Europa League UEFA [2013-2014]

Page 2 sur 16 Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Europa League UEFA [2013-2014]

Message par rachid_as le Mer 21 Aoû - 20:05

Esbjerg loin de sa gloire passée



Le club danois d'Esbjerg a un point commun avec Saint-Etienne, son adversaire français jeudi en barrage aller de l'Europa League: il court après une gloire qui commence à dater.

Esbjerg a gagné son ticket pour l'Europe grâce à une victoire en Coupe qui était la première depuis 1978.

Les bleus et blancs avaient prouvé en finale qu'ils avaient un moral à toute épreuve, l'emportant 1-0 contre Randers après avoir subi un siège de leurs buts.

Ce club du sud-ouest du pays, fondé en 1924, a aussi au palmarès cinq titres de champion, dont le dernier remonte à 1976, tandis que les quatre autres ont été décrochés entre 1961 et 1965. L'EfB compte en outre trois coupes nationales (1964, 1976 et, donc, 2013).

Cet âge d'or pourrait bien ne jamais se répéter. Esbjerg est loin du budget des deux ogres qui se sont partagé les cinq derniers titres de champion, le FC Copenhague et Nordsjaelland, club de la banlieue de la capitale danoise.

Mais, deuxième après cinq journées derrière un outsider, Midtjylland, l'équipe est plutôt bien partie pour se mêler à la lutte pour le titre 2014. Elle a concédé une défaite frustrante lundi à Randers (3-2), après avoir mené jusque dans le dernier quart d'heure.

Esbjerg a perdu un atout de poids en la personne de l'attaquant danois Martin Braithwaite Christensen, parti pour Toulouse.

Lui succède Pape Paté Diouf, Sénégalais de 27 ans qui s'est fait un nom avec deux titres de champion de Norvège, sous le maillot de Molde. Il était alors sous la direction d'un jeune entraîneur qui connaît le métier d'attaquant, un certain Ole Gunnar Solskjaer, l'ancien "super-remplaçant" de Manchester United.

Diouf, après une saison sans jouer au FC Copenhague, a envie d'une revanche personnelle. Cela commence par un match contre les Verts. "J'ai vraiment hâte de retrouver le terrain. J'ai faim de buts et je ferai tout ce que l'entraîneur me demandera", dit-il.

Jeudi, Esbjerg fB accueillera les Verts dans la Blue Water Arena, son enceinte moderne de 18.000 places (qui en fait le 4e plus grand stade danois), achevée en août 2009 et d'ores et déjà annoncée à guichets fermés.

Fifa.com (21/08/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Europa League UEFA [2013-2014]

Message par rachid_as le Jeu 22 Aoû - 20:36

Saint-Etienne bousculé par Esbjerg



Battue 4-3 jeudi en barrage aller de l'Europa League sur le terrain du club danois d'Esbjerg, l'AS Saint-Etienne, qui menait 3-2 à un quart d'heure de la fin, a toutefois préservé ses chances de qualification pour la phase de poules de l'épreuve.

Alors que leur défense était resté intraitable lors de leurs quatre premières rencontres en compétition, les Verts ont affiché des faiblesses défensives rédhibitoire en coupe européenne, pour se faire reprendre au score à trois reprises et finalement perdre.

Le résultat final est décevant pour eux même si les trois buts inscrits à l'extérieur rendent la tâche accessible, avec toutefois l'obligation de s'imposer au match retour. Alors qu'ils n'avaient plus encaissé quatre buts dans un match depuis le derby contre Lyon en février 2011, en Ligue 1 (4-1), ils peuvent regretter leur passivité sur les phases arrêtées et sur leur fin de match face à un adversaire qui a mieux terminé. Au retour, le 29 août au stade Geoffroy-Guichard, l'ASSE devra ainsi déjà être plus rigoureuse en défense et marquer au moins un but.

Danois malchanceux
Les Stéphanois ont pourtant mené trois fois sur un coup franc transformé par Franck Tabanou (22), sur un tir du gauche de Romain Hamouma (42) puis par Loïc Perrin qui reprenait victorieusement un corner joué de l'aile droite par Tabanou en coupant la défense de zone danoise (70).

Hélas pour elle, l'AS Saint-Etienne s'est faite rejoindre à la marque une première fois sur un coup franc marqué par Peter Ankersen (1-1, 26), par le Néerlandais Mick Van Buren à la réception d'un corner mal négocié à sa réception par les défenseurs foréziens (2-2, 64) avant que Hans Andreasen, de la tête ne reprenne une touche longue joué de l'aile gauche (3-3, 75). Peter Ankaersen, encore lui a donné la victoire à Esbjerg d'un beau tir enroulé du gauche (4-3, 80).

Si Brandao a échoué dans un duel face au gardien scandinave Fredrik Ronnow alors que le score était encore de 2-1 (51) en faveur des Verts, les Danois peuvent regretter d'avoir touché deux fois la barre, sur une reprise de la tête de Pape Paté Diouf (46) et sur un tir de Rasmussen connaissant le même sort (84).

Fifa.com (22/08/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Europa League UEFA [2013-2014]

Message par rachid_as le Jeu 22 Aoû - 22:30

LIVE : Tour préliminaire (Aller)




(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Jeudi 22 août 2013 :
FIN : Aktobe 2 - 3 Dynamo Kiev ........................ Benoit Tremoulinas (CSC 37'); Marat Khairullin (66') /// Andriy Yarmolenko (16'); Brown Ideye (52'); Younes Belhanda (57')
FIN : Kuban Krasnodar 1 - 0 Feyenoord Rotterdam ....... Ibrahima Balde (60')
FIN : FK Qarabag Agdam 2 - 0 Eintracht Francfort ...... Alexander Meier (6', 75')
FIN : Baumit Jablonec 1 - 2 Betis Séville ............. Jan Kopic (43') /// Jorge Molina (21'); Cedric (86')
FIN : Dinamo Tbilisi 0 - 5 Tottenham .................. Andros Townsend (12'); Paulinho (44'); Roberto Soldado (58', 68'); Danny Rose (65')
FIN : Atromitos 1 - 3 AZ Alkmaar ...................... Dimitris Papadopoulos (P. 76') /// Johann Gudmundsson (51', 90'); Aron Johannsson (74')
FIN : FC Minsk 0 - 2 Standard de Liège ................ Michy Batshuayi (56'); Frederic Bulot (83')
FIN : Maccabi Haïfa 2 - 0 Astra Ploiesti .............. Rayo (30'); Alon Turgeman (61')
FIN : Salzbourg 5 - 0 Zalgiris Vilnius ................ Jonathan Soriano (29', 37', 63'); Sadio Mane (40'); Martin Hinteregger (68')
18h00 : Maccabi Tel-Aviv - PAOK Salonique ??
FIN : FC Saint-Gall 1 - 1 Spartak Moscou .............. Marco Mathys (47') /// Yura Movsisyan (37')
FIN : Molde FK 0 - 2 Rubin Kazan ...................... Jose Salomon Rondon (21', 90')
FIN : Esbjerg fB 4 - 3 Saint-Etienne .................. Peter Ankersen (26', 80'); Mick van Buren (64'); Hans Henrik Andreasen (75') /// Franck Tabanou (22'); Romain Hamouma (42', 70')
FIN : Nomme JK Kalju 1 - 3 FC Dnipro Dnipropetrovsk ... Janar Toomet (54') /// Yevgen Seleznov (P. 23'); Giuliano (36'); Roman Zozulya (53')
FIN : KF Kukesi 0 - 2 Trabzonspor ..................... Adrian Mierzejewski (P. 31'); Paulo Henrique (68')
FIN : Tromso 2 - 1 Besiktas ........................... Thomas Bendiksen (P.49'); Joshua Pritchard (68') /// Hugo Almeida (9')
FIN : Pandurii Targu Jiu 0 - 1 Sporting Braga ......... Yazalde (51')
FIN : Apollon Limassol 2 - 0 Nice ..................... Gaston Sangoy (55', 63')
FIN : FH Hafnarfjordur 0 - 2 Racing Genk .............. Jelle Vossen (44'); Sam Tillen (CSC 79')
FIN : IF Elfsborg 1 - 1 FC Nordsjaelland .............. Johan Larsson (74') /// Morten Nordstrand (34')
FIN : Swansea City 5 - 1 Petrolul Ploiesti ............ Wayne Routledge (14', 25'); Michu (22'); Wilfried Bony (56'); Alejandro Pozuelo (70') /// Gheorghe Grozav (87')
FIN : Rijeka 2 - 1 VfB Stuttgart ...................... Leon Benko (74'); Zoran Kvrzic (87') /// Vedad Ibisevic (89')
FIN : Tchernomorets Odessa 1 - 0 KF Skënderbeu Korçë .. Olexiy Hay (75')
FIN : FK Vojvodina Novi Sad 1 - 1 FC Sheriff Tiraspol . Petar Skuletic (54') /// Ismail Isa (36')
FIN : Partizan Belgrade 1 - 0 FC Thoune ............... Milos Jojic (70')
FIN : Zulte Waregem 1 - 1 APOEL Nicosie ............... Junior Malanda (21') /// Nektarios Alexandrou (88')
FIN : Udinese 1 - 3 Slovan Liberec .................... Gabriel Silva (35') /// Serhiy Rybalka (16'); Dzon Delarge (49'); Ondrej Kusnir (83')
FIN : Grasshopper 1 - 2 Fiorentina .................... Anatole Ngamukol (64') /// Juan Cuadrado (13'); Mario Gomez (46')
FIN : Rapid Vienne 1 - 0 Dila Gori .................... Louis Schaub (42')
FIN : FC Séville 4 - 1 Slask Wroclaw .................. Ivan Rakitic (36'); Marko Marin (67', 89'); Alberto Moreno (85') /// Marco Paixao (16')
FIN : Estoril Praia 2 - 0 Pasching .................... Evandro (10'); Carlitos (40')

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Europa League UEFA [2013-2014]

Message par rachid_as le Jeu 22 Aoû - 22:36

Nice mal embarqué



Nice s'est singulièrement compliqué la tâche lors du barrage aller de l'Europa League avec une défaite 2-0 contre le modeste Apollon Limassol jeudi à Nicosie.

Sans imagination et multipliant les fautes en défense pendant la première période, les Niçois, qui revenaient sur la scène européenne après 16 ans d'absence, se sont paradoxalement fait surprendre au moment où ils retrouvaient du tonus en deuxième période.

Claude Puel avait choisi de ménager ses deux atouts offensifs Cvitanich et Bautheac, qu'il n'a finalement fait entrer qu'à la 58e, quelques minutes après l'ouverture du score sur un coup franc de l'Argentin Gaston Sangoy, le joueur le plus en vue de l'équipe de Limassol.

Les Chypriotes, qui n'ont pas encore repris le championnat, ont joué dans le même état d'esprit et confirmé avec un deuxième but de Sangoy, sur un caviar de centre à ras de terre de Garcia à la 62e.

Emmenés par Cvitanich, qui s'est vu refuser un but pour un hors jeu à la 79e, les Niçois ont cherché à pousser, mais les Chypriotes sont restés dangereux, à l'image d'un tir de Kyriakou seul devant le but qui passe juste à côté (79e) ou d'un autre centre de Garcia dans le temps additionnel.

Un peu fougueux et rarement bien placé, le jeune Bryan Constant (19 ans et une expérience de 20 mn de jeu en Ligue 1) n'a pas réussi à faire la différence. Habitué des places d'honneur du championnat chypriote et donc des matches européens de qualification au coeur de l'été, l'Apollon n'a encore jamais accédé à une phase de groupe. Mais avec les succès de l'Apoel Nicosie contre Lyon et de l'AEL Limassol contre Marseille ces dernières années, les Chypriotes commencent à espérer que cette nouvelle équipe de Ligue 1 leur porte chance.

Fifa.com (22/08/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Europa League UEFA [2013-2014]

Message par rachid_as le Mar 27 Aoû - 17:21

Clément, métronome des Verts



Gravement blessé le 2 mars, le milieu défensif de Saint-Etienne, Jérémy Clément, a repris dès le début de saison son rôle de métronome des Verts, forcés de l'emporter jeudi contre les Danois d'Esbjerg pour se qualifier en phase de poules de l'Europa League.

Stéphanois depuis juillet 2011, le joueur de 29 ans, formé à Lyon avant d'évoluer aux Glasgow Rangers, puis au Paris Saint-Germain, avait été victime d'une double fracture ouverte tibia-péroné après un choc avec Valentin Eysseric lors du match Saint-Etienne-Nice (4-0).

Courageux et déterminé, Clément a pu reprendre l'entraînement collectif dès la mi-juillet pour un retour à la compétition le 1er août contre le club moldave de Mislami, au 3e tour préliminaire aller de l'Europa league.

Son entrée à la 75e minute d'un match peu intense au vu de la faible opposition, a provoqué une formidable ovation dans le public du stade Geoffroy-Guichard.

Celui-ci avait été très ému à l'époque par la blessure du milieu de terrain qui avait également suscité nombre de messages de soutien sur les réseaux sociaux de la part des supporteurs mais aussi du monde du football.

"Je n'ai jamais été témoin d'un tel accident sur un terrain de football et je ne pensais pas qu'il reprendrait la compétition aussi vite", a reconnu le président Roland Romeyer sur le site internet du club après la prolongation de contrat de deux ans signée par Jérémy Clément lundi, jour de son anniversaire.

"Il a joué un rôle moteur dans la progression de notre club. La manière dont il s'est remis de sa blessure force le respect. Nous sommes impressionnés par son engagement et sa détermination", a encore dit M. Romeyer.

"Même si j'ai connu des moments plus difficiles que d'autres, je vais de l'avant", a souligné pour sa part Clément.

Soutien du club
Le milieu défensif, cadre de l'équipe stéphanoise, est très vite revenu, après son opération, au contact de ses coéquipiers durant sa rééducation et sa convalescence au centre d'entraînement de l'ASSE, à l'Etrat, sur les hauteurs de Saint-Etienne.

L'entraîneur Christophe Galtier souhaitait l'associer à la préparation du groupe.

Il faisait évidemment partie, sur ses béquilles, de la délégation des Verts lors de la finale de la coupe de la Ligue gagnée contre Rennes (1-0), le 20 avril. Mi-janvier, il avait contribué à la qualification lors de la demi-finale face à Lille, aux tirs au but (0-0, 7-6 t.a.b.).

"Il n'est pas encore dans sa forme optimale mais il va tirer ses coéquipiers vers le haut", a affirmé encore le technicien en réaction à la prolongation de contrat de son joueur.

Battue 4-3 à l'aller de ce barrage d'Europa league par les Danois d'Esbjerg, après avoir mené trois fois au score, l'ASSE comptera évidemment sur sa clé de voûte pour équilibrer son dispositif et faire le lien entre la défense et l'attaque afin d'obtenir une qualification qui semblait lui tendre les bras jeudi dernier, avant une fin de partie difficile.

Fifa.com (27/08/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Europa League UEFA [2013-2014]

Message par rachid_as le Mer 28 Aoû - 15:05

Jouable pour les Verts, ardu pour Nice



Saint-Etienne, surpris à l'aller chez les Danois d'Esbjerg (3-4), peut espérer se racheter jeudi, tandis que pour Nice, la tâche en barrage retour d'Europa League s'annonce plus ardue après sa défaite initiale (0-2) chez l'Apollon Limassol.

Jeudi dernier dans la Blue Water Arena d'Esbjerg, les Verts ont longtemps surnagé en menant par trois fois au score, avant de se faire à chaque fois remonter et de finalement couler en fin de match sous les coups de boutoirs d'Esbjerg.

S'ils veulent regoûter à l'Europa League quatre ans après avoir atteint les 8es de finale (éliminés par le Werder Brême en 2008/09), les Stéphanois devront s'imposer devant leur public de Geoffroy-Guichard. Un but d'écart devrait suffire.

Si le retour de Brandao, exempté du déplacement à Lille (défaite 0-1), donnera du poids à l'attaque de l'ASSE, celui du capitaine Loïc Perrin, buteur à l'aller et également ménagé ce week-end, viendra rassurer une défense en quête de stabilité.

Nice doit marquer
Pour Nice, le billet pour la C3 sera plus dur à composter, avec deux buts à remonter après la déconvenue de l'aller face à une équipe qui a confirmé le statut de bête noire des clubs chypriotes sur les français en coupes d'Europe. Lors de la saison 2011/12, l'Apoel Nicosie avait éliminé Lyon en 8e de finale de la Ligue des champions, et Marseille avait été giflé en Europa League sur le terrain l'AEL Limassol (3-0), l'autre club de la ville, en poules en décembre 2012.

Comme au match aller, Claude Puel sera privé des milieux hollandais Luigi Bruins (blessé) et belge Christian Brüls, qui purgera le 2e de ses trois matches de suspension. Ce dernier fut un des rares Niçois à se distinguer lors du nul (0-0) ramené d'Ajaccio dimanche.

Seul motif de satisfaction de cette rencontre de championnat pour l'entraîneur Claude Puel, sa défense, la 4e différente alignée depuis le début de saison, qui s'est montrée solide. Mais c'est en marquant des buts que la qualification s'obtiendra, puisqu'il faudra idéalement s'imposer par trois buts d'écart pour passer.

Pour le reste, si Tottenham à un pied et quatre orteils en Europa League après sa victoire au Dinamo Tbilissi (5-0), l'Udinese, elle, est très mal embarquée après son revers à domicile contre le Slovan Liberec (3-1), tandis que Stuttgart devra réagir sur son terrain après sa défaite chez les Croates de Rijeka (1-2).

Le tirage au sort de la phase de poules (Bordeaux entre en lice à ce stade) aura lieu vendredi à Monaco.

Fifa.com (28/08/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Europa League UEFA [2013-2014]

Message par rachid_as le Mer 28 Aoû - 20:13

Victoire impérative pour Saint-Etienne



Battu en barrage aller de l'Europa league par le club danois d'Esbjerg (4-3), Saint-Etienne doit impérativement s'imposer jeudi sur son terrain à l'occasion du match retour pour rejoindre la phase de poules de l'épreuve, son objectif majeur du début de saison.

Après avoir pourtant mené trois fois au score, les Verts avaient fini par s'incliner la semaine dernière à la Blue Water Arena, mettant en péril par leurs errements défensifs une qualification qui semblait pourtant largement à leur portée.

Le club forézien n'avait ainsi plus concédé quatre buts en une seule rencontre depuis février 2011 à l'occasion d'un derby contre Lyon, à domicile, en Ligue 1 (4-1).

"Nous n'avons pas joué notre jeu à Esbjerg. Nous n'avons pas été nous-mêmes dans l'agressivité et la conquête du ballon et nous avons laissé jouer l'adversaire", a admis le défenseur et capitaine Loïc Perrin, buteur à Esbjerg, dans un entretien publié mercredi par le quotidien La Tribune-Le Progrès.

"Nous n'avons pas su nous projeter et nous avons aussi commis des erreurs individuelles", a-t-il ajouté.

Brandao attendu
Au-delà de ses problèmes défensifs, l'ASSE, qui devrait jouer devant 26.000 spectateurs, capacité maximale du stade Geoffroy-Guichard toujours en travaux pour l'Euro-2016, espère surtout retrouver à la pointe de son attaque le Brésilien Brandao.

Souffrant des adducteurs, ce dernier, prépondérant dans les résultats de son équipe par son efficacité et son vécu du très haut niveau, a été ménagé à Lille où Saint-Etienne s'est encore incliné en championnat (1-0). Cela faisait huit mois que les Verts n'avaient plus perdu deux rencontres consécutives.

Une qualification permettrait aux Verts de regoûter pour de vrai à l'Europe, qu'ils n'ont plus fréquentée depuis la saison 2008-2009, quand ils avaient atteint les 8e de finale de la C3 (élimination par le Werder Brême).

De leur côté, les Danois d'Esbjerg ont également perdu en championnat dimanche à Viborg (3-1) au terme d'une rencontre au cours de laquelle ils ont affiché de grosses lacunes défensives, comme à l'aller face aux Verts.

Double buteur à l'aller, le défenseur Peter Ankersen a prévenu "qu'il fallait passer à un niveau supérieur au niveau mental sous peine de voir Esbjerg vivre une mauvaise saison".

L'ASSE devrait jouer contre une équipe similaire à celle affrontée jeudi dernier. Toutefois, le milieu et capitaine Hans Henrik Andreasen, qui a également marqué il y a huit jours, est incertain pour une blessure à un orteil.

Fifa.com (28/08/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Europa League UEFA [2013-2014]

Message par rachid_as le Mer 28 Aoû - 20:15

Nice en grand danger face à l'Appolon Limassol



Sèchement battu il y a une semaine à Chypre (2-0), Nice, incapable de se montrer réellement dangereux, tentera de remonter son retard pour atteindre la phase de groupe, jeudi en match retour du barrage de l'Europa League, à l'occasion de l'avant-dernier match au stade du Ray.

Si les statistiques n'accordent que 18% de chances à Nice de se qualifier, le Gym fera tout pour retrouver l'Europe 16 ans après sa dernière apparition.

Les Azuréens qui se sont rassurés dimanche en Corse en obtenant le nul à Ajaccio (0-0) ont retrouvé, selon Claude Puel, "des vertus de combativité et de solidité", qui leur avaient largement fait défaut à Nicosie.

"Il a juste manqué le dernier étage de la fusée avec des situations mal exploitées par manque de spontanéité. La réponse m'a plu par rapport à notre sortie à Nicosie", ajoute l'entraîneur niçois.

Comme au match aller, Puel sera privé des milieux néerlandais Luigi Bruins (blessé) et belge Christian Brüls, qui purgera le 2e de ses trois matches de suspension et fut un des rares Niçois à se distinguer en Corse.

"On s'est mis en grande difficulté à l'aller, il y a un très gros match à livrer", prévient encore Puel.

"On avait des choses à se faire pardonner après la gifle de Limassol, concède Timothée Kolodziejczak. On s'était fait remonter les bretelles, maintenant on retrouve confiance", ajoute le latéral gauche repositionné dans l'axe, contre l'ACA, dans la quatrième défense proposée cette saison.

"Rien n'est impossible"
L'après Civelli, parti libre à Bursaspor (TUR), a tourné au casse-tête en raison des indisponibilités estivales de tous les défenseurs centraux. Mais Nice a peut-être trouvé sa formule, celle capable de tenir l'attaquant argentin Gaston Sangoy, auteur du doublé à l'aller et de donner la possibilité à Dario Cvitanich et Eric Bauthéac, ménagés sur le banc à Nicosie, de courir après l'exploit.

"Malgré le 2-0, rien n'est impossible", estime le capitaine Didier Digard.

Les Chypriotes qui, au soir du match aller, se sont fait prêter l'attaquant niçois Abraham Guié Guié, non aligné contre le Gym, ne comptent aucun blessé ou suspendu. L'entraîneur Christakis Christoforou devrait aligner le même 11 de départ que celui qui s'était imposé.

Touché comme toute l'activité économique de l'île par la crise financière qui a frappé Chypre, l'Apollon a dû couper dans son budget. Une accession à la phase de groupes de l'Europa League constituerait donc un bol d'air.

A la lumière des dernières confrontations entre clubs chypriotes et français, une qualification de l'Appolon ne semble pas impossible: lors de la saison 2011/12, l'Apoel Nicosie avait éliminé Lyon en 8e de finale de la Ligue des champions et Marseille, dans un match il est vrai sans enjeu, avait été puni en Europa League sur le terrain de l'AEL Limassol (3-0) en poules en décembre 2012.

Fifa.com (28/08/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Europa League UEFA [2013-2014]

Message par rachid_as le Jeu 29 Aoû - 22:18

Les Verts manquent leur rendez-vous européen



Battu sur son terrain (1-0), jeudi, par le club danois d'Esbjerg, Saint-Etienne, qui a livré une performance décevante, a été éliminé en barrages de l'Europa league et ne disputera pas en conséquence la phase de poules, son objectif majeur de l'été.

L'équipe scandinave a pris un avantage décisif à la 73e minute sur un but inscrit contre son camp par le défenseur Mustapha Bayal Sall qui déviait malencontreusement un centre délivré de l'aile droite par Emil Lyng, ancien joueur de Lille (5 matches entre 2008-déc. 2011).

Tout s'est déterminé à l'aller à Esbjerg où les Stéphanois se sont inclinés 4-3 après avoir mené trois fois tout en faisant preuve d'insuffisances dans l'engagement notamment sur le plan défensif. Les Verts, qui peuvent nourrir des regrets car l'adversaire semblait à leur portée, surtout il y a huit jours, avaient en outre concédé deux tirs sur les montants.

A l'occasion du retour, l'ASSE a tenté d'entrée de presser son adversaire avant de se retrouver rapidement confrontée au même problème que lors de la première manche dans la présence sur les duels. L'AS Saint-Etienne a manqué de percussion même si elle a obtenu quelques occasions.

Pas d'arguments sur le banc
Ainsi, dans le temps additionnel de la première période, une reprise de la tête de Bayal Sall, à la réception d'un corner joué de la gauche par Romain Hamouma était repoussée sur la ligne par Peter Andersen (45+1).

Auparavant, une tête de Kurt Zouma passait de peu à côté, là aussi à la réception d'un corner (32). Par ailleurs, une tentative de lob de Renaud Cohade passait de peu à côté (2) avant que des tirs de Hamouma (25, 42) ou de Brandao (15) ne soient facilement arrêtés par le gardien Frerik Ronnow. Enfin, Brandao a tiré sur le poteau pour la seule occasion de l'ASSE en seconde période (85).

Un score de 1-0 était pourtant suffisant pour se qualifier mais à l'heure de jeu, l'entraîneur Christophe Galtier s'est trouvé en panne d'arguments offensifs sur son banc pour trouver une solution à la stérilité de son équipe.

Cette situation a été symbolisée par l'entrée du jeune attaquant Allan Saint-Maximin (16 ans) à la place de Franck Tabanou (77) mais aussi par celle de l'arrière central Jean-Pascal Mignot (86) afin de permettre au défenseur Zouma de terminer le match comme avant-centre...

De son côté, la formation danoise a bien mené son match avec des lignes compactes quand les Stéphanois évoluaient trop éloignés les uns des autres. Habile en contres, Esbjerg, qui a marqué sur son unique occasion, se qualifie en raison des insuffisances des Verts sur ces deux rencontres qui auraient dû leur ouvrir les portes de l'Europe.

Fifa.com (29/08/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Europa League UEFA [2013-2014]

Message par rachid_as le Jeu 29 Aoû - 22:19

Nice sorti à son tour



Après Saint-Etienne, Nice doit à son tour dit adieu à l'Europe malgré sa victoire (1-0) face à l'Apollon Limassol, jeudi au stade du Ray, en match retour du barrage d'Europa League.

En dépit d'un but inscrit rapidement par Cvitanich (4e minute), le Gym n'a pu renverser une situation très compromise après sa défaite de la première manche (2-0). L'efficacité et le réalisme de Cvitanich (remplaçant au match aller) semblaient avoir placé Nice dans la bonne direction d'entrée de match.

Mais si après le numéro de Super Dario - contrôle, pivot et frappe du droit - entre deux défenseurs chypriotes un peu déboussolés, après une remise de la tête de l'épatant Nampalys Mendy, Nice a gardé le pied sur le ballon, il a galvaudé trop de situations, par manque de lucidité. Comme sur cet incroyable 4 contre 2 totalement gâché (26).

Les Chypriotes s'en sont remis presque exclusivement à leur attaquant argentin, Sangoy, auteur du doublé jeudi dernier à Nicosie, et pourtant souvent démarqué mais rarement trouvé par ses partenaires sur la pelouse niçoise. Cela a suffi au bonheur de l'Apollon Limassol, 6e du dernier championnat et vainqueur de la Coupe de Chypre, et de ses 800 supporters, celui d'atteindre la pause avec un morceau du ticket pour la phase de groupes.

Le scénario n'a pas véritablement changé après la pause. Sur quelques corners adverses, les Azuréens, bien qu'un peu rassurés après leur première démonstration d'hermétisme dimanche à Ajaccio (0-0), se sont fait quelques petites frayeurs. Mais ils ont surtout essayé de sauter le premier rideau chypriote avec de longs ballons. Leur jeu à terre en passe courte avait pourtant testé au cours de la première période le petit niveau technique de leurs adversaires.

Malgré une usure physique dans le final, les Aiglons ont cherché à inscrire ce 2e but synonyme de prolongation. Mais une détente de Valle dans sa lucarne (90+1) sur la reprise de Genevois sur un long coup franc les en a privés peu après un mouvement d'énervement sur la pelouse. Mais Nice avait raté le coche à l'aller et l'occasion d'amener l'Europa League à l'Allianz Riviera.

Fifa.com (29/08/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Europa League UEFA [2013-2014]

Message par rachid_as le Jeu 29 Aoû - 22:53

Saint-Etienne - Galtier : "Une mauvaise soirée"



L'entraîneur de Saint-Etienne, Christophe Galtier admet que les Verts, battus jeudi au stade Geoffroy-Guichard, par les Danois d'Esbjerg (1-0) et éliminés en barrage de l'Europa league ont vécu une mauvaise soirée au stade Geoffroy-Guichard. Il ne veut pas évoquer le recrutement mais souligne la difficulté de s'adapter après le départ à l'intersaison de Yohan Mollo et Pierre-Emerick Aubameyang.

Christophe Galtier, quel est votre sentiment après cette élimination de Saint-Etienne ?
C'est une grosse déception de ne pas vivre l'aventure de l'Europa league après tout ce qui a été fourni comme travail pour pouvoir y participer. Cela s'arrête juste avant les poules face à un adversaire qui mérite sa qualification sur l'ensemble des deux matches. Je n'ai rien à reprocher à mes joueurs dans l'investissement à mettre dans un match de coupe d'Europe. Les joueurs ont tout donné. Tant que nous n'avions pas forcé ce verrou danois, nous restions exposés sur des contres ou des phases arrêtées. Quand ils ont marqué, nous avons pris un coup sur la tête et les choses sont devenues dès lors plus compliquées. L'Europe ne se présente pas souvent. J'aurais aimé que nous participions à l'Europa league avec notre public qui mérite de belles soirées. Ce soir, c'est une mauvaise soirée et mes joueurs sont abattus.

Cette élimination peut-elle marquer l'effectif pour la suite ?
Je ne pense pas que l'on grandisse dans les défaites. Maintenant, ils restent les compétitions nationales. Nous jouerons d'une manière régulière avec un calendrier qui ne sera pas surchargé. A nous d'être bons, de nous remettre à l'endroit et dès dimanche à domicile contre Bordeaux par un travail de récupération physique et mentale. Il faut remobiliser les énergies.

Votre banc a semblé manquer d'arguments offensifs. Qu'en pensez-vous et ne regrettez vous pas votre stratégie de recrutement menée cet été ?
Ce n'est pas le moment d'évoquer le recrutement. Nous sommes déjà éliminés de la coupe d'Europe et nous avons jusqu'au 2 septembre pour recruter. Le sujet n'est pas le recrutement, s'il est bon ou pas, lent ou pas. Je sais que tout le monde travaille dans le même sens mais les choses ne sont pas si simples. La saison dernière, certes, nous marquions des buts. L'effectif est ce qu'il est, nous avons perdu à l'intersaison sûrement le meilleur passeur (Yohan Mollo) et le meilleur buteur (Pierre-Emerick Aubameyang) des deux dernières saisons. Cela se ressent depuis la reprise. Je ne veux pas me réfugier derrière cela. Il faut travailler et trouver des nouveaux automatismes.

Fifa.com (29/08/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Europa League UEFA [2013-2014]

Message par rachid_as le Jeu 29 Aoû - 22:54

Des gros sortent par la petite porte



L'Udinese, Stuttgart et le Spartak Moscou sont les trois principales victimes des barrages de l'Europa League, jeudi au terme des matches retours.

L'Udinese, encore en Ligue des champions en 2011/2012, a échoué à renverser une situation très compromise après la défaite 3 à 1 concédée contre Liberec, à l'aller sur sa pelouse. Chez les Tchèques, les Italiens ont fait un match nul (1-1) loin de la victoire par trois buts d'écart qui s'imposait.

Huitième de finaliste de la C3 la saison passée, Stuttgart, n'a pu que faire 2 à 2 sur son terrain contre Rijeka. Insuffisant pour refaire son retard de l'aller (défaite 2-1). Les Croates ont décroché leur billet en égalisant dans les arrêts de jeu, alors que les prolongations étaient promises aux deux équipes.

Autres écuries habituées aux joutes européennes à tomber précocement, le Spartak Moscou, qui s'est effondré en son stade Loujniki, sèchement battu (4-2) par Saint-Gall (aller 1-1), et Feyenoord, battu chez lui 2 à 1 par le Kuban Krasnodar (aller 0-1).

Les deux représentants français, Saint-Etienne et Nice, n'ont pas plus réussi à se qualifier, respectivement éliminés par les Danois d'Esbjerg (0-1, aller 3-4) et les Chypriotes de l'Apollon Limassol (1-0, aller 0-2), des clubs a priori plus modestes qu'eux.

Tottenham s'amuse
L'ultime espoir, car il en reste un, de voir un des éliminés de jeudi finalement disputer l'Europa League dépendra d'un tirage sort. Celui de vendredi qui déterminera le club qui remplacera Fenerbahçe, exclu des Coupes européennes par l'UEFA pour son implication dans une affaire de matches truqués.

Le Besiktas n'aura pas besoin d'un tel recours, puisque, lui, a tenu son rang en se qualifiant aux dépens de Tromso grâce à sa victoire à domicile (2-0) qui a effacé la défaite de l'aller (1-2). La Fiorentina elle aussi est passée, mais de très peu, le Grasshopper Zurich s'imposant vainement à Florence (1-0, aller 1-2).

Parmi les autres qualifications attendues figurent celles de Tottenham, qui s'est bien amusé contre le Dinamo Tbilissi (3-0, aller 5-0) et du FC Séville qui a encore écrasé le Slask Wroclaw (5-0, aller 4-1). Le Dynamo Kiev, victorieux des Kazakhs d'Aktobe (5-1, aller 3-2), et le Rubin Kazan qui a disposé de Molde (3-0, aller 2-0),

A noter enfin que le match entre AZ Alkmaar et Atromitos, arrêté à la 59e minute jeudi à la suite d'un incendie dans le stade, sera terminé vendredi à 9h00 (GMT). Deux heures plus tard, le tirage au sort de la phase de groupes sera effectué à Monaco (11h00 GMT).

Fifa.com (29/08/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Europa League UEFA [2013-2014]

Message par rachid_as le Jeu 29 Aoû - 23:08

LIVE : Tour préliminaire (Retour)




(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Jeudi 29 août 2013 :
FIN : Spartak Moscou 2 - 4 FC Saint-Gall (aller 1:1) ............ Aras Ozbiliz (1'); Yura Movsisyan (83') /// Goran Karanovic (17', 32'); Roberto Rodriguez (36'); Dejan Janjatovic (88')
FIN : Rubin Kazan 3 - 0 Molde FK (aller 2:0) .................... Aleksandr Prudnikov (33'); Roman Eremenko (50'); Serdar Azmun (84')
FIN : Dila Gori 0 - 3 Rapid Vienne (aller 0:1) .................. Louis Schaub (45'); Marcel Sabitzer (63'); Brian Behrendt (90')
FIN : Dynamo Kiev 5 - 1 Aktobe (aller 3:2) ...................... Jeremain Len (9'); Roman Bezus (30'); Dieudonne Mbokani (36'); Brown Ideye (P. 52'); Oleh Gusev (73') /// Alexander Geynrikh (P. 37');
FIN : FC Nordsjaelland 0 - 1 IF Elfsborg (aller 1:1) ............ Mikkel Beckmann (71')
FIN : VfB Stuttgart 2 - 2 Rijeka (aller 1:2) .................... Christian Gentner (34'); Vedad Ibisevic (75') /// Leon Benko (30'); Goran Mujanovic (90')
FIN : Astra Ploiesti 1 - 1 Maccabi Haïfa (aller 0:2) ............ Valerica Gaman (27') /// Rayo (34')
FIN : Trabzonspor 3 - 1 KF Kukesi (aller 2:0) ................... Paulo Henrique (14', 64'); Florent Malouda (54') /// Lazar Popovic (11')
FIN : APOEL Nicosie 1 - 2 Zulte Waregem (aller 1:1) ............. Statis Aloneftis (52') /// Habib Habibou (12'); Jens Naessens (90')
SUS : AZ Alkmaar 0 - 1 Atromitos (aller 3:1) .................... Dimitris Papadopoulos (53')
19h00 : PAOK Salonique - Maccabi Tel-Aviv ???
FIN : FC Sheriff Tiraspol 2 - 1 FK Vojvodina Novi Sad (aller 1:1). Jhulliam (59'); Fernando (67') /// Nikola Lekovic (90')
FIN : Saint-Etienne 0 - 1 Esbjerg fB (aller 3:4) ................ Mustapha Bayal Sall (CSC 73')
FIN : Slovan Liberec 1 - 1 Udinese (aller 3:1) .................. Dzon Delarge (23') /// Andrea Lazzari (42')
FIN : Besiktas 2 - 0 Tromso (aller 1:2) ......................... Hugo Almeida (51'); Oguzhan Ozyakup (54')
FIN : Petrolul Ploiesti 2 - 1 Swansea City (aller 1:5) .......... Njongo Priso (73'); Hamza Younes (83') /// Roland Lamah (74')
FIN : Nice 1 - 0 Apollon Limassol (aller 0:2) ................... Dario Cvitanich (4')
FIN : Racing Genk 5 - 2 FH Hafnarfjordur (aller 2:0) ............ Jelle Vossen (5'); Serigne Mbodji (52'); Anthony Limbombe (57'); Fabien Camus (59', 78') /// Olafur Pall Snorrason (27'); Bjorn Daniel Sverrisson (48')
TAB : KF Skënderbeu Korçë 1(6) - 0(7) Tchernomorets (aller 0:1) . Andi Riba (19')
FIN : FC Thoune 3 - 0 Partizan Belgrade (aller 0:1) ............. Christian Schneuwly (15'); Marco Schneuwly (48'); Luca Zuffi (75')
FIN : Zalgiris Vilnius 0 - 2 Salzbourg (aller 0:5) .............. Kevin Kampl (60'); Kevin Kampl (74')
FIN : Eintracht Francfort 2 - 1 FK Qarabag Agdam (aller 0:2) .... Alexander Meier (10'); Takashi Inui (75') /// Reynaldo (58')
FIN : Standard de Liège 3 - 1 FC Minsk (aller 2:0) .............. Paul-Jose M'Poku (3'); Igor de Camargo (6'); Geoffrey Mujangi Bia (35') /// Vitaliy Kibuk (8')
FIN : Pasching 1 - 2 Estoril Praia (aller 0:2) .................. Daniel Sobkova (57') /// Luis Leal (21', 52')
FIN : FC Dnipro Dnipropetrovsk 2 - 0 Nomme JK Kalju (aller 3:1) . Alexander Kobakhidze (39'); Roman Zozulya (70')
FIN : Slask Wroclaw 0 - 5 FC Séville (aller 1:4) ................ Ivan Rakitic (22'); Carlos Bacca (38', 87'); Jairo (71'); Diego Perotti (78')
FIN : Feyenoord Rotterdam 1 - 2 Kuban Krasnodar (aller 0:1) ..... Graziano Pelle (4') /// Ivelin Popov (19'); Gheorghe Bucur (50')
FIN : Fiorentina 0 - 1 Grasshopper (aller 2:1) .................. Nassim Ben Khalifa (41')
FIN : Tottenham 3 - 0 Dinamo Tbilisi (aller 5:0) ................ Jermain Defoe (40', 45'); Lewis Holtby (69')
PRO : Sporting Braga 0 - 2 Pandurii Targu Jiu (aller 1:0) ....... Alin Buleica (15'); Alexandru Ciucur (117')
FIN : Betis Séville 6 - 0 Baumit Jablonec (aller 2:1) ........... Ruben Castro (18'); Vit Benes (CSC 28'); Javier Matilla (50'); Jorge Molina (57'); Braian Rodriguez (73'); Xavi Torres (81')

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Europa League UEFA [2013-2014]

Message par rachid_as le Ven 30 Aoû - 14:16

L'exclusion de Besiktas confirmée



L'exclusion de Besiktas de l'Europa League 2013-2014 a été confirmée vendredi matin par le Tribunal arbitral du Sport, qui a rejeté l'appel du club turc, impliqué dans des affaires de matches truqués.

"Selon la décision de l'UEFA, qui est maintenant confirmée par le TAS, le club de Besiktas est exclu de l'Europa League 2013-2014", a précisé le communiqué du Tribunal de Lausanne, en Suisse.

Besiktas s'était pourtant qualifié jeudi soir pour la phase de poules de la compétition, après son match de barrage aller-retour contre les Norvégiens de Tromsoe (défaite 2-1 en Norvège puis victoire 2-0 à Istanbul).

L'appel devant le TAS étant suspensif, le club stambouliote avait été autorisé à disputer ces matches de barrage, malgré son exclusion par l'UEFA le 25 juin.

Le TAS a rendu sa décision sans en donner les fondements, "en raison de l'urgence de l'affaire". Le jugement intégral, avec les attendus, sera rendu public "aussi vite que possible", a précisé le TAS.

Pour le tirage au sort des poules de l'Europa League prévu ce vendredi à 11h00 GMT à Monaco, l'UEFA a décidé vendredi matin de repêcher Tromsoe.

Fifa.com (30/08/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Europa League UEFA [2013-2014]

Message par rachid_as le Ven 30 Aoû - 14:20

L'Apoel Nicosie et Tromso repêchés



Les clubs chypriote de l'Apoel Nicosie et norvégien de Tromso participeront à la phase de poules de l'Europa League après avoir été repêchés vendredi suite aux exclusions définitives des clubs trucs de Fenerbahçe et Besiktas.

Nicosie a été repêché lors d'un tirage au sort organisé par l'UEFA vendredi matin, parmi tous les perdants des barrages de l'Europa League, dont les matchs retour ont été disputés jeudi. Le tirage au sort a été effectué avant une conférence de presse de Michel Platini et Gianni Infantino, président et secrétaire général de l'UEFA.

Nicosie avait été éliminé jeudi par les Belges de Zulte-Waregem (1-1 ; 2-1). Le club de Tromso, éliminé sur le terrain jeudi par le club turc de Besiktas (1-2 et 2-0), a lui été repêché sans tirage au sort vendredi matin suite au rejet de l'appel du club stambouliote par le Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne en Suisse, quelques minutes auparavant à peine.  Le TAS avait en revanche confirmé l'exclusion définitive de Fenerbahce dès mercredi.

Fenerbahçe avait été exclu de Coupes européennes par l'UEFA le 25 juin, et ce pour deux saisons, pour son implication dans une affaire de matchs truqués. Mais l'appel du club turc devant le TAS étant suspensif, il avait pu disputer le 3e tour préliminaire de la Ligue des champions, face à Salzbourg, puis le barrage face à Arsenal, qui l'avait éliminé. La place de Fenerbahçe en Europa League, où le club turc aurait dû être reversé de Ligue des champions, était donc vacante.

Besiktas avait lui aussi été exclu d'Europa League, le 25 juin, par l'UEFA, pour une seule saison, là aussi pour une affaire de matchs arrangés. Mais le club stambouliote avait lui aussi fait appel devant le TAS et avait donc pu disputer son barrage de C3, qu'il avait gagné contre Tromso.

Le tirage au sort des poules de l'Europa League 2013-2014, avec l'Apoel Nicosie et Tromso donc, aura lieu vendredi à Monaco à 13h00 françaises (11h00 GMT).

Fifa.com (30/08/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Europa League UEFA [2013-2014]

Message par rachid_as le Ven 30 Aoû - 14:38

Bordeaux avec l'Apoel, Lyon avec le Betis



Lyon a hérité d'un groupe I relevé avec le Betis Séville, le Vitoria Guimaraes et Rijeka, vendredi lors du tirage au sort de la phase de groupes de l'Europa League, qui a réservé une poule F piégeuse à Bordeaux, contre Apoel Nicosie, Francfort et Maccabi Tel-Aviv.

La phase de groupes, à laquelle ne participeront pas Saint-Etienne et Nice éliminés sans gloire jeudi lors des barrages, se déroulera du 19 septembre au 12 décembre.

Lyon, qui disputera sa 2e Europa League d'affilée après avoir échoué en barrage de la Ligue des champions mercredi contre la Real Sociedad (2 défaites 2-0), devra notamment craindre le représentant espagnol du Betis.

Le Vitoria Guimaraes, vainqueur de la Coupe du Portugal, constituera une opposition intéressante alors que les clubs français sont à la lutte avec leurs homologues portugais qui les ont devancés à la 5e place au classement de l'indice UEFA. Les Croates de Rijeka seront aussi à prendre au sérieux, eux qui ont éliminé Stuttgart en barrages.

Pour Bordeaux, directement qualifié à la faveur de sa victoire en Coupe de France, le sort a été à peine plus clément.

Les Girondins devront se méfier de l'Apoel Nicosie, qui avait éliminé Lyon en 8e de finale de la C1 lors de la saison 2011-2012 et a été repêché par l'UEFA à la suite de l'exclusion définitive du club turc de Fenerbahçe. L'Eintracht Francfort sera un adversaire allemand tout aussi difficile à aborder, tandis que le Maccabi Tel-Aviv ne pourra être négligé.

Parmi les autres groupes à suivre figure notamment le A, avec Valence, rompu aux joutes de la C1, Swansea, la surprise du dernier Championnat d'Angleterre, et Saint-Gall qui a sorti le Spartak Moscou en barrages après une victoire 4 à 2 au Loujniki jeudi.

Dans le groupe K, Tottenham a bien été loti avec le club russe d'Anzhi Makachkala qui a perdu ses principaux joueurs dont Eto'o, les Moldaves du Sheriff Tiraspol et les Norvégiens de Tromso, tandis que la Lazio Rome, dans le groupe J, se mesurera notamment au Trabzonspor de Florent Malouda, au Legia Varsovie et à l'Apollon Nicosie, tombeur de Nice en barrages.

Composition des douze groupes de la phase de poules de l'Europa League :

Groupe A : Valence (ESP), Swansea (ENG), Kuban Krasnodar (RUS), Saint-Gall (SUI)
Groupe B : PSV Eindhoven (NED), Dinamo Zagreb (CRO), Tchernomorets Odessa (UKR), Ludogorets (BUL)
Groupe C : Standard de Liège (BEL), Salzbourg (AUT), Elfsborg (SWE), Esbjerg (DEN)
Groupe D : Rubin Kazan (RUS), Wigan (ENG), Maribor (SLO), Zulte-Waregem (BEL)
Groupe E : Fiorentina (ITA), Dnipro Dnipropetrovsk (UKR), Paços de Ferreira (POR), Pandurii Targu-Jiu (ROM)
Groupe F : Bordeaux (FRA), APOEL Nicosie (CYP), Eintracht Francfort (GER), Maccabi Tel-Aviv (ISR)
Groupe G : Dynamo Kiev (UKR), Genk (BEL), Rapid Vienne (AUT), FC Thoune (SUI)
Groupe H : FC Séville (ESP), Fribourg (GER), Estoril (POR), Slovan Liberec (CZE)
Groupe I : Lyon (FRA), Betis Séville (ESP), Vitoria Guimaraes (POR), Rijeka (CRO)
Groupe J : Lazio (ITA), Trabzonspor (TUR), Legia Varsovie (POL), Apollon Limassol (CYP)
Groupe K : Tottenham (ENG), Anzhi Makhachkala (RUS), Sheriff Tiraspol (MDA), Tromso (NOR)
Groupe L : AZ Alkmaar (NED), PAOK Salonique (GRE), Maccabi Haïfa (ISR), Shakhter Karagandy (KAZ)

Fifa.com (30/08/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Europa League UEFA [2013-2014]

Message par rachid_as le Ven 30 Aoû - 14:39

Lyon - Lacombe : "Encore une équipe espagnole..."



Bernard Lacombe, conseiller du président de Lyon Jean-Michel Aulas, a déclaré vendredi que l'OL tombait "encore" contre "une équipe espagnole", avec le Betis Séville dans son groupe en Europa League, après avoir été éliminé en Ligue des champions par la Real Sociedad.

"On prend encore une équipe espagnole, le Betis Séville, et on sait que le championnat espagnol c'est certainement le meilleur championnat européen avec l'Allemagne, et on a reçu une belle leçon avec la Real Sociedad en Ligue des champions", a commenté Lacombe à Monaco après le tirage.

"Vitoria Guimaraes, je connais moins, mais le foot portugais a un bon niveau et puis il y a les Croates Rijeka qui sont moins connus, mais j'ai joué contre des équipes de foot yougoslave dans la ma carrière et c'est souvent compliqué", a poursuivi l'ancien joueur de Bordeaux et Lyon.

"Quel est l'objectif ? Je viens d'avoir le président au téléphone. Nous avons une équipe très jeune, qui n'a pas une grande expérience, et on s'est rendu compte de la différence de niveau avec la Real Sociedad, il faudra se servir de cette expérience", a-t-il ajouté.

"La Ligue des champions, l'Europa League, c'est un tout autre niveau que le championnat de France, avec d'autres exigences, c'est un autre foot, au niveau de la préparation, l'engagement.. tout est différent. On est déçus d'avoir été éliminés de la Ligue des champions, mais on a beaucoup appris contre la Real Sociedad aussi", a-t-il conclu.

Fifa.com (30/08/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Europa League UEFA [2013-2014]

Message par rachid_as le Ven 30 Aoû - 18:09

Périlleux pour Lyon, piégeux pour Bordeaux



Lyon, qui a hérité d'un groupe I relevé avec le Betis Séville, le Vitoria Guimaraes et Rijeka, s'attend à souffrir en Europa League après le tirage au sort de la phase de groupe, qui a réservé un groupe F à risque pour Bordeaux, avec l'Apoel Nicosie, Francfort et le Maccabi Tel-Aviv.

Cette phase, à laquelle ne participeront pas Saint-Etienne et Nice éliminés sans gloire jeudi lors des barrages, se déroulera du 19 septembre au 12 décembre.

Reversé, comme Bordeaux, dans le premier chapeau en vertu de son fort coefficient UEFA (le 2e plus gros pour la C3 derrière Valence), l'OL, encore traumatisé par ses deux défaites indiscutables contre la Real Sociedad (0-2 à chaque fois) en barrages de la C1, entrevoit avec fébrilité ses retrouvailles avec un représentant espagnol, le Betis du Français Damien Perquis.

"On prend encore une équipe espagnole et on sait que ce championnat est certainement le meilleur championnat européen avec l'Allemagne, et on a reçu une belle leçon" contre les Basques, a commenté Bernard Lacombe, conseiller du président de Lyon Jean-Michel Aulas. Le bilan de l'OL contre les clubs de la Liga n'est cependant pas entièrement négatif: la saison passée Lyon avait battu deux fois l'Athletic Bilbao en phase de groupes de la C3.

Lyon, qui disputera donc sa 2e Europa League d'affilée, devra également manoeuvrer le Vitoria Guimaraes, vainqueur de la Coupe du Portugal. Une opposition intéressante alors que les clubs français sont à la lutte avec leurs homologues portugais qui les ont devancés à la 5e place au classement de l'indice UEFA. Les Croates de Rijeka seront aussi à prendre au sérieux, eux qui ont éliminé Stuttgart en barrages.

Pour Bordeaux, directement qualifié à la faveur de sa victoire en Coupe de France, le sort a été à peine plus clément. Si les Girondins savent plus ou moins à quoi s'attendre avec un adversaire allemand comme l'Eintracht Francfort, qui a fini 6e de la dernière Bundesliga, les confrontations face l'Apoel Nicosie et le Maccabi Tel-Aviv s'apparentent à des voyages en terres inconnues pour l'entraîneur Francis Gillot.

"Les deux voyages en Israël et à Chypre m'ennuient un peu car ce sera très long, a-t-il commenté. Il est compliqué de parler de ces équipes maintenant, je ne connais pas Nicosie et je n'ai pas vu de matches de Tel-Aviv depuis un moment".

Attention aux Chypriotes
Pour mémoire, l'Apoel Nicosie, repêché par la main heureuse d'un tirage au sort de l'UEFA pour remplacer Fenerbahçe définitivement exclu des coupes européennes pour son implication dans une affaire de matches truqués, avait éliminé Lyon en 8e de finale de la C1 (saison 2011-2012).

Outre celui de la qualification, les Bordelais auront pour enjeu de sauver l'honneur des clubs français face aux Chypriotes après l'élimination niçoise en barrage jeudi (1-0, aller 0-2) contre l'Apollon Limassol, et la gifle reçue par Marseille fin 2012 contre l'autre équipe de Limassol, l'AEL (0-3), déjà en C3. Les Girondins, 8e de finaliste de la dernière C3, devront également se rappeler qu'en 2010 le Maccabi avait surpris le Paris SG (4-3) à Tel-Aviv en tour préliminaire aller de l'Europa League (retour 0-2, Paris qualifié).

Parmi les autres groupes à suivre figure surtout le A, avec Valence, rompu aux joutes de la C1, Swansea, le club-surprise du dernier Championnat d'Angleterre entraîné par Michael Laudrup, le Ruban Krasnodar de Djibril Cissé et Saint-Gall qui a sorti le Spartak Moscou en barrages après une victoire 4 à 2 au Loujniki.

Tottenham (gr.K), avec ou sans Bale, a bien été loti avec le club russe d'Anzhi Makhachkala qui a perdu ses principaux joueurs dont Eto'o, les Moldaves du Sheriff Tiraspol et les Norvégiens de Tromso. La Lazio Rome, dans le groupe J, se mesurera notamment au Trabzonspor de Florent Malouda, au Legia Varsovie et à l'Apollon Nicosie.

Les deux premiers de chacun des 12 groupes seront qualifiés pour les 16e de finale où ils seront rejoints par les troisièmes de la Ligue des champions. La finale de la compétition, dont Chelsea est le tenant du titre, est prévue le 14 mai 2014 à Turin.

Fifa.com (30/08/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Europa League UEFA [2013-2014]

Message par rachid_as le Mer 18 Sep - 20:37

Bordeaux s'évade un peu à Francfort



Mal en point en L1, Bordeaux veut profiter de l'Europa League qui débute jeudi (19h00) par un déplacement à l'Eintracht Francfort (Groupe F) pour retrouver de la confiance et le chemin des filets.

Rien de tel qu'une escapade pour oublier... C'est avec cet état d'esprit que les Girondins se présenteront sur la pelouse de la Commerzbank-Arena où s'était disputé le quart de finale France-Brésil lors de la Coupe du monde 2006 (1-0).

Il faudra mettre de côté les débuts plus que poussifs en L1 avec déjà trois défaites au compteur -il est vrai contre Paris, Saint-Etienne et Monaco, et une inquiétante 16e place.

Le groupe de Francis Gillot, mixé pour l'occasion (Lamine Sané, Saivet, Mariano et Nguemo sont absents), tentera de rééditer ses performances de l'an dernier en C3, en repartant sur des bases plus saines.

"Sur le plan mental, le fait de sortir du cadre quotidien peut être une bouffée d'oxygène, même si les deux compétitions sont intimement liées par la dépense d'énergie que cela nous coûtera et l'intensité que nous mettrons dans nos matches", explique le milieu Ludovic Obraniak, en référence au déplacement à Lorient dimanche.

"Francfort sera peut-être un tremplin pour nous, espère le milieu Grégory Sertic, de retour après six semaines d'absence (malléole). La C3 est un échelon supérieur, j'espère que l'envie sera aussi supérieure. Il faut repartir de là-bas au minimum avec un point. On est dans un engrenage où à la fin on ne va plus s'en sortir. Il va falloir se réveiller".

Stopper l'hémorragie
La saison dernière, Bordeaux avait bouclé les poules de C3 avec quatre victoires, un nul et une défaite, à Newcastle (0-3), son adversaire le plus coriace.

Cette saison, l'Eintracht, privé jeudi de Schwegler, Oczipka, Rosenthal et Schröck (Meier est incertain) et actuellement 13e de son championnat, devrait jouer ce rôle dans une poule où figurent l'APOEL Limassol et le Maccabi Tel-Aviv.

"Francfort est un autre type de football, allemand, moderne, avec une équipe qui se projette beaucoup vers l'avant, qui joue l'offensive, note Obraniak. C'est une équipe qui marque beaucoup (7 buts en 5 journées de Bundesliga, NDLR) mais qui encaisse beaucoup aussi (9 buts, NDLR). Il y aura peut-être des coups à jouer".

Il faudra pour cela que l'attaque girondine, qui a du mal à marquer (4 buts en 6 matches, Trophée des Champions compris), se retrouve en Allemagne, avec le retour aux affaires de Jussiê, qui se plait généralement dans cette compétition (6 buts en 11 matches).

Il faudra également que la défense se mette au diapason et "stoppe l'hémorragie, insiste l'international polonais. Il faut que nous cessions de prendre des buts, que l'on retrouve les fondamentaux qui ont fait que l'on a fini dans les meilleures défenses de L1 la saison dernière, que l'on soit de nouveau plus solide".

Fifa.com (18/09/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Europa League UEFA [2013-2014]

Message par rachid_as le Mer 18 Sep - 20:39

Lyon et Bordeaux entrent en campagne



Malmenés en championnat, Lyon (Gr.I) et Bordeaux (Gr.F), les deux seuls représentants français en phase de poules de l'Europa League, débutent jeudi leur campagne européenne par deux déplacements compliqués au Betis Séville et à Francfort.

Après les éliminations sans gloire de Saint-Etienne et de Nice en barrages, Lyonnais et Girondins ont la lourde tâche de rétablir un peu la balance pour la Ligue 1 dans une C3 qui n'a jamais souri aux clubs tricolores ces dernières années. Mais leur début de saison très délicat n'incite pas à l'optimisme alors que le football français, relégué à une peu glorieuse 6e place à l'indice UEFA, aurait besoin d'un beau parcours des siens en Europa League pour refaire son retard sur le Portugal (5e).

Avec quatre défaites, un nul et un petit but inscrit sur ses 5 derniers matches, toutes compétitions confondues, l'OL, éjecté sans ménagement de la Ligue des champions dès les barrages, est déjà dans le dur et paye au prix fort la cure d'austérité imposée par le président Jean-Michel Aulas.

La sortie du placard de Bafétimbi Gomis n'a même pas eu le don de réveiller les Lyonnais, incapables de battre Rennes à Gerland (0-0), dimanche en championnat. Le retour en grâce de l'attaquant international devrait toutefois, sur le long terme, stimuler le secteur offensif d'une équipe trop inexpérimentée et obligée de s'appuyer sur des jeunes en raison de ses difficultés financières.

Rémi Garde, privé de Milan Bisevac en défense, aura en tout cas besoin d'un Gomis compétitif dès jeudi pour titiller des Sévillans qui viennent de frapper un grand coup en dominant Valence (3-1), dimanche en Liga, grâce notamment à la copie parfaite rendue par leur meneur de jeu Salva Sevilla (deux buts, une passe décisive).

Urgence pour Bordeaux
Bordeaux est encore plus mal en point que Lyon. 16e de Ligue 1 après la sévère défaite essuyée à domicile contre le champion de France parisien (2-0, vendredi), le club pourrait négliger le voyage en Allemagne en mettant quelques cadres au repos (Sané, Saivet, Mariano, Nguemo) dans la perspective de la rencontre prévue dimanche à Lorient, devenue soudainement capitale, un revers pouvant le précipiter dans la zone de relégation.

Dans les autres matches, le Valence d'Adil Rami et de Jérémy Mathieu n'a théoriquement pas grand-chose à craindre de Swansea (gr.A). Le FC Séville, autre pensionnaire de Liga, commence également en douceur la C3 à Estoril (gr.H) et peut compter sur l'appétit retrouvé de Kevin Gameiro (2 buts en 4 journées de championnat) après une saison frustrante passée sur le banc de touche à Paris.

La Fiorentina accueille de son côté les Portugais de Paços de Ferreira sans sa recrue-phare Mario Gomez (gr.E). L'attaquant allemand s'est blessé à un genou ce week-end et sera indisponible six à sept semaines.

Enfin, Tottenham, qui n'a pas eu trop de mal à tourner la page Gareth Bale (3e en Angleterre), ne devrait pas vraiment souffrir face aux Norvégiens de Tromso (gr.K).

Fifa.com (18/09/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Europa League UEFA [2013-2014]

Message par rachid_as le Mer 18 Sep - 20:42

Lyon se contenterait d'un nul face au Betis



Lyon se contenterait d'un résultat nul, jeudi à Séville à l'occasion de son entrée en Europa league face au Betis alors que son objectif global dans la compétition sera de sortir du groupe I.

"Il faut sortir de la poule mais elle est redoutable. Un nul à Séville nous irait bien", a notamment reconnu le président de l'OL, Jean-Michel Aulas, dans un entretien publié mercredi par le quotidien Le Progrès et dans lequel il a toutefois mis la pression.

Le club rhodanien, en difficulté sportive, entend s'accrocher à son statut européen en attendant d'entrer, en 2015, dans son nouveau stade de 58.000 places.

"Nous avons la 3e ou 4e masse salariale en Ligue 1 mais aussi le 3e ou 4e budget. C'est pourquoi je demande que nous n'ayons pas d'objectifs différents de ce que nous valons économiquement", a-t-il insisté, écartant "toute inquiétude pour la suite".

Dimanche, après le résultat nul concédé à domicile devant Rennes (0-0), l'entraîneur Rémi Garde, que JMA décrit comme "brillant mais parfois trop gentil", avait demandé aux médias "d'arrêter de faire croire que des joueurs avec dix matches de CFA (4e div.) allaient faire rêver tout le monde".

La tâche s'annonce ardue
"Il faut arrêter de penser que l'on est plus beau que ce que l'on est, nous à l'intérieur du groupe et vous (médias, public) à l'extérieur. Il faut rester réaliste, ne pas rêver mais il n'y a pas de doute. Nous tenterons de faire la meilleure saison possible", avait souligné le technicien.

Lyon, qui reste sur cinq matches sans victoire toutes compétitions confondues (4 défaites, 1 but marqué, 7 encaissés) est actuellement 8e en Ligue 1 avec 7 points en 5 journées.

La tâche s'annonce donc effectivement ardue pour l'OL dans cette poule I, hormis peut-être contre les Croates de Rijeka. Outre le Betis, l'un des clubs espagnols les plus populaires qui retrouve l'Europe après sept ans d'absence, l'équipe portugaise de Vitoria Guimaraes est aussi candidate pour la qualification en 16e de finale.

Les représentants de l'Espagne et du Portugal sont traditionnellement performants en C3 à l'inverse des Français.

Alors que l'OL sera privé des défenseurs Milan Bisevac et Miguel Lopes, un ancien du Betis, et du milieu Yoann Gourcuff, notamment, Garde devrait ménager certains joueurs en vue des matches de championnat dimanche à Gerland contre Nantes et mercredi à Ajaccio. Mais l'effectif lyonnais est plutôt étriqué en joueurs expérimentés ou de qualité.

Au Betis, 12e de la Liga après son succès sur Valence (3-1) dimanche, l'entraîneur José Mel devrait aussi modifier son onze de départ dont les buts sont gardés par le Danois Stephan Andersen, arrivé cet été d'Evian/Thonon.

Il y a rejoint l'arrière central brésilien Paulao, passé par Saint-Etienne (2011) comme le défenseur franco-polonais Damien Perquis, rétabli d'une blessure et qui pourrait rentrer.

Fifa.com (18/09/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Europa League UEFA [2013-2014]

Message par rachid_as le Jeu 19 Sep - 21:43

Bordeaux passe à côté



Déjà malmené en championnat (16e), Bordeaux a manqué son entrée sur la scène européenne, dominé sur la pelouse de l'Eintracht Francfort (3-0), jeudi, lors de la première journée du groupe F de l'Europa League.

Menés 3-0 dès la 52e minute, les Girondins ont du lutter à dix durant la dernière demi-heure de jeu après l'expulsion d'Orban pour une faute à l'entrée de la surface de réparation allemande. Avec le match nul entre le Maccabi Tel Aviv et l'Apoel Nicosie (0-0), le vainqueur de la Coupe de France se retrouve dernier du groupe et cherchera à se rebondir en championnat avec le déplacement dimanche à Lorient.

Pour la première sortie européenne, Francis Gilot avait décidé de laisser des cadres au repos (Sané, Saivet, Mariano...), Obrianiak et Diabaté débutant sur le banc, face à une équipe allemande elle-même privée de plusieurs éléments mais pouvant compter sur le stratège suisse Barnetta, le buteur tchèque Kadlec et la jeune étoile Rode.

Impuissance
Pas vraiment remis de la défaite contre le PSG, les Girondins ont manqué leur entrée sur la pelouse où la France avait battu le Brésil en quarts de finale du Mondial-2006. Un dégagement de la tête manqué par Bréchet et l'international tchèque Kadlec en profitait pour ouvrir la marque (4e), son 4e but en 4 matches sous ses nouvelles couleurs. Un malheur ne venant jamais seul, Barnetta servait Russ abandonné par Poko et c'était le 2-0 après seulement 16 minutes de jeu!

Plombé par cette entame de match catastrophique, Bordeaux a essayé de réagir mais a manqué de réalisme. L'équipe de Gilot était même sauvée du KO, sauvée par Cédric Carasso qui remportait son duel avec le Japonais Takashi Inui (45e).

De retour avec des velléités offensives (tête de Henrique, 48), les Girondins se faisaient surprendre sur un coup-franc face au but: Djakpa enroulait parfaitement sa frappe pour laisser Carrasso pantois (3-0, 52). Les entrées de Poudjé et Ben Khalfallah ne changeaient rien à la physionomie de la rencontre.

Fifa.com (19/09/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Europa League UEFA [2013-2014]

Message par rachid_as le Jeu 19 Sep - 22:44

Service minimum pour Lyon



Lyon a fait le service minimum jeudi sur la pelouse du Betis Séville en obtenant un nul poussif (0-0) pour la première journée du groupe I de l'Europa League, enchaînant un sixième match sans victoire toutes compétitions confondues.

Sauvés plusieurs fois par leur gardien Anthony Lopes au fil d'un match très pauvre techniquement, les Gones se contentent d'un petit point avant de recevoir début octobre les Portugais du Vitoria Guimaraes, vainqueurs jeudi des Croates de Rijeka (4-0).

L'Olympique Lyonnais, qui avait annoncé avant la rencontre qu'il se réjouirait volontiers d'un nul au stade Benito Villamarin, a bien eu quelques occasions mais s'est montré trop maladroit. Une reprise de volée trop écrasée d'Alexandre Lacazette (8e) ou un but refusé à Bafétimbi Gomis pour hors-jeu (35e) n'ont pas permis de faire la différence, ni même un retourné acrobatique de Jimmy Briand (24e), l'un des bannis de l'été à Lyon, de retour comme titulaire.

L'OL a pourtant eu l'occasion la plus nette du match: sur un coup franc de Clément Grenier, Samuel Umtiti s'est jeté pour reprendre le ballon mais sa tête, pas assez appuyée, a été dégagée par l'ancien Sochalien Damien Perquis (53e).

Peu aidés par l'état du terrain, les Gones se sont davantage signalés par leurs fautes (cartons jaunes pour Mouhamadou Dabo, Maxime Gonalons et Grenier) que par la fluidité de leur jeu. Le Betis, guère plus brillant, a eu aussi quelques opportunités: les Andalous auraient pu ouvrir le score juste avant le repos si le Congolais Cédrick n'avait pas butté sur Anthony Lopes, oubliant son équipier Nosa Igiebor sur sa droite (45e+1).

Le même Nosa, bien lancé dans la surface lyonnaise, a expédié un petit ballon piqué sur le poteau de Lopes (71e), qui a ensuite stoppé une nouvelle tentative de Cédrick (86e), et les deux clubs se sont quittés dos à dos.

Fifa.com (19/09/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Europa League UEFA [2013-2014]

Message par rachid_as le Jeu 19 Sep - 22:45

Defoe met Tottenham sur orbite



Un rapide doublé du joker du moment Germaine Defoe (3-0) a mis Tottenham sur la bonne voie jeudi contre le club norvégien de Tromso pour son entrée en matière dans le groupe K de l'Europa League.

Tiré du placard dans lequel il est régulièrement enfermé en championnat pour laisser de la place aux recrues Soldado, Paulinho ou Eriksen, Defoe n'a pas laissé passer l'occasion d'amener Villas-Boas à réviser ses choix. Avec les barrages, l'international anglais en est déjà à quatre buts inscrits et les Spurs à huit matches européens d'affilée à White Hart Lane sans défaite.

Alors que Tottenham jouait ensuite à la baballe, Eriksen, entré en jeu, a lui inscrit son premier but d'une frappe splendide (3-0; 86). Avec déjà six victoires pour une seule défaite cette saison, le jeu de Tottenham, malgré la valse des changements proposés par "AVB", est déjà bien en place.

Pour ses premiers pas, l'ex-Romain Lamela s'est bien senti et c'est même lui qui a offert le premier but (21). Le deuxième (29), grâce à une passe précise de Holtby au coeur de la défense de Tromso, a permis de jauger la naïveté de la 13e équipe norvégienne, qualifié au rattrapage après la disqualification de Besiktas qui l'avait sorti à la régulière en barrages (2-1 et 0-2).

Avant d'aller à Cardiff pour le début des cadences infernales, il est juste regrettable que Rose, Dembele et Kaboul soient sortis sur blessure. En fonction de l'état de la cheville du deuxième, Tottenham pourrait même avoir perdu quelque temps un titulaire du début de saison.

Fifa.com (19/09/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Europa League UEFA [2013-2014]

Message par rachid_as le Jeu 19 Sep - 22:46

Swansea et Genk marquent les esprits



Swansea, force montante du Championnat d'Angleterre a réussi des débuts tonitruants en Europa League, en s'imposant 3 à 0 à Valence, jeudi lors d'une 1re journée de phase de groupes qui a également vu Tottenham, la Fiorentina, la Lazio et le FC Séville s'imposer, et Genk réaliser un numéro au Dinamo KIev.

La séduisante équipe de Swansea entraînée par Michael Laudrup, qualifiée grâce à sa victoire en Coupe de la Ligue anglaise, a pris avec autorité la tête du groupe A, en infligeant une leçon de réalisme à des Valenciens déjà mal en points en Championnat d'Espagne (16e).

Les Andalous ont perdu le contrôle du match très tôt, consécutivement à l'exclusion de Rami, coupable d'une faute en position de dernier défenseur (10e). Quatre minutes plus tard, c'est Bony qui a concrétisé en but la supériorité numérique des siens, avant que Michu, un des six Espagnols de l'équipe galloise, et De Guzman n'alourdissent l'addition autour de l'heure de jeu.

Autre club britannique, qui se pose lui parmi les favoris de la compétition, Tottenham a également réussi son entame en battant à White Hart Lane le club norvégien de Tromso (3-0). Defoe a inscrit deux buts pour les "Spurs", qui prennent la tête du groupe K, dont l'outsider russe Anzhi Makhachkala a été tenu en échec chez les Moldaves du Sheriff Tiraspol (0-0).

Bordeaux pas dans le coup
Dans le groupe E, la Fiorentina a elle réussi son entame de campagne européenne, en disposant aisément des Portugais de Paços de Ferreira (3-0), tandis que la Lazio Rome s'est également imposée (1-0) face au Legia Varsovie dans le groupe J.

Dans le groupe B, la hiérarchie présumée a été bouleversée, avec la défaite du PSV Eindhoven sur sa pelouse, battu par le club bulgare de Ludogorets (2-0). Tout aussi surprenant le revers à domicile du Dynamo Kiev sur sa pelouse face aux Belges de Genk (1-0) dans le groupe G.

Du côté des clubs allemands en lice, Francfort a infligé un cinglant 3-0 à des Bordelais hors sujet pour prendre la tête du groupe F, tandis que Fribourg a laissé Liberec revenir à 2-2 après avoir mené 2-0. Du coup dans le groupe H, c'est le FC Séville qui a pris les commandes, fort de sa victoire à Estoril (2-1).

L'autre club de Séville, le Betis a lui été tenu en échec par Lyon (0-0) dans le choc du groupe I.

Fifa.com (19/09/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 39

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Europa League UEFA [2013-2014]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 16 Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum