Ballon d'Or de la FIFA 2013

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Mar 3 Sep - 17:47

Ribéry croit en ses chances



Le milieu offensif de l'équipe de France Franck Ribéry, sacré meilleur joueur de la saison en Europe par l'UEFA, a déclaré mardi croire en ses chances de remporter le Ballon d'Or.

"Bien sûr que j'y crois", a indiqué le joueur du Bayern Munich, interrogé à propos de la possibilité de le voir soulever la plus prestigieuse des distinctions individuelles.

"L'année dernière j'ai fait ce qu'il fallait sur le terrain et en dehors, j'étais très pro, je me suis éclaté avec mon équipe, pris beaucoup de plaisir, je suis en pleine confiance. La Supercoupe d'Europe (gagnée vendredi, ndlr) a fait aussi beaucoup de bien au club", a-t-il ajouté.

Ribéry a également expliqué que l'Argentin Lionel Messi, nominé pour le trophée UEFA et présent lors de de la remise du prix vendredi à Monaco, "était très content et heureux pour moi".

"On a un peu discuté, mais le sourire était là avec une bonne poignée de mains aussi", a-t-il affirmé.

Fifa.com (03/09/2013)


Dernière édition par rachid_as le Mar 28 Oct - 16:36, édité 1 fois

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Ven 13 Sep - 19:28

Messi lance l'élection du FIFA/FIFPro World XI



Pour Lionel Messi, c'est devenu une habitude : en tant que vainqueur du dernier FIFA Ballon d'Or, et comme le veut la tradition, la star de l'Argentine et du FC Barcelone est officiellement chargée de lancer le vote pour le FIFA/FIFPro XI, qui consiste ni plus ni moins, pour les footballeurs professionnels, à choisir le onze-type de la saison écoulée.

"À vrai dire, je suis heureux d'être le premier à voter une fois encore", a commenté la Pulga le jeudi 12 septembre après avoir déposé son bulletin. "Je suis fier que les votants soient mes collègues. Ça rend ce vote très spécial. Un footballeur sait exactement pourquoi un autre footballeur est bon et le fait d'être inclus dans cette équipe-type est une récompense qui compte beaucoup pour moi", a ajouté Lio, avant de laisser la place à ses coéquipiers blaugrana pour qu'ils déposent eux aussi leurs petits papiers dans l'urne.

La FIFA et la Fédération Internationale des Footballeurs Professionnels (FIFPro) organisent ce scrutin de façon conjointe depuis maintenant cinq ans. Comme toujours, le onze-type sera annoncé lors du prochain Gala FIFA Ballon d'Or, qui se tiendra le 13 janvier 2014 à Zurich, en Suisse.

L'équipe-type 2012 présentait la particularité de réunir 11 joueurs évoluant dans le championnat d'Espagne : Iker Casillas (gardien) ; Sergio Ramos, Gerard Piqué, Daniel Alves et Marcelo (défenseurs) ; Xabi Alonso, Xavi et Andrés Iniesta (milieux de terrain) ; Lionel Messi, Cristiano Ronaldo et Radamel Falcao (attaquants).

Messi, quadruple FIFA Ballon d'Or, et le Portugais Cristiano Ronaldo détiennent ensemble le record avec six apparitions chacun dans le onze-type et au vu de la saison qu'ils viennent de réaliser, il ne serait pas étonnant de les voir figurer une septième fois dans l'équipe de l'année. FIFPro a déjà envoyé 50 000 bulletins pour un vote organisé dans 68 pays et quatre continents (Afrique, Amérique, Asie et Europe).

En ce qui concerne le scrutin, il y a des bonnes nouvelles pour les membres du Club FIFA.com, qui une nouvelle fois vont pouvoir participer au Predictor du FIFA/FIFPro World XI, auquel un très grand nombre de personnes avaient pris part l'an passé. Les détails du jeu vous seront communiqués dans les mois à venir, tout comme le prix tant convoité. En 2012, le gagnant avait reçu un maillot dédicacé par l'un des joueurs du Word XI.

FIFPro organise le World XI depuis 2005. En 2009, le prix a été remis pour la première fois en collaboration avec la FIFA sous le nom "FIFA FIFPro World XI" à l'occasion du Gala du Joueur Mondial de la FIFA, aujourd'hui appelé "Gala FIFA Ballon d'Or".

Fifa.com (13/09/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Lun 23 Sep - 14:41

Platini : "Ribéry candidat sérieux au Ballon d'Or"



Michel Platini, président de l'UEFA, a estimé vendredi que Franck Ribéry "est un candidat sérieux" au Ballon d'Or qui sera décerné en janvier.

"Ribéry, c'est un candidat sérieux pour le Ballon d'Or. Il a été désigné en août meilleur joueur UEFA par 54 journalistes européens, mais le vote du Ballon d'Or est différent", a expliqué l'ancien capitaine des Bleus à l'issue d'un comité exécutif de l'UEFA à Dubrovnik.

"Il y a deux ans, Iniesta avait été élu meilleur joueur UEFA mais c'est Messi qui avait eu le Ballon d'Or. Certes Ribéry a marqué deux buts contre la Biélorussie avec la France, mais Messi et Ronaldo viennent de marquer trois buts chacun en Ligue des champions cette semaine. Alors on verra comment ça se passera pour le Ballon d'Or", a-t-il conclu.

Fifa.com (20/09/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Lun 14 Oct - 18:39

Le FIFA Ballon d’Or 2013 en 13 infos



De Stanley Matthews en 1956 à Lionel Messi en 2012 le titre de meilleur joueur mondial est attribué depuis plus de cinq décennies. Une longue histoire marquée par des figures incontournables, des chiffres passionnants, des histoires et des anecdotes originales. A quelques semaines de la désignation du FIFA Ballon d’Or 2013, FIFA.com vous livre 13 infos sur la longue vie du trophée individuel le plus convoité de la planète football.

1) Une spécialité française
Tout comme la FIFA, crée en 1904, ou la Coupe du Monde de la FIFA, en 1928, ainsi que le trophée Jules Rimet, destiné au premier vainqueur du tournoi, le Ballon d’Or a vu le jour en France. C’est le magazine France Football qui a instauré la récompense attribuée au meilleur joueur européen, appelée Ballon d’Or France Football. Mais le berceau du football se situant de l’autre côté de la Manche, le premier lauréat a été l’Anglais Sir Stanley Matthews, en 1956.

2) Vision élargie
A sa création, le trophée récompensait uniquement le meilleur joueur européen évoluant dans un championnat européen. Un premier changement intervient en 1995 : les candidats doivent évoluer en Europe, sans nécessairement en être originaire. A partir de 2007, le Ballon d’Or est attribué au meilleur joueur sans aucune restriction géographique, critère maintenu en 2010 quand le Ballon d’Or France Football fusionne avec le titre de Joueur Mondial de la FIFA, créé en 1991. Trop tard pour les Pelé, Garrincha, Diego Maradona et autres Zico ou Téofilo Cubillas qui auraient peut-être eu leur mot à dire…

3) L’Amérique du Sud rattrape son retard
Les modalités d’attribution ayant longtemps privé les génies non européens de récompense, il faut attendre le sacre du Brésilien Romario en 1994 pour voir le premier Sud-Américain couronné par le titre de Joueur Mondial de la FIFA, et de son compatriote Ronaldo en 1997 pour le Ballon d’Or. En réalité, ils ont été devancés par deux Argentins, puisque l’Espagnol Alfredo Di Stefano, lauréat en 1957 et 1959, et l’Italien Omar Sivori, couronné en 1961, avaient la double nationalité, mais sont nés sur le sol argentin. Et comme pour combler ce retard de l’histoire, les quatre derniers trophées sont également tombés entre les mains d’un Argentin, en l’occurrence Lionel Messi.

4) L’exception libérienne
Reste que le FIFA Ballon d’Or est depuis toujours la chasse gardée de l’Europe et de l’Amérique du Sud, qui ont  conquis tous les titres, à une exception près. En 1995, George Weah a reçu les deux distinctions, Ballon d’Or et Joueur Mondial de la FIFA, pour permettre au Liberia et à l’Afrique de prendre place dans le gotha mondial.

5) Le premier et l’aîné
Le premier Ballon d’Or de l’histoire est l’Anglais Sir Stanley Matthews, véritable légende anglaise. Son immense talent est inversement proportionnel à son maigre palmarès. S’il n’a gagné en tout et pour tout qu’une Coupe d'Angleterre en 1953 avec Blackpool, l’ailier a gagné le surnom de Wizard of the dribble (Sorcier du dribble) et une renommée qui persiste encore aujourd’hui, grâce à son talent, son comportement exemplaire, et une hygiène de vie irréprochable. Il a d’ailleurs évolué au plus haut niveau jusqu'à 50 ans et a reçu le Ballon d'Or à 41 ans.

6) La jeunesse au pouvoir

A l’autre bout de la pyramide des âges, le plus jeune lauréat est le Brésilien Ronaldo, sacré à 21 ans en 1997 pour les deux récompenses, juste devant l’Anglais Michael Owen, plus âgé de quelques mois lorsqu’il a reçu le Ballon d’Or en 2001. Le dernier Ballon d’Or, Lionel Messi, était aussi - avec Ronaldo en 1996 - le plus jeune joueur présent sur un podium à 20 ans en 2007. La Pulga est depuis devenu le plus jeune double vainqueur, à 23 ans en 2010, le plus jeune triple vainqueur, à 24 ans en 2011, et le plus jeune quadruple vainqueur, à 25 ans en 2012. Mais l’attaquant du FC Barcelone est également le plus vieux dans cette dernière catégorie ! Forcément, il est le premier et seul joueur de l’histoire à avoir décroché quatre fois le trophée…

7) Multirécidivistes
Avant que Messi n’établisse ce record en 2012, trois autres joueurs avaient décrochés trois Ballons d’Or. Le Néerlandais Johan Cruyff a été le premier en 1971, 1973 et 1974, son compatriote Marco van Basten l’a imité en 1988, 1989 et 1992, et le Français Michel Platini s’est intercalé entre les deux, en réussissant la prouesse d’en décrocher trois consécutivement, entre 1983 et 1985. Ils sont deux de plus à avoir vu double, en l’occurrence Di Stéfano (1957, 1959), Franz Beckenbauer (1972, 1976), Kevin Keegan (1978, 1979), Karl-Heinz Rummenigge (1980, 1981), et Ronaldo (1997, 2002). Quant au prix du Joueur Mondial de la FIFA, Zinedine Zidane et Ronaldo sont les seuls à avoir remporté trois trophées, en  1998, 2000 et 2003 pour le Français - par ailleurs Ballon d’Or en 1998 -, et en 1996, 1997 et 2002 pour le Brésilien.

Cool Tout pour l’attaque, ou presque
Sur les 57 Ballons d’Or distribués depuis la création du prix, 52 l’ont été à des attaquants ou des milieux de terrain offensifs. Seules cinq récompenses ont échappé aux joueurs portés vers l’attaque. Quatre sont revenues à des défenseurs, dont deux pour le seul Beckenbauer. Le Kaiser a ouvert la voie à Matthias Sammer (1996) et Fabio Cannavaro (2006). Si Lothar Matthäus a terminé sa carrière en défense centrale, il a été distingué en 1980 à l’époque où il évoluait en meneur de jeu. Une seule récompense suprême est revenue à un gardien de but, le Soviétique Lev Yashin. L’Araignée noire est devenu en 1963 le premier joueur non-offensif sacré et reste à ce jour le seul gardien récompensé. Les Italiens Dino Zoff et Gianluigi Buffon ont fini sur la deuxième marche en 1973 et 2006 respectivement, tandis que le Tchécoslovaque Ivo Viktor est monté sur la troisième en 1976, tout comme l’Allemand Oliver Kahn en 2001 et 2002. Depuis la fusion du Ballon d’Or et du Joueur Mondial de la FIFA, seul Cannavaro a brisé l’hégémonie des joueurs offensifs.

9) Récompense mondiale
Avec une distinction longtemps réservée aux joueurs européens évoluant en Europe, c’est sans surprise que le palmarès est dominé par le Vieux Continent. Les pays les plus récompensés sont les Pays-Bas et l’Allemagne, avec sept Ballons d’Or chacun, partagés entre trois joueurs pour les Oranjes (Cruyff, Van Basten, Ruud Gullit) et  cinq pour la Mannschaft (Gerd Müller, Beckenbauer, Rummenigge, Matthäus, Sammer). Suivent la France (6, dont trois pour Platini), l’Italie, le Brésil et l’Angleterre (5), l’Argentine et ses quatre trophées pour le seul Messi, l’URSS, le Portugal et l’Espagne (3), la Tchécoslovaquie (2), et l’Ukraine, le Liberia, l’Irlande du Nord, la Hongrie, l’Écosse, le Danemark et la Bulgarie, avec chacun un sacre. Si l’on s’arrête au prix du Joueur mondial de la FIFA, créé en 1991, le Brésil domine le classement avec huit titres, devant les trois sacres français, tous pour Zidane, les deux couronnes portugaises et italiennes. Enfin, le FIFA Ballon d’Or dans sa forme actuelle n’a pour l’instant sacré qu’une seule nation, l’Argentine représentée par Messi en 2010, 2011 et 2012.

10) Bienvenue au club
Depuis la première remise du Ballon d’Or en 1956, plusieurs clubs ont vécu  des cycles de domination sur le football mondial. Le dernier en date a vu le FC Barcelone et ses joueurs mettre la main sur tous les trophées de la planète football, y compris le Ballon d’Or. Le club catalan a vu dix fois l’un de ses joueurs récompensés et devance au palmarès la Juventus et l’AC Milan (Cool, le Real Madrid (6), le Bayern Munich (5),  Manchester United (4), l’Inter Milan, le Dynamo Kiev et le Hambourg SV (2). Si l’on élargit aux présences sur le podium, le Barça domine encore avec 27, devant le rival madrilène (21), le Milan (17), la Juve (16) et l’Inter (11). Mieux encore, sur le palmarès du FIFA Ballon d’or sous sa forme actuelle, les deux géants clubs espagnols ont trusté tous les podiums : 3 victoires, une seconde place et trois troisièmes pour les Blaugranas, et deux deuxièmes places pour les Merengues.

11) Terrains conquis
Logiquement, dans les championnats les mieux représentés, la Serie A et La Liga sont en tête avec respectivement 18 Ballons d’Or et 48 podiums pour la ligue italienne, et 16 trophées et 49 podiums pour l’espagnole. A noter que Jean-Pierre Papin a été le seul joueur sacré en évoluant en France en 1991, Florian Albert en Hongrie en 1967, Josef Masopust en Tchécoslovaquie en 1962, et Cruyff en évoluant aux Pays-Bas en 1971, ses deux autres titres ayant été conquis sous le maillot du FC Barcelone.

12) Cumul des mandats
Le récipiendaire du Ballon d’Or et le Joueur Mondial de la FIFA ont quelque peu différé dans les premières années. Matthäus avait été récompensé par la FIFA en 1991, alors que Papin l’avait été par France Football, tout comme Romario et Hristo Stoichkov en 1994, Ronaldo et Sammer en 1996, Zidane et Luis Figo en 2000, Owen et Figo en 2001, Zidane et Pavel Nedved en 2003, Ronaldinho et Andriy Shevchenko en 2004. Les autres années, les mêmes joueurs ont été récompensés. Mieux, depuis 2005 et jusqu'à la fusion de 2010, le même joueur a reçu les deux récompenses : Ronaldinho (2005), Cannavaro (2006), Kaka (2007), Cristiano Ronaldo (2008) et Messi (2009).

13) Le monde à leurs pieds
Sur les 43 joueurs qui ont reçu le Ballon d’Or, seuls 11 ont également réussi à remporter la Coupe du Monde de la FIFA™ : Bobby Charlton (1966), Gerd Müller (1974), Franz Beckenbauer (1974), Paolo Rossi (1982), Lothar Matthäus (1990), Zinedine Zidane (1998), Rivaldo (2002), Ronaldo (1994, 2002), Ronaldinho (2002), Fabio Cannavaro (2006) et Kaka (2002). C’est peut-être ce qui fait dire à Lionel Messi quelques mois avant le verdict de l’édition 2013 : "Entre un cinquième Ballon d'Or et la Coupe du Monde avec l'Argentine, je veux remporter le mondial sans hésiter !" Mais il n’est écrit nulle part qu’il est interdit de gagner les deux…

Fifa.com (14/10/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Lun 14 Oct - 18:40

Les 13 bons mots du FIFA Ballon d'Or



Au début de chaque année, tous les regards se tournent vers Zurich, où a lieu le Gala FIFA Ballon d'Or. Cette soirée de prestige est l'occasion de récompenser les meilleurs footballeurs des 12 derniers mois. Le prochain rendez-vous est fixé au 13 janvier 2014, où l'on découvrira qui succèdera à Lionel Messi et Abby Wambach, couronnés l'année dernière.

À l'approche du Gala FIFA Ballon d'Or 2013, FIFA.com réuni 13 déclarations marquantes, qui ont rythmé les 13 dernières années.

"Je pense que j'ai eu beaucoup de chance cette année avec ces prix car les attaquants ont peut-être été un peu en dedans (rires). Il y a déjà eu des défenseurs dans les listes de nominés, mais les attaquants avaient été très forts et décisifs. Ils avaient marqué beaucoup de buts. Peut-être que cette année, les attaquants n'ont pas eu un aussi bon rendement. Du coup, c'est moi qui ai été récompensé." - Fabio Cannavaro, Joueur Mondial de la FIFA 2006, évoque le manque de reconnaissance dont souffrent parfois les défenseurs 

"Le kimono fait partie de la culture japonaise. Pour nous, cet habit est synonyme de pureté et en plus, il me permet d'être élégante pour cette grande occasion. C'était une façon de représenter mon pays avec fierté et en plus, ça m'oblige à me tenir droite !" - Homare Sawa, Joueuse Mondiale de la FIFA 2011, s'explique sur sa tenue vestimentaire

"Personne n'aurait pu imaginer que les Sud-Africains éprouveraient une telle fierté. Cela m'a rappelé l'année où Nelson Mandela a été libéré de prison ou celle où nous avons remporté la Coupe du Monde de rugby. Ce genre de choses n'a pas de prix. Les Sud-Africains de toutes les ethnies ont pu marcher la tête haute et brandir fièrement le drapeau national. Nous avons même offert au monde la vuvuzela !"  - Desmond Tutu, ancien évêque anglican et Prix Nobel de la Paix, Prix du Président de la FIFA 2010, revient sur l'importance de la Coupe du Monde pour le peuple sud-africain

"Sans les joueurs, je ne suis rien. Une équipe parfaite, ce n’est pas seulement un entraîneur qui transforme ses joueurs. C’est un groupe où les joueurs aident l’entraîneur à devenir un homme meilleur." - José Mourinho, Entraîneur de l'Année pour le Football Masculin 2010, se confie sur ses relations très fortes avec ses joueurs de l'époque, à l'Inter Milan

"C'est une grande joie, j'espère pouvoir y être. Je ne sais pas si j'y serai car je ne serai plus tout jeune, mais j'ai cette volonté. En tout cas, cela va constituer un tournant très important pour le Brésil en termes de développement. Et pour les Brésiliens, ça va être un grand rendez-vous. Le Brésil a déjà connu une Coupe du Monde. Cette fois, ce sera une grande Coupe du Monde." - Kaká, Joueur Mondial de la FIFA 2007, se projetait dans l'avenir et envisageait avec enthousiasme la prochaine Coupe du Monde.

"C'est ce qui me procure le plus de plaisir au monde. J'aime marquer des buts. Peu importe qu'il s'agisse de pousser le ballon au fond des filets, d'une frappe de loin ou d'une reprise après avoir dribblé plusieurs défenseurs." - Ronaldo, Joueur Mondial de la FIFA 2002, ne vit que pour le but

"Je suis incapable de chanter ou de peindre mais j'ai toujours été une assez bonne athlète. Je m'exprimais par le sport. J'ai rencontré des personnes incroyables, j'ai vu des endroits surprenants. Je n'échangerais ces expériences pour rien au monde." - Mia Hamm, Joueuse Mondiale de la FIFA 2002, fait partager son bonheur de sportive de haut niveau

"Je rêvais de jouer en première division mais je n'aurais jamais imaginé que je serais amené à vivre tout ça." - Lionel Messi, FIFA Ballon d’Or 2011, avoue que sa carrière a largement dépassé ses propres espérances

"Je suis toujours aussi ambitieux. Je veux continuer à progresser, même si je sais que cela ne sera pas facile. J'en veux toujours plus." - Cristiano Ronaldo , Joueur Mondial de la FIFA 2008, toujours motivé, toujours ambitieux

"Ça représente beaucoup de choses, surtout pour nous, car pour les femmes, c'est plus difficile. Les hommes gagnent beaucoup d'argent, ils ont l'embarras du choix en matière de clubs. Nous travaillons beaucoup, mais nous ne sommes jamais sûres de ce que nous réserve l'année suivante, s'il y aura un club, ou même une compétition. C'est donc un honneur et une fierté. Ce trophée, ce n'est pas seulement le mien, je le dédie à tout le football féminin." - Marta, Joueuse Mondiale de la FIFA 2010, réagit à son cinquième sacre consécutif

"C'est naturellement un grand bonheur, mais ce n'est pas pour cela que l'on devient footballeur ou entraîneur. C'est avant tout par amour du jeu, pour essayer de développer une philosophie avec un certain nombre de joueurs." - Pep Guardiola, Entraîneur de l'Année pour le Football Masculin 2011, onfie le secret de sa réussite sur le banc de touche

"Avec l'âge et les années, on reçoit ce genre de récompenses avec plus de responsabilité." - Vicente del Bosque, Entraîneur de l'Année pour le Football Masculin 2012, considère son nouveau titre avec sagesse

"Tout est une question de respect, de discipline et de fair-play. Il est facile de fêter une victoire, il est beaucoup plus difficile de rester digne dans la défaite. C'est en cela que certaines de ces soi-disant stars diffèrent des véritables champions que nous sommes venus honorer ce soir." - Joseph S. Blatter, Président de la FIFA, donne le ton du Gala FIFA Ballon d’Or 2012

Fifa.com (14/10/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par siberian84 le Ven 18 Oct - 15:18

Le Ballon d'or est un prix individuel récompensant le meilleur joueur du monde et donc logiquement c'est Messi qui doit l'avoir n'en déplaise aux Français.

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Ven 18 Oct - 15:21

Je pense que Ribery a une chance de le décrocher aussi, il a fait une saison exceptionnelle avec le Bayern.

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par siberian84 le Ven 18 Oct - 15:42

rachid_as a écrit:Je pense que Ribery a une chance de le décrocher aussi, il a fait une saison exceptionnelle avec le Bayern.
C'est un titre individuel pas collectif comme celui de l'UEFA qui lui a été décerné !

siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Ven 18 Oct - 20:27

siberian84 a écrit:
rachid_as a écrit:Je pense que Ribery a une chance de le décrocher aussi, il a fait une saison exceptionnelle avec le Bayern.
C'est un titre individuel pas collectif comme celui de l'UEFA qui lui a été décerné !
Rebiry aussi était décisif lors de plusieurs matchs. Ce n'est pas un buteur mais son empreinte est présente dans un match

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Ven 25 Oct - 17:43

Annonce des listes des pré-sélectionnés pour le football féminin



Qui sera élue Joueuse Mondiale de la FIFA 2013 et qui sera le prochain Entraîneur de l’Année FIFA pour le football féminin ?

La FIFA et France Football ont annoncé ce 24 octobre les noms des joueuses et des entraîneurs pré-sélectionnés pour ces distinctions (voir ci-après). Les choix définitifs reviendront, comme à l’accoutumée, aux capitaines et sélectionneurs des équipes nationales féminines du monde entier ainsi qu’aux représentants de médias internationaux sélectionnés par la FIFA.

Les listes des prétendants au FIFA Ballon d’Or et au titre d’Entraîneur de l’Année FIFA pour le football masculin seront dévoilées dans quatre jours, le 29 octobre 2013.

Les gagnants de toutes les catégories seront annoncés lors du Gala FIFA Ballon d’Or, une cérémonie télévisée qui aura lieu au Palais des congrès de Zurich le 13 janvier 2014 et qui révèlera également le FIFA FIFPro World XI (équipe-type de l’année) ainsi que le lauréat du Prix Puskás de la FIFA, distinction récompensant l’auteur du plus beau but de l’année, sans oublier le Prix du Président de la FIFA et la Distinction Fair-play de la FIFA.

La liste des dix joueuses candidates a été arrêtée par la Commission du Football Féminin et de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ ainsi que par des experts de France Football. La liste des dix entraîneurs pour le football féminin a été arrêtée par la Commission du Football, la Commission du Football Féminin et de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™, ainsi que par un groupe d’experts de France Football.

Au début du mois de décembre prochain, la FIFA et France Football divulgueront les noms des trois joueurs et des trois joueuses ainsi que des trois entraîneurs pour le football masculin et trois entraîneurs pour le football féminin à avoir recueilli le plus grand nombre de suffrages (sans dévoiler les vainqueurs). Les trois nominés pour le Prix Puskás de la FIFA et les gardiens, défenseurs, milieux et attaquants sélectionnés pour faire partie du FIFA FIFPro World XI seront également annoncés début décembre.

Listes des pré-sélectionnés pour le Gala FIFA Ballon d’Or 2013

Voici, par ordre alphabétique, la liste des dix candidates au titre de Joueuse Mondiale de la FIFA 2013 :

Nadine Angerer (Allemagne), Nilla Fischer (Suède), Lena Goessling (Allemagne), Saki Kumagai (Japon), Marta (Brésil), Alex Morgan (États-Unis), Yuki Ogimi (Japon), Lotta Schelin (Suède), Christine Sinclair (Canada), Abby Wambach (États-Unis).

Sont en course pour le titre d’Entraîneur de l’Année FIFA pour le football féminin 2013 (par ordre alphabétique ; pays d’origine suivi de l’équipe entraînée) :

Gilles Eyquem (France / équipe nationale U-19 de la France), Kenneth Heiner-Moller (Danemark / équipe nationale du Danemark), Ralf Kellermann (Allemagne / VfL Wolfsburg), Shelley Kerr (Écosse / Arsenal Ladies FC), Patrice Lair (France/Olympique Lyonnais), Silvia Neid (Allemagne / équipe nationale de l’Allemagne), Cindy Parlow Cone (États-Unis / Portland Thorns FC), Even Pellerud (Norvège / équipe nationale de la Norvège), Anna Signeul (Suède / équipe nationale de l’Écosse), Pia Sundhage (Suède / équipe nationale de la Suède).

Fifa.com (24/10/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Ven 25 Oct - 21:52

Blanc : "Ribéry plutôt qu'Ibrahimovic"



L'entraîneur du Paris SG Laurent Blanc a estimé vendredi que le Ballon d'Or était plutôt promis à Franck Ribéry selon le critère du palmarès, même si "le côté spectaculaire des buts de Zlatan Ibrahimovic a marqué les esprits".

"Aujourd'hui, pour Ribéry, au niveau du palmarès de l'année en cours, on ne peut pas faire mieux. Or je pense que le palmarès rentre en compte dans ce choix-là", a expliqué Blanc.

S'agissant d'Ibrahimovic dont la déferlante de buts et de gestes magnifiques l'auraient relancé dans la course, l'entraîneur parisien a certes convenu que "le côté spectaculaire des buts de Zlatan a marqué les esprits", "mais un but reste un but", a-t-il ensuite relativisé.

"Zlatan, Ribéry, Messi ou Ronaldo sont tous de grands joueurs. Que l'un de ces joueurs soit Ballon d'Or me paraît logique", a poursuivi Blanc.

"C'est une question de journalistes, mais ce sera une réponse de journalistes, car ce sera vous qui élirez le Ballon d'Or", a-t-il ensuite conclu. En fait, depuis 2010, le collège de votants inclut un nombre égal de sélectionneurs, capitaines de sélections et de journalistes des pays-membres de la Fifa.

La liste des 23 prétendants au Ballon d'Or sera dévoilée mardi prochain. Le successeur de Lionel Messi, quadruple tenant du titre, sera annoncé à Zurich le 13 janvier.

Fifa.com (25/10/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par siberian84 le Mar 29 Oct - 13:21

Ballon d'Or, liste des 23 : Franck Ribéry et 4 joueurs de L1 dans la course avec Messi et Ronaldo

29/10/2013

Franck Ribéry seul Français, quatre joueurs de L1 et bien sûr Lionel Messi et Ronaldo. La liste des 23 pour le Ballon d’Or a été dévoilée cette nuit et ne comprend pas beaucoup de surprises.




Lionel Messi, qui vise un cinquième Ballon d’Or de rang, est bien là. D’accord, ce n’est pas une surprise. L’Argentin est présent dans la liste des 23 préselectionnés pour le prochain Ballon d’Or, qui sera décerné le 13 janvier prochain. Tout comme ses habituels dauphins, Cristiano Ronaldo, Andres Iniesta et Xavi. Dévoilée dans la nuit de lundi à mardi sur le site de France Football, cette sélection est assez conforme aux attentes. Annoncé comme un prétendant sérieux pour cette année pour concurrencer la star du Barça, Franck Ribéry est ainsi le seul représentant tricolore ! Mais il a du beau monde à ses côtés. On trouve ainsi quatre joueurs du championnat de France. Grâce à la nouvelle force financière du PSG et de l’AS Monaco, la L1 voit Edinson Cavani, Radamel Falcao, Thiago Silva et bien sûr Zlatan Ibrahimovic la représenter dans cette sélection honorifique. Avec ses trois joueurs, le PSG est d’ailleurs bien loti. Mais ce n’est pas le club avec le plus de prétendants. Si le Barça compte quatre joueurs, le Bayern Munich, le champion d’Europe, est à la fête avec ses six représentants ! En l'absence de Marco Reus, Dortmund, son adversaire en finale de la C1, n'a, en revanche, qu'un seul nommé (Robert Lewandowski). S’il faudra attendre le 13 janvier pour savoir qui est l’heureux élu, la Fifa et France Football communiqueront les noms des trois finalistes le 9 décembre. Et Franck Ribéry et Zlatan Ibrahimovic espèrent bien en être cette année pour cette élection, qui s’annonce un peu plus ouverte que les années précédentes.


siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par siberian84 le Mar 29 Oct - 13:28

FIFA Ballon d'Or 2013 : Les 4 raisons qui font que Zlatan Ibrahimovic (PSG) peut y croire

28/10/2013

Zlatan Ibrahimovic s'est placé ces dernières semaines en prétendant au Ballon d'Or. Peut-il devancer Messi, Ronaldo ou Ribéry ? Oui, et pour plusieurs raisons.




"Si vous voulez que le Ballon d’Or soit pris au sérieux, alors Zlatan doit le gagner." Ces mots sont signés Mino Raiola, l'agent d'Ibrahimovic. Ce discours n'est pas forcément objectif. Il est volontairement provocateur, à l'instar du personnage qu'est l'Italien. Mais pas si hérétique que cela. A l'approche de la fin de l'année 2013 et alors que les 23 nommés vont être communiqués ce mardi, l'attaquant suédois commence à faire parler de lui pour décrocher la récompense tant convoitée. Double vainqueur du trophée, Franz Beckenbauer disait récemment : "Peut-être va-t-il créer une énorme surprise dans la course au Ballon d'Or, qui sait ? Il ne l'aura pas volé". Quatre raisons peuvent le laisser penser.

Il n’y a pas de grandissime favori

En cette année 2013, aucun extra-terrestre ne vole au-dessus de la mêlée. La bataille pour le Ballon d'Or semble réellement disputée. Et lorsque c'est serré, un invité (plus ou moins) surprise peut toujours surgir. Depuis 2008, tous les trophées ont atterri dans l'escarcelle de Lionel Messi ou Cristiano Ronaldo. Mais en 2013, aucun des deux n'a connu douze mois pleins. L'Argentin, qui enchaîne les petites blessures ces derniers mois, a par conséquent un bilan chiffré moins stratosphérique qu'en 2012 (91 buts). Alors que le Barcelonais peut compter sur un titre national auréolé du statut de meilleur buteur et une Supercoupe, comme Zlatan, le Portugais n'a, lui, strictement rien gagné à part sa place de meilleur buteur de la dernière Ligue des champions. Selon les critères officiels, "les distinctions sont accordées pour les performances sur le terrain et pour le comportement d'ensemble, que ce soit sur le terrain ou en dehors". Donc, sans tenir compte du palmarès. En principe. Si Messi a pu faire sans l'année dernière, c'est qu'il était vraiment à un niveau historique. Si les titres ont vocation à compter, les votes reposent sur un jugement subjectif des sélectionneurs nationaux et capitaines.



Les chiffres parlent (aussi) pour lui

CR7 et Messi restent les deux plus décisifs de la planète, avec respectivement 53 buts plus 15 passes décisives et 43 buts plus 18 passes décisives en 2013. Mais derrière eux, alors que Franck Ribéry fait figure d'autre prétendant sérieux, c'est bien Ibrahimovic qui en impose. Le Français totalise 19 buts et 22 passes quand le Scandinave a réussi 33 réalisations et 15 offrandes. Pour un avant-centre comme lui, sa faculté à trouver ses partenaires dans la zone de décision est une réelle valeur ajoutée qui lui permet d'être considéré comme un joueur hyper-complet. Le voir meilleur passeur de la dernière C1 (7) n'est pas si anodin. Mais ce qu'il sait le mieux faire, c’est bien faire trembler les filets. Contre Anderlecht la semaine passée, il est entré dans le club des dix joueurs qui ont signé un quadruplé dans la plus grande compétition continentale. Ni Ronaldo ni Ribéry n'ont réussi cela.



Il plante des buts qui marquent les esprits

Généralement, quand Zlatan Ibrahimovic marque un but, cela ne passe pas inaperçu. Ce qu’il a réalisé, on s’en souviendra plusieurs mois (ou années) après. "Sa force, c’est qu’il marque des buts que personne d’autre ne peut marquer, sur des gestes techniques très rares", estime Franz Beckenbauer. Tout au long de sa carrière, le Suédois a su allier l'efficacité et le show. L'année 2013 n'a pas dérogé à cette règle. Son but en aile de pigeon à Bastia, où il a profité de son agilité héritée du taekwondo, a eu un retentissement bien au-delà de la Ligue 1. Et quatre jours après, il a ajouté une Madjer et une frappe superbe à 100km/h en C1. "Le côté spectaculaire des buts de Zlatan Ibrahimovic a marqué les esprits", n'a pas hésité à dire Laurent Blanc. Son ciseau retourné de plus de 30 mètres avec la Suède a lui aussi fait le tour du monde. Et même si c'était fin 2012, il pourrait trouver un certain écho auprès des votants. A force, la thèse du coup de chance ne peut plus être avancée.



Il est dans la forme de sa vie au moment où les votants s’expriment

Dans toute élection, la dernière impression compte beaucoup. En décembre, le monde se souvient mieux des mois d'automne que de ceux de l'hiver précédent. Même s'il n'est pas le seul à évoluer à un très haut niveau en ce moment, Ibrahimovic marque aussi les esprits par ses toutes dernières performances. Sur les six derniers matches où il a foulé une pelouse, il a signé dix réalisations. Dans son sillage, le PSG est particulièrement en verve en ce moment. Il ne perd plus depuis trente matches toutes compétitions confondues et il n'y a pas vraiment de raison que cela change d'ici la fin de l'année. Même si pour lui, "(son) Ballon d’Or, c’est de gagner avec mon équipe", le Parisien sait qu'il pourra profiter des performances collectives pour plaider sa cause. Et en sélection, se profile un barrage pour le Mondial où il fera face au Portugal de Cristiano Ronaldo, alors que Franck Ribéry n'est pas non plus assuré d'aller au Brésil. Les prochaines semaines pourraient bien avoir un poids encore supérieur cette année.




siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 32
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Mar 29 Oct - 14:55

Annonce des pré-sélectionnés pour le football masculin



Quatre jours après avoir annoncé les noms des candidates pour les titres de Joueuse Mondiale de la FIFA et d’Entraîneur de l’Année FIFA pour le football féminin, la FIFA et France Football ont révélé ce 29 octobre 2013 les listes des candidats pré-sélectionnés aux distinctions masculines.

Les prétendants au FIFA Ballon d’Or et au titre d’Entraîneur de l’Année FIFA pour le football masculin ont ainsi été dévoilés (voir ci-après). Les choix définitifs reviendront aux capitaines et sélectionneurs des équipes nationales masculines du monde entier ainsi qu’aux représentants de médias internationaux sélectionnés par France Football.

Les gagnants de toutes les catégories seront annoncés lors du Gala FIFA Ballon d’Or, une cérémonie télévisée qui aura lieu au Palais des congrès de Zurich le 13 janvier 2014 et qui révèlera également le FIFA FIFPro World XI (équipe-type de l’année) ainsi que le lauréat du Prix Puskás de la FIFA, distinction récompensant l’auteur du plus beau but de l’année, sans oublier le Prix du Président de la FIFA et la Distinction Fair-play de la FIFA.

La liste des 23 candidats au FIFA Ballon d’Or a été établie par des membres de la Commission du Football de la FIFA et par un groupe d’experts de France Football. La liste des dix entraîneurs a été arrêtée par la Commission du Football Féminin et de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™, par la Commission du Football, ainsi que par un groupe d’experts de France Football.

Au début du mois de décembre 2013, la FIFA et France Football divulgueront les noms des trois joueurs et des trois joueuses ainsi que des trois entraîneurs pour le football masculin et trois entraîneurs pour le football féminin à avoir recueilli le plus grand nombre de suffrages (sans dévoiler les vainqueurs). Les trois nominés pour le Prix Puskás de la FIFA et les gardiens, défenseurs, milieux et attaquants sélectionnés pour faire partie du FIFA FIFPro World XI seront également annoncés début décembre.

Listes des pré-sélectionnés pour le Gala FIFA Ballon d’Or 2013

Voici, par ordre alphabétique, la liste des 23 candidats au FIFA Ballon d’Or 2013 :

Gareth Bale (Pays de Galles), Edinson Cavani (Uruguay), Radamel Falcao (Colombie), Eden Hazard (Belgique), Zlatan Ibrahimovic (Suède), Andrés Iniesta (Espagne), Philipp Lahm (Allemagne), Robert Lewandowski (Pologne), Lionel Messi (Argentine), Thomas Müller (Allemagne), Manuel Neuer (Allemagne), Neymar (Brésil), Mesut Özil (Allemagne), Andrea Pirlo (Italie), Franck Ribéry (France), Arjen Robben (Pays-Bas), Cristiano Ronaldo (Portugal), Bastian Schweinsteiger (Allemagne), Luis Suárez (Uruguay), Thiago Silva (Brésil), Yaya Touré (Côte d’Ivoire), Robin van Persie (Pays-Bas), Xavi (Espagne).

Sont en course pour le titre d’Entraîneur de l’Année FIFA pour le football masculin 2013 (par ordre alphabétique ; pays d’origine suivi de l’équipe entraînée) :

Carlo Ancelotti (Italie / Paris Saint-Germain FC/Real Madrid CF), Rafael Benítez (Espagne / Chelsea FC/SSC Naples), Antonio Conte (Italie / Juventus), Vicente del Bosque (Espagne / équipe nationale d’Espagne), Sir Alex Ferguson (Écosse / ancien entraîneur de Manchester United FC), Jupp Heynckes (Allemagne / ancien entraîneur du FC Bayern Munich), Jürgen Klopp (Allemagne / Borussia Dortmund), José Mourinho (Portugal / Real Madrid CF/Chelsea FC), Luiz Felipe Scolari (Brésil / équipe nationale du Brésil), Arsène Wenger (France / Arsenal FC).

Fifa.com (29/10/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Mar 29 Oct - 20:10

Le Bayern fier de ses nominés



Le Bayern Munich s'est dit mercredi "heureux et fier" de voir six de ses joueurs nommés pour le Ballon d'Or 2013, dont le Français Franck Ribéry, en faisant le club le plus représenté de la liste.

"C'est la confirmation que l'équipe a accompli quelque chose d'exceptionnel", s'est réjoui le patron du club bavarois, Karl-Heinz Rummenigge, sur le site internet de celui-ci, alors que six de ses joueurs - les Allemands Philipp Lahm, Thomas Müller, Manuel Neuer, Bastian Schweinsteiger, le Français Franck Ribéry, et le Néerlandais Arjen Robben - font partie de la liste des 23 nommés pour le Ballon d'Or 2013.

"Le FC Bayern est heureux et fier. Il n'y a pas de doute, le club atteint actuellement un sommet dans son histoire et nous serions très fiers si l'un de nos joueurs remportait le trophée le 13 janvier 2014", a ajouté M. Rummenigge.

Le Bayern a déjà eu le plaisir de voir Franck Ribéry sacré meilleur joueur de la saison en Europe par l'UEFA, après une saison exceptionnelle où il a avec son club gagné le championnat, la Coupe d'Allemagne et la Ligue des champions, un triplé historique.

Après le club bavarois ce sont le FC Barcelone et le Paris-SG qui ont le plus de nommés en lice.

Fifa.com (29/10/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Mer 30 Oct - 19:31

Thiago Motta pessimiste pour les Parisiens



Le milieu italien du Paris SG Thiago Motta a estimé mercredi qu'aucun de ses trois coéquipiers parisiens parmi les 23 nominés pour le Ballon d'Or n'était en position de destituer Lionel Messi, quadruple détenteur du trophée valant suprême distinction individuelle.

Thiago Silva, Edinson Cavani et Zlatan Ibrahimovic "méritent tous d'être dans cette liste de 23, mais je pense que remporter le Ballon d'Or sera très difficile, car Messi et (Cristiano) Ronaldo sont en meilleure posture", a déclaré Thiago Motta en conférence de presse.

"Le niveau de Messi et de Ronaldo est encore supérieur à celui des autres concurrents, peut-être même que celui de Messi surpasse celui de Ronaldo", a encore jugé l'Italien, sans mentionner Franck Ribéry qui fait partie des favoris au même titre que l'Argentin et le Portugais.

Fifa.com (30/10/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Lun 11 Nov - 17:08

Prix Puskás de la FIFA : présélection dévoilée



La course au Prix Puskás de la FIFA - qui récompense le plus beau but de l’année - a débuté ce 11 novembre 2013 sur FIFA.com et francefootball.fr. Les amateurs de football du monde entier vont ainsi pouvoir élire celui des dix buts que certains membres de la Commission du Football ont présélectionnés.

Les dix buts sont (par ordre alphabétique des buteurs) :

- Peter Ankersen - 10 août 2013 / Esbjerg fB - Aarhus GF / SAS Ligaen (Danemark)
- Lisa De Vanna - 1er juin 2013 / Sky Blue FC - Boston Breakers / NWSL (États-Unis)
- Antonio Di Natale - 7 avril 2013 / Udinese Calcio - AC Chievo Verona / Serie A (Italie)
- Zlatan Ibrahimovic - 13 novembre 2012 / Suède - Angleterre / match amical international
- Panagiotis Kone - 16 décembre 2012 / SSC Napoli - Bologna FC 1909 / Serie A (Italie)
- Daniel Ludueña - 27 juillet 2013 / Pachuca CF - Tigres UANL / Tournoi d’ouverture (Mexique)
- Nemanja Matic - 13 janvier 2013 / SL Benfica - FC Porto / Liga ZON Sagres (Portugal)
- Louisa Nécib - 17 mars 2013 / Olympique Lyonnais - AS Saint-Etienne / D1 Féminine (France)
- Neymar - 15 juin 2013 / Brésil - Japon / Coupe des Confédérations de la FIFA
- Juan Manuel Olivera - 28 août 2013 / Nautico - Sport Recife / Copa Sudamericana

Les utilisateurs de FIFA.com et de francefootball.fr pourront voter pour l’un des dix buts jusqu’au 9 décembre, date à laquelle les trois buts ayant recueilli le plus de suffrages seront dévoilés. Juste après cette annonce, les utilisateurs de FIFA.com et de francefootball.fr pourront à nouveau voter pour leur but favori parmi les trois buts restant en compétition. Le gagnant sera dévoilé le 13 janvier 2014 à l’occasion du Gala FIFA Ballon d’Or. Le vote sera clos durant la cérémonie.

Le Prix Puskás de la FIFA, créé en l’honneur et à la mémoire de Ferenc Puskás, capitaine et joueur vedette de l’équipe nationale de Hongrie des années 50, sera remis pour la cinquième fois lors du Gala FIFA Ballon d’Or 2013, qui aura lieu au Palais des Congrès de Zurich.

Durant cette cérémonie télévisée, le meilleur joueur de l’année 2013 se verra remettre le FIFA Ballon d’Or tandis que la Joueuse Mondiale de l’année sera elle aussi récompensée. Les distinctions de l’Entraîneur de l’Année FIFA pour le football féminin et de l’Entraîneur de l’Année FIFA pour le football masculin seront quant à elles remises pour la quatrième fois. Le FIFA FIFPro World XI, le Prix du Président de la FIFA et la Distinction Fair-play de la FIFA seront également décernés au cours de la cérémonie.

Fifa.com (11/11/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Mar 19 Nov - 18:37

Les trois finalistes connus le 9 décembre



Les trois finalistes pour le FIFA Ballon d'Or et le prix de la Joueuse de l’année de la FIFA, ainsi que les trois nominés pour le Prix Puskás, le Prix du Fair-Play de la FIFA et les prix d’Entraîneurs de l’année pour les footballs masculin et féminin seront annoncés sur FIFA.com, sur la chaîne Youtube de FIFA TV et sur Francefootball.fr le lundi 9 décembre (horaire à confirmer).

Le même jour, l’identité des 15 attaquants présélectionnés pour le FIFA FIFpro World XI sera également dévoilée, ce qui bouclera la liste des 55 joueurs nominés.

Après cette annonce, qui sera diffusée en streaming et en exclusivité sur FIFA.com, sur la chaîne Youtube de FIFA TV et sur Francefootball.fr, vous pourrez voter pour l’un des trois prétendants restants au Prix Puskás de la FIFA. Vous aurez également la possibilité de prédire la composition du FIFA FIFpro World XI, afin de comparer votre choix à celui des joueurs professionnels le lundi 13 janvier.

Fifa.com (19/11/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Lun 25 Nov - 19:52

Ribéry : "Confiant"



Franck Ribéry a affirmé qu'il restait "confiant" pour la course au Ballon d'Or, en dépit du changement des dates du vote qui pourrait favoriser Cristiano Ronaldo, selon des propos parus lundi dans Le Monde.

"Je n'ai aucune crainte, je suis confiant, explique le Français. J'ai fait tout ce qu'il fallait. Maintenant il y a un vote, attendons le résultat".

A la question "Craignez-vous que le trophée vous passe sous le nez ?", "Kaiser Franck" répond: "Non, honnêtement, pas du tout. Ce qui était important pour moi, pour la continuité, pour gagner ce Ballon d'or, c'était de me qualifier avec l'équipe de France".

"Jusqu'à maintenant, je n'ai pas connu d'échec, poursuit-il. J'ai été performant toute l'année en sélection et en club, j'ai été constant. Après mon trophée de meilleur joueur d'Europe, j'ai confirmé. Ce qu'on a fait l'année dernière avec le Bayern, c'est historique (vainqueur de la Ligue des champions, du championnat allemand et de la Coupe d'Allemagne)".

"Certes, Cristiano Ronaldo marque des buts, mais moi aussi. Certes, il marque plus que moi, mais on n'a pas le même profil de jeu. Si on regarde mes performances sur toute l'année, j'ai fait la différence. Peut-être que je ne marque pas toujours, mais je mets le feu dans la défense", conclut-il.

La liste des trois finalistes sera dévoilée le 9 décembre (ils sont pour l'instant 23 nominés). Le lauréat sera désigné le 13 janvier au Palais des Congrès à Zurich.

Fifa.com (25/11/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Ven 29 Nov - 11:50

Dix entraîneurs, dix philosophies



Les dix candidats nominés pour le titre d'Entraîneur de l'Année pour le Football Masculin 2013 maîtrisent leur discipline à merveille et savent exactement comment faire pour tirer le meilleur de leur équipe. Leurs systèmes de pensée diffèrent, mais ils possèdent tous une formule leur permettant de former le collectif parfait.

A quelques semaines du Gala du FIFA Ballon d'Or qui se déroulera le 13 janvier 2014 au Palais des Congrès de Zurich, FIFA.com se penche sur les subtilités tactiques des dix nominés (dans l'ordre alphabétique).

Carlo Ancelotti
Après avoir quitté le Paris Saint-Germain pour le Real Madrid, l'ancien international italien prouve une nouvelle fois que gérer des stars ne lui pose aucun problème. Virtuose de la flexibilité, Ancelotti adapte sa tactique en fonction des joueurs qu'il a à sa disposition ou bien de son adversaire. Au cours de sa dernière saison avec le PSG, l'entraîneur avait opté pour un système 4-4-2 à 29 reprises. Résultat des courses : deux défaites seulement. Avec le Real, Carletto oscille actuellement entre un 4-3-3 et un 4-2-3-1. Son mot d'ordre : "Avoir onze joueurs qui attaquent quand ils ont le ballon et onze joueurs qui défendent quand ils ne l'ont pas".

Rafael Benitez
L'Espagnol est un perfectionniste qui ne laisse rien au hasard, capable de passer des heures à utiliser des programmes d'entraînement informatisés et à élaborer point par point des exercices tactiques. "Aujourd'hui, on est en mesure d'analyser de manière assez objective les forces et les faiblesses de sa propre équipe mais aussi celles de l'adversaire. Grâce à ces données, vous pouvez élaborer différents plans, A, B et C. Un jour, un joueur m'a demandé s'il y avait aussi un plan D. Il avait raison. Cela ne coûte rien d'envisager le plus grand nombre de scénarios possibles", expliquait l'entraîneur de Naples il y a quelques années. "Qui a dit que la beauté devait forcément passer par des passes courtes ou la technique ? Il n'y a pas de définition objective de ce qu'est le 'beau jeu'. Produire du bon football n'a rien à voir avec l'idéologie. Et ce n'est pas non plus la propriété intellectuelle de tel ou tel illuminé". Benitez mise en général sur un 4-2-3-1, mais il est en mesure de modifier rapidement sa stratégie en fonction de l'adversaire et de la situation.

Antonio Conte

Conte est l'homme qui a su faire renaître la Juventus de ses cendres. Après sa prise de fonction en 2011, il a permis à son équipe de remporter deux championnats d'affilée. La principale clé de ce succès : un changement dans l'orientation tactique. L'entraîneur de 43 ans a tourné le dos à l'éternel 4-4-2, qui débouchait souvent sur un jeu figé, et opté pour un système plus flexible qui permet de passer d'un 4-2-4 à un 4-3-3 ou un 3-5-2. Il y a quelques semaines, Ancelotti, l'entraîneur du Real, a complimenté les joueurs de la Vieille Dame, saluant par la même occasion le travail accompli par Conte au cours des derniers mois : "Leur principale force réside dans l'organisation".

Vicente Del Bosque
Depuis quelques anées, l'Espagne domine et révolutionne le football international. Après le titre européen de 2008, Del Bosque a pris la succession de Luis Aragonés sur le banc espagnol et peaufiné le concept de la possession de balle poussée à l'extrême. On pourrait résumer ainsi la tactique de cet homme de 62 ans : former de longues séries de passes courtes jusqu'à trouver l'espace décisif. C'est également lui qui a donné ses lettres de noblesse au "faux 9", ce qui signifie que la Furia Roja joue parfois sans véritable avant-centre. Le but de l'opération : avoir un joueur au centre de l'attaque capable à tout moment de s'insérer dans les longues chaînes de passes et de reculer vers le milieu de terrain en cas de besoin. L'Espagne adopte généralement un système 4-1-4-1. Par ailleurs, l'équipe toute entière reste en mouvement afin de proposer différentes possibilités de passe au joueur qui a le ballon. Les arrières sont eux aussi intégrés à ce système, obligeant ainsi l'adversaire à couvrir une importante surface de terrain, ce qui offre aux Espagnols plus d'espace pour leurs combinaisons.

Alex Ferguson
À l'instar d'Arsène Wenger, son homologue à Arsenal, Sir Alex Ferguson, qui a cet été quitté le banc de Manchester United avec un palmarès incroyable, a eu le temps d'élaborer une philosophie de jeu ainsi qu'une orientation tactique que les joueurs mettent en pratique avec une confiance absolue. L'Écossais a très longtemps misé sur un 4-4-2 avant d'opter plusieurs fois pour un 4-2-3-1. Sa victoire 8:2 contre Arsenal en août 2011 restera à jamais gravée dans les esprits : grand tacticien, Fergie décide alors de glisser partiellement vers un 4-2-4, ne laissant ainsi aucune chance aux Gunners.

Jupp Heynckes

Grâce à l'ampleur de son expérience ainsi qu'à une bonne dose de sang-froid, Heynckes, élu entraîneur de l'année 2013 en Allemagne, a offert au Bayern Munich le titre tant attendu en Ligue des champions de l'UEFA. Cet entraîneur de 68 ans a su former un collectif parfait avec des stars au tempérament bien trempé. Il a également refondu différentes approches tactiques pour mettre au point une nouvelle formule : son système en 4-2-3-1 allie des passes courtes sur une grande distance à un jeu dynamique dans les couloirs ainsi qu'à des passes rapides vers le milieu éloigné du ballon et à un pressing défensif quasi instantané. Quelques jours avant de passer le flambeau à Pep Guardiola, Don Jupp, d'habitude si discret, a tenu à souligner : "Le Bayern Munich ne joue pas comme Barcelone. Le jeu du Bayern Munich est plus moderne, plus contemporain, et il permet de gagner plus souvent. L'équipe que je confie à mon successeur est la meilleure du monde".

Jürgen Klopp
L'entraîneur du Borussia Dortmund est l'une des sources d'inspiration et l'un des instigateurs du nouveau football allemand. Cet homme naturel qui sait à merveille motiver ses troupes, et qui en tant que joueur n'a pourtant jamais dépassé la seconde division, est un grand tacticien. Il a su révolutionner le football allemand en accélérant la vitesse des contres et en dynamisant le pressing défensif. L'entraîneur de 46 ans privilégie en général un 4-2-3-1 autour de deux milieux défensifs : un joueur endurant en mesure de remporter une grande partie de ses duels et un joueur plus technique qui agit davantage sur le plan stratégique.

José Mourinho
The Special One mise avant tout sur la solidité et la stabilité de sa défense. Le cinquantenaire portugais, qui est revenu s'asseoir sur le banc de Chelsea, est à la fois admiré et redouté pour la qualité de ses analyses du jeu de l'adversaire. Élu entraîneur de l'année de la FIFA en 2010, il sait à merveille préparer ses joueurs aux faiblesses de l'équipe adverse afin qu'ils puissent les exploiter au maximum. Mourinho est lui aussi un adepte du 4-2-3-1, mais lorsque son équipe est en possession du ballon, il mise davantage sur la qualité technique de son meneur de jeu plutôt que sur le talent individuel et la rapidité des joueurs latéraux.

Luiz Felipe Scolari
Felipão annonce la couleur dès sa prise de fonction : il est là pour voir son équipe devenir championne du monde sur ses terres. Douze mois plus tard, le pays tout entier est en admiration devant l'entraîneur des champions du monde 2002. De simples ajustements ont permis à son équipe de faire un grand bond en avant. Scolari mise sur des joueurs capables de se donner à fond pendant 90 minutes et dont les points forts sont l'efficacité au démarrage, la rapidité dans les sprints, la condition physique et la puissance. S'appuyant sur une défense composée de grands joueurs, Scolari exige de la part de son équipe un jeu rapide ainsi que des enchaînements de passes directes alliés à un rythme soutenu et à des dribbles offensifs. Sa Seleção utilise souvent un 4-2-3-1 où les deux latéraux créent des espaces pour l'attaque en leur servant des centres grâce à des courses rapides. En la personne de Fred, Scolari dispose d'un excellent avant-centre. Meilleur buteur de son pays lors du sacre brésilien pendant la Coupe de des Confédérations de la FIFA 2013, il est une arme redoutable, surtout face aux équipes défensives.

Arsène Wenger
Aujourd'hui âgé de 64 ans, le Français n'a pas quitté la ligne de touche d'Arsenal depuis 1996. On se souviendra de lui comme de l'un des pionniers d'un style de jeu dynamique basé sur des passes courtes. Au fil des années, s'il n'a quasiment pas touché à sa philosophie de base, il a avec les Gunners tourné le dos au 4-3-3 ainsi qu'au 4-4-2 transitoire pour passer à un 4-2-3-1. Le Professeur ayant toujours été un adepte de la flexibilité et de la créativité, ses joueurs, dont la formation technique est généralement excellente, sont en mesure de basculer d'un système à un autre sans aucune difficulté. Wenger mise sur un style offensif et n'adapte que très rarement sa tactique à l'adversaire.

Fifa.com (29/11/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Lun 2 Déc - 18:27

FIFA FIFPro World XI 2013 : cinq gardiens présélectionnés



La FIFPro, syndicat international des joueurs, et la FIFA ont annoncé ce lundi 2 décembre les cinq gardiens de but présélectionnés en vue de l’élection du FIFA FIFPro World XI 2013 (voir liste ci-dessous). Ils font partie de la présélection de cinquante-cinq joueurs qui sera révélée d’ici au 9 décembre 2013.

Cette année, les présélections par poste – y compris celle des gardiens de buts dévoilée aujourd’hui – sont annoncées au cours de la dernière semaine précédant l’annonce de l’ensemble de la présélection. Les noms des défenseurs, milieux et attaquants présélectionnés seront annoncés et publiés sur FIFA.com respectivement les 4, 6 et 9 décembre prochains.

Les gardiens présélectionnés sont : (pays, club)
Gianluigi Buffon (Italie, Juventus), Iker Casillas (Espagne, Real Madrid CF), Petr Cech (République tchèque, Chelsea FC), Manuel Neuer (Allemagne, FC Bayern München) et Víctor Valdés (Espagne, FC Barcelona).

Les 50 000 joueurs professionnels appartenant aux différents syndicats de joueurs dans le monde qui forment la FIFPro ont reçu un bulletin de vote afin d’élire leurs pairs au sein du World XI – ils ont ainsi dû choisir le meilleur gardien, les quatre meilleurs défenseurs, les trois meilleurs milieux de terrain et les trois meilleurs attaquants de l’année 2013.

Les nominés pour les distinctions suivantes seront annoncés en direct sur FIFA.com, www.francefootball.fr et YouTube (cliquez Ici) le 9 décembre : FIFA Ballon d’Or, Joueuse Mondiale de la FIFA, Entraîneur de l’Année FIFA pour le football féminin, Entraîneur de l’Année FIFA pour le football masculin, FIFA FIFPro World XI et Prix Puskás de la FIFA. Connectez-vous lorsque les nominés seront dévoilés afin de commenter les listes en direct ! Les meilleurs tweets et posts Facebook seront diffusés sur notre Live Blog, de même que des informations sur le FIFA Ballon d’Or et des vidéos surprises. À très bientôt !

La sélection finale du FIFA FIFPro World XI sera annoncée lors de la cérémonie du FIFA Ballon d’Or qui aura lieu au Palais des Congrès de Zurich le 13 janvier 2014. Durant la cérémonie, qui sera télévisée, le meilleur joueur et la meilleure joueuse de l’année seront récompensés, de même que, pour la quatrième fois, les meilleures entraîneurs de football féminin et masculin. Les lauréats du Prix Puskás de la FIFA – récompensant l’auteur du plus beau but de l’année –, du Prix du Président de la FIFA et de la Distinction Fair-play de la FIFA, seront également dévoilés au cours de la cérémonie.

Fifa.com (02/12/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Mar 3 Déc - 17:36

Les gardiens font la course en solitaire



Il passe l’essentiel des matches tout seul loin de l’action, il s’entraîne à part, il n’a pas le même maillot que ses coéquipiers, et il est même autorisé à se servir de ses mains dans un sport dont l’essence même - et le nom - sont le jeu au pied : le gardien de but est décidemment un joueur à part et, souvent, seul.

Cette solitude, il la ressent encore plus au moment des récompenses. Dans le palmarès du FIFA Ballon d’Or, et de son prédécesseur, le titre de Meilleur Joueur Européen, le poste de dernier rempart est aussi une affaire de solitaire. Un seul portier a en effet été sacré en 57 éditions.

En 1963, Lev Yashin a récolté le fruit d’années passées à enchaîner les exploits sur sa ligne, en particulier sur penalty - il en aurait arrêté 150 dans sa carrière. "La joie de voir Yuri Gagarin voler dans l’espace est seulement surpassée par celle d’un bon penalty arrêté", estimait avec humour l’Araignée noire, en référence à un autre exploit solitaire réalisé par son compatriote, premier homme dans l’espace en 1961.

Outre une formule dont on ne sait toujours pas s’il elle était à prendre au sérieux sur sa manière d’aborder les grands matches - "fumer une cigarette pour se détendre et avaler un verre d’un alcool fort pour tonifier les muscles" -, le légendaire gardien du Dynamo Moscou a marqué l’histoire du poste grâce à une motivation hors du commun et une remise en question permanente. "Quel genre de gardien n’est pas tourmenté par le but qu’il a concédé ? Il doit être tourmenté !", assurait le champion olympique 1956 et champion d’Europe 1960 avec l’URSS. "Et s’il est calme, cela signifie la fin. Peu importe ce qu’il a fait dans le passé, il n’a pas d’avenir."

L’avenir de Yashin après cette distinction suprême ne lui a certes plus offert d’autre récompense mondiale mais lui a réservé une place à la postérité. Un grand gardien confia d’ailleurs à cette époque que "il n’y a eu que deux gardiens de classe mondiale. L’un était Lev Yashin, l’autre était le garçon allemand qui a joué à Manchester." L’Allemand en question est Bert Trautmann, légendaire gardien de Manchester City entre 1949 et 1964, et l’auteur de cette citation était un certain… Lev Yashin !

Grosse consolation pour Zoff, maigre pour Viktor
Après avoir raccroché les crampons en 1970, le Russe a cependant dû revoir sa formule. Car en 1973, un autre gardien de but a réussi à se hisser dans le podium final. Dino Zoff a pris la deuxième place après une période de 21 mois, soit 1 142 minutes sans encaisser de but, en sélection. Dauphin de Johan Cruyff, qui a remporté le trophée après avoir mené l'Ajax à une troisième victoire en Coupe d'Europe des Clubs Champions face à la Juventus de Zoff 1:0 en finale, l’Italien aurait peut-être rejoint Yashin au palmarès si le score avait été inversé.

Il laissera tout de même son nom dans le livre d’or du football en soulevant la Coupe du Monde à l'âge de 40 ans en 1982. Cette année-là, il aurait pu prétendre au Ballon d’Or, après avoir remporté un sixième championnat d’Italie avec la Vieille Dame. Mais ce fut son coéquipier Paolo Rossi, auteur de six buts lors d’Espagne 1982, qui remporta la mise, devant Alain Giresse et Zbigniew Boniek, également son coéquipier à la Juve, et également attaquant. Preuve que les lauriers vont plus facilement sur les têtes des joueurs offensifs…

En 1976 cependant, le Tchèque Ivo Viktor inversa la tendance. Si le nom d’Antonin Panenka est resté dans les mémoires et dans l’Histoire du beau jeu pour son tir au but devenu légendaire en finale du Championnat d’Europe des Nations cette année-là, c’est bien celui du dernier rempart de la Tchécoslovaquie qui figure à la troisième place du vote du Ballon d’Or. Petite consolation, le lauréat ne sera pour une fois pas un joueur d’attaque, mais un défenseur, qui plus est battu en finale de la compétition continentale par Viktor et les siens : Franz Beckenbauer.

Un grand honneur

L’Allemand Oliver Kahn ne fera pas mieux que Viktor au classement, à savoir la médaille de bronze, mais à la différence du Tchèque, et même de Zoff ou Yashin, il est le seul gardien de l’histoire à avoir figuré deux fois sur le podium, en l’occurrence en 2001 et 2002. La deuxième année, il sera également sur le podium du Joueur Mondial de la FIFA, récompense créée en 1991, aux côtés de Ronaldo et Zinedine Zidane. "Ce sont deux joueurs magnifiques, qui ont fait étalage de leur classe à maintes reprises et qui sont capables de renverser le cours d'un match. Il est donc d'autant plus flatteur d'être nommé aux côtés de tels joueurs pour le trophée", commentait alors le portier la Mannschaft. "C'est un grand honneur, c'est vraiment extraordinaire, d'autant plus qu'il est deux ou trois fois plus difficile pour un gardien d'être sélectionné."

Ce n’est pas Gianluigi Buffon qui dira le contraire, lui qui a dû se faire une place au milieu d’artistes tels que Thierry Henry, Zidane, Ronaldinho ou Samuel Eto’o pour devenir le dernier portier à avoir intégré le podium du Ballon d’Or. C’était en 2006 et sa Coupe du Monde exemplaire lui avait permis de monter sur la deuxième marche, derrière son capitaine de l’époque Fabio Cannavaro.

"On ne peut pas gagner de titres sans un grand gardien", estimait Kahn au micro de FIFA.com lors de la Coupe du Monde de la FIFA 2010. "Il faut vraiment posséder une équipe hors du commun pour compenser les faiblesses d'un portier de seconde zone. Le gardien de but est souvent celui qui fait pencher la balance d'un côté ou de l'autre." Celui de l’Allemagne s’appelait alors Manuel Neuer. Il avait alors mordu la poussière en demi-finale, mais trois ans après, le gardien du Bayern Munich a retenu les leçons du maître en remportant un incroyable triplé championnat - Coupe d’Allemagne - Ligue des champions de l’UEFA.

Des performances qui lui valent de faire partie des nominés au FIFA Ballon d’Or 2013. Mais preuve que pour les gardiens, la compétition est une course en solitaire, parmi les 23 prétendants, Neuer est le seul à porter des gants…

Fifa.com (03/12/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Mer 4 Déc - 17:02

FIFA FIFPro World XI : 20 défenseurs présélectionnés



La FIFPro, syndicat international des joueurs, et la FIFA ont annoncé ce 4 décembre les 20 défenseurs présélectionnés en vue de l’élection du FIFA FIFPro World XI 2013 (voir liste ci-dessous). Ils font partie de la présélection de cinquante-cinq joueurs qui sera révélée d’ici au 9 décembre 2013.

Trois jours après que les noms des cinq gardiens de but présélectionnés ont été dévoilés, les 20 défenseurs sont désormais connus et seront prochainement suivis par les 15 milieux de terrain et les 15 attaquants dont les noms seront respectivement annoncés et publiés sur FIFA.com les 6 et 9 décembre prochains.

Les défenseurs présélectionnés sont : (pays, club)
David Alaba (Autriche, FC Bayern Munich) ; Jordi Alba (Espagne, FC Barcelone) ; Dani Alves (Brésil, FC Barcelone) ; Leighton Baines (Angleterre, Everton FC); Jérôme Boateng (Allemagne, FC Bayern Munich); Ashley Cole (Angleterre, Chelsea FC) ; Dante (Brésil, FC Bayern Munich) ; Mats Hummels (Allemagne, Borussia Dortmund) ; Branislav Ivanovic (Serbie, Chelsea FC); Philipp Lahm (Allemagne, FC Bayern Munich) ; David Luiz (Brésil, Chelsea FC) ; Vincent Kompany (Belgique, Manchester City FC) ; Marcelo (Brésil, Real Madrid CF) ; Pepe (Portugal, Real Madrid CF) ; Gerard Piqué (Espagne, FC Barcelone) ; Sergio Ramos (Espagne, Real Madrid CF ) ; Thiago Silva (Brésil, Paris Saint-Germain FC) ; Raphaël Varane (France, Real Madrid CF) ; Nemanja Vidic (Serbie, Manchester United FC) ; Pablo Zabaleta (Argentine, Manchester City FC).

Consultez plus d’informations sur les 20 défenseurs sur FIFA.com et faites vos pronostics.
(Lien vers la version mobile)

Les 50 000 joueurs professionnels appartenant aux différents syndicats de joueurs dans le monde qui forment la FIFPro ont reçu un bulletin de vote afin d’élire leurs pairs au sein du World XI – ils ont ainsi dû choisir le meilleur gardien, les quatre meilleurs défenseurs, les trois meilleurs milieux de terrain et les trois meilleurs attaquants de l’année 2013.

Les nominés pour les distinctions suivantes seront annoncés en direct sur FIFA.com, www.francefootball.fr et YouTube à 14h00 (CET) le 9 décembre : FIFA Ballon d’Or, Joueuse Mondiale de la FIFA, Entraîneur de l’Année FIFA pour le football féminin, Entraîneur de l’Année FIFA pour le football masculin, FIFA FIFPro World XI et Prix Puskás de la FIFA.

Connectez-vous lorsque les nominés seront dévoilés afin de commenter les listes en direct ! Les meilleurs tweets et posts Facebook seront diffusés sur notre Live Blog, de même que des informations sur le FIFA Ballon d’Or et des vidéos surprises. À très bientôt !

La sélection finale du FIFA FIFPro World XI sera annoncée lors du Gala FIFA Ballon d’Or qui aura lieu au Palais des Congrès de Zurich le 13 janvier 2014. Durant cette cérémonie télévisée, le meilleur joueur de l’année 2013 se verra remettre le FIFA Ballon d’Or tandis que la Joueuse Mondiale de l’année sera elle aussi récompensée. Les distinctions de l’Entraîneur de l’Année FIFA pour le football féminin et de l’Entraîneur de l’Année FIFA pour le football masculin seront quant à elles remises pour la quatrième fois. Les lauréats du Prix Puskás de la FIFA - récompensant l’auteur du plus beau but de l’année -, du Prix du Président de la FIFA et de la Distinction Fair-play de la FIFA, seront également dévoilés au cours de la cérémonie.

Fifa.com (04/12/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Jeu 5 Déc - 21:12

Thiago Silva : "J'ai trouvé ma vocation"



Sur les 23 finalistes du FIFA Ballon d'Or 2013, un seul joueur se situe derrière la ligne des milieux de terrain. Il s'agit de Thiago Silva, vainqueur de la dernière Coupe des Confédérations de la FIFA avec le Brésil. Avant l'annonce des trois meilleurs joueurs de la saison, le défenseur a répondu aux questions de FIFA.com, à qui il confie par exemple qu'il a toujours rêvé d'être attaquant. C'est par pure nécessité qu'il est devenu le grand défenseur que l'on connaît.

Le Monstro, surnom recueilli lorsqu'il portait le maillot de Fluminense, évoque sa fierté de faire partie des meilleurs du monde et reconnaît la difficulté de rivaliser pour le FIFA Ballon d'Or avec des attaquants comme Zlatan Ibrahimovic, son coéquipier au Paris Saint-Germain. Thiago, cependant, ne cache pas son intention d'essayer d'être encore meilleur en 2014 ni celle de réaliser un autre rêve : gagner la Coupe du Monde de la FIFA™ au Brésil.


Thiago silva, que cela signifie-t-il pour vous de faire partie des 23 finalistes du FIFA Ballon d'Or ?
C'est avant tout un grand motif de fierté. C'est un privilège de faire partie de ce groupe. Le seul fait d'être parmi les 23 est une grande satisfaction. Je sais qu'il sera difficile de gagner, mais rien n'est impossible.

Le monde regarde plus volontiers les attaquants. Faire partie des finalistes en étant défenseur rend-il l'honneur encore plus grand ?
Oui, beaucoup plus. Quand vous regardez la liste, il n'y a qu'un seul défenseur. Ça me rend encore plus fier de faire partie de tous ces géants. Rivaliser avec des attaquants est ce qu'il y a de plus difficile. Les gens ne s'intéressent pas trop aux autres postes, mais il faut en même temps reconnaître que les attaquants méritent cette attention.

Est-ce quelque chose qui vous gêne ?
C'est quelque chose de naturel. Quand je rêvais d'être footballeur, cela voulait dire pour moi être attaquant. Mais je n'avais pas les qualités pour ce poste. J'ai commencé comme ailier droit, mais les entraîneurs me faisaient toujours reculer. À force de reculer, je me suis retrouvé à l'arrière. Comme je n'étais pas bon de mes deux mains, je n'ai pas pu reculer plus ! (rires) Après, j'ai toujours joué défenseur et c'est à ce poste que j'ai trouvé ma vocation.

Pour former une équipe avec 11 titulaires, quel est le poste qui pose le plus de problèmes ?
C'est l'attaque. Il y a de grands joueurs pour ce rôle-là. Vous allez devoir laisser de côté un Cavani, un Suárez. C'est très difficile. Neymar est un très grand joueur, et puis il y a évidemment Messi, Cristiano Ronaldo et Ibrahimovic. Que faire ?

Le dernier défenseur à avoir gagné le FIFA Ballon d'Or est Fabio Cannavaro, l'année au cours de laquelle l'Italie a été championne du monde. Cela pourrait-il vous arriver en 2014 ?

Si vous êtes champion du monde, ça vous donne toujours la possibilité ensuite de gagner le Ballon d'Or. Mais je crois que c'est très difficile. Tous les dix ans, un arrière apparaîtra et gagnera cette récompense. On ne sait jamais de quoi demain sera fait, mais j'ai conscience que c'est très compliqué. Je pense avant tout à bien jouer, à rassurer mon équipe et à gagner des matches. Je pense à gagner le Mondial. Après, si je suis de nouveau parmi les meilleurs, ça me rendra très heureux.

La Seleção n'évolue pas avec un meneur de jeu traditionnel. La présence d'un défenseur central comme vous, capable de bien relancer et d'animer le jeu, est-elle d'autant plus importante ?
C'est très important pour n'importe quelle équipe, n'importe quelle sélection. Sous la pression, les défenseurs techniques savent repartir en jouant. Je fais allusion à moi-même mais également aux joueurs qui m'entourent, comme David Luiz, et sur son côté Marcelo ou Maxwell. De mon côté, j'ai Daniel Alves ou Maicon. Dans les buts, Julio César est l'un des meilleurs gardiens du monde. Quand vous êtes entourés de grands joueurs - et regardez devant moi, Luiz Gustavo et Paulinho sont immenses -, vous avez beaucoup plus d'assurance pour ressortir le ballon proprement. Vous pouvez avoir le meilleur entraîneur du monde, ça ne sert à rien si vous n'avez pas autour de vous des joueurs capables de vous aider à ressortir le ballon correctement.

Par conséquent, si vous n'avez pas confiance dans un latéral ou un milieu, dégagez-vous ?
On critique en général les arrières qui dégagent loin devant, mais il est beaucoup plus facile de balancer un long ballon vers l'avant que de risquer une passe. Si vous perdez le ballon derrière, c'est quasiment un but. La plupart des défenseurs ne risquent pas ce genre de geste.

Fifa.com (05/12/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par rachid_as le Ven 6 Déc - 14:47

FIFA FIFPro World XI : 15 milieux de terrain présélectionnés



La FIFPro, syndicat international des joueurs, et la FIFA ont annoncé ce 6 décembre 2013 les 15 milieux de terrain présélectionnés en vue de l’élection du FIFA FIFPro World XI 2013 (voir liste ci-dessous). Ils font partie de la présélection de 55 joueurs qui sera révélée d’ici au 9 décembre 2013.

Après avoir dévoilé les cinq gardiens et les 20 défenseurs présélectionnés, les 15 milieux de terrain présélectionnés sont désormais connus. Ces trois présélections seront complétées par la liste des 15 attaquants qui sera annoncée et publiée sur FIFA.com le 9 décembre prochain.

Les milieux de terrain présélectionnés sont : (pays, club)
Xabi Alonso (Espagne, Real Madrid CF) ; Gareth Bale (Pays de Galles, Tottenham Hotspur FC/Real Madrid CF); Sergio Busquets (Espagne, FC Barcelone) ; Steven Gerrard (Angleterre, Liverpool FC); Andres Iniesta (Espagne, FC Barcelone); Isco (Espagne, Málaga CF/ Real Madrid CF); Mesut Özil (Allemagne, Real Madrid CF/Arsenal FC) ; Andrea Pirlo (Italie, Juventus FC) ; Marco Reus (Allemagne, Borussia Dortmund); Franck Ribéry (France, FC Bayern Munich), Arjen Robben (Pays-Bas, FC Bayern Munich); Bastian Schweinsteiger (Allemagne, FC Bayern Munich); Yaya Touré (Côte d’Ivoire, Manchester City FC) ; Arturo Vidal (Chili, Juventus FC) ; Xavi (Espagne, FC Barcelone).

Les 50 000 joueurs professionnels appartenant aux différents syndicats de joueurs dans le monde qui forment la FIFPro ont reçu un bulletin de vote afin d’élire leurs pairs au sein du World XI - ils ont ainsi dû choisir le meilleur gardien, les quatre meilleurs défenseurs, les trois meilleurs milieux de terrain et les trois meilleurs attaquants  de l’année 2013.

Les nominés pour les distinctions suivantes seront annoncés en direct sur FIFA.com, www.francefootball.fr et YouTube à 14h00 (CET) le 9 décembre : FIFA Ballon d’Or, Joueuse Mondiale de la FIFA, Entraîneur de l’Année FIFA pour le football féminin, Entraîneur de l’Année FIFA pour le football masculin, FIFA FIFPro World XI et Prix Puskás de la FIFA.
Connectez-vous lorsque les nominés seront dévoilés afin de commenter les listes en direct ! Les meilleurs tweets et posts Facebook seront diffusés sur notre Live Blog, de même que des informations sur le FIFA Ballon d’Or et des vidéos surprises.

La sélection finale du FIFA FIFPro World XI sera annoncée lors du Gala FIFA Ballon d’Or qui aura lieu au Palais des Congrès de Zurich le 13 janvier 2014. Durant cette cérémonie télévisée, le meilleur joueur de l’année 2013 se verra remettre le FIFA Ballon d’Or tandis que la Joueuse Mondiale de l’année sera elle aussi récompensée. Les distinctions de l’Entraîneur de l’Année FIFA pour le football féminin et de l’Entraîneur de l’Année FIFA pour le football masculin seront quant à elles remises pour la quatrième fois. Les lauréats du Prix Puskás de la FIFA - récompensant l’auteur du plus beau but de l’année -, du Prix du Président de la FIFA et de la Distinction Fair-play de la FIFA, seront également dévoilés au cours de la cérémonie.

Fifa.com (06/12/2013)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballon d'Or de la FIFA 2013

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum