Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Page 37 sur 39 Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Mer 23 Avr - 14:20

Pas si simple que ça pour Chelsea



Si Chelsea a ramené de Madrid le nul convoité (0-0), tout reste cependant à faire contre l'Atletico dans une semaine lors d'une demi-finale retour de Ligue des Champions qui arrive un peu tôt pour des Blues affaiblis et distraits.

. Changer de plan au retour
Battus 3-1 à l'aller au Parc des Princes au tour précédent, les Blues n'avaient pas le choix au retour: il fallait tout donner sans calcul et voir où cela les menait. Après le 0-0 ramené du stade Vicente Calderon, ils sont dans une situation différente, en ballottage favorable, certes, mais inconfortable. Ce nul signifie en effet qu'ils doivent s'imposer pour se qualifier, sauf à viser un autre 0-0 et une qualification étriquée aux tirs au but qui ferait sûrement plaisir à José Mourinho mais n'emballerait probablement personne d'autre.

Peu à l'aise avec l'idée de faire le jeu, Chelsea va donc devoir se forcer un petit peu pour mettre de l'allant et cela passe évidemment par un autre dispositif que le faux 4-3-3 en béton armé proposé mardi, avec deux ailiers qui étaient là pour boucher les couloirs plutôt que prendre de vitesse les latéraux adverses. Derrière, Chelsea devra aussi rester vigilant et équilibré après ce nul inconfortable car un but encaissé mettrait immédiatement le club londonien en difficulté.

. Gérer les absences
"Au retour, il y aura beaucoup d'absents, suspendus ou blessés", a immédiatement regretté "Mou" à l'issue du premier match. Celui-ci devra en effet faire sans les milieux Lampard et Obi Mikel, suspendus après avoir été avertis en Espagne, ni le gardien Cech et le défenseur Terry.

Deux joueurs emblématiques sortis sur blessure, à la 18e pour le portier tchèque touché à l'épaule, et à la 73e minute pour le capitaine blessé à la cheville alors qu'il était le meilleur joueur sur le terrain. Le retour de suspension d'Ivanovic dans une semaine poussera Azpilicueta à gauche et Cahill gardera sa place en charnière devant Mark Schwarzer, le gardien vétéran australien (41 ans) qui n'a plus enchaîné deux matches à ce niveau depuis longtemps.

Au milieu, Ramires devrait lui retrouver une place dans l'axe qui lui convient mieux que le couloir mais il reste un poste à pourvoir. Si David Luiz devait redescendre en défense, le meneur Oscar pourrait former un duo brésilien mais il faut alors prier pour que Hazard, touché à un mollet au début du mois, revienne à point nommé pour compléter la ligne offensive avec Schürrle et Willian.

Même dans le moins mauvais des scénarios, Mourinho n'aura de toutes façons pas vraiment de plan de rechange sur le banc... sauf s'il a tenté un nouveau bluff avec Terry ! Devant, l'incertitude autour d'Eto'o (genou) ne semble pas un vrai problème tant les trois buteurs du groupe ont pris l'habitude de ne pas peser.

. Ne pas oublier Liverpool
"On a un gros problème: on joue à Liverpool dimanche, a encore déclaré Mourinho. Je ne sais pas ce que je vais faire. Faire reposer des joueurs dans la prévision du retour ? La décision appartient au club plus qu'à moi qui n'en suis qu'une pièce. Ce n'est pas à moi de décider. On représente le football anglais. Nous sommes le dernier club anglais en course en Europe quand l'Espagne en a encore quatre et les met dans de bonnes conditions. On devrait jouer avec des hommes qui ne seront pas concernés mercredi".

Des propos étonnants dans la bouche du rusé Portugais et à prendre avec des pincettes. Son groupe rapiécé est toutefois un vrai problème pour le dauphin de la Premier League avant son déplacement chez le leader, qui le devance de cinq points avec seulement trois matches restant à jouer. Si cela semble difficile à envisager, Chelsea pourrait donc faire l'impasse sur le championnat pour maximiser ses chances en C1 en préservant ses forces.

Fifa.com (23/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Mer 23 Avr - 19:31

LIVE : Demi-finale (Aller)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mercredi 23 avril 2014 :
19h45 : Real Madrid - Bayern Munich


Mardi 22 avril 2014 :
FIN : Atlético de Madrid 0 - 0 Chelsea

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Mer 23 Avr - 19:46

LIVE : Demi-finale (Aller)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mercredi 23 avril 2014 :
01' : Real Madrid 0 - 0 Bayern Munich


Mardi 22 avril 2014 :
FIN : Atlético de Madrid 0 - 0 Chelsea

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Mer 23 Avr - 20:04

LIVE : Demi-finale (Aller)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mercredi 23 avril 2014 :
20' : Real Madrid 1 - 0 Bayern Munich ............ Karim Benzema (19')


Mardi 22 avril 2014 :
FIN : Atlético de Madrid 0 - 0 Chelsea

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Mer 23 Avr - 20:34

LIVE : Demi-finale (Aller)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mercredi 23 avril 2014 :
MIT : Real Madrid 1 - 0 Bayern Munich ............ Karim Benzema (19')


Mardi 22 avril 2014 :
FIN : Atlético de Madrid 0 - 0 Chelsea

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Mer 23 Avr - 20:49

LIVE : Demi-finale (Aller)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mercredi 23 avril 2014 :
46' : Real Madrid 1 - 0 Bayern Munich ............ Karim Benzema (19')


Mardi 22 avril 2014 :
FIN : Atlético de Madrid 0 - 0 Chelsea

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Mer 23 Avr - 21:41

LIVE : Demi-finale (Aller)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mercredi 23 avril 2014 :
FIN : Real Madrid 1 - 0 Bayern Munich ............ Karim Benzema (19')


Mardi 22 avril 2014 :
FIN : Atlético de Madrid 0 - 0 Chelsea

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Jeu 24 Avr - 20:36

Benzema et le Real poignardent le Bayern



Un précieux but de Karim Benzema et une défense de fer ont permis au Real Madrid de sortir vainqueur du choc des titans mercredi l'opposant au Bayern Munich (1-0) en demi-finale aller de Ligue des champions et de prendre une option sur la finale.

Voilà le tenant du titre bien mal parti: dominateur mais impuissant au stade Bernabeu, le Bayern va devoir se montrer plus efficace au retour mardi prochain s'il veut espérer défendre son titre à Lisbonne en mai.

Et il devra trouver une faille à ce Real hyper-réaliste, qui, une semaine après avoir battu le Barça en Coupe du Roi grâce à sa solidité et à sa rapidité en contre, a appliqué la même recette face au Bayern du Catalan Pep Guardiola.

Un régal que ce match, loin de la rencontre cadenassée servie la veille par l'Atletico et Chelsea dans l'autre demi-finale (0-0).

Cette fois, il y avait une équipe venue pour déployer son jeu, le Bayern, et une autre prête à jaillir en contre, le Real. A ce petit jeu-là, les Allemands ont eu la possession et les Espagnols les meilleures occasions.

D'entrée, Madrid a été pris à la gorge par le champion d'Allemagne 2014, qui pressait très fortement et récupérait le ballon très haut.

Mais insuffisamment toutefois pour s'approcher du but d'Iker Casillas, à part sur un tir en pivot non cadré d'Arjen Robben (14) et une volée de Toni Kroos contrée (18).

C'est d'ailleurs sur ce ballon récupéré que le Real a poignardé son adversaire dans le dos: Cristiano Ronaldo, de retour après trois semaines de blessure, a lancé magnifiquement le latéral gauche Fabio Coentrao qui a centré pour Benzema, à la finition d'un plat du pied (19).

Un précieux but de Karim Benzema et une défense de fer ont permis au Real Madrid de sortir vainqueur du choc des titans mercredi l'opposant au Bayern Munich (1-0) en demi-finale aller de Ligue des champions et de prendre une option sur la finale.

Benzema éclipse Ribéry
Il n'en fallait pas plus à Benzema, muet au cours de ses sept précédents matches, pour reprendre confiance et étinceler devant un Bernabeu conquis. C'est d'ailleurs sur un déboulé à gauche que le Français aurait pu offrir le deuxième but à Ronaldo mais "CR7", seul devant la cage, a inexplicablement expédié l'offrande au-dessus des buts gardés par Neuer (27).

En face, l'autre Bleu titulaire, Franck Ribéry, a eu beaucoup de mal à exister, bien pris par un excellent Coentrao et l'ensemble de la défense merengue.

Cette dernière a su faire le dos rond en fin de première période quand le Bayern a enchaîné les déferlantes sur les ailes, sans parvenir à conclure.

A l'inverse, le Real se montrait dangereux à chaque fois qu'il remontait le terrain en contre-attaque.

Angel Di Maria a eu la balle du break, seul au second poteau, mais il a lui aussi frappé au-dessus (41). Et juste après la pause, Ronaldo s'est retrouvé décalé sur la droite de la surface mais sa frappe croisée a été sortie par le gardien munichois (48).

Le Portugais était certes en quête d'un 15e but dans cette C1 pour dépasser le record qu'il codétient avec Lionel Messi et José Altafini "Mazzola". Mais il n'a pas forcément semblé à 100% de ses capacités et a à nouveau buté sur le gardien allemand (68), avant de céder sa place à Gareth Bale (74).

Quant au Bayern, un peu moins dominateur au fil des minutes, il a continué à pousser mais de manière brouillonne, Robben retombant souvent dans ses travers individualistes.

Même l'entrée de Thomas Müller et Mario Götze n'a pu inverser le cours des choses. Le premier a expédié une frappe brûlante au ras du poteau (81) et le second, seul au point de penalty, a trouvé sur sa route un épatant Casillas (85).

Pep Guardiola était invaincu en sept visites au Bernabeu avec le Barça? Cette série s'est arrêtée mercredi.

Le Real n'est plus allé en finale de C1 depuis 2002 ? Cette autre série pourrait s'arrêter la semaine prochaine, sans un sursaut du Bayern.

Fifa.com (23/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Jeu 24 Avr - 20:46

Real - Benzema, la leçon de réalisme



Karim Benzema a été mercredi soir l'homme le plus efficace d'un Real hyper-réaliste face au Bayern en demi-finale aller de Ligue des champions (1-0), comme un symbole pour le Français, passé en neuf mois du statut de gaffeur à celui de fine gâchette.

Du trio d'attaque surnommé "BBC", Benzema est celui qu'on attendait peut-être le moins à Madrid, mais c'est celui qui s'est le plus signalé: Cristiano Ronaldo, de retour de blessure, n'a pas semblé à 100% et Gareth Bale, grippé en début de semaine, n'a pas été décisif lorsqu'il a remplacé le Portugais à 15 minutes de la fin.

A l'inverse, "Benz" n'a eu besoin que d'une unique tentative au cours des 90 minutes pour marquer le seul but du match (19), sur un plat du pied après un centre rasant de Fabio Coentrao - soit 100% de réussite.

Mais il a fait bien plus que cela: signe de l'implication défensive du Français, c'est lui qui avait récupéré le ballon à l'entrée de sa propre surface avant de se retrouver à la conclusion plus de 50 mètres plus loin.

"Ç'a été un but important, mais la qualité du jeu du Real Madrid a été plus importante encore", a commenté modestement l'international de 26 ans (65 sélections) .

De fait, la "Maison blanche" a donné une leçon de réalisme au Bayern Munich, tenant du titre: les Madrilènes, solidaires en défense et rapides en contre-attaque, ont réussi à contenir les Bavarois, pourtant largement dominateurs.

'Dur du début à la fin'
"Ç'a été dur du début à la fin", a analysé l'avant-centre tricolore. "Ils ont eu la possession mais nous les meilleures occasions. On était bien en place tactiquement, on aurait pu mettre deux voire trois buts pour être mieux."

Le Benzema buteur aurait ainsi pu se muer en passeur lorsque, déboulant sur la gauche de la surface, il a servi Ronaldo au point de penalty. Mais "CR7", seul devant la cage, a inexplicablement expédié l'offrande au-dessus du cadre (27).

Le reste du match, le Français a participé à l'effort défensif et fait admirer sa finesse technique: contrôles de la poitrine, décalages, appels, une-deux... Bref, un attaquant en confiance, bien loin du Benzema maladroit du début de saison, capable de rater des buts tout faits et de s'attirer les foudres du stade Bernabeu.

"Je suis bien", a souri le Français. "J'ai eu un début de saison un peu poussif mais il me fallait du temps de jeu, enchaîner les matches, la confiance de l'entraîneur. Tout va bien."

Très épanoui à un mois et demi du Mondial au Brésil, Karim Benzema a confirmé mercredi le surnom que lui prête la presse espagnole: "Monsieur Ligue des champions". Et il n'a jamais été aussi près de disputer sa première finale de C1 après trois échecs consécutifs en demi-finale avec le Real.

Mais pour ça, il faudra résister à nouveau au Bayern mardi prochain, et cette fois à l'Allianz Arena de Munich.

"Ça va être comme le match aller. Sauf que cette fois-ci ils vont encore plus attaquer, à nous de bien être en place et de jouer en contre comme on l'a fait", a conclu Benzema.

Fifa.com (24/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Lun 28 Avr - 18:24

Schürrle : "Je me sens plus fort et plus résistant"



Au moment de faire ses valises pour l'Angleterre en juillet 2013, André Schürrle est déjà un joueur reconnu en Allemagne. Grand artisan de la qualification de Mayence en UEFA Europa League alors qu'il n'a que 20 ans, il a rejoint ensuite le Bayer Leverkusen. Lors de la saison 2012/13, il a permis au Werkself de terminer à un point du deuxième et de décrocher une place en Ligue des champions de l'UEFA.

Souvent titularisé cette saison à Chelsea, le milieu de terrain à vocation offensive a toutefois mis du temps à confirmer tout le potentiel qu'il avait laissé entrevoir en Bundesliga. Mais avec cinq buts marqués depuis début mars, dont un très important face au Paris Saint-Germain en quart de finale de la Ligue des champions, l'Allemand de 23 ans semble avoir trouvé le bon rythme.

Quelques jours avant la demi-finale face à l'Atlético de Madrid, Schürrle évoque pour FIFA.com son transfert en Premier League, les défis qui l'attendent en Coupe d'Europe et ses aspirations pour la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™.


André, comment avez-vous vécu le passage de la Bundesliga à la Premier League ? Votre style a-t-il changé depuis votre arrivée en Angleterre ?
Ça n'a pas été facile, évidemment, il faut du temps pour s'adapter au championnat anglais et à son style. Ici, ça va plus vite, les duels sont plus âpres. Il faut être plus costaud physiquement, mais je m'y attendais. Je connaissais la Premier League pour avoir vu des matches à la télévision. J'ai su m'adapter. J'ai beaucoup progressé, je me sens plus fort sur le terrain et plus résistant. J'ai également gagné en confiance. Je progresse constamment. Globalement, je suis satisfait de ce que j'ai réalisé à Chelsea et en Angleterre.

Comment s'est passée votre intégration à Chelsea, alors que vous étiez la première recrue de José Mourinho ?
Les choses se sont déroulées tout naturellement et j'avoue avoir été agréablement surpris. Quand on rejoint des joueurs aussi talentueux, on ne se sait pas trop à quoi s'attendre. Ça a été facile car mes coéquipiers m'ont très bien accueilli et les cadres de l'effectif comme John Terry et Frank Lampard m'ont beaucoup aidé. Je trouve qu'il est plus facile d'arriver dans un club en même temps que l'entraîneur : tout le monde doit faire les efforts pour s'adapter. J'ai vraiment été frappé par lla culture de la gagne de Mourinho. Il est venu pour remporter des titres et il met tout en œuvre pour y arriver. Il a beaucoup d'expérience et il a entraîné les meilleurs joueurs du monde. Il aide beaucoup les jeunes et il m'a beaucoup apporté. C'est bien de travailler avec quelqu'un comme lui parce qu'il sait ce qu'il y a à faire et il sait comment tirer le meilleur des plus jeunes.

L'équipe a progressé au fil de la saison. Estimez-vous que, collectivement, Chelsea donne le meilleur au moment le plus important ?
Nous sommes effectivement au moment le plus important de la saison. C'est une bonne chose d'avoir des joueurs en forme à cette période. Si nous continuons sur notre lancée, nous pourrons gagner quelque chose en fin de saison. Au début, il faut marquer des points, mais à mesure que la saison avance, vous vous battez pour le titre et pour aller le plus loin possible en Ligue des champions. On sent que les choses ont évolué dans le vestiaire et tout le monde est très concentré.

Comment situez-vous Chelsea par rapport aux autres demi-finalistes de la Ligue des champions ?
Parmi les quatre demi-finalistes, il n'y a que des grands clubs. Le Bayern Munich est probablement ce qui se fait de mieux en Europe actuellement, mais à ce niveau, sur deux matches, tout est possible. Nous devons nous montrer solides face à l'Atlético. On a tous vu jouer l'Atlético cette saison. C'est une équipe agressive, très forte défensivement et qui se bat sur chaque ballon. Mais si nous parvenons en finale, quel que soit notre adversaire, nous serons opposés à une grande équipe. C'est toujours un avantage d'avoir des joueurs d'expérience, parce qu'ils ont tout connu. Beaucoup étaient présents lors de la finale de Munich en 2012. Ils l'ont gagnée et ils savent combien c'est à la fois difficile et gratifiant de remporter cette compétition.

L'Allemagne peut-elle faire mieux qu'à l'UEFA EURO 2012 ?
Notre effectif est plus complet qu'en 2012. Le Bayern Munich a remporté la Ligue des champions 2013, ce qui a permis aux joueurs allemands d'engranger de l'expérience. Nous sommes très motivés. Beaucoup de nos jeunes évoluent dans les grands championnats européens. Nous avons également de l'expérience et de la qualité, même chez les jeunes. L'équipe sera différente de celle de 2012. Il est difficile de dire si nous nous sommes rapprochés du niveau de l'Espagne. J'espère que oui, mais il faudra attendre la Coupe du Monde pour avoir la réponse.

L'ossature de la sélection s'articulant autour du Bayern, cette complémentarité entre les joueurs bavarois peut-elle être un avantage au Brésil ?
Je trouve que c'est une bonne chose. Beaucoup de joueurs du Bayern occupent des postes-clés, que ce soit au milieu, en défense ou dans les cages. Ils se connaissent et ils ont l'habitude d'évoluer ensemble. C'est bien d'avoir une ossature issue d'un même club et de pouvoir compter sur des joueurs de qualité dans le reste de l'effectif. C'est très positif.

La concurrence est grande à votre poste en équipe nationale. Est-ce un avantage ou un inconvénient de disposer d'autant de talents dans ce secteur ?
C'est positif pour tout le monde d'avoir de bons ailiers dans la sélection. Ça crée de l'émulation et il faut donner le meilleur de soi-même pour être retenu dans le groupe. À mon sens, le sélectionneur apprécie mon rendement offensif et défensif. Je ne suis pas inquiet, j'ai hâte que cette compétition débute.

Fifa.com (28/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Lun 28 Avr - 18:25

Bayern - Guardiola : "La passion fera la différence"



Au-delà des décisions tactiques, "c'est la passion qui fera la différence" pour surmonter la défaite du match aller (1-0), a déclaré l'entraîneur du Bayern Pep Guardiola, lundi, à la veille de la demi-finale retour contre le Real Madrid à Munich.

Etes-vous nerveux avant le match ?
Non, je suis heureux d'être là. C'est un grand honneur pour tous, le club, les fans... C'est toujours difficile de parvenir à ce stade de la compétition. Il y a des équipes extra qui n'y sont pas parvenus. Nous, on a ce rêve de franchir cette étape et d'aller à Lisbonne (finale le 24 mai). On peut parler de détails mais c'est la passion qui fera la différence dans ce type de match.

Restez-vous concentré sur la possession du ballon ou avez-vous envisagé des changements tactiques ?
Bien sûr que j'ai pensé à tout ça. Mais j'adore la possession de balle, j'ai été formé comme ça. On veut le ballon pour se créer des occasions. Cela n'a pas marché à l'aller mais dans d'autres matches on a montré qu'on peut gagner en jouant comme ça. Je veux qu'on soit aussi dominant qu'à Madrid mais plus agressif et plus efficace. Il faut trouver le bon équilibre. J'ai encore une nuit pour y penser.

Pensez-vous que Madrid va plus attaquer en alignant d'entrée Ronaldo et Bale ?
Ca dépend de la mentalité de leur coach. Je pense qu'ils vont essayer de défendre 90 minutes leur avantage. Ils ont les moyens de le faire. On verra si Ronaldo et Bale jouent. Mais il ne faut pas oublier qu'Isco et Benzema sont aussi des joueurs fantastiques. Il faudra garder en tête qu'il faut marquer pour aller à Lisbonne et aussi défendre.

Quelle est l'importance d'avoir un Ribéry en grande forme ?
Franck est important et même nécessaire pour l'équipe. Il est là depuis plus longtemps que moi, il sait son importance. J'étais heureux de le voir plein d'énergie et agressif samedi (contre le Werder Brême), surtout en seconde péride. Franck a besoin d'être en colère, contre le coach, l'arbitre, les fans et même contre lui-même. Il a besoin d'être agressif. Il est toujours prêt à se battre et c'est pourquoi l'Allianz Arena l'adore. C'est l'un des joueurs les plus fantastiques qui aient joué au Bayern. Je suis sûr qu'il le montrera mardi pour nous aider à atteindre la finale.

Avant le verdict de mardi, estimez-vous que votre première saison au Bayern est déjà réussie?
On a remporté le championnat très tôt, on est en finale de la Coupe d'Allemagne et en demi-finales de la Ligue des champions: c'est une bonne saison. Que l'on réalise le triplé ou pas n'est pas le plus déterminant. Bien sûr on voit plus loin. Mais il faut apprécier chaque succès, petit ou grand. Au final, on n'aura peut-être que le championnat et la Coupe. Il faut s'adapter.

Fifa.com (28/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Lun 28 Avr - 18:28

Tout près, mais encore très loin...



Un seul but ayant été inscrit au cours des demi-finales aller de la Ligue des champions de l'UEFA les matches retour, mardi 29 et mercredi 30 avril, s'annoncent particulièrement ouverts et équilibrés.

Dans la 22ème édition du clasico européen, le Bayern Munich devra impérativement marquer au moins un but pour espérer conserver son titre alors que le Real Madrid est le seul club à pouvoir se contenter du résultat de l'aller. Pour sa part l'Atlético de Madrid, seule équipe encore invaincue, fera sans complexe le voyage de Stamford Bridge face à un Chelsea euphorique.

Première demi-finale - mardi 29 avril
Bayern Munich - Real Madrid (0:1)

La large victoire sur le Werder Brême (5:2) n'a pas totalement rassuré des Bavarois aux deux visages, transparents en première mi-temps et irrésistibles après la pause. Bonne nouvelle pourtant, Franck Ribéry a retrouvé ses marques. Par ailleurs, à l'occasion de son 200ème match européen, les statistiques sont favorables au Bayern, invaincu à domicile contre le Real (9 victoires, 1 nul). Mais Carlo Ancelotti peut rétorquer qu'il n'a jamais perdu contre les Munichois (5 victoires, 2 nuls). En plus, Cristiano Ronaldo, qui comptabilise désormais 30 buts en Liga, s'est complètement rassuré contre Osasuna (4:0) en inscrivant deux buts pleins de puissance et de précision de l'extérieur de la surface. Le FIFA Ballon d'Or 2013 est au sommet de son art.

Le joueur
Iker Casillas, qui fêtera ses 33 ans le 20 mai, a une nouvelle fois confirmé lors du match aller qu'il restait un des meilleurs gardiens au monde, même s'il n'est que la doublure de Diego Lopez en championnat. Il n'a eu qu'une seule parade difficile à réaliser, mais il a parfaitement détourné le tir à bout portant de Mario Götze, évitant ainsi le fameux but à l'extérieur. Il est en tête des parades décisives réussies par les quatre gardiens encore qualifiés avec 38 arrêts, loin devant l'Allemand Manuel Neuer (30). Son rôle sera une nouvelle fois décisif à Munich.

Les entraineurs
Carlo Ancelotti et Pep Guardiola sont deux gentlemen bardés de titres qui se respectent. Un nouvel exemple en a été donné à la veille de leur demi-finale retour. L'Italien a en effet rendu hommage à son adversaire : "Guardiola est un grand entraineur qui a révolutionné le football. Il l'a fait à Barcelone et désormais il essaie de faire la même chose au Bayern, où c'est plus difficile. Mais il y arrivera".

Les stats
5 - Comme le nombre de fois où le Bayern Munich s'est qualifié après avoir perdu le match aller à l'extérieur sur le score de 1:0. La seule défaite dans ce cas de figure a été enregistrée en 1990 contre l'AC Milan.

4 - Comme le nombre de fois où le Real Madrid s'est qualifié après avoir remporté le match aller à domicile sur le score de 1:0. En revanche, les Merengues se sont inclinés deux fois dans ce cas de figure, à chaque fois contre la Juventus, en 1996 et 2005, sur le score de 2:0.

Entendu...
"Nous avons disputé trois demi-finales au cours des dernières années mais je crois que cette fois nous irons en finale. A Munich nous allons disputer un match très semblable à celui du Bernabeu et cette bataille sera une finale anticipée - Cristiano Ronaldo, attaquant du Real Madrid

"Je n'ai pas eu l'impression que les dirigeants du Real étaient heureux à la fin du match. Ils savent ce qui les attend à Munich. Je crois qu'à domicile, l'ambiance au Bayern ressemble à l'enfer" - Karl-Heinz Rummenigge, directeur du Bayern Munich

Deuxième demi-finale - mercredi 30 avril
Chelsea - Atlético de Madrid (0:0)

Entre deux demi-finales de C1, l’Atlético de Madrid et Chelsea ont parfaitement géré leurs affaires domestiques. Les Colchoneros continuent de faire la course en tête en Liga après leur victoire à Valence (0:1) sur un coup de tête de Raul Garcia. Les Blues de leur côté se sont relancés dans la course au titre en donnant une nouvelle leçon d’hyper-réalisme à Liverpool (0:2), en exploitant une glissade de Steven Gerrard et sur une contre d’école. Privé de nombreux titulaires, suspendus ou blessés, José Mourinho a rebâti en trois jours une défense infranchissable, avec un Mark Schwarzer en état de grâce et des remplaçants qui ont su se transcender. Redoutables en défense et dans les contres, les Espagnols et les Anglais ont les mêmes points forts, et la plus petite erreur sera sans doute fatale.

Les joueurs
Fernando Torres, David Villa et Diego Costa sont les trois derniers attaquants de pointe de l'Espagne, championne du monde en titre. Le Néo-Espagnol Diego Costa est pratiquement assuré de se retrouver dans la liste des 23 de Vicente del Bosque. En revanche, Torres et Villa, adversaires d'un soir, attendent beaucoup de la demi-finale retour pour se rappeler au bon souvenir de leur sélectionneur.

Les entraineurs
L'Argentin Diego Simeone est un sanguin. Pendant un match, il ne tient pas en place dans son rectangle réglementaire, porte son équipe à bout de bras, transcende le public et laisse éclater sa passion. Le portugais José Mourinho quant à lui s'apparente plus à un renard. Il se complet dans la polémique, une manière de décharger ses joueurs de la pression, change de tactique en fonction de l'adversaire et affiche toujours une sérénité de façade. Deux personnalités différentes, mais une même soif de victoire.

Les stats
1 - Comme le nombre de fois où Chelsea s'est qualifié après avoir ramené un nul vierge en déplacement au match aller. En revanche, les Blues ont été éliminés deux fois dans le même cas de figure, la dernière fois en 2009 contre Barcelone avec un nul 1:1 au retour à domicile.

2 - Comme le nombre de fois où l'Atlético de Madrid a concédé un nul vierge à domicile à l'aller. Il s'est ensuite qualifié les deux fois.

Entendu...
"Nous avons défendu plus que d'habitude au match aller. Mais à domicile, nous sommes costauds et je suis persuadé que nous serons plus offensifs" - Gary Cahill, défenseur de Chelsea

"C'est difficile de comparer les entraîneurs. Je dirais même plus que ce n'est pas juste. Ce n'est pas juste de comparer un entraîneur qui a 15 ans d'expérience à quelqu'un de moins expérimenté. C'est quelque chose que je n'aime pas faire" - José Mourinho, entraîneur de Chelsea, à propos de Diego Simeone

Fifa.com (28/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Lun 28 Avr - 18:34

Bayern et Real ont rendez-vous avec l'histoire 



Battu à l'aller (1-0), le Bayern Munich compte sur le soutien de son public pour renverser la tendance en demi-finale retour face au Real Madrid mardi (20h45), seconde manche entre deux géants appelés à écrire une grande page de l'histoire de la Ligue des champions.

L'HISTOIRE
A Munich, on voit toujours grand. Pas question donc de laisser échapper une 3e finale de rang, qui ouvre la possibilité d'être le premier club à défendre le titre sur la grande scène européenne.

"On a ce rêve de franchir cette étape et aller en finale à Lisbonne", a insisté lundi le coach Pep Guardiola qui, à 43 ans et pour sa première saison bavaroise, peut prétendre à un troisième triomphe après les deux avec le Barça (2009 et 2011). "On sait qu'on peut écrire l'histoire, surtout en gagnant la finale", a ajouté Arjen Robben, l'homme du but de la victoire en finale 2013 à Wembley.

Depuis 12 ans, le Real attend de goûter à nouveau à la finale, en espérant bien remporter sa dixième, la fameuse "decima". La "Maison blanche" a peiné à poursuivre sa moisson depuis son neuvième sacre en 2002. Ses supporteurs sont convaincus que cette fois sera la bonne, après trois échecs consécutifs en demi-finale, dont celle de 2012 face au Bayern.

"Pour le Real Madrid, c'est une compétition très importante, surtout parce que si nous gagnons le titre cette saison, le club comptera 10 Coupes d'Europe. Ce serait quelque chose de très spécial pour tout le monde, a souligné l'entraîneur Carlo Ancelotti dans une interview pour l'UEFA. Si nous pouvions l'obtenir dès ma première saison ici, ce serait incroyable".

Le passé parle en faveur du Bayern, qui n'a jamais perdu à domicile contre le géant madrilène (8 victoires, 1 nul). Mais aussi en faveur d'Ancelotti, invaincu contre le Bayern.

LE JEU
Guardiola l'a dit et répété: il reste fidèle à son système de jeu basé sur la possession du ballon, même si celle-ci s'est avérée stérile à l'aller, poussant certaines voix en Allemagne à réclamer une touche plus allemande au jeu plus direct, comme l'an dernier sous la houlette de Jupp Heynckes.

Pour le Catalan, "il faut dominer comme à Madrid mais avec plus d'agressivité et d'efficacité pour marquer des buts", comme en seconde période samedi contre le Werder Brême (5-2). "Tout en étant prudent face aux contres", a-t-il ajouté.

Car le Real n'a visiblement pas l'intention de défendre l'avantage acquis à l'aller (1-0) mais de l'augmenter d'emblée et tenter de se mettre à l'abri. D'où le pari d'Ancelotti: aligner ensemble pour la première fois depuis début avril son trident offensif "BBC", Bale-Benzema-Cristiano Ronaldo, perturbé par les problèmes physiques ces dernières semaines.

"S'ils se sentent bien, ils joueront, évidemment, a commenté Ancelotti. L'objectif est de marquer, pas de défendre. Plus tôt nous marquerons, mieux ce sera. Voilà la ligne que nous devons préparer".

LES JOUEURS
Guardiola fera confiance au même groupe qu'à l'aller. Mais il mise particulièrement sur l'allant et l'agressivité d'un Ribéry, retrouvé samedi en championnat (buteur), pour apporter plus de percussion à une attaque où Robben semble assuré d'occuper le flanc droit.

Le capitaine Lahm pourrait glisser en latéral droit, où Rafinha avait sombré à l'aller, pour laisser Martinez constituer un verrou au milieu avec Schweinsteiger. "Philipp (Lahm) est un joueur exceptionnel, capable de jouer à tous les postes excepté dans les buts. Ce sont des petits détails qui décideront s'il sera plus offensif ou plus défensif", a expliqué le coach.

A Madrid, Ronaldo est de retour en pleine forme, comme il l'a prouvé samedi avec un magnifique doublé contre Osasuna (4-0). Il viendra à Munich pour améliorer enfin le record du nombre de buts inscrits (14) en une seule édition de la C1, qu'il co-détient à ce jour avec Lionel Messi et José Altafini "Mazzola".

Fifa.com (28/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Mar 29 Avr - 13:57

Real - Ancelotti : "Important de bien entrer dans le match"



"L'important est de bien entrer dans le match", a déclaré l'entraîneur du Real Madrid Carlo Ancelotti, lundi, à la veille de la demi-finale retour de la Ligue des champions contre le Bayern à Munich.

Guardiola a dit qu'à Madrid on se voit déjà qualifié ?
On espère bien sûr (rires)! Mais c'est un match compliqué qui nous attend, contre une super équipe. On a un petit avantage du match aller (1-0) et on va essayer d'en profiter. Mais on n'est pas stupide à penser qu'on a déjà gagné.

Pensez-vous changer de tactique par rapport à l'aller et avez-vous parlé à vos joueurs de votre succès avec Milan contre le Bayern (quart de finale 2007)?
Je ne pense pas que l'on changera beaucoup tactiquement. Le Bayern a sa philosophie de jeu et ne devrait pas changer. On fera peut-être un peu différemment. On avait eu un peu peur en début de match, il ne faudra pas recommencer demain. La tactique est évidemment très importante. Mais le mental est un élément qui mène au succès. Bien sûr, j'ai parlé de mes succès personnels. Mais le passé appartient au passé!

Allez-vous jouer en 4-3-3 ou 4-4-2 ?
Le système n'est pas la chose la plus importante. L'important est de bien entrer dans le match. Et de faire toujours un effort collectif. On doit défendre avec les attaquants et attaquer avec les défenseurs.

Allez-vous débuter avec Bale à la place d'Isco ?
Tous mes joueurs sont en excellente forme. C'est difficile de choisir un onze de départ. Je ne vous dirai rien maintenant.

Ramos et Xabi Alonso étant sous le coup d'une suspension en cas de nouveau carton jaune, pensez-vous qu'ils vont jouer différemment ?
Ce sont des joueurs pros, ils vont jouer comme d'habitude. C'est ça le football. On a besoin de l'effort de tous pour parvenir en finale.

Le Bayern a eu une baisse de régime en remportant le titre national très vite alors que vous êtes toujours en compétition. Est-ce un avantage pour le Real?
Franchement, je ne vois pas ça comme un avantage, car ils ont pu ménager des joueurs alors que nous on a eu des blessés. Heureusement, après les blessures de Cristiano Ronaldo et Bale, tout le monde est prêt pour ce match.

La défaite à Dortmund, où vous aviez joué le catenaccio et pas marqué, hante-elle toujours l'équipe ?

On a analysé ce match. Mais c'est oublié. Demain, ce sera un tout autre match. On va essayer de donner le meilleur. L'intention est toujours de marquer des buts. Mais le catenaccio n'est pas une mauvaise chose!

Craignez-vous l'enfer promis par le Bayern dans son enceinte ?
Comme eux, on est concentré sur le match, ce qui se passe autour n'a pas d'importance. Ils ont un énorme soutien à domicile mais c'est exactement la même chose pour le Real à domicile. On doit s'adapter.

Fifa.com (28/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Mar 29 Avr - 13:57

Real - Bale espère jouer contre le Bayern



"J'espère jouer demain" (mardi), a déclaré l'attaquant gallois du Real Madrid, lundi, à la veille de la demi-finale retour de C1 contre le Bayern à Munich.

"Je me sens bien. On est en pleine confiance et notre forme s'améliore à chaque match", a ajouté Bale dont la récente grippe n'est visiblement qu'un mauvais souvenir.

Le Gallois, qui avait remplacé Cristiano Ronaldo à l'aller (1-0), pourrait retrouver le Portugais sur le front de l'attaque.

"Ma relation avec Cristiano est excellente. On se parle beaucoup et on s'entend très bien sur le terrain", a ajouté Bale, satistfait de sa première saison madrilène.

Son entraineur Carlo Ancelotti a toutefois refusé de confirmer sa titularisation à la place d'Isco, se réjouissant seulement d'avoir tout son effectif "en pleine forme".

"C'est difficile de choisir un onze de départ. Je ne vous dirai rien", a conclu Ancelotti.a

Fifa.com (28/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Mar 29 Avr - 15:00

Chelsea - Cech, Terry, Hazard et Eto'o à l'entraînement



Les quatre joueurs de Chelsea Petr Cech, John Terry, Eden Hazard et Samuel Eto'o, annoncés forfait ou très incertains pour la demi-finale retour de Ligue des champions contre l'Atlético Madrid mercredi, ont pu s'entraîner mardi lors d'une séance ouverte.

Il y a une semaine, Cech et Terry avaient dû être remplacés lors du match aller (0-0). Le gardien tchèque s'était blessé à l'épaule (18e) et le défenseur anglais à une cheville (73e).

Immédiatement après, le rusé entraîneur Jose Mourinho avait assuré que le premier était forfait jusqu'à la fin de la saison et que le retour du second n'était, au mieux, pas possible avant fin mai et la finale de C1.

Blessé à un mollet, le Belge Hazard n'a plus joué depuis le quart de finale retour de C1 contre le Paris SG (3-1, 0-2).

Enfin, l'attaquant camerounais Eto'o, freiné par des douleurs récurrentes à un genou, n'a plus joué depuis le 19 avril.

Fifa.com (29/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Mar 29 Avr - 15:08

Chelsea-Atlético, forcément âpre 



Chelsea et l'Atlético Madrid, qui peuvent encore tous deux rêver d'un formidable doublé Ligue de champions-championnat, se retrouvent mercredi pour une demi-finale retour de C1 forcément âpre après le 0-0 de l'aller entre deux défenses étanches.

Si les statistiques penchent du côté des Blues après ce nul ramené de Vicente-Calderon, l'histoire vole au secours des Colchoneros. Après un tel scenario à l'aller, ceux-ci ont, dans le passé, renversé deux fois la situation, tandis que Chelsea a été éliminé à deux reprises (contre une qualification).

Difficile pourtant de choisir un favori entre les deux derniers vainqueurs de la C3 aux philosophies de jeu différentes mais à la même rigueur défensive, la meilleure de leur pays respectif.

Alors que les Rojiblancos apparaissent à ce niveau pour la première fois depuis 1974 et n'ont gagné qu'un match sur neuf sur sol britannique, Chelsea a pour un lui un supplément d'expérience avec cette 7e demi-finale en 11 campagnes de C1. Et surtout l'appétit de revanche de son entraîneur Jose Mourinho, qui est dans le dernier carré pour la 5e fois de suite.

Info ou intox pour l'infirmerie des Blues ?
Après trois ans d'un mandat houleux avec le Real, le Portugais --génial pour ses fans, imbuvable pour ses détracteurs-- a en effet été prié de se réfugier dans son camp de base londonien.

Mais Chelsea, comme "Mou" d'ailleurs, a joué plus de demies que de finales avec notamment une seule qualification à ce niveau contre des Espagnols en quatre tentatives.

D'autant que son effectif est actuellement chamboulé avec les suspensions des milieux Lampard et Obi Mikel. Pour les joueurs soit-disant blessés, dur de voir clair dans l'intox de Mourinho.

Cech, Terry, Hazard et Eto'o, annoncés forfait ou très incertains pour la demi-finale retour par leur coach portugais... ont pu s'entraîner mardi lors d'une séance ouverte.

Le technicien sort aussi d'un coup d'éclat contre Liverpool (2-0) avec son équipe B, qui a relancé la Premier League, préservé la fraîcheur des cadres et boosté le moral de tous.

En face, le leader de la Liga n'a plus besoin que de deux victoires en trois matches pour ramener au nez et à la barbe du Real et du Barça un titre national qui le fuit depuis 18 ans.

"Nous sommes sur un nuage"
L'"Atléti", qui reste sur 14 matches sans défaite toutes compétitions confondues et même six rencontres sans encaisser de but, est également la dernière équipe invaincue en compétition européenne. Elle le doit en grande partie aux 7 buts de Diego Costa quand en face personne, pas même Torres, l'ex-idole des Colchoneros, ne culmine à plus de trois réalisations.

Après avoir payé cher en 2009 son apprentissage à Stamford Bridge (4-0), l'équipe de Diego Simeone reste invaincue contre Chelsea depuis trois matches et a même pris une revanche éclatante en 2012 lors de la Super-Coupe d'Europe (4-1).

"Nous sommes sur un nuage dont nous ne voulons pas descendre. Cette équipe possède un niveau de conviction rarement atteint", a résumé le capitaine Gabi dimanche après le succès à Valence (1-0).

Problème: ce capitaine qui est à la fois l'âme, l'aboyeur et le relayeur de son équipe, est lui-aussi suspendu alors que le milieu turc Turan, réputé pour sa finesse technique et sa percussion, a souffert d'une pubalgie ces dernières semaines.

Le manque de réalisme du vieillissant David Villa (32 ans), qui n'a plus marqué depuis le 8 mars, est aussi un cadeau fait à Chelsea, passé maître dans l'art de transformer le plomb en or et, comme à l'aller, de faire déjouer son adversaire.

En revanche, pour avancer plus loin, les Blues devront passer sur le corps de "leur" gardien Thibaut Courtois, prêté depuis trois ans en Espagne.

Fifa.com (29/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Mar 29 Avr - 16:14

Chassé-croisé Torres-Courtois



Drôle de chassé-croisé: Fernando Torres, attaquant de Chelsea formé à l'Atletico Madrid, et Thibaut Courtois, prêté par le club londonien à la formation madrilène, vont s'affronter mercredi en demi-finale retour de Ligue des champions.

. Torres: bourreau de son club formateur ?
Né à Fuenlabrada dans la banlieue de Madrid, formé et révélé chez les "Colchoneros" où il a gagné son surnom de "El Nino" lors des sept saisons passées là-bas, le buteur de 30 ans n'en finit plus de se morfondre avec Chelsea.

Mais il a tout pour être le bourreau de son club formateur, où le joueur au visage poupin est resté une idole. Peut-il devenir le héros improbable des Blues ? Les supporteurs londoniens continuent de se demander comment leur club a pu débourser 60 M EUR en janvier 2011 pour le faire venir de Liverpool.

Pour faire simple, Torres, c'est: 91 buts en 244 matches en Espagne alors que sa carrière débutait à peine, contre 43 en 169 sous le maillot des Blues alors que l'unique buteur de la finale de l'Euro-2008 était censé y devenir une star planétaire.

A Londres, il ne s'est jamais épanoui, contrairement à Liverpool sous la houlette de son compatriote Rafael Benitez, qui a tenté en vain de le relancer lors de son intérim à Chelsea en 2013.

Torres, 36 buts en 106 sélections espagnoles et un palmarès consistant, est ainsi devenu la dernière roue du carrosse. Et son entraîneur Jose Mourinho semble s'en méfier comme de la peste.

Mais les inconstants Eto'o et Ba lui ont offert du temps de jeu... dont il a rarement profité.

En championnat, il a ainsi inscrit seulement quatre buts. Son plus faible total depuis 2000/2001, la saison de ses débuts avec l'Atletico.

En Ligue des champions, c'est à peine mieux avec trois réalisations. Dont la dernière, toute compétitions confondues, en 8e de finale aller à Galatasaray (1-1), il y a maintenant 11 matches.

. Courtois: prêt fatal pour Chelsea ?
A seulement 21 ans, le Belge est l'un des grands artisans de l'épatante saison de l'Atletico.

Ses réflexes, sa maturité et son envergure (1,99 m, 91 kg) lui ont permis de devenir il y a un an le plus jeune lauréat de l'histoire du "trophée Zamora", qui récompense le gardien le plus imperméable de Liga (29 buts encaissés).

Et il est proche du doublé cette saison, puisque sa défense est encore la meilleure du championnat avec 22 buts concédés en 35 matches et une série en cours de six rencontres sans but encaissé toutes compétitions confondues.

"C'est un beau trophée à gagner, reconnaît le jeune international (15 sélections). J'espère l'obtenir à nouveau cette saison."

En Ligue des champions, il est tout aussi décisif puisqu'il a écoeuré l'AC Milan à San Siro (0-1) en huitièmes de finale puis le Barça au Camp Nou (1-1), contribuant à chaque fois à la qualification de son équipe.

Contre Chelsea en demi-finale aller au stade Vicente-Calderon, le grand portier n'a pas eu grand-chose à faire (0-0). Mais son nom a été tout de même scandé par le public "colchonero", qui sait disposer d'un des tout meilleurs gardiens du monde et apprécie en outre qu'il s'exprime dans un espagnol très fluide.

L'accueil risque d'être beaucoup plus frais mercredi à Stamford Bridge.

Car, même s'il n'a jamais joué pour Chelsea, Courtois est sous contrat avec le club londonien, qui l'a acquis auprès de Genk en 2011.

Prêté depuis trois saisons à l'Atletico, le Belge a été au centre d'un imbroglio entre les deux clubs au moment du tirage au sort des demi-finales, jusqu'à ce que l'UEFA interdise à Chelsea d'exercer une clause du contrat de prêt qui pénalisait l'"Atleti" financièrement si le gardien était aligné face aux Blues.

Et il n'est pas sûr que les supporteurs de Chelsea apprécient de voir un de leurs joueurs les priver d'une éventuelle finale de Ligue des champions...

Fifa.com (29/04/2014)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Mar 29 Avr - 19:43

LIVE : Demi-finale (Retour)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 29 avril 2014 :
19h45 : Bayern Munich - Real Madrid (aller 0-1)

Mercredi 30 avril 2014 :
19h45 : Chelsea - Atlético de Madrid (aller 0-0)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Mar 29 Avr - 19:50

LIVE : Demi-finale (Retour)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 29 avril 2014 :
01' : Bayern Munich 0 - 0 Real Madrid (aller 0-1)

Mercredi 30 avril 2014 :
19h45 : Chelsea - Atlético de Madrid (aller 0-0)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Mar 29 Avr - 20:05

LIVE : Demi-finale (Retour)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 29 avril 2014 :
17' : Bayern Munich 0 - 1 Real Madrid (aller 0-1) ..... Sergio Ramos (16')

Mercredi 30 avril 2014 :
19h45 : Chelsea - Atlético de Madrid (aller 0-0)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Mar 29 Avr - 20:08

LIVE : Demi-finale (Retour)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 29 avril 2014 :
21' : Bayern Munich 0 - 2 Real Madrid (aller 0-1) ..... Sergio Ramos (16', 20')

Mercredi 30 avril 2014 :
19h45 : Chelsea - Atlético de Madrid (aller 0-0)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Mar 29 Avr - 20:23

LIVE : Demi-finale (Retour)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 29 avril 2014 :
35' : Bayern Munich 0 - 3 Real Madrid (aller 0-1) ..... Sergio Ramos (16', 20'); Cristiano Ronaldo (34')

Mercredi 30 avril 2014 :
19h45 : Chelsea - Atlético de Madrid (aller 0-0)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Mar 29 Avr - 20:38

LIVE : Demi-finale (Retour)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 29 avril 2014 :
MIT : Bayern Munich 0 - 3 Real Madrid (aller 0-1) ..... Sergio Ramos (16', 20'); Cristiano Ronaldo (34')

Mercredi 30 avril 2014 :
19h45 : Chelsea - Atlético de Madrid (aller 0-0)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par rachid_as le Mar 29 Avr - 21:35

LIVE : Demi-finale (Retour)


(NB : Heure DZ-Algérie GMT+1)

Mardi 29 avril 2014 :
90' : Bayern Munich 0 - 4 Real Madrid (aller 0-1) ..... Sergio Ramos (16', 20'); Cristiano Ronaldo (34', 90')

Mercredi 30 avril 2014 :
19h45 : Chelsea - Atlético de Madrid (aller 0-0)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue des champions de l'UEFA [2013/2014]

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:09


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 37 sur 39 Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum