CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Lun 19 Jan - 18:23

Groupe D : Trois ténors entrent en piste



Trois grandes puissances du continent, la Côte d'Ivoire, le Cameroun et le Mali entrent en scène dans la CAN-2015, mardi à Malabo, au sein d'un groupe D particulièrement relevé où le moindre faux-pas pourrait coûter très cher.

Les débats commenceront en douceur pour les Ivoiriens, opposés à la Guinée, l'équipe la plus faible de la poule. Malgré le vide immense laissé par la retraite internationale de Didier Drogba, les Éléphants peuvent difficilement se cacher, leur effectif étant de loin le plus impressionnant du tournoi, avec comme tête de gondole le milieu de Manchester City Yaya Touré, le meilleur joueur africain de ces quatre dernières années. Gervinho, Kolo Touré, Salomon Kalou, Wilfried Bony, récemment transféré à Manchester City, le Stéphanois Max-Alain Gradel: il reste encore du beau monde au sein d'une formation désormais dirigée par Hervé Renard après l'échec de l'expérience Sabri Lamouchi (quart de finale de la CAN-2013, élimination au 1er tour du Mondial-2014).

Celui qui avait mené à la surprise générale la Zambie jusqu'au sacre continental en 2012 va, pour une fois, mesurer le poids de la pression. "Le groupe a été très rajeuni et si on se réfère aux qualifications, on ne peut pas faire partie des favoris, a-t-il expliqué. Mais on est à chaque fois attendu. Quand un adversaire affronte la Côte d'Ivoire, il y a tout ce que cela comporte: trois Coupes du monde consécutives, des joueurs qui évoluent dans les plus grands clubs. Maintenant, il faut construire une équipe capable d'avoir une bonne homogénéité et un équilibre. Il ne suffit pas d'associer des noms."

Un premier élément de réponse sera donné contre les Guinéens de Michel Dussuyer. Personne n'admettrait un faux-pas ou un résultat étriqué face à une nation qui n'a plus franchi le premier tour depuis 2008.

Choc Cameroun-Mali
Pour les Éléphants, il est donc primordial de marquer les esprits, avant le choc de la journée entre le Cameroun et le Mali. Les Lions Indomptables reviennent à la CAN après avoir manqué les deux dernières éditions et eux aussi doivent entamer un nouveau cycle avec le départ de Samuel Eto'o. "Le Cameroun est en reconstruction", a ainsi déclaré le capitaine Stéphane Mbia, suspendu mardi pour un carton rouge reçu lors de la dernière journée des qualifications contre la Côte d'Ivoire.

Il s'agit également d'effacer la désastreuse image laissée durant la Coupe du monde. Outre le bilan infâmant de trois défaites, dont deux déculottées administrées par la Croatie (4-0) et le Brésil (4-1), les Camerounais s'étaient distingués par une violente altercation en plein match entre deux joueurs et des accusations de corruption.

Le Mali a moins d'antécédents fâcheux, bien au contraire. Demi-finaliste en 2012 et 2013, il s'appuie comme toujours sur son guide Seydou Keita (AS Rome), même s'il doit gérer une absence de poids, celle de l'attaquant de Bordeaux Cheikh Diabaté, blessé au genou et indisponible quatre mois.

Sans le géant malien, ce sont Mustapha Yatabaré (Trabzonspor, ex Guingamp) et Modibo Maiga (Metz) qui seront placés en première ligne par le Franco-Polonais Henri Kasperczak, un habitué de l'Afrique (6e participation à la CAN).

Fifa.com (19/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Lun 19 Jan - 18:30

Algérie, Halliche : "On est une équipe à redouter"



L'Algérie, qui débute la CAN-2015 contre l'Afrique du Sud lundi à Mongomo dans le groupe C, est une "équipe à redouter", a estimé dimanche son défenseur Rafik Halliche.

Interrogé sur le statut de favori des Fennecs, en raison de leur performance à la Coupe du monde (8e de finale perdu 2-1 a.p. face à l'Allemagne) et de leur bon parcours de qualifications, le joueur a répondu: "On est une équipe à redouter, je ne vais pas dire favori ou pas. C'est aussi une petite pression sur nous, mais on la gère tous comme il se doit. Ca nous pousse au contraire à aller de l'avant".

"On est conscient que tout un peuple attend ce trophée depuis bien longtemps (1990, ndlr), a-t-il ajouté. On sait surtout qu'il est derrière nous, ça nous donne une arme mentale pour tout faire et inch'allah ramener cette coupe".

Halliche, qui relève de blessure, s'est entraîné avec le groupe "depuis trois jours" et ne ressent "aucune douleur". "Je suis prêt pour être présent dès le premier match et aider mes coéquipiers", a-t-il précisé.

Le match Algérie - Afrique du Sud (20h00) suivra Ghana-Sénégal (17h00), également à Mongomo.

Fifa.com (19/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Lun 19 Jan - 18:38

Drogba et Eto'o, un vide immense à combler



Une nouvelle ère a débuté en Afrique, orpheline des légendaires Didier Drogba et Samuel Eto'o, dont la Côte d'Ivoire et le Cameroun tenteront tant bien que mal de combler le vide à partir de mardi lors de la CAN-2015.

C'est une page glorieuse qui s'est tournée à l'issue du Mondial-2014, marqué par la retraite internationale des deux plus grands joueurs africains de ces 15 dernières années. Jamais depuis 2000, le tournoi continental ne s'était déroulé sans ces deux immenses attaquants, les seuls à avoir pu s'imposer en Europe, dont ils sont devenus des figures familières et où ils ont brandi les trophées les plus prestigieux.

Eto'o, exilé à Everton, pèse à lui seul trois Ligues des champions avec le FC Barcelone (2006, 2009, avec à chaque fois un but en finale) et l'Inter Milan (2010). Drogba, révélé à Marseille avant de devenir le symbole du Chelsea de Roman Abramovitch, a connu sur le tard la consécration en C1 en 2012, après avoir porté les Blues vers les sommets anglais durant 8 années (2004-2012). Il est revenu à Londres à l'été 2014 pour y retrouver son mentor José Mourinho.

C'est dire le poids de leur absence au sein de sélections dont ils ont longtemps assumé le capitanat. Pour la Côte d'Ivoire et le Cameroun, cette Coupe d'Afrique est une sorte de plongée dans l'inconnu, même si les deux joueurs étaient déjà sur le déclin depuis un bon moment.

"On ne peut pas se passer des meilleurs joueurs dans une grande compétition. Maintenant, la page est tournée. L'effectif n'est plus le même par rapport à la Côte d'Ivoire finaliste en 2010 et 2012. Il faut passer à des choses moins bling bling mais plus efficaces", déclare le sélectionneur de la Côte d'Ivoire, Hervé Renard.

Qui reprendra le flambeau ?
Le leadership est désormais assuré chez les Eléphants par Yaya Touré. Lourde responsabilité pour le quadruple meilleur joueur africain, tant l'aura de Drogba dépassait le cadre strictement sportif.

L'ancien Marseillais, véritable ambassadeur de la Côte d'Ivoire à l'étranger, avait ainsi joué un rôle actif pour la réconciliation nationale dans un pays déchiré par la guerre civile (2002-2007), en organisant notamment en 2007 un match de la sélection à Bouaké, fief de la rébellion, et en faisant partie de la Commission vérité et réconciliation en 2011. Son seul regret: ne pas avoir brandi la Coupe d'Afrique, qui échappe aux Eléphants depuis 1992.

Pour Eto'o, tout a débuté de manière idyllique en sélection avec deux succès à la CAN (2000, 2002) et une médaille d'or olympique à Sydney (2000). La suite fut beaucoup plus laborieuse, la mégalomanie du personnage, adepte des phrases à la troisième personne du singulier, et les problèmes d'intendance récurrents des Lions Indomptables finissant par peser sur le groupe avant un crash monumental au Mondial-2014 (lourdes défaites contre la Croatie et le Brésil, altercation entre deux joueurs en plein match,...).

Stéphane Mbia, qui a hérité du brassard après le départ d'Eto'o, a tout de même voulu réhabiliter son ex-partenaire dimanche. "Certains n'ont pas accepté sa façon de vivre et d'être mais c'est un bon gars", a-t-il lâché. Reste à savoir qui aura les épaules assez larges pour reprendre le flambeau sur le terrain.

Plus globalement, la succession de ces deux monstres sacrés est maintenant ouverte sur le continent, et toute l'Afrique se demande qui seront les Drogba et Eto'o de demain.

Le buteur de Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang, qui a ouvert le score pour le Gabon samedi face au Burkina Faso (2-0), a déjà pris date et lorgne sans complexe le trône laissé vacant par les deux illustres attaquants. "J'essaie de faire le max pour devenir un grand comme Drogba et Eto'o", a-t-il confié. Il ne doit pas être le seul.

Fifa.com (19/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Lun 19 Jan - 18:46

Zambie : Sinkala forfait pour le reste du tournoi



Nathan Sinkala, milieu de l'équipe de Zambie, a déclaré forfait pour le reste de la CAN-2015 après s'être blessé à un genou, a annoncé lundi la Fédération zambienne (FAZ).

"Sinkala a été victime d'une blessure à un genou lors du match de la Zambie contre la RD Congo hier (dimanche) soir" (1-1 dans le groupe B), a déclaré la FAZ sur son compte Facebook.

L'ancien joueur de Sochaux, qui évolue désormais aux Grasshoppers Zurich, sera indisponible quatre semaines, a précisé la fédération.

Fifa.com (19/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Lun 19 Jan - 18:54

Côte d'Ivoire, Yaya Touré : "A mon tour de passer le relais"



Le capitaine de la Côte d'Ivoire Yaya Touré a déclaré lundi, à la veille de l'entrée en lice des Eléphants dans la CAN-2015 contre la Guinée, que c'était désormais à lui "de passer le relais" et d'offrir "son savoir" aux plus jeunes après la retraite internationale de la légende Didier Drogba.

"La Côte d'Ivoire était une équipe très très forte il y a deux ou trois ans avec des individualités énormes, a expliqué le milieu de Manchester City. Aujourd'hui, une nouvelle génération commence et mon objectif c'est de l'aider à aller de l'avant, d'avoir plus d'expérience et de donner mon savoir. Chaque jour qui passe est un énorme bonheur parce qu'il y a quelques années, j'écoutais les plus anciens, leurs conseils, pour prendre les choses positives d'eux. Aujourd'hui c'est à mon tour de passer le relais."

"Cela fait maintenant des années que j'ai d'énormes responsabilités dans le groupe, a également affirmé le Mancunien, récemment sacré pour la 4e fois d'affilée meilleur joueur africain de l'année. C'est quelque chose que je vis tous les jours en tant que père de famille et aujourd'hui en tant que capitaine de la Côte d'Ivoire, ce qui est une énorme fierté."

Le sélectionneur français de la Côte d'Ivoire Hervé Renard a de son côté indiqué que son équipe vivait "une transition entre l'ancienne génération, avec des joueurs fantastiques, et la nouvelle", rappelant que seuls 13 éléments actuels avaient disputé le Mondial-2014 au Brésil.

"C'est une nouvelle équipe, a-t-il poursuivi. La base de cette équipe a de l'expérience mais derrière on a eu besoin de trouver des joueurs nouveaux. La question c'est: est-ce qu'on est assez fort pour gagner le tournoi?"

Fifa.com (19/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Lun 19 Jan - 18:54

Guinée, Traoré : "Une responsabilité vis-à-vis de notre population"



Ibrahima Traoré, milieu de terrain de la Guinée, le seul des trois pays d'Afrique de l'ouest touchés par le virus Ebola (avec la Sierra Leone et le Liberia) à s'être qualifié pour la CAN-2015, a expliqué lundi que les joueurs avaient "forcément une responsabilité" vis-à-vis de leur population.

"On a forcément une responsabilité dans le sens où, quand les gens sont en difficulté, ils se retrouvent autour de choses simples comme le football", a-t-il déclaré à la veille des débuts du "Syli National" contre la Côte d'Ivoire.

"Malheureusement, ces dernières années on n'a pas pu apporter beaucoup de joie en ne nous qualifiant pas pour la dernière phase finale de la CAN (en 2013, ndlr), a-t-il poursuivi. Mais se qualifier est une chose, si on repart avec 0 point, tout cela sera oublié. On a encore l'occasion de leur donner du plaisir et du bonheur. Dans le contexte actuel, ce serait très bien".

Le sélectionneur français de la Guinée, Michel Dussuyer, a indiqué de son côté que son équipe n'avait pas subi de "traîtement spécial" à son arrivée en Guinée Equatoriale.

"Ici en Guinée Equatoriale, il n'y a rien eu de spécial pour nous, a-t-il affirmé. Chaque équipe a subi des tests médicaux. On a eu le même traîtement que les autres, rien de spécial. Cela a été plus difficile durant les qualifications, mais ici nous avons été très bien accueillis et il n'y a aucun problème".

Durement affectée par le virus Ebola, qui a fait plus de 8.500 morts en Afrique de l'ouest, la Guinée a disputé ses derniers matches de qualifications au Maroc avant d'y effectuer sa préparation pour la phase finale.

Fifa.com (19/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Mar 20 Jan - 16:46

Ghana 1 - Sénégal 2
Sow douche le Ghana




Dernière seconde du temps additionnel, le remplaçant Sow marque le but du 2-1: le Sénégal, à force d'imposer son jeu, a battu in extremis le Ghana, dans le groupe C de la CAN-2015 lundi à Mongomo.

Après le revers du Burkina Faso, vice-champion d'Afrique, samedi (2-0 face au Gabon), c'est un autre poids lourd qui chute d'entrée, une sélection pourtant bien plus huppée que le Sénégal en termes de palmarès (4 à 0 au niveau des titres continentaux) et de présence récente en phases finales de CAN et Coupes du monde.

Les "Lions de la Téranga", qui ont connu les vaches maigres dernièrement, ont en tout cas bien lancé leur tournoi, et vaincu le signe indien de leur dernière expérience en Guinée équatoriale (trois défaites 2-1 pour une élimination dès le premier tour à la CAN-2012).

Les dynamiques étaient inverses dans ce choc, entre des Ghanéens sur pente descendante et des Sénégalais qui montaient en puissance au fil du match jusqu'à arracher une victoire sur le fil, d'autant plus savoureuse. Trois points en poche, et sans doute un effet psychologique, un élan qu'il faudra confirmer.

Car le Sénégal a affiché un jeu plus convaincant et une certaine constance dans le sérieux, la construction et la concentration.

Andre Ayew sur penalty
Andre Ayew, capitaine en l'absence de l'attaquant-vedette Gyan, victime d'une crise de paludisme samedi soir, avait pourtant ouvert la marque sur penalty (14e), avant que Biram Diouf ne réplique d'une tête sur le poteau reprise dans le but vide (59e).

L'aîné des Ayew, par ailleurs peu influent, partageait les lauriers de la première période avec Atsu, intenable, qui avait obtenu le penalty, frisé le poteau après une percée de Jordan Ayew (21e) et tenté une volée excentrée (39e), avant de s'éteindre à l'heure de jeu.

Quant à Biram Diouf, il prouvait qu'il méritait sa titularisation au détriment de Papiss Cissé et Moussa Sow, après avoir offert aussi le geste le plus spectaculaire du match, un superbe retourné acrobatique sorti par le gardien (33e). Ndoye, titularisé en soutien, a également pesé.

Aux occasions d'Atsu ont répondu celles de Biram Diouf mais aussi la barre trouvée par la tête de Mbodji (27e) et l'incroyable duel perdu par Papa Kouly Diop (81e) pour les Sénégalais.

Ces derniers, après avoir connu quelques frayeurs en première période, ont eu un plus de possession de balle et fini par asphyxier leur adversaire, jusqu'à cette 94e minute fatale.

Les Ghanéens présentaient une équipe très jeune, comme l'avaient martelé la veille le sélectionneur Avram Grant et Andre Ayew, mais c'est pourtant la fraîcheur physique qui leur a fait défaut en fin de match, quand les "Lions", au contraire, ont su mieux gérer leurs efforts.

Fifa.com (19/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Mar 20 Jan - 16:49

Algérie 3 - Afrique du Sud 1
Victoire de la baraka pour les Fennecs




L'Algérie, largement malmenée par l'Afrique du Sud, a su profiter de plusieurs coups du sort pour bien démarrer la CAN-2015 sur un plan comptable (3-1), lundi à Mongomo.

Les "Fennecs" rejoignent en tête du groupe C le Sénégal (vainqueur 2-1 du Ghana plus tôt) et peuvent souffler, au vu des souffrances endurées, peu en rapport avec leur statut de favori né de leur dynamique de 2014 (bonnes Coupe du monde et qualifications). Cette victoire dans la douleur sera-t-elle propice à raffermir leur mental, ou n'est-elle qu'un trompe-l'oeil masquant leurs failles?

Tous les faits de jeu ont tourné en leur faveur: le penalty de Rantie expédié sur la barre (55e), le but contre son camp de Hlatshwayo leur permettant d'égaliser (67e) et l'énorme boulette du gardien sud-africain qui tuait le match à 3-1, maladroit sur une frappe de Slimani (83e). Ghoulam, dans une percée côté gauche, avait porté la marque à 2-1 d'une frappe puissante (72e) et le vent avait alors définitivement tourné, un vent qui portait jusqu'alors les "Bafana Bafana" vers un exploit.

Car si l'Algérie s'efforçait d'évoluer très haut, de poser le jeu, c'était de manière stéréotypée. L'avant-centre Slimani restait introuvable pour ses coéquipiers en soutien, Feghouli, Mahrez et Brahimi, tous trois comme corsetés, sans étincelle.

Mbolhi encore impérial

Ce souci de rigueur ne débouchait guère que sur quelques frappes lointaines, et s'enferrait dans la stérilité. Il a fallu que l'adversaire marque un but pour qu'ils se réveillent et inquiètent, par Slimani, le gardien Keet qui réalisait un double arrêt, aidé de sa barre (57e).

Les "Bafana Bafana" en revanche, à l'aise dans le jeu de contre avec leurs rapides attaquants, insufflaient plus de variété dans leur jeu, plus de vivacité, à l'image de leur ouverture du score, un jeu à trois dans la surface conclu par Phala (51e).

Mais alors qu'ils déchiraient sans problème l'axe défensif algérien, la paire Halliche-Medjani en grande difficulté, ils se heurtaient au gardien Mbolhi, qui détournait un missile de Furman sur la barre (24e) et s'interposait coup sur coup dans les pieds de Vilakazi (43e) et sur une tentative à bout portant de Jali (44e).

Mbolhi, déjà très en vue lors du Mondial, notamment devant les futurs champions du monde allemands en 8e de finale (1-2 a.p.), fait figure d'élément le plus précieux chez des "Fennecs" peu emballants. Mais comme le dit l'adage footballistique, l'important, c'est les trois points...

Fifa.com (19/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Mar 20 Jan - 17:16

Groupe A : Burkina à redresser, Gabon à confirmer



Le Burkina Faso, vice-champion d'Afrique, défait dès ses débuts dans la CAN-2015, joue presque sa survie contre la Guinée équatoriale organisatrice (16H00 GMT), alors que le Gabon lorgnera les quarts face au Congo (19H00 GMT), mercredi à Bata (groupe A).

Le revers des Etalons dès la première journée (2-0 face au Gabon) a constitué la première sensation du tournoi, et rappelé que le statut de favori de groupe est souvent lourd à porter, ce qu'ont pu également observer la Tunisie, le Ghana ou l'Algérie.

Un zéro pointé au niveau comptable pour les hommes de Paul Put, mais des raisons d'espérer dans le jeu: ils se sont créé de nombreuses occasions, notamment par Jonathan Pitroipa et les frères Alain et Bertrand Traoré.

Mais ils ont aussi connu une baisse de régime physique, sans doute liée au manque de temps de jeu de nombre d'entre eux en clubs. C'est la principale différence avec le groupe parvenu en finale en 2013 (défaite 1-0 face au Nigeria), qui pouvait compter sur davantage de joueurs compétitifs.

Les Burkinabè affrontent l'équipe hôte qui bénéficiera du soutien du stade. La Guinée équatoriale s'était fait rejoindre sur la fin de rencontre par le Congo (1-1) lors du match d'ouverture, et il s'agit de voir l'impact sur le moral qu'une telle égalisation peut induire.

"Le premier match s'est joué sur les nerfs, avec du stress, dans un stade plein, a souligné le sélectionneur du Nzalang nacional, l'Argentin Esteban Becker. On a surmonté ce premier match, maintenant nous avons plus de tranquillité pour développer plus de jeu"

Le Gabon, en tête du groupe, essaiera de conforter son avantage face au Congo. Aubameyang a ouvert la voie avec un but et les Panthères de Jorge Costa ont fait valoir leur solidité.

Mais elle affrontent un Congo ragaillardi par le point arraché face au pays hôte, sur un but de Bifouma qui semble l'homme en forme. Le sélectionneur Claude Le Roy avait expliqué la délicate première période de ses joueurs par leurs conditions d'arrivée au stade.

Fifa.com (20/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Mar 20 Jan - 19:25

Gabon : Aubameyang Pierre et fils



Père, manageur, entraîneur et laveur de slip: Pierre Aubameyang veille de près sur son fils Pierre-Emerick au sein de l'équipe du Gabon, qui affronte le Congo dans le groupe A de la CAN-2015, mercredi à Bata.

Sentiments filiaux, intérêts économiques et dimension technique, tout se mélange pour faire des deux "Aubam'" un couple insolite dans le monde du foot.   

"Il faut qu'il continue et qu'il me rende à moitié fou !" Le cri du coeur du père, mardi en conférence de presse d'avant-match, traduit une fierté mêlée d'exigence, parfois brocardée du côté de Libreville sous le thème du papa-poule.

Elle porte en tout cas ses fruits. Le capitaine des Panthères (25 ans) a ouvert la voie d'un but samedi contre le Burkina Faso vice-champion d'Afrique (2-0). Mais que l'attaquant ne s'endorme pas sur ses lauriers après avoir notamment figuré sur le podium du meilleur footballeur africain en 2014: son paternel veille au grain.

"Je suis avant tout l'entraîneur (adjoint du Portugais Jorge Costa), et je suis très exigent avec lui, avance-t-il. Je décortique tous ses gestes, les analyse peut-être plus que pour d'autres. Il ne faut pas oublier que je suis aussi son manageur".

Une carrière de fiston bien menée, avec un contrat très tôt à l'AC Milan (assorti de plusieurs prêts dans des clubs français), une explosion à Saint-Etienne à partir de 2011 et une adaptation plutôt réussie à Dortmund depuis une saison et demie.

Slip fétiche
Aubameyang senior est un ancien joueur professionnel, connu sous le nom d'Aubame à la fin du dernier siècle dans des clubs français (Laval, Le Havre, Toulouse, Nice...). Le fils a donc baigné dans le foot. "Petit garçon dans la salle de jeu, il se comportait comme un footballeur, un journaliste et le public", se souvient son père.

Pierre-Emerick avait raconté au journal Le Progrès en 2012 comment sa carrière avait pris le tournant milanais, sous l'impulsion d'un des défis paternels: "J'étais à Bastia. Mon père m'avait dit: 'Si tu marques six buts, je t'emmène en Italie. J'en ai inscrit huit'".

"Je suis très fier de lui parce que je me rends compte qu'il est allé plus loin que moi", avance le père qui portait lui aussi le brassard de capitaine en équipe nationale.

De là à ce qu'il se hisse au niveau des monstres sacrés Didier Drogba et Samuel Eto'o, qui ont laissé la CAN orpheline pour la première fois depuis 2000 ? "J'ai entendu dire Samuel qu'il avait les qualités d'un Samuel ou d'un Didier Drogba, c'est un signe qui ne trompe pas", souligne le père.

Sourire éternellement accroché aux lèvres, "PEA" prend la comparaison avec décontraction mais non sans ambition: "Quand on attend de vous de grandes choses, on essaie de faire de grandes choses. J'essaie de faire le max pour devenir un grand comme Drogba et Eto'o".

Son père ne laisse en tout cas rien au hasard: il s'occupe personnellement du slip fétiche de son fils pour les matches, qu'il lave à la main, et des chaussures, fétiches également. Comme un rite; comme un père.

Fifa.com (20/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Mar 20 Jan - 19:27

Côte d'Ivoire 1 - Guinée 1
La Côte d'Ivoire évite le pire




La Côte d'Ivoire a évité de justesse une énorme claque face à la Guinée (1-1) pour ses débuts dans la CAN-2015, mardi à Malabo, mais a perdu gros avec l'exclusion de Gervinho peu avant l'heure de jeu pour un vilain geste sur Naby Keita.

C'est un véritable coup de tonnerre qui a failli s'abattre sur le stade de la capitale équato-guinéenne, mais les Eléphants peuvent remercier Seydou Doumbia, auteur d'une égalisation salvatrice qui préserve les apparences (72e).

Malgré leur effectif quatre étoiles et leur potentiel offensif impressionnant, les Ivoiriens ont longtemps subi la loi du pays considéré comme le plus faible du groupe D, qui a ouvert le score sur une magnifique reprise du Lyonnais Mohamed Yattara (37e), avant d'être libérés par le but de l'attaquant du CSKA Moscou.

Les troupes d'Hervé Renard reviennent de très loin mais le carton rouge reçu par Gervinho (58e), leur attaquant le plus saignant, pourrait leur coûter cher avant de se frotter aux deux autres "cadors" du groupe D, le Mali et le Cameroun.

Si ce nul met du baume au coeur du peuple guinéen, durement affecté par le virus Ebola, il constitue un avertissement sans frais pour la Côte d'Ivoire qui attend un sacre continental depuis 1992 et doit se reconstruire après la retraite de la légende Didier Drogba.

Renard, vainqueur de la CAN en 2012 avec la Zambie à la surprise générale, avait martelé avant la rencontre que ses joueurs ne pouvaient pas être considérés comme des favoris. Les faits lui ont donné raison.

Indigne d'un prétendant au titre
La prestation des "Eléphants" a en tout cas été indigne d'un prétendant au titre, seul Gervinho par sa vitesse parvenant à amener le danger dans le camp guinéen. L'attaquant de l'AS Rome a ainsi trouvé la barre transversale après un relais avec Wilfried Bony (17e) avant d'écraser son tir croisé (35e).

Pour le reste, rien à signaler du côté des stars ivoiriennes, totalement amorphes. Yaya Touré, le quadruple meilleur joueur africain, a tenté tant bien que mal d'orienter le jeu sans vraiment se projeter vers l'avant. Salomon Kalou a été transparent et Bony, fraîchement transféré à Manchester City, n'a pas du tout justifié les 35 millions d'euros investis par le club anglais pour le recruter, incapable de faire la moindre différence devant.

Son seul fait d'armes: une reprise de plus de 25 mètres détournée en corner par le gardien adverse Naby-Moussa Yattara (47e).

L'addition aurait même pu être bien plus lourde pour les Eléphants, Ibrahima Traoré touchant la barre sur une belle frappe enroulée (61e).

Pas de quoi fanfaronner donc pour les Ivoiriens, qui devront se ressaisir sous peine de connaître une énorme désillusion.

Fifa.com (20/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Mer 21 Jan - 16:20

Cameroun 1 - Mali 1
Le Cameroun et le Mali se neutralisent




Le Cameroun et le Mali n'ont pu se départager (1-1) lors du premier choc du groupe D de la CAN-2015, mardi à Malabo, un résultat qui garantit le suspense pour la suite des évènements.

Ce score a en effet de quoi rassurer la Côte d'Ivoire, tenue en échec un peu plus tôt par la Guinée (1-1), l'équipe considérée comme la plus faible de la poule.

Les "Aigles du Mali" ont trouvé l'ouverture à la 71e minute sur une belle reprise de Sambou Yatabaré, concrétisant une prestation assez convaincante des troupes du Franco-Polonais Henri Kasperczak. Mais Ambroise Oyongo a rétabli l'équilibre (84e) pour des Camerounais qui avaient jusqu'alors fait preuve de timidité sur le plan offensif.

Orphelins de Samuel Eto'o, le meilleur buteur de l'histoire de la Coupe d'Afrique (18 réalisations), les "Lions Indomptables" se sont donc trouvé un sauveur assez improbable avec l'arrière droit venu des Red Bulls New York, l'ancien club de Thierry Henry.

L'honneur est sauf pour le Cameroun, soucieux d'effacer l'image désastreuse laissée au Mondial-2014 (lourdes défaites contre la Croatie et le Brésil, altercation entre deux joueurs en plein match, accusations de corruption). Le Mali, demi-finaliste des deux dernières éditions de la CAN, a de son côté confirmé sa belle régularité, avant de se mesurer aux "Eléphants" ivoiriens samedi.

Les Maliens ont d'ailleurs longtemps tenu la dragée haute aux "Lions", notamment en première période grâce à un Bakary Sako de feu sur son côté droit. L'ancien Stéphanois a fait très mal par sa puissance et ses accélérations foudroyantes, se créant plusieurs occasions nettes (10e, 27e), à chaque fois repoussées par Ondoa, le portier camerounais.

L'ancien Guingampais Mustafa Yatabaré, parti en Turquie (Trabzonspor), n'a pas été en reste avec une tête (11e) et une belle reprise (18e).

Le Cameroun, dangereux avant la pause sur deux coups de tête de Choupo Moting (18e) et de Moukandjo (39e), s'est surtout réveillé après la pause, Aboubacar (46e) puis Salli (63e) étant passés tout près de l'ouverture du score.

Rien n'est joué dans ce groupe D extrêmement relevé, qui ne devrait se décanter qu'à la dernière journée après deux premiers actes conclus sur deux scores de parité (1-1).

Fifa.com (20/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Mer 21 Jan - 17:01

Groupe B : La Tunisie doit se réveiller



Tenue en échec par le Cap Vert (1-1), la Tunisie doit se ressaisir jeudi contre la Zambie pour justifier son rang de favori du groupe B de la CAN-2015 et se placer en bonne position en vue de la qualification pour les quarts de finale.

Les Aigles de Carthage, arrivés avec de hautes ambitions en Guinée Equatoriale, ont particulièrement déçu lors de la première journée de la poule et un deuxième faux-pas jetterait un sérieux doute sur leur capacité à être l'un des acteurs majeurs de cette Coupe d'Afrique, même si leurs chances d'accéder au prochain tour resteraient encore intactes d'un point de vue comptable.

Le potentiel offensif des Tunisiens a certes été amoindri par les forfaits de dernière minute des deux attaquants Saber Khalifa et Fakhreddine Ben Youssef. Mais la deuxième nation africaine au classement Fifa (22e) peut difficilement s'abriter derrière cette excuse tant elle a été ménagée par le tirage au sort, au contraire des autre cadors du continent.

La Zambie, qui doit déplorer la défection définitive de l'ancien milieu de terrain de Sochaux Nathan Sinkala (Grasshopper Zurich), touché à un genou, a depuis longtemps égaré la recette magique de 2012. Mais l'ex-vainqueur de la CAN sous les ordres d'Hervé Renard a les moyens de titiller la Tunisie, si celle-ci se montre incapable de hausser son niveau de jeu. "Nous sommes de nouveau à la case départ et cela rend les prochaines rencontres bien plus importantes", a d'ailleurs avoué le sélectionneur belge des Aigles de Carthage, Georges Leekens.

L'autre match de la poule s'annonce très indécis entre la RD Congo et le Cap Vert. Ce dernier a prouvé face aux Tunisiens qu'il avait les moyens de rééditer son exploit de 2013 et de s'inviter de nouveau dans le Top 8.

La RDC, qui a elle aussi partagé les points d'entrée contre la Zambie (1-1), ferait bien de se méfier et c'est en substance le message délivré par l'emblématique gardien vétéran du TP Mazembe Robert Kidiaba Muteba (38 ans), dont les étranges célébrations à chaque but de son équipe font toujours les délices des réseaux sociaux et des zappings.

"Nous devons prendre le Cap Vert au sérieux, c'est une équipe très organisée et elle a démontré à tout le monde qu'elle méritait le respect", a-t-il déclaré.

Fifa.com (21/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Mer 21 Jan - 17:02

Côte d'Ivoire : Gervinho présente ses excuses



L'attaquant de la Côte d'Ivoire Gervinho a présenté ses excuses mercredi sur Twitter au lendemain de son exclusion pour une gifle adressée à un joueur guinéen lors des débuts des Eléphants dans la CAN-2015, mardi à Malabo.

"Je tiens a présenter toutes mes excuses à la nation ivoirienne, a mes coéquipiers, aux supporters et aux organisateurs de la CAN pour ce geste de colère qui ne me ressemble pas, et qui n'a évidemment pas sa place sur un terrain de football", a-t-il posté sur son compte Twitter.

Le joueur de l'AS Rome a écopé d'un carton rouge à la 58e minute du match Côte d'Ivoire-Guinée (1-1), comptant pour le groupe D de la CAN-2015, pour avoir giflé le Guinéen Naby Keita.

Il sera automatiquement suspendu pour la prochaine rencontre des Ivoiriens, samedi contre le Mali, mais pourrait risquer une sanction plus lourde de la part de la Confédération africaine de football (CAF).

Fifa.com (21/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Mer 21 Jan - 20:06

Guinée équatoriale 0 - Burkina Faso 0
Le Burkina n'y arrive toujours pas




Le Burkina Faso, vice-champion d'Afrique, a de nouveau échoué à marquer, mercredi contre la Guinée équatoriale (0-0), et se complique la tâche dans le groupe A de la CAN-2015.

Les Etalons n'ont qu'un point au compteur après leur défaite initiale contre le Gabon (2-0), alors que le Nzalang nacional en détient deux (1-1 face au Congo en match d'ouverture).

Le Burkina a dominé la rencontre et s'est procuré les occasions les plus nettes, mais a encore cruellement manqué de réalisme et de ressources physiques pour bien terminer le match. Au rayon des occasions justement, chaque équipe a eu sa mi-temps, les Etalons la première, le Nzalang la seconde, et c'est déjà, en soi, un petit exploit de la part de la sélection locale pour sa 2e CAN, après celle de 2012 déjà sur son sol (coorganisée avec le Gabon).

Le Burkina avait déjà vendangé avant la pause, par Pitroipa, face au Gabon. Cette fois, ce sont les frères Traoré qui ont failli ouvrir le score: Alain trouvait par deux fois le poteau (19e, 39e), et la frappe excentrée de son cadet Bertrand était sortie par le gardien (40e). Failli ouvrir le score, et cela résonne comme une faillite.

En seconde période, les Traoré ont de nouveau tenté leur chance, sans cadrer. Au moins se sont-ils mis en évidence, contrairement à Bancé, titularisé en pointe et sans grand impact, ou même Pitroipa, plutôt discret et qui peine à retrouver le rayonnement qui l'avait consacré meilleur joueur de la CAN-2013.

Les Etalons se sont encore affaissés physiquement en seconde période, ce qui s'explique peut-être par le manque de compétition de nombre d'entre eux en club, contrairement à leur situation en 2013.

La Guinée équatoriale a été plus maladroite, notamment Kike Boula, qui manquait le cadre à bout portant (48e) et annihilait une contre-attaque bien menée (73e), tout comme Doualla (56e). Le capitaine Nsue, buteur contre le Congo samedi (1-1), s'est démené sans s'illustrer.

Mais au classement, elle est devant, et le Burkina bon dernier.

Fifa.com (21/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Jeu 22 Jan - 17:06

Gabon 0 - Congo 1
Le Congo donne le tempo




Le Gabon a laissé échapper l'occasion d'obtenir son billet pour les quarts de finale de la CAN-2015 en se faisant surprendre par le Congo de Claude le Roy (1-0), désormais leader surprise du groupe A, mercredi à Bata.

Le technicien français de 66 ans est peut-être en passe de réussir une sacré performance pour sa 8e Coupe d'Afrique, un record. Avec quatre points au compteur en deux rencontres, le voilà à la première place de la poule et bien placé pour se hisser au prochain tour, ce qui serait un véritable exploit, la dernière participation du Congo à la Coupe d'Afrique remontant à 2000.

Alors que tous les yeux étaient rivés sur Pierre-Emerick Aubameyang, la star des Panthères du Gabon et le buteur du Borussia Dortmund, le milieu de terrain de Reims Prince Oniangue lui a volé la vedette en exploitant une grossière erreur défensive à la 48e minute.

Le Congo aura encore un ultime effort à effectuer dimanche face au Burkina Faso, finaliste en 2013, pour s'inviter dans le Top 8. Un défi guère insurmontable sur le papier, les Etalons, bon derniers du groupe, n'étant pas parvenus à bousculer la Guinée-Equatoriale, l'hôte de la compétition (0-0).

Le pays organisateur, auteur d'un nul lors du match d'ouverture contre le Congo (1-1), continue de surprendre en s'appuyant sur sa "légion étrangère" et peut encore rêver d'une qualification comme en 2012.

Malgré un sélectionneur, Esteban Becker, nommé seulement 11 jours avant le début de l'épreuve et d'obscurs joueurs aux lointaines origines équato-guinéennes débauchés aux quatre coins de la planète, le Nzalang Nacional a tenu la dragée haute au vice-champion d'Afrique.

Sa tâche sera toutefois très ardue face au Gabon, dimanche, et il devra absolument l'emporter pour aller en quart de finale.

Fifa.com (21/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Jeu 22 Jan - 17:08

Le Congo donne une leçon de réalisme



Le Congo, insolent de réalisme, a pris une belle option pour les quarts de finale en s'emparant de la tête du groupe A (4 points) au détriment du Gabon (1-0), mercredi à Bata.

Grâce à un but de leur capitaine Oniangue, les Diables rouges de Claude Le Roy ont même écrit une page d'histoire dans cette CAN-2015, puisque leur sélection restait sur 13 matches sans la moindre victoire en Coupes d'Afrique (6 nuls, 7 défaites), la dernière remontant à... 1974 !

Le Gabon (3 points) reste bien placé grâce à son succès initial face au Burkina Faso (2-0), mais a pu mesurer la cruauté de ce sport quand l'efficacité devant la cage fait défaut, et quand elle sourit à un adversaire d'un froid réalisme. "On a fait un match au maximum de notre potentiel, a estimé Le Roy. On savait qu'il fallait couper leurs lignes de passes, le schéma a bien marché et on a eu de la chance sur les occasions des Gabonais, et qu'ils soient maladroits quand le but paraissait ouvert".

Car le Gabon a d'emblée pris les commandes de la rencontre et placé ses attaques, même si le cadre se dérobait pour Bulot (4e), Evouna (19e) et Ndong (25e). Aubameyang cadrait son coup franc, lui, mais sur le gardien (45e+1).

Les Panthères ont cependant semblé payer ces efforts infructueux: elles se sont ensuite assoupi, à l'image d'un Aubameyang quelconque après la pause. Et Madinda, bien placé, a manqué l'égalisation (81e). "On a manqué un peu de fraîcheur et on n'a pas su mettre du rythme, a regretté "Aubam". On a joué à leur rythme, on est tombé dans leur piège. Personnellement je suis déçu de ma prestation, je n'ai pas été bon ce soir".

Les Congolais, eux, s'étaient promis de mieux démarrer après leur première période apathique contre la Guinée équatoriale (1-1) lors du match d'ouverture. Or mercredi, ils ont de nouveau été transparents pendant 45 minutes. Au moins ont-ils parfaitement réussi une autre entame, celle de la seconde période, avec ce but d'Oniangue qui profitait d'un cafouillage dans la surface et d'une absence de la défense gabonaise (48e). Le milieu de terrain aurait pu doubler la mise dans la foulée si sa volée puissante n'avait visé le gardien (54e).

Fifa.com (21/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Jeu 22 Jan - 17:37

Les quarts déjà en vue pour l'Algérie et le Sénégal



L'Algérie, opposée au Ghana, et le Sénégal, qui affronte l'Afrique du Sud, ont la possibilité de se qualifier pour les quarts de finale de la CAN-2015 s'ils l'emportent tous les deux, vendredi à Mongomo.

Pour les Fennecs, particulièrement attendus dans cette Coupe d'Afrique après une année 2014 faste, il s'agit en même temps de se rassurer au niveau du jeu après une production assez médiocre face aux Bafana Bafana (3-1), seulement sauvée par les ratés du gardien de but adverse, Darren Keet.

"La meilleure équipe a perdu le match", avait ainsi déclaré à l'issue de la rencontre Ephraim Mashaba, le sélectionneur sud-africain, qui n'a pas fini de porter le deuil de son portier N.1 et capitaine Senzo Meyiwa, tué à 27 ans par des cambrioleurs le 26 octobre à Johannesburg.

Alors que le football algérien est revenu au premier plan à la suite de sa belle campagne brésilienne (8e de finale) et du succès de l'ES Sétif en Ligue des champions, la prestation d'ensemble a été indigne d'un soi-disant prétendant au titre et seul le gardien de l'équipe nationale Raïs Mbolhi s'est montré à la hauteur de l'évènement.

Réaction attendue
Christian Gourcuff en a visiblement pris acte et n'exclut pas des changements contre les Black Stars. "Ce match sera une finale, a averti la star des Fennecs Yacine Brahimi (FC Porto). Le Ghana voudra réagir alors que nous devons tout faire pour nous rapprocher de la qualification."

Côté ghanéen, l'heure est au sursaut après la défaite concédée dans les arrêts de jeu face au Sénégal (2-1) sur un but de Moussa Sow. Bonne nouvelle pour le sélectionneur isréalien Avram Grant, ex-Chelsea: l'attaquant Asamoah Gyan, victime d'un accès de paludisme, est sur pied et a repris l'entraînement mercredi.

Pour se donner du courage, les coéquipiers des Frères Ayew peuvent se rappeler le précédent de 1982: la dernière fois que le Ghana a vaincu l'Algérie en phase finale, il a remporté l'épreuve, son ultime victoire à la CAN.

Au contraire des Algériens, les Sénégalais d'Alain Giresse ont fait forte impression et partiront favoris contre l'Afrique du Sud. S'ils maintiennent un niveau de jeu semblable, les Lions de la Teranga ne devraient pas avoir trop de soucis pour retrouver les quarts de finale où ils ne sont plus apparus depuis 2006.

Fifa.com (22/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Jeu 22 Jan - 21:15

Zambie 1 - Tunisie 2
La Tunisie renverse la Zambie




A l'arraché: la Tunisie, de nouveau peu convaincante dans le jeu, est parvenue à renverser la Zambie (2-1) dans les dernières minutes et à prendre une option pour la qualification, jeudi à Ebebiyin.

Donnée favorite du groupe B, la Tunisie compte désormais 4 points après son nul face au Cap-Vert (1-1), alors que la Zambie (même nul contre la RD Congo) est au bord du gouffre. Mais que ce fut laborieux pour les Aigles de Carthage !

Il a fallu un but sur coup de pied arrêté signé Akaichi (70e) et une tête de Chikhaoui dans une contre-attaque (89e) pour surmonter l'ouverture du score de Mayuka (60e).

Dominateurs, les Zambiens parvenaient aisément dans la surface adverse, alors que les Tunisiens procédaient par contre, mais de manière très sporadique. A vrai dire, les Aigles de Carthage se montraient totalement absents des débats pendant l'essentiel de la rencontre. Msakni, le joyau technique, et Khazri, le détonateur, n'ont ni brillé ni détoné sur leurs ailes, coupées. Ce dernier, hors-sujet, a même été remplacé à l'heure de jeu.

Et la paire Saihi-Ragued au milieu était totalement dépassée par les Chipolopolos, que les "boulets de cuivre" arrivent lancés ou qu'ils construisent tranquillement. L'homme du match fut longtemps zambien: Kalaba. Le capitaine étalait sa classe technique et affolait l'adversaire par ses dribbles et son coup d'oeil. C'est lui qui, après une incursion dans la surface, servait parfaitement Mayuka qui, seul au second poteau, reprenait de volée pour concrétiser la domination zambienne (60e).

Un but amplement mérité, au vu de la kyrielle d'occasions annihilées par le gardien Mathlouthi (33e, 40e) ou la maladresse (39e, 44e). Mais la Zambie pouvait finalement regretter ses occasions vendangées: elle souffrait coup sur coup de la blessure de son buteur Mayuka, évacué sur civière, et de l'égalisation signée Akaichi, oublié au deuxième poteau sur corner (70e), avant le coup de poignard fatal assené par Chikhaoui. Et l'homme du match fut donc toujours le capitaine, mais tunisien.

Fifa.com (22/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Jeu 22 Jan - 23:15

Les Aigles de Carthage se redressent



Menée au score par la Zambie, la Tunisie a redressé la barre in extremis pour obtenir son premier succès à la CAN-2015 (2-1) et s'emparer ainsi de la tête du groupe B, jeudi à Ebebiyin.

Si le contenu laisse toujours à désirer, les Tunisiens ont au moins effectué une belle opération sur le plan comptable. Avec 4 points en deux matches et deux longueurs d'avance sur la RD Congo et le Cap Vert, qui se sont neutralisés (0-0), ils semblent bien partis pour se hisser en quarts de finale avant l'ultime étape du premier tour, lundi face à la RDC.

Mais les "Aigles de Carthage" reviennent de très loin. Au bord du gouffre après l'ouverture du score d'Emmanuel Mayuka (60e), ils ont été sauvés de justesse de la noyade par Ahmed Akaichi (70e) et Yassine Chikhaoui (89e).

Après son entame laborieuse face au Cap Vert (1-1), la Tunisie avait peut-être besoin de ce déclic pour lancer son tournoi. Mais cette victoire est encore en trompe-l'oeil et ne peut décemment satisfaire le sélectionneur belge Georges Leekens, pourtant tout heureux de bénéficier d'un tirage au sort extrêmement favorable.

Si la Zambie est en très mauvaise posture et risque de quitter prématurément la CAN comme en 2013, tout reste possible pour la RD Congo et le toujours surprenant Cap Vert, qui avait atteint le Top 8 à la surprise générale il y a deux ans. Seule ombre au tableau pour la RDC: la blessure de son capitaine et milieu de terrain Youssouf Mulumbu, touché à la cuisse et sorti sur une civière dès la 20e minute.

Fifa.com (22/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Jeu 22 Jan - 23:16

Cap-Vert 0 - RD Congo 0
Le Cap-Vert et la RD Congo se neutralisent




Le Cap-Vert et la RD Congo se sont séparés sur un très triste 0-0 qui laisse le suspense entier dans le groupe B de la CAN-2015, jeudi à Ebebiyin.

La Tunisie (4 points), vainqueur sur le fil de la Zambie plus tôt (2-1), a pris une option sur les quarts mais tout reste à jouer. La CAN était plutôt partie sur de bonnes bases; elle a plongé avec cet affrontement entre Requins bleus et Léopards, avare en sensations.

Il n'y eut aucune occasion nette à se mettre sous la dent... du moins jusqu'aux dernières minutes: un corner cap-verdien à la 85e minute et un double arrêt de Kidiaba repoussant la tête de Varela et la reprise de Barros, les deux à bout portant (85e), puis un duel gagné par le même gardien congolais face à Heldon Ramos (87e).

Les deux équipes, appliquées, s'efforçaient pourtant de construire, mais c'était le type de match où les défenses ont pris le pas sur les attaques, avec mention spéciale pour les deux portiers, sérieux dans leurs interventions, quoique peu difficiles hormis les deux de Kidiaba précitées.

Les îliens se montraient un peu plus entreprenants offensivement, mais très brouillons à la finition, entre frappes non cadrées et sur le gardien. Mendes et Julio Tavares n'ont guère brillé devant, pas plus que Fortes entré en jeu, tous muselés par la charnière Mongongu-Mpela.

Les Congolais, eux, ont déploré tôt dans la partie la perte sur blessure de l'ancien Parisien Mulumbu, leur capitaine et organisateur (22e). Assurément un coup dur au moral.

Mbokani est resté isolé sur le front de l'attaque et les solutions adjacentes, les Bolasie et Kage, ont échoué à prendre la relève. Rendez-vous lundi pour les derniers matches du groupe (Cap-Vert-Zambie et RD Congo-Tunisie).

Fifa.com (22/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Ven 23 Jan - 11:02

Guinée : Traoré resserre les liens de la Guinée



La Guinée a validé son billet pour la Coupe d'Afrique des Nations de la CAF 2015 en dépit d'une situation extrêmement difficile. Opposés à la Côte d'Ivoire le 20 janvier dernier à Malabo pour le compte du Groupe D, les Guinéens ont une fois encore endossé le rôle d'outsiders. Mieux, le nul 1:1 qui a sanctionné les débats apparaît plutôt comme une bonne affaire pour les Éléphants...

Pour Ibrahima Traoré, le résultat n'a pourtant rien de surprenant, comme il l'explique au micro de FIFA.com. "Nous n'avons pas peur. Nous sommes conscients que personne ne misera un centime sur nous, mais nous ne redoutons aucun adversaire", assure le milieu de terrain. "Nous n'avons rien à perdre, alors nous jouons simplement notre jeu. C'est ce que nous avons l'intention de faire dès notre prochaine sortie contre le Cameroun."

Après l'ouverture du score de Mohammed Yattara contre la Côte d'Ivoire en première mi-temps, Traoré a vu l'une de ses frappes repoussée par la transversale. Les Éléphants ont terminé le match à dix suite à l'exclusion de Gervinho, mais malgré ces coups durs, les hommes d'Hervé Renard ont trouvé les ressources pour égaliser, grâce au remplaçant Seydou Doumbia. "L'expérience a fait la différence . Nous avons livré un bon match contre une grande équipe, mais il nous a manqué un peu de vécu pour l'emporter", regrette Traoré. "Des formations comme la Côte d'Ivoire gagnent toujours lorsqu'elles jouent bien, car elles ont l'expérience des grands rendez-vous. Ce n'est pas notre cas. Nous avons de l'enthousiasme, mais l'expérience est plus importante. Quand les Ivoiriens se sont retrouvés menés et en infériorité numérique, ils n'ont pas perdu leur sang-froid." 

L'équipe entraînée par Michel Dussuyer n'a plus évolué devant ses supporters depuis juillet 2013. À l'époque, le Syli National s'était imposé 1:0 face au Mali en amical. Depuis, l'épidémie d'Ebola a contraint les autorités à annuler tous les matches sur le territoire guinéen. En août, la Confédération Africaine de Football a ordonné à la Guinée de disputer ses rencontres qualificatives pour la CAN 2015 sur terrain neutre.

Plus forts et plus déterminés
Avec un tel handicap, personne ne s'attendait vraiment à voir la Guinée se tirer d'un groupe où figuraient également le Ghana, le Togo et l'Ouganda. Délocalisés à Marrakech, les Guinéens y ont battu Togolais et Ougandais et arraché un nul crucial (1:1) au Ghana. Le capitaine estime que le groupe s'est aussi forgé un caractère dans l'adversité. "Nous sommes allés dans des pays où les gens ne voulaient pas de nous", se souvient-il. "Les gens dans les stades chantaient : 'Ebola, Ebola'. Mais tout ça nous a rendus plus forts, plus déterminés. Nous nous sommes qualifiés, alors que personne ne croyait en nous. Maintenant que nous sommes en Coupe d'Afrique, nous n'entendons plus ce genre de choses."

L'attaquant de 26 ans assure que sa présence en sélection est une question d'honneur. Il n'a donc jamais été tenté de renoncer à participer à la Coupe CAN pour cimenter sa place au Borussia Mönchengladbach, qu'il a rejoint l'année dernière en provenance du VfB Stuttgart. "Ma participation n'a jamais fait aucun doute. Mon sélectionneur et mon directeur sportif m'ont tous les deux assuré qu'il n'y aurait pas de problème", apprécie-t-il. "La Guinée est mon pays et, en tant que capitaine, j'ai une responsabilité supplémentaire. Je ne me suis même pas posé la question de savoir si je viendrais." 

Transféré de Levallois au Hertha Berlin en 2007, Traoré est aujourd'hui un habitué de la Bundesliga. "J'adore le championnat allemand, je pense que c'est le meilleur au monde et j'apprécie particulièrement l'ambiance qui règne dans les stades", juge le natif de Villepinte. "Je joue pour un club de premier plan et je ne vois donc aucune raison de bouger. Je gagnerais peut-être plus d'argent ailleurs, mais mon équipe a de l'ambition et je me sens très bien ici."

Fifa.com (23/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Ven 23 Jan - 15:59

Côte d'Ivoire, Renard : "Yaya Touré doit faire beaucoup mieux"



Le sélectionneur de la Côte d'Ivoire Hervé Renard compte sur son capitaine Yaya Touré pour "faire beaucoup mieux" contre le Mali, samedi, que ce qu'il avait montré lors du premier match de la CAN-2015 face à la Guinée (1-1), a-t-il déclaré vendredi.

"On n'a pas vu le meilleur Yaya Touré contre la Guinée, a déclaré Renard. Maintenant, c'est à lui de porter l'équipe à bout de bras parce qu'il a un brassard de capitaine, une charge sur les épaules et une grande responsabilité. Il doit emmener ses coéquipiers avec lui, montrer l'exemple et faire beaucoup mieux que ce qu'il a fait lors du premier match. C'est très important pour nous. S'il n'est pas capable d'élever son niveau, ce sera très difficile pour nous".

Le milieu de Manchester City, récemment élu pour la 4e fois d'affilée meilleur joueur africain de l'année, a été assez discret face aux Guinéens. Menée au score et réduite à dix après l'exclusion de Gervinho en seconde période, la Côte d'Ivoire, l'un des grands favoris de la compétition, avait réussi à égaliser en fin de rencontre par Seydou Doumbia. Elle affronte le Mali pour son 2e match du groupe D, samedi à Malabo.

Fifa.com (23/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Ven 23 Jan - 16:02

Côte d'Ivoire, Renard : "Pousser les joueurs dans leurs retranchements"



Guère satisfait par l'entame de match de ses joueurs lors de leurs débuts dans la CAN-2015 face à la Guinée (1-1), le sélectionneur de la Côte d'Ivoire, Hervé Renard, attend une réaction contre le Mali, samedi à Malabo.

Dans quel état d'esprit abordez-vous le match face au Mali et qu'avez-vous retenu de votre prestation contre la Guinée?
On est surtout déçu de la manière en première période et plutôt satisfait de notre réaction à dix contre onze et de l'égalisation. On a marqué un des plus beaux buts de la compétition jusqu'à présent. Il y avait la place pour gagner, même à dix contre onze. Le résultat n'est pas celui qu'on escomptait mais on s'en contentera. A nous d'aller chercher le reste.

Comment comptez-vous contrer le Mali?
On a les armes pour contrarier le Mali. Dans une compétition comme la Coupe d'Afrique, il y a parfois des équipes qui démarrent très bien, à un rythme soutenu, et le deuxième match, les choses changent légèrement, on l'a vu avec le Gabon (vainqueur de sa première rencontre avant de perdre la deuxième, ndlr). Il faut rester serein. Quand on affronte un double demi-finaliste des deux dernières éditions, on sait à quoi s'en tenir. On affronte l'une des meilleures équipes du continent, avec son capitaine emblématique (Seydou Keita). C'est mieux pour la Côte d'Ivoire d'avoir un adversaire de ce calibre plutôt qu'un nom moins important. La demi-finale de 2012 avait été un match très, très serré et c'est Gervinho qui, sur le côté gauche, marque un superbe but en partant de 50 mètres. A nous de rééditer la même chose, en sachant que ce sera aussi difficile. Ce sont des matches intéressants. On est dans une poule où le reste de notre programme est très, très chargé avec le Mali et le Cameroun pour terminer. C'est bien, on va voir si on est capable de rejoindre les quarts de finale et surtout si on est mérite de se qualifier.

Qu'avez-vous dit à Gervinho après son exclusion face à la Guinée et comment se passer d'un tel joueur?
Je lui ai dit que son geste était un geste à ne pas faire, mais je lui ai dit aussi que j'avais joué au football et qu'il m'était arrivé de faire la même chose. C'est un geste qu'on ne doit pas voir sur un terrain de football, mais parfois il y a des circonstances qui font qu'on sort du match et qu'on se laisse un petit peu déborder par la pression et l'intimidation de l'adversaire. On sait que Gervinho est l'un des joueurs phares de cette Coupe d'Afrique, et peut-être que le joueur guinéen l'a sorti de ses gonds. Malheureusement ça a marché. Il s'est excusé auprès du groupe, chose que j'ai trouvé très, très bien. On a des arguments offensifs pour le remplacer. Avoir le même profil de joueur, c'est très difficile, un joueur comme Gervinho il n'y en a qu'un, mais on fera avec et je suis sûr que celui qui sera amené à le remplacer réussira à remplir la tâche parfaitement.

Quel est l'état moral des joueurs?
Il est toujours plus facile moralement de revenir au score à dix contre onze que de vivre l'inverse. On va dire que la deuxième période nous a fait du bien mais j'ai insisté auprès des joueurs qu'il est impardonnable de faire une première période comme celle qu'on a faite. Il faut pousser les joueurs dans leurs retranchements, parce que ce qu'ils ont montré est tout à fait insuffisant.

Fifa.com (23/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Ven 23 Jan - 20:23

La Côté d'Ivoire à l'épreuve du Mali, sans Gervinho



La Côte d'Ivoire est sommée de réagir après une entame poussive dans le groupe D de la CAN-2015 mais elle doit faire face à un double défi: gérer la suspension de Gervinho, son principal atout offensif, et tenir tête au Mali de Seydou Keita, samedi à Malabo.

Le nul concédé d'entrée contre la Guinée (1-1), mardi, n'a pas encore mis à mal la sérénité des stars ivoiriennes. Joueurs et staff se refusent à parler de match couperet mais il s'agit tout de même d'un rendez-vous à ne pas manquer pour cette nation référence du continent.

Reste à savoir quel impact aura l'absence de Gervinho. Jusqu'ici, les Ivoiriens étaient souvent interrogés sur leur capacité à bien négocier la retraite internationale de la légende Didier Drogba. Depuis mardi, les sujets de conversation ont changé et c'est le vide laissé par l'attaquant de l'AS Rome qui concentre l'attention.

Suspendu deux matches par la Confédération africaine de football (CAF) pour avoir giflé le Guinéen Naby Keita, Gervinho devra regarder la suite du premier tour des tribunes et ne pourra retrouver ses coéquipiers qu'en quart de finale. Un énorme coup dur pour la Côte d'Ivoire, le joueur ayant été le seul à surnager face à la Guinée.

Le sélectionneur Hervé Renard en est conscient. On ne remplace pas aussi facilement l'ancien Lillois et c'est donc toute son animation en attaque qui se voit chamboulée.

"Un joueur comme Gervinho il n'y en a qu'un, mais on fera avec et je suis sûr que celui qui sera amené à le remplacer réussira à remplir la tâche parfaitement. On a des arguments offensifs pour le remplacer", veut croire le technicien français, qui devrait vraisemblablement passer à un système à deux pointes avec la paire Seydou Doumbia-Wilfried Bony.

Le Cameroun favori
Champion d'Afrique en 2012 à la surprise générale avec la Zambie, Renard est désormais soumis à une tout autre pression. D'où peut-être également ce petit appel lancé au nouveau guide des Eléphants, Yaya Touré, trop discret contre les Guinéens.

"Maintenant, c'est à lui de porter l'équipe à bout de bras parce qu'il a un brassard de capitaine, une charge sur les épaules", a-t-il déclaré vendredi. "Il doit emmener ses coéquipiers avec lui, montrer l'exemple et faire beaucoup mieux que ce qu'il a fait lors du premier match (...) S'il n'est pas capable d'élever son niveau, ce sera très difficile pour nous".

D'autant que se dressera devant les Ivoiriens, une équipe malienne ayant fait une assez belle impression face au Cameroun (1-1). Les Aigles, demi-finalistes des deux dernières éditions, se sont certes faits rejoindre sur le fil mais le collectif est toujours aussi solide, encadré par un Seydou Keita qui ne fait pas ses 35 ans.

Dans l'autre rencontre de la poule, le Cameroun pourrait prendre une petite option sur le Top 8 contre la Guinée. Le Syli National a su résister aux Ivoiriens mais sur le papier, les Lions indomptables paraissent supérieurs.

Fifa.com (23/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie

rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum