ils sont l’avenir sûr de la JSK.

On vous laisse le soin de conclure…
Je lance un appel à tous nos supporters de rester derrière nous lors de la phase retour. L’équipe a traversé des moments très durs à l’aller et malgré tout, on a résisté et nous n’avons jamais abandonné. Le devoir nous interpelle tous, la JSK est un symbole qui doit être préservé. A la reprise, nous serons encore appelés à faire beaucoup de sacrifices pour hisser le club en haut du tableau, et c’est un devoir.

Le Buteur (05/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: (12) Nabil Mazari

Message par siberian84 le Mer 18 Mar - 14:11

Il ne sera pas convoqué pour l’ASMO

Mazari ménagé pour le MCA

Ressentant des douleurs, Nabil Mazari, ne sera pas concerné par le match de ce samedi face à l’ASMO. Il ne s’est pas entraîné hier et pour lui éviter toute complication, le médecin de l’équipe, Ahmed Djadjoua, en concertation avec le staff technique lui a accordé quelques jours de repos pour soigner sa blessure. Il ne réintégrera le groupe que la semaine prochaine, c’est-à-dire après le retour de l’équipe d’Oran où elle affrontera ce samedi l’ASMO sur le terrain de Zabana. La défection de Mazari pour la prochaine rencontre ne posera aucun problème pour l’entraîneur Wallemme qui comptera sur son international gardien Azzedine Doukha. Mais pour le match face au Mouloudia d’Alger pour le compte de la 24e journée du championnat, le coach français ne pourra pas compter sur Doukha qui sera au Qatar avec l’équipe nationale, laquelle disputera deux rencontres amicales à Doha, l’une face à la sélection qatarie et l’autre contre l’équipe de sultanat d’Oman.

Wallemme compte sur lui face au Doyen

En l’absence de Doukha qui ralliera Doha ce dimanche avec l’équipe nationale, l’entraîneur Wallemme n’aura pas d’autre alternative que de composer avec Mazari face au Mouloudia d’Alger. S’il ne le récupère pas d’ici le clasico tant attendu par les supporters des deux équipes, il sera obligé de faire confiance au jeune gardien Ben Oufela. Mais au vu de l’importance de ce rendez-vous, le coach ne veut prendre aucun risque en titularisant un gardien qui ne dispose d’aucune expérience. C’est pour cela qu’il a dit au staff médical de prendre en charge Mazari dès qu’il a appris que celui-ci souffre d’une blessure. En le dispensant de la rencontre face à l’ASMO, Wallemme lui évitera un déplacement inutile à Oran surtout qu’il est blessé.

Compétition (18-03-2015)
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: (12) Nabil Mazari

Message par rachid_as le Jeu 26 Mar - 9:31

Il veut réaliser un grand match
Mazari sortira le grand jeu


Comme tout le monde le sait, le portier numéro un des Jaune et Vert ne prendra pas part au clasico de ce samedi. Doukha se trouve avec l’équipe nationale au Qatar. Pour meubler le vide qui sera laissé par le gardien de but international des Canaris, Wallemme n’a pas trop de calculs à faire, il fera appel aux services de Nabil Mazari. Ce dernier, qui a réalisé de très belles prestations l’année passée, que ce soit en coupe d’Algérie ou en championnat après la suspension et la blessure d’Asselah n’a pas beaucoup joué cette saison. Mazari n’a participé qu’à trois rencontres de championnat, c’était lors de la présence de Doukha en Guinée équatoriale avec les Verts. Bref, le match de samedi sera l’affiche de cette 24e journée de championnat, tous les yeux seront braqués sur le stade 1er-Novembre de Tizi Ouzou. Mazari veut donc réaliser un grand match ce samedi et prouver à tout le monde qu’il n’est pas fini, lui qui se trouve avec l’équipe première de la JSK depuis plus de onze ans. Mazari a assuré la doublure de plusieurs portiers, il a toujours répondu présent lorsque l’équipe avait besoin de ses services, lui qui a acquis une grande expérience. D’ailleurs, il veut sortir le grand jeu devant le MCA pour marquer des points aux membres du staff technique et pourquoi pas relancer la concurrence dans le poste de gardien de but.

Hamaned : «Nabil est un vrai professionnel, il est prêt pour le clasico»
«Mazari n’est plus à présenter, il est au club depuis plusieurs années, c’est un vrai professionnel, il est tout le temps prêt pour jouer, il se prépare toujours avec un grand sérieux, il est prêt et sur tous les plans pour le match de samedi, Nabil a joué l’année passée à Tizi Ouzou contre le MCA, il a participé à la large victoire de l’équipe, il a joué aussi cette saison quelques matchs, je suis sûr qu’il sera à la hauteur et qu’il réalisera un grand match.»

Compétition (26/03/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: (12) Nabil Mazari

Message par rachid_as le Jeu 2 Avr - 4:28

Mazari : «Moi responsable de la défaite face au MCA ? Du n’importe quoi !»

C’est une défaite inattendue que la JSK a essuyée samedi dernier face au Mouloudia d’Alger sur le score de deux buts à un. A la fin de la rencontre, des supporters ont accusé les joueurs d’avoir levé le pied et permis au Mouloudia de gagner. Tandis que d’autres estiment que le gardien de but, Nabil Mazari, qui a remplacé Azzedine Doukha retenu pour le stage du Qatar avec l’EN, est le responsable numéro un de la défaite. Mardi soir, et afin de connaître l’avis du joueur concernant ces accusations, nous avons pris attache avec Nabil Mazari qui estime ne pas être responsable de la défaite face au Doyen. Selon lui, c’est toute l’équipe qui n’a pas marché : «J’ai entendu dire que certaines personnes m’ont accusé d’être le responsable de la défaite face au Mouloudia. Je voudrais savoir une chose, j’étais seul sur le terrain ? Comment peut-on m’accuser de cette manière. Même Khiat a été critiqué pour son rendement. Lorsqu’il joue bien, on ne le félicite pas et quand il fait une erreur, on le blâme. C’est incorrect.»

«J’ai peut-être fauté sur le second but mais la responsabilité est partagée»
Correct, Nabil Mazari a reconnu qu’il pourrait être fautif sur le second but inscrit par Djallit, mais jamais sur la première réalisation de Benbraham : «Cela fait vraiment mal au cœur d’apprendre que tout le monde t’accuse d’être responsable. Je vous promets que je me suis bien préparé pour cette rencontre. J’étais vraiment bien concentré. Il se peut que je sois fautif sur le second but, mais la responsabilité de la défaite est partagée.»

«Quand je joue, on m’attend au tournant, je ne sais pas pourquoi !»
Le gardien de la JSK reproche à certaines personnes d’être très méchantes avec lui en le critiquant à chaque fois qu’il joue d’entrée : «Ce n’est pas la première fois qu’on me critique. A chaque fois que je joue, on me critique. Si la JSK gagne, on me critique et si elle perd, c’est encore plus grave. Pourquoi cet acharnement ? Comme je viens de dire, je m’entraîne et je me donne à fond car j’ai toujours honoré le maillot de la JSK. Je défends les couleurs d’une très grande équipe et j’en suis fier.»

«Assurer le maintien est notre seul objectif»
Avant de conclure, Nabil Mazari, l’un des anciens joueurs de la JSK, estime que le plus important actuellement est d’assurer le maintien le plus vite possible : «Ce qui est fait est fait. Maintenant, on doit viser plus loin. L’équipe n’a toujours pas assuré son maintien et on doit se serrer les coudes. Il faut s’éloigner de la zone rouge et se mettre à l’abri.»

Le Buteur (02/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: (12) Nabil Mazari

Message par rachid_as le Dim 7 Juin - 12:34

Mazari : «Je ne compte pas raccrocher, c’est faux !»

Alors qu’on l’a annoncé partant cet été, le gardien de but de la JSK que nous avons contacté hier soir, nous a fait savoir que personne au club ne l’a contacté pour lui parler de libération et que dans sa tête, il reprendra, à la reprise des entraînements, le plus normalement du monde avec le groupe.

Bonsoir Nabil, quelles sont vos nouvelles ?
Je vais bien. Je profite de ces quelques jours de repos pour les passer en famille.

Après une saison catastrophique, la JSK a assuré difficilement son maintien. Un commentaire ?
Oui, la saison derrière fut très difficile et nous avons eu du mal à assurer le maintien. Heureusement, avec le courage des joueurs et le grand travail du staff technique, nous avons sauvé le club. C’est le plus important. C’est pour cela qu’on doit profiter au maximum des vacances, car nous avons vraiment souffert depuis le décès d’Albert Ebossé.

On vous a annoncé partant cet été, est-ce vrai ?
Partant ? Où ? Il faut que tout le monde sache que je suis toujours sous contrat avec la JSK jusqu’en 2016 et jusqu’à présent, personne ne m’a parlé de libération. Dans ma tête, je suis en vacances et à la reprise, je serai présent au stade avec mes coéquipiers.

D’après les échos, vous comptez raccrocher, n’est-ce pas ?
Vous voulez dire prendre ma retraite ? Non, je n’envisage pas de raccrocher, du moment que je me sens encore capable de jouer et défendre dignement les couleurs de la JSK. Comme je viens de le dire, je suis toujours sous contrat avec le club et à la reprise, je serai avec le groupe.

Y a-t-il des équipes qui vous ont contacté récemment ?
Sincèrement, non. Pour le moment, aucune équipe ne m’a contacté. Pour vous dire, j’étais dans un endroit où le champ faisait défaut. Donc, même si on voulait me contacter, c’était impossible.

Donc vous seriez présent lors de la reprise…
Oui, je suis en vacances, et à la reprise, je serai le premier au stade. Sauf si on m’appelle pour m’annoncer ma libération. Là, c’est une autre paire de manche.

Le Buteur (07/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: (12) Nabil Mazari

Message par rachid_as le Mar 9 Juin - 9:23

JSK : Veut-on pousser Mazari vers la porte de sortie ?

A la JSK on s’affaire au recrutement estival. Depuis la dernière journée de championnat, le dossier est entre les mains du manager général, Karim Doudane, chargé par Hannachi de recruter de nouveaux joueurs sachant que dix Canaris quitteront le navire cet été. D’ailleurs, certains d’entre eux ont été contactés au téléphone afin de se présenter au siège du club pour négocier leur lettre de libération car tous sont encore sous contrat jusqu’en juin 2016. Jusqu’à présent, la JSK compte quatre nouvelles recrues, Gagâa, Seddiki, Boulaouidat et Benmelouka sans compter le jeune émigré, Yesli, qui a rempilé pour deux saisons. D’autres nouveaux joueurs sont attendus cette semaine et la semaine prochaine à Tizi pour officialiser. Le manager général, Doudane, a confié à ses proches que l’opération prendra fin bien avant le début des entrainements prévu le 25 juin prochain dans la forêt de Yakouren. Selon nos sources proches de la direction, cette dernière est intéressée par la venue d’un gardien de but cet été. Avec le maintien de Doukha annoncé au départ partant pour l’étranger, les Kabyles songent à un autre gardien de but qui va concurrencer Doukha et qui sera là quand le portier international est retenu en sélection nationale. Beaucoup de noms ont été proposés à Doudane dont le portier, Boussouf de l’OM, mais ce dernier n’a toujours pas récupéré ses papiers car toujours sous contrat. Cependant, l’annonce de la venue d’un gardien de but explique que l’enfant du club, le plus ancien des joueurs de la JSK actuellement,  Nabil Mazari, sera remercié. Pour le moment, aucune décision dans ce sens n’a été prise mais tout porte à croire que la direction ne tardera pas à le signifier au concerné, en fonction de l’arrivée d’un gardien de but. Si pour le jeune Benouffela, son sort est déjà scellé, lui qui en principe va rencontrer les dirigeants pour récupérer sa lettre, le cas de Mazari n’a pas été tranché. Selon des indiscrétions, nous avons appris que la venue d’un autre gardien cet été précipitera inévitablement le départ de Mazari.

Mazari affirme qu’il n’a nullement l’intention de raccrocher
Dans une interview qu’il nous a accordée en début de semaine, le portier de la JSK, Nabil Mazari, a nié avoir eu l’intention de raccrocher. Selon ses propos, il est parti pour une autre saison avec la JSK. Or avec l’annonce de l’arrivée d’un nouveau portier, Mazari risque de sauter. La JSK, qui a gardé son international, Doukha, qui est le numéro un, songe à un deuxième bon gardien pour concurrencer Doukha ainsi que le jeune Messaoudi qui est promu en senior. En d’autres termes, les jours de Mazari à la JSK sont comptés et en cas de confirmation de la venue d’un autre gardien cet été, Mazari sera invité à se rapprocher de la direction pour récupérer sa lettre de libération.

Le Buteur (09/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: (12) Nabil Mazari

Message par rachid_as le Sam 13 Juin - 17:22

Mazari : «Personne ne m’a parlé de mon départ cet été !»

Le portier de la JSK Nabil Mazari est très serein. L’annonce de la probable venue d’un gardien de but ne semble pas le perturber. Depuis le dernier match de la saison face au CSC, Mazari est en vacances et en profite au maximum. Pour lui il est toujours sous contrat avec la JSK jusqu’en juin 2016 et dès lors qu’il n’a pas été informé de son départ, il reste imperturbable et se prépare pour la reprise avec les autres joueurs de son équipe. Mazari a bien voulu nous accorder un entretien où il explique justement tout cela.

Depuis la fin de saison il y a de cela plus de deux semaines, tout le monde est en vacances. Comment vous portez-vous ?
Exactement, je suis en vacances comme tous les autres joueurs de la JSK et des autres clubs. Je ne vous cache pas que je profite au maximum après une saison très difficile. On a vraiment souffert cette saison et je pense que c’est la plus dure saison que j’ai vécue de toute ma carrière. Dieu merci on a terminé sans danger avec ce maintien assuré dans la douleur.

L’heure est au recrutement. Tous les clubs font leurs emplettes en prévision de la nouvelle saison. La JSK a finalisé jusqu’à hier avec 7 nouvelles recrues. Quel est votre commentaire ?
La JSK comme tous les autres clubs a besoin de renforcer son équipe pendant cette période de mercato estival. C’est une période de transferts et il est tout à fait logique de voir la JSK faire appel à de nouveaux joueurs cet été. Je souhaite la bienvenue à toutes ces recrues qui ont opté pour la JSK, un club qui fait rêver tout joueur ambitieux. Malgré la difficulté que le club a connue la précédente édition, la JSK reste une destination privilégiée de tous.

Votre ex-partenaire Berchiche est de retour. Comment avez-vous accueilli la nouvelle ?
Sincèrement je suis très content pour le retour de Koceïla. C’est un joueur qui a fait toutes ses classes à la JSK donc il ne fait que revenir à la maison. Je le félicite pour ce retour dans un club où il a certainement gardé de bons souvenirs. Koceïla est un jeune joueur qui a encore beaucoup à donner à la JSK et son retour est salué par tout le monde.

Depuis quelques semaines, on annonce avec insistance la venue d’un gardien de but à la JSK. Les responsables sont en contact avec beaucoup de portiers. Cela ne vous perturbe-t-il pas ?
Non, je ne suis pas perturbé par cette information. C’est à travers la presse que j’ai appris que la JSK est à la recherche d’un nouveau gardien de but. Sincèrement je ne suis pas inquiet.

Est-ce que les responsables vous ont appelé pour vous faire savoir si vous serez toujours maintenu dans l’effectif ?
Pour l’instant je n’ai reçu aucun contact de la part de mes responsables. Ils sont très occupés par l’opération de recrutement. Puis je ne vois pas l’utilité qu’il me contacte dans la mesure où je considère que je suis lié sous contrat donc je fais toujours partie de l’effectif pour la nouvelle saison. Je ne songe pas à quitter la JSK cet été et je compte aller au bout de mes engagements avec mon club.

De l’avis des observateurs, la venue d’un nouveau portier poussera les responsables à se séparer de vous ?
Je vous dis que je ne trouve aucun inconvénient à la venue d’un autre gardien de but. Mais comme je n’ai reçu aucun appel des dirigeants je pense que je ne suis pas concerné par un éventuel départ cet été. J’ai une confiance totale en mes dirigeants.

La saison a été très difficile pour vous au point où le club a dû attendre la fin de saison pour assurer son maintien. Quel est votre commentaire ?
C’est l’une des plus dures saisons de l’histoire. On a traversé des moments difficiles et Dieu merci on a su tenir le coup jusqu’à la fin. Personnellement j’ai usé de toute mon expérience pour apporter tout le soutien qu’il faut aux joueurs. Notre rôle ne s’est justement pas limité sur le terrain mais aussi au vestiaire où à chaque fois on intervenait pour protéger ces jeunes joueurs qui ont difficilement tenu le coup jusqu’à la fin. J’espère que la JSK retrouvera vite sa santé et renouera avec la tradition qu’est de jouer pour gagner des titres.

Le Buteur (13/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: (12) Nabil Mazari

Message par rachid_as le Dim 14 Juin - 11:11

Mazari dans le flou

Le gardien Nabil MAzari semble un peu perturbé par les informations annonçant le recrutement d’un gardien en prévision de la saison prochaine. Bien que son cas n’ait pas été tranché d’une manière définitive par la direction, certains dirigeants affirment que même si l’équipe est renforcée par un gardien de valeur et d’avenir, MAzari sera maintenu dans l’effectif. Il est à la JSK depuis une dizaine d’années et les dirigeants ne veulent pas qu’il quitte l’équipe par la petite porte. C’est un enfant du club et comme il n’a jamais créé le moindre problème depuis qu’il a été promu en équipe senior, les responsables kabyles comptent le garder, sauf s’il reçoit une offre d’une autre équipe. Cette saison, il n’a fait que quelques brèves apparitions à cause de la présence de Doukha qui a réussi une excellente saison avec les Canaris. Il faut dire qu’à chaque intersaison, on annonce le départ de Mazari, mais celui-ci est toujours là.

Compétition (14/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: (12) Nabil Mazari

Message par rachid_as le Mar 16 Juin - 16:08

Vers le maintien de Mazari ?

Le gardien Nabil Mazari est bien parti pour rester à la JSK. Son sort devait être fixé hier par la direction kabyle, mais faute d’un consensus autour de sa libération, il devra être maintenu dans l’effectif des Jaune et Vert au moins jusqu’au prochain mercato hivernal. Les dirigeants avaient pris au départ la décision d’engager un deuxième gardien pour relancer la concurrence dans les bois, mais comme ils ne savaient pas quoi faire avec Mazari qui est à la JSK depuis une dizaine d’années, ils songent sérieusement à ne pas enrôler un gardien de but afin d’accorder une énième chance à Mazari. Ils ne peuvent pas recruter un gardien de qualité qu’ils payeront au moins 80 millions de centimes par mois, alors qu’ils ne veulent pas que Mazari quitte le club par la petite porte. La décision de le maintenir n’est pas encore officielle, mais tout porte à croire qu’il le sera surtout que les dirigeants ont interrompu les contacts qu’ils avaient entrepris avec Mazouzi et Lyès Meziane.

Compétition (16/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: (12) Nabil Mazari

Message par rachid_as le Jeu 18 Juin - 8:59

Recrutement d’un gardien ou maintien de Mazari
Hamaned tranchera


Alors que les responsables kabyles sont sur le point de boucler l’opération recrutement, l’engagement d’un gardien de but cet été reste toujours incertain. Les responsables de la formation du Djurdjura n’ont pas encore pris une décision finale concernant ce sujet. Dans un premier temps, le manager général du club a contacté Boussouf, le portier de l’OM, ce dernier avait donné son accord de principe pour signer à la JSK, mais son président l’a bloqué. Les responsables du club le plus titré d’Algérie ont jeté leur dévolu par la suite sur le portier de l’EN espoir et du MCA, Chaâl, pour ce jeune keeper, la lettre de libération avait posé aussi problème. Trois noms de gardiens de but ont été par la suite cochés sur le calepin des hauts décideurs de la JSK. Comme nous l’avions rapporté sur ces mêmes colonnes et en exclusivité, Mazouzi du RCA était en contacts très avancés avec les dirigeants des Canaris, sa signature était imminente, mais à la dernière minute, on a préféré à la JSK patienter encore quelques jours avant de prendre une décision finale concernant l’engagement d’un bon concurrent pour Doukha ou non. Quelques dirigeants veulent recruter à tout prix un portier cet été, d’autres insistent sur le maintien de Mazari. Devant cette situation, le manager général de l’équipe a jugé utile de laisser le soin à Omar Hamaned, l’entraîneur des gardiens de but de l’équipe première, de prendre une décision. L’enfant de Mekla ne veut surtout pas faire le mauvais choix, pour cette raison, il veut prendre tout son temps avant de trancher, mais comme la reprise des entraînements a été fixée pour jeudi prochain, Hamaned fera un choix et prendra une décision finale avant dimanche. Ça sera alors Mazari ou Mazouzi ou bien même Lyes Meziane.

Compétition (18/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: (12) Nabil Mazari

Message par rachid_as le Sam 20 Juin - 12:56

La JSK ne recrutera finalement pas un gardien
Mazari officiellement maintenu


Comme nous l’avons rapporté précédemment dans une de nos éditions, le gardien Nabil Mazari est officiellement maintenu dans l’effectif de la JSK.

Annoncé partant à la fin de l’exercice écoulé, l’eternel deuxième gardien des Jaune et Vert ne sera pas libéré finalement. Son cas a divisé les responsables, mais après l’échec du transfert de Boussouf et Chaâl, les dirigeants ont décidé de lui accorder une seconde chance en le maintenant au moins jusqu’au prochain mercato hivernal. Le manager Karim Doudane avait négocié avec le désormais gardien du RCA Mazouzi, mais après avoir consulté les membres du staff technique, il a décidé d’interrompre les pourparlers avec ce gardien. Promu en équipe senior depuis une dizaine d’années, Mazari devra confirmer à ses dirigeants qu’ils peuvent compter sur lui, s’il ne veut pas être appelé à trouver un club preneur au mois de janvier prochain.

Compétition (20/06/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: (12) Nabil Mazari

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum