Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Page 21 sur 21 Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Lun 13 Avr - 12:55

JSK : Hannachi demande à la FAF de défendre la JSK auprès de la CAF

Comme nous l’avions rapporté dans notre édition d’hier, le premier responsable du club chéri par les Tizi-Ouzéens n’a pas apprécié l’attitude des responsables de la FAF qui n’ont rien fait pour défendre le dossier de la JSK auprès de la Confédération africaine du football. Après les décisions du TAS de Lausanne d’annuler toutes les sanctions prises par l’instance de Hayatou contre le club phare de la wilaya de Tizi Ouzou, la direction de la formation du Djurdjura a saisi par écris la CAF.

Dans un premier temps, les dirigeants de la formation kabyle ont demandé à la plus haute instance du football africain la réintégration de leur équipe en Ligue des champions mais comme cette compétition a débuté trois jours seulement après la décision du TAS, il était impossible de réintégrer la formation du Djurdjura dans les compétitions continentales. Hannachi a demandé par la suite soit la participation de la JSK à l’édition de la LDC de l’année prochaine, soit l’indemnisation. Aucune réponse n’a été rendue par la Confédération africaine de football et les responsables kabyles n’ont rien compris. Par ailleurs, c’est la FAF qui devait défendre le dossier de la JSK auprès de la plus haute instance africaine du football, toutefois selon les dirigeants des Jaune et Vert, les responsables de notre football n’ont rien fait pour défendre le dossier du club cher à Hannachi, d’ailleurs, le numéro un de la formation de la ville des Genêts s’est déplacé hier matin au siège de la FAF. Hannachi a rencontré les hauts responsables du football algérien, le président kabyle n’a pas hésité à demander à ses interlocuteurs de défendre le dossier de la JSK auprès de la FAF ; à un certain moment de la discussion, le président du club kabyle a même haussé le ton avec les responsables de la Fédération algérienne de football. Comme les choses sont très claires sur ce plan, ce n’est pas aux responsables de la JSK de se déplacer au siège de la CAF pour défendre leur intérêts mais c’est à la fédération de défendre les clubs. Hannachi et avant de quitter les bureaux de la FAF a cité l’exemple de la Fédération royale marocaine de football qui a su comment défendre les intérêts de la sélection marocaine et des clubs du royaume chérifien. Les Canaris espèrent que cette fois Raouraoua fera quelque chose pour la JSK, surtout que son «ami» Hayatou l’a trahi mercredi dernier en attribuant la CAN 2017 au Gabon.

Compétition (13/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Mar 14 Avr - 12:14

Elle envoyé à la FIFA les phots de l’agression contre Doukha
La famille d’Albert Ebossé revient à la charge



L’affaire Albert Ebossé est loin d’être finie. La famille de l’ex-avant centre des Canaris, décédé le 23 août dernier à la fin du match JS Kabylie - USM Alger ( 1-2), revient à la charge. Selon une source digne de foi, elle (la famille d’Ebossé) aurait  une autre fois saisi, il y a quelques jours , la FIFA pour apporter de nouveaux éléments à l’affaire. Les conclusions de l’enquête menée par le procureur de Tizi ouzou tardant à venir, les proches du défunt camerounais ont envoyé un dossier détaillé, photos et articles de presse à l'appui,  à la plus haute instance du football mondial. L'ajout concerne essentiellement l’agression dont a été victime la semaine précédente, le gardien de but de la JSK , Azzedine Doukha à la mi-temps d’un match amical contre le MBB a Bouira .

Liberté (14/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Ven 24 Avr - 11:23

JSK : Hayatou a maintenu la sanction de la CAF

Selon une source crédible, Issa Hayatou ne veut pas que la JSK joue la coupe d’Afrique. Meme si le club le plus titré d’Algérie décroche une place qualificative (très difficile pour ne pas dire impossible), le patron de la CAF ne l’autorisera pas à jouer une compétition continentale.

Quelque part, c’est la sanction de deux ans qui a été maintenue indirectement par l’homme fort de la Confédération africaine de football. C’est Raouraoua qui a informé le président kabyle. Après le verdict du TAS qui a annulé les sanctions prises par la CAF suite au décès tragique d’Albert Ebossé, les Kabyles espéraient jouer l’année prochaine la LDC ; la direction de la JSK a même écrit à la CAF, elle a demandé à Hayatou soit de prendre part à la nouvelle édition de la Ligue des champions, soit un dédommagement. Non seulement la haute instance du football africain a ignoré les responsables kabyles en jetant leur lettre à la poubelle, Hayatou a juré de ne pas autoriser la JSK à jouer une compétition continentale l’année prochaine.

La JSK va ressaisir le TAS
Devant cette situation, les responsables kabyles seront obligés de saisir une nouvelle fois le tribunal arbitral du sport de Lausanne. Pour le moment, ils sont occupés par les préparatifs du derby, ils vont se pencher sur ce dossier à partir de dimanche. Sauf surprise de dernière minute, ils vont une nouvelle fois saisir le TAS. Affaire à suivre.

Compétition (24/04/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Jeu 23 Juil - 11:14

Drame de Tizi Ouzou : Il y a 11 mois déjà

Il y a 11 mois, jour pour jour (23 août 2014), Albert Ebossé Bodjongo, joueur de la JS Kabylie, a perdu la vie à l’issue de la rencontre JSK-USM Alger (1-2), victime d’un «jet de projectile contendant qui l’a touché à la tête», selon la version officielle.

Presque une année après le drame qui a coûté la vie au talentueux et jeune footballeur camerounais (23 ans), tout le monde est dans l’attente du rapport de la justice algérienne sur ce drame. Pour rappel, 4 mois après le dramatique épisode survenu au stade du 1er Novembre à Tizi Ouzou, Tayeb Louh, ministre de la Justice et garde des Sceaux, avait annoncé que «l’enquête préliminaire ordonnée par le ministère public a été achevée et une enquête judiciaire a été ouverte pour faire toute la lumière sur cette affaire».

Propos de circonstance qui n’ont pas été suivis d’effet. Onze mois se sont écoulés sans que rien de concret soit divulgué sur les circonstances de la mort du footballeur et les présumés auteurs de l’acte ignoble. Nul doute que la famille du défunt, les avocats et le médecin camerounais (André Moune), celui-là même qui a jeté un pavé dans la mare en décembre 2014 en mettant en doute la version algérienne, vont revenir à la charge. Chacun est animé de diverses motivations qui ont un rapport lointain avec ce drame humain.

Jusqu’à ce jour, un seul Algérien est monté au créneau pour contrecarrer les thèses camerounaises. Il s’agit du docteur Brahim Boulassel (chef de service de médecine légale du CHU de Tizi Ouzou) qui a fait savoir que (25 décembre 2014 in El Watan) «l’expertise thanatologique (autopsie) effectuée par les médecins camerounais ne reflète pas la réalité des choses, les constatations décrites ne sont pas objectives et ne répondent pas aux normes internationales de pratique en matière d’autopsie médico-légale, ni aux exigences attendues par le parquet requérant pour l’éclairer en matière de mort subite, suspecte ou violente».

Profitant du mutisme prolongé des autorités algériennes, le médecin camerounais est même allé jusqu’à prétendre que «le rapport d’autopsie algérien n’a pas été signé par un patron de la spécialité». Brahim Boulassel lui a donné une réponse cinglante en précisant que «le service de médecine légale du CHU de Tizi Ouzou, service universitaire performant, dispose d’un chef de service de rang magistral, d’un maître assistant, d’un médecin légiste spécialiste assistante de santé publique, ainsi que de 9 résidents en médecine légale…

L’autopsie de feu Ebossé a été réalisée dans de très bonnes conditions, les causes et les circonstances du décès sont connues, les enquêtes administrative, judiciaire et médico-légale, l’expertise thanatologique ont été bien conduites et sont concluantes, le rapport d’expertise, conformément à la réquisition du procureur, rédigé en équipe, est clair, explicite, illustré par des photographies affirmant la nature et les causes de la mort, et ceci sous le contrôle du professeur chef de service Brahim Boulassel, et a été déposé au parquet de Tizi Ouzou dans les délais». Depuis plus rien. Le parquet de Tizi Ouzou ne s’est pas encore définitivement prononcé sur cette douloureuse affaire qui risque de rebondir dans les prochains jours à partir du Cameroun… à cause du mutisme observé côté algérien.

El-Watan (23/07/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Dim 23 Aoû - 13:08

Il y a une année disparaissait l’attaquant camerounais de la JSK
Albert Ebossé toujours vivant !

Albert Bojongo Ebossé, cet attaquant de valeur Camerounais qui a rejoint les rangs de la JSK le 1 Juillet 2013, en paraphant un contrat de deux saisons, a réussi à marquer de son empreinte son passage dans le club le plus titré du pays. L’attaquant Camerounais, âgé de 24 ans, avait été élu meilleur buteur du championnat. «Ils ont tué leur joueur préféré» : c'est par ces mots qu'un journaliste résume le drame. Ce jour du 23 août 2014 fatidique, l’équipe kabyle a accueilli sur son terrain la formation de l’USM Alger. Un match qui s’est achevé sur le score de deux buts à un en faveur des Usmistes. Très en colère après ce revers, les supporters de la JSK ont commencé à balancer et à jeter toutes sortes de projectiles sur le terrain. L’attaquant Albert Ebossé, qui avait marqué l'unique but de son équipe face à l’USM Alger, a reçu un projectile sur la tête. Transféré en urgence au CHU Nedir Mohamed de Tizi-Ouzou, à proximité du stade, Albert Ebossé était déjà en arrêt cardiaque à son arrivée, selon les services de réanimation. Ebossé est mort ! Jour après jour, une année s’est écoulée déjà après la disparition tragique de l’attaquant des Canaris du Djurdjura, le chouchou des supporters kabyles, le Camerounais Albert Bonjongo Ebossé. Pour que personne n’oublie Ebossé, et surtout cet ignoble assassinat, si on ose le qualifier ainsi, d’un joueur étranger venu en Algérie pour subvenir aux besoins de sa famille, tous les acteurs du mouvement sportif en général et du football en particulier sont appelés à plus de mobilisation. Une mobilisation pour mettre fin au fléau de la violence qui gangrène notre football et nos stades. Mais apparemment, la leçon n’a pas été retenue, sinon comment expliquer cette violence qui a repris dès le coup de starter de la saison footballistique 2015-2016, lors du derby MCA-CRB au stade Omar Hamadi d’Alger. C’est dire que les supporters sont des récidivistes ; les joueurs et les dirigeants, par leurs déclarations incendiaires à travers la presse interposée, ne font qu’amplifier ce phénomène et provoquent des scènes de violence sans merci à travers les stades du pays. La sonnette d’alarme a été déjà tirée mais, apparemment, le scénario peut se reproduire à n’importe quel moment, si toutes les parties concernées ne se mobilisent pas. À bon entendeur, salut !

DDK (23/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Lun 24 Aoû - 15:32

Un an après le décès d’Ebossé : Quid de l’enquête judiciaire et des mesures coercitives ?

 Cela fait une année que le joueur camerounais de la JS Kabylie, Albert Ebossé, est décédé. C’était le 23 août 2014, à l’occasion du match de la deuxième journée du championnat de Ligue 1 JSK-USMA. Ebossé avait été touché par un projectile à la fin de la rencontre.

Une année après, ni les conclusions de l’enquête sur les circonstances de la mort du joueur ne sont connues du public, ni les mesures annoncées afin d’endiguer la violence dans les stades n’ont été mises en application. La mort d’Albert Ebossé ne semble pas avoir servi de leçon aux uns et aux autres. Juste après le décès de l’attaquant, le rapport officiel avait conclu que celui-ci avait été victime d’un «jet de projectile contondant qui l’a touché à la tête».

Une enquête judiciaire avait été promise. Jusque-là, l’auteur de cet acte n’a pas été appréhendé. C’est ce qui avait conduit d’ailleurs la famille du joueur à tenir une conférence de presse au Cameroun, en décembre 2014, après avoir refait l’autopsie, pour réfuter la thèse algérienne. Parallèlement à ces aspects liés à l’enquête, les plus hautes autorités du pays avaient promis, au lendemain de la mort d’Ebossé, des mesures à même d’endiguer la violence dans les stades.

Entre autres, la nécessité de doter tous les stades des deux Ligues professionnelles de systèmes de vidéosurveillance avant fin 2015, l’élaboration d’un fichier national des personnes interdites de stade, l’établissement de conventions entre les clubs et les propriétaires de stades (APC, DJS ou autres) pour définir les responsabilités de chacun et la formation de stadiers.

Qu’est-ce qui a été fait jusque-là ? Peu de chose… ou rien. Il y a plusieurs jours, les commissions d’homologation de stades avaient émis des réserves à l’endroit de quelques infrastructures sportives. Des clubs se sont indirectement vus menacés de ne pas jouer chez eux. Finalement, peu à peu, ils ont réussi  à avoir le quitus pour rouvrir les portes de leurs stades qui, généralement, ne répondent pas aux standards internationaux. Entre temps, des incidents ont été enregistrés dès la première journée du championnat, cette saison…

El Watan (24/08/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Mar 25 Aoû - 17:45

Sur notre site, Albert Ebossé : Un an après, on ne digère toujours pas !

Pour lire l'article ==> http://js-kabylie.fr/index.php/informations/articles/3871-albert-ebosse-un-an-apres-on-ne-digere-toujours-pas


_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par rachid_as le Ven 4 Sep - 23:36

Affaire Ebossé : des témoins accusent les forces de l’ordre

Un an après la mort du joueur camerounais de la JSK Albert Ebossé, des témoins, interrogés par nos confrères français du journal So Foot, affirment que des membres des forces de l’ordre sont impliqués dans l’affaire.

Un premier témoin affirme que l’attaquant a été frappé par une matraque. Un autre raconte que des membres de la Brigade de recherche et d’intervention (BRI) lui ont demandé de témoigner qu’il avait vu le joueur de la JSK être touché à la tête par un projectile, ce qu’il a refusé de faire. Des supporters décrivent également à nos confrères une série de faits inhabituels.

El Watan (04/09/2015)

Shocked Shocked Shocked Shocked

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76528
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire "Albert EBOSSE" (Sanctions FAF+CAF)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 21 sur 21 Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum