Saison française, 2014 - 2015

Page 40 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 14 Fév - 21:36

Le PSG perd deux points et quatre joueurs



Le PSG a vécu un cauchemar en perdant quatre joueurs sur blessure, dont le titulaire Lucas, et en concédant de justesse le nul à Caen (2-2) au Parc des Princes, samedi en L1 avant de recevoir Chelsea mardi en Ligue des champions.

Paris a manqué l'occasion de prendre au moins provisoirement la tête du classement en ne revenant qu'à un point de Lyon, qui défie Lorient dimanche en clôture de cette 25e journée. Le PSG, avec autant de points que l'OM (2-2 face à Reims vendredi), reste derrière au nombre de buts marqués.

Les Parisiens ont marqué aux meilleurs moments, en tout début de partie par Ibrahimovic (2e) et en fin de première période par Lavezzi (40e), et n'ont guère été inquiétés, à l'image du 8e de finale de Coupe de France remporté mercredi contre Nantes (2-0).

Sauf donc en toute fin de match, quand ils étaient réduits à neuf joueurs et ont encaissé coup sur coup des buts de Sala (89e) et Bazile sur un superbe coup franc (90e+2). Car, outre la mauvaise opération comptable, c'est le gros bémol du jour pour Paris: les blessures musculaires en cours de match de quatre joueurs, Cabaye, Marquinhos, Aurier et Lucas. Les trois premiers étaient titularisés aux postes de joueurs ménagés (Thiago Motta, David Luiz et Van der Wiel), tout comme Lavezzi (pour Cavani).

Aurier, qui avait été honoré avant le match par le président du PSG et le Parc des Princes en tant que tout frais champion d'Afrique avec la Côte d'Ivoire, s'est blessé à vingt minutes du terme alors que les trois changements avaient été effectués, et le PSG a dû finir le match à 10.

Et même à 9, puisque Lucas se plaignait des adducteurs à un quart d'heure du terme. Il est d'abord resté sur la pelouse pour faire figuration avant de rejoindre le banc à la 80e.

Fifa.com (14/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 14 Fév - 21:39

Monaco-Montpellier reporté à cause des intempéries



Le match Monaco-Montpellier comptant pour la 25e journée du Championnat de France et prévu samedi soir a été reporté en raison des conditions météorologiques, a annoncé le club monégasque.

"L'arbitre du match, Lionel Jaffredo, a pris la décision de reporter le match à une date ultérieure en raison des conditions météorologiques", une pluie intense, peut-on lire sur le site de l'ASM. La Ligue de football professionnel (LFP) a corroboré cette décision en indiquant la mention "report" sur son site.

La commission des compétitions de la LFP se réunira pour décider de la date à laquelle ce match devra être rejoué.

Fifa.com (14/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Sam 14 Fév - 21:40

PSG - Quatre blessures avant Chelsea



Quatre joueurs du Paris SG se sont blessés samedi face à Caen en Ligue 1, trois remplaçants habituels (Cabaye, Marquinhos et Aurier) et un titulaire (Lucas), alors que le club de la capitale doit affronter mardi Chelsea en Ligue des champions.

En conférence de presse, l'entraîneur parisien Laurent Blanc a ensuite laissé entendre que ces quatre joueurs risquaient d'être absents mardi.

"Je ne suis pas médecin. Mais Cabaye ce sont les adducteurs, Marquinhos les ischio-jambiers, Aurier le quadriceps et Lucas les adducteurs aussi", a expliqué Blanc. "Ce sont des blessures musculaires. Il faut voir leur gravité exacte mais je pense que pour mardi, ça va être très, très compliqué de les récupérer", a-t-il ajouté.

C'est d'abord le milieu de terrain international Yohan Cabaye qui a été remplacé dès la 16e minute par Rabiot.

Au début de la deuxième période, c'est ensuite le défenseur brésilien Marquinhos qui a dû laisser sa place à son compatriote David Luiz. A la 69e minute, c'est Aurier qui est sorti du terrain sur une civière après un dégagement. Le PSG, qui avait déjà effectué ses trois changements, a donc dû poursuivre la partie à 10.

Mais c'est ensuite Lucas qui, à l'entrée du dernier quart d'heure, s'est plaint des adducteurs. Il est resté sur la pelouse une dizaine de minutes, en faisant de la figuration, sans courir, avant de rejoindre le banc de touche, laissant son équipe à neuf joueurs.

Le remplacement de Matuidi à l'heure de jeu s'explique aussi par une blessure, l'international français ayant été touché derrière le genou. "C'est plutôt un coup, donc c'est plutôt moins inquiétant. Blaise, c'est plus par précaution", a dit Blanc.

Enfin, il reste le cas Pastore, absent depuis près de deux semaines. "Il est en voie de reprendre avec le groupe, mais il n'y a vraiment pas de garantie pour mardi", a dit Blanc.

Mardi, le PSG recevra Chelsea en 8e de finale aller de la Ligue des champions.

Fifa.com (14/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 15 Fév - 13:44

Paris bête blessée



Le PSG a perdu quatre joueurs sur blessure et deux points en concédant de justesse le nul face à Caen (2-2) au Parc des Princes, une mauvaise opération à la fois comptable et médicale avant d'affronter Chelsea mardi en Ligue des champions.

Côté classement, Marseille avait concédé le même nul la veille (2-2 contre Reims) et reste sur le podium devant son rival au nombre de buts marqués.

Et c'est donc Lyon, sur la première marche, qui peut aborder avec gourmandise son match à Lorient dimanche en clôture de cette 25e journée: en cas de succès, l'OL aurait quatre points d'avance sur son duo de poursuivants.

Dans le deuxième wagon du classement, Monaco (5e) a passé son tour: son match face à Montpellier prévu samedi soir a été reporté sine die en raison des fortes pluies qui se sont abattues sur la Principauté. C'est dans ce gruppetto que s'affronteront dimanche Bordeaux (6e) et Saint-Etienne (4e).

Mais samedi, la grisaille était surtout parisienne, contrastant avec la balade en Coupe de France mardi face à Nantes (2-0), et le sourire sans doute londonien, du côté du Chelsea de José Mourinho qui ne jouait pas en raison de son élimination précoce de la Coupe d'Angleterre.

"Très compliqué"

"On perd deux points et quatre joueurs, on a une échéance importante dans trois jours, a résumé Laurent Blanc. On est très, très déçu d'autant qu'on avait bien commencé. Ce n'est pas la meilleure préparation pour Chelsea".

Les quatre joueurs, sortis sur blessure, sont Cabaye (adducteurs), Marquinhos (ischio-jambiers), Aurier (quadriceps) et Lucas (adducteurs).

Tout avait pourtant idéalement commencé, avec une première période rondement menée et des buts d'Ibrahimovic dès la 2e minute (son 11e en L1 cette saison), et Lavezzi (40e). Première alerte toutefois avec la sortie de Cabaye dès le premier quart d'heure.

Puis les pépins physiques se sont enchaînés, avec les sorties de Marquinhos à la pause, puis Aurier et Lucas. Ces deux derniers ont quitté le terrain alors que les trois changements avaient déjà été effectués, et ont donc laissé leurs coéquipiers à dix pour le dernier quart d'heure puis à neuf pour les dix ultimes minutes.

"Ce sont des blessures musculaires. Il faut voir leur gravité exacte mais je pense que pour mardi, ça va être très, très compliqué de les récupérer", a estimé Laurent Blanc.

Bastia et Toulouse gagnent
L'entraîneur était plus optimiste pour Matuidi, sorti par précaution après avoir reçu un coup derrière un genou. Quant à Pastore, absent depuis près de deux semaines, l'Argentin est "en voie de reprendre avec le groupe, mais il n'y a vraiment pas de garantie pour mardi".

Paris était donc réduit à neuf, et c'est là que le sort et le SM Caen se sont acharnés: les Normands ont marqué deux buts coup sur coup par Sala (89e) et Bazile sur un superbe coup franc (90e+2) ! C'est là que Paris a perdu deux points.

Comment les Parisiens réagiront-ils face à Chelsea ? "Soit le groupe est affecté et alors ça sera dur de se préparer. Soit on a une réaction d'orgueil", a avancé Blanc.

Et sinon ? Sinon, dans les autres matches de samedi, les bonnes opérations dans le ventre mou du classement ont été pour Bastia (2-0 à Nantes) et Toulouse (2-1 contre Rennes). Au fond du top 10, Lille a concédé le nul face à Nice (0-0) en disputant toute la seconde période à dix.

Dans le duel des très mal classés, à Amiens, Evian a battu Lens sur un doublé de sa recrue Duhamel (2-0). Metz tentera de battre Guingamp dimanche après-midi pour laisser la lanterne rouge à Lens.

Fifa.com (14/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Dim 15 Fév - 17:20

Bordeaux confirme et recolle aux Verts



Bordeaux, en panne de confiance en janvier, a confirmé son renouveau aperçu contre Evian, pour se défaire de Saint-Étienne (1-0) dimanche, lors de la 25e journée de L1, se rapprochant à un point de son concurrent direct pour les places européennes.

Un but de Rolan inscrit juste avant la pause aura scellé ce choc animé et plaisant, qui aurait très pu sourire aux Stéphanois, si Gradel avait montré davantage de réalisme.

Dans un stade Chaban-Delmas bien garni, les Girondins, ballotés pendant la première demi-heure totalement verte en terme d'occasions, ont connu de grosses difficultés pour déstabiliser le bloc visiteur, avec un Kiese Thelin difficilement trouvable et des dédoublements sur les côtés guère prolifiques.

En face, il n'a manqué qu'un peu d'efficacité aux Verts, dangereux d'entrée sur un oubli aquitain sur une longue touche de Théophile-Catherine pour Lemoine dont la reprise était repoussée par Carrasso (4).

Rolan surprend Ruffier

Tabanou, de l'extérieur de la surface suite à une remise de Mollo (17), mais surtout Gradel, après un déboulé de Théophile-Catherine suivi d'un centre en retrait imparable (25), n'avaient pour leur part pas su accrocher le cadre de Carrasso.

Dommage pour les hommes de Galtier, apparemment en jambes cinq jours après leur match à Paris contre le Red Star en Coupe de France, mais qui perdaient un peu le fil juste après cette occasion.

Si la première mèche bordelaise allumée par Khazri, après un jeu à trois avec Rolan et Kiese Thelin, accoucha d'une frappe en tribune (32), la deuxième récompensa le regain de forme locale.

Lancé sur le côté par Khazri, Rolan repiquait au centre, fixait Baysse et surprenait Ruffier d'une frappe dans un angle fermée (1-0, 42).

Gradel, le plus remuant des offensifs foréziens une semaine après son titre de champion d'Afrique, aurait pu remettre les pendules à l'heure avec davantage de lucidité dans son face à face avec Carrasso (57).

Même remarque pour Rolan, alerté par Kiese Thelin, qui perdait lui aussi son duel avec Ruffier en piquant mal son ballon (60).

L'autre géant suédois de la L1, plus en vue dans ce deuxième acte, se signala par une frappe en pivot pas loin de faire match et de tuer définitivement le suspense.

Au lieu de ça, l'ASSE, avec le sang neuf amené par Hamouna et Van Wolfswinkel, restera dangereuse jusqu'au bout à l'image de Gradel dont la dernière tentative sera repoussée par Carrasso (90+1).

Fifa.com (15/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 16 Fév - 13:27

Guingamp facile à Metz



Guingamp a préparé au mieux son 16e de finale aller de Ligue Europa face au Dynamo Kiev jeudi en s'imposant aisément (0-2) sur la pelouse de la lanterne rouge, Metz, dimanche lors de la 25e journée de L1.

Les Bretons, qui l'ont emporté grâce à des buts de Mandanne et Pied en première période, grimpent à la 8e place avec 35 points et ont quasiment assuré leur maintien dans l'élite.

Intraitables en 2015 (sept victoires, un nul et deux défaites, à Monaco et Marseille), les hommes de Jocelyn Gourvennec ont enchaîné un sixième match sans défaite et pourront aborder sereinement leur rendez-vous européen.

Les Messins, eux, s'enfoncent encore un peu plus dans le marasme après ce 13e match sans victoire en championnat. Derniers avec 21 points, ils pointent à six longueurs du premier non-relégable, Lorient, et se rapprochent un peu plus de la L2. Au pied du mur avec leur dernière place, les Mosellans tentaient d'emballer le match, sans réellement inquiéter Lössl pour autant.

Coup de grâce
Dès qu'ils se mettaient en route, les Guingampais faisaient peser le danger. Sur une contre-attaque, Mandanne se présentait seul devant Carrasso qui repoussait du pied (21e). Le portier boxait ensuite un coup franc de Giresse (23e). Il n'y avait plus qu'une équipe sur le terrain et les Guingampais trouvaient logiquement l'ouverture.

Sur un centre de Pied, Mandanne avait tout le temps d'ajuster une tête plongeante dans une défense aux abonnés absents (0-1, 26). Les déferlantes bretonnes étaient impressionnantes et pouvaient faire mouche à chaque fois mais Pied était un peu trop court (31e) et Giresse ne trouvait pas le cadre (33e).

Le coup de grâce intervenait peu après sur une glissade de Bussmann dont Pied profitait pour loger le ballon au ras du poteau (0-2,39e). La deuxième période était nettement plus calme et les Guingampais pouvaient tranquillement gérer leur avance. Les Messins ne les mettaient pas en danger et Gourvennec pouvait même reposer ses cadres (Marveaux, Mandanne et Pied étaient remplacés). La victoire était acquise depuis longtemps.

Fifa.com (15/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 16 Fév - 13:29

Lyon coince à Lorient



Lyon n'a pas pu faire mieux que match nul (1-1), dimanche à Lorient, en clôture de la 25e journée de Ligue 1, après les nuls concédés à domicile par ses deux rivaux, Marseille et Paris.

Tenus tous les deux en échec 2-2 à domicile respectivement par Reims et Caen, Marseille et Paris restent donc au contact de l'OL avec deux petits points de retard.

Pris à la gorge dès le début du match par des Merlus qui n'avaient aucune envie de servir de marchepied au leader, Lyon a eu beaucoup de mal à s'approcher des buts adverses et à endiguer les assauts des locaux pendant une heure. Nabil Fekir, placé en soutien d'un duo Clinton Njie-Maxwel Cornet, a eu beau se démener, Lyon n'a guère fait trembler le très sûr gardien lorientais Benjamin Lecomte pendant ce temps.

Le milieu de terrain lyonnais en losange, avec Arnold Mvuemba et Corentin Tolisso sur les côtés et Maxime Gonalons en sentinelle, n'a jamais réussi à imprimer le rythme à la rencontre, avant que les Merlus ne marquent le coup dans les vingt dernières minutes. Fekir a été le lyonnais le plus dangereux, mais sans réussite adressant une bonne frappe à ras de terre, bloquée par Lecomte, très attentif, une autre trop croisée, alors qu'il était dans la surface adverse (58) et une dernière en pivot à la 88e qui passait de peu au-dessus.

Samuel Umtiti, très en vue en défense, avait aussi eu une belle occasion en reprenant au deuxième poteau sur un corner (55), mais Lecomte s'était interposé des deux poings. C'est finalement sur un ballon bêtement perdu par le stoppeur Wesley Lautoa devant Yoann Gourcuff, entré à l'heure de jeu, que Lyon a réussi à marquer. Le numéro 8 lyonnais a adressé une ouverture parfaite pour Henri Bedimo, dont le centre en retrait instantané à trouvé Njie. Le plat du pied de l'attaquant était dévié par Vincent Legoff hors de portée de Lecomte (1-1, 78).

J.Ayew n'a pas suffi
Lyon aurait même pu faire basculer le match en sa faveur sur une reprise de Christophe Jallet au deuxième poteau, mais son tir dévié et qui prenait le chemin de la lucarne opposée a été magnifiquement déviée par Lecomte en corner. Avant cela, les Lorientais avaient développé un jeu souvent séduisant, utilisant très bien les côtés grâce à Raphaël Guerreiro et Romain Philippoteaux, arrivé de Dijon au mercato d'hiver.

Très performants jusqu'au seize mètres adverses, ils ont toutefois eu du mal à se montrer réellement dangereux, si ce n'est lorsque Umtiti a dû dégager en catastrophe sur sa ligne de but une frappe de Benjamin Jeannot dès la troisième minute.

C'est l'entrée de Jordan Ayew, pour son retour de CAN, qui a débloqué la situation, bien aidé par une défense lyonnaise incroyablement passive. Sur un coup-franc anodin le long de la ligne de touche, le ballon parvenait à Jeannot sur l'aile qui avait tout son temps pour adresser un centre parfait pour la tête d'Ayew, étrangement seul à sept mètres du but, qui trompait Anthony Lopes d'une tête croisée imparable (1-0, 50e).

Comme contre le Paris Saint-Germain pendant une heure - pour une défaite finale 1-2, après avoir mené 1-0 - et contre l'OM (1-1), Lorient a fait mieux que résister aux grosses écuries du championnat, sans que cela se traduise malheureusement pour eux par des gains comptables. Les Lorientais, 16e au classement, n'ont que deux points d'avance sur la zone rouge.

Fifa.com (15/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 16 Fév - 13:36

Les bolides au ralenti



La 25e journée a gelé les positions en tête de la Ligue 1 avec les nuls des trois premiers au classement, toujours menés par Lyon (1-1 à Lorient dimanche) qui a échoué à profiter pleinement des déconvenues de Marseille et du PSG.

Podium : Lyon n'en profite pas
L'OL, qui a enchaîné un dixième match sans défaite en championnat, conserve ses deux points d'avance sur le duo marseillo-parisien. Un moindre mal pour le leader, tant il fut ballotté par Lorient, surtout en première période.

Jordan Ayew a logiquement ouvert le score pour les Merlus (50e) mais Njie a égalisé (78e) lors d'une seconde période bien meilleure pour les Lyonnais, sous l'impulsion notamment de la bonne rentrée de Gourcuff.

L'OL pouvait conserver un sentiment mitigé de ce déplacement chez un club qui lutte pour le maintien, sachant que l'OM et le PSG avaient, eux, vraiment perdu deux points en concédant des nuls dans le temps additionnel respectivement vendredi face à Reims et samedi contre Caen.

Paris a en outre perdu quatre joueurs: Cabaye, Marquinhos, Aurier et Lucas ont dû quitter le terrain en cours de match, laissant leurs coéquipiers à neuf. Ils seront vraisemblablement forfait pour le choc de mardi contre Chelsea en 8e de finale aller de Ligue des champions.

Cette cascade de blessures a failli éclipser les frasques d'Ibrahimovic, auteur de son 11e but cette saison en L1 sur une reprise kung-fu et qui l'a célébré en retirant son maillot pour exhiber des tatouages temporaires destinés à promouvoir le Programme alimentaire mondial des Nations unies, ce qui lui a valu un carton jaune.

Pour mardi, Laurent Blanc compte jouer sur le ressort de la bête blessée dans une soirée de gala: "Il y a des éléments contre nous, des moments difficiles qu'il faut surmonter. On a la chance inouïe de jouer un match contre une équipe très talentueuse en Ligue des champions et dans un stade plein".

Mais Marseille aura le rendez-vous le plus relevé du top 3 lors de la prochaine journée en allant défier Saint-Etienne.

Deuxième wagon : Bordeaux recolle
Dans le petit groupe qui suit le podium et lorgne les places européennes, Bordeaux a fait la bonne opération en battant Saint-Etienne dimanche après-midi (1-0). "Après le match on pouvait se retrouver à 7 points, on est revenu à 1 point (de Saint-Etienne) donc l'objectif comptable est atteint, s'est félicité l'entraîneur girondin, Willy Sagnol. C'est une énorme satisfaction par rapport à notre mois de décembre".

Un but de Rolan avant la pause a permis aux Bordelais de revenir à une longueur des Verts, et à égalité de points avec Monaco (5e), dont le match contre Montpellier (7e) prévu samedi a été reporté sine die pour raisons météorologiques.

Saint-Etienne conserve sa 4e place mais reste à distance du podium (8 points) et confirme son coup de fatigue, n'ayant engrangé que trois points sur quinze possibles. L'ASSE peut surtout regretter les nombreuses occasions vendangées à Chaban-Delmas, notamment par Gradel.

Maintien : Evian enfonce Lens
Il y avait un match de la peur ce week-end, à Amiens, et c'est Evian qui l'a emporté samedi sur Lens (2-0), sur un doublé de sa recrue Duhamel. Les Haut-Savoyards sont toujours dans la zone rouge (18e) mais restent au contact du 17e, à deux longueurs. Ils ont désormais quatre points d'avance sur leur victime nordiste, qui n'a toujours pas gagné le moindre match en 2015.

Mais c'est pire pour Metz, auteur d'un 13e match sans victoire en s'inclinant à domicile dimanche face à Guingamp (2-0), qui surfe toujours sur sa dynamique. Et les Grenats, sifflés par leur public de Saint-Symphorien, ont 7 points de retard sur le premier non relégable...

Toulouse (17e) s'est rassuré face à Rennes en répondant du tac-au-tac à l'égalisation par le but du 2-1, définitif, tout comme Bastia (13e), vainqueur à Nantes (2-0).

Fifa.com (15/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Lun 16 Fév - 21:08

PSG - Blanc mécontent du carton jaune d'Ibrahimovic



L'entraîneur du Paris SG Laurent Blanc a exprimé lundi ses réserves à propos de la façon dont Zlatan Ibrahimovic a retiré son maillot samedi contre Caen, dans le cadre d'un partenariat avec le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies.

Samedi, après avoir ouvert le score contre les Normands, le Suédois a retiré son maillot, exhibant de nouveaux tatouages et prenant au passage un carton jaune. Il a expliqué dimanche qu'il s'agissait de tatouages éphémères des prénoms d'une cinquantaine de personnes souffrant de la faim.

"J'étais au courant de son implication. Mais l'évènement avec les tatouages, personnellement je ne savais pas. Je savais qu'il y avait une opération prévue à la fin du match, mais pas plus", a dit Blanc lundi.

"Il a marqué très tôt, il a enlevé son maillot. Si c'était pour montrer ses tatouages, on les a bien vus et c'est une opération très réussie. Mais sincèrement, ça nous coute un jaune", a-t-il ajouté.

"Imaginez que le match monte en température et qu'il prenne un deuxième avertissement. C'était une bonne intention, mais je ne sais pas si c'était une bonne chose d'enlever son maillot. Passons à autre chose, mais j'espère que demain s'il marque il ne l'enlèvera pas", a conclu le technicien parisien.

Fifa.com (16/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mer 18 Fév - 19:14

Bastia - Squillaci prolonge



En fin de contrat à l'issue de la saison, Sébastien Squillaci a prolongé son aventure avec le SC Bastia pour une saison supplémentaire, plus une autre en option, a-t-on appris mercredi auprès du club.

Arrivé sur l'île de Beauté l'an passé, le défenseur central de 34 ans a disputé 52 matches sous le maillot bastiais et inscrit quatre buts.

L'international au 21 sélections est notamment passé par Monaco, Lyon, Séville et Arsenal.

Fifa.com (17/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Mer 18 Fév - 20:13

Jardim - "Monaco a besoin de Berbatov à son meilleur niveau"



L'entraîneur de Monaco, Leonardo Jardim, a estimé mercredi qu'il avait besoin de l'attaquant Dimitar Berbatov "à son meilleur niveau", au moment d'affronter Nice vendredi en L1 et de se déplacer à Arsenal mercredi en Ligue des champions.

L'attaquant bulgare n'a plus joué depuis le 8 février avec l'AS Monaco car il "fallait le mettre un peu en réserve pour lui permettre de revenir", a indiqué Jardim. "Quand il est en bonne condition, il fait beaucoup de matches. On a besoin de lui à son meilleur niveau. Il est l'attaquant N.1 de l'équipe, rien n'a changé" a insisté le technicien portugais.

Remplaçant sans entrer en jeu en Coupe de France -compétition dans laquelle il n'a jamais joué cette saison- contre Rennes (3-1) le 11 février, l'attaquant bulgare devait une nouvelle fois débuter sur le banc contre Montpellier samedi dernier, lors de la 25e journée de L1. Mais la rencontre a été annulée pour cause d'intempéries en Principauté.

"Un joueur de sa qualité est habitué à jouer à un grand niveau, a poursuivi Jardim. Ce n'est pas encore le cas en ce moment. C'est d'ailleurs le premier à échanger avec le staff pour revenir. On en a besoin. En Ligue des champions, il a beaucoup joué et on a été bon."

Berbatov, qui n'a plus joué avec Monaco depuis le 8 février et la défaite à Guingamp (0-1), a déjà disputé 24 rencontres cette saison (toutes compétitions confondues), pour 7 buts marqués et une passe décisive.

Fifa.com (18/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 19 Fév - 15:44

Monaco, un derby pour se relancer

Monaco, à l'arrêt depuis deux matches, a l'occasion de se reprendre et de passer en tête du deuxième wagon du classement dans le derby de la Côte d'Azur à Nice, vendredi en match avancé de la 26e journée du Championnat de France.

L'ASM reste sur un nul (0-0 contre Lyon) et un revers (1-0 à Guingamp) qui a brisé sa série d'invincibilité de 14 matches toutes compétitions confondues, même si elle garde un joker après le report le week-end dernier de sa rencontre face à Montpellier pour raisons météorologiques.

Le club de la Principauté, 5e, a l'occasion de reprendre au moins provisoirement à Saint-Etienne les commandes du gruppetto à distance du podium. Dans les esprits monégasques, il y aura forcément, en outre, une pensée pour le rendez-vous de mercredi prochain sur le terrain d'Arsenal en 8e de finale aller de la Ligue des champions.

En attendant, Leonardo Jardim, qui s'appuie sur une assise défensive très étanche (2 buts encaissés seulement en 10 matches en 2015 toutes compétitions confondues), peut de nouveau compter sur son métronome Moutinho, de retour de blessure, même si le milieu portugais pourrait ne rentrer qu'en cours de jeu.

L'attaquant Lacina Traoré, champion d'Afrique avec la Côte d'Ivoire, est également opérationnel. Il présente une solution supplémentaire à l'heure où le secteur offensif monégasque patine, à l'image d'un Dimitar Berbatov en méforme. "On a besoin de lui à son meilleur niveau, a souligné son entraîneur mercredi. Il est l'attaquant N.1 de l'équipe, rien n'a changé".

En face, Nice (9e) a été freiné par trois 0-0 qui suivaient trois victoires. Les hommes de Claude Puel voudront étirer leur série d'invincibilité et pourquoi pas prendre, eux, la tête du troisième wagon, au moins provisoirement, en dépassant en cas de succès Montpellier et Guingamp.

Lors de cette 26e journée, dans le trio de tête qui avait fait du surplace le week-end dernier avec des nuls, le leader Lyon et le PSG (3e) auront l'avantage de recevoir (respectivement Nantes dimanche et Toulouse samedi), tandis que l'OM (2e) effectue un déplacement périlleux à Saint-Etienne dans le choc dominical.

Programme de la 26e journée

Vendredi
Nice - Monaco

Samedi
Paris SG - Toulouse
Bastia - Lille
Caen - Lens
Evian-Thonon - Lorient
Rennes - Bordeaux

Dimanche
Guingamp - Montpellier
Lyon - Nantes
Reims - Metz
Saint-Etienne - Marseille

Fifa.com (19/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 19 Fév - 15:49

Lille - Girard : "Je ne vais pas me jeter du Pont du Gard !"



L'entraîneur de Lille René Girard, sifflé par des supporteurs qui ont appelé à sa démission samedi, a martelé jeudi qu'il ne quitterait pas le navire avant la fin de la saison et qu'il n'allait pas "se jeter du Pont du Gard".

Quel est votre état d'esprit avant votre déplacement à Bastia samedi ?
Bastia est dans une bonne dynamique mais on n'a plus d'autres compétitions que le championnat, donc il faut gagner ces trois points en jeu. Il faut grappiller un maximum de points en faisant un match sérieux et appliqué, sans se poser de questions.

Que manque-t-il à votre équipe pour sortir du ventre mou ?
Il faudrait aligner deux ou trois rencontres avec plus de cohérence. On essaie de trouver de la régularité mais ça ne vient pas. Dans l'esprit et le contenu, il faudra reproduire samedi le match intéressant qu'on a vu à Montpellier (victoire 2-1). Il suffirait d'une bonne série pour avancer. Mais la réalité, elle est là: aujourd'hui on est dans le ventre mou.

Pensez-vous que le contexte pèse sur les performances de votre équipe à domicile ?
Je me pose la question. Il y a un manque de réussite, moins d'allant. On n'a jamais eu de matches où on a pu prendre les devants et finir dans la tranquillité, sauf contre Toulouse (3-0, mi-décembre). On s'aperçoit que ce n'est pas facile de trouver des solutions.

Comment avez-vous vécu les sifflets et les appels à la démission du public lillois samedi ?
Je ne vais pas me jeter du Pont du Gard! Ca ne fait jamais plaisir, ça ne m'était jamais arrivé. Je trouve ça dommage, je pense qu'un supporteur ce n'est pas ça. Ils ont sûrement leurs raisons. Dans des situations comme ça, il faut regarder le déroulement de la saison, pas seulement le moment présent. Mais il faut que tout le monde reste à sa place. Je respecte les supporteurs, qu'ils me respectent.

Avez-vous songé à démissionner ?
Je ne me suis jamais posé de questions car je n'ai jamais trouvé que le groupe avait lâché. On va aller au bout de cette saison moyenne. Le groupe est bien dans la tête, les garçons sont là, mais c'est dur de reprendre une marche en avant un peu plus régulière. Je n'ai jamais démissionné, ce n'est pas aujourd'hui que je vais le faire.

Pensez-vous payer pour votre image d'entraîneur sanguin et un peu parano ?
Peut-être que je paie l'image que vous m'avez faite. Ce qu'on peut me reprocher, c'est de dire en face ce que je pense des gens. Je ne suis pas parano, c'est une vérité. Je ne pense pas que les journalistes ne m'aiment pas, mais vous ne détenez pas la vérité non plus. J'ai le droit de penser et de dire ce que j'ai à dire. Je n'arrive pas en victime à chaque fois. Les paranos sont peut-être plus de votre côté !

Fifa.com (19/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 19 Fév - 15:51

TFC - Casanova fait l'éloge d'Ibrahimovic



La star du PSG, Zlatan Ibrahimovic, fustigée pour certains de ses comportements, est une "chance extraordinaire" pour la Ligue 1 qui serait devenue sans lui un "championnat de deuxième zone", a jugé jeudi l'entraîneur de Toulouse, Alain Casanova.

Ibrahimovic est "une chance extraordinaire pour la Ligue 1", a déclaré en conférence de presse le technicien toulousain, dont l'équipe se déplace à Paris samedi pour le compte de la 26e journée de Ligue 1.

"Plutôt que de voir les mauvais côtés, il faut regarder les bons. C'est une grande chance d'avoir de tels grands joueurs dans notre championnat et à force de les critiquer, un jour ou l'autre, ils partiront dans d'autres championnats, même si lui arrive à un âge où cela ne sera peut-être plus le cas", a ajouté Casanova.

"Ils font des choses bien, d'autres moins bien mais il faut valoriser notre L1 avec des joueurs comme lui. On serait devenu un championnat comme la Belgique, sans être méchant, mais un championnat de deuxième zone s'il n'y avait pas eu l'arrivée du PSG et de grands joueurs comme Thiago Silva ou Ibrahimovic", a-t-il encore dit.

L'entraîneur de Lyon, Hubert Fournier, avait fustigé il y a deux semaines le comportement d'"Ibra" vis-à-vis des arbitres de Ligue 1.

"C'est M. Turpin qui sera le plus provoqué comme tous les arbitres du championnat qui se font insulter par ce personnage. Apparemment, les arbitres ne sont ni bilingues ni trilingues et ne comprennent pas", avait dénoncé l'entraîneur de l'OL avant la réception du PSG à Gerland (1-1).

Zlatan a fait beaucoup parler de lui lors de la dernière journée de championnat pour avoir enlevé son maillot samedi après son but contre Caen, ce qui lui a valu un carton jaune. Dimanche, le joueur a révélé qu'il l'avait fait pour exhiber une cinquantaine de tatouages de noms de personnes qui souffrent de la faim dans le cadre de son soutien au Programme alimentaire mondial des Nations Unies.

Fifa.com (19/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Jeu 19 Fév - 20:57

Monaco, un derby pour préparer l'Europe



Monaco (5e), qui se déplace à Nice (9e) vendredi en ouverture de la 26e journée de L1, devra bien négocier ce court déplacement, qui a tout du piège, avant de penser au voyage périlleux en Ligue des champions à Londres contre Arsenal mercredi.

Premier écueil à éviter: les blessures. L'incroyable hécatombe subie par le Paris SG contre Caen juste avant la réception de Chelsea (5 blessés!) en 8e de finale de la compétition a forcément marqué les esprits.

"J'espère que les joueurs n'ont pas peur de la blessure", ose cependant l'entraîneur Leonardo Jardim, qui poursuit: "Ils sont pros, comprennent le football et savent qu'une victoire aiderait l'état d'esprit général".

"On ne pensera pas aux blessures", répond le milieu Geoffrey Kondogbia. "Ce qui s'est passé pour le PSG contre Caen est rare, ajoute-t-il. Quand on entre sur le terrain, c'est pour tout donner".

Lui qui a apprécié le repos donné par l'annulation de Monaco-Montpellier samedi pour cause d'intempéries, parle en expert. Il revient à la compétition après onze semaines d'absence pour un claquage.

"Onze semaines sans jouer, cela ne m'était jamais arrivé, explique l'international français. Dans ces moments, tu te rends compte que le foot est toute ta vie. Il n'y avait pas eu de signaux avant cette blessure. Ce jour-là, c'est tombé sur moi".

"Cela fait peur de se blesser avant la Ligue des champions, reconnaît-il cependant. Mais j'ai vu que je pouvais revenir avant. On ne guérit pas comme ça d'une telle blessure, il faut faire très attention, bien s'échauffer, travailler avant et après l'entraînement".

Kondogbia "revanchard"
Le "match d'avant Arsenal", c'est donc le derby de la Côte d'Azur, contre un voisin niçois toujours avide de faire trébucher les "riches" de la Principauté.

"J'espère que tout le monde est focalisé sur ce match, lance Jardim. C'est le plus important. Ce sera difficile d'aller gagner à Nice. Il nous faudra beaucoup de concentration, d'intensité et une bonne mentalité".

Dans un contexte équivalent, préalable à un déplacement à Saint-Petersbourg (0-0), Monaco avait d'ailleurs plié à l'aller à Louis-II (0-1). "Il ne faut pas oublier ce match, lâche Jardim. Mais je crois que ce sera différent.

"On sera revanchard par rapport à l'aller, assure Kondogbia. On ressent un sentiment assez fort avant ce derby. On reviendra avec plus de force si on réussit".

Monaco trouvera face à lui une équipe qui "a pris conscience collectivement que l'on pouvait faire mieux" après être passée au travers en Coupe (à Valenciennes 0-2, ndlr), selon son entraîneur, Claude Puel.

Depuis, Nice est invaincu, mais enchaîne les nuls sans but. "Ils ne nous font pas avancer, souffle Puel. Mais nous ne sommes pas les seuls fautifs. A Metz, il aurait déjà fallu voir le ballon et la cage (sous la neige, ndlr). Et devant Nantes et Lille, on nous a enlevé nos buts. Pourtant, on ne peut se contenter d'être invaincu depuis début 2015".

Buteur à l'aller, le Brésilien Carlos Eduardo vient en effet de se voir refuser deux buts valables en deux matches. "J'espère que si je récidive, l'arbitre ne lèvera pas le drapeau", commente l'attaquant prêté par Porto et qui souhaiterait prolonger son bail sur la Côte d'Azur.

A Nice, Monaco, qui "piaffe d'impatience après son match reporté" selon Puel, jouera donc un match essentiel. Pour se relancer après un nul (Lyon, 0-0) et une défaite (Guingamp, 0-1) et recoller au trio de tête, et pour aborder Arsenal dans les meilleures conditions.

Fifa.com (19/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par rachid_as le Ven 20 Fév - 10:21

PSG - Ibra suspendu deux fois contre l'ASM



Et un nouveau coup dur pour le PSG: Zlatan Ibrahimovic, en écopant jeudi de deux matches de suspension ferme (plus un avec sursis) pour son geste contre le Stéphanois Romain Hamouma, manquera la double confrontation face à Monaco début mars, en L1 puis en Coupe de France.

Après la cascade de blessures qui avait précédé le 8e de finale aller de Ligue des champions contre Chelsea mardi (1-1), le club de la capitale est confronté à une nouvelle absence, majeure celle-ci, pour ses deux prochains rendez-vous les plus relevés en compétitions nationales, le 1er mars en championnat sur le Rocher, puis le 4 mars au Parc des Princes en quart de finale de Coupe de France.

En L1, le double champion de France en titre est toujours distancé de deux points par le leader, Lyon, et la Coupe de France reste le seul titre domestique que le club n'a pas encore remporté depuis son rachat en 2011 par QSI, le fonds d'investissement qatari.

La suspension prend effet à partir de lundi et "Ibra" pourra donc jouer contre Toulouse samedi pour la 26e journée de championnat (17h00).

L'attaquant de 33 ans aura ainsi le temps de se reposer avant le rendez-vous crucial en 8e de finale retour de Ligue des champions, le 11 mars sur le terrain de Chelsea, tout juste précédé de la réception de Lens, avant-dernier du classement, où il pourra se remettre en jambes.

Pendant son absence, Edinson Cavani sera sans doute titularisé en pointe par Laurent Blanc, une nouvelle occasion de jouer à son poste préféré. L'Uruguayen a souvent été utilisé sur un côté en présence du Suédois.

Carton 'gelé'
Lors de la 22e journée fin janvier, dans le temps additionnel du match du PSG à Saint-Etienne (1-0), "Zlatan", en retard sur le ballon, avait mis un coup sur le genou d'Hamouma.

Il avait écopé d'un carton jaune, mais l'arbitre, Ruddy Buquet, avait ensuite rédigé un rapport complémentaire concernant cet avertissement, ce qui l'avait "gelé", et ce qui avait permis au joueur d'éviter la suspension pour la demi-finale de Coupe de la Ligue remportée à Lille (1-0), en attendant l'étude du cas par la commission de discipline.

Celle-ci a entendu les représentants du joueur, qui ne s'est pas rendu au siège de la Ligue jeudi, et a donc décidé d'alourdir la sanction automatique découlant d'un troisième carton jaune reçu en dix matches.

L'attaquant vedette du PSG a ouvert une nouvelle série de cartons, de manière encore polémique, lorsqu'il en a pris un en célébrant son ouverture du score face à Caen samedi dernier (2-2) en L1, en retirant son maillot, geste sanctionné d'un avertissement conformément au règlement.

Les autres décisions de la commission
Antoine Kombouaré et Ghislain Printant, les entraîneurs de Lens et Bastia, ont écopé de sanctions avec sursis après leur exclusion, a annoncé jeudi la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP).

Exclu lors de Lens-Bastia le 31 janvier (1-1), Antoine Kombouaré, qui est venu se défendre en personne jeudi devant la commission, a été sanctionné de deux matches de suspension avec sursis.

Son homologue bastiais Ghislain Printant, exclu contre Bordeaux le 24 janvier (0-0), a été entendu par téléphone et a écopé d'un match de suspension avec sursis. Son adjoint François Ciccolini a pris un match ferme, et le coordinateur sportif du club corse, Jo Bonavita, deux matches ferme.

Trois matchs de suspension dont un match avec sursis : Daniel Wass (Evian Thonon Gaillard FC)

Deux matchs de suspension dont un match avec sursis : Ludovic Baal (RC Lens), Djibril Sidibé (LOSC)

Un match ferme : Fernando Aristeguieta (FC Nantes). Un match ferme suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle (Ligue 1, Coupe de la Ligue, Coupe de France) ou par révocation du sursis. La sanction prend effet à partir du mardi 24 février 2015 à 0h00.

Fifa.com (19/02/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison française, 2014 - 2015

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:14


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 40 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum