CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Ven 23 Jan - 20:24

Algérie 0 - Ghana 1
Gyan sauve le Ghana




Au finish! Dans les toutes dernières secondes du match, Asamoah Gyan a permis au Ghana de vaincre l'Algérie (1-0) et de relancer son équipe et le groupe C, vendredi à Mongomo.

L'explosion de joie de toute la délégation ghanéenne dans le temps additionnel traduisait l'immense soulagement des Black Stars, qui récoltaient là leurs trois premiers points après avoir cédé face au Sénégal (2-1) et revenaient ainsi au classement à hauteur des Fennecs (3-1 contre l'Afrique du Sud lors de la première journée).

Tout est donc relancé à la faveur de cette frappe croisée du capitaine ghanéen (90e+2), revenu dans le onze de départ après sa crise de paludisme qui lui avait fait manquer l'entame du tournoi, et au bout d'un match marqué par sa grande discrétion et ses tentatives hors cadre, une tête (53e) et une frappe écrasée (67e).

Ce but récompensait des Ghanéens dans l'ensemble plus concernés dans le climat émollient de Mongomo, où un faux rythme a avorté la plupart des attaques qui se perdaient dans un manque de lucidité ou se heurtaient aux défenses bien regroupées.

Atsu a bien démarré avant de s'éteindre, comme souvent, alors que les frères Ayew surnageaient quelque peu, travailleurs à défaut d'être décisifs, par exemple sur l'aile de pigeon de Jordan frôlant le montant sur le centre de l'extérieur du pied d'Andre (63e).

Pelouse, climat
Les Black Stars ont en tout cas relevé la tête dans le jeu par rapport à leur entrée dans la compétition, alors que les Fennecs restent en plein doute, puisque leur victoire initiale avait mal masqué une grande fébrilité.

Christian Gourcuff avait décidé de les piquer, en procédant à des changements: Bouguerra, dont la dernière titularisation remontait à la Coupe du monde, était préféré à Halliche en défense centrale et reprenait son brassard, Belfodil était aligné en pointe à la place de Slimani en pointe, et Bentaleb sur l'aile droite au détriment de Mahrez.

En vain, chez ces onze Fennecs qui, de manière insolite, sont tous nés et ont été formés en France: ils ont très rarement inquiété le Ghana, leurs meilleures occasions se limitant aux tentatives non cadrées de Bentaleb pourtant bien placé (20e, 67e). Feghouli et Brahimi, censés leaders techniques, n'ont guère pesé.

"On était dans l'incapacité de donner du rythme, à cause de l'état de la pelouse qui ne permet pas d'accélérer le jeu de passes, on a du mal à s'adapter, et à cause des conditions climatiques qui ne permettent pas d'aller percuter et de donner de la vitesse", a regretté le sélectionneur français.

Les doutes sur le jeu algérien subsistent, même si mathématiquement tout reste jouable. Il faudra voir aussi l'impact qu'une défaite concédée dans les dernières secondes peut assener au moral. Contre le Sénégal, le grand favori de la CAN-2015 jouera son va-tout.

Fifa.com (23/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par Bofartato le Ven 23 Jan - 21:13

biennn faittttt!!!!!!!!!!!!!!!!!! CHEHHHHH, c'est a cause de la politique version sadan de joué défensive , défaite mérité . maintenant plus de calcule a faire il faut tout claqué pour battre le senegal....ou sa sera l’élimination précoce .

3iyana notre équipe..je lai toujours dit on a de bonne individualité , mais notre jeu et POURRI....la cohésion 0 la vitesse 0 , la syncro 0notre jeu et lent et lourd...
avatar
Bofartato

Messages : 1090
Date d'inscription : 19/02/2014
Age : 26
Localisation : Ouadhia

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Ven 23 Jan - 22:05

Les deux matchs ont montré les limites individuelles et collectives de l'Algérie. Ceci est surtout une réponse à ceux qui avaient remporté le CAN 2015 sur les colonnes des journaux, sans oublier de faire un clin d'oeil à ceux qui ont pris Brahimi pour Maradona

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par Bofartato le Ven 23 Jan - 23:12

rachid_as a écrit:Les deux matchs ont montré les limites individuelles et collectives de l'Algérie. Ceci est surtout une réponse à ceux qui avaient remporté le CAN 2015 sur les colonnes des journaux, sans oublier de faire un clin d'oeil à ceux qui ont pris Brahimi pour Maradona
mdrr oui brahimi on la sur-gonfler ces dernier mois..on a vraiment surgonfler notre équipe et pourtant c'est évident quel et limité...ya un écart énorme niveau cohésion et le niveau des joueur...on a vraiment un jeux moue et lourd...c'est incroyable de voir sa..je crains le pire face au senegal qui on un jeux plus fluide, et qui sont rapide sans conté une meilleur cohésion que la notre , maintenant je sais que si notre équipe joue libéré et surtout lors-quel fait pas de calcule et quel et dos au mure elle peut faire mal on faite on a pas vraiment un niveau fix ,notre équipe et trop instable .
et franchement je voie pas ce que belfodil fou la..il aurai du prendre bounedjah a la place..lui au moin il et actif avec sont club efficace rapide et surtout il connait la chaleur et la pression de l’Afrique alors que belfodil ne fait que chauffer le banc depuis plus d'une année...avec quelque apparition...

et je pense aussi que les mec comme medjani on plus leur place en EN , vivement l'arriver de Fekir , getaifi ,spano et bensbeini 3 defenseur centraux et avec fekir pour l'offensive sa va donner de la percutions..mais encore une foi on reviens au même, les joueur on pas l'air de joué au même match...la cohésion et vraiment NUL
avatar
Bofartato

Messages : 1090
Date d'inscription : 19/02/2014
Age : 26
Localisation : Ouadhia

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Sam 24 Jan - 11:28

Afrique du Sud 1 - Sénégal 1
Un bon point pour le Sénégal




Le Sénégal a récolté un point qui le place aux portes des quarts de finale de la CAN-2015, face à une Afrique du Sud (1-1) désormais en danger, vendredi à Mongomo (groupe C).

Les Lions de la Téranga (4 points) n'ont plus besoin que d'un nul face à l'Algérie (3) pour être sûrs de voir les quarts pour la première fois depuis 2006, alors que les Bafana Bafana (1) n'auront plus leur destin en mains face au Ghana (3).

Les deux équipes avaient fait une belle impression dans le jeu et les intentions lors de la première journée, et elles les ont reproduites vendredi. Avec cependant, au lieu d'occasions franches, de simples situations chaudes dans la surface adverse: les gardiens n'ont pas vraiment eu d'exploit à effectuer, hormis cette envolée du portier sud-africain sur le tir de Ndoye (83e).

Si l'Afrique du Sud a donné des frissons au stade par ses contre-attaques très rapides, son arme principale, le Sénégal a plutôt dominé... et s'est pourtant fait cueillir à froid dès l'entame de la seconde période lorsque Manyisa reprenait au deuxième poteau le centre de Phala (47e). Il a réussi à égaliser grâce à la tête de Mbodji reprenant le coup franc de Diop (62e).

Chez les Lions, Alain Giresse avait décidé de renouveler une partie de son secteur offensif. Sadio Mané, qui relevait de blessure, a repris sa place dans le onze, et a fait valoir son adresse technique, avec néanmoins un goût de pas assez. Sur l'autre aile se trouvait Moussa Sow, auteur du but de la victoire contre le Ghana, et les deux épaulaient Biram Diouf.

Mais le trio a eu toutes les peines du monde à créer du danger, d'autant que le gardien sud-africain, Mabokgwane, affichait une assurance qui tranchait avec la fébrilité de son concurrent Keet étalée contre l'Algérie.

Dans ce groupe considéré comme le plus relevé, les choses se décantent, mais tout reste encore possible.

Fifa.com (23/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par Bofartato le Sam 24 Jan - 16:35

voila plus le droit a l'erreur si on veux se qualifier il faudra gagné et pas regardez ce qui font les autre..ou on et une grande sélection ou on l'est pas...

j'espére que sa sera 11 contre 11
avatar
Bofartato

Messages : 1090
Date d'inscription : 19/02/2014
Age : 26
Localisation : Ouadhia

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Sam 24 Jan - 16:59

Congo et Gabon bien placés, Burkina en danger



Le Congo et le Gabon sont en position de force dimanche dans le groupe A pour atteindre les quarts de la CAN-2015 respectivement face à la Guinée équatoriale et au Burkina Faso, vice-champion menacé (19h00 locale, GMT+1).

Les Congolais de Claude Le Roy ont déjà écrit une page d'histoire en signant leur première victoire en Coupe d'Afrique des nations depuis 41 ans face au Burkina (1-0), et leur inattendue première place de groupe (4 points) leur donne le luxe de pouvoir se contenter d'un nul à Ebebiyin.

"Je suis le plus mauvais entraîneur au monde pour chercher un nul, a déjà toutefois prévenu le sélectionneur français. Si on prépare le match pour chercher le nul, il faut me limoger tout de suite !"

Les Diables rouges pourraient être qualifiés en cas de défaite par un seul but d'écart combinée à un nul dans l'autre match.

A l'inverse, le Burkina (1 point) doit donc gagner par deux buts d'écart pour être sûr de voir les quarts et ne pas dépendre du résultat de l'autre match. Va-t-il enfin lancer son tournoi, ou bien créer la première surprise en le quittant dès la phase de groupes ?

Les attaquants ont multiplié les occasions lors des deux premiers matches sans parvenir à marquer le moindre but. Alors les frères Traoré, Pitroipa et Bancé sont attendus au tournant, tout comme le capitaine Kaboré, apparu en difficultés dans l'entrejeu.

Attention à Aubameyang
Le Gabon (3 points), lui, doit engranger au moins un point à Bata pour passer. "Deux résultats sur trois sont bons pour nous, mais ça ne veut pas dire qu'on jouera le nul, avance le sélectionneur Jorge Costa. On a déjà fait de bonnes choses, souligne le technicien portugais: on n'a pas perdu en qualifications, on a battu le Burkina (2-0), et même contre le Congo (revers 1-0), on n'a pas fait un mauvais match. Mais nous sommes ambitieux".

Il sera privé de son défenseur Musavu King, blessé, mais pourra compter sur son attaquant-vedette Aubameyang avide de revanche après son match face au Congo où, de son propre aveu, il n'a "pas été bon".

La Guinée équatoriale (2 points) est encore dans la course, ce qui représente déjà un exploit au vu de son pedigree et des tribulations précédant la compétition (36e rang africain au classement Fifa, repêchage en tant que pays hôte, nomination du sélectionneur Esteban Becker une dizaine de jours avant le match d'ouverture...).

Mais après deux nuls encourageants, le Nzalang nacional doit désormais l'emporter afin d'aller pour la deuxième fois de son histoire en quarts, comme en 2012 lors de sa première CAN, déjà organisée sur son sol (conjointement avec le Gabon).

Fifa.com (24/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Sam 24 Jan - 17:05

La Guinée équatoriale se réfère au Danemark de 1992



L'équipe de Guinée équatoriale, qualifiée in extremis pour la CAN-2015 en sa qualité d'hôte, veut prendre exemple sur le Danemark qui avait remporté l'Euro-1992 sans préparation initiale, a déclaré samedi son sélectionneur Esteban Becker.

"Notre équipe a été invitée au dernier moment, on s'est rassemblés avec précipitation, mais je pense au Danemark qui avait été champion d'Europe en 1992, a dit le technicien argentin. On va essayer de gagner parce qu'on veut continuer et aller jusqu'au bout".

Le Danemark avait été repêché au dernier moment pour l'Euro-1992 après la disqualification de la Yougoslavie et avait remporté le tournoi à la surprise générale.

La Guinée équatoriale, éliminée au début des qualifications sur tapis vert, a récupéré l'organisation de la CAN-2015 en novembre après la défection du Maroc.

Elle doit battre le Gabon pour se qualifier en quarts de finale, dimanche à Bata dans le groupe A (19h00). La sélection avait atteint les quarts lors de son unique participation précédente, en 2012, déjà sur son sol (CAN coorganisée avec le Gabon).

Fifa.com (24/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Sam 24 Jan - 20:10

Mali 1 - Côte d'Ivoire 1
Gradel maintient en vie la Côte d'Ivoire




Longtemps menée au score par le Mali, la Côte d'Ivoire a été sauvée de justesse sur une égalisation tardive de Max-Alain Gradel (1-1) et peut respirer malgré une nouvelle production indigente, samedi à Malabo dans le groupe D de la CAN-2015.

Pendant près de 86 minutes, les Eléphants se sont montrés indignes de leur statut de prétendants au titre. Mais l'attaquant stéphanois a surgi in extremis pour permettre aux siens de grappiller leur 2e point dans le tournoi et de pouvoir encore croire à une qualification pour les quarts de finale.

Les Ivoiriens ne sont donc pas encore totalement terrassés même si ce 2e nul, après celui concédé d'entrée face à la Guinée (1-1), est loin d'être glorieux. Cueillis à froid sur une magnifique reprise en demi-volée de l'ancien attaquant de Saint-Etienne Bakary Sako (7e), ils n'ont trouvé leur salut que sur ce coup de canif de Gradel, sorti judicieusement du banc un peu plus tôt.

Tout se jouera dans quatre jours pour les troupes d'Hervé Renard, qui n'ont désormais plus d'autres choix que de l'emporter contre le Cameroun, mercredi, si elles veulent rester en vie dans la compétition et ne pas quitter la Guinée Equatoriale sur un terrible échec.

La suspension pour deux rencontres de Gervinho, leur atout offensif N.1, aura coûté très cher aux Ivoiriens et le duo Bony-Doumbia n'est pas parvenu à faire oublier l'attaquant de l'AS Rome. Renard avait pourtant effectué trois changements par rapport au 1er match. Mais cela ne s'est guère vu sur la pelouse.

Yaya Touré amorphe
Des transmissions trop lentes, des erreurs techniques grossières: la prestation des Eléphants a été indigne d'un favori et comme lors de la première rencontre, les cadres ont largement failli. A commencer par Yaya Touré.

Hervé Renard avait pourtant exhorté le quadruple meilleur joueur africain d'assumer enfin ses nouvelles responsabilités de capitaine et d'être à la hauteur de son statut. Mais le milieu de Manchester City est resté amorphe dans le jeu et ses grands gestes pour inviter ses coéquipiers à se révolter n'ont servi à rien. On l'a même vu s'énerver en deuxième période contre le jeune défenseur Eric Bailly (20 ans).

Renard est lui aussi sorti de ses gonds. Image rare, il a à plusieurs reprises vertement secoué, tel un minime, le défenseur Serge Kanon.

Les Maliens ont eux peut-être eu le tort de gérer tranquillement leur avance après le but de Sako, se contentant de subir les assauts vains de la Côte d'Ivoire.

Convaincants face au Cameroun (1-1), les partenaires de Seydou Keita, demi-finalistes des deux dernières éditions, restent tout de même bien placés pour se hisser au prochain tour, un billet qu'ils iront chercher contre la Guinée. La dernière journée s'annonce brûlante.

Fifa.com (24/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Dim 25 Jan - 12:53

Cameroun 1 - Guinée 1
Le Cameroun mis en échec par la Guinée




Le Cameroun n'a pas réussi à dominer la Guinée (1-1) et a maintenu le suspense dans un groupe D extrêmement indécis, samedi à Malabo, au 1er tour de la CAN-2015.

Ce résultat arrange surtout la Côte d'Ivoire, de nouveau tenue en échec par le Mali (1-1) plus tôt dans la journée. Avec quatre équipes à 2 petits points en deux rencontres, cette poule est loin d'avoir rendu son verdict et la qualification pour les quarts de finale se décidera lors de la dernière journée, mercredi.

Les Lions Indomptables ont cru avoir fait le plus dur en ouvrant la marque par Benjamin Moukandjo sur un corner direct dévié dans son but par le malheureux gardien guinéen Naby Yattara (13e). Mais Ibrahima Traoré a égalisé juste avant la pause sur un exploit individuel, une magnifique frappe croisée à l'entrée de la surface (42e).

Le Syli National, sur le papier la plus faible formation de ce groupe très relevé, continue ainsi de jouer les trouble-fêtes et peut encore rêver d'une accession au prochain tour, ce qui ne lui est plus arrivé depuis 2008.

Le Cameroun, absent des deux dernières éditions, devra de son côté aller chercher son billet au cours d'un choc contre la Côte d'Ivoire qui s'annonce irrespirable. Il pourra regretter de ne pas avoir assez muselé l'intenable Traoré, un véritable poison pour la défense des Lions.

Avant son but, le joueur de Moenchengladbach avait déjà buté in extremis sur Joseph Ebogo (36e) puis a bien failli doubler la mise sur un tir enroulé (47e) alors que les Camerounais ont eux trop gâché, à l'image d'Aboubacar (10e, 34e, 64e) ou de Stéphane Mbia (90e), et ont même manqué de peu de se faire surprendre par Naby Keita (75e).

Orphelins de Samuel Eto'o, le recordman des buts inscrits en phase finale de Coupe d'Afrique (18 réalisations), ils n'ont pas encore trouvé un tueur des surfaces et pourront maudire leur stérilité offensive. A méditer avant de se frotter aux Eléphants ivoiriens.

Fifa.com (24/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Dim 25 Jan - 13:00

Tunisie : Abdennour, l'antistar



Dans l’imaginaire collectif, Monaco est indissociable de ses palaces, de ses paillettes, de son glamour, et de ses stars. Avec l’arrivée de Dmitry Rybolovlev à la présidence en 2011, l’ASM a voulu se mettre au diapason de sa Principauté. Les recrues clinquantes se sont enchaînées. Tour à tour, Jérémy Toulalan, Radamel Falcao, Joao Moutinho, Dimitar Berbatov et autres noms ronflants ont rejoint le Rocher. Aymen Abdennour a fait de même...

Or si le talent est là, difficile de placer le défenseur tunisien dans la même catégorie : Abdennour est allergique au vedettariat. Loin d’être impressionné par Zlatan Ibrahimovic, l'arrière de 25 ans s’était d’abord signalé en septembre 2012 alors qu’il jouait encore à Toulouse, par un "Je n'ai rien vu de lui, il ne m'a rien montré, il ne courait pas !" à propos du Suédois, au lendemain d’un match face au Paris Saint-Germain. Une sortie médiatique franche qui a eu le mérite de trancher avec l’idolâtrie ambiante dont est sujet LA Star de la Ligue 1.

Et puis son style de jeu, toute en sobriété, et son extrême discrétion hors des terrains ont confirmé ceci : Aymen Abdennour est une antistar. "J’aime la simplicité" confirme l'intéressé au micro de FIFA.com. "Je suis quelqu’un de calme, qui n’aime pas faire de vagues. Je mène la vie de Monsieur Tout-le-monde, avec sobriété et humilité", ajoute-t-il avec une voix douce qui tranche avec son imposante musculature, son regard noir, son crâne rasé, et ses interventions musclées sur le rectangle vert. Une autorité défensive qui en a fait l’un des meilleurs défenseurs de Ligue 1, et le pilier de la défense de la Tunisie. Même s’il lui-même s’en défend…

"Que ce soit en club ou en sélection, je fais partie d’un collectif. Je ne suis rien sans mes coéquipiers. Je ne joue que pour les aider", souligne-t-il. "Que j’appartienne à un grand club, ou que je sois le seul de ma sélection à disputer la Ligue des champions, rien ne saurait me conférer un statut particulier. Je me dois de garder les pieds sur terre et de me donner à fond aux entraînements. Depuis le début de ma carrière, je joue chaque rencontre dans le même état d’esprit : celui d’un enfant qui jouerait son premier match avec les pros."

Rouge et blanc, même combat
En tout cas, ce mélange d’humilité et de modestie paye. Sous sa houlette, Monaco a notamment fini le premier tour de Ligue des champions de l’UEFA avec le plus petit total de buts encaissés (1). Pour l’anecdote, en marquant de la tête contre le Zénith Saint-Petersbourg (2:0) le 9 décembre dernier, le Tunisien a aussi privé son club d'un curieux record, empêchant l’ASM d'être le club qualifié en huitième de Ligue des champions avec le moins de buts en phase de poules (2) ! Évidemment, personne ne lui en voudra.

Hasard ou non, les Aigles de Carthages ont un profil et des statistiques semblables aux Monégasques au regard des qualifications pour la Coupe d’Afrique des Nations de la CAF 2015, qu’ils ont finies avec la deuxième meilleure défense et la plus mauvaise attaque de tous les pays qualifiés. "Seuls les trois points comptent. Bien sûr, toute équipe préfère gagner avec la manière. Mais si c’est sans, moi je prends !", avoue Abdennour qui synthétise à merveille le style sans fioriture de la Tunisie et son prisme défensif, revivifiés par Georges Leekens, depuis sa nomination en avril 2014 à la place du Néerlandais Ruud Krol.

Efficaces à défaut d'être spectaculaires, les Rouges et Blancs sont en excellente posture dans cette CAN 2015 à la veille de rencontrer la RD Congo, lors de la dernière journée du Groupe B. Après un nul face au Cap-Vert (0:0), ils ont su revenir au score face à la Zambie pour finalement l’emporter 1:2. "On a une belle équipe, sans aucun doute, mais de là à nous coller une étiquette de favoris…", tempère Abdennour. "Si on ne lâche rien, si on reste agressifs, appliqués, concentrés, on peut gagner des matches. Mais pour remporter une compétition telle que la CAN, il y a beaucoup de paramètres qui rentrent en jeu... On va voir comment ça va se passer. Et paradoxalement, ce n’est pas toujours l’équipe plus forte qui gagne la Coupe d’Afrique !"

Orpheline de son tenant du titre nigérian, et de ses stars Didier Drogba et Samuel Eto'o retraités, la reine des compétitions africaines est en tout cas prête à couronner un nouveau roi… Et si celui-ci venait d’une Principauté et ferait dans la sobriété ?

Fifa.com (25/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Dim 25 Jan - 20:20

Le confort paradoxal de la Tunisie



La Tunisie est en bonne position pour se qualifier pour les quarts de la CAN-2015, lundi contre la RD Congo à Bata (19h00), mais une place de premier du groupe B la contraindrait à refaire l'éprouvant voyage jusqu'à Ebebiyin.

Les Aigles de Carthage (4 points) n'ont besoin que d'un point, et même un revers combiné à un nul ou une victoire de la Zambie contre le Cap-vert dans l'autre match du groupe la qualifierait. Si les deux matches accouchaient du même score de parité, il y aurait un tirage au sort pour départager la RDC et le Cap-Vert, qui seraient à stricte égalité. Chacune de ces deux équipes doit donc faire mieux que l'autre pour passer.

La Tunisie, deuxième nation africaine au classement Fifa (22e), est en position de force après avoir remporté l'unique succès de ce groupe en deux journées, un 2-1 renversant et acquis sur le fil face à la Zambie, en dépit d'un jeu peu convaincant. "Si on pense qu'on est dans une situation favorable, on fait une erreur: il faut jouer le match pour le gagner", a cependant martelé le sélectionneur de la Tunisie, Georges Leekens.

Côté RDC, le milieu Mulumbu est très incertain. Le capitaine congolais était sorti sur blessure face au Cap-Vert (0-0) et ne s'est pas entraîné samedi. Les Léopards peuvent toujours se reposer sur leur gardien Kidiaba, qui à 38 ans a sauvé les siens de la déroute avec deux arrêts de classe en fin de partie face aux îliens.

A la même heure à Ebebiyin, le Cap-Vert tentera de renouveler son exploit de 2013 en accédant aux quarts, alors que la Zambie essaiera à l'inverse d'éviter une seconde élimination de suite dès le premier tour après son titre de 2012. Elle doit l'emporter et espérer que la RDC ne batte pas la Tunisie.

Fifa.com (25/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Lun 26 Jan - 14:09

Guinée équatoriale 2 - Gabon 0
La Guinée équatoriale portée par les siens




C'est un authentique exploit: la modeste Guinée équatoriale s'est qualifiée pour les quarts de finale de la CAN-2015 en battant le Gabon d'Aubameyang (2-0), éliminé sans gloire, dimanche à Bata.

L'équipe locale devait absolument signer une première victoire après deux nuls pour atteindre les quarts, comme en 2012 lors de son unique précédente participation, déjà sur son sol (en coorganisation avec le... Gabon); chose faite, grâce à un penalty de Balboa (55e) et un but d'Edu Salvador (85e).

Le Gabon de son côté pouvait se contenter d'un nul pour passer, c'est manqué, et il accompagne dans l'opprobre l'autre favori de ce groupe A, le Burkina Faso, vice-champion d'Afrique, défait par le Congo dans le même temps à Ebebiyin (2-1).

C'est une grosse gifle pour les Panthères et leur capitaine Aubameyang, qui aura raté son tournoi avec un petit but au compteur et cette sortie de route prématurée.

Le Gabon a pourtant largement dominé pendant près d'une heure avec une avalanche d'occasions franches, faisant valoir la différence entre une équipe invaincue en qualifications et une sélection repêchée in extremis en tant que pays hôte de remplacement.

La rencontre a basculé sur un penalty: les Gabonais ont accusé le coup, moralement et physiquement, ce qui s'est traduit par du déchet technique, alors que les Rouges étaient portés par 35.000 personnes en délire, dans une ambiance incroyable.

Cendrillon
Les deux gardiens s'appelaient Ovono, mais c'est l'Equato-Guinéen de 21 ans évoluant dans un club local de Mongomo qui a brillé, sur une tête puissante d'Aubameyang (20e), une frappe excentrée de Bulot (29e) et des coups francs qui filaient vers la lucarne tirés par "Aubam" (47e) et Bulot (51e).

Les Panthères ont ainsi de nouveau péché dans la finition, comme face au Congo (0-1), et le duo Aubameyang-Bulot n'a guère été aidé par les autres joueurs offensifs, Evouna et Madinda, très discrets.

La mainmise gabonaise était d'abord seulement entrecoupée d'une poignée de contre-attaques adverses, comme sur l'énorme travail de Balboa au centre pour Bosio intercepté par Ecuele Manga (18e), avant de multiplier les situation chaudes, comme cette frappe du même Balboa repoussée par le gardien (77e).

Balboa était récompensé de son activité, parfois ingrate, en obtenant et transformant ce penalty. Ce joueur qui évolue à Estoril (Portugal) est décidément le héros de la nation: c'est déjà lui qui avait inscrit le but de la première victoire équato-guinéenne en CAN, lors du match d'ouverture de 2012.

"C'est le conte de Cendrillon, l'équipe pauvre bat l'équipe riche avec son propre mérite", s'est félicité Esteban Becker, le sélectionneur du Nzalang nacional, pour qui "être dans le top 8 africain, pour une nation aussi petite, est un honneur".

Fifa.com (25/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Lun 26 Jan - 14:10

Le Congo et la Guinée Equatoriale montrent la voie



Le Congo de Claude Le Roy, qui a dominé le Burkina Faso (2-1), et la Guinée Équatoriale, le pays-hôte, victorieux du Gabon d'Aubameyang (2-0), sont les deux premières équipes à avoir décroché leur qualification pour les quarts de finale de la CAN-2015, dimanche.

Les Congolais, qui ont bouclé en tête le groupe A, affronteront au prochain tour le 2e de la poule B, alors que les Equato-Guinéens se mesureront au vainqueur de ce même groupe, le 31 janvier. L'exploit est énorme pour le Congo de Claude Le Roy, qui n'a plus connu les joies du Top 8 continental depuis 1992. Le technicien français de 66 ans a encore fait des miracles pour sa 8e Coupe d'Afrique, un record, franchissant l'obstacle du 1er tour pour la 7e fois de sa carrière.

Les héros congolais se nomment Bifouma (51), auteur de son 2e but de la compétition, et Nguessi (87), alors que Bancé avait entre-temps réussi à égaliser (86). Le Burkina Faso, finaliste de la dernière édition, quitte en revanche le tournoi la tête basse et aura étalé trop de lacunes pour espérer faire mieux qu'une dernière position dans sa poule.

Désillusion
Si l'élimination des Burkinabé était prévisible, la sensation de la soirée est venue de Bata où la Guinée Équatoriale a surpris les Léopards gabonais pour s'inviter en quart de finale grâce à un penalty de Balboa (55) et une 2e réalisation d'Iban (88).

L'Histoire s'est donc répétée pour l'organisateur de la CAN, qui avait été à pareille fête en 2012 lors d'une épreuve co-organisée avec le Gabon. Comme il y a 3 ans, le Nzalang Nacional s'est appuyé sur des joueurs récupérés aux quatre coins de la planète et a changé de sélectionneur juste avant le coup d'envoi de la Coupe d'Afrique.

La désillusion est immense pour le Gabon, qui avait tout misé sur sa star Pierre-Emerick Aubameyang. L'attaquant de Dortmund ambitionnait de devenir l'égal des deux légendes Samuel Eto'o et Didier Drogba, qui ont pris leur retraite internationale. Il doit largement déchanter et n'aura trouvé qu'une seule fois le chemin des filets en trois rencontres.

Fifa.com (25/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Lun 26 Jan - 14:11

Congo 2 - Burkina Faso 1
Le Congo retrouve le devant de la scène




Le Congo de Claude Le Roy s'est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe d'Afrique des nations dimanche, une première depuis 1992, après sa victoire 2-1 sur le Burkina Faso à Ebebiyin (Guinée Equatoriale) lors de la dernière journée du groupe A.

Les Congolais, qui avaient déjà décroché mercredi contre le Gabon (1-0) leur première victoire dans la compétition depuis 41 ans, terminent même en tête de leur groupe avec sept points. Ils seront accompagnés par la Guinée Équatoriale (2e) en quarts de finale du tournoi.

Les hommes de Claude Le Roy, qui participe à sa huitième CAN comme sélectionneur, n'avaient besoin que d'un match nul pour obtenir leur premier ticket pour les quarts depuis 1992, décroché à l'époque avec seulement deux matchs nuls.

Ils ont finalement fait mieux en l'emportant 2-1 grâce à des buts de Thievy Bifouma (50e) et Fabrice Ondama NGuessi (88e). Bancé a égalisé pour le Burkina à la 86e, pour deux minutes seulement.

Bifouma, déjà buteur lors du match d'ouverture contre la Guinée Équatoriale (1-1), a bien coupé un centre tendu à ras-de-terre pour ouvrir la marque, tandis qu'Ondama a profité d'une erreur du gardien burkinabè pour placer une tête décisive sur un coup-franc excentré.

Les Diables Rouges, timides en première période, n'ont été inquiétés qu'en fin de match par des Burkinabè bien trop brouillons dans leur révolte, malgré leur obligation de l'emporter par deux buts d'écarts pour espérer se qualifier.

Le Burkina Faso, présenté comme favori du groupe en début de compétition grâce à ses atouts offensifs séduisants (Jonathan Pitroipa, Alain Traoré, Aristide Bancé), quitte le tournoi avec un seul but au compteur, celui de l'éphémère égalisation contre le Congo.

Fifa.com (25/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Lun 26 Jan - 14:53

Pas de place pour tout le monde



La dernière journée du groupe C de la CAN-2015 sera forcément fatale à un grand nom du continent, mardi, avec deux chocs brûlants, Algérie-Sénégal et Ghana-Afrique du Sud.

La poule est pour le moment dominée par le Sénégal (4 points), avec une petite longueur d'avance sur le duo Algérie-Ghana et trois sur l'Afrique du Sud, mais aucune équipe ne possède de garanties pour la suite des évènements.

Les Lions de la Teranga abordent cet ultime rendez-vous du 1er tour dans les meilleures conditions et n'ont besoin que d'un nul pour se hisser en quarts de finale. La situation est en revanche beaucoup plus délicate pour les Fennecs algériens, obligés de l'emporter. A moins de se contenter d'un score de parité et de miser sur un succès des Bafana Bafana contre les Ghanéens. Autant dire que la tension est extrême dans le camp algérien et les nerfs à vif après deux premières sorties guère convaincantes, loin des attentes générées par le magnifique parcours au Mondial-2014 (8e de finale) et un rang de première nation africaine au classement FIFA (18e).

"Aucune nervosité, aucune"
Critiqué par la presse algérienne qui a notamment évoqué des conflits d'ego entre joueurs, Christian Gourcuff s'est même senti obligé d'effectuer une mise au point publique avant l'entraînement de dimanche à Malabo. "Il y a beaucoup d'unité et de solidarité et cela est inestimable, a déclaré le sélectionneur français. Maintenant, il y a des choses totalement fausses qui se disent çà et là, et j'en laisse l'entière responsabilité à leurs auteurs. On a surtout colporté des mensonges et cela est inadmissible". "Il n'y a vraiment aucun souci. Entre nous, il n'y a avait aucune nervosité, aucune, il y a une bonne ambiance", a également assuré le défenseur Madjid Bougherra.

Côté sénégalais, l'ambiance est tout autre et rien n'est jusqu'ici venu perturber la quiétude des Lions, qui espèrent retrouver le Top-8 pour la première fois depuis 2006. Pas même l'incendie qui a eu lieu dimanche tout près de leur lieu d'entraînement, le stade de la Paz de la capitale de la Guinée Équatoriale, dont les flammes étaient visibles depuis les tribunes.

Dans l'autre rencontre, le Ghana, quadruple vainqueur de la CAN et demi-finaliste des quatre dernières éditions, est en ballottage favorable, puisqu'une victoire ou un nul (si l'Algérie ne bat pas le Sénégal) suffiront à son bonheur alors que l'Afrique du Sud n'a qu'une chance infime de se qualifier. Après une entame mitigée (défaite face au Sénégal 2-1), les Black Stars se sont bien repris en battant l'Algérie dans les arrêts de jeu (1-0) grâce à Asamoah Gyan, remis de sa crise de paludisme, et paraissent confiants avant ce match couperet.

"Ce sera une très dure bataille, les attentes sont très grandes au pays mais le Ghana est habitué à gérer la pression", a expliqué le milieu de Marseille André Ayew.

Fifa.com (26/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Lun 26 Jan - 19:44

Algérie, Gourcuff : "C'est une finale"



Le sélectionneur de l'Algérie Christian Gourcuff a estimé lundi que le match contre le Sénégal, décisif pour la qualification en quart de finale de la CAN-2015 mardi à Malabo, s'apparentait à une "finale".

Vous avez toujours expliqué que vous souhaitiez imposer votre jeu à l'adversaire. Pensez-vous pouvoir le faire contre le Sénégal ?
On va essayer de le faire mais il y a aussi un adversaire pour nous contrarier. Cela ne va pas changer notre philosophie, notre approche de la rencontre mais il y a toujours un rapport de forces. Il y a eu deux matches avec des issues différentes contre l'Afrique du Sud et le Ghana (un succès, une défaite, ndlr) mais pour l'approche du match, il n'y aura pas de modifications, c'est une finale. On est quasiment dans l'obligation de gagner et il y a moins de calcul à faire même si on n'a pas non plus calculé contre le Ghana (défaite 1-0, ndlr). Mais parfois on n'a pas la maîtrise qu'on souhaiterait.

Quelles seront vos consignes aux joueurs ?
Jouer le mieux possible parce qu'on a toujours plus de chances de gagner en jouant bien. Le terrain de Mongomo était difficile pour assurer les premières relances. J'espère qu'on aura l'occasion d'accélérer notre jeu ici (à Malabo, ndlr) à travers notre jeu de passes. C'est l'espoir qu'on a.

L'étiquette de favori n'est-elle pas trop lourde à porter ?
C'est toujours ceux qui nous placent comme favoris qui nous descendent en premiers. On aspire à montrer un meilleur visage. Il y a des explications à nos prestations en demi-teinte. Le fait de concéder un but à la dernière minute contre le Ghana change les appréciations mais on aspire à un niveau de jeu supérieur. La seule pression qu'on se met, c'est la qualité de jeu qui nous permettra de faire une compétition qui corresponde à nos ambitions.

Fifa.com (26/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par Bofartato le Lun 26 Jan - 19:48

sa sera ta final aussi si tu échoue , ta pas intérêt a nous gâchè cette CAN Twisted Evil
avatar
Bofartato

Messages : 1090
Date d'inscription : 19/02/2014
Age : 26
Localisation : Ouadhia

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Lun 26 Jan - 19:50

Go Go le Sénégal !
Wantotriste Go home !

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par Bofartato le Lun 26 Jan - 22:09

rachid_as a écrit:Go Go le Sénégal !
Wantotriste Go home !
khamsaa fi 3aynik!!!!!!!!!!!!!!!!! nchalahhhhh narab7ouuuu Laughing
avatar
Bofartato

Messages : 1090
Date d'inscription : 19/02/2014
Age : 26
Localisation : Ouadhia

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Mar 27 Jan - 10:43

Tunisie 1 - RD Congo 1
La Tunisie et la RD Congo en quarts




La Tunisie et la RD Congo, qui ne sont pas parvenues à se départager (1-1), ont obtenu leurs billets pour les quarts de finale de la CAN-2015, lundi.

Les Aigles de Carthage, qui ont terminé en tête du groupe B, affronteront au prochain tour la Guinée Équatoriale, le pays organisateur, alors que la RDC sera opposée au Congo de Claude Le Roy, samedi, dans un duel fratricide.

La présence de la Tunisie dans le Top 8 n'est pas une surprise. Après avoir bouclé les qualifications invaincue, elle faisait partie des équipes à surveiller dans cette Coupe d'Afrique. Son parcours aura été assez mitigé avec 2 nuls et une seule victoire mais l'essentiel a été assuré.

Les troupes de Georges Leekens ont de nouveau alterné le bon et le moins bon face à la la RD Congo, ouvrant le score grâce à Akaichi (31e) avant de se faire rejoindre sur une réalisation de Bokila (71e). Un but capital pour la RDC.

Le sacre est encore loin pour la Tunisie, dont l'unique trophée date de 2004 et qui sort d'une longue période d'instabilité (10 sélectionneurs depuis 2008). Mais elle peut profiter de son tirage au sort favorable pour s'en approcher.

Pour la RDC, le dernier quart de finale de CAN datait de 2006 en Egypte sous les ordres de Claude Le Roy. C'est donc un véritable retour au premier plan qu'ont opéré les Léopards même s'ils n'ont pas réussi à remporter la moindre rencontre (3 nuls).

La grosse déception de la poule est venue de la Zambie, tenue en échec par le Cap Vert (0-0) sous le déluge d'Ebebiyin. Le titre de champion d'Afrique en 2012 n'est plus qu'un lointain souvenir et les Chipolopolos n'en finissent pas de rétrograder dans la hiérarchie continentale. Ils viennent ainsi d'enchaîner une 2e élimination précoce à la CAN après celle de 2013 en Afrique du Sud.

Fifa.com (26/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Mar 27 Jan - 10:44

Cap-Vert 0 - Zambie 0
Cap-Vert et Zambie coulés




Dans des conditions météo exécrables et sur une pelouse détrempée, Cap-Vert et Zambie se sont quittés sur un triste match nul (0-0) lors de la dernière journée du groupe B, lundi à Ebebiyin, synonyme de fin de parcours dans la CAN-2015 pour les deux équipes.

Trois nuls en trois matches n'auront pas été suffisants aux Cap-Verdiens, au coude à coude avec la RD Congo avant les deux rencontres du soir, pour rééditer leur performance de 2013, quand ils avaient créé la surprise en atteignant les quarts de finale.

La Zambie, dans l'obligation de s'imposer pour espérer rallier le Top 8, vit elle une nouvelle désillusion, avec une seconde élimination d'affilée dès le premier tour depuis son titre acquis en 2012.

Sous une pluie battante d'entrée de match, les Zambiens, pourtant privés de deux titulaires --l'attaquant Emmanuel Mayuka et le milieu Nathan Sinkala-- semblaient tirer leur épingle du jeu, dans le sillage de leur duo Kalaba-Kangwa (4, 16, 24, 42).

Les Cap-Verdiens, au cours d'une rencontre pauvre en occasions, attendaient les toutes dernières minutes de la première période pour se montrer dangereux, sur deux coups francs, mais Varela, à la réception du premier, dévissait sa tête (44) tandis que la seconde frappe rasait le poteau de Mweene (45+3).

La deuxième période s'ouvrait dans des conditions dantesques : pendant une dizaine de minutes, la pluie redoublait d'intensité et un vent violent balayait le terrain, rapidement gorgé d'eau. Empêchées de développer du jeu, les deux équipes s'en remettaient à des ballons aériens et peinaient à se procurer des occasions. Le gardien zambien, sur un coup franc de Rodrigues (53), était toutefois tout près d'être trompé par la pluie diluvienne, avant qu'en fin de partie, Kangwa, à la réception d'un centre de Lungu, rate, aux six mètres, sa reprise qui aurait pu donner un avantage décisif à la Zambie.

Fifa.com (26/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Mar 27 Jan - 10:46

Un nul, deux qualifiés



Un point, c'est tout: la Tunisie et la RD Congo, dos à dos lundi à Bata (1-1), se sont qualifiées pour les quarts de finale de la CAN-2015 où elles affronteront respectivement la Guinée équatoriale et l'autre Congo.

Les Aigles de Carthage terminent en tête de ce groupe A (5 points) devant la RDC (3), qui devance seulement au nombre de buts marqués le Cap-Vert, également auteur d'un nul face à la Zambie parallèlement à Ebebiyin, mais vierge (0-0).

"On passe en quart de façon difficile, comme en qualifications quand on a été la 16e équipe qualifiée, savourait le sélectionneur de la RDC, Florent Ibenge. Tout le monde nous voyait partir en premier de la CAN, et on est dans le top 8, on est encore là".

Le but égalisateur de Bokila (66e) après l'ouverture du score tunisienne d'Akaichi (31e) pèse lourd, et convoque donc une cocasse affiche congolo-congolaise dans le top 8.

"Le Congo Brazza est un adversaire redoutable avec un entraîneur (Claude Le Roy) plus que confirmé, a relevé Ibenge. Ce sera plus qu'un derby, c'est vraiment un match de famille".

Sur un terrain rendu glissant par la pluie, les Tunisiens ont géré le match sans dépense d'énergie superflue, avec une défense à cinq, eux que seul un scénario très particulier éliminait (une défaite combinée à une victoire cap-verdienne).

Chikhaoui, ah oui
Chikhaoui a rayonné: le capitaine tunisien, précieux en point de fixation, posait de gros problèmes à la défense adverse. C'est lui qui, d'une glissade taclée, offrait une passe décisive pour la tête opportuniste d'Akaichi (31e).

Le N°9 avait auparavant raté de justesse le cadre dans la foulée d'une frappe trop molle de Sassi (10e) et contraint Kidiaba à une belle parade (20e). Après un gros travail côté gauche, il offrait aussi une balle de but à Khazri qui vendangeait (65e).

Mais Chikhaoui et les autres attaquants (Akaichi, Khazri) se montraient aussi gourmands et individualistes, comme si, considérant la qualification acquise, ils voulaient chacun briller.

La première période était ainsi exclusivement tunisienne, alors que les Léopards peinaient à construire jusqu'à la surface adverse et manquaient de promptitude au moment du dernier geste. Ils n'avaient guère qu'un coup franc de Kasusula bien détourné par Mathlouthi à se mettre sous la dent (28e).

Ils haussaient le ton après la pause grâce à Mbokani, qui perdait son duel face à Mathlouthi bien sorti de sa surface (54e) et plaçait une tête au dessus (62e) avant de dévier encore de la tête pour Bokila qui cette fois égalisait (66e).

Les Congolais ont donc décroché le point de la qualification en construisant patiemment plutôt que par esprit de révolte. A la fin, à Bata, tout le monde était content. A Ebebiyin, beaucoup moins.

Fifa.com (26/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Mar 27 Jan - 10:47

Les deux Congo se retrouvent 41 ans après



L'opposition entre le Congo et la République démocratique du Congo (RD Congo) samedi pour le 1er quart de finale de la CAN-2015, va marquer les retrouvailles pour la 4e fois, 41 ans après, dans l'histoire de la compétition.

Les deux pays se sont rencontrés pour la première fois en phase finale de la CAN-1968 en Ethiopie dans le groupe B. La RD Congo (sous l'appellation de Congo Kinshasa à l'époque)s'imposait 3 à 0 face au Congo dans le groupe B et remportait par la suite la compétition en battant le Ghana 1 à 0 en finale.

Deuxième affrontement lors de la CAN- 1972 au Cameroun et toujours dans le groupe B. Nouvelle victoire 2 à 0 de la RD Congo (qui avait pris le nom de de Zaïre en 1971). Mais ironie du sort, c'est le Congo de François M'Pelé (ancien attaquant de l'AC Ajaccio et du Paris SG) qui connaitra le sacre continental, succès 3 à 2 face au Mali de Salif Kéita (ancien attaquant de l'AS St-Etienne et de Marseille).

Le Congo remet son titre en jeu en 1974, en Egypte.

Il retrouve son voisin frontalier (les deux pays sont séparés par un fleuve appelé Congo) encore dans le groupe B. Le Congo bat la RD Congo (ou le Zaïre) 2 à 1, mais est éliminé en demi-finale par la Zambie.

Curieusement C'est la RD Congo (rebaptisée sous ce nom en 1997) qui connaîtra le bonheur d'un 2e sacre, après celui de 1968, en battant la Zambie 2 à 0, à l'issue d'une finale rejouée selon le réglement de l'époque. La première s'étant terminée sur le score de 2 à 2, après prolongation.

La CAN-2015, pour des retrouvailles, pour l'instant avantage pour la RD Congo avec deux victoires contre une pour le Congo.

Fifa.com (26/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par rachid_as le Mar 27 Jan - 14:24

Côte d'Ivoire, Renard : "Le genre de matches dont on raffole tous"



"C'est le genre de matches dont on raffole tous", a expliqué mardi le sélectionneur de la Côte d'Ivoire Hervé Renard, à la veille du choc du groupe D contre le Cameroun, décisif pour la qualification en quart de finale.

Quelles sont les raisons qui peuvent vous rendre confiant avant d'affronter le Cameroun ?
La sérénité des joueurs, leur implication depuis le début du tournoi dans le travail, la réaction après la mauvaise première période des deux premiers matches. Dans une compétition comme une Coupe d'Afrique, l'important c'est de monter en puissance petit à petit, et de ne pas faire le contraire: démarrer très très fort et s'épuiser au fil des minutes. On finit très très bien les matches, donc il n'y a pas de raison que ça ne se passe pas bien sur le 3e match.

Qu'est-ce qui fera la différence ?
La rigueur sera de mise. Le spectacle ne sera peut-être pas le plus beau, les coups de pied arrêtés auront une importance capitale. Il faudra tout bien faire défensivement, se lâcher sur les actions offensives, tout en gardant un bon équilibre, car le Cameroun est redoutable quand il récupère le ballon et part en contre-attaques. Il a eu plus de mal contre des équipes retranchées autour de son but. C'est toujours plus facile de jouer un Côte d'Ivoire-Cameroun que de jouer dans un pays de notoriété moindre où vous êtes malmenés, sur des terrains pas toujours fantastiques. C'est le genre de matches dont on raffole tous.

Vous aviez connu beaucoup de difficultés en qualifications contre le Cameroun (4-1, 0-0). Êtes-vous animé par un sentiment de revanche ?
On s'était fait étriller à Yaoundé. Tout le monde sait que le Cameroun est un très grand pays de football en Afrique, mais en septembre, quand on a joué à Yaoundé, c'était après la Coupe du monde, beaucoup de joueurs n'avaient pas encore rejoué dans leurs clubs, le moral était bas, après avoir manqué la qualification pour les 8e de finale pour 32 secondes. Les joueurs étaient très affectés. Au retour, on avait fait un bon match, on avait touché la barre et on avait dominé à dix contre onze. Entre les deux matches, de nouveaux joueurs sont arrivés, la sérénité est revenue.

Pourquoi Yaya Touré évolue-t-il trop bas ?
La Côte d'Ivoire n'est pas Manchester City. Le potentiel des joueurs n'est pas le même. A City, il y a des joueurs capables de défendre très bien et de créer. Chez nous c'est différent, donc on lui demande un autre travail. C'est facile de travailler avec des joueurs de cette envergure. On peut leur demander beaucoup de choses si vous leur expliquez pourquoi. C'est plus facile avec des joueurs de ce calibre qu'avec des joueurs qui n'ont pas vécu grand chose et pensent qu'ils connaissent déjà tout.

Fifa.com (27/01/2015)

_________________
13 Octobre 1946 : JS Kabylie
avatar
rachid_as
Admin

Messages : 76526
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 38

http://jskabylie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAN 2015 : GUINEE EQUATORIALE (17/01/2015 ==> 08/02/2015)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum