[UEFA] Qualification Euro 2016

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [UEFA] Qualification Euro 2016

Message par rachid_as le Dim 6 Sep - 20:30

L'Espagne écarte la Slovaquie



L'Espagne, double championne d'Europe en titre, a dompté la Slovaquie avec une autorité et une virtuosité retrouvées (2-0) samedi en qualifications pour l'Euro-2016, prenant la 1re place du groupe C et une option sur un billet pour le rendez-vous de l'été prochain.

A Oviedo (Asturies), un but précoce de Jordi Alba sur une louche lumineuse de l'intenable David Silva (5e) puis un penalty d'Andres Iniesta (30e) obtenu par Diego Costa ont permis aux Espagnols de mettre fin à la série d'invincibilité des Slovaques dans ces éliminatoires (6 succès en 6 matches jusque-là).

Surtout, revoici la "Roja" installée aux commandes de la poule avec 18 points, soit autant que la Slovaquie mais avec le bénéfice définitif d'une meilleure différence de buts particulière malgré la défaite subie à Zilina en octobre 2014 (2-1).

A trois matches de la fin, les champions d'Europe 2008 et 2012 peuvent légitimement rêver de défendre leur titre en France: la Slovaquie (2e) et l'Ukraine (3e, 15 pts) s'affronteront mardi prochain dans un match peut-être décisif pour la 2e place, elle aussi directement qualificative pour l'Euro, tandis que l'Espagne ira en Macédoine, dernière du groupe.

A l'évidence, les joueurs de Vicente del Bosque ont repris du poil de la bête, un an après le fiasco de leur élimination prématurée au Mondial-2014. Loin de l'équipe inoffensive et émoussée aperçue l'an dernier, la "Roja" a été emballante grâce à ses leaders techniques, en particulier l'épatant Silva.

Casillas, 100ème réussie
A la cinquième minute, son ouverture pour Alba dans le dos de la défense très remaniée de la Slovaquie a offert à l'Espagne cet avantage précoce qui lui permet d'éviter les scénarios trop cadenassés.

Et quand Silva, Iniesta, Cesc Fabregas, Pedro Rodriguez ou Sergio Busquets sont en forme, comme samedi, le jeu de passes espagnol a des fulgurances qui ont fait rugir de plaisir le stade Carlos-Tartiere d'Oviedo.

Certes, Diego Costa, de retour en sélection après maints pépins physiques, a toujours du mal à s'intégrer à ce jeu en petit périmètre. Mais l'esprit de sacrifice de l'attaquant hispano-brésilien est précieux et il a répondu aux critiques concernant son inefficacité (1 but en 8 sélections) en provoquant un penalty après avoir dribblé le gardien en bout de course (29e).

Bref, la "Roja" semble retrouver des couleurs pour la dernière ligne droite avant l'Euro.

Et même le gardien et capitaine Iker Casillas, coupable d'une bourde l'an dernier lors de la défaite en Slovaquie, s'est rattrapé samedi avec deux belles interventions (42e, 51e). De quoi fêter en beauté sa 163e sélection, la 100e avec le brassard de capitaine et la première depuis son départ du Real Madrid cet été pour le FC Porto.

Fifa.com (05/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [UEFA] Qualification Euro 2016

Message par rachid_as le Dim 6 Sep - 20:32

L'Angleterre montre la voie



L'Angleterre est le premier pays à se qualifier sur le terrain pour l'Euro-2016, en écrasant le modeste Saint-Marin (6-0), avec en prime une nouvelle marque historique, puisque Wayne Rooney a rejoint Sir Bobby Charlton au rang de meilleur buteur de la sélection anglaise avec un 49e but international.

L'Angleterre, premier de cordée
Dans cette poule E largement à sa portée, l'Angleterre est donc devenu le premier à décrocher -sportivement- son billet pour le tournoi français avec une 7e victoire en autant de matches, sur la pelouse cabossée du très faible Saint-Marin, classé 193e nation Fifa sur 209. L'équipe aux "Trois Lions" devra maintenant travailler pour ne pas rater son Euro et faire oublier un Mondial-2014 désastreux au Brésil avec une élimination sans gloire au premier tour dans le groupe D derrière le Costa Rica, l'Uruguay et l'Italie (aucune victoire, 1 nul, 2 défaites).

L'autre match du groupe fut complètement fou: la Suisse a renversé la situation avec 3 buts entre la 80e et la 90+4e (3-2) pour l'emporter contre la surprenante Slovénie et conserver sa 2e place.

Rooney rejoint Charlton
Dimanche, un seul visage fera sans doute l'ouverture des pages sportives dans les journaux anglais: celui de Wayne Rooney, qui a donc rejoint dans l'histoire du foot de son pays la légende Sir Bobby Charlton, le meilleur buteur de la sélection anglaise, en inscrivant son 49e but international.

A l'occasion de sa 106e sélection, le buteur de Manchester United a bénéficié dès la 13e minute d'un penalty. Après avoir déjà rejoint Gary Lineker en juin, il n'a pas laissé passer cette occasion d'égaler, à 29 ans seulement, l'un des très grands du football anglais, champion du monde en 1966.

Rooney devra patienter jusqu'à mardi soir et un match à Londres contre la Suisse pour espérer battre le record de Charlton à la maison.

L'Espagne en tête

La "Roja", tenante du titre, a profité de sa victoire contre la Slovaquie (2-0, buts de Jordi Alba et Iniesta) pour ravir la tête de la poule C à cette dernière, à égalité de points. Dans ce groupe, l'Ukraine a giflé le Bélarus 3 à 1, s'assurant ainsi de finir dans les trois premiers du groupe.

Sloutski bat Zlatan, sur une jambe
L'entraîneur du CSKA Moscou Leonid Sloutski a bien démarré sa mission redressement à la tête de la sélection russe après le limogeage de l'Italien Fabio Capello. La Russie s'est ainsi imposée (1-0) chez elle aux dépens de la Suède de Zlatan Ibrahimovic, remplacé à la pause pour une douleur à priori sans gravité à une jambe. Avec ce succès dans le groupe G, les Russes, 3e, recollent à un point des Suédois, 2e. En tête du groupe, l'Autriche a pris le meilleur sur la Moldavie (1-0), mais le résultat des Russes l'a empêchée de se qualifier dès ce samedi soir.

Dernière ligne droite
Le temps presse. Les qualifications directes s'achèvent le 13 octobre pour rejoindre la France, assurée de participer en tant qu'organisateur de l'Euro-2016 (10 juin-10 juillet), premier championnat européen des nations à 24 équipes.

Les premiers et deuxièmes des neufs groupes, ainsi que le meilleur troisième, se qualifient directement. Les huit autres troisièmes s'affrontent en barrages pour les quatre derniers tickets. Le tirage au sort des barrages aura lieu le 18 octobre à Nyon, en Suisse, au siège de l'UEFA. Les barrages aller se dérouleront des 12 au 14 novembre, les matches retour des 15 au 17 novembre. Le tirage au sort des groupes de la phase finale aura lieu à Paris le 12 décembre.

Fifa.com (05/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [UEFA] Qualification Euro 2016

Message par rachid_as le Dim 6 Sep - 20:42

L'Irlande du Nord aux portes du rêve



L'Irlande du Nord pourrait se qualifier pour l'Euro-2016 pour la première fois de son histoire, lundi, tout comme l'Allemagne, ce qui ne serait que logique pour le champion du monde en titre.

Groupe D - L'Allemagne pour tenir son rang
L'Allemagne se déplace en Ecosse et pourrait valider sa qualification à cette occasion. En cas de succès, et si dans le même temps l'Eire perd contre la Géorgie, la Mannschaft aura son billet pour l'Euro-2016. Dans l'autre match du groupe, la Pologne devrait logiquement se faire plaisir contre Gibraltar, l'équipe aux 38 buts encaissés contre un seul marqué dans ces qualifications.

Groupe F - L'Irlande du Nord touche au but
Le rêve est à portée de crampons: si l'Irlande du Nord bat chez elle la Hongrie, elle sera qualifiée pour la première fois de son histoire pour la phase finale d'un championnat d'Europe des nations. En 1964, dans l'ancienne formule de la compétition, le tournoi final débutait par les demi-finales, et les Nord-Irlandais avaient été éliminés en 8e de finale, soit en qualifications à l'époque, car beaucoup moins de pays étaient engagés.

La Roumanie peut faire un grand pas vers la qualification en recevant la Grèce, dernière de la poule.

Groupe I : Portugal bien parti
C'est une petite révolution: le Portugal, qui joue d'habitude à se faire peur en qualifications (barrages pour aller au Brésil au dernier Mondial, par exemple), est cette fois bien parti. Avec un succès en Albanie, la bande à Cristiano Ronaldo ferait un grand bond vers l'Euro-2016. Le Danemark est dans la même configuration avec son déplacement en Arménie, déjà éliminée.

Fifa.com (06/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [UEFA] Qualification Euro 2016

Message par rachid_as le Dim 6 Sep - 20:44

Les Pays-Bas coulent encore



Les Pays-Bas, écrasés dimanche en Turquie (3-0) se sont éloignés de l'Euro-2016 après une prestation sans saveur, qui les repousse à la quatrième place du groupe A.

Incroyable! Troisièmes de la dernière Coupe du monde où ils avaient enthousiasmé par un jeu de contre-attaque attrayant, les Oranje sont quatorze mois plus tard en pleine crise, et sur le point de se voir refuser l'accès au prochain Euro.

Les Néerlandais (10 pts), déjà largement distancés par l'Islande et la République tchèque, sont désormais aussi précédés par la Turquie (12 pts), qui occupe la troisième place du groupe, synonyme de barrages. Et il ne reste que deux rencontre à disputer. Pour le sélectionneur Danny Blind, la situation est quasi désespérée.

Quatrième d'un groupe qualificatif, après avoir terminé sur le podium d'un Mondial: voilà qui fait désordre. Même si, ironie de l'histoire, la Turquie qui avait décroché la médaille de bronze du Mondial-2002 ne s'était ensuite pas qualifiée pour l'Euro-2004...

Battus à quatre reprises (en huit matches) depuis la début de la phase qualificative, Robin van Persie et ses équipiers semblent avoir perdu leur football. Dimanche dans l'enceinte surchauffée de Konya, ils sont apparus dépassés par l'enjeu, écrasés par l'ambiance et complètement perdus sur le terrain.

Turan le bourreau
Le scénario a vite pris la forme d'un fiasco avec le but de Oguzhan Ozyakup dès la 8e minute après une passe lumineuse d'Arda Turan. Le futur joueur du FC Barcelone s'est avéré être un véritable bourreau pour les Pays-Bas en signant le 2-0 à la 25e minute, au milieu d'une défense adverse complètement débordée.

Danny Blind avait pris le risque de faire débuter le jeune Jairo Riedewald (18 ans) en remplacement de Bruno Martins Indi, suspendu. Pas un cadeau pour le défenseur central de l'Ajax, associé à Stefan de Vrij dans l'axe. Une charnière centrale prise en défaut de vitesse sur le premier but. Et sur le deuxième, c'est Daley Blind, le fils du sélectionneur, qui faisait office de coupable.

Et comme les Néerlandais, privés de leur capitaine Arjen Robben (blessé), n'ont pas été davantage performant offensivement, l'issue du match n'a rapidement fait guère de doute. Confirmation après le 3-0 signé par Burak Yilmaz (85e).

Et ce, même si la deuxième période a été largement dominée par les Pays-Bas. Une domination qui ressemblait à un chant du cygne.

Les Néerlandais doivent désormais s'imposer lors de leurs deux derniers matches (contre la Kazakhstan et la République tchèque) en espérant dans le même temps un faux pas des Turcs face aux Tchèques et aux Islandais.

Fifa.com (06/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [UEFA] Qualification Euro 2016

Message par rachid_as le Lun 7 Sep - 20:46

Le Pays de Galles contraint de patienter



Le Pays de Galles, qui avait l'occasion de décrocher une qualification historique pour l'Euro-2016, devra encore patienter pour valider son billet après un match nul (0-0) concédé contre Israël, à Cardiff dimanche.

Pour se qualifier pour la première fois pour le Championnat d'Europe des nations, la victoire était impérative pour les Gallois. Mais malgré leur domination, Gareth Bale et ses coéquipiers n'ont pas réussi à trouver la faille face au dernier rempart israélien, Ofir Marciano.

Le Pays de Galles, toujours invaincu dans ces éliminatoires, reste toutefois bien installé aux commandes du groupe B avec 18 points. Et il n'a plus besoin d'empocher que deux points sur ses deux derniers matches de qualifications le mois prochain (en Bosnie et contre Andorre) pour s'assurer de disputer son premier tournoi majeur depuis le Mondial-1958. Israël pointe au troisième rang de la poule (13 pts).

Sous le soleil de Cardiff, Bale, joueur star de la sélection galloise et du Real Madrid, n'est pas parvenu à inscrire son septième but des éliminatoires, tirant à deux reprises au-dessus et butant sur Marciano à quelques minutes du terme (87e).

Ni ses coéquipiers Andy King, bien servi par Hal Robson-Kanu en début de partie ou encore par Aaron Ramsey à l'heure de jeu, ni Ramsey lui-même, ne réussissaient non plus à tromper le gardien israélien.

Seule une tête de Simon Church, entré en jeu en fin de match, franchissait l'obstacle Marciano dans les derniers instants, mais le but gallois était refusé pour hors jeu, alors que peu de temps auparavant, c'est Israël qui aurait pu arracher la victoire si la tête plongeante d'Hemed ne s'était pas envolée.

Fifa.com (06/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [UEFA] Qualification Euro 2016

Message par rachid_as le Lun 7 Sep - 20:48

Service minimum pour la Belgique



La Belgique, peu inspirée offensivement, s'est imposée dimanche 1 à 0 à Chypre grâce à un but tardif d'Eden Hazard qui lui garantit quasiment la qualification pour l'Euro-2016.

Guère brillant jusque-là, Hazard a surgi à la 86e minute pour crucifier le gardien Giorgallides et signer son 10e but sous le maillot national, bien servi par Dries Mertens.

Ce but et cette victoire, sont presque synonymes de qualification pour le Belqique, deuxième (avec 17 points) du groupe B derrière le Pays de Galles (18), accroché dimanche par Israël (0-0).

Les hommes de Marc Wilmots ont certes dominé la rencontre mais ont fait face à une défense très regroupée et à un gardien, Giorgallides, intraitable jusque dans les derniers instants.

Vincent Kompany et ses équipiers, qui doivent encore se déplacer à Andorre avant de recevoir Israël, ont plus qu'un pied en France.

Fifa.com (06/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [UEFA] Qualification Euro 2016

Message par rachid_as le Lun 7 Sep - 20:49

La qualification approche pour l'Italie



L'Italie a laborieusement obtenu dimanche à Palerme contre la Bulgarie son deuxième succès 1-0 de la semaine, qui la porte tout près de la qualification pour l'Euro-2016 mais ne rassure pas vraiment sur la valeur de cette équipe.

A deux journées de la fin des éliminatoires, l'équipe d'Antonio Conte est en tête du groupe H, avec deux points d'avance sur la Norvège, qu'elle recevra lors de la dernière journée, et trois sur la Croatie, qui pourrait perdre un point dans l'affaire de la croix gammée tracée sur sa pelouse.

La Squadra n'est donc plus très loin de l'Euro en France. Pour autant, elle ne donne pas le sentiment d'avoir beaucoup de certitudes et son sélectionneur cherche encore la bonne formule. Entre le court succès de jeudi contre Malte (1-0) et celui décroché dimanche dans la moiteur de Palerme, il avait ainsi procédé à cinq changements dont l'un spectaculaire: Pirlo n'était que remplaçant.

Aligné à sa place, De Rossi a rapidement marqué le but italien sur penalty, mais il s'est aussi fait expulser (56e). Sur ce dossier comme sur d'autres, Conte n'est pas plus avancé. Pourtant, alors qu'il lui avait fallu 70 minutes pour trouver l'ouverture contre Malte, la Nazionale s'est cette fois facilité la tâche avec un début de match enlevé.

Après une grosse double occasion Pellè-El Shaarawy dès la première minute, les Italiens ont donc ouvert la marque à la cinquième sur un penalty obtenu par Candreva et transformé (deux fois) par De Rossi. Sur les côtés, là où il y a des places à prendre, le Monégasque El Shaarawy et surtout Candreva étaient très actifs et les occasions se multipliaient, par Pellè (35e), Candreva (38e), Parolo (45e) ou El Shaarawy (61e).

Mais les Italiens n'ont jamais réussi à assommer définitivement les Bulgares, pourtant pas très féroces. Et les 30 dernières minutes jouées à 10 contre 10 après la double expulsion de De Rossi et Mitsanski n'a pas été très rassurante pour la Squadra, sans idée ni plan de jeu évident.

L'Italie a donc 18 points, une charnière solide, quelques très grands espoirs (Verratti, El Shaarawy, Darmian...) et un immense gardien, Buffon, qui a montré d'un grand arrêt devant Mitsanski (19e) pourquoi chacune de ses 150 sélections était méritée. Pour le reste, l'Italie a surtout du travail.

Fifa.com (06/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [UEFA] Qualification Euro 2016

Message par rachid_as le Lun 7 Sep - 20:51

Les Oranje dans le rouge, Islandais et Tchèques qualifiés



La République tchèque et l'Islande se sont qualifiées pour l'Euro-2016 dimanche, mais l'Europe du foot est sous le choc du naufrage des Pays-Bas, qui, à deux journées de la fin des éliminatoires, n'ont plus leur destin en mains et voient la perspective des barrages s'évaporer.

Les Islandais dont la performance est historique, et les Tchèques rejoignent l'Angleterre, premier qualifié sur le terrain dès samedi soir.

La maison Oranje s'écroule
La mission du nouveau sélectionneur néerlandais Danny Blind tourne au fiasco. Après la défaite 1 à 0 contre la surprenante Islande (23e nation Fifa, devant la France, 24e)) jeudi, les Pays-Bas vieillissants des Van Persie et Sneijder (Robben était blessé et absent) sont tombés lourdement en Turquie dimanche soir (3-0). La situation est désespérée. La Turquie prend la 3e place du groupe A avec 12 points, devant les Pays-Bas, 4e, bloqués avec 10 points. Or les barrages sont réservés aux 3e de groupe... Les Néerlandais n'ont donc plus leur destin en main pour espérer accrocher cette séance de rattrapage. Gagner leurs deux derniers matches ne servira à rien si, par exemple, les Turcs gagnent et font un nul dans le même temps! La dernière fois que les Oranje étaient absents d'un championnat d'Europe des nations? En 1984, pour un Euro organisé en France... comme en 2016. Les Turcs peuvent eux raisonnablement penser aux barrages.

Islandais et Tchèques aux anges
L'Islande a donc profité d'un nul (0-0) contre le Kazakhstan pour réserver son été prochain en France. Cette île nordique de près de 330.000 habitants, plus connue jusqu'ici pour les éruptions de ses volcans, l'Eyjafjallajökull ou le Grimsvötn, sera la grande curiosité de ce premier Euro à 24 équipes.

Toujours dans le groupe A, la République Tchèque, vainqueur dimanche en Lettonie (2-1), a également composté son billet pour un championnat d'Europe des nations dont elle est en revanche une habituée.

Le Pays de Galles attendra
Il fallait un succès aux Gallois, leaders du groupe B, contre Israël pour obtenir leur ticket pour l'Euro-2016. Mais la bande de Gareth Bale, l'homme qui valait 100 millions d'euros, n'a pu faire mieux qu'un nul sans but. Il faudra un nul aux Pays de Galles pour une qualification qui sera une première dans un championnat d'Europe des nations et une première dans un tournoi majeur depuis sa participation au Mondial-1958.

La Belgique (2e au classement Fifa) s'est imposée en fin de match (1-0) à Chypre (86e mondial) sur un but d'Eden Hazard. Les "Diables Rouges" consolident ainsi leur deuxième place avec 17 points. La 3e place sera jouera entre Israël (3e avec 13 points) et la Bosnie (4e avec 11 points), qui a fait le métier contre Andorre (3-0).

Italie et Norvège relancées
L'Italie et la Norvège, en battant respectivement la Bulgarie 1 à 0 et la Croatie 2 à 0, ont pris les 1ère et 2e place du groupe H. L'Italie compte 18 points et la Norvège 16 points, devant la Croatie (15). Mais le total des Croates pourrait changer mi-septembre, quand leur appel suspensif du retrait d'un point pour une croix gammée dessinée sur la pelouse sera examiné. Au passage, Gianluigi Buffon a honoré sa 150e sélection dans les buts italiens. Son partenaire Daniele De Rossi s'est illustré différemment: un penalty inscrit et un carton rouge...

Le temps presse
Les qualifications directes s'achèvent le 13 octobre pour rejoindre la France, assurée de participer en tant qu'organisateur.

Les deux premiers des neufs groupes, ainsi que le meilleur troisième, se qualifient directement. Les huit autres troisièmes s'affrontent en barrages pour les quatre derniers tickets. Le tirage au sort des barrages aura lieu le 18 octobre à Nyon, en Suisse, au siège de l'UEFA. Les barrages aller se dérouleront du 12 au 14 novembre, les matches retour du 15 au 17 novembre. Le tirage au sort des groupes de la phase finale aura lieu à Paris le 12 décembre.

Fifa.com (06/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [UEFA] Qualification Euro 2016

Message par rachid_as le Lun 7 Sep - 20:52

Italie - Conte : "Verratti doit encore grandir"



Le sélectionneur de l'Italie Antonio Conte a estimé dimanche que Marco Verratti, le milieu de terrain du Paris SG titularisé lors des deux derniers matches de la Nazionale, devait "encore grandir".

"C'est bien sûr un joueur sur qui il faut s'appuyer, mais il doit encore tellement grandir", a déclaré Conte à la télévision italienne après le succès 1-0 de ses hommes face à la Bulgarie en éliminatoires pour l'Euro-2016.

"Il doit comprendre quand jouer en première intention, quand garder la balle ou quand ouvrir le jeu. Mais nous parlons d'un joueur qui est déjà très fort", a-t-il ajouté.

L'Italie a battu Malte 1-0 jeudi et la Bulgarie sur le même score dimanche, ce qui la place en très bonne position pour se qualifier pour l'Euro-2016. Verratti, 22 ans et 14 sélections, était titulaire lors de ces deux matches.

Brillant avec le Paris SG depuis trois saisons, il est souvent plus timoré en équipe nationale, où son rôle reste mal défini.

Fifa.com (06/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [UEFA] Qualification Euro 2016

Message par rachid_as le Lun 7 Sep - 20:56

Suisse - Lichtsteiner : "Nous devons repousser nos limites"



À 31 ans, Stephan Lichtsteiner est au sommet de son art. Le défenseur est un pilier de la Juventus et, parallèlement à ses exploits dans le club le plus titré d'Italie, il totalise plus de 70 sélections en équipe de Suisse. Il a notamment disputé deux éditions de la Coupe du Monde de la FIFA™ : Afrique du Sud 2010 et Brésil 2014. Sur la scène italienne, il s'est également illustré en inscrivant le tout premier but de la Vecchia Signora dans un Juventus Stadium flambant neuf. La suite de sa carrière turinoise ressemble à une longue litanie de titres. Seule ombre au tableau, Lichtsteiner et ses coéquipiers ont subi une défaite (3:1) face au FC Barcelone en finale de la Ligue des champions de l'UEFA 2015. 

Le 5 septembre dernier, le Suisse a mené son pays à la victoire (3:2) devant la Slovénie dans les qualifications pour l'UEFA EURO 2016. L'exploit est de taille car la sélection helvète comptait encore deux buts de retard à dix minutes du terme. Grâce à ce succès, la Suisse n'a jamais été aussi proche de valider son billet pour la phase finale en France. Pour FIFA.com, Lichtsteiner évoque la confiance qui règne au sein de l'équipe nationale, les émotions, les mentalités et les caractères parfois superficiels que son métier l'a amené à découvrir.  


Stephan Lichtsteiner, vous venez d'être nommé Footballeur Suisse de l'année. Quelle signification revêt cette distinction à vos yeux ?
Il s'agit d'une récompense personnelle. Dans un sport collectif comme le football, ces prix n'ont souvent pas la même valeur qu'un titre remporté collectivement. Je la vois pourtant comme une reconnaissance du travail que j'ai accompli au cours des 12 derniers mois et tout au long de ma carrière. Il est de plus en plus difficile pour un défenseur de décrocher de tels titres. Je n'en suis que plus heureux. Je considère donc cette distinction comme un grand honneur.

Depuis sept ans, vous accumulez les succès en Italie. La mentalité locale vous réussit-elle particulièrement ?
L'Italie est l'un des plus beaux pays d'Europe. On peut y trouver tout ce que l'on veut. Il y a la mer, les montagnes, les lacs, une gastronomie raffinée et une qualité de vie extraordinaire. Et la mentalité italienne me plaît beaucoup. Ici, les gens sont ouverts et décontractés. C'est encore plus vrai dans le sud. Et ils adorent le football ! En Italie, la tactique tient un rôle prépondérant. L'accent est mis sur la recherche de la perfection. De ce fait, les matches sont peut-être moins spectaculaires que dans d'autres championnats. Mais les Italiens aiment le jeu et ça se sent. Ici tout le monde veut participer à la conversation et chacun pense avoir son mot à dire.

Pendant la Coupe du Monde 2014, la Suisse a montré de  belles choses. Ces performances s'expliquent-elles par la confiance insufflée par Ottmar Hitzfeld durant son passage à la tête de l'équipe nationale ?
Sans aucun doute. La Suisse ne doit pas se cacher. À l'exception de l'EURO 2012, nous avons participé à tous les grands tournois depuis 2004. Pour un petit pays comme le nôtre, ça n'avait rien d'une évidence. Nous sommes sur la bonne voie, d'autant que nous pouvons compter sur des jeunes talentueux. À son arrivée, Hitzfeld a renouvelé l'effectif pour mettre en place un groupe rajeuni. L'équipe n'a pas beaucoup bougé depuis. Nous avons donc grandi ensemble. Quand on se connaît bien, on se fait confiance les yeux fermés. L'équipe nationale ne se réunit que tous les deux ou trois mois. Dans ces conditions, il est parfois difficile de trouver les automatismes qui sont si importants en football. Mais quand on travaille ensemble depuis des années, les enchaînements fonctionnent mieux. Tout devient un peu plus évident.

Votre équipe s'est-elle forgé une nouvelle identité ?
L'identité d'une équipe se définit par la qualité du jeu proposé sur le terrain. Les jeunes font souvent preuve d'une gaieté et d'une insouciance rafraîchissantes. Sur le plan technique, nous évoluons désormais à un très haut niveau. Je pense en revanche que nous pouvons encore progresser au niveau du caractère.

Qu'est-ce qui a changé depuis l'arrivée de Vladimir Petkovic ?
Il insiste un peu plus sur l'aspect tactique, ce qui fait que nous avons progressé dans ce domaine. C'est un bon entraîneur, qui nous prépare de manière un peu différente. Pour l'instant, les résultats sont au rendez-vous et je suis convaincu que nous pouvons continuer sur cette voie.

La Suisse peut-elle aller encore plus loin ?
C'est difficile à dire. Tout dépend aussi des adversaires que nous affronterons. Personnellement, je pense que nous n'avons pas fait un super tournoi au Brésil. Dans certains matches, nous n'avons pas montré notre meilleur visage. Nous avons, certes, livré un très beau match contre l'Argentine mais en dehors de ça, je n'ai pas le sentiment que nous ayons pleinement exploité notre potentiel. En principe, nous devrions toujours avoir pour objectif d'atteindre les huitièmes de finale d'une grande compétition, voire les quarts de finale. Ça n'a rien d'utopique mais il nous manque encore cette mentalité de vainqueur, ce sang-froid nécessaires pour aller plus loin. Nous devons repousser nos limites au lieu de nous satisfaire de ce que nous avons déjà accompli. 

Qu'est-ce qui manque encore à la Suisse pour soutenir la comparaison avec les grands pays comme l'Allemagne ou l'Espagne ?
L'Allemagne et l'Espagne sont de grands pays de football, s'appuient sur des clubs de premier plan et elles disposent de vastes ressources. Il n'en va pas de même pour la Suisse. Nous sommes souvent considérés comme des outsiders. Mais je crois que nous devons afficher nos ambitions au grand jour. Nous ne voulons pas seulement faire bonne figure ; nous sommes aussi là pour gagner. L'EURO pourrait nous donner l'occasion de faire quelque chose. Des pays comme le Danemark et la Grèce ont prouvé par le passé qu'il était possible de remporter cette compétition sans être favori. Compte tenu de nos qualités, ça me paraît faisable.

Pensez-vous disputer la Coupe du Monde 2018 en Russie ou l'UEFA EURO 2016 marquera-t-il la fin de votre carrière internationale ?
Pour le moment, je me concentre uniquement sur l'EURO. J'aurai 32 ans l'année prochaine. En football, c'est déjà un bel âge. Néanmoins, je suis en super forme, je m'entraîne beaucoup et je crois que mon corps peut me permettre d'évoluer encore quelques années au plus haut niveau. Mentalement, je me sens très bien aussi. L'envie est toujours là et je prends beaucoup de plaisir sur le terrain.

Un joueur de votre expérience éprouve-t-il encore de la nervosité à l'idée de disputer une finale de Ligue des champions, comme en juin dernier au stade olympique de Berlin ?
Le jour même, je n'ai rien ressenti de spécial. J'étais très calme et surtout très heureux à l'idée de disputer ce grand match. Je me suis dit que j'allais être bientôt fixé sur mon destin. En revanche, j'ai eu le trac pendant toute la semaine précédente. Je n'arrêtais pas de penser au titre. Il n'y avait plus que cette finale qui comptait et j'avais vraiment hâte d'y être. Nous sortions d'une très belle saison, au cours de laquelle nous avions déjà remporté deux titres. Nous étions prêts pour la passe de trois. La Juventus est un grand club européen, mais il n'est pourtant pas tout à fait au niveau du Real Madrid, de Barcelone ou du Bayern Munich. Ces équipes-là luttent toujours pour une place en finale. Moi, j'avais le sentiment de vivre quelque chose d'exceptionnel. C'était maintenant ou jamais. Après la rencontre, j'étais terriblement déçu. Avec le recul, je me rends compte que je peux être fier de ce que nous avons accompli collectivement. Individuellement aussi, j'ai de quoi être satisfait. En une saison, j'ai disputé 13 matches européens dans leur intégralité.

Ces rencontres donnent-elles une saveur particulière au football ?
La rage de vaincre et la passion sont deux valeurs essentielles à mes yeux. Je joue au football parce que j'aime le football. Je joue au football parce que c'est ce que je souhaite faire par-dessus tout. J'ai toujours voulu prouver que je pouvais évoluer au plus haut niveau. Je suis prêt à défier n'importe quel adversaire pour faire gagner mon équipe. Tout ce qu'il y a autour du terrain ne m'intéresse pas beaucoup. L'attention dont bénéficient les footballeurs professionnels, les manières, les traitements de faveur… tout ça n'a pas d'importance pour moi. Au contraire, je trouve que l'argent a tendance à rendre les gens superficiels. De plus, tout le monde a son opinion sur les joueurs, ce qui génère une pression supplémentaire que je trouve parfois difficile à gérer. C'est la raison pour laquelle je suis toujours heureux de revenir en Suisse. Ici, je suis moi-même. Je n'ai pas le sentiment d'être quelqu'un de spécial uniquement parce que je gagne ma vie en jouant au football.

Fifa.com (06/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [UEFA] Qualification Euro 2016

Message par rachid_as le Lun 7 Sep - 21:00

Les Oranjes en alerte rouge



Les Pays-Bas, humiliés dimanche soir à Konya par la Turquie (0-3), pourraient manquer l'Euro pour la première fois depuis 1984 et sont désormais en pleine crise, le nouvel entraîneur Danny Blind étant déjà sur la sellette. Troisième du dernier Mondial, la formation néerlandaise n'est plus que quatrième de son groupe, à deux points de Turcs qui sont eux désormais troisième et donc en position de se hisser en barrages.

Robin van Persie et ses équipiers en sont réduits à espérer un faux pas de la Turquie lors des deux derniers matches face à la République tchèque et l'Islande, deux équipes qui seront peut-être démobilisées car officiellement qualifiées pour l'Euro-2016 depuis dimanche. Et il faudra bien sûr que les Néerlandais s'imposent face aux Kazakhs (d'ores et déjà éliminés) et aux Tchèques. Or, gagner est devenu compliqué pour les Pays-Bas depuis leur retour du Brésil.

Danny Blind, qui avait pris en juillet la succession de Guus Hiddink, a entamé son mandat de sélectionneur par deux défaites, à domicile jeudi face à l'Islande (0-1) et dimanche en Turquie. Zéro but inscrit, quatre concédés. "Nous défendons très mal et notre jeu de combinaisons est tout simplement lamentable", constate la légende Johan Cruyff, très critique quand il évoque l'axe central défensif de la sélection. Stefan de Vrij, Bruno Martins Indi et Jeffrey Bruma ont effectivement été mauvais jeudi et dimanche.

'Plus d'identité'
"Nous perdons ces deux rencontres suite à des erreurs individuelles", peste Danny Blind. Le sélectionneur oublie un peu vite les lacunes collectives. Ses choix n'ont pas manqué d'interpeller les médias néerlandais. En alignant des joueurs en manque de rythme (comme Van Persie qui revient de blessure) ou qui n'ont pas de temps de jeu en club, Blind a peut-être commis une erreur.

L'entraîneur se sait contesté par une partie de la presse mais il refuse de démissionner et peut toujours compter sur le soutien de sa Fédération. "Je soutiens pleinement le sélectionneur et l'ensemble du staff. Ils ont besoin de notre confiance surtout en ce moment", a ainsi déclaré le directeur du football professionnel de la KNVB, Bert van Oostveen. Reste que lorsque des dirigeants doivent sortir du bois pour confirmer un entraîneur, ce n'est jamais bon signe.

Blind n'est sans doute pas le seul responsable. Le quotidien Algemeen Dagblad identifiait lundi plusieurs causes à la situation actuelle: l'absence d'Arjen Robben, la méforme des buteurs Van Persie et Klaas-Jan Huntelaar, le manque de percussion de Wesley Sneijder et le fait que les Pays-Bas ne parviennent plus à contrôler les matches.

Il était effectivement étonnant de voir les Néerlandais courir après la ballon face aux Islandais et au Turcs. Ce n'est pas vraiment le style maison même si sous Louis van Gaal au Brésil, les Néerlandais avaient renoncé au football offensif pour miser davantage sur les contre-attaques, avec réussite.

"L'équipe n'a plus d'identité", conclut Algemeen Dagblad. Et peut-être plus d'avenir à court terme.

Fifa.com (07/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [UEFA] Qualification Euro 2016

Message par rachid_as le Lun 7 Sep - 21:03

L'Autriche va-t-elle s'inviter au banquet ?



L'Autriche, qui se déplace lundi chez la Suède d'un Zlatan Ibrahimovic incertain, est à deux crampons d'une qualification pour l'Euro-2016, tournoi où pourraient également s'inviter la Slovaquie ou encore la Suisse.

Pour l'heure, l'Angleterre, l'Islande et la République tchèque ont gagné leur billet pour ce premier tournoi européen à 24 équipes qui sera organisé en France, assurée de participer en tant qu'organisateur.

Gr. C - Slovaquie bien placée

Le football rime parfois avec arithmétique. Si la Slovaquie gagne contre l'Ukraine, alors les Slovaques seront automatiquement qualifiés. Ce qui n'est pas le cas de l'Espagne, double tenante du titre. Un succès en Macédoine ne suffirait pas encore à la Roja, en raison d'un Ukraine-Espagne qui pourrait avoir son importance le 12 octobre.

Matches de lundi :
Belarus - Luxembourg
Slovaquie - Ukraine
Macédoine - Espagne

Gr. E - La Suisse veut son ticket, Rooney son record
Le match à Wembley entre l'Angleterre et la Suisse vaut le déplacement. L'équipe aux Trois Lions est qualifiée pour l'Euro-2016 depuis samedi soir. Mais Wayne Rooney veut battre le record de buts en sélection de Sir Bobby Charlton. L'attaquant de Manchester United en est à 49 (à égalité avec Charlton). Encore un petit effort. Mais les Helvètes vont vouloir gâcher la fête car ils visent leur qualification. Pour cela, il faut une victoire à la "Nati" et que, dans le même temps, l'Estonie et la Slovénie se neutralisent.

Matches de lundi
Lituanie - Saint-Marin
Slovénie - Estonie
Angleterre - Suisse

Classement - Pts
1. Angleterre 21
2. Suisse 15
3. Estonie 10
4. Slovénie 9
5. Lituanie 6
6. Saint-Marin 1

Gr. G - L'Autriche y est presque
L'Autriche, qui se rend sur la pelouse d'une Suède où Zlatan Ibrahimovic, blessé, est incertain, est aux portes de la qualification. Un nul l'expédierait à coup sûr à l'Euro, en raison de ses deux victoires contre la Russie. Une défaite serait même suffisante, si, à la surprise générale, la Russie ne battait pas le faible Liechtenstein. Ce serait une première qualification de l'Autriche sur le terrain pour un Euro, puisqu'en 2008 elle était présente en tant que co-organisatrice avec la Suisse.

Moldavie - Monténégro
Suède - Autriche
Liechtenstein - Russie

Classement - Pts
1. Autriche 19
2. Suède 12
3. Russie 11
4. Monténégro 8
5. Liechtenstein 5
6. Moldavie 2

Fifa.com (07/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [UEFA] Qualification Euro 2016

Message par rachid_as le Mer 9 Sep - 15:46

Allemagne et Portugal proches du but



L'Allemagne et le Portugal ont fait un grand pas vers la qualification alors que l'Irlande du Nord a manqué l'opportunité de la sceller dès lundi, dans les éliminatoires à l'Euro-2016.

Ce lundi n'a donc enregistré aucune nouvelle qualification, contrairement aux journées de samedi et dimanche qui avaient vu Anglais, Islandais et Tchèques prendre leur billet pour le tournoi en France.

GrD: L'Allemagne grâce à Müller

Les trois favoris du groupe l'ont emporté et se sont détachés, et c'est l'Ecosse qui en fait les frais en étant larguée au classement.

Elle s'est inclinée à domicile face à l'Allemagne (3-2), pas encore qualifiée, la faute à la Géorgie qui n'a pas battu l'Eire.

A Glasgow, les champions du monde ont été secoués: ils se sont fait rejoindre deux fois avant de prendre un avantage définitif. Mais ils ont Müller: l'attaquant a signé un doublé (18e, 34e) et une passe décisive pour le troisième but signé Gündogan (54e). Pour les Ecossais, Hummels a marqué contre son camp (28e) et McArthur a égalisé peu avant la pause sur corner (43e).

La Pologne reste à deux points de l'Allemagne après sa balade contre Gibraltar (8-1). Son capitaine Lewandowski, auteur d'un doublé, en a profité pour asseoir son statut de meilleur buteur des qualifications (10 buts).

L'Eire suit à deux points: les Irlandais sont venus à bout de la Géorgie (1-0, but de Walters à la 69e). Mais il leur reste deux matches relevés au programme, contre l'Allemagne et en Pologne...

GrF: Irlande du Nord, "party" remise
L'Irlande du Nord était à une victoire de la qualification, une première dans une phase finale de championnat d'Europe des nations. Mais elle a concédé le nul à domicile face aux Hongrois (1-1). Son égalisation de justesse, à la 93e minute, lui permet cependant de garder la tête et son adversaire du jour à quatre longueurs, et de viser la qualification le 8 octobre à Belfast contre la Grèce.

La Roumanie aussi peut nourrir des regrets après son 0-0 face à la Grèce. Les Roumains restent néanmoins à un point des Britanniques.

Dans le troisième match du groupe, la Finlande a battu les Îles Féroé (1-0).

GrI: le Portugal in extremis
Il fallut un but de Miguel Veloso dans le temps additionnel (90e+2) pour donner la victoire au Portugal en Albanie (1-0) en soirée, et décanter un groupe jusqu'alors serré et sans but, après le 0-0 d'Arménie-Danemark en fin d'après-midi.

Le Portugal conforte ainsi son fauteuil de leader avec trois points d'avance sur le Danemark et quatre sur sa victime du jour. Et il prend sa revanche sur l'Albanie qui avait créé la surprise en venant s'imposer chez lui sur le même score lors de la journée inaugurale.

L'Albanie reste cependant dans le coup avec des rencontres face aux deux derniers du groupe (Serbie et Arménie), tandis que le Danemark n'a plus qu'un match à jouer, au... Portugal.

Fifa.com (07/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [UEFA] Qualification Euro 2016

Message par rachid_as le Mer 9 Sep - 15:51

L'Autriche corrige la Suède et se qualifie



L'Autriche a corrigé 4-1 chez elle la Suède de Zlatan Ibrahimovic pour assurer sa qualification pour l'Euro-2016 de football, à deux journées de la fin des éliminatoires, lundi dans le groupe G.

Elle est ainsi la cinquième nation assurée de participer à l'Euro programmé en France (10 juin-10 juillet) après l'Islande, la République tchèque et l'Angleterre - la France étant qualifiée en tant que pays-hôte.

. Gr.G - Zlatan n'arrête pas l'Autriche
Impuissant. Finalement titulaire après avoir été incertain, l'attaquant mégastar du Paris SG Zlatan Ibrahimovic n'a pu empêcher la qualification d'une Autriche impériale malgré un but en toute fin de match (90+1).

Les Autrichiens ont rapidement pris l'ascendant sur un pénalty du Munichois David Alaba (Cool, consécutif à une faute de l'ancien Lyonnais Kim Kallstrom sur Zlatko Junuzovic.

Alourdissant la marque avant la pause (38), Martin Harnik a ensuite signé un doublé (88) assorti d'un but de Marc Janko (77) pour permettre à son pays d'assurer la qualification pour le championnat d'Europe de football. Une première, pour un pays qui ne devait sa présence lors de l'édition 2008 qu'à son statut de co-organisateur (avec la Suisse).

Les Suédois quant à eux, pâtissent de la victoire facile de la Russie au Liechtenstein (7-0) et dévissent à la troisième place, synonyme de barrages. Les Suédois disputeront toutefois deux derniers matches plutôt abordables, contre le Liechtenstein puis la Moldavie en octobre.

. Gr.E - L'Angleterre et Rooney déroulent
Premier pays déjà qualifié, l'Angleterre a continué sur sa lancée en battant 2-0 une équipe de Suisse venue pour chercher sa qualification.

Non seulement les Suisses n'ont pas réussi à marquer, mais ils ont vu leur défaite ponctuée par le 50e but en sélection de l'attaquant anglais Wayne Rooney, en fin de match sur pénalty (84). Grâce à cette réalisation, le joueur de Manchester United est désormais seul en tête des meilleurs buteurs anglais sous le maillot blanc, devant la légende Sir Bobby Charlton.

Les Suisses pourront toutefois se consoler avec la défaite de l'Estonie face à la Slovénie (1-0) qui les laisse deuxième de leur groupe avec trois points d'avance. Plutôt de bonne augure, avant de rencontrer Saint-Marin puis l'Estonie.

. Gr.C - La Slovaquie devra patienter
La Slovaquie devait battre l'Ukraine pour assurer sa qualification pour l'Euro. Mais tenue en échec (0-0), elle s'est vue distancée au classement par l'Espagne, vainqueur en Macédoine (1-0) après un but contre son camp du gardien Tome Pacovski.

La Slovaquie bénéficiera toutefois elle aussi d'un calendrier plutôt favorable lors des deux dernières journées, affrontant le Belarus puis le Luxembourg alors que l'Ukraine rencontrera notamment l'Espagne. Les journées 9 et 10 des éliminatoires auront lieu du 8 au 13 octobre, et les barrages entre les huit troisièmes du 12 au 17 novembre.

Fifa.com (08/09/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [UEFA] Qualification Euro 2016

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:15


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum