[Débat] Moh Cherif Hannachi (Président) [Part 3]

Page 21 sur 24 Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22, 23, 24  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Débat] Moh Cherif Hannachi (Président) [Part 3]

Message par rachid_as le Mer 8 Avr - 13:12

Hannachi : «J’appelle nos supporters à la sagesse»

Le président Hannachi que nous avons joint dans la soirée d’hier pour avoir sa réaction par rapport à ce qui s’est passé à la fin de la première mi-temps du match amical entre la JSK et le MBB appelle les fans à la sagesse et à la retenue pour éviter d’autres drames. «C’est condamnable ce qui s’est produit aujourd’hui à la fin de la première période et c’est pour cela que j’appelle tous nos supporters à la sagesse», déclare le président de la JSK.

«Attention à la manipulation»
La réaction d’une frange de supporters à la fin de la première mi-temps face au MB Bouira suscite moult interrogations. Le président Hannachi pense que certaines personnes malintentionnées ont profité de la présence massive des supporters pour semer la pagaille. «Je recommande à nos supporters de faire très attention et de ne pas tomber dans le jeu des manipulateurs. Ceux qui ne veulent pas du bien à la JSK sont prêts à tout pour lui porter atteinte. Il y a eu déjà la mort d’Albert Ebossé et avec ce qui s’est passé aujourd’hui, il faut bannir la violence», ajoute-t-il.

«Celui qui se sent visé par la tricherie, il a donc quelque chose à se reprocher»
Le président de la JSK n’a pas raté l’occasion pour revenir sur les accusations qu’il a portées contre certains de ses joueurs après la défaite concédée devant le Mouloudia d’Alger. «En parlant des joueurs tricheurs, je n’ai cité aucun nom. Maintenant celui qui se sent visé, il a donc quelque chose à se reprocher.»

Compétition (08/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moh Cherif Hannachi (Président) [Part 3]

Message par rachid_as le Jeu 9 Avr - 12:18

Hannachi : «Les fauteurs de troubles étaient payés pour faire ça»

Le président Mohand-Chérif Hannachi ne décolère pas. Le premier responsable de la JSK se dit être effaré par ce dont est victime son club. Plus qu’agacé par ce que vit la JSK, il menace de passer aux actes et dénoncer ceux qui complotent contre son club.

Joint hier dans l’après-midi, le président Hannachi, bien qu’il ait été en route, a bien voulu répondre à quelques-unes de nos questions. Le chairman kabyle n’arrive pas à comprendre un tel acharnement contre son club et a bien l’intention de passer à l’acte en dénonçant tous ceux qui veulent porter atteinte à l’image ou au club tout simplement. Questionné en premier lieu sur ce qui s’est passé à Bouira et s’il a pu avoir une discussion avec les joueurs, Hannachi, nous dira qu’il n’a pas encore eu l’occasion de parler a ses poulains. «Je n’ai pas encore parlé aux joueurs depuis ce qui s’est passé à Bouira. J’ai juste dit au manager général de ne pas continuer le match et qu’il fallait tout de suite quitter les lieux. Il était impossible de faire prendre des risques aux joueurs tant que leur sécurité n’était pas assurée.»

«Ce ne sont pas les supporters de la JSK qui ont fait ça»
Au sujet du jet de projectiles qui a failli coûter cher au gardien de but Azzeddine Doukha, qui aura reçu une pierre sur la tête, le premier responsable de la JSK affirmera que ce ne sont pas les supporters de la JSK qui sont derrière ces faits  désolants. «Je sais que ce ne sont pas nos supporters qui ont fait ça. Cela n’a rien à voir avec nos fans qui ont bien retenu les leçons et qui ne sont pas d’une telle méchanceté pour vouloir atteindre des joueurs. Je sais que ce ne sont pas eux et je peux affirmer que le coup vient d’ailleurs.»

«Ils étaient payés»

Dans le même contexte, le président continuera en disant que ces gens qui viennent jouer les fauteurs de troubles étaient payés pour faire cela. «Il y a des gens qui veulent faire du mal à la JSK. Ces gens-là sont capables de tout. Je sais que ce sont les mêmes personnes qui sont derrière ce qui s’est passé lors du match face à Bouira. Ils ont payés ces pseudo- supporters qui sont venus pour jeter des pierres. Ceux-là n’ont rien à voir avec la JSK ni le sport.»

«Je sais qui est derrière»

Hormis ce qu’endurent son club et ses joueurs, Hannachi nous révélera que les responsables de cet incident vécu mardi dernier ne lui sont pas étrangers et qu’il compte bien les dénoncer pour faire en sorte qu’ils ne nuisent plus au club. «Je sais qui est derrière cet incident et qui a payé ces gens pour jeter des pierres contre nos joueurs. Je compte bien les dénoncer. Je vais prendre les mesures qu’il faut pour que ces personnes ne nuisent plus au club. C’en est trop, il faut que cela cesse et je vais tout dévoiler bientôt et ceux qui ont fait la moindre chose payeront. Ces gens-là se reconnaîtront et doivent savoir que ce jeu-là est fini et que ce qu’ils sont en train de faire va se retourner contre eux.»

«Tout notre programme a été chamboulé»
En ce qui concerne la programmation de l’équipe, le président Hannachi, nous dira que ledit programme a été totalement chamboulé en raison des dépassements qui se sont produits lors du match amical MBB-JSK. «J’ai été contraint d’annuler le stage de Bouira. Ce qui s’est passé ne pouvait pas permettre à l’équipe de travailler dans la sérénité. Comment voulez-vous qu’on reste alors que nos joueurs ont été victimes de jet de pierres et de projectiles de toutes sortes ? Il était primordial pour la sécurité de l’équipe d’annuler le stage. Cela n’a pas été sans conséquences puisque tout notre programme a été chamboulé, mais nous n’avions pas d’autres choix.»

«Le stage aura lieu à Amraoua»
Pour pallier l’annulation du stage de Bouira, le président nous informera que ce stage aura lieu à Tizi Ouzou. Il débutera vendredi pour prendre fin lundi soir, le départ pour Sétif avant d’affronter l’ESS se fera lundi, la veille du match. «Nous avons décidé de faire le stage à Tizi Ouzou. C’est à Amraoua que nous allons effectuer ce stage qui sera d’une durée de quatre jours. Il débutera vendredi et prendra fin lundi jour de notre départ pour Sétif puisque nous allons jouer contre l’ESS mardi. Il fallait trouver une solution et j’ai opté pour Tizi Ouzou car il n’y avait pas d’autres lieux où nous pouvions faire notre préparation de la reprise du championnat.»

«Il y a un complot contre la JSK»

Enfin, le premier responsable de la JSK parlera d’un complot contre son club et dira qu’il a l’impression que tout le monde veut du mal au club kabyle. «Je ne comprends pas cet acharnement contre la JSK. Quand je vois des gens aller à la télé juste pour dire du mal du club, cela me fait vraiment mal. Même au niveau de l’EN on nous prive de nos meilleurs joueurs pour un simple match amical. Et encore, l’un d’eux n’a même pas été aligné alors que la JSK avait un match important à jouer face au MCA, cette même équipe dont un joueur a été laissé à sa disposition alors que nous, nous n’avons pas eu droit au même traitement. Pour moi, cela en dit long sur ce que subit le club et sur ce qu’on lui impose. Il faut que cela cesse et qu’on nous traite avec plus de considération.»

Compétition (09/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moh Cherif Hannachi (Président) [Part 3]

Message par siberian84 le Dim 12 Avr - 13:41

Hannachi révèle : «Doukha a parlé des contacts à l’étranger»

Depuis que la direction du club phare de la Kabylie a saisi les responsables de la CAF, à leur tête Issa Hayatou, pour trouver une solution à la situation de la JSK, surtout que le TAS a annulé les sanctions prises par la Confédération africaine de football contre le club le plus titré d’Algérie suite à la mort tragique d’Albert Ebossé, aucune réponse n’a été rendue aux Kabyles.



Au contraire, l’instance que gère le Camerounais Hayatou continue toujours d’ignorer le dossier de la JSK. Ce dernier, au lieu de réparer son erreur, a préféré menacer les Kabyles. Par ailleurs, les responsables de notre football devaient défendre le dossier du club phare de la Kabylie, mais ils ne l’ont pas fait. «Personne n’a défendu la JSK auprès de la CAF, qu’on arrête alors de lancer des mensonges, on a beaucoup souffert, la CAF nous a lésés et personne n’a levé le petit doigt pour essayer de défendre la JSK. Aujourd’hui, on ne va pas baisser les bras, on continuera à lutter pour participer l’année prochaine à la Ligue des champions, comme le MCEE a pris notre place cette saison, on prendra la place d’une autre équipe la saison prochaine, sinon, on devra nous indemniser, on a beaucoup perdu après avoir été privés de la Ligue des champions», nous dira le numéro un du club le plus prestigieux d’Algérie.

«Il reste encore 2 ans de contrat à Mekkaoui, sa libération est fixée à 2 milliards»

Concernant l’affaire Mekkaoui qui veut racheter sa lettre de libération, Hannachi précise : «Je ne m’opposerai pas à son départ, mais je vais défendre les intérêts de mon équipe. Les choses sont claires, l’équipe qui veut engager Mekkaoui doit se présenter par le biais de ses responsables au siège du club pour négocier sa lettre de libération. Pour que tout le monde soit au courant, il reste encore deux ans de contrat à Mekkaoui, sa libération est fixée à deux milliards.»

«Je ne barrerai pas la route à Doukha»

Le portier international des Jaune et Vert a profité de la présence de Hannachi vendredi après-midi au stade 1er-Novembre pour lui parler de son avenir. L’enfant de Chlef a parlé à son président de ses contacts à l’étranger. Hannachi explique : «Oui, Azzedine m’a parlé de ses contacts à l’étranger. Je ne vais pas lui barrer la route, on a toujours facilité la tâche aux joueurs qui voulaient partir à l’étranger, mais ce n’est pas encore le moment pour parler de ces choses, on doit d’abord terminer la saison, par la suite, on aura tout le temps devant nous pour étudier ce cas.»

«On doit réaliser un bon résultat à Sétif»

Pour conclure, le président kabyle parle du match de l’ESS : «En ma qualité de président du club, j’ai mis tous les moyens à la disposition des joueurs et des membres du staff technique. On aura un bon coup à jouer à Sétif. On a bien préparé ce rendez-vous, maintenant, c’est le terrain qui tranchera, j’espère qu’on sera dans notre jour et qu’on reviendra de ce déplacement avec un résultat positif.»

Compétition (12/04/2015)
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moh Cherif Hannachi (Président) [Part 3]

Message par rachid_as le Mar 14 Avr - 13:28

Hannachi : «Avec Rebrab, il ne reste que la signature du contrat»

A la veille de la rencontre de son équipe devant l’ESS, le président de la JSK a fait un tour à Oued Semmar. Hannachi a rencontré hier en fin de journée le patron d’Hyundai Algérie.

Comme tout le monde le sait, la JSK et les responsables de cette firme sont tombés d’accord concernant un contrat de sponsoring d’une durée de trois ans. Au moment ou nous mettons sous presse, le fameux contrat n’a pas été encore signé, néanmoins, Hannachi et Rebrab ont réglé tous les détails et les clauses du contrat. « Il ne reste que la signature du contrat qui pourrait se faire d’un moment à l’autre », nous dira hier après-midi le numéro un de la formation du Djurdjura qui ajoute : «Avec Omar Rebrab, on a réglé tous les axes de ce contrat. Comme je vous l’ai déjà dit, on a toujours travaillé Omar et moi dans la transparence la plus totale, il y’a une grande confiance entre nous, pour moi, cette affaire est réglée.»

«Notre collaboration débutera cet été»
Concernant le début de la collaboration entre le club le plus populaire de la wilaya de Tizi Ouzou et la firme Hyundai, Hannachi explique : «Il reste que cinq matchs pour le championnat et la fin de la saison, on ne compte pas bien sûr la rencontre de cet après-midi. Vaut mieux donc patienter quelques jours avant d’officialiser les choses et de débuter notre collaboration. On doit d’abord assurer le maintien de l’équipe, terminer la saison en force avant de penser au nouvel exercice mais avec les responsables d’Hyundai, tout est réglé, les choses sont claires comme l’eau de roche sur ce plan.»

«Il se pourrait que le logo d’Hyundai  soit floqué sur le maillot lors des derniers matchs de championnat»
Pour le match d’aujourd’hui, le logo d’Hyundai ne sera pas sur le maillot de la JSK pour la simple raison que les deux parties n’ont pas encore signé le fameux contrat, toutefois, d’ici la fin de la saison, il se pourrait que la JSK joue deux ou trois rencontres avec le sigle de la firme sud-coréenne d’automobiles. «On n’a pas encore signé le contrat, mais comme je vous ai déjà dit la signature pourrait se faire d’un moment à l’autre, pour cette raison on ne pourra pas mettre cet après-midi le sigle d’Hyundai sur le maillot, néanmoins, on pourra le faire lors des prochaines rencontres même si notre collaboration commencera l’été prochain, c'est-à-dire avec le début de la nouvelle saison mais de mon côté j’ai toujours facilité les choses à nos sponsors, on est prêts à jouer avec le sigle d’Hyundai à tout moment», précise le président des Canaris du Djurdjura.

«J’ai annulé mon voyage en France, je serai présent à Sétif»

Pour le match d’aujourd’hui, Hannachi sera finalement présent à Sétif pour assister à la rencontre de son équipe. «C’est vrai, pour des raisons de santé, j’ai programmé un voyage en France, je devais quitter le sol algérien hier soir pour rallier la capitale française mais j’ai jugé utile de rester au pays afin d’assister à la rencontre de ce soir, je ne peux pas laisser les joueurs seuls en cette fin de saison, on a vraiment besoin de points, d’ailleurs, je mise beaucoup sur le match d’aujourd’hui pour que le club sorte la tête de l’eau. Un bon résultat à Sétif permettra à l’équipe d’aborder les prochains rendez-vous avec une grande confiance. Bref, j’espère que les joueurs seront dans leur jour, que l’arbitrage sera correct et qu’on reviendra de ce déplacement avec un résultat positif.»

Compétition (14/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moh Cherif Hannachi (Président) [Part 3]

Message par rachid_as le Mer 15 Avr - 13:01

Hannachi : «Je n’arrive plus à comprendre ce qui ne marche pas dans l’équipe»

Le président Hannachi ne sait plus à quel saint se vouer. Et pour cause, son équipe ne cesse de collectionner des échecs en cette phase retour. Approché à la fin de la rencontre face à l’ESS, le président Hannachi affirme : «Je n’arrive plus à comprendre ce qui ne marche pas dans l’équipe.»

La déclaration du président de la JSK nous renseigne sur la situation dans laquelle se trouve l’équipe à 5 journées de la fin du championnat.

«On doit trouver des solutions et vite»
Conscient du danger qui guette son équipe après la défaite face au champion d’Afrique, le président Hannachi tire la sonnette d’alarme. «L’équipe se retrouve dans une situation très délicate après cette énième défaite. De ce fait, on doit vite trouver des solutions pour sortir l’équipe de la zone rouge», annonce le président Hannachi.   

«Je suis encore contraint d’annuler mon voyage en France»

Voulant se rendre aujourd’hui en France afin de se soigner, le président Hannachi a été obligé d’annuler son déplacement pour la France pour tenter de remettre de l’ordre dans son équipe. «Je suis encore contraint d’annuler mon voyage pour la France. Je souffre, mais vu la situation dans laquelle se trouve l’équipe après cette defaite face à l’ESS je dois rester à Tizi Ouzou», a conclu Hannachi.

Compétition (15/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moh Cherif Hannachi (Président) [Part 3]

Message par rachid_as le Mer 15 Avr - 19:18

Sur notre site, Hannachi : "Si Wallemme veut quitter le club, il n'a qu'à partir"

Pour lire l'article ==> http://www.js-kabylie.fr/index.php/informations/articles/3684-hannachi-si-wallemme-veut-quitter-le-club-il-n-a-qu-a-partir


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moh Cherif Hannachi (Président) [Part 3]

Message par rachid_as le Jeu 16 Avr - 12:53

Hannachi : «L’équipe allait réaliser une bonne saison, n’était la mort d’Ebossé»

«Aucune décision n'a encore été prise pour le moment à l'encontre de Wallemme. Après la fin du match face à Sétif, je n'ai même pas discuté avec lui. Maintenant s'il veut quitter la JSK, il n'a qu'à partir. La direction n'a pas reçu de démission de sa part», a affirmé à l'APS le premier responsable du club kabyle.
L'ancien joueur et entraîneur du RC Lens (Ligue 1/France), sur le départ, est de plus en plus contesté, en raison des mauvais résultats obtenus par la JSK et qui l'ont reléguée à deux longueurs (32 pts) seulement du MC Alger, premier relégable. Jean-Guy Wallemme (48 ans) avait succédé en janvier dernier à son compatriote François Ciccolini, également limogé pour mauvais résultats.

«Je n’ai pas rencontré Wallemme, après la défaite face l’ESS»

Au lendemain de la défaite face à l’ESS, le président Hannachi s’est exprimé sur une chaîne de télévision pour affirmer qu’après le match, il n’a pas rencontré son entraîneur Wallemme qui est rentré à Tizi le moral à plat, en compagnie de ses joueurs : «Après le match perdu face à l’ESS, je n’ai pas rencontré Wallemme. On n’a pas eu l’occasion de parler du match ni de son avenir à la barre technique.»

 «C’est normal qu’on me critique, mais nous faisons tout pour sauver le club»
Dans son intervention téléphonique, le président a également fait savoir qu’il est critiqué car la JSK reste sur deux défaites amères face au MCA et à l’ESS, qui ont relégué l’équipe en bas du tableau et qu’à l’heure actuelle, on est mobilisés à la direction pour sauver le club de la relégation : «Le club traverse la période la plus difficile de son histoire. C’est normal qu’on nous critique, car l’équipe enchaîne les mauvais résultats. Nous sommes tous mobilisés pour éviter la relégation en Ligue 2 Mobilis. J’ai parlé avec le président du Comité des supporters et je lui ai demandé de s’impliquer pour garantir une grande mobilisation des fans autour du club en cette période difficile. Je dois dire que c’est la plus difficile saison de la JSK. Vivement la fin, mais il faudra assurer le maintien.»

«La JSK a besoin de sérénité pour préparer la venue du MOB»
Le patron de l’équipe a lancé un appel aux supporters pour se mobiliser autour du club qui a besoin de sérénité pour préparer le prochain derby face au MOB et qui intervient dans une période cruciale pour la JSK : «La sérénité doit être assurée pour permettre au club de mieux aborder les cinq dernières journées de la saison, particulièrement le match face au MOB qui est pour nous un virage à ne pas rater.»

«Ce n’est pas la langue de bois, beaucoup de sociétés vont intégrer le club la saison prochaine»
Hannachi a aussi fait savoir que sa direction se prépare déjà pour le nouvel exercice et annonce la venue de plusieurs entreprises capables d’apporter leur soutien pour la bonne marche du club : «Nous pensons à la saison prochaine, je vous annonce que beaucoup d’entreprises ont donné leur accord de principe pour venir intégrer le conseil d’administration afin d’aider le club à retrouver toute sa force. Ce n’est pas de la langue de bois comme peuvent le penser certains, c’est la vérité. Maintenant, l’urgence est d’assurer le maintien du club en Ligue I Mobilis.»

«L’équipe allait réaliser une bonne saison, n’était la mort d’Ebossé»
Par ailleurs, le boss a justifié les mauvais résultats enregistrés cette saison par la mort tragique de l’attaquant Albert Ebossé : «En début de saison, j’avais déclaré que la JSK allait réaliser un bon parcours mais malheureusement, avec la mort d’Ebossé, le club a vécu une grave crise qui s’est répercutée sur nos résultats. Je le répète encore une fois, on doit sauver le club de la relégation.»

Le Buteur (16/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moh Cherif Hannachi (Président) [Part 3]

Message par rachid_as le Jeu 16 Avr - 13:03

Hannachi : «Je n’ai jamais parlé de limogeage de Wallemme»

Le premier responsable de la formation du Djurdjura qui était très déçu à l’issue de la rencontre de son équipe de mardi dernier était toujours sous le choc hier, toutefois, Hannachi tenait vraiment à préciser quelques détails de taille à ses yeux : «Je n’ai jamais parlé de limogeage de Wallemme à l’issue de la rencontre de mardi dernier, je ne sais pas d’où on a sorti cette histoire», nous dira d’emblée le numéro un des Jaune et Vert.

«Wallemme ne supporte pas la pression et n’a aucune maîtrise sur le groupe»

«Wallemme n’a parlé à personne à l’issue de la rencontre, il a quitté le vestiaire sans dire le moindre mot, je ne pouvais prendre aucune décision au moment où je n’ai pas parlé avec lui et puis, l’entraîneur est rentré à Tizi avec les joueurs et moi je suis rentré avec les dirigeants. Pour bien préciser les choses, moi je n’ai rien déclaré concernant l’avenir de l’entraîneur, c’est lui qui a préféré quitter le stade sans dire le moindre mot, sans parler à personne, en plus qu’il a échoué dans sa mission, il ne supportait pas la pression et il ne maîtriser pas le groupe», dira Hannachi. 

«S’il veut partir, on ne le retiendra pas»

Certes Hannachi persiste et signe qu’il n’a jamais parlé de limogeage de Wallemme, néanmoins le président de la JSK affirme qu’il ne fera rien pour retenir son entraîneur dans le cas où ce dernier demanderait à partir. «J’ai constaté que Wallemme ne pourra plus supporter la pression, il ne pourra rien faire, s’il veut partir, je ne vais pas le retenir, tout ce qui m’intéresse en cette fin de saison est le maintient de mon équipe. Moi j’ai toujours défendu les intérêts de la JSK sans faire le moindre calcul. Désormais, la balle est dans le camp de l’entraîneur.»

«Qu’on arrête de parler en mon nom»
En cette fin de saison, chaque déclaration peut avoir ses répercussions sur le groupe. Pour que ce qui s’est passé hier ne se reproduise plus, Hannachi dira : «J’évite à chaque fois de parler, mais ce qui se passe autour du club m’oblige à clarifier certains points et à défendre les intérêts de la JSK. Je me retrouve dans l’obligation de parler de répondre, de préciser, d’expliquer… à chaque fois ! Au lendemain de chaque défaite, on trouve toujours des choses à dire à mon égard, qu’on arrête alors de parler en mon nom, d’induire les gens en erreur.»

«C’est maintenant que le club a besoin des supporters»
Mohand Chérif Hannachi a aussi profité  de cette occasion pour lancer un appel aux amoureux des Jaune et Vert : «Les Kabyles d’une manière générale, les supporters de la JSK en particulier, doivent se mobiliser auteur de leur club. Ce n’est pas le moment de la critique, du pourrissement, de la déstabilisation, l’heure est plutôt à la mobilisation. La JSK est un grand club, c’est un symbole, on doit alors assurer la sérénité à l’équipe en cette fin de saison. Les supporters doivent rester derrière leur équipe jusqu’à la dernière journée de championnat, l’équipe à besoin plus que jamais de son public, par la suite, chacun est libre de dire ce qu’il veut, mais pour le moment, c’est l’intérêt de la JSK qui prime.»

«On sauvera l’équipe, c’est promis»
Après la défaite de mardi dernier, les supporters kabyles étaient plus que déçus, les fans des Canaris craignaient même pour l’avenir de leur club, Hannachi explique : «C’est tout à fait normal et logique que les supporters s’inquiètent pour l’avenir de leur équipe, moi je n’ai jamais menti aux fans de la JSK, pour cette raison, je promets aux supporters de sauver l’équipe de la relégation, je ferai le maximum pour assurer le maintien, par la suite, on passera à autre chose. Je n’ai jamais fui mes responsabilités et ce n’est pas aujourd’hui que je vais le faire.»

«On doit faire le plein à domicile»

Pour le premier responsable du club phare de la Kabylie, la JSK est menacée par la relégation, mais les choses ne doivent pas dépasser ce stade : «On a trop dramatisé les choses. On est, certes, menacés par la relégation, mais on n’est qu’à quatre points de troisième. Notre destin est entre nos mains, si on veut vraiment assurer notre maintient, on doit faire le plein à domicile. On doit battre le MOB, le CRB et l’USMH. Je sais que notre mission ne sera pas facile mais avec la mobilisation de tout le monde, on sauvera l’équipe incha Allah.»

«Jugez-moi en fin de saison»

Pour terminer, Hannachi parle de son avenir à la JSK : «Pour le moment, il n’y a que l’avenir de mon équipe qui m’intéresse. Je ne suis pas le genre des présidents de club qui fuient leurs responsabilités, qui cèdent à la pression ou qui abandonnent leurs clubs dans les moments difficiles, moi je ferai le maximum pour sauver le club. En fin de saison, je suis prêt à rendre des comptes à tous ceux qui veulent tout savoir, je serai prêt aussi à accepter les critiques en cas d’une catastrophe mais pour le moment, on doit tous travailler pour l’intérêt de la JSK.»

=====================

Il est depuis hier après-midi en France
Hannachi, qui a reporté son voyage en France mardi dernier afin d’assister à la rencontre de son équipe devant l’ESS, a quitté hier après-midi le sol algérien. Le président kabyle a rendez-vous ce matin avec ses médecins traitants, l’état de santé du numéro un de la JSK s’est dégradé ces derniers jours.

Il sera de retour au pays demain
Hannachi, qui a quitté hier soir le pays, sera de retour au bercail demain. Vu la situation que traverse son équipe, le président de la formation du Djurdjura ne restera qu’un jour en France avant de rentrer en Algérie.

Compétition (16/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moh Cherif Hannachi (Président) [Part 3]

Message par melka le Jeu 16 Avr - 13:29

Je l'ai entendu parlé sur Ennahar TV, j'ai envie de vomir. Il est incapable de finir une phrase, il ne sait même pas parler. Comment un ignorant comme Hannachi président club de la dimension de la jsk. Il n'admet jamais ses échecs et il se permet de tirer sur les personnes qui le critiquent. Pathétique. Il ose parler et promettre des choses pour l'année prochaine.
avatar
melka

Messages : 245
Date d'inscription : 13/01/2014
Localisation : Ouacifs

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moh Cherif Hannachi (Président) [Part 3]

Message par rachid_as le Jeu 16 Avr - 13:48

melka a écrit:Je l'ai entendu parlé sur Ennahar TV, j'ai envie de vomir. Il est incapable de finir une phrase, il ne sait même pas parler. Comment un ignorant comme Hannachi président club de la dimension de la jsk. Il n'admet jamais ses échecs et il se permet de tirer sur les personnes qui le critiquent. Pathétique. Il ose parler et promettre des choses pour l'année prochaine.

Il a repris son fameux refrain : l'année prochain gghande équipe, gghrands joueughs

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moh Cherif Hannachi (Président) [Part 3]

Message par siberian84 le Ven 17 Avr - 13:33


JSK/Hannachi: «Il est hors de question de faire revenir Aït Djoudi !»

«Karouf terminera la saison, j’ai confiance en lui.»




De retour de Sétif, le président Hannachi s’est déplacé en France pour suivre des soins oculaires. Pendant son absence il a chargé ses plus proches collaborateurs de traiter et finaliser le dossier Wallemme pour passer à l’autre étape qui est de préparer le match du MOB sous la houlette de Karouf. Ces dernières quarante-huit heures, le nom d’Aït Djoudi a été évoqué avec insistance au sein de la JSK, surtout que même les supporters l’ont réclamé à travers les réseaux sociaux. De France, Hannachi a fait certaines confidences à un de ses proches en lui déclarant ceci : «J’ai vu dans la presse le nom d’Aït Djoudi qui est annoncé de retour aux affaires techniques de la JSK. Je tiens à dire qu’on n’a pas pensé à Aït Djoudi pour succéder à Wallemme et qu’il est hors de question de le faire revenir. Aït Djoudi ne rate aucune occasion de nous tomber dessus. Il a échoué avec deux clubs cette saison et je ne vois pas comment il va réussir à nous éviter la relégation.»

«Wallemme a échoué dans sa mission»
Même s’il a essayé de faire croire qu’il n’avait pas songé à limoger son entraîneur juste après la défaite face à l’ESS, Hannachi savait que son employé dirigeait son dernier match à Sétif. La défaite était interdite pour Wallemme, surtout après qu’il a raté l’unique objectif qui restait à la JSK cette saison, à savoir la coupe. «On avait un brin d’espoir d’aller avec Wallemme en finale de la coupe et remporter le trophée. En championnat nous nous sommes fixé l’objectif de faire revenir le club en haut du tableau. Malheureusement Wallemme a échoué et nous sommes obligés de nous séparer de lui.»

«Karouf terminera la saison, j’ai confiance en lui»
Pour ce qui est de la succession de Wallemme, Hannachi a également confirmé de France, où il se trouve depuis deux jours, que c’est le DTS Mourad Karouf qui terminera la saison. Il sera assisté, toujours selon Hannachi, par Omar Hamenad, l’entraîneur des gardiens de but. «Labbane aussi ne restera pas dans le staff technique. C’est Mourad Karouf qui prendra en charge la barre technique. J’ai pris la décision de confier la mission aux enfants du club pour sauver les meubles.»

«Il faut une grande mobilisation pour sauver le club»
Enfin Hannachi a appelé ses proches collaborateurs à rester mobilisés ces jours-ci derrière le club et veiller à ce que l’équipe première soit éloignée de toute forme de pression qui pourrait encore envenimer le climat et se répercuter sur les prochains résultats. «Assurez une grande mobilisation. L’équipe vit la plus difficile saison de son histoire. On a un seul objectif en ce moment, celui de préparer comme il se doit nos cinq derniers matchs avec l’unique objectif de gagner le maximum de points et sauver le club de la relégation en Ligue 2 Mobilis.»

Le Buteur (17/04/2015)
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moh Cherif Hannachi (Président) [Part 3]

Message par siberian84 le Ven 17 Avr - 13:40

Hannachi : « Bienvenue à Doudane chez lui »

« Karim Doudane est un enfant du club, il a déjà travaillé à la JSK, il connaît bien la maison. Moi j’ai été en France mais je sais que les autres responsables du club l’ont rencontré hier. En principe, il est avec nous, je lui souhaite la bienvenue chez lui. »

« Je rentre ce soir au pays »

« Pour des raisons de santé, j’ai rallié la capitale française mercredi après-midi, je serai de retour aujourd’hui au pays. La situation de mon équipe ne me permet pas de rester en France. D’ailleurs, à mon retour, on réglera plusieurs détails concernant la vie quotidienne de l’équipe. »

«On doit bien préparer le derby»

« Comme je vous ai dit la dernière fois, seul l’intérêt de la JSK prime. Pour le moment, on doit bien préparer le derby, les trois points de cette rencontre doivent rester à Tizi Ouzou, par la suite, on aura le temps de préparer les autres rendez-vous de l’équipe. L’heure est la mobilisation, on doit réaliser une excellente préparation pour battre le MOB. Les choses sont claires comme l’eau de roche pour nous. »

Compétition (17/04/2015)
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moh Cherif Hannachi (Président) [Part 3]

Message par rachid_as le Dim 19 Avr - 12:22

Il dément catégoriquement tout contact avec Azzedine Aït Djoudi
Hannachi : “La JSK se tirera d’affaire !”



“Je tiens à démentir, formellement, tout contact avec Aït Djoudi ou avec tout autre entraîneur et je fais entière confiance à Mourad Karouf qui a une grande expérience footballistique et qui a toutes les compétences voulues pour servir la JSK aux côtés d’Omar Hamenad et de Karim Doudane, qui sont deux authentiques enfants du club, sans oublier Driss Labane qui est un excellent préparateur physique”, nous a déclaré, hier après-midi, le président de la JS Kabylie, Mohand-Chérif Hannachi, qui est rentré vendredi soir de Paris après y avoir effectué un court séjour de quarante-huit heures. “Je demande aux fidèles supporters de la JSK de rester unis et solidaires derrière le club dans ces moments difficiles tout en les rassurant que la JSK va se tirer d’affaire et nous allons dresser le bilan en fin de saison, un bilan que je suis prêt à assumer totalement !”, dira encore le président Hannachi.  Comme prévu, après la démission de l’entraîneur français, Jean-Guy Wallemme, la JSK a repris les entraînements avant-hier à 17h sous la direction de Mourad Karouf, qui revient donc à la barre technique et qui travaillera en étroite collaboration avec Driss Labane qui garde son poste de préparateur physique et de l’entraîneur des gardiens de but, Omar Hamenad, alors que Karim Doudane a pris officiellement ses nouvelles fonctions de manager du club en remplacement de Samy Idrès qui a jeté l’éponge pour reprendre ses fonctions initiales de président du CSA/JSK. “Je suis un enfant du club et il était de mon devoir de répondre présent aux dirigeants de la JSK pour aider le club dans ces moments difficiles”, dira Doudane qui rejoint d’ailleurs le même discours que Mourad Karouf qui dira lui aussi que “tant que la JSK a besoin de mes services, surtout dans les moments difficiles, je n’ai pas le droit de tourner le dos à mon club de toujours”. D’ailleurs, dès leur prise de fonctions, Karouf et Doudane ont réuni les joueurs vendredi après-midi dans les vestiaires du stade du 1er-Novembre, et ce, avant la première séance d’entraînement de la semaine pour leur parler longuement et tenter de les remettre en confiance tout les exhortant à redoubler d’efforts pour sortir la JSK de sa mauvaise situation actuelle. A priori, le message est bien passé entre le nouveau staff technique et les joueurs, surtout que ces derniers ont toujours eu beaucoup de respect pour Mourad Karouf et que le courant est toujours bien passé entre le groupe et l’ancien défenseur international kabyle à chaque fois qu’il a assuré l’intérim à la barre technique de la JSK.

Liberté (19/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moh Cherif Hannachi (Président) [Part 3]

Message par rachid_as le Dim 19 Avr - 13:11

JSK/Hannachi : «Avec le soutien de notre public, on battra le MOB»

Le président Hannachi pense que la victoire est impérative face au MOB.

C’est pour cela qu’il lance un appel en direction des supporters pour venir en masse samedi prochain afin de soutenir leur équipe, laquelle se trouve dans l’obligation de réagir après ces deux dernières défaites consécutives. «On n’a pas d’autre alternative que de gagner pour quitter la zone rouge. Nos supporters auxquels on demande de venir en grand nombre doivent soutenir l’équipe jusqu’au coup de sifflet final. Je suis convaincu qu’avec leur soutien, on battre le MOB qui reste une très bonne équipe. J’espère que ce derby se déroulera dans un fair-play total», a déclaré le président Hannachi.

«On ne doit qu’un salaire à Wallemme»  
Le divorce entre la JSK et Jean-Guy Wallemme est consommé, mais ce dernier qui n’a pas encore perçu son argent se trouve toujours en Algérie. Il a trouvé un terrain d’entente avec les responsables kabyles qu’il a rencontrés dans la soirée de jeudi dernier, mais il ne veut pas rentrer chez lui en France sans son argent. Le président Hannachi auquel nous avons demandé combien il doit à son désormais ancien entraîneur répond : «On ne doit qu’un salaire à Wallemme. La direction a trouvé un accord avec lui et il n’y a plus de cas Wallemme.»

«Il y a une bonne ambiance dans le groupe»
Présent à la séance d’entraînement d’hier, le président Hannachi satisfait de la préparation qu’effectue son équipe en prévision du derby face au MOB. «J’ai assisté à l’entraînement d’hier et je peux vous dire qu’il y a une bonne ambiance dans le groupe. La prise en main de l’équipe par Karouf et le retour de Doudane feront du bien aux joueurs. On a un match difficile face au MOB qui est en train de réaliser de bons résultats et nos supporters doivent soutenir leur équipe jusqu’au bout. J’espère qu’on sera à la hauteur de leurs attentes», a conclu le président de la JSK.

Compétition (19/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moh Cherif Hannachi (Président) [Part 3]

Message par rachid_as le Mar 21 Avr - 12:46

JSK/Hannachi allume le derby kabyle : «Ils n’auront pas plus de 500 places»

Le premier responsable de la formation du Djurdjura, qui était présent hier matin au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou et qui a suivi toute la séance d’entraînement de l’équipe première, n’a pas hésité à commenter la dernière sortie de Jean-Guy Wallemme.

«Wallemme a coulé la JSK et maintenant il veut s’enrichir sur notre dos»
Hannachi a aussi parlé sur d’autres sujets qui concernent la vie quotidienne et l’avenir du club. «Pour moi, il n’y a pas d’affaire Wallemme. Il a rencontré les responsables du club jeudi soir, il a trouvé un terrain d’entente avec les deux avocats du club, maintenant il veut prendre deux mensualités ou plus, je ne comprends pas ce qui arrive à cet entraîneur, à sa place je n’oserai même pas parler, il a coulé l’équipe et maintenant il veut s’enrichir sur notre dos, c’est très grave, qu’il assume ses responsabilités au lieu de faire du chantage au club, c’est lui qui a coulé le club, il ne sait même pas faire un changement», déclara d’emblée le numéro un de la formation du Djurdjura.

«C’est lui qui voulait partir, comment il menace de saisir la FIFA»
Hannachi avoue aussi que c’est Wallemme qui voulait partir et ce n’est pas la direction du club qui l’a limogé : «Pourquoi il menace de saisir la FIFA, c’est lui qui a voulu quitter son poste, on ne l’a pas limogé pour qu’il menace de saisir la FIFA, qu’il arrête de dire n’importe quoi, pour nous, la page Wallemme a été tournée, les joueurs se sont libérés après son départ, l’équipe travaille bien, qu’il rentre chez lui tout en laissant l’équipe préparer son derby, les choses sont claires, c’es lui qui a quitté son poste, la direction ne l’a jamais limogé, pourquoi alors il réclame de l’argent, pourquoi il veut saisir la FIFA, c’est du n’importe quoi.»

«Il a demandé au départ un adjoint avant de fuir ses responsabilités à l’issue du match contre l’ESS»
Pour le président de la JSK, Wallemme n’a pas assuré ses responsabilités : «Avant le match de l’ESS, Wallemme a parlé aux dirigeants du club sur son souhait de quitter le club, il a par la suite demandé Karouf, il ne pouvait pas supporter la pression ni assumer ses responsabilités, par la suite il a manqué de respect aux responsables et aux joueurs, pour éclaircir plusieurs choses, à la fin du match contre l’ESS, il a quitté le stade sans parler à personne, c’est un manque de respect de sa part.»

«Il ne mérite même pas un salaire, mais on va lui payer un mois pour prouver notre honnêteté»
Sur cette histoire de salaire, Hannachi persiste et signe : «Il ne prendra qu’un seul salaire, la direction du club ne lui doit qu’une mensualité, normalement, il ne prendra aucun sou, il ne mérite rien mais quand même on va lui donner un mois de salaire rien que pour prouver notre honnêteté, sinon, on peut ne lui rien donner, c’est lui qui a abandonné l’équipe et ce n’est pas la direction qui l’a limogé, qu’il arrête alors de chercher des poux sur la tête d’un chauve.»

«Zoubir Makhlouf doit nous laisser tranquille, sinon…»
Pour le président de la formation de la ville des Genêts, l’agent de Wallemme ne doit pas perturber l’équipe en cette fin de saison : « Je suis au courant de tout ce que Zoubir Makhlouf est en train de faire dans les coulisses, il se réunit souvent avec d’anciens membres du CA, il utilise plusieurs choses afin de perturber l’équipe, qu’il laisse la JSK en paix sinon je vais parler sur plusieurs choses, je ne veux pas le salir mais s’il continue à déranger la direction du club, je serai obligé de le faire.»

«J’ai été le meilleur président lorsque mon frère avait donné un local gratuitement à Izri…»
«Pour ce qui concerne la dernière sortie de Lyès Izri, c’est vraiment mesquin de sa part ce qu’il a fait, peut-être il a oublié qu’il venait chaque soir à mon domicile, qu’il m’appelait jour et nuit, plus grave encore, lorsque mon frère lui a donné un local gratuitement pendant deux ans, j’ai été le meilleur président, j’ai été un grand monsieur, c’est vraiment dommage, ce n’est pas de mes habitudes de parler sur ce genre de trucs mais il n’a pas cessé de parler ces derniers temps de la JSK, pourquoi il a joué lui à la JSK, il est une personne non grata à Tizi, moi je n’ai pas oublié, il ne sortait pas du bureau de mon frère, il était chaque soir à la résidence, maintenant qu’il a réglé ses trucs, il s’attaque à moi, non moi je suis un homme propre, il a utilisé un grand local que mon frère a mis à sa disposition pendant deux ans sans payer le moindre sous, sans parler sur les autres choses, car pour ne pas choquer les gens, je préfère les garder pour moi.»

«Il a osé parler de voyous !»
«Ce qui m’a vraiment choqué est cette déclaration d’Izri, il a osé parler des voyous alors que c’est tout le monde qui ne l’aime pas à Tizi, ce qu’il a fait avec l’EN militaire est très grave, à la JSK lorsqu’il était entraîneur des gardiens, il était tout le temps en désaccord avec les supporters, moi je n’ai rien oublié, la JSK est gérée par des hommes, moi je ne cherche aucun intérêt en gérant le club, je ne peux même pas qualifier quelqu’un de voyou mais puisqu’il a osé utiliser ce mot, c’est bel et bien lui le grand voyou et c’est tout le monde qui est au courant de ça.»

«Maza est en train de perturber Doukha et les autres joueurs»
«Ces derniers jours, Maza ne cesse de perturber les joueurs, il ne doit pas parler à Doukha en cette période très sensible de la saison sur des offres de l’étranger, le joueur est concentré sur le match de son équipe, il pourra le casser en lui promettant des clubs européens. Qu’on termine d’abord la saison, par la suite, s’il y aura du concret on étudiera les offres, on facilitera même la tâche à Azzedine, mais ce n’est pas le moment de perturber les joueurs car en plus de Doukha, il a aussi parlé à d’autres joueurs.»

«On n’a contacté aucun joueur, qu’on arrête de parler au nom de la JSK»
«Je tiens aussi à préciser que la JSK n’a contacté aucun joueur, qu’on arrête de faire de la publicité aux joueurs en les annonçant à la JSK. Tant qu’on n’a pas assuré notre maintien, on ne songe même pas au recrutement, et puis, une fois la saison terminée, on installera une commission de recrutement qui va s’occuper de cette opération, je le redis une nouvelle fois, on ne songe même pas au recrutement.»

«On a une tribune pour les visiteurs»
«Pour ce qui concerne les supporters du MOB, les choses sont claires comme l’eau de roche sur ce plan, on a au stade du 1er-Novembre une tribune réservée spécialement pour les supporters des équipes visiteuses, les fans du Mouloudia de Béjaïa prendront donc place dans cette tribune. A Tizi Ouzou, on a toujours réservé cette tribune aux supporters adverses, ainsi, les Crabes auront droit à 500 tickets, comme toutes les autres galeries adverses, on jouera sur notre terrain et devant nos supporters, on vise les trois points, ni plus ni moins.»

«On n’a pas oublié ce que le Crabes nous ont fait l’année passée»
«L’année passée, on a vécu l’enfer à Béjaïa lors de la rencontre de la phase retour. A l’aller, les supporters du MOB ont partagé le stade avec nos supporters mais au retour on a vécu l’enfer, on a souffert pour sortir du stade et si nous avions gagné ce jour-là, on ne serait pas sortis vivants du stade, on n’a pas oublié tout ce qu’ils ont fait l’année passée, nos supporters ont été même chassés du stade, alors, je ne veux pas entrer dans tous ces détails, qu’ils se souviennent de ce qu’ils ont fait l’année passée et ils vont tout comprendre.»

«L’équipe est en train de préparer le derby dans de très bonnes conditions»
«J’ai assisté à toutes les séances d’entraînement de l’équipe de cette semaine, une excellente ambiance règne au sein du groupe, on n’a noté aucune absence, en plus, les gars travaillent bien, sincèrement, on est en train de préparer le derby dans de très bonnes conditions.»

«A la veille du derby, de soi-disant enfants du club veulent casser l’équipe, c’est grave»
«Ce qui me choque ces derniers jours et tout ce bruit fait par des soi-disant enfants du club. Tout le monde est au courant de l’importance de la rencontre de samedi prochain pour l’avenir de l’équipe mais ces mesquins sont en train de tout faire pour casser la JSK et par la suite, ils déclarent haut et fort sur les plateaux de quelques télévisions privées qu’ils aiment la JSK, c’est faux, ils rêvent de voir l’équipe en Ligue 2, pour l’instant je leur dirai que leurs rêves ne deviennent jamais une réalité.»

«Les supporters doivent soutenir et surtout, ils ne doivent pas tomber dans le piège de la manipulation»
«Je lance aussi un appel aux supporters, ils doivent soutenir l’équipe en cette fin de saison, samedi ils doivent être nombreux dans les gradins mais surtout, ils ne doivent pas tomber dans le piège de la manipulation, une fois le maintien assuré ils pourront faire ce qu’ils veulent ou demander plusieurs choses, moi je n’ai jamais fui mes responsabilités, je n’ai jamais abandonné l’équipe et je serai prêt en fin de saison de répondre à tout le monde, pour le moment, c’est l’avenir de la JSK qui me préoccupe.»

Compétition (21/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moh Cherif Hannachi (Président) [Part 3]

Message par rachid_as le Jeu 23 Avr - 12:44

Izri : «Après l'indépendance, c'est grâce au lieutenant Mohand-Oubelkacem Izri que la famille Hannachi n'a pas été chassée de Larbaâ Natrh Irathen par l'ALN»

Dans un premier temps, parlez-nous de la situation de la JSK qui joue sa survie en Ligue 1 Mobilis ?
En toute franchise, la situation est loin d’être rassurante. A ce rythme, le club va directement à la dérive. Je crains qu’il se retrouve en seconde division la saison prochaine. C’est bien évidemment une chose que personne n’osera accepter. Les enfants du club ont tous tiré la sonnette d’alarme car ils savent qu’il faudra opérer un changement radical pour que le club puisse retrouver l’élite.

A votre avis, pour quelle raison la JSK se retrouve-t-elle dans cette situation ?
Beaucoup remettent ça à la disparition d’Ebossé, ce qui est complètement faux. Arrêtons de mentir aux supporters ! Le problème est la gestion catastrophique et anarchique de Hannachi. Depuis notre victoire en finale de la coupe en 2011, la JSK n’a plus gagné le moindre titre. Pis encore, elle ne fait que jouer le bas du tableau.

Considérez-vous que Hannachi est le principal responsable de cette situation ?
Oui, c’est lui le premier responsable du club et il doit reconnaître que sa politique est vouée à l’échec. Hannachi gère le club avec rien du tout. A-t-il un manager général ? A-t-il un secrétaire général ? A-t-il un attaché de presse ? A-t-il des dirigeants qualifiés ? Y a-t-il un siège à la hauteur de ce prestigieux club ? Il est de combien le capital social de la JSK ? C’est toutes ces questions auxquelles les supporters n’ont jamais eu de réponse.

En prononçant certaines vérités, Hannachi s’est attaqué à vous récemment. Comment réagissez-vous à ses attaques ?
Hannachi est connu de tous, il n’accepte pas la critique ni la vérité. En s’attaquant à tort et à travers aux enfants du club, il ne fait que s’affaiblir. Comment ne pas parler de sa gestion alors qu’il n’arrive plus à payer les joueurs. Il a refusé d’apporter son aide à Haddad, il a insulté Rebrab et aujourd’hui, il est devenu un mendiant auprès des industriels. Il fait du porte-à- porte en pleurnichant pour ramasser des sous pour pouvoir payer ses joueurs. C’est honteux d’un président de la JSK !

Récemment, Hannachi a fait savoir qu’il n’accordera pas un nombre élevé de billets aux Mobistes. Comment qualifiez-vous ce geste ?
C’est scandaleux. En déclarant de telles choses, Hannachi veut diviser la Kabylie. Les Mobistes sont des supporters fidèles de la JSK. J’appelle les supporters de la JSK à ne pas écouter Hannachi. D’ailleurs, j’estime que le président du MOB a donné une gifle à Hannachi en pénétrant au stade avec une écharpe de la JSK lors du match MOB-ESS. Ça devrait donner à réfléchir à Hannachi.

Vous avez été en 2011 l’entraîneur des gardiens de la JSK. Que gardez-vous de la gestion de Hannachi ?
Même si nous avions remporté la Coupe d’Algérie, j’ai assisté à plusieurs scandales cette année-là. La veille de la finale, nous n’avions pas trouvé un terrain où s’entraîner. Je vous site un autre exemple, la veille du match de championnat face au MCEE, les joueurs n’avaient même pas quoi mettre. Et Hannachi ose aujourd’hui parler de professionnalisme ? Il dit qu’il a sacrifié sa vie pour le club, mais le club lui a permis d’avoir une vie heureuse, car il se sert bien !

Dans ses dernières déclarations, il disait que vous êtes une personne détestée à Tizi. Qu’avez-vous à lui répondre ?
Hannachi a évoqué des aspects extra-sportifs à mon sujet. Je ne sais pas qui est détesté à Tizi, lui ou moi ? Moi j’habite dans cette région, mes enfants sont scolarisés à Tizi et j’ai mes commerces dans cette ville. Tandis que lui, il vit avec sa famille à Alger. D’ailleurs, il gère le club à partir d’Alger. Dites lui de sortir en ville comme je le fais moi à Tizi tous les jours et vous verrez qui est le plus détesté. Je tiens à ajouter aussi un truc.

Lequel ?
Hannachi est un ingrat. Il m’a qualifié de voyou alors que je lui ai fait beaucoup de bien. Je vais lui rafraichir la mémoire. En 1979, Hannachi a été renvoyé par Khalef. Il est allé par la suite écrire sur les murs JS Khalef. J’étais avec lui et je l’ai soutenu. Je ne veux pas évoquer d’autres affaires, je me contente seulement de lui poser la question suivante : en 1980, qu’a-t-il fait un membre de ta famille ? Il saura de quoi je parle. Il a laissé le club aux mains des voyous. D’ailleurs, Bouhellal, Lang, Chay et Tealman ont fuit le club à cause de ces voyous. Ils ne sont pas les seuls, puisque les adversaires de la JSK aussi étaient agressés dans le tunnel par les voyous de Hannachi.

Pour quelle raison Hannachi a-t-il évoqué votre relation avec la sélection militaire ?
Hannachi n’aurait jamais dû parler de la sélection militaire car moi, et contrairement à lui, je suis fier de défendre les couleurs de mon pays. J’ai été champion du monde avec la sélection militaire au Brésil, honoré au même titre que les autres membres du staff par le chef d’état major. J’ai servi mon pays au même titre que mes parents et mes grands parents. A 19 ans, mon père était déjà en guerre contre le colonialisme français. Il était mobilisé dans la ligne de l’est. Moi, je ne suis pas un traitre, je ne suis pas issu d’une famille de traitres.Il semblerait qu’il a oublié une partie de l’histoire.

Soyez plus explicite ?
En 1962, la famille Hannachi devait être expulsée de Larbaâ Nath Irathen pour trahison. Le nom des Hannachi faisait parti de la liste rouge de la milice de l’ALN. c’est le lieutenant Izri Mohand Oubelkacem que leur nom a été rayé de la liste et on pu rester à Fort National. . Il y a aussi des choses bien plus graves que je ne vais pas révéler par respect à vos lecteurs et aux supporters de la JSK. Alors, je n’admets pas qu’un voyou et minable comme lui s’attaque à ma personne et à la famille Izri.

Qu’en est-il de l’affaire du magasin que le frère de Hannachi vous a loué ?
Tout ce que Hannachi a déclaré est complètement faux. Certes son frère m’a loué un local pour une année. J’ai payé mon loyer et il ne me restait qu’une seule facture à régler. Par contre, son neveu a pris une commande de 23 millions qu’il n’a jamais payée. Je ne sais pas qui doit de l’argent à l’autre.

En toute franchise, pensez-vous que le départ de ce président soit la solution pour sauver la JSK ?
Après avoir coulé la JSK, Hannachi cherche à présent à diviser la Kabylie. Il veut semer la zizanie entre les enfants du club qui ont beaucoup donné à la JSK. La majorité des supporters de la JSK souhaitent son départ. De notre côté, on ne va pas se taire jusqu’à ce qu’il quitte les affaires du club. Honte à lui pour ce qu’il fait. Il n’a ni conscience ni moralité.

Un dernier mot…
Je tiens à dire que j’assume pleinement tout ce que je déclare. Et j’ai d’autres vérités à révéler sur Hannachi et son passé. Je lui conseille de se taire et de ne plus s’attaquer à la famille Izri. Il ferait mieux de s’occuper de ses affaires et d’essayer de trouver les solutions pour éviter la rétrogradation à la JSK, car ce sera l’enfer pour lui. Je sais aussi que les supporters de l’équipe veulent le retour de Mahiedine Khalef à la maison, car il est d’une grande sagesse. On le considère comme le second Matoub Lounès.

Le Buteur (23/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moh Cherif Hannachi (Président) [Part 3]

Message par rachid_as le Jeu 23 Avr - 12:49

Hannachi s’explique : «Je ne fais pas dans la division»

Accusé par certains de faire dans la division à la suite de sa déclaration dans laquelle il a affirmé qu’il n’accordera que 500 places au MOB, le président Hannachi se défend énergiquement.

«Je n’ai jamais fait dans la division de la Kabylie et je ne le ferai jamais. Au contraire, j’ai toujours lutté pour l’intérêt de la région. Ceux qui m’accusent de faire dans la division, n’ont qu’à se rappeler de mes déclarations dans lesquelles j’évoquais le chômage dans la région et j’en passe. Au lieu de dire n’importe quoi, ceux qui me critiquent feront mieux de se taire.»

«Je suis apolitique et je ne me mêle pas de la politique»
Scandalisé par les propos de certains anciens joueurs, le président Hannachi rappelle qu’il est apolitique. «Moi, je ne fais pas de politique. Celui qui veut faire de la politique, il n’a qu’à le faire, mais moi je gère un club sportif et je ne mêle pas du travail des politiciens. Je crois qu’il est dans mon droit d’assurer une bonne préparation pour mon équipe», explique Hannachi.

«Je ne défends que les intérêts de mon équipe»
Le président Hannachi pense que sa dernière déclaration a été mise à profit par ses détracteurs pour le dénigrer. «Je suis le président de la JSK et je ne défends que les intérêts de mon club. Je dirais à ceux qui parlent çà et là que j’ai un match important, mais ils auront ma réponse.»

«Le match se jouera sur le terrain et incha Allah, on aura les 3 points»
A 48 heures du derby face au MOB, le président de la JSK tient à dépassionner les débats. «Le match se jouera sur le terrain et incha Allah, on aura les trois points. On a besoin de la victoire et j’espère que les joueurs seront à la hauteur des attentes de notre public», a ajouté Hannachi.

«Les Crabes veulent 1000 places, je leur en donnerai 1200»

Suite à la polémique suscitée par sa dernière déclaration, le président Hannachi souligne : «D’habitude, on accorde 500 places aux supporters des équipes visiteuses. Les Crabes veulent 1000 places et moi je leur donnerai 1200 places. L’important pour moi est que le match se déroule dans un fair-play total.»

«J’accorderai un salaire aux joueurs et une belle prime en cas de victoire»
Estimant qu’il a mis les joueurs dans les meilleures dispositions avant le derby, le président Hannachi espère que ses joueurs renoueront avec la victoire. «Moi, j’ai fait mon devoir. J’ai programmé une mise au vert de 48 heures et j’ai mis les joueurs dans les meilleures dispositions, maintenant ce sera à eux de se montrer à la hauteur. Je leur accorderai un salaire avant le match et je compte même leur offrir une belle prime en cas de victoire. Je n’ai jamais lésé les joueurs et ils seront tous payés jusqu’au dernier centime d’ici la fin du championnat», a conclu Hannachi.

Compétition (23/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moh Cherif Hannachi (Président) [Part 3]

Message par rachid_as le Sam 25 Avr - 12:39

Hannachi : «C’est le match des supporters»

Le premier responsable du club le plus titré de la Kabylie s’est exprimé hier après-midi sur les ondes de la Radio nationale, Hannachi a parlé du match de ce soir mais aussi sur d’autres sujets qui concernent la vie quotidienne de l’équipe phare de la Kabylie. «On jouera ce soir un match très important pour l’avenir de la JSK, je sais que notre mission ne sera pas facile, mais on n’aura pas d’autres choix, on doit battre le MOB et garder les points de cette rencontre à la maison. Pour moi, c’est le match de nos supporters, on jouera à domicile, les choses sont simples, nos fans doivent alors faire la différence, ils doivent soutenir l’équipe et rester derrière les joueurs jusqu’au sifflet final de l’arbitre.»

«On a effectué la meilleure préparation depuis le début de saison»

«Concernant la préparation, on n’a rien à dire sur ce plan, l’équipe est depuis mercredi dernier en regroupement, on a mis tous les moyens à la disposition des joueurs et des membres du staff technique. Je peux même vous dire qu’on a réalisé la meilleure préparation depuis le début de la saison. Maintenant, c’est aux joueurs de prouver tout ça sur le terrain.»

«Karouf et Doudane ont fait un grand travail»
«Pour ce qui concerne le retour de Doudane et Karouf, ils sont des enfants du club, des purs produits de l’école kabyle, ils connaissent parfaitement la maison, ils ont secoué les joueurs durant toute la semaine qui a précédé cette rencontre, tout ce que je peux vous dire à propos du retour de ces deux enfants de la JSK est qu’ils ont réalisé un excellent travail durant toute la semaine. Ils ont libéré les joueurs, une victoire ce soir et tout baignera dans l’huile pour nous.»

«Wallemme a failli et a laissé tomber l’équipe»
«Wallemme campe sur ses positions, pour nous, cet entraîneur ne mérite rien, il a coulé l’équipe, il a failli sur toute la ligne, mais on a jugé utile de lui accorder une mensualité. Après le match de l’ESS, il n’a donné aucun signe de vie, s’il veut rentrer chez lui, il est libre, pour nous, les choses sont claires comme l’eau de roche, il va prendre un salaire et on résiliera son contrat, on va reparler de ce sujet après le match de ce soir.»

«C’est la mort d’Ebossé et les sanctions de la LFP et la CAF qui ont cassé la JSK»
«On a trop focalisé sur la situation que traverse la JSK ces derniers temps, je ne cherche pas des prétextes, c’est de la pure réalité, la mort d’Ebossé, les sanctions de la LFP et de la CAF ont cassé le club, mais on restera toujours debout. On reparlera de ce sujet après le match de ce soir.»

«On n’a pas de problème d’argent, les joueurs seront payés jusqu’au dernier centime»

«La JSK a été toujours un exemple et un modèle sur le plan financier, on n’a pas de problème d’argent, les joueurs seront payés au dernier centime, on attend juste le moment opportun pour payer nos éléments. Je sais ce que je suis en train de faire, d’ailleurs, avec une victoire ce soir, les joueurs seront bien récompensés.»

«Moi, je veux diviser la Kabylie ? C’est des accusations gratuites»
«Enfin, pour ne pas trop tourner autour du pot, moi je suis le président de la JSK, j’ai toujours défendu les intérêts de mon club sans faire le moindre calcul. Moi je veux diviser la Kabylie ? C’est des accusations gratuites, c’est tout ce que je peux vous dire pour le moment.»

Compétition (25/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moh Cherif Hannachi (Président) [Part 3]

Message par siberian84 le Dim 26 Avr - 13:51

JSK : Le peuple de la JSK demande le départ de Hannachi

«Les supporters qui m’ont insulté sont manipulés»



Les supporters de la JSK ont exprimé leur mécontentement concernant la situation critique que traverse leur club phare en cette fin de saison. Les Kabyles ont pris pour cible le président Hannachi qu’ils ont conspué avant le coup d’envoi de la rencontre. A l’entrée des deux équipes sur la pelouse, les supporters de la JSK se sont levés pour accueillir chaleureusement les joueurs qu’ils ont encouragés pour gagner leur derby face au MOB. Juste après, ils ont demandé le départ du président Hannachi. Les supporters du MOB ont également scandé la même chose, une manière d’exprimer eux aussi leur déception quant à la situation dans laquelle se trouve la JSK qui les a fait vibrer par le passé.

Le derby n’a pas drainé la grande foule
Le derby tant attendu ayant opposé hier après-midi la formation du Djurdjura, la JSK, au MOB pour le compte de la 26e journée du championnat Mobilis n’a pas drainé la grande foule. En effet, les supporters n’ont pas effectué le déplacement en force, notamment du côté des Jaune et Vert.

Les mauvais résultats
et l’instabilité des entraîneurs les ont dissuadés
Les supporters de la JSK sont visiblement toujours affectés par les trois dernières défaites de leur équipe dont une en Coupe d’Algérie qui a coûté aux coéquipiers de Rial l’élimination. Aussi, ces derniers n’ont pas apprécié l’instabilité des entraîneurs cette saison, sachant que le boss a consommé trois techniciens étrangers, Broos, Ciccolini et Wallemme.


«Les supporters qui m’ont insulté sont manipulés»

Concernant la réaction des supporters qui ne l’ont pas ménagé pendant toute la partie, le président Hannachi a révélé : «Je ne suis pas étonné de la réaction des supporters qui n’ont pas arrêté de m’insulter et de demander mon départ depuis l’entame du match. Je sais qu’ils sont manipulés et ils sont venus pour casser la JSK.» Et d’ajouter : «Je sais qui est derrière leur réaction, des personnes malhonnêtes, et font tout pour casser le club.»

«C’est la victoire des hommes sur le terrain, la JSK ne descendra pas en Ligue 2 Mobilis»
Le président Mohand Cherif Hannachi s’est exprimé à la fin du derby remporté par la JSK et a félicité ses joueurs et les membres du staff technique qui ont été les artisans de ce précieux succès, la clé du maintien : «C’est une victoire très importante que les joueurs ont arrachée face à une équipe coriace du MOB. C’est la victoire des hommes sur le terrain, mes joueurs sont à féliciter et je les remercie ainsi que tous les autres membres du staff technique et médical.»
«Je me suis effondré en larmes pendant la première mi-temps»
En parlant du match, le chairman a reconnu avoir été démoralisé par le début catastrophique de son équipe qui a encaissé un but en première mi-temps : «J’ai été abattu quand j’ai vu l’équipe encaisser le premier but. Je me suis effondré en larmes au vestiaire et je ne pouvais plus continuer à regarder le match. Les insultes des supporters m’ont également fait mal.»

«J’ai parlé aux joueurs à la mi-temps»
Et d’ajouter : «J’ai attendu les joueurs devant la porte du vestiaire pour leur parler. J’ai jugé nécessaire de les remobiliser surtout qu’on n’avait aucun droit de perdre les trois points, en leur rappelant encore une fois que l’équipe est menacée sérieusement par la relégation et qu’un faux pas aurait fait mal à tout le monde.»

«Les joueurs auront leur argent aujourd’hui»
Au vestiaire, le président a avoué qu’il a exhibé un chèque de plus de deux milliards pour motiver ses joueurs, leur promettant le versement d’un mois de salaire en cas de victoire. Les joueurs n’avaient rien d’autre à faire que d’aller chercher les trois points : «Je leur ai demandé de donner le meilleur d’eux-mêmes sur le terrain pour sauver la JSK. Ils ont reçu cinq sur cinq mon message et ont prouvé qu’ils sont responsables de la mission qui leur a été confiée. Je leur ai promis également de les régulariser. Dès ce matin, ils peuvent se rendre à la banque pour récupérer leur dû.»

«Je vais motiver les joueurs davantage avant le CRB»
«Maintenant, les joueurs seront libérés et vont retrouver la plénitude de leurs forces. Le championnat n’est pas fini, il nous reste encore d’autres matchs difficiles et décisifs. On a le CRB en ligne de mire et on doit le préparer dans d’excellentes conditions. Je vais motiver plus les joueurs pour gagner face à cette équipe algéroise et réaliser une fin en apothéose.»

«J’ai une confiance totale en Karouf et Doudane»
Tout en se félicitant de la victoire acquise difficilement, Hannachi a rendu un hommage appuyé aux membres du staff technique, particulièrement les deux derniers arrivés, Karouf et Doudane : «Le staff technique a fait du bon travail pendant toute la semaine de préparation du derby ; j’ai assisté à toutes les séances d’entraînement et j’ai constaté une amélioration à tous les niveaux. Il y a eu maîtrise du groupe et les joueurs se sont bien appliqués. Karouf et Doudane ont ma totale confiance, je sais qu’avec l’aide des autres membres ils réussiront à sauver la JSK.»

«N’était la mort d’Ebossé, la JSK serait à la première place»
En conclusion, le boss a rappelé la perte, en début de saison, de l’un de ses meilleurs joueurs, Ebossé, l’attaquant camerounais, et si ce n’était ce drame, la JSK serait aujourd’hui en tête du classement : «Je le dis et je le répète, n’était la mort d’Ebossé en début de saison, la JSK serait aujourd’hui leader du championnat.»

samedi 25 avril 2015 22:35

Le Buteur (25/04/2015)
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moh Cherif Hannachi (Président) [Part 3]

Message par siberian84 le Dim 26 Avr - 14:06

Hannachi : «Les supporters ne doivent pas siffler leur équipe»

Le président Hannachi n’a pas apprécié la réaction des fans à l’encontre des joueurs en deuxième mi-temps. «Je suis content de ce succès, mais je dois dire que les supporters ne doivent pas s’en prendre à leur équipe. Les joueurs avaient besoin de leur soutien pour renverser la vapeur. Heureusement qu’ils l’ont fait malgré l’hostilité de quelques fans», a déclaré Hannachi.



«Moi, j’accepte les insultes»

Pris à partie par quelques supporters, le président Hannachi affirme qu’il accepte les insultes. «Je demande à nos fans de ne pas huer les joueurs. Moi, j’accepte les insultes.»

«La JSK ne descendra pas»

Heureux de la victoire enregistrée devant le MOB, le président Hannachi se dit soulagé à la fin du derby. «La JSK ne descendra jamais. Il y a des hommes qui ne rechignent pas devant l’effort pour qu’elle reste toujours debout. Malgré le décès d’Albert Ebossé et toutes les sanctions prises à son encontre, la JSK est toujours là. L’équipe serait aujourd’hui à la première place si elle n’avait pas été pas frappée par un drame au début de saison.»

«Karouf a fait un excellent travail»

Le président Hannachi n’a pas tari d’éloges sur son entraîneur au coup de sifflet final. «Karouf a fait un excellent travail tout au long de la semaine. Il a bien préparé ce derby et a eu les trois points. L’équipe a bien réagi avec lui et si on continue sur cette voie on terminera la saison en beauté», a promis le président de la JSK.

«Les joueurs ont fait l’impossible pour gagner ce derby»

En plus d’avoir encensé son entraîneur, le président Hannachi a rendu hommage à ses joueurs qui ont fait une bonne deuxième mi-temps. «On a parlé avec les joueurs à la mi-temps et on a su comment les motiver. Ils nous avaient promis de faire le maximum pour gagner ce derby et ils l’ont fait. Ils sont à féliciter. Je leur ai promis de leur accorder un salaire et une belle prime et je le ferai aujourd’hui.»

«On terminera la saison en beauté»

Affirmant que la victoire acquise devant le MOB fera beaucoup de bien à l’équipe, le président Hannachi ajoute que la JSK terminera la saison en force. «Si on continue à jouer comme on l’a fait aujourd’hui, on terminera la saison en force. Que ceux qui me critiquent cessent de dire n’importe quoi. Au lieu d’aider l’équipe, ils font tout pour la perturber.»

«Avec Doudane, on commencera à préparer la saison prochaine»

Certain que son équipe assurera son maintien en Ligue 1 Mobilis, le président Hannachi songe d’ores et déjà à la saison prochaine. «Avec Doudane, on commencera à préparer la saison prochaine. Tout ce que je demande aux supporters, c’est de nous aider.»

Compétition (26/04/2015)
avatar
siberian84

Messages : 2560
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 33
Localisation : Barcelone - Turin

http://gazzettatennis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moh Cherif Hannachi (Président) [Part 3]

Message par rachid_as le Lun 27 Avr - 12:35

Mohand Cherif Hannachi, président de la JSK
«Le club restera toujours debout»


Le président de la JSK , Mohand Cherif Hannachi était aux anges à la fin de la rencontre de son équipe face au MOB. En dépit qu’il a été la cible des supporters pendant le match, le président kabyle s’est montré compréhensif à leur réaction. Devant un partenaire de journalistes, il a parlé de plusieurs points concernant son équipe. D’emblée, il a commenté cette précieuse victoire de son équipe en affirmant qu’elle est très bénéfique pour la suite du parcours. « Je suis très heureux suite à cette victoire face au MOB. Les joueurs ont montré une grande volonté et ce succès est très bénéfique pour la suite de la compétition. On a parlé aux joueurs, aux vestiaires, et ils ont bien réagi en seconde mi-temps après avoir été menés au score », a déclaré Hannachi. Malgré que son club n’a pas encore assuré à 100% son maintien, le président Hannachi reste confiant pour la suite du parcours. Il affirme que la JSK assurera son maintien lors des prochaines confrontations. « La JSK ne descendra pas. Malgré tous les problèmes vécus, le club restera toujours debout. Si ce n’étaient la mort d’Ebossé et les problèmes qui ont suivi, le club serait premier aujourd’hui », dira-t-il. Concernant les matchs restants, Hannachi se montre optimiste. Il estime que son club peut terminer la saison en beauté en réalisant les meilleurs résultats possibles lors des prochains matchs. « Cette victoire face au MOB fera beaucoup de bien à l’équipe lors des prochaines rencontres. Si les joueurs joueront de la même manière, on pourra terminer la saison sur une bonne note », a-t-il ajouté. Malgré les insultes des supporters tout au long du match, le président Hannachi n’a pas tenu rancunes. Questionné sur les insultes dont il était la cible, il affirme qu’il les accepte mais il n’accepte pas que les fans insultent l’équipe. « J’accepte qu’on m’insulte et je pardonne à ceux qui l’ont fait, mais je demande aux fans de ne pas huer l’équipe », a expliqué Hannachi. Le président Hannachi est satisfait du travail que font Karouf et le manager général Karim Doudane. Il affirme qu’ils sont en train de faire du bon boulot. « Karouf et Doudane sont en train de faire du bon boulot. Ils ont bien préparé l’équipe, le résultat est que l’équipe a remporté une précieuse victoire », a conclu Hannachi son intervention.

DDK (27/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moh Cherif Hannachi (Président) [Part 3]

Message par rachid_as le Lun 27 Avr - 13:13

Hannachi : «On pense dès maintenant au CRB»

« Le staff technique a accordé deux jours de repos aux joueurs à la fin du match de samedi passé. Ils auront le temps nécessaire pour savourer ce succès avant de reprendre les entraînements demain. On commence déjà à préparer le match face au CRB, c’est un match qui sera difficile encore mais on va bien le préparer, on ne laissera rien au hasard, les responsables du club ont déjà commencé à préparer cette rencontre, les trois point de ce match doivent rester à Tizi. »

« On a payé un salaire aux joueurs, les primes pour la fin de la semaine »
« On a tenu notre engagement avec les joueurs. Avant le match, je leur ai parlé sur leur dû, hier on a versé un salaire aux coéquipiers du capitaine Rial. Pour les primes, d’ici la fin de la semaine, on versera deux ou trois primes dans les comptes des joueurs, pourvu qu’on gagne nos matchs ; sur le plan financier, on a toujours payé nos joueurs. »

« On ne s’enflamme pas, notre objectif est le maintien »
« Avec les trois points de samedi passé on a gagné quelques places au classement, on est certes à quatre points du deuxième mais on ne doit pas s’enflammer, on doit assurer notre maintien le plus tôt possible, c’est notre principal objectif. »

«On attend toujours la réponse de la CAF»
« Pour ce qui concerne notre affaire avec la CAF, les responsables de cette instance n’ont pas répondu à nos demandes, on attend toujours une réponse de la Confédération africaine du football, même Raouraoua n’a encore rien déclaré dans ce sens, on n’a pas parlé, on attend toujours. »

«C’est toute la Kabylie qui sera derrière le MOB en finale de la coupe »
« J’ai déclaré à la veille de derby que moi je n’ai jamais fait dans la division. Je ne fais pas dans la politique, le MOB jouera samedi la finale de la coupe d’Algérie, c’est le représentant de notre région, c’est toute la Kabylie qui sera derrière cette formation. Samedi, un Kabyle qui se respecte, se doit d’être cœur et âme avec le MO Béjaïa. »

Compétition (27/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moh Cherif Hannachi (Président) [Part 3]

Message par melka le Lun 27 Avr - 18:00

C'est l'occasion de mettre dehors ce destructeur qui a clochardisé la JSK.
Pour que la  jsk retrouve sa place cet inculte doit partir et ramener de vrais gestionnaires.
avatar
melka

Messages : 245
Date d'inscription : 13/01/2014
Localisation : Ouacifs

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moh Cherif Hannachi (Président) [Part 3]

Message par rachid_as le Ven 1 Mai - 17:00

JSK : Hannachi lâche ses BOMBES

Le président Hannachi, qui a mené des batailles contre plusieurs adversaires à la fois, a choisi cette fois-ci de répondre aux dernières attaques d’Izri Lyes, l’ancien gardien de la JSK, mais aussi à Azzedine Aït Djoudi, l’ex-coach des Canaris. Ils auraient été, selon les dires de Hannachi, derrière les insultes dont ont été victimes les joueurs, les dirigeants et surtout le président. Ce dernier, qui compte porter l’affaire devant la justice, n’a pas mâché ses mots. Dans l’interview qu’il nous a accordée hier, il est même allé jusqu’à les accuser ainsi qu’un richissime algérois de distribuer des sommes d’argent conséquentes à des supporters dans le seul but de déstabiliser le club. En plus des accusations, Hannachi, est revenu aussi sur l’actualité de l’équipe, avec le dossier Karouf, lequel a donné, pour le moment, entière satisfaction, et que le président veut voir continuer sa mission l’an prochain avec l’équipe. Doukha a été lui aussi l’un des sujets abordés, puisqu’il nous a confirmé l’information donnée par nos soins hier selon laquelle il voudrait bien le voir continuer au moins pour une autre saison sous le maillot de la JSK. Enfin, Moh Cherif Hannachi a estimé que la situation de l’équipe s’améliore de jour en jour, ce qui lui permettra de terminer la saison dans la sérénité, à condition d’enchaîner avec une autre victoire face au CRB le 9 du mois en cours.

La victoire face au MOB a fait beaucoup de bien au club, mais surtout à vous…

La situation du club s’améliore de jour en jour. Depuis l’arrivée de Karouf et Doudane, le club se porte bien. Je suis très satisfait du travail accompli par le staff technique actuel. Les joueurs s’entendent bien avec eux et la communication est parfaite entre les joueurs et l’entraîneur, contrairement aux précédents entraîneurs, lesquels, je dois le dire, ont échoué à faire passer leurs messages. Sans vouloir diminuer de la valeur des anciens coaches, c’était un peu ça le problème. Karouf est un travailleur, mais aussi un enfant du club.

C’est donc à Karouf et à Doudane que la JSK doit ce retour en force…
Il n’y a aucun doute là-dessus. Il y a huit enfants du club qui travaillent à la JSK,  ce qui est un honneur. Ce matin (hier), j’étais à l’entraînement et j’ai pu constater que les joueurs travaillent bien avec Karouf, Doudane et Hamenad. Le staff technique a fait un bon diagnostic. Il a su trouver le mal de l’équipe et soigner le problème. Je suis très content de ce qu’ils accomplissent surtout qu’ils sont venus à un moment délicat, très délicat… ils ont su redresser la barre, je leur tire chapeau.

On comprend que vous avez l’intention de prolonger le contrat de Karouf en vue de la saison prochaine…
C’est ma priorité. Les premiers à prolonger sont Karouf, Doudane et Hamenad. On leur fera des contrats en bonne et due forme. Bien sûr, il faudra attendre la fin de saison pour le faire, mais ce qui est sûr, c’est qu’on veut qu’ils restent.

Peut-on donc affirmer avec certitude que Karouf sera l’entraîneur en chef la saison prochaine ?
Je n’irai pas jusque-là. Vous savez, en un mois, beaucoup de choses peuvent changer. A l’heure qu’il est, Karouf est en tête de liste et on veut qu’il reste, mais on verra bien. S’il y a un autre entraîneur algérien avec qui pourra travailler Karouf, pourquoi pas ? Il faut bien sûr que Mourad soit d’accord… Quand je dis entraîneur algérien, je ne parle, bien sûr pas, des escrocs.  

Après la dernière victoire face au MOB, pensez-vous jouer le podium ?
Il faudra d’abord gagner notre prochain match pour assurer le maintien, ensuite on verra…Mais je vais vous dire une chose…

Laquelle ?
N’importe quel autre club aurait chuté en L2 s’il avait vécu le même calvaire que la JSK. On s’est battus seuls contre tout le monde. Vous savez ce que c’est que de perdre un joueur, et quel joueur sur un terrain de football, de cette façon ? Comment remobiliser les troupes ? Comment continuer à jouer au football ? Comment revenir jouer dans ce stade ? On a recruté des joueurs à qui on a promis de tout faire pour aller aux poules de la Ligue des champions… ils se sont retrouvés à jouer à Sétif, au 20-Aout, à Bordj Bou-Arréridj, à El-Harrach, à Bologhine à huis clos. Disqualifié de la C1, chassé de son stade, obligé de jouer un peu partout, séparé de son public… tout ça ajouté au souvenir de la mort d’Ebossé… je dirai qu’on a réussi le miracle, un autre club aurait disparu, disparu réellement. Si on gagne face au CRB et que l’USMA perd face à la JSS, on aura fait mieux que l’équipe la plus stable et la plus riche du championnat. C’est dire que des hommes se sont battus pour que la JSK reste debout et on est debout. 

Pour la saison prochaine que comptez-vous faire pour que la JSK revienne sur le devant de la scène ?
Il faut surtout que les mal intentionnés nous laissent tranquilles. La saison prochaine sera synonyme de renouveau pour la JSK. Nous allons tout faire pour que le club redevienne un club de titres. Pourvu qu’on ne nous mette pas des bâtons dans les roues.

Que voulez-vous dire par là ? Vous visez qui ?
Il y a des gens qui veulent se faire un nom, qui veulent revenir sur le devant de la scène…Quoi de mieux que de s’attaquer à Hannachi ? Ils savent très bien qu’en s’attaquant à moi, ils verront  leur photo en une des journaux… ce qu’ils ne savent pas, c’est que la JSK, le club qui leur a fait un nom et à qui ils doivent tout, est le grand perdant dans l’affaire. Parce que moi, ils ne m’atteindront jamais.  Prenez Izri, il dit que la JSK n’a rien, moi je lui dirai qu’on a un terrain dans le lieudit «Essouk» qui coûte 100 milliards. Je pouvais l’acheter pour moi-même, mais je l’ai acheté pour la JSK. Il faut savoir aussi que pour ce qui est du capital, il s’élève à 84 milliards et que lors de la prochaine réunion il va atteindre les 100 milliards… Le centre de formation de la JSK, je l’ai pris en concession et je l’ai donné à la DJS qui a les plans pour commencer la création du centre de formation. On parle de 4 hectares… ce n’est pas pour me vanter, mais il faut que ces gens sachent ce que j’ai donné à la JSK. qu’on-t-il donné au club ? Si ce n’est les polémiques, les problèmes et «etkhlat». Honte à eux. L’histoire se souviendra de ça, l’histoire n’épargne personne.

Que comptez-vous faire ?
Ce qui est sûr, c’est qu’Izri devra s’expliquer devant la justice. En 50 ans passées à la JSK, je n’ai jamais manqué de respect aux supporters qui sont l’âme de ce club. J’ai supporté leurs insultes, j’ai tout fait pour eux parce que je sais qu’ils agissent par amour au club. Lui, je parle d’Izri, il a fallu qu’il parte jouer à Bordj Menaïel pour qu’il insulte les supporters de la JSK. Aujourd’hui, je ne sais par quel miracle il veut défendre la JSK ! C’est le monde à l’envers.  De toute façon, on a déposé une plainte et il devra s’expliquer devant un juge. Mais il y a plus grave…

Qu’es-ce que c’est ?
Lorsqu’on a joué face à l’USMA, il y a Aït Djoudi et Izri qui ont ramené de l’argent de je ne sais d’où pour tenter de payer les supporters afin qu’ils cassent le club. Ils ont proposé aux ultras 40 millions par personne juste pour casser la JSK. Connaissant les deux personnages, je me demande d’où ils ont pu ramener une telle somme ?

Ce sont là de graves accusations, en avez-vous les preuves ?
J’ai les preuves. La justice doit les convoquer pour qu’ils expliquent d’où ils ont ramené cet argent et cette grosse somme qu’ils comptaient distribuer à une centaine de supporters. Moi, je veux que celui qui a déboursé cette somme paye. Les jeunes qu’on a tenté de soudoyer m’ont ramené les enregistrements. J’ai été choqué. Je les connais, je connais leur intentions, mais aller jusqu’à payer des gens pour nous casser… Ils croyaient qu’ils allaient les convaincre en leur offrant cette somme. J’ai bien l’intention de déposer une autre plainte pour ce match-là où ils ont essayé de convaincre nos supporters à venir nous casser. Je ne vais pas laisser passer ça, c’est impossible. Après ils viennent dire qu’ils aiment la JSK. Je vais même aller plus loin…

C’est-à-dire…
Il y a des gens qui sont payés pour casser, il y a même une personne d’Alger, connue de tous, qui fait tout pour nous briser. Ce qu’on est en train de vivre dans notre club est un enfer, il n’y a pas d’autres mots.

De qui parlez-vous ?
Je ne vais pas divulguer de nom pour le moment. Ces ennemis de la JSK  croient que je vais abdiquer, leur laisser le champ libre pour qu’ils viennent casser ce que des hommes ont réussi à bâtir en un demi-siècle. Je suis malade, mais je continuerai à me battre contre ces gens-là jusqu’à mon dernier souffle. Je suis un enfant de la JSK. Je suis né à la JSK. J’ai joué à la JSK. Et je mourrai pour la JSK. J’étais d’abord supporter, puis joueur, dirigeant et aujourd’hui président. Hannachi était international. Personne ne passait de son côté lorsqu’il jouait, demandez aux anciens !  Les gens ont tendance à oublier ce que peut apporter quelqu’un. Or j’ai beaucoup donné à mon club sans rien demander en retour.

Mais président, il y avait tout un stade qui exigeait votre départ…
Premièrement, ce n’est pas tout le stade, mais une poignée de supporters assise dans le virage. Ils sont manipulés. Il suffit de soudoyer les leaders pour que les autres, par ignorance, pour l’ambiance ou je ne sais quoi suivent…Vous savez comment les mouvements de foule fonctionnent. Ma popularité, je la vois dans les stades, dans la rue, partout ou je vais, on me respecte. J’ai trois coupes d’Afrique consécutives, j’ai donné ma vie à ce club pour qu’aujourd’hui des gens, qui n’ont jamais acheté un fardeau d’eau à la JSK, viennent pour me dire «dégage». C’est vraiment triste. Ça me fait mal, très mal. Je le redis encore, s’il n’y avait pas la mort d’Ebossé, on aurait étés premiers. On aurait gagné le championnat à l’avance. C’est les problèmes qui sont arrivés après qui nous ont cassés. Et puis je vais vous dire un truc.

Allez-y…
Vous savez qu’en ne comptant que les points ramenés de l’extérieur, la JSK est leader avec 18 points, vient ensuite le MOB avec 16 points ? C’est pour dire que le huis clos nous a brisés.

Terminons si vous voulez sur le transfert de Doukha…
Doukha est notre gardien, il a un contrat de 2 ans, c’est son manager qui est en train de lui faire tourner la tête. On aimerait le garder, surtout que la JSK jouera le titre la saison prochaine. Maintenant, s’il y a un club qui veut le recruter, il n’a qu’à nous contacter. Je n’ai jamais bloqué un joueur lorsqu’il s’agit d’une expérience en Europe, mais je suis président de la JSK, je défends les intérêts de mon club. 

Compétition (01/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moh Cherif Hannachi (Président) [Part 3]

Message par rachid_as le Sam 2 Mai - 7:59

JSK : A propos du riche d’Alger qui aurait financé Aït Djoudi et Izri De qui parlait Hannachi ?

Dans notre livraison d’hier, le président Hannachi avait accusé une personne d’Alger qui aurait voulu se servir d’Aït Djoudi et d’Izri pour tenter de soudoyer les supporters afin qu’ils déstabilisent le club.

Lâchant plusieurs bombes, le président de la JSK, Mohand-Chérif Hannachi, a signifié qu’une personne d’Alger serait derrière des manipulations visant à déstabiliser l’équipe ainsi que la direction kabyle. Cet homme en voudrait directement au président de la JSK et serait selon le président en train de faire tout pour briser le club et diminuer de la valeur de Hannachi. Après avoir mené notre petite enquête, on croit savoir que cet homme serait un homme d’affaires qui aurait même travaillé au sein du club phare de la Kabylie. Le conflit existait déjà il y a un temps et la façon avec laquelle a été éjecté cet homme l’a poussé à réagir de n’importe quelle manière. N’ayant pas digéré sa mise à l’écart et le changement radical de position du président de la JSK à son égard, il aurait réagi de cette façon afin de se faire justice soi-même. Reste maintenant à savoir si vraiment ce personnage est réellement derrière ce qu’a déclaré Hannachi en disant qu’«Aït Djoudi et Izri ont étés payés par une personne d’Alger pour tenter de convaincre les supporters en leur donnant de l’argent (40 millions de centimes par personne)  afin qu’ils déstabilisent le club, mais ces supporters n’ont pas acceptés et sont venus me remettre un enregistrement qui prouve cette tentative de payer des gens afin de perturber le club.» De graves accusations qui ne devraient pas laisser l’affaire en rester là et qui pourrait connaître de nouveaux rebondissements dans les jours à venir, et ça risque de partir dans tous les sens et où la justice devrait trancher et régler cette affaire qui risque de faire encore couler beaucoup d’encre.

Hannachi précise : «J’ai dit que je soupçonne une personne d’Alger»
Dans l’entretien que nous a accordé hier le président de la JSK Mohand-Chérif Hannachi, nous avions mentionné que la personne en question que visait le numéro un de la JSK était un ‘’riche’’ homme d’affaires algérois. Le mot riche n’a pas été employé par Hannachi, mais nous l’avions utilisé étant donné qu’un simple commerçant ne peut pas débourser 40 millions par personne pour une centaine de supporters. Comprenant que le président voulait dire que ce personnage était un riche commerçant, nous avons employé ce terme que le président kabyle n’a pas apprécié et nous fera savoir qu’il fallait préciser qu’il ne savait pas qui c’était mais qu’il avait des soupçons. «Je n’ai pas dit qu’il s’agissait d’un riche homme d’Alger, j’ai simplement dit que je soupçonne une personne d’Alger qui serait derrière ces manigances et qui aurait approché Aït Djoudi et Izri pour les envoyer tenter de corrompre nos supporters afin qu’ils cassent le club. Ces supporters sont venus me dire ce qui se tramait et m’ont fait écouter l’enregistrement. Donc, je précise. Je veux que celui qui est derrière ça paye. Je veux qu’il soit traîné en justice pour avoir voulu payer des gens afin de créer des problèmes, des gens qui agissent comme ça sont dangereux et il faut découvrir qui c’est. Je pense bien que cette personne est d’Alger et je vais bien découvrir de qui s’agit-il.»

Compétition (02/05/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moh Cherif Hannachi (Président) [Part 3]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 21 sur 24 Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22, 23, 24  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum